Page 1

Vous allez arrêter de vieillir ! Quatre pistes pour prolonger la vie

pour changer d’époque n°

5

une revue pour changer d’époque

AUTOMNE 2013

Wwoofers, néonomades, cyberpunks, free lifers…

JUGAAD La révolution de l’innovation frugale va gagner l’Occident

Le colossal pari de l’« Energiewende »

VERS ET GRILLONS 12 € TTC FRANCE – ISBN 979-10-93022-00-0

5

Un chef étoilé a préparé votre premier repas « insectes »

REVENU UNIVERSEL

TESLA

Alaska, Namibie, Suisse : les étapes d’une utopie en marche

Le triomphe d’une voiture électrique et de son créateur, Elon Musk

WED005_P001_COUV_INTERFORUM.indd Personnalisées V

NAVI RADJOU auteur de « L’Innovation Jugaad »

09/09/13 12:32


ÉDITO CHOC DE CRÉATIVITÉ Ce numéro 5 de We Demain sort quarante ans – presque jour pour jour – après le choc pétrolier qui devait changer notre vision du monde. Il est des anniversaires plus heureux, mais il est utile de nous rappeler cet événement qui est à l’origine des principaux problèmes économiques et sociaux que nous connaissons aujourd’hui. Souvenons-nous : le 6 octobre 1973, les armées égyptienne et syrienne déclenchent une attaque massive et enfoncent les lignes israéliennes sur le canal de Suez et le Golan aux frontières d’Israël. Tsahal, l’armée de l’État hébreu, réussira à transformer de justesse ce désastre militaire en victoire. Mais c’est le monde qui va prendre feu. Le 17 octobre, les pays arabes membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) annoncent un embargo sur les livraisons de pétrole. Le prix du baril quadruple, provoquant une véritable panique. « Lorsque la décision de hausse des prix du pétrole fut prise, écrit Jean Fourastié dans Les Trente Glorieuses (éd. Fayard, 1979), je n’eus aucun doute sur la fin irrémédiable des temps faciles. » « Nous entrions dans une période entièrement nouvelle, celle des vaches maigres, ou de “l’autre croissance”, estimait de son côté Michel Albert dans Le Pari français (éd. Le Seuil, 1982). Avant qu’elles ne surgissent, cette crise et cette fantastique montée du chômage étaient inconcevables. Les professeurs enseignaient que rien de tel n’était possible. Jusqu’alors, on vivait comme barricadés dans l’optimisme des “Trente Glorieuses”… Le bandeau sur les yeux et une ligne Maginot imaginaire. » Aujourd’hui, quarante ans après, les tensions sur le pétrole sont loin d’être terminées. Avec la polémique sur les gaz de schiste, alimentée par l’exemple des États-Unis, un combat pour la maîtrise d’une énergie de proximité est relancé; un combat ou s’entrechoquent charbon, nucléaire, nouvelles énergies fossiles et bien sûr renouvelables. Pour l’énergie, c’est l’Allemagne qui a pris les décisions les plus audacieuses en sortant brutalement du nucléaire et en accélérant d’autant sa transition énergétique. À ce tournant énergétique allemand – l’Energiewende –, nous consacrons un dossier très complet dans lequel on découvre que l’opposition au renouvelable peut y être également très vive. Autre volet industriel et énergétique essentiel, celui de l’avenir de l’automobile. S’il doit passer par l’électrique, le succès de la marque californienne Tesla a valeur d’exemple. Nous l’avons essayée. À We Demain, nous pensons – et démontrons – depuis le premier numéro que les temps difficiles qui ont succédé aux lointains « temps faciles » n’en sont pas moins exaltants. Il n’y a jamais eu autant d’initiatives innovantes, éthiques, généreuses. Elles sont le cœur de la revue. Difficiles, les conditions de vie de la majorité de la population indienne ? Vive le Jugaad ! ce système D qui permet à des millions de personnes de survivre et dont nous avons rencontré le théoricien, Navi Radjou. Difficiles, les perspectives alimentaires de la planète ? Lisez le grand sujet sur la pomme de terre et les espoirs qu’elle suscite ; ou encore le reportage sur cette société française – la première en Europe – qui élève des insectes pour la consommation humaine. Pionnier par la lecture de We Demain, vous le serez aussi en réalisant les recettes à base d’insectes que le chef étoilé David Faure a spécialement imaginées pour nous. Difficile de vieillir ? Nous vous présentons les quatre pistes scientifiques sérieuses pour ralentir les effets de l’âge. Difficiles, les fins de mois ? Et si l’une des solutions résidait dans l’attribution à tous d’un revenu de base, un revenu universel ? Vous verrez que des Suisses eux-mêmes y sont favorables et ont lancé une initiative en ce sens. Difficile à supporter, l’omnipuissance patronale ? Découvrez, dans le Tarn et en Picardie, ces boîtes déhiérarchisées qui fonctionnent très bien sans big boss. Autant d’exemples qui démontrent une ingéniosité et un esprit d’initiative formidables. Nous ne cesserons de les faire découvrir et de les mettre en valeur afin de contribuer à l’éclosion de temps moins… difficiles. FRANÇOIS SIEGEL. 05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00ITV_WED005_P002P003_EDITO.indd 3

3

03/09/13 11:39


SOMMAIRE

DÉCHIFFRER P. 008

p. 001 —

© Igor Morski, Louison, Ania Freindorf, Guido Bergmann/Corbis

p. 003 — ÉDITO : CHOC DE CRÉATIVITÉ François Siegel

p. 010 — « LA RÉVOLUTION JUGAAD VA GAGNER L’OCCIDENT » Véritable système D à l’échelle d’un continent, le Jugaad permet à des millions d’Indiens de s’adapter avec ingéniosité à un environnement particulièrement difficile. Rencontre avec son théoricien, Navi Radjou. Jean-François Mongibeaux p. 020 — TRIBALISME 2.0 « Wwoofers », cyberpunks, « hackers », néonomades… L’émergence de ces groupes caractérise le début de ce IIIe millénaire. Valérie Zoydo Illustrations : Louison p. 028 — « LES TRIBUS STIMULENT DE NOUVELLES SOLIDARITÉS » Selon le sociologue Michel Maffesoli, le regroupement des individus par affinités émotionnelles est facilité par les réseaux sociaux et représente l’avant-garde de la postmodernité. Interview : Valérie Zoydo p. 030 — JEUNESSE ÉTERNELLE, PEUT-ÊTRE PAS, MAIS… Quatre pistes sérieuses sont actuellement explorées par la science pour ralentir le vieillissement de l’organisme et prévenir les pathologies liées à l’âge. Pierre Kaldy p. 036 — LE TEMPS DES TRANSHUMAINS L’auteur de La Mort de la mort explique que les biotechnologies et nanotechnologies feront de nous des êtres à la longévité jusque-là impensable. Laurent Alexandre

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P004P007_SOMMAIRE v2.indd 5

INVENTER P. 038 p. 040 — TESLA, REINE DES VOITURES ÉLECTRIQUES Qualifiée de « meilleure automobile du monde », elle est la seule de sa catégorie à connaître un succès commercial. Grâce notamment au génie visionnaire de son créateur, le milliardaire américain Elon Musk. Yan-Alexandre Damasiewicz p. 046 — L’HOMME QUI A INVENTÉ LE XXE SIÈCLE Ingénieur américain d’origine serbo-croate, Nikola Tesla aura été l’un des plus grands découvreurs de l’histoire. On lui doit le courant alternatif, le microscope électronique, la radio, la télécommande, le radar… Martine Le Coz p. 050 — ON VA POUVOIR FABRIQUER DES OBJETS PAR LA PENSÉE Une start-up chilienne vient de créer le tout premier objet en 3D directement produit par l’analyse des réactions cérébrales humaines. Cyril Fiévet

... 5

16/09/13 11:30


SOMMAIRE

SAVOURER P. 070 ... p. 054 — DES « CODING GOÛTERS » POUR INITIER LES ENFANTS À L’INFORMATIQUE Pas de profs, pas de cours, simplement des réunions où les plus jeunes apprennent de façon ludique et créative le langage des ordinateurs. Ariane Puccini Photos : Ania Freindorf p. 060 — PIERRE ASSOULINE : « ON VA APPRENDRE À LIRE AUTREMENT. ET ALORS ? » L’écrivain créateur du blog La République des livres estime que les tablettes numériques, bien loin de tuer la lecture, vont lui permettre de se déployer au-delà des limites traditionnelles. Pierre Assouline p. 064 — FORER DU GAZ SUR LA LUNE Fondateur de la robotique mobile, l’Américain Red Whittaker compte bien, dès 2015, envoyer sur notre satellite son premier robot foreur. Christelle Gérand

p. 066 — PHILIPPE STARCK : « IL FAUT TOUT RÉINVENTER » Le designer, qui se veut également agitateur d’idées, annonce l’avènement d’un monde dématérialisé dans lequel on n’aura plus besoin de fabriquer des objets. Interview : Philippe Serieys

p. 072 — LE PREMIER ÉLEVAGE D’INSECTES COMESTIBLES EST FRANÇAIS Anticipant les problèmes alimentaires à venir, la société Micronutris, près de Toulouse, produit des vers de farine et des grillons bio riches en protéines. Magali Sennane p. 078 — MON MENU « INSECTES » POUR « WE DEMAIN » Audacieux chef étoilé du restaurant L’Aphrodite à Nice, David Faure a improvisé pour We Demain un menu exclusif à base de grillons et de vers. David Faure Photos : François Dorelli p. 082 — LA GASTRONOMIE DU IVE MILLÉNAIRE VUE PAR CURNONSKY. Le « prince des gastronomes » envisageait des hommes vivant cinq siècles et se nourrissant d’aliments en comprimés… Curnonsky p. 084 — LE PÉROU, BERCEAU DE LA PATATE Les milliers de variétés de pomme de terre des Andes pourraient offrir des solutions aux problèmes alimentaires de la planète. Jean-Michel Rodrigo p. 094 — UN BEAU GÂCHIS Un tiers de la nourriture produite sur Terre est gaspillé. Un scandale illustré par des clichés à l’esthétique provocante et dénoncé par le directeur de Green Cross France. Nicolas Imbert Photos : Klaus Pichler

DÉBATTRE P. 100 p. 102 — L’ALLEMAGNE LANCÉE DANS L’AUDACIEUSE BATAILLE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Enquête sur le plus grand laboratoire de croissance verte au monde. Les réalisations, les espoirs, les obstacles. Yves Heuillard

p. 116 — « LES GRANDS PRODUCTEURS D’ÉNERGIE FREINENT LE PASSAGE AU RENOUVELABLE » Membre de l’Institut allemand pour la recherche économique (DIW), l’économiste Claudia Kemfert dénonce les lobbys qui, dans son pays, sont hostiles à l’Energiewende. Interview : Yves Heuillard

6

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P004P007_SOMMAIRE v2.indd 6

16/09/13 11:30


RALENTIR P. 166 RESPIRER P. 120 p. 122 — IL PREND SA REVANCHE, VIVE LE BOIS ! Après des décennies consacrées au béton, à l’acier et au plastique, architectes et designers redécouvrent et utilisent de plus en plus ce matériau noble et chaleureux dont la filière, en France, représente plus de 550 000 emplois. Gilles Luneau p. 132 — LES ÉMIGRÉS VOLONTAIRES DU RÉCHAUFFEMENT Vignerons, agriculteurs, sylviculteurs, professionnels du tourisme : ils anticipent les changements climatiques à venir. Parfois en s’exilant. Sylvain Morvan p. 136 — ET SI L’ON FAISAIT POUSSER LES MAISONS, COMME LES PLANTES ? Terreform, association new-yorkaise de designers et de scientifiques, veut cultiver les matériaux comme des végétaux. Rencontre avec l’initiateur de ce projet dont l’objectif avoué est de révolutionner l’industrie. Interview : Christelle Gérand p. 142 — HISTOIRE D’ARBRES (NO 2) : LE MARRONNIER Le jardinier en chef du Grand Parc du château de Versailles nous conte l’histoire de cet arbre familier originaire d’Orient. Alain Baraton 05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P004P007_SOMMAIRE v2.indd 7

PARTAGER P. 144 p. 146 — LE REVENU UNIVERSEL, UN RÊVE PAS SI FOU Pour sortir du cauchemar d’une « société de travail sans travail », la solution pourrait résider dans une allocation de base versée à tous sans conditions ni contrepartie. Quelques expériences se sont révélées efficaces, et certains politiques y sont favorables. Éric Tariant p. 156 — ADIEU, PATRON ! Souvent à l’initiative du maître des lieux, des entreprises font l’expérience d’une gestion collective. Comme cette fonderie picarde et cette biscuiterie du Sud-Ouest qui ont vu disparaître managers autoritaires et « managés » soumis. Et ça marche. Ariane Puccini p. 160 — DIX INITIATIVES POUR AMÉLIORER LE « VIVRE ENSEMBLE » Lancés par des anonymes, les projets locaux se multiplient qui permettent à l’un de vaincre sa solitude par la culture, à l’autre de surmonter son handicap ou de tisser des liens grâce à l’agriculture. Olivier Bailly

p. 168 — UN LABORATOIRE DE L’AUTOSUFFISANCE PRÈS DE BARCELONE À Valldaura, des chercheurs du monde entier explorent les voies de l’autonomie alimentaire et énergétique. Valérie Zoydo Photos : Albert Bonsfills p. 176 — « LE XXIE SIÈCLE SERA LE SIÈCLE DES VILLES » Architecte en chef de la mairie de Barcelone, Vicente Guallart voit pour demain l’avènement de la cité-État dans un monde de villes interconnectées. Interview : Valérie Zoydo

p. 178 — GRENOBLE 68 : LA MALÉDICTION DES « ÉLÉPHANTS BLANCS » Aujourd’hui cimetières de béton et de bois, les sites des Jeux olympiques d’hiver de 1968 obligent à se poser la question de la légitimité de tels événements. Olivier Delahaye Photos : Agnès Villette p. 188 — PÉPITES À ÉCOUTER, REGARDER, COLLECTIONNER Producteur de l’émission radiophonique La Planète bleue, Yves Blanc évoque des films et des disques récents ou anciens. Yves Blanc p. 192 — BLOC-NOTES p. 193 — ABONNEMENT p. 196 —

© Agnès Villette

7

16/09/13 11:30


« Égarements », 2011.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GMO_WED005_P008P009_DECHIFFRER.indd 8

© Cerise Doucède

30/08/13 12:00


DÉCHIFFRER

pages 8 - 37

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GMO_WED005_P008P009_DECHIFFRER.indd 9

30/08/13 12:00


Légende

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GNP_WED005_P010P019_JUGAAD.indd 10

© Crédit

LE CREDO DE NAVI RADJOU : « FAIRE PLUS AVEC MOINS », CRÉER DE LA VALEUR AVEC UN MINIMUM DE RESSOURCES FINIES COMME L’ARGENT, L’ÉNERGIE ET LE TEMPS.

30/08/13 12:02


« LA RÉVOLUTION JUGAAD VA GAGNER L’OCCIDENT » Jean-François Mongibeaux

— FAIRE PLUS AVEC MOINS DANS UN ENVIRONNEMENT DIFFICILE, TEL EST LE BUT DE CET ART DE L’AUDACE ET DE L’INGÉNIOSITÉ QUI TIENT SON NOM D’UN MOT HINDI. LE FRANCO-INDIEN NAVI RADJOU, COAUTEUR DU LIVRE « L’INNOVATION JUGAAD », EXPLIQUE CE MOUVEMENT QUI SE DÉVELOPPE DANS DE NOMBREUX PAYS ÉMERGENTS ET QUI COMMENCE À ÊTRE BIEN ACCUEILLI PAR LES ENTREPRENEURS FRANÇAIS.

© Ania Freindorf pour We Demain

Aux pieds du temple de la Sibylle, déesse de la sagesse, l’expert qui nous parle est formel : les économies du monde entier vont devoir accomplir leur révolution Jugaad. Certaines ont même déjà commencé. Jugaad ? Mais que veut dire ce mot bizarre ? Quelle est cette révolution susceptible, assure notre interlocuteur, de bouleverser nos vies, de modifier nos façons de produire, de consommer, de penser et de dépenser, de désapprendre, d’innover et surtout d’agir et de réagir face aux difficultés économiques que nous connaissons ? Les familles qui promènent leurs enfants dans les allées du parc des Buttes-Chaumont, à Paris, ne se doutent guère que l’homme tranquille que nous interrogeons devant le temple de la prophétesse grecque arrive ce jour même de son Inde natale et repart demain pour la Silicon Valley, en Californie. Coauteur d’un essai célébré aux États-Unis et récemment publié en France, qui promet et promeut la révolution Jugaad (1), Navi Radjou, Franco-Indien diplômé de l’École centrale, nous explique ce que signifie ce terme avec la concision et la clarté que nous avions déjà appréciées en lisant son ouvrage : « Être un entrepreneur Jugaad, c’est créer de la croissance dans un environnement difficile. Ce que font les économies émergentes depuis longtemps. Ce que certains entrepreneurs occidentaux commencent à faire. Jugaad est un mot hindi que l’on pourrait traduire par “solutions innovantes, improvisées, nées de l’ingéniosité et de l’intelligence”. » Tout en cheminant à l’ombre des marronniers, Navi précise ce concept quelque peu déroutant, ses yeux perçants appuyant ses dires : « Le Jugaad, c’est une façon de penser et d’agir en réponse à des défis. C’est un art de l’audace. L’art de repérer les opportunités dans les circonstances les plus défavorables. L’audace de trouver, en utilisant des moyens simples et frugaux, des solutions ingénieuses et im05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GNP_WED005_P010P019_JUGAAD.indd 11

provisées. En un mot – ou plutôt en quatre –, c’est “faire plus avec moins”. Le contraire de l’approche occidentale qui consiste à faire plus avec plus : plus de matières premières, plus d’énergie, plus d’argent pour fabriquer des produits de plus en plus sophistiqués et coûteux. Des produits dont les consommateurs et surtout les jeunes ne voudront plus demain. Je suis convaincu que l’Europe et les États-Unis vont se convertir à l’innovation Jugaad. Une révolution d’ailleurs déjà commencée en France par certaines entreprises, nous confie-t-il, telles Bouygues, Lafarge, Renault, L’Oréal ou la SNCF. » STATUT D’EXPERT VISIONNAIRE Originaire de Pondichéry, dans le sud-est de l’Inde, Navi Radjou, dont l’allure juvénile doit beaucoup au yoga, ne semble pas vouloir s’étendre sur son cursus. Nous arracherons quand même à cet ancien diplômé du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), de l’École centrale et de l’université de Cambridge qu’il voulait être journaliste dans sa jeunesse, qu’il a longtemps travaillé aux États-Unis comme analyste dans un cabinet de prospective ou encore qu’il siège au Forum économique mondial de Davos. Résidant à Palo Alto, en Californie, celui que certains dirigeants économiques considèrent aujourd’hui comme un gourou – il a une sainte horreur de ce mot ! – est régulièrement consulté par les start-up les plus prometteuses de la Silicon Valley ainsi que par des majors internationales. Un statut d’expert visionnaire qui n’ôte aucunement son humilité à Navi. Nous dédicaçant son livre pour We Demain, dont il nous dit apprécier l’esprit Jugaad, ses mots sont aussi directs que concis : « C’est super de vous rencontrer. Amitiés. » Pas de baratin pour ce hérault de la frugalité, cet adepte du bouddhisme. Pas de baratin inutile 11

30/08/13 12:02


DÉCHIFFRER

CULTURES ET TRIBUS DE DEMAIN

20

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GNQ_WED005_P020P027_LES_TRIBUS.indd 20

30/08/13 12:03


XXXXXXX

DE QUELLE TRIBU ÊTES-VOUS ? Valérie Zoydo Illustrations : Louison pour We Demain

— L’ÉMERGENCE ET LE DÉVELOPPEMENT RAPIDE DE GROUPES UNIS PAR AFFINITÉS ÉLECTIVES – CULTURELLES, POLITIQUES, CYBERNÉTIQUES OU AUTRES – CONSTITUENT UN PHÉNOMÈNE SIGNIFICATIF DU CHANGEMENT DE SOCIÉTÉ EN MARCHE. —

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GNQ_WED005_P020P027_LES_TRIBUS.indd 21

21

30/08/13 12:03


PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GQS_WED005_P030P035_Rajeunir.indd 30

30/08/13 12:10


LES QUATRE PISTES POUR NE PLUS VIEILLIR Pierre Kaldy Photos : Claire Cocano/Picturetank

— LE MYTHE DE LA JEUNESSE ÉTERNELLE SERA-T-IL BIENTÔT UNE RÉALITÉ, OU DU MOINS UNE POSSIBILITÉ ? SANS ALLER JUSQUE-LÀ, LES BIOLOGISTES EXPLORENT DES SOLUTIONS POUR RALENTIR LA DÉGRADATION DE L’ORGANISME HUMAIN, VOIRE LE RAJEUNIR. ELLES SERONT SURTOUT PRÉCIEUSES POUR PRÉVENIR LES PATHOLOGIES LIÉES À L’ÂGE. —

