Issuu on Google+


2

14 décembre 2012 No 762

G-Bobby Bon Flo le documentaire

P

our honorer le talent et la mémoire du jeune rappeur décédé le 1er juin 2011 suite une crise d’asthme, une équipe ayant à sa tête BOB Appolon décide de réaliser un documentaire retraçant la vie de l’artiste. Ancien membre de l’équipe de management de G-Bobby Bon Flo, BOB dit avoir suffisamment de données et de ressources pour exécuter ce projet. Il a d’abord sollicité la permission de Petit Fat, frère et manager de Jameson Toussaint dit G-Bobby Bon Flo, seule personne ayant droit sur les œuvres et avoirs du jeune rappeur haïtien. Pour entreprendre ce projet qui est la production d’un documentaire sur la vie de l’artiste, BOB Appolon est passé par le chemin légal. Il a aussi réussi à rassembler une quantité importante d’images animées prises çà et là au cours des vingt-six ans de l’artiste, et est passé de Noble Production à Faya Recordz pour la production vidéo du projet lancé au début de l’année 2012. Selon le producteur exécutif, le documentaire sera axé sur la façon dont les autres artistes ont perçu G-Bobby et sur leurs jugements sur ses œuvres. Plus d’une dizaine d’artistes qui ont côtoyé l’interprète de « Pale cho » ont déjà répondu au questionnaire présenté par B.O.B., voulant faire renaître le très regretté dans les mémoires et l’instaurer dans le patrimoine culturel haïtien, des travaux de recherches continuent afin d’accumuler le maximum d’images et d’informations possible. B.O.B. affirme que la réalisation de ce documentaire a aussi un aspect personnel. Introduit dans le milieu musical par G-Bobby à titre de co-manager, il pense que cela représentera sa reconnaissance aux valeurs cultivées par son ex-protégé qui mérite plus que ce qu’on lui offre. La sortie de ce documentaire sur la vie de

Jameson Toussaint a.k.a. G-Bobby Bon Flo est prévue pour le mois de juin 2013. Plésius junior LOUIS (JPL 109) junior.jpl007@yahoo.fr

PAGAM demande « Kilès ou ye ? » Ils ont le vocal, ils ont l’harmonie ; ils sont au nombre de la perfection. Oui, sept jeunes garçons dévoués pour propager l’évangile du Christ à travers la musique. Ces artistes, qui chantent a cappella, sont connus sous le label de PAGAM et font vibrer toute âme vivante à travers la symphonie de leurs voix. Après quatorze ans ils lancent enfin leur premier album titré « Kilès ou ye ? », classé aussi comme intro sur le CD. « Nous avons choisi d’appeler le groupe PAGAM parce que c’est un mot Hébreu qui signifie «combattant» », explique Huguens, un membre du groupe. Ainsi, comme dit l’apôtre Paul, avec la sortie de « Kilès ou ye ? », ils ont combattu le bon combat, bien que la course ne soit pas encore achevée. La vente-signature de l’album est prévue pour ce dimanche 16 à partir de 4 h pm à Le Villate. Selon les chanteurs, le menu du programme est chargé et diversifié. Au prix de 500 gourdes, venez supporter ces jeunes. Passez une soirée inoubliable et repartez avec votre album en main signé par les chanteurs. Elisée Décembre eliseedecembre@gmail.com

13,490

FANS

Une publication de Ticket Magazine S.A.

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL RÉDACTEUR EN CHEF

L’agenda de Péguy La fin du monde c’est dans dix jours. Avez-vous déjà pensé à ce que vous ferez avant de quitter ce monde et cette vie ? Non ? Resterez-vous tranquillement à attendre ce qui va se passer ou irez-vous faire la fête ? Pendant que vous-y réfléchissez encore, laissez-vous tenter par ces quelques propositions. Vendredi, encore du théâtre. L’homme, la femme, le sexe et les tabous seront mis en scène à Le Villate dans la pièce « Le genre et le nombre ». Gaëlle Bien-Aimé et Katiana Milfort vous ont concocté un cocktail explosif. Artistes invitées : Tamara Suffren, Rutshelle Guillaume et Nathalie Jean. 7 h p.m. Admission : HTG 500. Rue Villate, en face de L’Atmosphère Restaurant, buffet créole. Tuco Bouzy « The Legend » et ses amis Dadou Pasquet et Michaelle Cartright vous attendent impatiemment pour une nuit haute en couleur. L’école de danse internationale Polycard sera aussi présente. HTG 750 à l’avance, HTG 1000 au guichet. 9 h p.m. 101, rue Grégoire, Pétionville. Tony Mix s’offre T-Vice, JPerry et ses fans pour fêter ses trois ans à Babako. Avenue Jhon Brown (Lalue). Au niveau de l’avenue Martin Luther King. Qu’est-ce que cela fait de se faire hypnotiser ? Pour le savoir, « Hypnotise Party » avec Yohann Doré, Cash Morby, Franco The Saint au Mango Lounge. A partir de 9 h p.m. Les billets sont en vente à Gamebox au prix de USD 15. Le marché de Noël du Grand Sud est ouvert dans le port touristique de Jacmel. Vous finirez peut-être par découvrir le cadeau qui vous plaît ou qui plaira... Une grande foire se tiendra aussi à Extra Market. Bijoux, sacs à main, porte-clés en céramique, objets décoratifs… ce n’est pas la diversité qui manquera. N’oubliez pas d’emmenez vos enfants, car Papa Noël sera là. Samedi, Garden Studio, 101 rue Grégoire, Pétionville, souffle sa première bougie avec Boukman Eksperyans et Stevy Mahy. Vous êtes cordialement invités. 9 h p.m. HTG 1000. La Galerie Monnin vous invite à la découverte de l’exposition « Siloé, aventures de papier ». Jusqu’au 23 décembre. Rue Lamarre, Pétionville. À l’Institut français également, vous trouverez des cadeaux à offrir : produits en fer-forgé, bijoux, accessoires, etc. De 10h du matin jusqu’à 5 h de l’après-midi, l’entrée est libre. The Sniper et le fédéral Blaze One seront à Mango Lounge pour le « Snapback Party 2 ». 8 h p.m. USD 20 avec Djenill, Ted Bounce et autres. Rue Louverture, en face de O’Brasileiro. Pétionville. Pendant que Café Place Saint-Pierre fait de la place à Alfo Jazz « The moderne jazzy vibes ». Entrée libre, donnez avec votre cœur et suivant le feeling. A compter de 7 h p.m. Péguy F.C. Pierre

SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Marie-Brunette B. MAINSOUR Gaëlle C. ALEXIS RÉDACTION Joël FANFAN Dimitry Nader ORISMA Gilles FRESLET Daphney Valsaint MALANDRE Myria CHARLES Winnie Hugot GABRIEL Teddy Keser MOMBRUN Elisée DÉCEMBRE Junior Plésius LOUIS Peguy Flore PIERRE Raphaël FÉQUIÈRE Enock NÉRÉ Légupeterson ALEXANDRE CORRECTION Jean-Philippe Étienne CRÉATION ARTISTIQUE Responsable graphique Réginald GUSTAVE Stevenson ESTÈVE Photographes Frederick C. ALEXIS Homère CARDICHON Jules Bernard DELVA Moranvil MERCIDIEU Yonel LOUIS Publicité: 2941-4646 publicite@lenouvelliste.com Rédaction: 2945-4646 / 3806-3717


14 décembre 2012 No 762

CHRISTELA SERA-T-ELLE MISS UNIVERS ? Le 19 décembre prochain aura lieu la 61e élection de Miss Universe. Une cérémonie qui met en compétition 89 jeunes femmes, toutes plus belles les unes que les autres. Parmi elles, Christela Jacques, miss Haïti Universe 2012, qui représentera notre pays.

C

’est à Las Vegas que se tiendra le mercredi 19 décembre la 61e cérémonie de Miss Universe. Défileront devant vous 89 splendides créatures au cours d’un show à l’américaine orchestré par le milliardaire Donald Trump. Ici, tout est permis ! Du recours à la chirurgie esthétique aux tenues archi-sexy, comme vous le constaterez avec la photo au bord de la piscine de la miss Haïti. C’est donc Christela Jacques qui nous représentera à ce concours vieux de soixante-et-un an. La jeune fille de 19 ans défilera sur la scène de Las Vegas ; elle succède à Sarodj Bertin (2010) et Anedie Azael (2011). La nouvelle miss tentera de faire mieux que ces dernières qui n’était pas parmi les seize finalistes, tandis que Leila Lopes, Miss Angola, avait décroché le titre suprême. Rappelons qu’il y a seulement un mois que Magali Febles, détentrice de la licence de Miss Haiti Universe, a rapidement sélectionné la jeune mannequin lors du Fashion Show Week pour nous représenter. Jeudi soir, à Las Vegas, a eu lieu la cérémonie d’éliminations préliminaires, où quinze finalistes ont été choisies par un jury (qui sera remplacé). Cette cérémonie a été largement diffusée en direct à travers divers médias américains. Notez que les élues ne seront connues que le 19 décembre, jour de la finale. Une seizième miss, repêchée par les votes du public, sera aussi dévoilée. Votez pour Christela Jacques et placez-la parmi les seize finalistes. Tapez le www.missuniverse.com, cliquez sur contestants, et choisissez ‘’Haïti’’ dans la liste. Vous pouvez voter jusqu’à dix fois par jour et par email ! GCA

Pour des spectacles de danse hors-normes en Haïti Pour leur première tournée internationale, les Productions Art-Terre ont choisi Port-au-Prince pour présenter un spectacle de danse en couleur intitulé Temnein. Le 22 décembre à l’hôtel Karibe, puis le 26 au Parc historique de la Canne à Sucre, des talents venus du Canada transporteront le public dans un voyage à travers le temps, l’image et l’espace. Inspirés de la mythologie grecque, ils juxtaposent des styles tels que le hiphop, le house, le waacking, le contemporain, le popping et bien d’autres encore. Temnein mettra en vedette six danseurs inclassables, qui incarneront des dieux grecs (d’où le nom grec Temnein) ; Chronos, Athéna, Poséidon, Hebe, Arachne et Gaia. « L’histoire racontée

n’est pas une épopée typiquement grecque vu qu’il s’agit de danse urbaine, mais la mythologie grecque joue un rôle central dans la conception des pièces qui constituent le spectacle », déclare avec passion Katherine Clerdonna, fondatrice et présidente des Productions Art-Terre. Pour la compagnie basée à Montréal, il s’agit d’un premier défi fort ambitieux dont l’un des principaux objectifs est de poser une action concrète pour contribuer à l’essor de la vie culturelle en Haïti. « C’est ma terre natale, c’est chez moi, et il est très important pour moi d’apporter ma contribution à la vie active de ce pays; le spectacle Temnein est un premier pas dans cette direction », confie Mme Clerdonna.

En plus des deux représentations, plusieurs ateliers de danse seront dispensés auprès des jeunes de la capitale dans le cadre du programme de réduction de la violence communautaire à travers la danse, en collaboration avec l’organisme Viva Rio. Les billets pour Temnein sont disponibles à Gamebox, Hôtel Karibe et au Parc Historique de la Canne à Sucre, au prix de 40 USD pour la soirée au Karibe, et 1 500 gdes pour celle du Parc de la Canne à Sucre. Lord Edwin Byron ebyronlord@gmail.com

3


4

14 décembre 2012 No 762

e r u t r e v u ’o d e é r i o S s i s a O l a y o R l e t ô h ’ l de le 12-12-12

Notre héros, Jimmy Jean-Louis Bernard Gousse

Anne-Marie Issa

Belo et Mikaben avaient fait le déplacement pour ce grand événement

Cheeesseee! Les Excellences!

Un staff d’animateurs et de journalistes

Le coup de ciseaux inaugural

fgdrgfg

Les actionnaires sélectes et des membres du gouvernement

L’ambassadeur Didier Lebret, à droite, Marteen Boute et des amis


Spécial théâtre

Poursuivi

texte de Henry Constanciel mise en espace et interprétation Saint-Phard Pyram Dans le cabinet de PSYCHOS - psy bardé de diplômes, qui commet parfois des lapsus, grand disciple de Freud et grand pourfendeur d’oedipes récalcitrants devant l’éternel - débarque en coup de vent NEVROS - un homme visiblement en proie à la plus apocalyptique terreur, pour avoir fait, raconte-t-il, tout en surveillant ses arrières, une rencontre épouvantable au coin de la rue avec… un sachet plastique. L’histoire met tout d’abord PSYCHOS très mal à l’aise puis elle finit par le passionner à tel point qu’il envisage d’écrire sur ce cas une thèse ou un essai clinique qui le rendrait célèbre. Finalement, NEVROS repart de la clinique libéré de la certitude qu’un sachet plastique le suit et attend calmement d’en finir avec lui… mais à peine est-il arrivé à la porte que PSYCHOS le rappelle : « Eh ! Vous oubliez votre sac ! » « Poursuivi » de Henry Constanciel m’interpelle parce que cette pièce touche, avec humour certes, aux peurs secrètes des êtres humains. Quand nous ne nous empressons pas d’adopter les monstres des autres, nous prenons soin de sculpter nos propres « sachets plastiques » : vides, légers, inoffensifs, mais détenteurs d’un pouvoir aussi toxique que la peur qui leur a donné vie. « Poursuivi » fait rire, mais nous aide à nous libérer de nos peurs, de nos multiples fausses culpabilités qui nous donnent souvent l’illusion d’avoir une responsabilité,… d’exister.

Henry Constanciel

Né le 23 juin 1956 dans le Rhône, en France, Henry Constanciel est auteur d’écrits divers : Poèmes, nouvelles, chansons, pensées, humour, théâtre. Il pratique le théâtre amateur depuis plusieurs années et aime également la photographie et la science. Ses pièces les plus récentes sont : Allongez-vous sur le divan, Barajeyvouth, Compulsion, L’Or du Temple, Premier regard, Sans Escale et Terreur sur la Banlieue. Saint-Phard Pyram est né à Port-au-Prince en 1983. Il commence à faire du théâtre depuis ses études secondaires sous la direction de Ricardo Lefèvre. Toastmaster, danseur, animateur, metteur en scène, acteur de cinéma et comédien, il a régulièrement participé, depuis ces dix dernières années, à des formations aux arts de la scène, animées par des professionnels haïtiens et étrangers : Paula Clermont Péan, Michèle Lemoine, Jean-René Lemoine, Magalie Demers, Linda Wise, Enrique Pardo, Catherine Boskowitz, Eva Doumbia, Raymond Sardaby… Il aime le théâtre en tant qu’artiste, technicien, ou simple spectateur. Il est vice-coordonnateur au conseil d’administration du Centre Culturel Pyepoudre, chef de plateau de la compagnie de danse Ayikodans/Artcho et dirige les productions Pyram’art, la section artistique des Entreprises Pyram qu’il a fondées en 2007.

Variations sur Quatre Chemins installation vidéo multimédia conception et réalisation Maksaens Denis photos Yves-Osner Dorvil, Josué Azor images fonds vidéo Fokal Cette installation comprend deux parties : dans la salle cyber de Fokal, une quinzaine de moniteurs VGA diffusent quatre films vidéos différents en continu. Ils seront réalisés à partir d’images des éditions précédentes du Festival, alternés de texte de poésies ou de théâtre. Trois grands écrans LCD diffusent un autre film avec son, montage de films poétiques, et extraits de pièces de théâtre. A la tombée de la nuit,

14 décembre 2012 No 762

5

dans l’atrium de la FOKAL, des images sont projetées sur un écran vertical suspendu. Cet écran diffuse un autre montage de photos prises durant les Festivals précédents, tandis qu’un second vidéo projecteur projette des textes sur le grand mur orange de l’atrium. Premier artiste multimédia d’Haïti, Maksaens Denis est né à Port-au- Prince en 1968. Diplômé de l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle à Paris, il a d’abord été réalisateur et monteur pour la télévision. Il a réalisé ensuite plusieurs films dont E Pluribus Unum, reportage sur deux sculpteurs haïtiens dans un bidonville de Port-au-Prince, Prix du meilleur film d’art au Black Film Festival de Berlin (2004). Parallèlement aux réalisations pour la télévision, il poursuit des expérimentations visuelles avec le collectif d’artistes Les Filtres Actifs et élargit son champ d’action aux installations vidéo et plastique et au multimédia. Depuis maintenant 10 ans, il expérimente des installations et des sculptures liées à la vidéo et expose dans des expositions collectives prestigieuses comme « Infinite Island » au Brooklyn Museum en 2007, La Biennale de Venise (2005 et 2011), La Biennale de Dakar 2010 où il a obtenu un prix de la Fondation Blachère. Il a également exposé au Bank Cultural Center Art Gallery, Washington en 2004, et à plusieurs reprises en Haïti. Depuis 2002, il est membre actif de la Fondation AfricAméricA.


6

Vendredi 14 décembre 2012

coupe Caraïbes des nations

Haïti affronte Cuba pour une place en finale

A

près avoir composté son billet pour le carré magique de la 17e édition de la coupe Caraïbes des nations, la sélection haïtienne de football disputera ce vendredi 14 décembre à compter de 4 heures au Sir Vivian Richards Stadium la première ½ finale de la compétition reine de la zone pour une place en finale face à celle de Cuba, victorieuse (1-0) de l’équipe de la Jamaïque qui a été éliminée. L’autre demi-finale du jour verra s’affronter les équipes de Trinidad & Tobago et de la Martinique. C’est sur fond de crise que les Grenadiers dit-on en grève préparent ce match face à l’équipe cubaine dans le cadre de la première demi-finale de la coupe Caraïbes des nations. A en croire les déclarations de Léonel SaintPreux et de Brunel Fucien répondant aux questions des confrères de Totalmixradio.com, les joueurs observent un mot d’ordre de grève pour réclamer les primes correspondant à leur qualification pour la Gold Cup. Entre-temps, à Port-au-Prince, la bataille médiatique fait rage entre le ministère à la Jeunesse, aux Sports et à l’Action civique (MJSAC) et la Direction Technique Nationale de la Fédération Haïtienne de Football (FHF). Dans une note de presse en date du 12 décembre, le ministère s’est dit étonner suite aux informations faisant croire que la délégation haïtienne n’a pas d’argent pour payer les billets de retour à Port-au-Prince. « La MJSAC a appris avec étonnement à travers les ondes que la sélection nationale aurait des difficultés à revenir d’Antigua après la double qualification pour la Gold Cup et la phase finale de la coupe Caraïbes des nations », lit-on dans cette note de presse avant d’ajouter : « Le gouvernement a accordé à la FHF via Wilner Etienne, un appui financier d’un montant de 2 466 800 gourdes selon le budget soumis pour la participation d’Haïti dans cette compétition à Antigua & Barbuda ». Réagissant à cette note de presse, le Directeur technique national a fait savoir que le ministère aura les pièces justificatives dès le retour à Port-auPrince de la délégation haïtienne. « Pour ce qui est des pièces justificatives réclamées par le MJSAC, il les aura dès le retour de la délégation haïtienne. Je tiens à signaler que moi, Wilner Etienne, j’ai mis quiconque en défit de dire j’avais l’habitude de participer aux blanchiments d’argent. Le MJSAC avait clairement dit qu’il n’avait pas d’argent pour aider les Grenadiers qui se trouvent à Antigua. La FHF avait soumis un budget d’environs 4 millions de gourdes au MJSAC. Ce dernier n’a répondu qu’à hauteur

