Page 1

Installations poĂŠtiques


Theo&dora


www.theoetdora.ch


Dorothée Thébert


L’arbre d’Ulysse Sculpture, Balade de Séprais, JU. Arbre de 4.50m constitué de branches de différents arbres attachées au tronc avec des cordes synthétiques de couleur.

www.balade-seprais.ch


Les dents de M. Installation, exposition «Drôle de lieux», Musée Jurassien des Arts de Moutier, JU. Espace de 15m2 et 2.5m de haut, 10kg de papier blanc cartonné galbé coupé en rondelles de différentes tailles, 2 km de scotch carrossier. Processus de travail en image :

1.

2.

5.

6.


3.

4.

7.

8.


Tant qu’il y a la lune... Exposition installative, Galerie Paul Bové, Delémont, JU.

2m de diamètre, impression jet d’encre noir/blanc, 9 cadres 15X18cm

Cette exposition est une décomposition puis une mise en espace de 9 arcanes majeurs du Tarot de Marseille. Elle se compose de neuf grands cadres et neuf petits de format carré dans lesquels sont découpées les images décomposées et collées sur leur support en papier blanc. Les carrés de couleur représentent les 23 arcanes majeurs.

Galerie Paul Bové, Delémont.

70X50cm, découpes en papier collées sur une feuille blanche Canson


7 Lumières Installation, Festival Particules, Halle du théâtre de l’Usine, Genève. 30m2, 5m de haut et 4 km de scotch carrossier, papier cartonné blanc.

Processus de travail en image :

1.

2.

3.

4.


En Attendant Ulysse Installation, Espace Ninc&Nunc, Genève. Espace de 40m2 et 3.50 de haut, papier cartonné blanc, scotch carrossier.

L’install a t i o n « E n A t t e n d a n t U l y s s e » c o m m e d ’ ailleurs toutes les autres, débute p a r l a m i s e e n e s p a c e d u c e n t re d e l ’ o b j et. Le processus de travail est tout a u s s i i m p o r t a n t q u e s o n r é s u l t a t . L a v i t rine donnant sur la rue pié tonne, j ’ a i u n c o n t a c t d i re c t a v e c l e s p a s s a n t s et les habitants du quartier qui suiv e n t m o n t r a v a i l a v e c u n e c u r i o s i t é g r a n d issante au fur et à mesure que mo n o b j e t e n v a h i t l ’ e s p a c e . L’acces s i b i l i t é d e s m a t é r i a u x e s t t r è s i m p o r t a n t e. L’idée même de créer un objet m o n u m e n t a l a v e c d e s m o y e n s d é r i s o i re s e st une force en soi. L’éléme n t d e r é p é t i t i o n e s t l e re c t a n g l e , c h o i x d éterminé par la division ex trêmem e n t p r é s e n t e d e l a v i t r i n e . I l e s t d e 6 c m sur 12cm légèrement courbe en papi e r c a r t o n n é b l a n c . J e m e t s e n l i e n m e s rectangles de façon à obtenir des ban d e s q u i m e pe r m e t t e n t d e t i s s e r t r a n q u i llement ma toile dans l’es pace et d ’ a i n s i c o m m e n c e r p a r d é f i n i r m o n v o l u me. Tous les m o rc e a u x s o n t c o u p é s à l a m a i n p o u r garder le geste rituel de la répét i t i o n , m a i s a u s s i p o u r a v o i r c e t t e l é g è re différence entre chaque élément q u i c r é e u n e v i b r a t i o n p a r t i c u l i è re d u « hand-made». Recherche de rythme e t d e t r a n s p a re n c e v o l u m i q u e e n t re l e s différentes bandes. Elle pren d f o r m e . E l l e n ’ e x i s t e r a q u ’ u n j o u r, l e j our durant lequel le public est conv i é à l a f ê t e r, à l a re g a rd e r, à s e l a i s s e r porter par sa présence. Le lendema i n , e l l e e s t e n m u t a t i o n , t e l l e u n e p e a u , elle s’enlève des parois, elle glisse a u s o l e n d o u c e u r. L a p e a u a f i n i p a r d e v enir un Ice-Berg flottant sur le planc h e r. A i n s i , c e t t e i n s t a l l a t i o n p re n d v i e d ans ses différentes étapes en s’adapta n t a u x c o n t r a i n t e s d e l ’ e s p a c e e t d u t e mps.


«En A ttendant Ulysse » p a r l e d e c e b e s o i n d e re m p l i r l e t e m p s d ’ a t t e n t e d a n s l ’ e space dû à l’impossib i l i t é d e v i v re d a n s l ’ i n s t a n t e t d a n s l ’ i n s t a n t s e u l e m e n t .

1.

2.

3.

4.


En Attendant Ulysse

Attendre qu’il m’appelle faire un rectangle Attendre qu’il sonne à ma porte faire un rectangle Attendre qu’il m’embrasse faire un rectangle Attendre de l’attention faire un rectangle Attendre qu’il me voie faire un rectangle Attendre qu’il me dise des mots faire un rectangle Attendre de lui en dire faire un rectangle Attendre de le voir faire un rectangle Attendre de l’attention faire un rectangle Attendre de l’embrasser faire un rectangle Attendre de sonner à sa porte faire un rectangle Attendre de l’appeler dans le ventre de la baleine.

lors du démontage

bloc restant h=1m, l= 50cm, d=50cm


EncoreUnPeu Installation performative, festival Ex-Corpus dans l’espace d’art contemporain Ex-Machina, Genève. 100 plaques de styropore blanc de 50X100cm et 5cm d’épaisseur, deux lampes de chantier, une échelle, 45minutes.

1.

2.

5.

6.


3.

4.

7.

8.


Je cherche à maitriser le déséquilibre dans la construction d’une tour. Je la construis en utilisant le système des châteaux de jeu de cartes. La dernière carte posée fait tout basculer.


Cocci Installation, LaboDuParc, Genève. 15m2 et 2.5m de haut, 5kg de papier blanc cartonné galbé coupé en rondelles de différentes tailles, 2 km de scotch carrossier.

1.

2.

5.

6.


3.

4.

7.

8.


VERS L’O Installation évolutive mise en place en 2001 et refaite régulièrement à différent endroit en adaptant à chaque fois au lieu. Fabrication de bateaux de 1m de long en papier blanc cartonné pour les utiliser en tant qu’élément de répétition afin de réaliser une forme sculpturale.

Imbarcatevi, Biennale de Venise, IT

Vers l’O, Schaffouse, CH

Imbarcatevi, Biennale de Venise, IT

Vers l’O, Schaffouse, CH


«Lost Paradise» à l’ Usine Kugler, Genève


Escadrille Installation performative, workshop en résidence au Centre d’Art Neuchâtel, NE. Participation d’une «Jennifer» de la compagnie Carré Rouge aussi en résidence au même moment. 109 avions en papier de bureau blanc A3.

1.

2.

3.

4.


Dindonnade Installation, Collection du Canton du Jura, Château de Porrentruy, JU. Papier mâché, papier spécial avec du glucose ce qui le rend très dur, cordes, mastic industriel.

Gros dodus, ronds comme des ballons, un peu con, les dindons courent, ils courent sur leur pattes fines, ils courent, courents roulent sans savoir. Gros dindon tout dodu, tout pas fini de trou vêtu,

sur des fines pattes tu ne tiens plus en groupe, tu es rond aux ailes tordues, vole pour voir vole, comme un ballon plein, un ballon en fête pauvre dindon.


Je remercie: Ma mère Mon papa-cadeau Mon père Mes grand-mères Mes grand-pères Mon cousin-ce-héro Ma cousine-douce Ma tante-rousse Ma conscience Ma rage Mon angoisse Mes amis Mes amies Mes amants Mes amoureux Ma faiblesse Ma gourmandise Ma curiosité Mon envie

Mes maladresses Mon impatience Mon confort Mes clients Ma jeunesse Mes défauts Mes échecs Mes origines Mes langues Mes pensées Mes voyages Mes doutes Mes certitudes Mes rêves Ma force Ma sensibilité Mon espace


Théo&dora Rue des Bains 40 1205 Genève fixe : ++41 22 320 72 42 portable : ++41 76 347 14 59

© Copyright for the art works Théo&dora 2010


Installations poétiques  

Petit livre regrouppant les installations poétiques de l'artiste plasticienne Théodora.

Advertisement