Page 1

. Le Livre électronique change-t-il la relation au Livre ?

Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

p1 à p7 Les synthèses personnelles -p3 à p4 synthèse de Sophie -p5 à p6 synthèse de Nicolas -p 7 synthèse d’Aurélie

p8 à p10 Production écrite p11 Lexique p12 à p15 Bibliographie 2


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Synthèse personnelle de Sophie

Au début, trouver un groupe a été un véritable problème, puisque toutes les personnes susceptibles de s’associer avec moi avaient déjà en tête un groupe. Puis mes partenaires actuels m’ont accueillie. Lorsque je suis arrivée, leur sujet était déjà défini, nous parlerions des tablettes électroniques, mais tout cela a évolué au fil du temps. Nous avons rencontrés une grande difficulté. En effet, début janvier nos professeurs nous ont expliqué que ce que nous faisions était trop large, et que notre sujet était impossible à traiter de cette manière. Nous avons alors tout recommencé. Notre thème n’était alors plus consommation, mais crise et progrès. Notre société actuelle connaissant de nombreuses transformations, marquées notamment par l’apparition de nouvelles technologies de plus en plus performantes, nous sommes venus à nous demander si le livre numérique change la relation au livre ? Nous avons donc choisis de développer cela en deux grands points, c'est-à-dire premièrement le livre numérique aujourd’hui, à travers la dématérialisation, un « état des lieux » en s’intéressant principalement à l’Europe en général et à la France ainsi qu’aux états- unis, puis les avantages et les inconvénients. Et deuxièmement, l’impact économique et social, sur l’individu, puis sur la consommation, et enfin les attentes. Au début, notre travail s’effectuait principalement lors des séances de TPE. Mais lorsque nous avons du revoir notre sujet, nous avons énormément travaillé à la maison. Les recherches se sont principalement effectuées sur internet, même si consulter des livres et magasines nous est arrivé. Très vite la répartition des taches s’est faite, et une fois notre production terminée, nous nous sommes entrainés, mais aussi en dehors des heures de TPE. De plus, notre professeur de français nous a orientés sur le choix des œuvres à placer dans notre production. Elle nous a notamment conseillé d’introduire le roman autobiographique 3


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

de Jean-Paul Sartre publié en 1964, les mots, parlant de son enfance entre quatre et onze ans. Nous avons créé un site internet sous forme de livre numérique à la place d’un simple dossier, car cela nous paraissait la production la plus en rapport et en accord avec notre sujet. Nous avons choisi la création d’un diaporama afin d’accompagner notre présentation, et de l’utiliser comme « repère » le jour de l’examen, aussi bien pour les examinateurs que pour nous même. De ma propre observation, l’entente du groupe a été plutôt bonne, que ce soit pendant les séances de TPE, ou lors de notre travail en dehors, malgré quelques petits différents inévitables lors d’un travail en groupe. Traiter ce sujet m’a aidé dans mes connaissances personnelles, puisque avant cela je ne m’intéressais pas tellement à l’avancée technologique. Aujourd’hui, je pense en savoir bien plus qu’il y a quelques mois en matière de tablettes électroniques. Et je trouve cela intéressant dans la mesure où, cette « évolution » technologique, concerne avant tout notre génération. Nous « baignons » dedans. Et il est certain que dans quelques années, celles-ci auront encore beaucoup progressées.

4


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Synthèse personnelle de Nicolas

Lors de la présentation des deux thèmes nationaux, « crise et progrès » et « consommation » ; j’ai tout de suite pensé que travailler sur les livres numériques serait un sujet génial et totalement d’actualité. En effet avec toutes les tablettes qui apparaissent sur le marché, je pense que la nature du livre va finir par changer. Je me suis mis en groupe avec Aurélie qui voulait traiter d’un tout autre sujet. On s’est finalement décidé de se mettre d’accord pour œuvrer sur le livre numérique. Sophie nous a alors rejoints. Pour nous adapter à la venue de Sophie dans notre groupe nous avions dû revoir le plan de notre TPE, mais en répondant à la problématique la technologie tue-t-elle le livre et la presse ? Après avoir revu notre plan, nous avons tous les trois fait des recherches séparément. J’avais commencé à faire des recherches sur l’histoire de l’écriture, celle de la lecture et celle de la technologie en me disant qu’il faudrait expliquer comment l’être humain a réussi à en arriver au livre numérique. C’était l’objet de la première partie sur laquelle je travaillais. J’avais commencé par faire un parallèle entre l’évolution de l’écriture et celle de la technologie après avoir vu la publicité de Volkswagen « c’est grand d’être petit ». Cette publicité montrait que plus nous avancions dans le temps plus les objets du quotidien devenaient petit. Cette publicité m’a inspiré. Ainsi en suivant cette logique, j’ai fait la comparaison suivante : Des Akkadiens à Gutenberg l’Homme écrivaient à la main. C’était long et couteux juste pour rédiger un livre tel, la Bible. À cause du prix peu de gens faisaient publier leurs livres. Donc les livres étaient réservés à l’élite de la société. Et cela jusqu’à l’arriver des imprimantes créées par Gutenberg. imprimante de Gutenberg http://ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/spip.php?article686

Pareillement Colossus, le premier ordinateur créé par les Anglais pendant la Deuxième Guerre mondiale était énorme. Aujourd'hui notre ordinateur tient dans la main. Pourtant c’est la même main que les Hommes il ya près de neuf siècles utilisaient pour écrire. Le croisement de la technologie et de l’écriture nous permet aujourd’hui de bénéficier de la tablette numérique : la liseuse électronique. Je finissais par parler de la lecture. La lecture est différente selon le milieu dans lequel on se trouve et son contexte. À n'en pas douter on ne lit pas de la même manière une page de site Ordinateur Colossus internet et une page de livre. http://www.x86-guide.com/fr/histoire/la-genese-de-linformatique-pre-x86.html

5


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Dû a notre surplus d’idée nous ne nous sommes pas rendu compte que nous sortions du sujet. Nous avons donc tout repris à zéro, nous étions en janvier. Nous avons changé la problématique qui est devenue le livre numérique change-t-il la relation au livre ? Je me suis alors penché sur la question de la consommation du livre numérique en France, en Europe et aux États-Unis. Suite à nos recherches nous avons découvert que le terme livre numérique ne désigner que le fichier. Le terme livre électronique désigné le tout. La problématique a dû être modifiée pour être à nouveau conforme au projet du groupe. Mes recherches sur la consommation montraient que les Français étaient réticents à l’idée de substituer le livre papier pour le livre électronique. Cependant l’Europe est en retard par rapport aux États-Unis. Ce qui m’a alors mené à me demander si la culture y été pour quelque chose. Et il semblerait que oui, la culture américaine semble plus ouverte aux nouveautés que les cultures Européennes qui elle-même est plus ouverte que celle des Français, mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle la France est en retard sur le plan technologique, les technophiles sont assez peu nombreux en France or ce sont les premiers à acheter des liseuses et autres tablettes numériques. Cependant à Noël les ventes de liseuses et de tablettes tactiles s’étaient fortement accrues. Malgré la réticence des Français, cette technologie commence à bien se vendre. Cela est peut-être dû aux multiples avantages des tablettes ou des liseuses tels le dictionnaire intégré ou l’achat de livre sans se déplacer. En contrepartie la liseuse n’est pas du tout pareil au niveau relationnel que le livre. Nous avons pris l’exemple de Jean-Paul Sartre et son livre Les Mots. Dans ce livre le philosophe existentialiste explique la manière dont il a appris à lire. À la suite de la lecture de son livre je mes suis dit qu’un bibliophile n’adhérera pas à l’idée qu’une liseuse substitue un livre. Car pour les bibliophiles un livre est avant tout esthétique. En effet lorsqu’on va dans une librairie si on ne sait pas ce qu’on veut on regarde les couvertures des livres. Ensuite on prend le livre et on commence à le feuilleter. Mais avec une liseuse il y des livres sans couvertures !! Ainsi il faut savoir ce que l’on veut ou bien lire le résumé et des extraits avant d’acheter un livre. Il met alors venu l’idée de vous présenter nos synthèses personnelles sous forme de livres numériques. Les TPE ont été une bonne expérience pour nous tous. Je pense que la plus grande difficulté était la communication dans le groupe. En effet nous sommes tous les trois enfants uniques, donc nous n’avons pas l’habitude de travailler avec d’autres aussi facilement. Mais une fois que cette barrière été levé nous avons pu travailler normalement. Je pense que le travail d’équipe est très important pour cette épreuve du bac, cependant pour nous c’était aussi une épreuve de tolérance envers les autres et cette tolérance nous a parfois fait défaut. Cela dit je pense que nous avons bien travaillé et que notre présentation sera à la hauteur.

6


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Synthèse personnelle d’Aurélie

Une nouvelle matière entre dans le programme de 1ère : les TPE (Travaux Personnels Encadrés). Ces derniers nous font réfléchir sur différents sujets. Cette année, les TPE, en 1ère ES, regroupaient deux thèmes : premièrement, crise et progrès ; deuxièmement, la consommation. Nous, Nicolas et moi, avions choisi un sujet sur « Les livres numériques ». Excepté que, ce sujet appartenant aux deux thèmes, ce fut difficile de trancher. Nous avons donc décidé de mettre ce sujet dans la partie consommation. Jusqu’au moment où nous avons réalisé que ce sujet appartenait plus au thème crise et progrès. Vers octobre-novembre, Sophie a été intégré dans notre groupe. Ce fut difficile pour nous ainsi que pour elle car nous avions déjà trouvé la problématique et quelques documents. Nous lui avons expliqué ce que nous voulions exposer comme sujet. Au début de l’année scolaire, nous avions retenu la problématique suivante : « Les nouvelles technologies font-elles disparaître la presse et les livres qui sont sur papier ? ». Ce sujet était trop général et aucun document ne pouvait être trouvé sur Internet. Nous avons donc changé notre problématique pour retenir : « Les livres électroniques changent-ils la relation aux livres ? ». Nos recherches ont alors abouti sur beaucoup plus d’informations. Ma partie concernait les conséquences des livres électroniques sur les individus. J’ai recherché, notamment, des informations sur les impacts économiques et sociaux ainsi que sur les attentes des consommateurs.

7


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Production écrite

Introduction I) Le livre électronique aujourd’hui II) L’impact sur la société Conclusion Lexique

Source de l’image : http://kesketalu.blogspot.com/p/ebooks-ou-livres-electroniques.html

8


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Notre groupe a travaillé cette année sur les livres électroniques. Le livre électronique est un tout: c’est à la fois le support (la liseuse, la tablette ou l’ordinateur) et le fichier. Nous nous sommes posés la question suivante « le livre électronique change-t-il la relation au livre ? » Pour y répondre, nous avons développé deux parties. Dans la première nous nous sommes penchés sur « le livre électronique aujourd’hui ». Dans cette partie nous ferons, l’état des lieux et nous parlerons des avantages et des inconvénients. Dans la seconde partie, nous avons étudié « l’impact sur la société » (l’impact économique et social du livre électronique) et puis nous nous sommes débreffés la question suivante : « qu’est-ce qu’on peut attendre dans le futur ? ». Nous vous informons que notre TPE est surtout tournés vers les liseuses. I)