Sera-t-il possible un jour de ralentir le vieillissement ? Ou du moins de retarder les pathologies qui l’accompagnent ? C’est ce que laissent entrevoir plusieurs équipes de scientifiques qui comprennent de mieux en mieux comment vieillissent les cellules et les tissus de notre corps ; et qui commencent à envisager les moyens de freiner cette évolution. L’enjeu devient de plus en plus important avec la proportion croissante de personnes âgées dans les pays développés et bientôt, aussi, dans les pays en voie de développement. Or cette population subit actuellement l’apparition de nombreuses pathologies consécutives à un manque d’exercice physique, à une alimentation déséquilibrée et aux ravages de cette pollution majeure qu’est le tabac. Ces pathologies, qui ont pour nom cancer, diabète, obésité et maladies cardiovasculaires, s’ajoutent aux effets naturels de l’âge, précipitent la perte d’autonomie et accroissent les besoins en auxiliaires de vie et maisons de retraite médicalisées. Elles font donc peser le vieillissement de la population de plus en plus lourd dans les économies. Pour pallier ce coût croissant de la dépendance, certains développent même des robots chargés de soulager les personnes âgées des tâches quotidiennes ! Depuis quelques années, une autre solution un peu plus réjouissante est en 05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GQS_WED005_P030P035_Rajeunir.indd 31

31

30/08/13 12:10


Li Wei devant la Grande Halle de la Villette.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00I9I_WED005_P038P039_INVENTER.indd 38

© Pierre-Emmanuel Rastoin

30/08/13 19:01


INVENTER

pages 38 - 69

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00I9I_WED005_P038P039_INVENTER.indd 39

30/08/13 19:01


TESLA, LE COUP DE GÉNIE ÉLECTRIQUE D’ELON MUSK Yan-Alexandre Damasiewicz

— LE MILLIARDAIRE AMÉRICAIN, ÉGALEMENT ENGAGÉ DANS LA CONQUÊTE SPATIALE, A CONSTRUIT LA SEULE VOITURE ÉLECTRIQUE À CONNAÎTRE AUJOURD’HUI UN VÉRITABLE SUCCÈS. GRÂCE NOTAMMENT À UN SYSTÈME DE BATTERIES RÉVOLUTIONNAIRE.

©Ben Stansall/Financial Times-REA

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GQU_WED005_P040P045_TESLA_MUSK.indd 40

30/08/13 12:10


ELON MUSK, PHOTOGRAPHIÉ DEVANT LE ROADSTER DE TESLA, VEUT CHANGER LES MODES DE VIE ET AMBITIONNE DE CONVERTIR LE MONDE AU VÉHICULE ÉLECTRIQUE.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GQU_WED005_P040P045_TESLA_MUSK.indd 41

30/08/13 12:10


JE PENSE, DONC JE FAIS Cyril Fiévet

— COUP DUR POUR LES FÉES ET LEURS BAGUETTES MAGIQUES : LE 8 MAI DERNIER, LA START-UP CHILIENNE THINKER THING ANNONÇAIT AVOIR FABRIQUÉ « LE TOUT PREMIER OBJET EN 3D DIRECTEMENT PRODUIT PAR LA PENSÉE ». COMMENT ? PAR L’ANALYSE DES RÉACTIONS CÉRÉBRALES DE L’UTILISATEUR. SIMPLE, NON ?

© Thinker Thing

50

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GYR_WED005_P050P053_FABRIQUE_OBJETS_PENSEE.indd 50

30/08/13 12:23


LES NOUVELLES TABLETTES DE LA LOI Pierre Assouline

— JOURNALISTE, ROMANCIER, ESSAYISTE, BIOGRAPHE, MEMBRE DE L’ACADÉMIE GONCOURT, PIERRE ASSOULINE NE PEUT ÊTRE SUSPECTÉ DE DÉSAMOUR À L’ÉGARD DU LIVRE IMPRIMÉ. POUR AUTANT, LE CRÉATEUR DU BLOG LA RÉPUBLIQUE DES LIVRES ESTIME QUE, BIEN LOIN DE TUER LA LECTURE, LES TABLETTES NUMÉRIQUES VONT LUI PERMETTRE DE SE DÉPLOYER AU-DELÀ DES LIMITES TRADITIONNELLES. ON VA APPRENDRE À LIRE AUTREMENT. ET ALORS ? —

60

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GTM_WED005_P060P063_LIRE DEMAIN.indd 60

30/08/13 12:15


À PARIS, C’EST DANS LES BUREAUX DE LA FONDATION D’INFORMATIQUE MOZILLA QU’ENFANTS ET PARENTS SE RÉUNISSENT POUR LES SÉANCES DE « CODING GOÛTER ».

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GTL_WED005_P054P059_CODING_GOUTERS.indd 54

30/08/13 12:14


LE CODE INFORMATIQUE, UN JEU D’ENFANT ! Ariane Puccini Photos : Ania Freindorf pour We Demain

— DANS LES « CODING GOÛTERS », UN CONCEPT AMÉRICAIN QUI DÉBARQUE EN FRANCE, PAS DE PROFS, PAS DE COURS. LES ENFANTS SONT LÀ POUR S’INITIER DE FAÇON LUDIQUE ET CRÉATIVE AU LANGAGE DES ORDINATEURS, CET ESPÉRANTO NUMÉRIQUE, VÉRITABLE SÉSAME POUR LE MONDE DE DEMAIN. —

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GTL_WED005_P054P059_CODING_GOUTERS.indd 55

30/08/13 12:14


« Le Travail à la chaîne », série Les Temps modernes

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GTX_WED005_P070P071_SAVOURER.indd 70

© Anne-Catherine Becker-Echivard

30/08/13 12:15


SAVOURER

pages 70 - 93

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P070P071_SAVOURER.indd 71

05/09/13 09:46


Texte

LES GRILLONS ADULTES SONT NOURRIS AVEC DES LÉGUMES ET FRUITS FRAIS ISSUS DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET LOCALE.

72

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZ0_WED005_P072P077_MICRONUTRIS.indd 72

30/08/13 12:24


INSECTES IN THE CITY Magali Sennane Photos : Philippe Psaïla

— REMPLACER DANS L’ASSIETTE LE STEAK PAR DES INSECTES. VOILÀ L’IDÉE D’UN JEUNE ENTREPRENEUR QUI A CRÉÉ LA PREMIÈRE SOCIÉTÉ D’ÉLEVAGE DE VERS ET DE GRILLONS COMESTIBLES : DES ALIMENTS BIO, SAINS ET RICHES EN PROTÉINES. CETTE NOUVELLE INDUSTRIE DEVRAIT ENGENDRER DES EMPLOIS ET CONTRIBUER À NOURRIR LA PLANÈTE. —

C’est au bout d’une allée en béton dans une zone industrielle aux portes de Toulouse, à Saint-Orens-de-Gameville, que la société Micronutris est installée depuis un an. Dans ces locaux de 650 m2 où les grillons chantent à tue-tête, Cédric Auriol, 31 ans, s’est lancé l’ambitieux défi de faire manger des insectes aux Français. Si l’idée paraît a priori surprenante, elle est pourtant mise en pratique par 2,5 milliards de personnes en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. On appelle cela l’entomophagie. Même l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) le préconise depuis plusieurs années. C’est d’ailleurs elle qui, en 2011, a inspiré Cédric : « L’idée m’est venue en lisant des rapports de la FAO. J’avais envie de faire une activité de production qui avait du sens, porteuse de valeurs. Avec les insectes comestibles, j’ai vite compris que ça répondait à de vrais enjeux : c’est la création d’une nouvelle industrie, qui peut engendrer des emplois et même apporter de la valeur sur un territoire. De plus, il y a des avantages environnementaux », raconte-t-il. Les insectes seraient la solution pour nourrir les 9 milliards d’individus qui peupleront la Terre d’ici à 2050. Dans moins de quarante ans, la demande mondiale en protéines va doubler et les productions agricoles pourront difficilement assurer un tel besoin. Écologiques, naturelles et nutritionnelles, les 1 400 espèces d’insectes comestibles ont les arguments pour convaincre. Selon le fondateur de Micronutris, 40 g de grillons représentent l’équivalent, en apport nutritionnel, d’un steak de 100 g. Riches en protéines, ils sont aussi source de vitamines, minéraux et acides gras indispensables à notre équilibre. Le faible impact environnemental de la production d’insectes est aussi un atout. Leur élevage nécessite neuf fois moins d’alimentation que l’élevage bovin. Ainsi, 10 kg de végétaux permettent de produire jusqu’à 9 kg d’insectes, contre 1 kg de viande 05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZ0_WED005_P072P077_MICRONUTRIS.indd 73

73

30/08/13 12:24


!

!!

David Faure Photos : Françoise Dorelli pour We Demain

— CHEF ÉTOILÉ DU RESTAURANT APHRODITE À NICE, DAVID FAURE EST L’UN DES CUISINIERS FRANÇAIS LES PLUS AUDACIEUX. DÉJÀ REMARQUÉ POUR SA GASTRONOMIE « TECHNO-ÉMOTIONNELLE », IL A, DEPUIS LE PRINTEMPS, CRÉÉ LE MENU ALTERNATIVE FOOD À BASE DE… GRILLONS ET AUTRES VERS DE FARINE. IL RACONTE COMMENT IL A IMPROVISÉ POUR NOS LECTEURS UN REPAS COMPLET AVEC CES PETITES BÊTES… —

« Oui, oui, bien sûr, pas de problème. » Mais à peine avons-nous raccroché que, dans mon cerveau qui tourne déjà à 2 000 à l’heure, je me demande comment je vais m’en sortir ! Ce que vient de solliciter le rédacteur en chef de la revue We Demain n’est pas un reportage classique. Il souhaiterait que je réalise un menu complet – entrée, plat, dessert – exclusif ! Rien que ça ! Entre le restaurant, Les Toques brûlées (1), nos démos à l’extérieur et à l’étranger, les sollicitations nombreuses autour de ce menu… Je n’ai déjà pas le temps de changer ma carte, alors… Bien évidemment, la veille du jour J, je n’ai pas eu le temps de travailler dessus. Il est minuit passé, je suis debout depuis 5 h 30 du matin. Soyons honnêtes, je n’ai ni la foi ni le courage. Qu’à cela ne tienne ! Une feuille, un stylo, le tour des

frigos et de l’économat dans ma tête, je griffonne quelques produits pour faire une entrée, un plat, un dessert, et me dis que demain il fera jour… J’arrive à 9 heures au restaurant et là, aïe ! pas le temps de travailler sur ce satané menu : le photographe d’un autre magazine m’attend déjà. Quelle tuile ! Tout ça pour des grillons et des vers de farine ! Et à 9 h 30 : « Bonjour ! Je suis la photographe pour We Demain. — Ah, je vais vous installer en salle, j’ai une autre séance photo et on a pris du retard. Vous désirez un café, un jus de fruit ou autre chose ? Histoire de passer le temps… » Le temps, ce foutu temps qui nous manque… tout le temps ! En fait de retard, la séance photo se termine à 10 h 45. Et le service qui commence à midi ! Ben voilà mon pote, maintenant tu te bouges grave

les méninges parce qu’il va falloir enchaîner fissa ! Alors, voyons voir… Les vers de farine que nous recevons déshydratés de la société Micronutris ont un goût de cacahuète et d’arachide, mais nous venons de découvrir que si nous les faisons griller à sec, les molécules aromatiques se transforment et par conséquent le goût change. Et là, surprise au nez et à la dégustation, nous sommes sur des notes de carapace de crevette grillée ! OK, jouons un peu. Un commis me sort trois crevettes sauvages et la machine à créer est lancée. Petit tartare de courgette ronde pour la texture craquante. Une pâte de jaune d’œuf à 65 °C pour le côté suave… Hum… Bien envie de renforcer le côté iodé de la crevette : allez, quelques feuilles d’huître végétale, un peu de poudre et de copeaux

78

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P078P081_RECETTES.indd 78

11/09/13 15:08


DAVID FAURE VEUT FAIRE PRENDRE CONSCIENCE QUE LES INSECTES PEUVENT ÊTRE UNE SOLUTION À NOS FUTURS DÉFIS ALIMENTAIRES.

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P078P081_RECETTES.indd 79

79

30/08/13 13:24


POUR SE NOURRIR, LE MONDE DEVRA AVOIR LA PATATE Jean-Michel Rodrigo

— ELLE RIVALISE AVEC LE RIZ DANS LE YUNNAN EN CHINE, ELLE RÉVOLUTIONNE L’ÉCONOMIE PAYSANNE DE GUINÉE-CONAKRY. PEU CHÈRE, POUSSANT SUR TOUS LES SOLS, LA POMME DE TERRE DEVRAIT, EN CES TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE, DEVENIR L’UNE DES PRINCIPALES SOLUTIONS AUX PROBLÈMES ALIMENTAIRES DE LA PLANÈTE. ENQUÊTE AU PÉROU, BERCEAU DE LA « PAPA » ET DE SES MILLIERS DE VARIÉTÉS. —

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZB_WED005_P084P093_PATATE.indd 84

30/08/13 12:25


© The New York Times/REA PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZB_WED005_P084P093_PATATE.indd 85

SUR UN MARCHÉ PÉRUVIEN, QUELQUES VARIÉTÉS DE POMMES DE TERRE PARMI LES TROIS MILLE CULTIVÉES DANS LA CORDILLÈRE DES ANDES.

30/08/13 12:25


PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P094P099_WASTEFOOD.indd 94

05/09/13 09:58


UN BEAU GÂCHIS Photos : Klaus Pichler. www.anzenbergergallery.com

— PAR CES IMAGES À L’ESTHÉTIQUE PROVOCANTE, METTANT EN SCÈNE DES ALIMENTS AVARIÉS, LE PHOTOGRAPHE A VOULU DÉNONCER CE SCANDALE : UN TIERS DE LA NOURRITURE PRODUITE SUR TERRE EST PERDUE OU GASPILLÉE. DANS LE MÊME TEMPS, PRÈS DE 900 MILLIONS D’HUMAINS SONT MENACÉS PAR LA FAMINE. —

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P094P099_WASTEFOOD.indd 95

05/09/13 09:58


DÉBATTRE

« Anna & Lisa 2009 ».

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GMA_WED005_P100P101_DEBATTRE.indd 100

© Claire Cocano/Picturetank

30/08/13 11:56


pages 100 - 119

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GMA_WED005_P100P101_DEBATTRE.indd 101

30/08/13 11:56


EN ALLEMAGNE, LE PRIX D’UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE EN TOITURE A DIMINUÉ DE 67 % DEPUIS 2006. L’ÉLECTRICITÉ PRODUITE PAR SES PROPRES PANNEAUX SOLAIRES EST DÉSORMAIS PRESQUE DEUX FOIS MOINS CHÈRE QUE CELLE ACHETÉE SUR LE RÉSEAU.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZC_WED005_P102P119_ENERGIEWENDE.indd 102

30/08/13 12:25


« ENERGIEWENDE » * : LA BATAILLE POUR L’ÉNERGIE DU FUTUR EST LANCÉE Yves Heuillard

© Paul Langrock/Zenit-Laif-Rea

À L’HEURE OÙ LA FRANCE VIENT D’EXPÉDIER L’ESSENTIEL DÉBAT SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, L’ALLEMAGNE A DÉJÀ OUVERT CE CHANTIER AMBITIEUX QUI S’APPUIE SUR L’INVESTISSEMENT CITOYEN ET MENACE LES MODÈLES DES ACTEURS HISTORIQUES DE L’ÉNERGIE. ENQUÊTE SUR LE PLUS GRAND LABORATOIRE DE CROISSANCE VERTE AU MONDE, SES RÉALISATIONS, SES ESPOIRS, SES CRAINTES.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00GZC_WED005_P102P119_ENERGIEWENDE.indd 103

* Tournant énergétique

30/08/13 12:25


RESPIRER

Jeune femme enveloppée dans un drap bleu sur les rives du Bosphore, à Istanbul, Turquie.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00JE4_WED005_P120P121_RESPIRER.indd 120

© Chris de Bode/Panos-RÉA

05/09/13 10:06


pages 120 - 143

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00JE4_WED005_P120P121_RESPIRER.indd 121

05/09/13 10:06


LA REVANCHE DE SA MAJESTÉ LE BOIS Gilles Luneau

— PLUSIEURS DÉCENNIES MARQUÉES PAR LE TRIOMPHE DE L’ACIER ET DU BÉTON ONT SUFFI À NOUS FAIRE OUBLIER CE VIEUX COMPAGNON DE L’HUMANITÉ. ARCHITECTES ET DESIGNERS RÉPARENT AUJOURD’HUI CETTE INJUSTICE, À L’IMAGE DU SPECTACULAIRE METROPOL PARASOL DE SÉVILLE. ET IL N’EST PAS INUTILE DE RAPPELER QUE LA FILIÈRE BOIS, EN FRANCE, REPRÉSENTE PLUS DE 550 000 EMPLOIS. PLUS QUE L’AUTOMOBILE.

© Jeffro Uitto

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HZ8_WED005_P122P131_BOIS.indd 122

30/08/13 16:50


L’ARTISTE JEFFRO UITTO CRÉE DES ŒUVRES IMPOSANTES AVEC DU BOIS RÉCUPÉRÉ DANS LES RIVIÈRES OU LES VALLÉES DE L’ÉTAT DE WASHINGTON, AUX ÉTATS-UNIS.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HZ8_WED005_P122P131_BOIS.indd 123

30/08/13 16:50


© Levon Biss pour We Demain 132

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H67_WED005_P132P135_CHANGEMENT CLIMATIQUE.indd 132

30/08/13 12:52


LES ÉVADÉS DU CLIMAT Sylvain Morvan

— ILS SONT AGRICULTEURS, VIGNERONS, SYLVICULTEURS OU ÉLUS LOCAUX. ALORS QUE LE RÉCHAUFFEMENT MOBILISE UNE FOULE DE CHERCHEURS ET INQUIÈTE LES PUISSANTS DE CE MONDE, EUX ONT PRIS LE PARTI D’ANTICIPER LES TEMPÉRATURES ÉLEVÉES DE DEMAIN. QUITTE À ÉMIGRER. —

S’ÉTANT RENDU COMPTE QUE LE CLIMAT DU SUD-EST DE L’ANGLETERRE ÉTAIT LE MÊME QUE CELUI QUE CONNAISSAIT LA CHAMPAGNE IL Y A VINGT-CINQ ANS, DIDIER PIERSON A DÉCIDÉ D’Y FAIRE PROSPÉRER DES VIGNES.

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H67_WED005_P132P135_CHANGEMENT CLIMATIQUE.indd 133

On croirait d’abord lire le synopsis d’une comédie britannique. L’histoire est pourtant bien réelle. Didier Pierson, viticulteur français, a quitté sa Champagne natale pour aller planter des vignes outre-Manche. Drôle d’idée : il existe, a priori, des terres plus hospitalières que celles du Hampshire, balayées par le vent marin et peuplées de drôles de moutons blancs à tête noire. « Quand j’ai débarqué en Grande-Bretagne, on m’a un peu pris pour un fou », se souvient ce quadragénaire. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas : en seulement deux ans d’existence, son mousseux aux arômes iodés made in England accumule déjà des médailles d’argent et de bronze dans de prestigieux concours viticoles. Et les plus grandes maisons de champagne, dont il a attisé la curiosité, se mettent à prospecter dans le sud du royaume… Une récente étude américaine prédit que les terres propices à la culture de la vigne se réduiront de 68 % en Europe d’ici à 2050. Si le Languedoc et le Bordelais pourraient souffrir du réchauffement climatique, le sud de l’Angleterre et la région du Rhin, en Allemagne, devraient à l’inverse en tirer profit. Visionnaire, Didier Pierson l’a compris avant tout le monde. « En étudiant la météo, je me suis rendu compte que le Hampshire possédait actuellement le climat que nous connaissions il y a vingt-cinq ans en Champagne, raconte-t-il. J’ai ensuite commencé à prospecter, jusqu’à trouver ce coteau aux terres calcaires, exposé plein sud, idéal pour y planter des vignes. » Didier Pierson n’est pas un cas isolé. Dans le monde du vin, l’impact du changement climatique sur les millésimes futurs alimente des débats passionnés. À Montpeyroux ou Saint-Privat, dans l’Hérault, certains vignerons acquièrent des terrains en altitude pour fuir ces fortes températures que leur raisin supportera de plus en plus difficilement. D’autres, comme Jean-Pierre Venture, sur les terrasses du Larzac, introduisent des cépages adaptés aux 133

30/08/13 12:52


© Terreform

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HFZ_WED005_P136P141_TERREFORM.indd 136

30/08/13 13:23


« ON FERA POUSSER DES MAISONSPLANTES AU LIEU DE COUPER DES ARBRES POUR LES BÂTIR » Interview : Christelle Gérand

— FAIRE POUSSER LES MATÉRIAUX. C’EST L’IDÉE DE TERREFORM ONE, ASSOCIATION NEW-YORKAISE D’ARCHITECTES, DE DESIGNERS ET DE SCIENTIFIQUES. MITCHELL JOACHIM, À L’ORIGINE DU PROJET, RACONTE COMMENT SON COLLECTIF ENTEND RÉVOLUTIONNER L’INDUSTRIE DEPUIS BROOKLYN. —

À L’IMAGE DES FAB TREE HAB, MAISONS VÉGÉTALES ÉLEVABLES GRÂCE À DES OUTILS À COMMANDES NUMÉRIQUES, TERREFORM ONE INVENTE UN MONDE OÙ NATURE, HABITAT ET TECHNOLOGIE NE FERONT PLUS QU’UN.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HFZ_WED005_P136P141_TERREFORM.indd 137

30/08/13 13:23


© Igor Morski

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6A_WED005_P144P145_PARTAGER.indd 144

30/08/13 12:53


PARTAGER

pages 144 - 165

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6A_WED005_P144P145_PARTAGER.indd 145

30/08/13 12:53


PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00I14_WED005_P146P155_REVENU_UNIVERSEL.indd 146

30/08/13 17:16


REVENU UNIVERSEL, UN RÊVE PAS SI FOU ? Éric Tariant

— LA CRISE, LE CHÔMAGE, LES FINS DE MOIS PLUS QUE DIFFICILES, LA MISÈRE… ET SI LA SOLUTION RÉSIDAIT DANS UNE ALLOCATION DE BASE VERSÉE À TOUS SANS AUCUNE CONDITION ? IDÉE FOLLE ? PAS POUR CEUX QUI ONT TENTÉ OU MIS EN PLACE UNE TELLE EXPÉRIENCE EN NAMIBIE, AU CANADA, AU BRÉSIL, EN AKASKA. PAS POUR LES POLITIQUES FRANÇAIS QUI, D’ALAIN MADELIN À DANIEL COHN-BENDIT, S’Y SONT DÉCLARÉS FAVORABLES. NI MÊME POUR LES SUISSES : LA PÉTITION POUR UN TEL REVENU A LARGEMENT DÉPASSÉ LES 100 000 SIGNATURES.

© Marc Shoul/Panos-REA

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00I14_WED005_P146P155_REVENU_UNIVERSEL.indd 147

DE 2008 À 2011, LES MILLE HABITANTS DU VILLAGE D’OTJIVERO, EN NAMIBIE, ONT REÇU LE « BASIC INCOME GRANT » (BIG), UN REVENU DE BASE MENSUEL DE 100 DOLLARS NAMIBIENS, ÉQUIVALENT À 10 EUROS. ET CE, ALORS QU’UN TIERS DES NAMIBIENS VIVAIENT AVEC MOINS DE 1 DOLLAR PAR JOUR (10 CENTIMES D’EURO). UN AN APRÈS SA MISE EN PLACE, LE BIG AVAIT DÉJÀ AMÉLIORÉ VISIBLEMENT L’ÉCONOMIE LOCALE.

30/08/13 17:16


ADIEU, PATRON ! Ariane Puccini

— UNE ENTREPRISE SANS MANITOU ? C’EST POSSIBLE. UNE BISCUITERIE DU SUD-OUEST, UNE FONDERIE DE PICARDIE EN FONT L’EXPÉRIENCE. DERRIÈRE LES BUREAUX ET LES MACHINES, PLUS DE MANAGERS AUTORITAIRES, PLUS DE « MANAGÉS » SOUMIS, MAIS DES HOMMES ET DES FEMMES QUI INNOVENT ET DÉCIDENT ENSEMBLE. ET, EN FIN DE COMPTE, DES SALARIÉS PLUS ÉPANOUIS AU TRAVAIL ET DES ENTREPRISES PLUS COMPÉTITIVES ! —

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HFA_WED005_P156P159_ADIEU_PATRON.indd 156

30/08/13 13:22


© Roger-Viollet

Sur la carte de visite de Jean-Simon Dormegnie figurent le nom de l’entreprise pour laquelle il travaille – le groupe Poult –, son nom, son prénom, l’adresse de l’usine et… rien d’autre. Cet ancien responsable de production de la biscuiterie ne s’en émeut pas plus que cela : « Je suis un des représentants de l’entreprise, c’est tout », évacue-t-il rapidement. Rétrogradé, mis au placard, Jean-Simon Dormegnie ? Non. Simplement, comme les 500 salariés de trois des cinq usines de Poult en France, il a suivi la déhiérarchisation de l’entreprise mise progressivement en place depuis 2006. L’idée a germé dans l’esprit de Carlos Verkaeren, PDG de cette PME dont le chiffre d’affaires s’élevait en 2012 à 230 millions d’euros. La concurrence et le besoin en innovation ont été le point de départ de la réflexion de ce financier qui avait une obsession : exploiter les bonnes idées de tous dans une entreprise. « C’est l’un des rares patrons à avoir senti que l’entreprise devait changer pour être plus innovante », considère Jérôme Introvigne, chargé de l’innovation managériale dans la société. En 2006, Carlos Verkaeren convoque dans un théâtre de Montauban les quelque 450 employés de l’usine de la préfecture du Tarn-et-Garonne. Après deux jours d’un brain-storming géant, une idée surgit : accorder plus d’autonomie aux salariés. Le patron a pris au mot les demandes de ses employés et deux échelons de la hiérarchie seront supprimés. Les autres sites devaient également suivre

PHOTOGRAPHIÉ EN 1914, LE COMITÉ DES FORGES, CRÉÉ EN 1864 PAR LES GRANDS INDUSTRIELS DE LA SIDÉRURGIE, A LONGTEMPS SYMBOLISÉ LA PUISSANCE PATRONALE DE DROIT DIVIN.

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00HFA_WED005_P156P159_ADIEU_PATRON.indd 157

« C’EST L’UN DES RARES PATRONS À AVOIR SENTI QUE L’ENTREPRISE DEVAIT CHANGER POUR ÊTRE PLUS INNOVANTE. »

à leur rythme la déhiérarchisation du groupe. « Au début, on a joué aux apprentis sorciers », se souvient Jérôme Introvigne. L’idée n’est pourtant pas neuve. La société WL Gore & Associates a été créée aux États-Unis en 1958 sur ce principe par un ingénieur chimiste démissionnaire de chez DuPont de Nemours. Il n’y a pas de chefs de service, mais des « leaders », chargés d’animer des groupes d’« associés » (les salariés) qui doivent remplir leurs « engagements » (et non occuper un poste). CORDE DE GUITARE La grande autonomie des associés a permis à l’entreprise, spécialisée à l’origine dans les isolants électriques et les membranes textiles imperméables, le Gore-Tex, de devenir leader sur le marché… de la corde de guitare. Une success story qui s’est réalisée grâce à la passion d’un salarié pour le cyclisme. Il aura fallu l’initiative du salarié, quelques échecs et la collaboration avec un autre associé, guitariste amateur, 157

30/08/13 13:22


« Horloges ». Série D’après moi, le déluge.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6D_WED005_P166P167_RALENTIR.indd 166

© Quentin Bertoux/VU

30/08/13 12:54


RALENTIR

pages 166 - 191

PDF certifiĂŠ selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6D_WED005_P166P167_RALENTIR.indd 167

30/08/13 12:54


À VALLDAURA, ON PRÉPARE LE MONDE À L’AUTOSUFFISANCE Valérie Zoydo Photos : Albert Bonsfills pour We Demain

— CE CENTRE DE RECHERCHE ET DE FORMATION INSTALLÉ PRÈS DE BARCELONE, ET CONNECTÉ AU MASSACHUSETTS INSTITUTE OF TECHNOLOGY À BOSTON, ACCUEILLE DES CHERCHEURS VENUS DU MONDE ENTIER. PIONNIERS DE LA TRANSITION, CEUX-CI EXPLORENT LES VOIES DE L’AUTONOMIE ALIMENTAIRE ET ÉNERGÉTIQUE, AINSI QUE CELLES DE LA PRODUCTION À ÉCHELLE HUMAINE. —

LES LABORATOIRES DE VALLDAURA ONT ÉTÉ INSTALLÉS DANS UN ANCIEN BÂTIMENT VITICOLE SUR LES HAUTEURS DE BARCELONE.

