Issuu on Google+

Dj e t t e K a t y I nt er vi ew excl us i ve

Dos s i er: S ens at i onDjAwar ds Hi ghl i ghtON:AnaCar l aS i ncl ai rL ai l a


/Amel Bent / Michael-Jackson-This-is-it / Timbaland-Soshy / Zaak

/DJette Katy / Mouja vibration / Tiraline

interview 7

p.7.8.9

/Ana Carla Sinclair / Laila

ACTU 4

p.12

p.11

Highlight ON 14

p.14

p.15

/Sensation / DJawards / MarocEve

Events 16

p.20.21.22.23 p.16.17.18.19

p.25.26.27

Rédacteur en chef : Mohamed Amine Drif Rédaction : Halima Bouddane, Sarah Rais,Imane Altares.Conception graphique : Faiçal Oulharir Photographes : Mohssine Affane Edité par : DSMEDIA Dossier de presse : 43/08 Tél : 00212 675 219 400 E-mail : escapemag@gmail.com Site : www.escape.ma


Actu Amel Bent pense au voile Une déclaration qui ne manque pas d'ébranler l'avis public, surtout après l'affichage de Diam's en voile: Amel Bent a déclaré officiellement qu'elle aimerait bien porter le voile un jour. Affirmant vivre entre les deux cultures, arabo musulmane et française, la chanteuse du RnB a officiellement manifesté son désir de vouloir déclarer un jour son choix religieux: "Moi, je ne le porte pas... C'est un choix sans en être un. Je vis entre deux cultures, mais franchement, en tant qu'individu, je souhaite plus tard, j'espère, un jour, le porter. Pour moi, c'est un acte libérateur. Ça veut dire qu'on est allé au bout de sa pensée et de son choix religieux", a-t-elle expliqué. Cette déclaration vient après quelques jours de l'apparition de son nouvel opus "Où je vais", sorti le 4 décembre. Un sujet qui ne manquera pas de marquer au chaud la tournée prochaine de la chanteuse.

Furie du Jackson's movie : "This is it" cartonnera encore Le succés qu'a récolté le film documentaire "This is it", basé sur les répétitions du dernier concert envisagé par le feu Michael Jackson semble etre des plus inoubliables au long du siécle. L'engouement dans les salles de cinéma n'a fait que rassurer les distributeurs de DVD du succès qu'aura la distribution. La sortie du DVD est donc prévue pour le 26 janvier dans les rayons aux ÉtatsUnis. Pour la France, le délai s'avére encore plus long puisqu'il faudra attendre jusqu'au 1er mars pour pouvoir ce procurer les DVD et Blu Rey.

4 6

Deux documentaires sont prévus dans les versions enregistrées, dédiés aux fans du chanteur : "Staging the Return: Beyond the Show" et "Staging the Return: The Adventure Begins". Ils regrouperont une moyenne de 90 minutes d'images inédites, d'après un communiqué édité par Sony Pictures. Des clips et des interventions émanant de l'équipe de logistique du spectacle sont aussi au menu, ainsi que des reportages traitant les détails de la préparation des costumes, du casting des danseurs et des chorégraphies .

Décembre 2009 I www.escape.ma


Actu Timbaland lance une nouvelle protegee de plus Le magicien du monde de la production Timbaland, semble assurer à sa nouvelle protégée "SoShy", Française cette fois ci, un lancement qui ne promet que succès aussi remarquable que ceux de ses prédécesseurs: Justin Timberlake, Katy Perry, Miley Cyrus, The Fray, Chris Daughtry, Chad Kroeger de Nickelback, Brandy, Drake, OneRepublic, Nelly Furtado ou encore Keri Hilson. Un répertoire largement bien garni en noms gras qui ne manque pas d'assurer un début de carrière pour la nouvelle filleule. Timbaland a déjà garanti une belle sortie du premier single de la chanteuse baptisé "Morning After Dark" tiré de son album "Shock Value II" dont la sortie est prévue pour le 7 décembre. Une version du même titre promise pour le 25 janvier semble être impatiemment attendue en Europe.

