Page 1

Swissair, dix ans après Que sont devenus les dirigeants qui ont coulé p. 28 l’entreprise?

  PME

MagazinE nuMéro 11 novEMbrE 2011

p. 63 management: bien utiliser toutes les petites victoires

N o 11Novembre 2011chf 9.80

NOUVEAUX ENTREPRENEURS

qui font la Suisse romande

OFFERT AVEC LE NUMéRO 11/2011 dE «PME MAGAZINE». NE PEUT ÊTRE VENdU SéPARéMENT

PME_1199_couv_solo_001_X0 1

En collaboration avec

14.10.11 10:48

Avec ce numéro, un hors-série gratuit

impôts

les secrets des experts fiscaux pour payer NOUVEAUX ENTREPRENEURS moins qui font la Suisse romande p. 78

OFFERT AVEC LE NUMéRO 11/2011 dE «PME MAGAZINE». NE PEUT ÊTRE VENdU SéPARéMENT

En collaboration avec


«Une année de rénovation au Shoppi Tivoli et tous les magasins sont restés ouverts. Un succès pour tous les partenaires, grâce au soutien efficace de Zurich.» Martin Kull, CEO HRS Real Estate SA

Des solutions d’assurance protégeant intégralement votre entreprise. De nouvelles voies ont dû être explorées lors de la rénovation, pour un montant supérieur à 100 millions, du plus grand centre commercial de Suisse. Des experts de Zurich ont été impliqués très tôt dans les négociations contractuelles entre Shoppi Tivoli et HRS. Ils ont suivi les transformations et réglé les sinistres de manière efficace et sans bureaucratie. C’est l’un des nombreux exemples de notre engagement qui vous aideront en cas de besoin. Nous l’appelons Zurich HelpPoint. Pour en savoir plus, contactez votre conseiller ou visitez zurich.ch/hrs


nouveaux entrepreneurs qui font la Suisse romande

Numériq

sOMMAIrE

l’on avait connu chez une activités, ainsi que par des autre start-up, Dartfish, et par événements publics (fête le professeur EPFL Martin des musiques, par exemple) Vetterli. pour gérer leur staff. «Pensez Que fait Vidinoti? Son logiciel aux jours (et nuits) où vous LIEU : MartignY permet à n’importe quel récoltez des inscriptions et Un secteur plus complexe, plus technique, qui demande plus COLLABORATEURS : 3 smartphone detemps. reconnaître tentez, pendant des semaines, de moyens et plus de Heureusement, avec des centres DATE DE CRÉATION : 2011 une imagereconnus ou un objet en mondial deen trouver une petite de compétence au niveau matière CRÉÉE PAR : Julian Faulkner de microtechnique, temps réel et la deSuisse l'«augmenter» pour chacun... Puis romande est àplace la pointe. en lui ajoutant une nouvelle composez les listes pour Pour son fondateur, c’est dimension: l’interactivité. chaque participant… Puis simple, «Wineandspiritsb2b. Difficile à expliquer mais les décomptes… Tout cela com, c'est l'annuaire et le simple à comprendre peut maintenant être liquidé Julien Probst réseau social incontournables quand on possède l’app de en quelques clics», assure et Mark pour les professionnels des Encore l’entreprise: Par tant la demande l’entreprise, quides vient de sortir un secteur àPixLive. fort potentiel, pour Vincent vins et spiritueux». exemple, onest prend une photo la 4e version de son logiciel. produits durables importante. Avec quelques inventions sysMosoft Ce site est en effet une de l’endroit où l’on semodes trouve,de consommation si elles qui pourraient changer nos plateforme où producteurs, arrivent on àyse ajoute des textes, des concrétiser et à rencontrer le succès commercial. LIEU : Yverdon-les-Bains Pascal raJoWer importateurs, distributeurs, commentaires ou même des COLLABORATEURS : 5 Wocea revendeurs, organisateurs dessins (par exemple pour DATE DE CRÉATION : 2010 de concours et la presse indiquer, dans une carte LIEU : Petit lancY CRÉÉE PAR : Julien ProBst et spécialisée peuvent interagir postale, l’endroit exact où se COLLABORATEURS : 10 Mark vincent dans leur travail quotidien en trouve son hôtel) et on la met DATE DE CRÉATION : 2010 diffusant et en recherchant Avec leensuite sur notre réseau social. vieillissement inexorable de la population, le secteur CRÉÉE PAR : Pascal raJoWer Sysmosoft est une société des informations de façon de la santé Simple, et efficace. s'estintéressant considérablement développé ces dernières suisse active dans le secteur ciblée et efficace. Cette Par la start-up années, enailleurs, Suisse romande comme dans le monde entier. propose des bureaux des télécommunications plateforme b2b alimente aussiPetit tour fribourgeoise a signé un locales lesWocea d'horizon des start-up plus prometteuses. virtuels en mode locatif. mobiles hautement une plateforme b2c (pour les partenariat avec PubliGroupe, La solution de cette startsécurisées, un secteur qui, on consommateurs) tastemap. et plusieurs quotidiens up genevoise permet le voit dans ce recensement, net qui est toujours en romands testent actuellement de rassembler toutes les est des plus populaires cette développement. un projet-pilote de réalité applications ainsi que les année! Les solutions de cette Cette année, la grande foire augmentée, dont Le Temps. Les données sur une seule jeune pousse s'adressent aux valaisanne du vin, Vinea, a Un secteur premiers résultats devraient difficile, qui demande beaucoup d'investissements et interface. banques et aux entreprises utilisé ce logiciel pour solliciter être visibles avant la fin de beaucoup de patience, pour un taux final de réussite Sans assez aucune faible. modification, les logiciels véhiculant des données les inscriptions au concours Ce quil’année. explique peut-être pourquoi, cette année, les start-up y deviennent mobiles sensibles, qui souhaitent Mondial du Merlot. sont un peu moins nombreuses. Mais elles habituels restent intéressantes. et sont accessibles où que le étendre leur accès de façon christoPh Walker client se trouve. Plus de risque contrôlée aux dispositifs serge ayer Web4nuts de perdre des fichiers, fini les mobiles, de type smartphone Vidinoti installations car, avec Wocea, ou tablette, de leurs LIEU : FriBourg les ordinateurs n’ont besoin collaborateurs et clients. LIEU : FriBourg COLLABORATEURS : 3 que seul programme Un marché au potentiel et ses divers supports semblent être und'un réservoir DATE DE CRÉATION : 2010 Internet DATE DE CRÉATION : 2011 pour accéder à l'ensemble des énorme, donc, surtout dans infini de nouvelles idées d'entreprises. La preuve avec notre CRÉÉE PAR : Martin vetterli, CRÉÉE PAR : B enoît Perroud, services. Selon le domaine bancaire où Qui confirme deux grands axes de croissance: les l’entreprise, serge aYer, eric lauPer, rudolF sélection. Michel YerlY, et christoPh Walker «comparé un système certains collaborateurs ne smartphones et leurs applications, et la protection desà données. ritter et daniel Bänninger classique nos deux solutions peuvent plus se rendre à Cette jeune pousse sont réellement compétitives l’étranger avec des données «150 nouveaux entrepreneurs qui font la Suisse romande» Adresse postale: C.P. 466, 1211 Genève 13 Editeur Ralph Büchi Impressum La réalité virtuelle augmentée fribourgeoise et permettent deZurich réunir sur sensibles mais aussi est unun hors-série de «PME Magazine». Rédaction rue de Lyon 109, 1203 Genève a créé et Axel Springer Schweiz AG, Postfach, 8021 Il paraît une fois par an. Ne peut vendu séparément. Tél. +41 00, fax +41 (0)22 740 09 Direction faitêtrefantasmer beaucoup de(0)22 919 79 commercialise le 59 logiciel de Jörg Tobuschat une seule location mensuelle domaine où la concurrence Edition novembre 2011. ISBN: 978-3-9523636-9-0 infopme@pme.ch Directrice adjointe Maike Juchler monde. Des fans de jeux gestion d'événements scolaires l’ensemble des prestations fait rage. Quoi qu’il en Direction commerciale Suisse romande: Direction annonces Musti Asaf Rédacteur en chef: Olivier Toublan Servais aux metteurs en scène de Micolot «Groople», qui est utilisé par marketing informatiques, soit, Sysmosoft a Chef obtenu à Susann Tamisier Direction Patrizia Serra, il en résulte d'édition: Publicité pour la Suisse romande: Delia Deane (Product Manager), Laura Hayek Pascale Darson: directioncinéma, visuelle en passant par les Soubrier des écoles secondaires pour une maîtrise des budgets.» la fin de l’année dernière Nathalie Abonnements Stéphanie Liphardt: photographe, maquette Axel Springer Suisse SA publicitaires. C’est dans ce gérer les inscriptions et la Par ailleurs, ces solutions le Label CTI, décerné aux PME Magazine, Service abonnements Tessa Humbert: réd. photo, secrétariat de rédaction rue de Lyon 109, 1203 Genève 13 Daniel Gérardin: retouche photo Tél.la+41 (0)22 949 06répartition 60, fax +41 (0)22des 949 06 64 domaine qu’est active startélèves à C.P. des466, 1211 Genève s'adaptent aux changements entreprises susceptibles d’un maquette, Tél. +41 (0)22 740 05 80, Fax +41 (0)22 740 09 59 NOUVEAUX ENTREPRENEURS Publicité pour la Suisse alémanique qui font la Suisse romande journées sportives, par serviceclients@pme.ch des dans les besoins concrets de développement prometteur et Payotup fribourgeoise Vidinoti, Correction: Samira Claudia Köpfli, PME Magazine Prix abonnements (Suisse, 2,5% TVA incluse) Rédaction des grands portraits Axel Springer AG fondée, entre autres par SergeSchweizpasseports vacances pour l'entreprise, qui ne paie que ce possédant de réelles chances 1 an: CHF 116.–, 2 ans: CHF 209.– d'entrepreneurs: Wanda Janka Förrlibuckstr. 70, Postfach, 8021 Zurich des59enfants aux Swissprinters qu'elleLausanne utiliseSAréellement.  sur le marché. Photos: Thierry Parel, DRAyer, serial entrepreneur Impression Tél. +41que (0)43 444 58l'inscription 72, fax +41 (0)43 444 36 manière extrêmement réaliste des produits qui n’existent pas encore. L’entreprise crée ses propres programmes en collaboration avec l'EPFL et l'EPFL-ECAL Lab de programme de Réalité Augmentée. Elle cherche désormais à étendre son réseau de clients à toute l’Europe.

OFFERT AVEC LE NUMéRO 11/2011 dE «PME MAGAZINE». NE PEUT ÊTRE VENdU SéPARéMENT

PME_1199_couv_solo_001_X0 1

Julian faulkner tradeMaP

08

NANOTECH

18

CLEANTECH

26

MEDTECH

34

BIOTECH

42

NUMérIqUE

En collaboration avec

14.10.11 10:48

32011 PME Magazine / hors-série - novembre PME Magazine / hors-série - novembre 2011


nouveaux entrepreneurs qui font la Suisse romande

Olivier TOublan RédacteuR en chef

L'enthousiasme de ces nouveaux entrepreneurs est réjouissant. Il doit être montré en exemple. Encore et encore.

Des entrepreneurs magnifiques

I

ls sont fascinants ces nouveaux entrepreneurs. Depuis le temps, j’en ai côtoyé beaucoup et je sais que l’immense majorité ne va pas atteindre ses objectifs. Ils le savent aussi d’ailleurs, car ils sont loin d’être naïfs. Ils savent que l’aventure entrepreneuriale, quand il s’agit de créer une nouvelle entreprise ex nihilo, surtout dans des domaines de pointe comme ceux retenus dans notre sélection, amène plus souvent à l’échec qu’à la réussite.

enthousiasme. Mais peu leur

importe. Ils possèdent cet enthousiasme des nouveaux convertis, ils ne doutent de rien, surtout pas de la qualité de leur produit ni de leur capacité à faire comprendre au monde qu’il ne pourra vivre sans lui. Dans un environnement actuel où règne la déprime, voire la crainte d’une nouvelle crise, cet enthousiasme est réjouissant. Il doit être montré en exemple, encore et encore. Et c’est dans ce but que nous publions notre sélection. Pour braquer les projecteurs sur ces entrepreneurs magnifiques.

ténacité. De toute manière, si l’on

examine froidement la chose, qu’ont-ils à perdre à se lancer? Un peu d’argent, beaucoup de temps, quelques illusions? Ce n’est pas cher payé pour avoir eu l’occasion de réaliser son rêve, même si ce

4

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

éDito

rêve ne se termine pas toujours très bien. Sans parler de l'énorme quantité d'expériences accumulées pendant la création et la gestion de leur entreprise. Des expériences que ces nouveaux entrepreneurs arriveront sans peine à valoriser s’ils retournent dans le monde des salariés. Au final, le solde est clairement positif.

courage.

Alors, pourquoi ne sommes-nous pas plus nombreux à franchir le pas? Probablement par manque de courage, tout simplement. Difficile de quitter notre douillet statut de salarié pour plonger dans l’inconnu, pas facile de se mettre volontairement en danger quand ce n’est pas nécessaire, surtout dans cette société qui abhorre le risque au plus haut point. La sélection que vous allez découvrir dans les pages qui suivent n’est, de loin, pas exhaustive. Et nous en revendiquons la subjectivité, avec la volonté de ne pas vous présenter que des grands noms, mais aussi des entreprises dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, ce qui ne les rend pas moins intéressantes. En revanche, notre sélection est représentative de la richesse et de la diversité des jeunes entreprises qui naissent chaque année en Suisse romande, dans tous les cantons d’ailleurs. Bonne lecture! 


Ambiance de travail. Designed by Lista Office LO. Lorsque l’univers de travail est une réussite, il est créateur d’équilibre à tous les niveaux. Efficacité et créativité, qualités individuelles et travail d’équipe, mutation et sécurisation. La marque de fabrique «LO» incarne des concepts d’espace qui servent de sol nourricier à ces qualités. Elle symbolise aussi des systèmes de mobilier de bureau qui, en plus d’être d’une flexibilité de grande ampleur, sont d’une durabilité exceptionnelle, et ce grâce à l’acier comme matériau de base. Lista Office LO près de chez vous > www.lista-office.com/distribution

Système de rangement LO QUB


nouveaux entrepreneurs qui font la Suisse romande

ENTREPRENEURS A/B/C/D

Acevedo, Manuel ............................48 Aminian, Mehdi............................... 47 Ansermet, Jean-Philippe ................ 17 Augsburger, Luca ............................ 32 Ayer, Serge....................................... 51 Bados, Pedro ...................................49 Balegno, Vincent .............................22 Balet, Steve ...................................... 16 Baquié, Mathurin ............................ 37 Bertrand, Alexandre ....................... 47 Bertschy, Xavier...............................50 Betoux, Lionel.................................. 12 Beyeler, Antoine .............................. 16 Bieri, Vincent ...................................49 Billard, Aude .................................... 16 Birling, François............................... 15 Boella, Marco .................................. 14 Boetsch, Guillaume ......................... 12 Boinay, Cyrille ..................................22 Bos, Gilles ........................................ 29 Botti, Paolo ......................................36 Boulard, Hervé.................................48 Bouzas, Christopher ........................ 15 Bouzidi, Ahmed ...............................38 Briner, Raphaël ................................45 Brourhant, Olivier............................ 10 Büsser, Maximilian .......................... 14 Chaille, Michael............................... 14 Chappuis, Richard ...........................44 Charlier, Jean-Claude...................... 11 Charrier, Rémi.................................. 32 Clément-Schatlo, Virginie ...............38 Codourey, Alain............................... 10 Colli-Vignarelli, James .................... 16 Collombin, Eric ................................ 17 Constant, Samuel ......................35, 37 Coquoz, Didier .................................38 Corrales, Daniel ............................... 14 Crivelli, Zeno.................................... 47 Cronie, Harm ................................... 13 Curtin, François ...............................36 Dagon, Benoît ................................. 12 Darioly, Olivier ................................. 11 De Loës, Adrien ............................... 17 de Rijk, Emile ................................... 17 de Watteville, Renaud..................... 24 Derouette, Jean-Paul ......................35 Desclouds, Christian ....................... 11 Donnier, Jan-Mathieu et Marek .....45 Donzel, Nader..................................36 Droux, André ...................................23 Dubuis, Sébastien ...........................49 Dupertuis, Michael..........................22 Durand, Nicolas ............................... 28 Dury, Sébastien ............................... 10 Duvanel, Cécile................................30 Duvanel, Thierry ..............................30

E/F/G/H

Ecabert, Nicolas .............................. 20 Ehmann, Cédric ............................... 32 Erbeau, Nicolas et Sylvia................. 24 Eyries, Philippe ................................49 Faulkner, Julian................................ 51 Faust, Jean-Didier ...........................45 Favre, Cédric .................................... 31 Feltin, Eric ........................................ 15 Fischer, Christian .............................22 Florey, Gilles .................................... 47 Fournier, Thierry .............................. 16 Fragnière, Christophe ..................... 10 Fustier, Marcel ................................. 47 Gamard, Nicolas..............................46

6

Gamard, Stéphane ..........................46 Garcia, Jaime ................................... 29 Gattigo, Sandro ............................... 11 Gehrig, Jean-Pierre .........................44 Girardet, Lucas ................................ 24 Glardon, Rémy................................. 12 Glassey, Marc-André....................... 17 Gonzalez, Patrick ............................49 Grisard, Serge.................................. 32 Grobéty Meuwly, Marie-Claude ....37 Guerdat, Yannick.............................45 Guillemot, Maël............................... 12 Guyonvarc’h, Yann .......................... 17 Hafri, Younes ...................................44 Hain, Thomas...................................48 Hälg, Maurice .................................. 10 Heihmeijer, Michael ........................44 Henchoz, Eric ................................... 16 Hinz, Boris........................................36 Huang, Song .................................... 35 Hunkeler, Urs ................................... 16

I/J/K/L

Irminger, Rudolf .............................. 20 Isoard, Laurent ................................ 24 Kane, Malick .................................... 11 Kaplun, Marc ...................................30 Kapon, Eli......................................... 11 Kazimirski, Peter.............................. 20 Keast, David.....................................48 Keller, Jean-Baptiste ....................... 16 Kelly, Sean........................................ 20 Kolb, Bertrand .................................44 Krause, Karl-Heinz .......................... 37 Küng, Olivier .................................... 15 Lacroix, Michel ................................ 31 Lajaunias, Frédéric .......................... 37 Lambelet, Edouard..........................50 Landry, Philippe............................... 47 Langel, Marc-Alain..........................36 Lasser, Theo ..................................... 28 Latombe, François ........................... 10 Lauper, Eric ...................................... 51 Le Bourgeois, Edouard ....................20 Lemofouet, Sylvain.......................... 21 Leutenegger, Daniel ........................38 Loerincik, Yves................................. 24 Loveridge, Jason.............................. 31 Lüthi, Christophe ............................. 11

M/N/O/P

Macor, Alessandro .......................... 17 Maillard, Patrick .............................. 47 Maio, Raffael ...................................49 Marino, Denis ..................................38 Märki, Iwan ..................................... 28 Marti, Gaëtan .................................. 10 Mas, Chrisotphe .............................. 37 Mathez, Thierry ...............................44 Mauch, Frédérique .......................... 19 Mauch, Olivia .................................. 19 Mercanzini, André........................... 27 Métrailler, Jacques .......................... 11 Meuwly, Philippe............................. 37 Miles, John.......................................50 Millet, Christophe............................23 Mock, Pascal ................................... 28 Moussa, Reshad .............................. 10 Mundinger, Jochen .........................49 Muroni, Patrick................................ 20 Ney, Ursula ......................................36 Ngouontcheu, Samuel ....................36 Nilforoushan, Shokoufeh ................ 31 Nolan, Julian .................................... 12 Noris, Basilio.................................... 16

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

Nussbaum, Eric................................22 Odersky, Martin ..............................43 Ola, Temitope ..................................48 Oppizzi, Daniele ..............................23 Ouanounou, David ..........................30 Ouzilou, Olivier................................ 24 Özsoy, Devrim et Véronique ...........48 Pauwels, Rudi ..................................36 Perron, Hervé...................................36 Perroud, Benoît ............................... 51 Plata, Nadia ..................................... 21 Pols, Iskander ..................................50 Probst, Julien ................................... 51

R/S/T

Radgohar, Mehdi ............................50 Radovanovic, Ivan...........................38 Raguenet, Thierry............................ 12 Rajower, Pascal ............................... 51 Randin, François ..............................23 Rapin, Claude ..................................48 Ratte, Jean-Michel .......................... 31 Ravussin, Pierre ............................... 37 Rebetez, Nicolas.............................. 17 Renaud, Philippe .............................36 Ricca, Marco ....................................50 Rimet, Ralph .................................... 16 Ritter, Rudolf ................................... 51 Rochat, Kim ..................................... 12 Rocklinger, Marc ............................. 31 Rodriguez, Yann .............................. 47 Rosat, Jean-Pierre ........................... 27 Sabata, Ashok ................................. 10 Sailland, Jean-Charles .................... 10 Salvat, Pierre ................................... 20 Sanctuary, Colin .............................. 37 Scherer, Silvia .................................. 29 Schickel, Vincent .............................49 Schlaeppi, Jean-Luc ........................ 20 Schneuwly, Olivier...........................22 Schopfer, Emmenuel ....................... 12 Shaame, Shaban..............................44 Shokrollahi, Amin............................ 13 Spoerl, Christian .............................. 12 Stefaniak, Stefan ............................. 14 Steinmann, Pierre-Albert .................. 8 Steudler, Barbara.............................22 Strecha, Christoph........................... 15 Strobino, Fabrice ............................. 11 Thut, Walter.....................................23 Tibbs, Robert ...................................48 Tisseyre, Olivier ............................... 10 Treyvaud, Jean-François ................. 24

V/W/Y/Z

Vanbeneden, Didier ........................ 31 Velasco, Martin ............................... 28 Vetterli, Martin ................................ 51 Vincent, Mark .................................. 51 Voirol, Didier.................................... 14 Vuadens, Samuel............................. 14 Walicki, Rebeca ............................... 31 Walker, Christoph............................ 51 Ware, Eric......................................... 37 Webb, Christopher .......................... 15 Winteregg, Joël ...............................49 Wipff, Pierre-Jean............................36 Wiszniewski, Ludovic ......................35 Wolfensberger, Guy ........................23 Wyss, Fabian.................................... 29 Yerly, Michel .................................... 51 Yoo, Min-Jung ................................. 12 Zickar, Michael ................................ 12 Ziliani, Francesco............................. 17 Zufferey, Jean-Christophe .............. 16

INDEX SOCIéTéS

A/B/C/D

Abionic.......................................... 28 Act.ch............................................ 44 Adeya ............................................ 44 Aginova .........................................10 Agorabee.......................................10 Aleph Archives ............................. 44 Aleva Neurotherapeutics.............27 Amaris Consulting ........................10 Anecova ........................................ 28 Anteis............................................ 29 Arisgen ......................................... 36 Asyril..............................................10 Atracsys .........................................10 Augurix Diagnostics .................... 30 Axoone ..........................................10 Axron Swiss Technology ..............11 Bcomp ............................................22 BeamExpress.................................11 BeFreeTec ..................................... 20 bggdogfashion .............................11 BioApply ........................................19 Biocartis ....................................... 36 Biocom Energy ............................. 20 BionActis ...................................... 20 Centagora......................................11 Cfinancials.................................... 44 City Windmills.............................. 20 Cnoté Mobile Solutions ...............11 Crisalix .......................................... 29 Dbi services .................................. 44 Doc in the City.............................. 30

E/G/H

EcaVert ......................................... 20 EcoWaste ...................................... 20 Edeltech........................................ 44 Enairys Powertech........................21 Eneftech Innovation.....................11 Epithelix ........................................35 Eptes ..............................................21 EverdreamSoft............................. 44 ExCellness Biotech ...................... 36 GeNeuro ....................................... 36 GenKyotex .................................... 36 Geroco ...........................................22 GlobalVision Communication .... 45 Golden Gate Business Link ......... 45 Green Lab ......................................22 Green Motion............................... 23 Grove Boats.................................. 23 Helvedis Pharma .......................... 36 Hymexia........................................ 23 HyperWeek................................... 45

I/J/K/L

IceCube.Net.................................. 45 Icstra ..............................................12 Idonus ............................................12 Iland Green Technologies ........... 23 Imina Technologies ......................12 Immomig .......................................47 Incyma ...........................................47 Involve ...........................................12 iPros ...............................................12 Iprova.............................................12 Jilion...............................................47 Jobtic .............................................47 Kandou Technologies ...................13 KeyLemon......................................47 Klewel ............................................12 Koemei.......................................... 48 Laserix ...........................................37 Lehayim ........................................ 30

Lemoptix .......................................14 Les Gloops C/°Rebell Drink..........37 Live It Well.................................... 48 Lotaris........................................... 48

M/N/O/P

MadeinLocal.com ........................ 48 MB&F .............................................14 Mecatis ..........................................14 Medistri .........................................31 Metalart-Concept .........................14 Mobileat ........................................31 NetGuardians............................... 49 Neurix ............................................37 Newtone Associates ....................14 NexLibris ...................................... 49 Nexthink ....................................... 49 Novogan ........................................15 Objectis .........................................15 Orthoglobal...................................31 Pandora Underwater Equipment 15 Parvulus Suisse .............................31 PharmAlp.......................................37 Phistem..........................................37 Pix4D..............................................15 Planet Horizons Technologies .... 23 Pomelo...........................................16 Positive Coating..............................8 Powersens .....................................31 Prediggo ....................................... 49 Publiwide ..................................... 49

Q/R/S/T

QGell ..............................................37 Quantis ..........................................24 RehaxOne ......................................31 RouteRANK .................................. 49 S1 Tracker ......................................16 SalsaDev ....................................... 46 Satorys.......................................... 50 ScreenLabs ....................................16 Secu4 .............................................16 SenseFly.........................................16 Sensometrix ..................................17 Sigatec ...........................................17 Signa-Terre ....................................24 Skeeble ......................................... 50 Smallrivers ................................... 50 Sol-Air Concept.............................24 Space3D Solutions....................... 50 SpinetiX .........................................17 Stemergie Biotechnology ........... 38 StereoTools....................................32 StrokeLab ......................................32 Swiss Fresh Water.........................24 Swiss to 12.....................................17 Sysmosoft......................................51 TechPlants .....................................32 Trademap ......................................51 Typesafe ....................................... 43

V/W

Vaxeal ........................................... 38 Velopass ........................................24 Vidinoti ..........................................51 Vigisense .......................................32 Voltitude........................................17 Web4Nuts......................................51 Wocea ............................................51


www.vw-nutzfahrzeuge.ch

L’objet de toutes les convoitises: le nouveau Crafter avec 25 % de coûts d’exploitation en moins.

nt, jusqu ’à s*. a n e t in a M nu d’EuroBo .– 0 0 0 5 Fr.

Extrêmement sobre: les nouveaux moteurs TDI Common Rail puissants avec une consommation minimale de 7,2 l/100 km**. Avec le nouveau Crafter, tous les trajets sont rentables. Ses nouveaux moteurs TDI sont très puissants, mais en plus, ils sont d’une extrême sobriété. Grâce à la technologie BlueMotion avec système start stop et gestion de l’énergie, le Crafter fixe de nouvelles références – pour l’environnement mais aussi pour votre porte-monnaie. De plus, il est si fiable que vous pouvez maintenant bénéficier de la nouvelle garantie 2+1 jusqu’à 250 000 km. Découvrez un nouveau véhicule utilitaire aux coûts d’exploitation extrêmement réduits: le nouveau Crafter.

Le nouveau Crafter. Conçu pour les jobs les plus extrêmes.

*

Véhicules Utilitaires

Dès à présent et jusqu’au 31 décembre, pour tous les modèles Crafter, vous recevez un EuroBonus, TVA comprise, de Fr. 5000.– et Fr. 2500.– pour

les modèles Crafter Champion. **Crafter moteur BiTDI 2,0 litres de 120 kW et BlueMotion Technology, consommation de carburant (l/100 km): circuit urbain 7,8/extra-urbain 6,9/combiné 7,2. Emissions de CO 2 (g/km): combiné 189. Exemple de leasing pour le financement par AMAG LEASING AG: V W Crafter K W Champion 2,0 l TDI, 109 ch, durée 48 mois (10 000 km/an), tarif Fr. 35 900.– moins EuroBonus Fr. 2315.–, ce qui donne un prix d’achat de Fr. 33 585.–, paiement exceptionnel de 25 % Fr. 8396.25, mensualité du leasing Fr. 324.95, taux annuel effectif 4,49 %, assurance tout-risque obligatoire. Prix sans TVA. L’attribution du crédit est interdite si elle conduit au surendettement du consommateur.


NaNotech S’ouvrir pour grandir Vanda Janka

U

ne entreprise qui stagne est condamnée à mourir, lance PierreA lbert Steinmann, CEO de Positive Coating. Durant six ans, nous nous sommes appliqués à développer des processus fiables et performants et disposons désormais d’un outil de production permettant de doubler notre volume d’activité. Le temps est venu de trouver un partenaire qui participera à optimiser notre croissance et à étendre notre réseau commercial.» Lancé par des ingénieurs de la Haute Ecole Arc Ingénierie du Locle, le spin-off n’a procédé à aucune levée de fonds et reste aux mains de trois partenaires privés qui œuvrent activement à son développement. Positive Coating n’a toutefois rien d’une jeune pousse en perdition. L’entreprise a atteint son seuil de rentabilité une année seulement après son lancement et réalisait un million de chiffre d’affaires en 2006 déjà. Hébergée à Neode (Parc technologique et scientifique de La Chaux-de-Fonds), elle emploie 23 collaborateurs et

8

affichait un total de vente de 3,5 millions de francs en 2010. Leviers de ce succès? Une large utilisation des prestations institutionnelles de soutien à l’innovation, une fructueuse coopération avec les milieux académiques et une technologie de pointe qui a eu l’avantage de convaincre instantanément les grands acteurs de l’horlogerie haut de gamme. clients. Breguet, Piaget ou

Richard Mille comptent non seulement au nombre des premiers clients, mais poursuivent leur collaboration. Aujourd’hui, Positive Coating fournit quelque 200 marques et sous-traitants dont les groupes Richemont, LVMH et Swatch Group. Elle a par ailleurs diversifié ses activités et infiltré le secteur des outils d’écriture et de la maroquinerie de luxe. L’entreprise exploite un procédé de coloration des surfaces issu des nanotechnologies: le PVD pour Physical Vapor Deposition. La méthodologie de pulvérisation cathodique sous vide, qui s’apparente à un sablage à l’échelle atomique, s’applique notamment à la réalisation des revêtements

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

décoratifs particulièrement fins et résistants. «La technologie consiste à vaporiser un gaz ionisé (plasma) qui va détacher les atomes de la matière source et les déposer en couche de 1 à 2 microns sur les pièces à traiter, explique le cofondateur de Positive Coa-

Nous avons l’avantage d’évoluer dans une région réputée pour la qualité de sa microtechnique. ting. A la différence de la galvanoplastie, le PVD s’applique également aux matériaux non conducteurs tels que des céramiques et des glaces saphirs.» Positive Coating n’a toutefois pas le privilège de l’exclusivité. En Suisse, elle régate déjà avec une poignée d’entreprises spécialisées dans la coloration des surfaces par pulvérisation cathodique. Ses atouts? «La flexibilité de notre capacité de production, l’originalité de certains de nos dépôts brevetés et

notre aptitude à proposer des solutions innovantes, répond Pierre-Albert Steinmann. Nous disposons d’un parc de machines performant et sommes désormais en mesure de produire annuellement quelque 100 000 boîtiers, 500 000 pièces d’habillage interne et autant d’accessoires hors horlogerie. Nos liens avec la Haute Ecole Arc Ingénierie ont non seulement facilité notre développement, mais aussi confirmé notre crédibilité auprès des entreprises. Nous avons par ailleurs l’avantage d’évoluer dans une région réputée pour la qualité de sa microtechnique et de son horlogerie.» Suffisant pour séduire les investisseurs? L’avenir le dira. Dans l’immédiat, Positive Coating s’applique à remplir son cahier de commandes et à soigner sa visibilité. Elle achève notamment la production d’une série de fermoirs de sacs à main destinée au numéro un mondial de la maroquinerie et entame sa collaboration avec le leader genevois des outils d’écriture. Une panoplie de clients de prestige qui participe à valoriser son savoir-faire et à accroître sa renommée.

Photo: T.Parel

Spécialiste des revêtements décoratifs issus des nanotechnologies, Positive Coating confirme ses performances dans l’horlogerie et autres produits de luxe. L’entreprise chaux-de-fonnière recherche désormais un partenaire apte à soutenir sa croissance.


Profil

Pierre-Albert SteinmAnn et iSAbelle Droz PoSitive CoAting lieU : La Chaux-de-Fonds COllAbOrAteUrS : 24 DAte De CrÉAtiOn : 2004 CrÉÉe PAr : stéphane MeuterLos et pierre-aLbert steinMann Positive Coating est active dans le traitement et la modification de surfaces décoratives et fonctionnelles. Ses

solutions sont basées sur les technologies PVD. Les principaux marchés sont l’horlogerie, où les décorations PVD font fureur, la bijouteriejoaillerie, etc. Des applications dans le domaine technico-médical sont également concernées. Cette année, la start-up neuchâteloise s’est offert de nouveaux locaux et surtout de nouveaux moyens de production qui lui donnent la capacité de traiter de grandes séries.

Pierre-Albert SteinmAnn. Son entreprise était déjà rentable un an après sa création. Pas mal!

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

9


NaNotech

LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2005 CRÉÉE PAR : reshad mOussa, ashOk saBata Aginova, basée au Parc scientifique de l’EPFL, autofinancée, est active dans le développement de capteurs sans fil utilisant la technologie Wi-Fi. Ces capteurs permettent un suivi de l’utilisation d’énergie, mais surtout de la température et de l’humidité dans la chaîne du froid et dans le médical. Cette année, Aginova a lancé iCelsius Pro, un produit qui transforme votre smartphone en un thermomètre digital, indiquant des valeurs comprises entre moins 30 et 150˚ C. L’application indique la température et permet de créer des graphiques, de les envoyer par mail, etc. Elle fonctionne avec une sonde, qu’il faut acquérir séparément.

Jean-Charles sailland agOraBee LIEU : renens COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : Jari-PasCal Curty, lOuis harik, yu lei, Jean-Charles sailland Cette start-up genevoise se spécialise dans une technologie qui prend de plus en plus d’importance dans tous les secteurs, les puces RFID, autrement dit des petites puces électroniques qui permettent de marquer des produits. Des puces aux utilisations multiples: de l’antivol à la

10

localisation, en passant par la gestion des stocks et les paiements. Tout cela, on le connaît. L’originalité des produits d’AgoraBee, c’est que les puces qu’elle développe sont plus performantes que celles qui existent déjà sur le marché, les transformant en de véritables «objets communicants», ce qui augmente leurs possibilités d’utilisation. Ces derniers mois, la jeune pousse a mis sur le marché une solution permettant la géolocalisation et l’identification d’objets, tel un container de chantier, sur une carte à l’écran. «La demande en forte croissance pour ce produit présage une excellente année 2012», estime son directeur.

Olivier BrOurhant, Olivier tisseyre et FrançOis latOmBe amaris COnsulting LIEU : Vernier COLLABORATEURS : 550 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : OliVier BrOurhant, OliVier tisseyre, FrançOis latOmBe et thOmas nOël Amaris est une entreprise de conseil en management, et ingénierie. Basée à Genève, Amaris est présente dans 11 pays à travers 18 implantations, qui emploient des myriades de consultants, souvent pour des missions à durée déterminée (d’où le nombre élevé de collaborateurs qu’annonce cette jeune pousse). Amaris a été créée à Genève en 2007 par deux ingénieurs, un juriste et un financier. Ces derniers mois, la société a poursuivi son extension, avec l’ouverture de la filiale

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

de Munich en Allemagne, lancement d'activités dans le quart sud-est de la France. Son chiffre d’affaires devrait approcher les 50 millions de francs cette année.

alain COdOurey asyril LIEU : Villaz-saint-Pierre COLLABORATEURS : 22 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : ChristOPhe Fragnière, alain COdOurey Asyril conçoit, développe et commercialise des solutions mécatroniques et robotiques pour les marchés de la manipulation, le tri et l'assemblage en microtechnique, de l'industrie pharmaceutique, des biotechnologies ainsi que de l'industrie médicale. Des produits qui ont déjà permis à la jeune pousse de gagner plusieurs prix (par exemple, le Swiss Technology Award 2007, ou le Prix à l’innovation de la Promotion économique fribourgeoise en 2009). L’année 2011 a été marquée par le développement et la commercialisation du module Asyfeed Pocket. Ces produits ont rencontré un joli succès, notamment dans l'horlogerie, avec des clients prestigieux comme la marque Tag Heuer.

gaëtan marti atraCsys LIEU : le mOnt sur lausanne COLLABORATEURS : 9 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : gaëtan marti et mauriCe hälg

Atracsys est active dans le domaine du marketing interactif, un secteur en pleine croissance, qui développe des tables interactives. Pour faire simple, ce sont des écrans tactiles géants, qui peuvent être utilisés par plusieurs personnes en même temps et qui reconnaissent les objets que l’on pose dessus, exactement comme dans les films de science-fiction. Commercialement, la startup vaudoise veut «mélanger la stratégie marketing, les nouvelles technologies et l'innovation afin de faire vivre aux gens des expériences interactives qu'ils n'ont jamais vues auparavant». En fait, l’entreprise estime que l'ère de la souris et du clavier touche à sa fin et qu’il faut désormais miser sur les interfaces naturelles, qui combinent des éléments de geste, de toucher et de réalité augmentée dans le but d'interagir avec son logiciel aussi naturellement et librement qu'avec tous les objets de la vie quotidienne. Comme dans les films de science-fiction, on vous le répète. Et quand vous aurez joué avec une de ces tables interactives, vous en serez aussi convaincu!

séBastien dury axOOne LIEU : genèVe COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : dury séBastien Axoone est une société atypique, basée sur un modèle de «coopérative de travailleurs», regroupant des experts métiers

Photos: DR

aginOva

ashOk saBata, reshad mOussa


NaNotech dans l'organisation d'entreprise, la gestion de risque et de contrôle et la communication. A ce titre, elle développe «une activité d'analyse métier, de recherche et de développement dans des best practices, des normes et des solutions de gestion de risque et de contrôle». Autrement dit, son offre est tout simplement la somme des expertises de son réseau, ce qui paraît simple, mais peut se révéler un modèle d’affaires assez intéressant.

Sandro GattiGo axron SwiSS technoloGy LIEU : Neuchâtel COLLABORATEURS : 15 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : uNe équipe de 7 foNdateurs La start-up propose une gamme complète de logiciels de pilotage et de supervision de machines ou des groupes d’installation industrielle complexe. La société fait aussi de la consultance industrielle, avec l’analyse et la réalisation de solutions sur mesure pour des installations complexes. Les solutions de la startup neuchâteloise sont développées avec les dernières technologies standards du marché pour faciliter leur évolution, réduire leurs coûts de mise en œuvre et de maintenance et faciliter une implantation internationale. Cette année, l’entreprise a équipé un four industriel SOLO Swiss pour SAC en Chine (aviation) et pour Hispano Suiza France (aéronautique).

Jean-claude charlier BeamexpreSS LIEU : lausaNNe COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : eli KapoN et JeaNclaude charlier BeamExpress développe et fabrique en partenariat avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne des lasers VCSEL «Vertical Cavity Surface Emitting Lasers» de haute performance, pour les communications à haute vitesse sur fibre optique. L’entreprise a déjà réussi à lever, lors d’un premier tour de financement, 1,3 million de dollars en avril 2008 avec I-Source, basé en France. Elle a également bouclé un 2e tour de financement de 3 millions de dollars en septembre 2010 avec le même I-Source et Polytech Ventures basé en Suisse.

FaBrice StroBino BGGdoGFaShion LIEU : carouge COLLABORATEURS : 1 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : fabrice strobiNo Il n’y a pas que les hautes technologies qui attirent les nouveaux entrepreneurs, loin de là. Il y a aussi des secteurs plus exotiques, comme ici la mode pour chiens! C’est dans ce domaine que bggdogfashion veut se faire connaître: la création, la production et la commercialisation «de vêtements et accessoires pour chiens petits et moyens à tendance sport chic et

innovante dans la sécurité, le confort et l'entretien». Leur première collection 2011 de manteaux de pluie et d’hiver est en pleine production. «Elle est magnifique, confortable et pratique pour les toutous comme pour les maîtres», assure l’entreprise et elle devrait être commercialisée au moment où vous lirez ces lignes.

chriStophe lüthi centaGora LIEU : les geNeveys-sur-coffraNe COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : emmaNuel bouchet, Nicolas dürreNberger, thierry Jacques et christophe lüthi, La bonne vieille industrie horlogère n’est peut-être pas très sexy pour un jeune créateur d’entreprise, il n’empêche, le secteur connaît une croissance quasi ininterrompue depuis vingt ans et les niches encore à explorer sont nombreuses. C’est ce que fait Centagora. La start-up a pour ambition de créer, de mettre au point et d’assembler des produits horlogers et microtechniques. Et ça marche, car bien des marques horlogères, surtout les petites, ne réunissent pas toutes les compétences pour mener à bien leurs projets techniques. Ils ont donc besoin de «freelancers» qui peuvent les aider. Comme le résumait Christophe Lüthi à nos confrères de L'Express: «Nous sommes là pour colmater le manque de compétences ou de ressources de certaines marques à un certain moment.»

chriStian deScloudS cnoté moBile SolutionS LIEU : martigNy COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : christiaN desclouds, Jacques métrailler, olivier darioly Fondée en 2006, Cnoté, soutenue par la Fondation The Ark, est une agence de communication spécialisée dans le domaine du marketing mobile. Elle utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication et développe des services personnalisés en technologie mobile par le biais de l’outil SMS. La startup est active sur plusieurs axes, dont les solutions SMS/ MMS, le code-barres, Internet et les applications mobiles, sur smartphones ou sur tablettes. C’est sans surprise dans ce dernier domaine que les activités ont été les plus soutenues ces derniers mois, avec le développement d'applications iPhone. En effet, Cnoté a développé des applications pour des clients comme Paléo Festival, Migros Valais, RaidBlue ou encore le Rallye International du Valais.

malick kane eneFtech innovation LIEU : NyoN COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : malicK KaNe Eneftech Innovation a été créée en 2004 afin de commercialiser de nouvelles technologies énergétiques durables pour la fourniture

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

 11


NaNotech  de chaleur et d'électricité,

en utilisant des sources d'énergies renouvelables (biomasse, solaire thermique, géothermie) ou toutes les autres sources de chaleur diverses (gaz d'échappement, rejets thermiques industriels). La start-up s'appuie sur de nouvelles technologies pour développer des systèmes basés sur une conception brevetée de micro-turbine. Après avoir passé des années à développer et à améliorer ces turbines, Eneftech a mis l’accent cette année sur la mise en place d'un réseau de distribution en Europe.

d’experts auprès des industries des microsystèmes (MEMS). Son but: fournir des solutions innovantes et pragmatiques en développant, fabriquant et en commercialisant des systèmes de haute technologie pour des compagnies internationales. Récemment, Idonus a élargi ses activités dans le domaine de l’énergie solaire; de plus, grâce à ses références auprès de ses partenaires industriels, la start-up neuchâteloise est maintenant sollicitée pour la réalisation de petites séries consécutives aux prototypes qu’elle a conçus, fabriqués et installés.

Thierry ragueneT icsTra LIEU : Châtel-Saint-DeniS COLLABORATEURS : 1 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : thierry raguenet L’entreprise Icstra est spécialisée dans les contrôles non destructifs et dans la numérisation 3D. Elle s’adresse tout particulièrement aux industries du soudage, de la mécanique, de la construction métallique, de la production d’énergie, etc. Les méthodes certifiées mises en œuvre sont le contrôle visuel, le ressuage, la magnétoscopie et les ultrasons.

chrisTian spoerl idonus LIEU : neuChâtel COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : ChriStian Spoerl et MiChael ZiCkar Idonus a été fondée en 2004 pour exercer une mission

12

BenoîT dagon eT guillaume BoeTsch

imina Technologies

LIEU : eCublenS COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : benoît Dagon et guillauMe boetSCh Imina Technologies développe et commercialise des solutions complètes de positionnement et de manipulation à l'échelle nanoscopique. Autrement dit, la start-up vaudoise développe le plus petit micromanipulateur au monde qui rend la manipulation sous microscope d’objets de taille micro et nanométrique extrêmement flexible. «Ces solutions modulaires s’intègrent facilement dans des microscopes optiques et électroniques et permettent aux ingénieurs d'interagir et de caractériser des nanoparticules ou de sonder électriquement des circuits électroniques de manière simple et rapide», assure l’entreprise.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

lionel BeToux eT emmanuel schopfer involve LIEU : VéSenaZ COLLABORATEURS : 19 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : lionel betoux et eMManuel SChopfer Fondée en 2009, Involve est une société active dans le conseil en technologies, intégrant un bureau d'études, qui intervient sur des fonctions très diverses: l'audit, le management de projet, la performance industrielle, le conseil en ergonomie. Dans ses domaines d’expertise, Involve souhaite être un prestataire global, qui propose à ses clients des solutions adaptées aux différents projets industriels en fonction de leur spécificité et de leur environnement.

Kim rochaT ipros LIEU : lauSanne COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : kiM roChat, réMy glarDon, Min-Jung yoo iPros propose une solution d'analyse et d'aide à la décision aux entreprises qui cherchent à modifier la configuration de leur supply chain où d'en améliorer la performance. Pour ce faire, la jeune pousse utilise une plateforme de simulation qui permet de reproduire fidèlement le comportement de l'organisation de l’entreprise. L’entreprise peut intervenir pour des évaluations stratégiques, opérationnelles ainsi que pour la gestion des risques via la réalisation d'analyses de robustesse et de sensibilité.

Julian nolan iprova LIEU : lauSanne COLLABORATEURS : 15 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Julian nolan Cette start-up propose ses services dans un domaine un peu méconnu du grand public mais essentiel pour les entreprises: les brevets. Il n’est qu’à voir la guerre que se livrent actuellement les fabricants de tablettes pour se rendre compte de l’importance du secteur. La jeune pousse lausannoise «automatise la création de brevets de haute valeur, ce qui permet à ses clients de déposer ses brevets plus rapidement, dans l’idéal avant ses concurrents». L’entreprise est soutenue par la CTI et assure avoir retenu l’attention de plusieurs grandes multinationales, mais sans donner de noms.

maël guillemoT Klewel LIEU : Martigny COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : Maël guilleMot Toutes ces conférences, tous ces colloques pourtant si intéressants mais quand même destinés à un oubli rapide. Enfin, jusqu’à aujourd’hui, car avec les services que propose Klewel, ce ne sera bientôt plus le cas. En effet, la jeune pousse valaisanne développe une idée toute bête mais bien utile: des solutions pour enregistrer et archiver,


NaNotech

Amin ShokrollAhi kAndou TechnologieS LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : amin shokroLLahi et harm Cronie Voilà une start-up très prometteuse, mais active dans un domaine assez abscons pour le commun des mortels. En gros, Kandou a développé des techniques pour améliorer

les connexions entre les puces (par exemple, celles qui composent votre ordinateur), des techniques qui permettent une réduction massive de la consommation d’énergie des appareils électroniques tout en augmentant la quantité d’informations transmises, donc leur vitesse de travail. Dit comme ça, ça n’a peut-être l’air de rien, mais pour les fabricants d’appareils électroniques la consommation d’énergie est

un des plus gros problèmes qu’ils rencontrent. Pensez simplement à la durée de vie d’une recharge de la batterie de votre smartphone. «C’est comme si nous apportions des patins à une luge qui n’en possédait pas précédemment. Elle transportera dès lors davantage d’informations tout en dépensant moins d’énergie», expliquait le fondateur de cette jeune pousse, Amin Shokrollahi, à nos confrères du Temps.

Ce qui est intéressant avec cette entreprise, c’est que l’amélioration proposée ne repose pas tant sur de nouvelles techniques de fabrication de puces électroniques (ce qui nécessite, littéralement, des milliards de francs d’investissement), mais sur un nouvel algorithme, une solution mathématique. De la pure valeur ajoutée, donc. Si tout va bien, les premières licences devraient être signées dans quelques mois.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

Photos: T.Parel et DR

AmIN ShOkROLLAhI ET hARm CRONIE. Si elle est aussi efficace que promis, leur technologie va révolutionner vos smartphones.

13


NaNotech

des informations, qu’elles aient été dites, vues ou écrites sur une présentation Powerpoint, dans tous les colloques, conférences et autres événements qu’elle enregistre. A ce jour, la jeune pousse a déjà enregistré plus de 50 congrès et conférences. Elle a aussi dévoilé, il y a quelques semaines, son dernier produit, le Triskel, qui associe un enregistreur audio et vidéo et permet de mettre l'ensemble rapidement en ligne.

Marco Boella leMoptix LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : nicoLas abeLé, Marco boeLLa, Faouzi Khechana et Lucio KiLcher Lemoptix, spin-off de l'EPFL, et basée au Parc scientifique d'Ecublens, développe et commercialise sa technologie de systèmes de microprojection de taille ultraminiature. Cette technologie permet le développement de beamers de la taille d'un morceau de sucre et ouvre une multitude d'opportunités d'intégration de ces systèmes dans des applications telles que les systèmes à affichage dans l'automobile ou les ordinateurs ou téléphones portables. Imaginez, un microprojecteur dans votre smartphone qui vous permet de regarder un film sur un mur! Eh bien, c’est ce que Lemoptix essaie de faire. Lemoptix a signé deux contrats de licensing significatifs en 2011, avec

14

une société Européenne et une japonaise, qui ont opté pour la technologie de la jeune pousse pour l'intégrer dans leurs gammes de produits. «Ces contrats nous apportent à court terme des revenus fixes et des royalties à plus long terme», assure l’entreprise.

MaxiMilian Büsser MB&F LIEU : Genève COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2005 CRÉÉE PAR : MaxiMiLian büsser Risqué quand on est patron horloger d’une entreprise réputée de tout quitter et de lancer sa propre marque. C’est pourtant ce qu’a fait Maximilian Büsser en 2005, quand il a quitté le groupe joaillier Harry Winston pour réaliser son rêve: créer des montres totalement uniques. L’aventure ne fut pas sans écueil, mais le jeune patron a tenu le cap, et sorti, comme il l’avait annoncé, un nouveau modèle chaque année. Surtout, l’intérêt de cette start-up est qu'elle fonctionne comme un laboratoire créatif qui assemble chaque année un collectif évolutif de professionnels du secteur pour créer une «Horological Machine» – ou, pour reprendre les mots de Max Büsser «une sculpture mécanique basée sur des mouvements traditionnels d'horlogerie réinterprétés en 3 dimensions». Avec un chiffre d’affaires qui devrait approcher cette année les 9 millions de francs, le pari un peu fou du jeune entrepreneur semble être réussi.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

saMuel Vuadens Mecatis LIEU : isérabLes COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : saMueL vuadens Mecatis est un cabinet d’ingénieurs qui conseille ses clients dans le développement de projets dans le domaine de la mécanique. L'entreprise assure un suivi global des projets de la pré-étude jusqu'à l'industrialisation en passant par la surveillance des moyens de production. La société offre ses services à n'importe quel stade d'un projet. Cela va d'un simple plan à la remise d'une machine clés en main. Comme l’expliquait Samuel Vuadens, fondateur de la jeune pousse, dans les colonnes de notre confrère le Nouvelliste, «nous nous chargeons d'un certain nombre de réalisations concrètes dans notre atelier de prototypage. Nous déléguons ensuite la production des séries à des PME. Mais, surtout, nous prenons la responsabilité de la sous-traitance. Nous assurons le choix des meilleures offres possibles. Nous analysons les risques industriels, faisons des expertises mécaniques pour l'homologation CE demandée par le marché européen.»

didier Voirol Metalartconcept

LIEU : vevey COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : didier voiroL

Des lunettes, tout le monde en porte, mais la plupart du temps, ce sont des produits industriels, de masse. Et pourtant, comme pour tous les accessoires de mode, il existe une niche où les produits artisanaux haut de gamme trouvent leur place, et des clients. C’est dans cette niche que s’active Didier Voirol, opticien et sculpteur, qui créée, dans sa petite entreprise vaudoise, des montures étonnantes et commercialise des lunettes faites sur mesure. Parmi ses design les plus vendus, une magnifique «poya» qui confirme que les Suisses apprécient toujours ce qui leur rappelle leurs racines. Ou, tout aussi charmant, la carte des grandes capitales, comme Paris ou New York. Pour les grands voyageurs.

Michael chaille, daniel corrales et steFan steFaniak newtone associates LIEU : 1201 Genève COLLABORATEURS : 23 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : MichaeL chaiLLe Il n’y a pas que des startup dans les nouvelles technologies et le développement durable! Le secteur des services est aussi important, même si on en parle moins. Souvent, d’ailleurs, il permet la création de nettement plus d’emplois. De plus, ce genre de start-up est plus facile à créer, car elle requiert moins de financement de départ et qu’ensuite, l’autofinancement est souvent suffisant. Pour preuve, Newtone Associates, qui est un cabinet de conseil en management, servant des clients dans le secteur financier et celui de la santé,

Photos: DR

 puis ensuite rechercher


NaNotech à Genève et à Singapour. «Nous ne nous considérons pas comme des consultants, mais comme des catalyseurs générant des effets durables et créant de la valeur en réunissant les idées et les gens nécessaires à la réalisation d’un objectif», expliquent les fondateurs de la jeune pousse. Qui connaît un vrai succès, avec une augmentation des effectifs de 25% ces derniers mois, suite, entre autres, à l’ouverture d'un bureau à Singapour au début de l’année et l’intégration de Dside Consulting en juin.

Eric FEltin novagan LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : eric FeLtin Novagan est encore une de ces jeunes pousses issues des laboratoires de l’EPFL, dans ce cas, à l’Institute of Quantum Electronics and Photonics (LASPE). Ce qui fait assez sérieux, vous en

conviendrez! Son objectif: «la fabrication de matériaux semiconducteurs GaN utilisés pour la production de composants optoélectroniques (LEDs bleues et blanches, lasers bleus) et électroniques (transistors de puissance pour les hautes fréquences)». En langage plus simple, la start-up travaille sur certains composants électroniques très spécifiques nécessaires pour la fabrication de lasers émettant dans des longueurs d’onde allant du bleu à l’ultraviolet. Des lasers qui seront ensuite utilisés dans les systèmes de projection ou dans le secteur médical.

François Birling Et christophEr Bouzas oBjEctis LIEU : Yverdon-Les-Bains COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : François BirLing, christopher Bouzas, antoine Jeanrichard et pauL-henri MaiLLeFer Objectis a pour but le développement et la vente de solutions logicielles applicables

en matière d’automatisation. Son principal produit consiste en une plateforme appelée «Concept» qui permet de développer efficacement des logiciels pour le domaine de l’automatisation. Objectis commercialise cette plateforme qui se développe sur deux axes: une interface homme-machine innovante permettant une expérience utilisateur gratifiante, et le contrôle mécatronique de la machine avec des performances et des contraintes temps réel extrêmes. La jeune pousse a moins d’un an mais elle a déjà signé deux contrats et elle est en négociation pour un nouveau projet d'envergure avec un grand constructeur romand de machines.

christophEr WEBB pandora undErWatEr

EquipmEnt

LIEU : Mont-pèLerin COLLABORATEURS : 8 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : david Bonzon, christophe gLez, christopher WeBB

Pandora Underwater Equipment développe des produits qui permettent d’améliorer la sécurité lors de la plongée sous-marine. Ces produits sont surtout destinés aux débutants (qui peuvent plus facilement contrôler leur profondeur, la vitesse de descente et d’ascension ainsi que les niveaux de décompression), mais aussi aux écoles de plongée et à leurs instructeurs. Cette jeune pousse a été soutenue à toutes ses étapes de développement par Venture Kick aussi bien que par le CTI. Elle est en train de négocier un apport de fonds plus important avec un business angel européen.

christoph strEcha pix4d LIEU : ecuBLens COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : christoph strecha, oLivier Küng Aujourd’hui, des petits appareils photo volants télécommandés peuvent

 E+S ASW

Publicité

version internet

ABACUS version internet – leader des logiciels de gestion > ERP intégré nouvellement développé autour d’une architecture Web > Adaptabilité et multilinguisme > Gestion des utilisateurs avec attribution de rôles > Concept Software-as-a-Service (SaaS) > Utilisation avec plateformes, bases de données et systèmes d’exploitation à choix. www.abacus.ch


NaNotech

photos d’un site. C’est bien beau, mais ensuite que faire de toutes ces photos? Pix4D développe un logiciel qui combine automatiquement toutes ces photos pour produire une représentation 2D ou 3D de la zone photographiée. Le produit est prêt à être commercialisé. Il a d’ailleurs déjà donné des résultats étonnants, comme ce printemps, quand des petits drones de Sensefly (une autre start-up romande prometteuse), associés au logiciel de Pix4D ont permis de sauver les traces d’une villa romaine qui allait disparaître dans les chantiers du futur centre de congrès de l’EPFL.

Jean-Baptiste Keller pomelo LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : BasiLio noris, JeanBaptiste KeLLer, aude BiLLard Cette année marque le début d’une nouvelle start-up vaudoise, Pomelo, fondée en juillet. Quelques mois qui ont été passés à développer ses produit et obtenir un premier contrat. Pomelo, qui a obtenu le soutien de Venture Kick (un financement de 30’000 francs), développe un logiciel qui permet aux détaillants d’améliorer leur marketing interne, en comprenant mieux ce qui se passe dans leur magasin. Grâce à une technologie qui détecte le mouvement des yeux, Pomelo permet de déterminer où un consommateur regarde quand il pénètre dans le magasin, où il s’arrête, ce qui l’intéresse et ce qui ne l’intéresse pas. Par rapport aux technologies similaires déjà sur le marché,

16

celle de Pomelo, assure l’entreprise, peut être utilisée dans de vrais magasins et avec de vrais clients (alors que les autres restent des exercices de laboratoire).

Urs HUnKeler et James ColliVignarelli

s1 traCKer

LIEU : Le noirmont COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : urs HunKeLer et James CoLLi-VignareLLi Le secteur de la sécurité n’est pas que porteur en ligne. Dans le monde réel, aussi, son potentiel est important. C’est la conclusion à laquelle est arrivée la jeune pousse jurassienne S1 Tracker. Elle développe un bracelet électronique de géolocalistion de haut niveau de sécurité, capable de résister aux attaques radio et aux tentatives d'arrachage. Le produit répond également aux critères de précision et de fiabilité de classe «police ou militaire», qui sont nécessaires aux applications de surveillance électronique des personnes sous contrôle judiciaire. Quant au système de géolocalisation développé par la start-up, il associe les toutes dernières technologies des laboratoires de l'EPFL. Pour l’instant, cette très jeune entreprise en est encore au stade des prototypes.

steVe Balet sCreenlaBs LIEU : CHampLan COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : steVe BaLet, eriC HenCHoz, tHierry Fournier

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

Fondée en 2009 par trois experts en audiovisuel passionnés de nouvelles technologies, ScreenLabs est une société spécialisée dans l'intégration de systèmes audiovisuels et informatiques. Grâce aux compétences de son équipe, son atout principal est de disposer d'une expérience et d'un savoir-faire étendu aussi bien dans les domaines de la production audio et vidéo que dans ceux de la conception et de l'administration de systèmes informatiques, ce qui va de l’affichage dynamique, à la domotique en passant par les solutions d'archivage audiovisuel et la diffusion.

ralpH rimet seCU4 LIEU : sierre COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : raLpH rimet Encore une start-up active dans le domaine de la sécurité, un secteur qui, décidément, a la cote. Secu4 s’y est d’ailleurs créé une jolie niche. Son produit ressemble à une carte de crédit et il est le premier système d’alarme au monde fonctionnant avec la technologie Bluetooth du téléphone mobile. Il permet d’être alerté, via son téléphone mobile en cas de vol, de perte ou d’oubli de n’importe quel objet, de son ordinateur portable à son sac à main, en passant par son porte-monnaie ou son portefeuille. Une invention de Ralph

Rimet, fondateur de l’entreprise. Cette année, la jeune pousse valaisanne a lancé une nouvelle ligne de produit et a démarré de nouveaux développements produits dans le domaine des systèmes de localisation. Plus important, elle a réussi une levée de fonds de 4 millions d'euros pour le développement des ventes au niveau international. Elle est d’ailleurs présente dans 13 pays dans le monde.

Jean-CHristopHe ZUfferey, antoine Beyeler, andrea HildeBrand sensefly LIEU : eCuBLens COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : Jean-CHristopHe zuFFerey, antoine BeyeLer, CyriL HaLter, dario FLoreano SenseFly développe des petits avions sans pilote (des mini-drones) autonomes, faciles à utiliser et sans risque, même audessus de régions peuplées, ce qui pourrait intéresser tous les secteurs ayant besoin d’imagerie aérienne bon marché, par exemple les paysans (pour la surveillance des récoltes) et également les cartographes, qui font d’habitude appel à des moyens traditionnels souvent lents et coûteux. Ces derniers mois, l’entreprise s’est associée avec plusieurs revendeurs dans le domaine des services d'information géographique. A l'heure actuelle, 60 minidrones ont déjà été vendus dans plus de 25 pays.

Photos: DR

 prendre des milliers de


NaNotech

Nicolas Rebetez seNsometRix LIEU : Genève COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : Adrien de Loës et nicoLAs rebetez Incarnant la nouvelle génération de la sécurité, Sensometrix développe les technologies biométriques du futur. Non pas basée sur la reconnaissance rétinienne ou les empreintes digitales, mais de la paume de la main (ou plutôt de son réseau de veines, qui est unique pour chaque individu)! «Depuis longtemps, les systèmes biométriques disponibles s’avèrent très efficaces pour des accès limités et peu fréquentés, explique la start-up, mais ils se révèlent inadaptés lorsqu’un grand flux de personnes à identifier est nécessaire, comme à l’entrée d’un bâtiment.» Pour y remédier, Sensometrix a mis au point la SensoBox, un des premiers terminaux biométriques sans contact à reconnaissance veineuse au monde, embarquant la technologie SensoBrain. SensoBrain est l’algorithme développé par la jeune pousse qui reconnaît un individu en une fraction de seconde parmi des milliers de personnes. «Sensometrix bénéficie d'années de recherche et de développement et les produits développés disposent d'avantages compétitifs comme la simplicité d'utilisation, d'une exécution sans faille ainsi que d'une haute fiabilité», expliquent fièrement ses créateurs. La jeune pousse est active dans le monde entier et vient d’installer sa SensoBox auprès de plusieurs grands groupes internationaux.

maRc-aNdRé Glassey siGatec LIEU : sion COLLABORATEURS : 8 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : Joint venture uLysse nArdin et MiMotec Sigatec réalise des micropièces et des micro-moules en silicium, à la fois légers, solides et pas chers, pour l’industrie horlogère et biomédicale. La start-up a été fondée en 2006, mais son origine est un peu plus ancienne: l'entreprise est en fait une joint-venture entre la maison horlogère Ulysse Nardin et la PME valaisanne Mimotec, une référence bien connue dans la fabrication des micro-pièces pour l’horlogerie. D’ailleurs, Sigatec est hébergée par Mimotec, ce qui permet des synergies pour ce qui est des méthodes de fabrication et le réseau de vente. En cinq ans d’existence, la jeune pousse a déjà livré des centaines de milliers de composants pour plus de 30 clients différents. L’entreprise vise la centaine de clients à moyen terme. Depuis l’année dernière, Sigatec développe aussi une nouvelle technologie, qui permet de recouvrir ses pièces de silicium d’une fine couche de diamant, pour les rendre plus résistantes. L’industrialisation de ce processus a nécessité la mise au point d’une machine totalement nouvelle, grâce à un financement de 10 millions de francs débloqué par Ulysse Nardin.

yaNN GuyoNvaRc’h et FRaNcesco ziliaNi spiNetix LIEU : LAusAnne COLLABORATEURS : 13 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : 8 fondAteurs

SpinetiX a construit en cinq ans de recherche technologique et de développement commercial une marque désormais reconnue dans le marché de l’affichage numérique sur réseau. Ses produits commencent à remplacer les installations PC dans tous les domaines d’affichage numérique en offrant une solution dédiée plus robuste et plus économique. «Les choix technologiques permettent aujourd’hui à SpinetiX d’offrir sur le marché un produit unique qui transformera la façon d’utiliser les écrans et les projecteurs numériques en facilitant l’accès à un contenu riche et dynamique via toutes sortes de réseau IP», assure la start-up lausannoise. Preuve de ses dires, ses produits ont gagné plusieurs prix internationaux comme meilleur produit de l'année. Plus intéressant, l’entreprise vient de décrocher son premier gros contrat, qui porte sur plus de 5000 écrans.

emile de Rijk, alessaNdRo macoR swiss to 12 LIEU : LAusAnne COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : eMiLe de riJk, ALessAndro MAcor et JeAn-PhiLiPPe AnserMet Décidément, les laboratoires de recherche de l’EPFL ne cesseront jamais de nous étonner. Prenez cette jeune start-up, au nom bizarre: Swiss to 12. Elle s’embarque dans la production de

composants pour les circuits aux fréquences Terahertz, à cheval entre l'électronique et la photonique. «En nous basant sur un portefeuille de brevets déposés en collaboration avec l'EPFL, nous sommes en mesure de briser une barrière technologique afin d'implémenter des circuits à très hautes fréquences, ouvrant la route vers de nombreuses applications prometteuses», explique la jeune pousse, qui ajoute que cette technologie est applicable dans les biotechs, le développement de matériaux, les systèmes de détection ou encore les communications satellite. Swiss to 12 est soutenue par Venture Kick et par des fonds de l’EPFL.

eRic collombiN voltitude LIEU : GLAnd COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : eric coLLoMbin Voltitude fabrique le seul vélo électrique au monde que l'on peut plier d'une seule main et en une seconde afin de le ranger facilement. La société propose également aux entreprises des mini docking-stations assorties qui permettent de créer des flottes de vélos en libre-service. Cette toute jeune start-up a cette année présenté son concept au Salon international de l'automobile de Genève en mars, ce qui lui a permis d’enregistrer ses 1000 premières commandes. Par ailleurs, elle a été lauréate du Prix cantonal genevois du Développement durable 2011. 

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

17


CleanteCh BioApply: enfin des sacs à commissions biodégradables Spécialisée dans les emballages écologiques, la start-up vaudoise se diversifie et accompagne désormais les entreprises dans la réalisation de produits durables.

A

près un master en sciences politiques, Frédéric Mauch travaille dans le secteur de l’automobile avant de lancer une entreprise de distribution de produits de grande consommation et de courte durée de vie. Finalement sensibilisé à la problématique environnementale, il recherche une nouvelle opportunité commerciale plus conforme à ses aspirations et s’associe à Olivia Mauch pour créer BioApply en 2006. Dans un premier temps, l’entreprise domiciliée à Gland (VD) distribue des cabas biologiques issus de la transformation de l’amidon de maïs et autres pommes de terre. A défaut de disposer de toutes les compétences requises, les fondateurs de BioApply misent sur la coopération. Soutenus par l’agence pour la promotion de l'innovation de la Confédération (CTI), ils engagent notamment une fructueuse collaboration avec l’Empa à Saint-Gall. Ce partenariat avec l’institut de recherche rattaché aux écoles polytechniques fédérales débouche sur

18

l’obtention de deux brevets d’invention qui devraient revenir à BioApply au terme d’un processus de transfert de technologie dûment balisé. Diversification. La startup a d’ores et déjà consacré quelque 1,2 million de francs à la recherche et au développement. Un investissement pour moitié financé par l’obtention de prix et autres soutiens cantonaux et fédéraux à l’innovation. «Les capitaux restants ont été générés par l’activité commerciale de l’entreprise, souligne Frédéric Mauch. Nos emballages ont convaincu des clients aussi variés que Switcher, LeShop ou Fressnapf. Nous visons désormais le segment des sacs-poubelle verts et entamons une série de projets-pilote avec des institutions publiques soucieuses d’optimiser la gestion de leurs déchets.» A en croire Frédéric Mauch, la diversification est d’autant plus prometteuse que l’entreprise est en mesure de proposer des tarifs jusqu'à 40% inférieurs à ceux du marché suisse. Elle est aussi indispensable à la croissance d’une jeune pousse ambitieuse.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

BioApply, qui emploie sept personnes au total, compte en outre un distributeur dans les Emirats arabes et une société sœur créée cette année aux Etats-Unis. Pour l’heure, elle réalise toutefois près de 85% de son chiffre d’affaires en Suisse et affichait un total des ventes de 1,4 million de francs en 2010. concurrence. Le marché des matériaux offrant une alternative écologique aux plastiques et autres dérivés du pétrole, lui, intéresse déjà de puissants concurrents. Au nombre d’entre eux, Nature Works, une joint-venture des sociétés américaines Cargill and Teijin, spécialisé dans la fabrication de films, de textiles ou de récipients d’emballage. Frédéric Mauch cible désormais un nouveau segment de niche à valeur ajoutée. En juillet 2011, il a officialisé une joint-venture avec les propriétaires de Bruno Peter, entreprise bernoise spécialisée dans la coloration et l’extrusion de polymères. «BioApply Polymers réunit les compétences industrielles de Bruno Peter et notre expertise dans le secteur des bio-

matériaux, résume Frédéric Mauch. L’entreprise travaille sur mandats et accompagne les clients de la conception à la réalisation des produits finis. Elle enregistre déjà plus d’une vingtaine de projets qui vont de la confection de semelles de chaussure, aux emballages de lessive, en passant par un packaging destiné à la commercialisation et au recyclage de sapins de Noël. Ce dernier sortira naturellement d’ici à la fin de l’année.» Différences. Et d’ajouter: «le concept d’entreprise de service dans le secteur des biomatériaux est novateur et nous démarque clairement de la concurrence. Par ailleurs, et à la différence de la majorité des acteurs du marché, nous ne nous limitons pas à commercialiser nos propres résines. Grâce à des accords conclus avec divers fabricants, nous sommes en mesure de proposer un large catalogue de matériaux respectueux de l’environnement.» Autant d’arguments que BioApply entend bien faire valoir pour imprimer sa marque au plan international.

Photo: T.Parel

Vanda Janka


Profil

Frédéric Mauch Bioapply sarl LiEu : Gland cOLLaBOraTEurS : 8 daTE dE créaTiON : 2006 crééE Par : Frédéric et Olivia Mauch

Frédéric Mauch. Après les sacs à commissions, BioApply se diversifie dans les sacs-poubelle verts. Entre autres.

Voilà une start-up qui fait parler d’elle. C’est que ce que propose BioApply est vraiment très tendance: des emballages et produits de grande consommation biodégradables et compostables. Si l’idée est rien de moins que géniale et complètement dans l’air du temps, les premiers succès de la start-up vaudoise sont assez récents.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

19


CLEANTECH

LIEU : GENÈVE COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : PATRICK MURONI ET RUDOLF IRMINGER Patrick Muroni, 52 ans, a changé de vie il y a deux an en décidant de monter de toutes pièces la start-up BeFreeTec. «Toute ma vie, nous expliquait-il l’année dernière, j’ai travaillé pour de grands groupes américains. J’avais un salaire de ministre. Puis il y a eu une fusion et un changement de stratégie au sein de mon groupe. J’en ai profité pour me demander si ce que je faisais était en adéquation avec mes valeurs. La réponse était non.» Tout au long de ce cheminement personnel, Patrick Muroni invente un dispositif miniature nommé «NanOpur Extreme» qui permet de filtrer l’eau dans toutes les circonstances – une révolution pour les pays les plus pauvres. Aujourd’hui, l’action de BeFreeTec se base sur deux axes principaux: la purification de l’eau pour la rendre potable (prétraitement de l’eau) et le retraitement des eaux industrielles avant rejet (post-traitement), avec un système qui permet de diminuer les coûts de traitement.

EDOUARD LE BOURGEOIS BIOCOM ENERGY LIEU : YENS COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : EDOUARD LE BOURGEOIS

20

Biocom Energy développe et produit des biocombustibles solides pour la cuisson et le chauffage. «Nos briquettes écologiques commercialisées sous la marque biofire sont faites à partir de coques de noix». La production annuelle de noix dans le monde, en croissance régulière, représente 1,7 million de tonnes dont la majorité est consommée en Europe. Si une partie des noix sont commercialisées décortiquées, la quasiintégralité des coques de noix ne sont pas utilisées et sont rejetées comme déchets, alors qu’elles sont un très bon combustible. A noter que Biocom, présent en Suisse, en France, au Royaume-Uni et bientôt en Allemagne, a ajouté une nouvelle ligne de produits cette année, des briquettes de bois de vigne.

PIERRE SALVAT BIONACTIS LIEU : MONTHEY COLLABORATEURS : ND DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : PIERRE SALVAT BionActis développe une technologie d’extraction des substances biologiques bioactives qui permet de réduire les coûts habituels de ce type d'extraction. Une technologie qui peut être utilisée dans des secteurs aussi divers que la nutrition, la pharma ou les cosmétiques. BionActis a gagné le concours de la meilleure start-up 2010, organisé par l’IMD. Ces derniers mois, la jeune pousse a déposé un brevet portant sur des procédés d’extraction. Elle est aussi en train d’installer ses équipements pour un gros client.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

PETER KAZIMIRSKI CITY WINDMILLS LIEU : GENÈVE COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : SEAN KELLY Voilà qui pourrait être une des plus belles histoires de start-up romandes de la décennie. City Windmills, basée à Genève, développe des éoliennes qui offrent un rendement 30% plus élevé que des éoliennes traditionnelles pour un prix de revient égal et surtout assez petites pour être posées sur les toits des bâtiments industriels. Bref, un marché immense, surtout dans des pays où l’installation d’éoliennes géantes dans les prés ou les forêts fait polémique. Un marché qui commence d’ailleurs à se concrétiser. L’entreprise vient en effet d’annoncer un contrat de près de 100 millions de francs avec une grande entité gouvernementale américaine, pour la fabrication et la livraison de près de 10 000 éoliennes. Pour Sean Kelly, fondateur de l’entreprise, ce contrat prouve que les organisations gouvernementales commencent (enfin) à comprendre l’importance des énergies renouvelables.

NICOLAS ECABERT ECAVERT LIEU : BUSSIGNY COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : NICOLAS ECABERT EcaVert a été créée en 2011 par Nicolas Ecabert, diplômé HES en agronomie. Ce qu’il vend? Le VG-Biobed, un mur végétal

capable de filtrer les résidus de traitements par les pesticides. «Le principe est de créer une épuration par la microfaune et les bactéries présentes dans le sol dans les exploitations», explique le fondateur, Nicolas Ecabert, qui ajoute: «Suivant les plantations (arbres fruitiers, vignes...), 8 à 15 traitements par des produits phytosanitaires sont effectués par saison. Après chaque épandage, il faut nettoyer méticuleusement les engins, sous peine de perdre en efficacité chimique. C'est cette eau souillée que le mur doit permettre d'épurer. Entre 50 et 80% de la pollution totale par les pesticides résultent de ces lavages. Nous retrouvons ces produits dans les déversoirs que sont les cours d'eau ou les Step (stations d'épuration), pas conçues pour en venir à bout.»

JEAN-LUC SCHLAEPPI ECOWASTE LIEU : ACLENS COLLABORATEURS : 13 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : JEAN-LUC SCHLAEPPI Dans une Suisse où les taxes poubelles sont en train de se généraliser, une société comme EcoWaste devrait rapidement trouver sa niche. En effet, EcoWaste est active dans la conception et la production d'appareils de mesure pour conteneurs à déchets de grande capacité, de systèmes de transmission de données et de logiciels (et Olivia) de gestion de ces données. La gamme de produits de l’entreprise permet, nous y revenons, la gestion d'une taxe poubelle au poids ou au volume, incitant les producteurs de déchets à trier et recycler ces derniers. Elle permet

Photos: DR

PATRICK MURONI BEFREETEC


CLEANTECH également le contrôle de l'accès aux conteneurs par carte électronique et l'optimisation des tournées de ramassage en fonction de l'évolution du niveau de remplissage de chaque conteneur, mesurée individuellement. La société est actuellement en recherche de capital pour financer son développement commercial. Elle vient de démarrer d'importants projets en France.

SYLVAIN LEMOFOUET ENAIRYS POWERTECH LIEU : LAUSANNE COLLABORATEURS : ND DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : SYLVAIN LEMOFOUET Enairys développe et commercialise des systèmes écologiques de Publicité

stockage d'énergie, basés sur sa technologie hydropneumatique. Ces solutions sont essentiellement destinées à améliorer l'efficacité énergétique des consommateurs et producteurs d'électricité et à faciliter l'exploitation de sources d'énergie renouvelables intermittentes telles que les sources éoliennes et photovoltaïques. La jeune start-up, qui a bouclé son premier tour de financement avec des investisseurs privés (qui ont investi 1 million de francs), vient également de signer un partenariat avec les Forces Motrices Bernoises pour l'implantation d'une installation-pilote sur le site de Mont-Soleil. Comme l’expliquait Sylvain Lemofouet, fondateur de l’entreprise, dans les colonnes de L’impartial, ce

projet donne «la possibilité de franchir un pas décisif vers la commercialisation de cette technologie de stockage. Au terme de cette phase-pilote, nous pourrons nous lancer dans la phase industrielle du projet, et développer des machines beaucoup plus puissantes, dont la durée de vie est trois fois supérieure à celle de batteries.»

NADIA PLATA EPTES LIEU : VEVEY COLLABORATEURS : ND DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : NADIA PLATA En 2009, Nadia Plata, 41 ans, se lance: elle fonde sa propre

entreprise. Eptes offre des services dans le domaine environnemental ainsi que du matériel et des instruments dans les domaines des arômes et de l'alimentaire. La technique développée permet de capturer les composés volatiles et moins volatiles, les particules et les gaz en une seule étape. La force de cette technologie réside dans sa capacité à capturer des composés complexes et à isoler individuellement des molécules par cryodistillation. «Cette année aura vu la consolidation des objectifs établis lors de la création de l'entreprise, explique la fondatrice et le développement de la deuxième génération d’instruments ainsi que l'élargissement du réseau de collaboration avec les universités et entreprise.» „


CLEANTECH 

miChael Dupertuis GeroCo LIEU : Martigny COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : MiChael dupertuis, VinCent balegno et eriC nussbauM Geroco développe et commercialise la solution Ecowizz, une solution web 2.0 permettant aux foyers et entreprises de mieux gérer leur consommation d'énergie. Ecowizz est composée de prises électriques intelligentes qui mesurent et agissent sur la consommation électrique (TV, machine à café, autre) et dont les informations sont transmises sur un compte web personnel sur lequel l'utilisateur pourra visualiser et agir sur sa consommation électrique tout en partageant des conseils avec d'autres membres et professionnels du domaine. Voilà pour la théorie. Ces derniers mois ont vu la commercialisation effective de l'offre Ecowizz aux privés, en Suisse mais aussi en Allemagne et en France.

JULIEN RION, CyRILLE BOINAy, ANDREAS BRüLhART, ChRISTIAN FISChER. Des fibres naturelles plus efficaces que l'alu. Et durables!

Photos: T.Parel et DR

Cyrille Boinay et Christian FisCher BComp

22

LIEU : Fribourg COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : Cyrille boinay, Christian FisCher, andreas brülhart et Julien rion Le développement durable continue d'inspirer les

nouveaux entrepreneurs romands. Bcomp est une jeune pousse spécialisée dans le développement de composites structurels à base de fibres naturelles. L’entreprise développe et vend des produits semi-finis durables de haute performance, qui permettent de remplacer des matériaux standards tels l'aluminium, les composites

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

à fibres de carbone ou de verre par des composites à fibres naturelles, ce qui rend les structures plus efficaces en termes de poids, résistance, rigidité, et amortissement. Les premiers produits de cette jeune pousse, soutenue par venture Kick, sont des tubes (tige à selle, bâton de ski, pagaie) ainsi que des noyaux de ski.

olivier sChneuwly Green laB LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : oliVier sChneuwly et barbara steudler Green Lab est un laboratoire d'intégration du développement durable pour les entreprises et les collectivités. «Faciliter le partage de savoir, comprendre les risques et les transformer en opportunités, créer des


CLEANTECH valeurs positives de rentabilité et d’humanité, agir pour le bien de tous, c’est ainsi que nous percevons le chemin vers le succès des défis environnementaux, éthiques et sociaux à venir», explique modestement Olivier Schneuwly, fondateur de l’entreprise. Ces prochains mois, Green Lab va lancer un «FaceBook de l'énergie et du climat», créé en collaboration avec 27 collectivités francosuisses pour un bassin de population de 3,5 millions d'habitants. Par ailleurs, la start-up a effectué un audit énergétique du parc informatique de la Ville de Lausanne. Ce qui devrait permettre d’économiser 60% d'énergie, si l'optimisation conseillée est réalisée. Ce qui est une autre histoire, comme disait Kipling.

françois randin Green motion LIEU : bussiGnY-près-Lausanne COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : christophe miLLet La mobilité écologique a le vent en poupe, même si les miracles promis (fuel cells, voitures électriques efficientes) ont un peu de mal à se concrétiser. Ce qui n’empêche pas la start-up lausannoise Green Motion d’anticiper le mouvement, en proposant le développement et la vente de systèmes de charge intelligente pour véhicules électriques, ainsi que le développement et l’exploitation de logiciels destinés aux opérateurs et aux utilisateurs de ces bornes. Ces derniers mois ont vu la signature d'un contrat de distribution pour la Grande-Bretagne

et l’installation des deux premières bornes au Dorset Olympic village. Autrement dit, les bornes conçues par Green Motion devraient équiper les infrastructures qui accueilleront les Jeux olympiques en 2012!

Guy Wolfens-

berGer Grove boats

LIEU : Yvonand COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Yvan Leuppi, andreas KindLimann et GuY WoLfensberGer Grove Boats conçoit, construit et commercialise des bateaux électro-solaires et hybrides destinés au transport de passagers. Ces navires sont destinés à une utilisation professionnelle pour des capacités allant jusqu'à 100 passagers. Ils disposent de propulsions propres, sans nuisances telles que le bruit, les odeurs ou les vibrations. Le savoir-faire de cette jeune pousse originale combine l’architecture navale au génie électrique incluant les motorisations hybrides (électro-solaire, pile à combustible, générateur diesel, etc.). Parallèlement, Grove Boats développe un bateau électro-solaire destiné au nettoyage de zones portuaires et de baignade.

andré droux hymexia

LIEU : GranGes COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : andré droux

Cette nouvelle entreprise développe, produit et vend des fosses de recyclage de neige et glace. C’est son premier produit de série et il vient d’être mis en vente. Parallèlement, elle est en cours de développement, avec l’EPFL, d'un système solaire-hydropneumatique de stockage et de restitution d'énergie sous forme d'impulsion.

daniele oppizzi iland Green technoloGies LIEU : neuchâteL COLLABORATEURS : nd DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : danieLe oppizzi Iland Green Technologies est une société neuchâteloise qui commercialise des génératrices solaires portables, des produits «Swiss Made». Ces kits de production d’électricité, avec leur batterie et leurs différents connecteurs, sont intégrés dans des tubes compacts facilement transportables allant de 0,5 kg à 12 kg. A l’intérieur des systèmes sont logés des panneaux solaires flexibles déroulables et de légers arceaux qui permettent le maintien du panneau de la manière la plus appropriée. Le système est installé en quelques secondes sans demande d’un montage spécifique, il suffit de le poser au soleil (il fonctionne également par temps nuageux) et il est directement prêt à l’emploi. Cette source d’énergie complètement autonome est capable d’éclairer toute une habitation, de faire fonctionner une pompe à eau ou de charger simultanément un ordinateur, un téléphone cellulaire, un

GPS ou tout autre appareil électrique comme un réfrigérateur par exemple. L’entreprise est toujours à la recherche d’investisseur, pour développer et commercialiser son produit.

Walter thut planet horizons

technoloGies

LIEU : sierre COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2005 CRÉÉE PAR : WaLter thut, eric vaLette et nicoLas massereY Planet Horizons Technologies est convaincu que les technologies cleantech sont l'avenir de notre société. «L’eau est l’élément fondamental de la vie et nous devons minimiser sa pollution avec des produits chimiques et toxiques, explique la startup valaisanne. Dans tous les pays, l’entretien des conduites d’eau est fondamental, mais les coûts induits sont de plus en plus importants. Par conséquent, seule une technologie durable et sans produits chimiques est à la fois efficace et rentable.» De fait, ces nouvelles technologies de traitement de l’eau peuvent résoudre des problèmes graves et récurrents. De plus, la nutrition et la qualité de l’eau potable peuvent être améliorées afin d’assurer une vie plus saine. Planet Horizons Technologies se veut centre de compétences dans les systèmes électromagnétiques de traitement d’eau, promettant une approche pragmatique combinée à des recherches en collaboration avec les universités, ce qui lui a permis de développer sa technologie propre, Aqua-4D. L’entreprise 

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

23


CLEANTECH

2011 difficile, à cause des révolutions arabes, l’Afrique du Nord étant un de ses principaux marchés.

Yves Loerincik Quantis LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 70 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : Yves Loerincik, ManueLe Margni, oLivier JoLLiet, DaMien Friot et sébastien HuMbert Quantis est un cabinet de conseil en analyse du cycle de vie (ACV) spécialisé dans l’accompagnement d’entreprises afin de mesurer, comprendre et gérer les impacts environnementaux de leurs produits, services et activités. Quantis est une entreprise internationale qui compte des bureaux aux EtatsUnis, au Canada, en Suisse et en France et qui emploie près de 70 personnes. Ce qui en fait un des plus beaux succès parmi la myriade de jeunes pousses romandes! Quantis offre des services de pointe dans les secteurs suivants: empreintes environnementales (indicateurs multiples incluant le carbone et l’eau), écoconception, chaîne d’approvisionnement durable et communications environnementales. Quantis fournit également un logiciel qui permet aux organisations d’évaluer, analyser et gérer leur empreinte environnementale avec facilité. Cette année, la start-up a d'ailleurs développé une nouvelle version de ce logiciel et elle a créé une banque de données pour aider les entreprises à gérer leurs impacts sur l'eau.

24

Laurent isoard signa-terre LIEU : genève COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : Laurent isoarD et oLivier ouziLou Signa-Terre propose des écosolutions pour le domaine bâti, dont des audits lors de la construction ou la rénovation d'immeubles. Autrement dit, cette start-up est une société d'ingénierie et de conseil, spécialisée dans l'analyse et la rénovation de bâtiment. «Rien que pour l’électricité, on peut arriver à des économies allant jusqu’à 20%», affirme Laurent Isoard, directeur de la jeune pousse, qui est également active dans la création et le développement de progiciels permettant l'analyse de parcs d'immeubles et l'établissement des priorités d'action à entreprendre.

nicoLas erbeau soL-air concept LIEU : orbe COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : nicoLas et sYLvia erbeau Spécialisée dans les énergies renouvelables et les économies d'énergies, Sol-Air Concept propose des conseils liés aux optimisations énergétiques pour le bâtiment. Avec ses six collaborateurs, la start-up est basée au Technopôle environnemental à Orbe. Ces derniers mois, l’entreprise a obtenu un don du Fonds Cogener

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

des Services Industriels genevois, comme soutien à son projet de recherche pour le développement d’une solution d'intégration de capteurs solaires pour sites historiques et classés. Des prototypes sont déjà en test. La start-up a aussi bénéficié du boom des commandes pour les installations solaires photovoltaïques, ce qui lui a permis d’ouvrir une succursale.

renaud de WatteviLLe sWiss Fresh Water LIEU : beLMont-sur-Lausanne COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : renauD De WatteviLLe, Jean François treYvauD Dans le secteur du développement durable, il y a des produits qui intéressent et d’autres qui enthousiasment. C’est le cas de l’appareil portable qui dessale l’eau de mer produit par cette jeune pousse vaudoise. Swiss Fresh Water a en effet créé «un système de dessalement d'eau saumâtre et d'eau de mer, low -ost et décentralisé, destiné au marché privé», autrement dit aux gens dont les ressources ne sont pas suffisantes pour se financer une usine de dessalement, soit à peu près tout le monde dans les pays les plus pauvres. «Cette machine simple, robuste et efficace, fournit jusqu'à 90 l/h d’eau potable à partir d’eau de mer ou d’eau saumâtre et peut fonctionner avec des panneaux solaires.» Actuellement, un projetpilote est en cours au Sénégal. Au vu de l’intérêt d’un tel produit, il est peu surprenant que Swiss Fresh Water ait reçu la bénédiction d’à peu

près tout ce qui compte en matière de soutien aux start-up en Suisse romande: Trophée PERL, Fondation FIT, SELT, etc.

Lucas girardet veLopass LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 9 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : Lucas girarDet Ce qui semblait totalement utopique il y a dix ans encore a envahi toutes les grandes villes d’Europe (avec plus ou moins de succès dans certaines grandes capitales, comme Paris, où les déprédations sont importantes): la mise à disposition de vélos publics en libre-service au sein de réseaux locaux, contre abonnement. C’est ce que fait cette jeune pousse qui possède à son actif la création de dix réseaux couvrant près de 30 villes, soit 900 vélos en circulation et 7000 abonnés. Ces derniers mois, Velopass a ouvert trois nouveaux réseaux comprenant vélos standards et vélos électriques sur La Côte (Nyon-Gland, 120 vélos, en partenariat public-privé avec les entreprises locales), Les Lacs (Estavayer-le-Lac, Morat, Avenches, Payerne,... 70 vélos) et Bulle (8huitvélos). Elle a aussi créé un réseau privé au CERN, et agrandi des réseaux existants. Parallèlement, pour résoudre le problème des abonnements, Velopass a intégré son service sur les cartes de crédit de Corner Bank, après l’avoir déjà fait avec les cartes d'étudiants de l'EPFL et des universités de Lausanne, Fribourg et Tessin. 

Photos: DR

 a connu cependant une année


MEDTECH Aleva: mieux traiter Parkinson Vanda Janka

L

e but est de conclure une alliance avec un des ténors de l’industrie dès que notre technologie aura atteint un point d'inflexion de valeur raisonnable, déclare Jean-Pierre Rosat, CEO d’Aleva Neurotherapeutics. A lui seul, le marché du Parkinson est devisé à quelque 600 millions de dollars. Il devrait atteindre les 2 milliards de dollars en 2016. Certains experts tablent même sur une croissance supérieure à 20% ces prochaines années. La stimulation profonde du cerveau (DBS) ne cesse par ailleurs d’étendre ses potentielles indications et pourrait bientôt concerner diverses maladies psychiatriques et autres troubles obsessionnels compulsifs.» Technologie. La technolo-

gie consiste à introduire de mini-électrodes délivrant des impulsions à haute fréquence au sein d’une zone cérébrale déterminée. Elle vise à inhiber certaines zones neuronales pour en modifier l’activité et contrôler les dysfonctionnements et les symptômes associés. Autant dire que

26

la DBS ouvre de nouveaux horizons à la neurochirurgie et fait désormais figure d’Eldorado dans le domaine des Medtech. Des mastodontes tels que Medtonic, Boston Scientific ou St. Jude Medical sont sur la brèche. «Pour l’heure toutefois, seule une poignée de start-up a investi ce secteur de recherche, souligne Jean-Pierre Rosat. Le marché est demandeur et les grands acteurs des technologies médicales sont en phase d’acquisition. Autant d’atouts pour Aleva qui dispose d’une longueur d’avance et d’une technologie unique.» Fondé par André Mercanzini, le spin-off de l’EPFL a décroché le Prix Venture 2008 quelques mois seulement après sa création. Son premier produit entamera la phase de tests cliniques d’ici à la fin de l’année. Menées au CHUV, les études porteront sur une cinquantaine de patients. Elles devraient conduire à l’obtention du marquage CE indispensable à la commercialisation européenne du dispositif. «Le directSTIM tend à améliorer la qualité des systèmes d’ores et déjà existants en réduisant notamment les effets secondaires associés à

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

la DBS. Seconde génération d’électrodes, ce type d’implant permet de mieux cibler les zones à traiter, tout en utilisant des plateformes technologiques et des procédures chirurgicales validées.» Aleva travaille d’ores et déjà au développement de deux lignes complémentaires de produits. Multi-directionnelle et peu traumatique, la première a pour objectif d’étendre le champ d’application de la DBS en agissant sur les régions plus reculées du cerveau profond. La seconde ambitionne de moduler les activités du cerveau cortical. Une gageure au stade actuel de la recherche. Serial enTrepreneur. «La

start-up dispose de quatre demandes de brevet d’invention qui ont de bonnes chances d’être validées, commente Jean-Pierre Rosat. Le segment des technologies médicales est moins contraignant que celui des biotechnologies et laisse envisager des perspectives de sortie non seulement plus rapides, mais aussi plus lucratives. Enfin, la structure est saine et correspond en tous points au profil d’entreprise dans laquelle je souhaitais m’engager.»

Jean-Pierre Rosat a rejoint Aleva en 2010 entraînant dans son sillage une poignée d’investisseurs convaincus. C’est qu’à 49 ans, le serial entrepreneur romand cumule les succès. De Cytion à Diaonoplex en passant par Apoxis ou picoDrill, il a activement participé à la création de nombreuses start-up et même vendu un projet au simple stade de concept. Il comptabilise près de 60 millions de francs de levée de fonds et affiche un taux de rentabilité global supérieur à 80%. De quoi stimuler la confiance. «Je bénéficie désormais d’un cercle de financiers privés qui me suivent volontiers dans mes projets, commente l’intéressé. Un soutien non négligeable qui a très rapidement permis de financer Aleva à hauteur de 2 millions de francs. A la fin août 2011, l’entreprise a décroché quelque 10 millions de francs lors de son premier tour de table officiel et compte désormais BioMedInvest, BB Biotech Venture III et Initiative Capital Romandie au nombre de ses investisseurs institutionnels. Forte de six collaborateurs, l’entreprise espère doubler ses effectifs d’ici à la fin de l’année.

Photo: T.Parel

Aleva développe des implants cérébraux destinés aux traitements des maladies neurodégénératrice telles que la maladie de Parkinson. Un marché qui attire les investisseurs. La start-up lausannoise vient de lever 10 millions de francs.


Profil

Jean-Pierre rosat aleva neurotheraPeutics LieU : Lausanne CoLLaBorateUrs : 6 Date De CrÉation : 2008 CrÉÉe Par : andré Mercanzini

Jean-Pierre rosat. «Aleva dispose d’une longueur d’avance sur la concurrence et et d’une technologie unique.».

Jean-Pierre Rosat achève son doctorat en immunologie dans un laboratoire de l’OMS à Lausanne puis effectue deux ans de recherche à Harvard.

Impliqué dans la création de la start-up américaine Vacctex, il est sensibilisé aux notions de capitalrisque et de recherche de fonds. Il a complété son parcours par un master en Management des technologies à l’EPFL. A l’exception de cinq années chez Apoxis, Jean-Pierre Rosat a consacré l’ensemble de sa carrière au démarrage et à la vente d’entreprises. Il compte huit projets à son actif.


Nicolas DuraND abioNic LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : nicoLas DuranD, iwan Märki et theo Lasser Abionic est une startup suisse active dans le développement de dispositifs de diagnostics biomédicaux. L’entreprise, spin-off de l'EPFL (encore une!) a mis au point un système basé sur la nanotechnologie qui rend superflus les grands appareils d’analyse onéreux. Sa première aplication sert à diagnostiquer les allergies, mais cette technologie pourra également servir à

détecter toutes sortes d’autres maladies, comme le cancer et les affections cardiaques. Le système développé par Abionic s’apparente à un laboratoire de poche, plus petit, mais aussi plus rapide et bien moins cher que les appareils d’analyse actuels. Grâce à cet appareil, les analyses de sang qui devaient être faites jusqu’à présent dans des laboratoires spécialisés pourront désormais être effectuées par les médecins, à leur cabinet. Les patients obtiendront le résultat immédiatement. Ces derniers mois, les premiers pré-tests cliniques ont été validés et un prototype fonctionnel a été réalisé. Par ailleurs, la jeune pousse a remporté son 11e prix, le fameux Prix Vigier.

berNarD De caNNière aNecova LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 8 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : Martin VeLasco et PascaL Mock L'entreprise est active dans le domaine de la procréation médicalement assistée. Elle a développé, avec l'aide de L'EPFL, un dispositif intra-utérin permettant de réaliser la fécondation et le développement des embryons dans l'environnement maternel au lieu de le faire in vitro dans un laboratoire. En clair, l’ovule fécondé par le spermatozoïde est mis pendant quelques jours dans

un incubateur avant d’être rapidement réimplanté dans l’utérus de la future mère. Comme l’explique le fondateur de la start-up, Pascal Mock, ce procédé permet de se passer des éprouvettes (dont les fameux «bébés-éprouvette» tiraient leur nom). Sur le papier, ce processus de procréation artificielle est très prometteur. L’entreprise a d’ailleurs été couronnée par de nombreux prix (et par de vraies réussites, puisqu’une quinzaine de bébés sont déjà nés grâce à cette technologie). En pratique, ce processus de procréation artificielle est compliqué à développer. Les ingénieurs d’Anecova y travaillent depuis huit ans. Mais les premiers modèles pour la commercialisation

Publicité

La qualité suisse, partout où vous irez. Le confort en voyage comme à la maison ? Rien de tel qu’un service attentionné, et le sérieux typiquement Suisse. Choisissez votre destination parmi 27 villes au départ de Genève en contactant votre agence de voyages ou allez sur swiss.com

Genève – Londres : jusqu‘ à 12 vols par jour SWISS.COM

Photos: S. Canepa et DR

MEDTECH


MEDTECH approchent. Ils devraient arriver dans deux ou trois ans.

Gilles Bos Anteis LIEU : Plan-les-Ouates COLLABORATEURS : 150 DATE DE CRÉATION : 2003 CRÉÉE PAR : Gilles BOs, silvia scherer,Olivier BenOit,saBrina DuquesnOy, Gilles DelecrOix et stéPhane MenDras Voilà l’exemple d’une startup romande qui connaît un vrai succès. Avec 150 collaborateurs, Anteis estime désormais être le no 3 mondial de la dermatologie esthétique. L’entreprise

genevoise est spécialisée dans le développement, la fabrication et la distribution de dispositifs médicaux injectables, en dermatologie esthétique notamment mais aussi en ophtalmologie et rhumatologie. En début d’année dernière, un accord signé avec SanofiAventis s’est concrétisé par le lancement de produits dans le monde entier, à l’exception des Etats-Unis. Gilles Bos, cofondateur de l’entreprise, n’entend pas s’arrêter là. Il nous assurait l’année dernière vouloir atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions de francs en 2013. Pour cette année, Anteis a lancé un nouveau produit visco-antalgique pour le traitement de l'arthrose du genou et un

gel injectable et résorbable dédié à la restauration et à l'augmentation des volumes du visage. Par ailleurs, la start-up a reçu le Frost & Sullivan 2011 European New Product Innovation Award dans la catégorie des Aesthetic Fillers.

JAime GArciA et FABiAn Wyss crisAlix LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 35 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : JaiMe Garcia et FaBian Wyss On connaissait les simulateurs 3D pour visualiser une nouvelle coupe de cheveux, ou certains

vêtements achetés sur Internet. Crisalix a poussé une application semblable dans un autre domaine: la chirurgie plastique, en produisant le premier simulateur 3D basé sur les propriétés physiques du corps. Ce qui va permettre à un patient de, par exemple, visualiser en quelques secondes son nouveau nez… ou sa nouvelle poitrine. Au vu de l’importance du secteur de la chirurgie esthétique, un tel produit pourrait rapidement faire fureur. Plus intéressant pour les chirurgiens, et contrairement aux solutions déjà existantes sur le marché, ce logiciel de la jeune pousse suisse ne nécessite aucune installation ni aucune maintenance: une connexion internet suffit. 


MEDTECH  Ces derniers mois, Crisalix a

poursuivi le développement de la version commerciale de son logiciel et a continué de recruter de nouveaux clients sur les cinq continents (la start-up assure avoir déjà des clients dans 35 pays). Au vu de l’intérêt du produit, l’entreprise a déjà réussi à lever 1,5 million de francs, grâce au soutien de la CTI, des promotions économiques romandes et de la Banque Cantonale Vaudoise.

marc Kaplun Doc in The ciTy LIEU : Genève COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : MarC Kaplun Voilà une application intéressante : Doc in the City est une plateforme d'orientation et de prise de rendez-vous médicaux

à l'intention notamment des expatriés et des gens de passage à Genève. «Un réseau de plus de 100 spécialistes médicaux et paramédicaux réputé sur l'espace genevois nous permet, dans des délais extrêmement brefs, de répondre à l'ensemble des besoins de nos patients, expliquent le fondateur de l’entreprise. Ainsi, nous pouvons assurer un rendezvous dans la journée ou

deux jours maximum pour un généraliste et cinq jours ouvrables pour un spécialiste. L’intérêt de cette solution repose sur la gratuité des services pour les patients (en fait, ce sont les assurances qui paient ce service), une tarification transparente et claire.» Cette année, la jeune pousse, coachée par Genilem et qui ne recourt qu’à de l’autofinancement, a fêté ses 6000 consultations, ce qui lui a permis d’accroître son réseau.

DaviD ouanounou lehayim

CÉCILE ET ThIERRy DUvANEL. Ils développent un diagnostic pour l'intolérance au gluten

Thierry Duvanel augurix DiagnosTics LIEU : Monthey COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : CéCile et thierry Duvanel Augurix développe un diagnostic pour l’intolérance au gluten. Cette maladie

30

touche plus d'une personne sur 100 dans le monde, mais actuellement seulement une sur 5000 est diagnostiquée. Un test rapide et peu onéreux permet un dépistage précoce, qui évite des conséquences lourdes, tant pour le confort personnel que du point de vue financier. Ces derniers mois, la jeune pousse a emménagé

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

dans ses nouveaux laboratoires à Monthey. Elle a également finalisé un tour de financement complémentaire. Plus important peut-être, elle a conclu un accord de distribution complémentaire pour l’Union européenne et un nouvel accord de distribution pour les EtatsUnis.

Voici une petite société assez particulière, qui a trouvé une niche minuscule mais vraiment originale. Preuve qu'il suffit parfois d'une bonne idée. Elle est née d’une rencontre entre quelques passionnés de bons vins, soucieux de faire découvrir avec succès des crus Kosher d’exception aux plus sceptiques… «Ce qui fait que quiconque se met en quête d’un vin Kosher de qualité, arrive tôt ou tard chez nous», assure l’entreprise. «Nous avons un contact direct avec les vignerons et nous nous positionnons comme importateur et distributeur direct. Ce choix garantit les prix les plus bas du marché.» Lehayim est l'équivalent de «santé!» en hébreu. Et comme le vin, c’est la santé, nous classons cette jeune pousse inclassable dans la catégorie «Medtech».

Photo: T. Parel et DR

LIEU : Genève COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : DaviD ouanounou


MEDTECH Shokoufeh NilforouShaN MediStri

LIEU : DomDiDier COLLABORATEURS : 25 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : Shokoufeh NilforouShaN «Passer son 5e anniversaire est un événement un peu spécial pour une jeune entreprise, cela signifie que nos racines sont solides, que nos activités sont reconnues, que nos équipes sont fidèles et nos clients loyaux», explique Shokoufeh Nilforoushan, directrice et fondatrice de cette start-up spécialisée dans la stérilisation des produits médicaux. Une stérilisation qu’elle réalise dans son propre laboratoire. Medistri réalise aussi l'emballage et la distribution de produits médicaux. Pour Medistri, qui a été fondée en 2006 avec un capital de 0,5 million de francs, augmenté ensuite à 2,5 millions, l’année 2010 a aussi été celle du break even et Shokoufeh Nilforoushan est convaincue que 2011 se soldera par un bénéfice. «En fait, nos ventes croissent de 25% par an. Nous devons en partie notre succès à nos clients, qui paient rapidement leurs factures, ce qui résout les problèmes de trésorerie que connaissent bien des start-up et au soutien de deux grandes banques. Je tiens à les remercier.»

didier VaNbeNedeN Mobileat LIEU : orbe COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : DiDier VaNbeNeDeN et JeaN-michel ratte

Dans le domaine de la santé, on parle beaucoup de technologies, mais les niches les plus intéressantes sont aussi ailleurs, par exemple dans le contrôle de l’obésité. Il n’est qu’à voir le nombre de régimes qui se développent chaque année, et le chiffre d’affaires généré par ce secteur. C’est dans ce domaine que s’active Mobileat, dont le but est de permettre aux personnes souffrant de déséquilibre alimentaire de reprendre le contrôle de leur nutrition. Pour ce faire, la jeune pousse a développé différents outils, dont L'Ily, un plateaurepas à compartiments pour apprendre à gérer les quantités d'aliments que nous consommons chaque jour. Un plateau qui vient d’ailleurs d’être commercialisé.

Michel lacroix orthoglobal LIEU : reNeNS COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : michel lacroix Cette start-up est née d’une constatation: l’orthopédie dento-faciale se situe à un carrefour où convergent jusqu’à 13 spécialités médicales, ce qui fait que la situation, pour les patients, n’évolue pas. «Elle reste bloquée à cette frontière entre domaine médical et domaine dentaire, où le palais joue le rôle symbolique d’un no man’s land  infranchissable» explique la docteur Michel Lacroix. Et pourtant, la question est d’importance: «La ventilation nasale

correcte est fondamentale pour une morphologie faciale harmonieuse. A l’inverse: tous les gens qui respirent mal par le nez ont les dents de travers.» partant de cette constatation, sa start-up veut promouvoir l'essor des stratégies thérapeutiques précoces (avant 6 ans) en orthodontie, avec la mise en place d'une organisation centralisée sécurisante pour les femmes thérapeutes en orthodontie pédiatrique. Et le lancement d'articles de prévention précoce grand public, comme, par exemple, une lolette thérapeutique.

JaSoN loVeridge ParVuluS SuiSSe LIEU : loNay COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : JaSoN loVeriDge La société est toute jeune, elle a été fondée en mars de cette année. Mais elle a déjà reçu l’appui d’une investisseur prestigieux, la compagnie Edmond de Rothschild Investment Partners, qui a misé près de 3 millions de francs dans Parvulus Suisse. Une entreprise dirigée par Jason Loveridge, qui est un véritable serial entrepreneur: ce docteur a déjà investi dans 24 jeunes pousses, en Europe, aux Etats-Unis et en Israël. Parvulus Suisse veut commercialiser un dispositif médical développé par le professeur Afksendyios Kalangos des Hôpitaux universitaires de Genève, un anneau d’annuloplastie (qui permet la réparation de la valve cardiaque). Plusieurs anneaux existent déjà, certes, mais celui commercialisé par Parvulus Suisse est le premier à pouvoir être utilisé chez

les enfants. Un anneau qui, depuis 2005, a déjà été utilisé par plusieurs chirurgiens, dans plus de 20 pays, sur plus de 2000 enfants.

Marc rockliNger PowerSeNS LIEU : PlaN-leS-ouateS COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : marc rockliNger Le secteur de la santé est lui aussi un grand générateur de start-up. A l’exemple de Powersens, qui développe et commercialise des semelles électroniques intelligentes pour la prévention et le traitement des traumatologies orthopédiques. Des semelles qui ne laissent pas indifférentes des institutions comme l’IMD, à Lausanne, qui a nominé Powersens parmi les vainqueurs de son concours annuel de start-up, ou les médecins, puisque la jeune pousse a obtenu un prix à la dernière conférence internationale de la prévention et du contrôle des infections, qui s’est tenue à Genève.

cédric faVre rehaxoNe LIEU : Sierre COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : céDric faVre, JoSePh ecabert, fréDéric la Sala et rebeca Walicki RehaxOne a pour but «de soulager la douleur des patients à l'aide de produits répondant aux besoins

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

 31


MEDTECH

simplifiant la vie.» Voilà qui va plaire à tous ceux qui redoutent le passage dans un hôpital! Jusqu'à ce jour, RehaxOne s'est concentré sur le Vibradol, un générateur de vibrations mécaniques. Cet outil thérapeutique utilisé en rééducation sensitive traite les névralgies, les névromes, voire les tendinites. A l'aide de vibrations mécaniques transcutanées, il permet de stimuler et régénérer des nerfs lésés qui se trouvent sous la peau. A ce jour, plus de 150 Vibradol sont en fonction en Suisse et à l'étranger, principalement utilisés dans des hôpitaux et dans des cliniques de réadaptation et de rééducation. RehaxOne avait été nominée au Prix de Vigier 2010. La création de la société a été entièrement financée par l'apport de 21 000 francs des associés. Une augmentation de capital à 100 000 francs a été réalisée en mars 2011, pour transformer la jeune pousse en société anonyme.

Rémi ChaRRieR SteReotoolS LIEU : EcublEns COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : Rémi chaRRiER, JEan-PhiliPPE ThiRan, claudio Pollo, david haag ET hEnRi monin C’est grâce aux compétences d’une équipe pluridisciplinaire (un neurochirurgien, un professeur en traitement d’images, un ingénieur en technologie médicale) que la start-up a développé le

32

premier guide miniature et hautement précis pour la neurochirurgie peu invasive. Plus de 100 000 opérations de neurochirurgie sont effectuées en Europe pour diagnostiquer, par exemple, des tumeurs ou des troubles moteurs. Les interventions chirurgicales s’effectuent par des stimulateurs cérébraux profonds, puis par l’insertion d’électrodes en des zones anatomiques spécifiques et par la stimulation des neurones adjacents. Si cette technologie a fait ses preuves, elle est, tant pour le patient que pour le praticien, peu confortable. Le produit de la jeune pousse vaudoise, d’un design léger, donne un confort sans précédent au patient et de grands avantages technologiques pour le médecin. Il permet des procédures de diagnostic et de thérapie adaptées à l’implantation de stimulateurs cérébraux profonds et IRM compatibles. Le produit est encore au stade du développement mais cette année, des tests sur cadavres humains ont été effectués. StereoTools est également en train de finaliser un dossier pour effectuer des essais cliniques pilotes au sein du CHUV-Lausanne.

luCa augSbuRgeR StRokelab LIEU : gEnèvE COLLABORATEUR : 1 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : luca augsbuRgER D’après Luca Augsburger, des milliers de gens sont de potentielles victimes de la rupture d’un anévrisme cérébral, sans le savoir. Pour rappel (à tous ceux qui n’ont pas fait d’études de

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

médecine), un anévrisme est une dilatation localisée de la paroi d'une artère. La rupture ce cet anévrisme représente environ 10% des accidents vasculaires cérébraux. Lorsqu'elle survient subitement, la mort est souvent inévitable. Ce que propose StrokeLab, c’est d’analyser ce risque et de détecter chez les patients les anévrismes avant qu’ils ne rompent. Comme l’expliquait Luca Augsburger dans les colonnes du Temps, «Nous reconstruisons cet anévrisme en trois dimensions à partir d’images radiologiques. Puis, grâce à un logiciel – développé par la société américaine Ansys – nous simulons numériquement les tissus et analysons le flux sanguin dans les artères du cerveau.» Au final, les résultats de cette simulation numérique permettent au médecin de poser un meilleur diagnostic. Et d’éviter, si tout va bien, de mauvaises surprises à son patient.

CédRiC ehmann teChPlantS LIEU : glovEliER DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : 5 fondaTEuRs TechPlants n’a été créée que l’année dernière, mais elle développe une technologie que ses fondateurs ont acquise depuis quinze ans, dans le domaine de l'implantologie céramique dentaire. La start-up est donc spécialisée dans la fabrication de ces céramiques, mais ce qui est vraiment intéressant, c'est que ses fondateurs viennent de l’horlogerie de

luxe. «Dans ce secteur, les obligations de précision, la qualité de la finition sont très similaires à ce qui est demandé dans le secteur médical», expliquent-ils. Une nouvelle start-up qui prouve que, pour les soustraitants horlogers de l’Arc jurassien, le domaine médical est une source importante de diversification.

SeRge gRiSaRd VigiSenSe LIEU : gEnèvE COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : sERgE gRisaRd Vigisense est une société spécialisée dans la technologie de monitoring sans fil. Elle a développé une expertise dans l'analyse du suivi de la localisation, des activités et des comportements des résidents d'EMS et de cliniques, pour une prise en charge plus efficace et plus économique. Son produitphare aide à préserver plus longtemps l'indépendance des personnes touchées par Alzheimer et d'autres troubles cognitifs, et à rassurer leurs proches, un domaine où la demande est en croissance constante. Créée à Genève, Vigisense a aussi des bureaux en France et ses activités commerciales s'étendent sur plusieurs pays d'Europe. Ces derniers mois ont vu le lancement du produit en Suisse et sur le continent ainsi que la création d’une succursale française. Parallèlement, Vigisense a lancé le développement d'une nouvelle ligne de systèmes d'accompagnement pour Alzheimer. 

Photos: DR

des thérapeutes en leur


BiotEch Epithelix: une alternative à l’expérimentation animale Vanda Janka

F

ondée par quatre chercheurs de l’Université de Genève en mars 2006, Epithelix est fière de son indépendance. «L’entreprise fait figure d’exception dans le paysage de la biotechnologie, souligne son directeur opérationnel, Samuel Constant. L a ncée avec des fonds propres, elle s’est rapidement autofinancée grâce à la commercialisation de ses produits et aux accords de recherche conclus avec les laboratoires pharmaceutiques.» Et l’on ne change pas une formule qui gagne. Epithelix réalise toujours la moitié de son chiffre d’affaires via son offre de service de ciblage et de tests de molécules. La seconde partie de ses revenus est assurée par la vente de tissus humains reconstitués in vitro. «Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans la culture de peau, observe Samuel Constant. Nous nous démarquons en travaillant exclusivement sur les cellules respiratoires. Nos cultures participent à

34

la recherche de nouveaux médicaments et permettent d’effectuer des tests sur diverses pathologies telles que l’asthme, la mucoviscidose, les cancers des voies respiratoires et autres infections virales ou bactériennes. La technologie offre par ailleurs une alternative confirmée à l’expérimentation animale.» Marché. Epithelix ne se connaît qu’un concurrent direct. La durée de vie des cellules respiratoires produites par la société américaine Mattek n’excède toutefois pas la quinzaine de jours. Les tissus mis au point par la start-up genevoise, eux, peuvent être maintenus en culture durant plus de douze mois et autorisent une analyse des composés et des études de toxicité sur le long terme. Un avantage de taille qui n’est pourtant protégé par aucun titre de propriété intellectuelle. «Notre technologie est essentiellement basée sur le savoirfaire, commente Samuel Constant. Le dépôt d’une demande de brevet nous

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

aurait contraints à dévoiler une partie du procédé et à fournir de précieuses pistes de recherche à la concurrence.» Le secret est d’autant plus jalousement gardé que les tissus d’Epithelix présentent de nouveaux accès de développement prometteurs. Après avoir convaincu les acteurs de l’industrie pharmaceutique, chimique et cosmétique, ils pourraient bientôt s’avérer indispensables à la validation d’une vaste gamme de produits. PersPectives. Entrée en

vigueur en 2007, la législation européenne sur les substances chimiques oblige en effet les industries à démontrer l’innocuité de leurs composés. Conformément à la REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restrictions of Chemicals), ces substances doivent désormais être dûment testées avant leur mise sur le marché. Un sésame pour Epithelix qui travaille à l’élaboration d’une batterie d’analyses destinées à mesurer leurs potentiels impacts sur le système respiratoire.

«Pour que nos méthodes soient utilisées dans un contexte régulatoire, en lieu et place de l’expérimentation animale, nous devons au préalable décrocher l'homologation de l’ECVAM, le Centre européen pour la validation de méthodes alternatives, explique Samuel Constant. Le processus est aussi long que réglementé, mais notre approche a gagné en crédibilité auprès des scientifiques et nous disposons d’une solide expérience en matière d’évaluation de la toxicité des composants.» Les premières validations devraient intervenir d’ici à deux ans. L’obtention d’une homologation européenne fournirait un axe de croissance de premier ordre à la jeune pousse genevoise. Dans l’intervalle, Epithelix se concentre sur son savoirfaire et injecte chaque année l’entier de son bénéfice dans la recherche et développement. Un investissement de l’ordre d’un million de francs qui contribue à alimenter la créativité de ses huit collaborateurs.

Photo: T.Parel

La start-up fournit des tissus humains reconstitués in vitro. Spécialisée dans les maladies respiratoires, la société genevoise recrute ses clients dans l’industrie pharmaceutique, chimique et cosmétique. Le marché potentiel est énorme.


Profil

EpithElix lieu : Plan-les-Ouates CollaBoRateuRS : 7 date de CRÉation : 2006 CRÉÉe PaR : ludOvic WisznieWski, sOng Huang, Jean-Paul derOuette et samuel cOnstant Née chez Eclosion, l’incubateur genevois dédié aux biotechnologies, Epithelix est installée dans le Centre de technologies nouvelles

(CTN) à Plan-les-Ouates. Pour l’heure, la jeune pousse réalise 65% de son chiffre d’affaires en Europe. En 2010, la startup s’est dotée d’un distributeur au Japon. Le marché américain représente déjà 30% de ses ventes. Prochaine étape: développer un solide réseau de distribution non seulement aux Etats-Unis mais aussi en Inde et en Chine.

Song Huang, Samuel ConStant et ludoviC WiSznieWSki. Pour ne rien dévoiler à la concurrence, ils préfèrent ne pas breveter leur technologie.

PME Magazine / hors-série - novembre 2010

35


BIOTECH

LIEU : Plan-les-Ouates COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : PaOlO BOtti C’est un marché au potentiel énorme, dont on parle depuis longtemps, mais qui a quand même un peu de peine à se concrétiser: une nouvelle manière de faire passer les médicaments dans diverses parties du corps, dont le sang, avec une méthode moins invasive que les aiguilles, par exemple. C’est dans ce domaine que travaille ArisGen. La jeune pousse développe des méthodes pour rendre plus efficaces certains peptides et certaines protéines délivrés par voie orale. Pour l’instant, les tests ont été effectués avec succès avec trois différents peptides, dont un qui devait entrer dans le sang. La start-up assure aussi qu’elle a signé des accords avec trois grandes compagnies pharma, intéressées par ses recherches. Mais elle n’en donne pas les noms, même si celui de Roche circule dans les médias.

rudi Pauwels Biocartis sa LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 80 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : Rudi Pauwels, nadeR dOnzel, PhiliPPe Renaud L’année a commencé en fanfare pour Biocartis, une des start-up les plus prometteuses de la région, installée au Parc scientifique de l’EPFL. Elle développe

36

Pierre-Jean wiPff excellness Biotech LIEU : ecuBlens COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : PieRRe-Jean wiPff, BORis hinz, MaRc-alain langel ExCellness Biotech développe, produit et vend des surfaces de culture de cellules dont les propriétés physiques (viscoélasticité) sont sur mesure pour optimiser la croissance cellulaire. L’année dernière, cette jeune pousse a obtenu près de 1 million de francs de financement pour soutenir la recherche et le développement de son produit et a embauché trois

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

collaborateurs. Elle est à la recherche de plusieurs autres millions pour poursuivre ses activités.

françois curtin geneuro LIEU : Plan-les-Ouates COLLABORATEURS : 15 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : heRvé PeRROn Commençons par la définition technique: «GeNeuro développe des traitements, en particulier des anticorps monoclonaux ciblant des rétrovirus endogènes humains, qui sont impliqués dans des maladies neurodégénératives.» Pour ceux qui n’ont pas fait médecine, la start-up genevoise est en train de finaliser le développement préclinique d’un anticorps monoclonal pour la sclérose en plaques après l’obtention d’un avis favorable des autorités réglementaires allemandes. Cet anticorps a été testé pour la première fois chez l’humain en 2011. Si le traitement est efficace, c’est un marché énorme qui attend l’entreprise. Affaire à suivre.

ursula ney genKyotex LIEU : Plan-les-Ouates COLLABORATEURS : 14 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : PlusieuRs investisseuRs

Genkyotex développe des médicaments contre les maladies dégénératives liées à l'âge, via une nouvelle voie thérapeutique. L'originalité de l'approche est due à la focalisation sur les enzymes appelées NADPH oxydases

(NOX). Des molécules qui vont bientôt être testées sur l'être humain. Le financement, soit 18 millions de francs (sur un total de 27 millions de francs d'ores et déjà levés par la start-up genevoise depuis ses débuts), de ces essais cliniques a été trouvé par Edmond de Rothschild Investment Partners. Les NOX ont le potentiel d'intervenir dans le traitement de maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, neuro-dégénératives et pulmonaires. Parallèlement à cette nouvelle levée de fonds (troisième tour de financement), la société a annoncé cette année la nomination d'Ursula Ney, précédemment directrice des opérations d'Antisoma et responsable du développement chez Celltech, au poste de PDG. Un nouveau conseil d'administration a également été élu, avec à sa tête Ernest Loumaye, PDG de Preglem.

samuel ngouontcheu helvedis Pharma LIEU : deléMOnt COLLABORATEUR : 1 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : saMuel ngOuOntcheu Helvedis Pharma distribue des médicaments suisses, à des prix abordables en Afrique subsaharienne, pour combattre les maladies non infectieuses. Samuel Ngouontcheu, créateur de Helvedis, est un Jurassien d’origine camerounaise. Il possède une formation de pharmacien et dispose d’une longue expérience dans l’industrie pharmaceutique suisse où

Photos: DR

Paolo Botti arisgen

une plateforme de diagnostic permettant de déceler de nombreuses maladies de manière très précoce. En janvier, l’entreprise annonçait un partenariat avec une filiale du groupe Johnson & Johnson pour développer les essais sur la plateforme de diagnostic de Biocartis dans les domaines de la neurologie et de la virologie. Le montant de l’investissement n’a pas été donné, mais on sait que différents groupes pharma, dont le valaisan Debiopharm, ont déjà misé plus de 60 millions de francs dans la start-up vaudoise. En parallèle, les effectifs de l’entreprise ont presque quadruplé en une année, signe de ses ambitions. Notez que les deux fondateurs de la jeune pousse, Rudi Pauwels et Nader Donzel, avaient déjà chacun créé leur propre startup avant de se lancer dans cette aventure. Nulle doute que l’expérience accumulée les aide aujourd’hui.


BIOTECH il a occupé des fonctions opérationnelles et de direction. Aujourd’hui, 80% de la population africaine est affectée par ces maladies non infectieuses, sans avoir accès à des traitements appropriés en raison de leur rareté et des prix très élevés. En proposant des médicaments génériques fabriqués en Suisse, à des prix très attractifs grâce à des partenariats conclus avec des grands groupes pharmaceutiques et un processus logistique optimisé, Helvedis Pharma a pour vision d’améliorer la qualité de vie de millions d’Africains. Cette jeune pousse est soutenue par Genilem.

Eric WarE LEs GLoops c/°rEbELL Drink LIEU : Lonay COLLABORATEURS : 1 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Eric WarE C’est plutôt un concept qu’une véritable start-up. Du moins pour l’instant. Mais l’idée est amusante: l’entreprise développe et commercialise une nouvelle gamme de produits de consommation: Les Gloops. Les Gloops sont des shots bien-être qui se boivent en trois «gloops» et apportent pour la journée les bienfaits revitalisants des fruits. Autrement dit, selon son fondateur, son «Gloops Vita Max» apporte en un shot simple, rapide et efficace le nécessaire en vitamines pour la journée. Pour l’entreprise, encore financée par des capitaux propres, cette année 2011 a été passée à développer la gamme Gloops et à négocier l’intégration de cette gamme chez Manor, ce qui devrait

être le cas, si tout se passe bien, à l'heure où vous lirez ces lignes.

piErrE ravussin LasErix LIEU : nEuchâtEL COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : PiErrE ravussin En 2002, Pierre Ravussin, pionnier des lasers en Suisse, constate qu'il manque sur le marché un laser bon marché à usage vétérinaire. Les chevaux de course, par exemple, finissent souvent par boiter et souffrir à cause de l'arthrose. Après des années de recherche, la composition du cartilage des chevaux rendant difficile l’intervention par laser, l'ingénieur EPFL trouve la solution, la brevète et fonde son entreprise (sa troisième!), qui est logée par le Parc scientifique et technologique neuchâtelois Neode. Aujourd’hui, le serial entrepreneur, qui a dépassé la septantaine, continue de développer son laser (qui devrait pouvoir être aussi utilisé hors du domaine vétérinaire) et d’effectuer des tests sur chevaux. La jeune pousse, dont les actifs s’élèvent à 325 000 francs est la propriété à 90% de Pierre Ravussin.

nEurix

samuEL constant Et mathurin baquié

LIEU : PLan-LEs-ouatEs COLLABORATEURS : 2 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : KarL-hEinz KrausE

Neurix est une entreprise de biotechnologies qui développe, produit et vend des tissus in vitro en trois dimensions dérivés de cellules souches humaines. En complément de cette technologie, Neurix propose à l’industrie pharmaceutique, cosmétique et chimique des services pour accélérer, d’une part, le développement de molécules thérapeutiques et, d’autre part, la détection d’effets neurotoxiques potentiels de composés chimiques. En fin de compte, les produits et services Neurix représentent une alternative de première qualité aux technologies actuellement sur le marché en offrant la possibilité de tests in vitro sur une plateforme 3D reproduisant les caractéristiques du tissu neural humain.

phiLippE mEuWLy pharmaLp LIEU : vErcorin COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : PhiLiPPE MEuWLy Et MariE-cLaudE Grobéty MEuWLy Pharmalp travaille dans le domaine des produits naturels de santé féminine et du développement de nouveaux produits basés sur l'exploitation de plantes médicinales alpines. Cette toute jeune pousse cherche à développer et offrir des solutions thérapeutiques basées dans les domaines uro-gynécologie, gastroenterologie et dermatologie. Elle vient d’être acceptée en phase d'incubation auprès de The Ark en Valais.

Elle est encore à la recherche de fonds.

christophE mas, FréDéric Lajaunias phistEm LIEU : GEnèvE COLLABORATEURS : nd DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : christoPhE Mas, Frédéric Lajaunias, PascaL LonGchaMP Et ariEL ruiz i aLtaba Pour faire simple, Phistem veut en finir avec le cancer. Cette start-up travaille en effet dans l’identification et le développement de médicaments éliminant les cellules souches cancéreuses pour le traitement du cancer. Un objectif assez ambitieux. On ne peut qu’espérer que l’entreprise, créée par un professeur de médecine de l’Université de Genève réussisse. Pour l’instant, le développement se poursuit et la phase consacrée aux essais cliniques n’est pas encore programmée.

coLin sanctuary qGELL LIEU : LausannE COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : coLin sanctuary Les demandes de nouveaux produits de la part de l’industrie pharma semblent infinies. Ce qui permet à des petites entreprises comme QGell de se faire une place au soleil. Cette start-up lausannoise développe et commercialise un gel permettant la culture de cellules en 3D, qui compte déjà plus de 240 clients, «dix fois

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

 37


BIOTECH  plus que ce que nous

avions prévu», assure Colin Sanctuary, fondateur et directeur. Fort de ce succès, la jeune pousse, sélectionnée par Venturelab comme une des plus prometteuses de Suisse, cherche maintenant de nouvelles lignes de produits.

ahmeD BouziDi Vaxeal

DANIEL LEUTENEggER & VIRgINIE CLÉmENT-SChATLO. La jeune pousse genevoise est une des nombreuses start-up romandes à se battre contre le cancer.

Daniel leutenegger Stemergie Biotechnology LIEU : Genève COLLABORATEURS : 8 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : virGinie ClémentSChatlo, ivan radovanoviC, daniel leuteneGGer, deniS marino et didier Coquoz Stemergie est une société de biotechnologie qui développe des traitements et des diagnostics contre le

38

cancer, particulièrement contre les cellules souches cancéreuses, supposées être à l'origine de la tumeur. La spin-off de l'Université de Genève est basée sur une technologie propriétaire qui permet l'identification et la culture des cellules souches cancéreuses du cerveau. Stemergie, qui poursuit le développement de ses produits, a levé cette année 1,8 million de francs auprès d'investisseurs privés.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

En parallèle de cette levée de fonds qui permettra de préparer les premières phases précliniques, Virginie Clément Schatlo et Daniel Leutenegger, ses deux cofondateurs, ont annoncé l'arrivée de Kees Lucas, ancien membre de la direction de Biogen Idec, en tant que conseiller et administrateur. Si tout va bien, indique la jeune pousse, les premières molécules entreront en phase clinique en 2013.

Vaxeal et ses partenaires académiques suisses et français développent une nouvelle génération brevetée de vaccins thérapeutiques utilisant des peptides de synthèse dirigés contre plusieurs cancers et maladies infectieuses, prioritairement les cancers urologiques, l'Hépatite C et la Malaria. Pour ce faire, la jeune pousse a fédéré plusieurs plateformes technologiques lui permettant de développer ses vaccins de l'identification de nouveaux antigènes pertinents jusqu'à l'enregistrement de ses produits auprès des autorités sanitaires. Les premiers vaccins thérapeutiques entreront en phase clinique au début 2013. Par ailleurs, le groupe Mutual Trust et le Commissariat à l'énergie atomique (France) ont acquis respectivement 20% et 15% de la société. Enfin, Vaxeal boucle actuellement un premier gros financement de plusieurs millions de francs auprès d'investisseurs institutionnels et privés. 

Photos: Th. Parel et DR

LIEU : vevey COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : ahmed Bouzidi


Annonce

LEM SA utilise des solutions novatrices pour une gestion précise et centralisée de ses liquidités Bernard Schopfer

L’entreprise LEM SA, basée à Plan-les-Ouates dans le canton de Genève, est leader mondial dans le domaine des systèmes de mesure des paramètres électriques, avec 50% de parts de marché. L’entreprise produit notamment des capteurs de courant et de tension utilisés dans l’industrie, la traction, l’énergie et l’automobile. Forte de 1300 employés et cotée à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange) depuis 1986, LEM SA encaisse – à l’image de nombreuses entreprises helvétiques – des factures en euros et en livres sterling. Mais aussi en dollars, en roubles, en yuans et en d’autres monnaies. Autant d’entités territoriales mais aussi juridiques qui rendent la gestion des liquidités complexe et induisent un manque de visibilité à court terme et donc des complications au niveau de la trésorerie. «Il y a encore deux ans, nous avions quinze comptes bancaires européens différents, correspondant à autant de cadres juridiques», explique Julius Renk, le CFO de l’entreprise. «C’était très complexe à maîtriser, et il était devenu évident que nous devions adopter une nouvelle solution pour gérer nos liquidités.» Le défi de l’entreprise et de son CFO est alors de trouver une entité unique permettant de concentrer en un seul lieu ses flux de trésorerie, mais aussi de bénéficier en tout temps d’une visibilité optimale de ses liquidités, tout en restant proche de ses clients. Afin de répondre à cette demande, UBS – banque avec laquelle LEM SA collabore depuis ses débuts en 1972 – lui présente l’UBS EUR Gateway Account. Cette nouvelle solution de gestion des liquidités offre la visibilité et la transparence voulues tout en ouvrant des perspectives de placement intéressantes: autant utiliser les liquidités disponibles à bon escient! Les UBS Gateway Accounts sont destinés aux entreprises qui effectuent des paiements ou reçoivent des entrées en euros et/ou en livres sterling, aux conditions appliquées à l’intérieur des pays concernés par ces monnaies (zone euro ou Royaume-Uni). Ces solutions s’intègrent facilement aux systèmes de comptabilité de l’entreprise, et permettent de bénéficier, depuis la Suisse, d’un accès direct à ces régions, ce qui simplifie nettement la gestion des devises et de la trésorerie. «Ces avantages nous ont séduits. Une fois la décision prise, tout est allé très vite», précise Julius Renk. «Dans un premier temps, il y a un an et demi, nous avons adopté la solution UBS EUR Gateway Account, qui nous a permis d’encaisser toutes nos factures en euros provenant de cette zone et aussi d’effectuer quelques paiements tout en bénéficiant d’une parfaite visibilité de nos flux de trésorerie. La solution est très

facile à utiliser. Sa mise en place est quasiment instantanée et elle ne requiert que peu de ressources.» Grâce au succès de cette première étape, et convaincue de la justesse de son choix, LEM SA décide alors d’étendre l’utilisation du système aux pays hors zone euro et devient une entreprise pilote de la nouvelle solution UBS GBP Gateway Account en juillet 2011. «Là aussi, tout s’est très bien passé», constate Julius Renk. «La mise en place a été rapide et simple. Grâce à ces changements structurels, nous sommes passés en Europe en moins de deux ans de quinze comptes en banque à un système unique et simple à gérer, qui nous offre la visibilité dont nous avons besoin et une centralisation rapide de nos liquidités excédentaires.» Si l’implémentation des solutions UBS Gateway Accounts s’est révélée facile et rapide à l’interne, elle a en revanche nécessité une approche proactive à l’attention des clients de l’entreprise. «La clé de la réussite, confirme Julius Renk, c’est de bien communiquer, d’expliquer les objectifs et la méthode à nos partenaires commerciaux. Dans notre cas, la réception a été amicale car nos clients ont vite compris que cette procédure était plus simple que la précédente.» Or, qui dit simplicité dit aussi augmentation de la rentabilité, ce qui ne laisse personne indifférent. Grâce à sa réactivité et à son engagement, UBS a également participé au succès et à l’efficacité de la mise en place de ces solutions. C’est en toute confiance que LEM SA a pu clôturer ses anciens comptes bancaires, deux mois à peine après avoir adopté la solution UBS Gateway Accounts. Cette page tournée, le CFO et son équipe s’intéressent désormais aux prochaines étapes, l’objectif étant de mettre en place, par l’intermédiaire des outils existants, une structure multibanking qui offre une visibilité des flux de trésorerie dans le monde entier en temps réel. «La centralisation de notre working capital – et la visibilité qui en découle – est cruciale pour le développement de notre croissance, conclut Julius Renk. Ce sont des outils dont nous avons besoin, car ils nous donnent une confiance accrue dans notre capacité à concentrer nos liquidités. Je recommande volontiers ces solutions à des entreprises similaires à la nôtre, c’est-à-dire des entreprises engagées sur les marchés internationaux, leaders dans leur domaine mais de taille humaine, et qui, comme nous, visent l’excellence.»

UBS Best Domestic Cash Manager Switzerland 2011


Publi-REPORTAGE

Une bonne stratégie crossmedia s’appuie sur le concept «5 C» Markus Naegeli, CEO Canon Suisse, explique comment on prépare et exécute une bonne campagne crossmedia. Et les erreurs à ne pas commettre. Quels sont les grands défis d’une campagne crossmedia? Une campagne crossmedia comprend plusieurs éléments qui vont des pages Web animées avec Web-TV à la personnalisation des images, aux médias classiques tels que les annonces et les affiches ou encore les posters grand format, en passant par les documents contenant des données variables et produits en impression numérique. Les actions de communication multimédias doivent être ajustées les unes aux autres, car leur destinataire doit reconnaître immédiatement que les différents canaux appartiennent à une seule et même campagne. Comment procéder en tant qu’entreprise pour ajuster les différentes composantes crossmedia sur le plan visuel et avec le bon timing? Chez Canon, toute stratégie crossmedia bien planifiée s’appuie sur le dénommé concept «5 C». Dans un premier temps, il est important d’avoir un concept bien pensé (Concept) définissant les autres étapes du processus et servant ensuite de base à toute campagne crossmedia. Cette étape est indispensable avant de réunir les données d’entrée nécessaires (Capture). Puis il s’agit de regrouper et composer les documents, par exemple avec un outil de mise en page de type inDesign (Create). Ensuite, on enchaîne sur la préparation des données des différents

qu’une page Web fonctionne suivant le principe du Pull Marketing et qu’elle doit d’abord être localisée par le client potentiel. Seuls les instruments de Push Marketing tels que le mailing direct ou les annonces permettent de générer le «trafic» requis sur la Landing Page. Le succès dépend donc fortement de la bonne sélection des moyens publicitaires.

Markus Naegeli, CEO Canon (Suisse) SA médias (Compile) – Internet, Print ou Stream. A ce stade, le choix du bon format de fichier est essentiel, car chaque média utilise des formats et des résolutions différents. Enfin, la dernière phase du projet porte sur la publication des contenus (Communicate) via l’impression numérique ou offset, le mail, Internet, etc. De nombreuses entreprises ont déjà une présence professionnelle sur Internet, dont certaines avec des contenus Web-TV. Mais souvent elles se plaignent d’une perception déficiente. Cherchez l’erreur. Les entreprises doivent profiter de toutes les opportunités de publicité de leur site Internet. Rien ne sert d’avoir la meilleure des pages Web si elle n’est pas trouvée dans le World Wide Web. Souvent, on néglige le fait

Quels sont les principaux critères à respecter dans la réalisation d’une Landing Page? Il est essentiel que le graphisme et le contenu de la page Web indiquée dans le mailing direct soient en phase avec la mise en page du mailing pour assurer la reconnaissabilité. En outre, la Landing Page – idéalement une page Web personnalisée ou PURL – devra offrir d’autres informations importantes pour le visiteur, car à défaut celui-ci fermerait rapidement la page. Il faut aussi lui fournir des options lui permettant d’entamer un dialogue personnel avec le prestataire. Les sites de pointe exploitent également toutes les possibilités offertes par la communication vidéo. Les images en mouvement provoquent des émotions et permettent d’expliquer de manière compréhensible des produits complexes. Elles augmentent la fréquence de visite, prolongent leur durée et génèrent plus de ventes si elles sont employées à bon escient.

Comment produire un contenu Web-TV accrocheur et abordable pour le donneur d’ordre? Une fois le concept élaboré et les contenus définis pour la production de votre contenu Web-TV, vous avez besoin d’une équipe de tournage professionnelle qui se chargera de capturer, monter, sonoriser et convertir le film dans un format approprié. A l’aide d’un serveur de streaming ou d’un serveur doté d’une capacité de stockage suffisante, la vidéo peut alors être intégrée au site. Si vous souhaitez employer la Web-TV de manière ponctuelle et sélective dans l’année lors d’événements ou de campagnes publicitaires, il n’est pas nécessaire de prévoir les compétences requises dans votre propre entreprise. Il est plus simple de recourir au savoir-faire d’un prestataire externe employant les toutes dernières technologies et se tenant à votre disposition lorsque vous avez besoin d’aide. Si vous produisez régulièrement votre Web-TV, l’approche est différente: l’acquisition d’un équipement professionnel et la formation d’un collaborateur dans le domaine du montage vidéo s’amortiront alors au terme de quelques productions vidéo seulement. Une équipe spécialisée de Canon Consultants soutient les entreprises dans l’élaboration de stratégies et concepts viables sur le plan budgétaire et dans la réalisation de projets crossmedia. www.canon.ch/crossmedia


EntErprisE publishing

Le bon outil pour se démarquer le crossmedia dans le secteur critique de l’informatique et du marketing est très important. Différenciez-vous grâce à l’Enterprise publishing. Communiquer durablement et toucher le groupe cible directement et efficacement – tel est le désir de tous les spécialistes en marketing. Dans ce domaine, l’Enterprise publishing est la référence actuelle, mais les systèmes auxquels il fait appel – ECM, CrM, machines d’impression numérique, url personnalisées, Web-tV avec serveurs de streaming, etc. – ne peuvent être mis en œuvre avec succès dans l’entreprise que si le service informatique est impliqué dans l’ensemble du processus. Aujourd’hui, plus aucune activité de marketing ne peut être dissociée du rôle essentiel joué par l’informatique. l’Enterprise publishing comprend un ensemble de solu-

tions pertinentes qui s’appuient sur une base de données ou un système de gestion de contenus. Ces solutions permettent d’atteindre les groupes cibles via divers types de documents qui sont publiés automatiquement sous forme imprimée et électronique avec une mise en page de haute qualité et dans le format souhaité. l’Enterprise publishing contribue activement à attirer l’attention et à soigner l’image de l’entreprise. les nouveaux médias ne sauraient être négligés dans le cadre des activités d’Enterprise publishing. les personnes de tous les groupes d’âge et couches sociales utilisent de plus en plus les smartphones, Facebook, google, twitter ou

Dans une campagne crossmedia, le destinataire doit reconnaître immédiatement que les différents canaux appartiennent à une seule et même campagne.

Xing. pour pouvoir toucher l’ensemble du groupe cible, il est indispensable de mettre en œuvre ces nouveaux canaux de communication en plus des médias classiques. L’Enterprise Publishing est basé sur les éléments de la communication crossmedia le crossmedia est au centre des plateformes de communication modernes et fait appel, entre autres, à l’internet associé à la Web-tV, à la téléphonie mobile, aux documents produits en impression numérique et aux médias classiques. il est important que les moyens de communication retenus soient cohérents sur la forme et au niveau du timing, tout en proposant un canal retour. En effet, les réactions recueillies aident à déterminer si le message envoyé a bien été reçu par le groupe cible. Elles permettent aussi de vérifier l’efficacité de la campagne. Une campagne marketing crossmedia complète doit produire un effet durable lorsqu’une entreprise veut provoquer une réaction chez le destinataire de l’action de communication, les messages marketing doivent être diffusés systématiquement sur tous les canaux. il n’est donc pas rentable de mener une campagne crossmedia au titre d’action marketing ponctuelle. bien au contraire, il faut miser sur la régularité. Au final, le succès d’une campagne crossmedia est

lié au taux de réponse du groupe cible. pour pouvoir évaluer le mix crossmedia optimal pour tel ou tel groupe cible, il convient de mettre en place des campagnes mesurables, récurrentes, combinées et à plusieurs niveaux. Comme mentionné, il est indispensable d’envisager l’emploi des clips vidéo dans le cadre d’une campagne crossmedia. les images en mouvement véhiculent mieux les émotions que tout autre support, et internet est la plateforme rêvée pour publier des messages vidéo sur des nouveaux produits et services, des invitations ou encore des formations. De nos jours, il est possible de publier des films attrayants et personnalisés au format panoramique que les utilisateurs peuvent visionner à leur guise (on demand). Aujourd’hui, de nombreux responsables informatiques emploient la Web-tV en faisant appel à d’importantes ressources réseau. Alors que les projets de Web-tV peuvent être mis en œuvre rationnellement par le biais des technologies et méthodes adéquates telles que le Cloud Computing.

Canon (suisse) sA industriestrasse 12 8305 Dietlikon tél. 0848 833 835 info@canon.ch www.canon.ch


Numérique Typesafe surfe sur l’open source La start-up exploite un nouveau langage de programmation issu de l’EPFL à Lausanne. Forte d’une levée de fonds de 3 millions de dollars, elle mise sur le service et développe des supports techniques et des outils de maintenance dédiés aux entreprises.

N

otre modèle d’affaires s’apparente à celui de ReadHat», explique Martin Odersky, créateur du langage de programmation Scala. «L’entreprise américaine a fondé son succès sur la commercialisation d’accessoires logiciels pour Linux, un système d’exploitation développé en open source. Aujourd’hui, elle affiche un total des ventes de plus d’un milliard de dollars. Typesafe propose pour sa part des outils de codage et une librairie de composants logiciels en libre accès sur Internet. Sa stratégie consiste à valoriser ses activités de services dédiées à la clientèle.»

discrétion . Pas question

d’articuler un chiffre d’affaires. «Nos résultats sont toutefois supérieurs aux prévisions, se contente d’affirmer le directeur de Typesafe. Nous enregistrons quelque 40 000 téléchargements par mois et multiplions chaque année le nombre de nos utilisateurs. Selon nos estimations, plus de 100 000 développeurs recourent d’ores et déjà à notre langage de programmation.» Autant de clients potentiels

42

que la start-up installée au Parc scientifique d’Ecublens entend faire fructifier en développant des supports techniques toujours plus performants. «La compétitivité de l’entreprise dépend non seulement de la qualité de sa technologie, mais aussi de son aptitude à faciliter le travail des analystes-programmeurs, commente Martin Odersky. A la source du langage Scala, nos ingénieurs sont les mieux placés pour accompagner les entreprises dans la création de nouvelles applications. Nous organisons des cours de formation destinés aux développeurs qui souhaitent améliorer leurs compétences de programmation et participons à la maintenance des systèmes de production d’ores et déjà existants.» Marché. Scala combine deux

écoles de programmation. Celle «orientée objet» qui est la plus communément utilisée par l’industriel notamment et la «programmation fonctionnelle» généralement réservée au monde académique. Un savant cocktail qui n’a cessé de faire des émules depuis sa création. Né il y a une dizaine d’années au sein du Laboratoire des méthodes

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

de programmation de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, ce nouveau langage de programmation a non seulement convaincu des réseaux sociaux tels que Twitter, LinkedIn ou Foursquare mais aussi des acteurs industriels et des établissements bancaires et financiers. UBS et Credit Suisse compris.

Nous enregistrons quelque 40 000 téléchargements par mois. «Notre technologie intervient notamment dans la mise en œuvre de plateformes de trading et la modélisation d’outils de management du risque, précise Martin Odersky. Elle augmente la productivité des développeurs en réduisant de moitié le nombre de lignes de code à programmer et s’avère particulièrement adaptés à la virtualisation informatique et à tout autre technologie impliquant une multiplication des processeurs.» Scala compte sur l’expansion du nuage informatique (Cloud Computing) pour affirmer ses

atouts face à Java, l’incontestable leader du net lancé par Sun Microsystems en 1995. «Nous avons l’avantage de travailler en open source et comptons une myriade de contributeurs qui participent à accroître rapidement les performances et la fiabilité de nos outils, commente Martin Odersky. Les deux langages sont par ailleurs très proches et parfaitement compatibles. Des développeurs initiés peuvent aisément passer de l’un à l’autre.» Et le professeur à la section informatique de l’EPFL en sait quelque chose. Non content d’avoir créé Scala, il est également l’auteur de nombre d’innovations qui ont participé au succès de Java. FinanceMent. Début 2011,

Typesafe a franchi un nouveau cap en décrochant 3 millions de dollars. Le principal investisseur de ce premier tour de table n’est autre que le fonds de capital-risque américain Greylock Partners. Un fonds qui a financé Facebook et LinkedIn mais aussi... ReadHat. La société de Boston siège désormais au conseil d’administration de Typesafe et fera sans doute profiter la start-up lausannoise de son expérience.

Photo: T.Parel

Vanda Janka


Profil

IulIan Dragos Typesafe LieU : Lausanne COLLaBOrateUrs : 9 date de CrÉatiOn : 2010 CrÉÉe Par : Martin Odersky Cette jeune pousse met à la disposition de la communauté des internautes les codes sources et le programme Scala. Elle offre en outre la plateforme Akka, une librairie de composants logiciels visant à optimiser le langage de programmation.

Martin Odersky. «Plus de 100 000 développeurs recourent d’ores et déjà à notre langage de programmation.»

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

43


NUMÉRIQUE

LIEU : PORRENTRUY COLLABORATEUR : 1 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : RICHARD CHAPPUIS Act.ch développe une première application qui permet d’améliorer la gestion de ses informations personnelles. Pour traiter l'information, la jeune pousse veut utiliser deux approches: connecter librement les informations entre elles et ranger les informations dans le temps. «Nous voulons apporter une solution à l'infobésité» comme le résume joliment Richard Chappuis, le fondateur de cette microentreprise, soutenue par la Promotion économique du Jura.

BERTRAND KOLB ADEYA LIEU : MORGES COLLABORATEURS : 32 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : CÉDRIC RENOUARD, LEO BOLCHANINE ET BERTRAND KOLB Décidément, le secteur de la sécurité des données mobiles est une source de création inépuisable de nouvelles entreprises. Du moins en Suisse, où la régulation sur les données cryptées et sur la technologie qui permet de crypter ces données est plus souple que dans la plupart des pays (dans ces pays, les militaires, et donc par ricochet les législateurs, pour des raisons de sécurité nationale, n’aiment pas trop ces nouvelles technologies de cryptage, qui les

44

empêchent d'espionner leurs concitoyens). Nouvelle preuve de l’importance économique de ce secteur avec Adeya, qui a développé une solution multiplateforme de sécurisation des données mobiles présentes ou échangées par le biais de téléphones mobiles. Ces derniers mois, la jeune pousse a déménagé dans le canton de Vaud pour faire face à la croissance de ses activités. Surtout, elle a lancé plusieurs nouvelles plateformes, pour BlackBerry, Android, iPhone et Windows mobile.

YOUNES HAFRI ALEPH ARCHIVES LIEU : LAUSANNE COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : YOUNES HAFRI Aleph Archives est une jeune pousse spécialisée dans l’archivage numérique, pour lequel elle a développé une nouvelle solution, «qui va au-delà du simple back-up et qui permet aux entreprises de retrouver les informations stockées dans leur intranet et dans leur extranet au bon moment», explique son fondateur. L’archivage numérique est un domaine qui devient de plus en plus important pour les entreprises, en particulier du secteur financier, en cas de procès, de plainte ou tout simplement de problème avec les autorités. Dans ce domaine, Aleph Archives vise haut, avec des clients potentiels dans les grandes multinationales.

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

MICHAEL HEIJMEIJER CFINANCIALS LIEU : LUTRY COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : MICHAEL HEIJMEIJER Les services financiers sont un immense domaine où les possibilités de trouver des niches intéressantes pour son entreprise sont nombreuses. Y compris des domaines où l’on pensait que tout avait déjà été inventé, comme les fonds de placement. Prenez l’exemple de Cfinancials qui, pour faire simple, donne sur sa plateforme internet des informations factuelles sur plusieurs millions de produits financiers, ce qui en fait probablement le plus grand site au monde de ce type. Selon son fondateur, les données concernant plus de 90% des produits financiers, des fonds aux obligations, en passant par tous les types de produits structurés sont disponibles sur ce site, qui s’adresse à tous les professionnels de la finance. Toujours selon le fondateur, en 2011, «le chiffre d’affaires a dépassé nos attentes». Mais on n'en saura pas plus. Un spécialiste de la finance préfère la discrétion, c'est bien connu.

THIERRY MATHEZ DBI SERVICES LIEU : DELÉMONT COLLABORATEURS : 16 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : THIERRY MATHEZ Dbi services est une société de services en ingénierie informatique basée dans le Jura, avec des succursales dans la région bâloise et à Lausanne. Cette jeune

start-up offre des services d’infrastructures de bases de données en Suisse, en Allemagne et en France. L’entreprise, qui est totalement autofinancée, vient également d’obtenir la certification ISO 20000 pour son offre de Service Management.

JEAN-PIERRE GEHRIG EDELTECH LIEU : MARTIGNY COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : JEAN-PIERRE GEHRIG Edeltech développe des logiciels multimédias pour l'industrie du film. L’entreprise, financée de manière privée, qui a été fondée il y a à peine plus de dix-huit mois, s’est spécialisée dans le traitement des images, la gestion de bases de données et la création d’interfaces utilisateurs. Elle vient de présenter AgiScan, son logiciel de numérisation de films argentiques, au salon IBC d'Amsterdam. Parallèlement, elle a vendu quatre licences de ce logiciel au British Film Institute à Londres.

SHABAN SHAAME EVERDREAMSOFT LIEU : GENÈVE COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : SHABAN SHAAME EverdreamSoft a créé Moonga, un jeu de cartes à collectionner (et à jouer) sur iPhone. C’est un jeu massivement multijoueur

Photos: DR

RICHARD CHAPPUIS ACT.CH


NUMÉRIQUE en ligne où les joueurs s’affrontent avec des cartes. L’entreprise travaille avec des designers japonais et avec le plus grand distributeur de jeux de cartes à collectionner du Japon. En juillet de l’année dernière, Moonga a été sélectionné parmi les meilleurs nouveaux jeux dans les médias japonais. L’application a déjà été téléchargée des dizaines de milliers de fois. Parallèlement, la start-up genevoise édite des bandes-dessinées spécifiquement formatées pour les smartphones.

JAN-MATHIEU ET MAREK DONNIER GLOBALVISION

COMMUNICATION

LIEU : CHÂTELAINE COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : JAN-MATHIEU ET MAREK DONNIER Cette jeune pousse réalise d’étonnants panoramas 360° géo-référencés et des vidéos immersives qui peuvent être utilisées pour du marketing,

de la publicité ou simplement pour des applications géographiques de type StreetView. L’entreprise, qui aligne une impressionnante liste de clients prestigieux, s’occupe de la réalisation de films promotionnels en vidéo immersive 360°, avec ses propres services de production. Cette année, plusieurs nouveaux contrats ont été conclus, dont certains en Asie. En parallèle, la startup a assuré la réalisation d'un VideoStreetView à Dubaï et a créé plusieurs vidéos immersives 360° pour le lancement officiel de Mozilla Firefox 4.

JEAN-DIDIER FAUST GOLDEN GATE BUSINESS LINK LIEU : ECUBLENS COLLABORATEURS : 30 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : JEAN-DIDIER FAUST Dans le grand domaine des réseaux sociaux, les déclinaisons semblent innombrables. Prenez l’exemple de Golden Gate Business Link (GGBL), qui

Publicité

Fiabilité, performance, précision. Evoluez en confiance avec les solutions de gestion pour PME de SolvAxis.

se veut «un réseau d’affaires 5 étoiles», rassemblant une communauté sur une plateforme internet sécurisée «où une dynamique a été créée afin de mettre en relation d’affaires, tout en respectant leur anonymat, des sociétés, des femmes et hommes d’affaires crédibles» assure la jeune pousse. Elle ajoute: «Tous nos membres sont validés avant de pouvoir intégrer ce club et d’accéder à l’ensemble de nos prestataires de services et de notre réseau d’experts internationaux.» Voilà qui est dit. On leur souhaite bonne chance, car dans ce secteur, la concurrence est plus qu’acharnée.

RAPHAËL BRINER HYPERWEEK LIEU : GENÈVE COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : RAPHAËL BRINER On se souvient de l’analyse: pendant la ruée vers l’or, les seuls qui se sont fait de

l’argent, c’étaient les vendeurs de pelles et de pioches. Il est tout à fait possible, voire même probable qu’avec les réseaux sociaux, ce scénario se répète. Ce qui devrait profiter à une start-up comme HyperWeek, qui édite une plateforme de réseaux sociaux pour les entreprises, en marque blanche (c’està-dire qu’elle fournit toute l’infrastructure, sans que son nom apparaisse). Depuis sa création, l’entreprise a déployé 20 networks, souvent dans des réseaux privés d'entreprise, comme Nestlé Suisse ou Montreux Jazz Café. Elle a aussi décroché ses premiers clients en France.

YANNICK GUERDAT ICECUBE.NET LIEU : DELÉMONT COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : YANNICK GUERDAT Ah! rendre plus facile la gestion de ses pages internet! Qui n’en a pas rêvé? Eh bien, c’est ce que se propose

„


numérique

Nicolas Gamard salsadev LIEU : Genève COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : nicolas et stéphane Gamard SalsaDev développe un moteur de recherche sémantique, qui permet aux

46

entreprises d'organiser et rechercher leurs documents de manière simple et efficace. Autrement dit, un logiciel qui permet de comprendre l’information (texte, e-mails, contrats) de la même manière que les êtres humains. Si elle tient ses promesses, voilà une invention rien de moins que révolutionnaire!

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

Ce logiciel s'intègre et se connecte avec les logiciels déjà présents au sein des entreprises. L’année dernière, suite aux Prix RedHerring Europe 2010 et SemTech 2010, SalsaDev avait bouclé un premier tour de financement pour 1 million. Cette année, la jeune pousse a été couronnée d’autres

récompenses. Elle a continué à développer ses produits, dont certains ont été mis en ligne en version Beta. Par ailleurs, fin août, SalsaDev a conclu un accord de distribution avec Liferay, un portail de gestion de contenu open source, ce qui donne accès à l’entreprise genevoise à un immense réservoir de développeurs.

Photos: T.Parel et DR

NICOLAS ET STÉPhANE GAmARD. Ils veulent révolutionner la recherche sur le Web.


Numérique  de faire cette jeune pousse

jurassienne. IceCube.Net est une société éditrice du logiciel du même nom. Ce logiciel permet de gérer facilement le contenu d’un site internet. L’utilisateur peut ainsi éditer du contenu directement dans la page sans utiliser une interface d’administration dédiée. Ce logiciel peut également être enrichi par de nombreux modules selon les besoins des clients.

PAtriCK MAillArd iMMoMiG LIEU : givisieZ COLLABORATEURS : 20 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : PatriCk MaiLLard Fondée en mai 2004 par Patrick Maillard, sous la raison sociale Mig Technology, la start-up fribourgeoise a rapidement connu un grand succès avec son logiciel innovant Immomig, qui est devenu un des leaders romands sur le marché des logiciels de courtage immobilier, avec plus de 250 contrats. Cette solution à la disposition des agences immobilières, régies, promoteurs, leur permet d'optimiser leurs processus immobiliers. Les deux fondateurs, Patrick Maillard et Etienne Kneuss s’appuient aujourd’hui sur une équipe de 20 personnes.

PhiliPPe lAndry inCyMA LIEU : neuChâteL COLLABORATEUR : 1 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : PhiLiPPe Landry

Comme le concède l’entreprise, pour l’instant entièrement financée par ses fondateurs, la domotique n’a rien de nouveau, mais chaque marque arrive avec sa propre solution et ses propres caractéristiques techniques, ce qui fait qu'on se retrouve avec des tonnes de gadgets électroniques dans sa maison, sans que ceux-ci puissent interagir entre eux. Sans parler des dizaines de télécommandes qui traînent un peu partout. Cette start-up veut fournir une solution simple pour régler ce problème, une solution qui permette de synchroniser tous ses appareils électroniques. Kwikwai, le premier produit de cette jeune pousse est une passerelle entre les appareils audio/vidéo et le monde extérieur. Il se présente en un outil qui permet d'étendre le contrôle des systèmes domotiques aux appareils audio/vidéo et facilite la gestion des écrans utilisés en affichage digital. On verra quelle est l'accueil du public à ce produit qui vient d’être lancé commercialement.

Zeno Crivelli et Mehdi AMiniAn Jilion LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 6 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : Mehdi aMinian et Zeno CriveLLi Cette entreprise lausannoise fait deux choses. La première, c’est son logiciel «SublimeVideo» (on constate encore une fois dans ce nom la modestie légendaire des créateurs de

start-up), une application vidéo haut de gamme («a cloud-based HTML5 video player» pour ceux qui préfèrent un jargon plus technique). La deuxième chose que fait Jilion est aussi la plus connue: c’est l’app météo Aelios, qui a rencontré un joli succès lors de son lancement. Cette application permet à son utilisateur d’explorer le monde, en déplaçant un cadran rond sur une carte, avant de voir s’afficher les prévisions météo pour la zone sélectionnée. «Une très belle app qui montre les prévisions météo à sept jours pour n'importe quel bled sélectionné sur la carte du monde», comme le résume Marc Kowalsky, notre expert en gadgets électroniques.

MArCel Fustier JobtiC LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : aLexandre Bertrand et MarCeL Fustier Jobtic est un des principaux portails emploi et formation de Suisse romande. La jeune pousse s'est spécialisée dans le développement et la gestion de la plateforme de recrutement par Internet www.jobtic.ch qui comprend la diffusion des annonces d'emploi, des annonces de formation et un guide de la formation professionnelle. Son portail couvre l'ensemble du territoire suisse et se décline en quatre langues. Plus de 200 entreprises sont

actuellement présentes sur ce site. Cette année, la jeune pousse a également lancé un «Guide de la formation professionnelle».

Gilles Florey KeyleMon LIEU : Martigny COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : giLLes FLorey et yann rodrigueZ KeyLemon développe des solutions informatiques basées sur la reconnaissance faciale, un de ces nouveaux domaines qui fait le buzz (et crée aussi la polémique) sur les réseaux sociaux. La solution proposée par KeyLemon est utilisée dans divers domaines notamment la sécurité et le marché de la consommation de masse dans le but d'augmenter l'interaction entre homme et machine. Dit comme ça, ça fait un peu marketing. Ça impressionne plus quand l’entreprise laisse échapper quelques chiffres: son logiciel a déjà été téléchargé plus de 1 million de fois! Et plusieurs opérateurs, dans le secteur informatique, voire dans le domaine bancaire, l’ont acheté pour permettre la reconnaissance faciale de leurs clients. Le fait que l’entreprise ait reçu, l’année dernière, le Prix RedHerring récompensant les 100 startup les plus prometteuses, les a bien aidés, en leur ouvrant plusieurs portes. Ces derniers mois ont vu le lancement et la commercialisation des produits KeyLemon sur mobile. 

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

47


numérique

Koemei

LIEU : Martigny COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : teMitope ola, Hervé Boulard et tHoMas Hain Si son logiciel fonctionne vraiment bien, Koemei va

Notre partenaire Venturelab Venturelab est un programme de la Commission pour la Technologie et l’Innovation CTI. Il offre des modules de formation pour soutenir les jeunes entreprises innovantes et sensibiliser les étudiants au thème de l’entrepreneurship, en étroite collaboration avec les EPF, les Universités et les HES. Ses formations s’adressent aux étudiants (cours d’entrepreneuriat) et aux entrepreneurs (deux séminaires de cinq jours pour l’analyse d’opportunité et la création d’entreprise ou pour la croissance et la levée de fonds). La CTI offre également un support de coaching au travers de la CTI Start-up, du financement pour les projets de recherche et développement, et soutient la CTI Invest, une plateforme permettant aux entrepreneurs de se présenter aux investisseurs. Toutes les formations sont gratuites pour les personnes sélectionnées. Informations sur www.venturelab.ch.

48

faire un tabac. En effet, la start-up valaisanne fournit une solution «cloud based» pour la transcription automatique de la parole (Automatic Speech Recognition) tels les cours d’université, les conférences, web-vidéos, et vidéoconférences. Surtout, son logiciel permet la reconnaissance et la transcription automatique de multiples personnes en conversation libre, Un logiciel qui résulte de sept ans de recherche conjointe avec l’Institut Idiap, à Martigny et les Universités d’Edimbourg et de Sheffield. Cette recherche a bénéficié de 25 millions d’euros d’investissement européen. Koemei a été sélectionnée dans les 20 Swiss Ventures Leaders 2011 ainsi que par l’IMD Start-up compétition. La start-up a sorti sa plateforme publique beta au mois de mai, elle est en développement commercial, d’une part, avec des institutions d’éducation (IMD, Université de Genève), de l’autre, avec des plateformes de vidéoconférence basés sur le Web.

RobeRT Tibbs loTaRis LIEU : yverdon COLLABORATEURS : 28 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : roBert tiBBs et david Keast Cette petite start-up, qui occupe actuellement une trentaine de personnes, est sur le point de devenir un des grands succès romands. Pour faire simple, Lotaris a mis en place une plateforme

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

électronique qui gère la commercialisation de logiciels pour les téléphones portables: de la détection automatique du support à la gestion des licences, en passant par la gestion des types d’abonnement et du paiement. Bref, une sorte d’iTunes pour logiciels. Comme ça, ça n’a l’air de rien, mais pour les fabricants desdits logiciels, c’est essentiel. L’année dernière, un des géants du secteur, Symantec, connu, entre autres, pour son antivirus Norton, a adopté la plateforme de Lotaris pour ses solutions de sécurité dédiées à la téléphonie mobile. Il y a quelques mois, c’est au tour du géant japonais de jeux, Sega, d’avoir franchi le pas. Et ce n'est pas fini si on en croit l'entreprise! Des succès qui ne laissent pas les investisseurs indifférents: Lotaris vient de lever presque 10 millions de dollars pour financer son développement.

Claude Rapin live iT Well LIEU : Boussens COLLABORATEURS : 4 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : véronique et devriM Özsoy Liveitwell.ch est une plateforme dédiée à la beauté, au bien-être et au sport en Suisse romande. Il s'agit d'un outil marketing qui permet aux professionnels du milieu de gagner en visibilité à travers divers canaux de communication. La plateforme propose aux instituts de présenter leur

salon à travers des pages dédiées et de présenter leur catalogue de services. Les internautes peuvent ensuite acheter ces services avec une remise plus ou moins importante et communiquer entre eux ou avec les instituts avec divers outils de réseaux sociaux. 70 instituts en Suisse romande sont déjà clients. L’entreprise, autofinancée, a bénéficié de la contribution du SELT pour lancer le projet et elle a été nominée par Venture Kick.

manuel aCevedo madeinloCal.Com LIEU : CHavannes-renens COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : Manuel aCevedo Dans la grande tendance des réseaux sociaux et de leur développement qui semble illimité (du moins dans l’esprit des jeunes entrepreneurs), MadeinLocal.com est un city guide numérique, disponible sur les smartphones et les tablettes, qui se base sur les recommandations de ses amis pour proposer les meilleurs bars, restaurants et événements de la ville. A chaque fois qu'un utilisateur commente un lieu public il améliore le classement des meilleurs bars de la ville. Le guide est aussi un outil promotionnel pour les commerçants locaux. En 2011, MadeinLocal. com a reçu les Prix d'entrepreneurship de

Photos: DR

 TemiTope ola


Numérique l'EPFL, de l'Ecole hôtelière de Lausanne et de l'IMD. Ces derniers mois également, des applications iPhone et Android ont été mises sur le marché.

Joël Winteregg et raffael Maio

netguardians

LIEU : Yverdon-les-bains COLLABORATEURS : 9 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : Joël Winteregg et raffael Maio Connu pour ses applications de traçabilité, NetGuardians est un acteur important en Suisse dans le domaine de l'analyse comportementale des opérations informatiques liées au secteur bancaire. Sa solution d'audit et de contrôle continu des risques opérationnels permet à ses clients de combattre les risques liés aux fraudes et aux fuites d'informations confidentielles. Pour la jeune pousse, cette année a été importante, puisqu’elle a signé un partenariat avec le groupe genevois New Access, un des leaders dans le secteur des logiciels bancaires. L'accord vise à proposer un meilleur outil pour répondre aux besoins de détection de fraudes dans les banques. Voilà qui devrait intéresser les dirigeants d’UBS, toute ironie mise à art!

Patrick gonzalez nexlibris LIEU : genève COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2009 CRÉÉE PAR : Patrick gonzalez

La société NexLibris est active dans le domaine du livre électronique. L'entreprise développe actuellement une application qui permet de télécharger et de lire des livres électroniques, mais intègre aussi la possibilité d'interagir avec d'autres lecteurs. Il est en effet possible d'accéder à des salles de discussion relatives aux livres et ainsi échanger avec des personnes ayant des intérêts similaires. Chaque utilisateur dispose d'un profil où sont résumés ses goûts pour la lecture et à partir duquel il est possible de le contacter. Le lecteur peut également créer des annotations enrichies d'images, de vidéos ou de liens hypertextes. Les livres disponibles dans le catalogue proviennent du Projet Gutenberg qui propose à ce jour plus de 30 000 textes en libre téléchargement. Une offre de livres payants sera aussi disponible dans les mois qui suivront la sortie de l'application. Cette dernière sera téléchargeable gratuitement au quatrième trimestre 2011 sur les appareils iPad, iPhone et iPod Touch. L'entreprise a pu démarrer son activité grâce au capital de fondation de l'entreprise de 20 000 francs fourni par Genilem.

Pedro bados, Vincent bieri et PhiliPPe eyries nexthink LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 42 DATE DE CRÉATION : 2004 CRÉÉE PAR : vincent bieri, Patrick Hetzog et Pedro bados

C’est un des vrais succès parmi les jeunes pousses romandes, avec plus de 40 collaborateurs après sept ans d’existence. Nexthink propose aux responsables informatiques d’entreprise une solution logicielle permettant de faciliter et d’améliorer la rentabilité, la sécurité et la performance des postes de travail informatiques. En fait, le logiciel proposé par la startup permet «des monitoring temps réel de l’activité des postes de travail, physiques et virtuels, procurant aux directions informatiques les informations essentielles pour une gestion optimisée d’environnements de travail performants et sécurisés». A ce jour, Nexthink a vendu plus d’un demi-million de licences, dont la moitié en dehors du marché suisse, à plus de 150 entreprises et services publics. «Ce succès s’est concrétisé par un chiffre d’affaires multiplié par deux lors du dernier exercice et l’ouverture de bureaux à Zurich et à Dubaï», conclut l'entreprise.

Vincent schickel Prediggo LIEU : lausanne COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2008 CRÉÉE PAR : vincent scHickel La mission de Prediggo est d’aider les sites eCommerces à booster leur taux de conversion – le nombre de visiteurs qui deviennent effectivement acheteurs – en se basant sur leur trafic existant. Pour ce faire, Prediggo a conçu une suite de trois logiciels: un moteur de recherche, un module de recommandations

personnalisées et un outil de marketing one-toone. Certes, c’est ce que fait Amazon depuis des années, mais aucune petite entreprise ne peut monter elle-même un tel système. «Grâce à nos logiciels, nos clients ont pu augmenter leurs taux de conversion de plus de 20%!», assure la jeune pousse.

sébastien dubuis PubliWide LIEU : corMinboeuf COLLABORATEURS : 7 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : sébastien dubuis Les éditeurs de livres et de contenus de formation sont devant un défi important: comment transformer et distribuer leurs ressources sur l'ensemble des supports digitaux (iPad, tablettes, mobiles et laptops)? Cette jeune pousse, soutenue par un prêt de la Fondation Seed Capital Fribourg et par Effort Fribourg, propose une solution pour la transformation et la distribution de contenus enrichis pour des clients dans le domaine de l'éducation, de la formation et de l'instruction. Elle a récemment lancé quelques projets-pilote, notamment avec l'Ifage à Genève et SKS Consulting. Elle a aussi lancé son application iPad.

Jochen Mundinger routerank LIEU : lausanne DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : JocHen Mundinger

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

 49


numérique

et les traces carbone que chacun laisse lors de ses voyages sont un thème à la mode. Une préoccupation dont Routerank fait son beurre. En effet, la jeune pousse permet de planifier ses voyages mais contrairement aux autres solutions de ce type qui, en général, ne se concentrent que sur un seul mode de transport, ce logiciel intègre le rail, la route et l’air dans

ses calculs, qui donnent un résultat en temps, en prix et également en émissions CO2. En 2011, la start-up lausannoise vient de lancer une version de son moteur de recherche pour les PME. De quoi éviter de perdre sa journée sur des logiciels de préparation de voyage comme ebookers ou ses cousins. Pour rappel, l’année dernière, la start-up avait reçu un prix prestigieux du Massachusetts Institute of Technology, probablement la meilleure école d’ingénieurs du monde.

Notre partenaire Venture Kick Venture Kick est un fonds de pré-amorçage soutenu par des donateurs privés (les fondations Gebert Rüf, Ernst Goehner, OPO, Avina, et Fondation 1796). Il offre un financement en trois phases pouvant aller jusqu’à 130 000 francs à fonds perdus. Actif sur toute la Suisse, il est ouvert à toutes les personnes ayant un projet de start-up visant à commercialiser les innovations issues des hautes écoles suisses ou d’instituts de recherche. Lancé en 2007, Venture Kick a soutenu à ce jour plus de 190 projets à hauteur de 7,3 millions de francs, et a contribué à la création de plus de 130 entreprises représentant plus de 1000 emplois et près de 120 millions de francs levés. Renseignements sur www.venturekick.ch

50

Marco ricca SatoryS LIEU : Carouge ge COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2006 CRÉÉE PAR : MarCo riCCa La sécurité informatique n’a jamais été aussi importante. Voilà une constatation qui plaît à Satorys, une jeune pousse justement spécialisée dans le domaine et qui propose, entre autres, un logiciel permettant de sécuriser son utilisation d’Internet où que l’on se trouve dans le monde. Son fondateur, Marco Ricca, connaît bien le problème. C’est en effet un ancien hacker informatique, mais un hacker éthique, un de ceux qui aident les entreprises à découvrir les failles de leurs réseaux. Il a d’ailleurs réussi un joli coup marketing en début d’année, en offrant ses services et un de ses logiciels aux journalistes et aux ONG travaillant dans des pays où Internet est censuré, ce qui a beaucoup été le cas ces

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

derniers mois dans les pays où les révolutions arabes faisaient rage.

Xavier BertSchy SkeeBle LIEU : Fribourg COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : Xavier bertsChy et Mehdi radgohar Skeeble est une plateforme internet qui permet de créer facilement, sans aucune connaissance technique, des applications mobiles multilangues et multiplateforme destinées à la promotion. Via le site de la jeune pousse, ses clients pourront générer leurs applications mobiles compatibles avec les téléphones portables de leur choix et les distribuer à leurs propres prospects et clients de manière aisée via les store d'Apple et d'Android. Avec ce produit, Skeeble s’adresse aux CornerShops et aux organisateurs d’événements. Pour l’instant, tout cela est encore assez théorique, puisque l’entreprise vient de naître et qu’elle en est au stade du développement de son produit. La fondation Seed Capital Fribourg lui a octroyé un soutien financier de près de 200 000 francs.

edouard laMBelet SMallriverS LIEU : Lausanne COLLABORATEURS : 12 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : edouard LaMbeLet et iskander PoLs

La start-up lausannoise SmallRivers, qui agite la Toile depuis l’été dernier avec sa plateforme Paper. li, vient de finaliser un tour de financement de 2,1 millions de dollars. Ces fonds serviront à développer l’offre et à mettre au point le bon business model pour l’entreprise. Lancée en 2007, SmallRivers édite Paper. li, une plateforme internet qui permet de lire et de faire lire à ses contacts des flux d’informations provenant de Facebook ou de Twitter, comme une sorte de journal personnalisé. Ce «filtre» est un outil décisif à l’heure où des millions d’internautes, blogueurs influents ou parfaits inconnus, alimentent chaque jour un flux ininterrompu d’actualités sous forme d’images, de vidéos et de messages.

John MileS Space3d SolutionS Sa LIEU : eCubLens COLLABORATEURS : 8 DATE DE CRÉATION : 2007 CRÉÉE PAR : Christiane MiLes Comme l’indique son nom, cette start-up s’intéresse à un créneau qui fait beaucoup parler de lui: les machines holographiques (qui permettent de voir un objet en 3D) et des programmes de réalité augmentée. «Space3D Solutions, de l'affichage holographique à la réalité augmentée en passant par l'affichage interactif, ouvre une nouvelle ère dans la communication publicitaire», explique la jeune pousse. Sans être aussi enthousiaste, il est vrai que ses machines sont bluffantes, surtout quand elles sont utilisées pour présenter de

Photos: DR

 Le développement durable


Numérique manière extrêmement réaliste des produits qui n’existent pas encore. L’entreprise crée ses propres programmes en collaboration avec l'EPFL et l'EPFL-ECAL Lab de programme de Réalité Augmentée. Elle cherche désormais à étendre son réseau de clients à toute l’Europe.

Julien Probst et Mark Vincent sysMosoft LIEU : Yverdon-les-Bains COLLABORATEURS : 5 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Julien ProBst et Mark vincent Sysmosoft est une société suisse active dans le secteur des télécommunications mobiles hautement sécurisées, un secteur qui, on le voit dans ce recensement, est des plus populaires cette année! Les solutions de cette jeune pousse s'adressent aux banques et aux entreprises véhiculant des données sensibles, qui souhaitent étendre leur accès de façon contrôlée aux dispositifs mobiles, de type smartphone ou tablette, de leurs collaborateurs et clients. Un marché au potentiel énorme, donc, surtout dans le domaine bancaire où certains collaborateurs ne peuvent plus se rendre à l’étranger avec des données sensibles mais aussi un domaine où la concurrence fait rage. Quoi qu’il en soit, Sysmosoft a obtenu à la fin de l’année dernière le Label CTI, décerné aux entreprises susceptibles d’un développement prometteur et possédant de réelles chances sur le marché.

Julian faulkner tradeMaP LIEU : MartignY COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : Julian Faulkner Pour son fondateur, c’est simple, «Wineandspiritsb2b. com, c'est l'annuaire et le réseau social incontournables pour les professionnels des vins et spiritueux». Ce site est en effet une plateforme où producteurs, importateurs, distributeurs, revendeurs, organisateurs de concours et la presse spécialisée peuvent interagir dans leur travail quotidien en diffusant et en recherchant des informations de façon ciblée et efficace. Cette plateforme b2b alimente aussi une plateforme b2c (pour les consommateurs) tastemap. net qui est toujours en développement. Cette année, la grande foire valaisanne du vin, Vinea, a utilisé ce logiciel pour solliciter les inscriptions au concours Mondial du Merlot.

serge ayer Vidinoti LIEU : FriBourg DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Martin vetterli, serge aYer, eric lauPer, rudolF ritter et daniel Bänninger La réalité virtuelle augmentée fait fantasmer beaucoup de monde. Des fans de jeux aux metteurs en scène de cinéma, en passant par les publicitaires. C’est dans ce domaine qu’est active la startup fribourgeoise Vidinoti, fondée, entre autres par Serge Ayer, serial entrepreneur que

l’on avait connu chez une autre start-up, Dartfish, et par le professeur EPFL Martin Vetterli. Que fait Vidinoti? Son logiciel permet à n’importe quel smartphone de reconnaître une image ou un objet en temps réel et de l'«augmenter» en lui ajoutant une nouvelle dimension: l’interactivité. Difficile à expliquer mais simple à comprendre quand on possède l’app de l’entreprise: PixLive. Par exemple, on prend une photo de l’endroit où l’on se trouve, on y ajoute des textes, des commentaires ou même des dessins (par exemple pour indiquer, dans une carte postale, l’endroit exact où se trouve son hôtel) et on la met ensuite sur notre réseau social. Simple, intéressant et efficace. Par ailleurs, la start-up fribourgeoise a signé un partenariat avec PubliGroupe, et plusieurs quotidiens romands testent actuellement un projet-pilote de réalité augmentée, dont Le Temps. Les premiers résultats devraient être visibles avant la fin de l’année.

christoPh Walker Web4nuts LIEU : FriBourg COLLABORATEURS : 3 DATE DE CRÉATION : 2011 CRÉÉE PAR : Benoît Perroud, Michel YerlY, et christoPh Walker Cette jeune pousse fribourgeoise a créé et commercialise le logiciel de gestion d'événements scolaires «Groople», qui est utilisé par des écoles secondaires pour gérer les inscriptions et la répartition des élèves à des journées sportives, par des passeports vacances pour l'inscription des enfants aux

activités, ainsi que par des événements publics (fête des musiques, par exemple) pour gérer leur staff. «Pensez aux jours (et nuits) où vous récoltez des inscriptions et tentez, pendant des semaines, de trouver une petite place pour chacun... Puis composez les listes pour chaque participant… Puis les décomptes… Tout cela peut maintenant être liquidé en quelques clics», assure l’entreprise, qui vient de sortir la 4e version de son logiciel.

Pascal raJoWer Wocea LIEU : Petit lancY COLLABORATEURS : 10 DATE DE CRÉATION : 2010 CRÉÉE PAR : Pascal raJoWer Wocea propose des bureaux virtuels en mode locatif. La solution de cette startup genevoise permet de rassembler toutes les applications ainsi que les données sur une seule interface. Sans aucune modification, les logiciels habituels deviennent mobiles et sont accessibles où que le client se trouve. Plus de risque de perdre des fichiers, fini les installations car, avec Wocea, les ordinateurs n’ont besoin que d'un seul programme pour accéder à l'ensemble des services. Selon l’entreprise, «comparé à un système classique nos deux solutions sont réellement compétitives et permettent de réunir sur une seule location mensuelle l’ensemble des prestations informatiques, il en résulte une maîtrise des budgets.» Par ailleurs, ces solutions s'adaptent aux changements dans les besoins concrets de l'entreprise, qui ne paie que ce qu'elle utilise réellement. 

PME Magazine / hors-série - novembre 2011

51


Un nouveau-né est un miracle, surtout pour un spécialiste de la fertilité. Colin Howles VP, Responsable des Affaires Medicales Regionales Unité Fertilité et Endocrinologie Genève, Suisse

J’ai commencé ma carrière avec les pionniers de la Fécondation In Vitro à Cambridge. Depuis, j’ai consacré ma vie à l’amélioration des traitements de l’infertilité en participant à l’élaboration de plusieurs médicaments innovants. Je n’avais cependant jamais imaginé que ma femme et moi en aurions besoin un jour. De même, je n’avais jamais imaginé ce que j’ai ressenti lorsque mon fils est né. Avec lui, ma vie a pris un autre sens et mon travail aussi.

S’engager pour la science, s’engager pour la vie

Merck Serono est la division biophamaceutique de Merck, un groupe pharmaceutique et chimique international. En mettant les connaissances scientifiques au profit des avancées thérapeutiques, Merck Serono propose des solutions innovantes dans ses domaines de spécialité : oncologie, maladies neurodégénératives, rhumatologie, fertilité et endocrinologie. Retrouvez d’autres témoignages sur : http://stories.merckserono.com

Merck Serono est une division de Merck.

PME Magazine - 150 nouveaux entrepreneurs  

150 NOUVEAUX ENTREPRENEURS qui font la Suisse romande (OFFERT AVEC LE NUMéRO 11/2011 DE «PME MAGAZINE»)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you