Page 1

LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011


DU THEATRE POPULAIRE A L'ETAT BRUT

LE REPERTOIRE DU THEATRE PERMANENT 

MON OBJECTIF EST DE FAIRE DU THÉATRE UN LIEU OÙ VI VRE UNE EXPÉ RIENCE DE LA RELATION À L'AUTRE. MON OBJECTIF EST DE FAIRE DU THÉATRE UN ESPACE POLI TIQUE. (G.MORIN)

Cinq spectacles pour redécouvrir les textes classiques et leur donner un nouveau souffle. Cinq spectacles pour découvrir un théâtre à mains nues, sans excès de décors, de costumes ou de savantes lumières. Que peut (encore) le théâtre ? Que faire de ce théâtre dont on n’a (plus) que faire ? Comme réponse possible, Gwenaël Morin propose un point de départ : faire du théâtre tous les jours pendant un an avec une même équipe, au même endroit, expérimenter ce que le théâtre peut apporter dans la vie quotidienne d’un quartier. Pour réaliser ce projet, il transforme durant un an – en 2009 – les Laboratoires d’ Aubervilliers en théâtre permanent et populaire avec de trois lignes de travail : jouer, répéter, transmettre et six créations d’après six grands textes classiques.

L’ ÉQUIPE DU RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT MISE EN SCÈNE - GWENAËL MORIN TRADUCTIONS - WOYZECK - JEAN-LOUIS BESSON ET JEAN JOURDHEUIL HAMLET - JORIS LACOSTE ANTIGONE - IRÈNE BONNAUD ET MALIKA HAMMOU RÉGIES - MANUELLA MANGALO AVEC RENAUD BÉCHET, YVANE CHAPUIS, VIRGINIE COLEMYN, MICHEL COQUET, JULIAN EGGERICKX, BARBARA JUNG, GRÉGOIRE MONSAINGEON, GWENAËL MORIN ET ULYSSE PUJO. LES SPECTACLES ONT ÉTÉ CRÉÉS DANS LE CADRE DU THÉÂTRE PERMANENT PRODUIT PAR LA COMPAGNIE GWENAËL MORIN ET LES LABORATOIRES D’ AUBERVILLIERS COPRODUCTIONS TARTUFFE D’ APRÈS TARTUFFE DE MOLIERE, THÉÂTRE DU POINT DU JOUR / LYON BÉRÉNICE D’ APRÈS BÉRÉNICE DE RACINE, THÉÂTRE DU POINT DU JOUR / LYON ET ARCADI (AIDE À LA COPRODUCTION) ANTIGONE D’ APRÈS ANTIGONE DE SOPHOCLE, LA VILLE DE PANTIN WOYZECK D’APRÈS WOYZECK DE BÜCHNER , THÉÂTRE DE LA BASTILLE / PARIS ET ARCADI (AIDE À LA COPRODUCTION). LA COMPAGNIE GWENAËL MORIN EST CONVENTIONNÉE PAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION / DRAC RHÔNE-ALPES , LA RÉGION RHÔNE-ALPES ET RECOIT LA SOUTIEN DE LA VILLE DE LYON.

À Nantes, le TU remet en jeu pour la première fois après les Laboratoires d’Aubervilliers la permanence du Répertoire durant un mois : quatre semaines de théâtre ici et maintenant, cinq pièces de théâtre populaires, vingt représentations, vingt tribunes et vingt ateliers citoyens. Une expérience folle et terriblement jouissive, un concentré de théâtre. En se fondant sur une urgence et une énergie, le Répertoire du Théâtre Permanent fonde une expérience politique aussi bien du point de vue de la création et du collectif que de la volonté d’ expérimenter et d’  inventer des rapports nouveaux à un lieu, un environnement et un public. C’ est généreux et inventif, engagé et vivant !

02

PHOTO : PIERRE GROSBOIS, 2010


THÉATRE VEUT DIRE LE LIEU D'OÙ L'ON VOI T. LE THÉATRE A QUELQUE CHOSE À VOIR AVEC LA VUE, LE THÉATRE A QUELQUE CHOSE À VOIR AVEC LA LUMIÈRE. SANS LUMIÈRE, PAS DE VUE, PAS DE THÉATRE, PAS MÊME UN FANTÔ ME, RIEN. NOIR E T SILENCE. DONC LUMIÈ RE E T LE SPECTACLE COMMENCE E T LES ACTEURS PARLENT. MAIS QU'EST-CE QU'IL Y A À VOIR DANS LA PAROLE ? LE BOUT D'UN POÈME D'ARAGON : «QUI PARLE DE BONHEUR A SOUVENT LES YEUX TRISTES». VOILÀ LE THÉATRE, CE NULLE PART ENTRE L'ŒIL E T LA BOUCHE, VOILÀ L' UTOPIE. QUELQUE CHOSE LÀ SUR SCÈ NE QUE J'AURAIS PU ENTENDRE, QUE J'ÉTAIS SUR LE POINT DE VOIR E T QUI É CHAPPE INEXORABLEMENT E T QUI ME FAI T PLEURER. DES LARMES POUR MES YEUX I VRES DES IMAGES QU'ILS N'ONT PAS VUES. DES LARMES SUR MA BOUCHE MUE T TE DE CE QUE LES ACTEURS N'ONT PAS DI T. DES LARMES DE RÉ VOLTE CONTRE L'INSAISISSABLE E T DES LARMES D'APAISEMENT DANS L'INSAISISSABLE. UNE TENDRESSE ENVERS LA MORT, UNE PREUVE D'AMOUR POUR LA VIE. LE THÉATRE VEUT DIRE : LE LIEU D'OÙ  L'ON VOI T. LE THÉATRE ME T LA PAROLE DANS LA LUMIÈRE.

03


D'APRÈS TARTUFFE DE MOLIÈRE

D'APRÈS BÉRÉNICE DE RACINE

« VOIR TOUT SANS NE RIEN CROIRE » : LA DERNIÈRE, LA PIRE HYPOCRISIE EST CELLE QUE L’ ON SE JOUE À SOI-MÊME. J’ AI VOULU AVEC CE SPECTACLE MONTRER L’ HISTOIRE D’ UN HOMME TRAÎTRE À LUI-MÊME.

LE THÉÂTRE VEUT DIRE LIEU D’ OÙ L’ ON VOIT. LE THÉÂTRE MET LA PAROLE DANS LA LUMIÈRE. AVEC BÉRÉNICE, J’ AI VOULU TENTER D’ EN APPROCHER L’ ÉBLOUISSANT SILENCE.

TARTUFFE BÉRÉNICE Le grand bourgeois Orgon s’ est laissé subjuguer par Tartuffe dont il admire la foi profonde. Mais ce dernier n’est qu’ un talentueux aventurier intéressé par la fortune de son admirateur. Malgré l’ hostilité de sa propre famille, Orgon fait de lui son directeur de conscience, et va jusqu’à lui proposer sa fille en mariage. Dans le même temps, son bienfaiteur tente de séduire sa jeune épouse, Elmire…

CHAQUE SEMAINE, L’ ÉQUIPE DU THÉÂTRE PERMANENT ET CELLE DES LABORATOIRES SE RÉUNISSAIENT POUR DISCUTER DU DÉVELOPPEMENT DE LA PIÈCE EN COURS D’ ÉLABORATION. EXTRAITS © LE JOURNAL DES LABORATOIRES, 2009. GUILLAUME BAILLIAR - JE NE SUIS PAS D’ ACCORD AVEC L’ IDÉE SELON LAQUELLE LE THÉÂTRE CHANGERAIT LE MONDE DE MANIÈRE DIRECTE. LE PRINCIPE DU THÉÂTRE EST DE METTRE DES MASQUES. GRÉGOIRE MONSAINGEON - C’ EST LE PRINCIPE DE L’ HYPOCRISIE GÉNÉRALE QUI EST POSÉ. TARTUFFE ARRIVE DANS UN MONDE HYPOCRITE, IL NE L’ AMÈNE PAS AVEC LUI.

Bérénice, princesse de Palestine, est sacrifiée à la couronne par son amant, l’ empereur romain Titus. Malgré lui, malgré elle. Raison d’ État contre raison du cœur. Cette histoire d’ amour passionnée ne peut s’accommoder de la loi romaine et s’arrête à l’épreuve du devoir. Il y a une tragédie plus grande que celle de l’ amour empêché, la tragédie de l’amour qui s’achève.

GWENAËL MORIN - LE THÉÂTRE DIT QU’ IL EST THÉÂTRE, QU’ IL TRICHE. LIBRE AU SPECTATEUR DE L’ ACCEPTER OU NON.TARTUFFE DIT QU’ IL NE TRICHE PAS. L’ EFFICIENCE DE L’ OBJET D’ ART EST DE LA RESPONSABILITÉ DE CELUI QUI LE REGARDE. ON NE PEUT PAS SE PASSER DE L’ ARTIFICE MAIS DISONS-LE. POUR DIRE CE QU’IL Y A DANS TARTUFFE, J’ AI BESOIN DE JOUER CE PERSONNAGE. LE THÉÂTRE EST UN OUTIL DE CONNAISSANCE DU MONDE UNIQUE, OÙ LA COÏNCIDENCE ENTRE LE SENS ET L’ÉMOTION EST LA PLUS FINE POSSIBLE.

EXTRAITS DES DISCUSSIONS COLLECTIVES AUTOUR DES PIÈCES DU RÉPERTOIRE © LE JOURNAL DES LABORATOIRES, 2009. GWENAËL MORIN - LA DIFFICULTÉ ET LA BEAUTÉ DE RACINE À MON SENS SONT LÀ : COMMENT SE CONJUGUENT CE QUI EST DE L’ ORDRE DE LA PASSION, DU DÉSORDRE INTÉRIEUR, D’ UN CŒUR PLEIN DE SANG (…) ET LA CLARTÉ, LA FROIDEUR, LA SUPERFICIALITÉ DE LA PAROLE. RENAUD BÉCHET - JE ME DEMANDE SI LA SOUPLESSE QUE NOUS CHERCHONS N’EST PAS À TROUVER EXCLUSIVEMENT DANS LE TEXTE, DANS CE POÈME, DANS LA MANIÈRE DONT IL SE DIT, PRESQUE MUSICALEMENT, PLUTÔT QUE DANS DES MOUVEMENTS QUI VIENDRAIENT, À LA MORIN DISONS-LE, SOULIGNER LES ÉVÉNEMENTS. GRÉGOIRE MONSAIGEON - QUAND ON PREND DU PLAISIR À DIRE UN BEAU POÈME, NOTAMMENT QUANT IL EST LONG, IL Y A QUELQUE CHOSE QUI S’ ENTRAÎNE, AU NIVEAU DE LA SENSATION DE DIRE LES CHOSES. IL NE S’AGIT PAS DE CHERCHER L’ ÉMOTION DES PERSONNAGES ET DE NOUS PRENDRE POUR UN ROI ET UNE REINE QUI SE DÉCHIRENT, MAIS D’ÊTRE SENSIBLE AU TEXTE EN TRAIN DE SE DIRE, UNE FORME D’AMOUR DE CETTE FORME DE RACINE.

LUN. 17, MAR. 18, MER. 19, JEU. 20 ET VEN. 21 JANVIER 2011 À 19H30

LUN. 17, MAR. 18, MER. 19, JEU. 20 ET VEN. 21 JANVIER 2011 À 19H30

SOIRÉE PARTAGÉE AVEC BÉRÉNICE

SOIRÉE PARTAGÉE AVEC TARTUFFE

17 21 JAN.

17 21 JAN.

04

PHOTOS : PIERRE GROSBOIS, 2010 ET JULIER PAGNIER


D'APRÈS WOYZECK DE BUCHNER WOYZECK EST UNE UTOPIE, UN CORPS SANS TÊTE, UN TAS D’ ORGANES SANS CORPS, UN DÉSORDRE DE CHAIR QUI AURAIT ÉTÉ VIVANT. JE VEUX METTRE EN SCÈNE WOYZECK SIGNIFIE QUE JE VEUX ESSAYER DE LE RENDRE À LA VIE, AU THÉÂTRE… ET JE VAIS LE FAIRE AVEC UN COUTEAU.

WOYZECK Le soldat Woyzeck, soumis aux aléas d’ une vie misérable et à l’ exploitation de ses supérieurs, dévoré par la jalousie, tue sa compagne Marie. Tragédie de la vie ordinaire, le célèbre texte de Büchner est inspiré d’ un fait divers. Il marque, pour la première fois dans l’ histoire de la littérature dramatique, l’ apparition d’ un personnage du peuple comme figure centrale. Portrait d’ un homme dépossédé de lui-même, cette pièce, laissée inachevée après la disparition brutale de son auteur, figure aujourd’hui parmi les grands chefs d’œuvre du théâtre universel.

EXTRAITS DES DISCUSSIONS COLLECTIVES AUTOUR DES PIÈCES DU RÉPERTOIRE © LE JOURNAL DES LABORATOIRES, 2009. GRÉGOIRE MONSAIGEON - WOYZECK EST ÉCRIT PAR UN HOMME DE 23 ANS, QUI FAIT DE L’ EXPÉRIENCE THÉÂTRALE UNE ARME POUR DISSÉQUER AUSSI BIEN LA LITTÉRATURE QUE LA SOCIÉTÉ. JE SUIS TOUCHÉ PAR CETTE ÉCRITURE TRÈS DIRECTE, QUI SEMBLE PRESSENTIR LA VENUE DE L’ ÉCRITURE CINÉMATOGRAPHIQUE (NON PAS CELLE D’ UN SCÉNARIO MAIS CELLE D’UN FILM, EN MOUVEMENT). CHAQUE FRAGMENT EST ACCESSIBLE, AUTHENTIQUE, COMME UNE IMAGE EXTRAITE DE LA VIE, IDENTIFIABLE. QUAND ON RAPPROCHE LES FRAGMENTS LES UNS DES AUTRES, QUAND ON LES « MONTE » ENSEMBLE, LEUR FIGURE S’ INTENSIFIE, MAIS IL RESTE DES BLANCS, DES MANQUES. LE TEXTE INACHEVÉ PREND ALORS L’ ALLURE D’UN TEXTE TRÈS CONCIS, FULGURANT, C’ EST UNE FORME QUI NE PARVIENT PAS À CONTENIR SON SUJET. WOYZECK C’ EST « L’ ŒIL QUI EXISTE À L’ ÉTAT SAUVAGE ». L’ HOMME ANIMAL, VICTIME ET BOURREAU, CAPABLE DE FABRIQUER LA VIE ET LA MORT, Y EST PROJETÉ À GRANDE VITESSE. GWENAËL MORIN - J’ AIMERAIS VOIR COMMENT LA RÉSOLUTION DE WOYZECK EST PERMANENTE. COMMENT LE MEURTRE DE MARIE, COMMENT CET ACTE DE HAUTE RESPONSABILITÉ S’ EXERCE DANS CHACUNE DE SES ACTIONS, QUE CE SOIT QUAND IL SE SOUMET AUX EXPÉRIENCES DU MÉDECIN, QUAND IL RASE SON OFFICIER SUPÉRIEUR, ETC. J’ AIMERAIS VOIR COMMENT SE JOUE EN PERMANENCE POUR WOYZECK, MÊME DANS L’ ACTE LE PLUS INSIGNIFIANT QUI SOIT, DES DÉCISIONS AUSSI FONDAMENTALES QUE CELLE DE TUER UN ÊTRE HUMAIN. (…) ET COMMENT DU COUP, ARMÉ DE NOTRE EXPÉRIENCE D’ UN AN DE THÉÂTRE PERMANENT, ON PEUT, NON PAS ACHEVER WOYZECK, MAIS LE PROLONGER.

LUN. 24, MAR. 25, MER. 26, JEU. 27 ET VEN. 28 JANVIER 2011 À 19H30

24 28 JAN. PHOTOS : PIERRE GROSBOIS, 2010

05


TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

D'APRÈS HAMLET DE SHAKESPEARE

D'APRÈS ANTIGONE DE SOPHOCLE

TO BE OR NOT TO BE ? ÉQUIVAUT À SOMMES-NOUS PHYSIQUES OU PAS ? EST-CE QUE LES CHOSES SONT OU NE SONT PAS ?

ANTIGONE EST TENDUE VERS L’ INCOMMENSURABLE, VERS L’INACCESSIBLE. NOUS AVONS BESOIN DE L’ART POUR PARTAGER CETTE INTUITION QUE PEUT AVOIR L’ ARTISTE DE CE QUI N’EXISTE PAS ENCORE. COMME LE DIT DELEUZE, L’ ARTISTE CRÉE POUR UN PEUPLE À VENIR.

LE THÉA TRE HAMLET ANTIGONE N'EST PAS LE THÉATRE DOIT ÊTRE F LE THÉATRE EST VIVANT

16

Le spectre de son père, roi du Danemark, apparaît à Hamlet et lui révèle qu’il a été assassiné par son frère, Claudius, avec la complicité implicite de la reine. Pour assouvir sa vengeance, Hamlet va simuler la folie et délaisser sa fiancée Ophélie, fille de Polonius. La culpabilité de Claudius une fois établie à ses yeux, Hamlet, dans un excès maladroit, tue Polonius en lieu et place de son oncle. Ophélie en perd la raison et se noie. Hamlet, exilé en Angleterre, parvient à échapper aux assassins envoyés à ses trousses. Il revient au château : c’ est l’ hécatombe finale… Tragédie démesurée, résistant à toute tentative d’ interprétation unique, Hamlet est avant tout le drame d’un homme qui n’ hésite pas à affronter sa propre imperfection et réfuter les illusions.

EXTRAITS DES DISCUSSIONS COLLECTIVES AUTOUR DES PIÈCES DU RÉPERTOIRE © LE JOURNAL DES LABORATOIRES, 2009.

JULIAN EGGERICKX – (…) COMMENT HAMLET PEUT-IL RETROUVER UNE CERTAINE VÉRITÉ À L’ INTÉRIEUR D’UN MENSONGE À L’ INTÉRIEUR DUQUEL IL AGIT LUI-MÊME ? IL DÉCIDE DE FAIRE JOUER UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR DÉCLARER QUE TOUT CE QUI SE JOUE AUTOUR DE LUI - LA MORT DE SON PÈRE, LE REMARIAGE DE SA MÈRE, ETC. EST THÉÂTRE. MAIS ÇA FAIT DÉJÀ UN MOMENT QUE LE THÉÂTRE JOUE ET LUI LE PREMIER. SUIS-JE À L’ INTÉRIEUR OU SUIS-JE DEVANT ? AUTREMENT DIT, SUIS-JE ACTEUR OU SPECTATEUR ? (…). SHAKESPEARE MET TOUJOURS LE DOIGT AU MILIEU DE L’ IMAGE. IL NE DÉSIGNE PAS UNE IMAGE. IL NE DIT PAS REGARDER LE THÉÂTRE, MAIS QUE LE MONDE EST THÉÂTRE.

YVANE CHAPUIS - D’ OÙ LA SCÈNE AU MILIEU DES SPECTATEURS, D’OÙ LA FICTION DANS LA FICTION. GWENAËL MORIN - D’ OÙ ÉGALEMENT LE FAIT QUE LE METTEUR EN SCÈNE, EN L’OCCURRENCE MOI, SE METTE À JOUER. DANS LA MESURE OÙ LE MONDE RÉEL ET LE MONDE DE LA FICTION SE SUPERPOSENT, JE NE PEUX PLUS ÊTRE CE SPECTATEUR PRIVILÉGIÉ. JE NE PEUX PLUS ÊTRE FACE À UNE IMAGE, JE DOIS MOI AUSSI ÊTRE À L’ INTÉRIEUR.

Quiconque tentera de donner une sépulture à Polynice, fils d’ Œdipe reconnu comme traître par le roi Créon, sera condamné à mort. Antigone essaie pourtant de braver l’interdiction d’ accomplir les rites funéraires pour son frère. Prise en flagrant délit, elle est menée à Créon. L’ affrontement est immédiat et total : la jeune fille affirme l’ illégitimité de l’ édit royal en se réclamant des lois divines, non écrites et éternelles. Le devin Tirésias intervient à son tour pour prophétiser que la cité en pâtira si Antigone n’ est pas libérée et Polynice enterré. Créon, secoué par les sombres prédictions du devin, se ravise mais trop tard.

YVANE CHAPUIS - MAIS TU NE JOUERAS PAS LE METTEUR EN SCÈNE POUR AUTANT.

GWENAËL MORIN - JE JOUERAI LE ROI… CELUI AUTOUR DUQUEL SE DÉPLOIENT TOUS LES ENJEUX DE POUVOIR…

EXTRAITS DES DISCUSSIONS COLLECTIVES AUTOUR DES PIÈCES DU RÉPERTOIRE © LE JOURNAL DES LABORATOIRES, 2009.

GWENAËL MORIN - LA PIÈCE EXPOSE COMMENT UN ÊTRE HUMAIN, ANTIGONE, EST EN PRISE AVEC UNE FORCE SUPÉRIEURE, LA RAISON D’ETAT, DONT S’ INVESTIT CRÉON, ROI DE THÈBES ; ET COMMENT CE CRÉON-LÀ TOMBE DANS LA TRAGÉDIE, C’ EST-À-DIRE DANS CE QUI LUI RESTE D’HUMAIN AU MOMENT OÙ IL APPREND LA MORT DE SON FILS ET LE SUICIDE DE SON ÉPOUSE. IL Y A UNE CERTAINE BEAUTÉ DANS CE RAPPORT DE MASSE ENTRE CRÉON COMME AFFIRMATION DU POUVOIR POLITIQUE ABSOLU ET SON EFFONDREMENT. (…) BARBARA JUNG - (…) ET CRÉON, POUR ASSOIRE SON AUTORITÉ JUGE NÉCESSAIRE DE PUNIR POLYNICE, AU-DELÀ DE SA MORT, PARCE QU’ IL A ATTAQUÉ SA PROPRE VILLE ÉPAULÉ PAR L’ ENNEMI, EN LUI REFUSANT UNE SÉPULTURE ET LAISSANT SON CADAVRE AUX CHAROGNARDS. GWENAËL MORIN - ET ANTIGONE SE DONNE POUR MISSION, ENVERS ET CONTRE LA LOI, D’ ENTERRER SON FRÈRE.

YVANE CHAPUIS - ELLE RELATIVISE LE POUVOIR.

GWENAËL MORIN - ELLE LE BORNE. CE QUI EST EN JEU C’ EST CETTE IDÉE SELON LAQUELLE ÇA N’ EST PAS LE POLITIQUE QUI DÉTERMINE LE SUJET. C’ EST LE SUJET QUI CRÉE LE POLITIQUE. LA LIMITE DU POLITIQUE C’EST LE SUJET. L’ INVENTION DU POLITIQUE PART DE L’EXPÉRIENCE SUBJECTIVE. C’ EST CE QUI CRÉE DU COLLECTIF. LE POLITIQUE NE PEUT PAS INVENTER LES CONDITIONS D’UNE NOUVELLE SUBJECTIVITÉ. C’ EST LA NOUVELLE SUBJECTIVITÉ QUI CRÉE LES CONDITIONS D’ UNE NOUVELLE POLITIQUE. (…)

LUN. 31 JANVIER, MAR. 1, MER. 2, JEU. 3 ET VEN. 4 FÉVRIER 2011 À 19H30

7

JAN. FÉV.

06

11

TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

DESIGN ET TYPOGRAPHIES | AKATRE

31 4

LUN. 7, MAR. 8, MER. 9, JEU. 10 ET VEN. 11 FÉVRIER 2011 À 19H30

FÉV.

PHOTOS : JULIER PAGNIER


RE S MORT RE E FAIT RE NT


DESIGN : AKATRE


TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

DESIGN | AKATRE

TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT | DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011 - GWENAËL MORIN

LE THÉATRE N'EST PASD LE THÉATRE DOIT ÊTRE F LE THÉATRE EST VIVANT


Tous les matins, chacun peut participer au Chœur d’ Antigone écrit à l’ origine pour les citoyens de la Cité. Un chœur pour les étudiants, les habitants, les enseignants ; un chœur pour les amateurs, les curieux, les passionnés ; un chœur pour les hommes, les femmes, pour nous, pour vous, pour eux. Participer à cet atelier/chœur est l’ occasion de faire l’ expérience de la présence théâtrale, une fois, deux fois, vingt fois. La participation est anecdotique ou régulière, celle à la représentation également. Rien n’est requis, rien n’est imposé. Curieux d’un jour ou forcenés de toujours, prière de ne pas s’ abstenir !

INSCRIPTION SUR PLACE AU JOUR LE JOUR À PARTIR DU 17 JANVIER

ATELIER GRATUIT

11

Avec le concours de l’ École nationale d’ Architecture de Nantes (ENSAN), le TU se transforme en laboratoire du Théâtre permanent. Scotch, cartons et banderoles installent la permanence du répertoire jusque dans les moindres

LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT

5 PIÈCES DE THÉÂTRE POPULAIRES 4 SEMAINES DE THÉÂTRE ICI ET MAINTENANT 20 REPRÉSENTATIONS, 20 TRIBUNES, 20 ATELIERS 1 MANIFESTE

DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011 AU TU-NANTES 02 40 14 55 14 WWW.TUNANTES.FR

DE 10H À 12H30 - LUNDI, MARDI, MERCREDI, JEUDI ET VENDREDI DU 18 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011

LE TU TRANSFORMÉ HAMLET TARTUFFE BÉRÉNICE WOYZECK ANTIGONE GWENAËL MORIN

RELE CHŒUR SD'ANTIGONE: MORT AUX ARTS CITOYENS ! RE E FAIT RE NT

LES RDV DU RÉPERTOIRE


LES TRIBUNES Lundi 17 janvier TRIBUNE INAUGURALE

|R|ASSEMBLER

À la fin des années 60, Pier-Paolo Pasolini plaide pour un « théâtre de la parole ». En opposition au cinéma, qu’ il définit comme une « langue écrite de l’action », il préconise « l’ action comme langage », préfigurant ainsi le cours actuel d’ un théâtre performatif. Entre performance et répétition, présentation et représentation, s’ ouvre donc une nouvelle ligne de tension qui vient perturber l’ espace-temps du théâtre. Réaliser l’utopie d’ un théâtre permanent pour redistribuer les cartes du rituel théâtral, c’ est donner à l’ événement de la parole une durée en action. C’ est aussi, à l’heure des « biens de consommation culturelle », redonner un sens politique à ce qui peut fonder l’idée même de communauté. (R)assembler, encore... JEAN-MARC ADOLPHE, FONDATEUR ET DIRECTEUR DE LA REVUE MOUVEMENT (DÉDIÉE AU SPECTACLE VIVANT ET AUX ARTS INDISCIPLINÉS)

Mardi 18 janvier À partir de Tartuffe

ART ET RELIGION : UNE HISTOIRE DE TABOUS On trouve dans la peinture et dans les images des exemples qui font écho à la feinte pudeur de Tartuffe. Que disent ces images d’ une orthodoxie religieuse mise à mal par ses propres tabous ? CHRISTOPHE BEAUDUCEL, DOCTEUR EN HISTOIRE DE L' ART MODERNE ET CONTEMPORAIN

Mercredi 19 janvier À partir du Théâtre permanent

Lundi 24 janvier À partir de Woyzeck

Après avoir été un art central, le théâtre s’ est marginalisé dans le courant du XXème siècle. Mais depuis 1990, par refus de cette position minoritaire, une partie du théâtre contemporain imagine des formes d’ immersion spatiale et sociale.

C’ est un opéra d’Alban Berg qui a rendu célèbre le personnage de Woyzek - inspiré d’ un fait divers réel, Woyzeck est un soldat victime de la pression sociale qui fini par tuer sa compagne. Mais cet opéra travestit le nom du protagoniste, Wozzeck, et accumule les erreurs, parfois fortuites et parfois à dessein. Lumières sur le vrai et le faux de l’affaire.

LES CONTOURS D'UN THÉATRE IMMERSIF

LE VRAI/FAUX DE L'AFFAIRE WOYZECK

MARCEL FREYDEFONT, DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT SCÉNOGRAPHIE (ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ARCHITECTURE DE NANTES)

GUNTER KRAUSE, MAÎTRE DE CONFÉRENCES D’ALLEMAND (UNIVERSITÉ DE NANTES)

Jeudi 20 janvier A partir de Tartuffe et Bérénice

LA TRIBUNE DU JEUDI : ÉTUDIANT|E|S, LA VOIX EST LIBRE !

Mardi 25 janvier À partir de Woyzeck

Étudiantes, étudiants, la tribune du jeudi vous est ouverte. Portez à une, deux ou trois voix une intervention sur un sujet en lien avec les pièces du Théâtre Permanent : faillite du langage, amours politiques, duplicité, logique de princes… PRENEZ LA PAROLE, ELLE EST À VOUS ! RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : S.LEPAGE@TUNANTES.FR | 02 40 14 55 12

Vendredi 21 janvier À partir de Bérénice

LA SCÈNE COMME UTOPIE Bérénice, Titus, Antiochus : trois personnages que les mobiles et les racines opposent. Leurs rencontres ne seront que conflictuelles et se dérouleront sur la scène, lieu de l’ impossible résolution.

DU FAIT DIVERS AU SÉCURITAIRE Du sang et des larmes... La presse du XIXème prend le feuilleton croustillant comme argument de vente. Les faits divers ont autant servi à l’ industrie de la presse pour vendre du papier ou de l’audience, qu’au pouvoir pour construire des figures menaçantes : Apaches de la Belle Epoque, blousons noirs des années 60, lascars des banlieues populaires aujourd’hui, et quelques monstres pour le registre plus individuel, du sordide à l’ insoutenable : Landru, Fourniret et bien d’autres. NICOLAS DE LA CASINIÈRE, JOURNALISTE À LIBÉRATION, L’EXPRESS OU ENCORE LA REVUE DE L’OBSERVATOIRE GÉOPOLITIQUE DES CRIMINALITÉS.

NICOLAS ARRIBAT, ÉTUDIANT EN ÉTUDES THÉÂTRALES (UNIVERSITÉ PARIS 3), ASSOCIATION DES PIEDS DANS LA TÊTE

12

Mercredi 26 janvier À partir de Woyzeck

LE FACTEUR HUMAIN EST UNE ANIMALITÉ TOUT A FAIT RAISONNABLE Plus qu’un témoignage de la condition des pauvres gens, nous pouvons voir dans Woyzek une des premières représentations modernes de ce qui sera appelé beaucoup plus tard le « facteur humain ». Cette notion reste à la croisée de deux perspectives politiques : rendre à l’humanité son assise à la fois subjective et universelle (mais à quelles conditions ?) ou confirmer la réduction d’un parc humain à quelques règles socio-productives. DOMINIQUE PÉCAUD, MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN SOCIOLOGIE (UNIVERSITÉ DE NANTES)

Jeudi 27 janvier À partir de Woyzeck

LA TRIBUNE DU JEUDI : ÉTUDIANT|E|S, LA VOIX EST LIBRE ! CF. JEUDI 20 JANVIER

Vendredi 28 janvier À partir de Woyzeck

PRENDRE LE PARTI DES DÉSERTEURS Si Alban Berg a écrit son opéra Wozzeck (1925) d’après la pièce de Büchner (Woyzek, 1837), c’ est en raison de sa longue et profonde familiarité avec la musique de Gustav Mahler, célèbre compositeur postromantique autrichien. L’ inspiration commune à ces trois univers est celle de la dénonciation d’un collectif qui se célèbre lui-même en écrasant les individus. PATRICK LANG, MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN PHILOSOPHIE ET MUSIQUE (UNIVERSITÉ DE NANTES)

PHOTOS : PIERRE GROSBOIS, 2010


RENTRER DANS LE VIF DU SUJET ... Lundi 31 janvier À partir d’Hamlet

LA CHOSE QUE JE SUIS AU RISQUE DE L'ACTION POLITIQUE HAMLET - Il faut  que je sois cruel,

rien que pour être humain. ROSENCRANTZ - Un roi ne rend jamais le dernier soupir que dans le gémissement de tout un peuple. LAËRTE - Et son choix doit-il être circonscrit par l’opinion et par l’ assentiment du corps dont il est la tête ? DOMINIQUE PÉCAUD, MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN SOCIOLOGIE (UNIVERSITÉ DE NANTES)

Mardi 1er février À partir d’Hamlet

HAMLET'S SUICIDE

Être ou ne pas être ? Il semble que la question d’Hamlet, restée emblématique de la pièce de Shakespeare, marque pourtant une hésitation plus qu’un choix véritable. Penser au suicide n’ est-il finalement qu’un aveu de faiblesse, ou bien une preuve de force ? PASCAL TARANTO, DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE (UNIVERSITÉ DE NANTES)

