Page 1

00

UN ENGOUEMENT SOUDAIN POUR LES CULTURES DE NOTRE ÉPOQUE

www.tocade.net

tocade ETE 2008

MUSEES

Les bonnes adresses pour l’ete... GRATUIT

Portrait : aLAIN guiraudie Portfolio : Eole


tocade ETE 2008

CD et CD/DVD Collector disponible octobre 2008

2

www.ďŹ l-du-temps.com


EDITO UN ENGOUEMENT SOUDAIN POUR LES CULTURES DE NOTRE ÉPOQUE

www.tocade.net

16 pages pour annoncer ce que sera l’esprit de Tocade, avant la sortie du premier numéro prévue le jeudi 6 octobre. 16 pages pour vous faire goûter ce que nous vous proposerons dans un journal bimestriel et en couleur de 96 pages. 16 pages pour vous donner une idée de l’effervescence culturelle qui règne dans une région qui couvre des départements voisins, divers, riches d’idées, de savoir-faire, d’envies, de bouillonnnements, de créations. De Sète à Pamiers, en passant par Albi, Cahors, Rodez, Toulouse, Lodève, Pézenas ou Aurillac, notre ambition, que l’on peut qualifier d’artisanale puisque nous vous livrerons là un bel objet, sera de faire un tour d’horizon régulier de la richesse culturelle émergeant de ces territoires. Cette publication, initiée par un noyau dur de journalistes, photographes, peintres ou illustrateurs, aura pour seul objectif de mettre en avant des personnes, des mouvements, des entreprises ou des associations qui dynamisent leurs lieux de vie, à travers leurs créations, leurs idées, leurs produits, leur architecture, leur patrimoine. Tocade sera accessible rédactionnellement, mais de qualité. Riche d’illustrations, sans tomber dans le tout image. Nous irons à la rencontre d’un peintre dans son atelier. D’un ouvrier ou artisan dans son usine. D’un chanteur dans son studio de répétition. D’un lieu à raconter. D’un acteur culturel ou d’un décideur à écouter. D’un mouvement à expliquer. Nous voulons mettre en avant ces territoires ruraux souvent délaissés, ces villes moyennes parfois oubliées. Et surtout raconter et valoriser une richesse culturelle et humaine, vivante, très vivante. En attendant de vous retrouver, nous l’espérons, pour une rentrée riche de mots et d’images, cette petite livraison estivale n’a pour seul but que de vous mettre l’eau à la bouche, et les bulles dans la tête. Pour partager avec nous plus tard et le plus longtemps possible, ces caprices, cette effervescence, ces petits désirs, et cet engouement soudain pour les cultures de notre époque. Toutes les cultures, et tous les désirs. La rédaction

tocade ETE 2008

Bienvenue chez Tocade !

3


ZOOM ...

BREVES ... Le Monde fait un détour par Chanac Surplombant la vallée du Lot en Lozère, le petit village de Chanac voit depuis cinq ans le monde faire un crochet par chez lui, à l’occasion d’un festival riche en recontres, débats, gastronomies exotiques et locales, et riche également en musiques venues de tous les horizons. Parrainé par l’acteur Richard Bohringer et par Atefock Amo, président du Festival de l’Aïr au Niger («Chanac, c’est comme Agadez !»), ce 5e Détours du Monde, les 18 et 19 juillet prochains, a un nouveau parrain, l’écrivain, agronome et penseur Pierre Rabhi, l’un des pionniers de l’agriculture biologique. Un festival bien vert donc, et à la campagne, qui accueille cette année sur scène P 18, le collectif de rumba électro issu de la Mano Negra, Mouss et Hakim et leur projet «Origines Contrôlées» et l’afrobeat de Fanga (pour le vendredi 18), et les «rumberos» de Kaloomé, la fantastique Fanfare Ciocarlia venue de Roumanie (l’un des groupes héros du documentaire «Gypsy Caravan» qui vient de sortir en DVD), et la musique mexicaine électro du Nortec Collective, venu tout droit de Tijuana pour une date unique en France (ça, c’est pour le samedi 19). Une belle affiche, peut-être le festival le plus sympa du coin. Renseignements : www.detoursdumonde.org

tocade ETE 2008

Entre Montpellier et Millau, des nuits qui se baladent Ils montent, démontent et remontent. Depuis 3 ans, l’association «Les nuits de Gignac» propose un drôle de festival qui se promène en été entre Béziers, Montpellier et le Larzac. A chaque halte, en bord de rivière ou dans la cour d’un château, les spectateurs ont droit à une soirée en plein air qui a «chacune une identité», précise Amélie. Ces «Nuits Couleurs» proposent restauration, dégustation de vin et concerts tout aussi alléchants, d’un style différent à chaque fois, dans un village différent. Cette balade musicale débute le mercredi 25 juin à Popian, pour s’achever le vendredi 11 juillet à Gignac, en passant par saint-Guilhem le Désert, Bélarga, Jonquières, Le Pouget... etc. Et à chaque fois une belle affiche, qui change de style, avec de beaux rendez-vous comme Jean-Jacques Milteau, No Blues, Poum Tchack, Rona Hartner, La Ley del Son... Et à noter que seules trois soirées sur les onze proposées sont payantes, à des prix modulables et très abordables. Une belle façon de faire un festival. Renseignements et programme complet : www.nuitsdegignac.com

4

Gindou, toujours en haut de l’affiche Pour sa 17ème édition, le festival de Gindou sera consacré aux voyages, aux nomades, aux exilés et aux migrants. Du 18 au 25 août, des films et courts métrages seront proposés, parallèlement à des « apéro-concerts », des expos, et le fameux « débat du mercredi », cette année sur le thème de la migration à travers les films. Chaque jour, vous pourrez rencontrer les invités autour d’un petit verre de Fénélon. Et pour tous les cinéphiles qui rêvent de devenir des stars du scénario, ils pourront exercer leur plume grâce à des stages d’écriture et un concours scénario. Bref, un programme chargé pour cette petite ville du Lot. Renseignements et programme complet : http://gindou.free.fr/

Un Bruit qui court, java par monts et par vaux Il paraît qu’une bande de gens louches et peu scrupuleux, se faisant appeler « UN BRUIT QUI COURT », traîne ses guêtres dans nos campagnes, n’hésitant pas à capturer l’attention du malheureux qui vient à les croiser. C’est en l’an de grâce 2003, alors que les premières gelées blanchissaient les vastes pâtures du Sud du Massif Central que quatre jeunes gens décidèrent de se trouver une occupation afin de tuer le temps et de tromper l’ennui. N’étant pas suffisamment nombreux et musclés pour constituer une équipe de hockey sur glace et aucun d’entre eux n’ayant réussi à comprendre les règles du curling, ils jetèrent finalement leur dévolu sur la musique. Leur terrain de jeux, des chansons à textes aux teintes originales tant leurs influences sont variées. Jenny fit le deuil des poésies de Stone et Charden pour interpréter brillamment des textes inédits. Nico, grâce à ses relations dans le milieu de la guinche aveyronnaise, troqua son assourdissante cabrette contre un bel accordéon. Jeff se résigna à ne plus employer que le son « piano » de son clavier Bontempi, après que les autres aient arraché un à un les boutons qui lui permettaient d’utiliser des sonorités bizarroïdes qui ont données leurs lettres de noblesse aux tubes discos de années 80, et Laulo réussit enfin à sortir quelque chose de sa guitare et cessa ses beuglements « béruréens », même s’il postillonne encore beaucoup quand il chante. La petite troupe fut alors rejointe dans l’hiver 2004 par Roméo et sa contrebasse, qui avait besoin d’affection après avoir été injustement recalé au casting des « Choristes » en raison de sa prétendue petite taille, puis au printemps 2005 par Titi, qui retrouva sa région natale après trois tours du monde consécutifs en Citroën Visa 4x4. N’ayant pas les moyens de s’offrir une boîte à rythmes, le groupe fut rejoint en 2006 par Jaco et sa batterie, de retour de Lamotte-Beuvron où il voulait impulser un mouvement néo-punk chamanique à résonance mondiale. Bref, un bien curieux attelage à découvrir à travers leurs chansons acoustiques tour à tour drôles ou mélancoliques, et qu’on peut trouver maintenant sur galette pur beurre sonore, pour la plus grande joie des oreilles volages.


Estivada 2008 à Rodez

Musée du verre à Carmaux Le Musée du Verre présente sa nouvelle exposition 2008 : « Ombres et Lumières », le Pôle Verrier du Carmausin continu ses recherches esthétiques à travers cette matière mystérieuse au Domaine de la Verrerie à Carmaux. Gérard FOURNIER présente 20 ans de rétrospective : L’Aveyron, sa terre d’origine, lui a offert une variété géologique rare et il le lui rend bien en retranscrivant l’harmonie de la nature dans des architectures savantes faites de pierres et de verres dont lui seul a le secret… Rétrospective également pour Christian ANDRE-ACQUIER, sculpteur sur verre : La mémoire dans la matière comme « une autre façon d’écrire l’homme et de penser l’espace ». Son univers nous porte dans un voyage où se mêle le bois, le verre, la roche et l’eau au travers d’images cueillies dans le sud-ouest de la France, la Bretagne ou encore la Chine. Une palette des dernières œuvres de Jacques BONNAFOUS, artistes verriers contemporains et ancien employé de la Verrerie Ouvrière d’Albi (VOA) habillent de lumière l’une des salles voûtées du sous-sol. Une exposition collective de jeunes artistes orne la galerie contemporaine des jeunes pousses face au désormais célèbre nénuphar de Sandrine Isambert.

Créé en 1995, le festival Estivada s’affirme aujourd’hui comme la vitrine de la création occitane sous toutes ses formes. C’est aussi un rendez vous très attendu par les artistes et le public de plus en plus nombreux (35000 personnes en 2005). D’abord axée sur la musique, l’Estivada a évolué au fil des ans vers un festival pluridisciplinaire alliant la danse, la poésie, le conte, la littérature, le cinéma, les arts plastiques, le village occitan qui rassemble les producteurs, les éditeurs et associations occitanes, des animations… le tout dans un esprit de fête et de « paratge ! ». Ancrée dans les valeurs occitanes, l’Estivada a toujours été « une table d’hôtes » pour les autres cultures : corse, andalouse, celte, bretonne, catalane, gitane, italienne… Le temps du festival est un moment privilégié pour réunir la création occitane, représentée dans toute sa diversité, par les artistes venues de cette Occitanie plurielle.

ACTUALITE

...BREVES

Musée du verre / Atelier Verrier, Domaine de la Verrerie 81400 CARMAUX Tél. : 05 63 80 52 90 - Fax : 05 63 80 52 91

Rétrospective Kisling à Lodève

C’est la première exposition d’envergure consacrée par un musée français à Moïse Kisling (1891-1953). Né à Cracovie, en Pologne, Kisling fait partie des peintres juifs qui s’exilent en France avant la Première Guerre mondiale où ils constitueront l’Ecole de Paris. L’exposition lodévoise présente les tableaux des premières années parisiennes marquées par le cubisme, puis ceux de la période classique (1930-1950). L’exposition réunit 75 oeuvres proposant un regard rétrospectif sur l’ensemble de son travail. Des oeuvres - portraits, natures mortes, paysages - empreintes de sensualité. A ne pas louper.

La sieste à St Tropez, 1916 (détail) - Musée du Petit Palais, Genève - © ADAGP

Du 14 juin au 2 novembre Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 9h30 à 18h Musée de Lodève, Square Georges Auric. Contact : 04 67 88 86 10 ou www.lodeve.com

Michel Cure « Leçons des ténèbres » 26 juin – 21 septembre 2008 Le peintre aveyronnais Michel Cure, enseignant à l’Ecole des Beaux Arts de Toulouse, accroche cet été ses toiles sur les cimaises ruthénoises. Ancien explorateur de la figuration (séries Les vaches ou Ophélie), amoureux de la couleur, il présente désormais ses toiles abstraites. Il explore autant l’acrylique que l’huile ou la tempera, sur des supports aussi variés que le papier kraft ou toile. Amoureux de Klimt ou de Willem De Kooning, Michel Cure continue son parcours et sa réflexion sur l’acte de peindre, avant tout « une chose physique » et sur sa technique de strates et de couches, « paraboles de la vie ». jaillissements de lumières, épaisseurs, grain, transparences, sont les balises picturales posées par des gestes simples et primitifs du coloriste aveyronnais. GALERIE SAINTE-CATHERINE 5, place Sainte-Catherine, 12000 Rodez et CHAPELLE PARAYRE – ESPACE ANTONIN ARTAUD Rue Parayre, 12000 Rodez Renseignements : 05 65 46 69 63

Exposition : Patrice THEBAULT - Balade Notre photographe attitré expose du 27 juin at 15 septembre 2008 à la Halle Viadu de Millau . dans l’espace expositon temporaire vous pourrez retrouver une sélection de photographie issue de son travail sur le territoire Millau Grands Causses qui a donné lieu à l’édition d’un livre en décembre 2007. La Halle Millau Viaduc est un lieu moderne , interactif et d’exposition permanente dédiée aux ponts et oux ouvrages d’art dans le monde Renseignements : www.millau-halle-viaduc.com

tocade ETE 2008

Du 21 au 26 juillet 2008 Jardin public - Rodez (Aveyron) www.estivada-rodez.com

5


6

tocade ETE 2008

PORTRAIT


PORTRAIT

Alain Par : JMF

Photo : Patrice

Thébault

GUIRAUDIE

Repère >>>> Né le 15 juillet 1964 à Villefranche-de-Rouergue, Aveyron Les Héros sont immortels, 1990, court-métrage Tout droit jusqu’au matin, 1993, court-métrage La Force des choses, 1997, court-métrage Du soleil pour les gueux, 1999 (premier film distribué) Ce vieux rêve qui bouge, 2000, primé au festival de Pantin (3 prix), prix Jean-Vigo 2001, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs lors du festival de Cannes 2001 Pas de repos pour les braves, 2003 Voici venu le temps ,2005

Alain Guiraudie est quadra, et rien ne presse. Aveyronnais d’origine «exilé» dans le Tarn, sa passion pour la caméra ne le fait pas pour autant monter à Paris, fréquenter de trop près les médias et les producteurs. Non, il entend rester un cinéaste campagnard, presque un prototype qui ne verra jamais les chaînes de montage, dans un monde du 7e art où le parisianisme est plus qu’une question de mode : une question de survie. Il s’en fout, Alain Guiraudie. Avec trois francs six sous, à la débrouillardise, il fait mijoter son cinéma de terroir avec ce qu’il a sur la table, comme il reste des grands-mères qui font les meilleures soupes dans de vieilles marmites. Question de goût, et de cette manière-là, du goût, il y en a. C’est ainsi qu’Alain Guiraudie se fabriqua tout un petit monde onirique à partir de petits bouts de réalités bien épluchées. Après quelques courts métrages pour se mettre bien en bouche, en 2001, avec un budget minime, ce Jean-Pierre Coffe coco des bobines, plus amoureux des paysages de sa région que des studios de cinémas, se lance dans ses premiers longs. Du Larzac au Tarn, le monde très «social fantasy» d’Alain Guiraudie va se construire : «Du soleil pour les gueux» et «Ce vieux rêve qui bouge» sortiront à six mois d’intervalle, et le second lui vaudra le prix Jean Vigo, et quelques autres encore, à la quinzaine des réalisateurs de Cannes. Tout près du tapis rouge, qu’il reverra deux ans plus tard avec «Pas de repos pour les braves». En 2004, c’est le dernier en date, «Voici venu le temps», pas une vraie réussite mais qu’importe, Alain Guiraudie est à présent suffisamment connu d’une grosse poignée d’irréductibles cinéphiles pour poursuivre son oeuvre, aux bonnes odeurs d’épices locales. Il a pris soin de bien faire mijoter les ingrédients de son prochain film, «Le roi de l’évasion» qu’il tournera au mois d’août, du côté notamment de Saint-Antonin Noble-Val. En attendant, le 25 juin dernier en deuxième partie de soirée, les téléspectateurs assidus de France 3 («la chaîne des régions») auront pu voir son téléfilm, «On m’a volé mon adolescence». Et avoir eu ainsi, pour ceux qui désertent les fast-foods des séries américaines, un avant-goût de la cuisine cinématographique, aussi traditionnelle qu’inventive, de cet homme tranquille.

tocade ETE 2008

Le cinéma de terroir ne manque pas de goût

7


8

tocade ETE 2008

RENE DURAN


9

tocade ETE 2008

PIGMENTS


Le dossier

DOSSIER :

Tous les goûts sont dans les musées Photos : P.

tocade ETE 2008

Texte : P.

10

Thébault Gagnebet

Aller s’enfermer dans un musée en plein été ? Alors que l’on pourrait tranquillement mettre les pieds dans l’eau, les fesses dans le sable, une boisson fraîche à la main. Et pourquoi pas ? Pourquoi ne pas tenter l’aventure de la fraîcheur d’une galerie ? Pourquoi ne pas partir à la rencontre des œuvres de Goya dans le Tarn, celles de la préhistoire à Rodez, les folies contemporaines à Sète ou à Lodève, les courbes classiques de Ingres à Montauban, les dernières merveilles photographiques à Toulouse ou à Lectoure, l’art sacré à Rocamadour… Nos départements regorgent de petits musées classiques, de galeries exposant de jeunes talents, de grands espaces dans lesquels l’on peut admirer les plus grands artistes européens ou mondiaux. D’est en ouest, du nord au sud, il existe un parcours de découverte de notre histoire, de notre culture. C’est ce parcours que voudrait vous faire emprunter Tocade. Dans les méandres des chemins de campagne, au fin fond d’une route départementale, sous le porche d’un village médiéval, dans nos villes moyennes ou dans la touffeur estivale de Toulouse ou Montpellier, il existe une diversité de trésors tout à fait accessibles. Collections permanentes ou évènements de saison, nous vous proposons une sélection large de ces musées, et quelques coups de coeur d’expos ou de lieux à ne pas manquer. Car à déambuler dans nos paysages verts et ruraux, on peut découvrir que tous les goûts sont dans nos musées.


Le dossier

Musée CHAMPOLLION Les écritures du monde Figeac (46)

Jean-François Champollion, déchiffreur des hiéroglyphes, est né à Figeac en 1790. Le Musée présente des collections de natures diverses : documents évoquent la vie et l’œuvre du chercheur, antiquités égyptiennes concernent deux des sujets qui fascinaient particulièrement Champollion : l’histoire des écritures, les dieux et les rites funéraires de l’Egypte ancienne. Adresse : 4 rue des Frères Champollion - 46100 FIGEAC Téléphone : 05 65 50 31 08 - Télécopie : 05 65 50 16 79 - www.ville-figeac.fr/musee/index.ht

Musée FENAILLE Rodez (12)

Musée d’archéologie et d’histoire du Rouergue présentant une collection exceptionnelle de statues-menhirs. Cette traversée dans le temps (de -300 000 ans au XVII ème siècle) débute par une collection unique, celle des statues-menhirs. La plus célèbre est la Dame de Saint-Sernin, exposée dans les plus grandes capitales européennes : à Copenhague, à Paris, à Bonn, à Athènes...Cette collection de statues-menhirs rouergate est la plus ancienne et la plus importante en France. Elles sont la première représentation de l’homme en «grandeur nature».

Adresse : 14 Place Raynaldy - 12000 RODEZ Téléphone : 05 65 73 84 30 - Télécopie : 05 65 73 84 31 - www.musee-fenaille.com

Musée TOULOUSE LAUTREC Albi (81)

Depuis 1922, plus de mille œuvres, tableaux, lithographies, dessins, ainsi que l’ensemble des affiches réalisées par Henri de Toulouse-Lautrec sont conservées et exposées au Musée d’Albi. Cette collection exceptionnelle est présentée au Palais de la Berbie, puissante forteresse du 13ème siècle, qui est ainsi devenue la plus grande collection publique au monde de l’œuvre de Toulouse-Lautrec, né dans la ville en 1864. Adresse : Palais de la Berbie place Sainte-Cécile - 81000 ALBI Téléphone : 05 63 49 48 70 - Télécopie : 05 63 49 48 88 - www.musee-toulouse-lautrec.com

Musée de Lodève

Les collections de géologie, paléontologie et archéologie présentent la région de Lodève depuis 540 millions d’années jusqu’à la période gallo-romaine. Le département Beaux-Arts réunit notamment un ensemble d’oeuvres du sculpteur Paul Dardé et une collection de peintures fin XIXe début XXe siècle :Courbet, Caillebotte, Soutine, Dufy, Gris, Léger, Poliakoff... . Adresse : Square Georges Auric - 34700 LODEVE Contact : 04 67 88 86 10 - Télécopie : 04 67 44 48 33 - www.lodeve.com

tocade ETE 2008

Lodève (34)

11


Le dossier

Plus de 100 musées et galeries répartis sur les 8 départements que nous couvrons, c’est ce que nous vous proposons sur l’infographie ci-contre. Il ne s’agit pas d’une revue exhaustive de tous types de ces musées, mais plutôt d’une sorte de balisage ou de chemin à emprunter et découvrir. Car au-delà des endroits incontournables à fréquenter, il existe de petites curiosités, des trésors cachés ou de nouveaux lieux où aller laisser traîner ses yeux.

CANTAL

LOT Atelier-Musée Jean Lurçat ST LAURENT LES TOURS (46)

ROCAMADOUR

Musée de Cahors - Henri Martin CAHORS (46)

AURILLAC

SAINT LAURENT LES TOURS

LOT

Musée Rignault ST CIRQ LAPOPIE (46)

CAHORS

LANGOGNE

FIGEAC

SAULIAC SUR CELE ST CIRQ LAPOPIE

Musée d’Art Sacré - Francis Poulenc ROCAMADOUR (46)

MENDE

LE PONT DE MONTVERT

RODEZ

TARN ET GARONNE AUVILLAR

PONT ST ESPRIT

AVEYRON

ST JEAN DE VALERISCLE

SALMIECH

ST ANTONIN NOBLE VAL

MOISSAC

GRISOLLES

Musée Municipal VAYRAC (46)

ALES

MILLAU

ROQUEFORT SUR SOULZON

GAILLAC LISLE SUR TARN

pub

ST JEAN DU GARD LE VIGAN

ALBI

Musée de l’Automate SOUILLAC (46)

TARN ET GARONNE

ST PONS DE THOMIERES

Musée Ingres MONTAUBAN (82)

MINERVE

MURVIEL LES MONTPELLIER

MARSILLARGUES

ST GILLES

LATTE

PEZENAS BEZIERS SERIGNAN

BOUZIGUES SETE

AGDE PORTIRAGNES

HERAULT

Muséum d’Histoire Naturelle Victor-Brun MONTAUBAN (82)

FRAC Languedoc-Roussillon MONTPELLIER (34)

parcours à travers sérignan SERIGNAN (34)

Musée de Lodève LODEVE (34)

musée du biterrois BEZIERS (34)

musée du charroi rural SALMIECH (12)

Musée Fabre MONTPELLIER (34)

musée des beaux-arts BEZIERS (34)

Musée Toulouse-Lautrec ALBI (81)

musée des beaux-arts denys puech RODEZ (12)

Musée de Cruzy CRUZY (34)

musée du vieux montpellier MONTPELLIER (34)

Musée de l’Abbaye Saint-Michel LISLE SUR TARN (81)

musée de millau MILLAU (12)

Musée de l’histoire de montpellier MONTPELLIER (34)

musée archéologique MINERVE (34)

Musée du Protestantisme en Haut-Languedoc FERRIERES (81)

musée de géologie pierre vetter DECAZEVILLE (12)

musée de site villa loupian LOUPIAN (34)

musée agathois AGDE (34)

Centre National et Musée Jean-Jaurès CASTRES (81)

musée municipal d’archéologie ROQUEFORT SUR SOULZON (12)

musée paul valéry SETE (34)

musée de l’ephèbe AGDE (34)

Musée Goya CASTRES (81)

musée des arts et métiers SALLES LA SOURCE (12)

musée languedocien MONTPELLIER (34)

muséum d’histoire naturelle BEZIERS (34)

Musée des Beaux-Arts GAILLAC (81)

musée d’archéologie et d’histoire maurice fenaille RODEZ (12)

château et musée MARSILLARGUES (34)

musée de l’etang de thau BOUZIGUES (34)

Muséum d’Histoire Naturelle Philadelphe Thomas GAILLAC (81)

musée municipal d’archéologie ROQUEFORT SUR SOULZON (12)

musée archéologique PORTIRAGNES (34)

musée de la cloche et de sonnaille HEREPIAN (34)

Musée de Préhistoire ST ANTONIN NOBLE VAL (82)

TARN

tocade ETE 2008

MONTPELLIER

LOUPIAN

CRUZY

L’ ANNUAIRE DES MUSéES

BEAUCAIRE

GALLARGUES LE MONTUEUX

HÉRAULT HEREPIAN

12

VILLENEUVE LES AVIGNON VALLABREGUES

SAUVE ST HIPPOLYTE DU FORT

LODEVE FERRIERES

Musée des Arts et Traditions Populaires MOISSAC (82)

UZES

GARD

NIMES

TARN CASTRES

Musée Calbet GRISOLLES (82)

BAGNOLS SUR CEZE

CENDRAS

MONTAUBAN

Musée de plein air du Quercy SAULIAC SUR CELE (46)

Musée du Vieil Auvillar AUVILLAR (82)

ALLENC

SALLES LA SOURCE

Musée Champollion FIGEAC (46) Musée d’uxellodunum - Palais de la Raymondie MARTEL (46)

LOZÈRE

DECAZEVILLE

CABRERETS

Musée de Préhistoire CABRERETS (46)

ST FLOUR RUYNES EN MARGERIDE

MARTEL VAYRAC SOUILLAC

AVEYRON


Le dossier CANTAL

GARD

Ecomusée de la Margeride RUYNES EN MARGERIDE (15)

Musée Georges Borias UZES (30)

Musée de la Haute-Auvergne ST FLOUR (15)

Musée du Vieux Nîmes NIMES (30)

Musée d’Art et d’Archéologie AURILLAC (15)

Musée des Beaux-Arts NIMES (30) Musée d’Art Contemporain - Carré d’Art NIMES (30)

LOZERE Musée vivant de la filature des Calquières LANGOGNE (48) Tour du Villaret ALLENC (48) Ecomusée du Mont-Lozère PNC LE PONT DE MONTVERT (48)

Musée Archéologique NIMES (30) Musée des Cultures Taurines NIMES (30) Musée De La Soie ST HIPPOLYTE DU FORT (30) Musée d’Art Sacré du Gard PONT ST ESPRIT (30)

Beaux-Arts

arts et traditions populaires

Musée Albert André BAGNOLS SUR CEZE (30)

histoire

architecture

Musée Paul-Raymond PONT ST ESPRIT (30)

art contemporain

sciences et techniques

Musée Léon-Alègre BAGNOLS SUR CEZE (30)

Archéologie

arts décoratifs

Musée Pierre-de-Luxembourg VILLENEUVE LES AVIGNON (30) Musée Maison Romane ST GILLES (30) Ecomusée de la Vallée du Galeizon CENDRAS (30)

musée archéologique henri prades LATTES (34)

Musée Minéralogique Ecole des Mines ALES (30)

musée atger MONTPELLIER (34)

Musée des Blasons ST JEAN DE VALERISCLE (30)

agropolis - museum de montpellier MONTPELLIER (34)

Musée Municipal de la Vannerie et de l’Artisanat VALLABREGUES (30)

musée du commissariat de l’armée de terre MONTPELLIER (34)

Musée Municipal Auguste Jacquet BEAUCAIRE (30)

musée municipal d’archéologie MURVIEL LES MONTPELLIER (34)

Conservatoire de la fourche SAUVE (30)

musée sabatier d’eyspéran MONTPELLIER (34)

Vieux village et Musée Communal GALLARGUES LE MONTUEUX (30)

musée de vulliod saint-germain PEZENAS (34)

Musée Pierre-André Benoît ALES (30)

musée de préhistoire régionale et du mégalithisme ST PONS DE THOMIERES (34)

Musée Municipal du Colombier ALES (30)

MIAM SETE (34)

Musée des Vallées Cévenoles ST JEAN DU GARD (30)

Musée des Moulages MONTPELLIER (34)

Musée Cévenol LE VIGAN (30)

Quelques références : Musée Denys Puech Musée Rodin Christie’s Etude Piaza Le Louvre ...

57 rue St Cyrice - 12000 RODEZ (France) Tel : 08 11 65 40 75 - Fax 08 11 65 40 76

www.acf-rayonnages.com

Depuis 1989, le spécialiste du rayonnage pour les musées

tocade ETE 2008

légende

Musée Départemental Ignon-Fabre MENDE (48)

Musée du Chemin de fer NIMES (30)

13


PorTFOLIO tocade ETE 2008 14

Patrice Thébault, 41 ans, est originaire de la région parisienne. Il a longtemps vécu en Alsace-Lorraine avant de venir s’installer en Aveyron. Photographe autodidacte, il se consacre aujourd’hui à tous les sujets portant sur les relations entre l’homme et son environnement, et les questions de patrimoine. Après de nombreux voyages à l’étranger (Maghreb, Antilles, etc...), il travaille actuellement sur des projets de livres (Eole, Métro parisien) au sein des éditions Au fil du temps, dont il est le co-créateur et qui ont déjà publié un ouvrage sur l’Abbatiale de Conques, ou les Grands Causses. Il collabore à de nombreux magazines français et étrangers (Le Figaro, FMR, Le Monde, Friture, éditions Bayard, etc...). Ses travaux d’illustrations sur le patrimoine sont patronnés par l’Unesco. Le portfolio présenté ici est un extrait d’un livre à paraître aux éditions Au Fil du Temps au mois de septembre, consacré aux éoliennes et l’énergie du vent. 06 85 90 63 43 - www.patricethebault.com


15

tocade ETE 2008

PorTFOLIO


CHRONIQUEs CD/dvd

Têtes raides Banco

Les voix du Stade Hélène MORSLY

Expert dans les petites touches peuplant la surface de l’accordéon diatonique, Cyrille Brotto rend album après album une copie poétique de la bête qu’il porte en bretelles, la faisant littéralement respirer par ses interprétations de musiques traditionnelles. A son écoute, le vent chante vraiment. En duo avec le vieux complice Guillaume Lopez, au chant, à la flûte et à la cornemuse, les deux lascars profitent du renouveau du bal traditionnel occitan pour mettre leur grain de sel dans l’histoire. Une histoire de nouveaux troubadours qui vont de bal en bal, dans tout le sud de la France. Le duo Brotto-Lopez, c’est avant tout une question de toucher : c’est du bout des doigts que leur musique trouve grâce. Une musique trad’ digne de chamans.

Le groupe, qui fête cette année ses 20 ans d’existence, nous revient avec un nouvel album studio, «Banco», sorti chez Warner en décembre 2007. Renouant avec des sonorités plus acoustiques que dans le précédent «Fragile», ce dixième disque se veut dense et dansant, chaleureux et, comme toujours, sérieux dans la rigolade. La bande au chanteur Christian Olivier retrouve son instrument de prédilection, l’accordéon, soutenu par des guitares flamencas du meilleur effet. Références de la scène française, les Têtes raides prouvent leur capacité à se renouveler sans cesse, dans une ambiance plus intimiste cette fois-ci. Ils se lancent dans une nouvelle aventure poético-réaliste avec une pléthore d’invités, comme Hakim Hamadouch, musicien de Rachid Taha, qui marie le mandoluth aux compositions des Têtes raides. On peut entendre une profusion d’instruments : guitares sèches, basse, accordéons, batterie, saxophone, flûte, percussions, bendir, saxophone, harmonica, violoncelle… Le mariage du rock, de la musique orientale et de l’acoustique est célébré, confirmant que les Têtes raides sont définitivement inclassables. Derrière ces compositions, le groupe a encore fait preuve d’une écriture singulière, de textes poétiques, parfois politiques, souvent surréalistes. Sont-ils plus calmes, moins révoltés ? Les chansons sont plus introspectives. Mais l’engagement du groupe n’est pas enterré, le titre «Expulsez-moi» l’affirme en dénonçant l’expulsion et plus largement l’exclusion. Dérision, ironie, poésie, rock-musette enivrant, tout y passe. La littérature est invitée avec une lecture passionnée et virulente du texte de l’auteur Stig Dagerman «Notre besoin de consolation est impossible à rassasier», un régal de 20 minutes sur scène. Comme toujours, le livret est une véritable oeuvre d’art avec à chaque page un nouveau dessin signé les Chats pelés.

En 52 mn et des passages dans les stades de rugby de Camarès, Frontignan, Béziers, Le Boucau ou Tarbes, Hélène Morsly, ancienne journaliste de presse écrite qui réalise ici son second documentaire, présente un film impressionniste sur la relation entre rugby, territoires et transmission. A travers des interview des commentateurs de ce sport (journalistes, chroniqueurs ou simples amateurs des bords des stades), c’est «un monde d’où l’enfance émerge au détour de nombreux récits épiques». On y voit Yves Rouquette, le poète de Camarès Jean-Paul Rey, ancien journaliste à Midi-Olympique, ou bien le jardiner d’un stade improbable et à l’abandon, nous faire partager leur passion de ce sport, de cette culture, de ce ciment social bâtissant les relations des villages et des villes, et solidifiant les édifices construits entre générations. Sur un tel sujet, mille fois abordés et souvent caricatural ou pesant, Hélène Morsly parvient à nous amener dans une émotion contenue, fine, introspective, mémorielle. Un vrai regard féminin sur ces 15 brutes et gentlemen qui s’étripent sur le pré, puis boivent, mangent, rient et pleurent ensemble lors des fameuses troisièmes mi-temps ou lorsqu’ils se retrouvent des années plus tard pour évoquer leurs souvenirs d’ovalie.

Format: CD Label: L’autre Distibution

Format: CD Label: Polydor

Format: DVD Une co-production Les Films du Sud/ TLTr

Brotto/Lopez

tocade ETE 2008

Le trad’ à quatre mains

16


CHRONIQUEs livre Paysages de l’Aveyron : Portraits et enjeux Gérard Briane, Didier Aussibal

L’art des cavernes préhistoriques Jean Clottes

N’en déplaise à ces dames des trottoirs et à leur argument publicitaire numéro un qui fait de leur profession «le plus vieux métier du monde», nos ancêtres préhistoriques auraient plutôt pratiqué l’art avant la bagatelle, et ce sur tous les continents, après avoir bien sûr assuré leur subsistance par la chasse et la cueillette. Et certaines de leurs oeuvres, chose sublime, sont remontées jusqu’à nous. Le plus ancien objet gravé d’un motif symbolique date en effet de 75 000 ans, et fut retrouvé en Afrique du Sud. Par chez nous, cette présence presque antédiluvienne de l’art consiste évidemment, pour l’essentiel, en ces peintures préhistoriques qui recouvrent les parois de bons nombres de cavernes sur différents sites européens, et qui datent d’entre 35 000 et 20 000 ans. Jean Clottes, spécialiste international de la question, fait ici un inventaire des oeuvres de nos ancêtres paléolithiques, en une visite guidée de quelque 85 cavernes et des plus de 300 oeuvres qu’elles renferment, de Lascaux à Altamira en passant par Niaux, Chauvet ou PechMerle. L’ouvrage vaut surtout par les superbes photographies de ces peintures ou sculptures préhistoriques, à faire pâlir d’envie bon nombre d’artistes contemporains en mal d’inspiration. Un très beau catalogue des plus vieilles galeries du monde. rénées et Languedoc-Roussillon

Album: 335 pages Editeur : Editions du Rouergue (5 juillet 2007) Collection : ROUERGUE LITTER Langue : Français ISBN-10: 2841567958 ISBN-13: 978-2841567959 Grâce aux exceptionnels travaux de spécialistes du paysage et de ses composantes : géologie, géographie, bâti urbain et rural, histoire, gastronomie, toponymie..., Paysages de l’Aveyron nous propose un inventaire inédit de ce département aux influences à la fois méditerranéenne, auvergnate et languedocienne. Terre de contrastes et d’émotions, l’Aveyron décline des paysages d’une extraordinaire richesse et d’une diversité insoupçonnée, des hauts plateaux de l’Aubrac aux vertes vallées du Tarn ou du Lot, des reliefs surprenants des Grands Causses, aux monts du Lévézou. Entre Cantal et Hérault, Quercy et Gévaudan, véritable patchwork climatique et géologique, l’Aveyron est le théâtre de rencontres insolites, où cohabitent paysages de monts et plateaux cristallins, de causses, de montagnes et de rougiers. Au fil des générations, dans ces paysages parfois arides, souvent sauvages, les hommes ont su s’accommoder du climat, braver les pentes, apprivoiser les roches et transformer une nature souvent hostile en une terre féconde et généreuse. Paysages de l’Aveyron nous présente les grandes entités paysagères du département, que les auteurs décrivent, expliquent, approfondissent, en les replaçant dans l’histoire longue du Massif central et du Rouergue.

Chapiteaux Ste Foy de Conques Patrice Thébault, Robert Taussat

Broché: 96 pages Editeur : Editions Fil du temps Collection : ARCHITECTURE Langue : Français, Anglais ISBN-10: 2952674523 ISBN-13: 978-2952674522 Les chapiteaux de l abbatiale nous invitent à lever la tête pour les découvrir et les observer. Cela rejoint l étymologie puisque ces sculptures sont à la tête, au sommet des piliers qui « verticalisent » notre église. L art roman déploie son savoir-faire avec des formes dépouillées, inspirées des chapiteaux antiques où apparaissent curieusement une tête humaine ou une fleur. Il nous transmet aussi de véritables scènes bibliques ou légendaires, sculptées pour rythmer la déambulation du pèlerin et du visiteur. Patrice Thébault, le photographe, nous fait partager son objectif : donner à voir et à contempler ce que notre regard ne peut découvrir en détail. Et Robert Taussat nous fait partager ses méditations pour nous donner à penser au-delà de la première sensation. Alors laissons-nous aller de l’histoire inscrite sur la pierre aux anges des hauteurs, ainsi que des animaux proches de l humain aux ornements insolites...

tocade ETE 2008

Broché: 352 pages Editeur : PHAIDON Collection : BEAUX ARTS Langue : Français ISBN-10: 0714899674 ISBN-13: 978-0714899671

17


Les Bonnes adresses

pour flaner...

LIEUX DE VIE

Michel Cure ‘‘ Leçons des ténèbres ’’ du 26 juin au 21 septembre

4, rue Séguy 12000 RODEZ Tél. 05 65 68 10 16 Fax. 05 65 68 56 07

Deux lieux pour une exposition Galerie Sainte Catherine - 5 place Sainte Catherine, 12000 Rodez Chapelle Paraire - Espace Antonin Artaud, Rue Paraire, 12000 Rodez

UN ENGOUEMENT SOUDAIN POUR LES CULTURES DE NOTRE ÉPOQUE

www.tocade.net

Route de Trinquiès 12 330 SOUYRI www.tocade.net

Conception : FdT communication - Impression : Graphi Imprimeur - Photographie : Patrice Thébault - juin 2008

Directeur de la Publication : SICHI Stéphane

Vous souhaitez apparaître dans

LES BONNES ADRESSES n’hésitez pas à nous contacter

tocade ETE 2008

Tel/Fax :

18

05 65 60 70 55 ou

regiepub@tocade.net

Editions Fil du Temps - Route de Trinquies - 12330 SOUYRI

Rédacteur en chef : GAGNEBET Philippe Responsable Iconographique : THEBAULT Patrice Direction Artistique : SICHI Stéphane Maquette : SICHI Stéphane - Mini Design Ont participé à ce numéro : FIL Jean-Marie, DURAN René Photographies : THEBAULT Patrice Imprimé par : Graphi Imprimeur - av. de Rodez 12 450 LA PRIMAUBE Tiré à 5000 exemplaires Editée par les Editions au Fil du temps Route de Trinquies - 12 330 SOUYRI Tèl 06 08 54 46 95 - Fax : 05 65 60 70 55 au capital de 1500 €


Bimestriel

Format : 24 x 26 cm 96 pages quadri

www.tocade.net

MUSEES

papier CONDAT SILK, 150g Couverture dos carré papier CONDAT SILK, 250g

Les bonnes adresses pour l’ete... ISBN � 978 �2�952674 5 �5 �3

GRATUIT

Portrait : BEN Portfolio : Eole

Prix de vente : 10 €

Quelques chroniques à découvrir : Vues d’ailleurs Rémy Soulié, journaliste, nous fera partagé son regard «parisien», sans parisianisme ni provincialisme. Une chronique d’en haut, sur les questions d’ici.

Fourchettes et pinceaux Jean-luc Fau, restaurateur à Rodez, a deux passions : la cuisne et la peinture. Il nous livrera ses recettes secrètes, agrémentées de ses propres illustrations.

Brèves de KOAP Bernard Cauhapé, créateur aux multiples facettes, portera un regard décalé, amusé, acerbe, sur lesnombreux lieux et personnages qu’il croise dans ses pérégrinations.

Lieux d’êtres

- vous habitez à l’étranger ou trop loin d’un point de vente - vous voulez l’offrir, quelle bonne idée !!! - vous voulez le recevoir chez vous avant tout le monde - vous voulez nous soutenir...

Un abonnement sans remise !!!

Car nous ne souhaitons pas concurrencer les libraires et au contraire les soutenir... Mais vous avez quand même un cadeau de bienvenue, pour tout abonnement avant le 30/09/2008.

OFFRE DECOUVERTE - 3 numéros

Lignes claires

CD Live Kosk à Onet

Didier Aussibal, architecte de formation, nous parlera de tout ce qui touche de près ou de loin , à (aux) architectures de nos villages, bâtiments, espaces culturels.

L’herbier voyageur Fred Lisak, directeur des éditions Plume de Carotte à Toulouse, vous amènera dans l’histoire des plantes, arbres et fleurs, à travers la présentaion de ses merveilleux herbiers.

Tous les deux mois, vous retrouverez une large présentation de tous les évènements culturels proposés sur votre territoire.

sortie le 06 octobre

www.tocade.net

30 €

Choisissez votre cadeau : Livre Chemin de St Jacques : CONQUES

1 AN de TOCADE - 6 numéros

60 €

Choisissez votre cadeau : DVD collector Kosk à Onet Livre EOLE architecture de vent

L’agenda

Laurent Roustan, journaliste et écrivain, ira flâner dans des villages, lieux ou espaces, pour des récits empreints de poésie et de culture.

00 UN ENGOUEMENT SOUDAIN AUX CULTURES DE SON ÉPOQUE

Les Requins Marteaux Tous les deux mois, nous offrirons un large espace à un auteur de BD ou illustrateur choisi par la maison d’édition albigeoise qui décoince les bulles.

Vous souhaitez vous abonner car :

Bulletin d’abonnement Nom : ............................ Prénom : ......................... Société : ..................................................................... adresse : .................................................................... CP : ..................... Ville : ........................................... e-mail : ....................................................................... Tel : ............................................................................. Mode de règlement :

Chèque

le vin tocade ETE 2008

uNE CULTURE DE TeRROIR Portrait : BEN SAVOIR-FAIRE: COUTELLIER Portfolio : Eole

ISBN � 978 �2�952674 5 �5 �3

10,50 €

BEN SAINT CIRQ lapopie COUTELLIER

Sur facture

Mandat/ Virement

Une facture est envoyée à l’adresse mentionnée sur ce coupon. Entreprises et/ou administrations de la CEE, votre N° de TVA et/ou N° d’exonération de taxe est obligatoire : N° .............................................. A retourner :

Editions Fil du Temps - Route de Trinquies - 12330 SOUYRI

tocade ETE 2008

00 UN ENGOUEMENT SOUDAIN AUX CULTURES DE SON ÉPOQUE

tocade ETE 2008

Le journal que vous venez de feuilleter est un condensé de ce que vous trouverez dans Tocade en octobre. Chroniques, dossier, portrait, zoom, portfolio, brèves, infographies... sont l’épine dorsale d’un journal qui vous réservera de nombreuses surprises imagées et écrites. Autour d’un premier et large dossier qui traitera du vin (terroir, culture, histoire, économies...) nous vous proposerons de nombreuses autres rubriques. Et d’ores et déjà, vous pouvez découvrir ci-dessous le panel de ces chroniques régulières.

L’avenir...

Abonnement

19


TOCADE N°0  

16 pages pour annoncer ce que sera l’esprit de Tocade, avant la sortie du premier numéro prévue le jeudi 6 octobre. 16 pages pour vous faire...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you