Page 1

FR AN ÇAIS

LIEUX D’INTÉRÊTS

Randonnée entre l’art et l’histoire


D’UNE VILLE À L’AUTRE VIA PIETRA

IOR ITA

TO RE T

VIA

DE LL

AZ ZA

CA F

RE ESA

G. C

CE

G.

ELES TINI

VIA

VIA BRI

VIA A. DA ROSCIATE

I AR D SU AN FO RT E GI VIA

VIA

VIA TORRETTA

MA ZZ I

NI ZO FRIZ

MA ZZ

I

TEO

DO

RO

VIA

VIA

PP

CAL EPI O

VIA A. D A

BO RG O

PA LA Z

ZO

P.ZA SANT’ANNA

CA

I CIN

BORGO PALAZZO

AN GE LO

VIA

MA

I

DIV ISIO

NE T

VIA

NT INA RID E

UC

V IA

BO NO

VIA TTI ORE

RIO

B VIA

DAV ID

ONO

ATB LINEA 1 PIAZZALE G. MARCONI

LI OVE L VIA N

VIA G. LONG O

SA

RE

VIA DEI C

VIA

VIA GH IRA RD ELL I

VIA

ON

VIA

OTTO MARZAB

AC

A. GHEZZI

DE LL

A. PIN ET TI ND IS LE

ME RO NI

A. C A

VI A

AN TO MA SO

I

EI

E SO N MA VIA

’ALZ ANO G. D VIA

PA LE O O TR

PIE VIA

GA

TEB one Stazi(Tram)

i

CA PA

VIA N D AZ ASTR EL ZU O RR O

OLO

L. P ALA ZZ VIA

PAV ENTA

O

E GN B AN CAL VIC.

VIA SAN BER NARDINO

G.

MO RO NI

RO AZZ A AN L

VIA S

N LO RENZ O ZIO

VIA SA

PA N CRA

SAN

VIA

. LU PO

O SSANDR

VIA SA

NT’AL E VIA SANT’ANT

ON INO

VIA MANARA

VIA DE I

VIA SOLAT A

VIA TA SSIS

VIA GE NERA

VIA F. NULL O VIA L APAC ANO

VIA S

VIA S

I ALBR ICC LE A.

IL AN O VIA M

A POLON I A RI I N

LEGION

VIA M

G

O

AN DR SS

FIL ZI VI A

AN TA LU CIA

G. DO N VIA

VIA S

VELA

VIA V. VIA DEI GALLIARI

SA NP AO LO LE

DON

NI

M IN

TE

ED ELL VIAL

A IES CH VIA GIO 24 MA G

NOVEMB RE VIA 4

RGAMO

VIA TO TI VIA C. GOLDONI

ZA

VIA

CO LIN O

MI RA

EM

VIA DEL PA R ADIS

GR AT AR OL I VIA

ZO

VIA

D EL

VIA

NI

A

PIA Z

VIA M

NI FANTO

NZO MA

S AN

VIA

GLI OR TOLA NI VICOL O DE

LLO STAT UTO

VIA SA N

.A P. S

DI RG O LA

URA

DE SA LI T A

VIA D E

VIA

LIA

. VIA A

VIA BR . BE

U NE J ISIO DIV

VIA

VIA CIFRONDI

I

L DE L

I

VIA

IO

DI

I DUSS VIA CO

RIO LGA

RGO PALAZZO

MI AN

A LONI CEFA

VIA TALLONE

C O OL

E

NI

FO

OL A.N

ZIO N

RATA

UR AIN E

E EV AN

RI DI ARTI

BO A

VIA

G.

VIA M

MA GG

INI ELL

VIA

I ON RN

I TU

T CAS

O

N NA

LUS

i

ne zio e Sta toline Au

Urban Center

Carabinieri

VIA

O MAD

G AN

FO RO

VIA

V IA

VIA

I MA ELO

PIAZZALE DEGLI ALPINI Centro Congressi Giovanni XXIII

VIA

N SA

I FE AF

IA ER

VIA

E

GIOVANN I

OLI

. D’A

ALBANI

TIN PITEN

VIA

AM

C PAS

OL O DD L’A

VIA A.

I VIA C. BATTIST

AR CL

UID OP AG L IA

NI DO NA DO NI PA V IA OP O ST LIN A. SA CA

LL GA

V IA

VIA

CO CES

OZ

VIA

RAN S. F

AM

ZI

VIA

VIA

III

TI

ON I

PIGN OLO

SI PAS

LL I

GO

SC OT

EG

VIA

RE AT

GALL ICCIO

XX

VIA

AN Z

GIO

A

VIA MAGLIO DEL RAM

D TRA

C LE RIE AB

ZA FAN

AG I OR

ERIN C AT ANTA

CON

G VIA

NI AN IOV

VI

SAN

BORGO SANT’ANTONIO

PIAZZETTA S. SPIRITO

di Bergamo e Prefettura

MELLI ARA VI A T

ET T

S GO

NO N.

VIA N. SAURO

O

TA ET AB

VIA

G PA PA LE VIA

I

S XX VIA

I

BORGO SANTA CATERINA

LARGO DEL GALGARIO VICO LO

Parco Marenzi

SO AS Provincia T. T

NE RO PIAZZA CAVOUR

I SCH ABO TIR VIA VIA GH IS L

SELL

VIA

VI A

N BRU

E BR EM

LE M

VIA BO

IE NT SE

PIAZZA G. MATTEOTTI

ROS

UR LT VO VIA LE SA NT .D EL

VIA

VIA

NI

I TT LO BE

VIA

DE

IA TIG AR IP

O RG

A OM

GALLERIA CRIS S. MARTA PI

DI

LA

R LE

IO UB AS EP

VIA

NT MO

INO

NI V AN GIO

LIS

VIA

T BO SA VIA

SAN VIA

VIA

GIU

CA

AR TR

Parco Suardi

Parco Caprotti

AIG Ostello della Gioventù

D. PIE

TR I

PIAZZALE E. TIRABOSCHI

BORGO PIGNOLO

E TA SAN VIA

O ELL RAD

PE

ER EV PP SE

VIA

VIA

PI

P VIA

NI MI

Clinica Palazzolo GRE P

DO

VIA G .

IS

ZAI

MB IAN CH I

GNOLI

IGN OL

Polizia Locale

HI

RRO Z

LB IN I

ZA

TR MA

O

TE ONA AMB V IA Z

LARGO CINQUE VIE

VIA

Comune di Bergamo

FUR

G EN AR

O CHI

DEI CA

O SC LA ZE V IA PIAZZA DELLA LIBERTÀ

A SC TA

VIA

VIA SANT’O RSOLA

S. PAS

EZ IO

VIA

OR

QU

VEC

VIA

LI EL AT

VIA

VIA B

A AR TIG OR VIAL EA

VIA

VIA DEGLI

PIAZZETTA DEL DELFINO

LO EL

OC

OR

VIA

SC

A IL

VIA

ZI

DE N GAU

I

UP

SAN BENED O E TT RI

ROTONDA DEI MILLE

LARGO N.REZZARA

O

URI

AS RN CO

A.L

ET ELL

RI PIAZZA PONTIDA

BORGO SAN LEONARDO

L TA IGA BR

HI VIA CUCC

GGI

ALM J. P

Piazza Vittorio Veneto

VIA MANZÙ

VIA M. DA C ARAVA

ERA

VIA

Istituto Matteo Rota

ABRUZZI

VIA

VIA DELL’

RINI

LORETO

VIA B. ZEND

VIA F. COGHETTI

TA OT

MOVI A

VI A

VIA

VIA BROSETA Polizia locale

VIA F. COGHETTI

E NT

P.LE DELLA REPUBBLICA

II

VIA A. GRAMSCI

E EL

Parco F.lli Locatelli

VIA

VIA

NU

OSI

D

B C. ON

LO D VICO

VIA DEGLI

PE LA

VIA P

VIA

VIA G. GARIBALDI

E LVIA

LARGO DELLO SPORT

Stadio

PIA L. ZZAL VIA GOISIS E G. C RES CEN ZI

R BO VIA

PIAZZALE OBERDAN

PIAZZA CARRARA

VIA DELLA NOCA

TA

GALLERIA CONCA D’ORO

TO DOT

RILL

S DI

DEI

VIA G.

LET

CA

A LE LIT SA VIA

T’A

ACCA

BORGO SAN TOMASO

Stazione funicolare

ETIA

VIA A. DIAZ

EL

A EM

Parco Diaz

24

PORTA SANT’AGOSTINO

VIALE VITTORIO EMA N U

ATB LINEA 1

O OL V IC

VIA

VIA BROSETA

ED VIAL

SCALETTA DI S. ALESSANDRO

Clinica Castelli VIA G. MAZZINI

VIA A. DIAZ

VIA PORTA DIPINTA

URA LE M

NI LIA VIG

VIA HE LV

P.LE BRIGATA LEGNANO

VIA

LO

OMO IAC

RIO TO VIT

NSERI

ST AT UT O

VIA ALLA ROCC A

VIA

INI

A

VIA RI SMO NDO

DE LL O

I

VIA PA

GO

LE VIA

VIA

GR

O BR

N SA VIA

CARLO

TO RIN O

NE

Clinica S. Francesco

VIA

VICOLO SAN

VIA

VIA

VIA

EL

YR MA

OSM

CCHIA

ADI

VIA

Parco S. Agostino

P.LE SANT’AGOSTINO TA IPIN

CO OC BR

S.

O

i

VIA

TA D POR

VIA PIGNOLO

VIA

VIA R

OGN

VE LUCIA NTA

N. N

O

I ION BA

E

BO L

ROCCA

PORTA S. GIACOMO

RSEN

TA TU T

NOCE VIA IN

D SÈ MO

I

DE .C. AN

DE LL OS

VIA G. MAZZINI

XI NZO

EA RM

OS A VIA R

VIA

T DEL LAZZ A R ET VIA

VIA F. BAR

MANO VIA OS

OR AT LV SA A

ER PI UP AL RT SI PO AS RI . A GR A VIA S.P. AZZ N VIA .B. G VIA P. B VIA

Parco delle Rimembranze

P.ZZA MERCATO DEL FIENO

A. VI TA

EO AN TT CA

SA VIA VIA

VOLA

MB ITO PIAZZA MERCATO LI PIAZZA L. ANGELINI DELLE SCARPE VIA G. DONIZET TI PIAZZA ATB 3 ROSATE Polizia locale

VIA

H VIA

EX OSPEDALE

VIA

TA AN

VIA

EM UR

VIA

AS ILL

FR AN K

VIA RI

PIAZZA DUOMO

TR

V IVA

LARGO G. BAROZZI

T

NA

C.C AT TA NE O

R A.

VIA

S VIA C O

AR E

DE LL

VIA

Piscina Comunale

LE

A HI

VIA DELLA FARA

PIAZZA VECCHIA

S.

TA

VIA

TED E SCHI NI

VIA

O

INE

VIA

E

SAN

MOR

ILLA AV . RIV

LE

VIA

VICOLO DEL PARADISO

VAG

C OR

PIAZZALE OLIMPIADI

Lazzaretto

LORE ZO N

IS SS TA

VIA

A VIA

SC AL ET TA DE L

TAN FO N

LLA P. S.

A

VIA

VIA

RLAZ ZINO

Carabinieri

. S ALVATORE

I ARM TRE

SCO

LO RO OB

VIA

P.ZZA L. MASCHERONI VIA B. C OLL EON I IO CH EC ALV S VIA

VIA S

VIA

SALITA DELLO

BORGO CANALE

CCOL VIA DELLA BO

PIAZZA DELLA CITTADELLA

Parco la Crotta

SP

NI OVA ANT G. M

VIA

SOLI VIA FAS

VIA

RO SAND

G.

SC EN ZI

AMO DA BERG

LES

NI D IRO MA

V IA

V IA

GRE E

TE ON AP

G. CR E

VIA A.

ALE

PORTA GARIBALDI (PORTA DI S. LORENZO)

CITTÀ ALTA

PORTA S. ALESSANDRO ATB LINEA 1 LARGO COLLE APERTO

A

AN

GL I ORTI

Campo Utili

ROC

V IA

V IA

VIA DE

I ION

NO OR

T EL C. B VIA

Stazione funicolare

LE ANA OC ORG VIA B

CONCA FIORITA VIA

BA

D SU

OR SUD

I EID EL AS

INI

NI RA TU

VALVERDE SCALETTA COLLE APERTO

VIA BO RGO C

NO

VIA

C LE AL

A.

ORTO BOTANICO

VIA SUD ORN O STRADA CONTRADELLO

VIA W. VON GOETHE

2

I AD

V IA

MP RA

AY DEL MORLA NW

E ON ZZ LA OR

UR

VIA

Monastero di Astino

SC

OM

RO ND SA

G.

VIA

VIA

VIA S O T T

ES ’A L NT SA

BA

N IS

VIA SAN VIGIL IO

R AMI

A RN BA

TANTI NO BE LT

A.

V IA

FE LIC E SAN VIGILIO CAV AG

O LL

VIA MAIRONI DA P ONTE

VIA CO S

Castello di San Vigilio

VIA

DE

Parco del Castello di S. Vigilio

VI A

VIA

ER LV VA

Parco dei Colli di Bergamo

VIA W. VON GOETHE

Piazza Vecchia

Monastero di Valmarina

VIA

O

VIA

ETA GN

U

n voyage d’une ville à l’autre, une sur la colline et l’autre dans la plaine, différentes mais liées entre elles, non seulement par l’histoire, mais aussi par un enchevêtrement serré de rues, ruelles, escaliers. Bergame est une ville trésor, protégée, mais ouverte aux yeux de qui veut la voir, à qui veut découvrir les coins étroits de l’architecture médiévale, la légèreté des arcades vénitiennes, la force de la pierre qui entoure la ville, et la brise de la montagne qui souffle dans son dos. Nous vous proposons deux parcours de visite, différents mais liés entre eux. Deux points de vue sur Bergame, qui racontent l’âme encore vivante et vitale d’une ville faite de culture et d’entreprise, de contemplation et d’action, de ciel et de terre, la Haute Ville et la Basse Ville. Le parcours bleu commence par la ville perchée sur la colline, en se laissant embrasser par les maisons de la vieille ville et par ses monuments, et en savourant la lumière qui transparaît à travers les édifices de la Piazza Vecchia. Et de là on va à la recherche de panoramas uniques sur la plaine et vers les Alpes, avec les points de vue extraordinaires du haut du Beffroi (Campanone [Grande cloche]), de la Rocca [la Forteresse] et de la Tour de Gombito. Le parcours rouge fascine avec ses vieux sentiers le long des quartiers de Pignolo ou de Sant’Alessandro et l’allée qui passe par la porte Sant’Agostino pour descendre vers le centre du Bas Bergame, le cœur du shopping. Ces deux itinéraires sont parfaits pour découvrir les deux visages de la ville, à travers des perspectives et des points de vue qui se regardent les uns les autres, unis par le funiculaire amusant et romantique, utile et inhabituel, qui monte du Bas Bergame pour remonter dans le ventre des Remparts et atteindre le cœur ancien de Bergame.

N PIA AL VIA

A. PIN ET TI

NE

VIA CASTA

LI EL

M NO BO

iaria

rrov

e Fe

zion

Sta

Les Remparts Vénitiens

3


HISTOIRE DE BERGAME

UN SIÈCLE APRÈS L’AUTRE

DE L’ÂGE DU FER AUX SEIGNEURS DE MILAN La ville est conquise par les Lombards. On doit à leur présence certains toponymes caractéristiques, comme Fara. 568/569

Premier établissement, sur la colline de Bergame, d’un village de Celtes. X-IX siècles av. Jésus-Christ

400 a.C.

200 a.C.

anno 0

200

400

La ville passe sous la domination des Francs.

Après le gouvernement épiscopal, Bergame devient une Ville libre dirigée par des Consuls. C’est à cette époque que sont construites la basilique de Santa Maria Maggiore et le Palazzo della Ragione (Palais de la Raison). 774 1098

600

800

1000

1200

904 Le roi Bérenger donne à l’évêque Adalbert la juridiction sur la ville. L’évêque fait reconstruire les remparts et les défenses de la ville.

197 av. Jésus-Christ Avec le début de la colonisation romaine, le village sur la colline commence à acquérir les caractéristiques d’une ville romaine, reconnue ensuite par Rome comme Municipium (Ville de droit latin) en 49 av. Jésus-Christ.

Pour mettre fin aux luttes entre les Guelfes et les Gibelins, on appelle à Bergame le roi Jean de Bohème. C’est le début de la domination de la famille des Visconti, seigneurs de Milan, sur la ville et sur le territoire. 1331

1400

1167 Bergame adhère à la Ligue Lombarde contre l’empereur Frédéric Ier. Cette ligue, qui unit 16 villes, est établie par le serment juré dans l’abbaye de Pontida.

DE LA RÉPUBLIQUE DE VENISE AUX TEMPS ACTUELS Après la domination des Visconti, Bergame se soumet au lion de Saint Marc pendant trois siècles et demi. 1428

1400

1500 1430 On construit la première enceinte de murs, connue comme les « Muraine », qui va englober grande partie des quartiers de la ville. 4

On commence à bâtir le cercle puissant de remparts pour défendre la ville sur la colline ; la construction va se poursuivre jusqu’en 1588, puis on rénovera le château sur la colline de San Vigilio. Bergame devient à tous les effets une ville - forteresse. 1561

1600

1700

1734 On commence à construire dans la plaine la nouvelle Fiera [Champ de foire] di Sant’Alessandro, qui comprenait 350 boutiques.

Après l’entrée à Bergame des armées de Napoléon et après la défaite de Venise, naît la République Bergamasque, qui fera ensuite partie du Royaume d’Italie. 1797

1800

On réalise la liaison entre le bas Bergame et le haut Bergame par funiculaire, un des premiers chemins de fer à câble réalisés en Italie. 1887

Au cours des années 1920, sur la surface du champ de foire, naît la nouvelle zone centrale du Bas Bergame; le projet est dû à l’architecte Marcello Piacentini. En 1958 le bergamasque Angelo Roncalli est élu Pape, sous le nom de Jean XXIII, qui passera à l’histoire de l’Église en raison du Concile Vatican II. XXème siècle

1900 1814 Le Congrès de Vienne établit le passage de Bergame sous les Autrichiens.

1859 Le 8 juin au matin, Giuseppe Garibaldi entre dans la ville à la tête des Chasseurs Alpins. Les bergamasques donnent une importante contribution aux insurrections du Risorgimento : ils sont 180 à prendre part à l’expédition des Mille (1860). 5


HAUT BERGAME HAUT BERGAME L’extension limitée du Haut Bergame contient la plupart du patrimoine artistique et monumental. Cet espace si riche d’histoire et de témoignages du passé est délimité par le cercle des remparts construits par Venise au XVIème siècle. Cette concentration facilite la visite du touriste, en lui offrant la possibilité de parcourir à pieds les rues et les ruelles médiévales, à l’ombre des tours et des clochers, tout en découvrant les coins les plus charmants. Le funiculaire, qui monte du bas Bergame jusqu’à l’intérieur de la vieille ville, facilite l’accès. Du côté opposé, à quelques mètres hors de la porte de Sant’Alessandro, part le funiculaire qui monte jusqu’à la colline de San Vigilio, d’où l’on peut voir des panoramas splendides. LES REMPARTS ET LES PORTES Ayant abattu environ un tiers des maisons, tout un quartier et un grand monastère, on commença en août 1561 le grand chantier du puissant anneau de remparts, qui fut achevé en 1588. On perça quatre portes dans la muraille, longue de presque six kilomètres : chacune des portes correspondait à l’une des principales voies de communication avec le territoire et avec les autres villes. La porte de Sant’Agostino, située sur la route pour Venise ; la  porte de

CENTRE HISTORIQUE San Giacomo sur la route pour Milan ; la porte de Sant’Alessandro sur la route pour Lecco et Côme ; la porte de San Lorenzo sur la route vers les vallées. Les remparts n’ont jamais subi d’assauts mais, d’un bastion à un autre, les canons auraient été capables d’empêcher l’approche des ennemis. Du printemps à l’automne on peut visiter les canonnières de San Michele et de San Giovanni. Informations : tél. +39 035 242226 www.comune.bergamo.it ROCCA (FORTERESSE) C’est sur les hauteurs de Santa Eufemia, selon certaines hypothèses sur la structure de Bergame au temps des Romains, qu’était installé le Capitole. Lorsque la ville fut remise en seigneurie en mettant fin à son indépendance, le roi Jean de Bohème y fit construire une forteresse. Après la construction des remparts, la forteresse fut transformée en arsenal, puis en caserne, et ensuite en prison ; par la suite (1960) on y installa le Musée du Risorgimento. Aujourd’hui, même s’il est aménagé différemment et fait partie du contexte plus grand du Musée historique de la Ville, il abrite encore la section du Dix-neuvième siècle. Informations : tél. +39 035 247116. www.bergamoestoria.it

EX CONVENTO DI SAN FRANCESCO (EX COUVENT DE SAINT FRANÇOIS) À partir de la place Mercato del Fieno on accède au monastère de Saint François, qui était le bâtiment religieux le plus grand et le plus important de la ville médiévale. Ce monastère, établi au XIIème siècle et terminé au XVIème siècle, présente deux grands cloîtres : le premier est appelé le cloître des cercueils, à cause de la présence de dix-neuf cercueils construits au XIIIème siècle comme sépulcres des familles de la ville, et le deuxième est dit le cloître du puits, et offre une belle vue sur les montagnes Orobie. Ce monastère fut supprimé au début di XIXème siècle, transformé en caserne, puis en prison, et subit de graves dommages ; il ne reste de la grande église que l’abside avec des fresques. À l’heure actuelle l’ex monastère est le siège du Musée historique de la ville. Informations : tél. +39 035 247116. www.bergamoestoria.it PIAZZA VECCHIA (LA VIEILLE PLACE) Dans l’architecture de la Piazza Vecchia, il y a un petit détail scénographique qui la fait paraître plus grande qu’elle n’est. Cet espace, cœur de la vie politique et administrative de Bergame et de toute la province Bergamasque, commença à prendre sa forme actuelle au XVème siècle ; c’est au début de la domination vénitienne que

cette zone centrale a acquis ses formes et ses mesures Renaissance, surtout lorsqu’on transforma l’édifice situé du côté occidental pour y loger le siège du podestat vénitien. Pour la splendide décoration de la façade, on appela un des artistes les plus célèbres de l’époque, Bramante, qui peignit les fresques en 1477. Cette place a acquis son aspect définitif avec la construction, du côté Est, du nouveau Palais de l’Hôtel de Ville ; cet édifice revêtu de marbre blanc abrite maintenant la Bibliothèque municipale Angelo Mai, qui recèle le patrimoine très précieux de parchemins, codes enluminés, incunables et archives témoignant de l’histoire de la ville. PALAZZO DELLA RAGIONE (PALAIS DE LA RAISON) Cet édifice, considéré l’un des plus anciens hôtels de ville lombards (XIIème siècle), consiste d’un seul salon grandiose appelé « sala delle capriate - salle des charpentes », surélevé et reposant sur des arcades, auquel on accède par un grand escalier adossé au Campanone (Beffroi). À l’origine ce salon était utilisé comme salle du conseil, puis comme siège de la cour de justice, et ensuite comme théâtre, et bibliothèque. Les arcades sous l’ancien hôtel de ville sont comme un filtre entre la Piazza Vecchia, où le pouvoir civil était concentré, et la piazza del Duomo (place de la Cathédrale), symbole du pouvoir épiscopal.

Les Remparts Vénitiens et la Porte S. Giacomo

6

7


HAUT BERGAME

CENTRE HISTORIQUE CHAPELLE COLLEONI Pour réaliser sa propre tombe, le célèbre condottiere Bartolomeo Colleoni fit démolir une abside de la basilique. Ayant choisi un des lieux les plus prestigieux de la ville, il chargea de la construction (1470-1472) l’un des artistes les plus célèbres de l’époque : Giovanni Antonio Amadeo. Sur les espaces étroits de la place de la Cathédrale, la façade extraordinaire, décorée de marbres polychromes et de bas-reliefs, a l’air de vouloir rivaliser avec les décors fastueux du prothyron de la basilique. Les très riches décorations sont denses de significations, et se réfèrent à la culture de la Rome antique,

à la culture juive, à la religion chrétienne, sans négliger le culte de la personnalité, visible dans l’exécution des travaux d’Hercule (considéré comme ancêtre de Colleoni) représentés sur quatre panneaux sous les piliers de la façade. Informations : tél. +39 035 210061. BASILIQUE DE SANTA MARIA MAGGIORE Grâce à son patrimoine historique et artistique, la Basilique est le principal monument de la ville, tellement considérée qu’on la définissait autrefois la « Chapelle de la ville ». Quand les Bergamasques 1. Chapelle Colleoni: à l’intérieur, fresques de Tiepolo (XVIème siècle) 2. Portail septentrional, Lions stylophores 3. Tapisseries florentines et flamandes, les tombes de G. Donizetti et de S. Mayr 4. Marqueteries et crucifix en bois 5. Portail de Giovanni da Campione 6. Abside centrale 7. Décoration baroque

Beffroi (Campanone)

BEFFROI (CAMPANONE) Symbole de la ville médiévale, le Beffroi a 52 mètres de haut ; du sommet du deuxième étage panoramique, qu’on peut atteindre commodément en ascenseur, il offre non seulement des points de vue splendides sur les toits du centre historique et sur la chaîne des Alpes, mais aussi une vue idéale sur la Piazza Vecchia. En effet c’est seulement d’en haut que l’on peut percevoir la mesure équilibrée de cet espace, dont le point central est la belle fontaine donnée à la ville en 1780 par le podestat vénitien Alvise Contarini. Le beffroi est aussi appelé Campanone (bourdon), à cause de la grande cloche qui, non seulement annonce les réunions du conseil municipal, mais aussi sonne tous les soirs, toujours à 22 heures, plus de 100 coups pour rappeler l’ancien couvre-feu, c’est-à-dire la fermeture traditionnelle des portes de la ville le soir. Informations : tél. +39 035 247116. www.bergamoestoria.it PALAIS DU PODESTAT ET MUSÉE HISTORIQUE DE L’ÉPOQUE VÉNITIENNE – LE XVIème siècle INTERACTIF Le Palais du Podestat, qui était à l’origine la résidence des familles Suardi – Colleoni, a été, depuis le début du 8

Baptistère, Chapelle Colleoni et Basilique de Santa Maria Maggiore

XIIème siècle jusqu’à la première moitié du XVème, la demeure du Podestat de Bergame et de plusieurs responsables de la ville. Soumis par la Municipalité à une intervention de récupération, le palais a révélé de très importants témoignages concernant l’histoire de la ville. On a trouvé dans le sous-sol des vestiges et des structures d’époque romaine. Depuis 2012 est ouvert le Musée historique de l’époque vénitienne – le XVIème siècle interactif. Informations : tél. +39 035 247116. www.bergamoestoria.it BAPTISTÈRE Le Baptistère fut installé à son siège actuel en 1898, pour bien compléter l’espace restreint de la place de la Cathédrale. Ce bâtiment a des origines très anciennes ; il fut édifié en 1340 par Giovanni da Campione à l’intérieur de la Basilique de Santa Maria Maggiore. Sur la bande supérieure en marbre rouge de Vérone, travaillée en petites colonnes, apparaissent aux côtés de l’octogone des édicules étroits dans lesquelles sont insérées des statues du XIVème siècle représentant les Vertus. Ouvert seulement à l’occasion des baptêmes. Informations : tél. +39 035 210223.

7 1

3

6

4

5 2

9


HAUT BERGAME

Cathédrale - intérieur

en décidèrent la construction, aussi pour accomplir un vœu prononcé à l’occasion d’une épidémie de peste, ils choisirent un lieu facilement accessible, là où se dressait déjà la petite église de Santa Maria. Le chantier fut lancé en 1137. L’église, utilisée pour les baptêmes, servait aussi de salle pour les réunions municipales. Vers la moitié du XIIIème siècle, Giovanni da Campione fut chargé de construire la grande entrée du côté nord, avec le prothyron soutenu par des lions de marbre rouge, complété par une loge en trois parties avec la statue de Saint Alexandre à cheval, sur laquelle on ajouta pour finir, à la fin du siècle, le tabernacle couvert en forme de pointe ; en revanche, le prothyron du côté sud est soutenu par des lions de marbre blanc. L’intérieur grandiose en style roman, qui devait être complètement recouvert de fresques, fut ensuite transformé par une décoration baroque fastueuse. Au cours des siècles le Consorzio della Misericordia Maggiore a enrichi la basilique de nombreuses œuvres d’art : entre autres, le chœur avec des marqueteries stupéfiantes exécutées entre 1522 et 1555 sur des dessins de Lorenzo Lotto, et le confessionnal baroque d’Andrea Fantoni. Informations : tél. +39 035 223327. www.fondazionemia.it 10

CENTRE HISTORIQUE

Détail du baptistère

CATHÉDRALE ET MUSÉE ET TRÉSOR DE LA CATHÉDRALE Des découvertes récentes dans le sous-sol de la cathédrale ont révélé la présence de deux églises qui l’ont précédée, toutes les deux de grandes dimensions, et qui avaient le même périmètre que l’église actuelle : la cathédrale paléochrétienne et la cathédrale romane, dédiées à Saint Vincent. Ces deux édifices devaient être majestueux et richement décorés, comme le témoignent les restes d’un sol en mosaïques du VIème siècle et les fresques du XIIIème siècle, que l’on peut maintenant visiter dans le Musée et dans le Trésor de la Cathédrale. Vers la fin du XVème siècle on décida de construire la Cathédrale actuelle, et le célèbre architecte Filarete contribua à la phase initiale de l’ouvrage. Terminée à la fin du XVIIème siècle, l’église fut dédiée à Saint Alexandre. La cathédrale, qui abrite des œuvres de Gian Battista Tiepolo, Giovan Battista Moroni, Sebastiano Ricci et Andrea Previtali, ne fut achevée qu’au XIXème siècle avec la réalisation de la coupole, tandis que la façade remonte à 1866. Informations sur la Cathédrale : tél. +39 035 210223. www.cattedraledibergamo.it Informations sur le Musée : tél. +39 035 248772. www.fondazionebernareggi.it

Théâtre Social

THÉÂTRE SOCIAL Deux siècles après l’inauguration qui eut lieu en 1808, le Théâtre Social a été rouvert au public au printemps de 2009, avec un riche programme de spectacles et la participation de grands artistes. Cela a été rendu possible par une restauration exemplaire, qui a permis de récupérer cet authentique bijou créé par l’architecte Leopoldo Pollack, élève de Piermarini, devenu célèbre pour avoir construit l’Arc de la Paix à Milan et la Villa Royale à Monza. Informations : www.teatrodonizetti.it CITTADELLA (CITADELLE) ET MUSÉES MUNICIPAUX C’est tout ce qui reste d’une fortification que la famille Visconti a fait construire quand elle a imposé sa domination sur Bergame. La Citadelle fut ensuite l’habitation du « capitaine » vénitien, et ses grandes espaces continuèrent à être utilisés pour y conserver les réserves de céréales et pour les dépôts. Sous les Français et les Autrichiens, elle fut encore utilisée à des fins militaires, mais en subissant une dégradation progressive, à laquelle mit fin la restauration faite entre 1958 et 1960, à l’occasion de laquelle l’édifice non seulement retrouva l’aspect qu’il avait à l’origine, mais devint même le siège du Musée Municipal de Sciences naturelles

Jardin botanique

« Enrico Caffi » et du Musée Municipal Archéologique. Le premier est célèbre par la présence de très vieux fossiles, parmi lesquels le cerf découvert en 2001 dans la Val Borlezza, qui s’est conservé pendant 700.000 années, et un des plus vieux reptiles volants jamais retrouvés, qui remonte à environ 220 millions d’années, et qui fut découvert dans une carrière à Cene, dans la Valle Seriana. Dans le Musée archéologique sont rassemblées des pièces historiques de Bergame et du territoire bergamasque qui vont de la préhistoire à l’époque du haut moyen âge. Les fresques d’une domus romaine découverte dans le haut Bergame, via Arena, sont particulièrement intéressantes. À proximité de la Citadelle, à côté de la poudrière vénitienne, se trouve le Jardin botanique « Lorenzo Rota », qui offre une très belle vue sur la haute Ville, et où l’on peut observer des espèces autochtones, exotiques, méditerranéennes, aquatiques, carnivores. Museo Civico di Scienze Naturali « Enrico Caffi » (Musée Municipal de Sciences naturelles) Informations : tél. +39 035 286011. www.museoscienzebergamo.it Museo Civico Archeologico (Musée Municipal Archéologique) Informations : tél. +39 035 242839. www.museoarcheologicobergamo.it 11


DU HAUT BERGAME

AU BAS BERGAME d’une dizaine de kilomètres qui longe le torrent Morla et offre des points de vue magnifiques sur les Remparts et sur la Porte Garibaldi. Informations : tél. +39 035 4530400. www.parcocollibergamo.it

Château de San Vigilio

Orto Botanico « Lorenzo Rota » (Jardin botanique) Informations : tél. +39 035 286060. www.ortobotanicodibergamo.it LES LIEUX DE DONIZETTI Gaetano Donizetti est né à Bergame (1797–1848) ; il est intéressant de suivre ses traces dans la ville. À Borgo Canale on peut visiter sa maison natale, une tranche de la vie quotidienne du compositeur et de sa famille, tandis qu’on trouve sa tombe dans l’église de Santa Maria Maggiore. Le Musée de Donizetti est un hommage que la ville a voulu rendre au Maître ; sa visite est l’occasion d’observer de près des documents, souvenirs, portraits et le piano du grand musicien, qui composa plus de 70 œuvres, dont l’Elisir d’Amore (1832) et Lucia di Lammermoor (1835). Informations : tél. +39 035 244483 www.donizetti.org CHÂTEAU DE SAN VIGILIO Un funiculaire relie la haute ville et le sommet de la colline de San Vigilio, d’où l’on peut aller à la découverte de l’environnement extraordinaire de la colline de Bergame. Sur la colline de San Vigilio, qui domine la ville et où 12

Les Collines de Bergame

LE SCALETTE (LES ESCALIERS) Il y a des dizaines d’escaliers et de sentiers qui gravissent les flancs de la colline de Bergame, et que l’on découvre le long des collines ; ils créent tout un monde très proche de la ville et en même temps très loin. Il y a l’escalier del Paradiso [du Paradis] et celui de Santa Lucia vecchia, celui delle More [des mûres] et celui dell’Ortolano [du maraîcher], de Fontanabrolo et de San Martino, le Scorlazzino et le Scorlazzone. Ce sont les restes du réseau serré de liaisons médiévales entre la plain e et la colline, ou bien les voies d’accès aux cultures et aux jardins potagers, qui autrefois étaient très denses. Ils sont flanqués de petits murs de pierres sèches ou de haies ; quand on les parcourt on va à la découverte de points de vue inédits sur la haute ville et sur la ville de la plaine. Pour ceux qui aiment les excursions tranquilles et dans la nature, ou qui recherchent les promenades romantiques, ces escaliers et ces sentiers sont l’idéal.

LE BAS BERGAME LES FAUBOURGS Depuis le XIVème siècle, le centre historique de Bergame s’articule le long des parcours routiers qui partaient de la colline vers la campagne. Cette première expansion urbaine, que l’on peut voir dans les quartiers historiques, concerne les grandes routes orientales et occidentales vers lesquelles la ville s’étendait. C’est ainsi que vers l’Occident se développèrent les quartiers de Canale, S. Alessandro et S. Leonardo, tandis que vers l’Orient se développèrent les quartiers de S. Antonio, Palazzo, Pignolo, S. Tomaso et S. Caterina. PORTA NUOVA Au cœur de la Bergame moderne, la place de Porta Nuova (Nouvelle Porte) est justement une « porte », car elle fut réalisée quand il devint nécessaire d’ouvrir un large passage dans l’enceinte médiévale dite des « Muraine ». Cela eut lieu lors de l’inauguration en 1838 de la Strada Ferdinandea (aujourd’hui viale Vittorio Emanuele), et à cette occasion on construisit les deux édifices néoclassiques ou propylées, situés aux deux côtés, qui abritaient les postes de l’octroi.

il y avait peut-être déjà une tour à l’époque romaine, un château fut construit au XIIème siècle. Le château a subi au cours du temps différentes démolitions ; il fut acheté par la Municipalité en 1958 et est actuellement un jardin public, d’où l’on a un beau panorama sur la plaine et les Préalpes. LES COLLINES ET LE PARC Bergame se dresse sur la dernière ramification d’un système de collines qui, sur environ six kilomètres, s’étend en direction est-ouest. Au milieu de villas, de vieilles fermes transformées en résidences exquises, au milieu de jardins et de potagers, de petites vallées et de promontoires boisés, il y a de grandes édifices importants comme les ex-monastères d’Astino et de Valmarina, siège du Parco dei Colli de Bergame. Sur le territoire du Parc se développe un réseau de plus de 100 km de sentiers, répartis en 32 parcours munis de signalisation appropriée. Les différents niveaux de difficulté de ces parcours sont en mesure de satisfaire aussi bien les exigences des excursionnistes les plus experts que celles des touristes et des familles. Le Parc comprend en outre des parcours pour les piétons et les bicyclettes, comme la Greenway le long

Théâtre Donizetti

13


LE BAS BERGAME THÉÂTRE DONIZETTI Dédié au grand compositeur en 1897 à l’occasion des célébrations en honneur du centenaire de sa naissance, le Théâtre Donizetti, scène de renom, se dresse sur la surface où, pendant l’ancienne Foire de Saint Alexandre, il se tenait des spectacles dans une structure en bois qu’on construisait et démontait à chaque fois. La façade fut réalisée sur un projet de l’architecte Pietro Via ; en 1897 on inaugura, à côté du théâtre, le monument romantique à Donizetti, entouré d’une petite pièce d’eau et d’un petit jardin. Informations : tél. +39 035 4160611. www.teatrodonizetti.it CENTRE PIACENTINI L’espace qui entoure le Sentierone, les places Matteotti, Vittorio Veneto et Dante, constitue le centre ville, réalisé sur une conception unitaire par Marcello Piacentini à partir de 1914 ; bâti sur le champ de foire de Saint Alexandre, une des foires les plus anciennes d’Italie, le centre Piacentini encadre le panorama de la haute ville visible des propylées de la Porta Nuova.

CENTRE LORENZO LOTTO À BERGAME Ce grand artiste vénitien (1480 – 1556), qui passa à Bergame douze ans d’activité intense, a créé de nombreuses ouvres. Dans le bas Bergame, dans les églises de San Bartolomeo, sur le Sentierone, et de Santo Spirito, sur la placette du même nom, on peut admirer deux retables splendides réalisés pendant cette période. Il s’agit de deux grandes peintures ayant le même sujet  : la Vierge avec l’enfant et des Saints (le retable de San Bartolomeo est aussi connu comme Retable Martinengo) ; un autre beau retable, qui représente lui aussi la Vierge avec l’enfant et des Saints, se trouve dans la petite église de San Bernardino, sur la rue Pignolo. Toujours via Pignolo, au numéro 76, dans le Musée Diocésain Bernareggi, se trouve la « Trinité », qui appartient à l’église de Sant’Alessandro della Croce. Lorenzo Lotto a aussi créé le cycle de fresques de la chapelle de la Sainte Vierge dans l’église de San Michele al Pozzo Bianco et les dessins des marqueteries en bois dans la Basilique de Santa Maria Maggiore dans la Haute Ville. Puis les collections permanentes de l’Accademia Carrara possèdent sept œuvres de l’artiste qui fut défini le « génie inquiet de la Renaissance ». Retable de L. Lotto - église de San Bernardino

MUSEO DIOCESANO ADRIANO BERNAREGGI (MUSÉE DIOCÉSAIN) Ce musée porte le nom de monseigneur Adriano Bernareggi, Évêque de Bergame qui, à partir des années 1930, rassembla des œuvres d’art, des images religieuses et des objets d’usage liturgique. L’aménagement du musée, conçu comme un parcours en chapitres et en thèmes, donne la possibilité de connaître ces témoignages extraordinaires qui sont intimement liés à l’histoire de Bergame et de l’Église bergamasque. Informations : tél. +39 035 248772. www.fondazionebernareggi.it

Porta Nuova

14

GAMeC (GALERIE D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN) La Galerie d’Art Moderne et Contemporain (GAMeC) donne espace à l’art contemporain sous toutes ses formes, avec des expositions temporaires, complétées par des initiatives didactiques et des activités culturelles. Le cœur du musée est la Collection de Manzù, composée de sculptures, peintures, dessins, gravures, du grand artiste bergamasque. En revanche, la Collection Spajani comprend une quarantaine d’œuvres de maîtres du XXème siècle, tandis que la Collection

GAMeC - Entrée

Stucchi comprend des œuvres d’artistes Italiens et Européens des années 1950. Il y a aussi des collections d’œuvres d’artistes contemporains tels que Alviani, Basilico, Garutti, Cattelan. Informations : tél. +39 035 270272. www.gamec.it ACCADEMIA CARRARA À l’origine de l’Accademia Carrara il y a l’extraordinaire histoire d’amour pour la culture et l’art du comte Giacomo Carrara, qui conçut et finança cette institution. Avec presque deux mille peintures, les collections de sculptures, les riches collections de dessins et de gravures, l’Accademia Carrara est un des musées les plus importants d’Italie. Parmi les artistes les plus connus : le Titien, Raphaël, Tiepolo, Mantegna, Bellini, Botticelli, Lotto, Canaletto, Guardi ; à ce propos, les œuvres qui témoignent du rapport séculaire avec Venise sont en très grand nombre. L’Accademia est fermée pour restauration jusqu’aux le 2014 ; une sélection des œuvres est exposée au Palazzo della Ragione dans le haut Bergame. Informations : tél. +39 035 399677. www.accademiacarrara.bergamo.it 15


INFORMATIONS UTILES SERVICES TOURISTIQUES

Funiculaire de San Vigilio

COMMENT ARRIVER

En avion: grâce à l’aéroport international, commode et bien desservi, «Il Caravaggio» de Bergame/Orio al Serio, qui est à 5 km du centre de Bergame. En voiture: la sortie d’autoroute pour Bergame se trouve sur la A4 Milan-Venise. En train: Bergame est relié directement à Milan, Lecco et Brescia (avec des correspondances pour le Lac de Garde, Vérone et Venise). En autobus: à partir de Milano Lampugnano, Milano Cadorna et Milano Piazza Castello jusqu’à la Gare d’autocars de Bergame.

COMMENT SE DÉPLACER

À PARTIR DE L’AÉROPORT – La liaison Airport Bus à partir de et vers l’aéroport est active tous les jours, avec départ toutes les 20 minutes ; le voyage dure environ 20 minutes. Turismo Bergamo – Aéroport Arrivées Tél. +39 035 320402 EN VOITURE – Autour des rues commerçantes (Largo Belotti, via XX Settembre, Largo Rezzara, via Sant’Alessandro) il y a une vaste zone à circulation limitée, et dans le Haut Bergame cette zone comprend presque la totalité de la ville. Les jours de fête, l’accès des voitures dans la Haute Ville est interdit de 10.00 h à 12.00 h et de 14.00 h à 19.00 h. Lorsque l’heure d’été est en vigueur, l’accès est aussi interdit le vendredi et le samedi, de 21 heures à 1 heure du matin. Pour vous mouvoir plus fa16

Escalier Fontanabrolo

cilement, nous vous conseillons de stationner dans la zone proche de l’ex hôpital, et à partir de là atteindre la haute ville en utilisant les escaliers panoramiques. Police locale – Via Coghetti 10 – Tél. +39 035 399.559

OFFICE DU TOURISME (I.A.T.) Bas Bergame V.le Papa Giovanni XXIII, 57 – Urban Center Tél. +39 035 210204 turismo1@comune.bg.it www.comune.bergamo.it OFFICE DU TOURISME (I.A.T.) Haut Bergame Via Gombito, 13 (tour de Gombito) Tél. +39 035 242226 turismo@comune.bg.it www.comune.bergamo.it OFFICE DU TOURISME TURISMO BERGAMO Aéroport d’Orio al Serio - zone des arrivées Tél. +39 035 320402 orio@turismo.bergamo.it www.turismo.bergamo.it Dépôt des Bagages Aéroport –Autostradale c/o Arrivées Tél. +39 035 318472. www.orioaeroporto.it Dépôt des bagages Bergame – Eco Rent c/o Urban Center Tél. +39 035 5293888 www.depositobagagli.it

Groupe de Guides touristiques « Città di Bergamo » Tél. +39 035 344205 www.bergamoguide.it Guides touristiques AGIAT Tél. +39 035 262565 www.agiatguidebergamo.it Guides touristiques « Bergamo Su & Giù » Tél. +39 035 234182 www.visitbergamo.info Guides non inscrits aux associations www.turismo.bergamo.it

NUMÉROS UTILES Hôpital Papa Giovanni XXIII Piazza OMS - Organizzazione Mondiale della Sanità, 1 Tél. +39 035.267111 www.hpg23.it Infirmerie de Garde - Bergame Via Croce Rossa, 2 – Tél. +39 035 4555111 SOS: Numéro Unique pour les Urgences 112

AVEC LES TRANSPORTS EN COMMUN – L’ATB gère les lignes urbaines et les funiculaires Basse Ville - Haute Ville, et Haute Ville - San Vigilio. Les lignes 1 et 1A conduisent à la Haute Ville, et l’on peut aussi prendre le funiculaire. En quelques minutes, en traversant un tunnel creusé dans les remparts vénitiens, on se retrouve sur la Place Mercato delle Scarpe. Si ensuite on désire monter jusqu’à la colline de San Vigilio, on peut prendre le funiculaire panoramique qui part de la Porte S. Alessandro (juste hors du Colle Aperto). ATB Point – Largo Porta Nuova – Tél. +39 035 236026 www.atb.bergamo.it BERGAME À VÉLO La ville et la province de Bergame offrent des itinéraires d’une beauté saisissante. Eco Rent: location de scooters, de microCARS et de voitures électriques. Piazzale Marconi, 4 (c/o Urban Center). Tél. +39 035 5293888 www.eco-rent.it Ciclostazione 42 (piazzale Marconi – Gare de Bergame) Ciclostazione dei colli (via Valbona, Ponteranica, Bg) Location de vélos «Prenditempo » Tél. +39 340 0982887 www.pedalopolis.org TAXI – Radio Taxi : Tél. +39 035 4519090

Greenway

Piazza Vecchia

CRÉDITS Textes: Comune di Bergamo, Pino Capellini, Turismo Bergamo. Traductions : Geakoinè Photos: Antonella Macis, Archivio Comune di Bergamo, Archivio Turismo Bergamo, Dimitri Salvi, Elina Ilgaza, GAMeC – Galleria d’Arte Moderna e Contemporanea Bergamo, Gianfranco Rota, Lapi, Marco Mazzoleni, Paolo Ardiani.

17


Bergamo Card

% 0 4 ’à u q s ju z e is Économ SONT INCLUS Airport Bus, Funiculaire Ville haute, Funiculaire San Vigilio et tous les transports en commun

ACCèS GRATUIT • ACCAdemIA CArrArA • GAmeC (GALERIE D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN) • muSeo dIoCeSAno AdrIAno BernAreGGI (MUSÉE DIOCÉSAIN) • BeFFroI (CAMPANONE) • pAlAzzo del podeStà/muSÉe hIStorIQue de l’ÉpoQue VÉnItIenne le 16eme SIÈCle InterACtIF • roCCA (FORTERESSE)/muSÉe hIStorIQue SeC. xIxe SIÈCle “mAuro GelFI” • ex CouVent de SAInt FrAnÇoIS/ muSÉe hIStorIQue SeC. expoSItIonS

• muSÉe et trÉSor de lA CAthÉdrAle • muSÉe munICIpAl de SCIenCeS nAturelleS “e. CAFFI” • muSÉe munICIpAl ArCheoloGIQue • muSÉe donIzettI • mAISon nAtAle de GAetAno donIzettI • pAlAzzo dellA rAGIone (PALAIS DE LA RAISON) • tour de GomBIto • JArdIn BotAnIQue “lorenzo rotA”

RéDUCTIONS AVANTAGEUSES auprès des structures adhérentes

Bergamo tout Bergame 24 en un seul pass. www.bergamocard.it Card

Azienda Trasporti

h

Bergamo

Infos et points de vente

Museo Bernareggi

Personale e non cedibile • Personal and not trans ferable DATA/DATE FIRMA/SIGNATURE

Piazza Vecchia, Berg amo - Paolo Ardiani per Turismo Berga Piazza Vecchia, Berg amo - Paolo Ardiani for Turismo Bergam

Bergamo

24 Valable pour 1 adulte et 1 enfant de moins de 11 ans

h

Card

24h 10€ 48h 15€


videocomp.it

Imprimé en Juin 2013

Nous protégeons l’environnement en utilisant le papier certifié FSC®

Profile for Visit Bergamo

Miniguide "BERGAME - LIEUX D’INTÉRÊTS (FRANÇAIS)  

Miniguide "BERGAME - LIEUX D’INTÉRÊTS (FRANÇAIS)  

Advertisement