Page 1


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

12

1 10

2

5

Cette double-page présente la kit-list de Hao, à droite sur la couverture alternative que nous vous proposons ci-dessus. Les membres de la TBC ne sont pas tous équipés de la même façon, certaines pièces d’équipement varient d’un joueur à l’autre. Leurs set-up sont basés sur des tenues et du gear en A-TACS aride-urbain.

1. Base Jump Helmet Marque : Emerson Prix : 60 €

4. Ultimate Direct Action Pants Marque : UR Tactical Prix : environ 125 €

7. Lunettes ICE 3 Marque : ESS Prix : 59 €

2. Banshee Rifle Plate Carrier Marque : TAG Prix : 150 €

5. Bottes Elite 2 Desert Marque : Magnum Prix : 120 €

8. Serpa P226 Marque : reproduction Blackhawk Prix : inconnu

3. Combat Shirt Tac-U Marque: Propper Prix: 90 €

6. Pilot Gloves Marque : Oakley Prix : 50 €

9. Double Pistol Pouch Marque : Condor Prix : 15 €

3


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

3

DOSSIER

S

MATCH

9

6

4

7

11

8

Poches Condor et TAG 13

10. Drop Leg Pouch Marque : Condor Prix : 40 € 11. Radio T7 Marque : Motorola Prix : 90 € la paire 12. ACR Masada Marque : Magpul Prix : 400 €

Sur son plate carrier, Hao a placé des poches de marques TAG (small utility, shingle mag, flashlight pouch) et Condor (double kangaroo pouch).

13. P226 E2 Marque : Marui Prix : 219 €

Les prix des produits visibles dans nos pages sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent varier d’un magasin à l’autre. Nous donnons le plus souvent les prix publics constatés en France, TTC et hors frais de port. Pour les produits non distribués en France, nous indiquons le prix constaté à l’international. Les prix qui ne sont pas en Euros sont convertis selon le taux de conversion en vigueur lors de la rédaction de l’article.

4


NEWS

TEAM

OP

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Du papier, tous les deux mois

hiro

team

>>

edito

ITV

>>

S

REVIEW

Crosman Evil p.37

ROCKET

Depuis le lancement de RED DOT, en septembre 2013, vous êtes chaque mois plus nombreux à nous soutenir. La communauté de l’airsoft, joueurs comme professionnels, a bien accueilli l’initiative originale que constituait un magazine numérique payant. Lors de la réalisation de ces cinq numéros, nous vous avons côtoyés sur le terrain et en dehors. Et au détour de la discussion, l’inévitable interrogation : à quand une version papier ? Nous avons aujourd’hui un élément de réponse. À partir de RED DOT #06, avril 2014, le magazine devrait bénéficier d’une édition imprimée. Rien n’est encore signé, mais nous œuvrons de toutes nos forces pour mener à bien ce projet. Nous travaillons sur une distribution en kiosques et dans les boutiques d’airsoft. Bien entendu, nous vous communiquerons l’évolution du projet via Facebook et notre site internet (reddot-mag.com). Pour faire face à ce changement, RED DOT sera désormais bimestriel. Six numéros de votre magazine paraîtront chaque année. Cela ne change en rien vos abonnements, la version numérique continuera d’exister. Nous avons pour objectif de créer un support multimédia, qui s’épanouira sur internet et sur papier. Dans cette tâche, nous savons que vous serez à nos côtés. Car nous sommes avant tout des joueurs, qui travaillons pour des joueurs. Merci et à bientôt pour de nouvelles aventures. Hiro

RED DOT est édité par CONTACT ! Editions 18, rue de l’orangerie 77184 Emerainville 01 64 68 62 49 reddotmag@gmail.com www.reddot-mag.com Charte graphique et mise en page : Guénahel Galpin Directeur de la publication Loïc «  Hiro » Gaillard Rédaction Nico, Ding Chavez, Hiro, Rocket Publicité reddotpub@gmail.com 5

INTERVIEW

Le gaz En hiver, c’est possible p.29

ding chavez

MATCH

Softshell: T.O.E. Storm VS MFH Australia

Let’s play !

Les articles de RED DOT sont souvent accompagnés de vidéos. Pour les voir, cliquez sur les photos qui affichent un symbole « play ». Si vous êtes connecté à internet, un lecteur s’ouvrira automatiquement avec la vidéo correspondant à l’article que vous êtes en train de lire. Vous pouvez aussi retrouver nos vidéos sur la chaîne RED DOT de Youtube et Dailymotion. Elle propose aussi les deux émissions mensuelles de RED DOT TV.

p.59


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

review

Le système Polarstar p.31

review

ASG CZ 75 SP-01

dossier

Les répliques de 2014

p.47

p.55

op

Chroniques de Stanley 2 REVIEW

Tactical Universal Clip

p.21

p.43

review

p.51

ACM Bar M1918

TEAM

p.11

Tactical Black Cats 6


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Six12, le pompe de Crye Precision Encore une news qui nous vient du Shot Show 2014 : Crye Precision se lance dans l’armement avec un fusil à pompe, le Six12. Ce système pourra être utilisé seul ou sur un rail RIS comme outil de « breaching ». Le Six12 contient six cartouches de calibre 12, dont il tire son nom. Il dispose d’un magasin amovible et il est entièrement en polymère. Quel rapport avec

Changements à la Fédération Belge

En cette période troublée pour l’airsoft belge, la Fédération se transforme. La FFAB (Fédération Francophone d’Airsoft Belge) devient la FBA (Fédération Belge d’Airsoft) et change de Président. Jean-Michel Notte laisse la place à Marcel Pigneur. Contrairement à la FFAB, la FBA a vocation à rassembler tous les airsofteurs du pays. Une mission difficile puisque, en raison de la partition législative du pays, la Flandre et la Wallonie n’ont pas les mêmes règlementations au regard de notre activité. À titre d’exemple, l’Airsoft est un sport en Flandre. RED DOT souhaite bonne chance à la FBA, espérons qu’elle pourra stabiliser la situation de l’airsoft chez nos voisins du nord. 7

l’airsoft ? L’aura de Crye est tellement importante au sein de notre communauté qu’il ne serait pas étonnant de voir le Six12 débarquer très vite sur les terrains. Après tout, le Kriss Vector avait été répliqué peu de temps après sa sortie grâce à l’étroite collaboration entre Kriss et KWA.

Nouveau silencieux sous licence KAC, par Madbull

Marre des silencieux lisses ? Madbull peut vous aider. La marque de pièces custom a lancé son nouveau silencieux sous licence Knight Armament Company (KAC). Ce silencieux ne compte pas que sur son look pour s’attaquer à votre porte-monnaie. Il dispose d’un système de détachement rapide identique au vrai qui opère grâce à une bague de serrage. Il existe en deux tailles et sera fourni avec un cache-flamme adapté au système de détachement rapide. Le prix de vente et l’éventuelle date de distribution en France ne sont pas encore connus.


Tous les deux mois, l’airsoft dans ta boite mail. Abonne-toi et fais des économies.

*

6

6 NUMEROS = 10 € au lieu de 11,7 €.

>> Soit 1,7 € d’économie

ou

12*

12 NUMEROS = 19 € au lieu de 23,4 €.

>> Soit 4,4 €

d’économie

* Cliquez sur le chiffre 6 ou 12 pour en savoir plus sur nos abonnements !

L’IWA 2014 dans RED DOT #06 L’IWA de Nuremberg est le plus grand salon de l’airsoft et de l’armement en Europe. À cette occasion, RED DOT se rendra en Allemagne pour vous faire vivre l’évènement au plus près. Retrouvez dans RED DOT #06 toutes les nouveautés, des interviews et des infos exclusives. Une série de vidéos sera diffusée sur RED DOT TV dans la semaine qui suivra le salon. Ne manquez rien de l’actualité de votre magazine en suivant RED DOT sur Facebook !


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

BOLT sortira un MP5 en 2014 C’est une exclusivité RED DOT. Selon nos informations, BOLT sortira cette année un MP5 et une M4 PMC. Nous n’avons pas d’indice qui nous permettrait de connaître la date de sortie. BOLT a d’ores et déjà annoncé l’arrivée d’une M4 CQBR en noir/tan et d’un SR 47. Ces EBBR, Electric Blow Back Rifle, seront dotés du système de recul spécifique à la marque. Les deux répliques seront disponibles dans les shops au plus tôt à la mi-avril. Nous avions testé la M4 SOPMOD BOLT dans le premier numéro de RED DOT. Elle s’est révélée être une bonne alternative au GBBR en termes de sensations, tout en s’affranchissant des contraintes du gaz. Espérons que ces quatre nouveaux modèles soient du même acabit. Rappelons que BOLT est distribué en France par Colombi Sport.

Le SR 47 mêle Armalite et AK.

Cybergun : des MOSFET de série Depuis le début de l’année Cybergun inclut un MOSFET et une batterie Element, repackée Swiss Arms, dans une large gamme de répliques. Ceci sans supplément de coût. Cet upgrade est baptisé ECU, pour Electric Control Unit. Le MOSFET protège votre batterie des sous-tensions, permet de tirer en burst jusqu’à 12 coups et possède un active breaking qui augmente la durée de vie de votre interne. Ce système «  plug and play  » simple d’utilisation mesure 1,8 x 5,5 cm. L’ECU permettra sans doute de démocratiser le MOSFET auprès des joueurs qui n’osaient pas franchir le pas. Quant aux batteries Element, elles sont réputées pour leur qualité et nous sommes déjà nombreux à les utiliser. En somme, que du bon ! Il faut saluer cette montée en gamme sans augmentation de prix, pour peu que la qualité du MOSFET soit à la hauteur de cette bonne idée.

9

REVIEW

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Des PMAG pour AK Magpul avait annoncé en 2013 la sortie de PMAG pour AK. Ils ont été présentés au Shot Show de Las Vegas et sont disponibles depuis janvier dernier. Il n’existe pas encore de version airsoft, mais vous êtes nombreux à guetter la sortie de ces chargeurs pour AK tacticool. RED DOT a contacté

Un Cornershot à portée de bourse… anti-jeu ?

Magpul PTS, qui est en charge du matériel d’entraînement et des reproductions airsoft. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés si une fuite arrivait jusqu’à nos oreilles. Photo Magpul

Chaussettes G&G

Vous avez toujours rêvé de voir sans être vu ? Le Finlandais Hidesight vous exauce. Son produit phare se place derrière un red dot et permet de ne pas s’exposer lors des tirs. Rien de nouveau sous le soleil, ce type de dispositif existe depuis plusieurs années. Mais ce produit est vendu 180 €, ce qui en fait le Cornershot de qualité professionnelle le moins cher du marché. Cependant, son utilisation en airsoft ne fera pas l’unanimité. Pouvoir tirer sans s’exposer remet en question l’esprit de fairplay de notre activité. Il est cependant difficile d’utiliser le Hidesight en airsoft : nos répliques ont du mal à tirer à l’horizontale à cause du hop-up. Disponible sur le www.hidesight.com. Photo Hidesight.

