Issuu on Google+

Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:49 Page1

2 n°9

ier /Févr r e i v - Jan

2011

VOEUX DU MAIRE ET INAUGURATION DU GYMNASE ANNE-MARIE ET ANDRÉ BROUSTAL

p7

Semaine de l’emploi

p11

La Poste s’installe aux Mérisiers

p12

Extension de l’hôpital privé

L e m a g a z i n e d ’ i n f o r m a t i o n d e m a v i l l e - w w w. t r a p p e s - e n - v i l l e . f r


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:49 Page2

Sommaire

p7 À travers la ville .....................................................4 Les vœux 2011 du maire et du conseil municipal

Vie sociale et solidarité ........................................6 Resto du cœur : augmentation des repas servis

Économie.................................................................7 Semaine de l’emploi du 4 au 11 février

Enfance et jeunesse..............................................8 p9

Le nouveau Conseil des Jeunes est installé

La ville change.....................................................10 La Poste principale dans ses nouveaux locaux La nouvelle cuisine centrale en chantier

Dossier du mois ..................................................12 L’hôpital privé de l’Ouest parisien s’agrandit

Environnement ....................................................15 p11

Collecte sélective : franchir une nouvelle étape Les agents territoriaux mobilisés contre la neige

Retour en images... ............................................16 2010 dans le rétro…

À travers la ville ..................................................18 Le marché des Merisiers a un nouveau calendrier

Infos pratiques.....................................................22 Agenda ..................................................................24 p18

Magazine municipal n°92 - Janvier/Février 2011 - 1, place de la République 78190 Trappes. Tél : 01 30 69 17 00 - Fax : 01 30 69 02 33 - www.trappes-en-yvelines.fr - Directeur de la publication : Guy Malandain. Directeur de la communication : Stephane Mesnil. Rédaction : Daniel Davoust - Photos : Jean-Louis Viaud, Fouad Fathi, SM - Conception : agence Proxité - Mise en page : Agence Pragma Imprimerie : Le Réveil de la Marne - Tirage : 13 500 exemplaires - Distribution : Odessa pub

2

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:49 Page3

Édito Madame, Monsieur, Merveilleuse tradition qui nous conduit chaque début d’année à souhaiter à tous et à toutes du bonheur, de l’amitié, une réponse aux attentes essentielles. Croyez bien que c’est de tout cœur et bien fraternellement que mes vœux vous accompagnent pour 2011. Je puis vous confirmer que toute l’équipe municipale s’associe à moi pour ces souhaits et l’engagement de faire ce qu’en conscience nous estimons le mieux pour les habitants de notre Ville avec une attention particulière aux enfants et aux jeunes. 2011 sera la dernière année de notre contrat de rénovation urbaine qui nous a permis, en association avec de nombreux partenaires et en particulier les bailleurs sociaux, de faire évoluer notre cadre de vie quotidienne et l’environnement urbain et paysager de la Ville. Pourrons-nous prolonger et renouveler ce contrat ? Nous n’avons aujourd’hui aucune réponse de l’Etat à ce sujet. Il en est de même pour l’aide au développement des entreprises apportée par ce que l’on appelle la « Zone Franche Urbaine ». Espérons que le bon sens et la solidarité nationale l’emporteront sur l’enfermement technocratique. 2011 sera marqué par quelques réalisations à votre service dont je cite quelques exemples : - l’ouverture de la Poste au cœur des Merisiers, - l’ouverture d’un « espace jeune » en Plaine de Neauphle dans les locaux qui abritaient la Trésorerie, - l’ouverture du Centre de loisirs Pierre Sémard à côté de la Gare, - le retour des enfants dans leur école rénovée à Jean Macé, - l’ouverture de « l’espace solidarité » rue Koprivnice, laquelle rue sera livrée aux usagers complètement refaite, - la livraison de logements sociaux rue de Montfort, rue Beethoven et rue Louise Michel ainsi que de logements en accession en divers quartiers. Tout cela s’accompagnera de la poursuite de notre politique sociale, familiale, éducative et de développement économique. Je sais pouvoir compter sur vous pour continuer à faire de Trappes en Yvelines, un pôle de progrès malgré les difficultés qui ne manqueront pas de se présenter au fil des jours. Merci de votre aide et de votre confiance citoyenne.

Guy Malandain Maire de Trappes en Yvelines

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

3


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:49 Page4

À travers la ville Vœux 2011

GARDER LE CAP SUR LES PRIORITÉS

Vendredi 7 janvier, c’est entouré de l'équipe municipale que le maire, Guy Malandain, a adressé ses meilleurs vœux à la population pour 2011 et inauguré le gymnase Broustal, plaçant la nouvelle année sous le signe du Sport.

Q

uelle belle manière que d’inaugurer le nouveau gymnase Anne-Marie et André Broustal, du nom d’un couple qui a marqué le sport local, en réunissant partenaires et personnalités de la Ville pour la traditionnelle cérémonie des vœux. « Le sport s'inscrit dans notre politique, avec la Jeunesse, comme l'un des éléments clef. Il prend aussi sa place dans l'action de solidarité et de citoyenneté qui fonde le bénévolat ». Après avoir souligné que « la Ville continue son chemin vers une amélioration des conditions de vie de ses habitants, au moins pour ce qui concerne les compétences communales », le maire a rappelé les priorités de l’action municipale : petite enfance, réussite éducative, jeunesse et politique culturelle. Extraits du discours :

4

Des valeurs essentielles Le sport est pour nous un moyen de vivre des valeurs essentielles. L'effort sans lequel rien n'est possible, sinon l'abandon de soi-même qui conduit à la médiocrité. Le sens de l'équipe qui suppose le respect des règles et celui des autres participants. La vitalité, la performance, l'énergie et le tonus qui conduisent chaque acteur du sport choisi à faire don aux autres, à son équipe, du meilleur de lui-même. Le partage, valeur qui, de nos jours, semble avoir perdu sa réalité. Le sens de la compétition et l'endurance où se mesurent la domination de soi-même et la capacité à se dépasser, malgré la souffrance qui parfois pèse. Et, enfin, la sensation, l'émotion, car le sport n'est pas mécanique, il est conduit, piloté par l'esprit, l'habileté, l'intelligence et nous procure du plaisir, de la joie et, parfois, de la déception. Perdre n'est ni agréable, ni facile...

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:49 Page5

À travers la ville Près de 6 000 sportifs Sept lieux accueillent les pratiquants d'activités sportives avec, pour certains, leur spécialité. En quatre ans, la Ville a investi 12,7 M€ dans les équipements : le gymnase Broustal, la piscine, les cours de tennis, un terrain de football en gazon synthétique... Et cela au service de 27 associations pratiquant 31 disciplines sportives différentes et un nombre d'adhérents licenciés s'élevant à : l 3 585 dans les clubs, l 586 dans l'Union Nationale du Sport Scolaire, l 1 482 dans l'Union Sportive de l'Enseignement du Second Degré soit un total de 5 928 sportifs encadrés par 200 dirigeants et entraîneurs qui reçoivent chaque année une aide financière de 350 000 €.

École du sport et prévention par le sport La Ville a intégré dans ses actions deux éléments de pratique sportive :

l L'école municipale des sports qui accueille 120 enfants, un dispositif soutenu par le Conseil Général. Comme dans les clubs, les familles en situation financière difficile y sont aidées par le Fonds d'Aide pour l'Accès à la Culture et au Sport qui prend en charge une partie des frais. Ce fonds a bénéficié à 300 familles. l Le dispositif de prévention par le sport qui accueille plus de 700 jeunes jusqu'à 21 ans. Depuis le début des années 1990, la Ville a décidé d'ouvrir ses équipements sportifs en soirée et en journée pendant les vacances scolaires, pour y accueillir des jeunes qui veulent faire du sport mais ne souhaitent pas adhérer à un club.

Un accès pour tous au sport Nos objectifs sont, sous la conduite d'éducateurs sportifs diplômés, de : l permettre à tous et à toutes un accès à une pratique sportive, l favoriser les rencontres entre les jeunes des différents quartiers, l engager des actions d’information, de médiation et de prévention. Merci à toutes celles et à tous ceux qui contribuent à faire de Trappes en Yvelines une ville sportive. Du plus jeune joueur du club de Football au plus ancien cycliste, des services municipaux aux responsables de clubs, en passant par l'Office Municipal des Sports, tous vous contribuez à donner du bonheur, de la joie de vivre et surtout le sens profond que seul le dépassement de soi-même ouvre la voie de l'Avenir.

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

5


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page6

Vie sociale & solidarité Fêtes de fin d’année

PARTAGE, AMITIÉ ET SOLIDARITÉ

P

ère-Noël ! Père-Noël ! » En chœur, les enfants des crèches municipales le réclament, l’espérant chargé de nombreux cadeaux. Dans la salle du conseil municipal, transformée en hotte géante, ils sont venus avec leurs parents au traditionnel « Arbre de Noël » organisé par la Ville. Un moment chaleureux et amical suivi, quelques jours plus tard, du « Banquet de l’amitié » qui a rassemblé nos anciens, salle Jean-Baptiste Clément. Pour quelques-uns d’entre eux, ce repas festif a permis de rompre une solitude bien souvent pesante. Le menu, savoureux au dire des convives, avait été concocté par la cuisine centrale dont le savoir faire a été également sollicité pour le « Noël pour tous », un dîner réunissant les personnes les plus démunies. De nombreuses associations (1) s’étaient associées à la Ville pour cette initiative afin qu’elles ne soient pas oubliées durant la période des fêtes de fin d’année.

(1) ATD Quart-Monde, Croix-Rouge, Restos du cœur, Secours populaire, Secours catholique, Adoma, Foyer Saint Yves, Médianes logement, PSP (Point Services aux Particuliers), Sand-Pergaud-Verlaine Ensemble et les comités de quartiers.

Resto du cœur

LE BOND DES INSCRIPTIONS Début décembre, la campagne hivernale du Resto du cœur s’ouvrait dans ses nouveaux locaux. C’est dans un espace plus grand qu’a été accueilli un nombre d’inscrits en progression de 25 %, soit 260 familles. Une évolution qui se répercute sur les repas distribués dont le rythme atteint 4 100 chaque semaine. « Parmi les nouveaux inscrits, beaucoup de familles monoparentales, des retraités de plus en plus nombreux et des bénéficiaires du RSA », précise Jean-Paul Soulat, responsable du Resto du cœur. Plus d’une trentaine de bénévoles sont mobilisés jusqu’au 26 mars, fin de la campagne hivernale. Resto du cœur : 4 rue Paul Langevin (tél : 01 30 62 01 13).

Une subvention exceptionnelle de 500 € a été votée par le conseil municipal pour aider le Resto du Cœur à faire face à l’augmentation des charges de fonctionnement de ses nouveaux locaux.

6

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page7

Économie Du 4 au 11 février

DES FORUMS POUR RECRUTER

L

es métiers liés au secteur de l’aide et des services à la personne, au commerce et à la grande distribution seront mis à l’honneur lors du forum de recrutement qui se tiendra à l’hôtel de ville, vendredi 11 février, de 9 h à 17 h. Les candidats pourront remettre directement lettre de motivation et CV aux entreprises présentes. Le même jour, « Le forum découverte professionnelle » présentera différents métiers au collège Gustave Courbet, de 11 h à 16 h. Cette initiative est portée par Face, un club d’entreprises engagées concrètement sur des actions d’insertion professionnelle et de prévention de l’exclusion. Ces forums se dérouleront durant la 15e Semaine de l’emploi de SaintQuentin-en-Yvelines.

Insertion Autres rendez-vous • mardi 8 février de 15 h à 19 h, Promopole recherche : téléprospecteur, commercial, informaticien, technicien du bâtiment, assistante… Promopole Merisiers : 2 rue Eugène Pottier. • mercredi 9 février, de 9 h à 17 h : forum de recrutement à SQY Ouest (tous secteurs d’activité). • jeudi 10 février de 13 h 30 à 15 h 30 : préparation à l’entretien d’embauche avec le théâtre Arc-en-Ciel, à la médiathèque Anatole France. Sur inscription uniquement au 01 30 50 97 21.

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

STAGE FRANCO-ESPAGNOL SUR L’ÎLE DE RÉ Sept demandeurs d’emploi ont participé à un stage franco-espagnol sur l’Île de Ré, du 8 au 22 novembre 2010. L’Euro-Chantier Insertion était organisé par l’association Crysalis. La Mission locale, le PLIE (Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi) et Pôle emploi avaient été sollicités pour le recrutement des sept candidats. Le stage s’est déroulé au Fort de la Prée de l’Île de Ré. Ce monument historique a été le support pour une formation dans le domaine de la restauration du patrimoine. Le séjour a été l’occasion d’activités culturelles et maritimes et d’une immersion dans la culture espagnole. Il est suivi d’un accompagnement social et professionnel visant l’insertion professionnelle (emploi ou formation adaptée).

7


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page8

Enfance & Jeunesse Automobile Club de l’Ouest

APPRENDRE LA ROUTE AUX JEUNES EN LES AMUSANT l Quel bilan pour le Critérium des jeunes conducteurs ? Plus de 430 jeunes y ont participé, une belle réussite. Cette initiative, pour apprendre la route aux jeunes en les amusant, a été créée en 1957 par l’ACO. Il s’agit de leur permettre de découvrir le code de la route et la conduite d’un véhicule. Depuis son origine, nous avons ainsi accueilli 2 millions de jeunes, principalement des « scolaires ». l Comment s’est déroulée la compétition ? Trois catégories étaient en compétition. Quad, scooter et voiture électrique pour les 6 à 14 ans, scooter électrique pour les 12 à 17 ans et véhicule de type auto-école pour les 14 à 17 ans. Chaque vainqueur est qualifié pour participer aux « 24 minutes du Mans », une finale qui sera disputée en juin. l Présentez-nous l’ACO ? L’Automobile Club de l’Ouest est une association née en 1906 pour promouvoir l’automobile, un nouveau moyen de locomotion qui faisait peur au début du XXe siècle, et la sécurité routière. Depuis 1923, l’ACO organise les « 24 h du Mans » et de nombreux stages relatifs à la prévention routière.

La semaine de la prévention routière, fin 2010, a connu un joli succès. L’Automobile Club de l’Ouest était un des partenaires. Jean Marc Desnues, directeur général de M&A, filiale de l’ACO et de la Matmut, répond à nos questions.

8

l Avez-vous un message à transmettre ? Il est important de donner les bases de la sécurité routière le plus tôt possible. Les notions abordées sont ainsi assimilées avant que de mauvaises habitudes soient prises. Prudence, courtoisie, respect du code, conduite souple et anticipation sont les principales règles que nous enseignons.

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page9

Enfance & Jeunesse Démocratie

L’ÉLECTION DU 3e CONSEIL DES JEUNES Elu pour deux ans, le nouveau Conseil des jeunes s’est installé dans ses fonctions, mardi 7 décembre 2010, lors d’une cérémonie solennelle et amicale.

L

es élus qui s’installent dans la salle du conseil municipal, ce 7 décembre, ne sont pas les conseillers municipaux habituels. Accueillis par le maire Guy Malandain, Cécile Mackel, adjointe au maire chargée de la Jeunesse, et plusieurs élus, ils sont vingt-deux collégiens à former le nouveau Conseil des Jeunes. Chacun d’entre eux mesure l’importance d’être à l’écoute et les porte-parole des 11/16 ans. Sheirifa, 13 ans et demi, élève de 3e au collège Youri Gagarine : « Je souhaite montrer que l’on peut faire bouger les choses. Je me suis engagée dans le Conseil des Jeunes pour exercer une véritable fonction d’élue. Je sais devoir participer à des réunions, entreprendre des actions… » Dans la foulée de l’élection, un stage de formation s’est déroulé au cours duquel les jeunes élus ont décidé de constituer trois commissions : loisirs, culture et sport ; cadre de vie ; environnement..

Le Maire a reçu les jeunes élus

LE CONSEIL DES JEUNES : Tania Lopes Montero, Aboubacar Barry, Ahmed Benaissa, Maëva Boyer, Demba Cissokho, Elhadji Dembele, Sira Diarra,Aïssata Diop, Kevin Hubert, Hamza Khairan, Benny Kitoko, Nana Konate, Sheirifa Locko, Fabiola Ntila, Narimène Oulal, Saulène Rendu, Saïf Sauvet,Yosra Taghi, Youcef Taouli, Serkan Ulusan, Cloé Vossion, Solon Zamy.

Plaine de Neauphle

UN NOUVEL ESPACE JEUNES POUR L’ÉTÉ La transformation de l’ancienne Trésorerie principale en un nouvel Espace Jeunes a commencé fin janvier. Des réaménagements intérieurs sont nécessaires pour créer notamment des salles polyvalentes et un atelier cuisine. L’Espace Jeunes Anatole France est plus particulièrement destiné au secteur lié au collège Gustave Courbet. Il est ouvert aux jeunes de 11 ans à 17 ans. Après des travaux d’une durée estimée à six mois, son ouverture fera suite à celle de l’Espace Jeunes Paul Langevin (fin 2008) et celle plus récente de l’Espace Jeunes Le Village, fin 2010. n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

9


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page10

La ville change Restauration

LA NOUVELLE CUISINE CENTRALE EN CHANTIER L’actuelle cuisine centrale, installée rue Eugène Pottier, rejoindra ses nouveaux locaux de la ZI de Pissaloup pour l’été 2011.

L

es travaux de réhabilitation d’un bâtiment abritant d’anciens laboratoires pharmaceutiques ont débuté. D’une surface de 750 m², la nouvelle cuisine centrale sera implantée dans la zone d’activités de Pissaloup sur un terrain de près de 2 900 m2, bien desservi par les infrastructures routières. L’aménagement d’une nouvelle cuisine était rendu nécessaire, l’équipement actuel étant situé dans un bâtiment des années 1970 qui malgré de nombreux amènagements n’était plus adapté aux techniques modernes de restauration collective. La nouvelle cuisine centrale répondra, en moyenne, à une production de 2 000 repas par jour (repas scolaires, centre de loisirs). Elle interviendra également lors de différentes manifestations municipales ainsi que pour les structures socioéducatives ou diverses animations pour les retraités. Son aménagement respectera le principe de la « marche en avant » : stockage des marchandises - traitement - cuisson - conditionnement. La transformation du bâtiment permettra l’intégration de toutes les fonctionnalités et les règles requises pour une cuisine centrale.

Travaux

LIFTING AU STADE GRAVAUD De nouvelles clôtures seront érigées autour du stade Robert Gravaud, le long de la RN 10 et de l’avenue du Pasteur Martin Luther King. Ces travaux donneront une nouvelle visibilité à une des deux entrées de ville, anticipant la restructuration du carrefour prévu dans le cadre des travaux d’enfouissement de la RN 10. Murs en béton et clôtures en treillis soudés créeront une barrière aux nuisances sonores, tout en affirmant l’identité sportive de l’ouvrage en lui assurant une meilleure lisibilité avec, en particulier, l’installation d’un nouveau portail. À l’intérieur du stade, les dalles bétons seront démolies et les filets pare ballons remplacés. Des plantations seront effectuées le long de la nouvelle limite du terrain. Les travaux devraient être achevés fin mai 2011.

10

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page11

La ville change Modernisation

LA POSTE DANS SES NOUVEAUX LOCAUX En s’installant dans le quartier des Merisiers, La Poste a investi dans un bureau « nouvelle génération » pour mieux répondre à l’attente de ses clients.

L

e bureau de poste principal a désormais une nouvelle adresse. Depuis le 25 janvier, il a été transféré dans ses nouveaux locaux situés 2 rue Léo Lagrange, à proximité du centre commercial des Merisiers. En rezde-chaussée de la Villa Madras, La Poste a investi 862 800 € pour offrir à ses clients un service modernisé. C’est ainsi que le guichet en ligne traditionnel a disparu. Désormais, clients et postiers évoluent dans un même espace agrandi et pensé pour réduire le temps d’attente. Il permet également un accueil et un service personnalisés, organisés en cinq îlots et un espace dédié au service bancaire. Pour les opérations simples, des automates et une boutique sont disponibles en « libre-service ». À l’extérieur, deux distributeurs automatiques de billets sont

accessibles 24 h/24, s’ajoutant aux deux nouveaux installés à l’intérieur. Rue Pierre Semard, les locaux de l’annexe de La Poste avaient été rénovés début 2010, l’occasion de moderniser et de restructurer l’espace de ce second bureau de poste. Désormais, les deux bureaux de poste sont aux nouvelles normes « ESC », autrement dit « Espace Service Client ».

Horaires • bureau de poste principal : du lundi au vendredi de 9 h à 18 h 30, le samedi de 9 h à 12 h 30. • l’annexe Pierre Semard : du lundi au vendredi de 13 h 30 à 18 h 30, le samedi de 8 h 30 à 12 h 30.

La Poste, avant ouverture.

21 PANNEAUX D’AFFICHAGE Aux couleurs de la Ville, ils ont fait leur apparition sur les trottoirs de Trappes en Yvelines. Leur implantation a fait l’objet d’un soin particulier, en concertation avec les Comités de quartier. Privilégiant le regard des piétons, ils jalonnent les principaux itinéraires empruntés quotidiennement par les habitants. Liste des panneaux sur www.trappes.fr

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

11


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page12

Dossier du mois Santé

L’HÔPITAL PRIVÉ S’AGRANDIT ET SE RÉORGANISE L’important chantier d’extension et de restructuration de l’hôpital privé de l’Ouest parisien a été lancé en janvier 2011. Les travaux devraient durer deux ans.

C

e week-end, le match de football du

petit Kevin s’est achevé au service des urgences de l’hôpital privé de l’Ouest

parisien. Après avoir évalué le degré de gravité de la blessure, l’équipe médicale prescrit une radio et diagnostique une légère entorse. Quelle famille trappiste n’a-t-elle pas eu recours à ce service de proximité pour une chute, un coup ou une forte poussée de fièvre ? Les urgences sont la principale porte d’entrée des patients (30 % des accueils) qui viennent soit spontanément, soit à la demande d’un médecin traitant ou en étant accompagnés par les pompiers ou le Samu.

En moyenne, 53 000 passages sont effectués par an aux urgences et au service « SOS mains » où quatre équipes de six personnes (quatre infirmières et deux médecins) se relayent jour et nuit. Un autre service très fréquenté, c’est la maternité avec ses 1 300 naissances par an, des nouveaux-nés dont la plupart des parents résident à Trappes en Yvelines. « Il s’est tissé un lien quasi familial entre les habitants et l’établissement depuis son ouverture en 1975. On y accueille toutes les phases de la vie », souligne Béatrice CAUX, directrice générale. Avec plus de 270 lits et places, des équipes médicales de qualité et un plateau technique très performant, l’Hôpital privé de l’Ouest parisien, qui a fêté ses 35 ans l’an dernier, est devenu le plus

12

grand établissement privé des Yvelines en médecine, chirurgie et obstétrique. Lancé en début d’année, le nouveau chantier s’attachera essentiellement à la construction d’un bâtiment supplémentaire sur une surface de 4 800 m2. Accolé perpendiculairement au bâtiment principal, il comportera quatre niveaux, sous-sol et rez-de-chaussée compris. Cette extension permettra de réorganiser l’accueil, les bureaux et les différents pôles médicaux pour leur donner plus d’espace et une meilleure fonctionnalité (1). À l’extérieur, de nouvelles places de stationnement seront réalisées pour atteindre plus de 300 places. Un meilleur accès et une

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page13

Dossier du mois circulation plus fluide seront favorisés par la création d’une nouvelle entrée rue Koprivnice, dont les travaux de restructuration sont en cours d’achèvement. Au cœur du quartier des Merisiers, l’hôpital privé et son nouveau bâtiment conforteront le rôle d’établissement de proximité et d’accessibilité aux soins. Des missions qui complètent celles des hôpitaux publics du Chesnay, de Poissy et de Rambouillet, lui conférant une vocation régionale. En 2006, l’hôpital privé de l’Ouest parisien rejoignait le groupe Générale de Santé, premier groupe privé français de soins et de services à la santé avec plus de 180 établissements spécialisés. (1) Les activités de l’hôpital privé sont structurées en pôles médicochirurgicaux pour favoriser la prise en charge pluridisciplinaire des patients. Elles s’appuient sur des pôles de sécurité : réanimation, urgences, unité de soins intensifs en cardiologie et pôle d’imagerie médicale.

LES PRINCIPALES NOUVEAUTÉS Dans le nouveau bâtiment l Le plateau de l’imagerie médicale (IRM, scanner et radiologie conventionnelle) sera regroupé en un seul service (trois endroits différents aujourd’hui) et se situera en rez-de-chaussée. Le projet d’un 2e scanner est en cours, l’autorisation pour le second IRM a été obtenue.

l Les salles des naissances s’installeront dans un espace plus grand. l Les services de réanimation et de dialyse emménageront dans le nouveau bâtiment.

Dans le bâtiment principal l L’accueil sera organisé dans un espace plus vaste et intégrera une nouvelle cafétéria. l Un nouveau service ouvrira à la maternité : la néonatalité. C'est un service de soins où le nouveau-né, prématuré ou présentant une pathologie particulière à la naissance, est hospitalisé jusqu'à ce que son état de santé lui permette de revenir auprès de ses parents. Cette prise en charge doit se faire actuellement dans un autre établissement hospitalier. l Le nombre de lits en médecine et en unité de soins intensifs en cardiologie (USIC) augmentera de plus d’un tiers. l Le bloc obstétrical et le bloc opératoire disposeront de salles supplémentaires.

n°78 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines n°92

13 13


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page14

Dossier du mois

L’extension sera perpendiculaire au bâtiment principal.

L’HÔPITAL PRIVÉ EN QUELQUES CHIFFRES • 100 praticiens, médecins et chirurgiens bénéficiant d’un plateau technique de qualité et du soutien d’une équipe paramédicale spécialisée

Plus de 530 salariés Près d’un salarié de l’hôpital privé sur quatre est trappiste. Plus de 530 personnes y travaillent auxquelles il convient d’ajouter plus de 100 médecins libéraux installés dans l’établissement. Au total, près de deux salariés sur trois habitent sur le territoire de l’agglomération.

• 270 lits et places (dont 135 réservés à la chirurgie générale et spécialisée) • 1 300 accouchements/an • 8 200 IRM/an • 15 000 interventions chirurgicales/an • 18 100 scanner/an • 36 700 séjours/an, tout pôles confondus • 53 000 passages aux urgences/an (1er centre privé d’Île-de-France)

14

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:50 Page15

Environnement Climat

L’AUTOMNE A ÉTÉ HIVERNAL ET NEIGEUX Les travailleurs de la voirie n’ont pas eu de répit. Début décembre, les agents municipaux ont été confrontés, aux premiers épisodes neigeux.

À

plusieurs reprises, dès 3 h du matin, ceux qui étaient d’astreinte sont intervenus pour dégager les principales voies, le centre-ville, les écoles et les lieux publics. Selon, le centre départemental de la Météorologie, le manteau neigeux a pu atteindre 16 cm en ville, du jamais vu depuis plus de vingt ans. À tel point que le sel a manqué pour les villes, la priorité étant réservée aux grands axes. Cette situation et des conditions météorologiques exceptionnelles ont limité l’efficacité de l’intervention de la Ville et des autres collectivités territoriales sur les voies dont ils ont la responsabilité. Une responsabilité qui est également collective, les bailleurs, les propriétaires, les riverains et les commerçants devant déneiger leurs trottoirs, leurs accès et leurs voies privées. Cette période, une des plus froide depuis quarante ans, a provoqué toutefois la joie des enfants qui se sont livrés aux glissades, aux boules et bonhommes de neige.

Collecte sélective

LES ERREURS DE TRI ONT UN COÛT Fin 2010, jamais le taux de refus des bacs, réceptionnant journaux et emballages, n’avait été aussi bas. Depuis l’élargissement de la collecte sélective à l’ensemble du territoire de la commune en octobre 2009, les progrès ont été constants pour atteindre un taux record de 25 % de refus, contre une moyenne annuelle de 30 %. « Il faudra maintenir ce niveau durant toute l’année 2011 en étant attentif à ne pas mettre de sac plastique ou de barquette alimentaire en plastique dans le bac jaune », recommande le service municipal de l’Environnement. Pour accompagner les habitants dans leur geste écologique, des vérifications sont faites ponctuellement avant le passage des éboueurs. En cas de non-conformité, et par conséquent de refus de tri, un scotch rouge est apposé sur le bac. Des explications sont ensuite fournies par un ambassadeur du tri qui se rend au domicile concerné. Une démarche qui améliorera la collecte sélective et le recyclage des produits, tout en engendrant des économies : en cas de tri non conforme, un coût supplémentaire est à supporter.

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

15


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page16

Retour en image

10 souvenirs DE 2010 1. Magnifique ! 200 enfants de l’agglomération, dont ceux des écoles Cocteau et Macé, ont interprété « Dogora », un opéra d’Étienne Perruchon, au théâtre de l’Onde de Vélizy, les 23 et 24 juin. 2. Le 4 janvier, les élèves de l’ancienne école Marcel Cachin découvraient leur nouvelle école Jean Jaurès.

1.

3. en mars, l’ouverture de Promopole aux Merisiers, une pépinière et village d’entreprises complétant celle de l’avenue Maurice Thorez, avait été précédée en février par un forum ayant pour thème la zone franche urbaine (ZFU). La Cité des métiers, lieu d’informations et de conseils, ouvrait en juin. 4. L’étoile montante de l’athlétisme, Aïsseta Diawara, s’est hissée en 2010 au niveau de l’élite avec sa participation aux championnats du monde et le titre de championne de France au 100 m haies senior, alors qu’elle fait encore partie de la catégorie espoir. 5. Début septembre, le complexe sportif « Anne-Marie et André Broustal » ouvrait ses portes. 6. Au square Jean Macé, une première tranche de logements locatifs sociaux a été livrée en novembre. Les réhabilitations et les résidentialisations se sont poursuivies avec les squares Van Gogh, Yves Farge et La Commune de Paris. D’autres logements en accession ont été livrés à la Closerie du Parc et à la Villa Madras.

