Page 12

12

C U LT U R E

LA NATURE L’A SANS CESSE INSPIRÉ

Marc Jurt, graveur de génie et créateur infatigable Une Fondation présidée par l’avocat Philippe Kenel perpétue la mémoire et les œuvres de ce Neuchâtelois, grand voyageur.

L

orsque l’on demande à Martine et Philippe Kenel de nous décrire Marc Jurt, il y a deux traits qui ressortent immanquablement de la conversation: la soif de découvrir de l’artiste, qui l’a conduit à multiplier les voyages à l’étranger, avec une prédilection pour l’Asie, et sa profonde amitié, ainsi que son besoin d’échange avec autrui. C’est le hasard qui les amène à tisser leurs premiers liens, à Bruxelles, où Philippe Kenel poursuit ses études de droit; il est amené à héberger son compatriote, un peu au pied levé. Il naîtra de cette rencontre une profonde amitié, qui amènera Martine et Philippe Kenel à s’investir dans la Fondation Marc Jurt, que Philippe Kenel préside aujourd’hui, et qui a pour objectif, en plus de ses publications, d’organiser des expositions destinées à faire découvrir et apprécier les œuvres de Marc Jurt (www.fondationmarcjurt.ch – E-mail: info@fondationmarcjurt.ch).

Fasciné par Bali Surtout graveur (eau forte, pointe-sèche, aquatinte), mais aussi peintre et dessinateur de talent, Marc Jurt est riche d’une biographie qui occuperait une page entière de ce journal. On se contentera de quelques points de re-

père. Né en 1955 à Neuchâtel, où il fait ses écoles, il commence à peindre et à dessiner intensivement à l’âge de 15 ans. A 16 ans, il fait son premier voyage en Angleterre, puis en Turquie, en Grèce et au Portugal. C’est le début d’un imposant cycle de déplacements et de séjours à l’étranger, avec une prédilection pour certains pays d’Afrique (Tunisie et Kenya) et l’Asie (Inde, Népal, Tibet, Japon et surtout Bali), sans omettre un crochet par New York. Entre-temps, il a suivi l’Ecole des Beaux-Arts de Genève, où il a étudié en particulier les techniques de la gravure en creux. A 18 ans, il a réalisé sa première exposition personnelle de dessins et de peinture. Suivront de multiples expositions personnelles et collectives en Suisse d’abord puis à l’étranger, qui permettront au public d’apprécier le talent et la formidable force de créativité de l’artiste.

«Elan vital», 1998 Acrylique, pigment, pointe sèche, papier Japon et Népal sur bois, 50 x 70 cm.

Des centaines de gravures et de tableaux Sa curiosité sans cesse en éveil l’amène tout naturellement à s’intéresser, au gré de ses voyages, à des sujets aussi divers que l’architecture new-yorkaise, le bouddhisme, la vie des pêcheurs indiens, la tradition du bonsaï ou encore - et surtout - la culture balinaise.

«La lisière du bois n’est pas loin», 1981. Eau-forte et aquatinte, 45,5 x 31,5 cm.

ION RVAT RÉSE 8 22

29 022 78

67 Depuis 18

NTS NAUX AGEME DÉMÉN ET INTERNATIO EUBLES LOCAUX AGE - GARDE-EM V RNIER n-grauer.ch EMBALL renet - 1214 @vero in G ving 24, chem2) 732 64 40 - mo Tél. (41 2n-grauer.ch www.vero

Restaurant le Nant d’Avril Route du Nant d’Avril 107 • 1217 Meyrin

Spécialités à gogo Soirées souper concert Grand parking gratuit • Ouvert le dimanche midi

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 9 2 6 • 3 D É C E M B R E 2 0 1 8

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 03.12.18  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 03.12.18  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement