{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 14

L E S Q U AT R E V É R I T É S D E J E A N - M A R C VA U D I A U

Des intérêts très négatifs

I

l n’y a pas si longtemps, les parents pouvaient inciter leurs enfants à mettre leur argent de côté, au motif qu’il faut d’abord avoir les moyens si on entend se payer quelque chose. «Quand tu auras assez de sous, tu pourras t’acheter ton vélo!». J’aimais bien ce principe éducatif, qui valorisait le travail et la patience plutôt que le crédit et le «tout,tout de suite». Une certaine hiérarchie des valeurs, en somme. Et puis surtout: un apprentissage à la modération, qui apportait à l’enfant puis à l’adulte le sens de l’effort. D’autant plus qu’il y avait un intérêt qui récompensait celui qui économisait. Ça valait le coup pour le petit épargnant d’épargner petitement. Ensuite sont arrivés les intérêts négatifs, qui ont bousculé le maigre sens de l’effort que transmettent encore certains pa-

rents. «Pourquoi diantre économiser, alors qu’il faut payer pour le faire?». Voici ce qu’on entend, même si les intérêts négatifs ne sont perçus qu’à partir d’un certain seuil d’épargne. Pour le moment! Pour le moment

Au final, ces intérêts négatifs sont surtout négatifs pour la formation à l’habitude de l’effort. seulement, car le mal est fait, et les jeunes comprennent que leur avantage direct est de tout dépenser et d’aller au besoin demander assistance à l’Etat, puisqu’il n’y aura plus de «poire pour la soif». Au final, ces intérêts

négatifs sont surtout négatifs pour la formation à l’habitude de l’effort. Peut-on imaginer un système plus nigaud en la matière? Je peux comprendre que plusieurs taux étant très bas, on ne rémunère que très faiblement l’épargne; on pourrait à la rigueur même ne pas la rémunérer du tout, mais qu’il faille payer pour le faire est de l’ordre de la grande stupidité. Cependant, le signal est donné: on n’a pas besoin d’épargnants, votre effort nous enquiquine. Allez voir ailleurs! Maintenant que PostFinance s’est mise aux intérêts négatifs, que cette entreprise prélève une taxe mensuelle pour gérer des comptes qui le sont par l’épargnant lui-même, on comprend mieux leur funeste publicité aperçue à Genève: «Dépensons ensemble ton argent!». Belle incitation à l’épargne des jeunes qu’on tutoie!

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 7 8 • 1 0 F É V R I E R 2 0 2 0

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 10.02.20  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 10.02.20  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement