Page 11

É L É C T I O N S

F É D É R A LE S

2 0 1 9

11

- Quelles seraient vos actions prioritaires si vous êtes élu? - Taxer le kérosène me semble indispensable, car c’est scandaleux de payer moins cher un billet d’avion pour se rendre à Paris que de se déplacer en train à Lausanne! Idem pour les transports maritimes, en particulier les bateaux de croisière, qui sont des pollueurs de première importance en utilisant du fuel lourd. En outre, je m’engage pour une baisse des émissions de CO2 en Suisse, par l’utilisation des récentes technologies (quantification du CO2 par exemple), par des réglementations plus strictes sur les industries émettrices de gaz à effet de serre et les véhicules polluants, ainsi que par la promotion de véhicules en commun et électriques. De plus, je souhaite renforcer les mesures visant à augmenter l’absorption du CO2, comme le verdissement des villes et les toits plats, ou l’accroissement des forêts en Suisse.

Guy Mettan: «Les régies et propriétaires d’immeubles pourraient s’impliquer davantage en faveur d’une mobilité maîtrisée».

qui est au service de l’homme, mais l’inverse! J’ai le sentiment que chacun de nous est lancé dans une course infernale, sans avoir la capacité de voir où il va, ni de changer sa trajectoire. Planète bleue souhaite favoriser la transition vers une économie mieux maîtrisée, moins axée sur l’hyperconsommation et la croissance à tout prix. Notre approche vise également à promouvoir une agriculture, une industrie et des services plus locaux, moins gourmands en ressources et en importations polluantes. Nous ne pourrons bientôt plus échapper à ce changement de paradigme, car nous serons de plus en plus confrontés aux vrais problèmes, c’està-dire aux catastrophes environnementales (sécheresses, incendies, etc.) à répétition.

- Comment cette vision s’exprime-t-elle dans le domaine de la construction? - Le mouvement est déjà en marche, par exemple avec les labels Minergie ou l’assainissement des bâtiments. Cela dit, je ne pense pas que l’on puisse continuer à construire à tout va, comme on le fait aujourd’hui (notamment pour les bureaux et les centres commerciaux). En outre, les régies et propriétaires d’immeubles pourraient s’impliquer davantage en faveur d’une mobilité maîtrisée: plutôt que de créer des places de parking individuelles, pourquoi ne pas recourir à des logiciels permettant de gérer les véhicules et les emplacements de manière collective?

- Un dernier mot sur la politique migratoire que vous souhaitez mettre en œuvre? - Je propose de favoriser l’intégration des migrants lorsqu’ils sont admis, de raccourcir le traitement de leur dossier et de faciliter leur renvoi dans leur pays d’origine lorsqu’ils le désirent. Il est toutefois essentiel d’agir à la base, en luttant contre les phénomènes qui encouragent les migrations: pillage et exploitation par les multinationales étrangères, échanges économiques et commerciaux inéquitables, mal-gouvernance, déforestation et expulsion de paysans, ingérences militaires destructrices et semeuses de chaos. En résumé, il faut aider les migrants, mais pas les migrations!

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 5 9 • 9 S E P T E M B R E 2 0 1 9

Propos recueillis par Véronique Stein

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 09.09.19  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 09.09.19  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement