Page 1


2

12 juillet 2012 No 660

Raram No Limit se trouve actuellement au Japon. Le band a performé les mardi 10 et mercredi 11 juillet à deux festivals différents. A l’initiative du Japonais Hiromi Ishikawa, Raram jouera pour le compte de Japan Traditional Cultures Foundation. Selon Clarck St-Louis , plus connu sous le pseudonyme de Commandant, Raram a laissé Haïti le dimanche 8 juillet 2012, puis a fait escale à New York. Arrivés au Japon ce mardi 10 juillet à 1 h 30 a.m (heure locale), les musiciens du groupe sont actuellement hébergés à l’hôtel The B Akasaka. La formation No Limit sera de retour au pays ce vendredi 13 juillet. Le band est composé des musiciens suivants : St Louis Clarck (manager), Eli Chéri Immacula (chanteuse) ; Coicou Yves Mary (chanteur) ; François Louis Dieu (chanteur) ; Bastien Pierrot Alkal, (tambour) ; Vallon Adrien, Fleurantin Jn Gardy, Clerdius Jn Claude, Woosny Antonio (Grange) ; Joseph Esaie, Rémy Bruno (bambou) ; Bazile Stivenson (Snè) ; Jn Richard Cadet (grosse caisse) et Elens Jean Jacques (graj) ».

Raram et le carnaval des Fleurs

Raram au Japon!

St-Louis Clarck dit affirme que Raram n’offrira pas de nouvelle méringue à l’occasion du carnaval des Fleurs qui se déroulera les 29, 30 et 31 juillet prochains au Champ de Mars (Port-au-Prince). Cependant, le groupe pourrait bien défiler à pied sur le parcours. Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Haïti à

Mister Universe Model Institué en République Dominicaine depuis 4 ans, le concours Mister Universe Model est l’un des rares grands concours de beauté visant exclusivement les hommes. La compétition, qui se déroule cette année du 1er au 12 juillet, a reçu 27 garçons venus de différents pays du monde. Les concurrents ont été accueillis à l’hôtel Jaragua en République Dominicaine, pays qui héberge le concours depuis sa création. Parmi ces jeunes hommes, on retrouve Yves Conseant, un jeune Haïtien de 23 ans résidant en République Dominicaine, qui arbore fièrement notre bicolore sur les photos. De séance photos en séance photos, les Mister Universe Model se préparent pour

la dernière phase du concours qui se déroulera le jeudi 12 juillet au « Teatro La Fiesta of Jaragua Hotel ». Ce grand spectacle final permettra d’élire le successeur de Juan Pablo Gómez, représentant le Venezuela et actuellement détenteur du titre de Mister Universe Model.

Une publication de Ticket Magazine S.A.

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL

L’agenda de Péguy Cirque, danse, club, festival de la mer, restaurants, happy hour…toute la panoplie est déployée pour que vous ne passiez pas une seule minute à vous morfondre chez vous ce week-end. Ce jeudi, Karaoke night au Garden Studio. Micro ouvert à partir de 7 h comme à l’accoutumée. USD 5 l’entrée. Pourquoi pas le Spicy Friday du Club Nin9 pour bien commencer à arroser le week-end ? Entrée : 500 gdes. Ce jour-là, c’est aussi le Sax Night à La Réserve. Allez-y et « feel the sax ». De 6 h à 10 h p.m. Vendredi 13, c’est le soir de tous les frissons. Masquerade Ball, au Cercle Bellevue, avec Yves Larock, Kryoman, The Robot qui performera, K9 et Franco The Saint. Admission : USD 40 à l’avance. Samedi, vous porterez le rouge, le vert et le jaune parce que ce sera le reggae time, à partir de 8 h p.m., à Moulin sur Mer, avec Rebel Layonn, Yzra’el Band, et Tribe Soul. Admission : USD 20. A Tabarre, au Parc historique de la Canne à Sucre, il sera présenté The Circus of Dreams qui sera animé par Kako. Portes ouvertes à 4 h 30, mais le spectacle commencera à 6 h p.m. Enfants : 500 gdes, adultes (à partir de 15 ans) : 750 gdes. Cartes en vente à Gamebox, Giant, Muncheez Bois-Verna et Pétionville. Dimanche, le Cirque des rêves continuera avec ses spectacles. Encore de l’ambiance à Wawoo Bay. Après Belo, Sael et Mika, c’est le tour au Dr Rub. Admission : USD 15. Invité : Gianni Decastro. Autre chose. Si vous souhaitez partir en touriste et faire le tour de l’île, commencez ou continuez par le nord, le Cap-Haïtien et Labadie plus précisément. Du 13 au 15 juillet, ces zones accueillent le Festival de la mer pour sa première édition. Lundi, une bonne salade à Lunch Box : salade César, printanière, bleue, des îles, tartare de thon, de saumon (USD 14)… Mardi, essayez le happy hour de Au Vert Galant, le nouveau resto situé au Bois Verna. Entrée gratuite. A compter de 5 h p.m. Mercredi, le rendez-vous est à Quartier Latin pour écouter Kayèl dans ses superbes représentations. Péguy F. C. Pierre peguyfcpierre@gmail.com

REDACTEUR EN CHEF SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Marie-Brunette B. MAINSOUR Gaëlle C. ALEXIS RÉDACTION Joël FANFAN Dimitry Nader ORISMA Gilles FRESLET Daphney Valsaint MALANDRE Myria CHARLES Winnie Hugot GABRIEL Teddy Keser MOMBRUN Elisée Décembre Junior Plésius Louis Peguy Flore Pierre Raphaël Féquière Enock Néré Légupeterson Alexandre CRÉATION ARTISTIQUE Responsable graphique Réginald GUSTAVE Stevenson Estève Photographes Frédérick C. ALEXIS Homère CARDICHON Jules Bernard DELVA Moranvil MERCIDIEU Yonel Louis Publicité: 2941-4646 publicite@lenouvelliste.com Rédaction: 3456 1920 / 2945-4646 3806-3717


12 Juillet 2012 No 660

OSCAR PISTORIUS

COUREUR SANS JAMBES AUX JO

P

our la première fois, les Jeux olympiques vont accueillir un athlète handisport. Le Sud-Africain Oscar Pistorius est amputé des deux jambes depuis qu’il a onze mois, mais grâce à des prothèses flexibles, c’est un spécialiste du sprint qui a obtenu des temps lui permettant d’être retenu dans l’équipe de son pays pour les 4x400 mètres des JO de Londres. Si beaucoup se félicitent de cette avancée et saluent la performance du sportif, d’autres estiment que cette décision va à l’encontre du fondement même de la tradition olympique : l’égalité des chances. «Oscar inspire les personnes amputées à travers le monde en disant

«Regardez, vous pouvez faire de la compétition contre n’importe qui si vous travaillez suffisamment ». Et pour n’importe quel fan de sport, c’est une performance à ne pas manquer. Né le 22 novembre 1986 à Pretoria, il est le premier athlète handisport à concourir dans un championnat du monde pour les valides, et devient à l’occasion, le premier médaillé handisport.  Le 4 juillet 2012, il devient le premier athlète handisport à se qualifier pour les Jeux olympiques. Il est surnommé The Blade Runner, en français « le coureur aux lames » et se déclare lui-même « La chose la plus rapide sans jambes. »  Oscar Pistorius est né sans péronés et a été amputé des deux jambes alors qu’il n’avait que onze mois. Il court avec deux prothèses en carbone spécialement conçues pour la compétition handisport (d’un coût supérieur à 20 000 €). Les départs sont lents et il a des difficultés à négocier les virages. Pistorius participe aux Jeux paralympiques d’été de 2004 et obtient un classement honorable : 3e au 100 m catégorie T44, qui comprend des coureurs amputés d’un seul membre. Il remporte également la finale du 200 m malgré une chute en qualifications.  En 2005, Pistorius est classé 6e  au 400 m aux championnats d’Afrique du Sud. La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a dévoilé le 14 janvier 2008 les conclusions d’un rapport qu’elle avait commandé au professeur allemand Peter Brüggemann, de l’ Université du Sport à Cologne . Selon ce rapport, les fines prothèses en fibre de carbone utilisées par Pistorius procureraient au Sud-Africain un avantage sur les athlètes valides. Le conseil de l’IAAF a décidé en conséquence que Pistorius ne devait pas être autorisé à courir aux Jeux de Pékin ni dans

les autres compétitions organisées par la Fédération internationale. Oscar Pistorius se rebelle et fait effectuer d’autres mesures par des chercheurs américains dont le rapport invalide les conclusions du professeur Brügemann. Il dépose un recours au Tribunal arbitral du sport; les conclusions rendues le vendredi 16 mai 2008 lui donnent raison. Si Oscar Pistorius réussit les minima, il pourra participer aux Jeux olympiques en individuel, le relais relevant de la décision des entraîneurs sud-africains. Il échoue dans sa tentative d’aller aux Jeux olympiques 2008 pour 70 centièmes de secondes.  En novembre 2009, des chercheurs américains publient une étude selon laquelle les prothèses de Pistorius lui procurent un avantage conséquent (elles lui feraient gagner 10 secondes sur une distance de 400 m). Cette étude n’aboutit pourtant pas une remise en cause du jugement du tribunal arbitral du sport. Le 19 juillet 2011, le battant améliore son record personnel du 400 m et se qualifie pour les Mondiaux 2011 se déroulant à Daegu, en Corée du Sud.  Il devient le premier athlète handisport médaillé aux championnats du monde des valides.  Le 18 mars 2012, il réalise les minima olympiques exigés par son pays, en 45 s 20, alors qu’ils étaient fixés à 45»30.  Malgré le fait qu’il a réalisé les minima olympiques, le Comité olympique sudafricain (SASCOC) lui a demandé de réitérer sa performance avant le 30 juin 2012. En finissant 2e en 45s 52 des Championnats d’ Afrique à Porto Novo (Bénin ) le 29 juin 2012, Oscar Pistorius n’a pas réussi à réitérer sa performance . Il est finalement repêché par le Comité olympique sudafricain (SASCOC) et participera aux Jeux olympiques de Londres 2012. Il défendra également ses titres sur 100, 200 et 400 mètres aux Jeux Paralympiques de Londres 2012.

3

«SI J’AVAIS EU DES JAMBES, JE NE SERAIS PAS DEVENU L’HOMME QUE JE SUIS »

Oscar Pistorius entre dans l’Histoire. Il a gravé son destin du bout de ses «blades », ses prothèses high-tech qui lui permettent de courir des sprints. En décrochant sa qualification pour les Jeux olympiques de Londres, il remporte « sa » victoire. C’est le triomphe d’une vie, plus grand encore que celui qu’il a déjà obtenu sur la piste. Oscar sera le premier athlète handicapé à courir contre des valides dans la compétition mythique de haut niveau. Une révolution pour le monde du sport, mais également pour la société toute entière. « Je suis en quelque sorte béni des dieux, avoue-t-il. Je ne me perçois pas comme handicapé mais comme différent. J’ai la responsabilité de saisir l’opportunité de faire changer la perception du handicap chaque fois qu’elle se présente. » La disparition de sa mère, alors qu’il n’avait que 15 ans, reste une douleur incrustée en lui. Il a t­ atoué ses dates de naissance et de décès sur son bras droit. En sublimant ses manques, il en a fait, au plus profond, « sa » force. Il le dit lui-même : « Si Dieu me proposait de me rendre mes jambes, je réfléchirais avant de répondre. Je n’ai pas le sentiment de m’être fait avoir par la vie ! Si j’avais eu des jambes, je ne serais pas devenu l’homme que je suis. » Sheila, sa mère, ne l’a jamais traité comme un handicapé. Elle l’a encouragé à pratiquer les mêmes activités que son frère aîné, Carl, ou que sa petite sœur, Aimée. Elle a refusé même de l’inscrire dans une école spécialisée. « Elle m’a appris à ne pas me désespérer de ce que je n’ai pas, mais à me réjouir de ce que j’ai. Je lui en serai éternellement reconnaissant. C’est grâce à elle que je suis un homme fort ! ». Sources combinées

Carel Pèdre ne quitte pas Digicel Stars ! Yves Larock Animateur vedette de Digicels Stars depuis 2007, Carel Pèdre, contrairement aux rumeurs qui circulent, sera toujours l’icône de l’événement cette année, nous a confirmé Jean-Marc David, mercredi soir. « Si on remplaçait Carel, cela se ferait dans les normes. Il nous a toujours été cher. On n’aurait jamais pu le traiter ainsi », assure le Responsable de promotion et event de Digicel. Les shows live de Digicel Stars commenceront à être diffusés sur les chaînes de télévision la deuxième ou troisième semaine du mois d’août. « Cette année nous ne faisons pas d’auditions live dans tous les départements comme d’habitude. Chaque aspirant peut composer le 260 et être auditionné par téléphone. Un panel de 10 juges va choisir les premières 500 personnes qui passeront une deuxième audition live cette fois-ci au Lycée de Pétion-Ville », explique David. « Nous n’avons pas contacté d’autres personnes pour remplacer Carel », continue Jean-Marc. « Bien sûr, comme chaque année, on remet en question toute l’équipe ; on fait un sondage et on reste avec les meilleurs. Carel est toujours bien reçu par le public ; si on le changeait, cela se ferait comme une transition, à l’amiable. Dans tous les pays où se déroule Digicel Stars, on change les présentateurs chaque année. Carel le sait depuis le début. Mais vu qu’il est très apprécié, nous le gardons à chaque édition », assure le responsable de Digicel Stars. Rassurez-vous, chers téléspectateurs, Carel sera encore présent sur votre petit écran cet été !!! Gaëlle C. Alexis

nous revient ! Yves Larock sera encore en Haïti ! Et oui, le DJ suisse, que l’on connait surtout chez nous pour son hit « Rise Up » sera encore dans nos murs. Après avoir performé avec succès en Haïti 3 ans plus tôt, il nous revient. Il sera secondé par Kryoman, the robot, Samar Handal et DJ K9 pour assurer l’animation de “Masquerade Ball” au Cercle Bellevue le vendredi 13 juillet prochain. Le “Masquerade Ball”, qui n’est pas à sa première édition est un concept institué par Blackpalm Productions en décembre 2011. Il s’agit avant tout de faire de la place à un Electronic Music Artist, les masques n’apportant que plus de charme à l’évènement. On y retrouve généralement de la musique, des confettis et des machines fumigènes. Un robot sera de la partie cette année. Kryoman, qui est aussi connu comme le robot officiel du DJ à succès David Guetta, prend régulièrement part aux tournées de ce dernier. Il se dit qu’il électrifie les foules et ses dimensions étonnent toujours plus d’un. Contrairement aux précédents évènements de cette envergure qui se sont toujours déroulés à Tara’s, “Masquerade Ball” se fera dans un Cercle Bellevue ré-aménagé pour l’occasion. Blackpalm Productions s’est donné comme défi de procurer aux participants les mêmes émotions ressenties à Tara’s. Ils prévoient d’ailleurs d’organiser un sondage après l’activité histoire de recueillir les impressions du public concernant l’espace. Toutes les conditions semblent donc réunies pour faire du “Masquerade Ball” un des events de référence de l’été 2012. Daphney Valsaint Malandre


4

12 juillet 2012 No 660

JEUX - 19 MOTS CROISÉS 1

2

3

MOTS CACHÉS

4

5

6

7

8

9

Les mots peuvent figurer dans tous les sens : horizontalement, verticalement, en diagonale, de haut en bas et vice versa, de droite à gauche et inversement. Les cinq lettres restantes forment le nom de celui que la Bible appelle “Sauvé des eaux”.

10

1 2

E

V

A

R

I

E

R

E

N

R

O

E

U

V

R

E

E

A

E

I

K

E

B

R

F

B

A

E

V

R

I

E

B

E

U

C

4

N

G

O

C

E

E

U

R

V

N

I

E

D

T

U

L

G

C

5

N

I

D

R

N

V

T

E

I

A

G

V

I

S

C

B

N

U

6

A

E

U

U

Z

A

U

C

R

H

N

A

O

I

C

I

A

S

V

C

J

N

O

R

R

A

E

A

E

P

T

M

A

S

L

E

E

N

O

I

L

D

R

E

P

U

O

C

E

U

U

U

A

L

8

R

E

K

O

M

A

B

A

O

B

A

B

I

F

X

A

V

U

9

B

S

E

N

C

E

R

I

R

R

A

B

A

C

O

L

O

C

10

A

B

R

L

R

E

S

U

B

I

T

O

E

L

R

P

I

L

U

A

E

I

G

E

S

A

R

A

H

I

C

R

A

U

R

A

X

R

O

I

N

E

M

I

M

O

S

A

R

T

I

D

D

C

U

N

M

O

C

U

S

E

I

A

R

C

B

I

U

A

E

A

A

E

R

O

O

C

E

N

T

I

L

E

E

O

R

O

M

E

E

T

N

C

T

N

I

E

P

U

T

O

I

S

U

E

R

S

S

D

I

E

S

R

U

N

I

S

A

R

R

A

S

T

P

I

I

L

E

N

G

E

R

E

P

A

R

A

Y

O

N

S

I

U

C

R

E

S

P

E

C

T

E

R

E

F

F

I

R

G

A

M

3

7

Horizontalement 1 - Rivière frontalière entre Haïti et la République dominicaine. 2 - Qui forme une unité. 3 - Négation. Bouversées. 4 - Prénom féminin. Enlever (phonétiquement). 5 - A lutté contre l’occupant américain. 6 - Sans quoi. Détériorer. 7 - Ivres. 8 - En matière de. Levant. Enzyme. 9 - Mélodie. Sacrés. 10 - Pisses. Pronom. Verticalement 1 - Montagne du Nord. 2 - Préposition. Elément. Titre d’honneur chez les Anglais. 3 - Déjeunât. Pouffé. 4 - Suit le printemps. Le navet en est une. 5 - Soleil égyptien. Dérobasse. 6 - Réfuté. Exaltas. 7 - Penderie. 8 - Monnaie roumaine. Bouquinant. 9 - Dieu des vents. Canonisée (abréviation). 10 - Monnaies romaines.

MOT OBSCUR Une lettre vous est donnée pour chaque mot, afin de vous aider à trouver le mot obscur placé dans la colonne des cases grises.

Indice : Automobile 1 2 3 4 5 6 7

Point que l’on vise Établissement rustique Parier Qui relève de l’État Réalisation d’un artiste Substance blanche et liquide Suite de marches

T

1 2 A

A

4

10 9 8

A

7

1

SOLUTION JEUX - 18

MOTS CACHÉS WILLIAMS

1

2

1

C

A

2

A

3

R

4

R

5

MOTS CROISÉS 3

4

5

6

7

8

9

10

P

H

A

I

T

I

E

N

I M

E

R R

R

E V

U

N

R

R

I

A

N E

E

E

V

E

S

A

T

E

E

E

T

T

O

6

F

I

R

M

I

N P

P

U

7

O

G

M

D D

U

N

8

U

N

I

T

9

R

E

10

S

S

C

S C

T G

A

10 9 8

N

R

A

A

N U

U

N E

T

T

I

E

D

E

E

U

E

L

L

E

S

11 12 1

7 6

5

2 3 4

10 9 8

2

11 12 1

7 6

5

10 9 8

2 3 4

3

11 12 1

7

6

5

2 3 4

10 9 8

4

11 12 1

7 6

5

2 3 4

Retrouvez l’horloge qui indique l’heure exacte, sachant qu’une horloge retarde de 10 minutes, une autre de 5 minutes, et une troisième est en avance de 5 minutes.

G O

E A

X

RÉGIME RÈGNE RESPECTER SARRASIN SECOND SUBITO TRÔNE UNION VANNÉE VARIÉ VERBAUX VIGIE VIGNE

L’HEURE

I

6

NAVIRE NOIRE NURSE OCTUOR OEUVRE ORNER PAVER PEINT PÉRIR PLAUSIBLE PUTOIS RACLER RÂPER RAYONS RECRU

INDIQUEZ

E

5

COUPER CRAIE DRAVER DURCI FUMISTE FUTUR HARAS IDIOTE JOKER JUDOKA LANGUE LAVOIR LICOU MAIRE MIMOSA

Retrouvez l’horloge qui indique l’heure exacte, sachant qu’une horloge retarde de 10 minutes, une autre de 5 minutes, et une troisième est en avance de 5 minutes.

R

3

ABOUTI ABSENCE ACCUSÉ ACERBE AGRIFFER AHANER BALADE BAOBAB BARRIR BENZOL BUCCAUX CAESIUM CALCULÉ CENTILE CISEAUX

D

1

11 12 1

7 6

5

2 3 4

10 9 8

2

11 12 1

7 6

Pour toutes suggestions écrivez-nous à couleurproduction@yahoo.fr

Couleur Production

5

10 9 8

2 3 4

3

11 12 1

7

6

5

2 3 4

10 9 8

4

11 12 1

7 6

5

2 3 4


5

Jeudi 12 juillet 2012

formation

Stage de niveau I pour dames

S

ous l’égide de l’instance suprême du football mondial, la FIFA a dépêché une experte issue du Mexique, Andrea Rodebaugh, pour animer un stage de niveau 1 à l’intention des anciennes joueuses voulant devenir entraîneur et certains hommes travaillant dans le milieu footballistique féminin. Les cours ont débuté mercredi au Centre Fifa Goal situé à la Croix-des-Bouquets. Ils sont au nombre de trente cinq, vingt huit filles et sept garçons qui participent depuis mercredi sous la supervision de la direction technique nationale à un stage de niveau 1 animé par l’expert de la Fifa, Andréa Rodebaugh issue du Mexique. Au terme de ce stage, ils devraient être en mesure de travailler avec les jeunes âgées entre dix et douze ans. « Comme vous savez, la FIFA s’intéresse beaucoup à la pratique et au développement du football féminin et ce stage s’inscrit justement dans le but d’épanouir la pratique du foot chez nos adolescentes mais pour les initier, il faut avoir des entraîneurs capables. Dans cette optique, et ce grâce à des démarches de la Fédération haïtienne de football, la direction technique nationale bénéficie de ce stage. Les trente-cinq personnes présentes ici ne payent pas un sou et elles ont bénéficié de tous les matériels en vue de participer à fond à ces cours », a fait savoir le DTN, Wilner Etienne avant

L’experte mexicaine Andrea Rodebaugh

d’ajouter : « Le plan de la Fifa s’installera sur une durée de quatre ans. On en profitera pour mettre en place une ligue professionnelle ». Quelques visages bien connus dans le milieu du foot féminin participent à ce stage, tels : Elie Rose Jean-Louis, Jésula Léonné, Juslaine Saint-Louis dit Coca, Henry Michaelle, Luly Guillaume. « Elles sont toutes proposées par des équipes évoluant dans la super ligue Digicel. Elles n’ont rien payé pour avoir tout et tout », a précisé le DTN. S’exprimant sur le dernier championnat national remporté par l’AS Tigresses, Wilner Etienne a regretté le fait que la compétition ait subi un arrêt trop long. « Il faut apporter une

correction rapide et normaliser le championnat avec la mise en place d’un championnat de D2. Pour que cela puisse se réaliser, il nous faut de l’argent car le foot féminin n’est pas rentable et n’est plus suivi par les amants du ballon rond. Le plus dur de tout cela, la Digicel arrêtera de nous aider d’ici l’an prochain. Espérons qu’on aura une porte de sortie pour la suivie du foot féminin», a continué le directeur technique national. D’autre part, Wilner Etienne a fait savoir qu’au terme de ce stage, soit le 13 juillet, la direction technique nationale organisera un festival sur le terrain du Sun Auto réunissant plus de deux-cent adolescentes sous la supervision des trente cinq stagiaires. « Actuellement, on a un groupe composé de vingt cinq fillettes au Camp Nou. On fera appel aux meilleurs jeunes au terme de ce festival et ce sont elles qui renouvèleront l’équipe nationale des U-17 féminine chaque année », a conclu le DTN. Signalons que le nouveau stage de niveau 1 de la Direction technique nationale aura lieu à Léogâne à l’intention des anciens footballeurs. Ce sera le deuxième du genre après celui organisé au siège de la Fédération Haïtienne de Football avant le coup d’envoi de l’édition 2012 du championnat national de D1.

En attendant les JO

Favori et outsider

Ça y est ! Mano Menezes (Brésil) et Claude-Albert Mbourounot (Gabon) ont officialisé la liste des convoqués pour les Jeux de Londres. Neymar et Aubameyang sont en tête de liste comme JO-2012.net vous l'a annoncé. Le Brésil fait figure de favori, le Gabon d'outsider.

L’Espagne,c’est connu

Luis Milla a annoncé une liste de 21 joueurs pour préparer les Jeux Olympiques. À la fin du stage qui durera trois jours, trois joueurs quitteront la sélection. Pas d’énormes surprises, d’autant plus que la non-sélection de Thiago Alcantara est due à sa blessure au tibia contractée en mai dernier.

Bale et Beckam absents

Deux tauliers de la sélection olympique britannique, Bale et Beckham ne participeront pas aux JO de Londres devant leur public.

Légupeterson Alexandre /petoo76@aim.com

Athletisme / JO de Londres

Bolt, une domination contestée ? Roi absolu du sprint et de l’athlétisme en général, l’année 2011 aura été pour Bolt celle de l’adversité. Alors que l’on pensait le phénomène passager, 2012 confirme cette impression.

L

a scène se passe le 30 Juin dernier à Kingston. Yohan Blake et Usain Bolt s’affrontent lors d’un 100 mètres très attendu, avec en point d’orgue la qualification pour les prochains Jeux Olympiques. L’incroyable se produit, Bolt reste collé dans les starting block et doit se contenter de la deuxième place (9.86), loin derrière son compatriote (9.75). Première secousse de ces sélections. La réplique interviendra deux jours plus tard lorsque ce même Blake osa devancer Bolt sur 200 mètres, « sa » distance fétiche, ou il était invaincu depuis… 2007 ! Alors qu’on le pensait jusque ici invincible, le roi Usain vient de vaciller, par deux fois. Inquiétant tout près d’un si grand évènement où il ne cesse de répéter qu’il veut le marquer de sa légende. Retour sur un statut de numéro un mondial désormais contesté. Les années folles Bolt construit sa légende dans la fin de la décennie 2000. Il y a de cela quatre ans, le Jamaïcain s’empare le 31 mai du record du monde du 100

L'émergence de la concurrence

Usain Bolt

mètres (9.72) et confirme par la suite en signant le triplé (100 - 200 - 4x100 mètres) lors des Jeux Olympiques de Pékin. En plus des médailles, le jeune prodige impressionne par la manière dont il fut couronné. Son triomphe Chinois ne fut que le début d’un règne sans partage sur le sprint mondial ou pendant des années, il ne laissa que des miettes à ses rivaux. Sa saison 2010 ne se poursuit pas exactement comme il l’avait prévu mais, en l’absence de championnats mondiaux, il préfère prendre une pause due à des douleurs dorsales afin de se préparer au mieux pour l’année suivante.

C’est aux mondiaux de Daegu de 2011 que la star encaisse son premier gros échec. Alors que Bolt fait figure d’archi-favori pour la finale du 100 mètres, il s’élança avant le coup de pistolet du starter et commet un fauxdépart éliminatoire. Bien qu’il se ressaisissa en glanant deux médailles d’or (200 mètres et 4x100 mètres), cette compétition marqua un arrêt net dans l’ascension fulgurante du Jamaïcain. A ce moment la, et même si Bolt ne semblait pas aussi souverain que par le passé, personne ne doutait qu’il aurait gagné aisément sans cette erreur d’anticipation. Il fit sa rentrée 2012 tardivement en mai en signant un chrono de 9.82 lors du Jamaica International Invitational avant de, fait rarissime chez lui, courir en plus de dix secondes lors de la Golden Spike d’Ostrava (10.04). Une semaine plus tard il gagna à Rome en 9.76 et sembla désormais lancé sur le wagon de la victoire qui devait l’amener à Londres sans embuches. Pourtant, alors les sélections Ja-

maicaines montrent le bout de leur nez, Bolt subit deux défaites qui vont remettre à zero son processus de reconstruction qui laissait entrevoir de réel progrès. Malgré ces contre-performances, c’est toujours avec le statut de grand favori que Usain Bolt partira aux Jeux Olympiques. Il l’a assez répété (surtout après son sacre Pékinois puis Berlinois) qu’il voulait marquer l’histoire de l’Athlétisme et devenir le meilleur sprinteur de tout les temps. Cela démontre une confiance en soi incroyable ainsi que la marge de manœuvre énorme qu’il disposait à l’époque puisqu’il ne parle même pas de victoire, mais juste de chrono. Pourtant le spectre de 2009 s’est peu à peu éloigné et le Jamaicain doit désormais penser, avant toute chose, à gagner. Seul Yohan Blake, Tyson Gay et pourquoi pas un fringuant Asafa Powell sont capables de la priver de trois médailles d’or, son objectif annoncé. Nul doute que Bolt saura apprendre de ces précédents échecs et frapper ces 30èmes Olympiades d’été, du signe de la foudre.


6

Jeudi 12 juillet 2012

Jeux Olympiques de Londres : De Neymar à Gareth Bale, en passant par Pierre-Emerick Aubameyang, voici, dans l’ordre alphabétique des pays participants, une revue des joueurs qui vont animer le tournoi olympique de football qui se déroulera du 25 Juillet au 11 Août.

L

’Euro 2012 ne sera pas la seule compétition footballistique de cette période estivale, en effet, depuis 1900, le football est une épreuve olympique à part entière. Souvent considérée comme une compétition mineure, le Football Olympique n’en demeure pas moins l’occasion rêvée de défendre ses couleurs nationales tout en découvrant de nouveaux talents de la scène internationale. Car, rappelons le, les sélections ne doivent être composées que de 18 joueurs de moins de 23 ans, exception faite de 3 joueurs nés après le 1er Janvier 1989. De plus, les joueurs de l’Espagne, l’Angleterre et l’Irlande ayant disputé l’Euro ne pourront être retenus dans l’équipe d’Espagne Olympique et de GrandeBretagne Olympique. Des joueurs expérimentés, des jeunes pousses en devenir, Retour sur les joueurs clés qui animeront cette compétition du 25 Juillet au 11 Août. Dossier.

Biélorussie

Brésil

avenir est dans ses mains, ou plutôt dans ses pieds.

Égypte Ahmed El Shenawy, SC Zamalek, gardien, 21 ans

M

Neymar, Santos, attaquant, 20 ans

E

st-il encore utile de le présenter ? La pépite de Santos brille de mille feux dans le championnat brésilien depuis 3 saisons maintenant. Atteint d’une précocité digne des plus grands footballeurs, Neymar attise cependant le scepticisme de certains de ses détracteurs qui ne voit pas en lui une future star internationale. La rédaction de JO-2012.net, quant à elle, donne ses faveurs au feu-follet de cette seleção pourtant bourrée de talents. Et si cette compétition lui permettait de faire taire les critiques à son encontre et (enfin) prouver au monde entier l’immensité de son talent ? Affaire à suivre.

eilleur gardien de la Coupe d’Afrique des Nations junior de 2011, le gardien du SC Zamalek est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de sa génération au pays des pharaons. Actuellement prêté, son club d’origine, Al-Masry, a été relégué en seconde division égyptienne, de ce fait, El Shenawy a des envies d’ailleurs et de grandes ambitions pour la suite de sa carrière qui s’annonce prometteuse. Sa préférence ? L’Espagne. Le Bétis Séville a sauté sur l’occasion pour le prendre à l’essai en Mai dernier. Le portier égyptien (6 capes en équipe senior) réalisera-t-il son rêve plus tôt que prévu ? Cela dépendra certainement de ses prestations lors de ces Jeux Olympiques.

Émirats Arabes Unis

Corée du Sud

Ahmad Khalil, attaquant de 21 ans

L

Egor Filipenko, BATE Borisov, défenseur, 24 ans

C

e géant défenseur d’1m94 est le principal artisan de la qualification biélorusse pour les Jeux Olympiques. En effet, c’est lui qui, d’une reprise de volée du droit à la 88ème minute à l’entrée de la surface de réparation, crucifia la République Tchèque lors du match pour la troisième place de l’Euro espoir au Danemark en juin 2011 (ndlr : République Tchèque 0-1 Biélorussie. Les trois premiers de ce tournoi sont les représentants européens aux JO, l’Espagne et la Suisse s’ajoutent à la Biélorussie, la Grande-Bretagne est quant à elle qualifiée d’office jouissant du statut de pays hôte). Le robuste défenseur du BATE Borisov est pétri de qualités physiques et techniques, les attaquants adverses n’auront qu’à bien se tenir.

Espagne

Park Chu-Young, Arsenal, attaquant, 25 ans

C

ertes, ce n'est pas le plus jeune, mais Park Chu-Young est revanchard. Après deux belles saisons à l'AS Monaco, le coréen s'envole pour Arsenal l'année dernière pour y faire son trou. Il ne s'attendait surement pas au sort qu'on allait lui réserver à Londres. Le coach des Gunners, l'alsacien Arsène Wenger, lui fait peu confiance. Au final, Park Chu-Young joue seulement 6 matchs et inscrit 1 but barré par l'inévitable Robin Van Persie. L'arrivée du montpelliérain Olivier Giroud le forcera peut-être à se mettre à la recherche d'un autre club. Une bonne prestation lors de ces JO pourrait accélérer les choses. Son

’enfant de Sarjah n’a plus à faire ses preuves au sein de son pays, en effet, il est déjà considéré comme un membre éminent de l’équipe nationale des Émirats avec 4 buts en 19 sélections. L’explosif attaquant d’Al-Ahli jouit d’une vitesse hors du commun pouvant déstabiliser n’importe quelle défense. Khalil plaît aussi en Europe, Monaco s’est penché sur son cas durant le mercato hivernal de 2012 ; son club demandait à l’époque une somme d’argent considérée comme trop élevée par les dirigeants monégasques et Khalil avait même déclaré ne « pas être prêt pour quitter son pays pour l’instant ». Ahmad Khalil pourra-t-il porter à bout de bras cette équipe qui ne semble pas en mesure d’aller titiller les grosses écuries ? La tâche sera ardue, à lui de prouver son talent et justement, de sortir du lot.

Ander Herrera, Atletic Bilbao, milieu offensif, 22 ans

L

'armada espagnole semble promise à la médaille d'or, les ibériques possèdent de nombreux atouts dans leur équipe et non des moindres : David De Gea (Manchester United/ANG), Adrián López (Atlético Madrid/ESP), Oriol Romeu (Chelsea/ ANG), Bojan (AS Roma/ITA) sans oublier tous les espoirs issus de la Masia, le centre de formation du FC Barcelone, tels que Isaac Cuenca, Thiago Alcantara, Gerard Delofeu ou encore Cristian Tello. La rédaction de JO-2012.net se penche cependant sur un jeune joueur qui sort d'une saison pleine avec l'Atletic Bilbao, vicechampion de l'Europa League : Ander Herrera. Formé au Real Saragosse, il débarque en 2011 dans le pays Basque et s'installe dans le onze type de Marcelo Bielsa, l'entraîneur argentin de l'Atletic. Souvent comparé à Cesc Fàbregas, Herrera a disputé pas moins de 54 matchs cette saison, statistique impressionnante pour son jeune âge. Bourré de qualité technique, il aura donc les clefs de l'entre-jeu espagnol pour mener son équipe vers une médaille d'or qui semble déjà promise vu la domination de la Roja sur le football européen et mondial.

Gabon

Pierre-Emerick Aubameyang, AS Saint-Étienne, attaquant, 23 ans

L

e natif de Laval signe son premier contrat pro au Milan AC en 2007, s'en suit de longues années de galère, de prêts infructueux et de remises


7

Jeudi 12 juillet 2012

les joueurs à surveiller en question. L'éternel espoir n'arrive pas à marquer de son empreinte le football... jusqu'à cette année 20112012 où il explose littéralement à l'AS Saint-Étienne, auteur de 18 buts en 38 matchs en compétition officielle. Aubameyang renaît chez les Verts et cela pourrait bien relancer sa carrière, il devra donc confirmer au cours de ces Jeux, il sera sans doute capitaine et chef d'orchestre d'une équipe gabonaise qui sera certainement en difficulté mais qui aura tout de même un coup à jouer face à la Suisse, le Mexique et la Corée du Sud.

lièrement attendu par les supporters honduriens : Johnny Leverón. Ce défenseur atypique d'1m80 n'est pas le profil type du défenseur robuste mais jouit d'une qualité technique intéressante. Capitaine dès les plus jeunes sélections du Honduras, il s'impose dès 2010 à l'âge de 20 ans au cœur de l'équipe A hondurienne, il compte aujourd'hui 19 sélections pour 3 buts marqués. Un défenseur qui marque, il sera donc indispensable pour rivaliser sur tous les fronts de son équipe face à des écuries comme l'Espagne, le Japon et le Maroc.

Grande-Bretagne

Japon Hiroki Sakai, Hanovre, défenseur, 22 ans

F Gareth Bale, Tottenham, milieu gauche / défenseur gauche, 22 ans

S

tuart Pearce, ancien entraîneur de Manchester City et sélectionneur de l'équipe de Grande-Bretagne Olympique aura l'embarras du choix pour composer une équipe compétitive. Malgré les absences des jeunes pousses comme Alex Oxlade-Chamberlain, ou des cadors britanniques tels que Wayne Rooney, le vivier de jeunes perles ne manque pas à travers l'Île. Gareth Bale, le polyvalent latéral gauche de Tottenham est de ceux-là. Le gallois, natif de Cardiff, est aussi bien à l'aise défensivement qu'offensivement. Ses principales qualités sont certainement son endurance, sa vitesse et sa frappe de balle. Auteur d'une très belle saison 2010-2011, il a connu une saison 2011-2012 en dent de scie, à lui maintenant de trouver les ressources nécessaires pour s'imposer au sein de cette équipe britannique et de la mener le plus loin possible dans la compétition devant leur public.

Honduras

Johnny Leverón, Motagua, défenseur, 22 ans

D

ans cette équipe du Honduras qui fait figure de figurante au sein de cette compétition olympique, un joueur sera tout particu-

raîchement sélectionné en équipe A japonaise, Hiroki Sakai a tout d'un joueur en devenir. Titulaire indiscutable dans son ancien club nippon Kashiwa Reysol (ndlr: ancien club de l'ivoirien du CSKA Moscou, Seydou Doumbia), il a en effet participé à 66 rencontres marquant à 5 reprises depuis 2010. Tenant du titre du championnat japonais, il a également participé aux Championnat du Monde des clubs en 2011 où il inscrit le seul but de son équipe lors de la défaite des siens contre le club de Neymar, Santos en demi-finale (3-1). Mais sa carrière va prendre une nouvelle dimension en juin 2012. Hanovre, 7ème de la dernière Bundesliga et qui participera donc aux tours qualificatifs de l'Europa League, a mis le grappin sur Sakai. Le jeune Nippon s'est engagé pour 4 ans en faveur du club allemand. Un nouveau statut et une belle carrière ?

Maroc Abdelaziz Barrada, Getafe, milieu offensif, 23 ans

F

ormé au Paris-Saint-Germain, où il intègre l'équipe réserve en 2007, Barrada ne parvient pas à s'imposer et s'envole pour Getafe en 2010. L'entraîneur de l'équipe senior, Luis Garcia Plaza, lui donne sa chance en 2011. Abdelaziz Barrada lui donne entière satisfaction sortant d'une saison pleine : 32 matchs, 4 buts. Honorable pour un jeune milieu. Doté d'une technique hors du commun, il n'a donc pas eu de peine à s'adapter au jeu espagnol rapide et léché. Sa bonne saison lui ouvre les portes de l'équipe nationale marocaine dans laquelle il compte 4 sélections. C'est donc avec un capital confiance plein qu'il débarque à Londres avec son équipe olympique. Malgré ses nombreuses participations, le Maroc n'a jamais marqué de son empreinte cette compétition mais cette année, le Maroc fait figure d'outsider pouvant jouer les troubles faits au milieu des grosses écuries comme l'Espagne, la Grande-Bretagne ou le Brésil. Abdelaziz Barrada sera-t-il le pion central d'une telle réussite ?

