Issuu on Google+

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008


GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 2

Sommaire

AVANT-PROPOS

3

ORGANIGRAMME

10

FAITS MARQUANTS

13

EUROPE Belgique TPF Engineering

14

B.E. Hubert Louis

22

Bagon Ingénieurs-Conseils

24

TPF-Basse Sambre

26

TPF-Utilities

28

Grand-Duché de Luxembourg TPF Luxembourg Espagne

30 31

France Beterem

32

Secmo

36

Pologne E&L Architects

38

Portugal TPF Planege

40

Roumanie TPF Romania

43

ASIE Inde S.N. Bhobe & Associates Pvt. Ltd

44

AFRIQUE Algérie TPF Algérie

48

Angola TPF Angola

PRÉSENTATION DES COMPTES

49

51

Bilan consolidé

52

Compte de résultat

54


AVANT-PROPOS

page 3 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

En 2008, TPF a été peu affecté par la crise et aborde 2009 dans de bonnes conditions.

Résultats financiers En 2008, nous avons estimé qu’une attention toute particulière devait être consacrée au renforcement de la situation financière de TPF. Il en est résulté une évolution favorable de quatre données chiffrées, essentielles pour la vie du groupe : les voici. ■ ■

Ventes en croissance passant de 74 MEUR à 80 MEUR. Marge opérationnelle (EBIDTA) en forte croissance passant de 5,26 MEUR à 8,20 MEUR. Réduction de l’endettement bancaire net passé de 28,69 MEUR à 19,8 MEUR. Conséquence pour le ratio EBITDA/dettes bancaires nettes : une diminution de 5,45 à 2,42. Faible niveau de goodwill restant à amortir, soit 2,04 MEUR par rapport à un total de fonds propres de 20,20 MEUR.

Que retenir de 2008 ? ■

Dans le secteur de l’ingénierie, la progression s’est notamment traduite par l’augmentation du nombre de personnes employées, de 770 unités début 2008 à 1000 unités fin 2008. Précisons que fin 2008, c’est en Inde que TPF comptait le plus grand nombre de collaborateurs (260 personnes), dépassant ainsi d’une courte tête le chiffre belge (250 personnes). En Afrique, deux nouvelles filiales ont été créées : l’une en Angola, l’autre en Algérie. Fin 2008, TPF a pu procéder à une nouvelle acquisition : le bureau d’études belge Bagon Ingénieurs-Conseils et ses 17 collaborateurs ont rejoint nos équipes. L’expertise de Bagon Ingénieurs-Conseils, plus particulièrement dans le domaine des travaux d’infrastructure, est venue enrichir notre expertise sur ce terrain. Dans le secteur des « Utilities » (eau-énergie), l’évènement le plus notable est, sans conteste, la constitution du Green Fund, fonds levé par la banque Degroof, doté de 47 MEUR et géré par TPF, en association avec Transcor, une société du Groupe CNP. Le Green Fund est appelé à investir dans différents projets d’énergie renouvelable, et ce dans plusieurs pays européens, avec un accent particulier pour ceux où TPF déploie déjà son activité. Dans le secteur de l’ensemblier, la sélection drastique des projets s’est poursuivie avec comme conséquence une baisse de notre chiffre d’affaires. Dans nos unités de cogénération, nous avons également ressenti une diminution de la production d’électricité engendrée par le prix élevé du gaz.


AVANT-PROPOS

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 4

Voyons à présent quels furent les principaux événements ayant marqué la vie du groupe TPF en 2008.

EUROPE Belgique Division ingénierie TPF Engineering, Bureau d’Etudes Hubert Louis, Bagon Ingénieurs-Conseils En terme opérationnel, 2008 fut une bonne année pour cette division forte de 125 collaborateurs. Ce secteur d’activité fut néanmoins caractérisé, dès le début de l’année, par une chute brutale du développement de nouveaux projets dans la promotion immobilière. Et durant l’été, les demandes se sont effondrées dans le secteur industriel. Relevons par contre une timide reprise dans l’agroalimentaire à partir de novembre 2008. Ces dépressions brutales se sont soldées par une chute des prix. Couronnée de succès jusqu’alors, la stratégie de TPF s’est poursuivie sans désemparer : ■ se concentrer davantage encore sur des marchés où l’expertise est primordiale, ■ diversifier la clientèle dans le secteur public, en offrant une gamme de services dépassant l’unique critère du prix, ■ rechercher de façon inlassable à offrir des prix compétitifs et attractifs. Citons trois applications réussies de cette stratégie : ■ La réalisation de plans d’exécution pour la nouvelle centrale nucléaire de Flamanville (France). Ceux-ci présentent un degré de sophistication élevé et des exigences sévères en matière de sécurité. Seule une société présentant une organisation sans faille et un haut niveau de compétence est à même de répondre à ce type de demande. ■ Hôpital Bordet à Bruxelles. Ce nouveau cancéropole appelé à devenir une des références européennes en la matière a confié l’ensemble des études techniques à TPF Engineering et Beterem. Beterem, dotée d’une très forte expertise en matière hospitalière, a été associée à toutes les phases de l’offre, ce qui a vraisemblablement contribué à faire la différence lorsqu’il fut procédé au dépouillement des projets déposés.


AVANT-PROPOS

page 5 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Etudes de différents bâtiments pour l’US Army. Cliente fidèle depuis plusieurs années, l’US Army formule des exigences élevées et tout à fait particulières en matière de confidentialité des projets et de sécurité de ceux-ci. Notre organisation a pu répondre à ces critères. Disons aussi que nos projets ont pu être présentés dans une langue de Shakespeare irréprochable.

L’acquisition de Bagon Ingénieurs-Conseils, disposant dans le domaine des infrastructures d’une expertise complémentaire à celle de TPF, répond à la même stratégie : renforcer notre expertise partout où nous sommes présents, dans des secteurs porteurs et demandeurs d‘un haut niveau de compétence. Tout ceci nous permet d’aborder 2009 avec une relative sérénité, tout en restant particulièrement vigilant et réactif dans les sous-régions et les secteurs plus fortement touchés par la crise. Ajoutons enfin que grâce à des efforts commerciaux soutenus, le carnet de commandes se remplit normalement pour 2010.

Division Utilities TPF Utilities, TPF Econoler, Socageth Notre division UTILITIES a poursuivi sa stratégie de développement suivant ses axes forts : ■ ■ ■

les études et la gestion déléguée d’installations, les secteurs de l’eau et de l’énergie, les énergies renouvelables.

Dans le domaine des études et de la gestion déléguée, l’année opérationnelle s’est bien déroulée, même si le dernier trimestre 2008 a enregistré un début de ralentissement, particulièrement en sidérurgie. La certification Sécurité OHSAS 18000 (Occupational Health & Safety Assessment Series), obtenue cette année, vient encore consolider le professionnalisme de TPF, également en progression de façon significative dans les énergies renouvelables. Citons l’obtention de deux contrats importants en 2008 portant sur : ■ ■

l’installation d’éoliennes au Kenya, les premières dans ce pays, le partenariat avec Transcor et Degroof afin d’assurer la gestion d’un Fonds destiné à investir dans des projets de biomasse, d’éolien ou d’hydro-électricité.

En cette matière, les perspectives s’avèrent très prometteuses pour 2009.

Division Ensemblier TPF-Basse Sambre Notre filiale TPF-Basse Sambre a connu une année stable, au cours de laquelle plusieurs contrats ont été clôturés de façon satisfaisante. Au terme de quatre années de négociations, un contrat de plus de 40 millions d’euros a été obtenu pour la rénovation complète du réseau incendie du plus grand complexe de liquéfaction de gaz de la société Sonatrach en Algérie. Sa réalisation s’étendra sur 3 ans.


AVANT-PROPOS

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 6

Grand-Duché de Luxembourg Depuis une dizaine d’années, TPF exerçait au Grand-Duché de Luxembourg au départ de la Belgique, principalement dans le secteur agro-alimentaire. En 2008, la volonté se fit jour : accélérer notre croissance et devenir à terme un acteur significatif sur le marché luxembourgeois au travers de la société TPF Luxembourg. Cette percée s’est d’abord surtout opérée dans le domaine des techniques spéciales du bâtiment. Elle est allée de pair avec l’engagement de personnel : TPF Luxembourg emploie actuellement six collaborateurs.

Espagne En 2008, TPF n’a pas investi dans de nouvelles installations énergétiques mais s’est plutôt concentré sur la mise au point et l’optimalisation des installations existantes. Le portefeuille d’installations dans lesquelles TPF est actionnaire se compose ■ de centrales de cogénération ■ d’une centrale de traitement de résidus d’olives

France Avec un chiffre d’affaires de 22 023 664 euros et un résultat net de 1 182 189 euros, l’année s’est révélée excellente pour Beterem, du niveau de 2006 sans atteindre les résultats exceptionnels de 2007. Quant à SECMO, récemment acquise, elle présente des résultats remarquables : son chiffre d’affaires atteint 2 077 721 euros et le profit net 311 527 euros. Fin 2008, Beterem et Secmo employaient 220 collaborateurs au total. Le début de la récession survenue en 2008 a engendré un effet positif : l’engagement d’une cinquantaine de collaborateurs qualifiés, soudainement privés d’emploi et disponibles sur le marché. Les départs conjugués aux arrivées se soldent par un accroissement net du personnel de 20 personnes. Ces mouvements ont permis à nos sociétés, dans la deuxième moitié de 2008, de diminuer le recours à la sous-traitance externe et de peaufiner la structure de leur organisation. En dépit d’une conjoncture dégradée, vu les efforts déployés, l’année 2009 ne souffrira que d’un léger repli de l’activité et celle-ci s’accompagnera, fort heureusement, d’une première percée sur le plan international.


page 7 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

AVANT-PROPOS

Pologne Les activités de TPF se sont développées dans les secteurs de l’architecture et de la consultance en infrastructures, avec une excellente année d’un point de vue opérationnel et financier. Dans les immeubles de bureaux et les ensembles résidentiels, le dynamisme n’a guère faibli tout au long de l’année 2008, malgré des difficultés administratives. Ces dernières années, les infrastructures ont enregistré un accroissement accéléré. E&L Architects avec l’appui de TPF Planege a réussi à s’imposer comme un acteur de poids dans la réalisation de projets d’infrastructures routières et de rail. Cette expertise s’ajoute à notre percée dans le domaine de l’eau : nous sommes en charge d’une mission d’assistance technique et de supervision des travaux portant sur la construction de deux stations d’épuration des eaux usées.

Portugal Le changement stratégique, décidé il y a quatre ans, de se diversifier par rapport à l’activité du project management a pleinement porté ses fruits cette année. Grâce à l’activité de bureau d’études (design) et de sous-traitance pour les projets en Algérie et en Angola, le chiffre d’affaires de 12 784 113 euros est en légère croissance et le résultat affiche une hausse, s’élevant désormais à 1 002 412 euros par rapport à 242 764 euros en 2007. TPF Planege compte 140 collaborateurs. Le renforcement de cette stratégie s’est concrétisé, début 2009, par l’acquisition de la société P&V spécialisée dans les études de projets d’infrastructure. Celleci emploie une quinzaine de personnes.

Roumanie Le changement de management opéré en 2007 et la nouvelle stratégie mise en œuvre ont permis à TPF Roumanie d’atteindre l’équilibre en 2008, ce qui n’était plus arrivé depuis plusieurs années. Mi 2008, les perspectives permettaient de croire à un résultat largement positif en 2009. Depuis lors, la chute de l’activité immobilière et la diminution du nombre de grands projets publics nous ont conduits à revoir nos ambitions à la baisse et à concentrer nos efforts sur un retour à l’équilibre. TPF Roumanie emploie 15 collaborateurs.


AVANT-PROPOS

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 8

ASIE Inde L’expansion de notre activité en Inde s’y est accélérée puisque, pour ne prendre qu’un seul indicateur, le personnel, fort de 80 collaborateurs à la-mi 2006 (moment de notre acquisition), atteignait, fin 2008, le chiffre de 260 et, à l’heure actuelle, en compte 320. Dans un contexte, certes moins morose qu’en Europe occidentale mais néanmoins frappé par la récession, une double stratégie fonde cette performance : ■ la diversification des métiers se traduisant par une forte pénétration dans les secteurs des infrastructures routières et ferroviaires, ■ le maillage du territoire national : lors de son acquisition, SN Bhobe n’était installée qu’à Mumbai. A l’heure actuelle, nous disposons d’implantations à Pune et Nagpur (Etat du Maharashtra), Bubaneshwar (Etat de l’Orissa), Bangalore (Etat du Karnataka), Delhi (Etat de Delhi), Surat (Etat du Gujarat), Goa (Etat de Goa) et Anuppur (Etat du Chatisgarh)

AFRIQUE Algérie Dans ce pays regorgeant de ressources énergétiques, il est primordial de se doter d’infrastructures modernes. Nous y avons créé une filiale en 2008, active actuellement dans la réalisation de deux projets ferroviaires d’envergure. Pour 2009, l’objectif est d’élargir l’activité et de créer progressivement une filiale pluridisciplinaire. TPF Algérie emploie 10 collaborateurs.

Angola Vu l’essor rapide de ce pays et en soutien à notre filiale portugaise en pleine expansion, la décision fut prise de créer une filiale en Angola. Immédiatement, des projets variés nous furent confiés : supervision de la construction d’une cimenterie, études de tracés routiers, conception de plans urbains et supervision de la construction de nouvelles villes et études de construction de nouveaux bâtiments. Notre filiale compte 20 collaborateurs.


page 9 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

AVANT-PROPOS

De mi-2005 à fin 2008, TPF s’est tenu à l’écart de toute acquisition significative qui s’effectue, en outre, dans le contexte actuel le plus souvent à des prix déconnectés de toute réalité économique. TPF peut donc aborder les années difficiles qui s’annoncent avec une organisation efficace, un bilan sain et un carnet de commandes bien étoffé.

Thomas Spitaels Président du Comité Exécutif

De plus, avec ses filiales dans cinq pays d’Europe occidentale (Belgique, Luxembourg, France, Espagne et Portugal), deux en Europe orientale (Pologne et Roumanie), deux en Afrique (Algérie et Angola) et une en Asie (Inde), TPF présente une bonne dispersion des risques. Notons qu’en Espagne, il s’agit uniquement de production d’énergie. Grâce à cette répartition géographique et sauf évènement fâcheux et imprévu à ce stade, la croissance de TPF devrait à l’avenir se développer davantage encore. Au niveau des personnes employées, fin mars 2009, TPF compte 100 collaborateurs supplémentaires par rapport à fin 2008, le total ainsi passant à 1 100 unités. En décembre 2009, pas moins de 1 250 personnes seront occupées. En deux années, l’effectif du groupe se sera enrichi d’environ 500 unités. Résultat d’autant plus spectaculaire si l’on sait que, début 2009, il ne fut procédé qu’à une seule acquisition : celle de P&V au Portugal, spécialisée dans le design d’infrastructures et dont l’apport est limité à quinze collaborateurs.

