Issuu on Google+

M A G A Z I N E G R AT U I T # 1 7 • G U A D E L O U P E • O C T O B R E 2 0 0 9


sommaire

édito

Evènements................................................................. 5 - Crédit Agricole Guadeloupe - RFO - WSOP à Las Vegas

Interview.......................................................................... 8 Liliane Francil

Shopping...................................................................... 11 - Guess - Krys - First Class - TSV Bootik - After Délices

Restaurants............................................................... 16 - L'Habitation Barclay's - L'Atelier du Goût

Beauté............................................................................ 18

Mode................................................................................ 23 Ma boutique et moi............................................ 29 - Snorky's - Bulle de Beauté

Forme.............................................................................. 33 - Les Experts - Imagin'hair - Kanelia

Ambiance de rédaction En général, à trendy’s, la bonne humeur règne. Même si on s’est levé du mauvais pied, c’est difficile de rester ronchon. Snoopy, le chien fétiche est le premier à nous faire la fête quand on arrive au bureau et les petits cafés s’avalent à la vitesse grand V pour avoir du tonus. Mais, là où ça se corse, c’est quand on a décidé de vous faire plaisir et de trouver des idées nouvelles. On met le turbo, on s’affaire dans tous les sens et résultat : et bien oui, comme dans

Stuff................................................................................... 36

toutes les rédactions du monde, on est toujours à la bourre pour

Autocritique. .............................................................. 37

plus on les partage, plus il y en a. Oui, on a pensé aux hommes

Surbook......................................................................... 38

et Bruno, le photographe, à force de s’arracher les cheveux à cause

- Speedy - Carribean Motos Services La iQ de Toyota

Soirées........................................................................... 41

boucler. Mais les résultats sont là et comme les bonnes choses, aussi, les pauvres, ils ne sont que deux et entre Gérald, le directeur de nous, ils ont préféré se raser la tête. Oui, tous les deux... Mais nous on les préfère avec. Alors, ça repousse. Trêve de joke. Celles qui ont un peu abusé côté friandise durant l’été vont pouvoir suivre tel un feuilleton en 3 actes l’aventure de Peggy aux mains de nos experts FWI. Je ne vous en dis pas plus. Ouvrez vite ce 17e (déjà !) numéro. Il est plein de surprises. Que des bonnes. Marie-Ange Terrasse, la rédac’chef P.S : merci à tous ceux qui m’ont témoigné leur amitié et leur soutien dans l’épreuve que j’ai traversée. La vie continue…malgré tout.

Périodique gratuit édité par Directeur de publication : Gérald Del Moral Rédactrice en chef : Marie-Ange Terrasse Secrétaire administrative : Caroline Dupont Article Beauté : Vincent Jabes Photos mode : Teddy Vestris Crédit photos : Bruno Michaux-Vignes 0690 55 53 92 Crédit photos "Ma boutique et moi" : Philippe Miljevic et Bertrand Vallier 0690 46 23 57 Mise en page : Epicure Prod Régie publicitaire : Epicure Prod Guadeloupe : Immeuble Arno’Son Commerciales : Sabrina Bernadi 0690 503 503 Sylvie Constant 0690 412 909 Rue de l’industrie Prolongée Jarry - 97 122 Baie-Mahault Tél : 0590 32 43 53 - Fax : 0590 98 22 31 Martinique : Centre d'affaire la Valmenière - 97200 Fort-de-France Tél : 0596 59 75 59 / 0696 31 09 19 - Fax : 0596 59 75 93 Iles du Nord : 10e Hope Estate - Grand Case - Saint-Martin Commerciales : Nathalie Jacaria - 0690 15 55 22 - 0590 58 75 90 Impression : Antilles Imprimerie Couverture : JP Daive Photo Retouching N° ISSN : 1961-3644

Ethan et Alone à Atlantis aux Bahamas

E-mail : trendyslecteurs@gmail.com Le magazine poursuivra conformément aux lois, la reproduction ou la contrefaçon des modèles, dessins et textes publiés dans la rédaction et la publicité de Trendy's.

Trendy’s Guadeloupe • Page 3


év è n e m e n t s

Le Crédit Agricole Guadeloupe agr andit sa «Ter r itoire attitude .» C

’est en présence de nombreuses personnalités du monde institutionnel, économique et judiciaire que le Crédit Agricole de Guadeloupe a inauguré son Centre d’affaires de Jarry le 25 septembre dernier. Un bâtiment à l’architecture futuriste, regroupant un ensemble de services et d’expertises dédié au développement des entreprises de notre région. 30 collaborateurs, experts dans leur métier respectif sont à la disposition des clients et des prospects. En un même lieu, et grâce à des outils innovants, seront facilitées les opérations courantes de trésorerie et accessibles les réponses aux problématiques portant sur la gestion des entreprises et la gestion patrimoniale des dirigeants. Déjà leader sur tous les marchés, le Crédit Agricole marque son ancrage sur la Guadeloupe et sa volonté d’accompagner le développement économique du Département. Après l’intervention des divers responsables et la cérémonie du «ruban», la visite pouvait commencer et un cocktail permettait aux nombreux invités de se restaurer.

rfo

ouvre sa nouvelle grille TV et radio aux médias et à ses partenaires, donc à vous tous.

S

coop : avec l’arrivée de la TNT en 2011, RFO n’est plus une filiale de France Télévision, elle devient collaboratrice à part entière du réseau ultramarin du groupe France Télévision. Liliane Francil, la toute nouvelle directrice régionale de RFO Guadeloupe a convoqué la presse et ses partenaires pour la traditionnelle conférence de presse de rentrée 2009/2010. Le versant Radio se place sous le signe de la continuité et de l’évolution, celui de la télévision sous celui de l’identité et de la modernité. On y retrouvera les journalistes, animateurs, techniciens que l’on connaît qui nous renvoient quotidiennement (avec 740 heures de TV et 7500 de radio) le reflet de la vie, de l’âme guadeloupéenne dans sa diversité et son identité propres. Côté Télé, être au cœur du patrimoine et de la diversité en promouvant plus de culture, d’émissions musicales, ce tout en phase avec «notre» société. De l’info, encore de l’info au travers des JT bien sûr mais aussi de docus, à froid et de débats, à chaud. On n’oublie pas le sport, mais comment pourrait-ton d’ailleurs, c’est une passion locale incontournable. À l’écoute de son public, RFO avec 35,5% d’audience cumulée veut confirmer et renforcer son ancrage. Un service public dégagé des contraintes purement commerciales, qui outre des cadeaux saura surtout offrir du savoir. C’est cela la différence. Pas de doute, les grilles de RFO sont ouvertes, largement ouvertes vers l’intérieur comme vers l’extérieur. N’y aurait-il pas là pas l’empreinte d’une touche féminine ?

Trendy’s Guadeloupe • Page 5


Des guadeloupéens aux

év è n e m e n t s

WSOP à Las Vegas, c’est pas du bluff !

L

es World Series of Poker, la plus grande série de tournois au monde est le rendez-vous incontournable de tous les joueurs de poker de la planète, un phénomène de masse auquel la Guadeloupe n’échappe pas. Depuis la création de l’association «Guadeloupe Poker Club», le 1er club poker des Antilles, les joueurs les plus émérites participent à ce tournoi dans la Mecque du jeu, Las Vegas, bien sûr. Félicitations pour les dernières super performances d’Allan, respectivement 780e sur 6000 et Rudolph, 800 sur 3000, une paire à coeur. Sans compter 11 000€ de gains en cash. Peut-être un «tournant» dans la réussite d’une ligue Antilles Guyane qui compte bien ne pas en rester là.

Trendy’s Guadeloupe • Page 7


i n t e rv i e w

Liliane FRANCIL,

directrice régionale PÔLE RFO Guadeloupe

E

n tant que femme, je la définirais avant tout comme une grande amoureuse. Amoureuse de la vie, amoureuse de l’amour, amoureuse du travail bien fait. Aller jusqu’au bout de ses actes, pesant malgré tout le pour et le contre, elle semble n’avoir volé que de ses propres ailes qui l’ont aidées à changer d’horizon quand l’occasion s’en pré-

sentait. Un entretien souvent entrecoupé de longs silences et de réflexion, matinée de séduction dans lequel elle excelle, comme elle le dit elle-même. Une sacrée nana, grande, belle et qui sait rester très simple.

Comment êtes-vous devenu ce que vous êtes ? Par plusieurs chemins dont celui de la mobilité et de la détermination. J’ai voulu donner, dans ma fonction de mère l’exemple d’une vie au travail épanouie. J’ai commencé ma carrière en 1983 comme pigiste et je suis désormais là où je suis. Que considérez-vous comme votre plus grande réussite? Mes deux fils. Je ne voulais pas de fille… Pour vous une journée de travail, c’est… Lourd et long. Je me lève vers 5h30 du matin et me couche bien souvent vers 23h. Mais je ne fais pas que travailler, je m’occupe de moi aussi. La maison, les enfants et mon sport. Qu’est-ce qui vous fait lever le matin? En général, une bonne nuit et ce que je me suis promis de faire dans la journée. Ce qui vous permet de rester en forme ? L’amour de la vie, l’amour des autres, et le sentiment de vivre une vie privilégiée malgré toutes ses contraintes. Votre meilleur moment professionnel «Partition» l’émission musicale que je dirigeais de 1994 à 1997 lorsque j’étais en Guadeloupe. Pas moins de 30 programmations en live et en public et qui a permis aux auditeurs de découvrir des pointures de la musique comme Célia Cruz… Et le pire ? Les coups bas. La jalousie que j’ai rencontrée parfois sur mon parcours professionnel. Je l’ai ressenti de la part des hommes en Martinique particulièrement, qui me s’adressaient à moi comme si j’étais leur femme. Je l’ai moins vécu en Guyane. Je vais dire qu’en Guadeloupe, ce serait plutôt entre les deux. Complétez la phrase : ce n’est pas dur de réussir, il suffit de…

Trendy’s Guadeloupe • Page 8

C’est plus difficile quand on est une femme mais tellement plus gratifiant. Derrière la réussite d’une femme, il y a souvent une grande humilité, la réussite est ailleurs qui se confond avec le projet de réussir pour son entreprise. Votre anti-coup de mou ? Le lâché prise. J’écoute de la musique. Je ne suis accro ni à la cigarette, ni au café. J’écoute mon corps, j’attends le moment où il me dit «basta». je le fais d’ailleurs facilement dans mon bureau. Le meilleur conseil qu’on vous ait donné ? D’accepter mon nouveau poste à la Guadeloupe lorsque j’étais encore en Guyane. Quel autre talent auriez-vous voulu avoir ? Celui de jouer d’un instrument de musique ou savoir chanter. Quelle personnalité aimeriez-vous rencontrer et que lui diriez-vous ? Je ne suis pas une fanatique. J’aimerais rencontrer un prophète, un personnage spirituel de préférence comme le Dalaï Lama. Pour moi, Dieu est contemporain. La dernière fois que vous avez éclaté de rire ? À l’instant, j’éclate très souvent de rire. La dernière fois que vous avez pleuré ? Quand j’ai perdu ma mère, il y a 4 ans. Parce qu’elle savait ce qui était bien pour moi. C’est elle qui m’a poussé à accepter de partir en Guyane. Le plus dur quand on perd un être cher, c’est de ne plus pouvoir la toucher physiquement et que ce n’est définitivement plus possible. Ce que vous aimez boire et manger J’aime les plaisirs de la vie. Je n’ai nul besoin de m’étourdir. Je suis foncièrement une épicurienne, j’aime le bon vin, la bonne bouffe et je revendique de me laisser aller parfois, de «déconner». Mais toujours sans excès. Quel est le plus beau cadeau que l’on pourrait vous faire ? Je parlerais plutôt de ceux qui m’ont été faits. Une piscine couverte de pétales de roses le jour de la Saint-Valentin et une fausse coupe de champagne dans laquelle je découvrais, les yeux fermés qu’elle était remplie de… d’eau de coco. J’adore ça ! Quelle est la chose la plus folle que vous ayez pu faire pour décrocher un projet ? Cela s’est passé toujours autour de «Partitions». J’ai à l’époque mis mon directeur régional dans une drôle de situation en l’invitant à une réunion


car je savais qu’il voulait arrêter l’émission. En fait, je l’ai piégé en le mettant en présence de tous les collaborateurs de l’emission… Quelle est votre plus grande qualité ? L’honnêteté, l’honnêteté intellectuelle en particulier. Ce qui veut dire que je n’ai pas changé pas depuis mon premier emploi de pigiste, dans mes convictions, mes points de vue. Le bonheur parfait, selon vous ? Je ne crois qu’il existe. Ou alors, oui… C’est celui que l’on ne cherche pas, que l’on n’attend pas. Quel est pour vous le comble de la misère ? Le manque de courage. Pour s’en sortir mais sûrement pas l’absence de biens matériels. Par ordre d’importance : l’amour ? le travail ? la famille ? est-ce difficile de concilier les trois ? C’est délicat de vous répondre. Je dirais, la famille, puis le travail puis l’amour. La famille a toujours été primordiale. Mais je suis prête aujourd’hui à inverser les deux autres. À privilégier l’amour au travail. Si vous n’étiez-vous, qui seriez-vous ? Je ne pourrais me mettre dans la peau de quelqu’un d’autre. Peut-être aurais-je aimé évoluer dans le domaine des arts. Vous lisez ? Beaucoup mais pas autant que je ne voudrais. Beaucoup d’hebdos, en fait toute la presse quelle qu’elle soit. Un livre plein de vie, une véritable leçon d’amour, le triomphe de la vie sur l’horreur. Sur lequel je suis tombée par hasard : L’orteil de mon père de Môguy ou encore conversations avec Jiddu Krishnamurti, philosophe et éducateur d’origine indienne qui affirmait, pour résumer «La Vérité est un pays sans chemins, que l’on ne peut atteindre par aucune route, quelle qu’elle soit: aucune religion, aucune secte.» La Bible fait partie de mes livres de chevet. Je n’oublie pas les auteurs antillais comme Tony Delsham. Vous allez au cinéma ? Très peu ! Je regarde les films à la TV. J’y trouve hélas trop de productions autour de la violence, du meurtre. Je le déplore… Vous aimez la peinture ? Je vais l’apprécier, acheter des tableaux sur des coups de cœur. J'attends avec impatience d’exposer dans mon bureau une belle illustration picturale de Vélo. Cela faisait longtemps que je cherchais et je pense l’avoir trouvé. Vous êtes plutôt radio ou plutôt TV ? Pour moi, la radio est un compagnon, quand je me réveille, un compagnon de route, en voiture. La télé, je ma réserve plus pour le soir quand je rentre chez moi. D’envoyé spécial à Taratata. Je sélectionne toujours ce que je vais regarder. Ce qui n’est pas le cas pour la radio. Qu’est-ce qui vous fait craquer ? (Petit sourire malicieux). Devant la beauté physique.

Comme cela a pu m’arriver à la vue d’un pompiste dans une station d’essence. J’étais subjuguée par sa beauté. C’est tout. Je peux craquer devant une intelligence, un humour subtil, un bon vin, un bon repas, le spectacle de la nature, un chant d’oiseau… Vous arrive-t-il de mentir ? Comment ? Très peu. C’est un engagement avec moi-même, mais si je ne dis pas tout ce que je pense, en revanche, je pense toujours ce que je dis. Êtes - vous rancunière ? Surtout pas ! la rancune fait du mal. Il ne faut pas traîner de vieilles casseroles. Imaginez, dans les 3 stations, je considère n’avoir que des amis Pour quels défauts avez-vous le plus d’indulgence ? La méchanceté car elle est souvent le résultat des accidents de la vie. Vos héros et héroïnes favoris ? J’ai du mal à être admirative, inconditionnelle. Je suis très dubitative. J’ai appris à lire l’histoire avec du recul ; je préfère les rencontrer dans la vie quotidienne. La place des femmes dans la société économique et politique guadeloupéenne. Qu’en attendezvous ? Oui, j’en attends quelque chose et je suis certaine qu’elles me comprendront. J’aimerais qu’elles aient le souci des générations futures, qu’elles tendent la main aux jeunes et servent d’exemples. Je voudrais qu’elles le revendiquent et aient le courage de le faire savoir et d’en parler. Votre qualité préférée chez un homme ? La tendresse Votre qualité préférée chez une femme ? La tendresse Vous-même semblez très coquette. Quelle importance accordez-vous à l’apparence ? L’habit fait-il le moine ? Je suis coquette, mais mon premier souci n’est pas non plus de me maquiller dès mon lever et… Je ne dors jamais maquillée. Le physique est la première chose que l’on voit et il faut se soucier de son apparence. Si l’habit fait le moine ? même si l’apparence est importante, il faut savoir parfois chercher derrière, au-delà. Si vous deviez changer une chose à votre silhouette ? Ma taille. Pour le reste, j’ai déjà réglé mes comptes. Votre principal défaut ? Je suis capable de m’emporter pour une bêtise. Quand j’ai le sentiment que l’on ne me respecte pas, je hausse le ton, je montre que je suis fâchée. Votre loisir préféré ? Le sport, indiscutablement. Mon luxe, c’est la méditation. La couleur que vous préférez ? La couleur orange. J’en porte beaucoup

La plante ou l’arbre que vous aimez ? Le frangipanier. L’opposition entre ses branches, peu de feuilles et la luxuriance de sa fleur au bout de ses bras tordus. Avez-vous une devise ? Quand tu veux quelque chose, pousse toutes les portes jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent. Aller jusqu’au bout. Si c’est une bêtise, alors je l’assume, jusqu’au bout. Êtes-vous croyante? Et si vous rencontriez Dieu, qu’aimerez-vous lui dire? Oui. J’aimerais lui dire que la vie qu’il m’a donnée à vivre est merveilleuse. Il faut accepter que la mort fasse partie de la vie. Aller dans l’au-delà, c’est mourir en paix. Votre lieu préféré? Les bras de l’homme que j’aime Vous préférez donner ou recevoir ? Je pense «donner». je sais mieux donner que recevoir. Un mot que vous ne prononcez jamais ? IMPOSSIBLE Qu’est-ce que vous détestez ? Que l’on s’installe dans le désespoir Un parfum ou une odeur que vous aimez? L’odeur de l’homme que j’aime même lorsqu’il revient de faire du sport. Vous aimez séduire ? J’aime le jeu de la séduction, il est nécessaire et on l’utilise dans tous les actes de la vie. Je peux vouloir séduire même au bras de la personne que j’aime et j’accepte qu’il en fasse tout autant. Je t’aime et je peux aussi séduire et tu en es le témoin, Un bruit auquel vous êtes sensible ? L’eau qui coule. Je fais de la marche sportive et en Martinique, sur la route de Didier, le bruit de l’eau y est toujours présent. Quelle est la question que vous auriez aimé que je vous pose et que je n’ai pas posé ? Cette question m’intéresse (elle va chercher un éventail). Pourquoi courir partout ? Finalement cette question me conduit à mes origines. Je suis née à Madagascar d’un père mulâtre martiniquais Francil (France îles), c’est joli non ? Et d’une mère d’origine indienne Trinidadienne. Papa était militaire et le fait d’avoir suivi mes parents dans leurs diverses affectations m’a appris la mobilité. Je leur en suis gré. Pour réussir un projet professionnel, il faut aussi y poursuivre un projet personnel. Sans ce dernier, c’est un échec. Alors Trendy’s or no Trendy’s ? Quand j’accepte une interview, je dois choisir mon moment. Alors, oui, je suis trendy’s car si je vous ai fait attendre, c’est que je voulais être belle, m’amuser, me détendre. C’est très trendy’s tout cela, n’est-ce pas… J’ai passé un très bon moment.

Trendy’s Guadeloupe • Page 9


Trendy’s Guadeloupe • Page 10


sh o p p i n g

G UESS Un monde sexy, atemporel, inspiré G

Trendy’s a aimé : le thème «jungle» de la maroquinerie Que chaque jean ait une coupe différente, on y trouvera notre bonheur, la coupe, le ton, du basique au plus raffiné, c’est vraiment le must ! Trendy’s aurait aimé : trouver le parfum, c’est promis, il arrive ! Et je ne suis sûrement pas la seule à l’attendre…

eneviève Arnoux n’est pas une novice dans le monde de la mode, un master de marketing de luxe chez Cartier, 5 ans chez Versace, c’est dire que cette jolie jeune femme est une pro, une vraie pro. Mais pas que. Elle a dans les gènes cette passion de la mode et des jolies choses. Elle a ouvert en décembre dernier un store Guess Europe, uniquement Guess Jeans et le plus qualitatif. Le design très graphique, aux tons dominants de noir et de blanc se retrouve dans le mobilier et la déco et donne au lieu un aspect épuré, clair, au luxe sans ostentation. D’ailleurs les vitrines se retrouvent à l’identique dans tous les coins de la planète. Quand Paris est livré, il ne faut pas attendre plus de 48h pour retrouver les collections de prêt à porter, et au même prix qu’en Métropole. Geneviève en a l’exclusivité tout comme la maroquinerie d’ailleurs. Jetez vite un coup d’œil, la collection automne/hiver 2009/2010 est déjà là et le réassort a lieu chaque quinzaine. Les bijoux sont aussi au RV comme les lunettes, les montres… La mode Guess de cet automne est placée sous le signe des paillettes, ces petits fragments brillants à souhait seront partout. Loin du look «boule de Noël» des années disco, le style paillette réinventé est d’un autre genre, plutôt chic et glamour. Les jeans seront usés et s'accommoderont avec des chemises en tartan ou des tee-shirts vintage rock'n roll. C’est pourquoi, il ne faut pas tarder quand, en passant, vous avez flashé, c’est tout de suite qu’il faut l’acheter. Sinon… trop tard. C’est la réactivité de cette marque qui depuis ses débuts a fait aussi son succès. L’image conquérante et novatrice attribuée à la griffe n’est pas un hasard. Reconnu comme un des leaders mondiaux de la branchitude, Guess est un nom devenu intemporel.

<GUESS/C.c extension DESTRELLAND/0590 95 22 96

Vous vous aimez, alors vous aimerez

Krys

P

<OPTICIEN KRYS C.c. CORA Bas-du-Fort 05 90 93 62 77

lutôt qu’à des personnalités, Krys a choisi de s’adresser directement aux personnes en misant sur leur confiance, leur moral, leur image. Fondée en 1966, Krys - l’évocation indirecte du cristal - est aujourd’hui la première enseigne française d’optique. Elle est aussi synonyme de proximité. Sur tous les magasins, si le nom de l’opticien est accolé à celui de la marque, c’est avant tout parce que les clients viennent chez «LEUR» opticien. Le décor des 6 boutiques de la Guadeloupe à l’image de tous les autres franchisés à l’international est simple et élégant, spacieux et clair. Les murs blancs accentuent cette impression de clarté, d’où se détachent des panneaux bleus, la couleur historique de Krys. Côté design, du bois et un carrelage chocolat, des matériaux contemporains. Entrer dans un magasin Krys, c’est comme se mouvoir dans un univers rassurant tout en regardant et en essayant des lunettes. Et parce que celles-ci doivent être adaptées à votre look, Krys a fait le choix d’installer de grands miroirs pour s’admirer en pied. Sa ligne de conduite est de répondre aux désirs de bien-être et de beauté de ses clients, et la sécurité du meilleur rapport qualité-prix. Cette ambition affichée est de permettre à chacun de se trouver encore plus beau ou belle avec des lunettes, de s’aimer et de se faire aimer des autres. Les opticiens de chaque magasin définissent avec vous un profil général ; Quelle est votre personnalité ? Introvertie ou extravertie ? Un profil visage : quelle est la forme de votre visage ? Rond, ovale, carré…et un profil de monture : quelle sera celle qui s’adaptera le mieux aux deux précédents profils ? La dernière signature de la marque «Vous allez vous aimer !» sonne comme un engagement de sa part, comme une mission qui dépasse le simple fait de trouver une solution optique pour vos yeux. La beauté des lunettes passe aussi par les griffes et Krys l’a bien compris en proposant des collections en exclusivité des marques Cerruti 1881, Pepe jeans, Celio ou DKNY. En clair… s’aimer sans se ruiner. Trendy’s a aimé : que Krys s’engage en 7 points en développant une large politique de services ( satisfaction totale garantie durant 6 mois, paiement en 3 fois, contrat adaptation, contrat casse, etc.) Les prix sont identiques à ceux de la Métropole. Trendy’s a moins aimé : A quand un Krys à Saint-François ?

Trendy’s Guadeloupe • Page 11


Trendy’s Guadeloupe • Page 12


shopping

FIRST CLASS

Veut séduire une nouvelle génération d’hommes U

Trendy’s a aimé : la rigueur et l’ordre de l’agencement de la boutique. La passion bien visible de son créateur qui a choisi de quitter les brumes de l’héxagone pour habiller la gent masculine guadeloupéenne. Trendy’s a moins aimé : je suis passé à côté d’un short de bains pour mon chéri. Normal, chez Zegma, ils ne se vendent qu’à l’unité !

n nouveau magasin, très masculin, uniquement masculin dans un espace feutré, dépouillé, aéré, marron et blanc. Cet univers d’élégance a choisi de miser sur l’exception en déclinant une gamme éclectique et irrésistible. Jugez vous-même. On s’enthousiasme pour les modèles sportwear brodés de chez Deeluxe, pour la sublime collection d’Emmanuelle Khan, les polos italiens de Umberto Valati et ses chemisettes en lin et maille de lin ou encore les soyeuses chemises d’Aurélio Couture. Vous serez peut-être déçu si vous ne trouvez pas votre taille, en revanche, si vous la trouvez, vous aurez le privilège d’être le seul à posséder le modèle que vous choisirez. C’est le concept de la pièce unique déclinée dans les 5 tailles classiques, du small au XXL. Les vêtements proposent ici un style qui oscille entre élégance décalée et chic naturel. Les finitions irréprochables font écho à l’équilibre des volumes et à la fluidité des coupes. Pourquoi ? parce que Le but du concepteur de First Class est de ne faire que de la qualité et de chiner encore et encore à la recherche de nouveaux modèles. L’esprit First Class séduira une nouvelle génération d’hommes. Ceux qui recherchent du rare, de l’exclusif ; ceux pour qui s’habiller est un exercice de style très personnel, un art de vivre. Encore une chose : messieurs, vous n’aurez plus à partir la valise vide pour la ramener pleine. Les prix pratiqués chez First Class sont alignés sur ceux de la Métropole et mieux encore, c’est parfois moins cher !

<First Class/Galeries de Houëlbourg - Jarry/0590 86 19 46

TSV BOOTIK, de l’art de dénicher les talents P

arole de Tanya «le bijou, c’est la féminité, la beauté, la vocation de ma boutique, c’est avant tout de valoriser le talent artistique caribéen». En présentant ses coups de cœur dans sa boutique écrin, Tanya Saint Val va faire tourner la tête des bijoux victim’s les plus blasées. TSV Bootik délicieusement cosy où souffle l’esprit caribéen s’ouvre sur des vitrines translucides ou sautoirs, bracelets, boucles d’oreilles et plus encore sont mis en valeur. Une vraie caverne d’Ali baba qui regorge de créations locales à l’image des créateurs qu’elle choisit pour compléter son offre. On connaissait Tanya chanteuse à la voix d’or mais savait-on que derrière cette voix se cache un mécène de l’artisanat caribéen et une aficionata des bijoux, sa seconde nature. C’est ainsi qu’elle a lancé depuis peu sa propre ligne surnommée «Kreyoline» inspirée par le goût des pierres et des graines qu’elle se plaît à dessiner elle-même en symbiose avec des créateurs. Après avoir longtemps porté en public des tenues et des parures que le public admirait mais ne connaissait pas toujours, elle y dévoile des artistes antillais qui se cachaient derrière. Tous métissent les couleurs et les matières entre cristal, bois sculpté, corne, argent pour des bijoux fantaisie tendance ethnic-chic, entièrement fabriqués à la main. Comme Kaleedjah qui mêle matériaux naturels et pierres précieuses, Graines de bijoux et la fameuse graine Wa Wa ou encore Nathalie Julan, Florence Edmond, Cristalyn et Kémé qui travaille à merveille le cofi, du plastique recyclé. Pour élargir son florilège, Tanya appelle les créateurs en herbe ou encore anonymes à envoyer un dossier de présentation de leurs modèles par mail kreyoline@orange.fr ou par courrier. Ainsi, chaque mois, l’heureux élu aura le privilège d’exposer dans une des vitrines de TSV Bootik. Tanya est seul juge de ses choix. Une véritable opportunité de dénicher des talents cachés et d’aborder le bijou en accord avec la nature et la vôtre... C’est simple, choisissez un de ces gracieux paréos, enfilez une paire de tongs, craquez sur le cabas en paille et parez vous d’un des bijoux. Vous êtes fin prête pour traverser la rue et vous détendre au soleil sur la plage de Sainte-Anne. Chouette programme non ?

Trendy’s a hâte : de retrouver ces créateurs lors d’un défilé de mode le 10 octobre au Golf Village à Saint-François Trendy’s a kiffé : Les sacs en paille tressée, emperlés, emplumés, très originaux et les célèbres tongs tropéziennes obligatoires dans un corner de chaussures fashion complètées de chevillières en perle.

<STSV Bootik/97180 Sainte-Anne/Bd Hégésipe Ibéné/0590 84 38 17 Trendy’s Guadeloupe • Page 13


Trendy’s Guadeloupe • Page 14


sh o p p i n g

AFTER DELICES

Un voyage au pays des gourmets

U

n petit parcours gourmand qui nous plonge instantanément dans les souvenirs de notre enfance quand l’armoire à confitures de grande mère est restée ouverte ! c’est un peu cela l’espace d’After délice. Qui n’apprécie pas après (d’où after) un bon repas de se lover confortablement dans un bon canapé et d’attendre que la maîtresse de maison nous propose de prolonger ces moments d’exception autour de douceurs, de liqueurs ou autres friandises. Animé par le désir de partager sa passion, Philippe Joyau a ouvert début Juillet son espace de vente aux particuliers et aux entreprises dont l’idée de base est de mettre en vedette les ressources culinaires et les boissons de haute qualité en un seul et même lieu. Produits fins, raffinés et rares, issus de l'artisanat et dans le respect de la tradition entre thés, cafés, épices... et bien d'autres choses. De la Maison Richard, des cafés qui satisferont les connaisseurs les plus pointus. Comme les vins, le café se déguste à l'oeil (qualité de la crème pour le café express), au nez (les arômes) et au goût. Les fruits tropicaux - ananas, malacas, ananas, piments végétariens - de la Fabrique des Douceurs qui se laissent confire puis déguster, délicatement placés dans de jolies petites boîtes. À côté, disposés sur des armoires à l’ancienne, le piment dans tous ses états de Man Féfé avec en produit phare, ses piments végétariens confits à l’huile. On assiste à un festival d’eaux de

source en provenance d’Italie, comme la Solé Arte et L’oxygizer, de Corse avec la Saint-Georges, la Decantae et l’Hildon d’Angleterre, et j’en passe. Les bouteilles en verre sont toutes plus belles les unes que les autres. De quoi vous convertir définitivement au précieux liquide vital. Mais, After délices n’en restera pas là. Elle entrevoit d'élargir sa gamme et très bientôt, une cave à vins haut de gamme en commençant par des Bordeaux et une cave de rhums vieux, même très vieux verront prochainement le jour avec un choix qui devra s’étendre à toute la Caraïbe. On aura l’occasion d’en reparler sous peu. Cette vitrine unique n’a pas fini de nous étonner.

Trendy’s a aimé : faire un assortiment de tout un peu, et de m’en régaler à la maison. Trendy’s a regretté : d’avoir décliné l’invitation à déguster un ti’café Richard, j’en avais déjà bu trois dans la journée…

<After délices/127, rue Nobel à Jarry/0690 45 19 19

Trendy’s Guadeloupe • Page 15


r e s tau r a n t

L’Habitation Barclay’s le restaurant urbain le plus jungle de l’île

Ce soir, on dîne à l’Habitation Barclay’s, un lieu ouvert en mars dernier, On prend la 2e ruelle à gauche après Marché Conseil et c’est au fond. Vous voyez ? Dès notre arrivée, on est entraîné par les «good vibes» du lieu, un hangar haut sous plafond couvert de palmes dans une ambiance plus qu’accueillante et riche en symboles. Il suffit de jeter un coup d’œil pour s’en convaincre. Le tout est servi dans un décor exotique très roots entre le mobilier hétéroclite, des objets de cases créoles d’antan lontan déposés ici et là et des accessoires de récup comme une platine qui diffuse le doux bruit d’une fontaine associée au «croaking» des grenouilles. On se croirait en pleine forêt, avec des fleurs et des plantes luxuriantes. Ca fait du bien de retrouver l’art de la convivialité à l’antillaise. Arrivés à 20h00, Christelle Barclays - d’où le nom de l’Habitation nous accueille de sa voix douce. En guide d’apéritif, on avale une bonne bière pression qui colle parfaitement avec l’atmosphère de la maison face au comptoir qui fait office de cuisine. Mais le cadre n’est que l’avant-goût de ce qu’on peut y déguster. La tante, le père, les cousines, tous très

Trendy’s Guadeloupe • Page 16

pros s’affairent, qui à confectionner les brochettes suspendues à une tige au-dessus d’une assiette, qui à secouer les frites, ou à découper au dernier moment les fruits pour une salade fraîcheur locale. Pour moi, ce sera une des spécialités de la maison, une brochette mixte poulet, agneau et bœuf bien relevée, cuite à la perfection. Bruno, toujours le même, prend le temps de dévorer sa côte de bœuf tout en mitraillant à l’aide de son énorme zoom les curiosités du cadre. Les plats sont généreux, très bons, conviviaux. Se remémorer l’identité de l’hôte de ce lieu nous met sur la piste de beaux souvenirs. Rappelez vous Albert Maurin dit Bebert, ex-manager des Kassav et grand pourvoyeur de lieux nocturnes «à l’internationale». «J’ai cherché à monter un lieu sans contrainte en partant de ce qui existait déjà, pour recevoir de 19h30 jusqu’à à l’aube s’il le faut pour les noctambules.» On peut aussi monter à l’étage pour dîner en groupe, redescendre dans une des petites salles pour un décor plus intimiste. Dernière nous, la salle se remplit très vite, entre branchés, familles, copains, copines, amoureux… Détendu et open, tout le monde semble se retrouver ici. Ça discute, ça rigole, sur fond de musique cool qui selon l’évolution de la soirée peut devenir plus chaud et entraîner les convives dans des danses endiablées sur la piste. Une pause riche en énergie et en couleur qui nous fait oublier les soucis de la vie quotidienne.

Trendy’s a adoré : ce concept qu’on aimerait, mais vraiment, voir plus souvent chez nous. Locale, la viande, locale, l’ambiance, bref, nous on attend qu’une chose, y retourner. Bientôt, un musée doit y voir le jour avec visite guidée. Les rails d’un petit train qui menaient à l’usine nous y attendent et ce sera plein de surprises. On vous tient au courant. Trendy’s a moins aimé : on aimerait pouvoir s’y rendre aussi pour déjeuner. Donc, wait & see….

<L’Habitation

Barclay’s 15 ruelle des Ainés Morne Vergain - Abymes 0690 61 72 39


re s tau r a n t

L’atelier du goût la bonne surprise culinaire de la rentrée

O

n poursuit, après la pause vacances, le marathon gourmand de notre zone préférée pour s’arrêter à midi à l’Atelier du Goût, ouvert en octobre dernier. Pour y aller, c’est simple, c’est clair, c’est précis. On ne peut se tromper. Dans un décor simple, contemporain et élégant, le local est spacieux (mais pas trop) plancher de bois, sticker fleuri (mais pas trop) façon bambou, les deux larges parchemins en guise de carte reproduits sur les murs rompent la monotonie du blanc mural, pas franchement déluré. Ils ont de plus le mérite de ne pas fatiguer les neurones. À sa lecture, on s’aperçoit que le concept s’accommode assez bien de celui d’un bistrot agrémenté de la touche fraîcheur du jour, la cuisine du marché, entendez la cuisine au jour le jour. Produits frais, poissons chez les pêcheurs, fruits et légumes chez les maraîchers, Thierry, l’hôte du lieu est intraitable sur ces exigences. Après cette brève description, si on passait le chef à la casserole ? Aussitôt dégustés un sauté de crevettes à l’ail dans une jolie salade verte et un carpaccio de bœuf aux copeaux de parmesan plutôt goûteux, on passe aux choses sérieuses : les plats de résistance. Les assiettes arrivent très chaudes et Soizic, la charmante serveuse bretonne a le mérite de ne pas les lâcher en les déposant sur notre table. Il paraît que Thierry n’a pas son pareil pour mitonner le bœuf de 7 heures. Le constat est confirmé. C’est délicieux, ça se dévore avec une grande facilité. Accompagnée d’une même purée à l’huile d’olive, la belle tranche de thon est mi-cuite, ce qui, c’est reconnu, permet au poisson d’exhaler tout son fumet. Après le bœuf de 7 heures s’imposait un dessert plus léger. Le carpaccio de pamplemousse et son sorbet multi-fruit, a comblé mes envies. Mon acolyte avait pris le soin de réserver sa tarte fine aux pommes chaudes dès le début du repas. Apparemment, il n’en fut pas déçu. Loin de là ! Composer en fonction de l’arrivage du matin, c’est là le secret de l’Atelier du goût. C’est à cette capacité d’improviser qu’on reconnaît un vrai chef formé à bonne école !

Trendy’s a aimé : aussi Le vin Bergerie de l’Horus 2007, Pic Saint-Loup, un petit coteaux du Languedoc généreux et fruité qui offre une fraîcheur séductrice sur des notes d’épices et de fruits ... Ici, on accepte les TI-Ké resto, goûter au café Richard avec un petit financier... Trendy’s précise : le petit financier est un petit gâteau délicieux pas un petit trader !

<L’ATELIER DU GOUT/488 rue de la Chapelle Jarry-97122 Baie-Mahault C/o Thierry JACK-ROCH/ 0590 99 15 56

Trendy’s Guadeloupe • Page 17


make up

« Shopping Beauty by Milani »… Couleurs extrêmes •Folie des pigments, les fards à paupières Runway Eyes passent d’un discret camaïeu si utilisés secs au plus intense des dégradés en les mouillant. Osez ! Ils ne vous lâcheront pas de la nuit ... •Nouveau liner waterproof bleu «Infinite» n°1. L’intensité absolument waterproof. •Une bouche faussement sobre avec le savoureux Gloss Buzz Worthy «Bee Gone» au miel. Que dire sinon qu’il est IN-DIS-PEN-SA-BLE dans vos petites trousses à maquillage pour avoir des lèvres de star, pulpées et brillantes. Trendy’s Guadeloupe • Page 18


The Trendy's Beauté world tour Maquillage et coiffure : Vincent Jabes Photographe : Blaise Arnold Mannequin : Ayélévi Sixième étape : Tanger / Maroc D’aussi loin que je m’en souvienne, son nom m’a toujours fait rêver…. Passionné de mythologie, j’ai su que cette ville magique et sa région ont également été citées comme un des sites des exploits d’Ulysse, le célèbre héros du non moins célèbre poème d’Homère, l’Odyssée. Platon avait également placé la fameuse Atlantide dans le passage des Colonnes d’Hercule dans son «Timée». Des travaux archéologiques récents semblent conforter cette piste. Et oui, qui dit «Colonnes d’Hercule» parle tout simplement du Detroit de Gibraltar…. Vous l’aurez deviné, je vous parle de la sublime et envoûtante Tanger ! Tanger est la porte du Maroc, de l’Afrique sur le mirage qu’est l’Europe… Une ville à la mixité impressionnante et grisante. Des femmes, discrètes, aux regards de braises soulignés d’un khôl minéral, tatouées de henné, marchent nonchalamment les longs des étals d’épices, de bijoux en argent, de tissus chamarrés. Je ne parlerai pas que de maquillage ou de coiffure, à Tanger, on voit au-delà… L’architecture métissée entre souk, casbah, villas et théâtres abandonnés des années 20… Tanger a été, est un carrefour culturel… Pensez à Matisse et ses œuvres telles que «La Porte de la Casbah», «Vue sur la baie de Tanger», «Zohra sur la terrasse», à Eugène Delacroix avec «Les environs de Tanger», «Ruelle à Tanger». Tanger est une des rares villes où tout vous inspire, Tanger est un rêve, Tanger est un monde…

« Beauty News »… •Le créateur Elie Saab se met au parfum. En effet, Beauté Prestige International (Jean Paul Gaultier Parfums, Narcisso Rodriguez, Shiseido…) et la maison de couture viennent de signer un contrat de licence d’une durée de 10 ans pour la création et la distribution mondiale de parfums et cosmétiques signés Elie Saab. •Treize ans après le lancement de son premier spa à Paris, la marque de cosmétiques masculine Nickel dévoile aujourd’hui un coffret qui reprend ses soins phares. •Entamée en 1998, la collaboration entre les créateurs de mode On Aura Tout Vu et la griffe de haute parfumerie reprend de plus belle. Cet

automne, place à des vaporisateurs strassés avant l’arrivée d’une autre exclusivité en novembre.

Absolution lance un pavé dans la mare des biocosmétiques. Elle mise sur des produits unisexe à composer au jour le jour, selon l’humeur.

•Le magazine de mode Vogue expose une série de ses couvertures les plus marquantes de 1920 à nos jours, en plein air sur les Champs Elysées, du 1er octobre au 1er novembre.

•Au beau milieu de la misère de Gaza, de ses rues défoncées et de ses graffitis exhortant à la lutte contre Israël, se niche «Rosy», un spa pour la classe aisée d’un territoire habituellement associé à la violence et à l’extrémisme islamiste.

•Après 8 ans en tant que DA chez Lancôme, Fred Farrugia lance sa marque de maquillage éponyme. Le must ? Un packaging ultra pratique, esprit couteau suisse, dessiné par Ora Ito. •Saluée par le Prix du Coup de Coeur sur le salon Beyond Beauty Paris, la nouvelle marque

•Naissance de «a Scent by Issey Miyake» La griffe japonaise sort son nouveau féminin baptisé «a Scent by Issey Miyake». Comme à son habitude, Issey Miyake conjugue innovation technologique et poésie de la nature. Trendy’s Guadeloupe • Page 19


« Shopping Beauty by Milani »… •Runway Eyes n° 10 «Haute Couture»... un kit de fards à paupières extrêmement glamour et tendance. 6 couleurs électriques pour vous faire un look sur mesure. •Mascara noir «Distinct Lash» pour des cils très longs et une épaisseur sans paquets. Et faire frémir de jalousie vos amies... •Nouveau liner waterproof vert «Eternal» n°3. Une application facile pour une tenue intense jusqu’à 24h. Sortie le 15 octobre... en 5 couleurs ludiques. •Gloss «Lip Mix» teinte mauve-nude pour un effet lumineux et naturel. Idéal pour la journée. •Blush Minéral «Sweet Rose» à la formule tendre dans son boitier avec pinceau plat et miroir.

Trendy’s Guadeloupe • Page 20


« Shopping Beauty by Milani »… •Un teint de reine absolument impeccable avec le Secret Cover à la célèbre tenue waterproof. Une texture fine mais terriblement efficace pour dissimuler tous les petits défauts de votre teint. Pour Ayélévi, nous avons utilisé le 03 «Honey». •Poudre parfaite Even Tone n° 5 «Warm Sand» au fini mat et translucide. Simplement... Parfaite. •Regard envoutant souligné par les nouveaux liners «Hi-Tech» et «Infinite» que nous avons essayé en première exclusivité. Ils arrivent le 15 octobre en deux versions : tenue de jour à pointe feutre ( ici le noir ) ou pinceau souple à effet laqué vinyle ultra-longue tenue ( ici le vert ). •Ombre à paupières mono « Shock » n°15 •Gloss « Clear » n°11. Un classique. •Blush minéral « Luminious ». Très discret.

Trendy’s Guadeloupe • Page 21


Trendy’s Guadeloupe • Page 22


mode

24h de la vie d’une femme…

comme nous !

En avant les basiques, les proportions, les matières, les couleurs, tout bouge et la silhouette prend ses quartiers de jour ou ses quartiers de nuit haut perchée sur des talons aiguilles ou compensés. Photographe : Teddy Vestris Assistant de prod : Yvan Cimadure Styliste : J'Ohan Dihal Modèle : Pairle Ursulet Make up et coiffure : par Fréderique et Thierry "Kanellia" Pointe-à-Pitre (0590 89 32 79) Lieu : La Créole Beach (0590 90 46 46) et La Créole SPA Gosier (0590 90 23 70)

MARINA POMA

ROMANNE

Krys

SINEQUANONE

- Collier Cristal rouge - Chemisier «Moda Più» - Jeans «Replay»

- Chaussure «Luciano Padovan»

- Lunettes «Roberto Cavalli»

- Bracelets

3, rue Brissac Pointe-à-Pitre 0590 20 82 19

Galeries de Houelbourg 97122 Baie-Mahault 0590 38 97 83

C.c. CORA Bas-du-Fort Gosier 0590 93 62 77

27 C.c Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 25 96 60

Trendy’s Guadeloupe • Page 23


Trendy’s Guadeloupe • Page 24


u VENYCE BAY

Galeries de Houelbourg 97122 Baie-Mahault 0590 981 002

- Robe paillettes «Ed Hardy»

GUESS

Porte de la Dominique 329 C.c Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 95 22 96

- Bijoux breloques

MORA BELLA C.c Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 41 04 48

- Sac Serpent «Just Cavalli» - Chaussure Serpent «Cavalli»

GUESS u

Porte de la Dominique 329 C.c Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 95 22 96

- Lunettes Cœur - Bijoux Collection coquillages - Mini jupe et gilet Collection Peace - Sautoir Guess - Montre Guess Collector - Sac Collection Glamour - Chaussure Guess by Marciano

Trendy’s Guadeloupe • Page 25


Trendy’s Guadeloupe • Page 26


u ROMANNE

Galeries de Houelbourg 97122 Baie-Mahault 0590 38 97 83

- Combi short «Paul & Joe Sister» - Sac «Francesco Biasia» - Chaussure «Gaia Dieste»

SINEQUANONE 27 C.c Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 25 96 60

- Bijoux

Sud express u C.c. Destreland 97122 Baie-Mahault 0590 38 14 02

- Robe Riyard - Bijoux

ROMANNE

Galeries de Houelbourg 97122 Baie-Mahault 0590 38 97 83

- Sac «Marlène Birger»

MARINA POMA 3, rue Brissac Pointe-à-Pitre 0590 20 82 19

- Chaussure «Engy»

Trendy’s Guadeloupe • Page 27


Trendy’s Guadeloupe • Page 28


ma boutiq u e e t m o i

Rouge à lèvres

Vernis Lipliner Liquid liner Pinceau powder brush Blush Anti cerne Mascara Fard à paupières Poudre minérale

Vanity & petite trousse (valeur 22,90 €, offertes à partir de 80 € d’achat)

14,90 € 22,90 € 8,90 € 14,90 € 12,90 € 22,90 € 17,90 € 17,90 € 15,90 € 9,90 € 0€

159 €

SNORKY’S

<Imm. JARRY SUD (derrière la nouvelle Poste) 0590 601 383

Vanity REVLON

Pinceau powder brush REVLON

Anti cerne REVLON

Lipliner REVLON

Mascara REVLON

Blush REVLON

Liquid liner REVLON

Rouge à lèvres REVLON

Photographes : Philippe Miljevic et Bertrand Vallier

Vernis REVLON

Poudre minérale REVLON

Fard à paupières REVLON

Trendy’s Guadeloupe • Page 29


BULLE DE BEAUTÉ

<C.c Jardiland Convenance - Baie-Mahault/0590 259 437

ma bout i q u e e t m o i

16,90 € Brume hydratante 14,90 € Gommage+masque 14,90 € Lait pour le corps 9,95 € Exfoliant corps 18,90 € Eau démaquillante 19,90 € Parfum de cheveux 15,90 € Mise en forme boucles 15,90 € Huile de soin intense 14,90 € Gellules cheveux et ongles 9,99 € Gellules peau souple 9,99 € Soin hydratant

Brume hydratante Cosmence Cell Booster

Eau pure démaquillante Cosmence

Lait pour le corps Nutri-mangue Cosmence

162,13 € Vanity offert !

Gommage + masque 2 en 1 Cosmence Cell Booster

Exfoliant corps Papaya scrub Cosmence

Gellules cheveux et ongles OPTIMA

Definition boucles Mise en forme maniatis

Huile de soin Soin intense maniatis

Parfum de cheveux Brume fraicheur maniatis

Gellules peau souple OPTIMA

Soin hydratant Cosmence Cell Booster

Photographes : Philippe Miljevic et Bertrand Vallier Trendy’s Guadeloupe • Page 31


l e s e x p e rt s

Et fondre... de plaisir ! avec nos

EXPERTS : F.W.i

Au bureau, nous sommes 6 femmes en quête du meilleur régime pour garder la forme sans les formes et chacune y allait du sien. En tant que redac’chef, j’ai décidé pour la rentrée de faire le ménage. Non pas celui du bureau, non, celui d’effacer nos essais infructueux et de repartir sur de bonnes bases. Et comme on est de bonnes copines, on a demandé à une «copine» extérieure à la rédaction de se lancer dans cette aventure avec l’aide de nos experts FWI, choisis par nous. Malines hein !

3 mois

Cette pièce en trois actes s’intitule :

Premier acte :

pour gaGNER la guerre du dernier bouton !!!

OCTOBRE

Cette expérience unique place Peggy et les experts : FWI devant une alternative implacable; envolés les kilos ou plutôt les centimètres quitte à les déplacer sur les zones adéquates. Et ce n’est pas forcément une sinécure. Un trimestre pour que notre Trendy’s

Sophie

Peggy s’atèle avec courage mais détermination à suivre un régime nutritionnel avec Sophie, la chrononutritionniste, à s’adonner au sport sous la houlette d’Olivier, le coach sportif et à compléter sa résolution d’un traitement esthétique confié à Stéphanie de + Zen, -cher. Un pari que trendy’s au fil de 3 numéros posera sur le tapis pour vous, chères lectrices. Sachez aussi que notre équipe restera neutre et se contentera comme vous de constater.

Peggy Stéphanie Trendy’s Guadeloupe • Page 32

Olivier


Olivier

Notre «expert» préparateur physique

Autrefois réservée aux personnes fortunées, la profession de coach sportif devient enfin accessible par le plus grand nombre. Oubliées les salles de musculation, le XXIe siècle se veut personnel : le coach sportif est né. C’est Olivier Coëzy, 33 ans, en tant que personal trainer qui est chargé d’accompagner Peggy afin d'atteindre ses objectifs (bienêtre, perte de poids, renforcement musculaire... Diplômé d’un brevet d’état des métiers de la forme, il est un gage supplémentaire de confiance et de compétence. Pour ce premier acte, dans la salle d’Olivier, elle s’adonnera 3 fois par semaine et à raison d’une heure et 15 minutes par séance à du cardio-training, marche rapide sur un marcheur et à effectuer un circuit training, pour une musculation légère avec de courtes pauses. Olivier, par la suite ajustera son protocole en fonction des résultats. Dream Form/Jarry/0590 380 200

Pegunggarçyon, 35d’unansan et une fille de trois

2 enfants : ans. tratif. Un DESS de Profession : agent adminis maîtrise de droit droit humanitaire après une privé. o. Passions : sa famille et la mot té de fumer et arrê a elle , ses ses gros Outre les o qui l’a immot de a subi un grave accident t de souffrir vau lui et mobilisé un bon moment ou. toujours d’un gen

Mensurations Poitrine : 106 cm Tour de taille : 90 cm Tour de hanches : 109 cm Taille : 177 cm Poids : 82 kgs

Sophie

Notre «expert» chrono nutritionniste Un nutritionniste est un professionnel de la nutrition. Sa vocation : proposer des régimes alimentaires adaptés aux demandes et aux besoins de chaque patient. Pour cela, il prend en compte différents paramètres : âge, sexe, mode de vie, habitudes alimentaires, capital génétique. Celle que Trendy’s a choisi s’appelle Sophie Camatte, elle est pharmacienne et chrononutritionniste. Sa devise : Que ton aliment soit un médicament et ton médicament un aliment Hippocrate En voici les grands principes : GRAS le MATIN - ainsi on empêche le corps de stocker les graisses et ce gras sera utilisé comme source énergétique DENSE le MIDI - ainsi le corps se muscle SUCRÉ L’APRES MIDI - on chasse la fatigue avec l'apport de sucres rapides et semi rapides utilisés grâce au pic d'insuline LEGER le SOIR - on ne mange que si l'on a faim car sans secrétions digestives, il existe un grand risque de stockage. En mangeant peu le soir, on préserve notre sommeil. Cette chronologie s’adapte au morphotype de chacun avec un programme alimentaire personnalisé en tenant compte de son bilan biologique et de son état émotionnel. «C’est l’attitude que je vais adopter pour Peggy au long de ces trois mois» nous confie Sophie. Bas-Du-Fort/0690 352 109

Stéphanie

notre «expert» esthéticienne Atténuer les formes disgracieuses, traiter la peau d’orange, tels sont les objectifs que Stéphanie, notre expert esthéticienne titulaire d’un brevet d’état et d’un CAP d’esthétique va adopter pour Peggy. Comment ? À l’aide de deux appareils, le premier le «Magicred» une synergie associant l’infrarouge et à l'électro-stimulation pour remodeler le corps et le second, l’«Extradream» qui a la propriété de faire exploser la couche graisseuse et se substitue à la liposuccion. En somme, une chirurgie sans bistouris. À raison de deux fois par semaine durant 30mn pour le premier et une fois par semaine durant 1h30 pour le second. Stéphanie complète ainsi le suivi de Peggy dans son institut +zen – cher ». +Zen - Cher/Bas-Du-Fort/0590 832 655

«On se laisse piéger par la vie de couple, on était heureux, je me suis laissée aller à ma passion pour mon époux et me suis un peu oublié. J’ai profité des bonnes choses de la vie ET SANS M’EN APERCEVOIR, JE MANGEAIS N’IMPORTE QUOI. En clair, je me suis occultée. Après une prise de conscience, j’ai décidé de me recentrer sur ma petite personne. Je veux me retrouver, non pas retrouver la ligne de jeune fille, je suis femme et mère avant tout. Mon mental a été atteint au même titre que mon physique. Je veux prouver, à moi d’abord, à mon entourage privé ensuite mais aussi à toutes les femmes qui ont connu ce parcours qu’il ne faut jamais désespérer. J’y arriverai, j’en suis sûre. Je vais toujours jusqu’au bout de mes résolutions.»

Trendy’s Guadeloupe • Page 33


Trendy’s Guadeloupe • Page 34


Imagin’hair sans rendez-vous,

bien-etre

ouvert le lundi !

C

Trendy’s a aimé : Une petite table, deux chaises et un parasol en guise d’accueil à l’extérieur, pour profiter de la vue sur les bateaux de la marina

<IMAGIN’HAIR/Marina du Gosier/0590 68 70 96

hris et Séverine qui ont toutes deux fait leurs armes à la capitale ont voulu voler de leurs propres ailes et c’est le 18 août 2008 qu’elles réalisent leur rêve. Après avoir trouvé l’emplacement idéal sur la marina du Gosier, à côté du Pam Pam, elles se lancent dans la déco et conçoivent un salon de coiffure à la hauteur de leur ambition qui séduisent déjà les femmes comme les hommes. Rien n’est laissé au hasard ; sol à grands carreaux noir graphite, caisse en forme de comptoir couleur prune, de confortables fauteuils orange vitaminé, des tablettes et repose pied en alu brossé et un subtil lustre à pampilles enrobé d’un volume noir donnent au lieu une harmonie rigoureuse. Idéal pour clients pressés, ce n’est pas un salon «où l’on cause». La gent masculine, ravi, ne s’y trompe pas. Car ici, c’est speed, on ne perd pas de temps. Un activateur de couleur qui parle français avec l’accent italien diminuera le temps de pause de moitié. Ajoutée à cela l’hygiène parfaite du matériel passé au stérilisateur. Ces deux jeunes polyvalentes sauront vous embellir et vous conquérir en deux temps trois mouvements, marque de professionnalisme, de la coupe à la couleur et au brushing en passant par les extensions en cheveux naturels. Un coiffeur est un spécialiste dans les soins et l’hygiène capillaire. Il doit être capable d’assurer, l’accueil de la clientèle, l’entretien et l’hygiène capillaire, la réalisation des coupes, des mises en forme, des coiffages, le conseil et la vente des produits et services relevant de sa compétence. Sûr, nous y sommes.

Kanellia l’atelier beauté des femme noires et métissées L

a marque Kanellia évolue depuis 1992 sur un marché ethnique et cultive la symbolique de la cannelle : douceur, soin et plaisir. En Guadeloupe, la bonne nouvelle, c’est qu’après avoir scindé en deux les espaces esthétique et coiffure, le salon Kanellia retrouve son unité au 21 rue de la République à Pointe-À-Pitre... Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, c’est aussi le retour des poudres 2 en 1 «two way cake» si prisées par les habituées mais aussi l’arrivée de la pose d’extension des cils. Qu’on se le dise ! Si le concept est établi par les exigences de la franchise, le sol couleur chocolat, le vert bambou et le jaune sur les murs, le mobilier reste la touche personnelle de Frédérique, la responsable de l’institut et du versant esthétique. En première ligne, l’espace coiffure, le royaume de Guitane où les consoles surmontées d’un large miroir et de jolis voilages supportent les ustensiles indispensables au travail de la coiffure, confortablement assis dans des fauteuils chromés et lanières cuir chocolat. La fibre de coco s’invite sur les appliques diffusant une lumière douce adaptée au teint de la cliente. Et pendant ce temps-là, pourquoi ne pas se faire plaisir en chouchoutant nos p’tits doigts de

pied ou en profitant de la dextérité de la manucure pour se faire les ongles… de mains. Le top ! Car tout est possible chez Kanellia. Rien n’a été laissé au hasard. Les canapés en bambou tressé offrent si attente il y a de se sentir comme invité dans ce bel espace. Les enfants ont même droit à la chaîne Disney. En arrière plan, on découvre l’existence de 3 cabines. La «Bambou» dédiée à la nature, la «Cannelle» à la terre, sont utilisées pour les soins du corps, l’épilation et la beauté des pieds. «Atoll» un petit paradis bleu est lui dédié au gommage, au modelage, à l’enveloppement et aux massages relaxants ou amincissants. Des études montrent que les femmes antillaises dépensent 3 fois plus que celles de type caucasien pour leur beauté, utilisent 9 fois plus de produits capillaires, 7 fois plus de maquillage, 5 fois plus de soins. C’est pourquoi elles adoptent les atouts de Kanellia, car c’est la 1e

gamme ethnique adaptée aux cheveux crépus, frisés et défrisés, et aux peaux noires et métissées à posséder à la fois, un segment capillaire et cosmétique, des produits exceptionnels sans vaseline, ni huile minérale, ni paraben, une formation spécifique et unique du savoir-faire et des protocoles de soins exclusifs. «Bon, Melissa on y va maintenant ? On peut même arriver sans RV». Trendy’s a aimé : que les femmes sont égoïstes ! le salon Kanellia accepte aussi les messieurs ! L’équipe des 5, 2 coiffeuses, 2 esthéticiennes et une apprentie accueillantes et toujours à l’écoute de vos moindres désirs. Trendy’s a moins aimé : les trottoirs de Pointe à Pitre en totale contradiction avec ce lieu charmant.

<KANELLIA/21 rue de la République à Pointe à Pitre/0590 89 32 79 Trendy’s Guadeloupe • Page 35


Trendy’s Guadeloupe • Page 36


st u f f

SPEEDY ça roule depuis 30 ans

V

a donc, va donc chez SPEEDY ! Qui ne fredonne parfois pas ce jingle mémorisé par des millions de français ? Amusant mais pas suffisant. On est allé y faire un tour. Que l’on s’adresse à un garage indépendant, un concessionnaire, un agent ou un centre auto, le plus important c’est la confiance. Les mêmes questions se posent : les pièces à changer le sont-elles vraiment ? Le temps de main d’œuvre facturé est-il raisonnable ? De plus, surtout si on est une femme, comprend-t-on vraiment bien ce que le jargon mécanique nous renvoie sur le devis ? On est rassuré, Speedy fournit gratuitement et sans engagement un devis pour notre véhicule. Quand on espère qu’un garagiste doit dispenser les meilleurs conseils à ses clients, selon ses besoins et l’état du véhicule, sur l’intérêt (ou non) de procéder à des réparations importantes en tenant compte de la valeur vénale du véhicule, qu’Il est tenu d’une obligation de résultat quant à l’exécution des réparations, on est rassuré. «Les équipes ont pour consigne de ne changer que ce qui est nécessaire et de donner une justification orale pour cette intervention» nous dit Blaise de Gentile, le gérant. Depuis plus de 30 ans, la grande force de Speedy est d’avoir mis le client au cœur de ses préoccupations. Tout s’organise autour de ce grand principe - qualité des pièces, politique de service, procédures de travail. Depuis 1991, Blaise de Gentile n’a pas attendu pour comprendre qu’il pouvait miser sur l’un des plus incontournables et des plus connus acteurs de l’entretien automobile en France. Afin de répondre à tous les usages et tous les budgets, les 6 centres locaux assurent un large choix de grandes marques. Si la clim et les pare brise ne sont pas traités, à part ça, on trouve tout. À commencer par un diagnostic gratuit et sans RDV. Une gamme de prestations complète qui va des pneus - Michelin, Kléber, BF Goodrich le n°1 du 4x4, deux coréens - Hankook, number one chez Porsche et Kumho - à l’entretien, aux révisions, aux freins, des amortisseurs - Walker et Monroe, leaders mondiaux - aux transmissions et à l’échappement. On notera que les lubrifiants viennent de chez Total préconisée par les marques françaises. Rassurées également par la garantie d’un an sur tous les services quoique les amortisseurs eux bénéficient d’un régime de faveur sur 2 ans ! Besoin d’un contrôle du parallélisme ? On profite du tout nouveau venu, le Visualiner PRISM, un contrôleur performant de géométrie des trains par caméras et CCD. A la pointe de la technologie, on y gagne un temps précieux et en une demi-heure, c’est terminé ! Et de plus, ce n’est pas cher. Alors pourquoi chercher ailleurs, l’accueil est sympathique, humain et convivial. Et cela aussi, c’est primordial pour la confiance !

CARRIBEAN MOTOS SERVICES

Un démarrage sur les chapeaux «deux-roues» et sans stress Trendy’s a aimé : Si vous souhaitez avoir recours régulièrement à ce mode de transport la formule abonnement Premium vous convaincra. Par contre vous pouvez aussi préférer la carte prépayée. Renseignez vous vite, ça vaut vraiment le «coût» ! Trendy’s a moins aimé : personne ne m’a reconnu sur mon bolide, pour une fois que je voulais frimer !

<Carribean Motos Services

N°azur : 0820 209 777 en Guadeloupe et 0690 723 512

L

’activité «transport de personnes à moto» est apparue en Europe et aux États-Unis dans les agglomérations où une circulation automobile frénétique et un engorgement urbain entraînaient une faible vitesse moyenne des déplacements en voitures particulières. On est bien dans le contexte sur notre île. Le gain de temps lié à ce déplacement a conduit certains utilisateurs à sacrifier le confort de l’intérieur d’une voiture pour une place à l’arrière d’une moto conduite par un chauffeur professionnel. Bien sûr, j’ai voulu essayer chez Carribean Motos Service. En enfourchant à l’arrière l’un des magnifiques scooters Suzuki Burgmann 400 - ils existent aussi en 125 et 650 CC -, un tour en ville et un allerexpress vers l’aéroport m’ont très vite convaincus. Reliée par micro au pilote, je me serais cru dans un salon roulant à l’arrière. «Notre cible, ce sont les hommes d’affaires pressés et les femmes qui aiment la nouveauté» confie M.Vindex, le responsable de Guadeloupe et Saint-Martin. Non seulement je suis une femme, mais en plus je suis toujours pressée. Alors, comme tout est prévu par la société, j’ai même pu passer mes coups de fil pros sans problème grâce au blu-tooth installé dans mon big casque, enveloppée dans ma combinaison et mes petites mains logées dans des gants. Dans le top case, la place se limite à une valise de cabine d’avion. Pour les gros bagages, il faudra vous contenter du taxi traditionnel ou des transports en commun… Et parce que l’on ne fait pas que bosser dans la vie, ce moyen de transport est idéal pour les noctambules qui veulent se faire raccompagner après une soirée un peu trop arrosée. Lancé en décembre 2008, Carribean Motos Services emploie 8 chauffeurs expérimentés, des anciens policiers dont 2 femmes. Sa formule séduit les entreprises comme les particuliers. Les collaborateurs de CMS font en sorte que depuis la prise en charge jusqu’à la dépose du client, la sécurité à bord, la ponctualité et le confort des transferts soient les maîtres mots de leur sérieux. Des gages qui lui permettent déjà de compter de nombreux fidèles parmi sa clientèle. Ce sérieux passe aussi par les assurances professionnelles qui couvrent aussi bien le pilote que le passager. Et ça, c’est hyper-important !

Trendy’s Guadeloupe • Page 37


Soirée de clôture de la saison estivale à la Vieille Tour avec le groupe SOFT so soft…

Gaelle Gabriel et Yaelle son petit bout

Soft nous a offert le concert de la fin de vacances le 29 août à l’Auberge de la Vieille Tour en début de soirée. Une nouvelle occasion de voir et d’entendre ces petits prodiges de la musique Gwada. Le public venu en nombre a pu goûter à ce subtil mélange de guitare, percussions, saxophone et contrebasse entre jazz et biguine, entre tradition et modernité. On en redemande encore et encore. u0590 84 23 23 / fax.: 0590 84 33 43

Charlie Chomereau Lamothe aux percussions

Alexandra Merault «gérante de Kinea minceur» et Juliane Carel «gérante de Net azur pressing»

Raymond Catan «basketteurphotographe» et Guy Lauriette

Julien Curinier «directeur de la restauration de la Vielle Tour», Francoise Meridan «barmaid Vielle Tour» et Anselme Thomias «barman Vielle Tour»

endys présente ses excuses en cas de fautes sur les noms apposés aux photos

Trendy’s Guadelopue • Page 38

Julie Aristide «violon» et Fred Deshayes

Natacha et David Aristide

Laissa Vignal et Kelly Jourau

Pierre Samba «manager de soft» et Fred Deshayes

Corine Réduit «Cor’in beauté» et Alain Réduit


auto c r i t i q u e

La

iQ de Toyota

Petite dehors, grande dedans et un Qi haut de gamme

L

a mode est aux petites voitures. Villes saturées, prix du carburant et prise de conscience écologique… autant de raisons de privilégier le mini : mini volume, mini consommation et mini émissions. D’autant qu’avec la iQ, Toyota le constructeur se met au vert. Elle est d’ores et déjà désignée comme la plus petite 4 places premium au monde et la plus propre. Derrière la bouille très tendance de la micro-citadine se cache une mini-révolution permettant à 4 personnes de prendre place dans moins de 3 mètres tout en répondant aux normes de sécurité actuelles. Avec la iQ, Toyota livre sa vision du véhicule urbain en développant une petite puce chic et branchée capable de venir mettre des bâtons dans les roues de ses concurrentes. La plastique de la iQ est particulièrement réussie. Son design «J-Factor», héritage stylistique japonais, fait mouche. Compacte à l’extrême, reléguant ses roues aux extrémités de la carrosserie, la iQ est courte mais large. L’intérieur s’avère particulièrement soigné avec un design réussi et une qualité perçue. Même les plastiques reçoivent un traitement original. On est bluffé par son rayon de braquage, 3,90m, soit un demi tour sans manœuvre sur une rue double sens ( à éviter cependant…) et une direction assistée électrique. La iQ ne rechigne pas pour autant à s’aventurer sur des parcours plus roulants grâce à un confort très satisfaisant, une insonorisation digne des segments supérieurs et une flopée de béquilles électroniques. Le répartiteur électronique de freinage EBD, le contrôle de stabilité VSC et le contrôle de motricité TRC lui autorisent des allures rapides. Design réussi, bonne finition, concept ingénieux, habitabilité record pour le gabarit, agilité étonnante, moteur dynamique (100ch. sous le capot), sécurité active et passive. Un tour de force emporté avec brio ! Et la cerise sur le gâteau ? Une polyvalence étonnante qui permet d’envisager de longs parcours de manière sereine. la Toyota iQ devrait vite s’imposer dans les milieux urbains. L’iQ n’est pas qu’une citadine de plus dans la gamme Toyota, Il s’agit d’un véhicule de conquête, comprenez par là un modèle qui doit permettre à la marque japonaise d’attirer de nouveaux clients qui auraient pu être tentés par ses deux concurrentes (on vous laisse deviner). Dotée d’une technologie de choc, son positionnement haut de gamme est donc volontaire et justifié par la logique de la concurrence.

Fiche technique Longueur 2.99M Largeur 1.68M Hauteur 1.50M Empattement 2.00 Capacité du réservoir 32.00 Volume du coffre : min 32, max 242 Consommation mixte 4.8 à 5.7L/100kms 68 VVT-i : 4.30 1.33L essence - 100 ch 1.0L essence - 69 ch 2 Emissions CO : 99g

Disponible chez CARMO SA TOYOTA -Rue Henri Becquerel 97122 Baie-Mahault 0590 26 72 38 / fax.: 0590 26 85 47 -Z.i Pères Blancs 97123 Baillif 0590 81 00 77 / fax.: 0590 81 26 97 Trendy’s Guadeloupe • Page 39


Au cours d’un défilé, LYTESS a dévoilé son cosmétique "prêt à porter" A la Vieille Tour et sous les sunlights, l'agence Fortipharm révélait à l’assistance les nouveautés de la nouvelle collection LYTESS 2009/2010, la marque de référence des cosmétotextiles et la première marque mondiale à proposer une gamme complète de produits textiles amincissants ((fuseau, bermuda, string etc..) son slogan, Habillez vous, mincissez. Et si on essayait ?

Meryta, Jennifer et Olivia nos mannequins Lytess

Tirage au sort effectué par Camille pour un billet aller-retour Pointe-à-Pitre/St-Martin

Nadine Catherine "responsable adv Lytess" et Patricia Giguelle "déléguée pharmaceutique de Fortipharm"

The Valérie Paratte team, Tania, Gaelle, Valerie et Memène

Natacha Fumonde "pharmacie Roussel" et JeanMarie Jouglas "commercial Actipharm"

Trendy’s Guadeloupe • Page 40

Jean-Marc Bost "directeur des opérations Actidom" et sa femme Heide, Dorothee Fournet Fayard "directrice Fortipharm", Thibaud Yvars "Pdg Fortipharm" et sa fille Camille

Lyne Fellice "pharmacie Pointe-à-Bacchus, Darnette Udol "pharmacie de l’aéroport" et Karen Labylle "pharmacie Buscail"

Damia Ouali "merchandising du groupe Fortipharm", Sabrina Virginius "adv Fortipharm" et Delphine Sinquin "resp marketing Fortipharm"

Corinne Sisques "pharmacie Cohen" et Tefi Gamby "pharmacie aéroport"

Jacqueline Largen et Roselyne Pétrus


Lancement de Chérie FM en Guadeloupe, nos plus belles émotionS C’est fait, la plus séductrice des radios «Chérie FM» a désormais sa voix en Guadeloupe. Sur 104.3. FM, entre bien-être, glamour, complicité, évasion, musique soft et séduction, on est séduit par un programme qui s’annonce dès 6h du mat’ pour s’éteindre à minuit.. une nouvelle bien gardée dévoilée le 28 août au Cheyenne aux oreilles d’un public sous le charme.

Jean-Christophe Martinez "directeur Chérie Fm Guadeloupe" entouré de Nathalie Martinez et Valerie Jules Kancel "resp commerciale Chérie Fm"

Jean-Christophe Martinez "dir Chérie Fm Guadeloupe" et Sebastien Politano "dir Chérie Fm Antilles"

Laurence Laaland et Jessica Bachir

Patrick "Le Cheyenne" et Axelle Lapoussin "Ice Tropez"

Jean Christophe Martinez et Barbara Pickering "la boite à pizza"

Valérie Jules Kancel et Nathalie Martinez

Maeva Hubert "Rive Droite" et Yann Théophile "Soguadime"

Didier Tabor "Mfm" et Carole Cyril "pôle emploi"

Bruno Colonneau et Diana Pigenel "Motomania"

Trendys présente ses excuses en cas de fautes sur les noms apposés aux photos

Ca s’est passé au Maho le 11 septembre. La soirée blues du 11 septembre mixée par Mister Gus au Maho débutait vers 21h. Les invités, aussi hétéroclites les uns que les autres tant du monde médical, qu’économique et commercial de la place se laissaient gagner par l’ambiance pour finalement ne se séparer que sur les coups de 3h du mat’. De la couleur, du bon son et de la bonne humeur. ça se passe comme ça au Maho.

o’gus Mister Blues, jacques canourgues aux congas et jean-claude Pentier au clavier

Fabien et Nathalie Momeuze «ste Protelec»

Brigitte Toubal «artiste peintre» ,Christine Aquaba «créatrice de bijoux» et Natacha Jimenez «salon de coiffure mi-ange mi-démon»

l’équipe du Maho et de Customcaraibes le top de la réparation moto

u0590 22 00 61 - 0690 316 228

Dj Punisher Siapoc et Manuel Cuirassier «gma»

Christophe, Loic et Ludo Céline Rubal «ste wurth» et Eric Rubal «bdaf»

Vincent Dalmar et Stéphanie Malaman

Nelly, Karine Linon, Mathias et Lili

Xavier, Fanfan, Laurent (le boss) et Servens du Maho

Trendy’s Guadeloupe • Page 41


CÉRÉMONIE D’INAUGURATION DU CENTRE D’AFFAIRE DU CRÉDIT AGRICOLE DE GUADELOUPE

Christian Flereau «Président», Ary Chalus «Maire de Baie-Mahault» et Marcel Renouf «Président»

Christian Flereau, Baldoméro Valverde «DG», Jean-Marc Blaze «DGA» et Marcel Renouf

Baldoméro Valverde, Ary Chalus et Marcel Renouf

Karine Plumasseau «responsable du Centre»

Ary Chalus «Maire de Baie-Mahault»

Séverine et Rwanda «agents du CA et Hôtesses» coiffées par Nancy Bureau «Musée de la banane»

Ylda Cilirie , Docteur Riahi en charmante compagnie et Luc Surpin «directeur des crédits»

Érika, André Jabol «SAGIPA» et Lydie Dorville «Guadeloupe expansion»

Daniel Marival «dir. RCI» et Mr Vardarassin «Mairie de Baie-Mahault» Trendy’s Guadelopue • Page 42

Baldoméro Valverde dévoile la plaque

Jean-Marc Blaze entouré de Ylda Cilirie et Karine Plumasseau

Nikita Anyla «maître de céremonie» entourée de Baldoméro Valverde, Karine Plumasseau, Ylda Cilirie et Gersande Jacobin «directrices des espaces professionnels et entreprises»

Mr. Cornelie, Christiane Lefebvre «resp. secrétariat central», Benoit son époux et Pierre Lombion

Marcel Renouf, Nikita Anyla, Christian Flereau, Angèle Mogire «administratrice», Jocelyn Mirre «représentant Région Guadeloupe» et Mne Henri Joseph

Ylda Cilirie et Claude Alice «resp.marketing et marché»

Les Directeurs BFC et Alain Drapa «Euro factor»

Rebeca Marival, Pascal Louis et Lisa Firmin "Afi/slt"

Baldoméro Valverde, Ary Chalus et Mr Vardarassin

Muriel et Fania du CA

Une amie et Valérie Ambroise «Thomas Cook»

Docteur Henri Joseph, Chanlot «la Une Guadeloupe» et Pierre Lombion «parcs et jardins de Petit-Canal»


Trendy’s Guadelopue • Page 43



Trendy's gwada 17