Page 11

L E S Q U AT R E V É R I T É S D E J E A N - M A R C VA U D I A U

Narcisse N

arcisse est ce bel adolescent qui s’est noyé jadis dans la fontaine où il contemplait obsessionnellement son image. Modèle d’autosatisfaction et d’égoïsme, le personnage de Narcisse est devenu ce qu’il n’était pas à l’origine, une sorte de repoussoir. Une faute est liée à son nom. D’ailleurs, la psychanalyse a abondamment étudié et tenté de soigner le narcissisme. Or Fabrice Midal, dans son dernier livre*, nous affirme que Narcisse nous apprend au contraire à être en confiance avec soi et non pas à être centré sur soi-même. Il est à l’origine d’un renouveau, comme la fleur de printemps, le narcisse justement, qui annonce la métamorphose, la renaissance. Le mythe parle de la vie qui revient et non de cet égoïsme où on l’a cantonné. S’enraciner dans sa propre existence comme le fait Nar-

cisse est à l’origine de la confiance en soi, en ce sens qu’on n’est plus tributaire des autres, qu’on trouve en soi-même la force de se distancer d’autrui et de lui dire «non». Suivre les autres c’est être disposé à dire «oui». Nar-

Narcisse n’est pas amoureux de lui-même, il est amoureux de la vie et de sa formidable capacité à se réinventer. cisse dit «non», il a la force de s’engager; et ce «non» le sauve. Dire «non», c’est renaître à soi-même. Narcisse a le pouvoir d’être en accord avec la vie en lui. Cette vie est toujours plus grande que nous, car elle porte la capacité à se trans-

former, c’est-à-dire à être à l’écoute de la singularité de ce qui nous appelle. Le désir vital prime. Narcisse brise avec toutes les paroles de consolation qui nous étouffent aujourd’hui et qui, en fait, nous empêchent de nous réenraciner dans la profondeur de notre existence. Il est la grande figure de l’anti-mièvrerie! Narcisse n’est donc pas amoureux de luimême, il est amoureux de la vie et de sa formidable capacité à se réinventer. Il est la force singulière contre la masse, le soi qui s’affirme sans égoïsme, parce qu’il n’est pas centré sur lui-même, mais parce qu’il est en sincérité avec soi. Sous la plume de Fabrice Midal, Narcisse renaît à ce qu’il était à l’origine du mythe: un être stable et indépendant. L’antimoderne absolu, en somme. n *Editions Flammarion.

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 5 4 • 8 J U I L L E T 2 0 1 9

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 08 juillet 2019  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 08 juillet 2019  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement