PFE - Tiphaine Hs et Marie Hlt - Carnet n°1 /// Analyse urbaine

Page 1

Analyse URB a INE

PFE ///

renaissance du Parc de Chalais-meudon Un patrimoine retrouvĂŠ

Tiphaine Haupas & Marie HĂŠrault


2

/// Analyse urbaine

3

Introduction

4

Le grand paysage

8

La ville de Meudon

16

Le Parc de chalais-meudon

24

Le Hangar Y

30

La grande soufflerie


introduction Le parc de Chalais se situe coeur de la ville de Meudon et de son domaine forestier. Anciennement occupé par les Jardins Bas du Domaine de Meudon, le site de Chalais-Meudon est aujourd’hui morcelé. Le Ministère de la Défense possède la partie occupée par l’ONERA (Le centre français de recherche aérospatiale) avec la Grande Soufflerie. Le Ministère de la Culture s’implante sur la partie sud ouest du site avec le Hangar Y et l’étang Chalais. Le lycée Rabelais occupe l’extrémité nord est et les locaux de la Mairie se sont installés sur l’ancienne grande perspective du Domaine. C’est alors à partir d’une étude urbaine que nous avons saisir les enjeux urbains du site, comprendre son insertion dans la ville de Meudon et plus largement dans le grand paysage.

/// 3


Le Grand

4

/// Analyse urbaine

Pa ysage


Vue panoramique depuis la terrasse de l’ancien Château de Bellevue, photographie par les auterus

/// 5


La ville de Meudon et son domaine à l’échelle régionale Commune du département des Hauts-de-Seine en Ile-de-France, Meudon fait partie des banlieues cossues de l’ouest parisien. Située sur un plateau, bordé par la forêt de Meudon, la ville domine Issy-les-Moulineaux. Le département des Hauts-de-Seine fait partie de la région Île-de-France. Il est limitrophe des départements de la Seine-Saint-Denis au nord-est, du Val-d’Oise au nord, des Yvelines à l’ouest, de l’Essonne au sud, du Val-de-Marne au sud-est et de Paris à l’est. Du fait de sa forme englobante et de sa position centrale, c’est le département de la région parisienne qui touche le plus de départements franciliens, exactement six. Le département des Hauts-de-Seine est le plus petit de la couronne parisienne, mais également le plus peuplé. Le Domaine de Meudon s’inscrit dans le système de parcs de l’Ouest de la région parisienne et plus particulièrement dans celui des parcs où est intervenu André Le Nôtre.

1650

1675

1700

1661 - 1687 : Restauration des jardins de Versailles pour Louis XIV 1663 - 1672 : Projet des jardins du Château de St Germain 1665 - 1693 : Transformation des jardins de Saint-Cloud pour Philippe d’Orléans 1670 - 1683 : Jardins du Château de Sceaux 1689 : Début de l’intervention de Le Nôtre à Meudon 1700 : Mort d’André Le Nôtre 6

/// Analyse urbaine


Situation de la ville de Meudon, document rĂŠalisĂŠ par les auteurs /// 7


La ville de M E udon

45 010

habitants Meudon est une commune française située dans le département des Hauts-deSeine en région Île-de-France. Elle fait partie de l’arrondissement de BoulogneBillancourt, au sud-ouest de Paris, et de la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest. La commune compte 45 000 habitants.

50% 3

Meudon est située sur un plateau dominant Issy-les-Moulineaux en bordure de la forêt, qui surplombe la ville de ses hauteurs boisées. De par sa proximité immédiate à Paris, Meudon est traversée par des axes routiers et ferroviaires importants.

projets de ville

La moitié de la superficie de la ville est occupée par des zones boisées, des parcs et des jardins. Meudon possède 23 monuments historiques protégés. Douze sites sont classés ou inscrits au titre de la protection des sites et monuments naturels. Ces sites et monuments sont le reflet de toutes les époques de construction de la Ville.

de forêt

gares

4 5

parcours patrimoniaux

23

monuments historiques

3

centres de recherches sur l’aérodynamisme 8

/// Analyse urbaine


500m

Situation de la ville de Meudon, document rĂŠalisĂŠ par les auteurs /// 9


La ville de Meudon et le site du Parc de Chalais Comme beaucoup de villes, Meudon est composée de différents quartiers, qui ont chacun leur caractéristique et ambiance : Meudon-la-Forêt et Meudon Centre. L’Insee découpe la commune en deux grands quartiers : Meudon-la-Forêt et Meudon Centre. Le site de Chalais-Meudon et ses deux monuments historiques se situent entre ces deux grands quartiers de la ville.

Site de Chalais-Meudon avec le Hangar Y et la Grande Soufflerie Domaine forestier de Meudon et de Clamart 500m

10 /// Analyse urbaine

Meudon Centre Meudon-la-Forêt


La ville de Meudon et les éléments marquants du paysage L’histoire de Meudon remonte au Néolitique. Encore aujourd’hui, la ville est marquée par son histoire et l’aménagement de son paysage à travers les époques. L’environnement et le paysage sont omniprésents à Meudon avec 45 hectares d’espaces verts publics, 5655 arbres dont plus de 400 arbres remarquables… les bords de Seine d’un côté et la forêt de l’autre.

Avenue du Château

La terrasse L’observatoire

Les jardins de l’orangerie

Le cimetière de Trivaux Le Hangar Y

La grande soufflerie L’étang de Chalais

Le tapis vert

500m

/// 11


La ville de Meudon et ses emprises foncières non accessibles Le site de l’Observatoire et celui de Chalais-Meudon sont des espaces non accessibles au public. Ces enclaves sont situées entre deux grands quartiers de Meudon et accentuent cette séparation en deux de la ville.

500m

12 /// Analyse urbaine

Espaces non accessibles au public


La ville de Meudon et ses monuments historiques La ville de Meudon compte ving-trois monuments historiques protégés. Douze de ces sites sont classés ou inscrits au titre de la protection des sites et monuments naturels. Ils sont le reflet de toutes les époques de construction de la ville et témoigne de sa richesse patrimoniale, architecturale et paysagère.

500m

/// 13


La ville de Meudon et son réseau ferroviaire Sur le plan ferroviaire, la ville est desservie par la ligne N du Transilien aux gares de Meudon et Bellevue et ligne C du RER à la gare de Meudon-Val-Fleury. La ligne est également desservie par deux lignes de tramway. La ville voit également circuler les lignes de bus du réseau RATP, Phébus et de la société des services automobiles de la vallée de Chevreuse. Trois arrêts de bus sont situés en périphérie du site de ChalaisMeudon. L’accès piéton depuis la gare de Meudon-Val-Fleury. se fait en une quinzaine de minutes.

RER C Ligne N du Transilien 500m

14 /// Analyse urbaine

Arrêts de bus à proximité du site de Chalais-Meudon


La ville de Meudon et ses promenades piétonnes Cinq parcours du patrimoine permettent de découvrir les lieux, les vestiges et les bâtiments encore présents qui marquent l’histoire de Meudon. Les massifs forestiers sont parcourus par des sentiers de randonnées et par plusieurs parcours sportifs. . En été, la fréquentation est très forte sur les pelouses, dont celles situées à proximité des étangs. De nombreux promeneurs, vététistes, cyclistes empruntent ces routes.

500m

/// 15


Le site de ch a lais - Meudon

16 /// Analyse urbaine


L’étang de Chalais, photographie réalisé par les auteurs, septembre 2014

/// 17


Le site de Chalais-Meudon Le parc de Chalais-Meudon est un site toujours marqué par son patrimoine, l’histoire de la ville de Meudon et de son Domaine. Le parc de Chalais-Meudon est une zone de 35 ha, clôturée de murs situés à la périphérie de Meudon-la-Forêt et Meudon Centre, à la limite de la forêt. Ce site était autrefois occupé par les anciens Jardins du Domaine de Meudon. Le parc de Chalais est aujourd’hui un espace enclavé et occupé par différents propriétaires; le Ministère de la Défense avec les terrains de l’ONERA (Le centre français de recherche aérospatiale), le Ministère de la Culture, et la ville de Meudon. L’étang de Chalais de forme hexagonale est une pièce essentielle de la grande perspective dans l’axe du tapis vert. Inscrit au sein d’une propriété du Ministère de la Culture et de la Communication avec le Hangar Y, il est inaccessible au public. En raison de sa richesse écologique, l’étang de Chalais a été classé en ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêts Ecologique, Floristique et Faunistique) et est cerné de boisements. A proximité, sont localisés le Hangar Y, la Grande Soufflerie (classés Monuments Historiques) ainsi que les locaux de la Direction de Proximité Est de GPSO.

3

propriétaires

5

35

16

6

occupations hectares

ha ONERA ha Lycée

12,5

ha Ministère Culture

Sur les anciens prés en contrebas de l’hexagone, une étonnante Soufflerie des années 1930 et des laboratoires servent à la recherche aérospatiale. Devant ces bâtiments, légumes et fleurs s’épanouissent dans une mosaïque de jardins familiaux.

2

Le parc de Chalais est un site non accessible au public difficile à cerner de par sa complexité foncière. Situé sur les Jardins Bas et un morceau de la Grande Perspective de l’ancien Domaine, il est jalonné de monuments historiques liés à l’aérostation et l’aérodynamisme. Cependant ce patrimoine architectural et paysager est aujourd’hui peu compréhensible et insuffisament mis en valeur.

10

18 /// Analyse urbaine

bâtiments classés MH

bâtiments d’intérêt architectural ou patrimonial


100m

Vue aérienne du Parc de Chalais, document réalisé par les auteurs /// 19


Le parc de Chalais-Meudon et ses emprises foncières

ONERA (Le centre français de recherche aérospatiale ) - Ministère de la défense Ministère de la Culture Ministère de la Culture / Locaux GPSO (Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest) 100m

20 /// Analyse urbaine

Lycée Rabelais


Le parc de Chalais-Meudon et son bâti

ONERA (Le centre français de recherche aérospatiale ) - Ministère de la défense Hangar Y Ministère de la Culture Ministère de la Culture / Locaux GPSO (Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest) Lycée Rabelais 100m

Equipements sportifs

/// 21


Le parc de Chalais-Meudon et son patrimoine

Bâtiments classés Bâtiments inscrits Etang de Chalais Grande perspective de Le Nôtre Ancien Rue d’Artelon 100m

22 /// Analyse urbaine

Anciens jardins bas


Le parc de Chalais-Meudon une enclave entre deux quartiers

Masses végétales Entrées Arrêts de bus 100m

Murs d’enceinte

/// 23


Le H a ngar Y Le Hangar Y Le bâtiment Y est un hangar de grande dimenssion qui se compose d’un volume central de 70m de long, 24m de large et 26m de hauteur. Ce grand hall est flanqué de part et d’autre d’un appentis comportant deux niveaux. C’est une construction métallique dont les fermes en deux éléments sans tirants horizontaux permettent la réalisation d’une voûte en coque de bâteau de grande portée. Long de 70m, le bâtiment est composé d’une grande nef centrale de 24m de large et 20m de hauteur. La surface totale du bâtiment au sol est de 2870m² dont 1682m² pour la nef centrale. L’édifice est recouvert d’une toiture en zinc avec une sous-face habillée de frises. Le bâtiment est constitué d’une ossature métallique de profilés assemblés. Il se compose de 14 travées de 5m. Les poteaux en acier (0,80 x 0,30) reposent sur des socles monolithiques (130 x 130 x 0,80).

70 m longueur

41 m largeur

26 m hauteur

1610 m2

surface de la nef

Les murs extérieurs sont des pans de fer et de bois avec remplissage en briques apparentes. Ils reposent sur des murs bas en maçonnerie de meulière de 0,50 à 0,80 de hauteur suivant la pente du terrain. Les sols sont cosntitués de par des dalles en béton.

4130 m2

Après avoir été un des premiers hangars dévolus à l’accueil de dirigeable en France, le hangar Y est aujourd’hui l’un des derniers. Il a été classé monument Historique en 2000.

1,5 million d’euros investi

24 /// Analyse urbaine

surface totale


100m

Image aérienne de la situation du Hangar Y , document réalisé par les auteurs /// 25


26 /// Analyse urbaine


La façade nord du Hangar Y, photographie réalisée par les auteurs, novembre 27 /// 2014


Le Hangar Y - Etat actuel Aujourd’hui, les larges verrières qui illuminent la nef reposant sur des poutrelles en acier, ont pour la plupart volé en éclats. Le Hangar Y a bénéficié en 2009 des fonds du plan de relance régional qui ont permis d’effectuer les réparations urgentes. Il reste cependant encore beaucoup à faire. Le bâtiment est en mauvaise état malgré la réfection de la toiture en 2007. Les parties les plus dégradées sont les peintures sur les ossatures métalliques, le sol et les poutrelles de la façade sud. L’évacuation des eaux de pluie et l’installation électrique sont totalement à refaire. De plus, la végétation sauvage commence à envahir les abords immédiats du site. Bien qu’en mauvais état, l’intérieur du bâtiment est resté tel que l’ont laissé les derniers ouvriers de l’aéronautiques. Nous sommes donc en présence de l’un des premiers édifices de la grande industrie du fer directement lié à la recherche sur la deuxime génération du plus léger que l’air et au début du plus lourd que l’air dans l’art de la guerre. L’ambiance qui y règne témoigne de l’aéronautique à un moment déterminant dans le pays où elle est née.

28 /// Analyse urbaine


La façade nord du Hangar Y, Photographie réalisée par les auteurs, septembre/// 2014 29


la grande soUFFLERIE

98,40 m longeur

26 m haut

La grande Soufflerie S1Ch fait partie du domaine de Meudon. Construite de 1932 à 1934, sous la direction de l’ingénieur en chef Antonin Lapresle, cette création originale par ses formes et exceptionnelle par ses dimensions, constitue un ensemble architectural homogène, harmonieux et parfaitement équilibré. C’est l’une des créations les plus insolites de l’architecture industrielle du XXème siècle. C’est la raison pour laquelle elle a été classée Monument historique en 2000. Tapie au fond d’un vallon boisé dans le domaine de Meudon, la Grande Soufflerie S1Ch demeure, invisible en dépit de son imposante taille; plus de cent mètres de long. Cet édifice permettait de faire des essais sur des avions en vraie grandeur qui étaient soumis à des vents pouvant aller à une vitesse de 180 km/h. Son concepteur a réalisé un exploit technique grâce à l’utilisation du béton armé, qui a permis une construction inédite, incompréhensible de l’extérieur, qui représente l’archétype des édifices industriels monumentaux légués par le XXème siècle...*

6 ventilateurs

5000 m² béton armé

2000 m² gros béton

700

tonnes de fer

1100 m² bois

* Chanetz Laurent, L’aérodynaique et la Grande Soufflerie S1 Ch du Domaine de Meudon - Comment un édifice technique devient-il objet culturel ?, mémoire de master 2, ENSAV, 2013.

30 /// Analyse urbaine

560 plans d’exécution


100m

Image aérienne de la situation de la Grande Soufflerie, document réalisé par les auteurs /// 31


la Grande Soufflerie - Etat actuel Le terrain de l’Onera sur lequel est implantée la Grande Soufflerie, forme une enclave au sein du domaine. Scindé en de multiples parcelles, le Domaine de Chalais-Meudon est difficilement intelligible. Le positionnement particulier du site à la frontière du tissu pavillonnaire marquant la fin de la ville de Meudon et l’amorce de la forêt allant de Clamart à Chaville complique la compréhension de l’ensemble du domaine. Impressionnante, monumentale, grandiose, sont les adjectifs qui viennent à l’esprit de ceux qui ont eu la chance de pouvoir visiter la Grande Soufflerie. Outre son importance en tant qu’édifice, la Grande Soufflerie est le centre d’un lieu de mémoire de l’industrie aéronautique. Le parc de Chalais-Meudon tel qu’il se présente à l’heure actuelle est un lieu privilégié, témoin de l’explosion scientifique et technique qui aura marqué ces 100 dernières années. * La soufflerie se situe dans une ancienne parcelle militaire appartenant à l’Onera, qui relève plutôt du parc avec des bâtiments industriels de grandes surfaces mais de faible densité sur le site. Le site de l’ONERA possède un patrimoine architectural avéré et inscrit aux Monuments Historiques, mais il s’agit également d’un pôle de recherches scientifique de pointe et toujours en activité. Comment combiner la conservation et l’ouverture au public sur un mode culturel de ce pôle de science et de secret ? Le site de par son usage de recherche scientifique est hors des regards, il est enclavé par un mur de 3 m de haut. Sa localisation dans la forêt et de Meudon le protège par la végétation luxuriante qui l’entoure. * Ibid.

32 /// Analyse urbaine


Soufflerie aérodynamique à Chalais-Meudon, Vue d’ensemble, Laurent Chanetz /// 33