G&G a souvent de bonnes idées. Mais avec ses chaussettes antibactériennes et anti-odeurs, le Taïwanais n’est pas certain de faire un carton. Serait-ce un poisson d’avril ? Il semblerait que non. Lesdites chaussettes seraient équipées de fils d’argent et possèderaient des renforts judicieusement placés. Plus d’infos sur cette sortie très attendue dans le dossier spécial IWA 2014 de RED DOT #06. 10


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

Tactical Black Cats 11

REVIEW

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Tactical Black Cats Base : Île de France Devise : Si vis cattum, Para Bellum Création : mars 2011 Camouflage : A-Tacs AU Effectifs : 12

tbc-airsoft.forums-actifs.net

12


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

rencontre : Joshua D’où vient votre nom ? Vous avez un faible pour les petits chats ? À la création de l’association, nous avions beaucoup de propositions dans la boîte à idées. Notre premier choix était Black Cats en raison des casses de gearbox, pertes de GBB et autres problèmes matériels que nous rencontrions sur le terrain. Mais une team portait déjà ce nom. Nous avons ajouté le mot «  Tactical  » pour nous démarquer.

Comment s’est construit votre set-up ? Quand l’équipe s’est créée, l’A-Tacs venait de sortir. Le camouflage était novateur et les photos de

l’époque nous faisaient envie. Nous avons choisi ce camo et l’imposons depuis aux membres de la TBC. Il nous donne une identité propre et renforce l’effet de groupe. Nous avons aussi du CE, qui nous sert de camo de rechange. En dehors de l’A-Tacs AU, nous n’avons pas de contraintes d’équipement. Pour éviter les fautes de goût, nos membres doivent avoir des répliques occidentales modernes : pas de réplique WW2 ou du bloc de l’est, à moins qu’elles ne soient customisées. L’équipe n’a pas de religion sur le port d’un casque ou d’une casquette. Pour ce qui est de l’équipement, il faut porter de l’A-Tacs ou du Coyote Brown. Toutes les marques, cheap ou non, sont acceptées.

Comment définirais-tu le style de jeu de la TBC ? La TBC souhaite être une équipe de joueurs « cool » qui donne une bonne image de l’airsoft. Nous essayons d’avoir un jeu construit, de tirer en semi, d’éviter les hi-cap, d’avoir des radios. Pour autant, je ne dirais pas que nous pratiquons

La TBC pratique souvent le CQB. En conséquence, ses membres aiment jouer de la grenade…

13


NEWS

TEAM

le milsim. Nous préférons avoir un nombre de respawn illimités, ce qui pose moins de problèmes en termes de fluidité dans le jeu. Nous essayons de jouer le plus souvent possible avec les règles que nous avons exposées dans une de nos vidéos. Il s’agit principalement de favoriser un comportement fairplay, de limiter le full aux machine-gunner, d’établir des distances de sécurité et des règles de respawn.

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

La vidéo a largement contribué à faire connaître l’équipe.

Cette vidéo a été vue plus de 75 000 fois. Quelles conclusions en tires-tu ? Cette vidéo didactique était à l’origine destinée aux nouveaux venus dans l’équipe. Puis nous avons été totalement dépassés par l’ampleur de son succès. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit autant partagée. J’ai envie de dire, tant mieux ! Si nous retrouvons des bases de jeu en France et ailleurs, l’airsoft ne s’en portera que mieux. Mais il ne faut pas que cette vidéo soit perçue comme une volonté d’imposer une manière de jouer. L’airsoft est riche de sa diversité.

Quelle place accordez-vous au roleplay ? Nous avons pour habitude d’accorder plus de place à la fonction qu’au personnage  : médic, gunner, sniper ou VIP par exemple. Il nous arrive de mimer les blessures lorsque nous sommes touchés, mais c’est sur le ton de la plaisanterie. Nous ne parlons pas de grades, nous sommes là pour nous détendre. Plus que le roleplay, c’est la recherche du beau jeu qui nous pousse à nous organiser.

Comment la TBC recrute-t-elle ses nouveaux membres ? Notre processus de recrutement se base sur les relations humaines entre la recrue potentielle et le reste de l’équipe. Le postulant doit d’abord se

présenter sur le forum, puis adresser au bureau un message dans lequel il détaille les raisons qui l’amènent chez la TBC. Si tout se passe bien, il suffit ensuite de venir nous rencontrer sur quelques parties. En fonction de ce que nous avons vu sur le terrain, nous votons en interne. Si le vote est positif, le bureau rencontre le postulant pour finaliser son admission. Ce processus vise à éloigner les « touristes  ». Nous cherchons des joueurs qui peuvent participer à la vie de l’équipe, sur le terrain comme sur le forum. Théoriquement ce n’est pas compliqué, mais peu de joueurs arrivent finalement au bout.

Êtes-vous en période de recrutement ? Oui, nous avons lancé une campagne de recrutement via les réseaux sociaux. En 2014, nous comptons étoffer nos effectifs pour avoir plus de poids en jeu. Nous voulons atteindre les vingt

membres, pas plus. Chacun des membres actuels a mérité sa place et le but n’est pas de recruter à tout prix.

Comment êtes-vous organisés sur le terrain ? Nous faisons en fonction des envies de chacun. Twisteub a fait le choix d’être médic, Jongleman a manifesté l’envie de devenir gunner, Guillaume d’être sniper. Nous avons du mal à imposer un leader sur une partie, mais nous travaillons sur ce point. L’équipe évolue en petits groupes de trois ou quatre plutôt qu’en un seul bloc. Nous avons fait des drills à une époque, mais ce système ne convenait pas à notre team. Nous allons certainement recommencer des entraînements à l’avenir, d’une manière plus adaptée à l’équipe.

L’une de vos devises est « j’ai une vie ». Quel est l’esprit de cette phrase ? Pour nous l’airsoft n’est qu’un jeu, un loisir. Nous ne sommes pas des soldats de métier, encore moins des forces spéciales. Cette phrase est une façon de ne pas se prendre au sérieux, de ne pas aller trop loin dans la « super team de la mort ». Je pars du principe que pour être un bon leader il faut être exemplaire. Comme je ne peux pas jouer tous les week-ends, je ne demande pas aux autres de le faire. Je félicite les équipes qui atteignent un haut niveau d’airsoft suite à un entraînement acharné, mais ce n’est pas l’esprit de la TBC. 14


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

rencontre : Hao Comment s’est créée la chaîne Youtube de la TBC ? Comme plusieurs membres de l’équipe, je faisais des vidéos d’airsoft avant d’intégrer la Tactical Balck Cats. C’était surtout pour me faire plaisir, pour garder des souvenirs de parties. Avec le temps, j’ai constaté que les vidéos avaient du succès. Une partie du public voulait découvrir l’airsoft, l’autre voulait en savoir plus sur notre style de jeu. Avec Joshua, nous avons décidé de créer une seule chaîne pour centraliser nos créations. Cela leur donne plus de force et nous permet d’être sûrs de publier deux ou trois vidéos par mois. Avoir plusieurs contributeurs nous permet aussi de diversifier les contenus de la chaîne.

15

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Comment envisages-tu la partie vidéo en 2014 ? L’an dernier, nous avons passé beaucoup de temps à travailler notre image. Nous n’avons pas assez pensé équipe, jeu, teamplay. Maintenant que la partie audiovisuelle est arrivée à maturité, nous allons nous concentrer sur le terrain. Le week-end dernier, je n’avais pas ma caméra sur la tête et j’ai pu profiter du jeu pour le jeu. Je ne me suis pas demandé si je tournais de belles images. J’ai simplement passé une bonne journée avec l’équipe. C’est dans cet état d’esprit que j’aborde l’année 2014.

Qu’est-ce que la vidéo a apporté à la TBC ? La vidéo a diffusé notre conception de l’airsoft et a contribué à construire notre image. Des joueurs viennent nous voir parce qu’ils ont trouvé notre jeu intéressant après avoir vu l’une de nos vidéos. Cela nous permet d’échanger autour d’actes concrets et d’enrichir notre façon d’envisager l’airsoft. Par ailleurs, nous essayons au travers de nos vidéos de montrer un airsoft responsable et structuré. Nous ne cherchons pas à rendre cette façon de jouer universelle, nous sommes toujours ouverts à la discussion. Par exemple, pour certains le passage de porte avec un AEG

n’est pas envisageable. Pour nous c’est possible mais il faut garder le canon vers le sol.

Avez-vous des projets vidéo ? Nous avons plusieurs projets, notamment sur des séries de vidéos. Nous continuerons à couvrir des évènements particuliers comme la Japan Expo. Bien sûr, les vidéos de parties seront toujours là en 2014. Rendezvous au fort de Laon au mois de mars pour notre prochaine sortie. Hiro

16


S

NEWS

TEAM

OP

Guilhom

Pourquoi la TBC ? Je suis un des membres fondateurs de la team avec Joshua, Netryl et Herrisson. Notre but était de créer une structure légale ludique tout en permettant à chacun de s’exprimer librement. Nous ne voulions plus être dans une team ou un seul leader décidait de l’orientation du groupe. Chez nous, la parole de chacun est importante. Nous avons un fort esprit de camaraderie et le bureau change régulièrement : nous donnons des responsabilités à ceux qui veulent en prendre. Quel rôle occupes-tu dans l’équipe? Je suis actuellement sniper. J’ai plusieurs répliques de snipe, parmi lesquelles un XM2010, un L96, un MK12 SSR et un M14. Il m’arrive aussi de jouer en soutien avec une M249 SF. D’une manière générale, le poste de chacun dépend de son envie, de son matériel… et de son état de fatigue.

17

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Twisteub Pourquoi la TBC ? J’ai intégré la TBC en mai 2012. À mes débuts, j’ai été un peu échaudé par une mauvaise expérience avec ma précédente team et je comptais rester freelance avec mon binôme Pulco. Nous étions tous les deux en ATacs sur une OP et nous avons été intégrés à une certaine équipe nommée Tactical Black Cats. Ça a été l’apothéose : de la tactique et du bon jeu d’équipe, de bonnes progressions ensemble, le tout dans la bonne humeur et la déconnade. Tout ça m’a donné envie d’intégrer une équipe et m’a donné encore plus envie de jouer. Quel est ton rôle au sein de l’équipe ? Je suis le médic officiel. Oui, j’aime courir sous les billes ! C’est un poste qui manquait dans l’équipe et je serai bientôt infirmier de profession, j’ai donc trouvé ce rôle approprié.


NEWS

TEAM

OP

ITV

Jongloman Pourquoi la TBC ? Je faisais de l’airsoft dans une autre team qui n’avait pas de statut associatif, pas de terrain, pas de règles,... Bref on se contentait de se tirer dessus et ça commençait à me lasser. Au bout d’un an et demi, l’airsoft était devenu une vraie passion et un loisir à part. J’ai donc arpenté le net et découvert l’aspect plus «sérieux» du loisir. J’ai découvert les Tactical Black Cats sur France Airsoft, puis sur YouTube. Quand j’ai vu qu’ils lançaient une campagne de recrutement, je me suis dit que c’était le moment ou jamais. Quel rôle occupes-tu dans l’équipe ? Je suis celui qui dépanne tout le monde en paracorde et en mousquetons. Un rappel, un hélitreuillage, du bondage, un renard à s’attacher dans le dos pour une mission : je suis là, vous pouvez compter sur moi. Je viens d’acquérir une Minimi M249 para et je dois dire que je prends mon pied avec. Il est fort possible que je devienne soutien officiel.

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Darka Pourquoi la TBC ? J’ai découvert l’airsoft fin 2010 grâce à Hao car nous étions collègues à l’époque. Au début, je faisais des parties sans prétention, souvent des deathmatch très classiques. Rapidement, j’ai eu envie d’autre chose, de plus d’immersion. À cette époque, j’ai croisé Joshua sur le terrain et nous avons sympathisé. Il voulait créer une association avec Guillaume et leur style de jeu me correspondait vraiment. J’ai fini par postuler peu après la création officielle de l’association et me voilà parmi les chatons ! Quel rôle occupes-tu dans l’équipe? Dans l’association, j’occupe le statut de Secrétaire. Dans l’équipe, je n’ai pas de rôle attitré. Cela dépend souvent du moment ou de l’exigence de l’OP à laquelle nous participons : je peux être squad leader, assaut ou même médecin. Par contre, je n’occupe jamais les rôles de soutien et sniper car je ne suis pas équipé pour cela.

la team

Les répliques de la TBC La Tactical Black Cats n’a pas de réplique règlementaire mais ses membres doivent être équipés de matériel occidental moderne : HK416, MP7, Kriss Vector, Scar ou encore ACR. Celui de la photo appartient à Hao. Notez l’effet très vieilli et usé de la peinture.

18


NO FO UVE RM LLE UL E!

Abonnezvous ! La revue pour les tireurs, les amateurs d’armes modernes, les professionnels, les passionnés. Chaque mois, vous trouverez un essai d’une arme avec toutes ses caractéristiques et beaucoup d’autres sujets…

Abonnement 1 an pour 6 numéros : 39 e au lieu de 45 e Abonnement 2 ans : 75 e au lieu de 89 e (Prix de vente au numéro) Abonnez-vous en 1 clic sur www-librairie-hussard.com

LE MAGAZINE DES ARMES ET DE LA SÉCURITÉ

BULLETIN D’ABONNEMENT ■ OUI, je m’abonne à Action ■ Pour 6 numéros, au tarif préférentiel de 39 e au lieu de 45 e Étranger : CEE et DOM 49 e ■ Pour 12 numéros, au tarif préférentiel de 75 e au lieu de 89 e Étranger : CEE et DOM 85 e Nom : ........................................ Prénom : .......................................... Adresse : ........................................................................................... Code postal : .................................Ville : ......................................... Pays : .................................................................................................. E-mail : .............................................................................................. ■ Ci-joint mon règlement par chèque à l’ordre de RÉGI'ARM.

Télécharger le catalogue de la librairie du collectionneur sur www.librairie-hussard.com

-5% sur toute la librairie pour les abonnés

■ Je règle par carte bleue N° : Date d’expiration : ……/…… Cryptogramme :

(trois chiffres gravés au verso de votre carte bleue)

Signature : Retournez ce bulletin découpé, photocopié ou repris sur papier libre à : RÉGI'ARM 43 BIS RUE CRONSTADT 75015 PARIS Pour l’étranger: IBAN FR7642559000072100422470779 - SWIFT CCOPFRPP


NOUVEAU - NOUVEAU Découvrez l’actualité militaire dans le nouveau magazine

Rejoignez-nous sur Facebook www.facebook.com/OperationsSpeciales

N°5 en kiosque

• Reportage / Unités d’élite : 1er R.H.P. Le Groupement de commandos parachutistes • Carnets de reporter : à bord d’un sous-marin d’attaque nucléaire • Reportage / Unités d’élite : Les paras U.S. de la 101e airborne

Abonnez-vous en 1 clic sur www-librairie-hussard.com Abonnez-vous à

o OUI, je m’abonne à Opérations Spéciales, o Pour 6 numéros, au tarif préférentiel de 39 e au lieu de 45 e Etranger : CEE et DOM 47 e au lieu de 51 e

o Pour 12 numéros, au tarif préférentiel de 81 e au lieu de 90 e Etranger : CEE et DOM 94 e au lieu de 102 e Nom : ................................................. Prénom :.................................. Adresse :.................................................................................................................. Code Postal : ................ Ville : ..............................................Pays : ............................ E-mail : ............................................................................................. Ci-joint mon règlement de………….… euros à l’ordre de : H i s t o i r e M i l i t a i r e É d i t i o n s – 4 3 b i s r u e C r o n s t a d t 7 5 0 1 5 Pa r i s

T é l : 0 1 4 5 3 2 6 0 2 6 – Fa x : 0 1 4 5 3 2 5 9 0 0 Carte bleue n° :

Signature

Date d’expiration : ……/…… Cryptogramme :

(Trois chiffres gravés au verso de votre carte bancaire) Retournez ce bulletin découpé, photocopié ou repris sur papier libre à : OPÉRATIONS SPÉCIALES HISTOIRE MILITAIRE ÉDITIONS, 43bis rue de Cronstadt - 7015 Paris / France - Tél. : 01 45 32 54 00 Fax : 01 45 32 59 00 *Offre valable uniquement pour la France métroplolitaine


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

Les Chroniques

de Stanley 2

Péril au Quarrystan Les Nouvelles Nations sont en danger. Il y a trois mois, un trafiquant connu sous le nom de Vlaads s’est emparé d’une ogive nucléaire pour établir sa domination sur la province du Quarrystan. Suite à la mort de Vlaads, ses lieutenants commencent à vendre leur arsenal nucléaire et chimique au plus offrant. Parmi les acheteurs potentiels, un groupe d’extrémistes religieux baptisé Nouvelle Ère. Une transaction entre les deux camps doit avoir lieu dans les prochains jours. Cette fois, les forces spéciales des Nouvelles Nations comptent bien mettre un terme aux agissements des troupes de Vlaads. Sous les ordres du commandant Lucky, ils doivent aussi en apprendre plus sur Nouvelle Ère en capturant leur chef, l’Imam. Si ce dernier parvient à mettre la main sur un missile intercontinental et une ogive nucléaire, le monde tel que nous le connaissons pourrait disparaître… (Pitch inspiré du scénario original de Stanley Airsoft)

PAF : 10 €

Date :

19 janvier 2014

Lieu : Saint-Vaast-lès-Mello (60) Joueurs : 56 Organisation : Stanley Airsoft Terrain : 20 hectares, carrière de calcaire

21

MATCH


TEAM

OP

ITV

REVIEW

>

download

NEWS

DOSSIER

S

MATCH

L’équipe RED DOT est heureuse de vous offrir les photos de l’OP Les Chroniques de Stanley 2 en haute définition. Comme ce magazine, elles sont soumises aux droits d’auteur et sont destinées à votre usage personnel.

Pour avoir toutes les photos de l’OP Les Chroniques de Stanley 2, télécharger les trois fichiers compressés ci-dessous !

FICHIER 1

FICHIER 2

FICHIER 3

* En cliquant sur un bouton vous lancerez le téléchargement du fichier via votre navigateur préféré pour qu’il soit enregistré sur votre ordinateur.

Terrain : la carrière de Saint-Vaast-lès-Mello Non loin du village de Saint-Vaast-lès-Mello se trouve une carrière de calcaire. Elle est régulièrement utilisée par l’association Stanley Airsoft pour organiser des OP et des parties dominicales. Ce terrain semi-aride comporte beaucoup de falaises et de collines du fait de sa fonction d’origine.

22


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

Force des Nouvelles Nations

Les Marines constituaient une grande partie des Forces des Nouvelles Nations (FNN). Le Marpat Woodland a fait des merveilles sur le terrain semi-aride de Saint-Vaast. Bien sûr, le Multicam était aussi de la partie. Quelques joueurs ont opté pour le mélange Woodland-Multicam.

23

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Au briefing !

Je te vois…

Les perfusions matérialisaient les soins. Grenade !

Menottage de l’Imam, le chef des terroristes.

24


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

Hisse et oh !

Baranov, un lieutenant de Vlaads, est un ancien agent russe.

Troupes de Vlaads Les hommes du défunt Vlaads sont des mercenaires motivés par l’appât du gain. La majorité d’entre eux était habillée en civil. Certains portaient des tenues russes et avaient conservé l’accent de leur patrie d’origine. Chapeau de paille et béret breton étaient aussi de la partie. Le fameux Schtroumpf airsofteur…

Les mercenaires de Vlaads possèdent un missile intercontinental.

25

Négociation musclée avec les FNN.

Reste avec nous Dorian !

MATCH


NEWS

TEAM

Les terroristes ont bien failli mettre leur plan à exécution.

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Certains terroristes ont volé du matériel français…

Nouvelle Ère La Nouvelle Ère est un groupe de terroristes extrémistes. Guidés par l’Imam, ils veulent par tous les moyens mettre la main sur du matériel nucléaire. Les joueurs de cette faction portaient du CE ou du noir. Le tout complété par un Shemagh. La Nouvelle Ère était la faction qui comptait le plus de filles. L’Imam a vendu cher sa peau…

Immersion totale pour ce joueur en Djellaba.

26


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

Patche-moi !

Burger King est revenu en France. Un joueur a voulu rendre hommage à l’enseigne américaine avec un patch Murder King… bon appétit ! Quant au Club Med Kabul, nul doute que des milliers de touristes en mal de sensations fortes s’y presseront l’été prochain.

27

REVIEW

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Baromètre RED DOT

Sondage anonyme réalisé auprès de 30 joueurs, soit environ 53,5% de l’effectif total. Le baromètre essaye de sonder chaque faction équitablement. Les modalités de réalisation de ce baromètre peuvent évoluer.

TERRAIN (taille, aménagement, jouabilité, sécurité) : ORGANISATION (briefing, PAF, matériel, véhicules, logistique) :

Note sur 10

8 7,2

SCÉNARIO (objectifs, quêtes, respawn) :

7

FAIRPLAY (touches, ambiance, dress-code, roleplay) :

7

Total :

7,3

28


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Le gaz en hiver :

c’est possible Hiver. Froid. Dégazage. Ce triptyque bien connu des airsofteurs vous a certainement conduit à laisser vos GBB au placard depuis plusieurs mois. Mais ce n’est pas une fatalité. Ding Chavez, notre consultant technique de choc, vous en apporte la preuve. Suivez le guide.

Ding Chavez est un addict des répliques à gaz.

Lubrifier les joints et les valves est un bon début pour jouer en hiver.

Pourquoi le gaz fuit-il quand il fait froid ? Si un chargeur fuit lorsqu’il fait froid, c’est que les joints sont mal lubrifiés. Comme le métal se rétracte légèrement, un joint sec ne fera plus son office et laissera passer du gaz. Il suffit le plus souvent de démonter et de lubrifier les joints avec de l’huile à base de silicone pour que tout rentre dans l’ordre. Si l’on parle de dégazage, cela arrive lorsque le gaz ne peut plus passer sereinement de sa forme liquide à sa forme vaporeuse. Ce phénomène se produit lorsque la température ambiante est inférieure à la température de vaporisation du gaz. Il s’échappe donc sous forme liquide. Cette température varie en fonction du type de gaz, ce qui explique les différences de performances. Quels gaz conseillerais-tu pour jouer en hiver ? D’expérience, le propane [ndlr  : aussi connu

29

sous le nom de Green Gas] est moins sensible au froid. J’ai pu jouer avec une AKM GHK par -7°C au propane. Par contre la réplique sortait à 280 fps au lieu des 340 habituels. Il ne faut donc pas compter sur des performances équivalentes à celles dont on a l’habitude. De plus, votre consommation en gaz sera plus importante. Certaines répliques à gaz sontelles susceptibles de mieux fonctionner en hiver que d’autres ? Les répliques de poing non blowback ou à corps et culasse plastique ont moins de chances de dégazer. Le plastique conduit moins le froid que le métal et protège donc les chargeurs de ses effets. De manière générale, les répliques longues GHK de nouvelle génération, comme le G5 entièrement en ABS, se montrent plutôt fiables. Au contraire, les répliques VFC supportent mal les basses


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

Le G5 de GHK est, grâce à son corps en ABS, adapté au jeu en hiver.

températures. Cela vient en partie de la différence de conception des chargeurs. La plupart des chargeurs VFC ne comportent souvent aucune chicane permettant au gaz de passer de l’état liquide à l’état gazeux. Il sort alors directement sous forme liquide dans la réplique, occasionnant un dégazage violent. Quelles sont les erreurs le plus souvent commises par ceux qui veulent jouer au gaz en hiver ? La première erreur est d’utiliser un gaz fait pour l’été. Beaucoup d’airsofteurs jouent avec de l’Ultrair par exemple. Il est plutôt sensible aux faibles températures du fait de sa composition : 90% de propane et 10% de butane. Or, le butane

ne se vaporise plus à partir de zéro degré. Cette valeur est de -44°C pour le propane pur. Les performances de l’Ultrair sont donc réduites du fait de la présence, même faible, de butane. Ce n’est pas parce qu’un gaz est puissant qu’il tient mieux les basses températures. Le tir en rafale peut-il entraîner plus de dégazage que le tir en semi ? Absolument. Lors d’un tir en rafale, le gaz est expulsé rapidement en continu et refroidit les éléments sensibles de la réplique. Cela peut donner lieu à un dégazage et à un effet de «cooldown», ou réplique «molle». Dans certains cas, cela peut même casser le nozzle et les lèvres du chargeur.

DOSSIER

S

MATCH

As-tu d’autres conseils pour mieux jouer au gaz en hiver ? Si vous jouez au GBBR, lubrifiez bien votre ensemble mobile. Si vous avez plusieurs culasses, utilisez la plus légère et mettez un ressort de buffer plus souple. Le mieux est de faire des tests plutôt que de se fier aux «on dit» largement répandus. Contrairement aux idées reçues, le CO2 n’est pas particulièrement plus performant en hiver qu’un gaz fait pour les basses températures. Sais-tu d’où vient l’idée selon laquelle le CO2 serait plus fiable en hiver que les autres gaz ? Et bien parce que c’est en partie vrai. Le CO2 a une meilleure tolérance que la plupart des gaz «classiques» que l’on utilise en airsoft, mais il est moins bon que d’autres gaz. Jouer au CO2 ne résout pas tous les soucis et bien souvent les répliques de poing CO2 dépassent les limites de puissance La culasse peut-elle sortir de son logement en cas d’utilisation d’un gaz trop « puissant » ? Ce serait le cas le plus extrême, mais en théorie cela peut arriver. Le plus souvent, la réplique casse avant que la glissière ne vous percute les dents. C’est souvent le cas des répliques fabriquées en alliage bas de gamme, les premiers Hicapa WE par exemple, ou des répliques à culasse plastique dans lesquelles on met du gaz trop puisant. Garder ses chargeurs dans son slip aide-t-il vraiment ? Moins vos chargeurs sont exposés au froid, moins vous avez de chances de rencontrer des problèmes. Mais attention, une fois le chargeur engagé, il sera à nouveau exposé.

Le CO2 est une solution partielle pour jouer en hiver.

L’Ultrair n’est pas adapté aux basses températures.

Le froid a-t-il un effet sur les AEG? Les AEG sont un peu mieux lotis car le piston propulse de l’air ambiant. Les problèmes sont différents, souvent le froid fait durcir les joints de hop-up. Ceci entraîne des trajectoires aléatoires sur les premiers tirs, le temps que le joint se réchauffe. Les batteries NiCd et NiMh sont également sensibles aux basses températures, qui réduisent leur autonomie. Propos recueillis par Hiro

30


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

Polarstar

L’étoile venue des États-Unis Vous l’avez sans doute remarqué en parcourant les forums ou les vidéos de parties : depuis quelques mois, de mystérieuses répliques équipées de tuyaux fleurissent un peu partout. Grand retour du Classic Gun ? Que nenni ! Il s’agit d’une recrudescence du système Polarstar, ou P*, qui séduit de plus en plus de joueurs. Révolution ou fausse bonne idée ? Merci à KevT16 de l’association BSAA18 qui m’a aimablement prêté sa réplique customisée par Aéro-Graphefockeur.

31

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

L’interne du Fusion Engine (FE) avec branchements vers l’arrière.

Nous avons testé le système Polarstar dans un T418 de G&G.

Sur notre modèle de test, le câble sort à l’arrière de la réplique.

32


S

NEWS

TEAM

olarstar Engineering & Machine a été fondée en 2009 pour combler la demande de pièces de précision dédiées à l’airsoft. C’est en 2011 que P* lance son premier «fusion engine» (FE). L’idée est immédiatement adoptée par de nombreux joueurs aux USA, puis en Asie. Ce n’est que début 2013 que le système perce en France où de plus en plus de joueurs sont séduits par le fonctionnement électropneumatique.

P

Comment ça marche ? Le système en est à sa troisième version (FEV3) mais le principe est toujours le même. Un module de contrôle de tir appelé FCU, pour Fire Control Unit, pilote deux solénoïdes qui actionnent le

OP

ITV

REVIEW

nozzle et une valve. Ceci en fonction des paramètres que vous avez entré dans le FCU par l’intermédiaire de son mini-joystick. Il est ainsi possible de régler les délais de réponse pour ajuster la cadence de tir. Certains joueurs ont atteint les 70 billes par seconde ! Il permet aussi d’ajuster les temps d’ouverture et de fermeture du nozzle et de définir le nombre de billes tirées lors du passage en mode full-auto. Il est ainsi possible d’obtenir un burst de 1 à 9 billes. Notez qu’une application payante est disponible sur smartphone pour vous aider à peaufiner vos réglages.

DOSSIER

Le système est compatible avec les canons et hop-up d’AEG.

Une bouteille type 0,8 L 3 000 PSI. Le Fire Control Unit (FCU) est le cerveau du système Polarstar.

Le FE comporte peu d’éléments. Presque aucun ne bouge, ce qui lui confère une grande fiabilité.

33

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Il peut y avoir des ajustements à faire après montage. Ici, la position du semi n’est pas en face du cran.

Le nozzle se change en quelques minutes pour modifier la puissance.

La liaison entre le hop-up et le système pneumatique.

De quoi a-t-on besoin et combien ça coûte ? Deux solutions s’offrent à vous : acheter une réplique déjà équipée P* vendue par une boutique spécialisée, ou prendre une de vos répliques et y monter un FE. À ce jour il en existe trois versions : V2, V3, et M249. Des nozzle spécifiques pour G36 et SCAR sont également disponibles à la vente. Le montage est relativement aisé si vous avez déjà démonté la gearbox de votre réplique ou si vous êtes bricoleur. Le nécessaire se compose de :

- Une réplique vidée de sa gearbox. - Un kit Polarstar adapté à votre réplique (environ 500 €) qui comprend le FCU. - Un kit Redline, composé d’un adaptateur pour bouteille d’air comprimé, d’un détendeur et d’un flexible muni de raccords rapides (environ 200 €). - Une ou plusieurs bouteilles d’air comprimé. Les prix vont d’une quarantaine d’euros à plus d’une centaine d’euros selon la contenance et la matière. Une charge d’air permet de tirer entre 2 000 et 4 000 billes. - Une batterie de modélisme, les plus courantes sont les petites LiPo 7,4 V 300 mah. On en trouve entre 5 et 15 € pièce selon les

boutiques. Une charge permet de tirer en moyenne 15 000 billes. Attention à ne pas la laisser branchée lorsque vous ne jouez pas ! - Un ou plusieurs nozzle selon la puissance de sortie désirée. 15 à 20 € le nozzle supplémentaire. Comptez entre 650 et 1 200 € selon les options choisies puis quelques euros par charge d’air comprimé au club de paintball du coin. Certaines boutiques vendent des kits prêts à l’emploi mais vérifiez bien la qualité des bouteilles et de la Redline avant d’acheter.

34


S

NEWS

TEAM

En pratique, ça donne quoi ? Ce n’est pas le tout de déballer des chiffres, le mieux reste d’aller sur le terrain. Et là, c’est le drame ? Non, car dès le passage au chrony, la régularité des tirs est bluffante. Le Fusion Engine est réactif. Très, très réactif ! Normal me direzvous, il n’a pas d’engrenages à faire tourner, pas de moteur à alimenter. Le flux d’air est disponible instantanément. Pour peu que vous ayez réglé votre nozzle pour qu’il envoie l’air puis chambre une nouvelle bille (mode «closed bolt») vous gagnez encore de précieuses millisecondes ! Pas d’engrenages ? Pas de moteur ? Un minimum de pièces en mouvement ? La fiabilité du système est donc extrêmement élevée. Notre réplique test est équipée d’un canon Madbull 6,03 mm, d’un joint Prometheus violet et d’un bloc hop-up ProWin. Ses trajectoires sont tendues, stables et régulières. Une fois le flexible en place, vous n’aurez aucun mal à faire des changements d’épaule

OP

ITV

REVIEW

ou autres manipulations. Il se fait rapidement oublier et si vous devez poser votre réplique, les raccords rapides prennent un instant à enlever et à remettre. En dehors de l’investissement de départ, les points négatifs sont le manque de sensations et le fait de devoir porter une bouteille d’air dans un sac. Si vous êtes habitué à jouer avec une poche à eau, vous ne sentirez pas la différence. On restera donc sur le manque de sensations, surtout lorsque vous êtes habitué au GBBR ou à l’EBBR. Mais les utilisateurs de Polarstar vous le jureront sur la tête de leur hamster : une fois qu’on a essayé le système, on range ses autres répliques au placard ! Ding Chavez

Avec tout ceci, vous êtes paré.

Polarstar et puissance Plusieurs éléments influent sur la vélocité de la bille, exprimée en fps. Les Fusion Engine sont livrés par défaut avec un nozzle bleu, qui en théorie vous permet de sortir entre 380 et 435 fps. Cela dépend en partie de la longueur et du diamètre de votre canon interne. Il est cependant possible de changer le nozzle en quelques minutes et d’opter pour un modèle qui convient à votre type de jeu. La puissance peut également être ajustée en fonction de la pression de sortie de votre détendeur qui est généralement située entre 80 et 120 PSI. Grace à la régularité du système, vous pouvez ainsi régler votre réplique aux petits oignons. Enfin, il existe des poppet valves rouges et dorées qui permettent de régler la vélocité plus finement à l’aide de votre détendeur. Il y a en moyenne 100 à 150 fps de différence entre un réglage à 80 ou à 120 PSI.

35

DOSSIER

MATCH


OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Comme papa dans maman.

LES PLUS

TEAM

- Réactivité - Fiabilité - Utilisable quelle que soit la météo - Compatibilité canon/hop-up AEG

LES MOINS

NEWS

- Investissement de départ assez conséquent - Manque de sensations lors du tir - Bouteille et flexible à transporter

PRIX PUBLIC TTC Les raccords rapides donnent de la souplesse au système Polarstar.

Entre 650 € et 1200 €

Fusion Engine Fabricant : Polarstar Type : Électropneumatique Culasse mobile/recul : non/non

Modes de tir : semi/full Vélocité : varie suivant le nozzle Cadence : jusqu’à 70 b/s

Il existe des modèles de détentes à course courte.

La Redline.

36


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

Crosman Game Face Evil En ce début d’année 2014, l’Américain Crosman frappe un grand coup… de poing américain. Présentée en 2013, l’Evil avait marqué les esprits avec un look agressif et des accessoires inédits. Elle est issue de la série Game Face, qui fait la part belle à la fibre de nylon. RED DOT fait le point sur cette petite teigneuse.

Game Face Evil Fabricant : Crosman Distributeur : SAPA Type : AEG Culasse mobile/recul : non/non Modes de tir : semi/full Poids : 2,180 kg

Longueur : de 67 à 76 cm Capacité : chargeur d’origine de 300 billes Vélocité : 300 fps Cadence : 9 b/s (LiPo 7,4 V 25 C et NiMH 8,4 V)

Pour améliorer la cadence, un remplacement du moteur ou l’installation d’une LiPo 11,1 V sont à envisager.

37

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Le cache-flamme brise-vitre donne un look très agressif à la réplique.

Le hi-cap en plastique d’origine rappel le Pmag. Il pourra être remplacé par la plupart des chargeurs M4 du marché.

38


S

NEWS

TEAM

ous avons découvert les produits Crosman lors de l’IWA 2013. À l’époque déjà, l’Evil et sa poignée en forme de poing américain nous avait fait forte impression. La réplique fait partie de la série Game Face, l’entrée de gamme des produits Crosman. Elle est vendue en pack, avec une batterie NiMH 8,4 V et son chargeur. Avec l’Evil, Crosman assume le parti pris de l’entrée de gamme originale. C’est louable. Les répliques full-plastique ont un public, il est juste que les étals de nos magasins préférés ne soient pas seulement dédiés au hiend. Cependant, le prix de l’Evil semble surévalué.

N

OP

ITV

REVIEW

Elle est commercialisée en France aux alentours de 250 €. Soit plus cher qu’une CM16 de G&G, qui est mieux finie et pourvue d’un interne à la qualité éprouvée. Pour autant, la M4 de Crosman n’est pas démunie face à la concurrence. Elle a pour elle des accessoires originaux qu’elle est la seule à proposer. Mais il y a fort à parier que, si les touches futuristes ont du succès, la fameuse poignée coup-de-poing sera répliquée et vendue séparément. Le constat est amer, d’autant que Crosman a fait l’effort de s’engager sur une voie encore largement sous-explorée. Espérons que ce premier pas donne lieu à des percées plus franches à l’avenir. Il faut enlever le bas du front set pour placer la poignée.

Les rails sont maintenus au gardemain par trois vis Allen.

Sur notre modèle de test, le hop-up s’est révélé assez inefficace. Comme souvent, un changement de joint devrait améliorer les performances de tir.

39

DOSSIER

MATCH

Le logo Game Face est peint en rouge des deux côtés du corps.


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Le cache-flamme est solidaire du canon extérieur.

Le charging handle est en métal.

La poignée-pistolet ergonomique remplit bien son office.

Finitions Toute la réplique est en fibre de nylon. Le corps, le garde-main, le tube de crosse, les organes de visée sont faits dans cette matière plastique. Ces dernières années, le nylon a su prouver ses qualités et s’est imposé sur un grand nombre de répliques. Son utilisation massive sur l’Evil n’est donc pas un problème. Les seules pièces en métal sont le levier de chargement, le pontet et le bolt catch. Le corps est parcouru de traces de moulage.

Dommage, d’autant que l’aspect et le touché du nylon sont très corrects. Le jeu présent sur certaines pièces est dû à la souplesse du plastique plus qu’à des défauts d’assemblage. Les finitions de l’Evil vous satisferont si vous n’êtes pas un aficionado du full-métal. On peut regretter que Crosman n’ait pas customisé le corps de son Evil. Des lignes futuristes ou post-apocalyptiques auraient donné plus de personnalité à cette réplique qui joue la carte de l’originalité.

40


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Débutant, prends-garde ! Comme beaucoup de répliques d’entrée de gamme, l’Evil est vendue en pack. Dans sa boîte, vous trouverez un chargeur de batterie et un sachet de billes. Nous vous recommandons de ne pas utiliser le chargeur. Les chargeurs de mauvaise qualité peuvent endommager irrémédiablement les batteries. Certains magasins d’airsoft proposent des chargeurs avec contrôle de charge qui chouchouteront vos batteries. Les shops de modélisme disposent eux aussi de bonnes références en la matière.

Comme nous l’indique le talon de la poignée, la réplique sort des usines SRC.

La gearbox SRC est en métal. Elle renferme des engrenages de bonne qualité. Seuls les bearing, en plastique, sont à remplacer en cas d’upgrade.

La poignée poing américain est l’atout esthétique majeur de l’Evil.

41

La prise en main est aisée, même avec des gants.

La pastille avec le logo Game Face a tendance à se décoller.


Performances taillées pour le CQB Non, vous ne ferez pas de l’Evil un monstre de cadence, de précision ou de puissance. Pour autant, elle reste agréable à jouer. La batterie NiMH de 8,4 V fournie avec la réplique ne fait pas de miracle. Elle délivre une cadence de neuf billes par seconde. Si vous vous limitez au jeu en bâtiment, où le semi est souvent de rigueur, ceci ne devrait pas vous poser de problème. L’Evil est dotée d’une gearbox métal de marque SRC. Une batterie LiPo 11,1 V ou un moteur plus réactif devrait suffire pour améliorer la réactivité de la

OP

ITV

REVIEW

réplique. Thomas, du magasin Powergun (91), a essayé ces modifications. Il affirme que les engrenages tiennent parfaitement le choc mais que les bearing, en plastique, doivent être changés pour supporter la cadence. L’upgrade le plus urgent concerne le hop-up. Sur le modèle testé, il était inefficace. En conséquence, il nous a fallu tirer en cloche pour atteindre le point visé à 20 mètres. Si vous achetez votre réplique en France, la pose d’un joint hop-up de qualité ne devrait vous coûter qu’une poignée d’euros. Hiro

L’Evil est tout à fait adaptée à un jeu en CQB, où sa faible puissance sera un atout. D’une manière plus générale, Crosman fait progresser la cause des répliques futuristes avec une M4 au look unique. Mais elle est sans doute vendue 50 € de trop. Un prix en dessous des 200 € lui aurait épargné la concurrence de répliques mieux dotées et vendues moins de 250 €. En revanche, aucune autre réplique que l’Evil ne propose pour le moment les mêmes accessoires. Il faut remercier Crosman pour avoir proposé une M4 qui sort des sentiers battus. On en veut plus !

DOSSIER

S

MATCH

LES PLUS

TEAM

- Cache-flamme et poignée uniques - Poids plume - Parfait en CQB

LES MOINS

NEWS

- Le full-nylon peut rebuter - Quelques défauts de finition - 50 € de trop

PRIX PUBLIC TTC

250 €

Le tube de crosse, lui aussi en nylon, inspire confiance. Un air de famille avec la crosse Magpul MOE… tant mieux !

Les rails sont maintenus au garde-main par trois vis Allen.

Des traces de moulage parcourent le corps. À vos limes !

42


TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

LES PLUS

NEWS

- Grande liberté de mouvement - Plus confortable qu’une sangle - Produit très original

LES MOINS

S

- Plus cher qu’une sangle - Nécessite un équipement MOLLE solide - Incompatibilité avec certaines marques

L’utilisation du TUC nécessite des coutures de bonne qualité.

Tactical Universal Clip La fin de la sangle ?

Et si la sangle n’était plus le meilleur moyen de se libérer les mains ? C’est le pari du Tactical Universal Clip (TUC). Ce système unique en son genre fait office de holster pour répliques longues. Il s’adapte sur tous supports MOLLE.

43


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

10,2 cm

DOSSIER

S

MATCH

uand il s’agit de ranger nos PA, l’offre est pléthorique. Elle l’est beaucoup moins en termes de systèmes de rétention pour répliques longues. Tactical Universal Clip s’attaque à ce marché, jusque-là monopolisé par la sangle tactique. Le système TUC repose sur deux pièces : un sabot et un ergot. Le premier se fixe sur un support MOLLE grâce à deux passants velcros. L’ergot métallique se positionne sur le tube de crosse avec une bague maintenue par deux vis Allen. Il s’agit de passer l’ergot dans la fente du sabot pour rengainer la réplique. Simple comme un Glock ! Le système offre une liberté de mouvement sans précédent puisqu’il libère la réplique de toute entrave. Il permet aussi d’éliminer les tensions provoquées par une sangle au niveau du cou et du buste.

Q

8,4 cm

Made in USA

2,7 cm

3 cm

4,3 cm

Le TUC est pour l’instant le seul produit de la gamme. Il est produit aux États-Unis, d’où vous pourrez l’importer au prix de 80 $ hors frais de port. La meilleure solution d’achat se trouve sans doute chez Tactical Equipement. Le magasin français devrait distribuer le TUC très bientôt au prix de 79 €. Il est plus cher que la sangle Magpul MS3, une des références en la matière. Il ne conviendra pas à toutes les bourses et restera, pour le moment, réservé à une petite minorité d’airsofteurs. Comme nombre de fabrications US, le TUC est garanti à vie. Le sabot est en nylon tandis que l’ergot et les parties métalliques sont en alliage d’aluminium. Le tout est parfaitement assemblé, comme il se doit pour du matériel destiné aux professionnels. Si les matériaux sont de bonne qualité, il n’en va pas de même pour tous les gilets tactiques utilisés en airsoft. En cas de doutes sur la qualité des coutures de votre plate-carrier, mieux vaut éviter le TUC. Le poids de la réplique pourrait déchirer les passants…et envoyer votre M4 au tapis.

8,7 cm

44


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Notre TUC nous a été livré avec un patch.

« Et ça tient bien ? » Avant de recevoir le TUC, nous avions des doutes sur sa capacité de rétention. L’ergot n’allait-il pas sortir de son logement  ? Resterait-il efficace en cas de saut ou de course ? À moins d’être penché tête en bas, difficile de perdre accidentellement une réplique dans son TUC. Le seul risque est de manquer le sabot et de faire tomber sa réplique. Comme pour un holster PA, l’utilisateur devra s’habituer à rengainer efficacement. L’entrée du

Mettre le TUC en place

1

Placer les passants dans le système MOLLE.

45

sabot forme un entonnoir pour guider l’ergot. La manœuvre est simple et rapide à exécuter, pour peu que le sabot soit intelligemment placé. Après quelques minutes d’entraînement, le geste devient naturel. On préfèrera placer la plateforme sur la poitrine. C’est à cet endroit qu’il est le plus naturel de dégainer et de rengainer votre réplique longue. Un placement

2

Rabattre la plateforme sur les passants.

frontal minimise les balancements de droite à gauche. Sur ce point, le TUC est supérieur à la plupart des sangles. Nous avons été tentés de mettre le TUC sur le côté ou à la ceinture, mais le déséquilibre induit par ces positionnements rend le tout inconfortable.

3

Rabattre les velcros sur la plateforme.


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Bientôt en rose À l’heure où nous écrivons ces lignes, le TUC n’existe qu’en noir et n’est compatible qu’avec les dérivés de M4. Nelson Ascano, l’inventeur du Clip, promet de décliner son produit dans d’autres coloris : Tan, Dark Earth, OD et même rose. Ces déclinaisons colorées seront légèrement plus chères que le modèle noir en raison du type de peinture utilisé. Par ailleurs, des Clips adaptés à d’autres systèmes d’armes, et donc de répliques, devraient bientôt voir le jour. Nelson évoque notamment le G36, le MP5, le Tavor et l’Uzi. la plupart des airsofteurs devront donc trouver leur bonheur

Question compatibilité La seconde question qui plane sur le TUC porte sur la compatibilité. Il est conçu pour l’AR15, ainsi que sa cousine M4, et pour les fusils à pompe tactiques. En somme, pour tout ce qui a un tube de crosse de diamètre standard. Il ne convient pas au HK417 par exemple. Il faudra équiper les AK et autres G36 de

Le Tactical Clip pour G36 verra bientôt le jour.

crosses rétractables pour les utiliser avec un TUC. Nous avons essayé le clip sur des tubes de crosses de M4 G&G, King Arms et ICS. Tout est compatible. En revanche, notre G&P LMT Tactical Rifle ne supporte pas le TUC. Hiro

Avec ses 80 $, le TUC est plus cher qu’une sangle de qualité. Il n’est pas compatible sur toutes les M4, comme nous le montre l’exemple de la G&P. Son arrivée ne signifie donc pas la fin de la sangle. Néanmoins, il offre une liberté de mouvement sans précédent. C’est un produit novateur, pratique et fiable. Il conviendra à ceux d’entre nous qui aiment sortir du lot avec du matériel original.

46


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

ASG CZ 75 SP-01 Shadow Le SP-01 Shadow est issu de la collaboration entre CZ et ASG. En plein hiver, cette réplique de poing non blow back CO2 pourrait trouver toute son utilité. D’autant qu’elle profite de performances honnêtes et d’une finition propre. Le Shadow présenté dans ces pages est un prototype, son prix et sa date de sortie ne sont pas encore connus. CZ 75 SP-01 Shadow Fabricant et Distributeur : ASG Type : non blow back CO2 Culasse mobile/recul : non/non

47

Modes de tir : semi Poids : 490 g (voir encadré) Longueur : 21 cm Capacité : 15 billes Vélocité : 330 fps


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

omme vous avez pu le lire dans l’interview de RED DOT #04, ASG produit entièrement certaines de ses répliques. C’est notamment le cas du Scorpion Evo, le très attendu submachine gun sous licence CZ. Le SP-01 Shadow est le dernier né de la collaboration entre Action Sport Games et l’armurier tchèque. Ce NBB [ndlr : non blow back] fonctionne au CO2. Il ne craint pas le froid et pourrait contenter ceux d’entre nous qui pestent devant le dégazage de leur GBB. Le CO2 est généralement délaissé par les airsofteurs aguerris. La faute à des puissances souvent démesurées et au manque de souplesse des cartouches CO2. Avec ses 330 fps, tirés à une température de 10°C, le Shadow est certes un peu plus puissant que la plupart des répliques de poing utilisées habituellement. Néanmoins, il reste jouable sur beaucoup de terrains.

C

Le mécanisme interne du SP-01 est très simple.

Un backup « expendable »

Une simple vis Allen maintient la culasse.

La sécurité du côté gauche est fonctionnelle. Celle du côté droit est décorative.

Le prix du Shadow n’est pas encore connu mais il promet d’être l’un de ses plus gros atouts. Le CZ 75 Compact déjà produit par ASG est vendu moins de 80 € et dispose d’une mécanique plus complexe que son grand frère. Si vous vous penchez sur le SP-01 pour compléter votre arsenal d’hiver, vous n’avez sans doute pas envie de débourser des centaines d’euros pour une réplique qui ira au placard au retour des beaux jours. Dans cette gamme de prix, le Shadow n’aura que peu de concurrents sérieux…et jouables. Pour obtenir ce tarif plancher, ASG a dû faire des concessions. La réplique est dépourvue de système d’armement et sa culasse est immobile. La sécurité, ambidextre sur le vrai CZ Shadow, n’est fonctionnelle que pour les droitiers.

48


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Le hop-up réglable, c’est pour les fillettes

À poils !

La réplique est dotée d’un hop-up fixe. Il remplit son office puisqu’il n’est pas difficile de toucher une cible de 40x40 cm à 25 mètres. Contrairement à d’autres répliques de poing CO2 d’entrée de gamme, le Shadow dispose d’un vrai chargeur. Il contient 15 billes et son étanchéité est excellente. La sparclette insérée pour les premiers tests était encore utilisable après un mois de remisage. L’absence de mouvement de culasse donne au SP-01 une grande autonomie. Il est possible de tirer plus de dix chargeurs, soit 150 billes environ, avec une même cartouche. Seule ombre au tableau, la détente. Elle demande une forte pression pour être actionnée, ce qui nuit à la précision lors des tirs rapides.

Le plastique marque facilement.

Une entrée de gamme CO2 qui dispose d’un vrai chargeur, merci ASG.

49


OP

ITV

Austérité à la Tchèque En matière de finitions, ASG se contente du minimum. Le Shadow est propre, mais ne s’autorise aucune fioriture… si ce n’est le guidon fluorescent de la mire avant. Cette pièce mise à part, la réplique est intégralement noire. Le vrai Shadow est tout aussi sobre, mais les nuances de son acier brisent la monotonie du monochrome. Les marquages sont proprement gravés et les traces de moulage sont peu visibles. Le logo CZ est présent sur la culasse et sur la crosse, licence oblige. La tendresse du plastique est le seul véritable défaut extérieur de la réplique. Le corps comme la culasse marquent très vite et il ne faudra pas longtemps pour que votre PA arbore des marques d’usure. La prise en main et le confort du CZ n’ont rien à envier aux répliques plus chères. Reste la question du poids. Avec ses 490 g, le Shadow manque de réalisme lors de la prise en main. ASG pourrait corriger ce problème sur la version finale de la réplique en incorporant plus de métal dans la crosse. Hiro

L’ergonomie est un des points forts de la série des CZ 75.

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

LES PLUS

TEAM

- Précision et fiabilité - Finition générale - Faible consommation en CO2

LES MOINS

NEWS

- Plastique sensible à l’usure - Dureté de la détente

PRIX PUBLIC TTC

Inconnu

Attention prototype Le CZ 75 Shadow que vous voyez dans ces pages est un prototype. Il est susceptible d’évoluer. C’est pourquoi le traditionnel tableau +/- a une valeur toute relative. Selon ASG, la version finale ne devrait pas différer extérieurement. Du métal pourrait être ajouté dans la crosse pour alourdir la réplique. Cet ajout n’est pas négligeable, en l’état le faible poids du CZ joue en sa défaveur. Croisons les doigts pour qu’il gagne quelques grammes d’ici sa mise en rayon.

Le guidon est la seule touche colorée de la réplique.

Les marquages gravés se rapprochent de ceux du vrai CZ.

La culasse une fois déposée.

