Page 1


2

2 Mars 2013 No 810

L’AGENDA de Samedi 2 mars

Les jeunes et moins jeunes sont attendus ce samedi au local de l’Institut français en Haïti pour le « Marathon de lecture 2013 » de 10 h am à 3 h pm. Le Marathon de lecture, on le rappelle, est un ensemble d’activités littéraires créées par l’association haïtienne Le Petit Lectorat. Chaque année il a lieu dans plusieurs villes haïtiennes ou étrangères telles que Paris, Montréal, New York, Dakar... Le marathon accueille entre autres Paula Clermont Péan, comédienne, metteuse en scène et conteuse, et Chelson Hermoza, comédien dans l’association du théâtre Foudizé, et un des fondateurs de la Brigade d’intervention théâtrale haïtienne (BITH) qui y participe pour la troisième fois cette année. Entrée libre

Samedi 2 mars

Procurez-vous « L’araignée chiromancienne », le dernier recueil de l’auteur à succès Anthony Phelps à la librairie La Pléiade ce samedi. L’écrivain sera en signature de 10 h am à 2 pm. L’ouvrage sera disponible pour l’occasion au prix de 425 gourdes.

Samedi 2 mars

Onbeat se propose d’offrir l’opportunité au public de déguster un bon barbecue avec des amis au rythme de la musique. Soyez donc au Caribbean

Découvrez chaque semaine les coins branchés, les restos en vogue et les meilleures affiches de la ville avec en prime les recommandations de votre magazine préféré ! N’hésitez pas non plus à nous faire parvenir vos affiches à l’adresse email suivante : daphneyvalsaint@gmail.com Préparé par: Daphney Valsaint MALANDRE

Grill ce samedi dès 8 h pm pour cette soirée que les Dj Hot et Magma animeront. Admission : US$ 10

Samedi 2 mars

Dimanche 3 mars

Soyez à Coin des Artistes dès 11 h am ce dimanche et profitez de cette occasion que vous offre Klasik de vous approvisionner en bijoux, vêtements, sacs à main et autres produits locaux. Au cours de cette « journée fashion », vous pourrez apprécier en avant-première la collection ‘’Kafe dore’’ de Klasik et découvrir les œuvres des jeunes designers Zaboudi’z et Miu.

L’Orchestre Tropicana d’Haïti continue à faire profiter les Port-au-Princiens de ses cinquante ans d’expérience. Cette semaine les fans de la Fusée d’or internationale sont attendus au Djoumbala pour faire la fête avec leur orchestre chéri. Admission : 1000 gdes

Les chanteurs de Harmonik heureux de fêter l’anniversaire de notre Man Lolo nationale.

15 875

FANS

Samedi 2 mars

La fondation Françoise Canez Auguste lance en grande pompe la Saison des spectacles du printemps en offrant au public un grand spectacle avec trois jeunes étoiles de la chanson haïtienne. Venez en foule, dès 8 h pm, assister au concert animé par les artistes Renette Désir et Jean Jean Roosevelt, avec BIC comme invité spécial. Les tickets sont disponibles aux deux magasins Valério Canez et aux deux La Pléiade. Admission : 750 gdes

promet « Lespwa » pour le 4 avril 2013 En tournée en Europe depuis plusieurs semaines, Tamara Suffren, depuis la Belgique, annonce sur sa page Facebook la vente-signature de son premier album intitulé “LESPWA”. Prévu pour le jeudi 4 avril 2013 à l’Institut Français en Haïti à partir de 6 h PM, la chanteuse dit attendre tout le monde à cet événement. Tamara devrait retourner au pays le 10 mars prochain pour tout planifier. En attendant la vente-signature de « Lespwa », deux morceaux,”Sak rive” et “Salon pèp”, de l’album ont été présentés en avant-goût au public ; l’un d’eux sera sous peu vidéoclippé, nous apprend la chanteuse.

Au cours de sa tournée en Europe,

Terminez votre weekend sur une bonne note avec le groupe Harmonik au Majestic Corner ce dimanche. Rebel Layonn, Bayo Mizik et DJ Beenobee seront aussi de la partie pour contribuer à faire de Caribbean Night une soirée mémorable. Les Tickets sont en vente à Muncheez et à La Pléiade au prix de 300 gourdes à l’avance.

Bonne fête Man Lolo !

Tamara Suffren

Tamara Suffren en tournée en Europe

Dimanche 3 mars

Une publication de Ticket Magazine S.A.

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL RÉDACTEUR EN CHEF Gaëlle C. ALEXIS SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Daphney Valsaint MALANDRE RÉDACTION Dimitry Nader ORISMA Gilles FRESLET Myria CHARLES Winnie Hugot GABRIEL Teddy Keser MOMBRUN Junior Plésius LOUIS Raphaël FÉQUIÈRE Enock NÉRÉ Légupeterson ALEXANDRE CORRECTION Jean-Philippe Étienne

Tamara Suffren a déjà joué à Liège. Elle a aussi performé à Louvain-la-Neuve en présence de Prevaris, un peintre haïtien. La performance de l’artiste à Namur a été l’occasion pour elle de rencontrer des Haïtiens d’origine. Tamara a aussi chanté à ATH le samedi 23 février 2013. D’autres prestations de la chanteuse sont attendues à Bruxelles les 1er et 2 mars. Le 7 mars, la jeune femme participera en live à une émission sur la radio RTBF. Le 9 mars, elle chantera à Gembloux en compagnie de Dyna B, une chanteuse haïtienne. Le 10 mars, Tamara Suffren sera de retour en Haïti pour reprendre ses activités. Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

CRÉATION ARTISTIQUE Responsable graphique Réginald GUSTAVE Stevenson ESTÈVE Photographes Frederick C. ALEXIS Homère CARDICHON Jules Bernard DELVA Moranvil MERCIDIEU Yonel LOUIS Publicité: 2941-4646 publicite@lenouvelliste.com Rédaction: 2945-4646 / 3806-3717


2 Mars 2013 No 810

La Caravane Francophone sera le prétexte pour les écoliers, universitaires et la jeunesse haïtienne de découvrir encore une fois cette année les valeurs universelles de la Francophonie. Du 4 au 20 mars, les trois ambassadeurs de la Francophonie, BIC, BélO et Jean Jean Roosevelt, iront à la rencontre des jeunes dans un esprit de dialogue, d’échanges et de partage pour tenter, à travers différents entretiens-débats, de donner un sens à cette plateforme qui rassemble 77 États et gouvernements membres dont Haïti depuis tantôt 42 ans. Refonder l’éducation, opter pour la bonne gouvernance, pour le respect des droits humains et à la consolidation de la justice sont des tâches qu’Haïti, si elle entend défendre son territoire et son droit de survie sur le sol de la francophonie, doit remplir.

D

e l’avis de Chantal Moreno, directrice de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), la Caravane Francophone, projet piloté par ladite organisation, promet d’être un succès fou. « Toutes nos ressources son mobilisées pour rendre cette deuxième édition possible. Cette année, poursuit Chantale, on est mieux organisé, plus expérimenté et plus professionnel, et je suis très heureuse que cette édition ait redémarrée grâce aux efforts de plus d’un. L’éducation des jeunes, la découverte de la beauté de la littérature à travers la lecture des œuvres sont, entre autres, nos priorités ; et on souhaite perdurer ce projet, le développer pour qu’il ait une plus grande envergure lors des prochaines éditions », conclut-elle. La caravane tantôt littérature, tantôt musique, tantôt danse et chant a ceci d’original et d’innovant qu’elle impose sa diversité et franchit les territoires difficiles (La Gonâve) qui jusqu’ici étaient négligés dans l’organisation de certains événements culturels. D’autres artistes et créateurs d’ici et d’ailleurs vont partager des moments forts et chaleureux avec les jeunes dans différentes écoles dans les villes de province et de la capitale. Frankétienne, accompagné du parolier BIC, proposera les 8 et 20 mars « Voix franco-créoles. Un des aspects dynamiques de la francophonie en Haïti », une mise en musique de l’œuvre poétique Voix Marassas. « J’ai le double honneur non seulement d’être nommé ambassadeur, mais aussi de partager ma scène avec Frankétienne, monstre des lettres haïtiennes. Frankétienne est pour moi une figure imposante en matière littéraire et artistique. Ses œuvres franchissent nos frontières et exigent un haut niveau de compréhension des lecteurs », pense Roosevelt Saillant, dit BIC. « La francophonie est pour moi ce dialogue entre les cultures de langue française. Elle en dévoile au grand jour les réalités culturelles et linguistiques ; et la caravane donne l’occasion aux langues (français ou créole) de se délier, de s’exprimer », conclut le guitariste qui animera des ateliers de travail et

3

Caravane francophone

Haïti au cœur de la Francophonie

dialoguera avec les jeunes sur des sujets divers et variés. Des rencontres autour de la littérature, du livre et de l’importance de la lecture seront animées, du 9 au 21 mars 2013, par des écrivains tels Geneviève Damas, lauréate 2012 du Prix des Cinq Continents, Naomi Fontaine, Gary Victor, Lyonel Trouillot, Emmelie Prophète et Frankétienne. Ces écrivains connus au niveau international feront découvrir aux ados, jeunes et moins jeunes leurs œuvres et essayeront de leur communiquer la passion de l’écriture. Pour BélO, initiateur et inspirateur du projet Caravane Francophone qu’il chérit depuis des années et qui est soutenu par l’OIF, l’éducation des jeunes par la culture est un facteur important de développement social et d’épanouissement personnel. « La danse, la littérature, le chant, la musique sont des outils efficaces porteurs de changement, d’unité, de paix dans une société en construction. Et Haïti doit disputer, par cette force qu’est la culture, sa place dans la francophonie et les avantages qu’elle peut en tirer », soutient l’ambassadeur numéro un qui souhaite, par cette entreprise, donner une image positive de notre pays, de la jeunesse haïtienne. Pour marquer le centenaire de la naissance de l’écrivain Aimé Césaire, des soirées littérature et documentaire, des mises en scène et adaptations théâtrales, des spectacles musicaux et de danse auront lieu du 7 au 15 mars dans les villes du Cap-Haïtien, des Gonaïves, de la Gonâve (innovation 2013 de la caravane), de Jacmel, de Portde-Paix, d’Aquin et de Port-au-Prince. Ces manifestations culturelles seront animées par les metteurs en scène Jacques Martial, Dieudonné Niangouna et Florence Jean-Louis Dupuy. Croix-des-Bouquets (lieu du lancement ce 4 mars au Ranch), CampCoq (section communale située entre

Plaisance et Limbé), Port-Salut, SaintMarc et Port-au-Prince seront les lieux de rencontres, de découvertes, d’expositions d’œuvres picturales toutes tendances confondues, de marathons de lecture, de projections de films, de conférences-débats, d’ateliers de peinture, de chant et d’écriture et de concours. Une programmation riche en activités a été conçue par les membres organisateurs (OIF, Institut Français en Haïti, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, la RTNH, l’ambassade de Suisse en Haïti, la Fondation Solidarité d’Aquin) et les différents partenaires associés à l’organisation de la Caravane Francophone qu’accueilleront environ dix villes, selon Harry Luc, membre fondateur de HanzUp Group et organisateur d’événements culturels. « C’est une belle initiative qui mérite d’être saluée », a lancé le manager de BélO et coordonnateur de cette édition. Jean Jean Roosevelt, chanteur et

auteur du dernier opus « Y a danger », croit dur comme fer à une jeunesse en santé, plus responsable et éduquée. « Il faut l’instruire, l’inculquer des valeurs qui peuvent bâtir et construire le pays. La caravane, dit-il, est l’occasion de partager aux jeunes des messages forts d’amour, de paix, d’union, de respect des femmes, de l’homme, de l’environnement », soutient le jeune guitariste qui représentera Haïti, du 7 au 13 mars, aux Jeux de la francophonie où vingt pays (qualifiés au deuxième tour) vont se disputer les appréciations du jury. En français ou en créole, toutes les formes d’expression vont se déployer dans le souci de repenser la mentalité de la francophonie, limitée dans l’imaginaire de la plupart des Haïtiens à la France. Rosny Ladouceur rosnyladouceur@gmail.com


4

2 Mars 2013 No 810

Article 32

OFFRIR DES CADEAUX Un cadeau est une marque d’attention, vu qu’il faut une certaine réflexion pour trouver ce qui peut plaire à l’autre. Parfois, on se sent déboussolé face à ses moyens économiques, mais en faisant preuve d’imagination, on peut offrir de beaux cadeaux avec de petits budgets. Un cadeau est aussi son ambassadeur. À cet effet, il importe d’apporter un soin spécial en le choisissant avec art et amour. Ce menu soin ne se rapporte pas seulement au contenu, mais aussi à la présentation, à l’emballage, à la façon de donner, etc.

BONNES MANIèRES Un dessert s’offre dans des rencontres familiales ou de détente. Dans un dîner élégant, ces gestes, venant du cœur certes, peuvent ne pas convenir au menu établi et finalement embarrasser l’hôtesse qui se sent obligée de le servir afin de ne pas froisser la susceptibilité de la personne en question.

Le cadeau obéit à des principes :

La présentation par un beau papier d’emballage approprié à l’événement à célébrer est importante et est une marque d’élégance. On doit toujours ôter le prix d’un cadeau avant de l’emballer.

• Quand on reçoit une invitation à des événements traditionnels (mariage, baptême, etc), on offre toujours un cadeau approprié en guise de remerciement. • On n’offre pas de cadeau à un dîner officiel. • On n’apporte pas de cadeau à une réception formelle telle un mariage, il se livre avant la cérémonie. • Quand on reçoit un cadeau, on l’ouvre, on l’admire sans exagération. On remercie et on veille à ne pas le laisser traîner, car cela n’est pas agréable pour celui qui le donne. • Après avoir reçu un cadeau d’un tiers, il est préférable d’attendre une occasion propice afin de lui rendre la pareille, sous peine d’être considéré comme quelqu’un qui veut se libérer de sa dette. • On n’offre pas de plantes en pot, sauf à des intimes • On ne redonne pas un cadeau reçu.

LE DOMAINE PROFESSIONNEL

En affaires, les opinions sont partagées au sujet des cadeaux aux clients. Certains pensent qu’ils peuvent favoriser de bonnes relations, d’autres les conçoivent comme une tentative de corruption. Parfois, il arrive que certaines entreprises dans leurs normes donnent des limitations à ce sujet. Une bouteille s’offre dans des réunions simples. À un anniversaire, on apporte un cadeau.

À un cadeau, on doit annexer une note d’identification. Une petite carte dans une enveloppe. On n’utilise pas sa carte professionnelle dans le domaine social.

Les cadeaux aux patrons et aux employés

Un employé n’offre pas de cadeau au patron, à moins que ce soit un ami personnel. Dans le domaine professionnel, on donne un cadeau de groupe que ce soit au patron, que se soit aux employés. On évite ceux trop onéreux ou trop personnels.

Conseils

• Une prime à un employé n’est pas un cadeau. • Aux étrangers, il est recommandé de donner un présent représentatif du pays donateur. • Il est primordial de s’informer sur la culture d’un peuple pour le savoir- faire du cadeau. • Quand on donne un cadeau à ses proches collaborateurs, on le fait en privé afin de ne pas froisser ceux qui n’ont pas reçu. • S’il s’agit d’un cadeau d’affaires, on écrit une note au verso de sa carte professionnelle.

Recommendations Les cadeaux neutres (un livre - un stylo, etc.) conviennent à ceux dont on ne connait pas les goûts.

Les friandises s’offrent seulement à des intimes. L’hôtesse qui en reçoit doit se servir et en offrir a ses invités au moment adéquat. L’invité qui apporte quelque chose à manger en cadeau doit impérativement honorer le met.

Quand on offre un cadeau on le donne personnellement, on évite de le faire livrer par sa secrétaire. À une invitation chez son patron ou le patron de son conjoint, on envoie des fleurs le jour précédant la réception. Si celle-ci n’est qu’une petite réunion, on peut apporter une bonne bouteille ou de fines gâteries.

Conseils

En effet, dans quelques pays, on offre un cadeau à l’arrivée, alors que dans d’autres, ce sera avant la signature d’un contrat ou seulement après cette signature. Enfin, dans certains pays, on n’en offre pas du tout. L’essentiel est de s’informer sur les différences culturelles.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour les proches auxquels on veut offrir des cadeaux très personnels (une cravate par exemple), on peut toujours étudier leur goût ou s’informer indirectement pour un meilleur choix. Un parfum est un présent très personnel qui s’offre à des intimes. Il est impoli envers une personne avec qui on a que des rapports cordiaux.

DES CADEAUX A EVITER

Ne jamais offrir de mouchoirs annonciateurs de larmes, mais aussi des couteaux ou objets tranchants qui selon certaines cultures coupent l’amitié.

Saviez-vous qu’un cadeau s’offre discrètement. Il ne n’exhibe surtout pas, afin de ne pas gêner ceux qui n’ont pas eu la même marque d’attention. Ordinairement, on ouvre le présent afin de remercier. Cependant, si d’autres invités étaient venus les mains vides, l’hôtesse pour éviter de créer un malaise remercie gentiment et dépose le cadeau dans une pièce retirée. Dans ce dernier cas, elle peut choisir de s’éclipser, l’ouvrir rapidement pour vérifier son contenu et remercier discrètement la personne en question ou téléphoner le lendemain à la personne qui le lui a offert pour réitérer ses remerciements, s’excuser et dire les raisons pour lesquelles elles n’avait pas ouvert le cadeau. Pour contacter l’auteur : dismoicommentrecevoir@yahoo.com www.magalypelissier.weebly.com Sur twitter : dismoicommentrecevoir


2 Mars 2013 No 810

Les 25 Haïtiens les plus populaires sur Facebook Ticket vous présente le Top 25 des Haïtiens (nés en Haïti ou d’origine haïtienne) qui sont les plus populaires sur le réseau social Facebook d’après le site HPN. Le comptage s’est achevé ce vendredi 1er mars vers 7 h p.m. Des chanteurs aux politiciens en passant par un mannequin, un footballeur et un animateur, ce classement affiche la popularité de plusieurs des nôtres sur Facebook.

Classement
 25e) Katia Cadet : 14 953 Like. La chanteuse Katia Cadet est née en Haïti et a grandi à Montréal où elle vit encore. 24e) Shassy : 15 723 Like. La rappeuse et présentatrice de télé sur la chaîne 28 devient de plus en plus populaire. 23e) Anédie Azael : 16 680 Like. Sur la page personnelle de la Miss Haïti 2011, beaucoup de fans bien mérités pour celle qui avait représenté Haïti au concours Miss Univers. 22e) Laurent Lamothe : 17 232 Like. Le Premier ministre haïtien Laurent Lamothe est le vingt-deuxièeme Haïtien le plus populaire sur le réseau social Facebook. 21e) Perri Pierre : 17 287 Like. Le jeune acteur et réalisateur Perri Pierre, qui va faire la grande première de son dernier court-métrage « Three of one kind » le 17 mars prochain à New York, est bien apprécié.

l’aiment.

rapper ».

20e) Sophia Martelly : 19 035 Like. La première dame de la République n’est pas si mal placée. 19e) Smoye Noisy : 19 840 Like. L’acteur et publiciste Smoye Noisy a bien gagné ses places dans ce classement. Avec son programme « Lekol Lavi », Smoye a beaucoup de fans. 18e) Michaëlle Jean : 20 789 Like. L’ancienne gouverneure du Canada est très populaire sur le réseau social Facebook avec plus 20 000 personnes qui 17e) Nickenson Prud’homme : 21 324 Like. Nickenson Prud’homme est le chanteur et maestro du groupe compas Harmonik. 16e) Izolan : 23 561 Like. Le rappeur du groupe Barikad Crew attire beaucoup de monde avec sa page Facebook intitulée « Izolan, best haitian

15e) Samyr Lainé : 24 679 Like. Le sportif Samyr Lainé, qui a représenté Haïti aux derniers Jeux Olympiques de Londres dans la catégorie Triple Saut, a beaucoup d’abonnés aussi à son compte Facebook personnel. 14e) Kiki Cherie : 26 633 Like. Kikie Cherie est actrice, mannequin et présentatrice de télé en Floride (USA). Très sexy, la jeune femme a une page Facebook bien animée. 13e) BelO : 26 933 Like. BelO, lauréat du prix « découvertes RFI » 2006, est très suivi sur le réseau social Facebook. 12e) Carel Pèdre : 28 117 Like. La page officielle de l’animateur de Chokarella sur Radio One, Carel Pèdre, compte plus de 28 000 fans. Rappelons que Carel est très connu dans la presse internationale depuis le 12 janvier 2010. 11e) Sandro Martelly : 29 231 Like. Le fils cadet du président de la République et leader du groupe musical T-Micky a un grand nombre de fans. 10e) Fabienne Colas : 29 978 Like. (Le dernier comptage date de janvier 2013). Fabienne Colas, actrice et véritable femme forte d’Haïti à Montréal. Le nombre d’abonnés sur la page de Fabienne n’a pas été mis à jour par notre staff, puisque la star a mis dernièrement ces données confidentielles. Ce nombre affiché remonte au 12 janvier 2013. 9e) Jimmy Jean-Louis : 40 920 Like. L’acteur international Jimmy Jean-Louis a accumulé plus de 40 000 Like sur sa page d’artiste. 8e) Mikaben : 40 941 Like. Le chanteur et rappeur haïtien Mikaben cartonne sur Facebook

5

avec plus de 40 000 fans. 7e) Mia Love : 42 124 Like. Née de parents haïtiens, Mia Love, de son vrai nom Ludmya Bourdeau Love, est une politicienne américaine. Elle représente le quatrième district de l’Etat du Utah dans la chambre des représentants aux EtatsUnis. 6e) Emeline Michel : 43 420 Like. La chanteuse Emeline Michel, qui vient de sortir un nouveau clip « Mèsi Lavi », est sans aucun doute très suivie sur Facebook. 5e) Haitian Fresh : 65 074 Like. Haitian Fresh est un rappeur haïtien qui vit en Floride, qui a chanté en duo avec Wyclef Jean sur le morceau “Celebration”. 4e) Michel Martelly : 112 435 Like. Le président de la République, Michel Martelly, occupe la quatrième place de classement.
 3e) Pierre Garçon : 333 551 Like. D’origine haïtienne, Pierre André Garçon est un footballeur américain professionnel de la NFL au poste de ‘’wide receiver’’. Il joue actuellement avec les Redskins de Washington.
 2e) Wyclef : 498 853 Like. La mégastar Wyclef Jean occupe sans étonnement une place tout à son honneur avec presque 500 000 fans. 
 1er) Maxwell : 3 149 694 Like. Maxwell est né le 23 mai 1973, à Brooklyn, NY. Il est de mère haïtienne et de père portoricain. Maxwell est un chanteur du style neo soul. Source : HPN


6

Samedi 2 mars 2013

Volley-ball/Talents

Solaïda Pierre promise à un bel avenir Initiée au Volley-ball au Velox sous la houlette de Lucien Legros puis formee a l’Ecole nationale des talents sportifs (ENTS) dans le cadre de l’Opération 2018, Solaïda Pierre du haut de ses 14 ans le 2 mars prochain est perçue par plus d’un comme la volleyeuse de demain. Qui est-elle? Le Nouvelliste vous offre la chance de la decouvrir!

A

vec 1m 71 de hauteur, environ 60 kg, comme poids et ses yeux légèrement bridés, Solaïda Pierre offre l’apparence d’une enfant timide qui serait plutôt de nature à se réfugier dans un coin. Pourtant cette attaquante qui va avoir 14 ans le 2 mars prochain pourrait devenir l’une des plus grandes attaquantes que l’histoire du volley-ball haïtien ait jamais connue si et seulement si elle continue à progresser au rythme où elle progresse depuis ses premières touches de balle il y a de cela cinq années. Née le 2 mars 1999 à Damien (Croix-des- Missions) la 3e des 4 enfants de Roseline Mézard n’a commencé le volley-ball qu’en 2008 alors qu’elle n’avait que neuf ans. Les yeux rieurs et avec un visage d’intimidé, Solaïda en parle comme si c’était aujourd’hui : « J’assistais à un match de volley-ball qui opposait Velox et une autre formation sur le terrain du lycée Guy François Malary. J’ai été immédiatement séduite par ce que les joueuses faisaient sur la pelouse. C’était en quelque sorte le coup de foudre. Immédiatement je me suis frayée un chemin jusqu’à l’entraîneur que je voyais donner des instructions aux joueuses pour pouvoir lui parler » explique-t-elle d’une seule traite comme si elle récitait une leçon apprise. Puis elle s’est arrêtée comme si

Le sport dans la famille de Solaïda

F

ille de Roseline Mezard et JeanMarie Pierre, Solaïda Pierre a 1 frère, un demi-frère, 2 soeurs et une demi-soeur. Attaquante en volley-ball, elle est droitière. Solaïda n’est pas la seule a pratiquer le sport dans la famille. Sa demi-soeur RoseClaude pratique le basket-ball, le volley-ball et le football. « Si elle a un niveau moyen en basket-ball et en volley-ball, elle a un très bon nveau en football » juge-t-elle. Sa petite soeur Jaïna Pierre,joue au volley-ball et est aussi attaquante.

Solaïda et la sélection juvénile de volley-ball après sa qualification pour le 2e tour des éliminatoires juvéniles

elle estimait avoir tout dit. «Mais, qu’est-ce qui s’est ensuite passé Solaïda? : «L’entraîneur s’appelait Lucien Legros. Je me suis approchée de lui et lui ai dit : Monsieur j’aime ce jeu et j’aimerais pouvoir le pratiquer un jour voulez-vous me montrer s’il vous plaît ? Il m’a regardé, et m’a dit : D’accord. Puis il m’a donné l’horaire des entraînements. De retour à la maison j’en ai parlé à ma mère, et elle m’a donné son feu vert pour pouvoir rejoindre le groupe aux heures d’entraînement. J’avais alors 9 ans» continue-t-elle les yeux brillants. « Quand je suis arrivée en effet au club, M. Legros m’a confié à Messieurs Geordanio et Guerson pour assurer ma formation en volley-ball », pourrait-elle. Le bail de Solaïda au Velox a duré moins de deux ans. En 2010, il y a un stage de recrutement pour les enfants de 11-12 ans dans le cadre du programme « Opération 2018 ». Guerson obtient du Club l’autorisation d’envoyer Solaïda participer au stage, histoire de tester ses capacités. Solaïda est retenue et intègre l’Ecole nationale des Talents sportifs. Moins de trois ans plus tard, Solaïda fait déjà partie de la sélection juvénile nationale de volley-ball et les

connaisseurs ne tarissent pas d’éloges à son endroit. « C’est la star de demain », estime Frédéric François, dit Papouche. « Elle est capable d’intégrer le collège aux Etats-Unis où encore évoluer en France où à Montréal. N’importe où il y a un volley-ball de haut niveau. Si on l’associe à Djulissa Mathé pour une équipe de volley-ball de plage et qu’on les prépare à cette fin, elles peuvent former une équipe professionnelle redoutable qui peut représenter le pays dans les Jeux olympiques », estime le responsable du développement du volley-ball aux Etats-Unis, John Kessel. Leur entraîneur cubain, Daniel Pedro qui ne parle pas français, se contente d’ébaucher un large sourire et de faire le geste, « poing fermé avec le pouce vers le haut » pour indiquer qu’elles sont bonnes. Quant à Solaïda Pierre, inconsciente de l’admiration qu’elle suscite, elle continue à travailler. « Mon rêve est de devenir l’une des meilleures joueuses de volley-ball du monde », ajoute-t-elle, avant de conclure qu’elle devra pour cela renforcer son point fort, qui est l’attaque et travailler son point faible, la touche. Enock Néré/nereenock@gmail.com twitter : @nenock

Fiche technique Nom : Pierre Prénom : Solaïda Date de naissance : 2 mars 1999 Lieu de naissance : Damien/ Croix-des- Missions Niveau d’études : 6e année fondamentale Etat civil : Célibataire Sport pratiqué : volley-ball Poste : attaquante Elle fait partie de la sélection nationale haïtienne juvénile de volley-ball Club : ENTS

Préférences

Couleur : Rose Plat : spaghetti Boisson : Jus de pamplemousse Club : Estudiantes Joueur : Kempes Vilmont (Banzaï) Joueuse : Sasa (attaquante de la sélection brésilienne de volleyball) Equipementier : Asic Le sport dans la famille de Solaïda


7

Samedi 2 mars 2013

Au Gala de l’ASHAPS

Montrévil, Lainé et Dolcé, les grands vainqueurs Les jardins de Guy Allen situés à Laboule 12 ont été le théâtre d’un évènement de grande envergure, le grand gala annuel de l’Association haïtienne de la presse sportive (Ashaps). Pour l’occasion, 19 sportifs haïtiens issus de diverses disciplines, incluant dirigeants, arbitres et journalistes ont été récompensés, et ce, grâce au support de G&G Sportif, du ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC), de la SOGEBANK, de la FHF, de la Cocon et de l’ISNAC.

Dolcé, qui a de justesse remporté le trophée de meilleure joueuse de la saison 2012 devant Nerlande Emmanuel (Essentiel) et Manoucheka Pierre-Louis (Valentina). Finaliste du triple saut dans les JO de Londres 2012 et grande attraction des Haïtiens durant ces Jeux, Samyr Lainé s’est vu octroyer le trophée de meilleur sportif haïtien de l’année 2012, devant Linouse Desravines (Judo) et Frandy Montrévil (football). Dans les autres catégories, l’entraîneur du Valencia FC, Frantz Décembre, a été élu meilleur entraîneur de la saison 2012. Il a devancé respectivement Israël Blake Cantero (Sélection A) et Wilnot Saint-Juste du Tempête FC de Saint-Marc. Meilleur buteur du championnat national de D1 dans la saison dernière, l’attaquant du Violette AC, Frantz Pierre a chipé le titre de révélation de la dernière saison devant Emerson Michel (Valencia FC) et Horat Lucker Junior (Aigle Noir AC). Sans surprise, Hébert Cadet et Georges Alain Jean ont décroché respectivement les titres de meilleur arbitre et de meilleur commissaire au terrain de la dernière saison. Grand artisan du redressement de la Fédération haïtienne de Volleyball, Margareth Graham s’est vu décerner le titre de meilleur dirigeant de l’année 2012. Le prix de l’Ashaps 2012 a été attribué au talentueux et valeureux journaliste de

\Wisline Dolcé, meilleure joueuse de l’année 2012 attaquante de la formation des Tigresses

Radio Ibo, Jean Pierre Etienne. A en croire le secrétaire général de l’association reine de la presse sportive haïtienne, l’an prochain, l’Ashaps décernera deux nouvelles distinctions, le plus beau but inscrit au stade Sylvio Cator et le Soulier d’Or haïtien. Signalons que ce gala annuel de l’Ashaps a été rendu possible grâce au support de G&G Sportif, du ministère à la Jeunesse, des Sports et à l’Action civique (MJSAC), de la SOGEBANK, de la FHF, de la Cocon et de l’ISNAC. Légupeterson Alexandre

Frandy Montrévil, Ballon d’Or G&G Sportif 2012

u beau monde dans les jardins de Guy Allen. Citons entre autres la ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique, Magalie Racine, Gérard Janvier et Wilner Etienne, respectivement président du Victory SC et directeur technique national, Carline Choute, membre du Comité olympique haïtien. Les représentants des neuf associations sportives affiliées à l’Ashaps. La presse locale était également présente en grand nombre pour rehausser l’éclat de la traditionnelle fête des sportifs haïtiens. Frandy Montrévil, le gardien du valencia championne de l’édition 2012 du championnat national de D1, a remporté le trophée et le Ballon d’Or G&G Sportif 2012 devant Peguero Jean-Philippe (Don Bosco) et Bendjy Macajoux (FICA) pour succéder à Charles Hérold Junior, lauréat l’an dernier. Il a recueilli 44% des votes de 210 journalistes contre 40% pour Peguero et 16% pour Bendjy Macajoux. Chez les filles, c’est le milieu de terrain de l’AS Tigresses (vainqueur du championnat national 2012), Wisline

é le 14 janvier 1982 au CapHaïtien, Frandy Montrévil, qui a fait ses débuts dans les cages du Zénith entre 2000 et 2006 avant de rejoindre l’AS Capoise (2006-2008) où il est resté deux ans, est devenu depuis le jeudi 28 février 2013 le premier gardien haïtien à s’adjuger une récompense individuelle généralement réservée aux attaquants, le Ballon d’Or G&G Sportif, en récoltant 44% des votes de 210 journalistes du pays. Il a devancé l’attaquant du Don Bosco de Pétion-Ville, Jean Philippe Peguero (40%) et celui du FICA, Bendjy Macajoux (16%). « Je suis flatté d’avoir remporté ce trophée. Je le partage avec Peguero et Bendjy. Je suis réellement excité à l’idée de voir commencer la nouvelle saison pour retourner dans cet espace et ravir à nouveau ce prix », a déclaré Frandy Montrévil, en recevant le trophée des mains de Guy Allen. Le natif du Cap-Haïtien avait quitté le pays en 2008 à destination de Providential (Turks and Caicos) pour intégrer l’équipe de Cigi FC, avec laquelle il avait remporté deux fois le titre suprême du championnat national de ce pays. « Mon retour en Haïti s’explique par le fait que j’ai jugé trop

D

Margareth Graham , lauréate du prix de meilleur dirigeant

« Ce prix, je l’ai reçu avec beaucoup de joie. J’en profite pour le dédier à mes proches au sein de la Fédération haïtienne de volley ball. Il représente les énormes sacrifices consentis pour redorer le blason de cette entité sportive. Je vous dis merci, Ashaps! Le volleyball haïtien doit honorer plusieurs rendez-vous à l’échelle internationale, et j’en profite pour m’adresser aux instances concernées en vue d’apporter leur aide à cette discipline dont l’objectif est de vendre une meilleure image d’Haïti à l’étranger. »

Frandy Montrevil, le portier du Valencia de Léogane sacré Ballon D’or Ashaps 2012 (Photo : Yonel Louis)

N

Ils ont dit

faible le niveau de ce championnat », a-t-il indiqué. Membre de l’équipe haïtienne qui avait été sacrée championne en 2007 dans la Coupe Caraïbes des nations, la doublure de Fénelon Gabart avait gardé les buts grenadiers au tour préliminaire de cette compétition devant la Jamaïque où Haïti a été battue (0-2). Montrévil, après des débuts en sélection, a fait son “come-back” au pays en 2010. Guéri d’une blessure au genou, il a pu intégrer les rangs du Don Bosco en 2010 avant d’aller jouer au Valencia en 2011. Sans nul doute, ses prouesses dans les filets de l’équipe championne de l’édition 2012 du championnat national de D1 ont beaucoup constribué à la conquête du titre de Ballon d’Or G&G Sportif 2012, remporté devant Peguero et Bendjy. Au palmarès de cette distinction individuelle, il succède à Charles Hérold Junior (Tempête FC). Jean Sony Alcénat (Aigle Noir AC), Peter Germain (Baltimore SC), Mackendy Duverger (Tempête FC) sont les autres joueurs ayant déjà remporté le Ballon d’Or G&G Sportif. Légupeterson Alexandre

Peguero Jean-Pilippe, 2e lauréat du Ballon d’Or G&G Sportif

« C’est une belle initiative de la part des gars de l’Ashaps. Je tiens à les féliciter. J’ai pris la deuxième place en jouant quelques matches, j’espère que ce serait mon tour lors de la nouvelle édition. Je suis de retour au pays pour jouer et pour aider mon club et mon pays dans les différentes compétitions. Mon objectif, c’est de continuer de marquer des buts et finir en beauté la nouvelle saison soit avec le titre de champion avec mon équipe ou de s’adjuger le soulier d’or, qu’est la nouvelle distinction que les gars de l’Ashaps annoncent pour bientôt ».

Wisline Dolcé, lauréate du prix de meilleure joueuse de la saison

« Ouf..., je ne trouve vraiment pas les mots exacts pour expliquer ma joie. Je suis follement contente car je ne m’attendais pas à recevoir un trophée. Je vous dis merci, les hommes de l’Ashaps, et j’espère être présente à la prochaine édition. J’en profite pour dédier ce trophée à Manoucheka et Nerlande et à mes coéquipières, aux dirigeants des Tigresses. Encore merci Ashaps pour une telle initiative. »

Frantz Décembre, lauréat du prix de meilleur entraîneur de l’année 2012

« Ce titre n’appartient pas à moi seul, il est aussi pour Cantero et Wilnot. Il est également aux autres entraîneurs du pays, car ils m’ont encouragé de continuer de travailler pour parfaire ma connaissance dans ce domaine. Je tiens à remercier l’Ashaps et tous ceux et toutes celles qui lui ont apporté leur aide pour réaliser ce grand gala. » Propos recueillis par Légupeterson Alexandre / petoo76@aim.com


8

2 Mars 2013 No 810

JEUX - 66 MOTS CACHÉS

MOTS CROISÉS

Les mots peuvent figurer dans tous les sens : horizontalement, verticalement, en diagonale, de haut en bas et vice versa, de droite à gauche et inversement. Les sept lettres restantes désignent la mélancolie, la tristesse. I

S

A

O

T

A

R

I

E

C

R

E

H

C

A

H

E

T

U

O

C

S

E

C

O

N

D

N

O

C

A

L

G

Y

E

R

I

D

E

R

A

T

U

R

E

H

R

U

A

G

U

E

4

E

H

C

A

C

E

A

B

O

R

D

E

O

R

R

U

I

N

5

E

I

S

S

E

V

I

E

L

E

T

Y

E

E

N

E

D

E

6

E

G

A

L

E

N

E

R

C

A

A

I

L

N

R

K

E

R

S

I

O

R

R

O

N

T

U

B

F

O

O

E

A

G

E

C

7

D

E

C

A

P

E

R

O

X

E

S

C

G

Y

A

I

O

A

I

A

R

E

M

A

C

A

D

I

N

E

A

R

R

D

P

L

C

A

N

A

R

I

C

E

N

I

M

K

E

A

E

I

I

I

I

L

O

B

A

C

L

C

V

A

B

E

V

E

R

N

N

F

11

N

A

P

N

E

I

I

O

S

N

I

R

C

E

E

Q

E

A

12

G

T

A

S

R

S

I

T

E

N

A

B

A

C

G

U

R

T

R

E

L

E

E

R

I

R

E

L

F

A

R

O

N

I

A

A

A

N

I

R

E

C

E

R

U

H

C

A

M

N

O

E

D

T

T

T

N

A

G

E

U

R

N

O

P

A

T

O

L

T

I

E

D

R

A

Y

O

V

A

S

U

C

R

E

E

M

L

E

U

U

R

E

T

T

O

L

A

C

H

I

P

E

R

E

A

R

M R

IVOIRE KAYAK LATENT MÂCHURE MASTIC MÉGÈRE MIXTE NAGEUR NORROIS OASIEN OPALIN OPINER OTARIE OUATER RADIUM

RAFLER RATURE REDIRE SAVOYARD SCOUTE SECOND SUCRÉE TAPON TÂTEUR VARIER VERSO VESSIE VIÈLE

MOZAIC Le jeu consiste à replacer les pastilles octogonales dans les emplacements vides de manière à former des mots en lisant dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant par la première pastille en haut. Le premier mot est déjà en place, il suffit de compléter les autres. Il y a des définitions pour vous aider à identifier chaque mot.

3

AN

RD

ND

RA

TE

MA SE A IT RI

ET

PE

IN

D

8

9

10

11

12

10

Horizontalement 1 - Du nord. Espèce. 2 - Audacieux. Dessiner. 3 - Filles du frère ou de la soeur. Singe. 4 - Hélium. Mammifère du Pacifique. En matière de. 5 - Unité de mesure de travail. Choisi par Dieu. Poisson comestible. 6 - Axe. Cri des charretiers. 7 - Mission. Effet rétrograde. 8 - Victoire de Napoléon. Montagne à relief allongé. 9 - Expert. Pièce de bois qui supporte la quille d’un navire. Personne qui lie des bottes de foin. 10 - Plaça. Instrument servant à filer la laine. Avant-midi. 11 - Prévennues. Grand bassin où les navires peuvent mouiller. 12 - Récépissés. Décapités. Verticalement 1 - Béatitude. Blessant. 2 - Saule de petite taille. Inactive. 3 - Brame. Transi. Manie. 4 - Cobalt. Flaire. Pronom personnel. 5 - Os de poisson. Espaces plats où nichent les oiseaux de proie. 6 - Tacher. Patriarche biblique. 7 - Conjonction. Regimbées. Détérioré. 8 - Rayon. Nécessaire. 9 - Échoues. Guerrier brutal. 10 - Terme de tennis. Aime. Astate. 11 - Plante alimentaire. Mouvement des équidés qui lancent leurs membres postérieurs en arrière. 12 - Époques. Alertes.

SOLUTION JEUX - 65 MOTS CROISÉS

CH

1

1 2

PE

4 5 6

8

C

7

9

7

B

6

8

3

TE

5

3

: Habileté. : Prohibition. : Petit filet destiné à la pêche aux écrevisses. : Fougère qui vit sur les rochers. : Tombante.

CE

4

2

E

DÉCAPER DÉFIER DÉLIRE ÉCONOME ÉCRIN ÉGARÉE GLAÇON GUIDE HACHER HYÈNE INCISER INCONNU INGRAT INQUIÉTER ISOLER

2

1

N

ABOLI ABORD ACCÈS ALLONGER BAYOU BIDON CABANE CACHE CALIFAT CALOTTER CAMÉRA CANARI CHIPER CODÉE CRÉNELAGE

A B C D E

1

E

9 10 11 12

S I M B L E A U C S U E

2

O R E I E V I N C E I L

3

I R R I T E A I O N I E

4

F E E S I R A R E S N I

5

F E B S I T E U U S U S

6

A L B U M L R U R A L V

7

R R R E A L E S E L E V

Pour toutes suggestions écrivez-nous à couleurproduction@yahoo.fr Couleur Production

8

D R U L G I R I E S P O

9

10

L L H O I T L I E O S T R R T E R S A U P U U T

11

A N C V O E U I I E U R E

12

D E C E S T I S S E R

MOTS CACHÉS Brouillette

MOZAIC A : MIELLEUX B : BISEXUEL C : MERDEUSE D : STANDARD E : GNANGNAN


Haiti au coeur de la francophonie  

Haiti au coeur de la francophonie

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you