Le livre électronique aujourd’hui

Aujourd’hui la technologie commence à prendre de plus en plus dans nos vies. En effet une majorité de personnes en France utilise au quotidien des ordinateurs au travail, en particulier dans le monde de la finance. Même dans la vie quotidienne la technologie commence à nous envahir, les téléphones portables sont devenus indispensable pour les adolescents et jeunes adultes. La vie sociale n’a quasiment plus rien de physique tout est virtuel. En effet avec l’apparition des réseaux sociaux tels Facebook les rencontres n’ont plus rien de physique : on peut rencontrer un Australien rien qu’en restant chez soi. Cependant le marché français n’est pas encore totalement ouvert aux tablettes numériques et aux liseuses, la compagnie de vente en ligne Amazon.com vient de sortir en France le Kindle 4ème génération. Parallèlement la firme sort aux États-Unis la 6ème génération du Kindle, le Kindle Fire. C’est la preuve que la France est en retard technologiquement. Il y a beaucoup d’avantages à avoir une liseuse : avec une liseuse on peut emmener l’équivalent d’une bibliothèque n’importe où. On peut lire des extraits de livre avant d’acheter le livre. La taille des caractères est adaptable pour les malvoyants. Cependant nous évoquerons de multiples inconvénients, esthétiquement une liseuse n’attire l’œil autant que livre. D’un point de vue de santé, regarder un écran fait mal aux yeux si on le regarde trop long temps. La pollution engendrée par la création des liseuses est significative II)

L’impact sur la société

Les livres électroniques auront des conséquences sur les emplois (voir graphique de la page suivante)

9


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

A l’avenir les librairies « physiques » disparaitront pour laisser place à des librairies « virtuelles » qui commencent à apparaitre. Lire sur une liseuse nous force à faire des pauses régulières pour ne pas trop fatiguer les yeux. Pour les bibliophiles nous le disions un peu plus tôt, l’approche visuelle est différente. À l’avenir à quoi peuvent s’attendre et qu’attendent les consommateurs? Nous pouvons nous attendre la baisse probable des prix sur les tablettes et suite à cela une augmentation des ventes de liseuses et de « e-book ». Les consommateurs s’attendent a pouvoirs lire des documents originaux sur les liseuses, à avoir une plus grande rapidité de téléchargement et de plus grandes capacités de stockage. Conclusion La relation au livre change avec l’apparition des liseuses, d’un point de vue esthétique le livre électronique et le livre papier ne se ressemblent pas. À cause de cela on ne perçoit pas les livres électroniques de la même façon

10


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

LEXIQUE Désacralisation : action d’ôter le caractère sacré de quelque chose (dans notre cas le livre). DRM : (digital rights manager) c’est le gestionnaire des droits informatiques. e-book : terme anglais désignant un livre électronique. Epub : format de fichier Gesellschaft für Konsumforschung : (Gfk) est un groupe de recherche qui analyse le choix des consommateurs. Livre numérique : c’est le contenu d’un livre électronique, c'est-à-dire le fichier Livre électronique : c’est à la fois le support et le contenu (la liseuse et le fichier). Numériser : Convertir (une information analogique) en information numérique. Numériser des données. Numériser un texte, une image, un son, un morceau de musique . IDATE : Organisation réalisant des études dans le domaine de l'audiovisuel et des télécommunications. Numérique : Se dit d’un système, d’un dispositif qui emploie ce mode de représentation. Dématérialisation : Disparition des particules matérielles d’un corps, accompagnée d’apparition d’énergie. Liseuse électronique : (voir livre électronique) Sociabilité : Caractère des relations entre les personnes Tablette électronique : petit ordinateur en forme de tablette sans clavier où les commandes sont entrées directement à l’écran à l’aide des doigts ou d’un stylet. Tablette graphique. Tablette tactile.

