Issuu on Google+

Amputation & Prothèses Sommaire :

Définitions

Définitions Origines Conséquences

Amputation : Opération chirurgicale consistant à couper un membre, un segment de membre, une partie saillante. Prothèses : Partie de la chirurgie relative au remplacement d’organes, de http://fr.123rf.com/photo_10601634_cinq-prothese-demembres, par des jambe-isole-sur-un-fond-blanc.html appareils.

Origines Diabète 70% d’amputation lié au diabète (Toute les 30 secondes quelqu’un perd une jambe)

Accident de la route

Cancers

Artérites (maladies artérielles)

Tabac

http://www.leblogmedical.fr/?tag=tabac


Conséquences

On obtient un moignon, puis pour pouvoir remarcher il faut une prothèse qui est fabriquée sur mesure. Plusieurs types de prothèses : Mammaire (cancer du sein) Membres périeurs

su-

Le prix varie selon le type de prothèses (2300 à 5700 euros). Elles sont faites de carbone. Elle peut être fixe ou amovible.

400 000 personnes sont amputés, ce groupe est rejoint par 500 nouvelles personnes chaque année. Il y a plus d’hommes que de femmes amputés. Il y a 12 000 à 15 000 personnes appareillées. Dans les pays développés, près de 5 % des diabétiques souffrent d’un problème au pied.

Membres inférieurs

La plupart des amputations débutent par un ulcère, au pied. 1/6 aura un ulcère au court de sa vie. Chaque année 4 millions de personnes au monde en souffrent. Dans la plupart des cas il possible de prévenir les ulcères et les amputations. Les chercheurs affirment qu’entre 49 à 85% de toutes les amputations peuvent être évitées. Le nombre d’amputations peut être sérieusement diminué grâce à des soins de santé de qualité et une prise en charge informée. Le diabète touche actuellement plus de 194 millions de personnes à travers le monde, un chiffre qui devrait atteindre les 333 millions d’ici à 2025 et représenter le plus lourd fardeau pour les pays en développement. Si rien n’est fait, cette augmentation entraînera une augmentation proportionnlle du nombre d’amputations. Moyennant un investissement relativement minime, le nombre d’amputations pourrait être considérablement réduit.

Le nombre d’amputations peut être sérieusement diminué grâce à des soins de santé de qualité et une prise en charge informée. Le diabète touche actuellement plus de 194 millions de personnes à travers le monde, un chiffre qui devrait atteindre les 333 millions d’ici à 2025 et représenter le plus lourd fardeau pour les pays en développement. Si rien n’est fait, cette augmentation entraînera une augmentation proportionnelle du nombre d’amputations. Moyennant un investissement relativement minime, le nombre d’amputations pourrait être considérablement réduit.


Exemple : Philippe Croizon

http://www.francetvinfo.fr/le-nageurampute-philippe-croizon-remporte-sondefi-autour-du-monde_130725.html

Philippe Croizon, né en 1968 à Châtellerault, est un athlète français, le premier amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage, le 18 septembre 2010. Le 5 mars 1994, à 26 ans, Philippe Croizon voit son destin basculer. Il est traversé par une tension de 20 000 volts, touché par une ligne électrique alors qu’il travaille sur son toit à démonter son antenne de télévision. La première décharge provoque un arrêt cardiaque et la seconde le ranime. Jusqu'à l'arrivée des pompiers, sa femme, Muriel Marotte, et son fils, Jérémy Croizon, assistent impuissants à la scène.

Durant ses trois mois d'hospitalisation en centre intensif et stérile des grands brûlés, il doit subir des amputations au niveau du bras gauche, du bras droit, et de la cuisse droite. Quelques jours plus tard, quand les médecins lui annoncent que son membre inférieur gauche ne peut être sauvé, il se sent désespéré. Il finit par chercher à se reconstruire, et au terme de plus de cent heures d’anesthésies et d’opérations, Philippe Croizon réussit à marcher, à conduire et même à refaire de la plongée sous-marine, son sport favori. En 2006, il écrit J'ai décidé de vivre, livre rédigé à l’aide d’un logiciel de reconnaissance vocale.

C'est alors qu'il est toujours sur son lit d'hôpital, en 1994, qu'il a la première fois l'idée de traverser la Manche à la nage, en voyant à la télévision une nageuse auteur de cet exploit. Croizon attend quatorze ans et l'année 2008 pour se consacrer à temps plein à ce défi sportif. Il s'entraîne pendant deux ans à raison de plus de 35 heures de natation par semaine et 280 kilomètres par mois. Il s'entraîne en piscine au bassin sportif de la ville de Châtellerault, en lac et en mer à La Rochelle avec la gendarmerie maritime. Il est équipé de coûteuses prothèses créées spécifiquement pour lui, de palmes carbone et titane et d'une combinaison de triathlète.

Le 19 août 2010, il effectue un aller-retour de Noirmoutier à Pornic en 12 heures. Un mois plus tard, le 18 septembre, à l’âge de 42 ans, il réussit son exploit, nageant entre Folkestone et le cap Gris-Nez en 13 heures et 26 minutes. Il est accompagné à un moment par trois dauphins. Philippe Croizon déclare « Je fais ça surtout pour moi mais aussi pour établir un exemple. Je veux montrer aux gens qui souffrent que c'est faisable, que tu dois toujours te battre »


Oscar Pistorius Oscar Pistorius, né le 22 novembre 1986 à Pretoria, est un athlète sud-africain amputé des deux tibias spécialisé dans le sprint. Il est le premier athlète amputé à concourir dans un championnat du monde pour les valides, et devient à l'occasion des mêmes mondiaux, le premier médaillé handisport.

http://www.mensfitness.com/leis ure/sports/oscarpistorius%E2%80%94the-gamesarent-over-for-the-blade-runner

Le 4 juillet 2012, il devient le premier athlète amputé à se qualifier aux épreuves d'athlétisme pour les Jeux olympiques. Il y fait sa première course le 4

août pour les séries du 400 mètres. Il est surnommé The Blade Runner, en français « le coureur aux lames » et se déclare lui-même « La chose la plus rapide sans jambes ». Oscar Pistorius est né sans Fibula (péronés) , et à été amputé des deux pieds alors qu’il n’avait que onze mois. Il court avec des prothèses en carbone spécialement conçues pour la compétition handisport (d’un coût supérieur à 20 000 euros). Les départs sont lent s et il a des difficultés à négocier les virages. Il a participé aux Jeux Paralympiques d’été de 2004 et en 2008 en relais à Pékin et en 2012 à Londres avec les valides et à des championnats du Monde comme celui d’Osaka en 2007 et aussi à Daegu en Corée et Sud.

Sitographie : http://www.medi-france.com/sante/amputation-de-la-jambe/reeducation/duree-etobjectifs.html Site qui propose un service, et des produits tels que des bas, des orthèses... http://www.myhandicap.ch/amputation-leben-danach0.html Site qui est en lien avec la fondation « My Handicap ». http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/AP2Amp_Chiffres.pdf http://www.doctissimo.fr/htm/dossiers/diabete/articles/9039-diabete-pied-amputationeviter.htm http://www.equip-handi.com/guide/orthopedie/prothese.html Site de prothèses. irr-nancy.fr/spip.php?rubrique298 Site de prothèses.

Pauline NOËL 2nde 2 Claire LOTTON 2nde 1


Amputation et prothèses