Page 2

LES HUMEURS DE PÉCUB

n ART DE LA PIERRE 8

La Cité zéro carbone Les immeubles d’habitation de la ville-forêt sont des arbres, avec tronc, branches, feuillage, racines et champignons. Chaque arbre prélève dans l’air le CO2 nécessaire à ses besoins immédiats ou anticipés, pour se reproduire et pour grandir, il le stocke sous forme de sucres, de lignine, de cellulose. Chaque arbre fait des échanges de protéines complexes, de lipides, avec ses voisins de la forêt, via les mycéliums, les champignons symbiotiques du sol.

I

l n’y a pas de carbone perdu, feuilles mortes, fleurs et fruits tombés, pollens, bois mort, tout est recyclé. Le savoir-faire éternel de la biomasse. La forêt fait tout juste depuis l’éternité. Pourquoi l’homme s’ingénie-t-il à la détruire au lieu de la copier? Pour la forêt, pour ses biotopes, pour ses arbres, le CO2 n’est pas un ennemi mortel, c’est un partenaire essentiel et nécessaire. Imaginons nos cités comme des écosystèmes forestiers, tous interconnectés à la biosphère. Le CO2, dioxyde de carbone, gaz carbonique, incolore, inodore, à la saveur piquante, est produit par la combustion des énergies fossiles, charbon, gaz naturel, pétrole. Ce gaz à effet de serre, transparent à la lumière, mais absorbant dans le domaine infrarouge, bloque la réémission vers l’espace de l’énergie thermique reçue au sol sous l’effet du rayonnement solaire. Il est en grande partie responsable du réchauffement climatique et de l’acidification des océans. Il compromet la survie de nombreux organismes marins, terrestres, aériens. L’arbre, force première du monde végétal, pompe à drainer le carbone, provision d’énergie solaire pour l’hiver, est l’allié involontaire de l’homme. Cet homme antiécologique qui grille tout sur son passage. Botanistes, arboriculteurs, forestiers, jardiniers de ville, paysans nourriciers, il est des hommes, ou des femmes, qui savent pourtant être à l’écoute de l’arbre séculaire. L’arbre n’a rien appris d’Epicure ou de Socrate qu’il n’eût déjà su. L’arbre est là pour nous enseigner la pratique vertueuse. Celle de vivre sa vie sans produire

de déchets. La cité arborescente, eau, nutriments du sol, vers de terre, lumière, feuilles, photosynthèse, rayonnement solaire, marché souterrain d’échange de ressources, l’arbre en Maître nous montre exactement comment faire. Laissons son enseignement envahir nos esprits. Sans la forêt, la terre est invivable à l’homme. Monsieur l’arbre, avec le plus sincère respect, nous vous écoutons. Parlez, enseignez, développez, éclairez, informez, expliquez. Guidez nos actions. Par les routes de notre civilisation, par les chemins de vos forêts. Vous savez, moi l’arbre, je fais dans l’énergie, dans la symbiose microbienne et fongique, dans l’économie circulaire, dans la finance durable, dans la gymnastique pâte à papier, dans la bio-logistique, dans la neige et dans la glace carbonique, dans la multiculture arborescente naturellement intensive, dans la vie éternelle. Alors quand vous déforestez ma famille, mes arbustes, mes sous-bois, mes clairières, mes sœurs et mes frères, comment puis-je ne pas vous détester, et ne pas réfléchir à comment vous éliminer? Je propose un réchauffement diplomatique: sur le toit de vos maisons, laissez prospérer ma forêt. Dans vos caves et vos sous-sols, laissez se développer racines, champignons et mycéliums. Pour vivre avec un maximum de qualité, je vous concède l’usufruit du tronc, avec la servitude de quelques droits de passage, pour mes chaleurs, mes eaux et mes nourritures évidemment. C’est honnête et honorable pour les deux parties. On commence aujourd’hui, ou bien après-demain? n Sun Tzu l’Immobilier, pcc Pécub

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 5 4 • 8 J U I L L E T 2 0 1 9

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 08 juillet 2019  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 08 juillet 2019  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement