Issuu on Google+

Auto

Esprit

100%

Auto Ce magazine vous est offert

#2

“Acces Premium by BMW”

X1

100% Esprit Auto - 02

Novembre / décembre 2009 -

www.100pour100esprit.com

• Edition Guadeloupe


Check-list

Dédicace -

P.

5

News -

P.

6

Preview -

P. 15

Smart fortwo II BMW X1 BMW série 5 Gran Turismo

P. 15 P. 16 P. 19

Instant lady -

P. 21

Fiat 500 pink

Drive shot -

P. 22 P. 24 P. 26

Chrysler 300C Touring Seat Exeo Toyota Urban Cruiser

Express -

P. 28 P. 29

Audi A5 Sportback Nissan Pixo

Full test P. 26

P. 30 P. 32

Volvo V70 Lexus IS-F

Green power -

P. 34

Objectif zéro émission

Style -

P. 38

Citröen Revolte

Classic -

P. 22

Les 100 bougies d’Audi

P. 42

Workshop -

P. 46

Story -

P. 50

Alfa Roméo

Sur RFO “Auto Pratik” tous les vendredis à 9h40 et samedis à 8h20

f

Sur facebook

rejoignez le club 100% esprit Auto

Sur internet www.100pour100esprit.com

P. 38

3


Dedicace

• 338 heures cumulées passées derrière un micro - rédaction et direction artistique. • 680 mots en moyenne par pages, soit presque 20000 mots sur ce numéro • + de 170 photos sélectionnées parmi 800 • + de 100 mails reçus ou envoyés par personne de la rédaction • + de 50 communiqués et dossiers de presses épluchés à la loupe • 2 paires de lunettes de corrections achetées • Quelque 300 minutes de fous rires – il en faut ! • 5 émissions écrites, préparées et enregistrées pour Auto Pratik’ diffusées sur Radio Guadeloupe – merci à Fredy et toute l’équipe. • Des heures passées à sélectionner et télécharger les vidéos des véhicules que nous vous présentons, pour que vous soyez les premiers – et les seuls ! – à les voir sur notre site www.100pour100esprit.com • Des kilomètres parcourus et beaucoup de plaisir passés au volant des véhicules essayés • 1 pare-choc explosé – dédicace particulière au conducteur du 4X4 blanc équipé d’un attelage boule non démontée (alors qu’il ne tractait aucune remorque !), garé en face de notre voiture et parti sans laisser de carte ! Grande classe et code de la route à revoir… si déjà vu ! • Des kilos de pizzas et sandwichs ainsi que des litres d’eau et de boissons en tous genres consommés • 167 capsules Nespresso avalées… par la machine, je vous rassure ! • Etc., etc., etc. Voilà, résumée en quelques lignes, notre recette. Pas de mystère, simplement du travail, un job à plein temps, qui ne supporte pas « l’à peu près » par respect pour nos lecteurs et qui, sous ses aspects sympas, demande qu’on y consacre toute son énergie. Voilà pourquoi notre magazine s’appelle « 100% esprit Auto », parce qu’il parle de tout l’univers automobile. La rédaction

Esprit

Auto

Certains nous imaginent « tout juste bon à frimer au volant d’une voiture nouvelle chaque jour.» D’autres discutent bien haut notre légitimité, comme pour masquer leur absence en la matière. Dans la presse comme ailleurs, tous s’accordent à dire que la concurrence est saine. Cependant, dans la presse plus qu’ailleurs, elle n’a visiblement pas l’air de plaire à tout le monde. Pour couper court à la polémique et dans le but de présenter à tous la réalité d’un magazine comme le nôtre au quotidien, nous nous sommes prêtés au jeu du « 100% esprit Auto en chiffres» ! Résultat pour ce #2 de 52 pages, disponible sur plus de 300 points :

100%

Les gens parlent trop, souvent par jalousie, beaucoup pour ne rien dire…

Auto Ce magazine vous est offert

#2

“Acces Premium by BMW”

X1

100% Esprit Auto - 02

Novembre / décembre 2009 -

www.100pour100esprit.com • Edition Guadeloupe

100% esprit Auto 39, résidence les Palétuviers Moudong Sud - 97122 Baie-Mahault contact@100pour100esprit.com 100% esprit Auto est édité par One4All média S.A.R.L. de presse au capital de 7 500 euros Directeur de la publication et de la rédaction : Eric Gruszka redaction@100pour100esprit.com Directeur artistique : Stéphane Feutry pao@100pour100esprit.com Secrétaire de rédaction : Lysiane Serge Régie publicitaire : Karine Sanchez-Arnoux Tél. : 0690 35 52 14 Fixe : 0590 94 59 43 Fax : 0970 62 95 25 karinesanchez@wanadoo.fr Crédit Photos et illustrations : Ylesia, E. Gruszka, © constructeurs, © fotolia.com. Ont participés à ce numéro : Daniel Chovino, Richard Basset, Jerôme Dudouit, Thomas Toulet. ISSN : en cours Imprimé en Guadeloupe par : Antilles Imprimerie Distribué en Guadeloupe par Colibri Distribution

Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, est interdite ou subordonnée à l’autorisation écrite de 100% esprit Auto. Les prix mentionnés le sont à titre purement indicatif, ils ne sauraient engager la responsabilité du magazine. Ne pas jeter sur la voie publique. 100% esprit Auto est une marque de One4All média. contact@one4allmedia.fr

www.100pour100esprit.com di

a

5


News

« Happy Birthday » Suzuki !

kyo • To

Seat Ibiza Bocanegra et concept IBZ

kyo • To

lon de Sa

La marque née en 1909 a franchi pour ses 100 ans le seuil des 40 millions de voitures vendues dans le monde. Après des débuts dans l’industrie du tissage, l’entreprise s’oriente vers la production de véhicules à moteur au milieu des années 30. Depuis cette époque, le groupe Suzuki a toujours suivi l’engagement de son fondateur en cultivant l’engineering à l’esprit artisanal et en se spécialisant dans la production de berlines et 4x4 de petites tailles. Le tout nouveau concept Alto, vu au Salon de Tokyo, se tourne résolument vers l’avenir en combinant des performances affûtées à la sobriété et à la convivialité d’un mini véhicule. Son faible poids vise clairement à réduire la consommation de carburant et les émissions polluantes. Deux paramètres clés de l’automobile de demain, ou plutôt d’aujourd’hui puisque l’Alto est attendue courant 1er trimestre 2010 chez nous.

lon de Sa

La première est une édition très spéciale au look et au caractère corsés. Sa face avant masquée évoque les 1200 Sport « Bocanégra » d’il y a 34 ans. Phares doubles noirs, grille centrale en nid d’abeille, rétroviseurs à coque noire, toit ouvrant et jantes « Sira » de 17’ chaussées en 215/40, lui donnent tous les attraits d’une sportive de l’extrême. L’habitacle n’est pas en reste avec son coté exclusif, et le moteur explosif : 1.4 TSI à double suralimentation de 180 ch ! Bref, un concentré de sportivité à découvrir dès à présent en concession à partir de 26 900  euros.

signe en première mondiale l’association du système Start/ Stop avec une transmission automatique. Disponible prochainement sur les A3 1.6 TDI 105 ch et 1.4 TFSI 125 ch.

… Renault…

La seconde est un concept remarqué à Francfort qui préfigure les lignes de la version familiale de l’Ibiza : la Sport Tourer. Son design extérieur dynamique marqué par des lignes tendues et effilées, associé à un intérieur très fonctionnel devrait permettre à Seat d’étoffer son offre dans le segment B. Flexible, fonctionnelle et esthétique, cette autre espagnole de caractère fera son entrée sur le marché dans la deuxième moitié de l’année 2010 pour venir chatouiller - avec son coffre de 410 litres - les 207 SW et autres Clio Estate ...

le nouveau Scénic emporte le Volant d’Or 2009 dans la catégorie « monospace ».

R-Design :

... VW/Porsche…

Le XC60 prend du muscle

Mazda MX-5 À l’occasion du 20ème anniversaire du MX-5, plus de 1 600 Roadster et leurs propriétaires ont rejoint le site d’essais de Miyoshi, près d’Hiroshima, où ce modèle a vu le jour.

6

… AUDI…

Le best-seller Volvo se pare de la finition R-Design. Cet ensemble d’équipement sportif exclusif, sera bientôt disponible sur le raffiné crossover suédois. L’XC60 RDesign se distingue extérieurement par une doubls sorties d’échappement chromée, des coques de rétroviseurs argent mat, des plaques de protection arrières et latérales, des enjoliveurs autour des antibrouillards

et sous la prise d’air avant et des jantes Cratus 18’. Les bas de caisse reçoivent la teinte de la carrosserie et la signature RDesign apparaît sur la calandre du XC60. Pour affirmer son caractère dynamique, ce XC60 se dote d’un châssis sport aux suspensions retravaillées et d’une direction assistée Sport. L’intérieur est tout aussi exclusif avec une sellerie intégrale en cuir et un volant sport, frappés de la signature de la finition. Tapis de sol et pédalier en aluminium sont également de la partie. Autres spécificités, le combiné d’instruments est désormais sur fond bleu et le pommeau de levier de vitesses est gainé de cuir perforé. Disponibles sur toutes les motorisations, les premières livraisons de cette série spéciale sont prévues mi – 2010 pour une prise de commande effective dès à présent.

révision à la hausse de la participation initialement annoncée par Volkswagen qui rachète 49,9% de Porsche d’ici à la fin d’année. Une première étape vers la création d’un groupe automobile avec une fusion toujours prévue courant 2011…

7


News

Renault Fluence

Renault relance la griffe Gordini (1.6 16v 110 BVM5 et BVA4 et 2.0 16v 140 BVM6 et CVT), et 3 transmissions. Disponible d’ici quelques mois dans la Caraïbe, vous pouvez dès maintenant la découvrir en vidéo sur notre site : www.100pour100esprit.com

Les petites bombes bleues frappées de deux bandes blanches font leur retour ! Symbole de la réussite française, la célèbre « Gorde » a fait vibrer plusieurs générations de conducteurs en quête de sensations sportives. Un code couleur identitaire indélébile, témoins d’un héritage sportif important dans l’histoire de la marque, que Renault va dans quelques mois réveiller sous de nouvelles versions signées Gordini. Complémentaires à la gamme RS, elles viendront renforcer l’offre de Renault sur le segment des sportives compactes.

Peugeot sur tous les fronts Révélée au grand public au Salon de l’Automobile de Francfort en septembre, la Fluence est une berline tricorps qui renforce l’offre de Renault sur le segment C et succède à la Mégane II - 4 portes. Lancée dès novembre 2009 dans plus de 80 pays, elle dispose d’une large gamme de groupes motopropulseurs : 5 versions Diesel Renault eco², 4 versions essence

et tente d’apporter une réponse inédite aux besoins de mobilité urbaine d’aujourd’hui et de demain. Capable d’accueillir quatre personnes dans seulement 2,50 mètres de longueur, ce véhicule 100 % électrique, réinvente l’automobile dans toutes ses dimensions : architecture, style, conception intérieure, conduite, tout en respectant au maximum son environnement. Une nouvelle expérience de conduite à découvrir en vidéo sur www.100pour100esprit.com

Nouveau Boxster Spyder : légèreté, efficacité et plaisir de conduite à l’état pur

Porsche, lance une nouvelle version haut de gamme de son Boxster qui sera présentée, en première mondiale, au prochain salon de l’automobile de Los Angeles début décembre : le Boxster Spyder. Avec un poids réduit de 1 275 kg, à l’exemple des portes en aluminium (-15kg), il est le modèle le plus léger de la gamme Porsche. De part ses lignes caractéristiques facilement reconnaissables, et son moteur central, il incarne la voiture de sport signée Porsche dans sa plus pure expression : un roadster au rapport

8

poids/puissance exceptionnel, ouvert vers l’extérieur pour une efficacité maximale. Une formule qui a fait ses preuves par le passé, donnant naissance aux sportives et aux routières les plus abouties de la marque, de la légendaire 550 Spyder au modèle de compétition actuel, le RS Spyder, vainqueur des 24h du Mans (LMP2). Lancé sur le marché américain et européen en février 2010, nul doute qu’il trouve pleinement sa place aux cotés des Boxster et Boxster S.

L’Astra fait peau neuve. 4ème et dernière génération, l’Opel Astra montrera le bout de sa calandre au mois de janvier. 1ère de sa catégorie chez les « importées » avec 8% de part de marché sur un segment des compactes qui représente 20% du marché global, son succès devrait se conforter avec ce nouvel opus : design dynamique, innovations technologiques et prestations de confort élevées, un vent de fraîcheur souffle sur la catégorie. Pour la première fois sur une compacte, l’Astra propose en option des équipements aussi remarquables que le système d’éclairage avancé AFL+, les sièges ergonomiques ou la caméra avant Opel Eye, avec identification des panneaux de signalisation et alerte de dérive. Les commandes seront ouvertes à l’heure où vous lirez ces lignes, avec une entrée de gamme Essentia 1.4 de 100 ch essence dotée d’un équipement de sécurité complet et du contrôle de trajectoire ESPPlus. Le tout à un tarif que l’on nous promet très attractif.

Avec le 5008, Peugeot propose son interprétation du monospace compact. Ce nouveau modèle a l’ambition de fixer de nouvelles références dans le marché des monospaces compacts où les Renault Scénic et Citroën Picasso font la loi depuis des années. Long de 4,53 m pour de 1,64 m de haut, ce « 5/7 » places vient renforcer la présence du Lion au sein du marché des véhicules familiaux. Comme toujours chez Peugeot, la ligne fait preuve d’un bel équilibre et l’aérodynamisme - Cx de 0,29 - est à l’image des trains à grande vitesse, suggérant des aptitudes routières de premier ordre. Une fluidité rehaussée par des inserts chromés pour plus de statut et d’élégance, tandis que la ceinture de caisse haute inspire la sécurité. Une nouveauté dont nous reparlerons, à découvrir en début d’année en concession. Le concept BB1 bouscule quant à lui tous les codes conventionnels

9


News

Tokyo 2009 :

Concept HYbrid3 Evolution

joie au volant en hausse et émissions en baisse

Le scooter hybride à trois roues motrices

ici au 1er trimestre 2010 : spacieux, bien équipé, sûr et prix très étudié, il devrait se faire une belle place sous notre soleil. Enfin, en exclusivité, voici l’esquisse de la future petite compacte du constructeur nippon. Un modèle « green » qui sera lancé en Thaïlande dès mars 2010, avant d’être disponible dans plus de 150 pays.

LEAF

AUDI remporte le grand prix des marques 2009

kyo • To

Land glider

kyo • To

lon de Sa

lon de Sa En exposant la LEAF, première voiture de série conçue pour être électrique et dont la commercialisation est prévue l’an prochain sur le marché Européen ; mais aussi le Land Glider, concept car électrique mi-moto, mi-voiture, pour le moins original. Au programme également le NV200 en version van 7 places attendu

NV200

Fiat Punto Evo nouvelle « époque »

Présentée en avant-première mondiale au dernier Salon de Francfort, et attendue chez nous en début d’année, l’évolution de la Grande Punto a pour objectif de devenir la référence de son segment en termes d’innovation, de sécurité et de style. Pour cela, l’Evo – époque en italien – apporte sa réponse aux exigences d’une clientèle soucieuse de technologie, de plaisir de conduire et d’environnement. Sous le capot, la gamme de moteurs Euro 5 se distingue, parmi lesquels le 1.3 MultiJet 2ème génération et le 1.4 MultiAir. Toujours à l’enseigne de la réduction de la consommation et des émissions, le nouveau modèle propose le système Start&Stop de série sur toutes les nouvelles motorisations essence et diesel Euro 5. En matière de sécurité, la Punto Evo se dote désormais de 7 airbags ; y compris l’airbag genoux pour le conducteur

10

devenant ainsi l’une des seules voitures du segment à le proposer de série sur toutes ses versions. D’autres équipements novateurs sont aussi disponibles : le système Hill-holder - aide au démarrage en côte - ou encore les antibrouillard avant avec fonction adaptative de « cornering », qui s’activent automatiquement avec les feux de croisement en fonction de l’angle de braquage. Enfin, notez le travail du centre de style Fiat qui a complètement métamorphosé l’habitacle : de la planche de bord, aux sièges, en passant par l’instrumentation embarquée. Pour résumer, la Punto Evo prend du galon, et le fait avec beaucoup d’élégance…

A l’occasion du salon du deux-roues de Milan, Peugeot présente un nouveau concept de scooter : l’HYbrid3 Evolution. Pratique et sécurisant grâce à ses trois roues motrices, performant avec ses 49 ch, il offre une polyvalence inédite et n’émettant que 48 g/km de CO2 en cycle normalisé voire zéro en mode électrique, grâce à sa technologie hybride innovante. Avec ses trois roues, ce concept se positionne entre deux univers bien distincts, celui du scooter et celui de l’automobile. L’HYbrid3 Evolution est une déclinaison sans pavillon du concept HYbrid3 compressor présenté lors du Mondial de l’automobile de Paris 2008.

Ce nouveau concept est issu de toute l’expérience de Peugeot Motocycles dans le domaine du scooter ainsi que de toute la capacité d’innovation des équipes de stylistes et d’ingénieurs d’Automobiles Peugeot. Avec à l’avant un moteur électrique dans chacune de ses deux roues et, à l’arrière un moteur thermique suralimenté, il utilise des solutions technologiques hybrides permettant à chacune de ses roues d’être motrice. Sur la base d’un châssis trois roues spécifique, l’équipe du Style automobile de Peugeot a imaginé un dessin résolument racé et avant-gardiste.

Le mardi 10 novembre à l‘Automobile Club de France, Audi a reçu le Grand Prix des Marques 2009 et le prix de la qualité produit. Ces prix ont été remis suite à une étude de TNS Sofres menée entre janvier et septembre 2009. Cette dernière porte sur l’ensemble de la relation qu’entretiennent les automobilistes avec leur marque automobile – 22 étaient en compétition - et sur l’efficacité des campagnes publicitaires en Europe. Les clients sont ainsi les seuls juges. Audi remporte le prix de la Qualité du Produit sur un podium dominé par les marques du segment premium.

Sculptée pour vous mouvoir et vous émouvoir… Voici la première image officielle de la toute nouvelle S60, modèle annoncé par Volvo comme le plus sportif et le plus dynamique jamais conçu par ses équipes. Regorgeant de technologie, elle se veut plus sûre que jamais, notamment grâce à son système de détection des piétons « Pedestrian Detection » ; un équipement de sécurité étonnant capable de détecter tout piéton se trouvant en face de la voiture et d’actionner automatiquement les freins si le conducteur ne réagit pas à temps. La belle sera dévoilée en première mondiale au Salon de l’Automobile de Genève début mars prochain. Du coté de la caraïbe, il faudra se montrer patient jusqu’en milieu d’année, époque à laquelle elle devrait faire son entrée en concession.

11


News

SLS AMG :

5 Race Touareg sur le Dakar 2010

Mercedes s’envole vers les sommets… … Fiat…

Volkswagen alignera cinq Race Touareg au Rallye Dakar 2010 en Argentine et au Chili. Le team du constructeur automobile de Wolfsburg espère ainsi décrocher une nouvelle fois la victoire remportée lors du rallye Dakar 2009, par le tout premier véhicule propulsé par un moteur diesel dans l’histoire de ce rallye.

le constructeur italien a confirmé le développement d’une voiture électrique en collaboration avec Chrysler.

…VW…

6 modèles Volkswagen - Polo, Golf, Tiguan, Touran, Passat et Touareg - ont décroché la note maximale, cinq étoiles, à l’issue du programme de crashtests Euro NCAP, toujours plus exigeant.

Fascinant le nouveau coupé SLS, surtout dans sa livrée AMG. Un supercar aux lignes pures et à la technologie unique : une carrosserie légère avec un châssis treillis en aluminium, des portes papillons, un moteur V8 AMG de 6,3 litres avec lubrification par carter sec, développant une puissance maxi de 571 ch et plus de 66 mkg de couple, une boîte 7 rapports à double embrayage en position transaxle et une suspension sport à bras oscillants transversaux en aluminium. Une combinaison qui devrait lui garantir un dynamisme et une tenue de route exceptionnelles. La répartition idéale des masses - 47 % à l’avant, 53 % à l’arrière - et le centre de gravité très bas de la voiture en disent long. Les performances annoncées par Mercedes confirment : 0 à 100 en 3,8 secondes, vitesse maximale de 317 km/h pour une consommation moyenne de 13,2 litres aux 100 kilomètres ! La belle devrait être disponible chez nous au 2ème semestre 2010 en attendant la version roadster prévue courant 2011. Ticket d’entrée aux alentours des 200 000 euros… Avis aux amateurs !

.. PSA…

Insolite : Goodyear et la NASA inventent le pneu lunaire increvable Le Spring Tire est le 1er pneu sans air destiné à équiper les véhicules lourds lors des prochaines expéditions lunaires. Composé de 800 ressorts entrelacés et porteurs, il devrait faciliter une exploration plus vaste de la lune ainsi que l’éventuelle installation d’une station lunaire permanente. Monté sur le véhicule d’essai de la Nasa, le Lunar Electric Rover et testé au Johnson Space Center’s de Houston, il a parfaitement réussi son examen de passage. Dernier avantage considérable, il possède une combinaison unique de rigidité et de flexibilité, qui permet aux véhicules de rouler rapidement sur un terrain accidenté sans transmettre trop de mouvements au véhicule.

12

vise la palme verte ! Le groupe français entend proposer des «matériaux verts» pour l’ensemble des polymères utilisés dans un véhicule d’ici à 2011. Selon les chiffres du groupe, une voiture est constituée à 70% de métaux, à 5% de matériaux divers, à 5% de fluides et à 20% de matières plastiques. C’est sur cette dernière partie, que PSA Peugeot Citroën souhaite renforcer son éco-conception. Sous l’appellation matériaux verts, PSA regroupe les bios polymères, issus des ressources renouvelables, les fibres naturelles, comme le lin ou le chanvre, et les matières plastiques recyclées. Il s’agit du premier objectif concret fixé par le groupe français depuis, la mise en place, en 2008, de ses actions visant à réduire l’empreinte environnementale des véhicules.

Nouvelles Polo, Golf et Passat BlueMotion Volkswagen vient de présenter les 3 modèles les plus importants de sa gamme dans une version BlueMotion - label écologique maison - de conception nouvelle : la Polo, la Golf et la Passat. Ces dernières sont toutes équipées d’un pack high-

tech qui comprend, entre autres, de nouveaux moteurs TDI, un système de récupération d’énergie, un système StartStop et des éléments aérodynamiques au design élégant. Avec des consommations moyennes de 3,3 litres (Polo), de 3,8 litres (Golf) et de 4,4 litres (Passat), les trois nouvelles Volkswagen s’affichent comme les modèles les plus économiques de leur catégorie à l’échelle mondiale. Premières livraisons sur le département, 1er trimestre 2010.

13


Preview Acte I

Smart fortwo II La première génération n’a pas été importée sur le département, dont acte. Aujourd’hui la reine des citadines fait amende honorable en alignant sa gamme complète pour prendre d’assaut les routes et cités guadeloupéennes.

Smart Fortwo 1.0 Pure: Moteur Type: 3 cylindres en ligne Cylindrée (cm3) : 999 Puissance (ch) : 45/61 Couple maxi. (Nm) : 89 Transmission: manuelle automatisée 5 vitesses Système de freinage avec abs + esp

utilisation urbaine et périphérique. Tous ces moteurs sont reliés à une transmission manuelle automatisée Getrag à 5 vitesses ; l’ensemble des groupes motopropulseurs essence atteignant la vitesse maximale de 145 km/h, le tout avec un appétit d’oiseau : moins de 5 l/100km en essence et moins de 3,5 l/100km en conditions normales pour le diesel, avec le record minimal de 90 grammes d’émissions de CO2/km. Toujours aussi smart à l’intérieur, l’auto se distingue entre autre par ses aérateurs extérieurs et ses cadrans supplémentaires, ses sièges de sécurité à ceinture intégrée et son dispositif anti-démarrage derrière le levier de vitesses. Le compartiment à bagages peut contenir 220 litres. Equipé d’un hayon à deux sections, la partie inférieure peut être utilisée comme une petite plate-forme qui facilite le chargement et le déchargement.

contact@marinegourmande.com

Avant: freins à disque Arrière: freins à tambour Direction: à crémaillère Pneus Avant: 155/60R15 Arrière: 175/55RI5 Longueur (mm) : 2,695 Largeur (mm) : 1,559 Hauteur (mm) : 1,542 Angle de braquage (m) : 8.75 Coffre (1) : 220 à 340 Poids (kg) : 750/790 Poids total autorisé (kg) : 1,020 Réservoir (1) : 33 Performances V. max. (km/h) : 145 Consommation (l /100 km) : < 5.0 Norme d’émissions EU4 Prix: 13 250 euros en version Pure

C

onstat Shakespearien qui n’a rien d’une boutade à l’heure ou le numéro un mondial fait écho avec son IQ. Mais revenons à nos moutons, et celui-ci à quatre pattes. La Smart II se veut fraîche et plus masculine que par le passé, tout en conservant son inimitable griffe. Reconnaissable au premier coup d’œil, grâce à sa cellule de sécurité tridion, ainsi qu’à ses tôles de carrosserie en plastique aussi révolutionnaires que pratiques. Les motorisations sont variées, propres et économiques. A commencer par le trois cylindres de 1 litre qui développe selon les versions 61, 71 et 84 ch, voir 98 ch sur le modèle Brabus. Le bloc diesel cdi se limitant à 45 ch, largement suffisants grâce à son couple dans le cadre d’une

Conforme aux strictes réglementations américaines en matière d’accidents, la Smart mise également sur la sécurité – airbags, prétentionneur, esp, abs, freinage d’urgence assisté intégré... Y compris dans sa version cabriolet à capote électrique, so chic !

15


Preview “Acces Premium by BMW”

X1 Pour la première fois en Guadeloupe, BMW propose de retrouver les traits caractéristiques de sa gamme X sur un véhicule de luxe dans la catégorie des compactes. Son nom : la X1.

L

a cadette de la famille dégage de prime abord une sportivité pleine d’aisance, empreinte d’élégance, d’assurance, et de modernité. A son style, s’ajoute la technicité de sa mécanique - qui comprend, entre autre, la technologie 4 roues motrices intelligente BMW xDrive – et la modularité de son habitacle généreux. La position assise rehaussée et l’orientation du poste de conduite vers le conducteur, autre signature de la marque, amplifient l’humeur feutrée de cet intérieur cosi… Matériaux haut de gamme, coloris naturels, surfaces et ergonomie structurées ou système de commande iDrive, vous êtes bien à bord d’une BMW. Spacieux, l’espace arrière offre trois vraies places. En rabattant le dossier inclinable, de surcroît, de la

banquette arrière tripartite (40/20/40), il est possible de porter le volume du compartiment à bagages de 420 à 1 350 litres. La fonctionnalité n’est pas en reste avec de nombreux rangements et autres vide-poches à disposition, alors que le toit de verre panoramique (en option) contribue à une réelle sensation d’espace.

BMW X1 xDrive18d Moteur : 4 cylindres diesel à carter tout aluminium, turbocompresseur à géométrie d’admission variable, injection directe à rampe commune Cylindrée (cm3) : 1 995 Puissance (ch) : 143 à 4000 tr/mn, Couple maxi. (mkg) : 32,6 entre 1 750 et 2 500 tr/mn o à 100 km/h (s): 10,1

En attendant confirmation lors de l’essai prochain du X1 sur nos routes, gageons que la technologie EfficientDynamics se montre des plus convaincante en matière de rapport performances/consommation. Les motorisations disponibles au catalogue vont du 6 cylindres en lignes essence aux trois 4 cylindres diesel. Le premier qui anime la version xDrive28i se targue d’un carter en magnésium et aluminium, de la distribution VALVETRONIC et du double VANOS et délivre quelques 258 ch. La xDrive23d est entraînée par un bloc diesel de 204 ch doté de la technologie BMW TwinPower Turbo et d’une injection à rampe commune. Les diesels équipant les xDrive20d et xDrive18d d’une puissance respective de 177 et 143 ch, disposent également d’une injection à rampe commune à laquelle s’ajoute un turbocompresseur à géométrie d’admission variable.

Vitesse max. (km/h) : 195 Conso moyenne (l/lOOkm) : 5,7 C02 (g/km) : 150 Norme antipollution: Euro 5 Prix : 33 820 euros

Ces derniers animent également les versions sDrive20d et sDrive18d à transmission aux roues arrière. Avec une consommation moyenne de 5,2 l/100km en cycle mixte et des rejets de CO2 de 136 g/ km, cette dernière ouvre la voie la voie royale du plaisir automobile à tout ceux qui souhaitent s’inscrire dans une logique responsable de mobilité durable.

16

17


Preview La Cinquième dimension…

BMW série 5 Gran Turismo comparable à celle d‘une série 7 au niveau des jambes, et d‘un X5 au niveau de la tête. Comble du luxe, ils peuvent incliner individuellement leurs sièges pullman et les avancer ou les reculer sur 10 centimètres. Une business-class métamorphosable en super tanker, une fois rabattus les dossiers et avancés les sièges au maximum, avec un volume de coffre de 1 700 litres ! Enfin, avec trois motorisations à haut rendement particulièrement puissantes – 530d, 535i et 550i - la régulation du comportement dynamique intégrée de série, un châssis ultra-sophistiqué et des systèmes d’assistance au conducteur d‘avant, les sensations de conduite devraient être au rendez-vous.

BMW série 5 Gran Turismo 530d Longueur/largeur/ h (mm) 4 998/1 901/1 559 Empattement (mm) 3 070 Voie AV/AR (mm) 1 611/1 654 Diamètre de braquage (m) 12,2 Capacité du réservoir (env. l) 70 Poids à vide (kg) 1 960 Volume du coffre (l) 440/590/1 700 Moteur Type/Nombre de cylindres/soupapes

En ligne/6/4 Cylindrée (cm³) 2 993 Alésage/course (mm) 90/84 Carburant diesel Puissance (ch) 245 À un régime de (tr/min) 4000 Couple (mkg) 55 À un régime de (tr/min) 1750–3000 Freins AV : Diamètre (mm) 348 x 36, disques ventilés Freins AR : Diamètre (mm) 345 x 24, disques ventilés Pneumatiques 245/50 R18 Runflat Performances Accélération 0–100 km/h (s) 6,9 Vitesse maximale (km/h) 238 Conso. mixte (l/100 km ) 6,5 CO2 (g/km) 173 Norme anti-pollution Prix : (EURO) 75.000

A téléchargement et consultation du magazine en ligne, galeries photos et vidéos…

http://www.100pour100esprit.com

grand coup de concept innovant, BMW a dépoussièré le paysage automobile de ces dix dernières années. C’est au tour des grandes routières de subir les affres du staff munichois avec cette série 5 Gran Turismo. Première ambassadrice d’un nouveau segment - une habitude marketing maison au profit d‘un positionnement “à priori“ sans concurrence – cette dernière marie les principaux attributs d’une grande limousine, matinée d’un SUV moderne et d’une GT classique. D’aucuns se remémoreront le flop du regretté Avantime, ô combien novateur en son temps… Même si dans le cas présent, le cocktail semble fonctionner : stylée et élégante avec sa ligne de toit fuyante comme un coupé et son hayon à double ouverture, la série 5 Gran Turismo expose un habitacle spacieux et douillet qui se distingue par des fauteuils légèrement rehaussées pour un accès aisé et une parfaite visibilité, ainsi qu‘une impressionnante modularité. Pensée pour faire du moindre déplacement un voyage agréable, son intérieur raffiné invite à la détente. En outre, les passagers arrière disposent d’une liberté de mouvement

19


Instant Lady Glamour, gloire et beauté…

Fiat 500 Pink A l’occasion des 50 ans de la poupée Barbie et en hommage à celle-ci, Fiat nous avait gratifiés d’un show-car 100% féminin au dernier Salon de Genève. Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas avec l’arrivée en concession de cette série spéciale aussi fraîche que colorée.

Fiat 500 Pink Carrosserie : berline Nombre de portes : 3 Nombre de places : 4

pleinement ses 69 ch. La petite Fiat galope toujours aussi sereinement. Dynamique et prévenant, son comportement est sans surprise. Il est vrai que sa conception en fait l’une des voitures les plus sûres de sa catégorie. La Fiat 500 se montre ainsi digne de l’immense patrimoine acquis au fil du temps sur ce segment, où le constructeur italien a depuis toujours officié en leader. Séductrice née, elle l’est encore plus dans cette livrée Pink, ajoutant une touche de glamour dans un paysage automobile guadeloupéen qui ne manque déjà pas de couleur. Il faut dire qu’à 15 990 euros, l’idée de vous démarquer d’une façon aussi originale devient terriblement tentante… non ?

Longueur (m) : 3,53 Largeur (m) : 1,62 Hauteur (m) : 1,48 Empattement (m) : 2,30 Coffre (dm3) : 185 Réservoir (litre) : 35 Poids à vide (Kg) : 865 CO2 (g/km) : 113 Vitesse maxi. (km/h) : 160 Conso. mixte (l/100km) : 5,1 Prix : 15 990 euros

A

ttention les yeux ! Avec sa carrosserie rose bonbon, sa sellerie cuir et ses jantes alliages, cette série limitée va faire de toutes celles qui revendiquent haut et fort leur féminité, les divas du bitume. Dans le trafic, sur les parkings du boulot, des night-clubs et des supermarchés, de jour comme de nuit… Autant dire les filles, qu’avec un tel instrument, il va falloir assumer ! En plus de sa couleur éclatante, sa bouille craquante se voit rehaussée de jolies jantes alliages. Ses lignes extérieures séduisantes et originales s’accompagnent d’un habitacle customisé dans le même esprit. Soigné grâce à ses plastiques souples, la bande centrale qui court tout le long de la planche de bord s’habille du même rose que la carrosserie. L’effet rétro n’en est que plus flagrant et fleure bon la bakélite et les sixties… Les touches de chrome et la sellerie cuir viennent compléter un habitacle pétillant et fonctionnel, capable d’accueillir confortablement quatre personnes. Sur la route, le bloc essence 1.2 appartenant à la famille Fire - produite à plus de dix millions d’unités et gage de fiabilité - délivre

21


Drive shot

Elle réinvente le grand break classique à l’américaine !

Chrysler 300C Touring Avec son intérieur raffiné, sa technologie embarquée premium et son design incomparable, la Chrysler 300C Touring offre un mélange très séduisant de style, de performances, de qualités routières et de confort haut de gamme.

S

es proportions étonnantes et nobles à la fois et sa silhouette inimitable me rappellent un autre temps. Celui de nos ainés, lorsque pour qualifier une femme sculpturale, ô combien désirable, d’aucuns n’hésitaient pas à lancer le souffle coupé : « (…) elle est carénée comme une Chrysler ! » Loin de tout propos machiste, n’y voyez aujourd’hui que la flatterie qui sied si bien à la belle yankee. En reprenant partiellement la ligne et les codes stylistiques de la berline du même nom, la 300C Touring signe de façon magistrale le retour du grand break à l’américaine. Mieux, son dessin fuyant sur la partie arrière supprime toute lourdeur reprochée par certains à la version 4 portes. A bord, l’habitabilité n’a d’égal que le niveau de confort. Il est vrai que cette Chrysler profite d’un espace identique à celui d’une traction avant, dans une voiture à propulsion. Son caractère premium se mesure d’emblée par sa finition alu brossé et cuir, ré-haussée de touches chromées, de matériaux «soft-touch» ainsi que d’une sellerie cuir des plus chatoyante. Conjoncture oblige, l’American-dream se rêve désormais au gazole. Mais pas n’importe lequel. Avec un CRD raffiné et à la fiabilité prouvée, la 300C Touring s’offre un excellent rapport performances /économie. La preuve, la consommation moyenne ne passe pas la barre des 7 L/100 km en cycle extra-urbain. Forte de 225 ch et couplée à la boîte automatique Auto Stick, elle se déguste en conduite coulée, même si sa mécanique est capable de répondre au quart de tour grâce à son couple (52 mkg) disponible instantanément. Sa transmission adaptative à 5 vitesses à régulation électronique rend les changements de rapport aussi rapides qu’imperceptibles. Un bonheur qui permet au conducteur de se consacrer pleinement à la route…

24

Chrysler 300C Touring SRT Type : break Longueur (m) : 5.01 Largeur (m) : 1.80 Hauteur (m) : 1.48 Moteur 3.0 V6 CRD

La finition “SRT Design” de notre modèle d’essai propose les éléments de style les plus marquants de la version sportive 300C SRT8. Ce package inclut des roues de 20 pouces en aluminium poli, des pneus performance Goodyear P245/45R20 all-season, un échappement avec silencieux spécifique, des sièges baquet à l’avant, un volant SRT Design et des panneaux de porte inédits ainsi que des poignées de porte et des rétroviseurs couleur carrosserie. A tout cela s’ajoute une pléthore d’équipements de sécurité airbags rideau, régulateur de vitesse autoadaptatif, airbags conducteur et passager sophistiqués… – et de confort, de haut vol, dont les américains raffolent. Mais ne sommes nous pas, nous autres cousins des Départements Français d’Amériques, les plus à aptes à les adopter ! Enfin, outre son prix canon – 50 900 euros - au regard des prestations proposées et de son design inimitable qui fait souffler un vent d’originalité dans la catégorie, terminons cet essai en précisant que la 300 C Touring s’impose surtout par son homogénéité. Une nouveauté pour une américaine qui mérite tout notre soutient au regard du reste de la production US qui ferait bien de s’en inspirer…

Puissance (ch) : 225 Couple (mkg) : 52 à 2800 tr/mn Consommation mixte (l/100km) : 7 Réservoir (l) : 72 Pneus : 245/45R20 Prix : 50 900 euros

25


Drive shot

Pour aller plus loin…

SEAT Exeo

SEAT EXEO Référence Moteur : 2.0 TDi FAP 143 ch

En pleine sortie de crise, SEAT annonce introduire pas moins de 40 nouveautés d’ici 2018, comptant ainsi renforcer ses positions sur ses principaux marchés. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’arrivée du constructeur espagnol dans le segment B avec la nouvelle Exeo.

A

vec l’arrivée de l’Exeo - du latin Exire, qui veut dire « aller plus loin » - l’objectif de SEAT est aussi de renforcer ses positions sur le marché des flottes et de séduire une nouvelle clientèle. Le profil de celle-ci : un homme, cadre, de 40-50 ans, attentif à la qualité, à la sécurité et aux nouvelles technologies. L’allure athlétique de ce dernier opus va donc en ce sens. Les faces avant et arrière permettent d’identifier clairement le modèle à la marque, grâce à leur expression sportive, marquées par des courbes et des ailes saillantes qui accentuent le caractère sportif de l’Exeo. La calandre dominant la face avant et la ceinture de caisse haute renforcent cet aspect. Selon les finitions, cette berline est équipée en série de jantes de 16’ ou 17’ en alliage léger. L’option 18’ accentue encore son allure musclée, tout comme la double sortie d’échappement de part et d’autre du bouclier arrière. À l’intérieur de l’habitacle, l’ergonomie a été particulièrement soignée. La position des commandes a été optimisée afin d’en faciliter l’accès et les 5 diffuseurs circulaires offrent une orientation optimale du flux d’air. Leurs contours chromés ajoutent une touche de raffinement. À l’avant, les lignes du tableau de bord convergent vers les revêtements de portes et la console centrale, le tout étant orienté vers le conducteur, suggérant un effet enveloppant très agréable pour ce dernier. Les sièges avant et arrière offrent un confort ferme et bénéficient de multiples réglages électriques pour les premiers. Construite sur la plate-forme de l’ancienne AUDI A4, cette berline 3 volumes de 4,66 m de long confirme sa vocation de grande routière, avec un coffre d’une capacité de chargement de 460 litres. Mais ce n’est pas tout. Les ingénieurs espagnols ont

24

Puissance fiscale (cv) : 8 Type : 4 cyl. en ligne 16V Cylindrée (cm3) : 1968 Puissance max. (ch à tr/mn) : 143 / 4200 Couple max. (Nm/tr/mn) : 33 / 1750 - 2500 Norme : EU5 Emission CO2 (g/km) : 143 TRANSMISSION Type : traction Boîte : manuelle 6 vit. CHÂSSIS

retravaillé le tarage des amortisseurs, le réglage des barres stabilisatrices, le profil des pneumatiques et ont également conçu des trains roulants à suspensions multibras renforçant le comportement agile et dynamique de l’auto, sans rien concéder au niveau de confort exigé par la catégorie. Résultat sur la route, où l’Exeo montre une belle adhérence et bonne stabilité en courbe, en limitant les mouvements de caisse et en filtrant les aspérités de la route pour un meilleur confort. Et il n’en faut pas moins pour canaliser les 143 ch d’un 2.0 TDi en pleine forme. Le 4 cylindres du Groupe Volkswagen, conforme à la norme U5 en matière d’émissions, reçoit des injecteurs piezoélectriques qui permettent une injection plus rapide, tandis que le système à rampe d’injection commune apporte une plus grande souplesse. Vif et généreux, à condition de jouer de la boîte - manuelle à 6 rapport – à bas régimes, il semble le partenaire idéal pour fournir le rapport poids/puissance digne d’une voiture de ce segment. Pour le reste, sachez que l’Exeo est la première SEAT équipée de 2 airbags frontaux à 2 étapes d’activation et d’un airbag genoux pour le conducteur. À cet équipement s’ajoutent les airbags tête et l’airbag latéral thoraxbassin, ce dernier en option aux places arrière. Concernant l’équipement de confort, inutile de lister ici la dotation complète de notre modèle, la marque n’ayant plus à faire ses preuves en la matière depuis longtemps ! Ce qui est sûr, c’est que cette nouveauté aborde un marché où le plateau est pour le moins relevé - celui des berlines de plus de 4,50 mètres de long - avec une offre de haut niveau de qualité et de prestations, à un prix particulièrement attrayant et compétitif.

Direction / Type : direction à assistance électrohydraulique Diam. braquage entre murs (m) : 11,20 ROUES Jantes 16” / 17” / 18” Pneus 205/55 R16 - 225/45 R17 - 225/40 R18 FREINS ABS électronique Disques ventilés avant (mm) : 288 x 25 Disques arrière (mm) : 245 x 10 CARROSSERIE Volume du coffre (l) : 460 Capacité réservoir de carburant (l) : 70 POIDS À vide en ordre de marche (kg) : 1430 Maximal autorisé (kg) : 1990 PERFORMANCES SUR CIRCUIT Vitesse maxi. (km/h) : 214 0-100 km/h (s) : 9,2 CONSOMMATIONS Cycle mixte (l/100 km) : 5,5 PRIX à partir de 29 900 euros (1.6 ess. 102 ch à partir de 25 000 euros)

25


Drive shot Une citadine polyvalente qui sort des sentiers battus !

Toyota Urban Cruiser 1,33 Dual VVT-i (4X2)

Toyota Urban Cruiser

Moteur Nombre de cylindres 4 en ligne Type de carburant Essence

Véhicule de loisirs urbain, l’Urban Cruiser allie à l’expertise de Toyota en matière de véhicules tout-chemin solides, le confort et la polyvalence d’une bicorps compacte, et les caractéristiques « éco-responsables » des moteurs Optimal Drive.

Distribution 2 ACT, 16 soupapes Cylindrée (cm3) 1329 Puissance maxi ch (kW) à tr/min 101 / 6000 Couple maxi (Nm à tr/min) 132 / 3800 Normes de dépollution Euro 4 Freins Avant Disques ventilés, diamètre 275 mm Arrière Disques pleins, diamètre 259 mm Disques

S

ous des dimensions compactes idéales en ville, l’Urban Cruiser bénéficie de tout le savoirfaire Toyota : habitabilité d’une 5 places, commodité, polyvalence et modularité d’une citadine, et solutions innovantes des technologies Optimal Drive dans le but de réduire notablement la consommation et les émissions de CO2. Son coté « baroudeur » sympa taillé à la serpe devrait séduire les adorateurs de voiture décalée par rapport aux citadines classiques : ceinture de caisse haute, passages de roue musclés, accentuent sa carrure massive. Tandis que les protections basses des boucliers et les moulures des bas de caisse noires renforcent l’esprit tout chemin. De profil, sa ligne est valorisée par le relief marqué des passages de roue et de grands rétroviseurs extérieurs offrant une excellente visibilité. A l’arrière, la lunette étroite, la largeur de voie et les pneus de 16’’ assoient sa posture campée. Pour autant, l’Urban Cruiser affiche un Cx de 0,315 ! A bord, l’habitabilité est celle d’une 5 places et la modularité d’une bicorps classique, mais avec un niveau de confort supérieur. Le dessin horizontal imposant de la planche de bord valorise le volume intérieur. Compteur de vitesse et comptetours s’inscrivent de manière concentrique ; la console centrale “flottante” optimise l’ergonomie des commandes et des fonctions. Saluons la présence d’un indicateur de changement de vitesse afin de minimiser la consommation et les émissions de CO2. L’habitacle spacieux, malgré des dimensions extérieures contenues, fourmille de rangements et la capacité de chargement du coffre de 314 litres peut atteindre 749 litres sièges rabattus. Ces derniers coulissent, s’inclinent, se replient et se fractionnent (60/40) sur notre version deux roues motrices. Deux finitions sont

26

Dispositifs supplémentaires Freinage antiblocage

au catalogue - Terra et Sol - toutes deux amplement dotées. Grande dedans, compacte dehors, le mixe semble idéal pour se faufiler en ville, tout en faisant preuve d’une belle agilité et d’un réel équilibre une fois sortie de celle-ci. D’autant que le nouveau bloc 1,33 Dual VVT-i profite d’une puissante de 101 ch et d’un couple de 13,4 mkg à 3.800 tr/min. A l’usage, il montre d’excellentes dispositions dynamiques tout en affichant la consommation raisonnable de 5,5 l/100 km et un taux de CO2 de 129 g/ km. Bilan obtenu en parti grâce au système Stop&Start coupant automatiquement le moteur lorsque la voiture est à l’arrêt ; mais aussi au 6ème rapport long de la boîte de vitesse à la sélection douce et précise. Bref, tout concourt à un agrément et un confort digne de la catégorie supérieure. En offrant par ailleurs un niveau de sécurité, là encore, au dessus de tout soupçon : sept airbags, ceintures trois points avec enrouleur à blocage d’urgence et prétensionneur, appuis-tête actifs anti «coup du lapin», ABS, répartiteur électronique et aide au freinage d’urgence et contrôle de motricité et de stabilité du véhicule. Pour finir, sachez que les frais d’entretien ont été réduits au maximum : révisions fixés à 15 000 km, chaîne de distribution sans entretien, embrayage à rattrapage et tendeur automatique pour ne pas avoir à vérifier la tension de la courroie auxiliaire prévue pour durer 105.000 km, alors que le liquide de refroidissement est donné pour 150 000 km ! Cette tranquillité d‘esprit Toyota à un prix. Celui de l’Urban Cruiser démarre à 20 150 euros (version 4X2 Terra). Ce qui au regard des prestations, du caractère économique et de la polyvalence du véhicule, n’a franchement rien d’excessif.