Une demi-heure pour prendre une parole, transmettre une idée. Ni introduction, ni conclusion. Rentrer dans le vif du sujet. Avec comme point de départ les pièces du Répertoire du Théâtre Permanent et des problématiques sociétales qu’ elles soulèvent, une vingtaine de chercheurs, d'étudiants ou de journalistes proposent leur point de vue. Il s’ agit là d’une opinion, partagée ou pas, une parole de spécialiste d’un domaine d’ enseignement portée dans l’ espace public. Pas d’ assentiment nécessaire. Il s’ agit là de créer de l’ espace et du temps public, « d’ inventer sans relâche la communauté des hommes » (G.Morin). À 13H - LUNDI, MARDI, MERCREDI, JEUDI ET VENDREDI DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011 ENTRÉE LIBRE

Mercredi 2 février À partir d’Hamlet

Lundi 7 février À partir d’Antigone

Mercredi 9 février À partir d’Antigone

Dans l’ un des chapitres de son Ulysse, James Joyce renverse toutes les lectures expliquant que Shakespeare, lorsqu’il écrivit Hamlet, « n’ était pas seulement le père de son propre fils, mais n’étant plus un fils, il était et se sentait lui-même le père de toute sa race. »

L’ héroïne de Sophocle prête son nom et son histoire à une multitude d’autres personnages, dont l’action prend, à la lumière de motifs différents, un tout autre sens. Toutes ces Antigone soulèvent une question éthique : selon quels principes doit-on fonder l’action humaine ?

PHILIPPE FOREST, PROFESSEUR DE LETTRES MODERNES (UNIVERSITÉ DE NANTES), ROMANCIER ET ESSAYISTE.

SOPHIE PÉCAUD, DOCTORANTE EN PHILOSOPHIE (UNIVERSITÉ PARIS 1)

Qui sont ces fameux héros ? Le temps des demi-dieux est révolu. Le temps de l’ homme serait-il arrivé ? Et quel homme ? Antigone et Bérénice sont-elles des représentations d’un idéal inatteignable ? Un héros, ce Hamlet, qui choisit le “to be” par manque de courage pour le “not to be” ? Les pièces sont-elles le miroir ou le rêve de “l’homme” ?

HAMLET LU PAR JOYCE LE DRAME DU DOUBLE DEUIL

''ON NE SAIT JAMAIS POURQUOI ON MEURT''

Mardi 8 février À partir d’Antigone

Jeudi 3 février À partir d’Hamlet

LES LOIS DU TRAGIQUE

LA TRIBUNE DU JEUDI : ÉTUDIANT|E|S, LA VOIX EST LIBRE ! CF. JEUDI 20 JANVIER

Vendredi 4 février À partir d’Hamlet

MONTRER LE CRIME RESPONSABILISE-T-IL LE SPECTATEUR ? Hamlet fait jouer par des comédiens l’assassinat de son père devant son oncle criminel, tentant ainsi de faire éclater la vérité au grand jour dans un accès de culpabilité. Quels mécanismes sont à l’œuvre ? Et quels liens la tentative d’élucidation et l’enquête entretiennent-elles avec une dramatisation ou une mise en scène ?

La pièce de Sophocle émerge au milieu des débats qui agitent le monde grec et elle en est l’une des expressions les plus significatives. Le processus de laïcisation de la loi (en cours au VIe siècle) pose la question de la loi « non-écrite » et de l’articulation entre la loi faite par les hommes et un ordre supérieur. L’interrogation va traverser les siècles, avec des déplacements et une faveur inégale. Ce n’est pas un hasard si Antigone nous interroge encore aujourd’hui. YVON LEGALL, PROFESSEUR ÉMÉRITE EN DROIT (UNIVERSITÉ DE NANTES)

SYLVIE GRUNVALD, MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN DROIT PÉNAL ET SCIENCES CRIMINELLES (UNIVERSITÉ DE NANTES)

HÉROS ?

CHRISTOPHE CHAZELLE, ÉTUDIANT EN LETTRES MODERNES (UNIVERSITÉ DE NANTES)

Jeudi 10 février À partir d’Antigone

LA TRIBUNE DU JEUDI : ÉTUDIANT|E|S, LA VOIX EST LIBRE ! CF. JEUDI 20 JANVIER

Vendredi 11 février À partir d’Antigone

FIGURE|S| DE L'INSOUMISSION Antigone décide de s’ opposer à la loi austère de son oncle Créon - prête à payer ce geste de sa propre vie. Ainsi devient-elle l’héroïne tragique par excellence qui inspira au cours des siècles des poètes, des philosophes et des grands dramaturges tels qu’ Hölderlin, Hegel ou Brecht. Représente-t-elle pourtant toujours la résistance ? Est-elle encore de nos jours une figure de l’insoumission ? ALINE VENNEMANN, DOCTORANTE EN ÉTUDES GERMANIQUES (UNIVERSITÉ DE RENNES 2) ET ÉTUDIANTE EN ARTS DU SPECTACLE (FREIE UNIVERSITÄT BERLIN)

13


LES RDV MÉDIAS LA TRIBUNE DU VLIPP Chaque jour dans le café du TU, DIPP vous ouvre une tribune vidéo autour des pièces et sujets de société du Répertoire du Théâtre permanent. En continu, le vlipp.fr - la web télé participative de l’Ouest - propage vos vidéos, interventions, réflexions, prises de positions. Citoyens, spectacteurs, étudiants, curieux ou révoltés, prenez la parole, elle vous appartient ! + D’ INFOS : WWW.VLIPP.FR

LES 2 MINUTES NÉCESSAIRES DE PRUN

FRAGIL : MOBILISATION GÉNÉRALE !

2011 : KOSTAR EN VOEUX ENCORE !