Christophe Gilain Directeur Général

Nous tenons à exprimer nos vifs remerciements à tous les collaborateurs du groupe pour le travail accompli. Leur professionnalisme et leur enthousiasme nous confortent dans notre volonté d’aller de l’avant.


ORGANIGRAMME

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 10

Organigramme simplifié du groupe TPF 100 % Ingénierie 100 % Réalisation - exploitation dans les secteurs de l’eau et de l’énergie

EUROPE Belgique

100 %

TPF Engineering

91,5 %

TPF-Utilities

100 %

B.E. Hubert Louis

91,5 %

TPF-Econoler

100 %

Bagon Ingénieurs-Conseils

100 %

Socageth

100 %

TPF-Basse Sambre

70,5 %

Econoler

70 %

Gensabon

35 %

Mesogen

31,5 %

Bioenergetica Egabrense

83 %

Beterem Ingénierie

51 %

E.S.O.

83 %

Beterem RAC

91,5 %

TPF-Utilities

83 %

Beterem SI

83 %

Beterem Maintenance

83 %

SECMO

66 %

TPF International

Espagne

France

Grand-Duché de Luxembourg

ASIE Pologne

100 %

E&L Architects

Portugal

94,4 %

TPF Planege

51 %

S.N. Bhobe & Associates Pvt. Ltd

Algérie

97 %

TPF Algérie

Angola

93,4 %

TPF Angola

Inde

AFRIQUE Roumanie

99,8 %

TPF Romania


COMITÉ EXÉCUTIF

page 11 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Composition du Comité Exécutif

De gauche à droite : Frédéric Lassale

Membre du Comité Exécutif

Jorge Nandin de Carvalho

Membre du Comité Exécutif

Atul Bhobe

Membre du Comité Exécutif

Marc Capelle

Membre du Comité Exécutif

Christophe Gilain

Directeur Général

Thomas Spitaels

Président du Comité Exécutif


page 13 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

GROUPE TPF / FAITS MARQUANTS

Que retenir de la vie du groupe en 2008 ? Les faits marquants

FAITS MARQUANTS


EUROPE

TPF Engineering Belgique, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 14

Au cours de cette année, TPF Engineering a davantage encore confirmé son rôle essentiel dans les performances du Groupe TPF.

Ce pôle multidisciplinaire s’articule en trois divisions : Stabilité & Génie Civil, Techniques Spéciales et Bâtiment. Exploitant leur trilogie comme un atout, jouant de leur complémentarité, ces secteurs se sont révélés particulièrement dynamiques en cette année 2008.

MEDIACITE, Liège Design by Ron Arad - Developer Wilhelm & Co

ASSAINISSEMENT DU GRAND NAMUR

LOGEMENTS LA SABLIERE , Bruxelles


BELGIQUE

page 15 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

LA DIVISION « STABILITÉ ET GÉNIE CIVIL »

La période fut prospère dans l’immobilier et les infrastructures malgré une baisse sensible des investissements dans les immeubles de bureaux et le logement, heureusement contrebalancée par une activité soutenue dans le génie civil. Par ailleurs, TPF Engineering a pu élargir ses compétences grâce à l’acquisition de la société BAGON IngénieursConseils et amplifier ainsi l’éventail de son offre de services dans le domaine du génie civil. Enfin, les liens fructueux de TPF Engineering avec notre partenaire indien, la société S.N. Bhobe Ltd, se sont, à notre grande satisfaction, encore renforcés en 2008. Parmi les moments forts de cette année, retenons la poursuite d’importants projets et plusieurs réalisations marquantes telles qu’à Liège, la Mediacité et à Bruxelles, l’achèvement de la Tour des Finances. Cette dernière a été rendue possible, comme dit plus haut, grâce à l’étroite collaboration des divisions ‘Techniques Spéciales’ et ‘Stabilité’.

designer londonien Ron Arad. Quant à l’ouverture de la galerie commerciale, elle est attendue pour octobre 2009. Enfin, c’est en bordure de la dérivation de la Meuse que sera réalisée l’extension du centre commercial et que seront construites pour le groupe Kinepolis six nouvelles salles de cinéma s’étendant sur une surface de 6 500 m² et réparties sur 2 étages. Les études qui nous ont été confiées fin 2008 seront menées à bien durant le premier semestre 2009.

PALAIS DES CONGRES, Bruxelles

Cet ensemble fut érigé à l’occasion de l’impressionnante Exposition universelle de 1958 dont le cinquantenaire vient d’être célébré. Ayant souffert des outrages du temps, il nécessitait une substantielle rénovation. Les entrepreneurs CFE-Besix-Jacques Delens y ont exécuté les travaux de transformation et d’aménagement. Pour sa part, TPF Engineering fut désigné pour réaliser deux opérations : les plans d’exécution de stabilité du bâtiment dit « Coudenberg », comprenant des salles modulaires et des espaces de bureaux ainsi que les plans du bâtiment de la Donation Royale, présentant des zones de bureaux et d’archivage. Cette double tâche a pu être menée à bien dans les délais impartis.

MEDIACITE, Liège

C’est sur les 6 hectares que compte le site des anciens laminoirs de l’Espérance au quartier du Longdoz à Liège que le projet de la Médiacité verra le jour. Plus de 42 000 m² seront consacrés aux commerces, à l’audiovisuel, aux médias et aux loisirs. Le gros œuvre de la nouvelle galerie commerciale, commencé en août 2007 et les travaux de rénovation de l’ancienne galerie marchande du Longdoz, entamés début 2008, seront terminés en mars 2009. Dans le courant de juin 2009, s’achèvera la mission portant sur le pilotage et la coordination des travaux de montage de la verrière et des façades conçues, rappelons-le, par le célèbre architecte-

ASSAINISSEMENT DU GRAND NAMUR

Le contrat conclu par TPF Engineering en 2007 avec le groupement d’entreprises constitué pour l’exécution du projet d’assainissement du Grand Namur piloté par Bageci pour le compte de la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) est en bonne voie. L’ensemble de la mission porte sur l’aménagement et la construction de trente-cinq vortex, de deux stations de pompage, de dix stations de relevage, de cinq déversoirs d’orage, d’un dessableur, d’un siphon sous la Sambre et enfin de cent dix-huit chambres de déviation. Les études de génie civil relatives à la construction de vingt et une stations se poursuivront en 2009.


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 16

TOUR DES FINANCES, Bruxelles

« JUST UNDER THE SKY », Bruxelles

LOGEMENTS LA SABLIERE, Uccle

Comme prévu, les études d’exécution et la supervision des travaux de construction des deux premiers immeubles de logements de standing comprenant respectivement 36 et 31 appartements ont débuté en février. L’achèvement du gros œuvre est prévu pour avril 2009. Notre filiale a également été chargée, début 2009, d’entreprendre les études portant sur la construction du troisième immeuble et de la maison de repos.

DELHAIZE SA, Bruxelles

Depuis 2007, TPF Engineering assure pour le groupe Delhaize, leader de la grande distribution en Belgique, les audits techniques des supermarchés et des magasins de proximité ‘City Delhaize’.

TOUR DES FINANCES, Bruxelles

5 ans après le lancement de ce projet ambitieux, les chantiers d’envergure de travaux de désamiantage et de rénovation de la Tour des Finances et de la construction du nouveau bâtiment de bureaux situé rue Royale se sont achevés respectivement en avril et en décembre de cette année. Avec sa superficie de 200 000 m² et sa capacité totale de 4 600 personnes, la prestigieuse Tour des Finances rebaptisée « Finance Tower » représente désormais le plus vaste complexe de bureaux du pays. Quant au nouveau bâtiment, dénommé Door Building, celui-ci offre près de 18 000 m² de bureaux, répartis sur un rez-de-chaussée et 10 étages qui seront principalement occupés par l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA). Des travaux locatifs supplémentaires d’aménagements intérieurs nous ont été demandés et ont été menés avec succès à la grande satisfaction du commanditaire.

En outre, plusieurs commandes significatives ont marqué cet exercice.

CENTRE DE LOISIRS ‘JUST UNDER THE SKY’,

Quai des usines, Bruxelles En bordure du canal, sur le site des anciennes usines ‘Godin’, sera construit un complexe dénommé ‘Just under the sky’. Il comportera près de 25 000 m² de surfaces commerciales, un pôle loisir, un centre de bien être ‘life style center’, un espace événementiel et un parking d’une capacité de 2 200 places réparti sur trois niveaux. Les six bâtiments érigés sur un site de quatre hectares offriront de larges champs de vision extérieur-intérieur. Trois entrées donneront accès aux 4 niveaux accueillant les entités commerciales indépendantes qui, précisons-le, seront livrées casco. L’ensemble sera relié par des zones de circulation couvertes. TPF Engineering a été retenu par la société ‘Equilis’ pour la réalisation des études d’ingénierie.

NOUVEAU QUARTIER GENERAL POUR LE ‘NATO SPECIAL FORCES COORDINATION CENTER (NSCC)’, Shape / Mons

Autre contrat phare, l’Armée américaine nous a confié la mission complète d’architecture et d’ingénierie pour la construction d’un nouveau Quartier Général administratif de 5 100 m² qui abritera le Centre de Coordination des Forces Spéciales de l’OTAN. Ces installations pourront accueillir quelque 250 personnes et regrouperont les divisions suivantes : ‘ Command Group, Operations Support, Strategic Concepts, Training Exercices, Human Resources, Logistics, Medical, Communications Support, Budget and Finance ’. Ce projet comprend également une grande salle de conférence, des locaux de formation, la réalisation d’un parking d’une capacité de 250 places et l’aménagement des espaces extérieurs. En matière d’équipement technique, notons que le


BELGIQUE

page 17 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

NATO - NSCC (Nato Special Operation Forces Coordination Center), Shape, Mons

CENTRALES ELECTRIQUES TGV, Navagne - Visé

CENTRALE NUCLEAIRE EPR, Flamanville, France

chauffage, la ventilation, la climatisation et l’énergie de secours (UPS, générateurs) seront fournis par des systèmes centralisés et dédoublés pour les installations critiques. Enfin, soulignons que le projet est soumis aux fortes contraintes inhérentes à la spécificité du bâtiment : équipements spéciaux, normes US anti-terroristes, systèmes de détection intrusion et communications.

CENTRALES ELECTRIQUES TGV, Navagne

Les travaux de ce projet ambitieux débuteront au 3ème trimestre 2009. Il prévoit l’installation, sur le site de Navagne près de Visé en bordure de Meuse, de deux centrales électriques TGV (turbine à cycle combiné, gaz, vapeur) de 400 MW chacune. Le consortium formé par le bureau d’étude anglais ‘ PB Power ’ et par TPF Engineering a remporté auprès de la société Société de Production d’Electricité (SPE) le contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) comprenant le basic design, l’élaboration des documents de consultation d’entreprise, l’évaluation des offres ainsi que la coordination et la supervision de l’exécution des travaux. Nos équipes sont également chargées de fournir un rapport d’étude préliminaire de faisabilité géotechnique et topographique et de contrôler les études de stabilité et de génie civil. Il faut souligner que ces nouvelles centrales représenteront le plus gros investissement industriel réalisé au cours de la décennie en Wallonie et elles verront déjà le jour au plus tard début 2012.

CENTRALE NUCLEAIRE EPR, Flamanville, France

En nous confiant la réalisation des plans d’exécution de géniecivil du BAN (Bâtiment des Auxiliaires Nucléaires), l’association Bouygues TP – SETEC tpi nous a donné l’opportunité de participer à un projet remarquable de par sa taille, le coût de l’investisse-

ment étant, en effet, estimé à quelque 3,3 milliards d’euros. C’est à Flamanville, en Basse-Normandie, que sera mis en service en 2012 ce réacteur nucléaire à eau sous pression de type EPR (European Pressurized Reactor) de nouvelle génération. La conception, la réalisation des plans selon les normes très strictes d’EDF et les conditions d’exploitation doivent être approuvées par la Direction Générale de la Sûreté Nucléaire et de la Radioprotection. Durant la phase de construction, le chantier de cette unité de production d’électricité nucléaire d’une puissance de 1 650 MW occupera 2 000 personnes.

WATERFRONT, Namur

Le ‘Waterfront’, désigne principalement un ensemble de 280 logements à basse consommation d’énergie, le long de l’avenue Albert I et en bord de Meuse, au lieu dit ‘Port du Bon Dieu’. Seize bâtiments en superstructure y seront érigés. Ce complexe résidentiel offrira également un parking doté de 280 emplacements. La mission que nous a confiée le Groupe ATENOR couvre les études de stabilité.

REHABILITATION DE SITES COMMERCIAUX, Mons et Fleron

Notre carnet de commandes comporte également des projets dédiés aux espaces commerciaux. Plus précisément, dans le cadre des activités de redéveloppement immobilier et de gestion immobilière de la société Redevco Belgium, un contrat portant sur les études de stabilité et de génie civil a été signé pour la réhabilitation de l’hypermarché ‘ Carrefour ’ à Ghlin et du magasin de bricolage ‘ Brico ’ à Fléron. A Ghlin, une partie des bâtiments existants sera démolie et de nouvelles surfaces seront construites. Fléron bénéficiera de l’extension de ses surfaces commerciales. Ces travaux terminés, les parkings et les abords seront totalement restructurés.


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 18

MONTOYER 51, Bruxelles

SOUTH CITY OFFICE & HOTEL, Ilot C Bruxelles

DIVISION TECHNIQUES SPECIALES

La qualité de ses prestations en ingénierie a valu à la division Techniques Spéciales de remporter bon nombre de contrats et de couvrir des domaines aussi variés que les hôpitaux, les hôtels et les immeubles de bureaux. Au cours de l’année 2008, les actions entamées se sont poursuivies selon le schéma prévu et plusieurs opérations d’envergure se sont clôturées avec succès. En voici cinq particulièrement illustratives de nos activités :

FORUM, Bruxelles

Pour ce gigantesque projet portant sur quelque 60 000 m² de bureaux et de logements, implanté au centre ville et jouxtant, notamment, les rues de la Presse et de la Croix de Fer, TPF s’est vu attribuer les études de techniques spéciales, ainsi que la conduite du suivi des travaux. Le chantier s’étalera sur plusieurs années. 2008 a vu le lancement de la phase I portant sur la démolition et la reconstruction d’une partie de l’ensemble. Après ce premier aboutissement en 2010, seront entamées les deuxième et troisième phases dont la finalisation est prévue pour 2014.

