Page 8

Haute sécurité Les routes suisses comptent parmi les plus sûres de la planète. Des améliorations restent néanmoins nécessaires, selon le bpa, en particulier concernant les risques de distraction au volant. En comparaison internationale, les routes suisses offrent un niveau de sécurité élevé. C’est le constat dressé par le bureau suisse de prévention des accidents (bpa) dans son récent Baromètre de la sécurité routière, qui met aussi en lumière quelques points faibles: la distraction au volant, la vitesse, le port du casque cycliste, la mobilité douce, le nombre toujours plus élevé d’accidentés de la route âgés ou encore une moindre attention des milieux politiques aux questions de sécurité routière.

La Suisse excelle Désormais, le bpa publie chaque année son Baromètre de la sécurité routière, lequel se fonde sur les statistiques d’accidentalité et leur évolution au cours des dernières années ainsi que sur des avis d’experts. Il révèle que le niveau de sé-

curité routière en Suisse compte parmi les meilleurs au monde, avec seulement 31 tués par million d’habitants. Le bpa souligne cependant que cette enviable réalité ne profite pas à l’ensemble des usagers. On constate notamment une absence de progrès dans le domaine de la mobilité douce, une accidentalité en hausse chez les seniors de 65 ans et plus ainsi qu’une augmentation des accidents impliquant les vélos électriques. L’inattention et la distraction arrivent en tête des causes d’accidents graves, suivies par le refus de priorité, la vitesse et enfin l’alcool. Il ressort également que la mise en danger d’autrui demeure un problème central. En effet, la plupart des dommages corporels graves subis sur le réseau helvétique découlent de collisions.

Vélo électrique Les accidents sont en augmentation.

Report à 75 ans du contrôle médical Le Conseil fédéral soutient la proposition de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national visant de reporter à 75 ans révolus – au lieu de 70 – la limite d’âge pour le premier examen d’évaluation bisannuelle de l’aptitude à la conduite. Il préconise cependant des mesures d’information et de sensibilisation afin d’éviter que le report du premier contrôle médical ne déploie pas des effets néfastes sur la sécurité routière. L’an dernier, quel8 touring | juillet / août 2017

que 10 000 personnes âgées ont restitué volontairement leur permis de conduire lors d’un examen de contrôle. En tout, 6000 d’entre elles l’ont fait à l’occasion du premier examen, à l’âge de 70 ans. Le relèvement à 75 ans de la limite d’âge doit permettre de responsabiliser davantage les conducteurs âgés et de tenir compte des progrès technologiques. Aujourd’hui, un nombre accru de véhicules sont munis de systèmes d’assistance facilitant une conduite sûre.

LE CHIFFRE

105 C’est le nombre de véloscargos électriques à louer sur la plateforme carvelo2go. Le réseau de partage de l’Académie de la mobilité du TCS et du fonds de soutien Engagement Migros suscite un vif intérêt. Il est désormais présent à Vevey, Berne, Bâle, St-Gall, Davos, Zurich, Winterthour, Baden et Lucerne. D’autres emplacements devraient voir le jour.

L’INSTANTANÉ

GPS obligatoire! Le conducteur non muni du précieux auxiliaire de géolocalisation risque de connaître des difficultés significatives sur l’échangeur de Huangjuewan, dans la mégapole chinoise de Chongqing. Le monumental ouvrage compte en effet pas moins de 5 étages, 15 embranchements pour changer de niveau ainsi que 8 directions différentes. Un véritable défi au sens de l’orientation.

LA CITATION

«Si on n’arrive pas à supporter la critique, il vaut mieux renoncer à inventer.»

Jeff Bezos, boss d’Amazon, lance constamment de nouveaux projets. En 2018, il entend affréter des vols touristiques dans l’espace.

Touring 07 & 08 / 2017 français  

Le journal de la mobilité, édition du juillet/août 2017

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you