Toute la rédaction de PRUN se mobilise autour du Répertoire du Théâtre Permanent. Portraits, interviews, rencontres avec le Chœur d’Antigone ou reportages sur les Tribunes, chaque jour en 2 minutes chrono, l’ essentiel du Théâtre Permanent est sur le 92 FM.

Interviews, reportages, portfolios et toute autre source multimédia questionnent, épluchent, triturent, scrutent les multiples facettes de cette expérience théâtrale singulière et radicale.

Nouvelle année, nouvelle résolution, tous nos vœux ! “Le Théâtre est une utopie que l’ on peut atteindre” revendique Gwenaël Morin. Et vous, votre utopie aujourd’hui, c’ est quoi ? Le magazine cultures et tendance Kostar, vous propose de participer à cette grande aventure “révolutionnaire” en offrant une page blanche pour partager votre UTOPIE 2011.

RETROUVEZ LES 2 MINUTES NÉCESSAIRES DANS LES ÉMISSIONS GHETTO BLASTER (17H/18H – DU 24 AU 28 JANVIER) ET DEMAIN C’EST LOIN (7H/9H - DU 31 JANVIER AU 4 FÉVRIER). + D’INFOS : WWW.PRUN.NET

SUIVRE LA MOBILISATION DE FRAGIL, LE MAGAZINE CULTURE ET SOCIÉTÉ TENDANCE DO IT YOURSELF : WWW.FRAGIL.ORG

VENEZ ENSUITE AFFICHER, SCOTCHER OU ÉPINGLER VOTRE UTOPIE DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER AU TU OU POSTEZ-LÀ SUR WWW.FACEBOOK.COM/TUNANTES. RETROUVEZ ÉGALEMENT LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT SUR WIK, LE MAGAZINE DE VOS SORTIES.

14

PHOTO : PIERRE GROSBOIS, 2010


LES PIÈCES SE JOUENT À 19H30 TOUS LES LUNDIS, MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS ET VENDREDIS DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011 AU TU-NANTES

LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT

TARTUFFE | BÉRÉNICE

17, 18, 19, 20, 21 JANVIER 2011 DURÉE - 3H (ENTRACTE COMPRIS)

WOYZECK

24, 25, 26, 27, 28 JANVIER 2011 DURÉE - 1H40

HAMLET

31 JANV., 1 , 2, 3 ET 4 FÉVRIER 2011 ER

DURÉE - 3H20 (ENTRACTE COMPRIS)

ANTIGONE

7, 8, 9, 10 ET 11 FÉVRIER 2011 DURÉE - 1H45

LES TARIFS

Tarif plein Tarif réduit Tarif très réduit

Le spectacle

Le répertoire 5 pièces / 4 soirées *

16 € / abonné tu 10 € 14 € / abonné tu 8 € 8 € / abonné tu 5 €

40 € 32 € 20 €

* À partir de 4 spectacles, vous devenez Abonné du TU et bénéficiez de tarifs réduits sur l’ensemble de la programmation du TU.

TARIF RÉDUIT - PERSONNEL DE L’UNIVERSITÉ DE NANTES ET DU CROUS, ABONNÉ DES SALLES PARTENAIRES – LE GRAND T, FANAL, LIEU UNIQUE, CAPELLIA, ON YX/LA CARRIÈRE, L’ ARC -REZÉ, BORIS-VIAN, ANGERS -NANTES OPÉRA – DÉTENTEUR DES CARTES CÉZAM, TOURISME ET LOISIRS, CCP, FAMILLES NOMBREUSES, CARTE CINÉ-LIBERTÉ / KAT ORZA, GROUPE DE + DE 8 PERSONNES. TARIF TRÈS RÉDUIT - ÉTUDIANT , SCOLAIRE, ÉTUDIANT DE L’ UNIVERSITÉ PERMANENTE, DEMANDEUR D’EMPLOI, INTERMITTENT DU SPECTACLE, TITULAIRE DE LA CARTS, DU PASS TAN - DE 26 ANS, BÉNÉFICIAIRE DU RSA.

INFOS / RÉSAS : 02 40 14 55 14 WWW.TUNANTES.FR BILLETTERIE OUVERTE DU LUNDI AU VENDREDI DE 12H À 17H30 ET EN CONTINU LES SOIRS DE SPECTACLE. LA PARTICIPATION AU CHŒUR D’ ANTIGONE ET AUX TRIBUNES EST LIBRE ET GRATUITE. TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE CHEMIN DE LA CENSIVE DU TERTRE 44 300 NANTES

15


LE RÉPERTOIRE DU THÉÂTRE PERMANENT TARTUFFE BÉRÉNICE WOYZECK HAMLET ANTIGONE GWENAËL MORIN

LE THÉATRE N'EST PAS MORT LE THÉATRE DOIT ÊTRE FAIT LE THÉATRE EST VIVANT

5 PIÈCES DE THÉÂTRE POPULAIRES 4 SEMAINES DE THÉÂTRE ICI ET MAINTENANT 20 REPRÉSENTATIONS 20 TRIBUNES 20 ATELIERS 1 MANIFESTE DU 17 JANVIER AU 11 FÉVRIER 2011 AU TU-NANTES

16

TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

TU-NANTES - SCÈNE DE RECHERCHE ET DE CRÉATION CONTEMPORAINE

02 40 14 55 14 WWW.TUNANTES.FR

DESIGN ET TYPOGRAPHIES | AKATRE PHOTOS : PIERRE GROSBOIS, 2010

Le Répertoire du Théatre Permanent  

Un rendez-vous théâtral à l’état brut, porteur d’énergie, d’engagement et de sens : Gwenaël Morin et sa compagnie installent au TU le Répert...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you