__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

LE PLUS GRAND NOMBRE D’OFFRES • LE PLUS FORT TIRAGE (158’000) VENTE ET LOCATION

FONDÉ EN 1998

175 OFFRES

WWW.TOUTIMMO.CH • ACHAT, LOCATION, VENTE • GENÈVE, VAUD, FRANCE VOISINE • HEBDOMADAIRE • 29 MARS 2021 • NO 1030

n MARCHÉ IMMOBILIER ET ÉCONOMIE

L’an 2020 fut celui de tous les records!

Installations photovoltaïques

PAGE 4

Tél.: 022 348 73 66 SA SUNWATT contact@sunwatt.ch

EN VEDE T TE PUPLINGE 4 chambres, 2 salles d’eau, terrasse et jardin CHF 1’940’000.-

Contact: +41 (0)22 839 09 47 Page 32

Le financement, une étape clef pour acquérir votre bien immobilier

Voir page 9

022 827 19 19 www.aznar.ch

OFFRES D’EMPLOI: P. 42 • WWW.TOUTEMPLOI.CH

La Covid-21 attaque les grandes écoles PAGE 40


Etre membre de l’AGCV-suissetec constitue un gage de qualité et de sérieux: l’Association a en effet pour buts principaux de promouvoir l’éthique professionnelle, la qualité des prestations, la formation professionnelle, des conditions de travail modernes et l’application des nouvelles normes énergétiques. Dans ce cadre, l’attestation pour soumission délivrée aux entreprises liées par la convention collective de travail certifie que l’entreprise est à jour avec le paiement de ses obligations légales et conventionnelles. Nous encourageons les maîtres d’ouvrage publics et privés à privilégier les entreprises AGCV-suissetec qui s’engagent éthiquement et professionnellement et respectent leurs obligations légales et conventionnelles.

Liste des entreprises AGCV-suissetec pouvant obtenir une attestation pour soumission au 25 mars 2021 3S ENERGIES SARL

DEVINAZ SA

JTECH SA

STUCKER SA

AB CHAUFFAGES SERVICES SA

DP ISOLATIONS SA

MAFFIOLO SA

THERMEX SA

AEROTECHNOLOGIES SA

DURLEMANN SA

MINO SA

THIEBAUD & PERRITAZ SA

ALVAZZI GROUPE SA

EAUMEGA TECHNIQUE SARL

MULLER ENERGIES SA

THORENS ENERGIES SARL

ANDRE DESPLATS SA

ENGIE TECHNIQUES SA

MULTI & THERME SA

TOLISOL SA

BOSSON ET PILLET SA

G.C.T.M. SA

NL ENERGIE NEGRO LUCA

TRAITAIR SA

BOUYGUES E&S INTEC SUISSE SA

GILMA SARL

TSC SA

CC-CLIMATHERM SARL

HÄLG & CO AG

OTTO CHAUFFAGE - TIT. SAXOD DIDIER

CGC ENERGIE SA

SCM SOCIETE DE CHAUFFAGE ET DE MAINTENANCE SA

CHAUFFAGE-ASSISTANCE SA

IMERI CHAUFFAGE ET SANITAIRE SARL

CONTI & ASSOCIES INGENIEURS SA

JDR ENERGIES SA

SERVICES GENEVOIS DE CHAUFFAGE SARL

CT. CLIMATECHNIC SA

J&M TUYAUTERIES SARL

SERVICES PLUS ENERGIES SA

VENTILATION MONTAGE EMERY CHRISTIAN VENTIL-ENERGIES SARL VULIN SA W. BENOIT SA

une Association

24, avenue Eugène-Pittard - Case postale 264 - 1211 Genève 12 – Tél. 022 702 03 04 - Fax 022 702 03 00 – www.mbg.ch


LE BOUSINGOT remercie la Coop de renouveler un peu son offre d’appareils sportifs. Après le saut à la perche et le saut à l’élastique, voici le saut à compost:

retombe sur un article de la «Tribune de Lausanne» (17.07.20) avec le palmarès des Matus :

A notre avis, le rédacteur n’a pas eu sa Matu. reçoit la luxueuse revue municipale «Vivre Carouge» (mars 2021) :

Ne laisser personne en route: vu les conditions de circulation à Carouge comme à Genève, pas de risque. Tout le monde est à l’arrêt. découvre que le «Temps» (19.03.21), qui fait faire ses articles économiques par la Banque cantonale, est tombé sur un poète: approuve l’effort de féminisation des noms consenti par Media Markt:

1,19 % à 15 ans

Le taux le plus bas, négocié la semaine du 22 au 26 mars 2021

0844 10 10 10 www.d-l.ch Hebdomadaire distribué gracieusement à tous les ménages du Canton de Genève, de l’agglomération de Nyon et de toutes les autres communes de la Zone économique 11 (Triangle GenèveGland-Saint-Cergue). 158 000 exemplaires.

se dit qu’à la «Tribune de Lausanne», on ne sait pas très bien écrire, mais on sait compter:

Deux fois trois sept, tout le monde sait ça. n

Edité par Plurality Presse SA. Paraît le lundi. Directeur-Rédacteur en chef: Thierry Oppikofer. Coordination: Rachel Autieri. Publicité: Maximilien Bonnardot, Patrick Gravante, Alain Godard. Valérie Noël. Maquette: Imagic Sàrl Carouge, Daniel Hostettler, Sophie Hostettler. Flashage et impression: CH Media Print AG. Distribution: Epsilon SA. Rédaction, Administration, Service de publicité: Plurality Presse SA, 8, rue Jacques-Grosselin, 1227 Carouge. Tél.: 022 307 02 20 - Fax: 022 307 02 22 – CCP: 17-391772-2 E-mail: annonces@toutimmo.ch - Internet: www.toutimmo.ch. © Plurality Presse SA, 2021


4

M A R C H É

I M M O B I L I E R

n MARCHÉ IMMOBILIER ET ÉCONOMIE

L’an 2020 fut celui de tous les records! C

aroline Dunst et Alexandre Baettig, tous deux experts immobiliers CEI chez Acanthe SA (groupe Naef) ont livré les dernières statistiques permettant de sonder l’état du marché résidentiel suisse. En premier lieu, quelques données sur le contexte conjoncturel: lors des trois derniers trimestres, l’économie suisse s’en est mieux sortie que prévu, avec un recul du PIB de 3,3% (versus prévisions mi-année -5%). La reprise pour 2021 reste toutefois timide (+3,0%) et le PIB avant crise ne sera retrouvé qu’en 2022, voire 2023. Ces chiffres helvétiques sont nettement plus rassurants que ceux des principales économies développées, comme les USA (-8,0%) ou la zone euro (-10,2%). Du côté du taux de chômage, il devrait se maintenir à 3% environ sur les deux prochaines années (Genève est la lanterne rouge de la Suisse avec un taux de 5,6%). Cependant, le recul sur les données reste limité, puisque nombre de faillites pourraient encore se produire dans les mois à venir. Enfin, les taux d’intérêt de-

ACANTHE

Février-mars 2021 est le moment opportun pour dresser un bilan de l’année écoulée et oser imaginer quelques perspectives à venir. Dans le cadre de ses formations continues, CGI Conseils a organisé, conjointement avec l’APGCI (Association professionnelle des gérants et courtiers en immeubles de Genève), un webinaire à l’intention des professionnels de la branche. Sans prétendre à une synthèse exhaustive des présentations, reprenons quelques indicateurs et éléments qui ne manqueront pas de surprendre. Variation de la population Nombre de nouveaux logements

10 000 8000 6000 4000 2000 0

91

93 95

97

99 01

02

03

05

09

11

13

15

Population et constructions.

500 450

*Prévisions Acanthe

400 350

La sécurité d’un transport de qualité

300 250

Case postale 413 - 1214 Vernier 200 Tél. 022 753 12 66 - info@rrvsa.ch - www.rrvsa.ch

150 Entrée en vigueur de la

T O U T L ’ I 100 M M O B I L I E Rmodification • N O 1 0 3 0de• la2 LCI 9 Mart. A R59 S al. 2 04 21

50

17

19


91

93 95

97

99 01

02

03

05

09

11

13

15

17

19

0

ACANTHE

M A R C H É

500 450

*Prévisions Acanthe

400 350 300 250 200 150 Entrée en vigueur de la modification de la LCI art. 59 al. 4

100 50 0

98

00

02

04

06

08

10

12

14

16

18 20P*

Constructions en zone villas.

meurent à des niveaux historiquement bas (établis à 1,25% depuis mars 2020), ce qui rend l’investissement dans la pierre toujours intéressant par rapport à d’autres types de placement.

Dynamisme économique genevois La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) se posi-

tionne comme un baromètre de la santé de l’économie genevoise. Créée il y a 155 ans, cette «maison de l’économie» regroupe aujourd’hui 2400 entreprises membres de toute taille et tout secteur, dont de nombreux acteurs de l’immobilier. Son directeur général Vincent Subilia, par ailleurs député PLR, a rappelé les forces du tissu économique de notre canton. Le territoire compte 42 000 entreprises, 330 000 emplois (en

15

16

I M M O B I L I E R

17

5

équivalent plein-temps) dont 283 000 dans le secteur tertiaire et plus de 3000 entreprises créées chaque année. Genève est en outre considérée comme la capitale de la gouvernance internationale, avec ses 1700 multinationales, 400 ONG et 36 organisations internationales. «Une diversité qui rime avec prospérité», insiste Vincent Subilia. L’économie genevoise - dont la force réside dans l’entrepreunariat - est tournée vers l’exportation et l’innovation. Le PIB par habitant est de CHF 110 450.- en 2019, à comparer à la moyenne suisse qui s’élève à CHF 84 770.- ,ce qui procure aux Genevois un pouvoir d’achat appréciable. Parmi les facteurs d’attractivité de Genève, le directeur général de la CCIG cite la fiscalité, notamment depuis 2020: la Réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA) a permis de réduire l’imposition des bénéfices des entreprises d’environ 24% à 13,99%. Parmi les autres atouts figurent la situation centrale permettant d’accéder au marché européen, la qualification de la main-d’œuvre, le cadre de vie et de travail, les paysages et l’environnement naturel, les infrastructures de qualité (santé, éducation, etc.), ainsi que des connexions internationales aériennes et ferroviaires performantes. Quant aux conséquences de la pandémie, Vincent Subilia rappelle les difficultés rencontrées par de nombreuses entreprises dans le paiement de leurs loyers, en raison de l’interdiction •

VOTRE INSTALLATION ÉLECTRIQUE NÉCESSITE UN CONTRÔLE ? Un seul partenaire pour toute la région lémanique. Profitez aussi de conseils et expertises dans le domaine de la thermographie et des perturbations. Faites confiance à de vrais professionnels de la sécurité électrique, Securelec c’est 350 ans d’expérience cumulée !

Securelec

SECURELEC garde une parfaite neutralité dans l’expertise des installations électriques car SECURELEC ne réalise pas d’installations électriques. Santé & Sécurité au travail

EXPERTISE CECB ENTREPRISE ACCREDITEE

CONCEPT DE SECURITE CHARGÉ DE SECURITE

AUDITEUR RPC

Votre sécurité • Notre priorité SECURELEC

Organisme d’inspection accrédité depuis 2005 Case postale 2007 - 1227 CAROUGE Tél. 022 308 16 20 - Fax 022 308 16 30 securelec@securelec.ch

www.securelec.ch ENTREPRISE ET CONSEIL INSTALLATIONS ELECTRIQUE

SECURELEC - VAUD

Case postale 297 - 1024 ECUBLENS Tél. 021 632 80 20 - Fax 021 632 80 25 securelec-vd@securelec.ch

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


M A R C H É

I M M O B I L I E R

ACANTHE

6

Bâtiment à plusieurs logements Bâtiment mixte Bâtiment commercial, administratif ou industriel Total Linéaire (total)

80 70 60 50 40 30 20 10 0

15

16

17

18

19

20

PPE et villas: prix et transactions ACANTHE

Immeubles de rendement – nombre de transactions par trimestre.

KCHF 1 400 000

En nombre

Volume de transactions Nombre de transactions

1 200 000

1200 1000

1 000 000

800

80 000 600 60 000 400

40 000

200

20 000 0

90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 12 14 16 18 20

0

Prix et transactions des PPE à la revente.

d’exercer leurs activités. De ce fait, la solidarité s’impose avec des moyens mis sur pied comme les accords Vesta (demandes d’exonération de loyers). Face à la concurrence de la France voisine et des achats en ligne, le renforcement de l’attractivité des commerces genevois est donc d’autant plus important. En ce sens, des aménagements urbains qualitatifs et l’accès au centre-ville sont des facteurs clefs. La crise n’a pas ébranlé le secteur immobilier Comme on le sait, le marché immobilier

de Vaud et Valais, ou en France voisine, où ils trouvent des loyers et des prix de vente plus accessibles. Le domaine de la construction se porte plutôt bien à Genève: pour la cinquième année consécutive, le nombre de nouveaux logements livrés sur le marché a dépassé le seuil des 2000 unités (2500 estimés en 2020). Notons que depuis l’entrée en vigueur de la modification de la LCI art. 59 al. 4 en 2012, la zone villas a subi une densification accrue par le biais des dérogations possibles. Pour freiner et mieux contrôler les constructions dans cette zone, l’Etat de Genève a décrété un moratoire fin 2019, gel levé en 2021. De nouvelles exigences sont désormais requises et un poids plus important est accordé aux communes, par le biais de leurs plans directeurs.

genevois se caractérise par l’exiguïté de son territoire, conjugué à une forte croissance démographique, notamment portée par le solde migratoire. Genève possède le taux de vacance le plus bas de Suisse (0,49%), ce qui maintient notre canton en situation de pénurie, et ce depuis une vingtaine d’années. L’écart entre l’offre et la demande tend toutefois à se réduire; en effet, en moyenne 2900 personnes quittent chaque année Genève pour aller s’installer dans les cantons

Malgré le climat d’incertitude, le volume des PPE à laKCHF revente à Genève est plus élevé que2 les précédentes, dépassant 500années 000 même le pic de 2012. Le prix moyen des appartements (CHF 1’470’000.-) a également Volume de transactions grimpé, avec une part d’acquéreurs suisses Nombre transactions 000et d’étrangers estimée2à000 65% à 35%.deQuant

aux PPE neufs, de fortes disparités en termes de prix/m² se font sentir entre les diverses communes Cela s’explique lar1 500genevoises. 000 gement par les spécificités du contrôle des prix par l’Etat en zone de développement (ZD). En d’autres termes, les communes 000 000 avec les1 prix les plus attractifs possèdent un territoire majoritairement situé en ZD et présentent des prix médians inférieurs à CHF 7000.-/m². 500C’est 000 le cas de Lancy, Carouge, Genève ou Meyrin. Concernant les villas, le volume des transactions a également atteint un pic en 2020, 0 tout comme le niveau des prix, le plus élevé 92 94Le96segment 98 00des 02 04 0 de ces 30 dernières90années! villas inférieures à CHF 2 millions a perdu du terrain au profit des autres tranches et tout particulièrement celle du prestige (propriétés vendues à > CHF 4 millions). Notons que pour les villas, la part des acquéreurs suisses et étrangers est équivalente (50/50%), ces derniers étant prêts à payer davantage pour leur bien (+25%). Quant au segment du luxe, il représente aujourd’hui 30% du marché résidentiel total à Genève (en termes de valeur des transactions). Ce sont 137 objets, essentiellement des maisons individuelles et situées pour la plupart sur la rive gauche du canton, qui ont été écoulées en 2020, avec un prix médian

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


6 08

ACANTHE

M A R C H É

600 Des investissements immobiliers durables

2 500 000 1000

Volume de transactions 2 000 000

Nombre de transactions

1 500 000

1 000 000

400

Qu’en est-il des immeubles 500 000 de rendement 200 résidentiels? Entre 2015 et 2019, les loyers 0 sont restés stables 0 en Suisse 10 12 14 16 18 20 90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 12 14 16 18 (+0,25% par année) et de l’ordre de +0,9% en 2020. A Prix et transactions des villas. Genève, le nombre de transactions n’a cessé d’augmenter depuis 2015, avec un minimum de 40 de durabilité s’imposent pour l’ensemble transactions par trimestre. 203 transac- des investissements immobiliers. Ainsi, les tions d’immeubles ont été effectuées en questions énergétique et climatique ont ga2020, équivalant à 3,4 milliards de francs. gné en importance, avec la réduction du Notons encore que plus de 20% des tran- CO2 dans les bâtiments devenue un ensactions concernent des biens entre 10 mil- jeu clef», relève Hervé Froidevaux, assolions et 50 millions et que le nombre de cié et directeur Suisse romande de Wüest transactions pour des biens supérieurs à Partner, membre de la direction générale 50 millions a triplé au cours des cinq der- de Homadata. nières années. «Les exigences en matière Est-ce que l’on construit trop de surfaces

d’activités à Genève? Cette interrogation revient de manière 800 récurrente. Quoiqu’il en soit, le risque existe, puisque de nombreux immeubles administra600 tifs se construisent, avec pour conséquence des loyers et des 400 rendements à la baisse. Hervé Froidevaux reste toutefois positif: l’absorption de cette 200 offre devrait se faire progressivement, en raison de l’évolu0 tion économique favorable à 20 Genève. Selon l’expert, le télétravail a également un impact, mais il ne sera pas aussi important en termes de diminution des surfaces de bureaux. Les typologies des locaux sont déterminantes, tout comme la localisation et les commodités à proximité. Les changements que nous traversons vont donner lieu à de nouvelles opportunités: il appartient aux plus créatifs d’entre les professionnels et leurs clients de s’en saisir pour repenser le marché commercial. n Véronique Stein

LES SEMAINES DU PAPILLON ACTIONS CANAPÉS 1239 Collex-Bossy, 55 Rte des Fayards - Tél. 022 774 18 19 - info@meubleskranck.ch

www.meubleskranck.ch Séminaires immobiliers GÉRANCE, EXPERTISE

LE GÉRANT, RESPONSABLE D’UNE GESTION IMMOBILIÈRE ÉTHIQUE ET PROFESSIONNELLE Mardi 27 avril 2021 de 9 h à 12 h

7

KCHF

En nombre

de 5’500’000.- Parmi 1200 ces biens, 9 sont qualifiés de «super prime», c’est-à-dire 1000 affichent un prix supérieur à CHF 20 millions. 800

I M M O B I L I E R

MOTEUR!

Renseignements et inscription sur www.cgiconseils.ch / Cours & Séminaires

LE MAGAZINE DE LA LIBERTÉ DE DÉPLACEMENT

Quelles sont les nouvelles tendances en matière de déplacement? Quelles nouveautés les constructeurs automobiles proposent-ils? Moteur! enquête et vous informe. Nos journalistes proposent essais exclusifs, comparatifs inédits et analyses pertinentes. Chaque mois dans Tout l’Immobilier. Prochaine parution: 19 avril

T O U T E L ’ A C T U A L I T É D E U X E T Q U AT R E R O U E S M ePatrick n s u e l • p aGravante r a î t 1 0 x p aI r T. a n 022 • o c t o307 b r e 202 0 2 034 I pg@plurality.ch Contact annonceurs:


PUBLIRÉDACTIONNEL

8

É P I C E R I E

n BON ET BIO

Un marché au goût du terroir C’est une adresse à Lully/GE bien connue des amoureux de beaux produits locaux. Le Marché de la Plaine du Loup, qui fête cette année ses dix ans, regorge de fruits et légumes frais, viande, poisson, fromages et produits d’épicerie artisanaux. Sans oublier un vaste choix de chocolats pour Pâques qui s’approche.

U

ne décennie déjà que Muriel Brique a ouvert son Marché de la Plaine du Loup, un vaste magasin de 100 mètres carrés, très accueillant, auquel on accède depuis le village de Lully par une petite route en terre qui donne aux courses un parfum de vacances. Passionnée et avant-gardiste - les magasins dédiés aux produits locaux étaient à l’époque très rares -, Muriel a vite fait du Marché de la Plaine du Loup une adresse de référence dans tout le canton de Genève et bien au-delà. Infatigable, toujours à l’écoute de ses clients et fournisseurs, elle n’a pas son pareil pour dénicher les meilleurs produits, mais aussi les plus originaux. Le choix des produits pour l’apéritif, qui comprend déjà, par exemple, des Un grand choix de produits bios: légumes, fruits, viande, jus artisanaux, flûtes artisanales et des pop-corn au sel ou au pâtes, chocolat... gruyère, s’est récemment enrichi d’une nouveauté avec une tartinade aux pois. Baptisée Pois’Camole, cette duits bio - légumes, fruits, viande, infusions, café, fromages… tartinade artisanale fabriquée à 100% de petits pois suisses, - ainsi que des produits sans gluten, allant du pain aux pâtes a été élaborée par trois jeunes Fribourgeois gourmands et en passant par les biscuits. écoresponsables. La «pâte» de petits pois est assaisonnée avec Pour Pâques, les gourmands - petits et grands - vont pouvoir se le même mélange d’épices que celui utilisé pour le guacamole. régaler de chocolats artisanaux, fabriqués par des chocolatiers insLe Marché de la Plaine du Loup propose aussi, notamment tallés à Bernex/GE et à Gland/VD. pour l’apéritif, les terrines de Chez Denis, le «roi fribourgeois Enfin, parce que respecter la philosophie du local et du respect de la terrine dite maison». Au menu: la terrine au boeuf d’Hé- de la nature ne se limite pas à l’assiette, le magasin a sélectionné, rens à l’eau-de-vie d’abricot, ou encore celle au veau, noix et pour le ménage, des produits écoresponsables, biodégradables, sans colorants ni conservateurs. On trouve ainsi les produits créés souboziane. par de jeunes femmes entrepreneurs genevoises: la lessive de La Corde à linge, le produit solide pour la vaisselle à base d’huile Chocolat artisanal de Pâques essentielle de pamplemousse - idéal pour dégraisser - ainsi que Avec les années, Muriel a développé un large réseau de produc- le spray multi-usages et le savon noir mou des Potions d’Adèle, teurs - «Je suis curieuse, il y a le bouche-à-oreille et on vient entreprise lauréate de la Bourse cantonale du développement dude plus en plus souvent me proposer des produits» - et au- rable de Genève en 2019. n jourd’hui son magasin ressemble à un formidable inventaire à Sofia Rossi la Prévert, où se côtoient moutardes, vinaigres, huiles, farines, Le Marché de la Plaine du Loup préparations pour risottos, pâtes, gâteaux, produits laitiers ou Chemin des Cornaches 1 - 1233 Lully-Bernex Tél.: 022 757 40 47 encore jus de pomme et sirops artisanaux. Impossible vraiment www.lemarchedelaplaineduloup.com de tout citer, mais une chose est certaine: tout est très bon! Ouvert du mardi au vendredi: 9 h -12h /14 h-18 h Le Marché de la Plaine du Loup comprend de nombreux proSamedi: 9 h - 16 h 30 - Fermé dimanche et lundi. T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


I M M O B I L I È R E

n AZNAR & CIE

Utilité du 3e pilier pour l’achat d’un bien immobilier Nous sommes nombreux à effectuer des versements dans le pilier 3A pendant notre vie active, afin de consolider notre retraite. Coupler son 3e pilier à une hypothèque immobilière est une démarche conseillée, permettant notamment de réaliser l’amortissement indirect. En optant pour une solution d’assurance vie, vous et vos proches serez en outre protégés en cas de problème. Chloé Montinaro, conseillère chez Aznar & Cie, nous explique les avantages de ce choix. - En s’adressant à Aznar & Cie, les clients ont la garantie d’utiliser leur 3e pilier de manière adéquate et au moment opportun pour financer leur bien immobilier. Que proposez-vous? - Rappelons que pour toute acquisition immobilière, le crédit hypothécaire se fait en principe à hauteur de 80%, avec 20% d’apport personnel (fonds propres). Une autre exigence est d’arriver au premier rang d’amortissement (au terme de 15 ans), ce qui correspond à 66% du prix d’achat. En Suisse, les particuliers ont intérêt à avoir une dette; nous leur proposons par conséquent d’ouvrir un 3e pilier A au maximum déductible (CHF 6883.- pour un salarié): le montant demandé par la banque est versé sur ce contrat. Si le montant demandé par la banque s’avère supérieur, on peut également conclure un autre contrat de prévoyance 3e pilier B. Il est ainsi possible de justifier à l’établissement financier que vous réalisez l’amortissement réglementairement demandé via vos 3e piliers. L’avantage est que vous gardez une dette assez importante, ce qui vous permet de réaliser une économie d’impôts même si la valeur fiscale (abattement) de votre bien diminue. Dans les cantons de Genève et Fribourg, outre le 3e pilier A, le B est également déductible des impôts jusqu’à un montant donné. - Pourquoi conseillez-vous de réaliser un 3e pilier auprès d’une assurance? - Le 3e pilier est une épargne qui vient combler les lacunes des deux premiers piliers (à savoir l’AVS et la prévoyance professionnelle obligatoire) et assurer un niveau de vie confortable au moment de la retraite. S’il est contracté avec une assurance, il offre en outre une protection en cas de décès ou d’incapacité de gain à la suite d’une maladie ou d’un accident (capital garanti). Quoi qu’il arrive, à partir du moment où la première prime est réglée, la banque est sûre de récupérer la partie amortissement que vous devez réaliser; en cas de problème, vos proches sont ainsi protégés, puisque le capital est disponible pour rembourser l’amortissement, réduire la dette et conserver l’acquisition

immobilière. Cette solution peut aussi avoir un impact positif sur le financement immobilier: dans certains cas, elle permet davantage de souplesse de la part des instituts bancaires. En effet, lors du montage financier, la police peut être mise en nantissement et la charge à payer (amortissement) réduite. - Que se passe-t-il au terme de 15 ans, lorsqu’on a versé sur son 3e pilier la somme nécessaire à l’amortissement? - Plusieurs choix s’offrent alors à vous. Vous pouvez racheter votre police et rembourser l’argent dû à la banque. Une autre possibilité consiste à conserver le contrat et à rembourser l’emprunt en cash. Enfin, une troisième option est de ne pas rembourser la dette et de la conserver au même montant, pour autant que vous ayez la capacité à continuer de payer les intérêts. - Le 3e pilier suit en quelque sorte notre parcours de vie. - Effectivement, sachez que plus vous êtes jeune, mieux c’est! Constituer un 3e pilier A permet par exemple de préparer son futur achat immobilier en résidence principale ou de dégager des liquidités. Le 3e pilier B a le même avantage et permet également d’être utilisé pour le financement d’une résidence secondaire, d’un bien de rendement (revenu locatif), d’un logement plus grand et confortable, ou encore d’effectuer certains travaux de rénovation. Il est aussi possible de recourir au 3e pilier A pour se lancer dans une activité professionnelle indépendante… Quelle que soit votre situation, n’hésitez pas à nous contacter! La société Aznar & Cie est non seulement experte en financement immobilier, mais a également une grande expérience dans le domaine de la prévoyance, renforcée par un partenariat avec les compagnies d’assurance les plus performantes du moment. Selon le profil client, nous nous adressons à l’une ou l’autre d’entre elles, afin d’obtenir les meilleures conditions. n Véronique Stein Aznar & Cie GE: Route de Thonon 61 - 1222 Vésenaz - Tél : +41(0)22 827 19 19 VD: Chemin de Pallin 6 - 1009 Pully - Tél : +41(0)21 925 72 95 VS: Tél : +41(0)27 485 42 09

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

9

PUBLIRÉDACTIONNEL

F I N A N C E


10

C O N S T R U C T I O N

n CORONAVIRUS EN 2020

Les bâtisseurs suisses accusent le coup En 2020, le secteur principal de la construction suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 19,5 milliards de francs (-5.8% par rapport à l'année précédente). «En demandant la fermeture des chantiers, les syndicats ont mis inutilement plusieurs milliers de travailleurs au chômage partiel, notamment en Suisse romande», accuse la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Étant donné que le nombre de marchés publics a chuté dans de nombreux cantons, le chiffre d’affaires de 19,8 milliards de francs prévu pour 2021 dépendra largement de la mise en œuvre par les maîtres d'ouvrage publics du plan en cinq points du secteur de la construction. L’enquête trimestrielle de la SSE a récemment été présentée à la presse.

L

SOURCE: SSE - CRÉDIT SUISSE

e secteur principal de chés publics a reculé dans la En milliards de francs la construction a assuplupart des cantons, alors que 21.0 mé son rôle de «robuste l’Etat devrait précisément réa20.0 pilier de l’économie suisse» liser des investissements utiles 19.0 expliQue la SSE. En 2020, et souvent d’ailleurs déjà budle chiffre d’affaires a atteint gétisés lorsque les temps sont 18.0 19,5 milliards de francs. Afdifficiles. Dans l’important do17.0 fichant une baisse de -5,8% maine du génie civil public, 16.0 par rapport à 2019, le secles commandes ont chuté de 15.0 teur principal de la construc3,4%, tandis que les réserves 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021* tion s’en est mieux sorti que de travail ont reculé de 2,5%. * Prévisions bien d’autres branches. Si En outre, force est de constater tous les acteurs impliqués que le traitement des demandes Chiffre d’affaires annuel du secteur principal de la construction. avaient tiré à la même corde, de permis de construire des le secteur principal de la construction au- et plusieurs centaines de salariés ont perdu maîtres d’ouvrage privés a également été retarrait pu être un pilier encore plus solide. leur emploi. Pour autant, rien n’indique à ce dé au niveau des autorités, apparemment pour En mars 2020, le Tessin a été le premier canton jour que cela ait eu un quelconque effet positif cause de télétravail. touché par la pandémie. Dans le reste du pays, sur l’endiguement de la pandémie, tonne l’asla SSE a toujours été claire sur le fait que les sociation faîtière patronale. Appel chantiers devaient uniquement être fermés là Aussi, la SSE appelle les maîtres d’ouvrage puoù les règles d’hygiène et de distanciation ne Il faut une reprise des marchés blics à mettre en œuvre le plan en cinq points pouvaient pas être respectées. Les contrôles de publics de la SSE et d’Infra Suisse. En d’autres termes, la Suva confirment que sur plus de 97% des chantiers, les mesures de lutte contre la pandé- L’indice de la construction, qui est l’outil de il faut accélérer le traitement des demandes de prévision du Credit Suisse et de la Société permis de construire et faire avancer les promie étaient et sont respectées. Dès lors, l’attitude des syndicats qui deman- Suisse des Entrepreneurs, table sur un chiffre jets planifiés. En outre, la Confédération, les daient une fermeture généralisée de tous les d’affaires de 19,8 milliards de francs en 2021. cantons et les communes devraient appliquer chantiers de Suisse au printemps 2020, a sus- L’année 2020 a été le plus mauvais exercice de- dans la pratique le changement de paradigme cité beaucoup d’incompréhension. Malheu- puis cinq ans. Les prévisions tablent sur une en matière de marchés publics, même si tous reusement, certains cantons romands dont Ge- légère reprise du chiffre d’affaires en 2021, les détails ne sont pas encore réglés. «Au lieu nève ont donné suite à cette demande, ce qui mais restent en dessous des valeurs d’avant d’attribuer des marchés à l’offre au prix le plus a contribué à la baisse du chiffre d’affaires. En la pandémie. «Cependant, la question de sa- bas, il faut adjuger les projets à des prix équiSuisse romande, le chiffre d’affaires a reculé de voir si l’évolution positive se concrétisera dé- tables au prestataire proposant la meilleure 12% par rapport à l’année précédente, contre pend également des pouvoirs publics et dans qualité. Cela permettrait au secteur principal seulement 3% environ en Suisse alémanique. quelle mesure ils assumeront leurs respon- de la construction de continuer à jouer son «En mettant des chantiers à l’arrêt, les syndi- sabilités en planifiant, autorisant et réalisant rôle d’important pilier de l’économie suisse en cats ont mis inutilement jusqu’à 10 000 per- leurs projets de construction», affirme la SSE 2021», conclut la SSE. n sonnes au chômage partiel en Suisse romande, suisse. En effet, en 2020, le nombre de marFrançois Berset T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


n ROBERT DURAFFOURD & FILS SA

Les experts de la toiture à vos côtés Si des machines modernes sont utilisées pour certaines tâches, on ne peut se passer de la main de l’homme pour réaliser un toit dans les règles de l’art. Chez Robert Duraffourd & Fils SA, vous avez affaire à des professionnels qui savent conjuguer artisanat, technique de pointe et créativité. Une équipe qualifiée au service de votre toiture - plate ou pentue - qui interviendra avec soin lors de tous travaux de construction, rénovation et entretien.

A

vec sa quarantaine de collaborateurs, Robert Duraffourd & Fils SA est une entreprise familiale active dans les cantons de Genève et Vaud. Elle intègre les différents métiers en lien avec la toiture: ferblanterie, couverture, étanchéité, isolation et entretien. Avant toute intervention, elle se rend sur place afin d’étudier l’ampleur de la tâche et établir un devis gratuit et sans engagement. Depuis plus de vingt ans, nombreux sont les propriétaires privés, collectivités, architectes et régies immobilières qui ont accordé leur confiance à cette société à taille humaine. L’établissement a su tenir le cap durant cette année de Covid-19: toutes les mesures sanitaires ont été mises en place afin de rouvrir les chantiers dans les meilleurs délais et selon les conditions exigées.

Protéger sa maison, c’est valoriser son bien Dans nos villes et villages, les toits assurent la protection durable des bâtiments contre les intempéries, tout en contribuant à les embellir. «Même le toit plat le plus banal de prime abord nécessite un œil averti, car il recèle son lot de complexité», lance d’emblée Robert Duraffourd, qui tient les rênes de l’entreprise avec son fils Alexandre. Votre maison a un joli toit pentu, dont l’état laisse à désirer? Pas de problème. Les ferblantiers-couvreurs de l’entreprise sont à votre disposition pour examiner la situation et proposer des solutions adéquates. S’il faut la refaire entièrement, l’ancienne toiture sera démontée, avant de céder la place à une nouvelle; l’équipe se chargera d’exécuter une réfection dans les règles de l’art. Une fois la couverture posée, ils installeront les chenaux, ainsi que les diverses garnitures pour cheminées, ventilations, verrières, lucarnes, etc. Dans le domaine des bâtiments historiques, Robert Duraffourd & Fils SA a à son actif de nombreuses restaurations. La réalisation de poinçons et autres ornements de toitures sur mesure est l’une des spécialités de l’entreprise, à l’image de ces magnifiques poinçons destinés aux sommets des toitures qui sont exposés dans la vitrine. Une passion qui mériterait bien qu’un département dédié lui soit consacré…l’idée est d’ailleurs en train de mûrir dans la tête de Robert et d’Alexandre. Notons aussi que Duraffourd Ferblanterie est une entreprise formatrice: plusieurs CFC ont été obtenus en couverture, ainsi

Robert et Alexandre Duraffourd.

qu’en ferblanterie. Pour Alexandre Duraffourd, «il est essentiel de transmettre cet artisanat séculaire afin de le perpétuer, d’autant plus que les candidats se font rares». Suivant son ambition, le jeune chef d’entreprise officie en tant qu’expert aux examens et est professeur suppléant au Centre de formation professionnelle Construction (CFPC) à la Jonction. A ses yeux, «devenir ferblantier-couvreur n’est pas donné à tout le monde et requiert des compétences pointues; l’apprentissage a ainsi passé de trois à quatre ans. En outre, monter et travailler sur un toit demande une bonne endurance, puisqu’on souffre souvent de la chaleur excessive en été et du froid piquant en hiver. Mais c’est un métier passionnant et dont on aura toujours besoin!». n Véronique Stein Robert Duraffourd & Fils SA Route des Acacias 32 - 1227 Les Acacias Tél.: 022 794 82 93 ferblanterie@duraffourd.ch www.duraffourd-ferblanterie.ch

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

11

PUBLIRÉDACTIONNEL

C O N S T R U C T I O N


LA CHRONIQUE DE CGI CONSEILS C E T T E S E M A I N E PA R A N N E H I LT P O L D , AV O C AT E

Décès du locataire et droits des héritiers Je louais depuis plusieurs années un appartement à une personne qui est malheureusement décédée voilà quelques semaines. Son loyer a toujours été versé, mais plus rien n’a été réglé après son décès. Je viens d’apprendre que les héritiers hésitaient entre reprendre l’appartement et répudier sa succession. Que puis-je faire? Sont-ils en droit de reprendre le bail? (Jeanine M., Genève)

E

n cas de décès du locataire, le bail ne prend pas automatiquement fin, mais il passe aux héritiers dans le cadre de la succession. Les héritiers qui ne veulent pas reprendre la chose louée bénéficient d’une possibilité de résilier le bail sans attendre l’échéance, mais en respectant un préavis de trois mois pour le prochain terme légal, soit pour chaque trimestre de bail. S’agissant de la reprise du bail, le Tribunal fédéral a considéré que seuls les héritiers qui vivaient dans l’appartement à titre principal, et non de façon intermittente, avec le défunt avant le décès étaient en droit de prétendre à cette reprise de bail. Ainsi, les petits-enfants qui viendraient s’installer dans l’appartement de leur grand-mère juste après son décès ne pourraient pas prétendre avoir repris le bail et ne pourraient se prévaloir de la protection accordée par le droit du bail en cas de résiliation du bail par le bailleur. Mais les héritiers peuvent aussi répudier la succession. Ils ont en principe trois mois, dès le jour de la connaissance du décès, pour faire une déclaration de répudiation.

Avant de prendre leur décision, les héritiers peuvent également demander qu’un inventaire soit effectué. Une fois la succession répudiée, la Justice de paix informe le juge de la faillite, afin qu’un jugement de faillite soit rendu, ce qui permettra à l’Office des faillites de liquider cette succession. Après que l’Office des faillites est saisi, il informe le bailleur, au nom de la masse en faillite, de sa décision d’entrer ou non dans le contrat de bail. Dans la plupart des cas, la masse en faillite refuse d’entrer dans ce contrat de bail. Pendant toute cette période entre le décès et jusqu’à la liquidation de la faillite, il s’est passé en général plusieurs mois pendant lesquels aucun loyer n’est versé. De plus, les objets garnissant l’appartement doivent y rester, raison pour laquelle le bailleur ne peut pas récupérer l’usage de l’appartement. Le bailleur peut toutefois déménager, à ses frais et sous sa responsabilité, les meubles et objets garnissant l’appartement dans un dépôt, avec l’accord de l’Office des faillites.

B R È V E S

Séminaire Gérance Le prochain séminaire organisé conjointement avec l’APCGI aura lieu le 27 avril prochain, via Zoom, de 9h à 12h, sur le thème: Le gérant, responsable d’une gestion immobilière éthique et professionnelle.

Le programme est le suivant: Principes généraux et portée du Code de déontologie, par Me Michel D’Alessandri, avocat en l’Etude Budin Associés. Quelques aspects des risques pénaux liés à l’activité du gérant immobilier, par Me Alain Macaluso, avocat en l’Etude Poncet Turrettini Avocats, docteur en droit, professeur à l’Université de Lausanne. Violations de la LDTR: laissez tout espoir!, par Me Jean-Philippe Ferrero, avocat en l’Etude Ferrero De Lucia Avocats, juge assesseur à la Chambre des baux et loyers de la Cour de Justice de Genève. Irrégularités du bail ou de l’avis de fixation de loyer: quelles conséquences?, par Me Cosima Trabichet-Castan, avocate en l’Etude Meyerlustenberger Lachenal, dipl. IEI.

Système de filtration bio-minérale pour piscine Gypserie - Peinture - Papier peint - Crépis - Décoration

Angelo LIONETTI Devis gratuit

022 547 10 10 info@drpiscines.ch

Rue de Bandol 15 - 1213 Onex - Tél.: 022 793 66 02 - Port.: 079 204 51 03 Fax 022 793 66 03 - Email: lionettiangelo@hotmail.com

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

www.drpiscines.ch

SOLUTION ECOLOGIQUE


C H R O N I Q U E

Les héritiers qui ne veulent pas reprendre la chose louée bénéficient d’une possibilité de résilier le bail sans attendre l’échéance.

Le bailleur doit alors être nommé «gardien d’actifs» jusqu’à la libération des objets bloqués provisoirement par les effets de la faillite. Cette solution offre au bailleur l’avantage de limiter ses pertes, puisque les frais de déménagement et de stockage sont en principe nettement inférieurs au montant des loyers dont il pourrait bénéficier avant que l’Office des faillites ne soit en droit de libérer définitivement les biens. Au préalable, l’Office des faillites aura dressé un inventaire et évalué la valeur de ces biens, dont le bailleur devient gardien. Le bailleur serait alors responsable du montant

de cette évaluation faite par l’Office dans le cas où il déciderait de débarrasser purement et simplement les affaires du défunt. Si les loyers n’ont pas été payés avant le prononcé de la faillite, le bailleur doit produire sa créance dans la masse en faillite. Pour les créances de loyer nées après la faillite, alors que l’Office des faillites n’a pas repris le contrat de bail, le bailleur doit – hélas! - se résoudre à comptabiliser une perte. Dans votre cas, il convient d’attendre de voir si les héritiers répudient ou non la succession. Si tel était le cas, vous devriez prendre contact au plus vite avec l’Office des faillites, afin

C G I

C O N S E I L S

13

qu’un inventaire et une évaluation des biens garnissant votre appartement soient effectués, ce qui vous permettra ensuite de demander à être nommé «gardien des actifs». Pour les loyers impayés, vous devez faire valoir votre droit de gage en produisant une créance dans la faillite, afin que la garantie bancaire soit libérée en votre faveur. Si les héritiers décidaient de reprendre le bail, vous pourriez le résilier et seuls ceux qui résidaient à titre principal avec le défunt pourraient se prévaloir d’une protection contre ce congé. n CGI Conseils

Association au service de l'immobilier 4, rue de la Rôtisserie Case postale 3344 – 1211 Genève 3 T 022 715 02 10 – F 022 715 02 22 info@cgiconseils.ch Pour tout complément d'information, CGI Conseils est à votre disposition, le matin de 8h30 à 11h30, au tél. 022 715 02 10 ou sur rendez-vous. Pour devenir membre: www.cgionline.ch

Grand succès des premiers jours de notre E-Salon : près de 600 visiteurs ! Nos chasseurs de biens immobiliers ont été mandatés par bon nombre d’entre eux pour trouver le bien de leur rêve ! Vous souhaitez vendre votre résidence ? Contactez-nous sans plus tarder !

WANTED NOUS CHERCHONS POUR VOUS  !

INSCRIVEZ-VOUS SUR SALON.CARDIS.CH

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

E-S prolo alon : du 6 ngation au 10 avril


L E S Q U AT R E V É R I T É S D E J E A N - M A R C VA U D I A U

Le savoir-être et le néant

L

a destruction du passé n’en finit plus. Nos hygiénistes trouvent toujours une énergie renouvelée pour détruire le peu qui subsiste de l’ancien monde intelligible. On veut remplacer les mots du vocabulaire, le nom des rues, les panneaux de passages pour piétons, les films, les œuvres littéraires, les albums de Tintin, les formules de politesse, afin de ne blesser personne. Récemment, on a proposé de déboulonner les statues de certains hommes qui ne se sont pas montrés à la hauteur éthique que notre époque hébétée aurait attendue de l’Histoire. On juge donc le passé à l’aune du présent immédiat, et comme le présent n’accepte que le Bien, le passé ne résiste pas à cette moulinette. «Du passé faisons table rase» et reconstruisons un monde qui alignera des champs de patates à la place de la piste

JUSQU’À

de Cointrin et des autoroutes si polluantes! Il y a vingt ans, n’importe qui aurait classé cette idée de retoucher notre histoire dans la

En passant de la raison à l’instinct, l’idée de Bien acquiert une prodigieuse capacité de destruction. rubrique «Toc-Toc et Maboul», mais il n’en est désormais rien, sous l’œil vigilant des Milices du savoir-être et des natifs de Clocher-la-Bécasse. En passant de la raison à l’instinct, l’idée de Bien acquiert une prodigieuse capacité de destruction. Et tous les ans, cela saute aux yeux:

le Bien empire. Tout ce qui du passé ne peut pas être récupéré par l’adjectif «moderne», tout ce qui ne peut pas être conservé dans le formol contemporain est éliminé. Que ce soit la cigarette entre les lèvres de Lucky Luke ou les valeurs classiques, que ce soit la différence entre sexualité masculine et féminine ou la religion (lisez la consternante littérature issue de la femme philosophe Judith Butler), partout prime la positivité de l’inéluctable. Car la maîtresse expression du nihilisme moderne est «il faut aller plus loin!». La surenchère systématique, la course à ce qui heurte la raison, le goût du scoop ou du scandale. Mais tout cela n’est en réalité que pâle simulation de révolte, que singerie de transgression et que reflet sans vie d’un monde déjà lisse. Le néant, en somme. n

CHF 9’000.- DE REMISE

NISSAN QASHQAI NEUF DE STOCK, ÉQUIPÉ & DISPONIBLE SOUS 48H

PROMOCO

VENEZ LA DÉCOUVRIR ET RÉSERVEZ VOTRE ESSAI DANS NOTRE AGENCE AUTOS CAROUGE

Route de Saint-Julien 46, 1227 Carouge – GE | T. +41 (0)22 309 38 38 | andre-chevalley.ch/nissan-qashqai

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


F U N É R A I R E

n AZUR PREVOYANCE FUNERAIRE SA

Planifiez votre dernier voyage! Comment se dérouleront vos obsèques? Vous pouvez prendre cette décision. Afin de soulager vos proches de toute charge financière et interrogation, établissez dès à présent un contrat de prévoyance funéraire. Vous aurez la garantie du respect de vos volontés et serez libéré d’un souci qui peut s’avérer pesant, les détails de votre départ étant réglés d’avance. Le moment venu, votre entourage pourra se consacrer à l’essentiel de la séparation.

V

oulez-vous être incinéré ou mis en terre? Souhaitez-vous un service laïque, religieux, ou simplement vous en aller dans le silence? Ce sont des questions que chacun se pose, une fois ou l’autre. Mais il n’est pas toujours facile d’en parler avec ses proches, tant la perspective du deuil est douloureuse. Depuis 2002, les Pompes Funèbres Générales Genève SA proposent des contrats de prévoyance funéraire, via Azur Prévoyance Funéraire, une entité à part entière et la première de ce type en Suisse romande. Ses conseillers sont des professionnels du monde funéraire, qui côtoient chaque jour des familles endeuillées, dans des situations variées et plus ou moins complexes; ils savent les guider avec délicatesse et efficacité. Une large gamme de prestations est proposée, adaptée aux souhaits, à la culture et à la religion des contractants. Quant au budget, il est ajusté lors d’un entretien confidentiel et sans engagement. Un métier humain qu’aucune plateforme digitale ne pourra remplacer.

Ne rien laisser au hasard… Puisque chaque personne est différente, chaque contrat de prévoyance est unique. Cela va du choix du cercueil à la rédaction anticipée de l’avis mortuaire, en passant par la sélection du lieu de la cérémonie, le type de sépulture et même la collation, la musique, les textes ou les fleurs qui accompagneront les funérailles. Vous ne souhaitez rien organiser et partir discrètement? C’est aussi possible. D’autres souhaits particuliers peuvent être ajoutés, tels que la tenue vestimentaire ou le droit (ou non) de visiter le défunt dans la chambre funéraire où il repose. Seul le contractant peut annuler ou modifier les clauses du document signé. «Cette démarche a également son importance pour ceux qui vivent seuls, en EMS, dont les proches sont dispersés aux quatre coins du monde, ou lors de conflits familiaux», sou-

15

PUBLIRÉDACTIONNEL

P R É V O YA N C E

ligne Sophie Bedoian, Directrice des Pompes Funèbres Générales Genève.

Régler à l’avance ses frais d’obsèques C’est le type de funérailles qui détermine le prix d’un contrat de prévoyance. Tout dépend du caractère - plus ou moins faste ou intime - donné aux adieux. En d’autres termes, la facture correspond au prix réel et total des obsèques si elles avaient été organisées à la signature du contrat. Une fois celui-ci intégralement payé, le contractant ne paie plus rien. Les tarifs des fournitures et des prestations des pompes funèbres sont garantis, que le décès ait lieu dans quelques jours ou dans vingt ans. Le seul réajustement qui pourrait être fait pour la famille le moment venu porte sur les frais de tiers (augmentation des tarifs du crématoire, de la parution de l’avis mortuaire, des fleurs etc.) puisque ce sont des montants que Azur Prévoyance Funéraire ne maîtrise pas. C’est pourquoi la facture du contrat mentionne clairement le total du tarif des pompes funèbres et celui des prestations de tiers. Azur Prévoyance Funéraire SA est une société anonyme et indépendante des Pompes Funèbres Générales; son but est la gestion des contrats de prévoyance et des fonds qui lui sont confiés. «Il est donc important que les capitaux placés soient, in fine, garantis. Les fonds sont gérés par des institutions financières helvétiques. Nous optons pour des placements sécurisés, uniquement en francs et en Suisse», précise Sophie Bedoian. Parler de la mort soulage et ne signifie pas que l’on a déjà un pied dans la tombe… Les experts en prévoyance funéraire sont là pour répondre à vos questions et vous rassurer. n Véronique Stein Azur Prévoyance Funéraire SA Siège: 79, route de Saint-Georges - 1213 Petit-Lancy - Tél.: 022 342 66 22 www. azur-prevoyance.ch - info@azur-prevoyance.ch

AZUR PRÉVOYANCE FUNÉRAIRE Gardien de vos volontés depuis 2002

Et vous ? Vous l’imaginez comment votre dernier voyage ? Contactez-nous gratuitement et sans engagement

Tél. 022 342 66 22 | azur-prevoyance.ch


16

L E

P R O J E T

D E

L A

S E M A I N E

n A TOLOCHENAZ/VD

La construction des Rives de la Baye commence Les Montreusiennes et Montreusiens verront surgir de terre ces prochains mois un nouveau complexe immobilier au centre de Montreux. Steiner SA va commencer les travaux de démolition au mois de mars, tout en stabilisant le terrain en parallèle.

L’

emplacement des Rives de la Baye pose des défis logistiques impressionnants: la proximité des voies CFF, d’une rivière et d’un axe de circulation très fréquenté vont nécessiter un grand soin au niveau de la planification et de la logistique. Steiner SA construira un mur de contention à côté de la rivière. Ce dernier empêchera un déversement d’eau sur la place aménagée face au bâtiment en cas de crue. Elle sécurisera aussi le périmètre côté voies, pour éviter des nuisances pour le trafic ferroviaire. Le proGROS PLAN

Jalons du projet • Février 2020: permis de construire • Février 2021: désamiantage des bâtiments existants

Le projet des Rives de la Baye allie la rénovation d’une ancienne menuiserie et la construction de nouveaux bâtiments.

• Mars 2021: démolition/curage bâtiments à rénover/dégagement cheminée

jet immobilier permettra de faire revivre l’ancien site industriel du centre de Montreux.

• Mai 2021: début construction • Eté 2022: livraison Steiner SA est l’un des leaders du développement de projets et l’une des principales entreprises totales et générales (ET/EG) de Suisse. L’entreprise offre des prestations complètes dans les domaines de la construction neuve, de la rénovation et du développement immobilier. Fondée en 1915, elle a réalisé plus de 1500 projets d’habitation, 540 immeubles commerciaux, 45 hôtels et 200 autres infrastructures comme des universités, écoles, hôpitaux, maisons de retraite et établissements pénitentiaires. Steiner SA a son siège principal à Zurich et possède des succursales à Bâle, Berne, Genève, Tolochenaz/VD et Lucerne.

Commercialisation d’espaces attrayants Le projet des Rives de la Baye allie la rénovation d’une ancienne menuiserie et la construction de nouveaux bâtiments. La commercialisation des locaux du nouvel ensemble bat son plein. Quelques opportunités restent ouvertes à des acquéreurs souhaitant obtenir une nouvelle résidence ou une surface commerciale. Pour la population montreusienne, les Rives de la Baye seront caractérisées par la cheminée bien visible de l’ancienne menuiserie. Steiner la renforcera du point de vue sismique avant qu’elle ne soit mise en valeur par la ville de Montreux.

Par rapport aux matériaux, l’ensemble offrira un mélange de tradition et de modernité. Steiner réalisera une construction qui mélange béton apparent et bois. Un des bâtiments sera équipé de fenêtres en accordéon qui offriront de grands dégagements au niveau de la façade. Afin d’optimiser son projet au niveau des énergies grises, Steiner a recouru au remploi lors de la phase de démolition. En collaboration avec la plateforme Salza, 36 pièces – dont certaines de taille importante – ont été documentées pour être mises à la vente sur la plateforme. Pas moins de 25 éléments ont déjà suscité l’intérêt d’acquéreurs potentiels. Le succès de cette opération augure de nouvelles perspectives pour le remploi dans le cadre des projets de démolition et de rénovation du groupe. n Vincent Naville

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


LES HUMEURS DE PÉCUB

L’avenir de nos enfants sera solaire et vivant.

ÉTUDIER CONSTRUIRE RÉNOVER

UN HÉRITAGE DE LA BEAUTÉ DE L’EXIGENCE


18

H I S T O I R E

n CUISINE GENEVOISE

Un livre de recettes venu du Moyen Âge, ou presque En 1798 paraissait «La Cuisinière genevoise», un livre de recettes plusieurs fois réédité par la suite. Cet ouvrage est intéressant à plus d’un titre, notamment parce que l’on y trouve mêlées des pratiques culinaires allant de la fin du Moyen Age au début de l’époque contemporaine.

T

out d’abord, on retrouve dans le livre des accents médiévaux avec certaines sauces à dominante acide ou aigre (verjus), ainsi qu’avec des liaisons à la mie de pain et aux jaunes d’œufs. En revanche, d’autres préparations sont bien représentatives de la fin du XVIIIe, avec l’utilisation de plus en plus importante de la farine et du beurre, notamment dans la composition des sauces. Soulignons que ce livre, comme l’indique d’ailleurs la page de titre, comporte des recettes plutôt destinées aux «tables bourgeoises». On remarque également que l’utilisation des épices est beaucoup plus modeste qu’elle ne l’était au Moyen Age. A ce propos, il faut préciser que contrairement à ce que l’on

répète encore trop souvent, l’emploi intensif des épices à l’époque médiévale ne servait pas à cacher le mauvais goût des viandes mal conservées. En effet, la viande fraîche produite très localement était consommée rapidement ou cuite dans des pâtés, voire séchée ou fumée. L’emploi des épices dans la cuisine européenne est allé en diminuant fortement et pourtant, la viande ne se conservait pas mieux en 1400 qu’en 1700.

Question de standing Au Moyen Age, il s’agissait tout d’abord d’une affaire de goût et surtout de luxe: servir des plats épicés, c’était montrer sa ri-

chesse et son opulence. Par exemple, à Genève au début du XVIIe siècle, le prix des épices avait déjà bien diminué par rapport au Moyen Age. Malgré cela, elles étaient encore peu accessibles aux revenus modestes, puisqu’une once de poivre (31 gr.) coûtait 4 sols et une once de cannelle pouvait atteindre 7 sols. Pour donner un ordre de grandeur, un ouvrier agricole gagnait alors entre 10 et 12 sols par jour. Comme c’est souvent le cas dans les anciens livres de recettes, «La Cuisinière genevoise» ne donne ni proportions, ni temps de cuisson et cela s’explique logiquement. D’abord, le «service la française» (plusieurs services avec plusieurs plats différents) était encore

4 2 / 4 2 7 / 7 n io t n e v r e Int Tél. 022 552 90 16

Toilettes ou écoulements bouchés, problèmes de canalisations, dégâts d’eau

Route de la Maison-Carrée 27 – 1242 Satigny – info@tuyoservices.ch – www.tuyoservices.ch

Notre rôle : vous obtenir le meilleur taux hypothécaire ! 022 827 19 19 • www.aznar.ch



info@abeillesdor.ch

 

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


H I S T O I R E

fréquent sur les tables opulentes. Les proportions dépendaient donc non seulement du nombre de convives, mais aussi du nombre de plats et de services prévus. De plus, la cuisine se faisait au charbon ou au bois qui, selon sa qualité, chauffait plus ou moins bien et plus ou moins vite. Les fours ou les potagers (cuisinières de l’époque) n’étaient pas standardisés, ni pourvus de thermostats! Ils étaient de taille variable et construit avec des matériaux différents. Ce sont des détails auxquels on ne pense plus de nos jours, où il suffit d’appuyer sur une touche pour obtenir la température voulue. A l’époque, à quoi bon donner des temps de cuisson? Seules l’expérience et la connaissance de son matériel permettait au cuisinier ou à la cuisinière de les déterminer.

Des recettes roboratives Certaines recettes de l’ouvrage sont particulièrement consistantes, comme le «pâté de

bœuf en pot» (sorte de confit) qui, en plus de la viande, contenait de la graisse de bœuf, du beurre frais, de la moelle, de la mie de pain et des châtaignes... Autre exemple, un pouding composé de mie de pain cuite dans du lait avec huit jaunes d’œufs, des raisins secs, du sucre et du beurre à foison. Deux recettes pour de solides appétits! D’autres plats, tels que les oreilles de veau farcies à la viande servies avec un coulis d’écrevisses ou les «rissoles de tétines» de veau, ont déserté nos tables depuis longtemps. Citons également les «pets à la poêle» (beignets frits au beurre), la «choumac» (sauce au vin rouge et aux raisins), le «cervelat» (sic), qui était à cette époque une tête marbrée ou un fromage de tête. Enfin, des mets que l’on trouve encore aujourd’hui comme les «méringues» (sic), les bricelets, les rissoles et les indémodables ramequins au fromage. n Frédéric Schmidt

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

19


20

P R E S S E

I M M O B I L I È R E

n EDITION DE PRINTEMPS

«Immorama» imagine le nouveau visage de la ville C’est un (sinistre) anniversaire: il y a tout juste un an, le Conseil fédéral décrétait un semiconfinement, dès le lundi 16 mars, pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Une année de restrictions de toute sorte, à commencer par la fermeture à répétition des restaurants et des cafés, qui a d’ores et déjà endommagé notre manière de vivre. Dans son édition de printemps qui vient de sortir, la revue «Immorama», publiée par le groupe SPG-Rytz et distribuée à très large échelle dans toute la région lémanique, se penche sur cette ville choquée par l’épidémie… et explore surtout la cité du futur!

C

omment a-t-elle tenu le choc? Comment a-t-elle vécu ce moment inouï qui dure depuis une année et qui n’en finit pas, à savoir l’arrivée d’un virus venu de Chine qui a provoqué confinements, couvrefeu et restrictions massives dans le monde entier? «Immorama» se penche, dans son édition de printemps, sur la ville après le virus. Comment la ville a-t-elle vécu cette épreuve? Comment s’est-elle adaptée? Quelles conséquences à long terme? Comment nos modes de vie auront-ils résisté à cette vague d’enfermement forcé et de peur panique? La hantise d’un possible retour du virus va-t-elle pousser les citadins à déserter les villes et à se réfugier préventivement à la campagne, comme le faisaient les habitants des villes lors des grandes pestes du Moyen Âge?

pleur et le sens de la violente secousse que nous venons de traverser. «Il ne fait aucune doute que la pandémie a temporairement rendu moins attractive la vie en ville. Cela ne semble néanmoins pas de nature à renverser durablement la tendance de fond, qui est bien celle d’une croissance vertigineuse de la population urbaine: celle-là représentait 15% des humains en 1900, 34% en 1960 (un milliard) et 56% (plus de quatre milliards) en 2019, avec un incessant mouvement à la hausse. Cette évolution, couplée aux mutations technologiques, stimule la créativité des architectes: fermes verticales, villes flottantes, self-sufficient cities, les propositions sont multiples pour rendre la ville de demain plus harmonieuse et plus équilibrée».

Vers une ville plus harmonieuse

Une envie de convivialité et de nature

Administrateur-délégué du groupe SPG-Rytz et éditeur de la revue, Thierry Barbier-Mueller relève d’emblée, dans son éditorial, l’am-

Autant dire que la pandémie, au-delà de son impact immédiat et brutal, mais sans aucun doute momentané et éphémère, aura sur-

tout renforcé et accéléré un certain nombre de grandes tendances déjà à l’œuvre. Internet, ordinateurs, smartphones, essor du télétravail, baisse des trajets quotidiens entre lieux d’habitation et de travail, besoin de convivialité et de nature, envie d’une vie plus simple et plus naturelle… C’est une ville nouvelle qui s’esquisse, une ville où les avancées technologiques aboutiront à une vie plus verte et plus humaine. «Nos cités sont devenues de plus en plus interconnectées, tout comme leurs habitants dès leur plus jeune âge, note ainsi Thierry Oppikofer. Tandis que la nature, autrefois expulsée de la ville, reconquérait terrasses, toitures et arrière-cours, les métropoles sont devenues de smart cities. (…) La voiture est désormais partagée, en attendant d’être remplacée par un vélo ou une trottinette. Le bureau aussi devient site de coworking, alors que de nombreuses habitations se muent en lieux de coliving. Les expériences se multiplient: habitat troglodyte, lofts dans des citernes, tours-forêts,

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


P R E S S E

I M M O B I L I È R E

21

Nos cités sont devenues de plus en plus interconnectées, tout comme leurs habitants.

appartements souterrains ou flottants (les Pays-Bas en sont les pionniers)».

La cité de l’utopie verte Une formidable explosion d’imagination; une rage d’utopie stimulée par le fameux virus! «Immorama» présente ainsi un projet époustouflant de l’architecte espagnol Vicente Guallart qui a imaginé en Chine, à Xiong’an, à 100 kilomètres de Pékin, une Fevrier 2021.pdf

1

18.02.21

22:10

ville autonome. «Il s’agit d’une agglomération pensée comme une sorte d’usine écologique géante, où les habitants consomment les aliments qu’ils cultivent, achètent des objets directement imprimés en 3D et se chauffent et s’éclairent grâce aux panneaux solaires qui recouvrent les toits de ce projet de cité 100% autosuffisante. (…) Couverte par le réseau 5G, la self-sufficient city réservera la plupart de ses rues aux mobilités douces, des drones servant de livreurs pour

libérer les routes. Installées au sommet de nombreux bâtiments, des serres converties à l’agriculture hydrologique fourniront la population en nourriture, tandis que l’association des toits végétalisés, des vergers et des jardins publics assurera le maintien de la biodiversité en attirant les oiseaux et les insectes». La ville du futur, mais c’est la ville verte! n François Valle

THÉS DE

CHINE

ACCESSOIRES

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

ART

DE LA

TABLE

COURS BIJOUX VOYAG E S BIEN-ÊTRE PEILLONNEX 13 1225 CHÊNE-BOURG 022 860 00 32

VENTE EN LIGNE

CAIYUN.CH /TEASHOP

Av. de la Praille 45 – 1227 Carouge – Tél. +41 (0)22 300 58 78 leoska@leoska.ch – www.leoska.ch

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


22

P O RT R AI T

n CHRISTIAN CONSTANTIN

«Le sol et l’or sont les deux refuges de l’homme» Tantôt bâtisseur et promoteur, tantôt personnage incontournable des médias, le président du FC Sion confesse sa vision de l’immobilier, le secret de sa méthode et évoque l’avenir de la construction en Valais et en Suisse. - Quand on regarde votre parcours, on se dit que Christianconstantix est tombé très jeune dans la potion immobilière… Vous êtes sans doute le seul promoteur en Valais à connaître par cœur les cadastres de la plupart des communes de votre canton… - Quand j’étais pro du foot, au Xamax de Gilbert Facchinetti, les joueurs travaillaient encore le matin jusqu’en début d’après-midi. Moi, j’ai commencé mon job dans le groupe de construction de «Facchi». Il soumissionnait un peu partout le long de l’autoroute Berne-Châtel-St-Denis, et il faisait en plus l’acquisition de parcelles bien placées aux sorties. C’est moi qui remplissais ces dossiers. Plus tard, quand je me suis lancé en Valais, j’ai procédé de la même façon et c’est ce qui a lancé le succès de mon propre

groupe… «Facchi» a souvent raconté mes débuts. Il disait: «Christian a commencé comme apprenti chez moi et trois semaines après, il me donnait des ordres». - Votre papa était déjà dans la pierre, difficile donc d’échapper à votre destin… - On peut le dire ainsi. J’ai été éduqué par deux choses: l’odeur du béton et celle de la transpiration dans les vestiaires. - Y a-t-il une méthode Constantin, dans la vie et dans la promotion immobilière? - C’est un métier où il ne faut pas se tromper sur l’essentiel. Le sol et l’or sont les deux refuges de l’homme, au fil de son histoire. L’immobilier ne peut donc pas se faire sans le sol. Ensuite, il faut être attentif et intransigeant s’agissant des emplacements. En

Valais, j’ai la chance d’avoir un terrain de jeu incroyable, avec une géographie fantastique et des infrastructures de qualité. Il y aura toujours une clientèle intéressante pour s’installer le long du Rhône ou du Lac. Ma méthode, c’est de trouver les terrains qui réunissent absolument tous les avantages, que je bâtisse en Valais, à Montreux ou dans le Lavaux. - Le football, c’est un boulet onéreux ou un atout majeur pour vous? - Le foot, c’est l’expérience de la vie. Et dès les juniors, c’est un facteur d’intégration. Tu deviens quelqu’un au niveau local. Et plus tu progresses, plus l’intégration s’étend. Aujourd’hui, mon réseau issu du foot m’amène énormément de clients et le FC Sion m’offre une grande notoriété médiatique.

Chauffage, ventilation, climatisation :

Notre passion !

Installation, réalisation, rénovation, maintenance et dépannage 7/24 Route du bois de bay 27 – 1242 Satigny – Tél : 022 939 19 30 Mail: info@cvgenevois.ch – www.cvg-sa.ch


P O RT R A I T

- On dit que vous êtes le Romand qui truste le plus de centimètres carrés dans les journaux: vrai ou faux? - Le «Blick» avait fait une analyse région par région. Quand on disait «Valais» à un Alémanique, le plus souvent, il répondait: «Constantin». Le journal avait calculé que j’étais à un certain moment le numéro deux médiatique en Suisse, juste après Roger Federer.

23

- Vos projets d’avenir? - Le Palais du Clos de Chillon, dans le très haut de gamme, juste au bout des vignobles du château, monument de Suisse le plus visité. Une situation unique, une approche du luxe comme on sait le faire chez Constantin. J’y ajoute l’Esplanade Léonard à Martigny, une parcelle superbe que Gianadda m’a vendue récemment et que je vais mettre en valeur au cœur de la ville. - La Covid, comment la vivez-vous comme entrepreneur? - C’est une maladie économique qui fait progresser à grande vitesse l’oisiveté. Beaucoup trop de gens retardent ces réponses qui donnent d’ordinaire leur dynamisme aux affaires. Le courage, la responsabilité ont tendance à s’effacer, et sans cela, la production de richesses diminue.

- Votre métier préféré, c’est imaginer des promotions à partir de zéro, ou aménager du bâti existant? - En Suisse, un promoteur doit être un généraliste capable de tout faire. La taille du marché te conduit à bâtir de l’industriel, du résidentiel, du culturel, etc… J’ai même fait de l’hospitalier!

- Quelles sont aujourd’hui les - Le portrait chiffré de Buperspectives de l’immobilier reau Christian Constantin en Valais? SA? - Bonnes à très bonnes. L’émer- Sans doute plus de 2 mil- Christian Constantin: «La Covid est une maladie économique qui fait gence des hautes écoles et de lions de m2 construits depuis progresser à grande vitesse l’oisiveté». la biotech offre de nouveaux le début des années quatreatouts au canton. La valeur de vingt. Et, parce que l’équipe, c’est fonda- datés de 1898 à 1910, que j’ai réhabilités à l’immobilier dans nos superbes montagnes mental dans l’immobilier, une cinquantaine une époque où d’aucuns voulaient les dé- n’a rien perdu. Et les avantages fiscaux liés d’excellents collaborateurs. truire pour reconstruire à neuf. Il y aussi Les aux successions en Valais produisent touTerrasses de Lavaux, un «truc» à 350 mil- jours leurs effets. A terme, il faudra tou- Les trois projets qui décrivent le mieux lions dont la moitié est déjà réalisée. Il y a là tefois réfléchir à revaloriser nos résidences votre passion de l’immobilier? tout ce que je t’ai dit d’important dans l’im- secondaires. Dans la crise actuelle, on voit - Quand je suis sur le Lac et que je regarde mobilier: de beaux terrains, une sortie d’au- bien le rôle majeur qu’elles jouent pour les plus beaux édifices de Montreux, je vois toroute à 800 m. mais sans nuisance, une porter l’économie régionale. n le Palace, et juste après, les trois ou quatre gare à huit minutes, le paysage, les couleurs, Propos recueillis par Jean-François Fournier suivants, ce sont les miens: des immeubles les odeurs, les quatre saisons bien typées.

Module VI

DÉFAUT DE LA CHOSE LOUÉE, CONSIGNATION DE LOYER Lundi 12 avril 2021 de 8 h30 à 11 h30

Renseignements et inscription sur www.cgiconseils.ch / Cours & Séminaires

E AG

N

AN ÉP

JURIDIQUE

ES

S

Modules de formation

D

T AR ÉT

D

L

MP

RE

E AC

VIEIRA MANUEL CHAUFFE-EAU • ASSISTANCE

LE SPÉCIALISTE DU CHAUFFE-EAU 10 Bis, rue des Maraîchers - CH-1205 GENÈVE Mail: vieira.chauffe.eau.assistance@bluewin.ch Web: www.chauffe-eau-assistance-geneve.com

Tél.: +41 (0)22 321 19 09 - Fax: +41 (0)22 321 59 88 Natel: +41 (0)79 753 27 39

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

Modules de formation

NT

ME

G RA


FINANCE IMMOBILIÈRE CÉLINE

TÉTAZ

RENAUD

-

NYON

RESPONSABLE DE SUCCURSALE CHEZ DL MONEYPARK

Vendre son bien pour en acheter un autre Après plusieurs années passées à l’intérieur de ses propres murs, il est fréquent que les projets de vie, ainsi que les envies des propriétaires, évoluent. Se pose alors la question de la revente du bien actuel pour acquérir un nouveau bien plus adapté. Dans ce cas de figure, comment faut-il procéder? Faut-il vendre son bien actuel avant d’avoir acheté son nouveau bien, ou au contraire acheter avant de vendre? L’occasion de faire le point sur la question. En effet, le raisonnement de l’organisme de financement est complexe.

D

ans ce cas de figure, il faudra tenir compte de plusieurs paramètres, à savoir:

• Les fonds propres: il faut posséder les fameux 20% du prix d’achat, voir même 25% si l’on tient compte des frais d’acquisition (notaire, impôts et Registre foncier). Force est de constater qu’une bonne partie des fonds propres est immobilisée dans le premier bien immobilier et que cet argent ne sera disponible qu’après sa vente. • La tenue des charges: acquérir un bien plus grand ou neuf signifie généralement un financement et des charges plus importantes. Il y a donc lieu de refaire le calcul usuel des nouvelles charges, qui doivent, à nouveau, ne pas dépasser le tiers des revenus annuels bruts des emprunteurs.

Les risques Ces calculs se basent sur l’hypothèse que l’ancien bien sera vendu, afin de financer l’achat du deuxième. Or, c’est bien là qu’intervient le risque, aussi bien pour la banque que pour les demandeurs: • Le risque de non-vente: la vente de l’ancien bien ne se réalise pas. Les propriétaires se retrouvent avec deux biens immobiliers et deux prêts hypothécaires. Il faudra peut-être revoir le prix de leur ancien bien à la baisse pour pallier cette situtation. • La vente du bien à bas prix: le marché réserve parfois de mauvaises surprises. Le

prix peut donc diminuer et créer un manque de liquidités. L’endettement final sur le nouveau bien immobilier sera alors en dessus des prévisions, sans parler d’éventuelles sanctions que pourrait appliquer la banque. Quel est donc le meilleur moyen afin d’effectuer cette transition de propriété sans accroc?

Il existe quatre cas de figure: 1) Les acheteurs ont des réserves financières pour les fonds propres et d’excellents revenus. Dans ce cas, l’établissement financier acceptera la transaction et suivra ses clients. 2) Le couple a des réserves financières, mais pas les revenus nécessaires pour assumer les deux objets. Même s’ils ne venaient pas à vendre leur appartement, ils pourraient le mettre en location. Le loyer perçu permettrait de couvrir entièrement les charges afférentes à cette propriété, tandis que les charges du nouvel objet seraient couvertes par les revenus de l’activité lucrative. 3) Le couple n’a pas les réserves financières, mais d’excellents revenus. L’établissement de prêt prend un risque sur le pourcentage d’endettement total des deux biens immobiliers par rapport à leur valeur globale. Les 20% de fonds propres standards pour chacun des logements ne sera pas atteint. Dans ce cas, l’organisme de financement demandera un amortissement important durant les premières années. 4) Le couple n’a ni les réserves financières, ni les revenus adéquats pour assumer les deux objets. Dans ce cas, l’organisme de financement demandera aux clients d’avoir d’ores

GROS PLAN

Outil technologique de pointe La FinTech MoneyPark propose une expérience client complète, qui allie technologie de pointe et conseils personnalisés. Pour la première fois sur le marché, les acheteurs et vendeurs potentiels de biens immobiliers résidentiels ont accès gratuitement à des données complètes sur le logement qu’ils recherchent ou possèdent déjà grâce à la plate-forme immobilière big data publique et gratuite développée par MoneyPark. La plate-forme permet d’accéder à des informations exhaustives sur le bien actuel ou concernant une potentielle future acquisition. Sur l’interface, il est possible de suivre l’évolution des prix immobiliers dans la zone, les projets de construction mis à l’enquête pouvant influencer le logement, l’accès aux transports et aux commerces. Pour les propriétaires qui envisagent la vente de leur bien, l’outil met à disposition des informations avancées, facilitant la prise de décision, telles que la fourchette de prix de vente de leur bien, son évolution au cours des dernières années, le délai de vente estimatif, les ventes similaires en cours dans la région, ainsi qu’une base de clients potentiellement intéressés par le bien et financièrement pré-qualifiés. Les informations détaillées alliées au soutien d’experts du domaine permettent ainsi de prendre les meilleures décisions en toute simplicité.

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


F I N A N C E

I M M O B I L I È R E

25

et déjà signé une vente à terme du premier logement au moment de s’engager à financer la deuxième habitation. En finalité, il est crucial de faire coordonner les deux dossiers et de bénéficier de l’appui d’un spécialiste dans le suivi de ces opérations, afin d’éviter l’effet du serpent qui se mord la queue: les clients ne vont pas vendre s’ils n’ont pas acheté et ne pourront acheter s’ils n’ont pas vendu. La technologie de pointe, ainsi que les conseils personnalisés proposés par DL MoneyPark, visent à simplifier le processus d’achat et de vente, en proposant un soutien sur les aspects financiers, mais également un accompagnement complet lors de la vente du bien actuel et de la recherche du nouveau bien. n

Faut-il vendre son bien actuel avant d’avoir acheté son nouveau bien?

DL MoneyPark

Genève • Lausanne • Nyon • Vevey • Neuchâtel • Fribourg • Bulle • Morges • Tél.: 022 730 10 10 • info@d-l.ch • www.d-l.ch

CLÔTURES PORTAILS AUTOMATISATION JARDIN

GENÈVE

SUPER SOLDES D’HIVER

Crédits Créditsphoto photo::Adobe AdobeStock Stock--Création Création::www.felix-creation.ch www.felix-creation.ch

www.fulliquet.ch P. FULLIQUET SA 9, route de Cartigny - 1236 CARTIGNY Tél. 022 792 59 11 - 078 689 17 94 - e-mail : pfulliquetsa@hotmail.com

Service de livraison à domicile * Sur tous les articles signalés par une étiquette jaune

MATELAS • SOMMIER • CANAPÉS CONVERTIBLES • LINGE DE LIT 67, rue de la Servette - 1202 Genève - Tél. 022 734 24 34 (tram 14, arrêt Poterie Bus N°3 ou 18)

www.mdl-literie-geneve.ch

Dégustation possible max. 8 personnes prendre rdv. Commander par téléphone au: 022 757 10 20 ou sur notre site.

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


26

C U LT U R E

n LA GRANDE DAME

Coco Chanel: les années suisses Elle repose pour l’éternité en Suisse, à Lausanne. Elle, c’est Gabrielle Chanel, universellement connue sous le surnom de Coco. Un livre est consacré à ses années d’exil en Suisse, œuvre de Marie Fert. Pourquoi Coco Chanel préféra-t-elle vivre et reposer à Lausanne plutôt qu’en France, elle qui incarnait, comme créatrice de mode, le vrai chic parisien?

C

imetière du Bois-de-Vaux à Lausanne, section 9, concession 129130-131. Des cotonéasters rampants ornent une tombe entièrement conçue par Mademoiselle. Un banc de pierre – pour ceux qui voudraient venir la voir - et pas de dalle, car «ainsi je pourrai ressortir si l’envie m’en prend», avait dit Coco Chanel; cinq têtes de lion, le signe animalier personnel de la créatrice, qu’elle utilisa notamment dans les bijoux fantaisie qu’elle fut la première créatrice de mode à vendre dans sa boutique de la rue Cambon à Paris. Et le nombre cinq, allusion au fameux parfum qui fit sa fortune.

Sur la pierre tombale, prénom et nom et deux dates: 1883 et 1971. Longtemps, Gabrielle Chanel mentit à ses biographes, enjoliva une enfance et une jeunesse dont elle tenta d’effacer les aspects les moins reluisants, trompa son monde sur sa vraie date de naissance. Elle chercha en permanence à façonner son histoire, en déclarant dans une lettre écrite en 1946 à Saint-Moritz et adressée à Paul Morand: «C’est la solitude qui m’a trempé le caractère, que j’ai mauvais, bronzé l’âme, que j’ai fière, et le corps, que j’ai solide». La Suisse, un havre de stabilité et de sécurité Pourquoi la Suisse et très particulièrement

Lausanne, qu’elle fréquenta dès 1938, descendant au Beau-Rivage avant de rejoindre d’autres palaces lausannois à cause, paraît-il, d’un toast mal cuit? C’est à cette question que Marie Fert, journaliste en France et en Suisse, a répondu dans son livre «Gabrielle Chanel, les années d’exil» (Editions Slatkine, 2021). Pour Chanel, la Suisse était un havre de stabilité et elle s’y sentait en sécurité. Gabrielle effectua plusieurs séjours en Suisse dès la fin des années vingt, notamment dans les Grisons. Durant l’occupation allemande, Coco Chanel continuera de vendre son fa-

Leave it to Me...™

Assistance Personnelle, Conciergerie & Services Emménagement Trouvez-vous que vous tournez en rond ? Tant de choses à faire… et si peu de temps ? Nous avons les compétences et le savoir-faire pour répondre à tous vos besoins. Notre objectif est de vous redonner du temps pour faire ce dont vous avez vraiment envie !

Alain Godard Courses rapides 076 369 00 86 – alaingodard56@gmail.com

Nos Anges pourront gérer vos attentes avec soin, discrétion et attention aux détails. Assistance Personnelle Déménagement & Emménagement Conciergerie Aide aux petites Entreprises Événements & Soirées Services de Nettoyage Sorties Désencombrement

Organisation de Voyages Mode de vie en Suisse Courses Gestion d'Activités Homme à tout faire Assurances Réparation de véhicules, nettoyage, maintenance Demandez nous...

CONTACTEZ VOS ANGES POUR UNE CONSULTATION GRATUITE! 078 739 22 82

-

angel@leave-it-to-me.ch

-

www.leaveittome.ch

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

www.toutimmo.ch Contact: 022 307 02 20 annonces@toutimmo.ch


C U LT U R E

«Gabrielle Chanel, les années d’exil», de Marie Fert, Editions Slatkine.

meux parfum, le numéro 5. Elle usera de ses bonnes relations avec l’occupant pour défendre ses intérêts et tentera de récupérer la majorité des parts de la société des parfums qui commercialisait le no 5. Mais surtout, elle entretint une liaison amoureuse avec Hans Günther von Dincklage, attaché d’ambassade d’Allemagne à Paris et probablement agent secret nazi. Dans des circonstances

mal connues, elle se retrouva dans le fichier de l’Abwehr, les services secrets allemands, et se prêta à une opération de contact épistolaire avec Winston Churchill en Espagne. À la Libération, Coco Chanel fut brièvement arrêtée. «Sans Churchill, elle était tondue», affirma Edmonde Charles-Roux, sa première grande biographe. Elle s’enfuit alors à Lausanne où elle demeurera plusieurs années. Elle aura une résidence «officielle» à Chardonne et Lutry, à l’adresse de son neveu André Palasse, dont elle s’occupera tout au long de sa vie. Mais elle résidera effectivement au Beau-Rivage à Ouchy, avant de s’installer au Lausanne Palace, puis, en 1966, au Royal Savoy. Selon Marie Fert, Gabrielle Chanel aurait eu un compte bancaire à Genève, à la Banque Ferrier-Lullin, avant de transférer ses fonds à l’UBS de Zurich. Ce lien bancaire explique aussi son intérêt pour la Suisse. Michel Déon dira toutefois «qu’elle aimait vraiment la Suisse et pas seulement pour des raisons fiscales». C’est le calme et la sérénité des

promenades du quai d’Ouchy et dans les Bois du Jorat qui attirèrent aussi Chanel, qui n’était pas trop loin de Paris et de ses affaires. On sait qu’elle se rendait volontiers au Chalet-des-Enfants, pour y savourer une part de flan et un verre de lait. On la voyait aussi accomplir quelques courses à la rue de Bourg et déjeuner à la Grappe d’Or ou à la Pomme de Pin, fameux restaurants lausannois. Coco Chanel loua en 1966 une maison sur les hauts de Lausanne, sise au 18-20 de la route du Signal, tout en continuant de fréquenter les palaces vaudois. «Je campe à Lausanne comme à Paris. Je ne m’installe jamais… J’ai choisi la liberté», assurait-elle à ses rares amis. L’exil d’après-guerre à Lausanne lui donnera l’énergie de dessiner les contours des derniers chapitres de sa vie, notamment sa nouvelle collection en février 1954. Elle meurt le 10 janvier 1971 dans sa chambre du Ritz à Paris et sera enterrée le 14 janvier à Lausanne. n Laurent Passer

#48 Le magazine

27

c’est…

UN TIRAGE CONTRÔLÉ Imprimé à 310’000 ex. / numéro (REMP 2019/2020 : 309’318 ex.) UNE DIFFUSION Sur l’Arc lémanique, de Genève à Villeneuve (VD) DES OBJETS IMMOBILIERS À la vente et à la location dans les cantons de Genève et Vaud DEUX ÉDITIONS PAR AN IMMORAMA Route de Chêne 36 – CP 6255 – 1211 Genève 6 T +41 22 849 65 95 redaction@immorama.ch www.immorama.ch

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


28

U R B A N I S M E

n OUVRAGE DE RÉFLEXION

Des ponts entre les connaissances et les pratiques Comment construire la ville de demain en y intégrant une approche systémique? Pour répondre à cette question, Roderick J. Lawrence, professeur honoraire de l’Université de Genève, vient de publier un ouvrage (en anglais) fondé sur son parcours international. Il propose une nouvelle approche transdisciplinaire qui facilite la mise en relation des savoirs et des savoir-faire issus des architectes, designers, investisseurs, urbanistes, scientifiques, politiciens et citadins. - Vous définissez plusieurs domaines stratégiques essentiels selon vous à la conception et à la rénovation urbaines, que vous abordez à travers de nombreux exemples internationaux. Pourquoi est-il si important d’en tenir compte? - Tout d’abord, les interrelations entre les écosystèmes naturels et construits sont fondamentales, car elles influencent l’avenir de notre planète, la qualité de vie dans nos villes, ainsi que notre santé. Si l’importance de ces interrelations est reconnue par de multiples recherches, nous avons encore beaucoup de peine à changer la façon de concevoir notre habitat. Dans le domaine du logement collectif, par exemple, les caractéristiques des bâtiments résidentiels témoignent de la mise en relation de systèmes de valeurs esthétiques, économiques, éthiques, pragmatiques et sociales. C’est pourquoi, leur synthèse et traduction dans la conception de bâtiments résidentiels est complexe, mais nécessaire, afin de construire un parc locatif attrayant et abordable à divers types de ménages.

Dans le bassin lémanique, il manque une certaine capacité à innover en aménagement du territoire.

Dans un autre registre, la production et la consommation d’aliments (fruits, légumes, œufs, etc.) reflètent la longue histoire des marchés de produits frais en ville (voir les exemples de Londres, New York et Paris). De manière plus large, l’habitat et la nutrition ont une influence décisive sur notre santé et notre qualité de vie; cependant, cela ne représente que rarement une priorité

pour les politiques publiques actuelles. Ces thèmes peuvent été complétés par ceux de la mobilité et des transports individuels et collectifs dans nos sociétés sédentaires, ainsi que par le sujet du bilan énergétique, en lien avec nos styles de vie. Enfin, comment anticiper et planifier des changements majeurs tels que le vieillissement de la population, les épidémies de maladies infectieuses et

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1


U R B A N I S M E

les maladies non transmissibles? Comment planifier pour répondre au changement climatique, à la perte de la biodiversité? De nombreuses contributions et projets novateurs existent aujourd’hui, qui mériteraient davantage d’attention. - Quels conseils adressez-vous aux architectes et bâtisseurs d’aujourd’hui? - Je ne donne pas de conseils, car il n’y a pas de recette miracle! Cependant, je plaide pour une plus grande responsabilité de la part de tous les acteurs et institutions impliqués dans l’aménagement du territoire et la construction des villes, afin de saisir le plein potentiel de ce vaste secteur et mieux répondre aux défis majeurs de nos sociétés (changement climatique, croissance des inégalités face au logement, perte de la biodiversité, santé publique, etc.). Avec les connaissances et pratiques déjà acquises dans plusieurs domaines, la contribution de l’environnement construit comme cataly-

seur de changement est démontrée dans cet ouvrage et illustrée par de nombreuses réalisations présentes à travers le monde. - Quel regard portez-vous sur ce qui se construit dans le bassin lémanique? - Dans un pays aussi démocratique, éduqué et prospère, et une région en pleine croissance démographique et économique, il me semble qu’il manque une certaine capacité à innover, ainsi qu’une vision stratégique à long terme dans les champs que sont l’environnement construit et l’aménagement du territoire. Un véritable projet de société - à mettre en œuvre par la planification collaborative - reste à faire émerger! n Propos recueillis par Véronique Stein Pour commander le livre: https://www.routledge.com/Creating-BuiltEnvironments-Bridging-Knowledge-and-Practice Divides/ Lawrence/p/book/9780815385394

T O U T L’ I M M O B I L I E R • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

29


30 //

GENEVE

-

VAUD4

VILLAS, APPARTEMENTS

4 A VENDRE

EXCLUSIVITÉ

THÔNEX

LE GRAND-SACONNEX

App. de 5P, vue sur espaces verts

App. lumineux et au calme

106 m²

3

125 m²

1

CHF 1’190’000.–

3

2

CHF 1’590’000.–

EXCLUSIVITÉ

SAINT-GEORGE Magnifique villa 5.5 pièces • Sur les hauteurs de la commune à l’abri des nuisances • Villa mitoyenne par les garages, surface habitable d’environ 160 m2 • Jardin aménagé d’environ 233 m2, vue dégagée sur les Alpes

Villa mitoyenne, proche gare CEVA 263 m²

• Un grand garage, 4 places de parc extérieures.

BELLEVUE

GRAND-LANCY 4

CHF 1’820’000.–

Villa indiv. récemment rénovée 256 m²

3

4

2

CHF 1’120’000.–

CHF 1’850’000.–

SOCIÉTÉ PRIVÉE DE GÉRANCE SA T +41 ( 0 ) 22 518 62 67 | vente@spg.ch Affiliée au groupe SPG-Rytz Genève - Nyon - Lausanne

RYTZ & CIE SA NYON-LAUSANNE T +41 ( 0 ) 22 363 60 89 | vente@rytz.com

www.spg-rytz.ch

Affiliée au groupe SPG-Rytz Genève - Nyon - Lausanne

www.spg-rytz.ch

Pour passer votre annonce dans notre journal:

www.toutimmo.ch

Contact: 022 307 02 20 - annonces@toutimmo.ch


EXCLUSIVITÉ

COLOGNY

Réf. Tour-Carrée

CHAMBÉSY

Réf. BA-118271

CORSIER-PORT

Réf. BA-118766

Raffinement, luxe et confort. Hôtel particulier, penthouse et duplex avec vue lac au sein d’une résidence de très haut standing.

Superbe Huf Haus contemporaine et lumineuse. 400 m² utiles, parcelle piscinable d’env. 1’200 m², 5 chambres, garage double.

Magnifique villa individuelle. Rénovée en 2018, 4 chambres, 3 salles de bains, avec piscine et garage fermé.

Sylvia Patella 022 809 00 50

Céline Cerino 022 809 00 74

Sacha Bertocchi 022 809 00 77

Prix sur demande

GENÈVE

Réf. BA-118004

CHF 4’980’000.-

PETIT-SACONNEX

Réf. BA-118713

CORSIER

CHF 4’900’000.-

Réf. BA-118681

Appartement style loft au centre-ville. 314m² habitables, 4 chambres, une master bedroom, dressing, 5 salles de bains, 2 places de parc.

Magnifique appartement de 4 pièces. Résidence de haut standing, 125 m² habitables, 2 chambres, balcon de 15 m², 1 box.

Charmant appartement de 5 pièces au calme absolu. 138 m² habitables, 3 chambres, dernier étage, échappée sur le lac.

Sébastien Rohner 022 809 00 86

Sébastien Rohner 022 809 00 86

Veronica Esposito 022 809 00 71

CHF 4’300’000.-

CHF 1’950’000.-

EXCLUSIVITÉ

PETIT-SACONNEX

Réf. BA-118061

AVUSY

CHF 1’790’000.-

NOUVEAUTÉ

Réf. BA-118829

THÔNEX

Réf. BA-118835 2

Lumineux 5 pièces traversant. 131 m², balcon, dernier étage, 3 chambres, proche des Organisations Internationales, place de parc int.

Charmante maison de village au calme. 90 m² hab., sur trois niveaux, 2 chambres, terrasse extérieure, une place de parc ext.

Pour investisseur: 3 pces vendu loué. 57 m , habitables, balcon de 5 m2 , 1er étage, cave et place de parc en sous-sol.

Sacha Bertocchi 022 809 00 77

Céline Cerino 022 809 00 74

Veronica Esposito 022 809 00 71

CHF 1’750’000.-

CHF 940’000.-

BARNES : achat, vente, projets neufs, location résidentielle – www.barnes-suisse.ch GEROFINANCE | RÉGIE DU RHÔNE : gérance, copropriétés, mises en valeur – www.gerofinance.ch

CHF 575’000.-


32 //

G E N E V EE 4 - VV IALUL DA 4 S EVTI L AL PA PS A RE T E AMP EP NA TR ST E 4 MEN A TVSE N4 D R EA &V AE NL OD UREER FLORISSANT

BASTIONS

PUPLINGE I MAISON MITOYENNE

CHF 1'940'000.-

Tranchées

Local commercial

i

4 chambres 2 salles d’eau Terrasse et jardin 3 places de parking extérieures Env. 170 m2 hab. Natacha Da Silva +41 22 839 09 47

Dans un immeuble datant début XIXe siècle, au rez-inférieur / sous-sol. Arcade / magasin 1 pièce avec WC. Surf. hab. : 33.13 m2 Atelier (anciennement appartement) 3 pièces. Surf. hab.: 65.36 m2 Dépôt. Surf. hab.: 11.09 m2 À rénover. CHF 590'000.-

À deux pas du centre-ville, bel appartement de 6 pièces avec vue sur le lac et l'Église Russe. Salon, salle à manger, 2 chambres et 3 salles d’eau. 2 places de parking intérieures en sus. Surf. hab.: 183 m2. Terrasses: 43 m2.

CONCHES I 6 PIECES D’ANGLE

CHF 2'370'000.-

i

4e étage 3 chambres 2 empl. parking int. Rénové en 2020 158 m2 PPE

CHF 3'500'000.-

Natacha Da Silva +41 22 839 09 47

Chemin Malombré 10 – 1206 Genève T +41 22 839 09 47 – moservernet.ch

Promotion «Les Villas Fleuries»

Dernière villa THPE d’env. 160 m2 SBP avec cuisine ouverte sur séjour/salle à manger, 4 ch., 3 salles de bains. Grand sous- sol. Terrasse et jardin privatif. Parking ext. CHF 2'095'000.-

VESSY

Promotion «Grand-Donzel»

Projet de 4 villas contiguës, env. 130 m2 SBP avec cuisine ouverte sur séjour, 3 chambres, 2 sdb. Sous-sol, jardin privatif et terrasse. 2 places extérieures. Dès CHF 1'650'000.-

Au tor isa tio ne nf orc e

VEYRIER Au tor isa tio ne nf orc e

Au tor isa tio ne nf orc e

VÉSENAZ

Promotion «Les Villas Arizona »

Dernière villa disponible d’un projet de 2, cuisine ouverte sur salon/salle à manger, 5 ch. et 2 sdb. Généreuse terrasse et jardin privatif, grand sous-sol et garage double. CHF 2'930'000.-

COLOGNY

Ch an tie r

en cou rs

VOUS RECHERCHEZ DES BIENS HORS-MARCHÉ ?

Promotion «Fairway»

Livraison des appartements en Septembre 2021. Contactez-nous pour obtenir des renseignements sur les dernières opportunités Prix sur demande

NOUS AVONS PEUT-ÊTRE CELUI QU’IL VOUS FAUT. N’HÉSITEZ DONC PAS À NOUS CONTACTER !

Exc lus vit é

GRAND-SACONNEX

Lumineux 3 pièces neuf

Au 1er étage, appt d’une surface PPE de 63 m2 avec une cuisine équipée ouverte sur le séjour, une chambre, une salle de bains et un grand balcon de 12 m2. Cave. CHF 940'000.-

Agence Immobilière Gérard PALEY & Fils SA • T + 41 22 899 18 00 • www.gpaley.ch


#ProjetsNeufs

CONCHES A VENDRE

2 villas de standing au cœur d’un cocon de verdure 5 pièces, 3 chambres à coucher Surfaces utiles de 262 à 284 m² Vue exceptionnelle sur le Salève Vastes jardins d’environ 174 à 325 m² Dès CHF 2’750’000.Hakima Akasriou promotion.ge@naef.ch – +41 22 839 39 33

villas-arcadia.ch Foncièrement Neufs

[NAEF GE]_PROMO_Les Villas Arcadia, Conches_Tout-Immobilier_204x289mm_20210322.indd 1

26/03/2021 08:39:01


1'200 inscriptions en ligne déjà réalisées !

UN NOUVEAU QUARTIER POUR GENÈVE

Pour réserver votre appartement, inscrivez-vous dès maintenant !

www.evolutionplus.ch Candidature exclusivement en ligne Visite virtuelle disponible avec choix d’aménagement

À LOUER Appartements neufs du 3 au 5 pièces

Logements disponibles dès juillet 2021

GEROFINANCE | RÉGIE DU RHÔNE: gérance, copropriétés, mises en valeur – gerofinance.ch BARNES: achat, vente, projets neufs, location résidentielle – barnes-suisse.ch


Tous types de biens et surtout le vôtre

e bl ni in po r ju is e D u1 a

LA SERVETTE

Réf. 6315.503040

Réf. 810047.000

GENÈVE

Appartement de 3 pièces au 3e étage

Appartement de 7 pièces au 1er étage

• Cuisine agencée et équipée, balcon • Une chambre, salle de bains et WC séparés

• Hall avec cheminée, cuisine, séjour-salle à manger • 3 chambres, 2 salles de bains, balcon

Agnès Eurin 022 809 06 91

CHF 1'850.-/mois

CHF 150.- de charges

FOUNEX

Réf. B-612

CHF 3’200.-/mois

Stéphanie Perrichon 022 809 06 29

CHF 250.- de charges

FLORISSANT-MALAGNOU

Réf R0560

Villa jumelle et studio indépendant – Vue lac

Joli 2 pièces, emplacement privilégié

• Belle pièce de vie, cheminée, cuisine équipée • 4 chambres, dont 1 parentale. Terrasses, jacuzzi et jardin

• Environ 37m2, 3e étage, rafraîchi • Cuisine équipée / séjour, 1 chambre et 1 salle de douche

Ginette Firinu-Gonthier 022 950 97 92

CHF 8’500.-/mois

Charges individuelles

MEYRIN

Réf. R0559

CHF 1’900.-/mois

Marine Caillat 058 219 05 14

Charges incluses

PETIT-SACONNEX

Réf. R0069

Belle maison d'environ 154 m2 habitables avec jardin de 600 m2

Appartement de 6 pièces avec jardin

• Cuisine équipée, grand séjour, cheminée, véranda • 3 chambres, 1 salle de bains, 2 box, 2 places extérieures

• Cuisine équipée, séjour, terrasse et jardin • 2 chambres, 1 Masterbedroom avec salle de bains

Fabien Marty 058 219 05 11

CHF 4’900.-/mois CHF 200.- de charges

Marine Caillat 058 219 05 14

CHF 4'750.-/mois

Charges incluses

gerofinance.ch Genève | Vaud | Fribourg | Neuchâtel | Valais | Zurich


Offrez-vous la nature DONT VOUS RÊVEZ DEVENEZ PROPRIÉTAIRE

À CORSIER À Q U E L Q U E S PA S D U L A C L É M A N

Appartements de standing du 2,5 au 5 pièces jardins • balcons • terrasses

À PARTIR DE

CHF 635’000,-* (place de parc incluse)

The Life Company

+41 800 322 008

capelli-immobilier.ch

(*) Exemples de prix du programme HARMONIA situé route de Thonon 270 à Corsier pour un appartement de 2 pièces (lot B2.1) de 51.2 m2 avec terrasse et place de parc. Les prix indiqués sont des prix indicatifs et sont susceptibles d’être modifiés à tout moment. Dans la limite des stocks d’appartements disponibles sur le programme HARMONIA à Corsier. CAPELLI SUISSE (filiale du Groupe Capelli) – Rue du Général Dufour 20 – 1204 Genève – IDE : CHE-298.227.858. Crédit photo : Shutterstock. Illustrations non contractuelles à caractère d’ambiance. Architecte : Pierre Ambrosetti. Mars 2021.


CHF 3'940'000.Ref. 30772 COLOGNY Cocon à Cologny Spacieuse surface / Rénovée en 2014 / Grand hall d’entrée / Vaste salon-salle à manger / Cuisine aménagée / Suite parentale avec cheminée et salle de bains / 3 chambres / Salle de douche / Salle de bains / Deux boxes.

CHF 1'720’000.Ref. 24711 EAUX-VIVES Espace, calme et fonctionnalité 103 m2 / 4 pièces / 2 chambres / 2 salles d’eau / Cuisine ouverte / Salon salle à manger / Balcon de 11 m2 / Cave / 1 box en sus / Proche commodités.

CHF 3'680’000.Ref. 30130 EAUX-VIVES Attique, vue panoramique Appartement de 7 pièces en duplex / 3 chambres / 1 salle d’eau / 1 salon avec cheminée / 1 cuisine neuve et équipée / 2 balcons / 1 terrasse avec vue sur le lac, le jet d’eau et le Jura / 1 box / 1 Cave.

E ET LUXLME CA

CHF 5'800'000.Ref. 33524 CHAMPEL Plein sud Immeuble récent de belle facture avec piscine / Appartement de 299 m2 / 6 pièces / 3 chambres / Splendide terrasse de 64 m2 plein sud / Loggia de 6.4 m2 / Finitions élégantes / Conciergerie / Vaste local / Box double.

CHF 2'850'000.Ref. 32533 SUCHY Magnifique maison de village (VD) Charmante maison / Entièrement rénovée avec cachet / Hall d’entrée / 2 cuisines aménagées / Salon avec cheminée / Salle à manger ouvrant sur terrasse / 7 chambres / 5 salle de bains / Grande terrasse / Barbecue / Garage fermé pour 3/4 voitures / 3 places de parking extérieures.

CHF 1'345’000.Ref. 32601 THÔNEX Route de Genève Appartement de 4 chambres / 2 salles de bains / Salle à manger / Balcon de 9 m2 / Cave-dépôt de 75 m2 / 3 places de parking en sous-sol / Proche des écoles, transports publics et centres commerciaux / A 15 minutes du centre-ville.

VILLA IÈRE LE N R E D ONIB DISP

CHF 2’580'000.Ref. 33674 VERBIER Appartement de montagne 5 pièces de 110 m2 au 1er étage / 3 chambres / 2 salles d’eau / Salon – salle à manger donnant sur terrasse exposé sudouest / Studio complet indépendant / Local à skis / Cave / place de parking / Cuisine / A 5 minutes des pistes de ski et du centre.

CHF 2’090’000.-

PLATEAU DE PINCHAT Ref. 33096 Promotion Lake Park Magnifique projet de 3 villas mitoyennes bâties sur 2 niveaux + sous-sol / Jardin privatif / 3 chambres / 1 terrasse / Parkings / parc avec un lac et une île / Proche commodités / Ecoles / Transports publics.

CHF 2'350’000.Ref. 33763 TROINEX Magnifique villa jumelée Rénovée en 2015 / Surface utile 230 m2 env. / 3 chambres / 3 sdb / véranda / family-room dans les combles / Joli jardin complanté / Garage / Parkings extérieurs.

COMPTOIR IMMOBILIER SA I comptoir-immo.ch ventes@comptoir-immo.ch - 022 319 88 03


G E N E V EE 4 - AV PA PU AD R4 T E VM I EL NL TA S

ET APPARTEMENTS 4 A

V EN DRE VENTE

38 //

VERSOIX

GENÈVE-RIVE DROITE

JUSSY

BERNEX

• • • •

• • • •

• • • •

• • • •

SUPERBE DUPLEX CONTEMPORAIN

7 pièces de 211 m2 PPE Terrasse de 83 m2 avec vue dégagée Au cœur d’un immense parc, proche lac Box, cave et cave à vin climatisée

Prix: CHF 2’950’000.-

Réf. 33514

MAGNIFIQUE ATTIQUE

6 pièces de 196 m2 PPE Terrasse de 155 m2 Vue panoramique sur les montagnes 2 boxes doubles et une cave

Prix : CHF 2’950'000.-

Réf. 33411

TRIPLEX DANS ANCIEN CORPS DE FERME

6 pièces de 234 m2 PPE Loggia de 11 m2 avec vue dégagée Entièrement rénové en 2015 1 place de parking et une cave

Prix : CHF 1’950'000.-

Réf. 33570

TRÈS BEAU DUPLEX EN ATTIQUE

4.5 p. d’une surface utile de 245 m2 2 balcons d’une surf. totale de 35 m2 Rénové en 2020, ascenseur privatif 5 places de parking et une cave

Prix : CHF 1'890’000.-

Réf. 33832

GRANGE & Cie SA VENTE | 21-23, ch. de Grange-Canal | 1208 Genève +41 22 707 10 50 | vente@grange.ch | grange.ch

G E N E V E 4LO C A U X LOCAL ENV. 60 m2 DE PLAIN PIED ET GRANDE HAUTEUR (5M) + ZONE DE PARKING OU STOCKAGE EXTÉRIEUR DEVANT LE LOCAL D’ENV. 70 m2.

4 A LOUER VIEILLE-VILLE | ARCADE 19.50 M2

À LOUER Saint-Victor 4 CHF 1'400.-/mois immeuble i Magnifique Visibilité Proche de toutes les commodités Libre au 15 avril 2021 Sophie EXCHAQUET DOMS 022 839 09 17

Route de la Maison Carrée 27, dans la zone industrielle du Bois de Bay à Satigny. - Porte sectionnelle. - Zone parking devant les locaux. - Surface neuve sans aucun travaux à prévoir.

CHÊNE-BOUGERIES | BUREAUX 156 M2

À LOUER

Chêne-Bougeries 29

- Mezzanine aménagée et chauffée d’env. 30 m2. - WC ind. avec lavabo et douche. - Coin Kitchenette.

CHF 3'250.-/mois pignon i En Fonctionnel

Loyer mensuel charges comprises : CHF 2’200.- + TVA. Libre dès le 1er Août 2021

Proche tram et commerces Libre de suite

Pour tous renseignements et pour les visites, merci de composer le 079 321 10 70 ou par mail à d.laube@ebual.ch

Sophie EXCHAQUET DOMS 022 839 09 17

Chemin Malombré 10 – 1206 Genève T +41 22 839 09 79 – moservernet.ch

Cette annonce vous coûterait Fr. 361.85 TTC 4 colonnes x 40 mm (N/B) 022 307 02 20


G E N E V E 4LO C A U X

4 A LOUER

// 39

annonces@toutimmo.ch

A LOUER Superbes locaux d’environ 140 m2 Au rez-de-chaussée supérieur d’un immeuble de standing en face du Parc des Bastions. Pièces spacieuses, moulures aux plafonds, parquets, 2 cheminées d’ornement. Locaux en cours de rénovation et aménageables au gré du preneur. Idéal pour un cabinet médical ou des bureaux. Pour visiter:

Tél. 022 716 50 50 - www.burger-sa.ch

BEAU BUREAU QUARTIER PHILOSOPHES

à sous louer Calme, beaucoup de rangements. Loyer CHF 1’100.-

in rocha p e l s ial ez pa spéc anqu

Ne m

Tél.: 079 347 44 39

X U A C O X L U A I C R E M M CO avril 2 1 i Lund

Nouveau départ ? Nouveaux bureaux ? Mandatez-nous au +41 (0) 22 539 11 47 locom@spg.ch

2021

www.toutimmo.ch

SOCIÉTÉ PRIVÉE DE GÉRANCE SA Affiliée au groupe SPG-Rytz Genève - Nyon - Lausanne www.spg-rytz.ch

Nous réalisons les rêves d’enfants gravement malades en Suisse Faire un don: IBAN CH26 0027 9279 2794 5940Y

makeawish.ch

F R ANCE 4 V IL LA , A P PA RTE M E NT

FRANGY - VILLAGE DE VANZY 36, Chemin d'Essertoux

Ancienne maison agricole mitoyenne

E T

T E R R A I N

4 A VENDRE

COLLONGES-SOUS-SALÈVE TERRAIN

Au rez : 2 caves de plain pied + 1 grange Au premier : 3 pièces habitables à rafraîchir Au dessus : joli fenil / volume intéressant Terrain 176 m² - Dossier à disposition

Surface nette mesurée = 560 m² - Vue unique sur GENEVE Equipement à proximité - Libre constructeurs

Prix: 199'900 Euros

Tél. 0033 6 13 35 53 21

Tél. 0033 613 35 53 21

Prix: 329'500 Euros

VALLEIRY - VULBENS Centre 149, Chemin de la Fontaine

Prochaine édition

Dans petite copropriété de 6 logements sur 2 niveaux "Le Lauriane" Propriétaire vend à hauteur sous combles

Lundi 12 avril 2021

2 chambres - 1 pièce indépendante bureau - Balcon couvert Ouest Parking privatif - Garage box fermé - 105 m² de jardin clos Libre, disponible

un T3 - 69 m² - neuf

Contact: 022 307 02 20 annonces@toutimmo.ch

Prix: 299'000 Euros

Tél. 0033 613 35 53 21


La Covid-21 attaque les grandes écoles On va dire «Il fait une fixation, à taper chaque fois sur l’Université, l’Institut et consorts»; non, je n’ai nulle joie à mordre ces êtres qui me furent jadis si chers… et cette fois, je voulais même dire du bien d’une Université… pourtant la plus opportuniste: Webster, où s’est tenu mi-mars un débat de qualité sur «l’indépendance académique dans les pays arabes». Mais dès que j’ai le dos tourné, les premiers de classe se laissent aller… alors je dois laisser sur le champ mes louanges aux uns pour faire d’urgence le constat des dégâts des autres.

J

e le fais chaque fois avec remords, car je tiens le Recteur pour un honnête homme… mais on est là dans un système qui met tout le monde au diapason, comme l’a prouvé le récent Trialogue (gt-initiative.org). Alors, par quoi commencer… quand l’Uni, l’Institut, la Haute école d’art… sous couvert de «Semaine de l’égalité», ou «contre le racisme», ou encore «de la durabilité»… bradent leur âme, justement, pour un plat de lentilles vertes ou rouges? En une page, on ne peut traiter qu’un sujet, alors on va prendre le débat du 22 mars sur… contre… Nestlé… à propos de l’eau (sdd-unige. org/lundi).

Les pionniers sont bien usés Jadis, on accusait le grand capital d’affamer le peuple… or comme au contraire, il le nourrit quand les pays rouges causent famine, on l’accuse alors d’assoiffer le peuple: dix ans, maintenant, qu’on tape sur Nestlé ou Suez à ce propos… par des récits qui – chaque fois que j’ai pu vérifier – étaient de haute fantaisie. Et à chaque fois, on lance l’alerte dans la pose de David contre Goliath ou de Tell contre Gessler… en répétant d’un bout à l’autre que «nous sommes des pionniers, car Nestlé est intouchable en Suisse». Alors, d’accord, soyons bon public… reste une question de logique… hélas! circulaire… donc logique de secte… on va le voir.

Il faut détruire Carthage Au séminaire contre Nestlé soutenu par l’Institut et l’Université, donc, la logique demande de voir ce qu’on n’a pas dit autant que ce qu’on a dit. Et d’abord, pourquoi au podium d’assaut ne se trouvait nul délégué des mairies affectées: Fryeburg au Maine, en premier lieu? Les peuples d’Amérique avaient pour porte-parole surtout des militants des «Six Nations de la Grande Rivière». C’est une question que tout enfant d’Andersen se poserait, mais pas les étudiants avancés à Genève, capitale des droits humains et de la gouvernance climatique. Deuxième question: on dit que Nestlé fait des mil-

lions sur une source payée «cinq cents dollars»: mais alors, les «Six Nations» n’avaient qu’à payer six cents dollars, pour faire des millions moins cent dollars. A nouveau, c’est le genre de questions taboues chez nos étudiants avancés et même chez leurs professeurs engagés. Un peu plus tard et en un autre lieu du crime, les cinq cents dollars étaient devenus des millions (investis… pas gagnés)… et Nestlé était coupable, cette fois, non d’avarice mais de corruption. La preuve? «Ils paient le terrain bien au-dessus du prix… faisant du vendeur un allié à la Mairie… et ils arrosent les associations vertes qui n’osent plus rien dire». Bref, que Nestlé compte trop ses sous ou donne sans compter, c’est la preuve qu’elle est coupable! Ou que la logique du procureur est celle d’une secte? A nouveau, nul étudiant, professeur ou militant ne se perd en tels doutes.

Tout plaignant vit aux dépens de celui qu’il attaque Les orateurs ont tout de même fini par répondre – sans le savoir – à une ou deux de mes objections muettes: Oui, ils ont tenté leur chance devant les tribunaux du Maine ou de l’Ontario… et oui, ils ont perdu leur procès contre Nestlé. On oublie souvent que, dans la philosophie des «populations autochtones», nul contrat étatique n’est légitime sur le sol, les mines, l’eau… car «nous sommes les seuls représentants» des peuples de la région et Nestlé ne doit plus «pomper notre eau». On peut les approuver, mais si c’est la seule manière de concevoir la démocratie, la prospérité et la gouvernance… on a là à nouveau une question qu’on ne se pose pas quand on est professeur ou étudiant d’une grande école vouée aux hautes études. D’autant que – autre réponse donnée d’avance à des gens qui ne posaient pas de questions – les orateurs décrivent la «tactique cynique de Nestlé» comme toujours la même: depuis Vevey, faire la carte des petites villes dans la dèche et abuser de leur candeur pour leur imposer des contrats léonins. A nouveau, nos professeurs et étudiants avancés ne se demandent pas comment,

aux Etats-Unis et au Canada, pays où – selon les époques – le syndicalisme ou le consumérisme fait loi… où les Amérindiens et les Afro-américains ont fini par former de puissants réseaux… où les artistes ne manquent pas une occasion de courir vers les victimes… comment se fait-il que seules les municipalités des Six Nations soient sans défense… au point qu’une oratrice au débat en avait des larmes aux yeux… et mit même le taux élevé de suicides sur le dos de Nestlé. Un seul coup d’œil sur Google affiche assez de scandales et affaires dans les réserves indiennes pour, au moins, poser des questions. Et dans le doute, on trouverait là de parfaits sujets de mémoire… mais ce n’est pas le genre de la Maison… ni celle de la Paix, ni celle du Mail.

C’est plus sorcier qu’on croyait Alors pour finir par un retour au titre: la pandémie semble avoir accéléré la dégénérescence mentale de nos grands temples du savoir. Que faire alors de leurs diplômés, hormis les caser dans une secte chamanique de l’Ontario… dans un labo de socio de l’Unige… dans une agence des Nations Unies… ou dans l’administration de la Ville… ce qui est à peu près la même chose? Quant aux professeurs, dire que ce sont eux qui font la leçon au monde entier sur les «fake news»… dont la «société civile» est – mine de rien – la première source. Pour ma part depuis deux ans, j’ai souvent écrit à Fryeburg, à Lahore (autre ville martyre souvent citée), à l’Onu, à Swissaid… pour avoir l’avis des experts en «accès à l’eau»: je n’ai jamais eu la moindre preuve qu’un(e) habitant(e) était mort(e) de soif ou avait été mis(e) sur la paille par un «water grabbing» de Nestlé (les quantités pompées aux Six Nations étant d’ailleurs – si j’ai bien compté – le centième de l’Allondon). Mais pour chaque vérité, on peut trouver dix mensonges… autant de prétexte à des carrières, des associations, des subventions. Ainsi marche notre société de la connaissance et notre démocratie participative... n

E M P L O I & F O R M AT I O N • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

Boris Engelson


n CAMPUS FORMATION INITIALE

Rejoignez la communauté d’apprentissage Coop! Faire son CFC de gestionnaire du commerce de détail dans un magasin Coop est un gage de réussite. Grâce à une pédagogie innovante et un encadrement de qualité, les jeunes sont amenés à prendre leur destin en main, dès les premiers mois de leur formation. Ils développent progressivement leur autonomie et acquièrent le sens des responsabilités, des atouts essentiels tout au long de leur future carrière.

D

epuis août 2020, le concept de «Coop Campus Apprentissage» propose une approche modernisée et individuelle, basée sur la «pédagogie autodirigée». Les jeunes intéressés par le commerce de détail alimentaire trouveront un accompagnement personnalisé et de bonnes perspectives d’embauche dans l’un des nombreux supermarchés Coop en Suisse. Les apprentis passent par plusieurs étapes et décident, dans une certaine mesure, comment ils souhaitent organiser leur formation initiale, qui débouche sur un Certificat fédéral de capacité (CFC) de gestionnaire du commerce de détail. La possibilité existe aussi de se préparer à l’Attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d’assistant ou assistante du commerce de détail, un apprentissage moins poussé mené en deux ans. Les apprentis sont réunis durant la première année par groupes de six à douze dans un magasin ciblé du canton de Genève. Ils apprennent et travaillent ensemble; ils peuvent échanger et se soutenir mutuellement. Cette forme de campus aide à franchir le délicat passage de l’école au monde du travail. Dans chaque point de vente en question, un collaborateur est désigné comme formateur: ce coach épaule les apprentis, les accompagne et leur transmet les outils nécessaires. Des stages de trois mois sont réalisés dans les différents rayons (fruits et légumes; produits laitiers et boulangerie; alimentation; boucherie, poissonnerie et traiteur) afin de se faire une idée de chaque secteur et de préciser son intérêt personnel. Les apprentis sont ensuite dispersés dans les autres magasins de la région et complètent leur formation (2e et 3e années).

Ancrage dans la pratique Pour développer les compétences opérationnelles, les apprentis sont amenés à réaliser une série d’exercices pratiques. Ces derniers décrivent toujours une situation de départ, dont découlent un certain nombre de tâches à exécuter. Les apprentis doivent les mettre en œuvre de la manière la plus pertinente possible. Ils ont toutefois une large marge de liberté, aussi bien pour la planification et l’organisation des travaux pratiques que pour la manière dont ils souhaitent les documenter (textes, photos, vidéos, etc.). Une plate-forme informatique («Coopilot») est mise à leur disposition, téléchargeable sur smartphone ou ordinateur (une carte cadeau d’une valeur de CHF 500.- est

offerte pour le matériel de base). Les jeunes y intègrent leurs exercices, développent un portfolio et ont accès à leur programme personnalisé. Ces outils numériques - qui correspondent pleinement au langage des nouvelles générations - facilitent la communication entre formateurs et apprenants. Des évaluations (contrôles de la pratique) ont lieu tous les trois mois, ceci afin d’obtenir un feedback régulier; s’ajoutent des auto-évaluations, incitant les apprentis à se positionner et à se poser les bonnes questions. De manière générale, c’est le principe de «boucle d’apprentissage» qui est mis en œuvre: chacun progresse par l’expérience, optimise ses compétences avec l’appui des conseillers qui suggèrent des pistes de réflexion. Cela passe par le droit à l’erreur, pour autant que l’on sache en tirer des enseignements. Et après? A la fin de la formation initiale, les jeunes sont armés pour réussir la procédure de qualification et décider de leur avenir professionnel. Plus de 60% d’entre eux restent chez Coop et gravissent les premiers échelons de leur carrière dans un monde plein d’opportunités. Ils peuvent suivre des formations continues et se perfectionner pour atteindre leurs propres objectifs, ou partir en stage linguistique. Quel que soit le choix de chacun, Coop offre un véritable tremplin vers un avenir souriant! n Véronique Stein www.coopjobs.ch/fr/apprentissage.html

E M P L O I & F O R M AT I O N • N O 1 0 3 0 • 2 9 M A R S 2 0 2 1

41 PUBLIRÉDACTIONNEL

F O RM AT I O N


42 //

EMPLO I

&

F O RMATI ON4 2 9

M A R S

2 0 2 1

4 IMMOBILIER

« Pouvez-vous vous imaginer, en tant qu’expert immobilier et membre d’une équipe, remodeler le secteur de l’immobilier ? Vous souhaitez accompagner nos clients dans leur voyage à travers le monde de l’immobilier ? La transparence et l’indépendance dans le conseil vous tiennent à cœur ? » Si vous avez répondu trois fois oui, rejoignez-nous sans plus attendre !

Pour soutenir notre développement et notre forte croissance continue, nous recrutons des

Expertes immobilières & Experts immobiliers

Qui viendront renforcer nos succursales de Genève, Nyon, Morges, Bulle, Fribourg et Neuchâtel.

Nous vous offrons Une activité basée sur les contacts

humains, le travail d'équipe,

avec l'aide d'une technologie des plus modernes. Dans un cadre

professionnel décontracté et ambitieux, vous bénéficiez d'une grande liberté d'action. Un mode de rémunération à la fois confort et motivation.

simple et transparent offrant

En cette qualité, vous utiliserez notre technologie et ferez fructifier votre esprit d'entreprise : vous accompagnerez nos clients avec des conseils compétents, de la recherche de biens immobiliers, son estimation, à l'acquisition et à la vente. Vous générez une valeur ajoutée à nos clients en répondant à leurs besoins individuels et en travaillant main dans la main avec nos spécialistes en financement immobilier et prévoyance, hautement compétents sur tous les aspects de la propriété. Vous serez soutenu par une gamme complète et en constante évolution d'outils numériques que vous pourrez contribuer à façonner.

n formatio Plus d’in tion : la u st o p &

-l.ch carriere.d

Prochain cahier spécial

Formation Lundi 26 avril 2021

Réservez votre emplacement dès maintenant: T. 022 307 02 34 - annonces@toutemploi.ch www.toutemploi.ch

+ 20 succursales (dont 8 en Suisse romande) | + 300 collaborateurs(trices) | + 3 mia. volume hypothécaire p.a.

4 RECHERCHE

Etudiant HES en informatique de gestion

1 ère

leç

on

g

rat uit ECOLE e* DE NAVIGATION

ecoledenavigation.ch

recherche stage dans entreprise informatique à Genève Compétences avérées en programmation et réseaux sociaux. Faire offre sous chiffre 752 - Tout l'Emploi & Formation 8, rue Jacques-Grosselin, 1227 Carouge

Permis bateau moteur Port des Pâquis - Genève - Tél. 022 731 00 63 *sur présentation de ce bon sur forfait 12 cours. Offre non cumulable


4EMPLOI & FORMATION4 29 MARS 2021

// 43

4 FORMATION

COURS PRÉSENTIELS et COURS EN LIGNE : L'art d'être proche à distance 38 ans

Apprenez une langue en 3 mois !

Anglais • Allemand • Français • Russe + 33 langues particuliers • entreprises • expatriés • diplomates

Diplôme de Secrétariat en 3 à 12 mois Horaires à la carte de 7 h à 22 h • 7 jours sur 7 Premier cours sans engagement

32, avenue de Frontenex - 1207 Genève

022 736 28 74 www.ecole-varadi.ch

ROUMAIN - PORTUGAIS - POLONAIS - JAPONAIS - HONGROIS - HOLLANDAIS

RUSSE - SERBE - SUEDOIS - ARABE

SCHWYZERDUTSCH - SUEDOIS - TURC

ECOLE VARADI SA

FRANÇAIS - ALLEMAND - ANGLAIS - ITALIEN - ESPAGNOL - CHINOIS

38 ans

ECOLE VARADI SA

38 ans

Programmes stimulants et motivants pour enfants et adolescents Allemand • Anglais • Français • Italien + 33 langues

Soutien scolaire • Remotivation Pédagogie personnalisée HP, TDAH, DYS...

Horaires à la carte de 7 h à 20 h • 7 jours sur 7 Premier cours sans engagement 32, avenue de Frontenex - 1207 Genève www.ecole-varadi.ch

022 736 28 74

C R O AT E - F A R S I - F I N N O I S - G R E C

38 ans

ALBANAIS - ARABE - HEBREU

FRANÇAIS - ALLEMAND - ANGLAIS - ITALIEN - ESPAGNOL - CHINOIS

ROUMAIN - PORTUGAIS - POLONAIS - JAPONAIS - HONGROIS - HOLLANDAIS

 Français & English  Cursus solide & innovant  Nouvelles compétences  Focus carrière

B A C H E L O R

T . 02232225 80 - w w w . i f m . c h

/ M A S T E R

/ M B A

Management, International Business Finance, Transformation Digitale, Entrepreneuriat & Innovation

Enseignante en anglais, spécialisée dans les cours individuels pour très jeunes enfants, adolescents et adultes donne

DES COURS D’ANGLAIS A DOMICILE

Excellentes références Tél.: 0033 619 23 05 47


Trosselli Aménagement SA

40, Route du Nant d’Avril 1214 VERNIER – GENEVE Tél. 022 930 06 10 – Fax 022 341 14 10 www.trosselli.com E-mail : info@trosselli.com

MOBILIER DE BUREAU

Action sur les bureaux motorisés

Bureau droit L 1800 x Prof 800 Réglable de 625 à 1275 mm Mémoire à 4 positions 3 coloris de piétement Plateau mélaminé de 19 mm 10 coloris au choix Goulotte d’électrification

Prix T.T.C. CHF 760.Options possibles: Montée de câbles articulée Support unité centrale

Livraison et installation gratuites

Pour les cloisons, les bureaux, un seul interlocuteur et toujours au meilleur prix

Profile for Tout l'immobilier Tout l'emploi

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 29.03.21  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Tout l'immobilier, Emploi et Formation du 29.03.21  

Hebdomadaire gratuit d'annonces immobilières, d'offres d'emploi et de formation

Advertisement