Page 20

20

F R A N C E

A BONNEVILLE

Cobaty débat de la montagne de demain Salle comble, le 19 septembre dernier, à l’Agora de Bonneville. Accueillis par les présidents des associations Cobaty de Haute-Savoie (Annecy, Léman et Mont-Blanc), le maire de la ville Stéphane Valli et le président de la Fédération Cobaty Joël Le Goff, une dizaine de spécialistes ont esquissé «L’aménagement de la montagne de demain». Un débat animé par notre rédacteur en chef Thierry Oppikofer, par ailleurs ancien président fédéral de Cobaty.

C

obaty, fondé en 1957, ce sont près de 5000 professionnels de l’acte de construire, réunis en 130 associations, essentiellement en France, mais aussi en Suisse, Italie, Espagne, Liban, Bulgarie, Madagascar et récemment Côte d’Ivoire. Leur objectif est le partage d’expérience interprofessionnel et la mise à disposition bénévole des pouvoirs publics et des décideurs privés d’un faisceau de compétences et d’une capacité de mobilisation hors du commun. Présidées respectivement par Christophe Bondaz à Thonon, Nicolas Rougny à Reignier et Eric Dupont à Annecy, les trois associations Cobaty haut-savoyardes font partie du District «alpin» transfrontalier de Cobaty (avec entre autres Genève, Lausanne et Aoste).

Du sérieux

induni.c h

Deux tables rondes se sont déroulées dans l’ambiance à la fois sérieuse et conviviale propre aux Cobatystes. La première portait d’abord sur un constat, étayé par l’intervention du glaciologue Luc Moreau (Laboratoire Edytem/CNRS et Université de Sa-

voie): le réchauffement climatique, au-delà des agitations médiatiques et quelles qu’en soient les causes – humaines, naturelles ou les deux – est une réalité et va modifier la vie en montagne. Une montagne qui compte près de trois millions d’habitants en Auvergne-Rhône-Alpes et représente entre 70 000 et 100 000 emplois. Comment les quelque 170 stations françaises vont-elles assumer l’évolution, non seulement du climat, mais des habitudes de leurs visiteurs? Nicolas Rubin, maire de Châtel et co-président de Savoie-Mont-Blanc Tourisme, a expliqué comment de nouveaux axes indépendants du ski proprement dit avaient été choisis pour diversifier les activités, allonger la durée des saisons touristiques et valoriser l’environnement. Laureline Chopard, gérante associée de l’agence de conseil en stratégie Poprock, spécialisée dans l’outdoor, a apporté quantité d’éléments concrets allant dans le sens du témoignage de Nicolas Rubin: il y a moins de jeunes (jusqu’à 25 ans) et de tourisme de proximité dans les stations. Les jeunes n’aiment plus la voiture et veulent se (re)

connecter à la nature. «C’est une opportunité pour la montagne: incarner cet idéal, y compris en agissant pour le préserver». La clientèle actuelle et future veut de plus en plus exercer plusieurs activités et pas seulement le ski ou le snowboard, lors de séjours moins coûteux et plus courts. Les stations doivent s’ouvrir sur les technologies et sports modernes, du wifi aux «sports urbains», le paradoxe étant que plus on veut de nature, plus on veut aussi une bonne connection Internet et du réseau pour les smartphones! Sophie Barrault, haut cadre du Club Med, a pour sa part exposé combien son entreprise avait compris le virage familial, multigénérationnel et écologique du tourisme contemporain, contribuant à diminuer le nombre de jours de saison creuse et les «lits froids» dans les stations.

Message reçu Lors de la seconde table ronde de la soirée, le maire du Grand-Bornand André Perrillat et le directeur général des domaines skiables du Grand Massif Pascal Tournier

B ÂT I M E N T | G É N I E C I V I L | E N T R E P R IS E G É N É R A LE

ENSEMBLE, CONSTRUISONS DEMAIN

GENÈVE

VAUD

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 6 3 • 7 O C T O B R E 2 0 1 9

VALAIS

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 07.10.19  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 07.10.19  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement