Issuu on Google+


2

11 octobre 2012 No 722

Les Mac aussi peuvent être attaqués par des virus «Avec un Mac, on a pas de virus!» C’est un des arguments marketing d’Apple qu’on entend dans la bouche des groupies de la firme de Cupertino qui est en train de tomber, explique Forbes. Le magazine américain rappelle tout d’abord que l’inexistence de virus sur les Mac n’avait rien à voir avec les produits d’Apple, mais avec leurs faibles parts de marché: «Le monde de la sécurité avertissait depuis longtemps les utilisateurs de Mac que l’absence de programmes malveillants ciblant leurs machines était due à la focalisation des cybercriminels sur les plus larges parts de marché de Windows, non pas à la brillante sécurité d’Apple.» Cette illusion de sécurité est en train de tomber, prévient une association de défense des droits de l’homme ayant été victime de cyberattaques. Seth Hardy, chercheur au Citizen’s Lab de l’université de Toronto, est formel: les cybercriminels se lancent à l’assaut des Mac. «Jusqu’à présent, cette année a vu apparaître cinq nouveaux types de logiciels espions destinés au système d’exploitation d’Apple, contre seulement un l’année dernière et aucun les années précédentes.» Le chercheur avance une explication à ce phénomène nouveau: «Les hackers ont remarqué que beaucoup d’organisations utilisent des Mac. S’ils veulent cibler ces organisations, ils ont besoin d’un plus large éventail d’outils pour infiltrer ces systèmes.» C’est en mai 2012 que la vulnérabilité des ordinateurs Apple a éclaté au grand jour. Le Botnet Flashback avait infecté 600.000 Mac, créant un réseau mondial d’ordinateurs zombies, explique 01net. A la suite de ces révélations, Eugène Kaspersky, patron Kaspersky Lab qui produit un des antivrus les plus populaires du monde, avait déclaré qu’Apple avait «10 ans de retard sur Windows» en matière de sécurité, rapporte ZDNet. Les fabricants d’antivirus se sont d’ailleurs lancé à la conquête des Mac, anticipant une augmentation des virus entraînée par le succès grandissant des machines d’Apple, relate 01net: «Les éditeurs de logiciels de protection voient s’ouvrir un marché considérable dans la Macosphère.» Chez Apple, on reconnaît à demi-mots les carences en sécurité de Mac OS, note Forbes. L’affirmation selon laquelle on ne peut pas avoir de virus avec un Mac a disparu de la page «Pourquoi un Mac.»

11,309

FANS

Mila Kunis dans Fifty Shades Of Grey ? Bien avant son tournage, le film érotique Fifty Shades Of Grey n’arrête pas de faire parler lui. Après Justin Bieber qui aurait eu une proposition pour participer au film, Emma Watson qui voudrait avoir un rôle dans cette adaptation des romans d’E.L James, c’est au tour de Mila Kunis d’être pressentie pour le rôle principal féminin. Le rôle en question est celui d’Anastasia Steele, une jeune femme naïve qui se laisse entraîner dans le monde sadomasochiste par le milliardaire Christian Grey. Cet intérêt soudain pour Mila s’explique autant par sa relation avec Ashton Kutcher que par les photos topless publiées par Esquire. Rappelons qu’elle a même été élue « Femme contemporaine la plus sexy » par le magazine ! Elle pourrait donc très bien correspondre au personnage. Le couple Kutcher-Kunis a d’ailleurs été aperçu dans la région de West Village à New York lundi soir et Mila avait embrassé son compagnon sur l’épaule alors qu’ils commandaient le dîner. Pour ce prochain rôle, il lui faudra beaucoup plus que des bisous !

Une publication de Ticket Magazine S.A.

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL

L’agenda de Péguy De la musique, encore et encore. Vous êtes bien gâté cette semaine, et ceci dans tous les registres. Faites-vous plaisir, faites plaisir à votre penchant de fin connaisseur. Appréciez juste les petites douceurs de la vie. C’est la fugacité des bonnes choses qui les rend si exceptionnelles. Elles méritent d’être retenues. Jeudi, Ram à l’hôtel Oloffson. Le mois passe vite et c’est bientôt la fête des Morts. Vous ne serez donc pas trop en avance. A l’angle de l’avenue Christophe, route des Dalles et de la rue Capois. A La Réserve, c’est le « Jeudi de la guitare » avec Dadou Pasquet. A compter de 7 h p.m. 5 USD pour le «cover charge ». 2, rue Marcel Toureau, Berthé, Pétion-Ville. 29 40 01 90 ; 29 46 11 11. James Germain sera en concert à l’Institut français en Haïti. Passez dès aujourd’hui au 20 avenue Lamartinière, Quartier Bois-Verna pour savoir quand retirer votre carte, ou appelez au 46 44 26 23. Vendredi, 9 h p.m. Bélo et Jean Jean Roosevelt seront en concert au Kokoye Night Club, 1, Delmas 31. Artistes invités : Queen B, Steeve Valcourt, Yohann et son band. Entrée : HTG 400 + une bière gratuite. Salsa Night à l’hôtel Montana. A compter de 8 h p.m. avec l’équipe de Tempo Plus. Couscous Royal à Quartier Latin. Vers 8 h p.m. Samedi, goûtez au buffet de Coin du Chef. Un véritable coin, mais ô combien agréable ! Bonne cuisine, service de qualité, l’espace se prête à toutes vos intentions : sortie entre amis, repas en famille, tête-à-tête avec votre amoureux. Très bon leur poireau farci. Entrée El Rancho, sur l’avenue Panaméricaine, en passant par le parking de Ritz Kinam. Une soirée cabaret ça vous enthousiasme ? Oh que oui ! Un diner-spectacle hors du commun se joint à une occasion de faire un retour dans le temps pour vous ressourcer. Quartier Latin, 10 rue Goulard place Boyer, Pétionville, 8 h p.m. Réservation recommandée. Dimanche, emmenez toute la famille manger une bonne glace à Fior di Latte : les spécialistes de la glace. Choucoune Plaza, angle des rues Lamarre et Chavannes, Pétion-Ville. A Café Place Saint-Pierre, Moc Don Show. Comédie, acoustique, «Happy Hour », zouk, compas. Invités : Ti Sax, DJ Rino, Dorzel… Vous payez selon votre envie. Ce sera en fait un don. A compter de 7 h p.m. Péguy F. C. Pierre peguyfcpierre@gmail.com

RÉDACTEUR EN CHEF SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Marie-Brunette B. MAINSOUR Gaëlle C. ALEXIS RÉDACTION Joël FANFAN Dimitry Nader ORISMA Gilles FRESLET Daphney Valsaint MALANDRE Myria CHARLES Winnie Hugot GABRIEL Teddy Keser MOMBRUN Elisée Décembre Junior Plésius Louis Peguy Flore Pierre Raphaël Féquière Enock Néré Légupeterson Alexandre CORRECTION Jean-Philippe Étienne CRÉATION ARTISTIQUE Responsable graphique Réginald GUSTAVE Stevenson Estève Photographes Frédérick C. ALEXIS Homère CARDICHON Jules Bernard DELVA Moranvil MERCIDIEU Yonel Louis Publicité: 2941-4646 publicite@lenouvelliste.com Rédaction: 2945-4646 / 3806-3717


11 octobre 2012 No 722

Rutshelle

entre émotion et dévotion Sa chanson « Kite m Kriye’’ est sur presque toutes les lèvres. Elle la chante partout où elle va et le morceau a toujours autant de succès. Pourtant, le morceau n’est même pas encore sur les ondes. C’est l’effet Rutshelle. Imprégner les gens d’une chanson rien qu’avec sa voix et l’émotion avec laquelle elle l’interprète, c’est ce qu’elle fait. Et de quelle manière elle le fait ! Cela m’étonnerait que son beau et grand sourire vous soit inconnu. En effet, si elle a deux atouts, ce sont bien sa voix et son sourire des plus enjôleurs. Petite veste noire sur robe droite fleurie noir et blanc, talons aiguilles de couleur noire, un bandeau retenant ses cheveux crépus et twistés, sac à main noir et rouge signé Phelicia Dell : Rutshelle renvoie l’image de la femme d’affaires parfaite au revenir du bureau. C’est d’ailleurs de là qu’elle vient, se déplaçant exprès pour accorder une interview à Ticket. Sa toute première. Le curriculum vitae de Rutshelle est bien long, et au fil de l’entrevue qui s’avère être en fait une conversation, je m’émerveille devant le mélange contrastant de fermeté et d’affabilité de la personne assise en face de moi. Diplômée en philosophie à l’École Normale Supérieure en 2011, actuelle Chef de protocole à l’Aéroport International, Attachée au ministère des Haïtiens vivant à l’Étranger, ancienne professeure de grammaire et de philosophie au Collège Bird (elle a exercé pendant deux ans), chanteuse professionnelle et membre de ‘’Haïti Cœur de femme’’. Mais encore, Rutshelle est mariée et mère d’une petite fille de 17 mois, Ruth-Warlly O. Registre. C’est beaucoup pour une jeune fille de 22 ans. Ruthshelle commence à chanter à l’Eglise de Dieu de Boulard à l’âge de 5 ans. À 19 ans, elle intègre le groupe RÈL, ce dernier composé de jeunes musiciens de l’École Nationale des Arts (ENARTS). Elle y rencontre d’ailleurs celui qui deviendra son mari. Elle ne tarde pas à se faire remarquer et bientôt, elle n’est plus sollicitée qu’en solo – ce qui au départ n’a pas plu à certains membres du groupe. À mesure que ses carrières artistique et professionnelle se précisent, Rutshelle se trouve à un carrefour où elle doit faire le choix de laisser le groupe. Lors d’une formation sur les techniques vocales avec James Germain, Emeline Michel et Stevenson Théodore à la Fokal, Rutshelle donne une prestation qui lui vaut d’être remarquée par Yole Dérose, cette dernière alors en quête de

chanteuses pour son projet ‘’Haïti Cœur de Femme’’. Un an et trois spectacles plus tard, Rutshelle parle d’’’Haïti Cœur de Femme’’ avec satisfaction et beaucoup d’émoi : « C’est l’une des meilleures expériences que j’aie vécues jusque-là. Mis à part les spectacles, Yole nous fait prendre des cours de danse et de chant régulièrement. J’aime beaucoup ce que je vis. » Sinon, la chanteuse ne chôme pas. Entre ses prestations régulières aux spectacles, soirées acoustiques et festivals, elle va de featuring en featuring. Avec BIC, Barikad Crew, ou encore Doc Fila… Rutshelle ne s’enferme pas dans un style particulier. D’ailleurs, à ce sujet, elle précise : « Je chante pour tout le monde. Toutes catégories confondues. Pas seulement un public sélect qui va m’écouter dans un club snob ou me regarder à travers la fumée des cigares. Bien sûr, je chante pour eux aussi, mais gros public a également besoin de moi et de ma musique. Mon album, pour cette même raison sera très variée », explique-t-elle, la voix empreinte de passion. En attendant la sortie de son album, Rutshelle annonce la sortie du vidéoclip de son tube ‘’Kite m Kriye’’ dans les jours à venir. « Tout est fin prêt, avance la chanteuse. On a terminé avec le tournage, il ne reste plus qu’à le rendre disponible dans quelques jours. ‘’Kite m Kriye’’ est un texte de Gaëlle Bien-Aimé, révèle-telle. La mélodie est arrangée par mon maestro Dieuvenson Bon et moi-même, et l’orchestration est faite par Fabrice Rouzier. Pour le clip, j’ai été habillée par Phelicia Dell, et Réginald Georges en a fait la réalisation. » À mesure que je pose les questions et qu’elle y répond, je constate que la chanteuse parle d’elle à la troisième personne, en s’appelant par son nom de scène. Signe de timidité ? De démarcation par rapport au personnage public ? Ou au contraire d’une grande confiance en soi ? Je ne saurais le dire. Mais j’ai également remarqué la joie qui anime la chanteuse et fait pétiller ses yeux quand, à un moment ou un autre, elle mentionne sa fille. (Ah, la fierté d’une maman !). Rutshelle ne se fait pas prier pour raconter des

3

anecdotes sur sa petite Warlly, chanteuse en herbe, selon ce que nous en dit la mère, souriant d’une oreille à l’autre. Le fruit n’est tout de même pas tombé loin de l’arbre ! Toutefois, la jeune maman avoue que c’est bien difficile pour elle de mener de front sa carrière d’artiste, de cadre et sa vie d’épouse-mère. « Il m’arrive parfois de me décourager, même si je me reprends bien vite. Je ne suis presque jamais à la maison. C’est difficile pour mon mari et ma fille en souffre. Quand je rentre toute épuisée le soir, elle est déjà endormie. Mais les rares fois où je suis là, elle me donne tellement de câlins que je ne peux m’empêcher de penser qu’ ‘’à quelque chose malheur est bon’’. Je doute que j’aurais reçu autant d’amour si elle était habituée à ma présence tous les jours », nous dit-elle avec un rire franc. Cela va sans dire, l’artiste a beaucoup d’avenir. Elle adore son métier de chanteuse, un métier qu’elle dit exercer avec beaucoup de dévotion et d’émotion --- (‘’émotion’’, un mot qui est revenu souvent au fil de l’interview et qu’elle semble affectionner). En attendant la sortie du clip – qu’on attend impatiemment –, Rutshelle part en tournée à Montréal du 17 au 27 octobre 2012. Marie-Brunette B. Mainsour labrune28@gmail.com


4

11 octobre 2012 No 722

LISA : 6 millionnaires en 1 an Lancée le 10 octobre 2011, la Lotto International S.A. (LISA) a fêté le mercredi 10 octobre 2012 son premier anniversaire. A cette occasion, les responsables de cette institution ont remercié leurs collaborateurs dont la Digicel et la SogExpress, qui, depuis le début les accompagnent. Ils en ont profité pour remercier les médias, leurs fidèles clients, qui placent leur confiance en eux en à travers le jeu. Ils se sont aussi félicités d’avoir respecté leur engagement de ne pas décevoir leur clientèle.

D

ans une intervention faite le mercredi 10 octobre 2012 sur les ondes de radio Magik 9, 100.9 FM, la directrice générale de la LISA, Fée Leriche Rémy, et Gérald Yves Chéry, officier de marketing et de communication de l’entreprise, ont dressé un bilan positif de leur institution qui, aujourd’hui, est une entreprise « super dynamique ». En seulement douze mois, Lisa a réalisé un grand changement dans le domaine des jeux en Haïti. Avec Boloto Promo, un jeu promotionnel lancé le 10 octobre 2011, les Haïtiens ont su comment jouer au loto à partir de leur téléphone cellulaire, a expliqué madame Rémy. Ensuite sont venus Boloto, commercialisé le 1er février 2012, et qui offre au moins deux millions de gourdes au grand gagnant. Cette option est suivie de Lotto 3, lancé trois mois plus tard, toujours dans l’optique de mieux servir la clientèle et les besoins des jeux de hasard en Haïti, a continué M. Chéry. En termes de bilan à l’occasion de ce premier anniversaire, les responsables de la Lotto International S.A. rappellent que depuis le lancement le 1er février du pre-

mier jeu Boloto, environ, trois cent mille personnes ont déjà gagné. Pour LOTTO 3 lancé depuis six mois, environ dix mille personnes ont reçu des primes. Les six millionnaires de la LISA sont issus de différentes villes du pays, a précisé le responsable de marketing de Lisa. Tout en rappelant la fiabilité de l’entreprise, le respect de ses promesses et les bons rapports entretenus avec la presse, la directrice générale de la LISA déclare qu’à l’occasion de ses douze mois, la LOTTO International S.A. participera à la création d’emploi dans le pays avec environ six mille agents éparpillés sur tout le territoire national. Un chiffre qui, dit-elle, continuera de grossir chaque mois. Pour Fée Leriche Rémy, c’est une forme de redistribution de la richesse nationale. Rappelons que La Lotto International S.A, « LISA », est une société anonyme haïtienne fondée en 1996, autorisée par l’État haïtien à offrir des services de loterie informatisée. Entreprise fiscalement responsable et transparente, LISA entend contribuer à l’enrichissement de nombreuses familles haïtiennes par la création d’emplois directs et indirects

ainsi qu’à travers les activités sociales de la Fondation « Parye sou Ayiti » qu’elle entend mettre en œuvre. La vision de LISA est de moderniser l’industrie du jeu en offrant au public haïtien une loterie classique, telle que connue dans les pays développés comme les États-Unis et le Canada, adaptée à la culture haïtienne.  Avec une pénétration cellulaire de près de 40 % et l’engouement de la population haïtienne pour cette technologie, le téléphone

cellulaire devient le support de choix pour la commercialisation des produits de LISA dans sa quête de modernisation de l’industrie du jeu en Haïti. Pour finir, en termes de perspectives pour les prochains mois, les responsables de La LISA promettent d’apporter de nouveaux différents jeux avantageux et services à la clientèle afin de leur permettre de gagner de l’argent. Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

RE.PA.T.I.H

le rêve artibonitien Ils sont plus d’une dizaine d’artistes, animateurs et collaborateurs. Armés de leurs talents de musiciens, de textes bien rédigés et de confiance en leur esprit d’initiative, ils partent à la conquête d’un rêve. Ils ont donné une conférence de presse à la bibliothèque Paena, où ils ont dévoilé les différentes étapes qui les amèneront jusqu’au bout de leur rêve artibonitien. Louis-Garde J.Otson dit Overdose est à la tête d’un comité composé de Dreams, B-Prad, 35 Knowledge, K.S Nouvo Testaman, Ato’m.i.c et Lion Soul. Ensemble ils dirigent le « Rezo Patizan ak travayè pou yon idantite hip-hop » (RE.PA.T.I.H.) qu’ils ont campé le 13 mars 2011 à l’Artibonite. La plupart d’eux sont des animateurs de radio ou de télé, un dénominateur commun qui renforce leur collaboration à tous les niveaux. L’objectif de ce réseau d’animateurs, d’artistes et d’adeptes de hip-hop est de vendre leur communauté via leurs produits. Ce sont des jeunes qui en ont marre d’être mis en marge par le simple fait qu’ils sont de la province. Ce sont des talents confirmés qui mélangent leurs arts et leurs visions, leurs forces pour porter les lourds fardeaux sociaux et leur dévouement, afin sortir du secteur discriminatoire où ils croupissent. Ils ont la hargne, leurs œuvres reflètent des sentiments profonds, un besoin d’être à la place qu’il faut et d’être respectés. Musique, graffitis, danse, ils utilisent les moyens du bord pour divulguer leurs messages. Sur les murs de la ville et dans les médias, ils s’affirment de fort belle manière. Déjà, ils ont produit une démo de quatre musiques avec des invités choisis parmi d’autres à Port-au-Prince. 35 Knowledge, Rebel Layonn, 21, Lord IMP et C-Flow ont accepté avec joie de joindre leurs forces à celles des Artibonitiens. Sur « Nou gen yon Rèv », musique portant le titre du projet, « 50-50 », et « Rap bon sans » ces jeunes charment, dénoncent, étalent leurs talents et pointent l’avenir du doigt. Au nombre des projets qu’Overdose, porte-parole du mouvement nous a énumérés, il y a ’’Underground King’’, un show hebdomadaire avec au menu : danse, chant, dj et graffitis sous forme de concours afin de stimuler le goût à la création. Le plus important des projets, est : ’’Artibonite Best Department’’, qui est la multiplication de certaines actions sociales, culturelles, communautaires pour revaloriser la région au point de vue agricole, art et éducation. Un grand rêve ! Plésius Junior LOUIS (JPL 109) Junior.jpl007@yahoo.fr


5

Jeudi 4 octobre 2012

Championnat national de football féminin/Première phase :3e journée

Valentina remporte le choc féminin

Valentina 2012, maitresse de la série aller du championnat national de football féminin propulsée par Mikerline Saint-Félix (photo de droite) Photo : Yonel Louis

En s’imposant 2-1 aux dépens de l’Association Sportive des Tigresses vendredi, Valentina se place sur une ligne droite pour remporter la série aller du championnat national de football féminin dans le groupe Nord. Avec désormais 9 points, les coéquipières de Cynthia Immaculée et de Mikerline St-Félix ne sont menacées que par la formation Perles Noires qui compte 7 pts pour 4 matches disputés. Le Stade Sylvio Cator accueillait le choc de l’élite du football féminin haïtien depuis six ans avec la rencontre mettant aux prises, Tigresses-Valentina, vendredi à l’occasion de la 3e journée du championnat national de football féminin. Bonne nouvelle, les deux formations sont autorisées à utiliser les services de leur expatriées. Le public friand, s’attend à voir une rencontre de haut niveau. Côté Tigresses, si Natacha Cajuste, Wisline Dolcé et Soline Bellevue sont disponibles, Darlène Beaucicaut, Sophia Batard, Carmela Aristilde, Lovely Placide et Fiorda Charles répondent aux abonnées absentes. Aussi, Joanne Schmidt Charles est assurée de conserver sa place à la récupération tout comme la revenante Kensy Bobo à la pointe de l’attaque. Côté Valentina, Félicia Libertin indisponible vient quand même sou-

tenir son équipe. Manoucheka Pierre-Louis et Yves-Dina Jean-Pierre et Nadia Valentin reprennent du service. Il y aura donc 3 anciennes expatriées sur la pelouse de part et d’autre. Fait étonnant, la portière de Valentina, Darlène Bazelais est alignée comme en défense centrale aux côtés de la vétérante, Elirose Jean-Louis alors que c’est Immacula Chéry, la portière de la sélection nationale U-20 de football féminin qui garde les buts de Valentina. Dès le coup d’envoi de la partie arbitrée par Bertide Horace, les deux formations livrent une confrontation virile. Le spectacle paie le prix. Le public s’ennuie car cette rencontre est assombrie par le jeu dur. Les coups de sifflet pleuvent et souvent dans les tribunes, le public s’érige en juge pour contester ou applaudir les décisions de l’arbitre. On s’attend alors à un nul, mais les Tigresses montent à l’assaut et par deux fois, Cynthia s’illustre pour garder sa cage inviolée. Les Tigresses jouent le hors-jeu et même si c’est parfois limite, la défense des Tigresses n’est pas prise à défaut. Jusqu’aux environs de la 30e minute, suite à un corner en faveur de Valentina, les Tigresses récupèrent et dégagent, mais les milieux de Valentina récupèrent et Ayana fait une bonne passe vers l’entrée de la surface de Gina Montinard. Les défenseurs tout comme les attaquantes de Valentina qui se dirigeaient vers le rond central sont pris à contre pied. C’est Yves Dina Jean-Pierre qui, partant de la ligne médiane, va couper la trajectoire de la balle et marquer son premier but de la saison. Valentina mène 1-0. Ce sera le score à la mi-temps. En seconde période, Mikerline corse l’addition en réalisant au passage un but qu’on peut considérer comme un joyau, rendant ainsi la

réalisation de Marie Lounie Valciné comme une façon de sauver l’honneur. Au coup de sifflet final, Valentina s’impose 2-1 et fait le plein de points après 3 journées. Dans les autres rencontres comptant pour la journée : Aigle Brillant déçoit une fois de plus en concédant le nul 1-1 contre les Perles Noires, D’ailleurs, Perles Noires a même profité de son match avancé et comptant pour la 4e journée pour prendre la 2e place du groupe Nord avec 7 pts.

Résultats complets de la 3e journée

1-1

Groupe Nord Vendredi 5 octobre Stade Sylvio Cator Valentina bat Tigresses 2-1 Aigle Brillant et Perles Noires

Jongleuses de Saint-Marc vs Jongleuses du Cap-Haïtien (reporté) Dimanche 7 octobre En match avancé et comptant pour la 3e journée Perles Noires bat Jongleuses du Cap-Haïtien 2-1 Classement Groupe Nord 1 – Valentina 9 pts pour 3 matches 2 – Perles Noires 7 pts 3 – AS Tigresses 6 pts 4 – Aigle Brillant 4 pts 5 – Jongleuses du Cap-Haïtien 6 – Jonleuses de Saint-Marc Dans le groupe sud

Roselord pète les plombs

Pour son premier match depuis son retour d’Indiana, la polyvalente et talentueuse joueuse de la formation d’Essentiel a pété les plombs, samedi, au parc Henry des Cayes

où l’Olympia accueillait Essentiel en match comptant pour la 3e journée du championnat national de football féminin. Selon certaines sources, l’arbitrage aurait été à la base du comportement du milieu de terrain de la sélection nationale haïtienne de football féminin. Toujours est-il qu’après l’expulsion de Miguelita, puis de Fédeline Cassamajor pour cumul de carton, Roselord Borgella aurait rappelé à l’arbitre qu’arbitrer c’est appliquer les règles sans aucun parti pris. Des remontrances qui n’auraient pas plû à l’arbitre. Conséquence, il colle un carton rouge à Roselord Borgella. Réduit à 8, Essentiel souhaitait disputer les quelques minutes restantes d’autant plus que les visiteuses menaient 4-1, mais le match a été interrompu. Rien ne précise pour quelles raisons, vu qu’avec 8 joueuses sur le terrain, on pouvait jouer puisque c’est seulement quand une équipe a moins de 7 joueurs/joueuses que le match ne peut continuer. Seule la COCON précisera ce qu’il en adviendra pour la suite de la compétition. Dans le groupe sud Anacaona bat Amazones 4-1 Olympia des Cayes vs Essentiel (1-4) et match discontinué AFSCAR a dû passer un repos forcé à cause du refus manifeste de Aigle d’Or de disputer la compétition sans sa joueuse, Yolande Mérone Classement du groupe Sud 1 – Essentiel 6 pts 2 - Anacaona 6 pts 3 – AFSCAR 4 pts 4 – Amazones 1pt 5 – Olympia des Cayes 6 – Aigle d’Or Enock Néré/nereenock@gmail.com


6

Jeudi 11 octobre 2012

Tennis / Talents

Krishna Maurice vise l’Orange Bowl

Krishna Maurice effectuant un revers sur surface dure

Krishna Maurice entend renouveler l'expérience de la Copa Merengue, cette fois en prenant part à une autre compétition de gros calibre (catégorie, 12 ans garçons). Son objectif : multiplier sa présence aux compétitions et tournois internationaux, question d'être au meilleur de sa forme avant le rendez-vous de l'Orange Bowl, prévu pour décembre de chaque année.

S

i une mine de satisfaction se lit dans les yeux des parents de Krishna Maurice d’être resté invaincu jusqu’ici dans sa catégorie, par contre, une certaine inquiétude se lit également : le fait de

n’être pas parvenu à récolter les fonds nécessaires pour ses déplacements en terre étrangère. Son père, le professeur Maurice Joseph Job, actuel secrétaire de la Fédération Haïtienne de Tennis (FHT) ainsi que sa mère n’ont pas le sommeil très tranquille ces jours-ci à force de penser au brûlant dossier. « Krishna a reçu des invitations à participer à certains tournois se déroulant à travers la zone, mais sans pouvoir les honorer faute d’argent », dixit le père de ce dernier. Pourtant, sous la supervision de son coach, Franky Saint-Louis de la Fondation Saint-Louis, Krishna en semaine se sacrifie beaucoup aux entraînements dans l’après-midi et en week-end à un rythme de deux fois par jour. Grand passionné de Rafael Nadal, Krishna carresse le grand désir d’intégrer très tôt le circuit professionnel afin de rivaliser avec les meilleurs et être un digne ambassadeur du tennis haïtien.

Le programme conçu par son père, de concert avec le coach Franky SaintLouis pour l’exercice 2012-2013, se résume dans la participation à des tournois et compétitions au niveau de la zone, ajoutez à cela des séjours en Floride afin de prendre part à ces traditionnels stages de tennis annoncés au cours de la période estivale dans les grands centres d’entraînement de tennis éparpillés aux Etats-Unis. Au dernier tournoi de tennis baptisé « Tournoi de la rentrée » organisé à Pétion-Ville Club, Maurice Krishna n’a concédé aucun set à ses adversaires qui n’ont vu que du noir. Prendre le chemin de l’école le matin, étudier ses leçons et faire ses devoirs de retour à la maison et pour ensuite s’entraîner avec son coach, tel est le programme de Maurice Krishna à côté du visionnement de DVD des grandes rencontres de tennis du grand Chelem. Par manque d’expérience, Maurice Krishna, après avoir tenu tête aux champion et vice-champion dominicains de la Copa Merengue, avait finalement baissé pavillon après avoir été ovationné par le public du Parque del Este, siège de cet événement . Depuis lors, il se défonce dans la préparation avec pour objectif de se mesurer encore une fois avec ses adversaires et de prendre sa revanche, ceci sur leur propre terrain et devant leur public. Raison pour laquelle qu’il n’entend pas rater pour rien au monde le tournoi réunissant les meilleures raquettes dominicaines et prévu en novembre à Santo Domingo. Ses parents s’activent comme de beaux diables dans un bénitier à récolter de l’argent pour le déplacement à Santo Domingo, d’une part, et, d’autre part, pour le tournoi Eddy Herr et de l’Orange Bowl, prévu en décembre prochain. Ces derniers espèrent que les secteurs concernés ne feront pas la sourde oreille à leur demande afin que Krishna puisse répondre présent à ces tournois de calibre international et d’améliorer son classement à la COTECC, une structure mise en place par la fédération internationale afin d’évaluer le niveau des tennismen et tenniswomen de la Caraïbe et de l’Amérique centrale. Emmanuel Bellevue/manubellevue@yahoo.fr

L’AC Milan vise Guardiola L’AC Milan travaillerait dans l’ombre pour recruter Pep Guardiola la saison prochaine. Un salaire de 6 millions d’euros par an lui serait proposé.

Guardiola reviendrait sur le banc de touche pour 6 millions au Milan AC

P

ep Guardiola n’est plus l’entraineur du Barça depuis un peu plus de quatre mois. Et déjà, on s’affaire en coulisses pour tenter de s’attacher les services de l’Espagnol. Un club semble d’ailleurs décidé à passer rapidement à l’action. A en croire le journal italien La Repubblica, l’AC Milan de Silvio Berlusconi verrait d’un bon œil l’arrivée du technicien catalan, vainqueur de quatorze titres en quatre ans avec le FC Barcelone. Le club lombard irait jusqu’à lui proposer un contrat rémunéré à hauteur de six millions d’euros par an pendant quatre saisons. Cette offre prendrait effet à partir de la saison prochaine. Un salaire conséquent qui aurait pour but d’assommer la concurrence principalement anglaise (Chelsea ou Manchester United) et de sortir Guardiola de sa retraite dorée sur le continent américain. Les Milanais compteraient sur leurs anciennes vedettes, Roberto Baggio, ex-coéquipier de Guardiola à Brescia, et Paolo Maldini pour faciliter les pourparlers. Cette révélation apparait au grand jour, à peine quarante-huit heures après la défaite dans le derby milanais (0-1). Le quatrième revers en sept journées de Serie A pour l’AC Milan qui pointe à une peu glorieuse onzième place. A déjà douze longueurs des deux leaders, la Juventus et le Napoli. Massimiliano Allegri, le coach des Rossoneri, le sait. Ses jours à la tête de l’équipe sont comptés. Et la rumeur Pep Guardiola ne va pas l’aider à gagner en sérénité.


7

Jeudi 11 octobre 2012

Grande finale du tournoi Solidarité GATRRIC 2012

L

a victoire de l'équipe Nazaréen de Michaud est la résultante d'un bon parcours logique dans le tournoi « Solidarité GATRRIC 2012 » qui s’est déroulé du 2 au 30 septembre 2012 à Croix-des-Bouquets. La grande finale du tournoi de football dénommée « Coupe Solidarité GATRRIC 2012» a eu lieu dimanche sur la place de Croix-desBouquets. Lancée le 2 septembre 2012, cette première édition a drainé un public enthousiaste, évalué à des centaines de spectateurs, et ce, pendant un mois d’une compétition saine entre 6 équipes représentant la majeure partie des institutions religieuses de cette commune. La compétition s’est déroulée dans un bon esprit, les matchs ont été d’un très bon niveau, avec la participation de jeunes talentueux, et d’un fair-play admirable. Au cours de la grande finale, l'équipe Nazaréen a dominé celle de Smyrne de Michaud. Peut-être parce qu'elle est habituée à jouer en pleine chaleur et c'est fort logiquement que l'équipe ouvrit le score. La seconde mi-temps vit Smyrne de Michaud multiplier les attaques en vue d’obtenir l’égalisation. Ce qu’elle parvint

GATRRIC que nous pouvons multiplier nos efforts pour éloigner notre jeunesse de tous les maux sociaux, par l’intermédiaire du sport », a déclaré M. Rodolphe Debrosse, l'air visiblement satisfait. La fête fut belle malgré certaines failles (retards, manque de jugement de l'arbitre). On espère une meilleure planification pour la prochaine édition fixée en 2013.

Répartition des primes

Les joueurs de l’équipe championne en joie après leur victoire

à faire. Le score de parité persistant, on a dû recourir au tir au but ce qui fut favorable à l’équipe Nazaréen qui s’adjugea ainsi le trophée. Selon Henry Jean Daniel, responsable de Jeunesse Culture au niveau du Groupe d’appui technique de recherche et de renforcement institutionnel et communautaire (GATRRIC), ce tournoi a été organisé dans l’objectif de réunir les jeunes pendant les vacances afin de leur permettre de

s’épanouir par le sport et de cultiver le fair-play. Dans le cadre de ses activités de plus en plus grandes et importantes pour la jeunesse, le coordonnateur général du GATRRIC, Rodolphe Debrosse a tenu à remercier la mairie de Croix-des-Bouquets, le DJS, ainsi que Macéant Ronald, sans oublier ses fidèles partenaires qui ont fait de cette activité une réussite. « C’est grâce à leur soutien et ceux de l'équipe de

1er: 10 000 gourdes + trophée 2e : 5 000 gourdes La répartition des primes et trophées est la suivante : 1er: 10 000 gourdes + trophée 2e : 5 000 gourdes Le meilleur buteur : 2500 gourdes Le meilleur buteur : 2500 gourdes

Qualifications Mondial-2014:

Une Argentine très offensive face à l’Uruguay

L

’Argentine adoptera une configuration offensive conforme aux voeux de son capitaine Lionel Messi pour recevoir l’Uruguay vendredi lors de la 9e journée des qualifications Amsud du Mondial2014 L’Argentine adoptera une configuration offensive conforme aux voeux de son capitaine Lionel Messi pour recevoir l’Uruguay vendredi lors de la 9e journée … L’Argentine adoptera une configuration offensive conforme aux voeux de son capitaine Lionel Messi pour recevoir l’Uruguay vendredi lors de la 9e journée des qualifications Amsud du Mondial-2014. Messi animera l’attaque avec Gonzalo Higuain et Angel Di Maria, tous deux du Real Madrid, et Sergio Agüero de Manchester City, revenu de blessure et titularisé à la place du Parisien Ezequiel Lavezzi, écarté à son tour sur blessure. C’est la composition prévue par le sélectionneur Alejandro Sabella, qui avait privilégié une option défensive, avec 5 défenseurs, lors du match de préparation au Brésil, perdu 2-1 le 20

té la star du FC Barcelone au micro de Radio del Plata. “Nous sommes très groupés. Si nous perdons un match, nous pouvons reculer de plusieurs places. Deux rencontres très importantes s’annoncent. L’Uruguay marche bien ces derniers temps, elle n’a pas gagné ses tout derniers matches, mais c’est un rival très rude”.

Alejandro Sabella, coach de l’Argentine

septembre. “Nous aimons jouer ensemble tous les quatre”, avait prévenu Messi. “J’aime jouer avec davantage de monde devant, mais cela dépend des matches. Quand il le peut, Sabella le fait”. “Même si nous sommes en tête des qualifications, il y a peu de différence avec les autres équipes”, a ajou-

Pablo Zabaleta (Manchester City), qui doit revenir sur le côté droit de la défense, voit en l’Uruguay “une équipe qui complique toujours le jeu, et face à laquelle il faut être attentif aux centre-attaques de Suarez, Forlan et Cavani, tous en forme, qui se replient bien et laissent peu d’espaces”. La sélection argentine doit partir jeudi pour Mendoza, où le choc contre l’Uruguay se jouera au stade des “Malouines argentines”, les îles appelées Falkland par les Britanniques, revendiquées par Buenos Aires mais sous contrôle du Royaume-Uni depuis qu’il en a chassé les autorités argentines en 1833. Elles ont été l’enjeu d’un conflit armé entre les deux pays voici 30 ans. L’Argentine mène les qualifica-

tions sud-américaines avec 14 points, devant la Colombie et l’Equateur (13), puis l’Uruguay, à 12 points comme le Chili, qu’elle devance à la différence de buts. Les quatre premiers seront qualifiés pour le Mondial-2014 au Brésil, et le 5e pourra se repêcher face au 5e de la Zone Asie. L’équipe d’Argentine probable: Romero - Zabaleta, Fernandez, Garay, Marcos Rojo - Gago, Mascherano, Di Maria - Messi, Agüero, Higuain. Programme de la 9e journée des qualifications Amsud du Mondial2014 de football qui sera disputée vendredi 12 octobre (en heures locales/heures GMT): Vendredi 12 octobre: (15h30/20h30) Colombie - Paraguay à Barranquilla (16h00/21h00) Equateur - Chili à Quito (16h00/20h00) Bolivie vs Pérou à La Paz (21h00/00h00) Argentine - Uruguay à Mendoza Exempt: Venezuela


8

11 octobre 2012 No 722


Rutshelle entre émotion et dévotion