50


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

ACM BAR 1918 A2 L’airsoft Seconde Guerre Mondiale a longtemps été dépourvu de répliques longues. Seul VFC développait le BAR 1918 A2 vendu entre 900 € et 1 500 € suivant les versions. La marque ACM (All China Made) s’est engouffrée dans le marché du milieu de gamme avec son BAR, une copie de la réplique VFC. e BAR est fourni avec une batterie type AK de qualité médiocre, un chargeur de batterie, un chargeur hi-cap de 200 billes, un bipied en acier, une poignée et une clé « papillon » pour remonter le mécanisme du chargeur hi-cap. Ce pack vous coûtera près de 350 € frais de port compris. Dans la mesure où seul le site RSOV vend la réplique, il faudra ajouter environ 80 € de douane et de TVA. Des chargeurs supplémentaires de marque AY/JS Tactical sont disponibles sur divers sites pour une quinzaine d’euros pièce. La réplique pèse 5,6 kg sans bipied et sans poignée supérieure. Une belle bête, même si la réplique est moins lourde que le BAR original. Lors des premiers mouvements du levier d’armement, qui permet de découvrir le bloc hop-up, il est possible qu’il reste coincé en position ouverte. Ne forcez pas, sous peine de casser votre réplique toute neuve. Préférez démonter le gardemain.

L

51

REVIEW

DOSSIER

Les bois ont eu aussi été traité pour en améliorer l’aspect.

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

BAR 1918 A2 Fabricant : ACM Type : AEG Culasse mobile/recul : non/non Modes de tir : full

Poids : 5,6 kg Longueur : 121 cm Capacité : hi-cap d’origine de 200 billes Vélocité : 378 fps

52


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

Le ressort et les glissières du levier de culasse sont placés dans cette partie en bois, il est possible qu’elle soit mal creusée. Un coup de lime permettra de corriger ce problème.

avant, il faut démonter le cache-flamme. Le pas de vis est dans le sens horaire, c’est-à-dire inversé par rapport à un pas de vis normal. Ce bipied est réglable et ses pattes sont rétractables.

Du bois aux airs de plastique

Downgrade conseillé

Quel plaisir de tenir une réplique de ce poids dans les mains ! Les parties en bois sont de bonne qualité, mais la finition de l’ensemble est tout de même assez moyenne. La teinte du bois lui donne des airs de plastique et la peinture noire mat du métal est complètement irréaliste. Elle est d’une qualité insuffisante pour tenir sur le long terme. Il n’y a pas de de marquage sur le haut du corps, mais la hausse rabattable est graduée. Pour installer votre batterie, il faut démonter la plaque de couche à l’arrière de la crosse. Je vous conseille de ne pas répéter l’opération, car les vis sont fixées directement dans le bois et leur retrait répété pourrait abîmer le pas. Notez la présence d’une connectique munie d’un fusible, très utile pour protéger votre moteur en cas de surtension ou de court-circuit. Pour installer le bipied

MATCH

Un démontage complet sera nécessaire si vous souhaitez utiliser votre réplique. Les chinois ont une fâcheuse tendance à mettre de la graisse pâteuse partout dans la Gearbox, augmentant les tensions exercées suite aux frottements de cette graisse sur les engrenages. Un ressort va sortir de son logement de manière violente lorsque vous enlèverez le sélecteur de tir. Veillez donc à porter des lunettes ou à poser un chiffon sur cette partie lorsque vous la manipulerez. Vous ne pourrez pas empêcher ce ressort de sauter, il n’est pas accessible facilement. Ce sélecteur dispose de deux positions : full ou safe. Si vous souhaitez utiliser votre réplique pour de l’airsoft, il faudra procéder à

Notre BAR a reçu une nouvelle peinture qui le rend plus réaliste.

53

DOSSIER

Le sélecteur deux positions ne vous permet pas de tirer en semi.


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Baissez la tête !

une modification pour diminuer la vitesse de la bille en sortie de canon. Un ressort type SP90 fera parfaitement l’affaire pour descendre en dessous des 350 fps règlementaires. Notons un problème de tir : la détente ne fonctionne pas toujours ! Celle-ci est dotée d’un cran métallique qui vient s’avancer entre deux lamelles en laiton lorsque la détente est pressée. Mais le téton  métallique situé sur la détente est trop fin et les lamelles sont trop espacées pour que le contact se fasse. Ceci peut être embêtant lorsque votre fenêtre de tir est très réduite. Pour corriger le problème, il faut agrandir la petite lamelle de laiton qui est fixée sur la détente. Vous pouvez utiliser pour cela un fer à souder.

La visée arrière est réglable en hausse et en dérive. Le guidon est complètement fixe. Dès les premiers tirs, le hop-up fait bien son travail. Si ce n’est pas le cas, le canon interne est peut-être mal orienté. Le mien était légèrement tourné vers la droite en sortie de boîte. L’étape démontage a pu corriger ce problème sans démonter le bloc hopup pour autant. Celui-ci semble d’ailleurs être un dérivé d’un bloc hop-up de type AK. Si cette pièce en plastique casse un jour, vous pourrez orienter vos recherches dans cette direction. Le tir est tendu, on sent la vitesse de la bille à la sortie de la réplique… qu’il conviendra de modifier si vous voulez tirer sur des hommes ! La précision est douteuse au-delà des 20 mètres, mais ce n’est pas rédhibitoire pour un fusil mitrailleur. Le BAR doit pouvoir faire baisser les têtes rien qu’au bruit de sa mécanique interne. N’hésitez pas à cliquer sur la vidéo pour voir la réplique en action. Cette vidéo vous présentera aussi les modifications externes à effectuer pour rendre votre BAR beaucoup plus réaliste. Neo035

LES MOINS LES PLUS

Ne nous en cachons pas, le BAR est moche en sortie de boîte. Il nécessite un passage en atelier pour un downgrade et un traitement externe. Il n’est donc pas à mettre entre les mains de novices. Les ingrédients pour rendre cette réplique réaliste et jouable sont évoqués dans la présente recette. Le temps de cuisson ne dépendra que de vous ! Une fois que tout sera prêt, je peux vous assurer que vous savourerez encore et encore votre petit chef d’œuvre.

- Full métal et bois - Poignée et bipied fournis - Poids inférieur au vrai

Comme à l’accoutumé, le hop-up est derrière la trappe d’éjection.

- Puissance en sortie de boîte - Absence de marquage - Chargeurs parfois défaillants et peu réalistes

PRIX PUBLIC TTC

350 €

Il faudra ouvrir la gearbox pour en extraire la graisse surperflue.

54


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

Les répliques de 2014 :

présentes et futures Chaque début d’année est l’occasion de regarder en avant : quels sont les nouveaux jouets qui nous attendent ? Certains sont déjà sortis, d’autres sont encore à l’état de projets. La tendance semble être à l’innovation et à la prise de risque. La crise est-elle derrière nous ? Il est trop tôt pour le dire. Quoi qu’il en soit, cette année 2014 nous a déjà livré quelques répliques dignes de ce nom et pourrait continuer à nous surprendre. Hephaestus Custom

HTs-14 Thunder

Dans la famille AK, je demande un bullpup de moins de 50 cm de long : l’OTs-14 Groza. Le Groza, «  orage  » en russe, est un fusil d’assaut peu connu utilisé par les Spetsnaz au début des années 2000. Hephaestus s’en est inspiré pour produire son HTs-14, un GBBR sorti durant le mois de janvier. Le Thunder est entièrement fait de métal et de bois. Il est livré avec un chargeur de 40 billes. Pour les intéressés, la réplique est disponible au prix de 590 $ (430 €), auxquels il faudra ajouter la douane et les frais de port. Elle est distribuée en quantité très limitée et ne sera sans doute plus disponible d’ici quelques mois.

Airsoft Absolution

AA12

Le shotgun automatique d’Airsoft Absolution est toujours en développement mais devrait voir le jour cette année. L’AA12 sera la première réplique en grande partie faite en France. Vous êtes très nombreux, en Europe et dans le monde, à attendre ce shotgun. Sylvain, l’airsofteur à l’origine du projet AA12, travaille toujours d’arrache-pied pour nous proposer une superbe réplique. Nous lui faisons toute confiance pour que cet AA12 soit à la hauteur des espérances. RED DOT suit le dossier et ne manquera pas de vous proposer la review complète de la bête lorsqu’elle sera disponible.

55


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Madbull

Kel-Tec KSG

Si vous êtes un lecteur assidu de RED DOT, vous avez déjà entendu parler du KSG. Ce fusil à pompe produit par Kel-Tec devrait bénéficier cette année d’une version airsoft. Et

c’est Madbull qui s’y colle. Aux dernières nouvelles, le KSG devait sortir en février mais le calendrier était susceptible d’évoluer. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la date de sortie prévue approche et le KSG n’est toujours pas annoncé. Il y a donc fort à parier que la réplique ne verra pas le jour en ce début d’année. Espérons que ce n’est qu’un retard et que le KSG ornera les étals de nos boutiques avant 2015.

Cybergun

1911 Double Barrel Cybergun a récemment acquis la licence Arsenal Firearms. Ce nom ne vous est sans doute pas familier, mais Arsenal est à l’origine d’une des armes les plus étranges de ces dernières années : le 1911 à double canons, baptisé AF2011. La voir répliquée n’était qu’un doux rêve d’airsofteur à l’esprit malade. C’est désormais une réalité. Ou presque, nous ne connaissons pas encore la date de sortie exacte et le prix de ce PA pour le moins atypique. Plus concrètement, la sortie de l’AF2011 va poser quelques problèmes pratiques. Nous savons que la réplique fonctionnera au C02, mais impossible de savoir comment sera gérer l’approvisionnement des deux chargeurs. Il faudra lui trouver un holster, ce qui ne sera pas chose facile. Saluons cette prise de risque qui ne manquera pas d’agiter notre petit monde. La licence Arsenal Firearms va aussi donner lieu à la sortie du Strike one. Ce PA inspiré du Glock possède une culasse rabaissé. Il va très probablement équiper les forces russes dans les années à venir. Ces deux répliques devraient sortir en 2015.

APS

CAM870

Toujours au rayon pompe, le CAM870 d’APS. Cette réplique de M870 est unique dans la mesure où elle décharge 12 billes par tir. Oui, 12 billes. Elles sont contenues dans une cartouche qui s’éjecte lors du rechargement. Pas forcément pratique en jeu, mais bougrement réaliste. Le CAM870 a une capacité de 7 cartouches, en 6 + 1. Elles sont alimentées en CO2 par un système spécifique. La réplique sera disponible en mars au prix de 520 $ (385 €). 56


S

NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

ASG

Scorpion Evo 3

2014 sera-t-elle l’année de l’Evo 3 ? Tout porte à croire que cette production ASG sortira entre mars et avril prochain… soit plus de deux ans après l’annonce de la réplique. Nous vous en parlions dans RED DOT #02, la production de l’Evo 3 en Europe plutôt qu’en Asie explique en partie le report régulier de la date de sortie de la réplique. Ce délai a laissé le temps au Taïwanais GHK de sortir son G5. Ce GBBR fortement inspiré du design du Scorpion a quelque peu volé la vedette à ASG. L’Evo 3, un AEG, a toujours une bonne carte à jouer du côté des utilisateurs de batteries. D’autant que la réplique sera équipée d’un mosfet de série, d’un bolt catch fonctionnel et qu’elle devrait proposer d’excellentes performances en sortie de boîte. C’est du moins le pari d’ASG pour combler l’attente générée par le Scorpion.

LCT, G&G et King Arms

AS VAL / VSS Vintorez

Nous suivons depuis plusieurs mois la saga qui entoure la sortie des VAL/Vintorez de LCT, G&G et King Arms. Les marques se battent à grands coups d’annonces et de vidéos pour prendre le dessus sur la concurrence. Une guerre d’autant plus étonnante que le VAL n’est susceptible d’intéresser qu’une petite partie de la communauté. Mais réjouissons-nous de l’arrivée de cette réplique au look incomparable qui fera le bonheur des amateurs de set-up Spetsnaz. En ce mois de février, nous en savons plus sur les dates de sorties et les prix des VAL et Vintorez des trois marques. Le King Arms est en précommande aux USA au prix de 280 $ (207 €). Le modèle LCT est lui aussi en précommande pour 340 $ environ (252 €). Il doit sortir en mars. Le Vintorez de G&G, baptisé GSS, figure au catalogue 2014 de la marque taïwanaise. Un prototype était exposé au Shot Show de Las Vegas en janvier dernier, mais le prix public et la date de sortie ne sont pas encore connus. 57

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

ICS

Transform4

Ce dossier ne serait pas complet sans une M4. La Transform4 d’ICS a été présentée au Shot Show de cette année. Selon ICS, ce système va ouvrir « un nouveau chapitre de l’histoire de l’airsoft ». Que se cache-t-il derrière ce discours marketing aguicheur ? D’abord, une gearbox EBB, pour Electric Blow Back, qui équipera une série de répliques ICS à partir de cette année. Elle pourrait encaisser « des millions de cycles avec un M120 et une batterie de 12 V ». La Transform4 est aussi capable de se casser comme une vraie M4 après le retrait de la goupille à l’arrière du corps. La M4 dispose d’un système de relâchement du ressort. Il s’actionne automatiquement lors du passage en position sûreté. Côté ergonomie, le garde-main, la crosse et la poignée jouissent d’un design unique. Elle n’était pas capable de tirer lors de sa présentation au Shot Show, mais nous sommes impatients de connaître la cadence déployée par ce nouveau système ainsi que la qualité de son interne.

Strike & Recon Union

SR-X Apashe

Strike & Recon Union (SRU) ne fait pas de répliques complètes. La marque taïwanaise propose des culasses en aluminium pour certains GBB de marque WE. Sa gamme comptait jusque-là deux culasses pour Glock, elle s’enrichit en 2014 d’une culasse pour PX4 et d’une pour XDM. C’est cette dernière, baptisée Apashe, que vous pouvez voir en photo. SRU n’est pas la première marque à proposer des pièces de custom. Mais elle fait partie du cercle restreint de celles qui mettent un billet sur les répliques futuristes. Ses culasses sont dotées de lignes agressives et de rails RIS. Elles sont livrées avec un canon externe, lui aussi très travaillé. De quoi personnaliser avec classe vos PA. Les culasses SRU sont vendues 150 $ (110 €) sur le site de la marque, soit plus cher que les répliques qui leur servent de base. Mais quand on aime…

G&G

M1903 A3

G&G se montre prolifique depuis plusieurs années et 2014 ne fera pas exception. En plus de son Vintorez et autre M14 EBR doré, G&G sortira au printemps prochain un M1903 A3. Ce fusil à verrou emblématique des deux guerres mondiales fonctionnera au gaz et au CO2. Il disposera d’un corps en bois, pour un poids total de 3,1 kg. Son chargeur aura une capacité de neuf billes seulement. C’est peu, mais c’est quatre munitions de plus que le vrai M1903. La réplique sera dotée d’un interne comparable au Kar 98 de la même marque, notamment pour ce qui est du réglage du hop-up.

58


S

NEWS

TEAM

T.O.E. Storm Coloris : noir, OD Poids : 730 g Prix : 75 €

59

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

Deux softshell au banc d’essai

T.O.E. Storm VS MFH Australia

C’est décidé. Après avoir sué des litres d’eau sous votre polaire et avoir été détrempé à la première averse, vous avez décidé d’acheter une softshell. Ces vestes déperlantes et respirantes vous font de l’œil depuis quelques temps, surtout depuis que Jean-Kevin, votre team leader, possède une Condor Summit. Il y accroche sa collection de Morale Patch, qui fait fureur chaque dimanche. Comme vous ne faites rien comme les autres, il vous faut une softshell originale. Entre MFH Australia l’Australia et la Storm, votre cœur balance. RED DOT vous Coloris : noir, Coyote, OD aide à faire votre choix. Poids : 770 g Prix : 79 €

Merci à Zendo pour le prêt de la MFH Australia et à JB Airsoft pour nous avoir fourni la T.O.E. Storm. Les deux softshell sont disponibles en magasins et sur les sites internet des boutiques respectives.

60


S

NEWS

TEAM

n quelques années, la softshell est devenue le vêtement emblématique de l’univers tactique. Sur le terrain comme en dehors, nous sommes nombreux à porter ces vestes déperlantes et coupe-vent. Le marché est dominé par Helikon et Condor, mais la concurrence est rude. Nous avons testé pour vous deux outsiders, l’Australia de MFH et la Storm de T.O.E. Les deux softshell testées dans ces pages ne disposent pas de capuche et leur couche polaire est fine. Elles sont adaptées aux pluies légères et au froid modéré.

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

MATCH

E

La poche droite de la Storm dispose d’un emplacement pour écouteurs.

T.O.E. jusqu’au bout de la fermeture Eclair…

Storm : le choix du style Pour se démarquer de la concurrence, T.O.E. joue la carte fashion. Loin de la simplicité de la Summit citée plus haut, la Storm est composée de nombreuses pièces de tissu agencées pour former des lignes racées. Théoriquement, une couture est moins étanche qu’un seul pan de tissu. Une augmentation de leur nombre pourrait donc jouer en la défaveur de la Storm. Toutefois nous n’avons pas constaté de problème d’étanchéité sur la softshell neuve, espérons qu’elle gardera ses propriétés avec le temps. L’effet est plutôt réussi, les finitions de la veste font très bonne impression. Comme vous pouvez le constater sur les photos de la Storm portée, elle n’a rien à envier aux vêtements de mode. Quelques détails viennent rehausser cette impression, à l’image des fermetures Eclair griffées T.O.E et des coutures thermo-soudées. Elles ont l’avantage d’être parfaitement étanches et de donner un look moderne, presque hi-tech, à la softshell. Ces coutures ont le défaut d’être presque impossible à réparer en cas d’usure, du moins sans défigurer le vêtement. Il conviendra donc d’épargner à la Storm un traitement trop rude. Elle dispose de cinq poches : deux latérales, une sur le bras gauche et deux sur la poitrine. L’une d’elles est dotée d’un emplacement pour le téléphone et d’une sortie écouteurs. Ces dispositions indiquent que la Storm a été conçue pour un usage quotidien à la ville. Dans ce domaine, elle excelle.

61

Fermetures Eclair YKK.

Les coutures thermo-soudées ne sont pas étrangères au look moderne de la Storm.

Neuves, les deux softshell sont parfaitement déperlantes. Espérons qu’elles ne perdront pas trop vite leurs facultés.


NEWS

TEAM

OP

ITV

REVIEW

DOSSIER

S

MATCH

L’Australia peut faire varier sa largeur de manche.

La poitrine de la softshell est renforcée.

Avec les évents sous les bras, vous pouvez oublier votre déo.

Australia : à l’épreuve du terrain Les deux vestes disposent de brins de tension pour régler le serrage de la taille.

Une softshell, c’est quoi ? Une softshell est une veste polaire recouverte d’un tissu déperlant et coupe-vent. Elle est plus respirante, plus légère et plus souple qu’un vêtement en Gore-Tex. L’épaisseur de la polaire et la capacité déperlante dépendent de la qualité de la softshell. Ce type de veste rencontre un franc succès auprès des sportifs en montagne comme des militaires. La softshell est utile pour se protéger des petites intempéries mais atteint rapidement ses limites lorsque le froid ou la pluie se font plus mordants.

La softshell de MFH est moins ambitieuse esthétiquement. Sur l’Australia, pas de coutures originales ou de thermo-soudure. En revanche, elle fait valoir des renforts en nylon tressé sur des points stratégiques : l’avant bras et la poitrine. Pourquoi donc renforcer l’avant du buste ? Pour épauler en toute sérénité. Le tissu « peau de requin » utilisé sur les softshell n’est pas conçu pour résister à l’abrasion. MFH a donc équipé sa veste d’une surface lisse et solide pour permettre l’utilisation répétée d’une réplique sans risque d’abîmer le vêtement. Ce choix de matériau reflète le parti pris de l’Australia : c’est un vête-

ment résolument tourné vers le terrain. Ses poches sont larges et ses manches disposent d’un système de réglage velcro. Notons la présence d’une poche sur l’avant bras, parfaite pour abriter les cartes et autres documents. La respirabilité de l’Australia lors de l’effort physique est très satisfaisante. Si le soleil fait une percée ou si vous portez une second line très couvrante, il pourra être utile d’ouvrir les évents situés sous les bras. C’est un plus par rapport à la Storm. En revanche, cette dernière est bien plus confortable que l’Australia. La T.O.E. est globalement plus souple et s’ajuste mieux à la morphologie. Hiro

Quand la Storm est plus souple et confortable, l’Australia joue sur la solidité et la praticité. Les deux softshell n’ont pas de problème majeur d’imperméabilité ou de respirabilité. Les deux produits ont leur zone de prédilection: la ville pour la Storm, le terrain pour l’Australia. La T.O.E. est disponible au prix de 75 €, contre 79 € pour la MFH. Rien d’exceptionnel à signaler, la majorité des softshell d’entrée de gamme sont commercialisées entre 70 € et 80 €.

T.O.E. Storm

MFH Australia

Confort

4/5

3/5

Solidité

3/5

4/5

3/5

3/5

Rapport qualité-Prix

62

RD.5