Page 1

Origine Thomas Carnicer Comal


Sommaire

Au commencement...

Au commencement...

1

Moi

3

Les influences...

4

...Et leur contraire

5

Ce monde obscur...

6

...Ses questions

8

L’idée

10

L’évolution

11

Oui, c’est ça. Si je devais narrer ce qui m’a amené au projet, je débuterais ainsi. Mon ambition : la création d’une série littéraire fantastique contemporaine du nom de Call Of Nemesis.

Je souhaitais saisir l’occasion -la création d’un book perso- pour revenir aux sources de cette entreprise. Je n’aborderai donc pas les étapes qui m’ont mené là où je suis. Je ne regarderai pas mon passé par dessus mon épaule. Je me contenterai de vous emmener à l’origine de mon premier écrit, en gardant une fenêtre sur le présent.

Ce book suis une succession logique d’éléments sans pour autant s’organiser en chapitres.

Ce n’est pas une histoire heureuse. C’est seulement celle de l’Humanité affrontant la responsabilité de ses actes.

Thomas Carnicer 2

1


Moi

Je n’aimais pas arriver au lycée. Je ressentais une sorte de malaise lorsque j’approchais de ces inconnus. Chacun, chaque groupe se trouvait peut être en train de me regarder, de me juger, de se moquer de moi. J’assimilais cette sensation à de l’égocentrisme pur et dur. Je savais qu’en réalité, personne ne faisait attention à moi. J’étais du genre à me fondre dans la masse, sans me faire remarquer, mais sans chercher à disparaître pour autant. « C’est dingue, de se sentir seul lorsqu’il y a plein de monde autour de soit.»

L’appel de Nemesis chapitre 1: l’ordinaire d’un ado commun

2

3


Les influences...

...Et leur contraire

La mythologie grecque revisitée le temps d’un jeu vidéo. ici, Kratos aux prises avec la Méduse dans god of war. H.P. Lovecraft, la découverte d’un jeu de rôles mythique: Call Of Cthulhu.

Comment appeler l’exact opposé d’une influence? Un besoin. J’en avais assez de voir des héros parfaits dans lesquels je ne me reconnaissais pas. J’avais envie de pouvoir m’identifier à un personnage de fiction qui ne soit pas un personnage secondaire, du genre qui meurt à la fin, ou dont la plupart des gens ignorent l’existence. Je souhaitais trouver une histoire que je n’avais encore jamais lue ou vue.

www.callofnemesis.com, «l’origine de la série.»

Les dieux, incarnations suprêmes du pouvoir de la nature.

Enki bilal, ou quand les dieux côtoient le monde des hommes.

4

5


Ce monde obscur...

Quel est ce monde dans lequel nous vivons? Peut-on seulement prétendre le comprendre? Les consciences s’éveillent pour la santé de la Terre, mais est-il encore temps d’agir? Quelles fautes avonsnous commis pour nous infliger pareille violence? Avons-nous déjà vu cataclysme plus dévastateur que notre haine?

Jeune survivant à Bergen-Belsen, 20 avril 1945. Se souvenir, pour que cela ne se reproduise jamais...

... Mais est-ce vraiment suffisant? Humiliation d’un prisonnier dans un camps militaire américain.

6

Ce n’est pas un coucher de Soleil. 7


...Ses questions Si vous en aviez le pouvoir, sauveriez-vous le monde? Si vous aviez la possibilité de combattre la pire de toute les menace que la Terre n’ait jamais connu? Il existe environ quarante milliard d’espèces sur Terre. Et si pour les sauver toutes, il fallait en éliminer une seule? Si la seule façon de sauver ce monde était de raser l’humanité? Alors je vous repose la question. Si vous aviez le pouvoir de sauver le monde. Le feriez-vous?

Nemesis et les érynnies punissant un homme... ou l’humanité?

Nos ailes tombent en poussière et nos symboles sentent le remugle des consciences trop longtemps enfermées; Justice, Vengeance… Ne vois-tu pas ces pompeuses majuscules s’offrir aux charmes de l’érosion, se déliter à lettres perdues dans une gueule qui déglutit leur majesté au chevet des plus monstrueuses caricatures…

A quand une riposte organisée des animaux contre l’humanité?

La boîte de Pandore, sensée receler toutes les misères du monde. Et si, au lieu de cela, Pandore n’avait trouvé dans la boîte que l’enfant de l’humanité?

être l’espèce dominante n’est pas un privilège. C’est une responsabilité. Et si nous étions jugés pour tous les crimes que nous commettons chaque jour envers les autres espèces?

8

Pierre-Paul PRUD’HON La justice et la vengeance divine poursuivant le crime 9 Localisation : Paris - Musée du Louvre


L’idée

L’évolution

Nous sommes en Octobre 2004, à un cours de philosophie. On ne trouve sur ma feuille que ses carreaux. Je n’écris rien de ce que dit le professeur. Peut être parce que je ne l’écoute pas. A ce moment précis, je n’ai qu’une seule chose en tête. Un dessin, que je réalise d’ailleurs. Il est presque fini. Je sais pourquoi j’arrive à le dessiner. J’ai pourtant un très mauvais coup de crayon. Mais je viens d’avoir une idée particulière. Les éléments s’entrechoquent, guidés par mes influences, mes inspirations, mes envies. Bientôt, j’écris quelques mots : Call Of Nemesis et un premier paragraphe.

IL PLEUVAIT. LES GOUTTES DE PLUIE SE MÊLAIENT AUX LARMES QUI COULAIENT LE LONG DE MES JOUES. LES ÉCLAIRS ILLUMINAIENT LE CIEL NOI, LAISSANT PARAÎTRE DES CORPS TOUT AUTOUR DE MOI, BAIGNANT DANS DES FLAQUES D’EAU ET DE SANG ENTREMÊLÉES. ILS ÉTAIENT MORTS. TOUS. LA DOULEUR DISPARAISSAIT. PETIT À PETIT, MES FORCES ME QUITTAIENT. TOUT TACHÉ DE SANG, DE MON SANG, JE M ‘ÉCROULAI, LÂCHANT UN DERNIER SOUPIR.

Ce book se termine ici, sur les premières lignes du premier chapitre de l’appel de nemesis, premier tome de la série. Au premier Décembre 2007, j’ignore si les choses on réellement avancé. La seule chose dont je sois sûr, c’est que j’entends mener l’idée à son terme. Call Of Nemesis comptera quatre tomes, et une vingtaine de nouvelles. Trois d’entre elles sont publiées sur le site de la série www.callofnemesis. com . Ce dernier compte plus de 4160 visiteurs. Un début pour un projet de longue haleine, semé d’embûches. Comme je l’ai dit, ce n’est pas une histoire heureuse.

Saut du plus haut pont d’europe pour le saut à l’élastique. Pont de l’artuby , 182 m. gorges du verdon.

C’est seulement celle d’un rêve qui ne demande qu’à se concrétiser.

L’appel de Nemesis, chapitre 1

10

11


12


Call Of Nemesis : Ogirine  

un "book" comme on aime les appeler, sur ce qui m'a poussé à écrire la première ligne de Call of nemesis.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you