Zaak au Festival TAM TAM des musiques du monde Le jeune artiste Belgo-Marocain ‘Zaak’ a représenté dignement les couleurs du Maghreb lors du Festival TAM TAM des musiques du monde qui a eu lieu en Belgique, précisément dans la ville de Mons le 06 Décembre dernier. Il a interprété différents titres de son répertoire notamment « Bladi », « Erdat El Walidin » ou encore une nouvelle interprétation plutôt Soul de la fameuse chanson populaire marocaine « Ya Bent Bladi » (aussi appelée Matqich Bladi). Il fut le seul représentant des pays du Maghreb et à identité Arabe lors de ce festival parmis des groupes venant des 4 coins du monde (Brésil, Espagne, Australie, Royaume Uni...), il était accompagné de deux autres artistes ‘L-SOL’ (Rap) et ‘Chahida’ (R&B-Soul) ce qui a pu donner pour certaines de ses chansons des versions inédites. Le public présent a été à l’écoute et a bien apprécié le show, ce fut un grand succès. Zaak prépare un CD Collector où plusieurs de ses œuvres seront regroupées avec aussi des inédits, et également un prochain concert début 2010 à Bruxelles. Site : http://www.zaakmusic.com

5 66

Décembre 2009 I www.escape.ma


Interview exlusive

Djette Katy


interview Qui est DJette Katy ? C'est la première femme DJ au Maroc, membre de l'association AMARDEV (Association Marocaine pour la Réadaptation des Déficients Visuels), elle se charge de la transcription musicale en braille, chante au coeur de la chorale de Rabat, violoniste, pianiste, future prof de solfège et aussi co-gérante de la société de son mari. Qui t’a donné l’envie de devenir DJette ? Ma passion pour la musique est née à l’écoute de celle des années 80 (qui était la préférée de mon père) et de la dance music des années 90. En plus je me rappelle qu’en 1994 j'ai assisté à l'anniversaire d'une copine et c'était la première fois que je voyais un DJ en live. Je suis restée toute la soirée coincée devant le DJ, ébahie par ce qu’il faisait. Dès lors c’est devenu le rêve que j’ai pu réaliser en 2001. Ma rencontre avec DJ azz m'a appris les premiers pas et m'a initié pour franchir le monde du Deejing. Dans quel style de musique tu t’y retrouves le plus ? La house vocal avec des rythmes jazzy funky. DJette au Maroc, a-t-elle à un avenir ? Je vais parler pour les 2 sexes car DJ ou DJette ont le même avenir. Si on parle au niveau de la scène marocaine, il y a une grande progression des festivals et des soirées, organisés presque toute l'année; on peut dire que c'est la même chose en Europe. Même la vision du public a beaucoup changé aujourd'hui, le DJ a une grande valeur pour le public que par le passé. Mais si on parle des droits le DJ est anonyme, de ce côté-ci il n’y a pas de produits d'assurance adaptés. Dans son métier, le DJ court beaucoup de risques et est exposé à des accidents insoupçonnables, la surdité par exemple. En général, le DJ n’a pas de protection sociale ni pour le présent ni pour l’avenir....etc.

8 6

Décembre 2009 I www.escape.ma


Comment se passe le contact avec le public ? Très très chaud, c'est vrai qu'au début il y avait des gens qui ne savaient pas encore que je suis marocaine, ils croyaient que je suis étrangère, c'est peut être pour cela que nous avons mis plus de temps à nous apprécier mutuellement. Maintenant je suis très fière du public et de sa réception. J’ai senti cela au dernier festival ‘Maroc Hit Parade’. Je ne peux pas oublier cette émotion qui m’a envahie tout au long. Je l'adore ce public et sans lui je suis nulle. Comment ça c’est déroulé la tournée ? Ma tournée ‘l’hamdoulah’ était très réussie j'ai joué dans plusieurs villes marocaines et dans des grandes événements. -Maroc Hit Parade(Rabat) -Sun Festival (Marrakech) -Mazagan Promo (El jadida) -soirée au Mystic Garden(Casablanca) -soirée au So night (Agadir) Des projets pour l’avenir ? Après ma tournée au Maroc j'ai une tournée internationale qui va commencer par des Pays arabe (Tunisie, Jordanie...) après direction l’Europe. J'ai commencé aussi à composer mon premier tube que je garde comme une surprise pour l’instant. Un mot pour nos lecteurs. Je remercie tous mes fans et en particulier le public marocain pour son soutien, c'est grâce à ses encouragements que j'avance. http://www.myspace.com/djettekaty http://www.soundcloud.com/djettekaty

RadioParty.fm LA Radio Du Web

69 6

Décembre 2009 I www.escape.ma


Production Audiovisuelle

Evénementiel

Communication et Publicité

Studio audio et plateau photos et vidéos

Funky Noise Entertainment,

Relation Presse

6 Rue Baalabak, 1er étage, Ben jdia, Casablanca - Morocco Phone : +212(0)522452330 Fax : +212(0)522452331 E-mail : contact@funkynoise.ma Web Site : www.funkynoise.ma

Promotion Artistique


interview Qui est « Mouja Vibration » ? Mouja vibration est un groupe originaire d'Agadir, composé de 6 membres, qui a été crée en 2006. En 2008, le groupe commence à travailler sur quelques compositions et participe ensuite à la compétition Génération Mawazine où il se rend jusqu'en final. Mouja Vibration se rend aussi en final du L'Boulevard où il remporte le premier prix dans la catégorie fusion. L’événement qui leur ouvre les portes du domaine professionnel. L’enregistrement de votre premier produit remonte à quelle année ? Les premiers enregistrements du groupe ne seront manifestes qu'au début 2010, pour la création de la compilation du L'boulevard. Le groupe profite de l'occasion pour remercier toute l'équipe du L'Boulevard pour cette expérience enrichissante. Quelles sont vos influences musicales ? Le groupe s'influence de la musique traditionnelle berbère mais aussi de musiques du monde telles que le reggae, ragga et les rythmes latins. Qu’est ce que cela vous fait d’être les détenteurs du premier prix dans la catégorie fusion, lors de la 11ème édition du tremplin L’Boulevard ? Le fait à

de remporter

le premier prix du tremplin nous encourage à persévérer et progresser dans le domaine musical. Quels sont vos projets pour la suite ? Avez-vous des scènes de prévues ? Pour le moment, le groupe projette de continuer la préparation de l'album. Aucun concert n’est prévu avant 2010 où il y aura des dates à retenir inshallah. Fait par Halima Bouddane

www.myspace.com/moujavibration

11 6

Décembre 2009 I www.escape.ma


interview D’où vient l’appellation « tiraline » ? Tiraline, selon la légende très répandue dans la région de Safi, est une ville engloutie par la mer à 7 000 mètres du cap Cantin (cap Beddouza) à 33 km de Safi. Certains plongeurs affirment l'avoir vu. Personne n'a jamais pu présenter de photos des lieux! Juste avant sa mort, le commandant Cousteau projetait de la visiter. Votre premier succès s’intitule « Hlima ». Quelle est l’histoire de ce morceau ? Le morceau 'Hlima' parle d'une relation fréquente entre hlima et lma3ti. Une relation freinée par le manque de moyens et le statut social du jeune homme. C'est une chanson qui reflète la réalité des couples d’aujourd’hui. On a écrit cette chanson dans un langage mélangé entre la darija marocaine et la langue égyptienne, de l'oriental et du R&B qui vise le monde entier et non seulement le public marocain Quels sont les chanteurs qui vous ont inspiré? Outlandish en premier lieu, suivi de Nass Lghiwane et Backstreet boys Votre groupe a remporté le prix mawazine 2006, qu’est ce que cela a changé dans votre parcours ? Nous considérons que cette consécration est le début effectif de notre parcours artistique. Jusqu’à ce jour nous étions des amateurs, aujourd’hui, après ce prix, nous avons franchi le premier pas vers le professionnalisme. Ce prix est une reconnaissance qu’on ne peut qu’applaudir et qui ne peut qu’être bénéfique pour nous parce que cela nous ouvre le chemin de la gloire et la spécialisation. Il ne faut pas s’arrêter là, il faut continuer à travailler pour être à la hauteur Que pensez-vous du rap marocain actuellement ? Le rap est une nouvelle tendance musicale au Maroc, il ya beaucoup de talents dans ce milieu qu'il faut encourager et nous souhaitons beaucoup de courage à ceux qui travaillent et qui veulent y parvenir Quels sont les prochains projets de Tiraline et de ses membres ? Pour nos projets d’avenir, il y a le 2ème album dans les bacs qui fera un carton inshallah. Il propose une nouvelle recette musicale, un mélange avec la musique marocaine, plusieurs clips, des tournées et quelques collaborations avec de grands artistes. Il y aura aussi l’ouverture d’une nouvelle association dans notre ville natale dont le but est celui d'aider les jeunes à persister dans leurs parcours artistique. Par quoi voudriez-vous terminer cette interview ? Nous terminons cette interview par un remerciement au public qui nous a toujours soutenus de près ou de loin et nous informons nos fans que notre prochain album 'lbaraka' sort prochainement dans les bacs. Fait par Halima Bouddane 12 6

Décembre 2009 I www.escape.ma


MelPeOR

P U S I SL

M

T R O P P U S

C AL MY LOT PORT SUPPMO P ARTIS U S I IM MU S L I MUSL

I L US ctI

AL

MY LIST ART

T

P U IS M

CAL MY LISOT ART I SUPPORT RT MUSLIM O P P U IS

MU

P U SI SUUSPLIM ur SS I M yo T U M R l U O a S I P c o S P U l M U t S s I USLaIMratpi e.RmTaI SU M sc O L

CA O L Y M IST ART

CAL MY LISOT ART

ORT MUSLIM P P U S I CAL

MY LO

MARTIST MUSLI

CAL MY LISOT ART

RT

M I L S U TM

CAL MY LISOT ART

ORT I SUPIPM

MUSL

L A C O L Y M IST ART

AL

C MY LISOT ART

RT

CAL MY LOT

UPPO

P r e u P s SU

U M L

A C O L MY IST AROTRT

P I SUPLIM

AL

LOC MY TIST AR

MUS

T

OR P P U

AL LOC MY TIST R A

I SUSLIM M RT O P L P CA I SUSLIM O L Y M IST MU ART

L

OCA MY TLIST AR

ORT I SUPIPM

MUSL

IS

M

AL

C MY LISOT ART

AL

CAL O L Y M IST ART

MY AR

AL

M A

I S IM

MUSL

T R O ailP .com UP

C MY LISOT ART

CA O L Y M IST ART C MY LISOT ART

U escapemaM g@gm

AL

U S I SLIM

L

MUSLI

C MY LISOT ART

T R O P P AL

MUSLI

CAL

AL

C MY LISOT ART

SLIM

Contact:

CAL MY LISOT ART

M

O I SUPPM

MUS

CAL MY LISOT ART

C MY LISOT ART

AL

T R O U M I SUPIPM USL

I MUSLI SUPIPM

ART I SUP M ORT MUSLI I SUPLIPM RT ORT MUS I SUPPO M I I SUPIPM MUSL ORT I SUPIPM

U S I SLIM

AL C O L MY IST ART

MY L ART

MUSL

T R O P P

ORT P P U I S LIM

R O P P I SU M

MUSL

L S U M

ORTI S

C MY LISOT ART

ORT

SUPP

O I SUPP MAYRTLISI TSUPPMORTU M I L

I USLIM I SU MSUPPORT MU I IM


Highlight ON

Ana Carla Sinclair:

La rockeuse made in Mexico Fait par Sarah Rais

Venue tout droit d’Acapulco, Ana Carla Sinclair est cette belle mexicaine qui a enchanté les soirées marrakchies de l’Amentis, un pub branché de la ville ocre, elle y est proche de son public, nous l’avons rencontré à Amwaj Assafi ou elle a fait son tout premier concert en dehors des pubs, au Maroc devant des milliers de personnes. Issue d’une une famille artistique, Ana Carla Sinclair est née à LA et élevée à Acapulco, elle a commencé sa carrière à l’âge de 15 ans ou elle fait de la radio, elle y lisait ses propres poèmes, à 19 ans elle enregistre ses propres premières chansons, et se fait ensuite embaucher dans la prestigieuse Radio Centro, c’est là ou elle rencontre des producteurs et des professionnels du domaine, et tourne son premier clip « Rebel Lives ». Lauand Omar, un cinéaste et producteur kurde amoureux du Maroc propose à Ana Carla Sinclair de venir ici, surtout que sa mère y a vécu aussi pour un certain moment, elle s’installe à Marrakech, qu’elle trouve une ville spirituelle et qui l’inspire pour sa musique, une musique qui est un mélange de rythmes du monde, de Mexico à Londres, de Marrakech à Nashville, elle ne cesse de voyager pour enrichir son album, sur lequel elle travaille actuellement, au moment ou nous mettons sous presse cet article, Ana Carla Sinclair est aux USA pour finaliser son album et reviendra au Maroc en mois de décembre pour nous le faire découvrir. Pour découvrir plus Ana Carla Sinclair,visitez son myspace :

www.myspace.com/amasonika

14 6

Décembre 2009 I www.escape.ma


Highlight ON

Laila La rappeuse féminine Fait par Sarah Rais

Femme Jalouse, magazine français a titré en gros une interview avec Laila Agherbi : « la fille qui ose chanter bras nus au Maroc », mais au fait, Laila ose insulter-gentiment-les hommes dans ses titres, ose parler de tout ce qu’elle n’aime pas voir, bref, dire haut ce que les autres pensent bas, rappeuse sur scène et expert téléopératrice dans la vie, Laila Agherbi est une jeune fille qui est pleine de rêves et d’ambitions, âgée de tout juste 20ans, elle a commencé sa carrière en 2005 au sein du collectif Bastos Rhym’s avant de rejoindre d’autres groupes de rap marocains comme Pink peace et Mgharba FL Beat. Laila rappeuse classe, engagée et…timide Naturellement jolie, contrairement à d’autres rappeuses qui se la jouent Gangsta, Laila est toujours bien maquillée, bien tirée et en talons, sauf sur scène. Elle a toujours voulu exprimer ses sentiments et ses colères, ce qu’elle voit et ce qu’elle vit, le rap a été pour elle le seul moyen de le faire, Laila est timide peut être mais sort toute sa rage dans ses chansons, elle reste toutefois engagée et nullement vulgaire. Laila s’est bien lancée en 2009, elle a animé plusieurs concerts dont le Shopping festival etSun festival à Marrakech, a participé également à L’boulevard des jeunes musiciens cette année, et a fait un triomphe

dernièrement au festival de la musique urbaine du nord à la ville de Larache, plus des passages radios au Maroc et même en France. Ses célèbres titres sont « Rosamor », un hommage aux victimes de l’usine Rosamor de Casablanca, et « Kanchoufak », plus quelques featurings avec des rappeurs marocains et étrangers, notamment avec Murder Eyes, un rappeur syrien, avec lequel Laila chante la Palestine, opus qui lui a permis d’être écoutée sur MBC FM. Laila l’étudiante Ce petit bout de femme bosse dur, travaille dans un centre d’appel pour financer ses études, un BTS en communication et marketing appliqué en poche, Laila suit des cours de soir et prépare son DT en réseaux et systèmes d’informatiques, elle le fait en parallèle avec sa musique, et comme tous les artistes marocains, Laila s’autoproduit. On entendra beaucoup parler d’elle prochainement, Laila travaille plus sur son show, elle ramènera de nouvelles choses à la scène urbaine marocaine, elle prépare aussi son album qui devrait sortir début 2010, ou elle collaborera avec une belle palette de compositeurs d’ici et d’ailleurs, elle compte avec cet album représenter le Maroc partout... « Le rap est mon amant est mon mari », c’est ce qu’elle ne cesse de répéter, et par amour à sa musique, Laila ira jusqu’au bout de ses rêves et ne s’arrêtera pas, pour nous faire de la bonne musique, au féminin ! …à suivre.

Pour en savoir plus sur Laila et surtout l’encourager, voici sa page sur facebook http://www.facebook.com/group.php?gid=48559583708 http://www.overgroove.com/laila

15

Décembre 2009 I www.escape.ma


Events Sensation Pour la 10éme édition Sensation, ID&T a voulu innover par rapport aux anciennes éditions, l’événement de cette année a été organisé sur deux journées qui ont vu une affluence record. A travers une interview exclusive de Brenda M, Escape magazine fait découvrir à ses lecteurs les changements opérés dans cette manifestation


m o c . j d u n n a www.


Events

Sensation Quel est votre rôle dans les soirées sensation white ? Le nom n’est pas Sensation white mais Sensation. Il y a trois ans, nous avons communiqué le nom Sensation, sans le mot White (quoique la règle d’habillement reste que tout le monde doit se vêtir complètement en blanc). Je suis le chef projet des pays suivants : le Chili, la Russie, la Pologne et l’Allemagne. L’équipe entière travaille ensemble sur la Sensation d’Amsterdam Pour la première fois à Amsterdam vous organisez deux soirées sensations, 3 et 4 juillet, pourquoi cette décision ? Pour célébrer son jubilé et répondre à l'énorme demande de billets dans les Pays-Bas et à l'étranger, sensation a présenté pour la première fois, deux soirées consécutives à l'Amsterdam Arena. Comment se sont déroulées les deux soirées, est-ce qu’il y avait beaucoup de monde le vendredi tout comme le samedi ? Vendredi, il y avait plus de 35.000 personnes et le samedi il y avait 40.000 personnes. Près de 80.000 personnes ont assisté aux spectacles Sensation en un seul week-end, c’est un exploit énorme pour nous. « Wicked Wonderland », pourquoi ce thème ? Chaque année, notre équipe de création fait beaucoup de sessions pour penser à un thème pour le nouveau spectacle. Il n'y a aucune idée ou thème précis, c'est un processus de créativité. Après deux ans de spectacles avec les fontaines, on voulait faire quelque chose de complètement différent et réaliser un spectacle qui utilise beaucoup de vidéo. Cette année il y a eu beaucoup de changement, par exemple : Pas de Megamix pendant la sensation white et absence de la soirée Sensation Black, Pourquoi ? Le Megamix a été remplacé par un mélange plus court, qui est plus porté sur les actes et les effets spéciaux au lieu de jouer simplement quelques enregistrements hit. Cela devait également aller avec le fait que l'équipe de Création pensait qu'il était temps d’apporter quelques changements après dix ans. Il n’y a plus de Sensation Black. Depuis plus de trois ans maintenant. Depuis, il y a deux événements complètement séparés : Sensation (sans White) et Black (sans sensation). Il y a eu un événement Black en Belgique le mois de mars de cette année. Vous trouverez plus d'informations sur www.black.eu. Est-ce que vous prévoyez d’autres changements l’année prochaine ? exemple organiser une sensation white dans un terrain non couvert.

Comme

par

Ce que notre équipe de Création va dévoiler sera une surprise. Les séances de créativité (les nouvelles idées) pour le nouveau spectacle sont déjà planifiées. Nous voulons pouvoir mettre en place un show sensation sur scène à toit ouvert, car ça nous donnera la possibilité d’organiser des événements où nous voulons. À ce stade, nous avons encore besoin d’un lieu à toit couvert.

17

Décembre 2009 I www.escape.ma


Parlez nous un peu de la tournée mondiale, Chili, Brésil, Autriche, Portugal, Hongrie Suisse, Russie, Danemark, Australie, etc. Qu’est ce que vous voulez savoir ? La plupart des pays que nous avons visités l’année dernière seront dans la planification à nouveau en 2010. Cependant le plan de la tournée n'est pas encore confirmé complètement. Dès que ça sera fait les dates seront publiées sur www.Sensation.com Pour la première fois à Amsterdam vous organisez deux soirées sensations, 3 et 4 juillet, pourquoi cette décision ? Nous avons étudié les possibilités de lancer Sensation au Maroc, mais aucun plan concret jusqu'à présent. Merci de nous avoir donné de votre temps, un petit mot pour nos lecteurs. Nous espérons vous voir tous à sensation un jour. Peut-être au Maroc, ou peut-être dans d’autres pays où vous vous rendrez


Events DJawards Interview avec Lenny Ibizarre et Jose Pascual - fondateurs de DJ Awards

Interview avec MARCO V - Prix : Tech House

Interview avec Tomas Hedberg - Prix : Ibiza Resident DJ


Events ual - fondateurs de

sc y Ibizarre et Jose Pa Interview avec Lenn

DJ Awards

réalisation mesure est-ce que la le el qu ns Da e. né an iné en n des Dj Awards cette que vous aviez imag ce à du on sp C'est la 12ème éditio rre co a 12 dernières années des éditions de ces soit ? tendions à ce que ce at us no us no concevant les Awards t, bu dé aissance mondiale. nn ôt mitigées. Au tout ut co pl re nt en so er ns gn sio ga es pr Nos im caractère bitionnant de local, tout en lui am re, en maintenant le t lib en ui em éq én un t év in tit te pe at r un s avoi faction, nous penson us comme A notre grande satis ffirmer de plus en pl s’a t an rv se ob s le tout en distinctif des Awards ational. un événement intern e mesure est-ce que la réalisation C'est la 12ème édition des Dj Awards cette année. Dans quell ce que vous aviez imaginé en des éditions de ces 12 dernières années a correspondu à concevant les Awards ? ndrent arts et philosophie, culture Les rêves sont la matière première de la créativité, ils enge et musique. Ibiza est l’endroit par excellence pour se produire en tant que DJ, mais il peut être difficile de travailler ici. Comment gérez-vous les défis de la mise en place d’un événement d'envergure internationale comme les DJ Awards ? Cela est très vrai, mais entre le choix du Pacha, qui sera le lieu de la remise des prix, et l'équipe Activate, responsable des relations publiques, nous avons le sentiment que nous sommes entre de bonnes mains.

L'île a beaucoup changé au cours des 12 dernières années, comment cela a-t-il pu affecter les DJ Awards ? Le choix des catégories et des nominés a changé pour reflét er au mieux l'évolution de la musique à Ibiza. Par exemple, Cocoon n’existait pas il y a 12 ans à peine, et aujourd’hui c'est un phénomène incontournable sur l’île. Dans quelle mesure est-ce que le rôle du DJ change, maintenant que la technologie permet à n’importe qui de produire de la musique chez lui et la partager instantanément en ligne ?

Le rôle du DJ n'a pas changé, mais c’est plutôt sa capacité à accéder à un public a évolué. Maintenant pour réussir, tout ce dont vous avez besoin c’est d’avoir du talent, du temps, du cran et de la chance.

Comment choisissez-vous les nominés et sur quels critères vous basez-vous ? stions initiales sont Les candidats sont choisis par via plusieurs panels de sélection. Les sugge rs de la culture et de discutées et évaluées en fonction de leur impact dans les différents secteu l’industrie de la danse.

21

Décembre 2009 I www.escape.ma


Events ? Quel est le meilleur moment des Awards pour vous s l'air ie au Pacha. Tu peux sentir l'électricité dan Le cocktail à Ocean Drive avant la cérémon voir qui la grande finale et attend impatiemment de r pou are prép se de mon le tout que is tand va gagner !

Y a-t-il de nouvelles catégories, ou de changements apportés aux Awards, dont vous aimeriez nous parler ? Les catégories « Ibiza Resident » et « Dance Nation » sont désormais ouvertes pour les fans qui peuvent désigner leurs DJs favoris. Auparavant, c’était nous qui nous occupions de sélectionner les candidats pour ces catégories, mais nous avons décidé d’inclure un vote public, qui nous donnerait une image plus fidèle de l’impact qu’ont les DJs sur le public. S'il y a un DJ qui sommeille en Sibérie et qui plait au public russe, je veux le savoir, et maintenant ses fans peuvent nous le dire.

22

Décembre 2009 I www.escape.ma


Events Interview avec MARCO V - Prix : Tech House

Félicitations d’avoir remporté un DJ Award 2009. Quelle a été votre première réaction quand on vous a informé de la nouvelle ? Merci, j’étais très heureux quand on m’a dit que j’avais gagné ce prix. C’était une réelle surprise, mais une des plus magnifiques! Toute mon équipe et moi avons été enchantés, puisqu’il y a beaucoup de travail impliqué dans ce que je fais, et de la part de beaucoup de gens. C’était également génial d’avoir à mes côtés plusieurs de ces personnes pour célébrer le prix. Les DJ Awards incluent certains prix particuliers qui ne sont pas votés par le public, un desquels est la Meilleure Bande Sonone d’Ibiza (Best Ibiza Track). Quel a été selon vous le plus grand succès de l’été ? Ma propre chanson Unprepared. C’est peut-être un peu prétentieux de nommer ma propre chanson, mais c’était simplement la plus importante dans mon répertoire de l’été ;-) Les catégories de prix DJ sont décidées par nomination du public. Qu’allez-vous faire pour remercier vos fans de vous avoir accordé la première place ? J e vais essayer de continuer à jouer de la bonne musique. J’aimerais profiter de ce moment pour remercier tous ceux qui ont voté pour moi dans le cadre des DJ Awards, ainsi que tous ceux qui sont venus me voir semaine après semaine et qui achètent ma musique. Vous êtes tous une réelle inspiration et l’énergie que je reçois du public est une fabuleuse motivation pour continuer à faire ce 23

que je fais, alors merci Quel est le meilleur prix que vous avez gagné dans le passé ? J’ai reçu le prix du Meilleur Album d’Artiste (Best Artist Album) en 2001 pour Con:Fusion, où j’ai battu Underworld et Groove Armada qui étaient dans le même groupe que moi. Gagner un prix lorsque la compétition est d’un tel calibre procure un sentiment extraordinaire. Il y avait aussi de grands artistes cette année aux DJ Awards et c’est un privilège d’avoir été dans la même compétition qu’eux. Quel a été pour vous le point culminant de l’été 2009 ? Que Mainstage Dance Valley joué sur la scène principale d’un si grand festival est fantastique, et ce chaque année qui passe. Maintenant que vous avez reçu votre trophée, comment allez-vous célébrer ? Allez-vous vous extasier dans la salle principale, se relaxer sur la terrasse sur le toit ou faire gicler l’argent dans l’espace VIP ? Haha, je savoure cette réponse de l’intérieur Qu’est ce qui est prévu dans votre agenda pour le début d'année 2010 ? Avez-vous programmé des tournées, des sorties d’albums, ou d’autres évènements dont vous aimeriez nous parler ? La sortie de la deuxième partie de mon album Propaganda. La première partie est sortie juste avant l’été et voilà maintenant que la deuxième partie sortira très bientôt. Je suis très excité. Ayant eu de magnifiques commentaires de la première partie, ce sera le moment de savoir ce que les gens pensent de la seconde ! www.myspace.com/marcovofficial www.marcov.nl

Décembre 2009 I www.escape.ma


Events Interview avec Tomas Hedberg - Prix : Ibiza Resident DJ

Félicitations d’avoir remporté un DJ Award 2009 – quelle a été votre première réaction quand on vous a informé de la nouvelle ? J’étais un peu surpris mais évidemment très heureux. J’ai habité et mixé comme DJ à Ibiza pendant déjà neuf ans, alors le fait de gagner le prix du Meilleur Résident d’Ibiza (Best Ibiza Resident) démontre que je dois faire quelque chose de bien. Les DJ Awards incluent certains prix particuliers qui ne sont pas votés par le public, un desquels est la Meilleure Bande Sonone d’Ibiza (Best Ibiza Track). Quel a été selon vous le plus grand succès de l’été ? Il y a eu tellement de bonne musique cette année qu’il est difficile d’en souligner une seule … Les catégories de prix DJ sont décidées par nomination du public. Qu’allez-vous faire pour remercier vos fans de vous avoir accordé la première place ? Simplement continuer à faire ce que je fais. On m’a dit que pour la première fois le prix du Meilleur Résident d’Ibiza a été déterminé entièrement par le public, alors c’est un grand honneur de recevoir cette reconnaissance. Durant les dernières années j’ai mis beaucoup d’emphase sur ma production et je suis certain que c’est ce qui a contribué à avoir des fans fidèles, si l’on peut dire. J’ai l’intention de continuer dans cette voie et à être DJ dans d’autres parties du monde durant l’hiver. Quel est le meilleur prix que vous avez gagné depuis le début de votre carrière ? Ce prix serait parmi les meilleurs, ainsi qu’une

24

compétition de karaoké en Bulgarie il y a déjà plusieurs années, mais cela était une toute autre histoire. Quel a été pour vous le point culminant de l’été 2009 ? Être DJ à Pacha Sharm El Sheikh, ainsi que de nombreuses nuits à mixer au Wonderland. Maintenant que vous avez reçu votre trophée, comment allez-vous célébrer ce succès ? Allez-vous vous extasier dans la salle principale, vous relaxer sur la terrasse, sur le toit, ou faire gicler l’argent dans l’espace VIP ? Fêter dans la Salle Funky en compagnie de mon DJ préféré et bon ami Graham Sahara, avec quelques shooters de hierebas ;) Qu’est ce qui est prévu dans votre agenda pour 2009 ? Avez-vous programmé des tournées, des sorties d’albums, ou d’autres évènements dont vous aimeriez nous parler ? Je pars en Australie pour faire quelques shows autour du pays, dont quelques uns à mon club underground préféré à Sydney, le Chinese Laudry. Je travaille également sur beaucoup de nouveaux matériels dont la sortie au public est prévue pour très bientôt www.tomashedberg.com http://www.myspace.com/tomashedberg

Décembre 2009 I www.escape.ma


RadioParty.fm LA Radio Du Web


m o c . j d u n n a www.



ESCAPE MAG 4