168

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6E_WED005_P168P175_ VALLDAURA.indd 168

30/08/13 12:54


Dans la cuisine de la ferme catalane de Valldaura, au milieu des collines de Collserola, l’horloge arrêtée annonce un peu malgré elle l’heure de préparer le repas aux treize internes des self sufficient labs (« laboratoires d’autosuffisance »). Sur la table en chêne de la salle à manger, « fabriquée sur place » sans une seule vis, selon les techniques traditionnelles, des miettes et un torchon froissé rappellent les maisons de famille. Mais ici, à quelques kilomètres de Barcelone, dix nationalités cohabitent pendant quatre mois. Le plus jeune, Viktor, a 23 ans : il projette d’exporter son apprentissage de l’autosuffisance dans une ferme en Autriche. Pedro, permaculteur argentin, pourrait être grand-père. Evan est un Américain de 36 ans, programmateur et ancien employé d’IBM à San Francisco. Il développe à Valldaura des applications pour smartphone permettant de géolocaliser des données environnementales du domaine, des arbres tombés, des sources d’eau… Quant à la présence d’enfants dans la maison, elle n’a lieu que par intermittence et en journée, à l’occasion d’ateliers comme l’« école des inventions », où l’on apprend à expérimenter, à être en relation avec les autres et à développer sa créativité. Valldaura n’est pas une communauté d’individus coupée du monde, ni une utopie. Il s’agit bien d’un véritable centre de recherche et de formation, créé par l’Institut d’architecture avancée de Catalogne (IAAC) – une école d’architecture de Barcelone, réputée parmi les meilleures du monde – et dirigé par Nuria Díaz, une pionnière du design interactif en Espagne. Un centre consacré à la permaculture, un mode de production agricole respectueux de l’environnement et de la biodiversité. Mais une permaculture autosuffisante et associée aux nouvelles technologies. Et c’est précisément pour cela qu’il est installé dans cet ancien bâtiment agricole de 1888 au cœur d’un vaste domaine qui fut, au XIIe siècle, un monastère cistercien, puis une propriété de la Couronne d’Aragon, et, aux XIXe et XXe siècles, une exploitation

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6E_WED005_P168P175_ VALLDAURA.indd 169

viticole. Un lieu que l’IAAC voulait à tout prix mais n’était pas seul à convoiter. Ana Martínez, la coordinatrice du projet des self sufficient labs, raconte qu’Amma, figure spirituelle indienne et fondatrice de l’ONG Embracing The World, voulait racheter ce site « chargé d’énergie » – du fait de son passé religieux. Mais c’est finalement l’IAAC qui a acquis les lieux en 2010, pour y projeter sa vision. TROIS LABORATOIRES : LE « FOOD LAB », L’« ENERGY LAB » ET LE « GREEN FAB LAB » Car Valldaura relie aujourd’hui le passé et le futur. Connectés à la Fab Academy du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston, les self sufficient labs explorent l’empowerment citoyen et l’autonomie – alimentaire, énergétique et productive –, à travers trois laboratoires, le food lab, l’energy lab et le green fab lab, qui accueillent des résidents venus du monde entier. On y apprend à bâtir une serre écologique avec des murs de paille équipés de capteurs mesurant la température, l’humidité, etc. ; à fabriquer des ruches intelligentes avec des imprimantes 3D ; à construire des fours solaires et des éoliennes ; on apprend à détecter un problème environnemental et à proposer des solutions qui intègrent l’innovation. Si les contenus des cours et le projet d’autosuffisance sont en constante évolution – il s’agit d’un laboratoire –, un futur diplômé devrait a priori savoir transformer des forêts périurbaines en forêts comestibles, impulser le travail collaboratif, réintroduire des techniques agricoles anciennes, gérer l’eau, contrôler l’érosion des sols, créer ses propres objets. Et surtout, utiliser un smart citizen kit, un outil open source qui permet au citoyen de mesurer des données de sa ville telles que le taux de CO2 ou de dioxyde d’azote, la température, l’humidité, la lumière, le bruit ; et de les partager à l’échelle globale sur une plateforme. Tout enseignement repose sur l’association entre les nouvelles technologies et la nature. Le programme hebdomadaire de répartition des tâches, affiché sur le mur de la salle de travail, désigne les cuistots

169

30/08/13 12:54


EN SAUTANT DU TREMPLIN OLYMPIQUE, LES SKIEURS DONNAIENT L’IMPRESSION DE PLONGER VERS GRENOBLE, AU FOND DE LA VALLÉE.

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00H6G_WED005_P178P187_JEUXOLYMPIQUES.indd 178

30/08/13 12:57


LA MALÉDICTION DES « ÉLÉPHANTS BLANCS » Olivier Delahaye Photos : Agnès Villette

— EN 1968, LES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE GRENOBLE MARQUÈRENT L’APOGÉE DE LA FRANCE GAULLIENNE ET CONSACRÈRENT CE QUE L’ON APPELAIT ALORS LE « MIRACLE GRENOBLOIS ». MAIS COMME POUR LES VILLES OLYMPIQUES PRÉCÉDENTES – ET FUTURES –, ON DUT VITE DÉCHANTER. LES GRENOBLOIS ALLAIENT METTRE VINGT-SEPT ANS À ÉPONGER LA NOTE DES JEUX. DEVENUS DES CIMETIÈRES DE BÉTON ET DE BOIS, LES SITES TÉMOINS DES EXPLOITS DE 1968 OBLIGENT À SE POSER AUJOURD’HUI LA QUESTION : ORGANISER DES JO, EST-CE BIEN RAISONNABLE ?

© TopFoto/Roger-Viollet

05 — WE DEMAIN

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 WED005_P178P187_JEUXOLYMPIQUES.indd 179

179

09/09/13 14:53


ABONNEZ-VOUS À

Port offert

1 an – 4 numéros

et recevez en cadeau

l’un des 4 numéros précédents Coordonnées du bénéficiaire de l’abonnement : M. : Mme : Mlle : Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Pays : Tél. : E-mail : Si vous n’êtes pas le destinataire de l’abonnement : M. : Mme : Mlle : Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Pays : Tél. : E-mail : Je souscris un abonnement pour 4 numéros (du no 6 au no 9) au tarif de : 48 euros, port compris : France, Dom-Tom, Union européenne, Suisse et Norvège. 58 euros, port compris : Afrique, Europe hors Union européenne, États-Unis et Canada. 68 euros, port compris : Asie, Océanie, Amérique latine. Je souhaite recevoir en cadeau :

le no 1

le no 2

le no 3 ou

le no 4 de We Demain

Je recevrai chaque numéro de We Demain dans la semaine qui précède sa sortie en librairie. Je joins à ce bulletin un chèque à l’ordre de We Demain, 92 av. Victor-Cresson, 92130 Issy-les-Moulineaux. Date :

Signature :

Vous pouvez aussi vous abonner en ligne sur www.wedemain.fr

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00J45_WED005_P192P195_ABONNEMENT.indd 193

03/09/13 18:39


VOUS N’AVEZ PAS LU LES PRÉCÉDENTS NUMÉROS DE WE DEMAIN ?

COMMANDEZ-LES VITE ! (DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES) SUR WWW.WEDEMAIN.FR

194

PDF certifié selon le profil Quebecor_CMJN_v6r4 _00J45_WED005_P192P195_ABONNEMENT.indd 194

03/09/13 18:39

WE DEMAIN N°5 / FLIPBOOK  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you