Page 41

TECHNIQUE

Le style du DS3 s’inspire du grand DS7. Comme sur tout SUV, des éléments plastiques protègent la carrosserie. L’aileron de requin latéral a été conservé.

DS3 CROSSBACK 130 SO CHIC

Il cultive la différence NLongueur: 4,12 m; coffre: 350 l E3 cylindres 1,2 l turbo essence, 130 ch, 1750 Nm; boîte aut. 8 vit.; 0 à 100 km/h en 9,2 s; conso. (essai): 7,3 l/100 km, autonomie:602 km L36 000 fr. Signe des temps, la DS3 passe du statut de berline à celui de SUV. Une mue obligée qui porte une touche premium exacerbée et tapageuse. Vive les losanges Une présentation originale et une ergonomie de bon ton.

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER

F

ace à la «SUV mania», les constructeurs n’ont plus guère le choix: la seconde génération DS3 a donc cédé la place à la version Crossback, un authentique SUV urbain 5 portes. Sa forme bombée et sa garde au sol de 17 cm lui confèrent une prestance que ne laisserait pas supposer sa taille ultracompacte. Fer de lance des ambitions retrouvées de DS, ce SUV se réclame du haut de gamme, avec pour cible les Audi Q2 et Mini Countryman. Pour ce faire, le Crossback emprunte moult éléments stylistiques à son aîné DS7. Le résultat prend la forme d’un menu SUV au design expressif aux penchants blingbling. A témoin les poignées de portes affleurantes dont le déploiement répété à l’approche du véhicule finit par agacer. La facette distinctive du DS3 Crossback est tout aussi marquée dans l’habitacle, placé

sous le signe du losange. Comme sur le DS7, on retrouve donc de multiples éléments ayant cette forme peu usitée. C’est le cas des touches tactiles ornant la console centrale. Si l’ergonomie n’y gagne rien, au moins n’est-elle pas pénalisée. Une fois habitué aux commandes anticonformistes, tout se passe bien à bord de ce cocon stylé. La belle facture des matériaux et les chromes guillochés produisent leur effet. On apprécie aussi l’instrumentation digitale allant à l’essentiel ou encore les SUV urbain distinctif Agencement intérieur Routière confortable Châssis vif et agile Moteur volontaire Entretien gratuit 8 ans Abus des effets de style Habitabilité arrière juste Prix/Options inflationnistes

grands chiffres de l’affichage tête haute (500 fr.). Vu ses dimensions, le Crossback propose un espace assez restreint aux places arrière qui rappelle les citadines, tout comme le coffre dont les 350 l paraissent très optimistes. Cela étant, la banquette offre une vraie place médiane. Appréciable.

Un coffre cubique qui se rapproche furieusement de la catégorie des citadines.

Avaleur des bornes Un brin ferme à basse vitesse, le Crossback dévoile un filtrage de suspension étonnamment conciliant sur autoroute. Au bénéfice d’une acoustique soignée, ce SUV urbain s’avère bien rompu aux longs trajets. S’il ne fait pas oublier la facette très joueuse de la berline, le comportement se révèle agile et assez ludique. Un bon niveau pour la catégorie. Sans déborder de puissance, le 3 cylindres plaît par sa disponibilité et ses reprises franches tout en se montrant relative-

ment discret. Hormis quelques à-coups, la boîte automatique à 8 rapports complète avantageusement le tableau. Revers de la montée en gamme, le DS3 Crossback a des penchants inflationnistes. Si la dotation de base est correcte, les nombreuses options peuplant la liste de prix salent l’addition. C’est le cas des aides à la conduite (niveau 2) et des multiples éléments de rigueur pour personnaliser cet engin ostentatoire à sa juste mesure. ◆ septembre 2019 | touring

41

Profile for Touring Club Schweiz Suisse Svizzera Switzerland

Touring 09 / 2019 français  

Le journal de la mobilité, édition du septembre 2019

Touring 09 / 2019 français  

Le journal de la mobilité, édition du septembre 2019