Page 39

39

DICTIONNAIRE DES T E R M ES GASTRONOMIQU E S BA S QU E S Essayez-vous au basque. La gastronomie occupe une grande place dans la culture basque et découvrir notre langue est un bon moyen de l’aborder. Nous vous avons préparé ici une série de termes gastronomiques. Utilisez-les dans nos bars et nos restaurants et vous serez récompensés par un sourire, peut-être même par un service plus attentionné, car chez nous, tout le monde aime entendre parler notre langue. ON EGIN. « Bon appétit ». Devant un alignement coloré de pintxos, au comptoir d’un bar ou dans un grand restaurant. Ou encore si nous croisons quelqu’un en train de manger... On Egin ! JATETXEA. Mot formé à partir de « Jan » (manger) + « Etxea » (maison). Il signifie littéralement « maison de repas ». C’est le terme qui désigne nos restaurants en Euskal Herria. PINTXO. Mot d’origine castillane. Les chefs d’œuvres gastronomiques miniatures de Saint-Sébastien ont longtemps porté le nom de « banderilles » à cause de la pique sur lesquels ils sont enfilés. Un anonyme anti-corrida a décidé les baptiser pintxos, et le terme est resté. SAGARDOA. Sagarra (pomme) + Ardoa (vin). Vin de pomme. C’est notre façon de dire cidre en basque. SAGARDOTEGI. Cidrerie (voir pages 20 et 28) HAMAIKETAKO. Repas léger (ou copieux) pris à 11 h (« Hamaika »). Pris à dix heures, il s’appelle « Hamarretako ». GAZTA. Fromage. Dans les bars et les restaurants, nous en demandons généralement une portion (« Gazta zati bat »). ARDOA. Vin. Nous appelons le vin rouge « Ardo beltza » (vin noir), le rosé « Ardo gorria » (vin rouge) et le vin blanc « Ardo txuria ». TXAKOLI. Notre vin blanc par excellence. Demandez-le au bar en disant « Txakoli bat, mesedez » (un txakoli, s’il vous plaît). PIL-PIL. Façon locale de préparer la morue, avec une sauce jaune et onctueuse. Ce mot est une onomatopée qui rappelle le bruit de la casserole que l’on remue continuellement « pil-pil-pil… » pour préparer cette sauce. MARMITAKO. Littéralement « de la marmite ». Ce plat nous vient des pêcheurs basques qui préparaient en haute mer ce plat délicieux à base de thon ou de bonite, de pommes de terre et de petits piments. À ne pas manquer l’été, pendant la saison du thon ! GOXUA. Un de nos desserts les plus typiques, préparé à partir d’un biscuit que l’on recouvre de crème pâtissière et de caramel liquide. En basque, « Goxoa » ou « Goxua » signifie également doux, agréable ou délicieux. TALO. C’est une galette préparée à la plancha avec de la farine de maïs. Elle est généralement vendue dans les fêtes basques traditionnelles. Elle sert à envelopper un morceau de chocolat, de bacon croustillant, ou des morceaux de txistorra (une de nos charcuteries typiques préférées). En Biscaye, on la mange avec du chorizo.

VOICI MAINTENANT D’AUTRES EXPRESSIONS BASQUES QUI VOUS PERMETTRONT DE VOUS DEBROUILLER DANS N’IMPORTE QUEL CONTEXTE: ONGI ETORRI. « Bienvenu/e ». En Euskadi, nous sommes toujours ravis de vous accueillir. KAIXO. « Bonjour ». C’est un mot à la sonorité étrange que vous entendrez un peu partout. Essayez de le prononcer sur un ton enjoué pour saluer les personnes que vous rencontrerez au cours de votre voyage. Et si vous ne vous en souvenez pas, il y a plus simple, il suffit de lancer un sonore « Epa !». EGUN ON, ARRATSALDE ON, GABON. « Bonjour », « bon après-midi » et « bonne nuit ». En basque, nous avons une salutation pour chaque moment de la journée. Nous en avons même une pour le midi, « Eguerdion », ce qui veut dire quelque chose comme « joyeux midi ». ONDO PASA!. « Amusez-vous bien ! ». Et pas seulement en faisant honneur à notre gastronomie, mais en vous mêlant à nous et en partageant notre culture, nos fêtes et nos traditions. ESKERRIK ASKO. « Merci beaucoup ». Si vous faites l’effort d’apprendre quelques mots de Basque alors, eskerrik asko, nous vous en serons très reconnaissants. BESTE BAT. « Un(e) autre ». Une expression fréquemment utilisée à la fin des concerts pour demander aux musiciens de jouer une autre chanson. Vous pouvez aussi l’utiliser pour demander un pintxo ou dire « un petit peu plus » à n’importe quel comptoir. MESEDEZ. « S’il vous plaît ». Cette expression vous servira à demander poliment n’importe quelle consommation. BAI, NOSKI. « Oui, bien sûr ». Et si cela s’avérait nécessaire, sachez que « non » se dit « ez ». NAHIKO. « C’est assez ». Nous utilisons cette expression pour dire que nous ne voulons pas davantage de vin, de pintxos, de nourriture... Et elle peut aussi être utilisée si quelqu’un essaye d’aller trop loin avec vous. Parce qu’au Pays basque, comme partout ailleurs, NON c’est NON. LAGUN. « Ami/e ». Un mot qui a son importance dans un pays où l’on sait apprécier les relations humaines et où elles prennent un sens particulier. JAI. « Fête ». Elle est intimement liée à un bon nombre de nos coutumes et de nos traditions. BAT, BI, HIRU, LAU, BOST, SEI, ZAZPI, ZORTZI, BEDERATZI, HAMAR. Ce sont les chiffres en basque : un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix. Curieusement, le chiffre onze (« Hamaika ») s’utilise aussi pour parler d’une grande quantité ou d’un nombre impossible à calculer. AGUR. C’est un terme de salutations qui s’emploie aussi bien pour dire bonjour qu’au revoir, mais il est davantage utilisé pour prendre congé... « Agur, lagun » !

Guide Touristique Œnogastronomique - Euskadi Gastronomika  

L'Euskadi est le pays de la gastronomie et le guide Euskadi Gastronomika est le meilleur moyen d'en profiter pleinement. Ne partez pas sans...

Guide Touristique Œnogastronomique - Euskadi Gastronomika  

L'Euskadi est le pays de la gastronomie et le guide Euskadi Gastronomika est le meilleur moyen d'en profiter pleinement. Ne partez pas sans...