ABS Répartiteur électronique de la force de freinage EBD Aide au freinage d’urgence BA Contrôle de stabilité du véhicule VSC Contrôle de motricité TRC Suspensions Avant Jambes MacPherson à bras en L Arrière Essieu de torsion Direction Type Direction assistée électrique EPS à crémaillère Consommation Cycle mixte (l/100 km) 5,5 Capacité du réservoir de carburant (l) 42 Émissions de CO2 Cycle mixte (g/km) 129 Dimensions extérieures Longueur hors tout (mm) 3930 Largeur hors tout (mm) 1725 Hauteur hors tout (mm) 1525 Compartiment à bagages Capacité du coffre (en L) 314/749 Poids Poids à vide (kg) 1120 Poids total en charge (kg) 1590 Prix en euros Terra : 20 150 euros Sol : 22 150 euros

27


Express

Express

Le meilleur de trois univers…

Low cost à la japonaise…

Audi A5 Sportback

Nissan Pixo

Le constucteur aux quatre anneaux présente ce mois ci, en concession, la version Sportback de l’A5 qui allie à elle seule l’élégance d’un coupé, le confort d’une berline et la fonctionnalité d’un break.

La petite dernière du constructeur nippon est une voiture simple, respectueuse de l’environnement et accessible. Autant dire qu’elle arrive à point nommé sur notre marché !

Audi A5 Sportback

Nombres de portes : 5 portes

E

mboitant le pas aux Mercedes CLS et VW Passat CC, c’est au tour d’Audi de proposer sa vision de la berline au caractère de coupé, 4 portes pour les précédentes, 5 pour la Sportback grâce à son hayon arrière. Son design expressif et puissant, fait mouche. Rabaissée de 3,6 cm par rapport à l’A4, le porte-à-faux court à l’avant, l’empattement long, la voie large et les quatre portes sans montants effilés, se conjuguent au profit d’une élégance sportive rare. Le grand hayon se fond de façon harmonieuse dans le dessin arrière. Bref, un coup de crayon époustouflant qui fait date et impose une nouvelle tendance en matière de design arrière en mariant la sportivité, le confort et l’utilité de façon totalement inédite. La montée à bord se fait en toute facilité à l’avant comme à l’arrière. Elle dévoile un habitacle spacieux et soigné, en plus d’un réel confort sur chacun des quatre sièges. Avec 480 litres, le volume du coffre est quasiment comparable à celui de l’A4 Avant ; lorsque les dossiers de la banquette arrière sont rabattus, il atteint même le chiffre impressionnant de 980 litres. Sous le capot les différents modèles sont animés par des moteurs à injection directe – FSI avec ou sans turbo pour l’essence et TDI Common Rail sur les diesel ; tous conformes

28

Nombres de places : 4 places Moteur Type : 4 cylindres Energie : Diesel Cylindrée (cm3) : 1968 Puissance (ch) : 170 CO2 (g/km) : 137 Transmission Type : traction avant Boîte de vitesse : manuelle 6 rapports Pneumatiques : 225/50 R17 Mesures Vitesse maximale (km/h) : 228 0 à 100 km/h (s) : 8.70 Poids à vide (kg) : 1530 Longueur (m) : 4.71 Largeur (m) : 1.85 Hauteur (m) : 1.39 Coffre (l) : 480/980 Consommations (l/100km) Cons. Urbaine : 6.5 Cons. Extra Urbaine : 4.5 Cons. Moyenne : 5.2 Prix : A partir de 33 800 euros - 2.0 TFSI 180 ch.

Carrosserie : 5 portes Places : 4 Longueur (m) : 3,56 Largeur (m) : 1,60 Hauteur (m) : 1,47

Carrosserie Type : Berline

à la norme antipollution Euro 5, ils sont aussi pourvus d’un système de récupération d’énergie au freinage et à la décélération, stockée ensuite dans la batterie. Notre choix c’est porté sur 2.0 TDI avec boîte manuelle à 6 rapports et système Start/Stop. Fort de 170 ch et d’un couple de 35,6 mkg, ses 5,2 litres de gazole de moyenne aux 100 km appuient ce choix judicieux. D’autant qu’il bénéficie d’un système de stabilisation ESP avec blocage électronique du différentiel sur l’essieu avant qui limite le sous-virage. Les dessous sont du même acabit avec un châssis précis en toute circonstance, offrant une tenue de route remarquable, gage d’un plaisir de conduite et une sécurité accrus. A 39 670 euros, cette A5 Sportback 2.0 TDI à de quoi séduire les pères de famille soucieux de leur image et de l’agrément de conduite que procure une telle voiture, sans sacrifier pour autant la fonctionnalité d’une familiale au quotidien sur l’autel du design.

Nissan Pixo

L

es difficultés économiques et écologiques mondiales d’aujourd’hui ont ceci de positif, qu’elles ont remis au goût du jour des solutions peu coûteuses adaptées aux soucis environnementaux actuels. Nissan en profite pour se distinguer avec la Pixo qui joue la carte de la simplicité abordable, tout en affichant une consommation moyenne de 4,4 L/100 km et un taux de CO2 de 103 g/km. Mais attention, bien que petite, c’est une vraie voiture, compacte à l’extérieure mais suffisamment vaste pour transporter 4 personnes en toute sécurité, et dotée d’un équipement correct, sans le superflu. De conception légère et moderne, elle affiche un style discret. Ses 4 portes latérales favorisent l’accès à bord. Sa proue avec la calandre à six fentes, à deux niveaux et ses phares évoquent la Note. De profil, la ceinture de caisse remonte doucement vers l’arrière jusqu’à la dernière vitre latérale. A noter la particularité des vitres arrière qui s’entrebâillent… comme sur une 3 portes. Choix esthétique ou économique ? A vous de juger… Enfin réjouissons nous, elle qui dispose habituellement de roues de 14’’ avec enjoliveurs façon jantes alliage, en arbore ici de véritables et de série sur notre pack Guadeloupe !

La grande surface vitrée contribue à la visibilité mais aussi au sentiment d’espace régnant à l’intérieur. Un habitacle un peu austère dominé par les tonalités noires et grises. Là encore, la simplicité est de mise, mais l’essentiel est présent. Tableau de bord moderne et lisible ou rangements sont de la partie, et la climatisation profite d’un filtre à pollen. Seul le choix de certains plastiques et tissus rappellent l’empreinte low cost. Pour autant, chacun y trouve sa place, même les plus grands. A condition, de se satisfaire des 129 litres de volume de coffre. Quoi qu’il en soit, une fois dans le trafic, son poids contenu (855 kg) permet au moteur de se montrer réactif. Le petit trois cylindres essence à douze soupapes d’un litre de cylindrée développe 68 ch à 6 000 tr/min et délivre le couple de 9,1 mkm à 3 400 tr/min. Autant dire qu’il faut trier ses passagers sur le volet, au risque de devoir jouer du levier et monter dans les tours pour en tirer la quintessence ; ce qui n’est pas pour nous déplaire… Fait inhabituel dans cette catégorie, la Pixo peut également recevoir une boîte automatique à quatre rapports, idéale pour la ville et bientôt disponible dans le département. L’amortissement, renforcé sur l’avant, assure la stabilité de la voiture à haute vitesse sans compromettre son confort. La direction est assistée et le rayon de braquage de 4,5 mètres seulement, tandis que le système de freinage avec ABS - à des disques à l’avant et tambours à l’arrière – remplit pleinement son office.

Empattement (m) : 2,36 Moteur : essence Type : 3 cylindres Cylindrée : 1.0 L Conso. mixte (l/100km) : 4,4 CO2 (g/km) : 103 Prix : 9 900 euros

L’auto est disponible en deux niveaux de finition, Visia (direction assistée, ABS, 2 airbags frontaux, points d’ancrage ISOFIX, essuieglace arrière, cache-bagage, colonne de direction réglable en hauteur et 4 porte-gobelets) et Acenta (+ 2 airbags latéraux avant, verrouillage centralisé avec télécommande, lecteur CD MP3, vitres avant électriques, banquette arrière 50/50, antibrouillards, poignées de portes + rétroviseurs teintés carrosserie.) Au-delà de son coût de fonctionnement réduit, la Pixo devrait offrir la tranquillité d’esprit au quotidien propre à la garantie « sans souci » habituellement constatée sur les productions Nissan. A 9 900 euros l’entrée de gamme, avouez qu’il y a de quoi réfléchir…

29


Full test Luxueux, sportif et polyvalent, le nouveau break suédois est aussi distingué qu’accompli

Volvo V 70 Alors que la marque Volvo, en plein renouveau commercial, affiche une croissance de ses ventes mondiales insolente, le nouveau V70 arrive sur notre marché avec de sérieux arguments. Aristo’ dans l’âme, il est une alternative sérieuse pour qui souhaite se démarquer au volant d’un véhicule, luxueux comme une berline de prestige, dynamique comme une grande routière, vaste et polyvalent comme un SUV, avec le charme et la classe d’un break aux lignes suédoises en plus.

F

ort de 54 ans d’expertise en la matière, Volvo demeure le leader incontestable sur le segment des grands breaks. Aujourd’hui, le V70 est disponible chez nous, avec une alliance inédite de luxe et de polyvalence. Les spécialistes vous diront qu’il tire sa filiation de la grande S80, porteuse de l’image prestigieuse scandinave à laquelle il ajoute une réelle fonctionnalité. Force est de constater également que son dessin sportif invite aux plaisirs d’une conduite intense et raffinée. L’avant impose des lignes adoucies, intégrant la calandre façon “nid d’abeilles” avec des barres verticales chromées. Sa silhouette montante de profil renforce le caractère dynamique accentué par les montants noirs entre les vitres latérales ; alors que le hayon reprend l’esthétique fort de la petite C30, tout en laissant descendre la vitre très bas sur les côtés pour assurer une plus grande visibilité à l’arrière. L’intérieur incarne à lui seul le summum du design suédois. La pureté des formes et l’intelligence des fonctionnalités se lisent dans chaque détail. Le confort des sièges avant, l’ergonomie des commandes, l’élégance et la finesse de la console centrale, l’espace disponible à chaque place ou encore le système audio haut de gamme donnent le « LA » dans ce qu’on est en droit d’attendre d’un environnement premium. La flexibilité d’utilisation qu’il offre, comme l’intégration de coussins rehausseurs ajustables sur deux hauteurs pour les enfants, confirme ce sentiment de sécurité, propre à la marque.

30

Volvo V70 D5 Geartronic Summum Moteur : 5 cylindres en ligne Cylindrée (cm3) : 2400 Carburant : diesel Puissance (ch) : 185 à 4000 tr/mn Couple (mkg) : 40.7 dès 2750 tr/mn Boîte de vitesses : auto 6 rapports Puissance fiscale (cv) : 12 Transmission : traction Vitesse max (km/h) : 215 0 à 100 km/h (s) : 9.4 Conso mixte (l/100km) : 7.5 CO2 (g/km) : 195

Une sécurité passive structurelle, confortée par une armada de sécurités actives peu communes : radar anticollision avec aide au freinage et feux de stop d’urgence, régulateur de vitesse adaptatif, systèmes d’information avancés, phares directionnels Bi-xénon… Nous voilà donc rassurés. Il est temps de prendre la route à bord de notre véhicule de prêt équipé du D5 cinq cylindres diesel de 185 ch. Son couple de 40,7 mkg sur une plage de régimes très étendue nous assure puissance et aisance à tous les niveaux. Difficile de croire que l’on est à bord d’une auto de ce gabarit (1652 kg) tant les performances sont à l’avenant. L’association de cette motorisation tonique à la boîte automatique séquentielle à 6 rapports autorise, il est vrai, des changements de vitesse à la volée. La technologie du châssis assurant par ailleurs un confort de conduite et un contrôle, parfaits en toute situation. Bilan du voyage, ce V70 nous a fait forte impression. Tant par sa capacité d’accueil que par le charme discret inimitable qu’il distille. Réelle alternative à des « produits » plus en vogue, il est à l’automobile ce que le dandy est à la littérature : un mets d’épicurien subtil et réservé aux rares amateurs qui prendront le temps de le découvrir et de s’en délecter.

Poids (kg) : 1652 Dimensions (m) Longueur : 4.82 Largeur : 1.86 Hauteur : 1.55 Réservoir (l) : 70 Coffre (dm3) : 575 Prix : à partir de 44 000 euros

31


Luxe, sport et distinction :

Full test

bienvenue au club des Happy-few !

Lexus IS-F L’IS-F est la première représentante d’une série sport hautes performances de Lexus, la division premium de Toyota. Le nec plus ultra japonais capable de soutenir la comparaison sans complexes, face aux AUDI RS4, BMW M3 et Mercedes C63 AMG, sur circuit, ou plus tranquillement, sur la route au quotidien.

L

a « pompe à feu » - expression commune aux adorateurs de mécaniques explosives – signée Lexus ne se contente pas de perpétuer les valeurs traditionnelles de sophistication, d’ingénierie et de raffinement auxquelles nous a habitué la maison. Ici l’on rentre dans le club très fermé des berlines d’exception de plus de 400 ch, avec tout ce que cela suppose… D’ailleurs, il suffit de faire quelques kilomètres à son volant et d’avoir la chance de croiser une de ses rivales, pour recevoir les salutations respectueuses de celle-ci via un petit appel de phare. Approche sympathique de l’esprit automobile, empreinte de respect, rappelant l’époque des gentlemen-driver où la conscience d’appartenir à un monde privilégié avait son importance. Les évolutions du design de la voiture par rapport au reste de la gamme IS, sont dictées par la nécessité de fournir un appui aérodynamique supplémentaire, essentiel pour accueillir le gros V8 groupe, ainsi que le système de suspensions révisé. Voilà donc 4.66 m de muscle campé sur des jantes spécifiques de 19 pouces chaussées en 225/40 à l’avant et 255/35 à l’arrière. De l’adoption de la grille de calandre exclusive, surplombant un bouclier enveloppant agressif, aux sorties d’air implantées à l’arrière des passages de roue avant, du discret spoiler de la malle ou de l’échappement sport à 2x2 sorties et du traitement du bouclier arrière, tout est pensé pour porter un soin particulier à l’amélioration des performances aérodynamiques de la carrosserie. À bord de l’IS-F, le luxe se voit renforcé par des détails et finitions spécifiques. L’assemblage et la qualité des matériaux fait référence. Installé confortablement dans les sièges en cuir et au maintien latéral excellent, les commandes tombent parfaitement sous la main. L’instrumentation modifiée et dotée d’aiguilles de compte-tours et de tachymètre bleues cerclés de cadrans en aluminium délecte mon regard. C’est chic, sport et sans ostentation, en deux

32

Lexus IS-F Moteur : V8 Cylindrée (l) : 5,0 Puissance (ch) : 423 Puissance fiscale (cv) : 33 Couple (mkg) : 50,9 V. max. sur circuit (km/h) : 270 km/h 0 à 100 km/h (s) : 4,9 CO2 (g/km) : 285

mot : la classe ! Quant à l’équipement embarqué digne d’un avion de chasse, son exhaustivité n’a d’égale que sa finesse technologique ; signalons au passage le système d’accès et de démarrage sans clé, la climatisation électronique, l’éclairage intérieur séquencé à DEL, le rétro éclairage Optitron des instruments, les sièges avant tout cuir climatisés et réglables électriquement, les phares tournants I-AFS bixénon, l’aide au stationnement ou encore le système audio Surround Premiun, pour ne citer qu’eux. Au démarrage, le doux feulement du V8 de 5,0 litres de cylindrée ne fait guère état de ses 423 ch. Accouplé à une boîte de vitesses automatique séquentielle à 8 rapports dotée de commandes à palettes derrières le volant, l’IS-F s’extirpe de la circulation en parcourant le 0 à 100 km/h en moins de 4,9 s, avant d’atteindre tout aussi facilement 270 km/h en vitesse de pointe, sur circuit ! Des performances qui ne l’empêchent pas d’être totalement compatible avec une utilisation plus familiale au quotidien. D’autant que le châssis, prévu pour assurer des performances de haut vol, répond instantanément aux injonctions émises par le conducteur. Résultat : l’implication est totale et le plaisir aussi, quelles que soient les conditions de conduite. Partageant sa suspension avec les autres modèles de la gamme IS, après un réglage affiné, elle offre un comportement d’une précision et d’une stabilité, sans jamais sacrifier au confort. Et si le besoin s’en fait sentir, son système de freinage est capable de stopper la course de l’IS-F sur des distances extrêmement courtes. Tout laisse augurer une sérénité optimale à laquelle s’ajoute un ensemble de sécurité active et passive le plus complet de sa catégorie. Le ticket d’entrée d’un tel jouet n’est certes pas à la portée de toutes les bourses. Pourtant à 89 900 euros, l’IS-F est, sur ce terrain, de très loin l’offre la plus concurrentielle du marché !

Prix : 89 900 euros

33


Une gamme complète de véhicules

Green power

100% électriques pour 2011

Objectif zéro émission La voiture électrique, tout le monde en parle. C’est une des solutions de rupture qui permettrait d’offrir « la mobilité zéro émission pour tous.» Mais quid dans la réalité ? Renault a décidé d’en faire son cheval de bataille, en présentant dernièrement quatre concepts-car électriques. Ils préfigurent la gamme Z.E. proposée dès 2011 par le constructeur français. 100% esprit Auto vous dit tout !

L

’Automobile connaît une révolution passionnante. L’histoire est en marche et la rupture, déjà soutenue et accompagnée par une volonté politique mondiale au travers d’aides fiscales sur la limitation des émissions de CO2 et le développement des infrastructures nécessaires à la mobilité électrique. En première ligne : Renault, qui souhaite proposer d’ici 2 ans des véhicules électriques annoncés « habitables, confortables, et emprunts de qualité et de sécurité. » Le tout, sous une signature stylistique commune : Renault Z.E. Mais pour rouler en électrique, il faut pouvoir recharger son véhicule. L’accent est donc mis sur la conception de trois modes de recharge déployés en même temps que la gamme Z.E. arrivera sur le marché. Pour cela, l’Alliance Renault-Nissan noue de nombreux partenariats avec des états, des énergéticiens et d’autres partenaires comme Better Place, pour que le véhicule électrique de masse devienne une réalité.

centrales thermiques sont généralement en veille la nuit.

L’offre Quatre concepts présentés à Francfort préfigurent la gamme de véhicules Renault Z.E. que la Marque proposera dans moins de deux ans. Le premier, Fluence Z.E. Concept sera commercialisé en 2011 en Israël et en Europe. Le deuxième, Kangoo Z.E. Concept, est la version électrique du Kangoo Express destinée aux professionnels. Dérivé du concept-car Twizy Z.E. Concept, le troisième véhicule proposera une mobilité dédiée à la ville. Le quatrième véhicule inspiré de Zoe Z.E. Concept arrivera début 2012 pour offrir une plus grande polyvalence d’utilisation. Quatre véhicules qui permettront de couvrir des usages variés et satisfaire des clients différents ayant tous un point commun : entrer dans l’ère de la mobilité zéro émission.

Les synergies de l’Alliance RenaultNissan Après dix ans d’alliance, les deux partenaires ont annoncé en mai 2009 un renforcement de leur coopération, en particulier dans le domaine du véhicule électrique. Ces productions de Renault et Nissan seront par exemple équipées de batteries Nissan développées par AESC, joint-venture Nissan / Nec. La mise en commun des expertises et des organes électriques essentiels comme la chaine de traction ou les batteries, intervenant de fait. Le regroupement des commandes et la standardisation des composants pour réaliser des économies d’échelle rendant également possible le développement du véhicule électrique de masse. Pour autant, tout en travaillant sur des composants communs, Renault et Nissan proposeront des offres différentes, commercialisées et distribuées séparément. Par ailleurs, l’Alliance noue des partenariats avec des gouvernements, des municipalités, des énergéticiens (EDF, etc.) pour déployer en masse ses véhicules électriques aux 4 coins du globe. Début septembre 2009, plus d’une trentaine étaient déjà signés.

L’objectif Commercialiser à grande échelle des véhicules zéro émission de CO2 et zéro polluant. Un engagement motivé par une raison essentielle : les véhicules électriques sont 100% propres à l’usage contrairement aux autres technologies, thermiques ou hybrides. Ils permettent aussi de diminuer la dépendance vis-à-vis du pétrole, et restent moins émetteurs de gaz à effet de serre ; et avec une production d’électricité nucléaire ou renouvelable - hydraulique, éolienne, photovoltaïque - leur bilan carbone est incontestablement le meilleur. Il l’est encore davantage lors des recharges nocturnes, mode d’utilisation à terme le plus fréquent. D’une part, parce qu’il permet d’utiliser la production d’électricité peu exploitée la nuit et souvent gaspillée puisque difficilement stockable. D’autre part, parce qu’il permet de bénéficier des heures creuses - 40% moins coûteuses que les heures pleines. Enfin, d’utiliser l’électricité la plus propre, puisque les

34

3 possibilités pour « faire le plein » La gestion de l’autonomie est l’enjeu majeur du véhicule électrique, tout est donc mis en œuvre pour qu’elle soit la plus simple et la plus efficace possible. La charge standard : en 4 à 8 heures, via une prise de recharge située à l’extérieur du véhicule La charge rapide : en 20 minutes, via cette même prise sur des bornes spécifiques Le système exclusif « Quickdrop » : échange en 3 minutes de la batterie dans une station

35


Green power TWIZY Z.E. Concept Le véhicule urbain par excellence, pour les citadins à la recherche d’efficacité ; son châssis à 4 roues offre à ses deux occupants « en tandem » un moyen de transport zéro émission ; sa carrosserie enveloppante, véritable « cocon » allie sécurité et sérénité, et son moteur électrique de 15 kW affiche un couple de 70 Nm, soit la capacité d’accélération d’un 2-roues. Il sera fabriqué à Valladolid, en Espagne.

ZOE Z.E. Concept La berline compacte polyvalente destinée aux déplacements locaux quotidiens. Son espace entièrement personnalisable est la démonstration qu’un véhicule 100% électrique peut aussi être séduisant. Son toit optimise la gestion de la climatisation - pour plus d’autonomie - qui propose 3 effets : hydratant, « detox » et senteurs actives, pour le bien être des occupants. Un cœur de gamme produit dans l’usine de Flins, en région parisienne.

FLUENCE Z.E. Concept Une familiale élégante permettant de transporter confortablement 5 personnes ; la démonstration que le confort et l’espace sont compatibles avec respect de l’environnement. Son autonomie est de 160 km et elle dispose de trois possibilités de recharge de la batterie : « standard» de 4 à 8 heures, « rapide » en 20 minutes, « éclair » en 3 minutes, grâce au système d’échange « Quickdrop ». Elle préfigure le futur dérivé électrique de Renault Fluence lancée en novembre 2009.

KANGOO Z.E. Concept

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) dans son rapport sur les perspectives énergétiques annuelles 2008 prévoit que si aucune politique nouvelle n’est mise en place, la demande énergétique mondiale devrait croître de 1,6% par an en moyenne entre 2006 et 2030, ce qui représentera une hausse globale de 45% sur la période. Ce seront autant d’émissions de CO2 émises si les énergies utilisées restent majoritairement le pétrole ou le charbon. Le rapport analyse également les options politiques qui permettraient de lutter contre les changements climatiques après 2012, date à laquelle doit être mis en application un nouvel accord mondial, négocié à la conférence de l’ONU à Copenhague fin 2009.

100 000 Fluence ZE en Israël et au Danemark C’est l’accord définitif passé entre Renault et Better Place avec les deux Etats, portant sur la livraison de 100.000 voitures électriques particulières. Aux termes de cet accord, Better Place importera et distribuera les premières Fluence ZE - berline à 5 places – au 1er semestre de 2011 en Israël et proposera aux clients de souscrire à l’achat de cette voiture auprès des concessionnaires Renault au Danemark. Les deux entreprises s’engagent à un volume d’au moins 100.000 véhicules pour les deux pays d’ici 2016.

-25%

Amortisseurs * * Jusqu’au 31 décembre

Photo non contactuelle

Voici la fourgonnette électrique destinée aux flottes et aux professionnels de demain ; réalisée sur la base du Kangoo, elle reçoit une motorisation électrique de 70 kW offrant un couple de 226 Nm et une batterie Lithium-ion. Design et optimisation de la gestion de l’énergie permettent de limiter la consommation, tout en offrant des prestations de confort et de fonctionnalités pour une utilisation simple et efficace. L’auto sera produite dès le 1er semestre 2011 sur le site M.C.A. de Maubeuge, dans le nord de la France, sur la même ligne de production que sa variante thermique.

Rapport et perspectives

SA I S E ’ D C N BA GRATUIT www.speedyguadeloupe.fr Jarry, Baie-Mahault

0590 26 89 16 36

Dugazon, Abymes

GARANTIE

2 AN S

0590 83 91 56


Style

2 CV SPIRIT…

CITROËN REVOLTE

C

itadine compacte, REVOLTE veut déjouer les pièges liés à la densité urbaine tout en faisant exploser la vision que l’on accorde habituellement aux petites voitures. Chic et audacieuse, elle prend le parti du luxe teinté d’impertinence, de la technologie empreinte de glamour et du dynamisme plein de vivacité. Teintes irisées et glossy, textiles soyeux et veloutés, matières subtiles et raffinées, REVOLTE plonge d’emblée ses occupants dans un écrin féminin. Vive et nerveuse, elle fait également des choix d’avenir, notamment son mode de propulsion hybride rechargeable. Avec elle, finis la morosité, le conformisme et l’atonie ambiante. Comment ? En pariant sur sa personnalité et ses prestations aptes à donner des couleurs à la ville comme elle en apporte dans le monde du luxe. Une réflexion bien dans son temps, elle se veut le miroir des évolutions de la société et de ses modes de vie. La petite voiture voit ainsi son statut évoluer et son champ d’action tout autant : voiture économique, seconde voiture, accessoire de mode, la petite voiture focalise les attentions et envisage toutes les audaces pour se révéler un terrain fertile de progrès automobile. Depuis longtemps, Citroën a compris cela. L’actualité de la Marque dirige d’ailleurs une nouvelle fois les projecteurs sur des véhicules de ce segment avec les lancements de la nouvelle C3 et de la DS 3.

Luxueuse, impertinente et écologique ! Voilà comment Citroën, marque d’audace et de progrès s’il en est, définit le concept car REVOLTE, une petite urbaine ultra-chic qui s’offre le luxe de toutes les impertinences.

Somptueusement transgressive, évidement distinctive Avec ses lignes énergiques, soutenues par ses dimensions réduites, REVOLTE pourrait se contenter d’incarner un petit véhicule urbain traditionnel. Mais elle porte bien son nom et va plus loin. En proposant une approche contemporaine, typée haut de gamme, qui sait aussi transgresser les codes établis du luxe tels qu’on les imagine ; une approche qui intègre des références très éloignées de celles que l’on attribue couramment au monde automobile. Bien plus qu’un véhicule fonctionnel de petite taille, elle privilégie la vivacité et la nervosité. Par ses dimensions 3,68 m de long, 1,73 m de large et 1,35 m de haut - mais aussi par sa robe qui sort des codes austères et stricts du luxe traditionnel pour se parer d’un violet intense et lumineux. Basse, bien campée sur ses quatre roues, la REVOLTE semble décidée à s’affranchir de toutes les contraintes de la circulation en ville. Impression confirmée par les proportions de sa silhouette. Qu’il s’agisse de ses passages de roues marqués, de son capot à la ligne rebondie ou encore de la sculpture de ses flancs destinée à accompagner l’arrondi du pavillon, elle dévoile une musculature puissante, prête à bondir. Ses portes à ouverture antagoniste facilitent l’accès à son bord et découvrent, à l’instar d’une palette de maquillage, un espace intérieur multicolore.

38

39


Une démarche inhabituelle pour faire évoluer les codes traditionnels du luxe.

Style

Cuir noir tramé, velours épais d’un rouge carmin, aluminium étincelant sont ainsi les principales composantes de l’habitacle. Exit les matériaux classiques, l’ambiance à bord se veut résolument audacieuse tout en étant luxueuse. Autre pari : oser un habitacle 3 places, façon lounge, offrant des volumes qui se rapprochent de ceux du mobilier d’intérieur. Comme cet espace dévolu aux passagers composé d’une méridienne au traité contemporain dont les lignes fluides épousent l’espace arrière et celle du passager avant. A cet emplacement précis, l’on peut allonger ses jambes et gouter les sensations éprouvées dans l’ambiance d’un lieu cosy.

Le choix de la technologie intelligente Difficile de savoir si le luxe du véhicule inspire son contenu technologique ou si c’est sa technologie qui sert de support au luxe. Pourtant, au premier regard, les deux se marient à merveille. L’écran tactile est enveloppé par un faisceau de cristaux d’un rouge intense qui projettent ce dernier dans l’habitacle de manière éloquente ; la banquette arrière n’est pas seulement une brillante démonstration de style puisqu’elle accueille également les batteries électriques ; la capote extérieure est recouverte de cellules photovoltaïques afin d’assurer les fonctions électriques liées au confort, y compris à l’arrêt, sans avoir à puiser dans les ressources ; la verrine galbée sur la face avant qui souligne les lignes généreuses de la calandre, dispose d’un fond translucide rétro-éclairé afin d’assurer de manière inédite la mise en scène des chevrons. Enfin, la motorisation partage également la philosophie du concept, à la fois en termes de technologie, de sophistication et d’écologie.

Une activiste moderne Exit également l’association « petit » = « basique » coté mode de propulsion ! Contemporaine et sophistiquée jusque dans sa motorisation, elle adopte une chaîne de traction hybride rechargeable toute aussi crédible que résolument tournée vers l’avenir : moteur thermique traditionnel de petite cylindrée associé à un moteur électrique, les deux ayant l’avantage de pouvoir entraîner les roues ; capacité de rouler en mode zéro émission, et possibilité de recharger les batteries. Du silence, sans céder à l’ennui et à l’indolence en optant pour le dynamisme et soignant ses accélérations. Elle démontre ainsi une parfaite adéquation à l’univers urbain dans lequel elle respecte totalement les contraintes écologiques tout en garantissant une agilité et une nervosité étonnantes.

Elle renverse toutes les convenances ! En prenant le parti de l’insolence au travers d’une provocation stylistique inspirée par l’une de ses plus illustres aïeules : la 2 CV. Véritable icône, incarnant la notion même de petite voiture en son temps. Hérétique, la REVOLTE remet en question l’ensemble des codes de la 2 CV et prend le contrepied systématique des valeurs qui sont à l’origine du mythe que cette dernière matérialise encore aujourd’hui : la 2 CV était spartiate et neutre, la REVOLTE est luxueuse et colorée ; l’une était basique et simplissime, l’autre est intelligente et technologique ; l’ancienne était lente et rebondissante, la nouvelle est vive et nerveuse. La REVOLTE est ainsi l’expression active de la créativité de Citroën, une marque qui assume parfaitement son histoire tout en poursuivant sans relâche sa quête du progrès depuis 90 ans. 90 années de succès automobiles, de technologies et d’innovations comme autant de pistes de réflexion et de sources d’inspiration pour les décennies à venir…

40

41


Classic

Les 100 bougies d’AUDI L’histoire de cette marque premium remonte au 19e siècle avec August Horch, un des pionniers de la construction automobile. Ingénieur de formation, il travaille d’abord en tant que motoriste chez Carl Benz, avant de se mettre à son compte le 14 novembre 1899 à Cologne. En 1902, les usines Horch & Cie s’installent en Saxe. Suite à quelques divergences, August Horch quitte l’entreprise en 1909 pour en fonder une seconde baptisée “Audi“ - traduction latine de« horch! »

42

43


Classic

D

ès 1911, AUDI se distingue par ses succès sportifs grâce à la type C 14/35 PS qui remporte le Rallye des Alpes autrichiennes 4 fois de suite.

A gauche toute En 1921, la 14/50 PS type K devient la première voiture à conduite à gauche à être produite en Allemagne. En 1923, arrive la type M, dotée d’un moteur à six cylindres, et c’est en 1927 qu’est présentée l’Imperator, première voiture AUDI à être équipée d’un moteur à 8 cylindres. En août 1928, J.S. Rasmussen, patron des usines DKW, devient actionnaire majoritaire de la société, et l‘intégre dans le giron de son groupe. Mais la crise de 1929 sonne la fin des gros modèles équipés de moteurs à 6 et 8 cylindres. Vient alors d’idée de développer une petite traction avant, lancée avec succès en 1931.

Quatre anneaux – symbole du rapprochement Le 29 juin 1932, les usines AUDI, Horch, DKW et Wanderer s’unissent pour former la société Auto Union AG. Symbole de ce rapprochement : les quatre anneaux qui, aujourd’hui encore, constituent le logo d’AUDI. Auto Union AG devient le deuxième groupe automobile allemand. Chacune des marques se voit attribuer un segment : DKW – motocyclettes et petites cylindrées ; Wanderer – voitures de catégorie moyenne ; AUDI – voitures de la catégorie moyenne supérieure ; Horch – voitures luxueuses de la catégorie supérieure. En 1934, pour accroître sa notoriété, la jeune entreprise fait son entrée dans le sport automobile et s’illustre dans les années qui suivent grâce aux célèbres « Flèches d’argent ».

AUDI, premier anneau du nouveau groupe L‘utilisation de la banque d’organes commune permet au groupe d‘exploiter les effets de synergie. En 1933, l’Audi Front UW, une traction avant de catégorie moyenne, utilise un 2.0 l 6 cylindres Wanderer, développé par Ferdinand Porsche ; la carrosserie est issue des chaînes de montage Horch. Deux ans plus tard, la Front 225, équipée d’un 2,3 litres plus puissant est présentée au Salon automobile de Berlin ; ce modèle sera fabriqué jusqu’en 1938, avant d’être remplacé par l’Audi 920 au lignes plus modernes : une propulsion dotée du même 6 cylindres W 23 avec un arbre à cames en tête (OHC) et un essieu flottant mis au point par DKW. Mais la 2nde guerre mondiale met brutalement fin à ce succès et le groupe est orienté vers la production d’armement. En avril 1940, la dernière AUDI sort de l’usine. Cet arrêt de la production durera un quart de siècle.

44

Ingolstadt : la nouvelle donne En 1945, Auto Union AG, située dans la zone d’occupation soviétique, fait l’objet d’une expropriation ; les équipements de l’usine sont démantelés. Les dirigeants, déjà à Ingolstadt en Bavière, annoncent le 3 septembre 1949, la création de la société Auto Union GmbH. La production reprend avec des produits à moteurs 2 temps DKW éprouvés : des voitures et motocyclettes de conception simple, solides et fiables, qui collent parfaitement aux productions d’après-guerre. En avril 1958, la société Daimler-Benz AG rachète 88% des parts sociales du groupe Auto Union, pour devenir une filiale à 100% l’année suivante.

1960, la renaissance… Au début des sixties, le moteur 2 temps n’a plus la côte. Daimler-Benz charge l’ingénieur Ludwig Kraus de développer un moteur 4 temps et 4 cylindres pour l’adapter sur la nouvelle DKW F 102. Commercialisé en 1965, avec elle une nouvelle ère commence, et il devient nécessaire de trouver une nouvelle désignation : le nom AUDI, renaît de ses cendres. Le succès est au rendez-vous ; à cette même époque l’entreprise passe sous le giron de Volkswagen. En secret, Ludwig Kraus développe l‘Audi 100 présentée en novembre 1968. Succès immédiat !

L’avance par la technologie En 1969, l’entreprise fusionne avec NSU pour s‘appeller Audi NSU Auto Union AG ; elle dispose d‘une gamme complète, d’un large choix de motorisations et concepts d’entraînement. Elle adopte un nouveau slogan : « L’avancée par la technologie ». C’est dans cet état d‘esprit que sort, en 1972, l’Audi 80 (série B1). Produite à plus d’un million d’exemplaires, elle se caractérise par ses moteurs à arbre à cames en tête (OHC). En 1974, Ferdinand Piëch succède à Ludwig Kraus, scellant définitivement l’orientation novatrice d’Audi qui propose dans les années qui suivent : le moteur 5 cylindres (1976), la technique du turbocompresseur (1979) et la transmission intégrale quattro (1980). En 1985, la marque aux anneaux devient AUDI AG. La société porte désormais le même nom que ses voitures. L’innovation et la qualité restent les deux piliers sur lesquels elle repose : carrosseries entièrement galvanisées puis aluminium, ligne aérodynamiques, généralisation des moteurs essence suralimentés par turbocompresseur, développement des diesel à injection directe, véhicules hybrides, injection directe essence, retour aux voitures d‘exceptions avec des moteurs à 8 et 12 cylindres… Autant d’exemples qui témoignent de cette irresistible ascension qui conduit , aujourd’hui encore, AUDI au 1er rang des constructeurs premium.

45


Workshop L’équation du mois :

permis B + moto = trike ! Comment connaitre les joies de la moto avec le permis auto ? Avec le Celtik, importé par Exotyc-Fun, c’est désormais possible. Un engin aussi statutaire qu’étonnant capable d’accueillir généreusement jusqu’à trois personnes. Excellent compromis entre un cabriolet et un deux roues d’exception, le Celtik marie les sensations de la moto avec la stabilité et la sécurité d’une automobile. Son look d’Harley revisité et sa mécanique Peugeot – 2.0 16V de 133 ch – pour un poids de 650 kg seulement, lui permettent de cruiser ou rider selon votre humeur. Ses 3 roues directrices, sa boîte auto séquentielle, son freinage ABS et son coffre de 340 litres, en font un moyen de locomotion aussi pratique qu’original. Le plus : il est homologué pour tracter une remorque de 319 Kg ! A partir de 33 333 euros le 3 places (29 900 euros en 2 pl.) – garantie 2 ans/100.000 Km Contact : lefortgg@gmail.com

Deux montres exceptionnelles

pour les 100 ans d’Audi

Pour fêter un anniversaire aussi exceptionnel, rien de tel qu’un chronomètre sortant de l’ordinaire. Voici donc le « Tachoscope » : la nouvelle montrechrono célébrant le centenaire d’Audi. Elle affiche les valeurs caractéristiques de la marque : tradition et innovation, design et précision, sophistication et perfection. Petit bijoux d’horlogerie, ce chronomètre avec fonction tachymètre se distingue par un calibre manufacturé et par sa structure d’exception. Deux modèles – or blanc

46

Techno focus : l’originalité de cette montre est de combiner un cadran régulateur, une fonction chronomètre et un tachymètre gradué. Ce cadran permet de mesurer la vitesse en kilomètre ou en miles par seconde. D’aspect émaillé, il s’inspire de la typographie de l’instrumentation des légendaires voitures de course Auto Union avec un lettrage original. La partie technique dissimulée sous le cadran renferme le calibre exclusif C. 125, breveté (n° 1243984) qui permet d’utiliser le chronomètre par le biais d’un seul bouton-poussoir intégré dans la couronne de remontage.

et platine - signée Audi Design et conçus en collaboration avec la manufacture horlogère Chronoswiss de Munich. Des entreprises qui partagent un même attachement à la précision, la qualité et la tradition, tout en privilégiant des méthodes novatrices. La fabrication de cette édition est limitée à 100 exemplaires, soit un exemplaire pour chacune des années de l’histoire de l’entreprise. Les 35 montres en platine et les 65 montres en or blanc seront livrées dans un écrin en bois laqué de noir, conjointement avec une loupe d’horloger et un tournevis. Le prix de la montre en platine s’élève à 24 900 euros, tandis que celui de la montre en or blanc est de 14 900 euros. Contact : quattro@audi-shop.de


Workshop

Le freinage automatique, une exclusivité Volvo

Techno

À vous de jouer !

Škoda Stickn’Drive Škoda donne un coup de fraicheur au paysage auto en relançant le concept de la voiture entièrement personnalisable. Une seule limite : votre imagination ! Le Stickn’Drive est un site internet sur lequel vous pouvez habiller votre Fabia exactement comme vous voulez. Importez vos illustrations, créez vos motifs à partir des outils de dessin existants, les possibilités sont illimitées… et le résultat bluffant : pas besoin d’être graphiste pour s’éclater ! Votre œuvre se met en place automatiquement sur la totalité de la carrosserie et en un clic vous visualisez instantanément vos créations sous 16 angles différents.

Le système City Safety, lancé en même temps que le nouveau Volvo XC60 qu’il équipe de série, a été mis au point pour réduire ou même entièrement éviter les collisions à moins de 30 km/h. En circulation urbaine dense ou dans les bouchons, les chocs par l’arrière sont très fréquents - 75 % des collisions arrivent à moins de 30 km/h - et les études ont démontré que dans la moitié des cas, le conducteur n’a pas touché à ses freins avant celle-ci. Avec le City Safety, lorsque le conducteur ne freine pas à temps alors que le véhicule de devant ralentit ou s’arrête, la voiture freine automatiquement. Si la différence de vitesse entre les deux véhicules n’excède pas 15 km/h, la collision peut être entièrement évitée. Entre 15 et 30 km/h de différence,

la vitesse lors de l’impact aura été suffisamment réduite pour limiter la sévérité du choc et les dégâts induits. Des systèmes « anticollisions  » analogues sont également au catalogue de la concurrence, notamment chez Lexus et Mercedes.

Bien voir en voiture,

pour bien conduire

Courant 2010, Škoda offrira un dispositif de commande via son réseau de distributeurs et une sélection de partenaires imprimeurs-poseurs répondant aux normes de qualité exigées par la marque. En attendant, vous pouvez toujours générer un fichier haute définition imprimable répondant aux normes des imprimeurs de total covering. Tarif : environ 2 000 euros pour l’impression et la pose d’un total cover sur une Fabia… Rendez-vous sur : www.stickanddrive.com

48

90% des informations que nous recevons lorsque nous conduisons viennent de notre vision. Vérifier régulièrement sa vue est donc fondamental. Tant pour notre sécurité que celle des autres. D’autant que si vous portez en permanence des lentilles ou lunettes de vue et que vous conduisez sans elles, vous risquez - en cas de contrôle - 45 euros d’amende, voire l’immobilisation de votre véhicule si vous n’avez pas de paire de lunette à bord, à disposition. Sous nos latitudes, l’éblouissement est le principal danger en journée. Pour lutter contre la réverbération, le port des lunettes de soleil est vivement recommandé. Mieux : les verres polarisants teintés gris ou brun, sont spécialement conçus pour éliminer les reflets et vous protéger à 100%.

Derniers conseils : afin de toujours pouvoir anticiper, regardez loin devant ; et n’oubliez pas les règles de bon sens, en réduisant votre vitesse, et en nettoyant régulièrement le parebrise, les vitres et les phares de votre véhicule.

En pratique, restez vigilant et rappelezvous que votre champ de vision diminue avec la vitesse : de 100° à 40 km/h, il se restreint à 30° passé 110 km/h. En respectant les distances de sécurité, vous conserverez la marge nécessaire pour réagir en cas de besoin. La nuit, tout se complique. Les couleurs sont moins contrastés et les distances sous-évaluées. L’œil devient plus sensible, un traitement anti-reflet est donc conseillé si vous portez des lunettes.

49


Story IL était une fois

un logo, une histoire… Fruits d’une passion, d’un passé glorieux, simples initiales ou pictogrammes symboliques, les logos qui ornent les calandres de nos voitures ont aussi leur histoire…

ALFA ROMEO

C

réée à Milan en 1910, l’Anonima Lombardo Fabbrica Automobili – ALFA – reprend pour logo les armes de la ville du temps des Croisés : une croix rouge sur fond blanc à coté d’un serpent dragon avalant un infidèle, blason de la famille Visconti. Pour la petite histoire, Nicola Roméo crée en 1911 la « Società in accomandita semplice Ing. Nicola Romeo e Co. » Société en commandite simple Ingénieur Nicola Romeo & Co - dont l’objet social est la fabrication de machines pour l’extraction de minerais. En 1915, le brillant ingénieur, diplômé de l’École polytechnique de Naples à 23 ans, prend le contrôle de l’une des plus belles pépites de l’Histoire Automobile, ALFA, et décide d’accoler son patronyme à celle-ci. La légende Alfa Romeo est en marche, fidèle à elle-même, en nous gratifiant près d’un siècle plus tard de son dernier bijou : la fabuleuse 8C Compétizione…

50



100%auto#0 2