Issuu on Google+

UN CONDENSÉ MENSUEL POUR INFORMER ET ÉCLAIRER LES PLANIFICATEURS VOL. 4 No. 1

FÉVRIER 2006

BIARRITZ : les vents, la mer et les affaires Le Casino Municipal Datant de 1929, c’est en 1994 que la ville de Biarritz a décidé de convertir le casino en centre de congrès. Le résultat fût un bâtiment de style Art Déco que l’on trouve d'ailleurs à travers la ville. Le Casino Municipal propose une salle de réception, la Salle des Ambassadeurs, se prêtant aux réceptions de prestige, dîners et expositions. Un théâtre auditorium de 750 places et 8 salles de réunions sont aussi disponibles. Face à l’océan Atlantique, ce complexe possède un prisme de verre qui met toute la baie de Biarritz à vos pieds durant vos événements. S'imposait sur la promenade bordant le casino une piscine d’eau de mer chauffée qui vous fait apprécier le bonheur de la mer même en hiver.

Le Bellevue LA GRANDE PLAGE

DE

BIARRITZ

FACE AU CASINO MUNICIPAL.

E

mpreinte de toute la richesse culturelle et de l'authenticité du Pays Basque, entre mer et montagne, à deux pas de l'Espagne, Biarritz est une destination à la mode depuis l’époque de Napoléon 3. C’est depuis la seconde guerre mondiale que son économie et son offre touristique ont fait d'elle une destination des plus prisées de la France. Depuis deux ans, la politique de la ville est de se tourner vers « sa ville » et l’accent est mis sur le tourisme d’affaires – séminaires, congrès, séjours de stimulation. C’est sur cet aspect que nous mettrons l’emphase afin de présenter ce que Biarritz a vraiment à offrir. Pour répondre aux exigences d’une clientèle d’environ 140 000 congressistes annuels, Biarritz s’est équipée de 3 centres de congrès construits en plein centre-ville, sans compter les hôtels**** qui accueillent des séminaires de façon régulière. Piliers d'une architecture et d'un patrimoine riches, ces deux anciens casinos et cette ancienne gare, sont des structures à la particularité commune d'allier modernité et cachet.

La Gare du Midi Derrière sa façade Art Nouveau, l'ancienne Gare du Midi est devenue en 1991 un espace offrant deux auditoriums pouvant accueillir jusqu'à 1400 personnes. L’auditorium se prête tout particulièrement aux lancements de produits, conventions et aux spectacles et festivals.

Rénové en 1999, ce centre de congrès jouit également d’une localisation sur les hauteurs de la ville, surplombant aussi l'océan. C’est celui des trois centres qui offre le plus d'alternatives mêlant esthétisme et fonctionnalité en terme d’événementiel : • La Rotonde : une salle de 7 800 pieds carrés plongeant sur l’océan qui peut accueillir 1 200 convives. • L’Auditorium (471 places) • La salle de la Rhune : celle-ci permet de recevoir des expositions d’art mais également des réunions. • La salle des vagues : Une salle de 3 740 pieds carrés modulable en 5 salles avec, comme le suggère son nom, une vue sur mer pour rythmer vos événements au grès des vagues. À 5 minutes à pieds les uns des autres, ces sites sont également près de nombreux hôtels qui rivalisent de charme. Aujourd’hui, Biarritz offre un large choix de possibilités pour créer un événement dans des endroits où l’architecture a été préservée tout en s'adaptant aux exigences technologiques de notre temps. Son pari engagé depuis 1991 semble porter fruits puisque la ville voit s'accroître le tourisme d’affaires et de congrès. Elle mène manifestement une politique de préservation de l’environnement à en juger par sa propreté et l’harmonie avec laquelle toute ses structures se marient.

SUITE

À LA PAGE

2


La tradition Basque au service des affaires SUITE DE LA PAGE

d’agences réceptives, les dossiers techniques des centres de congrès et toute l’information touristique et sociale sur la ville. Sur le Web: www.ville-biarritz.fr

1

Cet article a été gracieusement fourni par Jérémie Gabourg, Attaché de presse pour Maison de la France à Montréal (www.franceguide.com). Des informations provenant du Manuel des organisateurs de congrès à Biarritz y ont été ajoutées.

Entre mer et montagne, à deux pas de l’Espagne, Biarritz LE

CENTRE DE CONGRÈS

LE BELLEVUE.

est une destination à la mode.

Elle regorge de traditions Basques et jouit d'un climat doux toute l'année. Les activités les plus populaires y sont biensûr le surf mais aussi le golf avec ses multiples terrains répartis dans la région ou ses fameux centres de thalassothérapie, et bien d’autres encore. Il fait bon d'y goûter et l’occasion d'y développer vos affaires vous donnera une chance de prolonger ces plaisirs…

En bref… Dans le futur Afin d’offrir plus de surface d’exposition, la ville inaugurera en 2007 la Halle Iraty. L’établissement géré par Biarritz Tourisme comptera une halle modulable d’une superficie de 97 000 pieds carrés.

Accès L'aéroport international de Biarritz permet de vous y rendre en 1 h 10 depuis Paris et les nombreuses gares locales sont à environ 4 h 30 en TGV de la capitale.

Plus d’information BIARRITZ

Le site Internet officiel de la ville de Biarritz propose des contacts

2

DEMEURE POPULAIRE TOUT AU LONG DE L’ANNÉE.

FÉVRIER ’06


NOUVELLES

DE L’INDUSTRIE

Explosion des réservations en ligne

demeurent somme toute abordables, bien que leur rang au classement ait légèrement augmenté, notamment à cause de la hausse du dollar canadien qui a fait augmenter le prix des biens explique Danielle Buschen, Chargée d'affaires aux service d'information chez Mercer Canada. Tokyo et Osaka sont les deux villes les plus chères au monde. Les métropoles européennes se classent aux 20 premiers rangs avec Londres qui se retrouve en haut de la liste, notamment à cause du coût élevé de la nourriture et du transport. New York se classe au 13e rang et demeure la ville la plus chère en Amérique du Nord. Les résultats de cette étude servent de barème aux grandes sociétés qui ont à défrayer des coûts de déplacement de leurs employés.

Si vous avez réservé en ligne récemment, vous êtes loin d'être le seul. Selon une firme technologique appartenant à des transporteurs aériens, 400 millions de passagers à travers le monde ont pris l'habitude de faire leurs réservations en ligne et ce 10 ans seulement après l'apparition des technologies qui rendent ce type de transaction possible. SITA Information Networking Computing estime que l’industrie aérienne épargne ainsi 1,2 milliard de dollars US par an en frais de réservation, qui sont normalement supprimés en ligne. www.sita.com

Le Canada, là où la vie est facile

WestJet célèbre ses 10 ans d'existence

Les Canadiens ont beau déplorer leur situation politique, ils n'ont objectivement aucune raison de se plaindre, particulièrement ceux et celles qui vivent dans les grandes villes. Selon un récent sondage, ces dernières offrent une grande qualité de vie à un coût plus qu'abordable. En fait, le coût de la vie y est parmi les meilleurs au monde si l'on en croit les résultats de l'étude annuelle sur le coût de la vie effectuée par la firme Mercer Resource Consulting qui a évalué le coût des biens dans 144 villes réparties à travers le monde, comparant des coûts allant du prix des maisons à celui d'une tasse de café pa exemple. Toronto se classe au 82ème rang de ce palmarès, c'est la plus chère des grandes villes canadiennes qui y figurent. Le faible coût de la nourriture et des services classe Ottawa au 112ème rang dépassant ainsi la ville de Winston-Salem, N.C. Elle apparaît donc comme la ville la plus abordable en Amérique du Nord. Vancouver arrive au 87ème rang, Calgary, au 98ème et Montréal, au 107ème. Les villes canadiennes

FÉVRIER ’06

Le transporteur à rabais WestJet fête sa dixième année en affaires et soulignera cet événement de différentes manières au cours de l'année, en commençant par la remise d'un prix à un passager choisi au hasard sur chacun de ses vols provenant du Canada. Ce concours se déroule au cours du mois de février. Les détails sont disponibles sur le site du transporteur : www.westjet.com

Heureux gagnants Ceux qui portent le même nom qu'un des leaders politiques canadiens ont eu droit à un vol gratuit durant une promotion que WestJet a lancé le 24 janvier, au lendemain de l'élection fédérale qui a porté les conservateurs au pouvoir. Cette occurrence donnait droit à un vol domestique gratuit. Le nom des gagnants Martin 265, Harris 110, Harper 92, Layton 33 et Duceppe 0.

3


Dans cette éditon

MOT du RÉdacteur Une nouveauté et un super concours ! E

6

Tendances à venir L'équipe du Planificateur vous fait part de ses meilleures prévisions pour l’année 2006.

ntrant dans notre quatrième année, nous avons réfléchi à ce que nous pourrions offrir à nos lecteurs et comment nous pourrions répondre au mieux à vos besoins et vous fournir de l'information utile. Dans cette pensée, nous avons recruté une planificatrice - Jyl Ashton Cunningham fait à présent partie de l'équipe du Planificateur et ce depuis janvier. Jyl a travaillé à Montréal, Toronto et en Angleterre en tant que planificatrice, maître traiteur et artiste. Basée aujourd'hui à Toronto, sa riche expérience va désormais vous servir. Son e-mail est le suivant : jashton@theplanner.ca Une fois de plus cette année, nous vous demandons vos commentaires sur Le Planificateur : laissez-nous savoir ce que vous avez en tête! S'il vous plaît, remplissez le formulaire de coordonnées et de commentaires ci-joint et retournez-le par fax ou courrier avant le 28 février 2006. Votre nom entrera automatiquement en jeu pour gagner une semaine de vacances à Cancun, courtoisie de l'hôtel Presidente InterContinental Cancun. Nous avons besoin de ces formulaires complétés par tous nos lecteurs afin de parfaire le contrôle de notre circulation. Toute l'information que nous obtenons de votre part nous aide à garder la publication GRATUITE et viable. Alors pourquoi ne pas rendre la tâche plus gratifiante et originale en récompensant quelques uns de nos lecteurs ? Ceci est un prix incroyable pour seulement nous aider à continuer à vous envoyer le plus informatif des magazines réservés aux planificateurs. Comme mentionné auparavant, nos objectifs sont simples : vous informer et vous éclairer et reverser tous profits accumulés sous forme de bourses éducatives aux planificateurs. Alors merci de lire Le Planificateur et j'attends impatiemment vos commentaires et suggestions en 2006.

7

Perdre ses valises Qu’y a-t-il de pire que de perdre ses valises en voyages d'affaires? Nous analysons le problème pour vous et vous offrons quelques solutions et suggestions.

10

Des moments magique Don Quarles explique comment la musique permet aux planificateurs de transformer leurs événements et d'offrir à leurs invités une véritable expérience.

12

Que se passe-t-il réellement ? Le futuriste Peter de Jager nous apprend que résoudre un problème, c'est d'abord en prendre connaissance.

15

Palper l’impalpable Chroniqueur invétéré et expert en salons, Barry Siskind nous éclaire sur la façon d’animer nos atouts les plus intangibles.

16 Publiée par:

Passer à l’action Les objectifs sont importants mais nous devons savoir comment les réaliser. Bob Urichuck explique comment cela est possible.

2105, rue de la Montagne, bureau 100 • Montréal (Québec) • H3G 1Z8 Téléphone : (514) 849-6841 poste 333 • Fax : (514) 284-2282 Vos commentaires sont appréciés : info@leplanificateur.ca Rédacteur : Leo Gervais Rédactrice adjointe : Camille Lay Traducteurs : Dominique Lamarche, Marc Levasseur Administration : Patrick Galvin, Julie Boisvert Collaborateurs : Michael Ballard, Anne Biarritz, Peter De Jager, Allison Martens, Don Quarles, Matt Riopel , Barry Siskind, Bob Urichuk

Notre mission et notre but Notre mission est d’informer et d’éclairer les planificateurs. Chaque numéro ne contiendra pas plus de 30 à 35 % de publicité (toute cette publicité sera à titre informatif) et le restant de la parution sera réservé à des articles qui aideront les planificateurs d’événements dans leurs activités quotidiennes. Notre but est de remettre annuellement aux planificateurs les profits accumulés, sous forme de bourses d’études continues.

Le Planificateur est diffusé mensuellement à 14 000 professionnels de l’industrie du tourisme et des affaires. Poste-publication No. 40934013

4

FÉVRIER ’06


Tendances à venir en 2006 Mais pour que ces changements se réalisent, il faudra faire appel à la formation. Il est essentiel de pouvoir s'adapter au changement, d'être ouvert à apprendre de nouvelles choses, non seulement parce que c’est nécessaire mais aussi parce que de nouvelles méthodes s’avèrent aujourd’hui plus efficaces, plus faciles et moins coûteuses. Il est important pour les fournisseurs d'investir dans la formation s'ils souhaitent survivre parce qu’elle est à la base d’une meilleure productivité. C’est la qualité et non la quantité qui prime. Avec le vieillissement des baby-boomers, la quantité n’est plus une priorité. La qualité de vie devient, quant à elle, de plus en plus importante. Plus d’hôtels proposent désormais un environnement plus sain à leurs clients : les services les plus populaires sont les chambres équipées de purificateur d’air et de planchers de bois franc ou encore un service de voiture hybride comme celui qui est offert par le Cosmopolitan de Toronto. Pour les planificateurs, la tendance est de retourner aux sources. Comme un bon steak (par exemple chez Moishe’s à Montréal), des légumes frais et une bonne bouteille de vin. Simple et bon. Finie la course à l’extravagance qui nous a tous obsédés à un moment ou à un autre. Les vraies valeurs sont de mise.

DE L'ÉQUIPE DU PLANIFICATEUR

O

n doit réaliser qu'en 2006, le service à la clientèle sera un élément déterminant dans le choix d’un fournisseur. Les prix des biens et services sont quasiment tous compétitifs aujourd’hui et il semble paradoxal que les entreprises qui souhaitent augmenter leur seuil de rentabilité pensent d’abord à réduire le service à la clientèle comme si ce dernier était superflu. De ce fait, il est clair que les hôtels situés dans les grands centres urbains seront appelés à devoir garder leurs portes ouvertes 24 heures par jour. De même pour les services annexes tels que leur centre d'affaires, leur salle d'exercices, leur spa, leur service au chambre (qui a disparu dans bien des établissements) et leur service de conciergerie. Il pourrait aussi être désormais possible d'arriver et de repartir d'un hôtel à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Si vous arrivez par exemple à 8 h, votre chambre vous sera louée pour une période de 24 heures, soit jusqu'à 8 h le lendemain ; un principe qui s'applique peu importe l'heure à laquelle vous arrivez. Ce service est déjà offert dans certains établissements, c'est notamment le cas de la chaîne Delta qui le propose à sa clientèle Privilège. Plusieurs établissements résistent mais nous pensons que ceux qui oseront prendre ce tournant vont prospérer. Les résultats de nos sondages sont constants et clairs sur ce point : les planificateurs et les autres voyageurs souhaitent maximiser leur temps lorsqu'ils sont en déplacement d'affaires Ceci nous amène à la deuxième tendance : l'optimisation du temps. Nous avons tous des contraintes de temps et avons tous plus de travail que nous ne pouvons accomplir. Ainsi, plus il sera facile de faire affaires avec une entreprise, plus elle prospèrera. Il est bien assez difficile de faire chaque chose une fois, qui voudrait les refaire deux ou trois fois ? Tout ce qui peut rendre notre vie plus facile et augmenter notre niveau de productivité devrait donc trouver preneurs.

De nouvelles villes pour nos réunions Nous pensons qu’une autre tendance va se développer : la tenue de réunions dans les villes de second choix. Les grandes villes coûtent cher, le service y est souvent synonyme d’arrogance et on ne sait jamais à quoi s’attendre dans ce monde de folie. Les planificateurs et leurs patrons sont beaucoup moins enclins à courir des risques et, honnêtement, qui est encore prêt à payer les prix exorbitants d’une ville comme New York ? Les entreprises qui n’ont pas encore fait ce calcul sont certainement sur le point de le faire. Il est de plus en plus difficile de faire des profits et les investisseurs (les baby-boomers proches de la retraite) exigent de plus en plus de retours sur leurs investissements. Les entreprises cherchent donc à réduire leurs coûts de déplacement et de réunions sans pour autant en compromettre la qualité. Ainsi, les villes qui étaient jusqu’alors de second choix deviennent plus populaires. Les vidéoconférences sont efficaces dans bien des cas mais rien ne remplace une rencontre en personne. Les gens d’affaires continueront à se réunir mais les budgets ne cesseront de diminuer, rendant ainsi les grandes villes moins accessibles. Finalement, tous les consommateurs veulent un service personnalisé. Le service sera la clé du succès au cours des prochaines années puisque les bons prix ne suffiront plus seulement à satisfaire la clientèle. Les programmes de fidélité commencent aussi à perdre de leur attrait, ce qui nous amène à parler de la dernière tendance en vogue. Nous verrons en effet une recrudescence des retours en argent comptant sur l’utilisation des cartes de crédit. La plupart des cartes de crédit offrent déjà des points de toutes sortes chaque fois qu’on les utilise (selon American Express, les Canadiens détiennent plus de 100 milliards de points de toutes sortes encore inutilisés). Cependant, il devient compliqué d’échanger ses points et fastidieux de gérer différentes cartes et programmes de récompense. Donc à présent, les planificateurs choisissent la facilité en optant pour un remboursement comptant annuel. Mastercard, Amex et Visa offrent toutes ce service de remboursement. La seule tendance qui ne risque pas de changer de sitôt est celle des réservations de dernière minute, des hôtels aux services audiovisuels. Alors que les choses évoluent à un moment donné, le penchant demeure toujours que personne n’ose s’engager. En 2006, ce n’est pas forcément le plus fort qui devrait l’emporter mais bien le plus rapide. Ceux qui réagiront rapidement et offriront un excellent service s’en sortiront parmi les meilleurs. Bonne chance à tous !

Comment jouer au Sudoku? D’origine japonaise, ce jeu de logique consiste en un carré de 9 cases par 9, divisé en grilles de 3 cases par 3. Chaque case doit contenir un chiffre de 1 à 9 de façon à n’utiliser chaque chiffre qu’une fois par ligne, colonne et grille.

Niveau:facile

Réponse à la page 14.

6

FÉVRIER ’06


Perdre ses valises n’est jamais drôle remboursables. Selon l’Office du transport du Canada (OTC), mieux vaut déclarer une valeur plus élevée à l’enregistrement et contracter une assurance supplémentaire auprès du transporteur. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site www.cta-otc.gc.ca, cliquer sur l’onglet Aérien sur la gauche, puis sur la rubrique Prenez l’air averti qui vous mènera directement à un fascicule téléchargeable.

DE L’ÉQUIPE DU PLANIFICATEUR Nota : Ceci est le second article d’une série portant sur les bagages.

L

orsqu’on voyage, nos bagages nous suivent. Enfin… normalement. Parlez-en à ceux qui ont déjà perdu une valise durant le temps des Fêtes ou durant toute autre période achalandée. Ils connaissent parfaitement la frustration qui accompagne ce genre de situation. Chaque transporteur a sa propre politique de réclamation et il est en principe relativement facile de retracer un bagage égaré à condition que l’étiquette d’identification n'ait pas été arrachée en cours de route. Air Canada se vante de retrouver 95 % des bagages perdus et ce, en 24 heures. Les bagages non identifiés sont généralement gardés à proximité pour une période de 5 jours. On peut passer les prendre directement ou encore se les faire livrer par messager. Passé ce délai, les articles non réclamés sont amenés dans un centre où ils seront gardés pendant une période de 3 à 6 mois. S'ils ne sont toujours pas réclamés après cette période, ils seront alors vendus à un marchand de vêtements usagés qui en liquidera le contenu. Le montant alloué au remplacement de bagages perdus varie entre 250 CAD et 2 500 CAD selon le poids du bagage en question. Certains croient ce système inéquitable. Pensons simplement au coût de remplacement d’une cravate en soie qui ne pèse presque rien mais vaut plus de 200 CAD. Les transporteurs excluent généralement tout article de valeur comme l’argent, les bijoux, l'argenterie, les certificats d’actions et les appareils électroniques de la liste des objets

FÉVRIER ’06

Les correspondances au banc des accusés Les vols de correspondance posent un problème, surtout lors des retards au décollage qui raccourcissent le temps alloué aux bagagistes pour transférer les valises entre les vols. L’OTC propose quelques astuces afin de réduire les chances de voir ses bagages endommagés, de les perdre ou d’attendre leur arrivée sur un prochain vol : - Enlevez les étiquettes d’identification des voyages précédents. - Identifiez tous vos bagages à votre nom et ajoutez-y le nom d’une personne-ressource ou de l’hôtel où vous logerez. Inscrivez votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone à l’intérieur de vos bagages, ce qui pourrait servir au cas où les étiquettes d’identification disparaîtraient. - Faites une liste du contenu de vos bagages et gardez-la avec vous.

SUITE

7

À LA PAGE

8


Coursiers à bagages : un service de plus en plus apprécié SUITE DE LA PAGE

- Assurez-vous que vos bagages soient bien emballés. Si vous devez vous asseoir sur votre valise pour la boucler, c’est qu’elle est probablement trop pleine. Les transporteurs ne dédommagent pas les passagers dont les bagages ont été endommagés parce qu’ils étaient trop remplis.

7

- Apportez un nécessaire de nuit dans votre bagage à main au cas où. - Gardez avec vous vos médicaments et les équipements médicaux dont vous avez besoin. Insuline, prothèses, lunettes et médicaments sous ordonnance devraient être transportés dans votre bagage à main. Assurez-vous que chaque médicament soit dans son contenant original sur lequel on retrouve le nom du médecin et toutes les informations pertinentes. - Gardez précieusement le coupon de confirmation de l’enregistrement de vos bagages, sans lequel il est difficile de les réclamer. - Gardez une copie de tous les rapports de perte, de toute réclamation et de tout échange de correspondance avec le transporteur. Gardez aussi vos billets d’avion et le ticket d’enregistrement des bagages. Dans le cas où vous voyagez avec plus d’un transporteur, le dernier sera celui à aviser de la perte de vos bagages même s’ils ont été perdus au cours de la première étape de votre voyage car le dernier transporteur est légalement responsable du recouvrement de vos bagages et du traitement de votre réclamation. - Certains transporteurs peuvent vous offrir de l’argent dans l’immédiat si vos bagages ne sont pas retrouvés rapidement. Le montant généralement offert suffit à se procurer des articles de toilette et quelques vêtements. Remarquez cependant que la somme qui vous est versée est considérée comme une avance et sera déduite du montant de la réclamation. - Gardez contact avec le service de réclamation des bagages du transporteur en cause tout au long du processus. Au besoin, plaignezvous auprès du Commissaire aux plaintes dans le transport aérien si vous considérez que les délais sont trop longs ou que vous jugez la compensation qui vous est offerte insuffisante.