3. 4.

7. De mars à octobre, le maire Guy Malandain a été à la rencontre des Trappistes pour des échanges directs avec eux. Sept rencontres ont été organisées dans différents quartiers. 8. Les comités de quartier ont manifesté de la vitalité durant toute l’année à l’instar de la journée médiévale organisée en centreville en octobre. 9. vingt-deux jeunes de 11 à 16 ans composent le nouveau Conseil des Jeunes. L’élection s’est déroulée, jeudi 18 novembre. Par ailleurs les 11/17 ans ont été accueillis dans leur nouvel Espace Jeune « Le Village ». 10. « Trappes en fête » nous a fait voyager à travers les âges en proposant histoires, défilés costumés et spectacles. 16

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page17

Retour en image

2.

9.

7. 6. 8. 10.

5.

17


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page18

À travers la ville Marché

DES JOURS ET DES HORAIRES ADAPTÉS Le marché des Merisiers a modifié son calendrier depuis le début d’année. Certains jours et horaires ont changé.

I

Il a désormais lieu le mercredi aprèsmidi et le samedi matin. Le marché du vendredi matin n’est pas déplacé. Ces changements font suite à plusieurs mois de réflexion entre la municipalité et la société Géraud, titulaire de la délégation de service public pour la gestion des marchés forains, et les représentants des commerçants. Ils correspondent au besoin de s’adapter à la transformation urbaine et à la densification du quartier des Merisiers. Le transfert au samedi matin répond à la volonté de réduire les nuisances pour l’environnement sonore et les gènes de circulation. Il devrait contribuer également à créer une plus grande diversité de l’offre. Le transfert au mercredi après-midi vise une ouverture commerciale plus large en s’adressant à une clientèle plus familiale et à des salariés usant de leur RTT.

Sport

DE TRÈS BELLES PERFORMANCES Aïsseta Diawara, notre jeune Espoir de l’EASQY, s’est classée 2e sur 60 m haies, lors d’un meeting national, derrière la championne de France en titre, Alice Decaux, et devant la vice championne d’Afrique, la Sénégalaise Grima Faye. Un résultat de bon augure en début de saison hivernale où son objectif sera une sélection pour les championnats d’Europe Seniors. Aux championnats départementaux de Taekwondo, le Bushido club de Trappes (BCT) a obtenu dix-neuf médailles (treize d’Or, une d’Argent et cinq de Bronze).Avec cette belle récolte, il devient le 1er club des Yvelines. Six compétiteurs ont participé aux championnats régionaux, trois se qualifiant pour les championnat de France. Félicitations aux champions !

18

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page19

À travers la ville Musique du monde

LA VOIX ENVOÛTANTE DE HINDI ZAHRA Entre soul, folk, jazz vocal et blues, Hindi Zahra, jeune chanteuse d’origine berbère, est la nouvelle sensation de l’année 2010. Elle a remporté récemment le Prix Constantin qui célèbre, chaque année, les jeunes talents de la chanson française. À 30 ans, Hindi Zahra est déjà consacrée sur la scène internationale. Samedi 29 janvier, à 20 h 30, à la Merise. Renseignements et réservations au 01 30 13 98 51.

Concert QUINTETTE ET SALON ROMANTIQUE Les solistes de la Villedieu sont parmi les instrumentalistes internationaux les plus reconnus. Ils seront en concert à l’École de musique et de danse : • samedi 12 février à 18h : Résonances avec le quintette pour piano et cordes de Vierne, sans doute son principal chef d’œuvre. Il sera mis en miroir avec le célèbre quintette de Franck. • samedi 5 mars à 18h : Le Salon Romantique sera l’occasion d’écouter des œuvres majeures du répertoire (Ravel, Debussy…) et quelques découvertes dont le Conte de Caplet avec récitant. Renseignements et réservations : 01 30 66 33 59.

vacances d’hiver

animations pour les

l du 14 au 18 février :

stage de basket au gymnase Paul Mahier l du 21 au 25 février : stage multi-activités au gymnase Jean Guimier l du 21 au 25 février : ouverture des espaces Jeunes Paul Langevin et Levillage

informations, inscriptions et tarifs :

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

19


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page20

LISTE UDT

Alors que notre pays s’apprête à vivre une longue année d’incertitude et d’inquiétude face à une crise majeure et durable à laquelle le Gouvernement et le Président de la République ne s’attaquent pas, notre besoin de solidarité, ici, à Trappes en Yvelines, s’accentue de plus en plus. Parce que c’est d’un bouclier social, face aux dégradations constantes d’un monde ultra libéralisé sans cesse plus injuste, dont nous avons besoin, vous pouvez compter sur la Ville, sa majorité municipale et l’ensemble des 700 agents communaux pour être chaque jour à vos côtés. En 2011, les services de la Ville continueront, certes dans un contexte financier difficile, à œuvrer pour améliorer votre quotidien : Petite Enfance, Education, Réussite éducative, Jeunesse, Logement, Sécurité, Solidarité, Seniors, Environnement, … Oui, nous formerons ce bouclier social nécessaire à tous les Trappistes pour une Ville plus juste, plus solidaire, éloignée des amalgames fâcheux et mensongers que tentent de répandre quelques uns, ici et là, bien mal informés d’une gestion saine et rigoureuse. Parce que nous sommes soucieux des intérêts de la Ville et de ses habitants, nous continuerons, en 2011, à gérer efficacement les finances de la Ville et à investir pour l’avenir de Trappes et de sa jeunesse. Nous le ferons avec ambition et détermination, dans le souci permanent d’offrir une ville pour tous et une place pour chacun. Nous le ferons avec responsabilité et fiers des valeurs que nous portons : égalité, justice sociale, fraternité, sens républicain. C’est le vœu que nous formons pour Trappes et pour chacun de ses habitants. C’est le vœu que nous adressons à chacun d’entre vous. Belle, heureuse et fraternelle année à tous. JEANINE MARY,ANNIE LE HIR, SAMUEL ABO, KHADIJA ARAM, GÉRALD MONNIOT, BENJAMIN MÉNARD,CÉCILE MACKEL, LUCIEN LEGUÉDOIS, IRÈNE MOULIN, NICOLE BARRÉ, CHRISTINE VILAIN,ANNE-ANDRÉE BEAUGENDRE,ALAIN ARCHAMBAULT, NACIRA DELLAL, LUC DAUVERGNE, MARIE-MADELEINE HAMEL, ÉRIC-CHARLES GOMIS,ABOUBAKRI SALL, MOHAMED KORICHI

GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN

Groupes de la majorité municipale

Tribune Libre

Notre pays connaît une crise profonde du logement: 1,4 million de demandeurs de logements, 35 millions de mal logés, 100 000 personnes à la rue et 100 000 personnes vivent toute l'année dans des terrains de camping (chiffres Fondation Abbé Pierre). Les Trappistes sont parmi les plus touchés par la crise, comme partout la dépense liée au logement a explosé de 60% en 10 ans, mais les salaires progressent peu. Pas une famille n'est épargnée par le chômage, la précarité, l'insécurité sociale. Un exemple, ici sur 8 ans, sur le même logement du square Paul Langevin, on peut compter en 8 ans, pour un loyer passant de 350,73 à 478,60 euros une hausse de 36,45% et pour les charges passant de 160,39 à 294,03 une hausse de 80,28 %. Cette situation est d'autant plus intolérable que les organismes HLM n'assument pas toujours pleinement leurs responsabilités de bailleurs. Nous réaffirmons que l'accès au logement de qualité pour tous est un droit et un moteur de qualité urbaine, de progrès social, de développement durable. Ce droit est un des enjeux principaux de la lutte contre l'exclusion. Or l'Etat n'a cessé de porter des coups au logement social, en ayant pour objectif son désengagement total au profit des opérateurs immobiliers privés. Pire il s'apprête à ponctionner les organismes HLM de 340 millions d'euros pour trouver des subventions au lieu de s'attaquer à ceux qui sont la cause de la crise: les banquiers et les actionnaires. Nous proposons la création d'un service public national du logement, de l'habitat, du droit à la ville et la création d'agences régionales de l'habitat. Nous proposons la revalorisation de l'allocation logement Nous exigeons l'application de la loi SRU dans toute sa rigueur, pour que chaque commune ait plus de 20% de logements sociaux sur son territoire et le retour du 1% patronal au bénéfice du logement social. Nous exigeons l'abrogation de la loi BOUTIN qui pousse les organismes HLM à une gestion marchande de leur patrimoine et à la ghettoïsation par l'application du surloyer Dans ce contexte, nous soutenons pleinement les signataires de la pétition qu'a initiée la CNL, AMICALE DES MERISIERS, demandant un gel des loyers 2011 et l'arrêt de toute hausse de l'énergie .

20

LES TRAPPISTES D’ABORD

Groupes d’opposition

JEAN-YVES GENDRON, MAGALI PASQUALINI, JACQUES MONQUAUT, GHISLAINE GUESNON, SYLVIE MÉRILLON, BARDED BOURHAHOUANE, JULIEN IBORRA, MARIANNE DIAW Le 12 octobre 2010, lors d’une réunion publique en centre-ville, à la question : « quand le Conseil Municipal a-t-il pris la décision d’abattre les platanes de l’avenue Paul Vaillant Couturier ? », Monsieur le Maire se retournant vers les sept élus présents leurdemanda : « quand avez-vous pris cette décision ? ». Les sept élus clamèrent : -« le 25 novembre 2004 », Ce à quoi Guy Malandain rétorqua : -« Aménagement de l’avenue PVC, pas l’abattage des arbres ! » A une habitante qui s’inquiétait de voir la ville livrée aux promoteurs et qui s’interrogeait sur la possibilité de limiter les constructions en centre ville, Guy Malandain expliqua que si toutes les règles étaient respectées (POS ou PLU), il ne pouvait pas s’y opposer ; omettant toute fois d’indiquer à cette personne que le 23/06/2008 il avait fait supprimer le Plafond Légal de Densité. Rappelons que ce dispositif est aujourd’hui contraire aux orientations d’urbanisme de densification dans le cadre du développement durable et dans le cadre des objectifs du Programme Local de l’Habitat Intercommunal et qu’il est un obstacle à la mise en œuvre du projet de renouvellement urbain de la ville. Et pour être complet sur ce sujet nous vous signalons que le 25/06/2010 le Conseil Municipal a émis un avis favorable de dépassement de 20% du Coefficient d’Occupation des Sols dans le quartier des Merisiers (une enquête publique est en cours). Pendant la campagne électorale, notre groupe avait dénoncé le projet de Guy Malandain et de son équipe de vouloir faire passer une 2x2 voies dans Trappes. Guy Malandain avait alors qualifié nos propos de « tarte à la crème » et même de diffamatoires. Au vu des éléments suivants il ne semble pourtant pas que ce projet de voie reliant la Clef de St Pierre au Cluster Scientifique du Plateau de Saclay en empruntant la RD912, les quartiers de Trappes et la RD36, ne soit que le fruit de notre imagination. Nous nous permettons donc de rappeler à Guy Malandain les points suivants : 1.Dossier de présentation du cluster, page 19 : les liaisons Est-Ouest du territoire seront renforcées par l’aménagement de la RD36 qui devra être poursuivie jusqu’à SQY. 2.Conseil d’Agglomération du 3/7/2008 : d’autres aménagements routiers devraient voir le jour sur le RD36. À Montigny-le-Bretonneux, Voisins, Magny…ainsi que sur le RD912 à Trappes. 3.Traits Urbains, page 11 : nous avons tout de même proposé une voie Est-Ouest qui traverse les quartiers, et elle a été retenue (plaquette éditée par la Ville sur le recouvrement de la RN10) 4.Réunion du 12/10/2010 en centre ville : confirmation d’une 3ème voie centrale pour le TCSP. Déplorons le pouvoir exorbitant d’un Etablissement Public d’Aménagement qui pourra dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National doubler ou tripler le Pont de la Mare-Savin sur les emprises SNCF. Alors ! Qui trompe qui ? Qui est trompé ? Qui est le trompeur ? A vous de juger ! Vos élus de la liste « les Trappistes d’abord – construisons à gauche pour 2008/2020 » vous appellent à rester vigilants sur ces sujets qui encadrent l’avenir de notre ville. Etre l'ami des promoteurs et favoriser le bétonnage de chaque mètre carré ne suffit pas à améliorer la vie de nos concitoyens. Si les constructions de logements en Ile-de-France sont effectivement plus que nécessaires, elles ne peuvent être menées sans une réflexion plus générale sur la ville. Or, à Trappes, on construit beaucoup en omettant un certain nombre d'ingrédients essentiels.

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page21

LES TRAPPISTES D’ABORD

Tribune Libre Quid des services à la population, par exemple ? Accueillir de nouvelles familles, c'est bien. Proposer suffisamment de services, c'est mieux ! Or Trappes, en la matière, est défaillante. Manque de places en crèche, absence de mise à disposition des moyens nécessaires pour accueillir les enfants dès 2 ans dans les écoles, manque de personnels dédiés à la jeunesse, réduction de certaines collectes de déchets, insuffisance des moyens consacrés à la propreté de la ville... La liste des sujets de mécontentement est longue! De même qu'en est-il de l'environnement offert aux habitants ? Les Trappistes sont en droit d'exiger une ville propre, des pistes cyclables, une voirie et des trottoirs en état,... Ils sont en droit d'exiger des aires de jeux pour leurs enfants (absolument inexistantes dans certains quartiers de la ville...), en droit, par exemple, d'être consultés sur l'utilisation future du terrain du centre de loisirs « le Radeau » lui aussi cédé à un promoteur, en droit aussi d'attendre de leur maire qu'il demande aux dirigeants de la Base de Loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines d'aménager une entrée piétonne décente et sécurisée en lieu et place de l'actuelle qui ressemble davantage à une entrée de décharge... Mais le maire connaît-il seulement cet accès pourtant utilisé par la majorité des Trappistes...? Ces derniers exemples sont anecdotiques. Mais ils sont aussi particulièrement révélateurs de la politique de la majorité municipale : une politique menée avec suffisance et sans concertation avec la population... Une politique que de plus en plus de Trappistes dénoncent, au même titre qu'ils dénoncent la démocratie de vitrine des récentes « rencontres avec le maire » organisées dans les quartiers au mois d'octobre, véritables réunions de propagande au cours desquelles les questions gênantes des habitants étaient balayées avec mépris. Est-ce la facilité ou le mépris de la population qui guide la majorité municipale dans ses actions ? La concertation est un exercice contraignant. S'y contraindre, c'est accepter de mener une politique plus complexe mais aussi plus cohérente, plus en phase avec la réalité et plus respectueuse des habitants.

ENSEMBLES POUR QUE ÇA CHANGE

Groupes d’opposition

DOMINIQUE DUBUISSON,TAHI DIALLO, MOHAMED KAMLI, ZAKARIA BOUKERMA Si nous partageons l'analyse de M. le Maire sur le manque de participation des trappistes aux diverses élections, nous ne pensons pas que son discours d'anti-Sarkosisme primaire, sans pour autant faire la moindre proposition concrète, puisse motiver l'électeur à aller voter. Nous avons été frappés d'entendre M. le Maire, lors des voeux aux personnalités, rapporter des bribes de phrases sorties de leurs contextes, tenus par l'ancien Ministre de l'Intérieur en 2005, il y a donc 6 ans. Comment cet homme, qui se dit aussi républicain, démocrate, respectueux des lois, peux-t-il se laisser aller à de tels propos démagogiques qui n'attisent que la haine. Ce n'est sûrement pas avec ce genre de discours emprunté à certains démagos du PS, que nos chers trappistes seront tentés de faire leur devoir de citoyenneté. Tout au long de la cérémonie, nous n'avons entendu qu'un discours électoraliste! Parfois même des contradictions! Par contre, pas un mot sur le calvaire que les trappistes ont subis lors du grand froid de décembre. Pas de salages sur la grande rue principale, des rues et des trottoirs impraticables, des bus annulés et aucune information donnée par la municipalité. Où était l'équipe municipale pour répondre aux problèmes et aux questionnements des trappistes ? Par ailleurs, nous félicitons Gérard Fourgous, ancien Conseiller municipal, qui durant des années s'est battu et a toujours proposé au Maire de créer, tout le long de la RN10, un Pôle d'activité qui aurait permis des milliers d'emplois. Aujourd'hui, le Maire le vante et le vend. M. le Maire reconnaît aussi, un peu tardivement, l'utilité de la Zone Franche pour proposer des emplois aux trappistes. Nous rappelons que le groupe de l'opposition se bat pour cette Z.F.U depuis 1995 mais a toujours été combattu par la majorité PC/PS puis PS/PC. Quelle perte de temps et d'énergie quand on sait le taux de pauvreté, de chômage et de précarité dans notre ville! On a fait passé l'idéologie ringarde avant l'intérêt des trappistes. RACHIDA EL HAROUAT,VALDET SHEREMETI, AÏCHA AKAFOU

Conseil Municipal Motions

DÉLIBÉRATION SUR L’ÉCOLE ET AVIS SUR LES PROJETS DE TRANSPORT PUBLIC l Dans une délibération, le Conseil municipal demande à l’Inspecteur d’Académie d’accorder toute l’attention nécessaire aux élèves de Trappes, ainsi qu’à leurs enseignants, et de pourvoir aux remplacements systématiques des professeurs absents, une situation qui ne favorise pas la réussite des élèves. l À propos des projets de réseaux de transport public du « Grand Paris » et « Arc Express », le Conseil municipal a donné son avis : il s’oppose au projet de réseau de transport en commun du « Grand Paris », sa conception actuelle. étant déconnectée des réalités que vivent les franciliens.

La prochaine séance du Conseil municipal aura lieu le lundi 7 février 2011, à 19 h 30, en l’hôtel de ville. Pour les autres décisions du conseil municipal : www.ville-trappes.fr

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

21


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page22

Infos pratiques NAISSANCES (SEPTEMBRE OCTOBRE 2010) Yakine Benabbes--De Faria, Carlier Petrowiche Shaïna, El Abid Khadija, Fortes Silvie, Houari Abdelillah, Jayavelu Arjun, Missaoui Omeima, Ouali Aymen, Zenati Ilian.

NAISSANCES (NOVEMBRE 2010) Andrade Teixeira Karim, Arichi Souhil, Bah Foulemata, Basraoui Hamza, Ben Bagdad Salaheddine, Boisreau Kathy, Bougrayne Saad, Brick Sofia, Calodat Léa, Carel Kessy, Cherif Shaïma, Cisse Mohamed, Da Costa Mathéo, Debza Yûnas, Dellal Manelle, Dellal Amelle, Delorme Maggie, Diallo Slimane, Diallo Mohamed, Diallo Idrissa, Diallo Assiya, Diarra Kandé, Diarra Assita, Doucouré Binta, El Mahi Redouane, Essart Jaden, Gakou Assia, Guillaume Presley, Hadi Zayneb, Hai Ahmed, Hamamouche Iman, Harand Matthias, Hoarau Émy, Houari Mosaab, Houmani Súnna, Khafif Ali, Konaté Aïssatou, Konaté Fatoumatou, Konaté Alyah, Martins Branco Leticia, Medjaoud Salmane, Mendes Da Costa Eliza, Menuet Gabriel, Mfoihaya Yousra, Rami Myriam, Sall Cherif, Sheremeti Tea, Sidibe Kadija, Sidibé Bamby, Sylla Jamal, Taherre Imrane, Talbi Asma, Zerhdy Wahil

NAISSANCES (DÉCEMBRE 2010) Alberto Djonelle, Alberto Exaucée, Amchoud Malak, Arsac Lily, Belkhaïr Soumaya, Ben Belgacem Farah Mohamed, Benazo Vanessa, Bendilmi Youcef, Bentouati Maryam, Binet Riyad, Bourgin Hamza, Chami Adam, Cherrabi Ismaël, Dahmani Camélia, Delannoy Liloo, Demba Adja-Fatou, Diallo Madiou, Doucouré Khalina, Doucouré—Aflihaou Djibril, El Ouarti Nahla, Grimault Coraline, Guisset Selly, Habchi Yassine, Kamalodine Salmân, Kanoute Mariama, Karkour Chahinez, Khaled Ilyes, Kone Alassane, Laurent Téa, Lelarge Gaussier Marine, Louis Jean-Paul, Maghnouj Soulef, Makzaz Rayan, Maouche Saber, Naasseri Sayf, Nacer Fayçal, Napoléon Hugo, Omrani Tasnime, Paltani Flora, Qebibo Rachad, Radix Emmy, Raouhi Gebril, Rodriguez Bonetto Mateo, Saïghi Safa, Saint Jacques Gilaine, Salem Lina, Sarr Aïssatou, Selva Sriniti, Talbi Lilia, Tiverne Dynah, Tugcu Yasin, Zenati Said, Zerrouki Sidi.

22

LES DÉCHETS VERTS À LA DÉCHETTERIE La collecte des déchets verts est interrompue durant tout l’hiver. Elle reprendra le 31 mars prochain. Les déchets verts doivent être portés à la déchetterie, ZA des Côtes, rue Jean Monnet à Élancourt. Elle est ouverte lundi, mercredi, vendredi et samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h, le dimanche de 10 h à 17 h.

VACATIONS ET DEMI-VACATIONS FUNÉRAIRES Le taux de la vacation funéraire a été fixé à 20 € par le conseil municipal. Un deuxième taux pour les demi-vacations funéraires de 10 € est décidé pour se conformer à la réglementation.

SITE CINÉRAIRE AU CIMETIÈRE PARC L’ouverture du site cinéraire au cimetière parc, fin janvier, oblige à la mise en place d’une tarification et d’un règlement. La durée et les tarifs des concessions attribuées sur l’espace cinéraire sont les suivants : gratuit pour une durée de 5 ans, 98 € pour une durée de 15 ans, 242 € pour une durée de 30 ans. Le montant des taxes de dépôt d’urnes sur l’espace cinéraire est fixé à 90 €. Nous rappelons que la taxe d’inhumation dans le cimetière traditionnel est de 102 €. La dispersion des cendres est gratuite.

INSCRIVEZ-VOUS SUR LES LISTES ÉLECTORALES ! Deux élections marqueront l’année 2012 : la présidentielle et les législatives. Pour faire valoir vos choix lors de ces scrutins, il faut être inscrit sur les listes électorales. Toute personne majeure et de nationalité française peut s’inscrire en se munissant d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Attention : pour voter en 2012, il faut effectuer la démarche avant le 31 décembre 2011.

MARIAGES (NOVEMBRE 2010)

DÉCÈS (NOVEMBRE 2010)

Abouhilal Redouane et Leslous Myriam ; Doucouré Samba et Griffon Marine ; Lucas Dany et Jenaoui Moufida ; Pasquier Jean-Michel et Fleury Véronique.

Demont Jean-Pierre, Lancastre Marie épouse Jorite, Nouar Salah, Maazouz Kheïra Veuve Sellam, Hélias Josette, Sellan Sinnammah Veuve Sellan.

MARIAGES (DÉCEMBRE 2010)

DÉCÈS (DÉCEMBRE 2010)

Allioui Said et Karakach Ouria ; Amrani Carime et Rabehi Ouarda ; Caldas Barbeitos Michaël et Amara Amina ; Keïta Mamadou et Diarra Bakou ; Mateo Laurent et Latifi Urime ; Rhachi Abdelkrim et Mouini Naoual.

Sabarly Pierrette Veuve Merchiers, Pereira Louro Francisco, Charlet Philippe, Ben Marha Lahcen, Chaouch Yasmina.

Aujourd’hui à Trappes en Yvelines - n°92


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page23

Infos pratiques PASSEPORT ET CARTE D’IDENTITÉ SUR RENDEZ-VOUS Le dépôt des dossiers de passeport, de carte nationale d’identité, de mariage et d’attestation d’accueil se fait sur rendez-vous. Cette disposition vise à améliorer la qualité du service public, les conditions d’accueil et réduire le temps d’attente au guichet. Pour prendre rendez-vous en mairie : 01 30 69 17 00 ou ville@mairie-trappes.fr

RECENSEMENT DE LA POPULATION Jusqu’au 26 février 2011, les opérations de recensement se dérouleront sur un échantillon d’adresses déterminé par l’INSEE (8 % des foyers). Les agents recenseurs seront porteur d’une carte officielle, avec photo, signée par le maire. En outre, l’INSEE organise, dans le cadre du recensement, une enquête Familles portant sur 582 logements.

LA MAIRIE PRATIQUE Hôtel de Ville 1, place de la République 78190 TRAPPES Tel : 01 30 69 17 00 Fax : 01 30 69 02 33 Site internet : www.ville-trappes-en-yvelines.fr Courriel : ville@mairie-trappes.fr

HORAIRES MAIRIE Lundi de 14 h à 19 h 30. Mardi, mercredi, jeudi et vendredi : de 8 h 45 à 12 h et de 14 h à 17 h. Le mercredi, la mairie est ouverte jusqu’à 19 h (sauf en période de vacances scolaires) pour la régie centralisée (paiement des cantines, centres de loisirs, études), l’état civil (naissances, décès, mariages) et les affaires générales (cartes d’identité, passeports, attestations d’accueil et recensement militaire).

RDV DES ÉLUS

Télévision LE TOUT NUMÉRIQUE ARRIVE CHEZ VOUS L’Île-de-France passera à la télé tout numérique le 8 mars prochain pour offrir plus de chaînes, plus de qualité et plus de services. Avant cette date, les spectateurs qui regardent la télévision par une antenne râteau ou intérieure devront adapter leur installation de télévision au numérique. En effet, la diffusion analogique hertzienne ne permettra plus de recevoir les chaînes historiques. Pour avoir accès aux programmes de la télévision, un adaptateur TNT est nécessaire (à partir de 20 €), sauf pour les postes achetés après mars 2008 qui en sont équipés. Des aides financières pour son achat sont attribuées sous conditions de ressources. Par ailleurs, un dispositif d’aide personnalisée gratuit est mis en œuvre, jusqu’au 25 mars 2011, au bénéfice des personnes de plus de 70 ans et/ou les personnes souffrant d’un handicap égal ou supérieur à 80 % (branchement, réglage et prise en main du nouveau matériel destiné à une réception numérique). Pour tous renseignements : 0970 818 818 (prix d’un appel local, du lundi au samedi de 8 h à 21 h) et www.tousaunumérique.fr

n°92 - Aujourd’hui à Trappes en Yvelines

M. le Maire, MM. et Mmes les Adjoints au Maire reçoivent sur rendez-vous (tel : 01 30 69 17 70 ou par courrier). Mme la Conseillère générale sur rendez-vous au 01 30 69 17 70. Pour tout courrier : Hôtel de ville / 1, place de la République / 78190 Trappes. M. le Député : sur rendez-vous au 01 30 66 44 42.

PERMANENCES EN MAIRIE FNACA (anciens combattants) : 2e dimanche du mois, de 10 h à 12 h. UNC UNC AFN (anciens combattants) : 3e dimanche du mois, de 10 h à 12 h. Vie libre : 4e jeudi du mois, de 17 h 30 à 19 h 30.

23


Canard MAK Janv 92_Mise en page 1 20/01/11 16:51 Page24

,UNDI



Agenda

JANVIER / FÉVRIER à Trappes en Yvelines

LE COUP DE COEUR DU MOIS

Samedi 29 janvier, à 18 h, à l’École de musique et de danse.

LE CARNAVAL DES ANIMAUX Avec Le carnaval des animaux, Camille Saint-Saëns a écrit en musique les allures, les voix et les cris du lion, des poules, des ânes... Cette œuvre sera interprétée par les Solistes de l’orchestre Prométhée,sous la direction de Pierre-Michel Durand. En première partie, ils seront rejoints par l’orchestre des élèves de l’École de musique autour d’une partition commune, une pièce créée par Philippe Muller, professeur de musique. Renseignements et réservations au 01 30 66 33 59. samedi 29 janvier à 19 h SPORT Mérite sportif La Merise

samedi 5 (20 h 30) et dimanche 6 février (16 h) CIRQUE / CLOWN Les Pieds dans l’O par la Cie Barolosolo La Merise

dimanche 30 janvier à 15 h FOOTBALL (EXCELLENCE DÉPARTEMENTALE) Trappes - Maurepas Stade Jean Guimier

mardi 8 février de 14 h à 16 h GOÛTER SANTÉ L’adolescence Centre socioculturel des Merisiers

mardi 1er février à 19 h 30 DANSE / CONTE (45MN - DÈS 5 ANS) Hé eau ! par la Cie Myrian Dooge La Merise

vendredi 11 février à 18 h 30 SPECTACLE DES ÉLÈVES Instant danse École de musique et de danse

samedi 5 février à 18 h DANSE “Tempo d’hiver” École de musique et de danse

samedi 12 février à 18 h CONCERT DES SOLISTES DE LA VILLEDIEU « Résonances » :Vierne et Franck École de musique et de danse

samedi 5 février à 20 hh BASKET (NATIONALE 2) Trappes - Autun Complexe sportif Paul Mahier

samedi 19 février à 20 h BASKET (NATIONALE 2) Trappes - Rueil Complexe sportif Paul Mahier

Aujourd’hui - n°92 - Jan / F é v 2 0 1 1 - www. t r a ppe s - e n - y ve l i n e s . f r


Magazine Trappes en Yvelines 2011-01