Issuu on Google+

CONSOMMATION

Dossier :

Le Maroc pourra-t-il un jour disposer d'une bonne hygiène alimentaire ?


Editorial

Le trin么me du TPE


4

5

7 8 11 12 17 21 24 27 29 33


Qu'est ce que l'hygiène alimentaire ?


La sécurité alimentaire Tous le trajet des aliments doit être contrôlé afin d'éviter toutes contaminations et ainsi toutes maladies liés à l'intociation alimentaire.


Tri

RĂŠcolte

Transport

Elevage

Abbattage


Transformation

Distribution

Restauration Chaine du froid


La contamination des aliments La probabilité qu’un aliment soit contaminé par une substance chimique ou un microorganisme débute dès sa récolte et persiste jusqu’au moment où il est consommé.


L

es micro-organismes

Qu'est ce que les micro-organismes ? Comment éviter leur prolifération dans les aliments ? Quel est leur impact sur la santé du consommateur ? Quels sont les gestes primordiaux à adopter ?


Qu'est ce que les micro-organismes ? Les micro-organismes sont des ĂŞtres vivants extrĂŞmement nombreux et actifs partout dans notre environnement, y compris dans les aliments.


Et l’hygiène dans tout ça ?


Les intoxications alimentaires


L

a contamination chimique


D'autres sources de contamination


La pollution par l'industrie


Des habitudes alimentaires qui se modifient

Au Maroc, une nouvelle tendance prend de l’ampleur et s'étend de plus en plus largement pour ne plus être circonscrite. Les consommateurs marocains consomment de plus en plus de denrées alimentaires à l'extérieur pour de multiples raisons. Ces denrées peuvent consister en des produits simples ou en repas plus ou moins complets et équilibrés.


Le cas d'El Jadida Ville qui connaît une immense expansion économique durant les périodes estivales, se voit infestée par les gargotes et petits restaurants, qui connaissent un succès chez les consommateurs de toutes classes confondues.


La menthe, un produit dangereux ?


On ne badine plus avec l'hygiène alimentaire

FINI le traitement dual entre l’exportation et le marché domestique en matière de sécurité sanitaire et alimentaire. Fin aussi du contrôle qui se limitait aux produits finis. Désormais, c’est toute la chaîne de fabrication qui sera concernée. «De la fourche à la fourchette pour les produits végétaux et de l’étable à la table pour ce qui est des viandes et dérivés»


Le mot de la faim


Le Maroc, une hygiène alimentaire en voie de développement