Issuu on Google+

Les journalistes encartĂŠs en 2011 Etude statistique des donnĂŠes fournies par la CCIJP


Introduction En 2011, l’Observatoire des Métiers de la Presse d’une part et l’Observatoire des Métiers et des qualifications de l’Audiovisuel d’autre part ont publié, chacun dans son domaine d’intervention, des chiffres sur la profession des journalistes encartés, en partenariat avec la CCIJP1 et sur la base des données enregistrées par cette dernière. En 2012, à la suite des évolutions engendrées par le cadre réglementaire de la formation professionnelle, le secteur de la presse, précédemment géré par MEDIAFOR, a rejoint l’AFDAS, l’OPCA de la culture, de la communication et des loisirs. Dans ce contexte, la structure du rapport 2012 a été consolidée et présente, en un seul dossier, des données sur l’ensemble des secteurs dorénavant couverts par l’Afdas : la presse écrite, la production et les agences de presse audiovisuelles, la radio et la télévision. A l’instar des rapports précédents, cette étude présente les grandes tendances à l’œuvre dans la profession. Les données étudiées dans ce rapport concernent tous les journalistes encartés par la CCIJP en 2011.

Des zooms sont présentés, tout au long du document, sur les différents secteurs d’activité où exercent les journalistes. Ces secteurs sont les suivants :   La presse écrite La production et agences de presse audiovisuelles La télévision (télévisions publiques et privées) La radio  Un certain nombre d’entreprises déclarées par les journalistes n’ont pu être classées dans l’une de ces catégories. Dans ce cas, elles ont été rattachées à la catégorie « autres ».  La presse écrite et la télévision sont les secteurs d’activité où l’on retrouve l’essentiel des journalistes : 67,2% pour la presse écrite et 13,9% pour la télévision (publique et privée). 9,5% déclarent travailler pour la radio et 2,6% en production et agences de presse audiovisuelles.

1

. Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels : www.ccijp.net Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

2


Sommaire 1. Nombre de journalistes encartés : la tendance à la baisse se poursuit pour ............. 5 la 2ème année 1.1 - Légère reprise du nombre des premières demandes ............................................. 7 2. Répartition des journalistes par âge ........................................................................ 8 2.1 - Une population qui continue de vieillir .................................................................. 9 2.2 - Des premières demandes qui intègrent une population plus âgée ..........................11 3. Répartition des journalistes encartés par secteur d’activité ................................... 14 3.1 - La presse écrite reste le secteur dominant pour l’ensemble des journalistes .......... 15 3.2 - Baisse des premières demandes en presse écrite ............................................... 16 4. Répartition des journalistes par type de support .................................................... 19 4.1 - Lente progression d’internet et baisse du papier ................................................. 20 4.2 - Des contrastes plus importants du côté des premières demandes ........................ 21 5. Répartition des journalistes par type de contrat .................................................... 23 5.1 - Poursuite de la progression du nombre de CDD et de pigistes ..............................24 5.2 - Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes .......... 25 5.3 - Type de contrats et âge ................................................................................... 26 6. Les journalistes diplômés d’un cursus reconnu ...................................................... 30 6.1 - Cursus reconnus et types de contrat ................................................................. 31 6.2 - Les jeunes diplômés parmi les premières demandes ........................................... 32 7. Les principales fonctions déclarées par les journalistes ......................................... 34 7.1 - Principales fonctions parmi les premières demandes ........................................... 38 8. La profession de journalistes et les femmes ........................................................... 39 8.1 - Les femmes sont plus nombreuses parmi les premières demandes ...................... 43 8.2 - Toujours plus de femmes parmi les jeunes journalistes ........................................ 43 8.3 - Femmes journalistes et types de contrat ............................................................ 46 8.4 - Femmes journalistes et fonction de direction ...................................................... 49

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

3


9. Les rémunérations : lentes progressions ................................................................ 55 9.1 - Les journalistes en CDI .................................................................................... 56 9.2 - Les journalistes pigistes ................................................................................... 57 9.3 - Les journalistes en CDD ................................................................................... 58 9.4 - Moyenne et médiane des salaires et des piges ................................................... 59 10. Conclusion ........................................................................................................... 61

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

4


Nombre de journalistes

encartés : la tendance à la baisse se poursuit pour la 2ème année

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

5


Nombre de journalistes encartés : la tendance à la baisse se poursuit pour la 2ème année En 2010, on constatait pour la première fois une baisse du nombre de journalistes encartés (-1,31% de 2010 à 2009). Cette baisse se poursuit en 2011 (-0,35%). En 2011, le nombre de journalistes encartés s’élève à 37.286, soit 129  journalistes de moins qu’en 2010. Parmi ces 37.286 journalistes, on compte 35.350 renouvellements, soit 210 de moins qu’en 2010. Le nombre de premières demandes est en légère augmentation : il y a eu 1.936 premières demandes en 2011, contre 1.855 en 2010, soit une augmentation de 4,2% de 2010 à 2011. Rappelons que la baisse du nombre de premières demandes de 2009 à 2010 avait été de 12,2%.

Nombre

de cartes accordées en

2011

Nombre de cartes accordées en 2011 Total de cartes accordées

37 286

Dont Premières demandes

1 936

5%

35 350

95%

Renouvellements

Graph.1 : Evolution

du nombre de journalistes de

1975

à

2011

(en

effectif )

Nombre de journalistes 40 000

37 904

35 000

37 286

37 415

30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0 1975 1980 1985 1990 1995 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

6


Evolution

du nombre de cartes accordées , de

Année

Effectif Evolution

(en %*)

1975

Année

à

2011

Effectif Evolution

(en %*)

1975

13 635

-

2003

36 113

1,4%

1980

16 619

-

2004

36 520

1,1%

1985

22 621

-

2005

36 828

0,8%

1990

26 614

-

2006

37 423

1,6%

1995

28 000

-

2007

37 738

0,8%

1999

31 902

-

2008

37 811

0,2%

2000

33 314

4,4%

2009

37 904

0,2%

2001

34 832

4,6%

2010

37 415

-1,31%

2002

35 612

2,2%

2011

37 286

-0,35%

*

Evolution d’une année sur l’autre

1.1. Légère reprise du nombre des premières demandes Graph.2 : Evolution (en

du nombre des premières demandes de

effectif )

2000

à

2011

Premières demandes 3 500

3 200

3 000 2 500 2 703 2 499

2 232

2 229

2 055

2 000

2 252

2 090

2 081

1 936

2 116 1 855

1 500 1 000 500 0 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

De 2009 à 2010, la baisse en volume des premières demandes était de 12,2%.  De 2010 à 2011, la reprise est de 4,2%. Parmi les premières demandes, on note la même proportion hommes/femmes qu’en 2010 (56% de femmes et 44% d’hommes).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

7


Répartition des

journalistes par âge

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

8


Répartition des journalistes par âge 2.1. Une population qui continue de vieillir En 2011, la moyenne d’âge des journalistes encartés progresse et passe à 42,7 ans (elle était de 42,3 ans en 2010). Celle des journalistes encartés permanents est légèrement supérieure : 43,5 ans. La moyenne d’âge des journalistes pigistes est légèrement inférieure (39,4 ans), mais c’est celle des journalistes en CDD qui est la plus basse : 31,3 ans.

Graph.3 : Nombre

de journalistes par classe d ’ âge en

2011

(en

effectif et en

%)

14 000 12 000 10 000 8 000 6 000

9 035 24,2%

4 000 2 000

11 240 30,1%

13 148 35,2%

1 549 4,1%

2 311 6,2%

0 moins de 26 ans

de 26 à 34 ans

de 35 à 44 ans

de 45 à 59 ans

60 ans et plus

En 2011, la tranche d’âge la plus importante est celle des « 45-59 ans », qui représente un peu plus de 35,3% des journalistes encartés, en augmentation de 0,7 point par rapport à 2010. La tranche d’âge 60 ans et plus est également en augmentation de 0,7 point par rapport à 2010. Les autres tranches d’âge (moins de 26 ans, de 26 à 34 ans et de 35 à 44 ans) sont en légère diminution par rapport à 2010 (de 0,3 à 0,7 point).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

9


Graph.4 : Evolution à 2011 (en effectif) Moins de 26 ans

du nombre de journalistes par classe d ’ âge de

De 26 à 34 ans

De 35 à 44 ans

De 45 à 59 ans

2000

60 ans et plus

14 000

13 148 12 000

11 240 10 000

9 035 8 000 6 000 4 000

2 311

2 000 0

1 549 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Sur ce graphique, on voit clairement que les deux classes d’âge qui ont régulièrement progressé depuis 2000 sont celles des 45-59 ans et des 60 ans et plus. La classe d’âge des 35-44 ans baisse depuis 2008, et celle des 26-34 ans depuis 2007. La proportion des moins de 26 ans n’a pas beaucoup varié et accuse une légère baisse de 2010 à 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

10


2.2. Des premières demandes qui intègrent une population plus âgée La moyenne d’âge des journalistes qui ont obtenu leur carte pour la première fois en 2011 est de 30,2 ans, en légère progression par rapport à 2010 (29,8 ans).

Moyennes d’âge premières demandes

2011

Ensemble des journalistes

30,29

Journalistes en CDI

33,02

Journalistes pigistes

29,67

Journalistes en CDD

27,14

Graph.5 : Nombre de journalistes par classe d ’ âge (en effectif et %)

encartés pour la première fois en

2011,

900 800 700 600 500 400 300

731 37,8%

798 41,2%

200

259 13,4%

100 0 moins de 26 ans

de 26 à 34 ans

de 35 à 44 ans

137 7,1%

11 0,6%

de 45 à 59 ans

60 ans et plus

Les classes d’âge des journalistes qui ont eu leur carte pour la première fois sont à l’opposé de celles des journalistes dans leur ensemble. Près de 38% d’entre eux ont moins de 26 ans (4% pour l’ensemble des journalistes) et 41% entre 26 et 34 ans (contre 24% pour l’ensemble des journalistes). Les plus de 35 ans représentent 21% des premières demandes, contre 71,6% pour l’ensemble des journalistes.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

11


Graph.6 : Evolution du nombre de journalistes fois , par classe d ’ âge de 2000 à 2011 Moins de 26 ans

De 26 à 34 ans

encartés pour la première

De 35 à 44 ans

De 45 à 59 ans

40,4%

41,2% 37,8%

39,5%

14,6% 13,4% 5,1% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

7,1% 2011

Après avoir régulièrement augmenté, les moins de 26 ans ont vu leur pourcentage baisser en 2011. La tranche d’âge des 26-34 ans, en baisse progressive depuis 2000, a légèrement augmenté en 2011. La courbe des 35-44 ans, relativement stable depuis 2000, a baissé en 2011, et celle des 45-59 ans a augmenté.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

12


Moyenne d’âge,

selon les secteurs

Toutes cartes accordées

1ère demande

Prod AV 2

36,72

28,86

PRESSE ÉCRITE

43,01

30,98

RADIO

40,94

28,98

TÉLÉVISION

40,43

28,64

C’est en presse écrite que la moyenne d’âge est la plus élevée et dans la production et agences de presse audiovisuelles qu’elle est la plus basse. La moyenne d’âge des premières demandes est identique pour tous les secteurs (29 ans en moyenne), sauf en presse, où elle est de 31 ans.

Répartition

des effectifs par tranche d’âge et par secteur

Prod AV2

PrESSE Écrite

RADIO

TÉLÉVISION

Classe d’âge

Effectif

%

Effectif

%

Effectif

%

Effectif

%

Moins de 26 ans

40

4,7%

479

2,0%

131

3,9%

150

3,1%

De 26 à 34 ans

369

43,0%

5 177

21,7%

938

28,2%

1 377

28,4%

De 35 à 44 ans

279

32,5%

7 570

31,8%

1 010

30,3%

1 609

33,2%

De 45 à 59 ans

148

17,2%

9 290

39,0%

1 071

32,2%

1 522

31,4%

60 ans et plus

23

2,7%

1 308

5,5%

178

5,3%

183

3,8%

Non réponse Total général  

1 859

100,0% 23 825 100,0%

1 3 328

100,0%

4 842

100,0%

C’est dans la production et agences de presse audiovisuelles que la proportion des moins de 26 ans est la plus élevée (4,7%). Les moins de 34 ans représentent 47,7% des journalistes dans la production et les agences de presse audiovisuelles, 32,1% en radio, 31,5% en télévision et seulement 23,7% en presse écrite.  A l’inverse, les plus de 45 ans représentent 44,5% des journalistes encartés en presse écrite, 37,5% en radio, 35,2% en télévision et seulement 19,9% en production et agences de presse audiovisuelles.

2

. Production et agences de presse audiovisuelles. Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

13


Répartition des

journalistes encartés par secteur d’activité

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

14


Répartition des journalistes encartés par secteur d’activité Le secteur d’activité correspond à l’activité de l’entreprise pour laquelle le journaliste a travaillé et qu’il déclare au moment où il fait sa demande de carte.

3.1. La presse écrite reste le secteur dominant pour l’ensemble des journalistes Graph.7 : Evolution 2000 et 2011

du nombre de journalistes par secteur d ’ activité entre

Presse écrite

Radio

Télévision

Prod AV

30 000

25 047

25 000 20 000 15 000 10 000

5 188 3 551 952

5 000 0 2000

2001

2002

Graph.8 : Répartition 4,8%

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

des journalistes par secteur d ’ activité en

2011

(en %)

2,6% 2% Presse écrite

9,5%

Télévision Radio

13,9%

Non réponse Prod AV Autres 67,2%

La presse écrite constitue toujours le premier secteur d’activité des journalistes, avec 25.047 journalistes (67,2% de l’ensemble des journalistes), mais ce secteur accuse une baisse de 1,7 point par rapport à 2010.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

15


Dans le secteur de la télévision, les journalistes représentent 13,9% de l’ensemble des journalistes, en légère baisse par rapport à 2010 (baisse de 2,7%). C’est également le cas de la production et agences de presse audiovisuelles (baisse de 31,5%). Par contre, le nombre de journalistes augmentent dans le secteur de la radio (augmentation de 19,3%).

3.2. Baisse des premières demandes en presse écrite Graph.9 : Répartition des journalistes secteur d ’ activité en 2011 (en %)

encartés pour la première fois par

4,8% 2,6% 11,5%

Presse écrite Télévision Radio

17,9%

Prod AV Autres 63,1%

Les journalistes qui ont obtenu leur carte pour la première fois en 2011 sont un peu moins nombreux qu’en 2010 à travailler dans le secteur de la presse écrite (63,1% vs 67,2% pour l’ensemble des journalistes). En 2000, 70% d’entre eux travaillaient dans ce secteur. Par contre, ils sont plus nombreux que l’ensemble des journalistes à travailler dans le secteur de la télévision (17,9% vs 13,9%) ainsi qu’en radio (11,5% vs 9,5%).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

16


Activité principale et spécifique

ProdUCTION ET AGENCEs DE PRESSE AV PRESSE éCRITE AGENCE DE PRESSE écrite PRESSE HEBDO NATIONALE PRESSE HEBDO RéGIONAL PRESSE MAGAZINE PRESSE QUOTIDIENNE NATIONALE PRESSE QUOTIDIENNE RéGIONALE PRESSE SPECIALISéE

RADIO RADIO CAT A RADIO CAT B RADIO CAT C RADIO CAT D RADIO CAT E RADIO DE SERVICE PUBLIC

TéLéVISION TV GéNéRALISTE PRIVéE TV GéNéRALISTE PUBLIQUE TV LOCALE PRIVéE TV LOCALE PUBLIQUE TV THéMATIQUE PRIVéE TV THéMATIQUE PUBLIQUE

Toutes cartes accordées

%

Dont premières demandes

952

93

25 047 100%

1 222

100%

9% 5% 7% 24% 11% 23% 19%

112 44 121 273 100 275 297

9% 4% 10% 22% 8% 23% 24%

3 551 100%

223

100%

326 416 231 100 302 2 176

9% 12% 7% 3% 9% 61%

41 30 8 3 27 114

18% 13% 4% 1% 12% 51%

5 188 100%

346

100%

653 2 650 348 54 885 598

39 65 43 10 89 100

11% 19% 12% 3% 26% 29%

2 353 1 266 1 840 6 052 2 777 5 878 4 881

13% 51% 7% 1% 17% 12%

1 805

1

Autres

743

51

TOTAl

37 286

1 936

Non réponse

%

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

17


En presse écrite, un quart des cartes accordées concerne des titres de presse magazine (24%), un autre petit quart, la presse quotidienne régionale (23%) et 19% la presse spécialisée. C’est en presse spécialisée que les premières demandes sont les plus importantes (24%).  Dans le secteur de la radio, 61% des cartes accordées le sont pour les radios de service public, avec un peu plus de la moitié des premières demandes (51%). En télévision, les télévisions généralistes publiques (France Télévision, TV5 Monde, Arte) couvrent plus de la moitié des cartes accordées (51%), mais seulement 19% des premières demandes. Ce sont les télévisions thématiques publiques (Euronews, France 24, les chaînes parlementaires) qui concernent en priorité les premières demandes (29%). Les télévisions thématiques privées (i-Télé, Eurosport, BFM TV, L’Equipe TV..., ainsi que les web TV) regroupent également un bon quart des premières demandes (26%).

Le CSA

a défini des catégories de radio

Catégorie A  Radios associatives, non commerciales, tirant leurs principales ressources de subventions privées ou publiques (FSER). Les ressources publicitaires ne peuvent dépasser 20 % de leur budget. Catégorie B  Radios commerciales, non affiliées à un réseau national identifié et ne desservant pas un bassin de population de plus de 6 millions d’habitants. Catégorie C  Radios commerciales rediffusant un programme national identifié, avec un programme local spécifique et de la publicité locale. Catégorie D  Réseaux nationaux. Les émetteurs sont passifs, rediffusant un programme national, sans programmes ni publicités locales. Catégorie E  Radios nationales généralistes. Il s’agit des radios périphériques historiques : RTL, Europe 1, RMC. Radios de service public  France Inter, France Info, France Bleu, France Culture, France Musique, FIP, Le Mouv’.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

18


RĂŠpartition des

journalistes par type de support

Les journalistes encartĂŠs en 2011

Juin 2012

19


Répartition des journalistes par type de support 4.1. Lente progression d’internet et baisse du papier Le support renvoie au média sur lequel le journaliste travaille.

Graph.10 : Répartition 6,8%

des journalistes par type de support en

2011(en %)

3,2% Papier

6,9%

Vidéo

8,3%

Radio Multi supports

9,5%

Agence Non réponse 49,7% 15,6%

Internet

NB : Rappelons que les journalistes qui déclarent leurs activités à la CCIJP ne fournissent pas de données précises sur les types de support sur lesquels ils travaillent. Ces informations sont déduites des titres déclarés par les journalistes. Pour cette raison, le nombre de non réponses reste élevé (6,8%). Une nouvelle catégorie a été introduite en 2011, la catégorie « multi supports ». Cette catégorie fait référence au fait de travailler sur au moins deux supports (en général papier et internet). La proportion de journalistes concernés s’élève à 8,3% en 2011, soit 3.098 journalistes encartés. De façon mécanique, la proportion de journalistes identifiés comme travaillant sur le papier uniquement baisse de 2010 à 2011, passant de 58,4% à 49,7% (soit 18.530 journalistes). La catégorie de journalistes identifiés comme travaillant sur Internet uniquement augmente faiblement, passant de 2,9% à 3,2% (1.188 journalistes). La proportion de journalistes travaillant sur le support vidéo augmente et passe de 11,8% à 15,6% (5.820 journalistes). La proportion des journalistes travaillant sur le suport Radio est de 9,5% en 2011, il était de 8,8% en 2010.  La proportion de ceux qui travaillent en agence baisse, passant de 8,6% à 6,9% (133 journalistes). Ce constat ne tient compte ici que des agences de « presse écrite », et pas des agences « radio » ou « production et agences de presse audiovisuelles ». Cette baisse est donc sans doute relative.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

20


4.2. Des contrastes plus importants du côté des premières demandes Graph.11 : Répartition

des journalistes encartés pour la première fois

par type de support (en %) 6,4% 6,9% 41,8% 10,2%

Papier Vidéo Radio Internet

11,3%

Agence Multi supports 20,7%

Si l’on compare les pourcentages des journalistes encartés pour la première fois avec l’ensemble de la population de journalistes, on constate des différences importantes sur certains supports. Pour les journalistes encartés pour la première fois, deux catégories de support sont en proportion plus faible que pour l’ensemble des journalistes : le papier (41,8% vs 46,7%) et le multi supports (6,4% vs 8,3%). Le support Internet est trois fois plus élevé (10,2% vs 3,2%). La vidéo et la radio sont également plus élevées : 20,7% vs 15,6% pour la vidéo, 11,3% vs 9,5% pour la radio.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

21


Graph.12 : Evolution

du pourcentage de journalistes encartés pour

la première fois par type de support (en %) Papier

Vidéo

Agence

Radio

Internet

80% 70% 60% 50%

41,8%

40% 30% 20%

20,7%

10%

11,3% 10,2% 6,9%

0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Si l’on observe les tendances sur les dix dernières années, on s’aperçoit que le papier est régulièrement en baisse depuis 2000 parmi les premières demandes de cartes. Le pourcentage de journalistes ayant obtenu leur carte pour la première fois en 2011 et travaillant sur le support papier s’élève à 41,8%. Il était de 67% en 2000. Le support Internet se maintient, puisqu’il s’élève à 10,2% des supports déclarés par les journalistes encartés pour la première fois en 2011 (il était de 10,5% en 2010). La vidéo a également augmenté de manière importante d’une année sur l’autre, avec 20,7% des supports déclarés en 2011, contre 12,1% en 2010. La radio connaît également une augmentation relativement importante, avec 11,3% des déclarations en 2011, contre 9,8% en 2010. La catégorie multi supports s’élève à 6,4% des déclarations.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

22


RĂŠpartition des

journalistes par type de contrat

Les journalistes encartĂŠs en 2011

Juin 2012

23


Répartition des journalistes par type de contrat 5.1. Poursuite de la progression du nombre de CDD et de pigistes En 2011, les journalistes pigistes et en CDD représentent 20,5% de l’ensemble des journalistes encartés, soit 0,5 point de plus qu’en 2010.

Nombre

de journalistes par type de contrat de

2009

à

2011

2010

2011

2009

Effectif

%

Effectif

%

Effectif

%

27 673

74,2

28 059

75,0

28 738

75,8

Pigiste

6 169

16,5

6 096

16,3

6 311

16,6

CDD

1 490

4

1 399

3,7

1 000

2,6

Non réponse

1 954

5,2

1 861

5,0

1 855

4,9

37 286

100

37 415

100

37 904

100

CDI

Total

Graph.13 : Evolution du nombre de 2000 à 2011 (en effectif)

de journalistes selon le type de contrat ,

CDI

Pigiste et CDD

35 000 30 000 25 000

29 200

28 073

27 669

27 617

28 738

27 985

27 712

28 638

29 268

6 291

6 825

6 966

6 837

27 673 28 059

25 725

20 000 15 000 10 000

6 262

5 000

6 926

6 526

6 039

7 495 7 659

7 311

6 935

0 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Depuis 2008, le nombre de journalistes en CDI baisse, alors que le nombre de journalistes pigistes et en CDD augmente.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

24


Graph.14 : Evolution du nombre de 2000 à 2011 (en effectif)

de journalistes pigistes et en

CDD

CDD

Pigistes

7 000 6 000

6 224

5 901

5 711

5 000

6 116

6 370 6 397

6 400

6 318

6 209

6 311

6 096 6 169

4 000 3 000 2 000

1 399

1 490

1 000

1 000 38

328

390

410

455

529

566

617

628

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

0 2000

2009

2010

2011

La progression du nombre de journalistes en CDD est plus importante que celle des journalistes pigistes : de 2008 à 2011, le nombre de journalistes pigistes a baissé de 0,6%, tandis que le nombre de journalistes en CDD a progressé de 57,9% sur la même période.

5.2. Un nombre de contrats précaires plus élevé parmi les premières demandes Graph.15 : Répartition en 2011

des premières demandes par type de contrat (en %)

Premières demandes

Ensemble des journalistes 80% 70% 60% 50% 40%

74,2%

30% 20%

39,0%

10%

34,1% 16,5%

4,0%

26,9%

0% CDI

Pigiste

CDD

La répartition des types de contrat parmi les premières demandes est différente de la population des journalistes dans leur ensemble : seuls 39% des premières demandes sont en CDI (contre 74,2% pour l’ensemble des journalistes), 34,1% sont pigistes (contre 16,5% pour l’ensemble des journalistes) ; et 26,9% sont en CDD (contre 4% pour l’ensemble des journalistes). Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

25


5.3. Type de contrat et âge Graph.16 : Répartition en 2011

des journalistes par âge et par type de contrat

Les pourcentages ci-dessous tiennent compte des non-réponses. CDI 100% 90% 80%

0,8%

Pigistes

CDD

Non réponse

3,1%

3,1%

5,8%

7,7%

2,0% 14,4%

0,9% 12,4%

27,8% 23,0%

24,3%

0,6% 13,3%

70% 60% 50%

35,4% 80,6%

40% 30% 20%

81,0%

66,2%

61,8%

36,0%

10% 0% moins de 26 ans

de 26 à 34 ans

de 35 à 44 ans

de 45 à 59 ans

60 ans et plus

Les CDD et les pigistes représentent 63,2% des contrats proposés aux journalistes de moins de 26 ans en 2011. Ce taux est en constante progression, il était de 60% en 2010 et à peine 50% en 2009. Ce taux est également en progression parmi la classe d’âge « 26 à 34 ans », puisque ces contrats concernent 30,7% des journalistes pour cette classe d’âge, soit une progression de 1,4 point par rapport à 2010.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

26


Graph.17 : Evolution à 2011 (en%)

des types de contrat par tranche d ’ âge de

Moins de 26 ans

CDI

Pigistes

2000

CDD

100% 90% 80% 70% 60% 50%

36,3% 35,7% 28,1%

40% 30% 20% 10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

L’augmentation du nombre de journalistes de moins de 26 ans, pigistes et en CDD, est forte à partir de 2008 et chute pour les journalistes en CDI. Ils représentent 63,8% des journalistes de moins de 26 ans.

De 26 à 34 ans

CDI

Pigistes

CDD

100% 90% 80% 70%

68,3%

60% 50% 40% 30%

23,7%

20% 10%

8,0%

0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Les journalistes âgés de 26 à 34 ans, pigistes et en CDD, augmentent également à partir de 2008 et baissent pour les journalistes en CDI.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

27


De 35 à 44 ans

CDI

Pigistes

CDD

100% 90%

83,1%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

14,8%

10%

2,1%

0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

La proportion des journalistes âgés de 35 à 44 ans varie peu de 2000 à 2011 selon les types de contrat. On a une forte proportion de journalistes en CDI (83,1%), qui contraste avec les classes d’âge inférieures, notamment les moins de 26 ans.

De 45 à 59 ans

CDI

Pigistes

CDD

100% 90%

85,9%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

13,1%

10%

1,0%

0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Les journalistes âgés de 45 à 59 ans sont également, pour une large majorité, en CDI et leur proportion n’a pas varié sur la période. 60 ans et plus

CDI

Pigistes

CDD

100% 90%

81,6%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

17,5%

10%

0,9%

0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Même constat pour les journalistes de 60 ans et plus, avec cependant une légère baisse du nombre de journalistes en CDI depuis 2008 et une légère augmentation du nombre de journalistes pigistes. Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

28


Graph. 18 : Répartition des journalistes secteur d’activité en 2011 (en %) 100% 90%

3,6% 16,6%

80%

4,8%

5,3%

18,3%

16,5%

70%

par type de contrat et par

11,6%

37,2%

CDD

60% 50% 40%

Pigistes 79,3%

76,7%

77,9%

30%

Permanents

50,0%

20% 10% 0%

Presse écrite

Télévision

Radio

Prod AV

C’est dans le secteur de la presse écrite que le pourcentage de journalistes encartés en CDI est le plus élevé (79,3%) et en production et agences de presse audiovisuelles qu’il est le plus faible (50%). Le nombre de journalistes en CDD et pigistes dans le secteur de la production et agences de presse audiovisuelles est très élevé (48,8%)3, contre 20,2% en presse écrite, 23,1% en télévision, et 21,8% en radio.

Graph. 19 : Répartition des journalistes encartés pour la par type de contrat et par secteur d’activité en 2011 (en %)

première fois

100% 90% 80%

27,4%

23,1%

29,6%

33,3%

70% 60%

CDD 28,1%

50%

49,1%

43,5%

40%

44,1%

Permanents

30% 20%

Pigistes

44,5%

10%

27,7%

26,9%

22,6%

Télévision

Radio

Prod AV

0%

Presse écrite

Si l’on observe les journalistes encartés pour la première fois, on s’aperçoit que seuls 22,6% d’entre eux sont en CDI dans le secteur de la production et agences de presse audiovisuelles, pour le double en presse écrite (44,5%)3. Plus de 70 % des journalistes encartés pour la première fois dans les secteurs de la production et agences de presse audiovisuelles, de la radio et de la télévision sont en CDD ou pigistes. En presse écrite, ce pourcentage s’élève à 55,5%.

3

. On rappellera que la production et agences de presse audiovisuelles est le secteur le plus jeune (cf. page 13) Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

29


Les journalistes

diplômés d’un cursus reconnu

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

30


Les journalistes diplômés d’un cursus reconnu La CPNEJ4 reconnaît 13 cursus de formation au journalisme5. En 2011, sont désormais pris en compte les diplômés de l’école de journalisme de Sciences Po, école reconnue en 2010. En 2011, 5.966 journalistes encartés étaient issus d’un cursus reconnu (soit 16%) et leur nombre augmente d’une année sur l’autre. Ils étaient 4.050 en 2000, soit 12,2% des journalistes. Les femmes sont en nombre légèrement supérieur à celui des hommes (16,7% vs 15,4%). La moyenne d’âge des journalistes issus d’un cursus reconnu est 38,6 ans et de 43,5 ans pour ceux issus d’un autre cursus de formation. La moyenne d’âge des journalistes encartés pour la première fois et issus d’un cursus reconnu est 25,8 ans. Elle est de 31 ans pour ceux issus d’un autre cursus.

6.1. Cursus reconnus et types de contrat Graph.21 : Répartition en 2011 (en %)

des journalistes par type de contrat et de cursus

Autre cursus

Cursus reconnu

100% 90%

15,8%

17,4%

84,2%

82,6%

CDI

Pigiste

23,0%

16,0%

80% 70% 60% 50% 40%

77,0%

84,0%

30% 20% 10% 0% CDD

Ensemble des journalistes

Le nombre de journalistes diplômés d’un cursus reconnu est plus élevé parmi les CDD et les pigistes. Leur proportion a augmenté de 2010 à 2011 pour les CDD (23% en 2011 vs 21,6% en 2010). Comme signalé l’année précédente, leur nombre plus élevé peut s’expliquer par la variable « âge », les journalistes issus d’un cursus reconnu étant plus jeunes, et par le fait que les CDD et les piges constituent des sas d’entrée de plus en plus fréquents sur le marché du travail.

4

. Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des journalistes - CPNEJ

5

. La liste des 13 cursus reconnus est disponible sur le site de la Conférence Nationale des Métiers  du Journalisme CNMJ : www.cnmj.fr/basedoc/ecoles-journalisme-reconnues/

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

31


6.2. Les jeunes diplômés parmi les premières demandes Graph.22 : Répartition

des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et de cursus en 2011 (en %) Cursus reconnu

Autre cursus 2 500

276

2 000

1 500

1 000 44

1660

125 107

500

711

535

413

Pigiste

CDD

0 CDI

Ensemble des journalistes

Parmi les journalistes qui ont obtenu la carte professionnelle pour la première fois, le nombre de jeunes diplômés est plus élevé parmi les CDD (20,7 %, soit 107 personnes) et les pigistes (18,9 %, soit 125 personnes) que parmi les CDI (6,2%, soit 44 personnes).

Graph.23 : Répartition

des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et de cursus en 2011 (en %) CDI

Pigistes

CDD

100% 90%

24,9%

80%

38,8%

70% 60%

32,2%

50% 40%

45,3%

30% 20%

42,8%

10%

15,9%

0% Autre cursus

Cursus reconnu

En 2011, parmi les 276 journalistes issus d’un cursus reconnu et encartés pour la première fois, 84,1% sont pigistes ou en CDD. Ils étaient 81% en 2010.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

32


Graph.24 : Répartition

des journalistes encartés pour la première fois par type de contrat et de cursus en 2011 (en %) CDI

Pigiste et CDD

Moins de 26 ans 100%

80%

De 26 à 34 ans 100%

10,6%

23,4%

26,8%

80%

60%

40%

46,0%

60% 89,4%

76,6%

40%

73,2%

53,8% 20%

20%

0%

0% Autre cursus

Cursus reconnu

Autre cursus

Cursus reconnu

Sur ces graphiques, on constate que le pourcentage de journalistes en CDD ou pigistes est plus élevé parmi les jeunes nouvellement encartés, issus d’un cursus reconnu, comparé aux jeunes journalistes issus d’autres cursus de formation : ce pourcentage est de 89,4 % pour les moins de 26 ans (contre 73,2 % pour les autres cursus), et de 76,6 % dans la tranche d’âge 26-34 ans (contre 53,8 % pour les autres cursus).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

33


Les principales

fonctions déclarées par les journalistes

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

34


Les principales fonctions déclarées par les journalistes Graph.25 : Les journalistes en

sept premières qualifications types déclarées par les 2011 (en effectif)

Reporter Rédacteur

16 658 (44,7%)

Secrétaire de rédaction

2 936 (7,9%) 2 743 (7,4%)

Rédacteur en chef Rédacteur en chef adjoint

1 802 (4,8%)

Chef de service

1 649 (4,4%) 1 380 (3,7%)

Grand reporter

1 156 (3,1%)

Photojournaliste 0

5 000

10 000

15 000

20 000

En 2011, près de la moitié des journalistes (44,7%), soit 16.658 journalistes encartés, occupent la fonction de reporter rédacteur. Ce chiffre est équivalent à celui de 2010. Les hommes et les femmes sont quasiment à parité sur cette fonction : on compte 49,8% de femmes pour 50,2% d’hommes, avec une légère augmentation (0,4 point) pour les femmes de 2010 à 2011.  La fonction de secrétaire de rédaction arrive en seconde position, avec 7,9% des journalistes encartés (2.936 journalistes). Cette fonction est beaucoup plus féminisée, puisqu’on compte 63,7% de femmes contre 36,3% d’hommes. La fonction de rédacteur en chef est occupée par 7,4% des journalistes encartés, mais on compte 32,6% de femmes pour 67,4% d’hommes, avec également une légère augmentation par rapport à 2010 (0,6%).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

35


Graph. 26 : Evolution entre 2000 et 2011

de la proportion de photojournalistes 

10% 9% 8% 7% 6% 5%

4,4%

4,4%

4,3%

4,2%

4,1%

4%

3,9%

3,9%

3,7%

3,7%

3,5%

3,3%

3,1%

2007

2008

2009

2010

2011

3% 2% 1% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Les photojournalistes représentent 3,1% de l’ensemble des journalistes encartés en 2011 (1.156 journalistes), mais leur proportion baisse régulièrement depuis 2000. Ceux-ci exercent à 90% en presse écrite et ce sont essentiellement des hommes (87,5% d’hommes).

Graph. 27 : Evolution de 2000 à 2011 (en %) Moins de 26 ans

des classes d’âge des photojournalistes 

De 26 à 34 ans

De 35 à 44 ans

De 45 à 59 ans

60 ans et plus

60%

53,4%

50%

40,1% 40%

30,9% 30%

24,1%

26,8%

20%

11,0% 8,4%

10% 3,0%

2,0%

0,4%

0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Les courbes des âges montrent une progression très forte des plus de 45 ans : la classe des 45-59 ans est passée de 40,1% en 2000 à 53,4% en 2011 et celle des plus de 60 ans, de 2 à 8,4%. Les moins de 35 ans voient leur pourcentage baisser de 24,1% en 2000 à 11% en 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

36


Les principales fonctions selon les secteurs d’activité

production et agences de presse audiovisuelles Les reporters rédacteurs représentent 54,1% des journalistes en production et agences de presse audiovisuelles. En seconde position, les Journalistes Reporters d’Images (JRI) représentent 12,2% des journalistes travaillant en production et agences de presse audiovisuelles. Ils représentent 10,8% du total des JRI.  On compte 515 reporters rédacteurs tous secteurs confondus, soit 3,1% de l’ensemble des reporters rédacteurs.

Presse

écrite

La majorité des reporters rédacteurs est en presse écrite, puisqu’on y retrouve 67,6% de l’ensemble des reporters rédacteurs. Ils représentent 45% de l’ensemble des journalistes en presse écrite. On y retrouve également 91,1% des secrétaires de rédaction. Ceux-ci pèsent pour 10,7% de l’ensemble des journalistes travaillant en presse écrite.

Radio Les reporters rédacteurs en radio représentent 10% du total des reporters rédacteurs et 46,9% des journalistes encartés travaillant en radio. Les rédacteurs présentateurs en radio représentent 71,8% de l’ensemble des reporters présentateurs et 10,4% de l’ensemble de journalistes travaillant en radio.

Télévision Les reporters rédacteurs en télévision représentent 14,2% de l’ensemble des reporters rédacteurs et 45,6% de l’ensemble des journalistes en télévision. Les journalistes reporters d’images représentent 72,6% du total des JRI et 15% de l’ensemble des journalistes travaillant à la télévision.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

37


7.1. Principales fonctions parmi les premières demandes Graph.28 : Les

cinq premières qualifications types déclarées par les journalistes encartés pour la première fois en 2011 (en effectif)

1 298

Reporter Rédacteur

83

Secrétaire de rédaction

77

Journaliste reporter d’images

Rédacteur en chef

47

Photojournaliste

43 0

200

400

600

800

1 000

1 200

1 400

Parmi les journalistes encartés pour la première fois, 67% sont reporters rédacteurs, 4,3% secrétaires de rédaction et 4% journalistes reporter d’images. 2,4% des premières demandes concernent les fonctions de rédacteur en chef et 2,2% les photojournalistes.

Graph.29: Répartition

des reporters rédacteurs encartés pour la 

première fois

183 14%

67 5%

22 2% Presse écrite Télévision Radio Prod AV

229 18%

Autres 796 61%

Les reporters rédacteurs encartés pour la première fois travaillent majoritairement en presse écrite (61%). 18% d’entre eux travaillent en télévision, 14% en radio et 5% en production et agences de presse audiovisuelles.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

38


La profession de journalistes et les femmes

Les journalistes encartĂŠs en 2011

Juin 2012

39


La profession de journalistes et les femmes En 2011, on compte 45,3% de femmes journalistes pour 54,7% d’hommes. Ce pourcentage est en constante évolution depuis 2000 (il était de 44,9% en 2010).

Graph.30 : Répartition Hommes/Femmes Femmes

parmi les journalistes en

2011

Hommes

40 000 35 000 30 000 25 000

20 026 20 680

20 954

21 101

21 182

21 215

21 363

21 386

21 257

21 083

20 627

20 406

15 613

16 060

16 352

16 554

16 880

15 012

15 338

16 788

14 658

16 821

14 152 10 000 13 288

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

20 000 15 000

5 000 0

2000

2001

Graph.31 : Répartition

des femmes journalistes par secteur Femmes

Hommes

100%

80%

53,5%

59,4%

59,1%

46,5%

40,6%

40,9%

Presse écrite

Télévision

Radio

55,8%

60%

40%

20%

44,2%

0%

Prod AV

C’est dans le secteur de la presse écrite qu’on a le plus de femmes journalistes.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

40


Graph. 32 : Evolution de la répartition H/F pour chacun des secteurs de 2000 à 2011 (en %) Prod AV

Hommes

Femmes

80% 70% 59,8%

60%

55,8%

50% 40% 40,2%

44,2%

30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

Presse écrite

2006

2007

Hommes

2008

2009

2010

2011

53,8%

53,5%

46,2%

46,5%

2010

2011

57,0%

59,1%

43,0%

40,9%

2010

2011

Femmes

70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

Radio

2005

2006

2007

Hommes

2008

2009

Femmes

70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Les journalistes encartés en 2011

2009

Juin 2012

41


Télévision

Hommes

Femmes

80% 70%

61,0%

59,4%

39,0%

40,6%

2010

2011

60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

La proportion de femmes journalistes progresse dans tous les secteurs d’activité, excepté en radio, où elle a chuté de 2010 à 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

42


8.1. Les femmes sont plus nombreuses parmi les premières demandes Graph.33 : Evolution à 2011 (en effectif)

du nombre de premières demandes par genre de

Femmes

2000

Hommes

1 800 1 600 1 400 1 200

1 039

1 083

816

853

2010

2011

1 000 800 600 400 200 0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

Les premières demandes sont en baisse chez les hommes et chez les femmes, mais les femmes sont plus nombreuses à faire une première demande que les hommes. En 2011, elles étaient 55,9% contre 44,1% d’hommes. Pour rappel, elles étaient 48,5% en 2000 soit une augmentation de 7,4 points en dix ans.

8.2. Toujours plus de femmes parmi les jeunes journalistes Graph.34 : Répartition en 2011 (en %)

par tranche d ’ âge et par genre des journalistes

Hommes

Femmes

100% 90% 80%

43,5%

46,6%

70%

53,9%

60,5%

65,1%

46,1%

39,5%

34,9%

de 35 à 44 ans

de 45 à 59 ans

60 ans et plus

60% 50% 40% 30%

56,5%

53,4%

20% 10% 0% moins de 26 ans

de 26 à 34 ans

La proportion de femmes est plus élevée parmi les moins de 26 ans et les 26-34 ans, en progression par rapport à 2010 de 0,4 point pour chacune de ces classes d’âge. Rappelons que les journalistes pigistes et en CDD sont plus nombreux dans ces tranches d’âge.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

43


Graph.35 : Evolution de 2000 à 2011 (en %)

de la répartition

Moins de 26 ans

Hommes/Femmes Femmes

par tranche d ’ âge

Hommes

70%

60%

56,9%

56,5%

43,1%

43,5%

2010

2011

50%

40%

30% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

Le pourcentage de femmes chute légèrement parmi les moins de 26 ans de 2010 à 2011 mais elle reste majoritaire dans cette classe d’âge.

De 26 à 34 ans

Femmes

Hommes

70%

60% 53,0%

53,4%

47,0%

46,6%

2010

2011

50%

40%

30% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

Les femmes sont également majoritaires parmi les 26-34 ans depuis 2006 et ont gagné 0,4 point de 2010 à 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

44


De 35 à 44 ans

Femmes

Hommes

70%

60% 54,4%

53,9%

45,6%

46,1%

2010

2011

50%

40%

30% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

Le pourcentage des femmes continue d’augmenter parmi les 35-44 ans et a gagné 0,5 point de 2010 à 2011. Il en est de même pour la classe d’âge des 45-59 ans, où les femmes gagnent 0,8 point. De 45 à 59 ans

Femmes

Hommes

70% 61,3%

60,5%

38,7%

39,5%

2010

2011

66,3%

65,1%

33,7%

34,9%

2010

2011

60%

50%

40%

30% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

60 ans et plus

2006

2007

Femmes

2008

2009

Hommes

70%

60%

50%

40%

30% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

La tranche des 60 ans et plus est relativement importante puisqu’elle représente 6,2% de l’ensemble des journalistes encartés. Les deux tiers sont des hommes, mais le nombre de femmes augmente légèrement de 2010 à 2011 (34,9% en 2011 contre 33,7% en 2010). Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

45


8.3. Femmes journalistes et types de contrat Graph.36 : Répartition Hommes/Femmes parmi l’ensemble accordées par type de contrat en 2011 (en %) Hommes

des cartes

Femmes

100%

80% 57,1%

46,6%

42,1%

53,4%

57,9%

Pigiste

CDD

60%

40%

20%

42,9%

0% CDI

La proportion de femmes est plus élevée parmi les journalistes en CDD et les journalistes pigistes, que parmi les journalistes en CDI. Ces pourcentages sont en augmentation par rapport à 2010 : on comptait 55,1% de femmes parmi les CDD et 52,8% parmi les pigistes. En 2011, ces pourcentages s’élèvent respectivement à 57,9% et 53,4%.

Graph.37 : Répartition Hommes/Femmes type de contrat en 2011 (en %)

parmi les premières demandes par

Hommes

Femmes

100% 90% 80% 70%

46,6%

41,7%

43,5%

53,4%

58,3%

56,5%

CDi

Pigiste

CDD

60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

La proportion de femmes est encore plus élevée parmi les premières demandes de cartes, quel que soit le type de contrat.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

46


Graph.38 : Evolution du nombre d’hommes et de femmes encartés par de contrat de 2000 à 2011 (en effectif) parmi les premières demandes Journalistes encartés en CDI : premières demandes

Femmes

type

Hommes

1 200 1 000 800 600 422

403

400 373

200 0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

352

2010

2011

En 2011, les femmes étaient 53,4% à obtenir la carte pour la première fois parmi les CDI, contre 46,6% des hommes. Le nombre de femmes journalistes encartés en CDI a baissé de 4,7% de 2010 à 2011. Pour les hommes journalistes encartés en CDI, la baisse est de 6%.

Journalistes encartés pigistes : premières demandes

Femmes

Hommes

500 450 400

351

385

350 300 250 200

265

275

2010

2011

150 100 50 0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

En 2011, les femmes étaient 58,3% à obtenir la carte pour la première fois parmi les pigistes, contre 41,7% d’hommes. Ce pourcentage est en augmentation de 8,8% pour les femmes et de 3,6% pour les hommes de 2010 à 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

47


Journalistes encartés en CDD : premières demandes

Femmes

Hommes

350 300

266

294

250 200

226 178

150 100 50 0

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

En 2011, les femmes étaient 56,5% à obtenir la carte pour la première fois parmi les CDD, contre 43,5% d’hommes. Ce pourcentage est en augmentation de 9,5% pour les femmes et de 21,2% pour les hommes de 2010 à 2011.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

48


8.4. Femmes journalistes et fonction de direction Cinq qualifications dites de « direction » et leur répartition H/F sont présentées ci-dessous, pour la période 2000-2011. On assiste à une lente progression de la proportion de femmes parmi l’ensemble de ces fonctions. Une seule fonction comporte une proportion de femmes supérieure à celle des hommes, c’est celle de chef de rubrique (51,7% de femmes). La plus faible proportion de femmes concerne la fonction de directeur/trice de la rédaction (27,1% de femmes).

Graph.39 : Répartition Hommes/Femmes direction de 2000 à 2011 (en %) Rédacteurs en chef

pour les

Femmes

5

premières fonctions de

Hommes

80% 67,5%

70% 60% 50% 40% 30%

32,5%

20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Rédacteurs en chef adjoint

2007

2008

Femmes

2009

2010

2011

Hommes

80% 70%

63,4%

60% 50% 40% 36,6%

30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Les journalistes encartés en 2011

2009

2010

Juin 2012

2011

49


Chef de service

Femmes

Hommes

80% 70%

62,8%

60% 50% 40% 37,2%

30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Directeur de la rĂŠdaction

2007

2008

Femmes

2009

2010

2011

Hommes

90% 80%

72,9%

70% 60% 50% 40% 30% 27,1%

20% 10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

Chefs de rubrique

2006

2007

Femmes

2008

2009

2010

2011

Hommes

80% 70% 60%

51,7%

50% 48,3%

40% 30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Les journalistes encartĂŠs en 2011

2009

2010

Juin 2012

2011

50


Graph. 40 : Répartition des femmes journalistes pour deux grandes fonctions de direction par secteur d’activité de 2000 à 2011 (en %) production et agences de presse audiovisuelles Rédacteurs en chef

Femmes

Hommes

90%

80,0%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 20,0%

10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Rédacteurs en chef adjoints

2007

2008

Femmes

2009

2010

2011

Hommes

90% 80% 70% 52,5%

60% 50%

47,5%

40% 30% 20% 10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Dans le secteur de la production et agences de presse audiovisuelles, le pourcentage des femmes rédacteurs en chef a augmenté de 2004 à 2008, pour baisser à nouveau à partir de 2008. Leur pourcentage reste faible (20%). Par contre, les femmes ont fortement augmenté parmi les rédacteurs en chef adjoints et leur proportion est aujourd’hui supérieure à celle des hommes (52,5%).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

51


presse écrite Rédacteurs en chef

Femmes

Hommes

80% 65,6%

70% 60% 50% 40% 30%

34,4%

20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

Chefs de service

2006

2007

Femmes

2008

2009

2010

2011

Hommes

80% 70%

62,8%

60% 50% 40% 37,2%

30% 20% 10% 0%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Dans le secteur de la presse écrite, les rédactrices en chef, après avoir légèrement progressé sur la période, représentent un tiers de la fonction aujourd’hui, et un peu plus pour la fonction de chef de service (37,2%).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

52


radio Rédacteurs en chef

Femmes

Hommes

90% 75,6%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

24,4%

10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

Directeurs d’édition

2006

2007

Femmes

2008

2009

2010

2011

Hommes

90% 80% 70% 57,0%

60% 50% 40%

43,0%

30% 20% 10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Dans le secteur de la radio, les rédactrices en chef représentent un quart de la fonction et leur évolution est relativement lente. Par contre, les directrices d’édition ont beaucoup augmenté à partir de 2004, et atteignent aujourd’hui 43%.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

53


télévision Rédacteurs en chef

Femmes

Hommes

90% 77,7%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

22,3%

10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Rédacteurs en chef adjoints

2007

2008

Femmes

2009

2010

2011

Hommes

90% 76,1%

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20%

23,9%

10% 0% 2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Dans le secteur de la télévision, les femmes rédacteurs en chef ont peu évolué sur la période et atteignent 22,3% en 2011. Leur pourcentage est légèrement supérieur parmi les rédacteurs en chef adjoints (23,9%).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

54


Les rémunérations : lentes progressions

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

55


Les rémunérations : lentes progressions 9.1. Les journalistes en CDI Graph.41 : Répartition des brut moyen en 2011 (en %)

journalistes en

1,1% 0,1%

0,4%

CDI

selon le salaire mensuel

Non réponse

1,5%

De 500 à 1.000 euros

6,0%

7,0%

7,4%

De 1.001 à 1.500 euros De 1.501 à 2.000 euros

10,5%

De 2.001 à 2.500 euros

17,4%

De 2.501 à 3.000 euros

De 3.001 à 4.000 euros De 4.001 à 5.000 euros

15,3%

De 5.001 à 6.000 euros De 6.001 à 10.000 euros De 10.001 à 40.000 euros

31,4%

Plus de 40.000 euros

57,2% des journalistes encartés gagnent entre 2.000 et 4.000 euros mensuels brut en 2011. Ils étaient 58% en 2010. 8,9% des journalistes encartés gagnent moins de 2.000 Euros mensuels en 2011. Ils étaient 9,2% en 2010. Ils étaient 32% à gagner plus de 4.000 euros mensuels en 2011, contre 30% en 2010.   Le salaire moyen des journalistes encartés en CDI était de 3.848 euros mensuels en 2010. Le salaire médian s’élève à 3.421 euros.

Graph.42 : Evolution à 2011 (en euros)

du revenu mensuel des journalistes en

Euros courants

CDI

de

2000

Euros constants

4 500

4 000

3 653

3 838

4 069 3 695

3 630

3 815 3 607

3 621

3 000

3 224

2001

2002

2003

2004

2005

3 752

3 848 3 848

3 573 3 331

3 173

3 018

2000

3 406

3 359

3 705

3 675

3 696

3 500

2 500

3 633

2006

3 405

2007

3 488

2008

Les journalistes encartés en 2011

2009

2010

Juin 2012

2011

56


9.2. Les journalistes pigistes Graph.43 : Répartition des journalistes mensuels moyens en 2011 (en %) 0,7% 0,3%

pigistes selon les revenus

Non réponse

0,7%

Moins de 500 euros

6,7%

De 500 à 1.000 euros

12,9%

12,1%

De 1.001 à 1.500 euros De 1.501 à 2.000 euros 11,5%

18,5%

De 2.001 à 2.500 euros De 2.501 à 3.000 euros De 3.001 à 4.000 euros De 4.001 à 7.000 euros

17,1%

De 7.001 à 10.000 euros

18,1%

Plus de 10.000 euros

32,1% des journalistes pigistes gagnaient moins de 1.500 euros mensuels brut en 2011, 35,2% entre 1.500 et 2.500 euros et 30,3% plus de 2.500 euros par mois.

Graph.44 : Evolution du de 2000 à 2011 (en euros)

revenu mensuel moyen des journalistes pigistes

Euros courants 2 600

Euros constants

2 520

2 400 2 274

2 250

2 263 2 141

2 200 2 000

2 117

2 045

2 201 2 132

2 087

2 110

1 978

1 912

1 937

1 927

2004

2005

2006

2 267 2 221

2 121

1 800 1 879

2 206

2 280 2 280

2 128

1 977

1 600 1 400

2000

2001

2002

2003

2007

2008

Les journalistes encartés en 2011

2009

2010

Juin 2012

2011

57


9.3. Les journalistes en CDD Graph.45 : Répartition des journalistes mensuels moyens en 2011 (en %) 1,5%

1,5%

0,3% 0,1%

en

CDD

selon les revenus

Moins de 500 euros

2,1%

De 500 à 1.000 euros

5,0%

15,2%

De 1.001 à 1.500 euros

De 1.501 à 2.000 euros

16,9%

De 2.001 à 2.500 euros De 2.501 à 3.000 euros De 3.001 à 4.000 euros De 4.001 à 5.000 euros

21,13%

15,4%

De 5.001 à 6.000 euros De 6.001 à 10.000 euros

20,7%

De 10.001 à 40.000 euros

17,4% des journalistes en CDD gagnaient moins de 1.500 euros mensuels brut en 2011, 42% entre 1.500 et 2.500 euros et 40,6% plus de 2.500 euros par mois.

Graph.46 : Evolution du de 2000 à 2011 (en euros)

revenu mensuel moyen des journalistes en

Euros courants 2 800

Euros constants

2 713 2 489

2 600 2 400

CDD

2 332

2 431

2 426

2 361

2 432 2 293

2 347

2 527

2 482

2 475

2 482

2010

2011

2 403 2 317

2 200

2 279

2 263

2 000

2 125

2 166

2 145

2 117

2003

2004

2005

2006

2 279

2 261

2007

2008

1 800 1 926 1 600 1 400 2000

2001

2002

Les journalistes encartés en 2011

2009

Juin 2012

58


9.4. Moyenne et médiane des salaires et des piges Moyennes et médianes en 2011 (en euros)

des salaires et des piges par type de contrat

CDI

Pigistes

CDD

Moyenne

Médiane

Moyenne

Médiane

Moyenne

Médiane

Ensemble

3 848

3 421

2 280

1 973

2 482

2 230

Femmes

3 535

3 234

2 203

1 914

2 414

2 231

Hommes

4 082

3 573

2 365

2 050

2 575

2 215

1ère demande

2 388

2 200

1 836

1 757

1 920

1 786

Renouvellement

3 889

3 454

2 334

2 000

2 783

2 562

Diplômés d’un cursus reconnu

4 221

3 684

2 300

2 180

2 662

2 406

Diplômés d’un cursus non reconnu

3 777

3 369

2 276

1 918

2 428

2 163

En 2011, les revenus des femmes en CDI sont inférieurs de 13,4% à ceux des hommes. L’écart se creuse par rapport à 2010, puisqu’il était de 12,3%. L’écart est plus faible chez les pigistes (6,8%) et les CDD (6,2%). Un journaliste diplômé d’un cursus reconnu en CDI ou en CDD gagne en moyenne 12% de plus qu’un journaliste diplômé d’un cursus non reconnu.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

59


Moyennes

et médianes des salaires et des piges par type de contrat et

secteur en

2011

(en

euros)

CDI

Pigistes

CDD

Moyenne

Médiane

Moyenne

Médiane

Moyenne

Médiane

4 629

3 921

3 279

2 537

3 548

3 102,5

Femmes

4 118

3 500

2 718

2 500

3 218

2 900

Hommes

4 890

4 171

3 937

2 650

3 878

3 500

3 775

3 348

2 179

1 853,5

2 446

2 200

Femmes

3 514

3 170

2 153

1 814

2 432

2 230

Hommes

3 984

3 500

2 209

1 913

2 465

2 145

3 480

3 330

2 068

1 777

1 994

1 790

Femmes  

3 303

3 216

1 905

1 720

1 922

1 801

Hommes

3 589

3 412

2 236

1 850

2 072

1 708

4 449

3 792

2 537

2 345

2 549

2 552

Femmes

3 839

3 552

2 480

2 310,5

2 398

2 500

Hommes

4 815

3 960

2 589

2 398,5

2 774

2 642

PROD AV

presse écrite

RADIO

télévision

C’est dans le secteur de la production et des agences de presse audiovisuelles que la moyenne des salaires et des piges est la plus élevée, suivi de la télévision, et c’est en radio qu’elle est la plus basse. L’écart de salaire entre hommes et femmes parmi les journalistes en CDI dans la production et agences de presse audiovisuelles est de 15,6% et de 20% dans le secteur de la télévision. Dans le secteur de la radio, l’écart est de 8%.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

60


Conclusion

Les journalistes encartĂŠs en 2011

Juin 2012

61


Conclusion Effectif : la tendance à la baisse se poursuit Pour la deuxième année consécutive, le nombre de journalistes diminue en 2011 (-0,35%).   Néanmoins, la baisse se révèle inférieure à celle observée en 2010 (-1,31%).  Fait notable, ce phénomène touche exclusivement les renouvellements de cartes de presse (210 de moins en 2010), ce qui laisse supposer que des journalistes quittent la profession. En revanche, les premières demandes, elles, augmentent (+4,2%) par rapport à 2010.

Une précarisation des emplois La situation des journalistes se dégrade, marquée par une précarisation des emplois : un journaliste sur cinq (20,5%) est en CDD ou pigiste. Ce sont principalement les CDD qui augmentent (+57,8% de 2008 à 2011). Premiers concernés : les nouveaux entrants dans la profession. Seuls 39% des premières demandes de cartes de presse se font en CDI (contre 74,2% pour l’ensemble des journalistes). Les jeunes sont donc particulièrement touchés : près des deux tiers (63,2%) des moins de 26 ans sont en CDD ou pigistes (contre 60% en 2010 et à peine 50% en 2009). Le taux de pigistes et de CDD augmente aussi chez les 26-34 ans (30,7%, soit +1,4 point par rapport à 2010).

Une population plus âgée La moyenne d’âge des journalistes encartés s’élève légèrement : 42,7 ans en 2011, contre 42,3 ans en 2010. Chez les journalistes permanents, cette moyenne atteint 43,5 ans (contre 39,4 ans pour les pigistes et 31,3 ans pour les CDD). Au final, les 45-49 ans constituent la tranche d’âge la plus importante (35% des journalistes encartés, soit + 0,7 point par rapport à 2010). Quant à l’âge moyen d’obtention de la première carte, il franchit le seuil des 30 ans (30,2 ans en 2011 contre 29,8 ans en 2010).

Plus de femmes, mais largement minoritaires aux postes de décision La proportion de femmes continue de croître. Plus nombreuses à faire une première demande que les hommes (55,9% contre 44,1%, soit + 7,4 points en dix ans), elles sont majoritaires parmi les jeunes journalistes (56,5% des moins de 26 ans et 53,4% des 26-34 ans). Elles restent davantage concernées par les emplois précaires et leur rémunération demeure inférieure à celle des hommes (13,4% d’écart pour les journalistes en CDI, en augmentation par rapport à 2010). Largement minoritaires aux postes de décision, elles semblent se heurter au « plafond de verre » : leur pourcentage progresse faiblement parmi les fonctions de direction (32,5% de rédactrices en chef en 2011).

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

62


Cursus reconnus : une hausse significative Représentant 16% des journalistes encartés, les journalistes issus d’un cursus reconnu par la profession voient leur nombre augmenter de manière significative (+3,8 points). Parmi les CDI, ils gagnent en moyenne 12% de plus que leurs congénères non diplômés d’une filière reconnue.

Presse écrite : une baisse régulière La presse écrite constitue toujours le premier secteur d’activité des journalistes. Cependant, elle accuse une baisse régulière, notamment parmi les premières demandes (63,1% des journalistes encartés pour la première fois), alors que ce taux augmente en radio et en télévision.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

63


Retrouvez les autres rapports sur les sites internet des observatoires : Presse : www.metiers-presse.org - Les salariés de la presse en 2010 (3ème trimestre)  - La formation professionnelle continue dans les entreprises de presse en 2011 (3ème trimestre)

Audiovisuel : www.cpnef-av.fr delegation@cpnef-av.fr 01 44 88 24 24

En 2008, les partenaires sociaux de la section journalistes de la Cpnef audiovisuel ont réalisé une étude sur leur périmètre d’après les données de la CCIJP. Cette étude, réalisée par l’AFDAS, est consultable sur le site www.cpnef-av.fr 

Si vous souhaitez des données complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter : Nathalie Barret

Elise Plissonneau

Sonia Silva

n.barret@afdas.com

e.plissonneau@afdas.com

s.silva@afdas.com

01.44.78.77.85

01.44.78.36.78

01.44.78.38.51

Informations métiers La cartographie des métiers de la presse est disponible en ligne :  http://cartographie.metiers-presse.org/  Elle fournit des informations sur les différents métiers que l’on  trouve en presse écrite.  Avec ces informations, vous pouvez décrire votre profil en  vous connectant à la cartographie des métiers. 

Cartographie des métiers de la presse Le répertoire des métiers de l’audiovisuel est disponible sur le lien suivant :    http://www.audiovisuel-metiers.fr 

Vous pouvez retrouver le panorama des formations en journalisme audiovisuel en vous rendant sur le site de la CPNEF AV.

Les journalistes encartés en 2011

Juin 2012

64


Les journalistes encartés en 2011