11


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

Bibliographie 1) Wikipedia. Dématérialisation, [en ligne]. Visité le 22 janvier 2012. http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mat%C3%A9rialisation

2) JK Lauret. Tout savoir sur le livre électronique, [en ligne]. Crée le 31 décembre 2009. Visité le 22 janvier 2012. http://www.bestofmicro.com/actualite/test/853-2-kindle-amazon-ereader.html

3) Monia Zergane. Le livre de demain, [en ligne]. Crée le 31 janvier 2008. Visité le 22 janvier 2012. http://www.evene.fr/livres/actualite/livre-numerique-futur-dematerialisation-e-bookcybook-1153.php

4) Julien L. Un député inquiet des effets du livre numérique sur la santé, [en ligne]. Crée le 20 juillet 2011. Visité le 22 janvier 2012. http://www.numerama.com/magazine/19367-un-depute-inquiet-des-effets-du-livrenumerique-sur-la-sante.html

5) Ebooks libres et gratuits. Livres audio – Malvoyants et non-voyants, [en ligne]. Crée le 17 juin 2003. Visité le 26 janvier 2012. http://www.ebooksgratuits.com/adresses.php?categ=Livres+audio++Malvoyants+et+non+voyants

12


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

6) Boox. Le livre numérique est-il dangereux pour la santé ?, [en ligne]. Visité le 26 janvier 2012. http://myboox.fr/actualite/le-livre-numerique-est-il-dangereux-pour-la-sante-8275?html

7) Cédric Deniaud. Développement du T-commerce, commerce sur les tablettes numériques, aux Etats-Unis, [en ligne]. Crée le 5 décembre 2011. Visité le 22 janvier 2011. http://cdeniaud.canalblog.com/archives/2011/12/05/22721721.html

8) Cédric Deniaud. Le marché des tablettes numériques en pleine révolution, [en ligne]. Crée le 6 septembre 2011. Visité le 22 janvier 2012. http://cdeniaud.canalblog.com/archives/2011/09/06/21941420.html

9) Cédric Deniaud. Vers la mort du PC ?, [en ligne]. Crée le 19 janvier 2012. Visité le 22 janvier 2012. http://cdeniaud.canalblog.com/archives/tablette_numerique/index.html

10) Laurent Checola. Livre numérique : Amazon s’attaque au marché français, [en ligne]. http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/10/07/livre-numerique-amazon-sattaque-au-monde-francais_1583850_651865.html

13


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

11) Wikipedia. Dématérialisation, [en ligne]. Visité le 22 janvier 2012. http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mat%C3%A9rialisation

12) P.L. . Les liseuses ouvrent un nouveau chapitre. Challenges, du 5 janvier au 11 janvier 2012, n°282, p.28

13) Florent Taillandier. E-readers : beaucoup plus d’achats que d’utilisateurs réels, [en ligne]. Crée le 25 janvier 2012. Visité le 25 janvier 2012. http://www.cnetfrance.fr/blog/e-readers-beaucoup-plus-d-achats-que-d-utilisateurs-reels39767854.htm 14) GFK. Comment les français consomment le livre numérique ?, [en ligne]. Crée le 6 mai 2011. Visité le 25 janvier 2012. http://actu-des-ebooks.fr/2011/05/06/comment-les-francais-consomment-le-livrenumerique/

15) Stéphanie Alexandre. Le prix du livre numérique est désormais fixé, [en ligne]. Crée le 14 novembre 2011. Visité le 25 janvier 2012. http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1409111/le-prix-du-livre-numerique-est-desormais-fixe

16) Reverso. Dématérialisation, [en ligne]. Visité le 26 janvier 2012. http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/dématerialiser

14


Berthelot Sophie Davidou Nicolas Marchis-Mouren Aurélie

1° ES Lycée St Aspais - Fontainebleau

17) Le livre numérique. Le glossaire du livre numérique, [en ligne]. Visité le 26 janvier 2012. http://le-livre-numerique.fr/definitions.php

18) Psychologies. Problèmes psy, [en ligne]. Visité le 28 janvier 2012. http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy

19) DARNET, Stéphane. Tout numériser. L’ordinateur individuel SVM, septembre 2011, n°241, p.108-109

20) SARTRE, Jean-Paul. Les mots. Gallimard, 1964, p.42/152/192 (Collection Folio)

15

Le livre électronique change-t-il la relation au livre  

face à face entre le livre "papier et le livre "électronique".

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you