Mexique Marco Fabián, Chivas Guadalajara, milieu offensif, 21 ans

A

ttention au Mexique ! Au même titre que le Maroc, Les Aztèques peuvent jouer un rôle prépondérant dans cette compétition. Luis Fernando Tena, l'entraîneur du Mexique Olympique, le dit lui-même : « Nous sommes là pour gagner ». Le message est clair et les autres équipes peuvent s'inquiéter au vu du parcours des mexicains et de leur forme récente. La copie est parfaite, mention très bien pour le Mexique qui s'est qualifié pour Londres grâce à 5 victoires en autant de match. De plus, les U21 ont remporté le Tournoi International de Toulon en étrillant le Turquie 3-0. Marco Fabián fut de cette épopée, et termine meilleur buteur avec pas moins de 7 réalisations en 5 matchs. Mais il ne s'arrête pas là, lors des cinq matchs qualificatifs pour les JO, il termine meilleur de l'équipe et de la compétition avec 5 buts (à égalité avec son compatriote Alan Pulido des Tigres). Autant dire que l'attaque est bien huilée et que l'équipe est boosté de confiance à l'approche de ces Jeux. De bonne augure pour les mexicains.

Nouvelle-Zélande Chris Wood, West Bromwich Albion, attaquant, 20 ans

L

es All Whites néozélandais vont devoir batailler lors de cette phase finale comme à Pékin en 2008 où ils avaient fini bons derniers avec 1 petit point seulement. Contrairement à leurs cousins rugbymen, les néozélandais sont loin d'être favoris. Dans une équipe fragile, Chris Wood fait figure de génie du ballon rond. Né à Auckland et exilé très tôt en Angleterre, il intègre le centre de formation de West Bromwich Albion et fait bonne figure au sein de l'équipe réserve. Les dirigeants anglais décident alors de l'envoyer en prêt pour qu'il y acquiert une expérience non-négligeable : Barnsley (7 matchs/0 but), Brighton (31/9), Birmingham (28/10) et enfin Bristol City pour l'année à suivre. Wood continue de progresser et peut espérer s'imposer définitivement à West Brom d'ici 2-3 ans. Membre régulier de l'équipe A de la Nouvelle-Zélande depuis ses 17 ans (17 sélections/4 buts), le gamin d'Auckland a tout pour percer sur un plan individuel, est-ce assez pour tenir sa sélection à bout de bras ? On en doute.

Sénégal Ousmane Mané, Diambars, gardien, 21 ans

A

u Sénégal c'est une véritable star montante. Gardien titulaire de son équipe des Diambars, de la sélection olympique et il commence à faire son trou au sein de l'équipe nationale sénégalaise. Le portier est

solide et muni de réflexes incroyables, sa progression fulgurante a tapé dans l'œil d'équipes françaises et Ligue 1 et en Ligue 2. Celui qui se verrait bien Ballon d'Or africain garde néanmoins la tête froide et est conscient du travail qu'il reste à accomplir : « à terme, l'objectif est de signer un contrat pro en France ou ailleurs en Europe ». Ces Jeux Olympiques seront-ils alors un tremplin pour ce jeune gardien plein d'espoir et de talent ?

Suisse Xherdan Shaqiri, Bayern Munich, milieu offensif, 20 ans

C

e jeune suisse, originaire du Kosovo, a créé la sensation depuis 2 saisons au sein du monde du football européen. Dès ses 18 ans, il s'impose non seulement sous les couleurs rouge et bleu de son club formateur, le FC Bâle, mais aussi au sein de l'équipe nationale suisse où il compte désormais 18 sélections pour 5 buts marqués (ndlr : son premier contre l'Angleterre à la Coupe du Monde 2010 d'une frappe lointaine finissant sa course dans la lucarne de Joe Hart). Ses très bonnes prestations n'a pas laissé insensibles les grands clubs européens, notamment le Bayern Munich qui verse plus de 12 millions d'euros pour s'acheter les services de Shaqiri, en février 2012. Il débarquera donc en Bavière après les Jeux Olympiques, ce qui peux retarder son intégration au sein d'un effectif bien huilé. Pourtant, le triple champion de Suisse (2010, 2011 et 2012) a tout pour se fondre dans le masse de l'équipe bavaroise, sa progression sera certainement encore plus impressionnante au contact des stars déjà présentes comme Arjen Robben, Franck Ribéry ou encore Bastian Schweinsteiger.

Uruguay Diego Polenta, Genoa, défenseur, 20 ans

C

onsidéré comme le nouveau Diego Lugano, le défenseur formé à Danubio rejoint le Genoa en 2011 mais ne joue qu'un match contre le Napoli et est directement prêté à Bari (Serie B) afin d'accumuler plus d'expérience. Le natif de Montevideo est le roc indéboulonnable de cette sélection olympique uruguayenne. Un bon point pour les années futures pour se faire une place durable dans la défense de l'équipe nationale de l'Uruguay car on en connait ses qualités offensives en la personne d'Edinson Cavani, Diego Forlan ou encore Luis Suarez. Polenta est un robuste défenseur d'1m85 qui a toute sa carrière devant lui et il sera impératif de compter sur lui dans les prochaines années. En effet, récemment, le Milan AC, Chelsea ou encore Barcelona se sont penchés sur son cas pour tenter de l'arracher au Genoa, le club londonien proposerait 7 millions d'euros pour le défenseur mais le club italien ne semble pas si conciliant et décidé à laissé partir sa perle pour « si peu ». Sa valeur marchande augmentera-t-elle durant ces Jeux ? Réponse prochainement.


8

12 juillet 2012 No 660

Oscar Pistorius, Coureur sans jambes aux JO  

Oscar Pistorius, Coureur sans jambes aux JO

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you