Page 1

le Programme de La Relève ! Élections Municipales 23 et 30 Mars 2014

“Colombes a des atouts, donnons-lui un avenir”

LA SÉCURITÉ

p.8

LES IMPÔTS

p.12

L’EMPLOI

p.13

LE CADRE DE VIE

p.16

PERMANENCE DE CAMPAGNE : 36 RUE DU BOURNARD - COLOMBES - WWW.TRUPIN2014.FR


Union de la droite et du centre, Un candidat libre, Qui est Laurent Trupin ? Petit-fils de mineur polonais, originaire du nord de la France, Laurent Trupin, 52 ans, marié, 3 enfants, vit à Colombes depuis 20 ans. I l a commencé sa vie professionnelle dans la fonction publique : inspecteur des finances puis conseiller économique auprès de l’ambassade de France en Argentine et directeur général de l’organisme de promotion des investissements étrangers en France. Il a poursuivi sa carrière chez Carrefour en dirigeant tout d’abord un magasin en Seine-Saint-Denis.

Les élus du groupe municipal d’opposition La Relève ! : B. Gouallou - S. Belgourch - V. Vignon - L. Trupin - J. Bonici

Une passion commune : Colombes

Il est aujourd’hui créateur d’une société de conseil en stratégie européenne.

Une équipe rassemblée ! Des militants et des sympathisants sur le terrain

Des soutiens politiques locaux

Des citoyens pour La Relève !

Alain Aubert

Ancien conseiller général de Colombes et Vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine

Anne Bourdu

Première vice-présidente du Parti Libéral Démocrate et Membre du Comité exécutif National de l’UDI

Eliane Marnas



Le Programme de La Relève !

Membre du bureau exécutif du Parti Radical 92 et Conseiller National de l’UDI

Michel Môme

Président de la section MoDem de Colombes et Chef de file pour les élections municipales 2014 à Colombes

Michaël Albou

Délégué de la Force Européenne Démocrate de Colombes et Conseiller Départemental de l’UDI


Edito

Soyons fiers de notre ville ! Les 23 et 30 mars prochains vous allez choisir l’équipe qui fera vraiment entrer Colombes dans le 21ème siècle. Dans une région parisienne en pleine mutation, Colombes, forte de ses atouts exceptionnels, doit enfin devenir la ville dynamique, attractive, dans laquelle il fait bon vivre… pour tous. Elu d’opposition depuis 2008, fortement investi au sein du Conseil municipal, ayant la double expérience du secteur public et de l’entreprise privée, j’ai les compétences et la volonté de conduire le changement que vous attendez.

Contrairement à ceux qui s’en tiennent à des constats, nos mesures sont concrètes, précises et opérationnelles. Nous les mettrons en œuvre dès le lendemain de notre élection : + Pour notre quotidien : sécurité, propreté, transports, santé, politique familiale… sont des conditions de base pour faire de Colombes une ville dans laquelle entreprises et individus sont fiers d’être installés. Opter pour la stabilité des impôts locaux, créer des emplois, améliorer la situation du logement, prendre en compte les préoccupations des classes moyennes… Autant d’enjeux qui ne peuvent se traiter si on ne met pas une volonté politique inflexible au service du développement de notre ville.

“Ce programme a été élaboré avec des Colombiens de tous les quartiers unis par leur volonté de faire bouger la ville”

La liste que je mène rassemble des militants, des élus et des responsables politiques de droite et du centre mais surtout beaucoup de Colombiens sans attache partisane qui veulent uniquement mettre leurs talents au service de leur ville. Oui, les citoyens peuvent mettre en œuvre un projet pour leur ville sans céder aux diktats des partis ! Oui, nos fonctions professionnelles, associatives ou militantes nous préparent parfaitement à gérer une ville de 86.000 habitants ! Oui, notre seule ambition est de gagner à Colombes la bataille du « mieux vivre ».

+ Pour notre avenir et celui de nos enfants : car notre vision de la ville ne se limite pas à l’échéance de notre mandat. Nous dessinons, avec vous, par nos actions, la ville du futur. Des réalisations qui aujourd’hui nous paraissent lointaines se décident maintenant. Faute de quoi Colombes deviendra une ville-dortoir et éteinte. Sa diversité, sa situation géographique, son passé olympique et sa jeunesse, font de Colombes une ville aux forts potentiels. Avec mon équipe, je saurai les mettre en valeur.

Les 23 et 30 mars votez pour LA RELÈVE !, la seule liste libre pour Colombes.

Laurent Trupin

Le Programme de La Relève !




POURQUOI LA RELÈVE !

2008 Un bien pauvre bilan... Notre propos n’est pas de dénigrer systématiquement les réalisations de l’équipe sortante ni de détruire ce qui a été fait, d’autant que le bilan des six dernières années est médiocre. « On ne va pas de l’avant en regardant dans le rétroviseur » : faisant nôtre ce principe, nous ne nous attarderons pas sur l’ensemble des engagements de campagne non tenus du maire sortant. Tant dans les promesses individuelles que dans son projet pour Colombes, le maire précédent semble avoir fait sienne une autre citation : « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Sécurité : Le maire sortant avait promis un accroissement des effectifs du commissariat de Colombes.

Ils ont baissé !

Le maire sortant avait promis la création d’antennes de Police de proximité aux Fossés-Jean et au Petit-Colombes.

Elles sont vides !

Enfance et jeunesse : Le maire sortant avait promis un minimum de 150 places supplémentaires en crèche.

Où sont-elles ?

Le maire sortant avait promis un « pass jeune » pour favoriser l’accès aux structures sportives de la ville et des villes voisines.

Ce projet n’a pas vu le jour…

Logement : Le maire sortant avait promis 150 nouveaux logements sociaux par an.

Où sont-ils ?

On pourrait multiplier les exemples.

2014 La volonté d’agir est notre choix ! Durant les six années qui viennent de s’écouler, Colombes n’a pas saisi des opportunités importantes. Nous nous engageons à rouvrir les dossiers avec pugnacité et volontarisme. Repositionnons Colombes sur la carte du « Métro Paris Express » (dans le cadre du « Grand Paris »). Une gare à Gennevilliers, une à Bois-Colombes et rien à Colombes serait un coup dur pour l’attractivité de notre ville. Accélérons la construction du tramway T1, passant par l’avenue de Stalingrad, le quartier Europe et rejoignant le tramway T2 sur le boulevard Charles de Gaulle. Trop de temps a été perdu. Rendons disponibles nos terrains industriels pour la création d’entreprises et d’emplois à Colombes. Nous mettrons fin à la densification excessive et mal conduite au profit exclusif des projets immobiliers. On ne peut accepter que les terrains « Thalès » et tant d’autres sites ne soient pas destinés à accueillir des entreprises. Redonnons un avenir au stade Yves-du-Manoir. Après l’échec du projet rugby et le fiasco du projet handball, il est temps de faire de ce site emblématique de Colombes un symbole de la nouvelle image sportive de notre ville. On ne saurait par définition tout prévoir. Nous en sommes bien conscients. C’est pourquoi la liste La Relève ! s’engage en toute transparence à expliquer aux Colombiens ses succès comme ses échecs et à les associer activement à la gestion de la ville durant son mandat. La participation des citoyens aux affaires de la commune est pour nous essentielle. Il ne suffit pas de recréer en grande pompe les conseils de quartiers et autres instances de « démocratie participative ». Encore faut-il les écouter et leur donner les moyens de peser sur les décisions !

Fin février, vous découvrirez l’ensemble des candidats de notre liste.



Le Programme de La Relève !


Sommaire

COLOMBES DEMAIN L’INCUBATEUR D’ENTREPRISES

VIVRE ENSEMBLE

8-11

La sécurité La famille - La jeunesse - L’intergénération La santé et les affaires sociales La participation citoyenne

ATTRACTIVITÉ

LE MARCHÉ DU CENTRE-VILLE

8 9 10 11

12-15

Les impôts L’emploi - Le développement économique Les transports et le stationnement Le logement

IDENTITÉ

12 13 14 15

16-19

Le cadre de vie Le développement durable La culture et les jumelages Le sport et les loisirs

16 17 18 19

PROJETS PHARES PAR QUARTIER

20-21

COLOMBES DEMAIN

22-27

LE STAD’YuM

L’incubateur d’entreprises Le marché du centre-ville Le STAD’YuM La ville connectée L’intercommunalité

À PROPOS Crédits photos : Couv. : © Colombes Mention DR Youss’, Didier Charre, TijsB, Dr.Clint.Beans, Smiley.toerist, P23 : Nathalie B, P4-5 : Deskmag, Bruno B, Franck Fullenbaum, P.8-9 : Laure L, NHKSchool, P10-11 : Bruno B, Laure L, Rama, P12-13 : Sylenius, Bruno B, P1415 : Bruno B, TijsB, P16-17 : Bruno B, Christian D, P18-19 : Bruno B, P20-21 : Bruno B, Franck Fullenbaum, Clicsouris, P22-23 : Maxime Guilbot, Deskmag, madrideducacion.es, inevernu, Thierry C, Laure L, Bruno B, picturalisa, P24-25 : Franck Fullenbaum, P26-27 : Twistiti, Bruno B, Hektor, P30-31 : Sources : les médias cités, P32 : Nathalie B. Ont collaboré : Mickaël M et Valentin B. Merci à toute l’équipe Trupin 2014 ;)

Ce programme est imprimé sur du papier PEFC issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Ne pas jeter sur la voie publique

22 23 24-25 26 27

28-31

Les chartes : “Nous Citoyens” et “Candidat libre” 28 Soutenez Laurent Trupin et La Relève ! 29 Dans les médias 30-31

Le Programme de La Relève !




LA SYNTHÈSE DU PROGRAMME

Le programme que vous avez entre les mains est le fruit du travail de onze commissions thématiques qui, depuis septembre 2012 ont rassemblé des habitants de tous les quartiers intéressés par le devenir de notre ville.

J

Une ville idéalement située La situation géographique de Colombes s’impose comme un atout majeur, tant pour les habitants que pour les entreprises. Un choix clair en faveur de la création d’emplois, une pression sans relâche sur les gestionnaires de transports publics, la fin du tout-voiture… seront autant d’éléments structurants d’une attractivité nouvelle de notre territoire.

Le Programme de La Relève !

H E TR M NO OLY



on ttr r t me ou us t p em i No spor lopp u m du éve et d d i du plo l’em de

Une ville avec une image On l’a presque oublié, tant elle a été négligée, mais l’image sportive de Colombes peut rayonner dans le monde. Une vraie relance du « sport pour tous » à Colombes à travers un projet ambitieux mais réaliste de complexe sportif sur les sites « Yves-du-Manoir » et « Île Marante », contribuera à changer l’image de Colombes ternie par l’insécurité. Se sentir bien dans sa ville c’est en parler avec fierté. Attirer des emplois nécessite que Colombes ait une image positive.

TRACTIVITÉ T A

Une ville mixte La mixité est synonyme de diversité, pas de « ghetto ». La politique du logement, l’urbanisme, les choix d’implantation des grands projets sont autant de moyens qui permettent de rapprocher les quartiers et les habitants. Tirons parti de cette richesse qui fait l’identité de notre ville, pour bâtir ensemble une politique ambitieuse en matière d’éducation, de lien intergénérationnel et culturel…

ES N EU

NO S

Une ville jeune Notre ville vit un rajeunissement permanent. Elle est attractive pour les familles, faisons en sorte qu’elle offre toujours un cadre accueillant et attractif : par des écoles, collèges et lycées adaptés, par une politique culturelle adéquate, par des espaces verts, des activités sportives…

t en lérer m é ide ’acc ettre p d ra in rm n ns r af e pe mai i d de et de e

les No u p le c roje s lan ha ts c la nge d’av ero cro m e iss en n an t c

Notre réflexion s’appuie sur les atouts de Colombes.

I PI S T O QU IR E E

s ou la p en s rom eu t éc au s otio x on erv n vi om ic vr e e e ique ns , em ble


LA SYNTHÈSE DU PROGRAMME

NO TR ED

SI RE RA T NO ÉOG G

an sp tre plei orts e- vi nem et l Fr lle en ’ac ces an au t l ce niv a pos sibilité eau ition

TU PH AT IQ ION UE

E BL E

É IT R V I V M E ENS

É SIT ER IV

IDEN T

es tiv tia ini t es san es s l ori ers gé on fav div arta n es ir p d n ve

No us en c s o la lid oura c cul on air ge tur tri es r es bu e à u tio n n a

tr es iter l s on xplo e no d r e ’e d erc nfo fin d que l’Îl e r a i de Nous aine atég b r r u st

Nos trois idées fortes : + On ne bâtit pas l’avenir d’une ville en dressant les populations qui la composent les unes contre les autres. Notre programme s’adresse à tous, quels que soient nos moyens financiers, notre quartier, notre âge, notre condition physique… + On ne construit pas l’avenir en refusant de voir les réalités en face : la drogue, le racisme, l’insécurité, le chômage élevé, l’islamophobie… existent à Colombes. Ce n’est pas en les niant qu’on fera avancer les choses. La politique municipale sert à créer du lien social, et pour y parvenir il faut des relais, partout et toujours. + L’argent public ne vient pas du ciel. Il faut bien sûr l’employer au mieux et rendre compte aux citoyens. Il faut aussi respecter et remercier ceux qui produisent de la valeur et payent des impôts dans notre ville. Il faut enfin arrêter de diviser la société entre ceux qui donnent et ceux qui reçoivent : toute personne recevant un appui de la municipalité se verra proposer la possibilité de donner quelques heures de son temps en faveur d’une activité utile pour tous. Il en va de la dignité, du respect de soi et aussi de la cohésion sociale.

Nos trois enjeux majeurs : Mieux vivre ensemble notre ville Développer l’attractivité de la commune Retrouver une identité forte pour Colombes

Le Programme de La Relève !




VIVRE ENSEMBLE

la sécurité

Regrouper la Police municipale et la Police nationale ! “La sécurité, condition fondamentale de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ; l’assurer quartier par quartier et rue par rue sera notre priorité.” NOS PROPOSITIONS Une mesure décisive et totalement novatrice : la mise à disposition des policiers municipaux auprès du commissaire de la Police nationale de Colombes. Mise en œuvre par un maire adjoint dédié, expert de la sécurité, elle marquera une nouvelle ère de la politique de sécurité à Colombes, en permettant à un commandement unique de bénéficier de l’ensemble des effectifs disponibles à Colombes, de contrôler directement les écrans de vidéosurveillance et de pouvoir mobiliser avec plus d’efficacité les brigades spécialisées de la préfecture de Police de Paris. Un doublement des effectifs réels de la Police municipale renforcera cette mesure. La tolérance zéro sera appliquée contre toutes les formes de délinquance : consommation de stupéfiants sur la voie publique, rackets et agressions à proximité des établissements scolaires, mendicité organisée en réseau, prostitution, nuisances sonores. Tout sera fait pour développer et interconnecter tous les réseaux de vidéosurveillance publics et privés existants, tant à Colombes que dans les communes voisines, notamment ceux des parkings. La convention liant Police nationale et Police municipale permettra de privilégier une politique de présence policière permanente dans nos quartiers : l’îlotage. Seuls des policiers connaissant le terrain et ses habitants peuvent assurer une présence préventive et dissuasive pour maintenir l’ordre et devenir de vrais « gardiens de la paix ».

EN BREF

Création d’un nouveau commissariat unique Tolérance zéro dans toute la ville Îlotage dans les quartiers Un nouveau commissariat, regroupant les services des Polices municipales et nationales, sera construit afin de renforcer l’unicité de commandement et de simplifier les démarches des Colombiens. Déposer une plainte ne sera plus un « parcours du combattant ». Parallèlement, des crédits seront dégagés pour améliorer et moderniser le matériel des fonctionnaires de Police (smartphones, tablettes tactiles, systèmes de géolocalisation) et assurer un bon fonctionnement de l’éclairage public dans toutes les rues. Sous l’autorité du maire, nous sous-traiterons la gestion des contraventions, en recourant aux possibilités offertes par les nouvelles technologies, afin de favoriser la reconversion des ASVP (Agent de surveillance de la voie publique) en véritables agents municipaux de sécurité publique. Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance sera réorganisé et renforcé. Le lien entre État, Ville et Justice y sera développé et étendu à des “référents-sécurité” issus des conseils de quartier, et à des représentants des gardiens d’immeubles. Il fixera et évaluera des objectifs visant à sensibiliser les différents acteurs sociaux (familles, écoles, animateurs sportifs et associatifs, travailleurs sociaux, etc…) à l’éducation aux valeurs de respect, d’honnêteté et de travail. Le seul moyen qui permette d’éviter demain les excès d’une société policière est de bâtir ensemble dès aujourd’hui une société policée.



Le Programme de La Relève !


VIVRE ENSEMBLE

la famille - la jeunesse - l’intergénération

Mise en place d’un conseil consultatif des familles ! Avec nous, les familles deviendront des acteurs de la politique municipale. Face aux fractures brutales de notre société, la cellule familiale est le lieu essentiel de solidarité et d’équilibre. En la soutenant dans tous ses aspects, nous favoriserons l’intégration et l’épanouissement de chacun. NOS PROPOSITIONS Le premier adjoint au maire coordonnera, avec une équipe d’élus dédiés, l’ensemble des compétences « Familles, Jeunesse, Enfance et Intergénérationnel » pour une politique cohérente et forte. Nous mettrons en place, avec les associations familiales, un Conseil consultatif des familles, véritable outil de concertation et d’élaboration de solutions concrètes.

Petite enfance Afin de répondre aux attentes des Colombiens, nous nous engageons à : + Implanter 3 nouvelles crèches, + Créer 2 points accueil-famille, regroupant les professionnels compétents afin de répondre aux questions des familles, + Revaloriser le métier d’assistante maternelle en mettant à leur disposition des centres accessibles 5 jours sur 7, + Organiser un Forum annuel de l’enfance rassemblant tous les acteurs de la profession pour soutenir les familles dans leurs choix et leurs démarches (modes de garde, activités, etc…). + Ouvrir une « Maison verte Dolto », lieu de parole et d’écoute pour les familles.

Enfance Notre priorité est le bien-être des enfants. Nous exigerons le report de le réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2015 afin d’associer davantage les enseignants et les associations aux modifications introduites. Nous nous engageons, grâce à l’ensemble de nos actions, à obtenir pour Colombes le label UNICEF “Ville amie des enfants”.

EN BREF

Obtenir un deuxième lycée à Colombes Créer une maison intergénérationnelle Revaloriser le métier d’assistante maternelle Jeunesse - Education Nous créerons : + Des points-jeunesse dans les quartiers, animés par des éducateurs pour écouter et accompagner les jeunes de Colombes dans leurs projets et leurs démarches, + « Colombes-campus », un espace de travail et de convivialité destiné à la jeunesse, + Une « Journée de l’emploi » qui permettra aux jeunes, grâce à différents partenariats, d’échanger avec des experts du monde de l’entreprise, + Un chèque « Culture et Sports » permettant aux jeunes d’accéder à un moindre coût à des activités organisées dans la commune. Pour les adolescents, cet avantage aura pour contrepartie l’exercice d’activités de bénévolat. Nous demanderons la création d’un deuxième lycée public et soutiendrons tout projet innovant d’ouverture d’une école privée supplémentaire.

Intergénération - Seniors Nous ouvrirons une Maison intergénérationnelle, pour promouvoir le développement d’actions d’entraide, de partage et de transmission entre les générations des différents quartiers de Colombes. Elle comportera de nombreux équipements, dont une salle polyvalente et un espace restauration. En outre, la mairie soutiendra les échanges « service contre chambre » et les partenariats « écoles primaires-maisons de retraite ». Nous saurons faire de Colombes un lieu exemplaire d’accueil pour toutes les familles.

Le Programme de La Relève !




VIVRE ENSEMBLE

la santé et les affaires sociales

Création d’une Maison de santé ! “La santé, un droit pour tous. Vous aider à la préserver est notre devoir.” À Colombes, les structures de santé et d’action sociale existantes et les dispositifs d’aide sont nombreux (PMI, Centre Communal d’Action Sociale, Hôpital Louis Mourier, Espace Santé Jeunes, dispositif de réussite éducative, Centre Médico-Social, dispensaire, Commission Sociale et d’Aide Scolaire…). Mais la présence des professionnels de santé est trop faible : dans certains quartiers, les besoins de santé ne sont pas suffisamment couverts et l’action sociale est peu efficace. Sans un engagement fort de la municipalité, Colombes prend le risque de devenir un désert médical.

NOS PROPOSITIONS Notre politique de santé sera volontariste et pilotée par un élu, spécialiste en santé publique. Nous prenons l’engagement de veiller à la santé de tous les Colombiens sans discrimination liée à l’âge, au handicap ou au lieu d’habitation. Notre action visera à assurer l’accès aux soins pour tous les Colombiens par un travail étroit avec tous les acteurs de santé de la ville et les services de l’Etat (professionnels libéraux, praticiens hospitaliers, administrations, associations…). Ainsi, nous souhaitons mettre en place une Maison de santé, sécurisée, accessible à tous, 7 jours sur 7 pour apporter des soins de proximité en coordination avec l’hôpital Louis Mourier pour délester son service des urgences. Equipée en matériel de soins performant, elle réunira une équipe médicale et paramédicale libérale (médecins généralistes et spécialistes, kinésithérapeutes, infirmières…) et permettra une prise en charge adaptée à chacun : valides, handicapés, personnes fragilisées… Nous favoriserons l’implantation de nouveaux médecins par des mesures d’accompagnement incitatives et développerons régulièrement des actions de prévention ciblées, en lien avec les acteurs de santé de la ville et les mutuelles, sur des problèmes quotidiens de santé. Notre politique d’aide sociale aura pour priorité de soutenir les familles et toute personne en situation précaire et difficile. Contre le principe de l’assistanat qui déresponsabilise, nous souhaitons introduire le principe d’une contre-partie bénévole pour les bénéficiaires aidés par la collectivité (accueil dans les services municipaux, aide aux associations...)

10

Le Programme de La Relève !

EN BREF

Recréer le lien entre la ville et l’hôpital Favoriser l’implantation de nouveaux médecins Mieux intégrer le handicap dans l’action municipale L’accès des Colombiens aux services sociaux de la mairie sera simplifié. Nous organiserons un dialogue régulier et des permanences en mairie avec les travailleurs sociaux et les acteurs associatifs.

Le handicap : une politique pour tous À Colombes, notre sensibilité aux difficultés du handicap est forte, le tissu associatif est très dynamique : APEI (Association des Parents d’Enfants Inadaptés), Association Perce-Neige, etc… Œuvrer en faveur des handicapés n’est pas se consacrer à une « population à part », par exemple : l’accessibilité bénéficie tout autant aux personnes âgées qu’aux parents avec poussette. Il faut donc penser la ville en tenant compte de tous ses habitants. L’accessibilité des bâtiments publics devrait être achevée en 2015 sous peine de sanctions pénales. Nous nous engageons, comme la loi nous y incite, à signer un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP). L’accès aux soins des personnes handicapées est crucial. La Maison de santé sera accessible et le personnel recevra une formation particulière pour faciliter leurs relations avec les handicapés moteurs et mentaux. De manière générale, notre programme en faveur de la culture, du sport, des transports… intégrera une dimension handicap.


VIVRE ENSEMBLE

la participation citoyenne

Les Colombiens, acteurs de leur ville ! Vous aimez votre ville et vous voulez participer à son évolution : nous vous donnerons les moyens de vous y investir avec efficacité. Les élus ont besoin de partager leurs projets avec vous et d’appuyer leur action sur vos avis et votre expertise.

NOS PROPOSITIONS

EN BREF

Les instances « trompe-l’œil » multipliées par l’équipe municipale sortante seront remises à plat.

Donner aux conseils de quartier un budget d’investissement

Nous donnerons aux citoyens les moyens de contrôler notre action. Toutes les données publiques seront accessibles de manière compréhensible sur le site de la ville notamment : le budget municipal, les indemnités des élus, les subventions aux associations, les marchés publics, les préemptions foncières. Nous offrirons aux Colombiens la possibilité de communiquer directement avec les services municipaux : en développant des outils numériques pour une meilleure information des citoyens et une plus grande réactivité des services publiques. Nous conforterons les conseils de quartier en diffusant des supports de communication par quartier (lettre d’informations, rubrique dédiée sur le site de la mairie…) et en faisant de ces organismes non seulement des lieux de consultation mais aussi des forces de proposition. Un budget d’investissement, géré sous le contrôle de la municipalité, sera mis à leur disposition pour financer des petits travaux de proximité. Une réflexion leur sera également proposée pour donner, le cas échéant, un nouveau nom à leur quartier.

Valoriser la contribution des employés municipaux à l’amélioration des services aux Colombiens Développer l’utilisation des outils numériques dans la communication avec la mairie

Nous créerons des Commissions de concertation thématiques (sport, famille, urbanisme, culture…) où une large place sera faite aux associations. Ces commissions seront consultées dans leur domaine sur tous les grands projets inscrits à l’ordre du jour du Conseil municipal et pourront s’auto-saisir pour avis, sur les sujets de leur compétence. Leurs recommandations seront rendues publiques et figureront dans les rapports de délibération de la commune. Nous donnerons au Conseil Communal des Jeunes, insuffisamment écouté, un rôle réel en matière de démocratie locale. Nous mobiliserons les employés municipaux : rien ne vaut le terrain pour connaître les attentes des habitants. Les services de la mairie, qui bénéficient d’un contact direct avec eux, peuvent ainsi proposer des idées concrètes pour améliorer la vie quotidienne des Colombiens. Citoyens de Colombes, vous deviendrez ainsi les acteurs de votre ville !

Le Programme de La Relève !

11


ATTRACTIVITÉ

les impôts

Pas de hausse des impôts ! Colombes a une histoire de sur-endettement et de fortes hausses des impôts locaux. Pour 2014 – 2020, les enjeux sont essentiels :

La ville devra compter de plus en plus sur elle-même. Aujourd’hui, sur un budget de fonctionnement de 146 millions d’euros, 30 % viennent de l’Etat, de la Région et du Département. On sait que leurs contributions vont baisser et pourtant il ne faut pas alourdir ce qui est payé par les Colombiens. La seule option est d’attirer plus d’entreprises. Nous avons cette ambition et nous la réaliserons !

EN BREF

NOS PROPOSITIONS

Auditer les finances publiques pour trouver des sources d’économies

Justifier chaque euro payé par les Colombiens

Évaluer de façon responsable le montant des investissements

Les caisses de la ville ne sont pas un « puits sans fond ». Colombes n’est pas en faillite mais la transparence de ce qui est fait avec l’argent du contribuable doit être améliorée. En partenariat avec « Nous Citoyens », notre équipe a défini quelques critères simples rendant la comptabilité communale accessible à tous. Il s’agit, par exemple, de mesurer de manière objective le niveau d’endettement, l’évolution du poids des dépenses obligatoires… et d’expliquer clairement combien la commune dépense pour chaque grand thème : enfance, jeunesse, sécurité, logement… Tout est à faire. Toutes les informations utiles à la transparence seront mises en ligne. Nous nous engageons à regarder une par une toutes les dépenses et à nous poser, sans a priori idéologique, la question du « meilleur rapport qualité-prix-efficacité » : la dépense estelle utile ? Est-elle réalisée à moindre coût ? Appartient-il à la commune de l’assumer directement par ses services ou la soustraitance serait-elle plus avantageuse ? Autant de questions qu’il faudra se poser !

Financer les projets par des économies Mieux gérer les dépenses d’investissement. La rénovation de la maternelle Victor Hugo a coûté 15 millions d’euros, celle du « club house » du stade Charles Péguy 2,8 millions d’euros. L’agrandissement de l’école Maintenon est budgété à 27 millions d’euros (soit l’équivalent de près de 1.600 ans de SMIC !). Ces montants colossaux sont-ils totalement justifiés ? Les projets ont-ils été bien gérés ? Pouvait-on envisager des projets alternatifs moins coûteux ? Quels ont été les dérapages par rapport aux budgets initiaux ? À notre arrivée, nous lancerons un audit des finances et plus particulièrement des travaux de la ville afin de déterminer le vrai potentiel fiscal de Colombes et d’en déduire des baisses d’impôts éventuelles grâce à une gestion plus transparente et plus rigoureuse. L’ensemble de nos projets d’investissement, liés à notre ambition pour Colombes, seront financés par des partenariats publicsprivés (respectant un cahier des charges exigeant) ou par des économies sur d’autres dépenses non prioritaires.

12

Le Programme de La Relève !


ATTRACTIVITÉ

l’emploi et le développement économique

Pour un retour de l’emploi à Colombes ! La création d’emplois est au point mort à Colombes. Il est faux de dire qu’on ne peut rien faire… Bien au contraire, la mairie peut et doit tout mettre en œuvre pour attirer des entreprises.

NOS PROPOSITIONS

Faire un choix clair en faveur des entreprises Nous disposons de terrains pour accueillir des entreprises : nous choisirons la croissance de l’emploi plutôt que celle du nombre d’habitants. L’un des leviers principaux sera la création d’un « incubateur » (p.22) et d’une pépinière d’entreprises qui stimuleront l’esprit d’innovation à Colombes en : + facilitant les démarches administratives des créateurs d’entreprises, + développant une information concrète tant auprès des employeurs - sur les dispositifs d’aides - que des personnes à la recherche d’un emploi (accès aux offres locales d’emplois, contacts avec les entreprises, simulation d’entretien d’embauche…), + créant des événements rapprochant les acteurs de la vie économique des Colombiens tels que des concours primés pour jeunes entreprises, des journées thématiques (bourses aux affaires et à l’emploi), des initiatives sociales proposées par les entreprises, un soutien aux stages des collégiens...

EN BREF

Favoriser l’implantation de nouvelles entreprises Créer un incubateur de projets d’entreprises (p.22) Renforcer le lien entre la ville et les entreprises Valoriser nos atouts plutôt que se lamenter sur la conjoncture Nos atouts humains sont considérables : nous solliciterons des retraités ou des responsables RH en activité pour conseiller les jeunes sur leur formation et leur orientation : transmission d’expériences, parrainage intergénérationnel, visites d’entreprises, opérations « recrutement »… Nous lancerons un club « Senior » afin de diffuser l’information sur l’auto-entreprenariat, la reprise ou la création d’entreprises, le management de transition, l’utilisation des réseaux sociaux. Nous changerons l’image économique de Colombes en nous appuyant également sur le sport, et plus spécifiquement la transformation du stade Yves-du-Manoir (p.24-25). Nous souhaitons en faire le vecteur essentiel pour développer l’attractivité de notre ville.

Diminuer les freins à l’embauche en réduisant les discriminations L’origine, l’âge, le sexe, le handicap peuvent constituer des obstacles à l’embauche et donc à l’emploi. Nous veillerons à : + informer les employeurs sur leurs obligations, + organiser des formations sur « Comment recruter sans discriminer », + initier des événements tels que la journée du handicap.

Le Programme de La Relève !

13


ATTRACTIVITÉ

les transports et le stationnement

Des transports plus efficaces et plus performants ! Nous entendons conjuguer tous les moyens de déplacements dans une réflexion globale qui inclut les transports en commun, la circulation automobile, les deux-roues motorisés ou non, et les piétons.

NOS PROPOSITIONS L’efficacité des transports publics a un impact direct sur la qualité de vie des usagers et l’attractivité de notre ville. Nous sommes desservis par 4 gares qui devraient permettre des liaisons fréquentes et rapides, de et vers Paris, mais chacun constate au quotidien que c’est loin d’être le cas en raison de la vétusté des infrastructures et de la sous-capacité des trains. Nous agirons pour améliorer la desserte en faisant pression sur la SNCF et en étant actifs dans les instances permettant de faire valoir nos intérêts, en particulier le Syndicat des Transports d’Îlede-France (STIF) qui met en œuvre la politique de transport et les Comités de ligne, qui sont le lieu de concertation entre les acteurs et les usagers. Nous coordonnerons notre position avec les villes voisines afin de peser sur les choix, d’obtenir des engagements sur le matériel roulant, la maintenance et le traitement des dysfonctionnements : il faut augmenter la capacité des rames aux heures de pointe et lutter contre les suppressions intempestives des trains. Colombes n’est pas sur le tracé du Grand Paris Express (Ligne 15), une infrastructure majeure qui permettra de fluidifier les dessertes banlieue-banlieue en particulier vers l’aéroport Charles de Gaulle et La Défense. Nous nous battrons pour avoir une gare du Grand Paris Express à Colombes.

EN BREF

Mettre en place un stationnement résidentiel moins cher Obtenir une gare du Grand-Paris Express à Colombes Favoriser et sécuriser l’usage du vélo Nous redéfinirons le réseau Colom’Bus afin de le mettre en adéquation avec les besoins de déplacement entre le centre, les quartiers, l’Île Marante, et les gares de Colombes. La circulation des vélos doit être facilitée et sécurisée : Un grand nombre de Colombiens circulent à vélo, ce mode de déplacement étant particulièrement adapté à notre ville. Dans cette perspective, nous souhaitons développer des pistes cyclables et baliser des parcours sûrs, empruntant de préférence des axes peu fréquentés par les voitures. Nous développerons les parcs à vélo sécurisés, particulièrement autour des gares. Notre volonté est de limiter la vitesse de déplacement à 30 km/h sur de nombreuses voies communales, en cohérence avec notre engagement de permettre une cohabitation harmonieuse de tous les modes de déplacement. S’agissant du stationnement, nous renégocierons le contrat entre la municipalité et la société Q-Park . Nous proposerons un stationnement résidentiel à un tarif forfaitaire unique deux fois moins cher que le tarif actuel, ce qui aura pour résultat de fluidifier le stationnement et de mettre un terme au phénomène de « voiture-ventouse » venues des autres communes. Davantage de stationnements-minute seront installés dans les zones commerçantes. Nous réaliserons une étude sur l’utilisation effective du service Autolib à Colombes et étudierons l’option d’un système de Vélib intercommunal avec les villes voisines.

14

Le Programme de La Relève !


ATTRACTIVITÉ

le logement

Le logement : une politique enfin équitable ! Se loger est un droit fondamental pour chaque personne et chaque famille. Il doit être appliqué dans un esprit de véritable justice et répondre à la diversité des attentes. NOS PROPOSITIONS Conjuguer la préservation des zones pavillonnaires, qui valorisent l’attractivité de Colombes, et l’amélioration de l’habitat social, qui demeure un espoir pour beaucoup. Nous redéfinirons les modalités d’attribution des logements dans le parc social de la ville afin de privilégier les parcours résidentiels dynamiques : transparence totale des décisions, encouragement à la mobilité en fonction de l’évolution des besoins des locataires, garantie d’un montant de loyer non majoré pour ceux qui restitueraient un logement plus grand, développement d’expériences de mixité d’habitat, prise en compte dans les seuils de revenus des situations familiales réelles en particulier pour les classes moyennes.

EN BREF

Une transparence totale des décisions d’attribution de logements dans le parc social Un système de caution garantie par la mairie Aucun favoritisme dans l’attribution des HLM, en particulier pour les élus Nous préserverons la zone pavillonaire de Colombes par un Plan Local d’Urbanisme adapté et nous limiterons les préemptions. Nous renforcerons le contrôle des constructeurs pour éviter toute spéculation foncière dans le secteur privé du logement.

Nous lancerons un plan de réhabilitation des logements sociaux. L’accession à la propriété là où cette option sera possible. Pour stimuler la mise sur le marché de biens locatifs privés, nous mettrons en place un système de caution garantie par la mairie. Nous lutterons contre la précarité énergétique qui exclut les plus fragiles. Nous tiendrons compte de la diversité des situations en mettant en place une offre résidentielle répondant aux attentes des familles nombreuses, familles monoparentales, célibataires et handicapés… Le rôle d’une équipe municipale est d’assurer le développement harmonieux de la ville.

Le Programme de La Relève !

15


IDENTITÉ

le cadre de vie

Le cadre de vie : des espaces repensés ! “Promouvoir et créer de nouveaux espaces pour vivre ensemble.” NOS PROPOSITIONS

Le marché du centre-ville sort de terre La place Henri Neveu sera entièrement rénovée avec la création d’un nouveau marché et d’un parking agrandi (p.23).

La ville ne se limite pas à son centre ! Nous veillerons à ce que tous nos quartiers bénéficient des standards élémentaires dans des domaines comme l’éclairage public, la signalisation et la sécurité routière, l’aménagement des voiries, la propreté de la chaussée, l’accès au numérique très haut débit… Un cadre de vie agréable, c’est un commerce de proximité dynamique. Nous mettrons en place une carte de fidélité pour encourager les Colombiens qui font le choix d’acheter à Colombes.

La ZAC Charles de Gaulle-Est Notre ville doit exploiter pleinement son potentiel et démontrer sa capacité à accueillir des entreprises : la ZAC Charles de Gaulle-Est illustrera cette ambition et ne se réduira pas à la simple création de logements supplémentaires. Nous favoriserons des projets d’immobilier d’entreprise adaptés aux activités de services et aux petites et moyennes entreprises. Nous nous emploierons à développer le commerce par l’implantation d’enseignes connues nationalement. La ZAC Charles de Gaulle-Est aura aussi pour vocation de privilégier l’enfance et la jeunesse : création d’une crèche, d’un groupe scolaire, d’une résidence étudiante, et d’un « pôle campus », véritable espace de travail et d’orientation pour les jeunes.

16

Le Programme de La Relève !

EN BREF Un nouveau marché du centre-ville (p.23) et des commerces dynamisés Un espace sportif de 17 hectares (p.24-25) Une politique de développement harmonieuse entre logements, entreprises et espaces de loisirs

Notre action consistera à aménager dans les quartiers, des squares et des espaces sportifs à destination des habitants pour permettre à tous une pratique sportive quotidienne de proximité. La promotion des espaces verts et de la nature en zone urbaine sera également notre priorité avec notamment l’augmentation et la rénovation des squares et jardins de proximité, les jardins partagés et enfin la zone du futur STAD’YuM (p.24-25). Nous nous attacherons enfin à multiplier les parcours végétalisés et à transformer en véritable Maison de la nature pour tous, la salle polyvalente du Centre Nature.

17 hectares dédiés au sport Notre projet STAD’YuM sera une véritable bulle d’oxygène pour Colombes. Il permettra de générer un dynamisme au service du sport, symbole de notre ville. Ainsi, l’Île Marante ne sera plus enclavée mais intégrée à la ville grâce à son raccordement au Stade Yves-du-Manoir, avec la création d’un grand ensemble sportif et ludique commun aux deux sites.


IDENTITÉ

le développement durable

Le développement durable : chaque geste compte pour notre ville et son avenir ! La propreté dans la ville, la réduction des déchets, le recyclage et le tri sont autant de priorités pour faire de Colombes une ville où l’écologie est respectée et où il fait bon vivre. Rendre encore plus efficace la politique de développement durable en associant les Colombiens, en les incitant à respecter et à préserver l’environnement de tous et à agir en éco-citoyens.

NOS PROPOSITIONS Il est essentiel que la mairie donne à chacune et à chacun les outils pour être informé et adopter ainsi des gestes responsables au quotidien. Afin de lutter contre la pollution : nous développerons le co-voiturage pour tous les Colombiens qui ont besoin de se déplacer en voiture grâce à une plateforme de mise en relation. Pour les déplacements à vélo, nous favoriserons le déploiement des pistes cyclables avec des parcours sécurisés et nous étudierons la mise en place d’un Vélib intercommunal. Pour que Colombes redevienne une ville propre : nous renforcerons le dispositif d’alerte pour lutter contre les dépôts sauvages, tous types de nuisances et gâchis d’énergie, grâce notamment aux nouvelles technologies (alerte SMS, application dédiée, numéro vert…) et au soutien des conseils de quartiers. Nous mettrons en place une équipe motorisée pour assurer à chaque quartier la propreté des trottoirs et des rues.

EN BREF

Améliorer la propreté Développer les espaces verts Créer une maison éco-citoyenne Afin de favoriser les économies d’énergie, nous étudierons la faisabilité d’une baisse de la taxe foncière, comme cela est le cas dans d’autres villes des Hauts-de-Seine pour les propriétaires qui réaliseraient des travaux d’économie d’énergie. A l’échelle de la ville, nous envisagerons la création de systèmes de production d’énergie renouvelable et veillerons à utiliser des véhicules électriques pour les déplacements du personnel municipal. Pour des gestes responsables, il faut informer et éduquer. Nous souhaitons créer un lieu dédié à l’environnement : une « Maison Eco-citoyenne ». Ce lieu gratuit et ouvert à tous aura pour mission de faire mieux comprendre les enjeux du développement durable et l’importance de chaque geste individuel au quotidien. Y seront régulièrement organisées des expositions pour les scolaires, des consultations d’architectes et d’acteurs publics de l’énergie... Des campagnes de sensibilisation seront également lancées dans chaque quartier en partenariat avec les acteurs associatifs de Colombes.

Le Programme de La Relève !

17


IDENTITÉ

la culture et les jumelages

La culture à Colombes : pour tous et partout ! Notre politique culturelle tiendra compte de la diversité des publics et de leurs attentes. Elle mettra aussi l’accent sur des événements à partager par tous, dans tous les quartiers de la ville puisque la culture est un facteur essentiel de l’identité.

NOS PROPOSITIONS Colombes possède des équipements de qualité (Avant Seine, MJC, Caf’Muz…) et de nombreux théâtres, il faut mieux les connaître et retrouver une cohérence culturelle. Tout d’abord, nous regrouperons en un seul pôle « Culture » les deux directions actuelles, celle du patrimoine et celle du développement de l’action culturelle, afin de piloter l’ensemble des actions. Le label « Culture à Colombes » : la mairie attribuera ainsi un « label culture » à des établissements et associations qui s’engageront à proposer aux Colombiens par le biais d’ateliers culturels, une offre « tous publics » dans de nombreuses disciplines (danse, musique, arts plastiques, théâtre, cirque, arts de la rue…). La création d’un centre de loisirs culturels : ce centre proposera aux enfants un parcours d’initiation et de perfectionnement en s’appuyant sur les créateurs locaux et les associations de quartiers. Leur savoir-faire enrichira les découvertes et la pratique dans les différentes disciplines. Un soutien aux artistes colombiens : le site web de la mairie présentera les artistes locaux et diffusera leurs créations dans une galerie virtuelle. Un festival pluridisciplinaire réunira chaque année artistes professionnels et amateurs. Nous réhabiliterons les locaux de la MJC, notamment la partie “logements”, qui permet d’accueillir des artistes venus d’autres régions ou d’autres pays et donc de favoriser la création et les échanges avec notre ville.

EN BREF Valoriser le patrimoine et l’Histoire de Colombes Dynamiser l’offre culturelle : MJC, conservatoire, Avant Seine, cinéma… Offrir une vitrine aux artistes Colombiens Créer un label “Culture à Colombes”

Le Conservatoire : nous développerons l’enseignement dispensé par le Conservatoire et revaloriserons sa filière d’excellence. Nous proposerons des abonnements spectacles « solo » ou « duo » à des tarifs tenant compte du quotient familial et incluant un forfait stationnement, pour donner à tous l’opportunité d’aller plus souvent au spectacle. Colombes possède un important patrimoine culturel, largement ignoré malgré des efforts associatifs réels. Nous redonnerons au Musée la notoriété qu’il mérite, nous restaurerons le vieux clocher, symbole de Colombes, et nous développerons la transmission de l’histoire des quartiers notamment en profitant de la mémoire des anciens.

Une politique de jumelages utile aux Colombiens Cette politique est particulièrement intéressante lorsqu’elle s’appuie sur des complémentarités fortes, ouvrant sur des échanges afin de développer notre attractivité. Elle est aussi pertinente pour les échanges d’étudiants, l’apprentissage de certaines langues, l’accès à des emplois à l’étranger ou l’occasion de connaitre d’autres modèles culturels dans un monde ouvert. Nous assurerons une cohérence entre nos jumelages et nos objectifs de développement, en particulier vers les pays émergents, et les pays ayant des communautés importantes à Colombes.

18

Le Programme de La Relève !


IDENTITÉ

le sport et les loisirs

Faire de Colombes un territoire à énergie sportive pour tous ! Colombes ville Olympique ! Colombes, ville où se sont déroulés les Jeux Olympiques en 1924, la finale de la coupe du monde de football en 1938, les matchs du tournoi des 5 nations, Colombes site de compétitions d’athlétisme, de boxe… et même de courses de chevaux. C’est tout cela le stade Yves-du-Manoir : un lieu mythique du sport en Île-de-France, un véritable atout pour notre ville, mais qui n’a pas bénéficié jusqu’à présent de l’attention et des investissements qu’il mérite ! Le projet du club de rugby aurait pu lui redonner vie. Faute de volonté politique, il se fera à Nanterre et le club de rugby-résident quitte Colombes. C’est un grave échec auquel nous souhaitons remédier avec la réalisation du STAD’YuM (p.24-25), notre grand projet sportif pour Colombes, complété par les trois propositions suivantes :

NOS PROPOSITIONS

Améliorer les infrastructures et l’accès aux installations Permettre aux jeunes et aux familles de Colombes de pratiquer le sport près de chez eux en développant des aires de jeux ouvertes à tous, dans tous les quartiers de Colombes (basketball, football, handball…). Nous voulons aussi rénover les infrastructures existantes afin d’y développer de nouvelles offres, telles que transformer la piscine en centre aquatique pour le plaisir de tous en y ajoutant un espace toboggan et un spa. De même il faut redonner un avenir à la patinoire, notamment en utilisant les nombreux espaces disponibles.

Mettre en place un véritable partenariat avec les associations sportives Dynamiser la relation entre la mairie et les associations : mettre fin au saupoudrage budgétaire, signer de vrais contrats d’objectifs et de moyens symboles d’un partenariat fort et constructif. Le tissu associatif sportif colombien est très dense. Il faut l’aider à se développer, à réaliser ses projets et faire émerger les jeunes champions de demain, en étant à l’écoute des animateurs.

EN BREF Développer le sport de proximité dans tous les quartiers Rebâtir le partenariat avec les associations sportives Développer l’ « e-sport » Lancer le projet STAD’YuM, atout maître de notre politique sportive (p.24-25) Développer des sports nouveaux à Colombes En phase avec les attentes de la population : fitness, gymnastique douce, golf, « e-sport », autant de disciplines qui permettront à chaque Colombien de s’épanouir.

Le sport contribue à la fois : + à l’amélioration du « vivre ensemble », entre quartiers, entre générations et entre personnes de condition physique différente, + à mieux unifier notre ville : combien de Colombiens ne fréquentent jamais l’Île Marante et ses installations, jugées trop lointaines et difficiles d’accès, + à la reconstitution d’une identité colombienne qui contribue à l’image et à l’attractivité de notre cité. L’actuelle municipalité n’a pas su capitaliser sur l’attractivité du sport en tant que moteur du développement économique pour Colombes. Notre projet du « sport pour tous » dans un cadre rénové et agréable, sera un élément fort du renouveau colombien et fera de Colombes une ville exemplaire et attractive.

Le Programme de La Relève !

19


LES PROJETS PHARES PAR QUARTIER

n Gabriel Péri - Estienne d’Orves

n n Europe - Stade

Square Médéric : le seul square à ne pas avoir été rénové depuis plus de 30 ans : ça suffit ! place à un projet valorisant…

Le sport pour tous : Votre quartier est relégué en 3ème division depuis trop longtemps ! Nous en ferons le symbole de notre ambition pour le sport et l’image de Colombes.

n Plateau - Grèves - Bord de Seine Revitaliser le quartier autour du nouveau centre socio-culturel, Poursuivre la résidentialisation.

Europe

n Petit Colombes Charles de Gaulle Installer un « campus Jeunes » et développer une dynamique économique forte !

Plateau - Grèves Bord de Seine

Gabriel Péri Estienne d’Orves

n Wiener - Petite Garenne Le stationnement : depuis des années le stationnement est une problématique quotidienne dans votre quartier. Notre projet : un tarif résidentiel unique et modéré + Parking gare. Reprendre la conception de l’îlot 26 (Marcel Pagnol) pour plus d’espaces verts.

20

Le Programme de La Relève !

Petit Colombes Charles de Gaulle


n Fossés-Jean - Bouvier

Fossés-Jean Bouvier

Stade

Le quartier est oublié de Colombes depuis plus de 10 ans ! Nous y installerons une maison de santé, le premier élément de restauration de l’image du quartier... Nous poursuivrons le projet de rénovation urbaine pour un environnement de qualité.

n Agent Sarre Agent Sarre

Centre

Le projet de rénovation du centre de loisirs Hoche a été abandonné par la municipalité PS. Nous nous engageons à relancer ce projet et à créer un espace sportif. Recréer un espace vert pour répondre aux attentes des habitants du quartier.

n Centre Un centre-ville renouvelé, réunifié et attractif : créer un espace fluide, propice aux circulations douces, à l’activité commerçante autour de la rue Saint Denis et du nouveau marché. Remise en valeur du vieux clocher, symbole de Colombes.

Vallées

Wiener Petite Garenne

n Vallées La passerelle SNCF : Stop au débat stérile droite/gauche pour expliquer que rien n’a été fait depuis 20 ans ! Nous mènerons une action volontariste et proposerons une participation financière exceptionnelle pour réaliser enfin un accès pratique à la gare des Vallées.

Le Programme de La Relève !

21


COLOMBES DEMAIN

lancement dès 2014 du projet d’incubateur Un incubateur de projets est un lieu d’accueil et d’accompagnement de porteurs de projets et futurs créateurs d’entreprises : il offre un appui en matière de formation, de conseils et de recherche de financements

coopération

projet entreprise financement Initiative entraide Innovation emploi création équipe Réhabilitation de l’ancienne usine Palan, rue du Bournard

Lieu d’initiatives individuelles et lieu de partage d’expériences, l’incubateur sera également associé à un espace de « coworking » et à une pépinière d’entreprises. 22

Le Programme de La Relève !


COLOMBES DEMAIN

le marché du centre-ville Le centre-ville Nous voulons que les Colombiens se réapproprient leur centre-ville : nous l’imaginons attractif au-delà d’une simple rue commerçante : de la gare à la MJC, de l’Avant Seine au marché, du cinéma à l’hôtel de ville… dans ce schéma, le clocher, icône historique de la ville, sera à nouveau mis à l’honneur. Le centreville bénéficiera d’un mobilier urbain cohérent, de traversées élargies et sécurisées pour les piétons. Avant

Le marché sort de terre

Après

Implantée place Henri Neveu (actuelle place du marché du centre), une halle à la toiture végétalisée et aux lignes métalliques et vitrées sur deux niveaux verra le jour. Elle aura comme principale vocation d’accueillir le nouveau marché, les commerces existants et des événements éphémères. Pour accompagner cette innovation menée en concertation avec la copropriété, le stationnement sera réorganisé : l’actuel espace du marché permettra l’extension du parking existant et la création d’un parc à vélos sécurisé. Les abords de la mairie et de la rue du Bournard seront redessinés : trottoirs élargis et végétalisés, création de pistes cyclables dédiées. A proximité de la rue Saint Denis, nous offrirons plus d’emplacements de stationnement « minute » facilitant ainsi la desserte des commerces pour une courte durée.

Le Programme de La Relève !

23


COLOMBES DEMAIN

le STAD’YuM

Notre projet d’avenir : le « sport pour tous » à Colombes !

La grande majorité des installations sportives de la ville se situent au nord sur une large bande d’est en ouest entre l’A86 et le centre-ville. Si le stade Yves-du-Manoir en est le symbole fort, il ne faut pas oublier le parc Lagravère sur l’île Marante avec notamment la patinoire et la piscine. Ce sont de véritables atouts qui sont aujourd’hui très peu valorisés et qui trouveront toute leur place dans un grand projet de sport pour tous et d’attractivité de Colombes : le STAD’YuM (projet mené en concertation avec le Conseil général). Pour Colombes, nous voulons construire un ensemble sportif et ludique de 70 hectares, en pleine verdure et au bord de la Seine, pour pratiquer tous types d’activités sportives en extérieur et en intérieur, que l’on soit amateur ou compétiteur de haut niveau. Notre projet ambitieux mais réaliste s’appuie sur les deux lieux emblématiques du sport à Colombes : le Stade Yves-du-Manoir et l’Île Marante et s’étendra de la gare du Stade aux berges de Seine vers Nanterre.

Le stade Yves-du-Manoir et ses alentours seront rénovés et accueilleront : + des espaces multisports ouverts à tous pour pratiquer l’entraînement et la compétition dans la plupart des disciplines sportives (football, rugby, volleyball, basketball, badminton, tennis, escrime, etc...). + un nouveau bâtiment destiné aux sports collectifs qui accueillera les associations sportives de Colombes - et d’Îlede-France - avec des espaces d’accueil, d’hébergement, de restauration et un centre de commerces sportifs. Il est prévu d’y installer des professionnels libéraux spécialisés dans le sport et la santé (kinésithérapeutes, médecins spécialisés…).

Il sera facilement accessible en train (depuis la gare Paris Saint-Lazare), en tramway ou à pied depuis le centre-ville. Le tissu commercial autour de la gare du Stade sera revitalisé.

24

Le Programme de La Relève !


L’Île Marante : un espace ludique et sportif pour tous La patinoire et la piscine seront au coeur de l’espace qui accueillera également un nouveau bâtiment tout en verre et donnant sur la Seine. Ce bâtiment offrira à tous la possibilité de pratiquer des sports en salle et le « e-sport », une nouvelle discipline de plus en plus répandue mais qui ne bénéficie d’aucune infrastructure à l’échelle de la région. Un sauna et un hammam sont également prévus. Le bâtiment regroupera également les services administratifs de l’ensemble du STAD’YuM ainsi qu’un hall d’accueil et d’expositions.

La place de la Batellerie constituée de péniches rénovées sera également un nouveau lieu culturel, en complément du musée de l’eau, et accueillera notamment un restaurant et une salle d’expositions pour les scolaires…

Ces deux lieux emblématiques du sport à Colombes, seront complétés par d’autres offres sportives innovantes : Une Marina accueillera un club nautique relié à la Seine par un canal. Ce plan d’eau sera dédié à la pratique et à l’initiation à la navigation pour petits et grands.

Un bike-club situé sera installé à proximité du club nautique. Un practice de golf se situera sur l’Île Marante et au niveau des voies sur berges Un parcours de jogging de 8 kms sera ouvert entre l’Île Marante et le STAD’YuM L’ensemble du projet donnera une large place à la nature et aux espaces verts ainsi qu’aux modes de circulation douce (bus électriques, pistes cyclables, stationnement des voitures au niveau des contre-allées de l’A86 surélevées…) Les abords de l’A86 feront l’objet d’un traitement spécifique des nuisances sonores et visuelles.

“Notre objectif : Redonner à tous les Colombiens le goût du sport pour tous, de la pratique quotidienne à la compétition de haut niveau !” Le Programme de La Relève !

25


COLOMBES DEMAIN

la ville connectée

Pour une révolution pacifique, la révolution numérique ! En nous connectant mieux, construisons une ville intelligente et innovante qui améliore notre qualité de vie, diminue les dépenses publiques et développe notre compétitivité. NOS PROPOSITIONS Optimiser les déplacements par des informations en temps réel sur l’état de la circulation, le co-voiturage, les horaires des transports publics, les places de stationnement disponibles dans le voisinage… Rendre accessible, à tout moment, le service public aux citoyens par l’élargissement des horaires d’ouverture des services municipaux et par la création d’un guichet unique de formalités administratives sur internet. Accroître le nombre d’espaces publics connectés bien répartis : avec hotspots WiFi, écrans numériques de consultation gratuite et bornes tactiles interactives.

EN BREF

La fibre optique en 2015 Des espaces publics connectés Le service public aux citoyens en 1 clic Mettre les nouvelles technologies au service de la lutte contre la délinquance (bornes d’appel d’urgence, plaintes déposées par voie numérique, etc…), en complément de la vidéosurveillance. Offrir aux entreprises une connectivité performante : + Développer l’accès au très haut débit, + Partager les informations sur les locaux disponibles, + Faciliter l’accès des PME à la commande publique par la dématérialisation des procédures… Créer une plateforme collaborative sur le web pour permettre aux habitants d’accéder aux informations et de donner leur avis sur les projets de leur quartier. Les nouvelles technologies viennent en complément du contact direct avec les élus sur le terrain. Elles viennent renforcer la démocratie de proximité, la qualité et la réactivité du service public que les Colombiens attendent.

26

Le Programme de La Relève !


COLOMBES DEMAIN

l’intercommunalité

Avec qui coopérer ? Pour quels partenariats ? “Non à l’intercommunalité de principe ! Oui à l’intercommunalité de projet !” Le gouvernement veut mettre en place, via la « Métropole du Grand Paris », des intercommunalités imposées par l’Etat. Le Maire sortant est bien entendu favorable à ce projet qui conduit à transformer notre ville en un simple arrondissement piloté par le Grand Paris et ainsi la priver des leviers les plus importants pour l’action au service des Colombiens.

EN BREF

Le Grand Paris est censé lever l’impôt et décider, notamment, en matière d’aménagement du territoire. Paris n’ayant plus de réserve foncière, c’est en banlieue que se construiront tous les nouveaux logements sans que les équipements nécessaires et services à la population n’aient le temps de suivre.

Une simplification et une baisse de la pression fiscale

Une intercommunalité imposée, c’est l’extension du concept de ville-dortoir à tout le pourtour de la capitale. Nous contestons vigoureusement cette démarche incohérente, convaincus que les intercommunalités doivent se justifier par les projets qu’elles portent. Nous sommes résolument opposés à cet étage supplémentaire du millefeuille administratif qui risque d’être particulièrement coûteux pour le contribuable et inefficace pour le citoyen.

Une intercommunalité fondée sur des projets

Une suppression des doublons administratifs et la mutualisation des moyens Nous serons particulièrement vigilants sur deux points prévus par la loi : + La concertation : nous ferons valoir nos positions en faveur d’une intercommunalité fondée sur des projets de partenariat d’intérêt commun, avec un périmètre pouvant être à géométrie variable. Ainsi par exemple pour l’aménagement du prolongement de la Défense, il faut discuter avec Nanterre et la GarenneColombes ; pour l’aménagement des berges de la Seine, avec Bezons et Argenteuil. + Les synergies : nous serons attentifs à la réalité de la simplification et la baisse de la pression fiscale, ainsi qu’au maintien des compétences essentielles de la commune. Nous approuverons une remise à plat des compétences des collectivités territoriales et de l’Etat, à condition que celle-ci ait pour effet de supprimer les doublons administratifs et de mutualiser les moyens. Les intercommunalités n’ont de sens que si elles créent des synergies, utilisent plus efficacement l’argent public et permettent aux territoires d’être plus performants et attractifs.

Le Programme de La Relève !

27


LES CHARTES

“Nous sommes heureux d’annoncer que l’équipe Nous Citoyens a décidé de labélliser la liste “La Relève !” Après une étude approfondie de la candidature de Laurent Trupin, nous en avons conclu que les engagements de sa liste coïncident avec les valeurs prônées par Nous Citoyens. Nous Citoyens est un mouvement politique non partisan qui souhaite donner un nouveau souffle à un paysage politique dont les français sont las. Nous souhaitons redonner ses lettres de noblesse à la politique et les engagements de notre charte représentent le niveau d’exigence que nous attendons des collectivités. Les listes soutenues par Nous Citoyens partagent les valeurs du mouvement pour donner la parole à la société civile.

La Charte des candidats libres présente les 5 engagements qui définissent la liberté d’un candidat et la sincérité de sa démarche. Elle s’adresse à tous ceux qui s’engagent d’abord pour leur territoire et qui désirent s’inscrire dans un projet porteur d’avenir.

La liste “La Relève !” a établi un programme qui respecte nos principes de bonne gestion, de transparence et de citoyenneté.

L’objectif de cette Charte est de redonner un sens authentique à l’action politique, de libérer nos territoires des combats politiques nationaux et des alliances d’état-major et de rétablir une perspective de confiance et de réconciliation.

Par conséquent, Nous Citoyens soutient la démarche de Laurent Trupin et souhaite que Colombes puisse profiter des compétences et de la diversité de son équipe dès 2014. Denis Payre, Président de Nous Citoyens

Elle vise à rassembler les candidats et les électeurs autour d’un projet. Alors qu’une grande majorité des Français disent ne plus faire confiance aux partis politiques, il est indispensable de préserver les enjeux territoriaux de cette défiance et d’aborder le scrutin par les seuls critères qui fondent un véritable engagement politique : des valeurs, un projet et des compétences au service d’un territoire, de ses enjeux et de ceux qui y vivent. La Charte des candidats libres ne constitue ni un label, ni une garantie, il appartient à chacun de veiller à la cohérence des convictions et des actes de ceux qui la revendiquent. 1/ Je m’engage à afficher clairement mes valeurs, mes convictions, mes idées et je développe mon projet politique en n’acceptant aucun compromis qui serait de nature à les trahir. 2/ Je m’engage à proposer un projet concret, bâti sur une analyse des enjeux de mon territoire et fondé sur les solutions qui me paraissent les plus adaptées au bien commun.

Denis Payre

Laurent Trupin

www.nouscitoyens.fr

Thomas Houdaille

3/ Je m’engage à composer mon équipe prioritairement sur des critères basés sur les compétences et les talents qu’exige mon projet. Je veille à ce que les valeurs que je défends soient partagées par ceux qui m’accompagnent. 4/ Je m’engage à mettre en place, objectivement, le projet que je porte et à proposer des outils d’évaluation qui permettront à chacun de valider le respect des engagements pris. 5/ Je m’engage à tourner mon action politique vers l’avenir pour assurer aux générations futures les conditions d’un développement harmonieux. www.candidat-libre.fr

28

Le Programme de La Relève !


SOUTENEZ LAURENT TRUPIN ET LA RELÈVE ! COLOMBES, LE MEILLEUR POUR TOUS

FORMULAIRE DE SOUTIEN

“Une campagne électorale libre et indépendante ne peut exister que grâce à vos soutiens. Parce que la bonne gestion commence par celle des comptes de campagne, nous adapterons nos dépenses à nos moyens financiers, sachant que dans une ville de 86.000 habitants, une campagne « audible » c’est un investissement d’au moins 50 cent par habitant. Mes futurs colistiers et moi-même finançons en grande partie ces montants, mais tout ce que vous nous apporterez contribuera directement à la victoire de vos idées. Les déductions d’impôt favorisent votre engagement. Ne manquez pas l’occasion de faire gagner une liste de Colombiens pour Colombes, qui ne reçoit l’aide d’aucun parti politique et ne recevra pas non plus leurs instructions, ni maintenant ni après l’élection. Il n’y a pas de petit don ! Votre appui est le garant de notre liberté et de notre victoire ensemble en mars 2014 ! Merci. ” Laurent Trupin

JE SOUHAITE APPORTER MON SOUTIEN À LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE LAURENT TRUPIN, POUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 À COLOMBES : VOS COORDONNÉES Nom : ..................................................................................... Prénom : ............................................................................................ Adresse : ............................................................................................................................................................................................. CP : ......................................................................................... Ville : .................................................................................................. Email : .................................................................................... Téléphone : ........................................................................................

et je souhaite faire un don par chèque à l'ordre de “Stéphane Dumaine mandataire financier de Laurent Trupin” : ■ 20€

■ 40€

■ 60€

■ 80€

■ 100€

■ 150€

6,80€*

13,60€*

20,40€*

27,20€*

34,00€*

51,00€*

■ ..................€

*après réduction d'impôt

Votre don vous donne droit à une réduction d’impôt de 66% du montant, dans la double limite de 20% du revenu imposable et de 15 000 € de dons par foyer fiscal. Pour les dons effectués en 2013, un reçu fiscal vous sera adressé par le mandataire financier en avril 2014, et sera à joindre à votre déclaration de revenus 2014. Conformément à l’article L. 52-9 du Code électoral, ce mandataire financier, déclarée le 11 avril 2013 est seul habilité à recueillir des dons en faveur de Mr Laurent Trupin dans les limites précisées à l’article L. 52-8 du Code électoral, modifié par la loi de finances pour 2006, article 5 II n° 2005-1719 du 30 décembre 2005.

À : .................................................. , le : ............................... , Signature

■ J'autorise la publication de mon nom sur la liste de soutien. Merci de renvoyer ce formulaire accompagné de votre chèque libellé à l'ordre de : “Stéphane Dumaine mandataire financier de Laurent Trupin” à l'adresse suivante : Laurent Trupin 2014, 36 rue du Bournard - 92700 Colombes Article L52-8, modifié par Loi n°2005-1719 du 30 décembre 2005 - art. 5 JORF 31 décembre 2005 Les dons consentis par une personne physique dûment identifiée pour le financement de la campagne d'un ou plusieurs candidats lors des mêmes élections ne peuvent excéder 4 600 euros. Les personnes morales, à l'exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d'un candidat, ni en lui consentant des dons sous quelque forme que ce soit, ni en lui fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués. Tout don de plus de 150 euros consenti à un candidat en vue de sa campagne doit être versé par chèque, virement, prélèvement automatique ou carte bancaire. Le montant global des dons en espèces faits au candidat ne peut excéder 20 % du montant des dépenses autorisées lorsque ce montant est égal ou supérieur à 15 000 euros en application de l'article L. 52-11. Aucun candidat ne peut recevoir, directement ou indirectement, pour quelque dépense que ce soit, des contributions ou aides matérielles d'un Etat étranger ou d'une personne morale de droit étranger. Par dérogation au premier alinéa de l'article L. 52-1, les candidats ou les listes de candidats peuvent recourir à la publicité par voie de presse pour solliciter les dons autorisés par le présent article. La publicité ne peut contenir d'autres mentions que celles propres à permettre le versement du don.

www.trupin2014.fr - contact@trupin2014.fr

Colombes, le meilleur pour tous

@trupin2014

Le Programme de La Relève !

29


DANS LES MÉDIAS

Première Heure 13/11/2013

Le Parisien 04/02/2013 & 30/03/2013

Le Parisien 13/12/2013

30

Le Programme de La Relève !

Première Heure 03/12/2013


L’express 04/12/2013

Le Parisien 23/12/2013

Radio Soleil via Facebook 08/10/2013

Le Parisien 28/11/2013

Twitter 12/12/2013

Le Figaro 12/12/2013

Le Programme de La Relève !

31


le Programme de La Relève !

Dès le 23 mars 2014, votez LAURENT TRUPIN pour La Relève ! à Colombes PERMANENCE DE CAMPAGNE : 36 RUE DU BOURNARD - COLOMBES CONTACT@TRUPIN2014.FR - WWW.TRUPIN2014.FR

Ne pas jeter sur la voie publique - RCS Paris 403414220

Élections Municipales 23 et 30 Mars 2014

Trupin 2014 - Le programme Colombes  

Laurent Trupin et l'équipe La Relève ! pour Colombes, vous présente son programme pour les élections municipales.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you