Les coursiers à bagages Les retards sont monnaie courante dans les aéroports surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001 en raison des mesures de sécurité accrues. Cette situation a donné naissance à une nouvelle industrie, celle des coursiers à bagages. Luggage Express a enterpris ces activités ces opérations aux États-Unis en 2001 en transportant entre 30 et 40 bagages par mois principalement pour le compte d’une clientèle de dirigeants d’entreprise. Elle transporte aujourd’hui plus de 25 000 bagages par mois et travaille en partenariat avec Fed Ex, UPS et DHL. Elle propose de récupérer les bagages directement chez le client ou à l’une des 9 000 stations postales réparties à travers les États-Unis. Ce service coûte approximativement 90 USD. Un service à domicile est disponible au Canada et on entrevoit la possibilité de l’offrir dans différents points de service. La demande, croissant au rythme de 25 % par mois, engendrera certainement une baisse des prix de ce service. Tous les bagages livrés au comptoir de ces entreprises sont soumis à de rigoureux contrôles, incluant un passage aux rayons X ou encore des fouilles manuelles aléatoires. Mais la grande différence réside dans le fait que le client n’a plus besoin de rester sur place pour s’assurer que le tout se déroule sans accrocs. Les bagages sont généralement récupérés de 2 à 3 jours avant le départ, ce qui laisse amplement le temps d’ajouter ou de remplacer un bagage si les contrôles posaient problème.

8

FÉVRIER ’06


Sélection de bagages en vogue À la recherche d’un sac esthétique et pratique J

’ai eu récemment l’occasion d'observer une valise vraiment impressionnante d’une compagnie appelée Henk. Faite de fibre de carbone, elle est dotée d’un caisson conçu par les designers du Sony Trinitron et est fabriquée à la main uniquement en séries de 3 000. Cette petite beauté coûte même plus cher qu’une Toyota Corolla toute équipée de 20 000 CAD, mais cela vaut le coup de réaliser où les millionnaires peuvent ranger leurs vêtements en voyage. (www.henk.com) Pour le commun des mortels, il y a toujours une multitude de sacs tout aussi attrayants, solides et à moins de 400 USD. La liste ci-après vous donne une idée des bagages à roulettes les plus vendus. La plupart peuvent être trouvés moins cher que le prix suggéré.

Si vous ne pouvez vous empêcher de voyager léger, ce sac est pour vous. Le modèle Expandable Upright offre de l'espace supplémentaire ainsi que de la place pour 3 ou 4 items à suspendre. Sur le Web : www.briggs-riley.com ••• Briggs & Riley Modèle : 22" T3 Transporter Expandable, à roulettes au style Suiter Taille : 13,5 x 22 x 9 pouces Prix : 395 USD C'est le plus populaire pour les voyages de 4 à 6 jours. Ses caractéristiques incluent un compartiment principal expansible (2"), des pochettes intérieures pour accessoires et une protection pour vêtements amovible. Sur le Web : www.tumi.com •••

Briggs & Riley Modèle : 21", bagage à cabine Expandable Upright #TD-U521X Taille : 14 x 21 x 8,5 pouces Prix : 249 USD

Deux choix populaires

De gauche à droite sur la photo, vous trouverez le Werks Traveler 2.0 de Victorinox (Swiss Army) et le Victorinox Medium Cruiser. Le Werks Traveler se vante d'une capacité de 20% plus grande et d'un poids de 30% plus léger que les autres bagages sur le marché, ainsi qu'une poignée ergonomique rotative Geluxe™. Prix suggéré en magasin : 325 USD Le Medium Cruiser a également une poignée rotative légère en aluminium de type Rev360 ainsi qu'un axe rotatif sur la partie du bas pour des manœuvres optimales. Il s'ouvre comme un livre et offre un compartiment de rangement spacieux. Des poignées à chaque extrémité de la valise permettent de mieux l'agripper. Prix suggéré en magasin : 245 USD Photo à la courtoisie de Mr. Azad Abbasi du magasin Le Fil de Cuir, 550 rue Sherbrooke O., Montréal, Que. Tel : (514) 849-0136. Sur le Web : www.lefildecuir.com

FÉVRIER ’06

9

Samsonite Modèle : 24" Sahora Spinners Hybrid Upright Taille : 17,5 x 24 x 9,5 pouces Prix : 280 USD Les 4 roulettes tournantes permettent de diriger facilement la valise dans toutes les directions. Faite de tissu polyester durable, elle est renforcée d'un ABS. Dotée aussi d'un intérieur pratique avec des pochettes Wetpack™ et d'autres cabas d'organisation à l'extérieur. Sur le Web : www.samsonite.com Certains sites Web comparent de façon excellente les caractéristiques et les prix des bagages. L'un des meilleurs est certainement le www.bizrate.com qui propose un maximum d'information. •••


Des moments magiques créés par la musique (Le texte suivant est le premier d'une série de trois articles portant sur l'usage de la musique pour enrichir vos événements spéciaux et réunions de groupe). Ce premier article relate la façon dont la musique crée l'ambiance d'un événement et explique comment différents genres musicaux influencent l'humeur des invités.

cette musique est à peine perceptible mais son absence se ferait cruellement sentir. Il est généralement difficile de trouver ce genre de musique à moins de passer de nombreuses heures à écouter pistes après pistes les compilations disponibles chez HMV ou les magasins locaux. La plupart du temps, cette musique doit être créée sur mesure de manière à satisfaire aux attentes du client. Il faut aussi prévoir certains ajustements durant d’un événement, notamment lors de l'accompagnement d'une projection au cours de laquelle les images et l'éclairage changent. L’ambiance musicale (ou la « palette musicale » comme j’aime l’appeler) devrait donc en tenir compte et contenir des morceaux qui permettront d'accentuer ces changements. Certains producteurs d'événements sont reconnus pour concevoir des événements à partir de pièces musicales. C’est notamment le cas de Jocelyn Flanagan, PDG de la société E=mc2 de Calgary, lauréate du prix Best Theatrical Production du Special Event Gala Awards qui s’est déroulé à Dallas en janvier. Selon elle « La musique porte à la créativité, évoque les souvenirs et stimule l’imagination. Un événement reste incomplet sans musique! » La musique peut aussi être une façon peu coûteuse de transformer radicalement un espace donné. Il arrive que le fabuleux décor, que les accessoires et les meubles auxquels vous rêviez soient hors de prix. Une musique appropriée ou un programme de musique « live » et des rideaux judicieusement placés peuvent alors donner lieu à une toute autre allure. La prochaine fois que vous planifierez un événement avec un client, il vaudrait la peine d’inclure le concept musical aux sessions de remue-méninges. Préparez une série d’échantillons et n’ayez pas peur d’y inclure des pièces uniques ou des chansons qui n’ont pas encore été entendues. Vous pourriez ainsi encourager la création de nouveaux souvenirs pour votre client et ses invités.

