Page 1

L’ESPACE PUBLIC CO-CRÉÉ


Plateforme destinée à la conception de l’espace public entre experts et usagers. Projet de fin d’études.


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


Construire ensemble le grand ensemble, Patrick Bouchain, Actes Sud, 2010

« Impliquer l’habitant dans la réalisation et la gestion de son lieu de vie signifie redéfinir l’espace domestique, et par là même réinventer l’espace public. »

Selon P. Bouchain, la participation active de l’habitant au processus de création de la ville peut lui permettre de ne plus subir les conséquences comme une fatalité. C’est pourquoi, il est essentiel et légitime de lui attribuer une place dans ce processus.


PROJET DE FIN D’ÉTUDES Comment faciliter la participation de l’usager dans la réalisation d’un espace public ?

La question n’est donc plus pourquoi, mais comment ? Des associations (collectif etc, OUP,...) expérimentent des modalités d’intervention singulières et “ouvertes” au public. Mais comment institutionaliser ces initiatives ?


Demande fictive développée pour ce projet

Comment faciliter la participation de l’usager au projet d’aménagement de la prairie d’amont ? Nantes

Nantes

La Société d’aménagement de la métropole ouest atlantique, chargé du développement de l’île de Nantes, souhaite développer un de ses terrains, la Prairie d’amont, en impliquant les citoyens à sa réalisation.


N

NANTES

Google map 2013

Ce terrain vierge inexploité fait parti d’un quartier en mutation. Sa transformation en un espace public convoité peut renforcer la cohésion sociale au sein du quartier.


L’Urbanisme Participatif Mémoire de fin d’études Cycle Master Mutations du cadre bâti Thomas Guihard

L’Urbanisme Participatif, Mémoire de fin d’études, 2013

“ Doit-on voir aujourd’hui l’urbanisme participatif comme un profond mouvement de restructuration urbaine ou bien comme un effet de mode ? “

Observation de modèles participatifs institutionnels et experimentaux. Chaque intention revèle une approche singulière tant sur le fond que sur la forme.


NANTES

62


Rencontre difficile entre concepteurs et usagers Actions associatives indépendantes (projet, lieu, usagers) Image politisée source d’une absence d’engagement

La difficulté n’est pas tant le développement d’outils liés à la parole du participant que son engagement. L’image politique en est le premier frein. L’heure est à la démocratisation pour séduire un public varié.


Favoriser le contact dans un esprit collaboratif Proposer un modèle global qui s’adapte à différentes situations Populariser le phénomène pour faire évoluer les mentalités

Le projet apporte une nouvelle brique à l’édifice institutionnel du projet urbain participatif. Le concept s’inspire d’exemples “associatifs” (cf mémoire L’Urbanisme Participatif).


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


Installer un cadre de travail commun et de proximité Proposer une philosophie de travail attractive Chacun des acteurs apporte son expertise

La structure représente le pilier du concept. Elle cristallise un besoin essentiel au développement d’un projet “participatif” : un espace commun, partagé entre concepteurs et usagers.


Installer un cadre de travail commun et de proximité Proposer une philosophie de travail attractive Chacun des acteurs apporte son expertise

Le concept prend corps grâce à une philosophie de travail “divertissante” et “souple” tournée vers l’écoute, la culture et le partage tant pour le projet que sur le plan humain.


S’exprimer Exposer Concevoir Profiter


Installer un cadre de travail commun et de proximité Proposer une philosophie de travail attractive Chacun des acteurs apporte son expertise

Le terme “co-création” fait mention d’un partage des tâches. Le mandataire fourni l’installation, le prestataire apporte son expertise de concepteur et l’usager son expertise d’usage.


MANDATAIRE

PRESTATAIRE

PARTICIPANT

Samoa

Concepteur Animateur

Usager


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


Avant concertation, cette démarche de co-création répond à trois conditions.

Le projet apporte une réponse en matière de concertation. Avant étude de cette dernière, des pré-requis sont à observer pour remplir à bien la démarche.


Les concepteurs doivent eux-même être animateurs ou bien être accompagnés d’animateurs. Ces experts sont contactés par le mandataire.

Les concepteurs doivent remplir une fonction d’animateur. Travailler avec des personnes qui ne sont pas du métier nécéssite un savoir-faire en matière de gestion de groupe et de méthodologie de projet.


Le groupe, constitué d’une quinzaine de participants, s’engage volontairement dans cette aventure. Un appel à participation permet de composer ce groupe.

Un panel d’une quinzaine de personnes est défini suivant des critères d’âge, de genre, de situations familiale et professionnelle afin de générer un projet riche et mixte, adapté aux usages locaux.


La co-création dure le temps nécéssaire au groupe pour définir un projet qui lui correspond.

Une implication récurrente permet à l’équipe de se réunir sur de courtes périodes afin de construire, pas-à-pas, un projet commun. Ce calendrier représente un idéal, variable suivant la disponibilité du groupe.


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


S’exprimer Exposer Concevoir Profiter Le groupe bénéficie d’un espace vierge répondant à leurs usages. A l’image d’un jeu de construction, le mobilier propose quatre grandes situations : s’exprimer, concevoir, exposer et profiter. La seule limite repose sur l’imagination des participants.


Réunis à l’intérieur du Globe et visible depuis l’extérieur, le groupe concoit un projet partagé entre désirs et besoins. Discussion et conception sont au coeur d’une projection commune.


Proposer des instants de partage sous le signe de l’écoute, et de la convivialité

La réussite d’un projet dépend notamment du rapport qu’entretiennent les participants ainsi que l’ambiance imprégnants les lieux. Le contexte doit être convivial et informel afin de «briser la glace» et de créer du lien.


Organiser des ateliers de conception autour de l’apprentissage et de la découverte

Adaptés au groupe d’usagers, des supports de création leur permettre de s’immerger dans la réalité géographique, technique, usuelle, et poétique du projet.


L’exposition du projet a pour objectif de révéler aux yeux du voisinage, l’action participative ainsi que les travaux des participants. La structure adopte une configuration ouverte permettant au public d’observer le travail du groupe.


Exposer au public la vision du voisinage dans une logique de partage Cet événement retrace le parcours du projet co-créé. Présentation du projet et ateliers participatifs permettent de récolter l’opinion du public le temps d’une journée sous le signe de la découverte.


Profiter de moments simples pour apprendre à se connaître et insuffler une vie de quartier

La structure n’est pas uniquement destinée au projet. Les participants peuvent bénéficier d’une installation “fédératrice” où il fait bon vivre. Barbecue, ciné plein air et concerts ont pour objectif de relancer progressivement une vie de quartier.


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


13 étapes de montage 1 camion utilitaire 3 techniciens 1 aller 1 journée

Le montage est assuré par une équipe de trois techniciens. Programmée sur une journée, l’installation se décompose en une douzaine d’étapes, de la pose du sol jusqu’aux portes coulissantes.


60 400

63

600

63

Coupe AA 1/50 _ (cm)

A

746

Plan 1/50 _ (cm)

A


50 12

50

50

10°

20° 20

°

50

50

°

250

20

50

50

50

50

50

50

50 40 50

50

50

50

20°

10 1 52

52 1 10

Coupe AA 1/50 _ (cm)

A

A

140

2

14

14

2

Plan 1/50 _ (cm)

140


20

m

3

20

3

m

Rangée dans une forme compacte, la structure est entreposée dans un hangar appartenant au mandataire. Afin de limiter les coûts et le temps d’acheminement, la structure est transportable dans un véhicule utilitaire en un seul voyage.


1 Ratissage du sol si valonnÊ. 2 Installation de la bâche au sol.


3 Pose des pieds et des sacs de sable pour maintenir la structure au sol. 4 Fixation des premières moitiées d’arc et des raccords en prévention des deuxièmes.


5 Installation du pilier central à l’aide d’une tour verticale et d’un escabot. 6 Fixation des deuxièmes moitiées d’arc sur les premières ainsi qu’au pilier central.


7 Installation des étagères et des renforts entre chaque interstice. 8 Fixation de la bâche de protection sur les arcs.


9 Pose de fines bandes d’aluminium pour solidifier la fixation de la bâche. 10 Installation de rails de coulissement des portes au pied et à mi-hauteur de la structure.


11 Fixation de l’infrastructure de la première porte coulissante dans le pilier. 12 Installation successive des plaques de polycarbonates transparentes, montées sur leur cadre au préalable en atelier.


13 Installation de plaques, tranche par tranche. 14 Montage terminĂŠ.


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


Le mobilier répond à une contrainte d’interchangeabilité. La gamme de produits propose dossiers, pieds et planches qui s’adaptent aux situations (débat, ateliers, expositions,...).


cm

47

45


1

2

3

4

5

6

7

8


cm

90

50

45


1

2

3

4

5

6

7

8


cm

45

45

90


1

2

3

4

5

6

7

8


cm

45

80

180


1

2

3

4

5

6

7

8


cm

75

90

195


1

2

3

4

5

6

7

8


CONTEXTE CONCEPT PRÉ-REQUIS USAGE STRUCTURE MOBILIER OUVERTURE


Envisager l’évolution des modalités d’interpellation pour faciliter l’appel à participation du public

Un projet attire l’attention s’il est visible. Sa communication est une donnée importante à l’interpellation du public. Comment inciter les jeunes et les personnes dites “sansvoix” à s’engager? Comment promouvoir une démarche à l’échelle locale?


Prévoir une ‘‘porte de sortie’’ pour le Globe afin de pérénniser l’action des participants et le suivi du chantier

Le chantier laisse place à la mise en forme du projet. Les participants ont un droits de regard sur le déroulement des travaux. Comment intégrer les participants au chantier? Comment entamer un suivi?


Le Globe, Créateur d’Urbanité, est une initiative de développement territorial. Son action touche de petits groupes de population sur une échelle locale.


La multiplication des interventions permet, à terme, d’amorcer un urbanisme durable fort d’une empreinte identitaire et de lien social.


www.thomasguihard.com


L'espace public co cree  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you