MONTOYER 51, Bruxelles

Situé à l’angle des rues Montoyer et de Bourgogne, au cœur du centre administratif de Bruxelles, cet immeuble de bureaux construit au début des années 1980 compte 3 étages en sous-sol (1 niveau destiné aux bureaux et 2 niveaux de parkings) et 8 étages de bureaux hors-sol, l’ensemble totalisant une surface de 18 000 m². La remise à neuf de l’immeuble implique notamment la mise en place d’une nouvelle façade après démolition des allèges. Le 7ème étage sera reconstruit, un nouvel étage sera posé en toiture et l’entrée sera transformée sur deux niveaux afin d’y créer un lobby (agrandissement du patio au niveau -1 et remplacement des installations techniques). Dans cette perspective, la société Montoyer 51 Leasehold a fait appel à nous pour effectuer les études de stabilité et de techniques spéciales.

SOUTH CITY OFFICE & HOTEL, Ilot C, Bruxelles

A Bruxelles, dans le quartier de la gare internationale du Midi, les travaux de gros œuvre pour la construction de plus 30 000 m² de bureaux ont débuté. Parallèlement, TPF s’est vu confier les études portant sur l’érection d’un hôtel 3 étoiles d’une capacité de 142 chambres.

SITE REYERS DE LA RTBF, Bruxelles

Dans le cadre du programme de redéploiement en Communauté française des différents sites de la RTBF, l’association TPF Engineering et Archi 2000 a entamé des études visant à restructurer, recomposer et rénover des espaces existants. Pour sa part, TPF


BELGIQUE

page 19 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Engineering mène les études de stabilité et de techniques spéciales et assurera le suivi des travaux.

KPN BELGIUM, Nossegem

Nos ingénieurs conseils ont été chargés de réaliser les études pour la salle technique du Data Center de l’opérateur Télécom KPN Belgium. Elles portent sur le renforcement de la production de froid (2,6MW) et de l’alimentation de la cabine haute tension (de 2 MW à 5 MW) ainsi que sur la sécurisation de l’alimentation électrique par l’installation d’un groupe no-break (1,6 MW pour une puissance installée de 4 MW).

Par ailleurs, nous ne pouvons terminer le survol de 2008 sans mentionner la signature de nouveaux contrats importants.

A cette fin, il augmentera ses capacités d’accueil de 154 à 250 lits et de 12 à 40 lits d’hospitalisation de jour. Cet immeuble s’étendra sur une surface totale de 50 000 m² et comptera un rez-de-chaussée, 3 étages hors sol et deux niveaux en sous-sol. Ainsi, cet Institut remodelé pourra, aux niveaux belge, européen et international confirmer une renommée déjà bien méritée.

HOTEL ASTORIA, Bruxelles

Il s’agit de la transformation et de l’extension du prestigieux hôtel cinq étoiles situé 103, rue Royale. Les parties classées de l’immeuble seront restaurées. La façade et le hall feront l’objet d’un lifting. De plus, l’hôtel Astoria qui compte actuellement 118 chambres se verra doté de 35 chambres supplémentaires. La société HOTELGAL SA, exploitant européen du complexe hôtelier, a confié à TPF ENGINEERING l’ensemble des études techniques.

WATSON & CRICK PARK, Louvain-La-Neuve HOPITAL BORDET, Bruxelles

Exemple particulièrement réussi de l’étroite collaboration entre nos filiales, le consortium Brunet – Beterem – TPF Engineering a été retenu pour la réalisation des études de techniques spéciales et de stabilité dans le cadre de la reconstruction du centre anticancéreux de référence Jules Bordet, sur le site hospitalofacultaire d’Anderlecht. Ce projet ambitieux mettra à disposition de l’ensemble des patients et des acteurs concernés une structure, un environnement et une cohérence leur offrant l’accès aux technologies et aux soins oncologiques à la pointe du progrès.

Situé dans un écrin de verdure de 8 hectares, à proximité de grands axes routiers, ce parc d’affaires développé par le promoteur immobilier européen Pylos, deviendra un véritable pôle biotechnologique et high-tech. L’ensemble de l’étude porte sur la rénovation de trois bâtiments existants et sur la construction de dix bâtiments neufs. La prise en compte des normes environnementales dans l’élaboration de ce projet lui apportera une incontestable valeur ajoutée.

KPN BELGIUM, Nossegem

SITE REYERS DE LA RTBF, Bruxelles

HOTEL ASTORIA*****, Bruxelles

WATSON & CRICK PARK, Louvain-la-Neuve


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 20

DIVISION BUILDING

ABATAN / NOUVEAU MARCHE AUX VIANDES, Bruxelles

La solide expérience acquise au fil de plus de 40 années d’activité a permis à cette filiale de se distinguer à plus d’un titre dans le secteur industriel tant en Belgique qu’au Grand-Duché de Luxembourg. Avec l’appui de la société d’architecture Arcoteam, l’année 2008 fut en Belgique mise à profit pour poursuivre ou achever quelques remarquables contrats. Parmi les clients, figurent les plus grands noms de l’industrie alimentaire.

Ainsi, en région liégeoise, les travaux d’extension de la société GHL Gotta, référence belge dans le secteur de la viande bovine, ainsi que la construction d’une nouvelle unité de découpe pour la société Lonhienne, grossiste spécialisé en viande d’agneau, se sont achevés avec succès. L’étude préliminaire du nouveau marché aux viandes pour le compte de la société Abatan, gestionnaire des abattoirs d’Anderlecht, a été menée à bien. Feu vert doit encore être donné quant à sa réalisation. Toujours dans le secteur alimentaire, il a été procédé à la réception des travaux de transformation et d’extension de l’unité de production de sauces Colona à Waremme. Soucieuse de rester à la pointe de l’innovation, la société Kitozyme, fabricant de bio-polymères végétaux, construit actuellement une nouvelle unité de production pour les marchés cosmétique et nutraceutique à Herstal. Les travaux d’architecture, d’aménagement intérieur, de process et de techniques spéciales pour lesquels le promoteur immobilier Equilis, une des filiales du Groupe Mestdagh, nous avait sollicités, sont en voie d’achèvement. Pointons aussi le début des travaux de construction de la nouvelle unité de catering pour Frianda à Grâce-Hollogne. Sans oublier la poursuite de l’étude de faisabilité dans le cadre de la construction d’un bâtiment destiné aux unités de Technologie des Industries Agroalimentaires et de Bio-industries de la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux.

Enfin dans le cadre du contrat signé entre le fournisseur d’énergie Nuon et TPF Engineering pour la construction d’une centrale électrique de 400 MW à Seneffe (CCGT Power Plant), la mission de consultance, de réalisation du plan directeur, de l’avant-projet ou encore de l’élaboration du permis d’urbanisme suit son cours.

En 2009, TPF Engineering continuera à jouer un rôle de premier plan à la fois dans les secteurs alimentaire, de l’hygiène et de l’environnement. Ainsi, il nous faudra mener à bien des opérations auprès de sociétés renommées telles que Fri-Pharma, Idelux, AIB-Vinçotte, pour ne citer que quelques exemples. C’est ainsi que l’entreprise pharmaceutique Fri-Pharma nous a confié les études portant sur la construction de leur nouvel entrepôt frigorifique et automatisé d’une capacité de 15 000 palettes à Gembloux, ou encore que l’Intercommunale d’Equipement économique de la province de Luxembourg Idelux x a fait appel à nos services pour la phase 1 de la mise en conformité de l’abattoir de Bastogne. En 2008, les sociétés Aib-Vincotte (ISA) et Lloyd’s Register ont renouvelé leurs accords avec notre division Bâtiment : la première pour la réalisation d’audits de certification (BRC et IFS) concernant de nombreuses entreprises agro-alimentaires et la seconde pour les systèmes de gestion environnementale dans le cadre de l’accréditation ISO 14000. Dans le même ordre d’idées, parmi les entreprises ayant fait appel à notre savoir-faire en matière de demande de permis d’environnement et de demande de permis unique, citons, entre-autres, Versatel, SPE , Viangros, Fri-Pharma, Gotta … Enfin, en 2009, pour les nouvelles missions qui nous ont été confiées, les efforts seront accentués quant à la Performance Energétique et au Climat des Bâtiments (PEB) afin de respecter davantage encore les directives de la Commission Européenne.


page 21 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

BELGIQUE

KITOZYME / NOUVELLE UNITE DE PRODUCTION DE BIO-POLYMERES, Herstal

FRI-PHARMA / ENTREPOSAGE FRIGORIFIQUE, Gembloux LONHIENNE / NOUVELLE UNITE DE DECOUPE DE VIANDE D’AGNEAU, Droixhe (Liège)


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 22

Bureau d’Etudes Hubert Louis Belgique, Europe

En 2008, qu’il s’agisse de prestations dans les domaines du génie civil, de la topographie ou

des infrastructures, notre filiale liégeoise a largement contribué à l’aboutissement de nombreux projets.

RECYPARC POUR INTRADEL

PARC PETROLIER, Aéroport de Bruxelles-Sud CIMETIERE AMERICAIN DE NEUVILLE-EN-CONDROZ, Neupré

Le début de cette année aura été marqué par l’inauguration du nouveau Terminal de l’aéroport Charleroi-Bruxelles Sud. Désormais, le bureau d’Etudes Hubert Louis peut donc se prévaloir d’une expérience dans le domaine aéroportuaire. Le développement de l’activité sur le site de l’aéroport de CharleroiBruxelles Sud nécessite la création de nouvelles infrastructures afin de pouvoir répondre à la croissance du trafic passagers. En 2007, la SOWAER (Société Wallonne des Aéroports) nous avait déjà confié les études de stabilité pour les projets de nouvelles constructions du Taxiway Nord et du Parc Pétrolier. Cette mission est terminée. Le suivi des travaux ira de pair avec les études portant sur l’allongement de la piste. Outre ces projets de taille, citons la finalisation des études d’infrastructures et de stabilité réalisées pour le compte du Bureau économique de la Province de Namur (BEP) dans le cadre du projet de construction et d’exploitation d’un site intégré de gestion de déchets à Floreffe portant sur la construction du bâtiment administratif et sur la réalisation du pont d’accès au site.

2008 fut également consacrée à l’achèvement des missions d’études de stabilité et d’infrastructures pour le réaménagement de la toiture de la piscine olympique de Seraing, les aménagements du site de New Tube Meuse à Flémalle pour le compte de la SPI+ et la rénovation profonde de plusieurs supermarchés du Groupe Delhaize en région liégeoise. Par ailleurs, mentionnons la finalisation des études de réfection des voiries internes et de l’égouttage du cimetière militaire américain de Neuville-en-Condroz sis à Neupré pour le compte de l’agence fédérale américaine, chargée de l’entretien des monuments et cimetières américains (American Battle Monuments Commission). Sans oublier les analyses couvrant les travaux conjoints d’égouttage et de réfection de voirie des rues de la China et du Troleu à Sprimont. En tant que spécialiste en topographie, le Bureau d’Etudes Hubert Louis a également réalisé les relevés complets des réseaux d’égouttage pour le compte de l’Association intercommunale pour le démergement et l’épuration des communes de la Province de


BELGIQUE

page 23 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

SITE DE NEW TUBE MEUSE, Flémalle

PARKING COUVERT, Aéroport de Bruxelles-Sud

Liège (AIDE) ainsi qu’à Sprimont, le levé de voiries et à Flémalle, pour le compte d’Electrabel, le levé topographique du Terril du Hénâ.

- la construction de deux recyparcs sur les sites de Flémalle et de Herstal pour le compte de l’Intercommunale de Traitement des Déchets (INTRADEL),

Notre filiale liégeoise poursuivra ses activités dans cette voie en 2009.

- le déplacement du recyparc de Fléron,

Ainsi, lui échoira la tâche d’assumer la prolongation de certaines actions engagées en 2008 comme le contrat d’assistance technique relatif aux travaux de modernisation du magasin FNAC à Liège. De même que les études relatives aux modifications du fond mobile envisagées pour la piscine de Seraing, la supervision des travaux portant sur l’aménagement des terrains du Port Autonome de Namur et de la place des Guillemins à Liège qui donne accès à la gare TGV internationale. Le bureau d’études Hubert Louis s’est également vu attribuer plusieurs nouveaux contrats. Parmi ceux-ci, nous retiendrons les études portant sur :

- la rénovation et l’extension de plusieurs bâtiments tels qu’à Andenne le hall omnisports et à Villers-le Bouillet le centre de formation de l’Institut wallon de Formation en Alternance des Indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME), à Liège les bureaux de la banque ING, à Ans l’école primaire, à Waremme la création de nouveaux vestiaires pour le hall omnisports de la ville, à Seraing la construction du nouveau bassin d’échauffement pour la piscine olympique. Enfin, la société G.E.I. nous a confié, pour le compte de l’ensemblier C.M.I., les études de stabilité portant sur la construction d’une nouvelle ligne de peinture à Dubai, et plus particulièrement les études des fondations des halls et de leurs charpentes.


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 24

Bagon Ingénieurs-Conseils Belgique, Europe

Fort de son savoir-faire dans les domaines du bâtiment, du génie civil et du génie urbain, notre

récente filiale belge s’est concentrée, principalement, sur le développement de projets d’infrastructures et immobiliers, renforçant ainsi le pôle Ingénierie.

Ainsi, l’activité de l’exercice s’est traduite par le démarrage du gigantesque chantier du nouveau tunnel ferroviaire SchumanJosaphat, maillon indispensable au futur RER, à Bruxelles. Cet imposant ouvrage d’art, d’une longueur de 922 m, sera construit sous le tunnel routier de Cortenbergh et passera sous la place Jamblinne de Meux ainsi que sous un ilot d’immeubles de bureaux. Autre cas exemplaire d’éventuelle rénovation urbaine, l’étude technico-économique de mise en tunnel de la circulation routière des rues de la Loi et Belliard, dans le quartier européen. D’autres points forts méritent d’être soulignés tels que la réalisation de la seconde phase du projet de construction d’un ensemble de bureaux high-tech ‘ le West side Village ’ à Mamer, au Grand Duché de Luxembourg ou encore la réalisation de la première phase du projet de construction d’un ensemble de logements ‘ le Clos Bizet ’ à Anderlecht (Bruxelles). Enfin, les travaux progressent sur le site ‘ Namur Office Park k ’, ce vaste projet d’immeubles de bureaux qui s’érige en région namuroise à Loyers.

L’exercice fut également intéressant en termes de nouvelles commandes. Bagon Ingénieurs-Conseils a remporté en partenariat le marché d’études de génie civil pour la construction d’ouvrages en dessous du Parc du Cinquantenaire, lesquels favoriseront la mobilité durable en surface et dans le quartier européen. Parmi les opérations d’aménagement envisagées, relevons l’enfouissement du tunnel routier et la création d’un parking souterrain pour autocars et voitures. La station de métro Albert à Bruxelles subira des transformations structurelles visant à favoriser l’accessibilité de la station aux personnes à mobilité réduite et à aménager un terminus, au niveau -1, dans le cadre de la réorganisation du réseau de tramways bruxellois. Nous ne pourrions terminer ce chapitre sans mentionner les études de stabilité destinées à la transformation lourde d’un immeuble de bureaux en logements, situé au cœur de Bruxelles, rue Neuve rue d’Argent.


page 25 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

BELGIQUE

NAMUR OFFICE PARK, Loyers (Namur)

TUNNEL FERROVIAIRE SCHUMAN-JOSAPHAT / FOUILLE BLINDEE, Bruxelles

TRAVAUX EN STROSS SOUS LA DALLE ROUTIERE DU TUNNEL DE CORTENBERGH, Bruxelles


EUROPE

TPF-Basse Sambre Belgique, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 26

Tant en Belgique qu’à l’étranger, l’année 2008 aura été une année charnière marquée par la finalisation de plusieurs contrats

particulièrement complexes. A l’échelle internationale, l’activité aura été davantage concentrée au Moyen Orient, en Asie, en Afrique du Nord et plus précisément en Algérie.

SITE INTEGRE DE GESTION DE DECHETS, Floreffe

SONATRACH / COMPLEXE DE LIQUEFACTION DE GAZ GL2-Z, Arzew,Algérie

NAFTEC / CONDITIONNEMENT DE LUBRIFIANTS, Arzew, Algérie

INDUSTEEL / TOUR DE REFROIDISSEMENT, Charleroi


BELGIQUE

page 27 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

BELGIQUE

A Virginal, les cocontractants ont procédé à la réception définitive de la nouvelle ligne d’incinération des déchets ménagers gérée par l’Intercommunale du Brabant Wallon (IBW), à la plus grande satisfaction de cette Intercommunale. Parmi les différents contrats de prestations de conseil, certains projets méritent d’être mis en avant. Pour le compte de l’Intercommunale Namuroise des Services Publics (INASEP), citons la construction, toujours en cours, de la station d’épuration des eaux usées de Namur (81 500 équivalents-habitants). Pour le compte du Bureau Economique de la Province de Namur (BEPN), mentionnons la construction du site intégré de gestion de déchets de Floreffe et l’érection d’un crématorium à Assesse. Enfin, à Charleroi, pour le sidérurgiste Industeel, filiale d’ArcelorMittal, TPF-Basse Sambre a remporté deux contrats clés en main, l’un pour la construction d’une tour de refroidissement des eaux industrielles de la coulée continue et l’autre pour la réalisation d’un nouveau circuit des eaux de refroidissement du four électrique avec raccordement sur aéroréfrigérants et réseaux existants. En outre, d’autres missions de conseil et d’assistance se sont poursuivies tout au long de l’année.

ouvrages isolés du pipeline GPL (alimentation en gaz butane) reliant les villes de Skikda et El Khroub a eu lieu, à la plus grande satisfaction de notre client, la société NAFTAL , filiale du groupe SONATRACH . Enfin, mentionnons les conventions pour lesquelles la période de garantie n’est pas arrivée à expiration. Il s’agit du contrat de conditionnement des lubrifiants conclu avec la Société nationale de raffinage de pétrole NAFTEC, autre filiale du groupe SONATRACH , implantée à Arzew, laquelle est satisfaite des résultats obtenus en termes de production et du contrat de rénovation des réservoirs cryogéniques de stockage GNL conclu avec la compagnie pétrolière SONATRACH pour son complexe GL2-Z à Arzew.

QATAR

Voici un an, nous avons signé avec la Qatar National Cement Company un contrat d’ingénierie-conseil exceptionnel venant à aboutissement en 2009, moment où sera mise en service la nouvelle ligne de production de la cimenterie de Umm Bab, l’une des plus modernes et des plus importantes du Golfe. Et pour cause, elle produira par jour 5 000 t de clinker de ciment Portland.

YEMEN ALGERIE

Notre filiale a remporté l’adjudication d’un contrat de rénovation du réseau anti-incendie du complexe de liquéfaction de gaz GL2-Z de la compagnie pétrolière SONATRACH , implanté dans la zone industrielle d’Arzew près d’Oran à l’Ouest de l’Algérie, dont la réalisation s’étalera sur une période de 36 mois. Toujours dans le domaine pétrolier, la réception provisoire des

Après avoir mené à bien le contrat de conseil relatif à la réalisation d’une nouvelle ligne de production pour la cimenterie de Amran, d’une capacité de 3 300 t/j de clinker de ciment Portland, TPFBasse Sambre a été sollicitée en vue de remettre un rapport relatif aux réclamations réciproques des co-contractants IHI et YCC. Cette demande conjointe témoigne de la confiance accordée à notre entreprise par ces deux sociétés.


EUROPE

TPF-Utilities Belgique, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 28

TPF-Utilities s’est forgé d’année en année une expérience solide en matière d’études et de gestion déléguée d’installations dans les secteurs de l’eau et de l’énergie. Après

un démarrage en force début 2008, le dernier trimestre a cependant enregistré un ralentissement de l’activité dans le domaine de la gestion déléguée, particulièrement impactée par la crise sidérurgique.

La certification Sécurité OHSAS 18000 (Occupational Health & Safety Assessment Series) obtenue cette année accroît la reconnaissance internationale de notre société. En Belgique, nous demeurons actifs dans l’exploitation du chauffage urbain. A Charleroi, notre filiale SOCAGETH a enregistré une progression des ventes de chaleur se traduisant par un chiffre d’affaires de 1 576 476 euros. Sur le plan de la protection de l’environnement, la multiplication des missions assumées dans nos différentes disciplines a permis de conforter notre image tant en Belgique qu’à l’étranger. Dans cette optique, certains projets méritent d’être regardés de plus près, comme :

SITA (GESTION GLOBALE DES DECHETS),

à vide. Cette étude pourrait déboucher sur la construction d’une installation ainsi que sur un contrat de gestion déléguée d’une durée de 10 ans.

AGC (production d’eau), Site de Boussoit et d’Aniche - France

AGC, un des plus grands fabricants de verre plat, nous a confié, pour ses sites de Boussoit et d’Aniche, un contrat de gestion déléguée des circuits d’eau de refroidissement de ses fours de production. TPF-Utilities en assure la gestion tout au long du processus, le pompage, le traitement des effluents jusqu’au dispositif d’épuration avant rejet.

GROUPE THYSSEN KRUPP, Isbergues - France

Pour son usine ThyssenKrupp Electrical Steel, grand producteur d’acier électrique à grains orientés laminé à froid, nos équipes ont été sollicitées dans le cadre d’une étude conceptuelle et de la réhabilitation de la station de traitement des effluents.

Neder-Over-Hembeek / Bruxelles

ARCELORMITTAL INDUSTEEL, Charleroi

Riche de son expérience dans le domaine des stations d’épuration municipales, notre filiale TPF-UTILIES a été sollicitée par l’Intercommunale du Brabant Wallon (IBW), l’Intercommunale namuroise de services publics (INASEP), l’Association intercommunale pour le démergement et l’épuration (AIDE) ou encore l’Intercommunale de propreté publique de la région du Hainaut occidental (IPALLE).

Industeel Belgium, filiale du groupe sidérurgique mondial, ArcelorMittal, a réitéré sa confiance en 2008 en s’adressant à nos services pour réaliser l’étude conceptuelle et sélectionner l’équipement de production de vide dans le cycle de fabrication des alliages spéciaux. Précisons par ailleurs que la production de vide peut s’effectuer soit par une centrale de chaudières fournissant 40 tonnes de vapeur sous 12 bars de pression, soit par un ensemble de pompes

Pour ce qui est de la station d’épuration de Mornimont d’une capacité, rappelons-le, de 45 000 équivalents-habitants, l’étude d’incidence est clôturée comme prévu et la désignation de l’entrepreneur est chose faite. Les études des stations de Bomal, d’Ittre et de Leuze sont achevées. Les travaux de génie civil et

d’une centrale de méthanisation de déchets organiques industriels viennent d’être menées à terme. Cette centrale traitera chaque année quelque 30.000 tonnes de déchets à partir desquels elle produira du biogaz pour une unité de cogénération.


page 29 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

BELGIQUE

GROUPE THYSSEN KRUPP, ISBERGUES (France), Station de traitement des effluents

AGC - SITE DE BOUSSOIT (France), Circuit d’eau de refroidissement

KENGEN, Projet éolien - Ngong Hills, Nairobi (Kenya)

d’électromécanique de la station d’épuration de la vallée de la Lasne à Rosières (d’une capacité de 145 000 équivalents-habitants) progressent. Plusieurs chantiers ont également été réceptionnés : celui de la station d’épuration de Louvain-la-Neuve d’une capacité de 12.000 équivalents-habitants, l’extension à Ath de la station d’épuration à 22 000 équivalents-habitants ou encore à Chercq l’extension à 12 000 équivalents-habitants. La pose de tronçons d’environ 20 km de collecteurs d’eaux usées, notamment à Villers-la-Ville, a commencé. La construction de la station d’épuration de Sprimontt est actuellement en cours d’étude pour une capacité de 4 200 équivalentshabitants. TPF-Utlities est chargée des études conceptuelles, de la sélection et du suivi des travaux. Enfin, nous avons été approchés pour réaliser l’étude conceptuelle et sélectionner l’installation de séchage des boues de la station d’épuration à Mouscron. Précisons que cette station, d’une capacité de 175 000 équivalents-habitants, produit jusqu’à 12 tonnes de matière sèche par jour. Le procédé de séchage thermique a été retenu.

Par ailleurs, les efforts de TPF Utilities se concentrent désormais sur l’énergie éolienne.

En Belgique, nous retiendrons les études en vue de l’implantation d’un parc de six éoliennes sur le territoire de Ciney ou encore celle d’un parc de neuf éoliennes le long de la Vallée de l’Escaut à Escanaffles. Au Kenya, nous avons été sollicités par la compagnie d’électricité KenGen (Kenya Electricity Generating Company Ltd) pour la construction d’un ensemble de six éoliennes de 850 kW sur le plateau de Ngong Hills, près de Nairobi. Le projet a évolué comme prévu : les éoliennes ont été livrées en rade de Mombasa et acheminées ensuite sur le site qui leur est dévolu. Mises en place en avril 2009, elles fourniront dès l’été prochain 5,1 MWe pour une production annuelle escomptée de l’ordre de 14,5 GWh.

On ne peut clore ce chapitre sans mentionner un évènement de taille : la création de la création de la société TTR ENERGY (Degroof Green Fund)

Un autre volet important de l’activité de Tpf-Utilities porte sur l’énergie …

A cet égard, mentionnons la reconduction du contrat de négociation et de suivi des contrats énergétiques avec la Société des Transports Intercommunaux Bruxellois (STIB) pour les trois années à venir. Dans le cadre de l’exploitation de la station de turbo-détente de gaz (440 kWe) avec valorisation et récupération d’énergie électrique sur le site de la station d’épuration de Mouscron, près de 500 certificats verts ont été octroyés pour une production d’électricité de 3,2 GWhe.

Constituée à parts égales avec la société Transcor Astra Group, filiale de la société d’investissement CNP (Compagnie Nationale à Portefeuille), elle a pour objet l’étude, la sélection et le développement de projets en énergies renouvelables. Au cours de cette première année, TPF-Utilities a été requise pour participer, en tant qu’expert technique, à l’étude de plusieurs projets européens dans les domaines de la biomasse, de l’éolien ou encore de l’hydro-électricité.


EUROPE, GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 30

TPF Luxembourg

Sur sa lancée de 2007,

Grand-Duché de Luxembourg, Europe

l’activité Grande Ducale continue d’enregistrer de

bons résultats, ce dont témoignent les projets présentés ci-après.

Dans le secteur de l’immobilier

Dans le secteur agro-alimentaire

Qu’il s’agisse du projet West Side Village à Mamer portant sur la construction d’un ensemble de bureaux high-tech qui verra le jour en 2010 ou du projet Royal Monterey, cet immeuble de bureaux de standing implanté au cœur de la ville de Luxembourg dont la livraison est programmée courant 2009, TPF Luxembourg, en tant que responsable des techniques spéciales, poursuit ses missions avec succès. Par ailleurs, la société TPF Luxembourg s’est investie dans un nouveau projet immobilier baptisé ‘Centre Etoile’ à Luxembourg-Ville. Elle s’est concentrée sur les études de techniques spéciales pour la construction d’un nouvel immeuble de bureaux. L’ensemble présentera neuf niveaux dont sept hors sol sur une surface totale de quelque 8 500 m² et proposera des espaces de bureaux et des espaces commerciaux. La livraison est prévue pour 2011.

Pour le compte des sociétés Immo-Horizon SARL et Caterman SA, membres du Groupe CACTUS, l’enseigne de référence de la grande distribution luxembourgeoise, TPF Luxembourg est également chargée de réaliser les études relatives à la construction d’un centre logistique et de stockage réfrigéré à Capellen dans le cadre du projet d’extension des bâtiments existants. Pour son site de Mamer-Koerich, l’étude entamée en 2007 concernant la construction de la nouvelle boucherie centrale de la société CACTUS a été suspendue. Enfin, la mission de project management et les études portant sur l’extension de l’unité de production de plats préparés Caterman II et sur la construction d’une nouvelle unité de boulangeriepâtisserie, cette fois, sur le site de Windhof, pour une surface totale de 18 100 m² se poursuivent.

CENTRE ETOILE, Luxembourg

WEST SIDE VILLAGE, Mamer


EUROPE, ESPAGNE

page 31 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Espagne Europe

Dans la péninsule ibérique, TPF est actionnaire de trois sociétés détenant des centrales de production d’électricité par cogénération et

combustion de biomasse.

USINE BIOENERGETICA EGABRENSE, Cabra

MESOGEN, d’une puissance installée de 1 000 kW, produit de l’électricité pour le client industriel Madeiras - Beceira, fabricant de bois. GENSABON, d’une puissance installée de 14 600 kW, kW produit p de l’électricité pour le client industriel Leyma, producteur de produits laitiers.

BIOENERGETICA EGABRENSE détient pour sa part deux unités de production d’électricité : l’une, basée sur le principe de la cogénération, est d’une puissance installée de 13 MW, l’autre, basée sur le principe de la combustion de biomasse dérivée de déchets de fabrication de l’huile d’olive, est d’une puissance installée de 8 MW.


EUROPE

Beterem France, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 32

En France, le bilan de l’année s’avère intéressant et fructueux à bien des égards. Malgré un contexte politique et économique délicat,

l’activité s’est maintenue. Le bureau d’études marseillais SECMO, nouvellement acquis, s’est parfaitement intégré dans le groupe TPF. En outre, début 2008, Monsieur Frédéric Lassale a repris les rênes de la société, suite au départ à la retraite de Monsieur André Facundo, dirigeant historique de Beterem.

LYCEE LEONARD DE VINCI, Montpellier

HOTEL LOTTI, Paris

INSTITUT DE BIOLOGIE, Grenoble


FRANCE

page 33 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Passons en revue quelques projets phares de l’année 2008.

COLLEGE LOUIS ARMAND, Marseille

La rentrée 2008-2009 consacra l’ouverture, en plein cœur de Marseille, d’un nouveau collège d’une capacité d’accueil de 600 élèves. Conçu par les architectes Jean-Marc Chancel et José Morales, cet édifice consiste dans la reconstruction sur un terrain vierge d’un établissement public délocalisé. De multiples fonctions se déploient sur un espace au sol de plus de 9 000 m² de plancher : des salles d’enseignement, des locaux administratifs, un Centre de documentation et d’information (CDI), un restaurant pour 450 rationnaires, un gymnase accessible au public, un plateau d’évolution sportive et 6 logements de fonction indépendants. La salle de sport et le CDI présentent des volumes atypiques surmontés au deuxième étage par un vaste ensemble de classes. Cette disposition permet de multiplier les vues vers les collines et la mer, alors que, côté cour, l’espace est cerné par un saisissant défilé de colonnades car, pour porter la masse du R+2, les concepteurs ont multiplié les piliers, les implantant parfois en retrait de la partie haute par un système audacieux de double porte-à-faux. L’absence de toute modénature permet la mise en valeur optimale de l’élancement de ces colonnades. Le béton, de qualité autoplaçante, reste apparent sur la majorité des surfaces. Seule l’enveloppe circulaire du CDI est bardée de zinc, mis en œuvre en dévers pour former une soucoupe. BETEREM Ingénierie a assuré les missions de Synthèse, d’ingénierie TCE (tous corps d’état) et de coordination SSI (Systèmes de sécurité incendie). A notre grande satisfaction, ce bâtiment figure dans la liste des 100 projets sélectionnés, pour l’année 2008, par la revue AMC (Architecture Mouvement Continuité) du Moniteur.

ASTRIUM - BÂTIMENT X 2, Toulouse

Sur le site toulousain d’Astrium, première société spatiale européenne, un nouveau bâtiment dédié à l’intégration des satellites de télécommunication est prévu pour augmenter la capacité du bâtiment X déjà réalisé par nos équipes il y a 11 ans. Ce nouveau bâtiment disposera de trois « grands » flux laminaires ISO 5 (340 m²) avec dalles asismiques pour l’intégration d’instruments (hauteur sous plan filtrant : 10 m), de deux « petits » flux laminaires ISO 5 (110 m²) avec dalles asismiques pour l’intégration de sous-ensembles de type miroirs, plans focaux, mécanisme, laser, …, (hauteur sous plan filtrant 3,75 m), de laboratoires d’optique et de détection avec une partie en salle blanche ISO 7, d’une salle blanche ISO 7 (550 m²) ainsi que de 5 000 m² de bureaux et salles de réunions. Beterem a non seulement été chargé de la conception et du suivi de la réalisation de tous les lots équipements techniques, y compris le second œuvre des salles ISO 5, mais a également été appelé pour les compléments de production d’énergies : calorifique, frigorifique, électricité normale, secourue et haute qualité. Les travaux débuteront en mars 2009 pour une livraison prévue en juin 2010.

HOTEL LOTTI, Paris

Cet hôtel de luxe de 162 chambres situé à proximité directe de la Place Vendôme, du célèbre Musée du Louvre, de l’Opéra Garnier et de la rue du Faubourg Saint Honoré comporte une partie ancienne rénovée appelée « Castiglione » et une partie neuve récemment créée dénommée « Mont Thabor ». L’immeuble appartenait au groupe italien « Jolly » récemment acquis par la société espagnole NH Hôtels. BETEREM s’est vu confier l’ingénierie technique en structure, fluides, électricité pour différents projets comme la restructuration de la cuisine, la création d’un escalier de secours, la mise en conformité du désenfumage, du SSI et des réseaux de ventilation, création de chambres et d’une entrée pour personnes à mobilité réduite, etc.

INSTITUT DE BIOLOGIE, Grenoble

La construction de l’Institut de Biologie (INBI) sur le site de l’hôpital Nord du CHUG (Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble) comprend la création d’un bâtiment réparti sur 6 niveaux et les voiries attenantes. Situé à proximité immédiate des édifi ces existants du Centre Hospitalier Universitaire (Pavillon Vercors, IGH Michallon), sa construction devra respecter les contraintes de service, de sécurité et d’hygiène liées à la continuité de fonctionnement du CHU. Axe stratégique du Projet d’Etablissement 2006-2010, l’Institut de Biologie constituera une structure de pointe pour le diagnostic médical, l’innovation technique et la formation. Grâce au regroupement dans un lieu unique d’environ 13 800 m² SHON de la quasi totalité des laboratoires dispersés sur le site hospitalier du CHU, la qualité des services rendus aux patients et les performances techniques seront améliorées dès 2010, date à laquelle est prévue la livraison. Avant d’atteindre ce stade, il a fallu procéder à la démolition d’ouvrages tels que les parkings aériens ou semi-enterrés et à l’adaptation des accès du bâtiment Vercors. En association avec le cabinet d’Architecture « Michel REMON », BETEREM a également été chargé de la mission d’ingénierie générale TCE.

Les nouvelles commandes enregistrées au cours de l’année 2008 confirment les besoins dans les domaines de l’éducation et de la santé et la reconnaissance de notre savoir faire en la matière. Parmi ces nouveaux projets, relevons :

LE LYCEE LEONARD DE VINCI, Montpellier

Implanté dans un quartier difficile, ce lycée professionnel d’une capacité d’accueil de 1 080 élèves dispense actuellement des enseignements orientés vers les métiers du bâtiment et de l’automobile. Cet établissement, en face duquel seront situées la Maison Départementale des Sports et les Archives Départementales de l’Hérault, accueillera prochainement 630 élèves dans la section ‘ Métiers du bâtiment ’ et sa nouvelle filière ‘ Construction de maisons en bois ’ auxquels s’ajouteront 800 élèves et apprentis dans les sections ‘ Métiers de la coiffure et de l’automobile ’. Cet ambitieux projet est issu de la volonté de la région Languedoc-Roussillon


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 34

E.P.H.A.D. DE MONTEBOURG, Normandie

de procéder à une rénovation et à une restructuration de grande ampleur dans les années à venir. A l’issue d’un concours de haut vol (95 dossiers de candidature et 5 équipes retenues en finale), le choix du jury s’est porté sur le projet présenté par l’équipe Hellin-Sebag, au sein de laquelle BETEREM joue un rôle prépondérant en assurant l’ingénierie tous corps d’état ainsi que les missions de diagnostic, synthèse, coordination SSI et DEM (dossier d’exploitation et de maintenance). Le programme prévoit deux phases : la première destinée à la restructuration lourde de quelque 10 000 m² de locaux (ateliers et internat) et la seconde destinée à la construction, après démolition de bâtiments existants, de quelque 14 000 m² de locaux (logements de fonction, administration, restauration scolaire, ateliers, enseignement général et technique, etc…). Priorité a été donnée à la mise à oeuvre de techniques visant au respect de l’environnement et à la réalisation d’économies d’énergie. A cette fin, a été prévue l’installation de panneaux photovoltaïques et de panneaux solaires pour la production d’eau chaude des logements et de la cuisine du restaurant scolaire. Le bâtiment CDI, vitrine du projet, intègrera, à titre éducatif, un dispositif de ventilation naturelle par cheminée solaire. C’est en décembre qu’ont démarré les études de la première phase. Quant à la réception des travaux de la deuxième phase, elle est programmée pour la fin de l’année 2013.

CENTRE DE FORMATION DE VILLEFONTAINE, Isere

Depuis 1987, la Fondation d’Auteuil (Orphelins apprentis d’Auteuil) est implantée à la Côte St-André. Elle y gère une infrastructure assurant l’hébergement et la formation de jeunes en difficulté sociale, familiale ou scolaire. La concentration sur le site de plus de 100 adolescents, en grande difficulté, rend difficile les prises en charge personnalisées dans des groupes de vie à taille humaine. De plus, les bâtiments actuels sont très coûteux tant en amortissement qu’en fonctionnement, et fort éloignés des familles appelées à venir rendre visite à leurs proches. Pour remédier à ces inconvénients, la Fondation d’Auteuil a décidé d’acquérir un nouveau terrain et d’y construire des bâtiments davantage appropriés aux besoins existants. Le projet, représentant environ 7 580 m² de surface hors œuvre nette, hors coursives extérieures, porte sur la

construction de trois établissements principaux dont une maison d’enfants à caractère social conçue pour accueillir 43 jeunes en difficulté sociale, un internat éducatif et scolaire pouvant héberger 42 jeunes et, enfin, la mise en place d’un dispositif de formation au sein d’un lycée professionnel, d’une école de production et d’un centre de formation continue. Il importe d’ajouter que ce projet a été conçu dans l’esprit de la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) visant un niveau de consommation énergétique THPE (très haute performance énergétique), une production d’énergie assurée par une chaufferie bi-énergie bois-gaz et une part de la production ECS (eau chaude sanitaire) par panneaux solaires. En association avec les cabinets d’Architecture « Thierry Roche & associés » et « Bruno Coutellier », BETEREM assure la mission d’ingénierie générale TCE.

E.P.H.A.D. DE MONTEBOURG, Normandie

Le Nord de l’Hexagone n’est pas en reste. Un intéressant projet d’une surface hors œuvre nette de 6 096 m² est à l’étude. Il prévoit la construction d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.P.H.A.D) d’une capacité de 89 places en hébergement et de 2 places en accueil de jour avec services collectifs. Plus précisément, le bâtiment s’orientera autour de 4 pôles dont deux unités d’hébergement de 33 lits pour personnes âgées, une unité de 15 lits pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et une unité de 8 lits temporaires. Malgré un terrain d’assise en pente, le concept d’un bâtiment de plein pied a néanmoins séduit tant le jury que les utilisateurs. Cette maison de retraite médicalisée pourra se prévaloir du brevet HQE : récupération d’eau de pluie pour arrosage et usage extérieur, installation production ECS par panneaux solaires, ventilation des locaux collectifs en double flux avec récupération des calories sur l’air extrait, toiture végétalisée pour la rétention des eaux pluviales et augmentation de l’inertie thermique (confort d’été), plancher chauffant sur les parties communes, utilisation optimale de matériaux naturels et en conséquence recyclables, gestion technique centralisée, chaufferie bois. Par ailleurs, il s’agit d’un bâtiment « BBC » (Bâtiment à Basse Consommation d’énergie < 50 kwh ep / m² / an) pour lequel la compacité du programme a induit une circulation centrale, éclairée par des lanterneaux


FRANCE

page 35 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

LYCEE MERLEAU PONTY, Rochefort

LYON CONFLUENCE, Lyon

d’éclairage zénithal. En partenariat avec l’Architecte Y. Maurer, BETEREM a été sollicité pour effecteur la mission de base TCE, les études d’exécution, la synthèse, les études SSI, les études thermiques spécifiques permettant de se rapprocher d’une consommation de 50 Kwep / m² / an ainsi que les simulations thermiques dynamiques. L’esquisse a été mise au point fin 2008 et les études de l’avantprojet ont débuté en janvier 2009, avec l’objectif de lancer l’appel d’offres en septembre 2009.

LYON CONFLUENCE, Lyon

Sur 150 hectares, au sud de la presqu’île, dans le prolongement de l’hyper-centre lyonnais, le projet urbain LYON CONFLUENCE reconvertira à terme un territoire de friches industrielles en un maillage dense de bâtis et d’espaces publics, doublant aussi la superficie du centre ville actuel. LA CONFLUENCE sera à la fois lieu d’habitat, de travail et de loisirs. 1 500 logements sont prévus au total pour la première phase, répartis en logements sociaux (20 %), en logements intermédiaires (15 %) ou en accession sociale et de logements standard et haut de gamme. Le projet occupera un îlot d’une superficie de 1 560 m² jouxtant une voie ferrée et comportera 30 logements locatifs, 33 logements en accession à la propriété, des locaux commerciaux au rez-de-chaussée (livrés clos couvert, fluides en attentes) et deux niveaux de parkings en sous-sol. La conception du bâtiment en R+9 s’inscrit dans une démarche HQE visant en particulier à obtenir le label BBC. Elle prend en compte des contraintes spécifiques au site : traitement acoustique et soutènement particulier côté voie ferrée, nappe phréatique élevée, pollution des terres et toutes les prescriptions du cahier des charges de la ZAC. L’Office Public d’Aménagement et de Construction du Rhône (OPAC du Rhône) a fait appel à BETEREM pour les études de structure et de fluides, le calcul thermique et l’économie du projet.

LYCEE MERLEAU PONTY, Rochefort

A Rochefort, en région de Poitou Charentes, le lycée Merleau Ponty fera l’objet de notre attention. Construit il y a 40 ans, il

offre une image désuète. D’où ce projet d’extension de l’internat (1 600 m²), d’extension (3 200 m²) et de restructuration de l’externat existant (2 800 m²) visant à donner à l’établissement une unité générale et partant de lui conférer une âme. Ce dessein sera rencontré par la mise en place d’une façade bardage bois sur l’ensemble des bâtiments et par des aménagements extérieurs ponctuels, tels qu’une série de gradins permettant la jonction entre deux espaces différents (la cour et l’esplanade sportive). Il va sans dire que le programme s’inscrira dans une démarche HQE. En groupement avec Arcature (Architectes), la mission de maîtrise d’œuvre TCE ainsi que les études d’exécution et l’économie du projet ont été à confiées à BETEREM.

NOUVEL HOPITAL DE COGNAC

Toujours en région de Poitou-Charentes, relevons un autre fait marquant : l’entrée en phase de réalisation du projet de reconstruction du Centre Hospitalier de Cognac, initié en 2003 par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation. Après cinq années d’études approfondies, les travaux gigantesques de terrassements (80 000 m² de déblais) ont pu commencer. Ce nouveau site deviendra à terme le pôle Santé du cognaçais puisqu’il abritera également la clinique de l’Arc en ciel construite depuis peu, un cabinet de radiologie et un laboratoire de ville, déjà prestataires de l’établissement. Le nouvel hôpital sera relié à la clinique qui conservera l’exercice exclusif de la chirurgie par une passerelle fermée de 60 m de long. Le projet de reconstruction de l’hôpital d’une surface totale dans oeuvre de 17 500 m² prévoit la relocalisation des lits actifs et des secteurs associés (150 lits), la reconstruction du plateau technique (urgences, imagerie, consultation, soins intensifs, bloc obstétrical, bloc endoscopique) ainsi que la réalisation des principaux secteurs de logistique hôtelière (cuisine) et médico-technique (pharmacie). Dans le courant de 2011, Cognac pourra s’enorgueillir de son hôpital flambant neuf. En association avec les cabinets d’architecture BBG Architectes Associés et Arcature, BETEREM Ingénierie a vu sa mission de base sur l’ensemble des lots techniques élargie aux missions de Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie et d’études de synthèse.


EUROPE

Secmo France, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 36

Au terme de cette première année de collaboration, notre partenaire a participé, en sa qualité d’expert en production de plans d’exécution et en études de

structures/béton, à divers projets dont certains méritent une attention toute particulière.

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE,

Alpes de Haute Provence Le futur Pôle de Santé de Manosque est sorti de terre pour ouvrir ses portes courant 2009. D’une superficie de 50 000 m², ce centre hospitalier aura une capacité de 248 lits au total : 218 lits pour l’hôpital (urgences comprises) et 30 lits pour le centre d’hémodialyse des Alpes qui sera intégré dans une aile du bâtiment sur près de 1 100 m². Outre ses divers plateaux (médico-techniques, médico-logistiques, cuisines), ce complexe hospitalier sera doté d’un parking d’une capacité de 250 places et possèdera une hélistation. Cette opération a bénéficié du concours du groupement Léon Grosse (entreprise mandataire), de C+T Architecture, de JM Battesti (architectes) et de SECMO.

TRI POSTAL SAINT CHARLES, Marseille

Situé à proximité de la Gare Saint-Charles à Marseille, l’ancien Centre de Tri Postal cèdera bientôt sa place à un vaste complexe immobilier Cœur de St Charles / Jardin d’Ivoire, développé par le promoteur immobilier Kaufman & Broad. Ce programme comporte un ensemble de 220 logements en accession, 119 logements en résidence pour étudiants, 127 logements en résidence pour touristes ainsi que 8 500 m² de bureaux pour une surface totale de 65 000 m². Il est également prévu d’aménager 650 places de parking. Précisons également que la conception-réalisation du projet a été confiée au groupement Poissonnier / Ferran (architectes) et SECMO (BET Structure). Ce dernier a pour mission de mener les études d’exécution. Pour ce qui est du gros œuvre, les travaux sont exécutés par l’entreprise Campenon Bernard (Groupe VINCI).

Parmi les nouveaux contrats remportés en 2008, on citera plus particulièrement le projet d’envergure développé par le groupe Constructa dans le cadre du programme de reconversion urbaine Euroméditerranée :

SAS SUEDE EUROMED, Marseille

Conçu par les architectes - Jean Nouvel, JB Piétri, Yves Lion, et l’agence C+T Architecture, SAS Suède offrira au cœur de la Cité de la Méditerranée, plus précisément dans le quartier d’Arenc, un programme mixte de bureaux, de logements et de commerces (90 000 m²). Situé à deux pas des docks et de la Tour CMA-GGM conçue par Zaha Hadid, celui-ci porte sur la construction, en trois phases, d’un immeuble de bureaux d’une hauteur de 32 m qui abritera le siège social de la Banque Populaire, de deux tours IGH (d’une hauteur de 134 m et 99 m) offrant au total 200 logements en location/accession et d’un hôtel Accor trois étoiles de 18 000 m² pour 128 appartements. Notre bureau d’études interviendra lors de la première phase à plusieurs niveaux : en association avec le BET Structure Ile de France et C+T Architecture pour les études de conception de l’immeuble de bureaux qui comptera 6 niveaux de sous-sols en infrastructure et 1240 emplacements de parking mais aussi en association avec SIDF pour les études d’exécution des structures et de l’infrastructure.


FRANCE

page 37 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

TRI POSTAL SAINT CHARLES, Marseille

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE, Alpes de Haute Provence


EUROPE

E&L Architects Pologne, Europe

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 38

En Pologne, les secteurs de l’architecture et de la consultance en infrastructures se sont particulièrement développés.

La construction d’immeubles de bureaux et d’ensembles résidentiels demeure un secteur dynamique comme l’illustrent de nombreux projets. A Varsovie, bon nombre d’entre eux ont pu se concrétiser.

les Fonds Structurels de la Communauté européenne. Dans ce contexte, E&L Architects, appuyée par TPF Planege, a réussi à s’imposer comme un acteur majeur dans les projets d’infrastructures routières. Le consortium formé par nos deux filiales s’est principalement focalisé sur trois projets dans le domaine des transports.

JUTRZENKI BUSINESS PARK, Varsovie

Ce projet repose sur la construction d’un parc industriel comprenant deux immeubles de quatre étages, offrant chacun 2 738 m² de surfaces de bureaux. Côté parking, le site offre 22 emplacements en sous-sol et 48 emplacements en extérieur. 2008 verra l’achèvement du second bâtiment. E&L Architects a été chargée de l’exécution, du design, de la supervision et de la coordination des travaux.

TULIPAN HOUSE, Varsovie

Réceptionné comme prévu en juin 2008, cet immeuble de bureaux s’élevant sur 4 étages s’organise autour d’un atrium central entièrement vitré. C’est à nos architectes que l’on doit ce cadre de travail agréablement lumineux. Il propose aux occupants 17 900 m² de surfaces modulables en bureaux cloisonnés ou en « open-space ». Un parking souterrain, réparti sur deux niveaux, desquels partent vers l’atrium des escaliers et des ascenseurs, offre 500 emplacements de parking.

PLUZANSKA BUILDING, Varsovie

Outre ses 2 400 m² de surfaces commerciales, l’immeuble comprend des appartements répartis sur quatre étages et un parking en sous-sol. Le troisième étage dispose d’appartements de standing avec mezzanine donnant sur terrasse. Ainsi qu’annoncé, l’ensemble du projet, conçu par E&L Architects, a pu être prêt en septembre 2008. Les opérations pour lesquelles nous fûmes sollicités, à savoir la gestion du projet et la supervision de l’ensemble des travaux se sont déroulées avec succès.

Ces dernières années, en Pologne, les infrastructures ont connu une expansion accélérée grâce, entre autres, aux subventions allouées par les Fonds de Cohésion et

NOUVEAU TRONÇON S8 DE LA VOIE RAPIDE ARMII KRAJOWEJ, Konotopa / Prymasa Tysiaclecia (Varsovie)

Ce projet porte sur la construction d’un des cinq nouveaux tronçons de la voie rapide constituant le périphérique de Varsovie, entre les échangeurs de Konotopa et de Prymasa Tysiclecia. Il est prévu que la voie rapide relie l’autoroute A2 en passant par Ozarów Mazowiecki, Babice State et Varsovie. Le tronçon S8, à 2 x 3 voies, d’une longueur de quelque 10 km améliorera non seulement le trafic de transit, mais également le trafic de proximité. En effet, le projet prévoit 22 nouveaux ponts, trois échangeurs et le réaménagement substantiel de la voirie existante. La gestion du projet et la supervision des travaux seront assurées par nos équipes polonaise et portugaise. Les travaux qui ont débuté cette année s’étaleront sur une période de 55 mois.

Par ailleurs, les grands projets de modernisation de la première phase du tronçon Warszawa – Gdynia, de la ligne de chemin de fer E-65 et la construction d’un tronçon autoroutier à trois voies de 15,5 km entre Sosnika et Belk k dans la région de la Silésie suivent leur cours sans obstacle. Rappelons que les missions pour lesquelles nous avons été désignés englobent la coordination, la supervision et la coordination des travaux de construction, le contrôle du planning et du budget et l’assurance qualité. Sur le plan de l’environnement, E&L Architects poursuit depuis quatre ans sa mission d’assistance technique et de supervision des travaux portant sur la construction d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées de Pomorzany (417 000 EH) et sur la modernisation/extension de la station d’épuration existante de Zdroje (177 000 EH). Ce projet, destiné à améliorer la qualité de l’eau de la ville de Szczecin et financé par le Fonds de Cohésion, a été prolongé jusqu’à fin 2010.


POLOGNE

page 39 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

TULIPAN HOUSE, Varsovie

PARC INDUSTRIEL JUTRZENKI, Varsovie

LIGNE DE CHEMIN DE FER E-65, Tronçon Warszawa - Gdynia

PLUZANSKA BUILDING, Varsovie

VOIE RAPIDE S8, Varsovie


EUROPE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 40

Tpf Planege Portugal, Europe

Notre filiale portugaise a fait montre d’une intense activité dans le développement d’infrastructures routières et ferroviaires, dans

l’exécution de programmes immobiliers et d’activités clé en main tant sur la péninsule que dans l’île de Madère.

HOTEL EUROSTAR, Lisbonne

VOIE EXPRESS EN DIRECTION DU PORT DE FUNCHAL, Ile de Madere


PORTUGAL

page 41 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

CONVERSION DE LA RAFFINERIE D’OPORTO

HOTEL OLISSIPO, Lisbonne

PROGRAMME DE MODERNISATION DE LA LIGNE DE CHEMIN DE FER D’OPORTO

HOTEL OLISSIPO & HOTEL EUROSTAR, Lisbonne

PROGRAMME DE MODERNISATION

Ces deux hôtels 5 étoiles implantés dans le Parque das Naçoes (Parc des Nations), le quartier de Lisbonne où s’est tenue l’Exposition universelle de 1998, sont l’œuvre de l’architecte Regino Cruz tout comme le Pavillon Atlantique ou encore la Tour Vasco de Gama. Ce prestigieux quartier, doté d’une architecture particulière, abrite bien d’autres édifices de grande classe : la magnifique Gare do Oriente (gare d’Orient) conçue par l’architecte espagnol de renommée mondiale, Santiago Calatrava ou encore le Pavillon du Portugal, imaginé par l’architecte Alvaro Siza Viera. L’hôtel Olissipo, d’une superficie de 21 000 m², comptera 348 chambres tandis que l’hôtel et Aparthôtel Eurostar offrira 175 chambres et 96 appartements d’une ou de deux chambres pour une superficie totale de 32 500 m². TPF Planege a été sollicitée pour la conception des installations des techniques spéciales. Les travaux de construction de l’hôtel Olissipo débuteront en 2009.

DE LA LIGNE DE CHEMIN DE FER, Oporto

Pour faire face à la croissance significative du trafic ferroviaire liée à l’expansion de la banlieue d’Oporto et du réseau ferroviaire régional, la société REFER (Réseau Ferroviaire National) a lancé un large programme d’investissements pour la modernisation des systèmes d’alimentation électrique, comprenant les conducteurs de retour du courant de traction, les dispositifs de mise à la terre et la mise à niveau technique de la signalisation et des systèmes de contrôle. Ce projet concerne quelque 150 km de voies ferrées, un nombre considérable de gares et de gares d’embranchement. Les travaux sont coordonnés de manière à ce qu’il n’y ait pas d’interruption de trafic ce qui engendre la mise en place non seulement de procédures spéciales en matière de sécurité mais aussi d’équipes de nuit. TPF Planege a été sollicitée par REFER pour assurer l’ingénierie de détail et la gestion de la construction.

PONT FERROVIAIRE, Alcacer

La construction du nouveau pont ferroviaire d’Alcacer surplombant le fleuve SADO s’est poursuivie. Ce projet, faut-il le rappeler, s’inscrit dans le cadre du programme de modernisation de la ligne ferroviaire du Sud reliant Lisbonne à la région de l’Algarve. Au terme des travaux, cette ligne, équipée de nouveaux systèmes de signalisation, de caténaires aériens et d’une nouvelle voie sera homologuée pour une vitesse de circulation de 220 km/h. D’une longueur totale de 480 m, le pont suspendu de SADO est composé de trois travées en arc (de type Bowstring) de 180 m chacune, de superstructures métalliques et d’une dalle de roulement en béton. Les rampes d’accès du pont mesurent 2 200 m et présentent une superstructure métallique sur une dalle en béton. TPF Planege s’est vu confier la coordination et la supervision des travaux.

CONVERSION DE LA RAFFINERIE D’OPORTO

La société pétrolière portugaise Petrogal a décidé de convertir et de moderniser sa raffinerie d’Oporto en vue d’y accroître sa production de diesel, d’essence et de fuels légers et de répondre ainsi aux évolutions du marché. D’un montant de 350 millions d’euros, l’investissement couvre la construction d’une nouvelle unité de viscoréduction, d’une colonne sous vide, la modernisation de l’unité de désulfuration (HDS - HydroDéSulfuration), et l’installation d’une unité de cogénération … Petrogal s’est lancée un défit : réduire l’impact de l’unité sur l’environnement et accroître l’économie d’énergie. Notre équipe portugaise a été désignée pour assurer les services de gestion de la construction et épauler ainsi la société Fluor Corporation dans ses fonctions de project manager et de concepteur.


EUROPE - PORTUGAL

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 42

NOUVEAU LABORATOIRE VETERINAIRE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE DE L’ILE DE MADERE

HOPITAL TODOS OS SANTOS Lisbonne

HOPITAL CENTRAL D’ALGARVE

NOUVEAUX HOPITAUX CENTRAUX AU PORTUGAL,

NOUVEAU LABORATOIRE VETERINAIRE ET DE SECURITE

Partenariat Public-Privé

ALIMENTAIRE DE L’ILE DE MADERE

Ses compétences et son expérience dans le domaine hospitalier ont valu, à TPF Planege, d’être nommée consultant officiel auprès du Ministère de la Santé pour la mise en oeuvre de projets de construction d’hôpitaux de partenariat public-privé (PPP). Le contrat, conclu pour une durée initiale de 3 ans, concerne 4 hôpitaux : Todos os Santos (Lisbonne), Algarve, V.N. Gaia et Povoa. Toutes les disciplines techniques sont sollicitées : architecture, structure, eau, eaux usées, électricité, télécommunication, HVAC, sécurité. Notre équipe donnera son appréciation technique durant la phase de soumission de chacune des offres et assistera le Ministère de la Santé pour toutes les tâches techniques jusqu’à la phase de conception finalisée dans le détail pour chaque projet.

Ce remarquable immeuble se compose de deux corps de bâtiment contigus se rejoignant pour former un angle dont l’un, côté ouest, est occupé par les services généraux et administratifs, tandis que le second, côté est, est destiné aux laboratoires de diagnostic vétérinaire et de contrôle alimentaire (service de microbiologie alimentaire, chimie, résidus). Notre filiale portugaise a assuré avec succès la gestion du chantier de construction.

STATION D’EPURATION DE VILA REAL DE SANTO ANTONIO,

Province d’Algarve TPF Planege s’est vu confier la supervision de la construction d’une station d’épuration d’eaux résiduelles à Vila Real de Santo António. Implantée sur une surface de 107 200 m², cette station d’épuration de 25 000 Equivalents-Habitants atteindra en 2018 un débit de 41 130 m3 par jour en haute saison. Elle sera dotée de plusieurs unités de traitement : traitement préliminaire, traitement biologique en petits bassins aérés avec circulation des eaux usées, traitement tertiaire par sédimentation en cuves de décantation avec radiation ultra-violet, traitement des boues par déshydratation et stockage final. Après ces opérations, les effluents seront rejetés dans la Rivière Guadiana, selon la législation en vigueur, par un émissaire sous-marin et une partie de ces effluents sera utilisée pour l’arrosage de zones vertes telles que les jardins, les courts de golf, etc.

VOIE EXPRESS EN DIRECTION DU PORT DE FUNCHAL,

Ile de Madere Entrecoupée de ponts et de tunnels, la nouvelle voie express d’une longueur totale de 1 446 m reliera le rond-point du port de Funchal et l’échangeur Estrada da Liberdade. Cette infrastructure compte plusieurs ouvrages d’art : un tunnel bidirectionnel d’une longueur de 670 m et d’une largeur de 10,50 m, deux tunnels unidirectionnels, en tranchée ouverte d’une longueur de 145 m et 85 m et d’une largeur de 7 m, un pont enjambant la rivière Seco d’une longueur de 70 m, un passage supérieur d’une longueur de 50 m et enfin trois ronds-points en continuité du réseau routier existant. La route suit le lit, partiellement canalisé et affaissé, de la rivière Seco sur une longueur de 809,50 m. Enfin, à l’extrémité de cette voie express, s’ouvre la liaison Levada do Cavalo, composée de deux bretelles unidirectionnelles rejoignant la route Estrada da Liberdade. TPF Planege est responsable de la supervision des travaux de construction.


EUROPE - ROUMANIE

page 43 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

TPF Romania Roumanie, Europe

Qu’il s’agisse de l’industrie, d’infrastructures routières ou d’autres domaines comme le traitement de l’eau ou encore l’énergie,

notre filiale roumaine a su s’imposer malgré un contexte économique globalement difficile.

RAMNICU SARAT

POIANA CAMPINA

GIURGIU

En Roumanie, plusieurs projets majeurs retiendront l’attention cette année :

l’amélioration du réseau routier local. Ce projet prévoit également la rénovation et la modernisation du centre culturel ulturel municipal.

POIANA CAMPINA

RAMNICU SARAT

Dans le comté de Prahova au Nord de Bucarest et plus précisément à Poiana Campina, TPF Romania s’est associée à un projet d’infrastructure portant sur les réseaux de canalisation, l’implantation de stations d’épuration, l’amélioration de la route locale Ragman et la modernisation du centre culturel du village de Bobolia. Notre filiale a été chargée de réaliser non seulement se les études de faisabilité, bilité, ttopographiques et géotechniques chniqu mais également les audits ts éne énergétiques.

Notre filiale a conduit les études de faisabilité aisabili se rapportant à la construction du futur parc industriel de Ramnicu Sarat, dans les Sous-Carpathes, en y intégrant l’ensemble des données urbaines. Par ailleurs, la ville a également décidé de réhabiliter et d’améliorer ses artères et son réseau d’eau, missions pour lesquelles nous avons également été sollicités.

GIURGIU JUGURENI

Toujours dans cette même région à haut potentiel touristiqu ue, des études similaires, commanditées cette fois par la ville de Jugureni, ont été menées. Elles visent d’une part, l’aménagement dans le village de Marginea Padurii d’un réseau public d’eau et, d’autre part,

Afin de pouvoir répondre aux besoins de e quelque 300 3 000 personnes habitant le comté de Giurgiu, au Sud de Bucarest, Bu TPF Romania assurera conjointement avec notre tre filiale TP TPF-UTILITIES l’assistance technique pour la supervision n de travaux portant sur la réhabilitation et l’extension de sept réseaux d’assainissement et d’adduction d’eau répartis dans trois villages.


ASIE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 44

S.N. Bhobe & Associates Pvt. Ltd Inde, Asie

En Inde, notre filiale a élargi avec succès sa sphère d’activité aux secteurs autoroutier et ferroviaire et a parallèlement renforcé sa

présence dans ses domaines essentiels de compétence tout en poursuivant son expansion. L’Inde n’a évidemment pas échappé à la crise financière mondiale. Cependant, même si l’activité économique de S.N. Bhobe s’est ralentie au quatrième trimestre, sa politique conséquente et la diversification de ses services ont fort heureusement contribué à atténuer les fâcheux effets de la crise. Consciente que la fidélisation du personnel est l’un des leviers essentiels pour améliorer le rendement de l’entreprise, S.N Bhobe a également proposé des actions innovantes en matière de gestion des ressources humaines. SKYWALK DE BANDRA

SKYWALK DE GRANT ROAD


INDE

page 45 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Les résultats obtenus ont été, sans aucun doute, à la mesure des efforts consentis pour boucler les projets durant ces temps difficiles. Tournons-nous à présent vers les secteurs les plus porteurs de ces douze derniers mois.

SKYWALKS

S.N. Bhobe peut s’enorgueillir d’avoir participé, avec succès, à la conception, particulièrement audacieuse, de la première passerelle piétonne jamais réalisée en Inde : le « Skywalk ». Celle-ci a été conçue pour fluidifier le flux piétonnier à Mumbai, une nécessité pour la capitale économique de l’Inde qui connaît, en effet, une des plus fortes densités de population urbaine au monde. Grâce au skywalk, certains quartiers se sont trouvés reliés et les liens sociaux favorisés. D’une longueur de 1 500 m et d’une largeur de 4 m, la première passerelle couverte de Bandra a été inaugurée en juin, elle sera désormais empruntée quotidiennement par 80.000 riverains. Notre filiale a assuré l’ensemble des opérations depuis la conception de l’ouvrage jusqu’à la supervision de sa mise en oeuvre. Et depuis lors, à Mumbai, les projets se succèdent. Parmi ceux-ci, figurent les gigantesques passerelles de Kandivali à l’Est de Mumbai et de Grant Road. D’une longueur de 650 m, la passerelle de Grant Road offrira une étonnante particularité par sa suspension à un seul et unique pylône. Ces deux projets d’envergure représentent, à eux seuls, un investissement de 16 millions d’euros.

ROUTES

Autre domaine dans lequel notre bureau d’études s’est investi cette année, les infrastructures routières. A une quarantaine de kilomètres de Mumbai, sera construite la nouvelle route Bhiwandi – Kalyan – Shil Phata longue de 21,6 km pour laquelle nous avons été chargés, en tant qu’ingénieurs indépendants, du contrôle et de la supervision des travaux. Toujours dans ce domaine, S.N. Bhobe s’est engagé dans des projets destinés à améliorer le réseau routier. 55,5 km de routes seront construites pour un investissement total de l’ordre de 63,45 millions d’euros. A Surat, nos équipes ont conclu également, avec la Surat Municipal Corporation, un contrat de project management portant sur la construction de routes bétonnées d’une largeur de 23 m et d’une longueur totale de 18 km. A l’intention de la société Bruhat Bangalore Mahanagara Palika, S.N. Bhobe a assuré, pour la ville du même nom, la préparation du dossier portant sur l’étude détaillée de 296,5 kms de routes à quatre voies représentant un investissement de 165 millions d’euros. En outre, il convient de mentionner que cette étude s’inscrit dans le projet d’aménagement et de réhabilitation du corridor routier de Bangalore, capitale de l’Etat du Karnakata mais aussi une des plus grandes métropoles de l’Inde. La Pune Municipal Corporation a également confié à notre filiale indienne le project management et la préparation du dossier pour l’étude détaillée de l’aménagement en site propre de 41 km de voies réservées aux déplacements non motorisés tels que piétons,


ASIE

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 46

PASSAGE INFERIEUR DE RAMAMURTHY NAGAR

PONT SUSPENDU DE LA RIVIERE TAPI

cyclistes. Ce projet, représentant 19,5 millions d’euros et supporté par la Banque Mondiale, vise à renforcer le confort et la sécurité des piétons.

Enfin, nous avons été sollicités par la Municipal Corporation of Greater Mumbai pour réaliser un audit Qualité portant sur la construction de dix routes.

Dans ce cadre également, mentionnons la construction de sept auto-ponts à Thane, dans l’agglomération de Mumbai pour un investissement total de 32,31 millions d’euros, à savoir les ponts de Kapurbawadi (3 872 m), de Meenatai Thakare (1 423 m), de Hariniwas (1 152 m), de Manpada (500 m), de Patlipada (384 m), de Waghbil (505 m) et de Telephone Exchange,Thane (485 m). Les prestations de SN Bhobe incluaient les études détaillées et la préparation des documents d’appels d’offre. Sans oublier la mission de project management portant sur la construction de deux ponts routiers à Nagpur, respectivement de 324 m et 380 m et représentant un investissement de 4,77 millions d’euros.

PONTS

LIGNES DE CHEMIN DE FER

Relevons un indéniable atout pour notre filiale indienne : son savoir-faire et son expérience en matière de construction de ponts et d’auto-ponts (Flyovers).

Dans le secteur ferroviaire, notre filiale indienne a été choisie par la société Dedicated Freight Corridor Corporation of India Ltd pour assurer des études d’avant-projet. Il s’agit de travaux d’un montant de 616,67 millions d’euros visant à améliorer le corridor ferroviaire de 160 km dédié au fret, traversant la périphérie de Bombay en direction de Surat et comptant quelque 570 ouvrages d’art.

Un contrat du même type nous a été attribué par la Pimpri Chinchwad Municipal Corporation, portant cette fois sur la construction de quelque 14,5 km de routes d’une largeur de 30 à 45 m.

A ce sujet, S.N. Bhobe a engrangé cette année la signature de plusieurs projets majeurs dont la construction de quatre autoponts sur la « Dr. Ambedkar Road », l’épine dorsale reliant le cœur de la ville de Mumbai à sa périphérie ou encore la construction d’un pont suspendu, d’une longueur de 300 m, enjambant la rivière Tapi dans l’Etat du Gujarat, à l’Ouest de l’Inde.

En outre, citons la mission d’assistance technique à la soumission des offres dans le cadre du projet de construction de 54 ponts ferroviaires répartis sur l’ensemble du territoire pour lequel un


page 47 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

STATIONS DE METRO AERIENNES DE BANGALORE

montant de 106 106,67 millions sera se investi. Notons, par ailleurs, que S.N. Bhobe a également ent été té ssollicitée tée par l’attributaire désigné pour mener l’étude détaillée tail de d la réalisation de e ponts po imposants de par leur longueur totale (3,87 km). Les pontss se seront constitués de caissons préfabriqués, poutres tre - redisseurs sur culées, es fondations sur puits franchissant la l rivière principale. prin n pale. nc pale La révision des études et le project pr j ct management anaag ge portant porrtan nt sur s le doublement de la ligne de chemin min de d fer, er, d’une d u e lo longueur ngue de 93 93,4 3 km 3,4 km, entre Salka Road et Anuppur, dans da s l’Etat l’ tat indien ndien du du Madhya M dhyaa Pradesh P ad nous ont aussi été confiés pa par la a ssociété ocié cié été é Rail R Ra Vikas Vika Vik kas Nigam ka N Nigam Ltd, td, une filiale des Chemins de Fer er indiens. s. Précisons P é ons ns que ce e projet représente un investissement de 29,7 millionss d’euros. d’e Enfin, dans un dernier domaine, mentionnons la conception ti et la préparation des études détaillées portant sur la construction, pour un investissement total de 40 millions d’euros, de sept stations de métro aériennes en plein cœur de Bangalore. Avec à la clé, une gageure de taille : l’interdiction formelle d’interrompre le trafic pendant la durée des travaux. Pour un résultat final d’une grande innovation et d’une esthétique particulièrement séduisante.

INDE


AFRIQUE - ALGÉRIE

TPF Algérie Algérie, Afrique

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 48

En Algérie, le secteur ferroviaire connaît aujourd’hui une véritable relance. L’importante enveloppe gérée par l’agence

gouvernementale, l’Anesrif, en charge de mener les études et le suivi de la réalisation des investissements ferroviaires, doit servir à la modernisation de l’infrastructure existante, frappée de vétusté. Un contrat de près de 1,500 millions d’euros a été remporté par le consortium formé par TPF Planege avec le soutien de notre filiale TPF Algérie, la société GETINSA (Espagne) et la société SAETI (Algérie).

Un projet ambitieux doit voir le jour. ur. Il porte rte sur la réalisa réalisation d’une double voie ferrée électrifiée de 130 km reliant liant Oued Oue Tlelat et Tlemcen, permettant un aiguillage de 220 kilomètres/heure kil ure et bénéficiant de systèmes de télécommunication télé et de signalisanalisa tion des plus performants. Le e programme p prévoit voit également la construction de trois nouvelles gares, de viaducs et de ponts

repré ésentant une e lon longueur totale de plus de 14 km, la construction de tu unnels et dess d déblais représentant 23 millions m³ de terre. Rappelons que, déjà en 2007, un premier contrat avait été signé pour des services vice similaires portant sur la mise à double voie de la ligne Annaba - Ramdane Djamel.


AFRIQUE - ANGOLA

page 49 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

TPF Angola Angola, Afrique

Décision fut prise, il y a déjà un an, de créer une filiale en Angola. Et notre constat actuel est sans appel : nous avons fait le bon choix.

KILAMBA KIAXI

VILLE DE CACUACO V

En effet, la capitale angolaise est en pleine reconstruction et sa banlieue est devenue un immense chantier. Face à l’exiguïté des espaces constructibles à Luanda et à la pénurie chronique de logements, l’Etat vient de décider de financer des programmes immobiliers et de mettre en œuvre des projets de construction pharaoniques comme ceux de Kilamba Kiaxi, Dundo et Cacuaco qui nous tiennent particulièrement à cœur. Et pour cause, notre filiale angolaise a eu la chance de se voir attribuer la conception des plans urbains et la supervision des travaux de construction de ces nouvelles villes.

NOUVELLE VILLE DE KILAMBA KIAXI

A quelque 30 km au nord-ouest de Luanda, la nouvelle ville de Kilamba Kiaxi occupera un périmètre de 880 ha appelé à accueillir quelque 120.000 habitants (Phase 1). La réalisation de ce projet mettra à la disposition des habitants des zones résidentielles de 20 000 logements comprenant des immeubles de 5 à 13 étages, des équipements de ville (administration, enseignement, santé, sport, loisir, …), des zones commerciales, économiques, des espaces verts et des équipements publics de transport. D’un point de vue urbanistique, la ville s’articule autour d’une maille orthogonale, entourée par un réseau linéaire d’axes routiers. 44 quartiers s’insèrent dans ces orientations nord/sud et est/ouest.

NOUVELLE VILLE DE CACUACO

La zone choisie, d’une superficie de 200 ha, est située à une vingtaine de kilomètres au nord-est de l’actuelle capitale, Luanda. Au terme des travaux, la nouvelle ville disposera de 10 000 logements, comprenant des immeubles de 5, 9 et 11 étages, bénéficiant à quelque 45 000 habitants (Phase 1). Sur le plan urbanistique, la ville se développe autour d’une structure réticulée dans laquelle s’inscrivent les différents quartiers. Bientôt sortira de terre une ville étonnamment verte traversée par une rivière et entourée d’une végétation génératrice d’une fraîcheur bienvenue dans la moiteur tropicale. Le plan d’aménagement ne laisse rien dans l’ombre : il prévoit des installations financières et commerciales, des établissements d’enseignement, des infrastructures (sports, loisirs), un hôpital, des équipements publics de transport, etc.


AFRIQUE - ANGOLA

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 50

VILLE DE DUNDO

NOUVELLE VILLE DE DUNDO

Située à 1.193 km de Luanda, au nord-est du pays et plus précisément dans la province de Lunda Norte, la nouvelle ville couvrira une superficie de 500 ha et hébergera dans un futur proche 90 000 habitants. Tout comme pour ses consoeurs, le plan urbain envisage la réalisation d’infrastructures pour les secteurs de l’enseignement, de la santé, de la population, de l’administration, du commerce, du tourisme mais aussi des centres commerciaux, des hôtels, des zones publiques récréatives et des équipements publics de transport…. Au total quelque 5 000 logements (Phase 1) seront construits, répartis en immeubles de 5, 9, 11 ou 18 étages. Le schéma urbanistique reflètera cette fois une structure radiale bien pensée. A l’écart du centre, l’espace urbain sera réservé aux édifices résidentiels. Les espaces mono-fonctionnels et les nouveaux quartiers respecteront, avec élégance, la logique radiale retenue pour cette grande cité. On peut le constater, chaque projet épouse des contours spécifiques et c’est tout le mérite de TPF Planege de s’être remarquablement inspirée des assises urbaines existantes.

Les exploits de notre filiale ne s’arrêtent pas là. Dans un autre secteur, celui de l’audiovisuel, elle a été chargée, avec l’aide de l’équipe portugaise de TPF Planege, du design et de la supervision des travaux de construction des studios de la première chaîne de télévision privée, TV ZIMBO.

En décembre 2008, la chaîne télévisée TV Zimbo a inauguré ses nouvelles installations à partir desquelles elle émet désormais. Nos deux filiales ont été chargées de la réalisation de ses nouveaux studios d’une taille moyenne ainsi que des vestiaires, d’une cantine dans le bâtiment existant et de la construction d’un nouveau bâtiment visant à abriter le Grand studio, les bureaux et les autres vestiaires. L’aménagement extérieur comprend un parking, des zones techniques destinées aux réservoirs d’eau, aux générateurs et à l’entreposage du combustible.


page 51 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

Présentation des comptes


BILAN CONSOLIDÉ

ACTIF ACTIFS IMMOBILISES I.

FRAIS D’ÉTABLISSEMENT

II.

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

III. ECARTS DE CONSOLIDATION IV.

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 52

2008

2007

527.644,68

596.809,21

2.035.579,52

2.474.178,24

9.083.071,37

9.723.469,65

100.873,86

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

A. Terrains et constructions B. Installations, machines et outillages C. Mobilier et matériel roulant

627.378,36

776.661,33

1.038.805,50

1.236.754,46

584.672,44

625.689,04

D. Location-financement et droits similaires E. Autres immobilisations corporelles F. Immobilisations en cours et acomptes versés

167,03

300,47

11.334.094,70

12.362.874,95

2.262.865,87

2.578.468,45

1. Participations, actions et parts

1.652.004,86

1.331.331,39

2. Créances

1.794.001,02

2.194.541,94

5.708.871,75

6.104.341,78

19.606.190,65

21.639.078,04

1.814.829,81

1.814.829,81

TOTAL IV. V.

IMMOBILISATIONS FINANCIÈRES

A. Entreprises mises en équivalence 1. Participations 2. Créances B. Autres entreprises

TOTAL V.

TOTAL ACTIFS IMMOBILISES

ACTIFS CIRCULANTS VI.

CRÉANCES À PLUS D’UN AN

A. Créances commerciales B. Autres créances

712,08

C. Impôts différés TOTAL IV.

1.815.541,89

1.814.829,81

460.436,50

491.736,92

5.991.520,41

3.509.985,88

2.500,00

2.700,00

6.454.456,91

4.007.779,90

VII. STOCKS ET COMMANDES EN COURS D’EXÉCUTION

A. Stocks 1. Approvisionnements 2 En-cours de fabrication 3. Produits finis 4. Marchandises 5. Immeubles destinés à la vente 6. Acomptes versés TOTAL A.

3.357,10

B. Commandes en cours d’exécution

14.331.666,89

12.517.073,44

TOTAL VII.

20.786.123,80

16.524.853,34

41.317.122,75

39.934.271,30

VIII. CRÉANCES À UN AN AU PLUS

A. Créances commerciales B. Autres créances

10.861.283,51

10.507.897,42

TOTAL VIII.

52.178.406,26

50.442.168,72

IX. PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

228.053,61

228.053,61

B. Autres placements

A. Actions propres

2.229.736,69

3.008.697,10

TOTAL IX.

2.457.790,30

3.236.750,71

VALEURS DISPONIBLES

9.681.957,04

3.602.526,27

2.602.397,20

2.784.135,11

TOTAL DES ACTIFS CIRCULANTS

89.522.216,49

78.405.263,96

TOTAL DE L’ACTIF

109.128.407,14

100.044.342,00

X.

XI. COMPTES DE RÉGULARISATION


BILAN CONSOLIDÉ

page 53 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

PASSIF CAPITAUX PROPRES I.

CAPITAL

II.

PRIMES D’ÉMISSION

2008

2007

13.299.386,00

13.299.386,00

III. PLUS-VALUES DE RÉÉVALUATION IV.

RÉSERVES

4.996.192,07

3.704.604,10

V.

ECARTS DE CONSOLIDATION

1.597.943 ,50

1.480.786,02

VI.

ECART DE CONVERSION

VII. SUBSIDES EN CAPITAL

TOTAL CAPITAUX PROPRES DU GROUPE VIII. INTERETS DES TIERS

TOTAL CAPITAUX PROPRES GROUPE ET TIERS

-349.792,33

19.422,58

594.884,29

695.808,71

20.138.613,53

19.200.007,41

3.737.421,39

3.737.075,99

23.876.034,92

22.937.083,40

IX. PROVISIONS ET IMPÔTS DIFFÉRÉS

A. Pensions et obligations similaires

137.387,50

117.346,19

B. Charges fi scales

478.412,26

446.750,18

C. Grosses réparations et gros entretiens D. Autres risques et charges E. Impôts différés TOTAL IX.

976.193,24

975.738,85

2.085.755,20

1.685.636,82

38.588.94 3.716.337,14

3.225.472,04

2.051.043,95

1.937.955,60

350.100,00

490.140,00

DETTES X.

DETTES À PLUS D’UN AN

A. Dettes financières 1. Emprunts subordonnés 2. Emprunts obligataires non subordonnés 3. Dettes de location-financement et assimilées 4. Etablissements de crédit 5. Autres emprunts TOTAL A.

66.474,56

94.507,76

12.258.395,21

9.955.266,87

4.362.522,95

417.128,62

19.088.536,67

12.894.998,85

8.625.478,09

3.957.513,81

B. Dettes commerciales 1. Fournisseurs 2. Effets à payer TOTAL B.

C. Acomptes reçus sur commandes D. Autres dettes TOTAL X.

5.485,00

7.575,00

27.719.499,76

16.860.087,66

4.340.469,70

4.715.889,04

12.991.160,27

17.257.821,85

XI. DETTES À UN AN AU PLUS

A. Dettes à plus d’un an échéant dans l’année B. Dettes financières 1. Etablissements de crédit 2. Autres emprunts TOTAL B.

1.709.711,77

2.792.367,87

14.700.872,04

20.050.189,72

12.627.945,87

14.019.147,14

12.627.945,87

14.049.147,14

3.301.822,40

2.453.651,02

C. Dettes commerciales 1. Fournisseurs 2. Effets à payer TOTAL C.

D. Acomptes reçus sur commandes

30.000,00

E. Dettes fi scales, salariales et sociales 1. Impôts

4.042.835,16

3.051.973,83

2. Rémunérations et charges sociales

5.597.282,97

4.690.730,93

TOTAL E.

9.640.118,13

7.742.704,76

F. Autres dettes

2.181.598,90

4.242.046,40

46.792.827,04

53.253.628,08

7.023.708,30

3.768.070,81

81.536.035,10

73.881.786,55

109.128.407,16

100.044.341,99

TOTAL XI. XII. COMPTES DE RÉGULARISATION

TOTAL DES DETTES

TOTAL DU PASSIF


COMPTE DE RESULTAT

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

I.

GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008 page 54

2008

2007

74.295.562,22

70.646.336,98

4.183.576,12

1.989.514,23

VENTES ET PRESTATIONS

A. Chiffre d’affaires B. Variation des en-cours de fabrication, des produits finis et des commandes en cours d’exécution (+, -) C. Production immobilisée D. Autres produits d’exploitation TOTAL I.

II.

1.596.052,45

1.486.346,54

80.075.190,79

74.122.197,75

21.145.138,46

25.541.357,10

COÛT DES VENTES ET DES PRESTATIONS

A. Approvisionnements et marchandises 1. Achats 2. Variation des stocks (+, -)

-296.520,39

-264.726,01

TOTAL A.

20.848.618,07

25.276.631,09

B. Services et biens divers

18.596.138,57

15.671.367,56

C. Rémunérations, charges sociales et pensions

31.957.765,51

27.577.018,32

1.583.649,98

1.589.823,24

D. Amortissements et réductions de valeur sur frais d’établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles E. Réductions de valeur sur stocks, sur commandes en cours d’exécution et 270.189,35

1.428.850,07

F. Provisions pour risques et charges (+,-)

sur créances commerciales (+,-)

452.276,16

-1.020.790,96

G.Autres charges d’exploitation

472.093,90

336.806,58

74.180.731,54

70.859.705,90

5.894.459,25

3.262.491,85

H. Charges d’exploitation portées à l’actif au titre de frais de restructuration I. Amortissements des écarts de consolidation TOTAL II.

III. BÉNÉFICE D’EXPLOITATION

IV.

PRODUITS FINANCIERS

A. Produits des immobilisations financières

126.669,31

40.434,52

B.Produits des actifs circulants

554.921,50

968.974,33

C. Autres produits financiers

412.211,40

383.738,17

1.093.802,21

1.393.147,02

2.531.415,13

1.947.240,61

C. Autres charges financières

168.104,52

481.530,23

D. Amortissements des écarts de consolidation

568.598,72

559.162,18

TOTAL V.

3.268.118,37

2.987.933,02

BÉNÉFICE COURANT AVANT IMPÔTS DES ENTREPRISES CONSOLIDÉES

3.720.143,09

1.667.705,85

6.607,66

1.300.000,00

44.436,14

85.948,38

TOTAL IV.

V.

CHARGES FINANCIÈRES

A. Charges des dettes B. Réductions de valeur sur actifs circulants autres que ceux visés sub II.E. (+,-)

VI.

VII. PRODUITS EXCEPTIONNELS

A. Reprises d’amortissements et de réductions de valeur sur immobilisations incorporelles et corporelles B. Reprises de réductions de valeur sur immobilisations financières C. Reprises de provisions pour risques et charges exceptionnels D.Plus-values sur réalisations d’actifs immobilisés

714,94

E. Autres produits exceptionnels

193.278,43

387.214,46

TOTAL VII.

244.322,23

1.773.877,78


COMPTE DE RESULTAT

page 55 GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

2008

2007

VIII. CHARGES EXCEPTIONNELLES

A. Amortissements et réductions de valeur exceptionnels sur frais d’établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles

102,64

B. Réductions de valeur sur immobilisations financières C. Provisions pour risques et charges exceptionnels D. Moins-values sur réalisations d’actifs immobilisés E. Autres charges exceptionnelles

1.036.321,71 14.959,03

4.012,14

110.560,61

135.981,21

125.519,64

1.176.417,70

3.838.945,68

2.265.165,93

F. Charges exceptionnelles portées à l’actif au titre de frais de restructuration (-) G.Amortissement exceptionnel sur écarts de consolidation TOTAL VIII.

IX. BÉNÉFICE DE L’EXERCICE AVANT IMPÔTS, DES ENTREPRISES CONSOLIDÉES

X.

TRANSFERTS/PRÉLÈVEMENTS IMPÔTS DIFFÉRÉS & LATENCES FISCALES

A. Transferts aux impôts différés & latences fi scales

40.855,36

B. Prélèvements aux impôts différés & latences fi scales

XI. IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT

A.Impôts B. Régularisations d’impôts et reprises de provisions fi scales

XII. BÉNÉFICE DES ENTREPRISES CONSOLIDÉES

2.169.127,93

1.658.609,84

-42.488,26

-16.352,85

1.671.450,65

622.908,94

XIII. QUOTE-PART DANS LE RÉSULTAT DES ENTREPRISES MISES EN ÉQUIVALENCE

A. Résultats en bénéfi ce B. Résultats en perte

XIV. BÉNÉFICE CONSOLIDÉ

XV. PART DES TIERS DANS LE RÉSULTAT

XVI. PART DU GROUPE DANS LE RÉSULTAT

223.826,62 172.788,29

1.498.662,36

846.735,56

207.073,85

-84.773,83

1.291.588,50

931.509,40


GROUPE TPF / RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008