DE DON QUARLES

L

a musique fait appel à tous les sens. On peut en fait l'entendre, la ressentir et même la voir, ce qui explique que le genre de musique de fond jouée lorsqu'on travaille (ou que l'on joue) affecte notre humeur de façon certaine. Il nous est tous arrivé de nous rappeler un souvenir en écoutant un morceau de musique ou une chanson particulière. Cette capacité de la musique à éveiller les souvenirs est une arme puissante qui permet aux producteurs d'événements d'offrir à leur clientèle une véritable expérience au lieu de la convier à un simple rassemblement. Régulièrement, de nouvelles modes musicales s'imposent dans notre industrie. Qu'il s'agisse de jazz, de R&B à pleins tubes ou encore de la bande musicale du dernier film en vogue au club vidéo, la musique doit susciter un sentiment que votre client souhaite encourager auprès de ses invités. Il est rare que la musique ne fasse pas partie des ingrédients de base d'un événement à succès. La plupart du temps, les professionnels de l'événementiel choisissent d'abord un thème en fonction des exigences de leur client et ensuite essaient d'y accoler une musique. Je crois que le choix musical devrait plutôt faire partie intégrale du thème et des objectifs du client. Qu'elle serve à mettre de l'ambiance dans un cocktail de réseautage ou qu'elle accompagne le clou de la soirée lors d’un dîner, la musique doit mettre en valeur tous les aspects d'un événement.

Prochain article : La SOCAN, qu’est-ce que c’est?

Où trouver la musique recherchée? On peut rehausser un événement à l'aide de musiques connues. On peut alors prédire les différentes réactions à venir. Un mouvement de la bande musicale de Howard Shore pour la trilogie Le seigneur des anneaux évoquera certainement des images aux invités. Ou encore, la chanson très populaire intitulée Celebration de Kool and the Gang, entendue des milliers de fois, produit toujours le même effet. Il suffit de savoir choisir une musique qui se marie au thème retenu et qui rencontre aussi les objectifs de l'événement. La musique doit souligner et faire briller le programme d'un événement et non le dominer. Dans le cas d'une réunion de motivation durant laquelle le client souhaite que les représentants des ventes fassent un plein d'énergie pour leur session matinale, assurez-vous de choisir une musique qui reflète le dynamisme souhaité. Le choix musical sera sensiblement différent pour une soirée gala qui se déroule sur un thème médiéval! La musique peut être diffusée à partir de CD et de haut-parleurs à travers a salle ou être jouée par des musiciens placés stratégiquement de manière à pouvoir créer différents climats. On peut se procurer la plupart des musiques sur CD chez un disquaire local ou à la bibliothèque publique la plus proche.

Don Quarles produit des événements depuis plus de 20 ans. Il est aussi un auteur-compositeur accompli. Il est présentement producteur d’événements au Hummingbird Centre for the Performing Arts de Toronto. On peut le joindre à : dquarles@istar.ca

LE GUIDE ANNUEL DES SITES D’ÉVÉNEMENTS MONTREAL EST MAINTENANT DISPONIBLE POUR SEULEMENT 12,95$. POUR TOUTE INFO, (514) 849-6841 EXT. 331

Musique en boîte ou personnalisée? En tant qu'auteur-compositeur, je préfère utiliser une musique d'ambiance, d'atmosphère et d'environnement. Dans bien des cas,

10

FÉVRIER ’06


FÉVRIER ’06

11


Que se passe-t-il réellement ? DE PETER DE JAGER

S

i on ignore ce qui se passe réellement, on est condamné à s'enfoncer de plus en plus profondément lorsque vient le temps de faire face à un problème donné. J'ai récemment eu l'occasion de valider ce principe en observant un agent de bord suivre aveuglément la consigne lors d'un atterrissage à l'Aéroport Pearson de Toronto. La consigne en question dit qu'il faut placer le siège des passagers en position verticale avant l'atterrissage. La personne qui était assise à quelques sièges de moi éprouvait alors quelques difficultés à s'y conformer. Son siège refusait de se bloquer dans la position requise et retombait obstinément à une inclinaison de 10 degrés, une position des plus inconfortables. Suivant la consigne, l'agent fit déplacer le passager dans le siège situé juste derrière celui qui refusait de garder la position recommandée. Solution intéressante s’il en est une, le passager se retrouva certes dans une position verticale, mais malheureusement aussi dans une zone à risque. Cette consigne ne vise pas à protéger la personne qui se trouve dans le siège du passager lui-même, elle sert plutôt à éviter que la personne assise derrière se heurte contre l'appui-tête du siège incliné placé devant elle. En ignorant ce qui justifie cette consigne, l’agent a placé le passager face à un plus grand danger. Je ne pouvais rien y faire. Le fait d'alarmer des gens qui ne font que suivre la consigne et qui de plus détiennent un pouvoir pouvait dans ce cas s'avérer inutilement provocateur. Mieux vaut se taire que de risquer de devenir un autre exemple de la rage de l'air. Une règle simple s'applique désormais sur les vols ne jamais discuter encore moins argumenter avec quelqu'un en uniforme lorsque l'appareil est en vol. Cet exemple est peut être trop simpliste pour illustrer l’importance de bien comprendre le fonctionnement des choses avant de tenter de les réparer par ce qu’on croit qu’elles sont défectueuses ou brisées. Ajoutons donc à l’argument l’anecdote suivante : Il y a plusieurs lunes, il y avait une université organisée de la façon suivante : un hall de lecture qui faisait face à une salle informatique et au bureau de tuteurs diplômés. Le hall était garni de machines distributrices. Pour imprimer leur matériel, les étudiants de premier cycle attendaient généralement en file devant la salle informatique avec en main une pile de cartes à poinçons (Je vous ai dit qu’il y a longtemps). Ensuite, ils corrigeaient leurs erreurs et pour les problèmes sérieux, faisaient appel aux diplômés qui se tenaient dans la salle des tuteurs. Deux diplômés passaient généralement une nuit bien occupés mais trouvaient tout de même le temps de travailler sur leurs propres projets une fois que diminuait la file d’attente devant la salle informatique. Tout le monde s’accommodait relativement bien de cette entente jusqu’à ce qu’un nouveau professeur se mette à utiliser le hall de lecture. Il se plaignit rapidement au doyen du bruit dans les environs des machines distributrices. Le doyen trancha rapidement et se débarrassa des machines. Deux semaines plus tard, il reçu la visite des tuteurs diplômés qui se plaignaient d’une forte augmentation du volume de travail et demandaient l’embauche de deux tuteurs supplémentaires pour chaque quart de travail. Que se passe-t-il? À quoi attribuer cette surcharge de travail? Le degré de difficulté des travaux n’a pourtant pas augmenté dans les cours d’informatiques. Les distributrices étaient un lieu de rencontre qui permettait aux étudiants de discuter de leurs travaux. La tasse de café était l’occasion d’échanger certaines idées et de résoudre un certain nombre de questions. Sans la machine à café, ils se rendaient donc directement chez les tuteurs. Résultat : La fausse idée d’un problème au niveau de la difficulté des devoirs ou de la présence des étudiants. Bien entendu, la réduction du niveau de caféine a certainement contribué au ralentissement de l’habileté des étudiants à résoudre des problèmes. Il existe de nombreux exemples qui démontrent que le fait de ne pas connaître le fonctionnement d’un système donné est source de problèmes plus importants que ceux qu’on tente de régler. La prolifération des lapins en Australie en est un bel exemple ou encore l’Opération CAT DROP (faites-en la recherche sir Internet) de l’organisation mondiale de la santé qui en est un exemple hilarant. Avant de tenter de solutionner un problème, mieux vaut comprendre non seulement le problème tel qu’il est perçu, mais également le fonctionnement du système dans lequel on évolue. Ceci nous aidera à mieux comprendre si réellement, quelque chose ne va pas. Pour y arriver, mieux vaut adopter une grille d’analyse des systèmes sans quoi on risque d’éveiller des araignées encore plus vénéneuses que celles qu’on voulait chasser chaque fois qu’on touche la toile des interconnexions qui nous entourent.

12

FÉVRIER ’06


Si te s W eb

AGENDA

d’i nté rêt

Événements à venir Le 21-23 février Society of Independent Show Organizers, International Confex, Earls Court One, London, England. www.siso.org, (708) 361-0900.

One Bag www.onebag.com Le site One Bag est dédié à une chose : voyager léger. Les concepteurs de ce site font de nombreuses suggestions et proposent des liens utiles vers d'autres sites d'intérêt et bien plus encore.

Le 26-28 mars American Society of Association Executives & the Center for Association Leadership, Great Ideas Conference, Loews Coronado Bay Resort, San Diego, Calif. (888) 950-2723. www.greatideasconference.org.

Recherche de restaurants à New York www.menupages.com L'une des joies les plus appréciées lorsqu'on visite New York est d'y trouver une telle abondance de restaurants. Ce site trouvera exactement le restaurant que vous rechercherez avant de sortir voir un spectacle ou visiter l'Empire State Building.

Le 21, 22 et 24 mars Maison de la France, Salon professionnel Bourses France (exposants français et locaux présentant leur région aux planificateurs d'événements et agents de voyages), hôtel Le Reine Elizabeth à Montréal, Qué. (Le 21 mars), Liberty Grand à Toronto, Ont. (Le 22 mars), hôtel Vancouver Fairmont à Vancouver, BC (Le 24 mars). (514) 288-2026 poste 226.

Site de traduction http://babelfish.altavista.com/ L'une des meilleures promesses que n'ait jamais tenu Internet est de nous aider à mieux communiquer. Ce site offre une très bonne traduction de texte, bien qu'il ne soit pas parfait. Eh! On en a pour son argent!

Le 23-26 mars International Association of Conference Centres, Annual Conference, Cheyenne Mountain Resort, Colorado Springs, Colo. www.iacconline.org, (314) 993-8575.

Faites-le vous-même www.mrsfixit.com www.be-jane.com L'homme de la situation est… une femme? Nombreuses sont celles qui ont en marre d'attendre après quelqu'un qui leur prêtera main forte. Voici des sites qui conviendront parfaitement aux plus émancipées qui veulent tout faire elles-mêmes.

Le 26-28 mars Meeting Professionals International, Professional Education Conference–Europe, Congress Centre, Davos Switzerland. www.mpiweb.org, (011) 352-268-761-41.

•••

Vous aimeriez partager un site web avec d'autres planificateurs? Envoyez-en le lien à notre addresse : info@theplanner.ca

Le 26-29 mars Association of Collegiate Conference and Events Directors–International Annual Conference, Westin Park Central Hotel, Dallas, Tex. (970) 491-5151.

FÉVRIER ’06

13


NOUVELLES DE L’INDUSTRIE Une cour européenne juge recevable le dédommagement versé aux passagers La cour de justice européenne, basée au Luxembourg, a récemment maintenu une loi de l’Union européenne qui oblige les transporteurs à compenser les passagers en cas d'annulation d’un vol, de délai d'embarquement ou de refus d'accès à bord. Selon la cour,

ces mesures de compensation des passagers sont justes, équitables et n'ont rien de discriminatoire envers les transporteurs à rabais. Cette directive oblige les transporteurs à servir un repas léger aux passagers qui subissent des délais d'une durée de 2 à 4 heures et un remboursement complet ou une chambre d’hôtel pour des délais de plus de 5 heures. Un remboursement complet est exigé au cas où le déplacement prévu deviendrait inutile parce que le passager a râté une réunion à laquelle il devait assister par exemple. La cour est d'avis qu'un passager aérien est beau-

coup plus incommodé par un délai qu'un passager ferroviaire ou maritime. La cour s'explique de la manière suivante : « Les aéroports sont généralement localisés loin des grands centres et les procédures d'enregistrement et de réclamation des bagages sont complexes. Ainsi, le niveau d'inconvénience est important lorsque surviennent de tels incidents ». Les transporteurs à rabais avaient vainement argumenté ces mesures les qualifiant d’injustes puisque le montant compensatoire exigé excède le prix d’un vol.

Solution du Sudoku page 6

14

FÉVRIER ’06


Palper l’impalpable Se focaliser sur les avantages à offrir

DE BARRY SISKIND

D

ans notre environnement très compétitif, il est difficile d’attirer et de retenir les visiteurs à votre stand. Ainsi, la démonstration demeure un excellent moyen de capter l’attention de vos clients potentiels lors d’un salon. L'expérimentation d'un produit ou d'un service par la voie des sens (vue, ouïe, toucher, goût et odorat) rehausse le niveau d'intérêt et d'engagement d'un client. C'est ainsi que les exposants de foires alimentaires font goûter leurs petits plats, que les fabricants de gadgets électroniques font essayer leurs appareils et que les vendeurs automobiles font asseoir les clients au volant du plus récent modèle. Qu'advient-il alors des exposants qui n'ont rien à faire essayer? Doivent-ils se résigner à être de piètres exposants? Pas du tout. Le principe de la démonstration active s'applique à tous les produits et à tous les services, tangibles ou non. Voici quelques astuces pour vous aider à présenter efficacement vos services même les plus intangibles :

Savoir ce que l’on vend Les consommateurs achètent quelque chose pour les avantages qu’ils en retirent et non pas pour ses caractéristiques. Ceci s'applique bien entendu aux produits tangibles mais aussi aux services. Il faut savoir quel aspect du service en question est le plus susceptible d'intéresser le client. Ceux qui choisissent de souligner des caractéristiques comme : « donne accès à un grand réseau de professionnels », « 40 ans d'expérience », « accessible 24 heures par jour », « service sur mesure », « conforme aux normes de l'industrie ou gouvernementales » s'attendront à devoir renseigner leur public sur les avantages à y gagner. Cependant, si vous examinez votre service du point de vue du client, vous y découvrirez de précieux indices qui vous permettront de concevoir une démonstration efficace. Reprenons la liste des caractéristiques énoncées plus haut tout en adoptant un autre point de vue.

CARACTÉRISTIQUES

BÉNÉFICES

Accès à un réseau de professionnels

On vous fait gagner du temps

40 ans d'expérience

Soyez rassuré

Vient ensuite le moment de se demander comment rendre ses avantages concrets. (Gagner du temps, rassurer, réduire l’anxiété, le temps d'adaptation, l’incertitude, etc.) et comment les communiquer efficacement. Se concentrer sur les avantages intangibles va vous aider à mettre au point votre démonstration. Cet exercice de remue-méninges fera jaillir de nouvelles idées qui pourraient avoir des résultats spectaculaires. Voici quelques conseils pour mener votre brainstorming : 1. Soyez inclusif - Invitez tous ceux qui travaillent sur le programme à participer à une session de fin d'après-midi. Tous doivent y participer : les représentants des ventes, le personnel de démonstration, l'administration, etc. 2. Partagez - Dites-leur clairement que vous souhaitez ranimer vos avantages et le message à transmettre. Il faut leur signaler qu'aucune limite ne s'applique à cet exercice et que toutes les idées sont recevables. 3. Prêtez l’oreille! - La meilleure façon de détruire un bon remueméninges est de rétorquer à chaque idée exprimée des expressions telles que « On l'a déjà fait! » ou encore « Sérieusement? » 4. Bâtissez votre démonstration - Une fois tout le monde parti, reprenez les idées exprimées une à une et retenez les plus prometteuses. Vous y trouverez les pièces dont l'assemblage vous permettra de produire une démonstration qui se distinguera de celle de vos concurrents. 5. Développez votre démonstration - Discutez de l’idée avec le coordonnateur du stand, le personnel technique et les représentants des ventes. Demandez leur de raffiner le concept et écoutez leurs petits conseils pour ainsi en évaluer sa faisabilité. 6. Soyez bref! – Souvenez-vous que tout visiteur d’exposition est au départ bombardé d’information et qu’il faut éviter d’abuser de sa capacité d’absorption. Concentrez-vous sur les avantages pour les clients. Vendez le glaçage et non le gâteau. 7. Mettez l’interactivité à l’honneur - Assurez-vous que votre concept engage activement le client en le laissant actionner un interrupteur, pianoter sur un clavier ou répondre à des questions. 8. Donnez-leur une raison de passer à votre stand - Peu importe que vous trouviez votre présentation intéressante ou non, certaines personnes risquent d’être en désaccord. Afin de garder l’attention du client jusqu’à la fin, il faut parfois lui offrir une raison supplémentaire. Organisez par exemple un tirage ayant lieu après la démonstration ou proposez des cadeaux à tous ceux et celles qui remplissent un formulaire d’information. 9. Gardez-les en appétit - Laissez-leur savoir au cours de la démonstration que votre service offre bien d’autres avantages et que votre personnel est disponible pour en discuter après coup. Il est possible de vendre un service intangible, il suffit d’un brin de créativité pour pimenter vos démonstrations.

•••

Accessible 24 heures par jour Diminution de votre anxiété

Service sur mesure

Réduction du temps d’adaptation

Conforme aux normes gouvernementales ou de l’industrie

Réduction du niveau d’incertitude

FÉVRIER ’06

Vous voulez vous abonner ou modifier votre adresse? Écrivez-nous à : info@leplanificateur.ca 15


Agir pour réussir! La première étape consiste ainsi à adopter une attitude proactive. Il faut agir dès que nous en avons la possibilité en se répétant à soimême : « tu peux le faire, tu peux le faire… ». Cessons donc de le crier sur les toits, prouvons-le !

DE BOB URICHUK

L

e succès, c'est atteindre progressivement les objectifs qui nous tiennent le plus à cœur. Les objectifs, c'est ce qui nous motive, ce sont en fait des désirs. Sans eux, nous n’aurions aucune raison d'agir, aucune motivation à accomplir les tâches quotidiennes ou à faire l'effort supplémentaire qui fait la différence. Le comportement, c'est la façon dont on agit. C'est la manière dont on se comporte, fonctionne et réagit. Un comportement approprié ouvre la porte aux bonnes occasions et les occasions se produisent parce que l'on se fixe des objectifs. Il faut savoir identifier au quotidien les comportements qui nous aident à rencontrer nos objectifs. L'adoption de comportements appropriés a une incidence directe sur le niveau de succès personnel de chacun. Il faut s'avoir identifier et intégrer ces comportements. Cela signifie donc qu’il faut agir.

Éviter la procrastination La procrastination c'est la mauvaise habitude de remettre les choses à plus tard. Il est facile de trouver des excuses, de dire : « Je n’ai pas le temps », « Je ne leur ai pas appelés parce qu’ils ont dit qu’ils seraient en réunion toute la journée », « Ça va être trop long, je le ferai lorsque que j’aurai une journée à perdre ». La procrastination cause de nombreux effets néfastes, notamment les retards, les opportunités manquées et, par là, de entrées de revenus, la chute de productivité et biensûr, les pertes de temps. Ainsi. elle occasionne une baisse générale de motivation, un haut niveau de stress, de la frustration et de la colère. Qui voudrait vivre ainsi? Prenez en main ! Débarrassez-vous de vos mauvaises habitudes en devenant aussi habile à accomplir les choses que vous l’avez été à les reporter. Cessez d’attendre de trouver le temps pour réaliser vos objectifs car la seule façon de trouver du temps, c'est de le prendre. Prenezle maintenant !

Passer à l'action Tout d’abord, on doit prendre la décision d'être actif. C'est à ce moment que la magie commence. En ayant un but précis et en y travaillant au quotidien, on commence à se sentir mieux et à apprécier le fruit de nos efforts. Nous seuls sommes aux commandes de notre vie et responsables de notre conduite. Nous sommes tous capables de démarrer chaque journée avec la conviction qu'elle sera riche et ce, qu’il pleuve ou non. Pourquoi ? Parce que chaque jour l’occasion de se rapprocher de nos objectifs, de réaliser notre rêve et de se féliciter de l’avoir fait.

« Je le fais maintenant » Une attitude proactive se manifeste par une prise d'action imm

SUITE

16

À LA PAGE

17

FÉVRIER ’06


Une attitude proactive SUITE DE LA PAGE

16

édiate face à un problème donné. Personne n'a besoin de demander à un proactif d'agir, il le fait de lui-même. En étant proactif, vous éviterez la pression, la frustration, l'anxiété qui naissent lorsque quelqu'un d'autre nous dit ce que vous devriez faire. La résolution de problèmes et le travail sont de bons exercices de créativité et vous rendront plus productifs. Cela vous permettra en fait de profiter pleinement de chaque opportunité qui se présente à vous et aiguisera votre sens de la gestion du temps. Par là, vous manquerez rarement les meilleures occasions et vos services seront de plus en plus populaires. En vous prémunissant de cette attitude, votre réticence à réaliser les tâches les moins plaisantes disparaîtra. En remettant à plus tard ces travaux fastidieux, vous retardez aussi votre sentiment d’accomplissement. Pensez alors que dès que vous en aurez terminé avec ces tâches, vous pourrez passer aux choses les plus excitantes de la vie. Une attitude proactive et une détermination à agir sur le champ sont sources de grande satisfaction. En s'attaquant d'abord aux tâches indésirables et aux durs travaux, un geste à la fois, on réduit son niveau de stress et d'anxiété tout en augmentant le respect de soimême et la confiance en soi. À l'usage, cela deviendra une habitude. Selon certaines études, l'habitude s'installe pour toute chose que l'on fait quotidiennement durant 30 jours consécutifs. Devenez proactif, exercez-vous à agir sur le champ au cours des 30 prochains jours et vous chasserez définitivement la procrastination. Le mois prochain, nous vous proposerons quelques techniques proactives visant à améliorer votre confiance en vous, votre productivité et la réalisation de vos objectifs.

FÉVRIER ’06

17


Nouvelles hôtelières du Village Global Hilton + luxe = Waldorf-Astoria

connexion Internet sans fil et de téléviseur à écran plat, les chambrescabines insonorisées font 10 mètres carrés.

Hilton Hotels Corp. vient tout juste d'annoncer le lancement de la marque Waldorf-Astoria Collection, une marque de luxe qu'elle compte développer en s'appuyant sur la réputation du légendaire établissement new-yorkais. La chaîne verra le jour le mois prochain grâce à une entente d'identification croisée conclue avec 3 établissements localisés à Maui, Pheonix et La Quinta en Californie. Matt Hart, p d-g de la chaîne Hilton. soutient que ces établissements vont conserver leurs noms et que l'ajout de la l'appellation Waldorf-Astoria Collection viendra confirmer leur caractère exclusif. Les établissements de la marque Waldorf-Astoria Collection offriront à leur clientèle le même niveau de soutien et d'assistance techniques que les autres marques Hilton notamment le programme fidélité de même qu'un système international de réservation et de ventes et marketing.

Tremblant de nouveau en opération L'une des stations de ski les plus populaires du Québec est de nouveau en opération. Les employés en grève ont récemment voté en faveur d'une proposition patronale mettant ainsi fin à 18 jours de grève qui ont paralysé les opérations de la station de ski durant la lucrative période des fêtes. Les 1500 travailleurs syndiqués œuvrant à titre d'opérateur de remonte-pente et de préposé à l'entretien des pentes de même que dans les restaurants et les établissements hôteliers de la société Intrawest sont désormais de retour au travail. Seuls deux remonte-pentes étaient en fonction et le tiers des pistes ouvertes durant la grève. Ce ralentissement des opérations a occasionné la fermeture temporaire de 13 boutiques et il était presque impossible d'obtenir un quelconque service pour les 1200 chambres localisées dans 13 établissements hôteliers idem pour les condominiums du village. 200 cadres ont dû travailler d'arrache-pied pour effectuer le travail du personnel en grève. Les skieurs peuvent désormais profiter de rabais extraordinaires, dont un forfait chambre et remontée comprises pour une période de 2 à 10 nuits à partir de 99 $ par jour et par personne.

Les Quatre saisons en Asie Four Seasons Hotel Inc, le plus important gestionnaire d'hôtels de luxe au monde annonce l'ouverture prochaine de 3 nouveaux établissements en Asie dont deux en Chine continentale qui selon l'ONU devrait être le pays le plus visité au monde en 2020. Par voie de communiqué, l'entreprise a annoncé que ces hôtels seraient construits à Shanghai, Macau et Tapei. Un quatrième établissement pourrait être construit en Barbade dans les Caraïbes. L'organisation mondiale du tourisme prévoit que d ici à 2020 la Chine va surpasser la France à titre de pays le plus visité, avec un nombre de visiteurs estimé à plus de 130 millions par an

L’ex. directeur de Starwood lance une chaîne concurrente L'ancien chef de la direction du Starwood Hotels & Resorts Worldwide Inc., Barry Sternlicht lance une chaîne d'hôtels de luxe et va concurrencer directement son ancien employeur. Il souhaite positionner la nouvelle chaîne modelée sur le Crillon de Paris, dans le même marché que le fleuron du groupe Starwood, le St. Regis, et concurrencera aussi d'autres d'hôtels de luxe dont le Four Seasons Hotels Inc. et le Peninsula Hotel Group. Au cours d'un récent entretient Sternlicht a déclaré : « Nous allons rendre chacun de ces établissements extrêmement attrayants et luxueux et les positionner dans la couche supérieure du marché » Sternlicht a une relation difficile avec son ex. employeur depuis qu'il a démissionné il y a 8 mois. Il a publiquement dénoncé la vente par Starwood de certains établissements à un prix qui à son avis était en dessous De leur valeur au marché mais à malgré tout proposer à Starwood de gérer 32 établissements de la marque Le Méridien qu'il a acheté en novembre dernier.

Yotel en construction On peut presque y toucher les murs en s'étirant mais les fondateurs de la chaîne Yotel croient que les clients vont en redemander. L'aménagement de deux de ces établissements est prévu pour le milieu de l’année 2006 au Gatwick’s South Terminal de Londres, avec pour objectif avoué de faire profiter les clients des avantages de la classe affaires à un coût raisonnable. C’est du moins ce que soutiennent les cofondateurs de l'entreprise Simon Woodroffe and Gerard Greene. Woodroffe est le fondateur du Yo Sushi bar. Il a accouché du concept du Yotel, un hôtel en module, après avoir voyagé en grande classe sur un vol à bord duquel il avait été surclassé. Équipées de canapés transformables en lit double, de bureaux encastrés, de

18

FÉVRIER ’06


Nouvelles hôtelières

Hôtel du mois

Q

uel est le comble de l’organisation d’un événement en plein hiver Canadien? De se tenir dans un hôtel de glace! C’est ce que nous avons choisi de vous faire découvrir ou redécouvrir ce mois-ci. L’Hôtel de Glace Québec-Canada Inc. présente la glace à son paroxysme et fait de cet élément si pur qu’est l’eau une matière artistique, façonnée et déclinée sous bien des formes : chambres à thèmes, chapelle, bar, lits, verres et plus encore. Ce complexe, qui voit le jour chaque janvier, est le fruit d’une collaboration d’entrepreneurs rêveurs, inspirés du IceHotel suédois. L’Hôtel de Glace, situé à SteCatherine-de-la-Jacques-Cartier à 25 minutes de la ville de Québec, Qué., est entiérement fabriqué de glace et de neige et s’étend sur une superficie de 3 000 mètres carrés. Offrant 32 chambres et suites ainsi qu’un ensemble de salles et services permettant d’y tenir des événements spéciaux, ce site architectural a déjà accueilli plus de 160 000 visiteurs, dont 7 500 qui se souviendront de leur aventure hivernale nocturne. Ce palais de glace promet de frissonnantes expériences déjà retenues dans le milieu des événements pour des lancements de produits, de la consolidation d’équipe, des mariages, des séminaires, etc. Cette année, l’Hôtel de Glace célébre son sixième anniversaire et envisage de s’agrandir à travers le continent américain. Original et exotique pour les amoureux du froid et mystérieux pour les plus frileux, cet hôtel met à votre disposition une équipe qui déploie de grands moyens pour faire vivre à ses visiteurs la magie de la glace pendant tout un hiver.

L’HÔTEL DE GLACE

Sur le Web: www.icehotel-canada.com – Mike Auctor

FÉVRIER ’06

19

VOUS PROMET DES ÉVÉNEMENTS FRISSONNANTS

.


Voici un gadget utile pour tous Nota: Cet article aurait dû paraître dans notre dernière édition. Toutes nos excuses pour cette erreur. Au Planificateur, nous aimons vous donner des astuces et conseils qui vous rendent la vie facile et agréable. Comme vous le savez, les planificateurs sont des professionnels qui mettent la main à la patte et qui ont besoin d’outils dans de nombreuses situations. Nous avons donc essayé plusieurs instruments de bureau et, des trois que nous avons testés, nous devions absolument vous parler du Swiss Business Tool™, de Wenger. La qualité en général de ce « tout-en-un » nous a, à l’unanimité, tous convaincus. Nous en avons usé et usé à nouveau sans jamais en voir sa performance déprécier. Mais ça ne s’arrête pas là. Combinant des outils de bureau essentiels tels qu’une agrafeuse, une perforeuse, des ciseaux, un désagrafeur, un couteau, etc., ce gadget élaboré va devenir un « must » sur votre bureau ou dans votre sac, partout où vous en aurez besoin. Livré avec 2 000 agrafes adaptées, une pochette pratique est aussi en option. Nous l’avons tellement aimé que nous avons acheté deux Swiss Business Tool™ pour vous donner la chance de le gagner lors de notre concours du mois dernier. Comme chaque mois, vous avez été nombreux à nous répondre et nous vous en sommes toujours reconnaissants. Pour plus d’information sur les produits Wenger, visitez le site www.wenger-knife.com

Une merveille aux facettes multiples.

Gagnantes du concours Edith Letarte Fondation Canadienne Rêves d’Enfants Québec, Qué.

Martine Huard Groupe TVA Montréal, QC

« J’ai lu Le Planificateur du début à la fin... » « Je prends toujours le temps de lire Le Planificateur...» Les planificateurs nous voient. N’ont-ils pas besoin de vous voir? Appelez-nous au (514) 849-6841 ext. 331

20

FÉVRIER ’06


Le Planificateur, Février 2006