Page 1

RTT à La Poste

Augmenter le temps de travail

Une absurdité totale !!! A un an de l’élection présidentielle, dans un pays qui compte quatre millions de chômeurs, les 35 heures font l’objet d’un « faux débat » mais de vraies attaques idéologiques. Nul ne doute qu’à La Poste, les dirigeants seront très attentifs aux propositions qui seront faites pour augmenter le temps de travail. Si en 2000, le passage aux 35 heures n’a pas engendré "mécaniquement" +10.3 %1 d’emplois en plus à La Poste ; gageons qu’il n’en serait pas de même dans l’hypothèse d’un mouvement inverse. Un retour aux 39 heures, à productivité égale2, supprimerait alors "mathématiquement" 28000 emplois à La Poste !

Les 35 heures : un acquis CFDT La RTT ça se défend ! A La Poste dans les années 70 et 80, la CFDT a porté seule la revendication de la réduction du temps de travail. Notre slogan " 6 jours sur 7 ça suffit " en était la parfaite illustration. Aujourd’hui, la très grande majorité des postier-e-s, de l’agent d’exécution au cadre très supérieur, bénéficie grâce aux 35 heures de " jours de RTT".

La CFDT pour une RTT négociée La CFDT (et d’autres OS, hors CGT et SUD) a signé à La Poste, l’accord Aménagement et Réduction du Temps de Travail (ARTT). Dans tous les bureaux, dans tous les services, des accords ont été négociés pour permettre de dégager des compromis entre soucis d’organisation pour La Poste et attentes des postiers. Si quelques fois cela s’est fait dans la douleur, force est de constater aujourd’hui que personne n’est prèt à lâcher "ses" journées de repos durement acquises.

La RTT : préserve l’emploi Assez des idées reçues ! Contrairement à ce que certains voudraient faire croire, la RTT a permis de créer de nombreux emplois, (500 000 en France et 20 000 à La Poste). Combien même La Poste, comme d’autres entreprises, en a profité pour se réorganiser de fond en comble et dégager un peu plus de gains de productivité ; personne aujourd’hui ne songerait à renoncer aux 35 heures, et surtout pas les organisations syndicales qui ont combattu (…combattent encore) les accords signés….par d’autres!

Le patronat, la droite, mais également certains à gauche, tente de faire croire que l’augmentation du temps de travail permettrait d’augmenter le pouvoir d’achat (on nous l’a déjà fait ce coup là!) et rendrait la France plus compétitive ! C’est faut ! Archi faux ! À la question de savoir si les 35 heures ont affaibli l’économie française, la CFDT répond sans détour : « I ‘affaiblissement de notre économie vient davantage du manque d’investissements dans la recherche, le développement et les politiques industrielles. Une compétitivité hors coût faite d’une synergie entre innovation, qualité du produit et service associé à celui-ci. » Une réponse qui vaut aussi et évidemment pour La Poste.

LES 35 HEURES C’EST LA CFDT 1 2

% de réduction hebdomadaire de travail Ces suppressions seraient à déconnecter des réductions de postes qui continueraient d’être réalisées au titre de la productivité


Le retour de la précarité Oui, les 35 heures sont contraignantes en matière d’organisation du travail, la CFDT ne l’a jamais nié ! Cependant, repasser aux 39 heures entrainera à coup sûr une forte dégradation des conditions de travail. La Poste continuera d’exiger des gains de productivité et pour coller aux « pics d’activités ». Réapparaitront alors les emplois à temps partiel contraints de triste mémoire.

Augmentation du temps de travail : La double peine S’il est à peu près admis, même si ce n’est pas agréable, que la durée de la carrière s’allonge pour faire face au problème de la retraite, allonger dans le même temps la durée du temps de travail revient à sacrifier la santé des salariés qui aujourd’hui déjà souffrent de conditions de travail dégradées dans de nombreux secteurs.

Dès aujourd’hui, il faut dire non à la remise en cause des 35 heures. La CFDT engagera toutes les actions nécessaires pour empêcher tout retour en arrière.

Pour vraiment défendre la RTT, une seule alternative, soutenez l’action de la CFDT ! Le 18 octobre 2011 votez pour les candidats CFDT !  Le 18 octobre 2011 auront lieu les élections professionnelles à La Poste. Elles prendront un caractère particulier du fait qu’elles mesureront l’audience et la représentativité des organisations syndicales sur de nouvelles bases.  Pour être « représentatif » et donc pour avoir le pouvoir de négocier, seules les organisations syndicales ayant obtenu au moins un siège dans les « comités techniques » (nouvelle instance créée dans la Fonction Publique mais également à La Poste) pourront participer aux négociations (au niveau local comme national). Pour obtenir un siège, environ 10% des voix seront nécessaires.

CGT 32,79 %

Rappel des résultats électoraux CAP CCP 2007 SUD CFDT FO CFTC 21,97 % 17,06 % 16,70 % 5,14 %

UNSA 3,66 %

Fédération CFDT Communication, Conseil, Culture, 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris cedex 19 11t0203 FEVRIER 2011

CGC 2,68 %

Les 35h  

Les 35 heures

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you