Page 1

Tristan Delagneau Portfolio 2007/2014


38


CV


TRISTAN DELAGNEAU 16 bis rue des Plantes 75014 – PARIS Tél : 0676076804 tristan.delagneau.contact@gmail.com

FORMATION 2012

Master d’architecture avec mention - Octobre 2012 Ecole Spéciale d’Architecture, Paris

2010

Licence d’architecture Ecole Spéciale d’Architecture, Paris

2005 - 2007

Baccalauréat Scientifique Lycée Charles de Gaulle, Caen

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES 2014

Studio Odile Decq - Janvier 2014 Mission sur le rendu de 2 concours

2013

Musée de la guerre - Septembre / Novembre 2013 Création de jeux vidéos pour bornes interactives, Nouméa

Esquisse d’extension de maison pour un particulier - Mai / Juin 2013

Architecture to air - Mars / Avril 2013 Missions en freelance, Architecture, Paris

2012

Ayastudio - Novembre 2011 / Février 2012 Stage, Architecture, Paris

2


2011

h2O architectes - Février 2011 / Avril 2011 Stage, Architecture, Paris

2010

Complex City - Juillet 2010 Stage, Architecture, Paris

2009

ODC architectes - Février 2009 Stage, Architecture, Paris

2008

Chesnel Bâtiment - Janvier 2008 Stage, Maçonnerie, Caen

COMPETENCES LOGICIELS

Graphisme: Photoshop, Illustrator, InDesign, Yedgraph

Modélisation 2d et 3d: Autocad, Rhinocéros, Vray, Grasshopper

Montage video: Adobe Première

Bureautique: Suite Office

LANGUES

Anglais - Bon

Jeux vidéo: Construct 2

EXPOSITIONS 2013

Exposition du meilleur diplôme Galerie Spéciale, 75014, Paris 3


4


Sommaire

AGENCES Médiathèque, Studio Odile Decq KPSG, Studio Odile Decq Grad School, [Ay]A Studio Psilocybe, [Ay]A Studio

.................. p.7 .................. p.8 .................. p.12 .................. p.18 .................. p.24

DIPLÔME Ghosts from Needle Park

.................. p.27 .................. p.28

ATELIERS Mid-Wife Laboratory Alternative Cemetary Fragment Les Bois Sans-Nom Mechanica Putrescit

.................. p.41 .................. p.42 .................. p.44 .................. p.46 .................. p.48 .................. p.50 .................. p.52

AUTRES Pyromaniac Billy contre les Bactéries

.................. p.55 .................. p.56 .................. p.58

5


6


AGENCES

7


Médiathèque CONCOURS - CARCASSONNE, FRANCE STUDIO ODILE DECQ

8


9


10


11


Kinmen Passenger Service Center CONCOURS - KINMEN, TAIWAN STUDIO ODILE DECQ

12


13


14


15


16


17


grad school CAMPUS SONORA NORTE, MEXIQUE [AY]A STUDIO

SEMESTRE 9/10 - 2012/2013

18


19


20


21


22


23


PSILOCYBE UNAM, MEXICO, MEXIQUE [AY]A STUDIO

SEMESTRE 9/10 - 2012/2013

24


25


26


Dipl么me

27


Ghosts from Needle Park PLATZPITZ PARK, ZURICH, SUISSE DIRECTEURS: RICARDO DE OSTOS & CHRISTIAN DELECLUSE

PROJET

Le projet traite de l’univers de l’addiction aux drogues et se situe à Zurich en Suisse, dans le Platzpitz Park, scène ouverte de la drogue surnommée le Needle Park dans les années 90. Sans trouver de solution classique, la Suisse fût alors la première à développer les centres d’injections supervisés, aujourd’hui même sujet de débat en France. SEMESTRE 9/10 - 2012/2013

28


Le projet se divise en deux programmes : une salle d’injection supervisée (SIS), et un programme expérimental de cure. Le but premier d’une SIS est de réduire les risques d’overdoses et d’infections, mais dans un second temps c’est aussi de faire un pas vers les drogués, un pas de la société qui ne les juge pas, ne les condamne pas, et finalement leur offre une petite place. C’est ce second temps qui constitue la première étape du chemin vers une possible cure, le SIS a donc plus qu’un simple rôle de santé publique, c’est l’ouverture d’un dialogue. En confrontant le SIS et le programme de cure, c’est ce dialogue que le projet d’architecture a pour objectif de développer avec la boucle suivante : les drogués viennent dans le SIS, puis ont un contact avec la cure, y vont peut être et inspirent à leur tour d’autres consommateurs qui vont alors en cure, etc... 29


30


Concrètement donc, le projet divise les deux programmes en deux bâtiments distincts sur le site où le principe de dialogue va s’établir de manière visuelle, de la vue du SIS sur le programme de cure. 31


La cure est liée à l’essence même du projet qui ne considère pas la drogue comme mauvaise mais juste incomprise ou mal utilisée. Celle ci s’inspire de sociétés dites primitives familières de la drogue où l’on n’y parle pas de récréation mais d’outil. Un outil de médecine ici par l’introspection personnelle : le principe, c’est que celle ci se passe dans la tête du patient à travers son voyage intérieur accompagné. Le lieu de la cure est donc à la fois le bureau du psychiatre, mais surtout l’esprit du patient. Ainsi, la cure ne se fera pas dans un bâtiment, mais dans le parc lui même, dans la nature comme lieu à la fois le plus simple, mais le plus essentiel. Lors d’une séance, le « bureau » du psychiatre se détache alors du bâtiment pour errer dans le parc, on l’appelle le Therapy Ship. 32


33


Du coté du SIS, les boxes d’injection rebaptisés Injection modules se retrouvent devant un entonnoir visuel toujours pointé sur le Therapy ship en déplacement. Ce système permet dans un premier temps au consommateur de se demander de quoi il peut s’agir avant de le demander au personnel et d’engager alors un dialogue sur la thérapie. Par la suite, cette vision discrète mais omniprésente à chaque injection se rappellera au consommateur comme un petit signe, une petite lueur qui reste dans un coin de la tête jusqu’à ce qu’on décide de l’importance qu’elle doit prendre ou non. 34


35


Pour finir, bien que l’interaction principale se déroule entre les patients et les junkies, le lieu même d’interaction qui est le parc constitue l’espace public et introduit le rapport aux personnes lambdas. Celui de la drogue à la société, de l’illégal au légal où l’architecture du Therapy ship et des Injection modules se situe à cheval entre le parc et le programme qu’ils abritent pour jouer sur l’étrangeté d’un phénomène, l’incompréhension, et la spéculation imaginative qui peut l’accompagner. 36


37


38


VOIR LA VIDEO

39


40


ateliers

41


Mid-Wife Laboratory PETER STREET, LONDRES, ROYAUME-UNI ATELIER RICARDO DE OSTOS

PROJET

Mid-wife Laboratory est un projet de science fiction qui spécule sur un futur proche transhumaniste où l’homme a tellement modifié son envirronement qu’il doit remodeler sa propre nature pour s’y integrer complétement. Le projet se place comme un laboratoire expérimental à l’intérieur duquel ces modifications sont directement integrées aux foetus dont le bâtiment est devenu la mère. SEMESTRE 7 - AUTOMNE 2010

42


Ce ne seront plus seulement les enfants de deux personnes, mais ĂŠgalement de la technologie avec laquelle ils partageront dĂŠsormais une nature commune, adaptĂŠe au monde qui les attends.

43


Alternative Cemetary RIDGMOUNT STREET, LONDRES, ROYAUME-UNI ATELIER RICARDO DE OSTOS

PROJET

Le projet de cimetière alternatif propose une nouvelle réponse à la crise de surpopulation dans les cimetières londoniens. Ici la mémoire des défunts se fait à l’echelle du cimetière tout entier et non plus à celle d’une tombe unique, couteuse et non éternelle. Les défunts suivent un processus naturel dans le biodigesteur qui d’une part fertilisera l’ensemble du cimetière et de l’autre, par la production et le traitement de biogaz, alimentera de petites Led visibles uniquement de la chapelle, lieu de recueillement. SEMESTRE 8 - PRINTEMPS 2011

44


45


Fragment ROCHERS DES PARCS, NORMANDIE, FRANCE ATELIER ANNE DEMIANS

PROJET

Le bâtiment apparait au loin comme un bloc massif, un monolithe planté là dont on ne sait vraiment s’il surgit ou s’il s’enfonce dans la pente.

SEMESTRE 5 - AUTOMNE 2009

46


En s’approchant, on voit le volume fissuré de parts en parts, et lorsqu’on y pénetre, on a l’impression de se retrouver dans une carrière. Ou plutôt un village troglodyte, en effet les volumes massifs abritent des logements et les circulations opportunistes exploitent l’espace quand elles ne sont pas taillées dans la masse ou rajoutées pour franchir un obstacle.

47


Les Bois LE HAVRE, FRANCE ATELIER REZA AZARD

PROJET

L’exercice portait sur l’univers d’une oeuvre littéraire (“1984” de Georges Orwell) comme contexte architectural. Dans un premier temps, le Permamouv’ nulle part est né: une machine absurde visant à traduire l’univers du livre par son système. Celle-ci n’a pour but que d’exister en tournant sur elle même, alimentée en carburant humain. SEMESTRE 6 - PRINTEMPS 2010

48


A partir de “1984”, le projet se veut être un système qui tend a capter les gens et à les retenir, les hypnotiser pour qu’ils perdent leurs repères et y restent le plus longtemps possible. Le projet situé sur un lieu de passage est un grand parc ouvert à tous où sont disseminés des programmes publiques parmi un labyrinthe de poteaux identiques. S’il n’est pas si compliqué de se rendre à la bibliothèque ou au théatre, il est pourtant bien plus difficile de retrouver son chemin à la sortie quand les points de repères évidents ont disparu. Le visiteur ne sait plus vraiment où il est, perdu dans la forêt. 49


Sans-Nom SCULPTURE ATELIER DIDIER FAUSTINO

PROJET

Sujet : Créer un objet, une forme uniquement avec du carton gris et dont les dimensions sont comprises dans un cube de 30cm de coté. Puis déterminer une echelle. SEMESTRE 1 - AUTOMNE 2007

50


51


Mechanica Putrescit EGOUTS, PARIS, FRANCE ATELIER RICARDO DE OSTOS

PROJET

Créée pour nettoyer les égouts et faire directement concurrence aux rats, cette créature évolue de manière autonome en collectant les déchêts pour en extraire le biogaz afin de se mouvoir jusqu’à son prochain “repas”. Bien que totalement artificielle, celle-ci fait pourtant partie integrante de l’écosystème des égouts. Et comme concurrente directe du rat, on imagine naturellement les deux espèces se disputer régulièrement un trognon de pomme ou une zone entière.

SEMESTRE 8 - PRINTEMPS 2011

52


53


54


AUTRES

55


Pyromaniac COURT-METRAGE ATELIER RICARDO DE OSTOS

PROJET

Court metrage inspiré de l’oeuvre “the concentration city” par J. G. Ballard. Dans un monde où n’existe que la ville et où le ciel, la terre et le soleil même sont devenus des légendes. Un individu décide de faire sauter les murs, si ce n’est pour voir ce qu’il y a derrière au moins pour voir plus loin. Du terrorisme au service de l’art. SEMESTRE 7 - AUTOMNE 2010

56


VOIR LA VIDEO

57


Billy contre les Bactéries MUSEE DE LA GUERRE, NOUVELLE CALEDONIE, FRANCE

PROJET

Jeu vidéo ayant pour but d’expliquer aux enfants comment réaliser un antibiogramme de façon ludique. Pour cela il leur faudra aider Billy, infecté par des bactéries, en se rendant au laboratoire afin de réaliser un antibiogramme pour trouver l’antibiotique le plus efficace et le guérir.

AOUT 2013

58


59


Portfolio Tristan Delagneau 2014  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you