Page 39

TECHNIQUE

AUDI E-TRON ADVANCED

Pas dans la demi-mesure A la fois limousine hyperconfortable et crapahuteur du dimanche, ce massif SUV électrique est doué d’une polyvalence extrême. TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER

L

a propulsion électrique autorise des cocktails aussi surprenants que détonants. A l’image de cet Audi e-tron a priori lourdingue (2565 kg) et encombrant. C’est que ce SUV a l’art de briller dans de multiples registres. Tout d’abord, ses

Pavé tactile avec écriture superposée.

Un joystick à la forme inédite.

deux moteurs électriques, implantés à l’avant et à l’arrière, rivalisent d’agrément de marche et de tonicité. Un bref effet boost pousse la puissance à 408 ch et le couple à 664 Nm. Autant dire que l’engin se fait jaillissant. Ludique mais gourmand en kilowatts. Cela dit, l’autonomie indiquée par l’ordinateur de bord est crédible, contrairement à maints modèles électriques. Si bien que l’on peut se fier aux quelque 350 km promis à pleine charge de la batterie lithiumion. L’Audi e-tron détient aussi l’avantage d’être rechargeable prestement aux bornes rapides (jusqu’à 150 kW). En option (590 fr.), il est possible de faire monter une deuxième prise de recharge sur l’aile avant droite.

Du genre tapis volant Pourvu d’une suspension pneumatique de série, ce SUV évolue dans un confort généralisé. Les occupants arrière jouissent d’un espace comparable à celui d’une grande berline, tandis que le coffre n’est pas trop prétérité par les batteries. Véritable grande routière, l’Audi e-tron fait aussi bonne figure en parcours sinueux où il enchaîne les virages avec précision. Une conduite du style muscle car étonnamment plaisante. Enfin, tant que les énormes boudins de 21″ parviennent à gérer la masse de ce véhicule pesant, quoique nullement pataud. De toute manière, une panoplie d’aides à la conduite ultrasophistiquées est dispo-

SUV électrique polyvalent Confort/Habitabilité Technologie de pointe Performances/Agrément Autonomie décente Encombrement/Poids Equipement basique Utilité des rétros virtuels

nible. La plupart en option, bien entendu. On citera l’assistant de recul très efficace. On a moins aimé les rétroviseurs virtuels. Cet e-tron est aussi un véhicule du troisième type. Entièrement digitale, l’instrumentation est flanquée de deux écrans tactiles élégamment intégrés à la planche de bord haut de gamme, tout comme la qualité perçue. Et puis, le mode offroad relève l’assiette de ce luxueux SUV, qui se mue alors en tout-terrain capable de tracter 1800 kg. Très fort. ◆

NLongueur: 4,90 m; coffre: 660 l Eélectrique, 361 ch, 561 Nm, batterie 95 kWh; 4×4; 0 à 100 km/h en 5,7 s; conso. (essai): env. 27 kWh/100 km; autonomie env. 350 km L91 800 fr. Legende Legende

SUV presque classique Excepté la calandre semi-fermée et les pinces de freins oranges.

septembre 2019 | touring

39

Profile for Touring Club Schweiz Suisse Svizzera Switzerland

Touring 09 / 2019 français  

Le journal de la mobilité, édition du septembre 2019

Touring 09 / 2019 français  

Le journal de la mobilité, édition du septembre 2019