Page 55

O

ubliés les sages rangs de perles de nos grandsmères, garants d’une élégance classique. Après une longue période de mise au vert, la perle se réinvente, reprend sa place dans les collections, mélangeant avec audace les matières et les couleurs. Perle gold des mers chaudes des Philippines, perle grise, verte ou aubergine élevée dans les fermes tahitiennes, volumineuse australienne, Akoya du Japon ou encore chinoise cultivée en eau douce, la perle séduit par son orient, son velouté et la douceur de ses reflets. Sans complexe, elle se mêle à l’or et aux diamants, ose les dégradés de couleurs ou les tonalités originales.

VAN CLEEF & ARPELS

Les longs sautoirs de la collection Le Secret de Van Cleef & Arpels dissimulent des messages cachés et d’autres métamorphoses inattendues à l’extrémité de leurs rangs de perles. La maison de joaillerie a redoublé de créativité pour mettre en scène ce thème, puisant dans son histoire et ses sources d’inspiration de prédilection que sont la nature, les symboles d’amour ou encore la chance. La magie des perles joue son rôle dans cette collection empreinte de mystère et de fantaisie, où la légèreté et la souplesse facilitent les transformations. Le sautoir Cachette, composé de trois rangs de perles dont la longueur, le rythme et la composition évoquent la période Art déco chère à Van Cleef & Arpels, se transforme en un tournemain en bague sertie d’un rubis de Birmanie. D’un geste simple, le motif central orné de diamants et de saphirs roses soulignés de minuscules perles d’eau douce se décroche pour se poser sur le doigt, comme par magie.

ADLER (Page de gauche)

Adler crée l’enchantement avec Brocéliande, une ligne exclusive et envoûtante peuplée de mystères. Haut lieu de la littérature médiévale, Brocéliande fut le théâtre des amours de Merlin l’Enchanteur et de la fée Morgane, mais aussi le point de départ de la légende du roi Arthur. Les aventures romanesques qu’elle évoque sont peuplées de chevaliers et de magiciens, dont les noms célèbres résonnent à l’infini, comme une invitation au voyage. Avec Brocéliande, Adler réussit le mariage entre deux mondes que tout oppose et raconte l’alchimie singulière qui unit la perle et le diamant, la rencontre fascinante entre la rigueur et la flamboyance de la pierre précieuse apprivoisée par la douceur et la sensualité des délicats reflets de la perle d’eau douce aux tonalités roses. Comme par magie, l’enlacement des diamants et des perles dans leur lit de branchages d’or pavés donne naissance à une collection enchantée.

91

T121  
T121  

Magazine Trajectoire N°121, hiver 2017.