de 2 millions et cet argent avait été utilisé pour l’achat de billets d’avion et primes de match. Il se trouve que l’équipe nationale n’a pas l’argent pour faire son come-back en Haïti et les joueurs réclament leurs primes de qualification pour la Gold Cup », a précisé Wilner Etienne, qui en a profité pour saluer les efforts consentis par le MJSAC pour l’aide apportée à l’équipe nationale. Venons-en à la rencontre Haïti face à Cuba. Les deux protagonistes vont s’affronter pour la 26e fois de l’histoire. Vainqueurs de la coupe Caraïbes des nations en 1979 et 2007, les Grenadiers ont rendez-vous avec l’histoire, même cas de figure pour les Cubains. Au contraire des Grenadiers d’Haïti, l’équipe cubaine n’a jamais remporté la coupe Caraïbes des nations. Toutefois, elle a été finaliste à trois reprises. En 1996 et 1999, elle avait subi la loi des Socca Warriors de Trinidad & Togabo, et en 2005, les Cubains avaient été battus par les Raggae Boys de la Jamaïque. En face du technicien cubain des Grenadiers, Israel Blake Cantero, son compatriote déclare « Je suis haïtien pour cette rencontre et j’en profite pour faire savoir que nous allons jouer pour décrocher une place en finale ».

Entre le 28 janvier 1934 au 8 décembre 2008, les deux protagonistes se sont affrontés à 25 reprises. Bilan : 7 victoires de chaque côté, 11 matches nuls, 27 buts marqués et 32 encaissés par les Grenadiers qui avaient empêché aux Cubains de jouer la Gold Cup 2000 suite à leur victoire (1-0) grâce à un but d’anthologie réalisé par Johnny Descolines lors des barrages de cette compétition à Los Angeles en 1999. Les Cubains avaient battu les Grenadiers 6-0 et 6-1 et le 10 juin 1996 à Port of Spain. En revanche, les Grenadiers avaient battu les Cubains par (6-1) le 21 août 1957 à Curaçao. Autre fait important dans ce face-à-face, ce sont les Grenadiers qui avaient remporté le premier match face aux Cubains (3-1), le 28 janvier 1934 à Port-au-Prince et le dernier disputé le 8 décembre 2008 à Montego Bay (1-0). Signalons que les demi-finales se joueront ce vendredi 14 décembre au Sir Vivian Richards Stadium. L’équipe championne recevra un montant de 100 000 dollars US, 75 000 dollars pour le vice-champion, 50 000 pour le troisième et 30 000 pour l’équipe occupant la quatrième place de cette compétition. Légupeterson Alexandre

Football féminin

Programme des ½ finales

Vendredi 14 décembre 2012 4h PM : Haïti – Cuba : 6h PM : Trinidad & Tobago – Martinique :

Voici les dix derniers Haïti – Cuba

4 juin 1999 à Port of Spain: Haïti – Cuba: 1-3 8 octobre 1999 à Los Angeles: Haïti – Cuba: 1-0 29 mai 2000 à Havane: Cuba – Haïti : 1-1 20 mai 2001 à Port of Spain : Haïti – Cuba : 0-0 9 janvier 2005 à Port-auPrince : Haïti – Cuba : 0-1 16 janvier 2005 à Havane : Cuba – Haïti : 0-1 17 octobre 2006 à Port-auPrince : Haïti – Cuba : 0-0 19 octobre 2006 au Cap-Haïtien : Haïti – Cuba : 0-1 8 novembre 2006 à Fort-deFrance : Haïti – Cuba : 1-2 8 décembre 2008 à Montego Bay : Cuba – Haïti : 0-1 14 décembre 2012 à SaintJohn’s : Haïti – Cuba : ?

Chitalu aurait marqué plus de buts que Messi

C

Dolcé Wisline (à droite), le sauveur des Tigresses face au Valentina marquée par Pierre Louis Amanda

e n’est pas l’Argentin Lionel Messi, ni le Brésilien Zico, mais le Zambien Godfrey Chitalu qui a marqué le plus de buts dans une année civile, ont affirmé jeudi les responsables de la fédération zambienne de football. Messi du Barça, avec 86 buts, a décroché le nouveau record dimanche lors d’un doublé contre le Bétis Séville (2-1), faisant mieux que l’allemand Gerd Müller (85 buts en 1972). Mais des chercheurs zambiens sont en désaccord avec ce nouveau record. Pour eux, Godfrey Chitalu a marqué 49 buts dans les matches de championnat et 58 en coupe et en matches internationaux entre le 23 janvier et le 10 décembre 1972, soit 107 au cours de cette année là, a déclaré à l’AFP le commentateur local Musonda Chibulu. Chibulu et le co-chercheur Jerry Muchimba ont étayé leur preuves en compilant des articles du Times of Zambia et du Zambia Daily Mail, ainsi que des documents des archives nationales.


7

Vendredi 14 décembre 2012

Tennis / Orange Bowl

Haïti au 51e tournoi junior de l’Orange Bowl

A

près la Copa merengue et le championnat national dominicain, Maurice Krishna (chez les 12 ans et moins) prendra part cela pour la première fois à l’Orange Bowl qui réunit chaque année les meilleurs juniors de la zone. Conscient de ce qui l’attend à ce tournoi d’envergure qui se déroulera du 13 au 23 décembre 2012, Krishna Maurice se dit très optimiste quant à ses chances de faire bonne figure. “ Avec mon entraineur Franky Saint-Louis, je me suis préparé dans l’objectif de rivaliser avec mes adversaires dans ce tournoi “ , a déclaré le jeune Krishna bien avant de prendre l’avion en compagnie de son coach. Les parents du joueur n’ont pas caché leur mécontentement du fait que bon nombre d’ institutions commerciales et étatiques contactées en la circonstance, n’ont pas répondu de manière positive à leurs démarches visant à financer le déplacement de

Krishna Maurice effectuant le service sur le court

Krishna et de son entraîneur pour l’Orange Bowl. La totalité des frais ont été puisés dans leurs propres fonds et il est à se demander comment ils pourront maintenir le mouvement, quand on sait que d’autres tournois de cet envergure attendent Krishna Maurice pour 2013.

Malgré tout, ils entendent persévérer dans leurs démarches pour trouver des commanditaires avec grand espoir que les secteurs concernés ne leur fasse pas toujours la sourde oreille. Pour la petite histoire, Krishna Maurice qui évoluera dans la catégorie des 12 ans et moins à l’Orange

Bowl Junior de tennis, est né un 29 février de l’année 2000 à Port-auPrince. Il a signé sa première licence de joueur de tennis le 18 janvier 2008 pour du même coup participer à son premier tournoi officiel organisé par la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT) dans le cadre du circuit junior (catégorie des débutants). Sous la direction de Jimmy Brice, son premier entraîneur, Krishna Maurice n’a pas attendu longtemps pour se faire remarquer et se placer parmi les meilleurs juniors de sa catégorie. Actuellement, son entraîneur ainsi que préparateur physique n’est autre le conseiller adjoint de la FHT, Francky Saint-Louis (Fondation Saint-Louis). De son côté le professeur Maurice Job, son père et actuel secrétaire à la FHT, s’occupe du marketing et des relations publiques du joueur. Emmanuel Bellevue/manubellevue@yahoo.fr

tennis de table

Un hommage bien mérité à Adrien Westerband Jr

A

la cérémonie de remise des primes, médailles et trophées, Ralph Kernizan du Club de Tennis Quisqueya a été très ovationé après son discours d’hommage à l’endroit d’Adrien Westerband Jr (Ady), pour services rendus à la cause du tennis de table haïtien. Afin de rendre hommage à cette grande figure du tennis de table haïtien, le Club de Tennis Quiskeya, toujours à l’avant-garde dans l’organisation des grands événements, a lancé un tournoi de tennis de table qui s’est déroulé du 7 au 9 décembre 2012 au Cepem dans les catégories U-13, U-17 et Open. Joseph Emmanuel Pierre chez les U-13, Christopher Pierre dans la

Adrien Westerband (Photo ; Yonel louis)

catégorie U-17 et pour finir, Richard Polanco de la République dominicaine, catégorie Open, ont été les

champions de ce tournoi âprement disputé entre les participants répartis dans ces différentes catégories. Il est vrai qu’avec l’âge, Ady n’est plus ce talentueux pongiste qui donnait toujours du fil à retordre à l’occasion des grandes confrontations face à son adversaire de toujours qu’était feu Joubert Toussaint, mais dans ce tournoi, il a fait montre d’expérience et c’est ce qui explique sa position de 3e au classement final. Avec le très bon travail de développement ainsi que la structuration du tennis de table qui est en train de se faire au niveau du club Quisqueya, on doit s’attendre dans le futur à l’émergence d’une génération de pongistes capables de rivaliser avec

les meilleurs de la zone. La preuve, en 2011 ils étaient 10 juniors à participer à un tournoi de ce genre organisé à Quiskeya Christian School, en 2012, le chiffre à augmenté d’ailleurs puisque de 10 le est passé à 29, le nombre de jeunes rescensés à l’occasion des 3 jours de déroulement du tournoi. Les autres clubs de tennis de table ont grand intérêt à suivre cet exemple en organisant des tournois et championnats, une façon de rendre beaucoup plus compétitifs les pongistes haïtiens en prévision, bien sûr, de certains rendez-vous à honorer sur la scène internationale. Emmanuel Bellevue/manubellevue@yahoo.fr

Précisions du MJSAC sur les subventions accordées à la FHF en faveur de la Sélection nationale A

P

ort-au-Prince, le mercredi 12 décembre 2012.- Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique a appris avec étonnement à travers les ondes que la sélection nationale de football aurait des difficultés à revenir d’Antigua et Barbuda après la double qualification pour la Gold Cup 2013 et les ½ finales de la Coupe des Nations de la Caraïbe 2012. Le MJSAC s’empresse d’informer le public en général, la presse en particulier que, malgré une demande de subvention tardive adressée par la Fédération Haïtienne de Football (FHF), le gouvernement a accordé à cette dernière un appui financier d’un montant de 2,466,800 gourdes (Deux Millions Quatre Cent Soixante Six Mille Huit Cents gourdes) selon le budget soumis pour la participation

d’Haïti à la phase finale de la Coupe des Nations de la Caraïbe 2012. Ainsi, deux chèques émis le 1er décembre 2012 à l’ordre de la FHF ont été reçus par le Directeur Technique National, l’entraineur Wilner Etienne : • Chèque # 13898, montant : 1,176 800 gourdes motif : Achat de billets d’avion en faveur de la sélection nationale de football ; • Chèque # 13899, montant : 1,290 000 gourdes, motif : frais de voyage aux joueurs de la sélection nationale de football. Le ministère signale qu’aucune mention concernant les billets de retour n’a été portée dans le budget de participation d’Haïti au tour final de la Coupe des Nations de la Caraïbe qui a été soumis seulement le 28 novembre

2012, suite à une correspondance du ministère des sports acheminée à la FHF le 19 novembre. Le MJSAC déplore que, malgré son ses bonnes dispositions à supporter les fédérations et associations sportives particulièrement la FHF, des problèmes confrontés par la sélection nationale soient d’abord relatés dans la presse par le DTN, au lieu d’être traités avec les instances concernées qui se sont engagées, en maintes occasions, à faciliter la participation de nos athlètes à des rendez-vous internationaux dans de meilleures conditions. Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique tient à préciser qu’à aucun moment il n’a été informé des difficultés évoquées à travers les medias alors qu’une demande additionnelle sur les billets de

Grenade a été formulée par la FHF et est en cours de traitement, malgré la promesse non tenue du DTN, M. Wilner Etienne de soumettre les pièces justificatives des fonds alloués (845, 500 gourdes) à titre de primes à la délégation qui a séjourné à la Grenade du 12 au 19 Novembre 2012 : 800 dollars US à chaque joueur ;1000 dollars US à l’entraineur principal ; 800 dollars US à l’entraineur adjoint ; 500 dollars US aux autres membres de la délégation Le MJSAC renouvelle sa volonté de toujours accompagner tous les athlètes qui contribuent, par leurs performances, à faire la fierté de tout un peuple et à honorer notre chère Haïti.


8

14 décembre 2012 No 762

JEUX - 07 08 MOTS CACHÉS

Les mots peuvent figurer dans tous les sens : horizontalement, verticalement, en diagonale, de haut en bas et vice-et-versa, de droite à gauche et inversement. Avec les neuf lettres qui restent, trouvez le nom d’un État de la plus grande puissance mondiale.

MOTS CROISÉS 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

1 2

T

A

P

A

R

D

I

C

R

I

O

N

A

C

R

E

R

S

3

D

E

A

C

Q

U

I

S

E

C

N

A

H

C

C

E

E

O

4

B

E

L

A

T

E

N

T

S

I

L

L

I

A

T

G

G

N

A

A

P

I

C

H

A

P

A

R

D

E

R

I

N

O

U

N

L

N

D

O

F

R

E

R

T

U

O

T

B

F

I

U

A

E

A

C

E

B

T

U

M

A

G

O

T

R

E

R

P

D

J

A

7

D

R

V

A

C

M

E

R

U

T

O

R

T

E

A

A

R

B

8

E

E

I

R

A

Y

D

O

U

V

E

A

R

I

L

O

F

I

9

N

R

S

O

L

O

E

E

L

U

A

S

O

N

M

G

O

M

10

P

A

E

U

I

P

L

E

V

E

R

L

S

E

E

E

I

E

E

R

V

B

N

E

C

I

R

T

C

A

E

L

N

L

R

R

E

I

O

I

E

I

T

E

L

L

E

G

L

A

G

I

E

A

R

B

E

S

D

Q

E

R

A

O

I

A

A

M

I

V

L

C

O

A

R

A

E

U

T

E

M

F

I

V

G

B

E

I

A

E

B

O

I

I

C

E

N

V

A

F

M

E

E

I

B

T

T

R

M

B

O

N

R

T

I

O

N

R

E

N

R

N

T

E

A

B

A

A

V

T

A

E

O

I

A

I

L

U

T

E

I

G

N

E

J

B

E

E

N

R

P

R

P

R

B

E

T

U

O

S

B

A

Verticalement 1 - De l’Arcahaie. 2 - Vallée envahie par la mer. Regarder. 3 - Symbole chimique. 4 - Quartier de Port-au-Prince. Négation. 5 - Epincer. En matière de. 6 - Exclamation enfantine. Berges. 7 - Valeur. Symbole chimique. 8 - Groupe musical haïtien. Défaut. 9 - Fin en anglais. Construites. 10-Dénombrée.

SOLUTION JEUX - 07 CARRÉ MYSTÈRE

360 lancers

9 2

PYRAMIDE

8

=

MOT OBSCUR

LANCER FRANC

=

ORBITE OUTRER PANAMA PARDI POINTE PROSE QUÊTER RÉGAL REVOIR ROTURE SAINTE SAULÉE SONNE SORTE TAILLIS TEIGNE TELLE VOIRE

Horizontalement 1 -Sinuosités. 2 - Son huile est utilisée comme purgatif. 3 - Pronom démonstratif. Marginale. 4 - Centre industriel du Cameroun.. 5 - Privé de ses rameaux. Rempli. 6 - Bronzât. Du matin. 7 - Relatif au mouton. Propre. 8 - Atome. Existes. Aspect. 9 - Adjectif possessif. Conçu. 10 - Anneau de cordage. Calibré.

=

DOUVE ÉCRAN FIGÉE FILET FOIRE FREIN GÉLIVITÉ GOUDA JAMBOREE JAUGE LAMBIN LAPIN LATENT LEVER MAGOT MYOPE NACRER NATAL NOIRCI OFFRIR

6

=

ABÎMER ABSOUTE ACERBE ACQUISE ACTRICE ANCRER ARÔME AVENUE BALADE BAOBAB BAROUDE BEIGNE BLÊMI CÂLINE CHANCE CHAPARDER DÉPÔT DÉSUNI DEVISE DIVAN

5

103

3

43

Indice : Petit café 1 2 3 4 5 6 7

Voiture automobile Partie d’un cours d’eau Sorte Érailler Détecteur Degré Action de décoller

MOT À L’AUTRE En changeant une seule lettre, inscrivez un nouveau mot audessous du premier, et ainsi de suite jusqu’au dernier. Pour vous aider, certaines lettres des mots à trouver sont déjà en place.

1

10

A

MOTS CROISÉS

T

2

R

3 4 E

R

5 6

N

7

O É É R L B B B

P P E I I I I

I I L B B L L

E E I R L L E

U R É E E E S

7

16 6

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

1

J

E

R

E

M

I

E

N

N

E

2

U

L

E

M

A

M R

I

E N

3

G

U

E

E

R

I

A U D

4

U

R

R

A

T

I

5

L

A

M M

I

T

6

A

S

S

I

S

7

I

S

8

R

I

N

9

E

S

10

S

E

S

G

N

F

E

T

E

S

T

T

E

S T

T

S

A

R

T

R

E

C

A

T A

A

I

I

I

N

E

D

I

T

S

N

A

T O

O

T

E

S

E

Pour toutes suggestions écrivez-nous à couleurproduction@yahoo.fr Couleur Production

O

40

20

23

Une lettre vous est donnée pour chaque mot, afin de vous aider à trouver le mot obscur placé dans la colonne des cases grises.

60

13 1

27 12

15

BLOC MANQUANT

2


Christela sera-t-elle Miss Univers?