Page 1

2008 - 2014

Portet en mouvement Bilan de mandat de l’équipe municipale conduite par Thierry SUAUD


édito Thierry SUAUD

D

epuis près de six ans vous nous avez fait confiance pour administrer notre commune et engager les projets nécessaires afin de préparer l’avenir de Portetsur-Garonne. Le contexte dans lequel s’est déroulé ce mandat fut particulier : la crise a conduit et conduit encore à la prudence ; la réforme des collectivités et de la taxe professionnelle de 2010 a jeté beaucoup de troubles et cassé les dynamiques de recettes... la perte de recettes sur les entreprises s’est traduite au niveau de la Communauté d’Agglomération du Muretain qui percevait la Taxe Professionnelle par une compensation sous la forme de nouvelles taxes et notamment une part de taxe d’habitation. Crise et réforme ont aussi entraîné une baisse des aides du Conseil Général aux communes. Malgré cela, sans augmentation des taux des taxes municipales depuis 4 ans, les finances de la Ville sont robustes et permettent de préparer l’avenir.

En effet, Portet est une des rares communes à se désendetter tout en gardant un haut niveau de fonctionnement (services à la population, aide aux associations, ...) et d’investissements (locaux, espaces publics, voirie,...). Dès 2008 nous avons entrepris de renforcer et moderniser les services de « l’administration municipale » afin de conforter l’accueil du public, de favoriser la réactivité et la prise en compte des problèmes divers et afin de mieux entretenir l’ensemble de l’espace public et du patrimoine. La concertation et la rencontre avec les habitants ont été au coeur de notre engagement pour la commune. Les dossiers sensibles, les projets de travaux importants ont tous fait l’objet de réunions avec les habitants. J’ai souhaité également une présence régulière des élus dans la ville qui ont, par ailleurs, tenu des permanences au cours desquelles vous avez pu les rencontrer. Ce document vous permettra de juger de l’action de l’équipe que j’ai dirigée depuis près de six années et de notre engagement, à vos côtés, pour entretenir et faire progresser notre belle commune. Je reste avec l’ensemble de mes collègues à votre disposition pour en discuter.

sommaire 3 4 10 14 2

18

Citoyenneté, respect, démocratie locale Aménagements urbains, environnement et déplacements Lien social et solidarité Vie de la commune

20 22 24

Impression : Imprimerie Cazaux (31) - Imprimé sur du papier recyclé Crédit photo : V.Calduch

Les partenariats pour Portet Finances Engagements au coeur des quartiers Contact

– Ne pas jeter sur la voie publique


CITOYENNETÉ, RESPECT, DÉMOCRATIE LOCALE

Le lien avec les habitants «

NOS ENGAGEMENTS EN 2008 Ce sont des exigences fondamentales, les conditions indispensables du vivre ensemble. Il faut rappeler la responsabilité de tous les acteurs : famille, école, pouvoir politique national comme local. Nous prendrons pour notre part toutes nos responsabilités.

La concertation, le fil de notre mandat

R

ien, aucun projet majeur ne s’est fait sous ce mandat, sans que soient régulièrement informés et associés les habitants concernés. Nous avons fait vivre la concertation relative à l’élaboration de notre agenda 21, grâce aux « ateliers citoyens ». Des réunions publiques ont été organisées pour aborder ensemble la révision de notre Plan Local d’Urbanisme et définir le tracé du projet de bus en site propre. Chaque nouvel aménagement au cœur des quartiers a été précédé d’une rencontre avec les riverains et s’est nourri de leurs préoccupations.

«

Des élus qui rendent des comptes Nous avons tenu à renforcer l’information municipale, afin d’expliquer nos choix en transparence. Le site internet de la ville permet dorénavant une information régulière sur la vie à Portet, comme les panneaux d’information, installés aux abords des écoles, ou le nouvel agenda culturel. Tous les adjoints et le Maire, vous ont reçus lorsque vous le demandiez. Le lien avec vous est indispensable à nos yeux.

«

Être citoyen à Portet Chacun peut participer à la vie de la cité et s’exprimer lors de réunions publiques sur des enjeux concernant notre environnement (débats sur Francazal, la santé) ou lors des actions de la municipalité pour la défense de nos services publics : pétition citoyenne pour le maintien de permanences de la CPAM à Portet, référendum en faveur de la Poste, manifestations pour le

maintien des classes dans nos écoles, ... Les lieux d’implication existent. Le conseil municipal des jeunes offre aux adolescents un espace d’interpellation des élus mais aussi de création de projets. Nous vous avons proposé des actions à mener ensemble, pour la commune : les chantiers collectifs de nettoyage des berges de Garonne, tout un travail commun

sur les dossiers de rétrocession de certains lotissements, ... Le soutien aux projets associatifs a été renforcé en créant des conventions d’objectifs et de moyens et un budget permettant des aides exceptionnelles aux clubs et associations. Les bénévoles ont été au rendez-vous de l’engagement, en participant souvent, aux moments d’animation de la vie locale.

3


AMÉNAGEMENTS URBAINS, ENVIRONNEMENT ET DÉPLACEMENTS

Des choix majeurs pour préparer l’avenir Favoriser les liens entre les quartiers, sécuriser les déplacements, valoriser notre cadre de vie, préserver notre environnement.

Nous avons lancé la révision de notre PLU. La 1ère étape « diagnostic » a fait l’objet d’une réunion publique en 2013 et les préoccupations que vous avez exprimées seront intégrées à la concertation qui se poursuit tout au long de la démarche.

La requalification du boulevard de l’Europe

Il s’agit de prévoir les règles de construction et d’aménagement pour les années à venir. Il s’agit aussi d’intégrer le développement durable dans tous les choix d’aménagement, ainsi que les orientations du Schéma de Cohérence Territoriale à l’échelle de la grande agglomération toulousaine.

«

«

NOS ENGAGEMENTS EN 2008

Préparer notre commune avec le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Après des années d’études et de négociations avec nos partenaires, le projet se dessine aujourd’hui autour de trois objectifs : réduire les coupures entre les quartiers en créant des liaisons douces ; améliorer la desserte de la zone d’activités commerciales ; assurer un écoulement sécurisé du trafic de transit. Nous avons réussi à mobiliser des engagements de partenaires publics et privés pour près de 18 millions d’euros T.T.C. qui doivent être confirmés dans les mois à venir. Cette opération devrait permettre d’alléger les nuisances subies par les Portésiens.

Sont en jeu, à l’échelle de notre territoire, des questions telles que le développement des transports en commun afin de limiter l’usage de la voiture, la densité en matière d’habitat et activités, la préservation des espaces naturels et agricoles, la qualité urbanistique de notre commune.

Ferrié-Palarin Nous avons conforté ce grand projet de développement de l’habitat, déjà inscrit au PLU adopté en 2007, par les décisions prises durant ce mandat : Lancement du projet de bus en site propre entre la gare et l’oncopôle ; Aménagement de l’avenue de la Gare, des parkings et du parvis ; Étude d’assainissement envisageant la construction d’une nouvelle station d’épuration ; Acquisition de l’ancien prieuré et de son parc en 2010 ainsi que de l’ancienne auberge du château d’eau en 2011 afin d’y envisager des équipements publics (maison de retraite accessible aux bas revenus, écoles, salles municipales ...)

4


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

ZOOM SUR

LES DÉPLACEMENTS Pour plus de transports en commun Vice-président en charge du développement économique et des transports de la CAM, Thierry Suaud a défendu la création du réseau TAMtam, qui compte aujourd’hui 4 lignes gratuites à Portet, afin de relier les quartiers à la gare. Il a également porté l’adhésion de la CAM à Tisséo SMTC.

Un schéma communal des itinéraires en modes doux Chaque nouvel aménagement de voirie sur ces cinq dernières années a intégré une piste cyclable (avenue de la Gare, route d’Ax,…). Pour aller encore plus loin et proposer à terme un réseau cohérent et sécurisé de pistes cyclables, nous nous sommes engagés sur un schéma communal des itinéraires en modes doux, qui vise à mailler Portet, limiter, autant que faire se peut, l’usage de la voiture et proposer aux habitants des alternatives pour leurs déplacements quotidiens.

Nous avons obtenu l’engagement du projet de bus en site propre entre la gare de Portet et l’Oncopôle Avec la CAM, la Communauté urbaine Toulouse Métropole, Tisséo et le Conseil Général, nous avons travaillé au projet d’Axe Bus qui permettra de réorganiser la desserte sur une route d’Espagne parfois saturée. Cette route bénéficiera ainsi d’une requalification faisant la part belle aux transports en commun, aux pistes cyclables, aux cheminements piétons. Les liaisons entre les quartiers seront améliorées et notamment les traversées de la route d’Espagne.

56

millions d’€uros C’est le coût d’investissement pour l’Axe Bus, financé par le Conseil Général et Tisséo.

5 à 10 minutes

de fréquence entre les bus

fin 2017

mise en service

Un tout nouveau tronçon est en cours d’achèvement et relie le Récébédou à la gare. La liaison vers le lycée de Cugnaux est d’ores et déjà prévue pour 2015. Des échanges sont engagés avec les nombreux propriétaires des bords de Garonne pour promouvoir un parcours cyclable de Garonne entre Portet et Toulouse.

Désormais, chaque année, des investissements sont prévus au budget, afin de créer de nouvelles pistes et sécuriser celles existantes. Ont ainsi déjà été traités : au sein des divers quartiers, les accès aux écoles et équipements sportifs ; la traversée de la route d’Espagne ; la traversée des Tardines ; celle de l’allée de Clairefontaine ; le chemin de Moulis ; etc...

5


AMÉNAGEMENTS URBAINS, ENVIRONNEMENT ET DÉPLACEMENTS

Requalifier l’espace que nous partageons La balade en ville Les allées du Baron Ritay, le passage du 19 mars, les ramiers et les berges de Garonne, sont des lieux privilégiés de promenade des familles, au même titre que les jardins du Récébédou et des Tardines. De grosses opérations de rénovation y ont été engagées depuis 5 ans en vue de favoriser la balade et le loisir pour toutes les générations.

Les cimetières Afin de mieux accompagner les familles, un service funéraire dédié a été créé au sein de la Police Municipale. Des investissements importants ont été réalisés avec la création d’un nouveau columbarium, d’un jardin du souvenir et la réfection du mur du vieux cimetière. Une étude est en cours pour les conditions d’accès et de stationnement aux cimetières.

Sécurisation et travaux sur les routes Pour casser la vitesse des véhicules à moteur, des ralentisseurs, des plateaux ou des chicanes ont été mis en place : chemin du Quart, rue Mendès-France, rue Malraux, au carrefour des rues Allende et du chemin de Moulis, au croisement Allende / Cardinal Salliège, avenue de Palarin, aux entrées de la zone du Bois vert, de l’impasse Sagüens et de la rue des Cerisiers, la rue des Frênes, rue des Ecoles, rue des Tilleuls, chemin du Roussimort et rue Clairefontaine. Des voies ont été rétrécies par traçage de places de parking rue des Bosquets, rue Mendès France et Malraux, rue Clairefontaine, rue S.Allende, … Entre 2009 et 2013, les voiries abîmées ont été reprises en plusieurs endroits de la ville : rues Balzac et Dumas, chemin de Moulis, rue du Cardinal Saliège, impasse du Vieux Moulin, rues

6

Varlin et Salengro, Ancienne Route Impériale, rue de la Placette. Plusieurs très grosses opérations d’aménagement urbain ont été réalisées, avenue de la Gare, rue des Frênes, rue de Roussillon, rues de Provence et Gascogne, route d’Ax et avenue de Palarin. Enfin depuis quatre ans, nous effectuons deux tournées par an, de rebouchage des trous sur l’ensemble des voies de la commune. Concernant la sécurité aux abords des passages à niveau, si l’Etat a manifesté sa volonté de supprimer le PN 1 sur la RD 120, nous continuerons nous, de défendre la suppression du PN 9, près de la gare. (création d’un passage souterrain par la route).


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

Quelques exemples de rénovation Un service public de l’eau et de l’assainissement pour des coûts maîtrisés L’eau est gérée pour la commune par le SIVOM (syndicat intercommunal public) de la Saudrune qui a mis en place une tarification sociale allégeant le coût pour les « petits » consommateurs au-dessous de 500m3. L’assainissement est géré directement par la Commune, qui a réalisé une étude prospective afin d’anticiper les nécessaires investissements sur les prochaines décennies. Depuis le début du mandat, d’importants travaux ont été effectués, tant sur la station d’épuration du Bac que, par exemple, sur les réseaux des rues G.Sand, Bretagne, entre la rue S. Allende et la Maison des sports, sur le complexe sportif, ... Les opérations de réhabilitation des rues de Roussillon, Provence et Gascogne ainsi que de la Route d’Ax ont permis la réfection complète des réseaux d’assainissement.

La salle du Confluent En même temps que la rénovation des sanitaires, une zone traiteur a été réalisée en 2011. Une partie des loges a déjà été modernisée et les sanitaires ont été refaits. Le chauffage de la salle et les systèmes de sécurité ont été entièrement rénovés, en 2013, pour répondre aux contraintes modernes. L’éclairage a été changé pour un meilleur confort et pour améliorer la consommation énergétique.

Le patrimoine historique est respecté L’église, patrimoine de la commune, a fait l’objet de travaux nombreux : la restauration du tabernacle du maître autel, la rénovation du chauffage et l’acquisition de nouveaux bancs. L’obélisque qui marque la limite historique entre les provinces de Guyenne et du Languedoc a été restauré. Le missel a été numérisé et peut être vu par tous sur le site internet de la Mairie. Le musée de la mémoire est inscrit dans un réseau large de chercheurs et universitaires.

Le plan écoles bientôt achevé Nous avons achevé en cinq ans la rénovation des écoles Picart, Prévert, et nous finirons en 2014 la rénovation de l’école Jean Jaurès. Nous sommes régulièrement intervenus dans les écoles Curie, Clairfont et Sand (la toiture de cette école a été refaite). Les travaux ont concerné l’isolation, l’électricité, le chauffage à ventilation, la peinture etc… Ils ont été réalisés dans le cadre d’un plan pluri-annuel d’investissements et d’un plan d’économies d’énergie. Les abords des écoles ont été nettement sécurisés et embellis. Nous projetons de refaire le réfectoire des écoles Prévert et Picart. La rénovation de la chaufferie du gymnase Jules Vallès a également été réalisée.

7


AMÉNAGEMENTS URBAINS, ENVIRONNEMENT ET DÉPLACEMENTS

Le choix du développement durable Vers une réserve naturelle régionale Nous avons adhéré à l’association ConfluenceS Garonne-Ariège et intégré des parcelles communales (dont certaines du Parc du Confluent) au projet de Réserve Naturelle Régionale Le but de cette réserve dont le dossier est actuellement en instruction à la Région est de mieux préserver et protéger les espaces concernés, la faune et la flore, tout en permettant l’accès du public.

L’Agenda 21 est lancé ! En 2012, nous nous sommes engagés à entrer dans une démarche Agenda 21, véritable projet de développement local visant à définir les moyens et les objectifs du développement durable de notre territoire. Il propose de nouveaux outils qui facilitent l’implication des habitants, récapitulés dans une « Charte de la Participation ». Trois groupes de concertation « agents municipaux », « élus » et « société civile » ont été constitués et regroupent plus d’une soixantaine de participants volontaires pour réfléchir sur les trois années à venir au développement durable de la commune. Un diagnostic est consultable sur le site de la commune.

Les jardins partagés En bord de Garonne des jardins communaux sont mis à disposition de quelques habitants. Un projet est engagé pour en accroître le nombre et la qualité, définir leur aménagement paysager et arrêter les principes de leur gestion future. Une association sera créée pour gérer ces jardins.

8

Portet-sur-Garonne économise l’énergie Nous avons engagé la ville dans un vaste plan d’économies d’énergies. Si cela a nécessité des investissements importants, les répercussions ont été immédiates, tant sur les factures que sur les consommations répertoriées. C’est ainsi que Portet a pu se voir décerner par l’Etat, le label CEE. Plusieurs quartiers de la commune ont bénéficié d’une rénovation de leur éclairage public. Les nouveaux lampadaires permettent des économies d’énergie très conséquentes, leur éclairage sécurise certaines zones. En outre, les cheminements piétonniers sont progressivement équipés d’appareils à LED permettant une économie d’énergie de près de 75%. Cette démarche d’économie d’énergie s’est accompagnée de la mise en place d’horloges astronomiques pour la régulation de l’éclairage. Les travaux d’isolation menés dans de très nombreux bâtiments publics (écoles, hôtel de ville), ainsi que la rénovation des chaufferies (écoles, salle du Confluent, gendarmerie, gymnase Jules Vallès) ont également permis de maîtriser nos consommations de gaz.


La gestion différenciée de nos espaces verts

Ville fleurie

Nos espaces verts et publics sont dorénavant entretenus en gestion différenciée. Ainsi, certains espaces sont régulièrement tondus et entretenus avec soin (tailles, désherbage) car ils sont situés dans des endroits très fréquentés par le public. D’autres le sont, en revanche, de façon moins régulière car ils sont moins utilisés par le public ou plus sensibles (zones humides, grands espaces verts). C’est notamment le cas en certains endroits des berges de Garonne, nids de biodiversité à protéger. Là, nous avons fait le choix de laisser la nature se faire coloniser par les insectes et papillons, diverses espèces végétales, essentiels à la biodiversité.

Le fleurissement de la ville fait partie des choix qui ont été importants à nos yeux.

Moins d’engrais, moins de désherbants, moins d’arrosage pour préserver l’environnement et protéger notre santé Nous avons réalisé une étude sur le désherbage raisonné de nos espaces verts afin d’utiliser le moins possible de produits phytosanitaires. Il s’agit là d’un enjeu de santé publique pour les Portésiens et les agents municipaux qui s’occupent des espaces verts, mais c’est aussi une responsabilité assumée à l’échelle de la commune pour limiter l’impact des produits polluants sur la qualité de l’eau. Depuis 2008, l’utilisation de désherbants chimiques a été divisée par plus de trois ! Le paillage des massifs avec les copeaux d’arbres qui sont tronçonnés, et la construction de puits sur les terrains de sport ont permis de réduire la consommation d’eau de la Ville.

Francazal et ses avions Nous sommes restés vigilants sur la reconversion de la base aérienne Francazal depuis l’annonce de sa fermeture. Pour informer et faire entendre les Portésiens, un grand débat a été organisé à ce sujet en présence des représentants de l’Etat et de l’aviation civile. Nous avions alors réaffirmé nos engagements : nous opposer aux vols de nuit, permettre un contrôle citoyen de l’activité, faire bénéficier Portet des recettes et emplois liés aux futures activités. Nous avons mis en place une station de mesure du bruit et d’analyse des trajectoires des avions survolant la commune. Afin de permettre un contrôle citoyen, les données recueillies seront consultables sur le site www.eans.net

De très nombreux nouveaux massifs ont été créés aux abords des écoles. Au Récébédou, ce sont des arbres, arbustes et rosiers et le jardin inauguré en 2010, suivi en 2013 des venelles des Tardines. Au centre du village de nouvelles suspensions ont été accrochées. 2012 et 2013 nous ont vus récompensés par 2 diplômes d’honneur dans le cadre du concours des villes et villages fleuris du Conseil Général.

Enseignes et publicités : lutter contre la pollution visuelle Pour garantir des recettes à la commune tout en luttant contre la pollution visuelle, nous avons adopté un nouveau règlement local de publicité, avec mise en conformité obligatoire en 2017. De nombreux panneaux d’affichage ont d’ores et déjà disparu du paysage. La mise en œuvre d’une taxe locale sur les enseignes en 2009 a permis de générer depuis plus d’un million d’euros au budget communal. Nous sommes en «chasse contre l’affichage sauvage» ... et avons modifié l’affichage sur le domaine public.

9


LIEN SOCIAL ET SOLIDARITÉ

Pour le renforcement des solidarités, nous avons agi ...

«

NOS ENGAGEMENTS EN 2008 Renforcer le vivre ensemble et les services aux personnes, offrir aux jeunes des activités et des lieux de rencontre qui leur permettront de s’épanouir... développer les actions d’accompagnement à la scolarité...

«

Enfance et petite enfance Le CLAE est une compétence exercée au niveau intercommunal. La ville compense une large part du coût qui reste ainsi très abordable. Les aires de jeux se sont faites plus nombreuses sous ce mandat avec de nombreuses réalisations communales dans tous les quartiers : sur les berges de Garonne, dans le petit bois de Clairfont, aux venelles des Tardines, au jardin du Récébédou.

Des jeunes impliqués Les chantiers Jeunesse : encadrés par la Mission Jeunesse et les services techniques de la ville, les jeunes Portésiens ont été nombreux à s’engager pour l’entretien ou la rénovation du patrimoine de leur ville, apprenant au passage quelques «savoir-faire» techniques. En contrepartie, ils ont pu profiter d’une offre de loisirs ou de voyage. C’est dans ce même esprit qu’ont été menés les projets « j’agis où je vis» encourageant les « Gestes Utiles et citoyens ». Le conseil municipal des jeunes, plus sollicité, s’est positionné sur des actions d’intérêt général et de solidarité. Les jeunes conseillers participent aux cérémonies municipales, aux manifestations de la ville, à ses actions de sensibilisation, comme le nettoyage des berges de Garonne. Ils ont pu faire des propositions aux élus. Leur projet de skate parc a ainsi été retenu. Le CMJ participe avec le centre social à des moments intergénérationnels. Cette année, il s’est rendu à Paris où accueillis par le Député, les jeunes ont pu visiter l’Assemblée Nationale.

Être présents aux côtés des jeunes

200

Le CLAS a accompagné 200 jeunes depuis 2008.

6

accompagnateurs scolaires s’y consacrent.

10

Notre Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité nous permet d’intervenir auprès des collégiens et lycéens les plus en difficulté scolaire. Créé en 2010, le Centre de loisirs associé au collège a permis d’accroître les contacts avec les collégiens autour d’une offre d’activités qui toutes incitent à une participation active.

6000

Depuis septembre, le CLAC a enregistré 6000 participations de collégiens sur les animations qu’il propose (vidéo, journal, musique, jardin, société) .


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

Des lieux de rencontre et d’expression Nous avons créé 2 city stades et rendu accessibles les terrains de jeux tout au long de l’année. En 2009, nous avons lancé le Tremplin-sur-Garonne, tremplin musical, afin que puissent s’exprimer artistiquement nos jeunes talents locaux. Lors des forfaits «découverte» des petites vacances scolaires, les animateurs jeunesse entrainent les adolescents sur des activités de loisirs, des visites culturelles mais abordent aussi avec eux et des spécialistes des sujets de société qui les touchent particulièrement.

Contre les conduites à risque Nous engageons des actions de prévention en direction des enfants et des jeunes. De prévention routière, dès l’école primaire et au collège (permis vélo, permis piéton). De prévention de la consommation de drogues, d’alcool et face aux MST, lorsque nos enfants sont plus grands.

L’aide aux familles Nous avons porté à 10 le nombre d’écoles municipales de sport gratuites et augmenté le nombre d’heures des éducateurs. Nous avons étoffé le service Navettes qui transporte les enfants jusqu’à leurs activités extra-scolaires. Ces navettes sont gratuites.

Le handicap ne devrait pas être un obstacle à l’emploi Le service emploi de la ville a signé une convention de partenariat avec Cap Emploi 31. Depuis, deux journées d’information et de recrutement avec les employeurs et les personnes porteuses d’un handicap ont été organisées. La commune elle-même va au-delà de son obligation légale d’emploi de 6 % de travailleurs handicapés.

2014 verra la présence d’éducateurs spécialisés dans les quartiers. Nous avons soutenu cette orientation qui relève de la « politique de la ville » exercée par la CAM.

Promouvoir la découverte du milieu professionnel C’est un dispositif unique et précurseur sur l’académie. En partenariat avec le collège J. Vallès, nous avons lancé le dispositif alternance qui permet dès la 3ème de concilier poursuite des études et stages en entreprise.

11


LIEN SOCIAL ET SOLIDARITÉ

... pour les ... face à l’urgence, personnes âgées à la précarité 4 logements réhabilités nous permettent de faire face aux situations d’extrême urgence rencontrées par nos concitoyens. Un soutien individuel est aussi mené au centre social : aide à la gestion du budget, accompagnement sur les dossiers de surendettement, ... Surtout, nous avons développé les actions collectives pour agir en amont des difficultés. C’est tout un travail de sensibilisation qui est mené avec les adhérents ; mieux consommer, prendre soin de sa santé, les violences faites aux femmes, les économies d’énergie, travailler «l’estime de soi», ... Nous avons relevé le quotient social qui permet l’accès aux aides de secours afin de pouvoir intervenir auprès d’une population salariée qui s’est elle aussi paupérisée...

Pour nous, personne ne doit se retrouver en situation de vulnérabilité ni d’isolement. Le service public municipal doit permettre à chacun de vivre le plus tard possible à son domicile. Notre action a été particulièrement importante en matière de services à domicile. Les services de portage de repas et d’aide à domicile fonctionnent 7 jours sur 7. Ils ont vu le nombre de leurs bénéficiaires augmenter. Nous avons donc fait le choix de renforcer significativement les effectifs des aides à domicile. Dès 2008, nous avons proposé un service de portage de livres au domicile des personnes « empêchées ».

18 425

repas distribués Le portage des repas à domicile est assuré tous les jours. Le nombre de repas livrés est passé de 12 061 à 18 425 repas entre 2008 et 2013.

4

demi-journées Nous avons porté de 3 à 4 demijournées, le service de transport à la demande qui est gratuit et permet d’être accompagné pour aller faire ses courses, se rendre chez le médecin, chez le coiffeur, ...


... pour une ville plus sûre et accessible La sécurité, garante du lien social Intervenant avec l’exigence d’une grande proximité avec les habitants, tout autant pour des missions de surveillance, de prévention et si nécessaire de répression, la police municipale a vu le nombre de ses agents porté de 6 à 8 comme nous nous y étions engagés. La prévention des cambriolages fait l’objet d’opérations estivales conjointes entre la police municipale et la gendarmerie. La prévention des incivilités et de la délinquance est renforcée par toutes les actions menées auprès des Portésiens dans tous les domaines de la vie. Elle est confortée par un travail en commun avec la Communauté

d’Agglomération du Muretain dans le cadre de sa compétence de politique de la ville. Des éducateurs spécialisés seront bientôt au travail dans les quartiers urbains du territoire de la CAM. Des liens très étroits ont été tissés avec la gendarmerie mais aussi avec les acteurs de l’éducation nationale et les bailleurs sociaux. Fin 2013, un projet de surveillance vidéo des cimetières a été engagé avec le soutien des autorités. Une expérience du dispositif « Voisins vigilants » est engagée

dans une résidence. Elle est basée sur une relation étroite entre les habitants, la gendarmerie et la police municipale et nécessite une solidarité forte entre résidents. Si elle est concluante elle pourra servir de modèle dans d’autres quartiers ou résidences. Il a été question de passer la commune en zone de police nationale. Nous réaffirmons notre attachement à la gendarmerie et sommes prêts, dès que le ministère donnera son accord, à bâtir une nouvelle caserne de gendarmerie sur le territoire de la commune.

Des activités culturelles et sportives, et des loisirs accessibles La ville avec l’aide du conseil général accompagne les enfants porteurs de handicap aux activités culturelles. Un atelier de danse Africaine et percussions est proposé à tous les enfants. Priorité y est donnée aux enfants porteurs de handicap. En 2009, nous avons créé au sein de l’école de musique une classe « handi-musique ». Nous faisons en sorte que tous les enfants puissent participer aux activités des écoles municipales de sport, et aux ateliers culturels grâce à un accompagnement dédié si besoin. La ville, en concertation et en partenariat avec l’association Handi Portet (et Confluences pour

le festival MéditerranéO) a travaillé à rendre de plus en plus accessibles les événements festifs qu’elle organise (journées nature, ...) ou finance (festival). Cette volonté se traduit par un nouvel accueil en langue des signes, des scènes et gradins réaménagés pour devenir complètement accessibles, et l’accueil des personnes porteuses de handicap. Enfin, nous avons oeuvré pour que notre commune soit l’une des trois villes pilotes au sein de la CAM pour l’accueil des enfants handicapés en centre de loisirs. Les animateurs qui le souhaitent sont formés auprès des acteurs des secteurs médicaux et para-médicaux.

13


N

ous souhaitons rendre la ville accessible à toutes et tous quel que soit l’âge, l’état de santé, le handicap...

Un plan de mise en accessibilité de certaines voiries et un cheminement spécifique reliant des lieux importants de la ville ont été créés. Un diagnostic de mise en accessibilité des établissements recevant du

public a été réalisé par la commission communale d’accessibilité, créée en 2008.

aux normes afin de permettre le passage des poussettes et des fauteuils.

Lors de la rénovation des écoles, des toilettes adaptées aux handicaps ont été créées dans chaque établissement. Nous avons fait de même à la Mairie, et dans les équipements sportifs. Lors de chaque aménagement urbain, les trottoirs et les passages «bateau» sont mis

Nous avons créé 23 passages «bateau» pour permettre l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. De nouvelles places de parking pour les personnes à mobilité réduite ont été créées.

Agir pour l’emploi L’emploi ne fait pas partie des compétences d’une commune, mais nous avons décidé, dès 2008, de créer un véritable service emploi municipal qui accompagne les demandeurs d’emploi en les faisant profiter du lien étroit que nous entretenons avec les entreprises du territoire. Ce service a peu à peu organisé le recrutement pour certaines enseignes (Carrefour, Fnac, Métro, KFC, Bébé9, Orchestra, Chausséa,...).

Nous participons actuellement à un plan de revitalisation (visant à créer des emplois) financé par les entreprises Atlantem et Motorola qui ont fermé leurs portes. Le service emploi travaille en lien avec les acteurs du territoire : CAM, Club des Entreprises du Muretain, Mission locale, Maison commune emploi formation, Pôle Emploi, Cap Emploi, afin de pouvoir prendre en compte tous les âges et la

diversité des problématiques rencontrées. Dans cette même logique, le service emploi propose des ateliers de « coaching », « informatique», «recherche d’un emploi via internet» et participe aux « journées de l’alternance » et aux « forums de l’emploi ». Cette année, la ville a investi dans l’extension du bâtiment municipal qui accueille Pôle Emploi afin de permettre l’accueil d’équipes nouvelles et renforcer ainsi le service à la population.

900 retours vers l’emploi depuis 2009 et plus de 500

entreprises en portefeuille

Se loger Nous avons permis le développement de projets d’habitat en respectant les formes urbaines et la tranquillité des secteurs concernés. Pour les opérations route Impériale, rue des Crouzettes, route d’Ax, nous avons limité la densité et l’impact sur les lotissements voisins et des voies de circulation déjà très empruntées. Concernant le logement social, nous écrivions en 2008, « c’est un des enjeux de la solidarité. Nous souhaitons notamment permettre

aux jeunes (et moins jeunes) Portésiens de s’installer à Portet. » Nous avons accordé la construction de 7 logements en accession à la propriété qui seront livrés en 2015, derrière la rue du 8 mai, et la réalisation de 9 logements sociaux pour 2014, rue des Palanques. Le projet en cours de réaménagement du centre Jacques Brel verra la construction d’une dizaine de logements en rezde-chaussée accessibles aux personnes handicapées et aux

personnes âgées dont nous voulons favoriser le maintien le plus tard possible dans la commune et à leur domicile. C’est un début. Pour répondre ne serait-ce qu’aux attentes de nos concitoyens désireux de rester ou de revenir habiter à Portet, il faudra poursuivre. La loi impose d’ailleurs de construire des logements sociaux. Le quartier Ferrié Palarin devra répondre à ces ambitions.

21% C’est le pourcentage de logements sociaux sur la commune. La Mairie ne peut proposer des dossiers que sur 15% d’entre eux.

14


VIE DE LA COMMUNE

Un budget culture et sport volontaire Préserver l’âme de notre cité, dynamiser les quartiers, favoriser les lieux et moments de rencontre.

«

«

NOS ENGAGEMENTS EN 2008

La culture, pour «faire lien» au sein de la commune Nous avons toujours considéré que la culture joue un rôle essentiel dans la société. Elle favorise le vivre ensemble et le respect, elle invite à penser par soi-même, à rester curieux de tout, à devenir acteur ... Sur notre territoire nous avons tout au long de ce mandat cherché à ce qu’elle soit multiforme, pour s’adresser à tous. Nous avons augmenté le budget qui lui était consacré et créé des animations en direction de tous les âges mais aussi de nombreux moments intergénérationnels. Nous souhaitons que l’argent ne soit jamais un frein à la culture : la plupart de la programmation culturelle de la ville est donc gratuite. Enfin nous espérons qu’elle favorise la créativité et les talents de notre territoire : c’est en ce sens que nous avons multiplié les ateliers artistiques, promu les scènes locales et les pratiques «amateurs» et soutenu l’implication des associations dans la vie de la cité.

Budget de la culture

2008 : 183 110 €

2013 : 260 080 €

Des moments de rencontre, pour tous les âges, pour tous les goûts Au rang des nouveautés de ce mandat : les boums pour les enfants, les nombreux moments dansants pour les aînés, et pour les plus petits les séances de contes à la médiathèque. Les conférences gourmandes ont fait le plein d’appétits curieux tandis que les conférences, cafés débat, séances cinéphiles et expositions tissés en réseaux avec des partenaires extérieurs de talent ont eu raison de nos curiosités. Nous avons ainsi développé des collaborations avec l’institut d’études occitanes, le groupe de recherches, éducation et prospectives, Estampadura : le réseau des artistes graveurs, le musée des Abattoirs, le musée Saint Raymond, l’école supérieure d’audiovisuel, l’association la Barca, le festival du cinéma d’Amérique latine, les mêlées culturelles avec nos villes voisines.

Dès le plus jeune âge, à l’école, au collège À Portet, chaque année, un élève a la possibilité de rencontrer un artiste qui apporte en classe son originalité et propose aux enfants des ateliers autour de son œuvre. Des séances de spectacle sont aussi réservées aux élèves en avant-première et la médiathèque leur ménage des plages horaires. L’école de musique intervient auprès des écoles pour les accompagner dans la création d’un spectacle chanté lors de la fête de la musique. Le lien est là étroit avec les enseignants, pour que ces propositions artistiques répondent aux programmes scolaires.

La culture vivante au Récébédou Ce quartier qui s’est souvent vécu comme dégradé est le lieu désormais d’une forte activité culturelle. Le Musée de la Mémoire et la Maison des Associations y accueillent la diffusion mensuelle de spectacles profonds, pétillants qui rencontrent un public enthousiaste nombreux.

15


VIE DE LA COMMUNE

Des événements phares de la vie locale Les journées nature lancées dès 2008 sur la commune, en étroite collaboration avec la Région Midi-Pyrénées, ont fêté leur 6ème édition. Elles rassemblent sur 3 journées des animations et ateliers pédagogiques, des observations naturalistes et des sports de plein air. C’est devenu un rendez-vous familial et associatif incontournable, qui concourt à la sensibilisation et à l’implication de chacun dans la préservation de l’environnement. Depuis 2010, les écoles portésiennes peuvent profiter du village nature lors d’une journée qui leur est entièrement réservée.

16

Le festival Méditerrané’O, festival de l’ouverture et du voyage musical, porté par Confluences et les bénévoles de l’association, continue d’être très fortement soutenu par la Ville. Il s’est pleinement inscrit dans la vie de la commune, grâce à l’implication grandissante des associations portésiennes et à une offre de concerts prestigieux que nous avons rendus gratuits.

Depuis 4 ans, la Mairie organise la Fête locale. La programmation a été repensée et ajustée pour un public familial et intergénérationnel. Une après-midi avec des tarifs réduits est désormais proposée. La « fête » est redevenue un événement phare de la vie locale.

La culture tout au long de l’année Septembre : fête locale, forum des associations et trophées sportifs, Méditéranée’O’ Octobre : marché occitan Novembre : troc jouets Décembre: spectacle de Noël, repas des aînés Avril : marché de printemps Mai : vide grenier Juin : journées nature, Tremplin Garonne, fête de la musique et Confluent des arts Juillet : fête nationale et soirées ciné plein air Août : ciné plein air. Tous les mois : expos, théâtre, concert 5 fois par an : le bal musette. Tout ceci sans citer les événements associatifs !


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

Le sport pour tous Parce qu’il crée un lien social désintéressé, uniquement dans le dépassement de soi et l’esprit de solidarité au sein d’une équipe, nous avons fortement accompagné le développement du sport à Portet.

associations l’utilisent aujourd’hui : le Vélo Club Portésien, la pelote, le basket et le twirling bâton. Elle accueille aussi diverses manifestations et les élèves du collège.

Cela s’est fait par des investissements conséquents, notamment d’entretien sur nos équipements sportifs :

En construisant un terrain synthétique pour les matchs et entraînements des équipes de foot et de rugby. Ce nouvel équipement conjugue besoins des clubs et démarche de développement durable.

Reprise de l’éclairage des sites sportifs Rénovation des sanitaires des boulodromes, du gymnase, du collège et du stade du Récébédou Remplacement des chaufferies au stade municipal, à la salle de danse. Nous sommes également allés plus loin : En achevant la salle omnisports de Blanconne décidée sous le mandat précédent : plusieurs

Les écoles municipales de sports confortées Pour les 5-16 ans, la Ville assure un enseignement dans une dizaine de disciplines sportives afin de faciliter l’éveil aux activités sportives des plus jeunes et favoriser le passage à la compétition en relation avec les associations sportives. Nous avons tenu à maintenir la gratuité de ces écoles de sports et avons créé une nouvelle activité : le badminton.

En créant un nouveau terrain de tennis en revêtement souple et en reprenant les revêtements de sol des deux autres terrains, dont l’un en synthétique. Enfin nous travaillons actuellement à la réalisation en modulaires de nouveaux locaux associatifs, qui seront ouverts en 2014 ; nous étudions la perspective d’implantation d’une piste d’athlétisme, et celle de la création d’un couvert léger pour la pétanque au Récébédou.

Des relations fortes avec les clubs Au-delà de la gestion des équipements sportifs et de leur entretien qui mobilisent de nombreux agents, la commune soutient les clubs dans leur action quotidienne et intervient également lors des événements exceptionnels. Les conventions passées entre la Ville et les clubs incitent ces derniers à participer aux événements de la vie locale. Si nous avons incité les clubs à diversifier leurs financements, nous avons également accru l’aide financière municipale. Le trophée des sportifs vient honorer les individus ou équipes ayant de bons résultats sportifs et à travers eux, honorer leurs clubs.

1000

Près de 1000 enfants pratiquent un ou deux sports gratuitement (hors licence) à Portet.

La création de stages sportifs Au début du mandat nous avons mis en place des stages multisports pour les 10/12 ans pendant les vacances scolaires afin d’offrir des activités à celles et ceux qui ne partent pas. Nous avons décidé d’une facturation en fonction du quotient familial.

17


INTERCOMMUNALITÉ ET PARTENARIATS

Les partenariats pour Portet Fiscalité et tarifs

NOS ENGAGEMENTS EN 2008

«

Depuis 2004, Portet sur Garonne est membre de la Communauté d’Agglomération du Muretain (CAM). Se doter d’un projet intercommunal fort prenant en compte les spécificités de chaque commune et donc des spécificités sociales et urbaines de Portet... améliorer la qualité des services de sa compétence à savoir cantine, enfance et petite enfance, enlèvement des ordures ménagères, développer les transports en commun créer de l’activité économique permettant recettes fiscales et emploi,... mais aussi prendre en compte l’environnement, développer les actions de politique de la ville répondant aux enjeux des villes comme la nôtre, ... soutenir la requalification des zones économiques.

«

LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU MURETAIN

A

vec la suppression de la Taxe Professionnelle, la CAM s’est vue transférer en compensation des taxes économiques autres et des taxes locales payées par les habitants (part foncière et part taxe d’habitation).

Soucieux de préserver les ménages, nous avions ajouté à nos exigences « ne pas accentuer la pression fiscale sur les ménages et privilégier les efforts rigoureux de gestion et le développement de l’activité économique.» Ce bilan est donc l’occasion de rendre compte de notre action au sein de l’intercommunalité.

18

Nous avons maintenu des tarifs bas : les élus portésiens avaient obtenu la non augmentation des tarifs de la cantine à partir de 2010; la ville de Portet compense pour ses habitants une part importante du prix du CLSH et du CLAE. La fiscalité CAM sur les ménages reste modérée. La TEOM après avoir augmenté pendant plusieurs années afin d’harmoniser le taux sur le territoire de la CAM a baissé cette année de 12,20% à 11,50%.

Commerce de proximité En plus du travail de la commune en soutien aux commerces de proximité, nous exigeons chaque année de maîtriser le taux de la CFE (contribution foncière économique) qui vient pénaliser les petits commerces et artisans. De nouvelles politiques mieux adaptées aux enjeux d’aménagement de Portet Après des années de discussion, le Conseil communautaire a enfin approuvé un «pacte financier» nouveau qui tient compte de l’augmentation des charges et des recettes produites sur le territoire de chaque commune. Ainsi, Portet a obtenu des fonds de concours versés par la CAM. Déjà engagée pour 2 000 000 d’euros dans l’opération liée aux entrées de la zone de Carrefour, la CAM a par exemple institué un fonds de concours pour les opérations de requalification des zones économiques à hauteur de 1 500 000 euros par an. Portet en bénéficiera largement dans les années à venir pour les actions sur la zone de l’Europe ou du Bois Vert. Elle a institué des fonds de concours aux communes pour diverses opérations dont la réalisation de pistes cyclables. Là aussi, la commune très engagée sur son réseau cyclable bénéficiera de ces fonds. Ces fonds de concours seront cumulables aux financements du plan État-Région.


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

Le réseau Tamtam permet de relier les quartiers à la gare.

Transport La mise en place du réseau gratuit Tamtam, aujourd’hui repris par Tisséo SMTC, a permis à Portet de relier les quartiers et la gare. Le projet de bus en site propre et d’aménagement urbain de la route d’Espagne est lancé : mise en service prévue en 2017. Les travaux en cours à la gare sont portés par la CAM.

Développement économique Même si l’essentiel a été accompli dans le cadre de notre action communale, la CAM a accompagné le développement de l’opération « Arches métropoles » sur l’ancien terrain Colas et la création du magasin Métro. Ces opérations ont été synonymes de taxes supplémentaires pour la CAM mais aussi pour la Ville et d’emplois nouveaux. Comme avec d‘autres enseignes dont Carrefour, le recrutement a été assuré en lien étroit avec le service emploi de la Ville.

Enfance, petite enfance et cantines Nous regrettons le manque de places en crèche mais la CAM dispose d’un bon réseau d’assistantes maternelles indépendantes. La CAM a développé les produits frais ou bios dans les repas.

LA SANTÉ Nous avons associé la Commune à la création d’une maison médicale de garde, gérée par les médecins de la circonscription, afin de faire face aux urgences après la fermeture des cabinets médicaux.

LA GESTION DE L’EAU Le SIVOM de la Saudrune gère pour nous l’entretien de la Saudrune et depuis la suppression du syndicat des eaux Portet/Roques il a récupéré la gestion de l’eau. Une action importante a été la baisse du prix de l’eau pour les consommateurs au-dessous de 500 m3. Au-delà de la gestion de l’eau, nous participons avec le SIVOM à une étude sur la création éventuelle d’un crématorium sur le territoire d’une commune voisine.

LA MUSIQUE Un Syndicat constitué entre Portet, Pinsaguel et Roquettes portait notre école de musique. A la rentrée 2014 cette école sera municipale. Rien ne changera pour les Portésiens au niveau de l’école. Mais cette nouvelle organisation nous permettra de porter des projets d’envergure en rapprochant les disciplines comme la musique, le chant et la danse, en permettant plus de représentations à Portet, en associant cette école à des organismes importants de la région.

19


FINANCES

Des impôts parmi les plus bas de toute l’agglomération ...

«

E

NOS ENGAGEMENTS EN 2008

n regardant ses feuilles d’imposition des dernières années, chacun peut constater que les taux des taxes d’habitation et foncière votés par le conseil municipal n’ont pas augmenté depuis 2010.

Maintenir des taux les plus bas pour la taxe d’habitation et la taxe foncière, ne pas nous endetter plus » tout en « renforçant les services publics municipaux (services techniques, aides aux personnes, police municipale, ...) » et en « programmant les investissements nécessaires au cœur des quartiers en donnant la priorité à la sécurisation des déplacements et à la valorisation des équipements et espaces communaux.

Notre ville reste par ailleurs une des villes où le service public municipal est très développé et où ces taux sont les plus faibles.

Taxe d’habitation Depuis 2008 : les bases décidées par l’État ont augmenté de 19,71%. Le taux d’imposition voté par la commune a augmenté de 3,95%.

«

TAUX D’IMPOSITION DE LA TAXE D’HABITATION DE 2013

TOURNEFEUILLE

9,54

TOULOUSE

18,57

ST LYS

16,85 9,29

RAMONVILLE PORTET

5,78

PLAISANCE

13,68 14,94

MURET

29,58

FONSORBES CUGNAUX

13,9

COLOMIERS

10,81

BLAGNAC

6,54

TAUX D’IMPOSITION DE LA TAXE FONCIERE SUR LE BÂTI 2013

0,00

20

5,00

10,00

15,00

20,00

TOURNEFEUILLE

25,00

30,00

35,00

22,36

TOULOUSE

17,64

ST LYS

24,28

RAMONVILLE

23,33

PORTET

15,18

PLAISANCE

28,4 23,87

MURET

33,7

FONSORBES CUGNAUX

23,7

COLOMIERS

13,91

BLAGNAC

32,72 0,00

5,00

10,00

15,00

Source : dgfip.gouv.fr

20,00

25,00

30,00

35,00


BILAN DE MANDAT - 2008-2014 : PORTET EN MOUVEMENT

... un désendettement constant Malgré d’importants investissements et un effort soutenu de réhabilitation et d’entretien des espaces et équipements publics, la commune est moins endettée en 2013 qu’elle ne l’était en 2008.

Encours de dette 5 000 000,00 4 500 000,00

1 400 000,00

1 258 081,87 1 057 245,55

4 000 000,00

1 200 000,00 1 026 745,52

3 500 000,00

1 000 000,00

863 126,00

3 000 000,00

800 000,00

2 500 000,00

620 049,21

2 000 000,00

560 064,53 600 000,00

1 500 000,00

400 000,00

1 000 000,00

200 000,00

500 000,00 0,00

2008

2009

Capital Restant Dû cumulé

2010

2011

2012

2013

Emprunts (art 16 hors 166, 16449 et 1645)

0,00 Annuités

Source : Compte Administratif de la Ville

... des investissements conséquents 2008 Dépenses d’investissement total (en euros)

2009

4 427 888

3 906 410

2010 3 512 448

2011 2 540 180

2012

Prévisionnel 2013

3 607 468

3 845 943

dont capital de la dette

1 006 594

882 191

897 218

720 522

506 842

478 386

dont dépenses d’équipement

3 421 294

3 024 219

2 615 230

1 819 658

3 100 626

3 367 557

Source : Compte Administratif de la Ville

Ceci laisse d’énormes marges de manœuvre pour les actions futures.

plus de 17,5 millions d’€uros investis sur la commune (hors éclairage public, assainissement et voirie)

21


Des engagements forts Secteur Clairfont allée des sports / chemin de Moulis

#1

> Nouveaux jeux pour enfants et city stade > Sécurisation du carrefour Saliège / Allende > Rénovation de l’éclairage public > Développement des itinéraires cyclables > Pose de barrières en bois pour les glissières de sécurité > Construction de la salle omnisports et de la salle associative de Blanconne > Nouveau terrain de sport synthétique > ...

#2

#6

#7

Secteur Récébédou et Tardines > Résidentialisation des îlots d’habitat social entre la rue des Acacias et la rue des Ecoles > Expérimentation des containers de déchets enterrés > Création des jardins du Récébédou, du jardin des Tardines > Requalification des rues Salengro, Varlin, des Frênes > Nouveau city-stade, chemin du Roussimort > Rénovation de l’éclairage public > ...

#2

Secteur Bac / Centre-ville / Saint-Laurent / berges et lotissements de Garonne

#4 #5

Secteur administratif

#3 #4

> Réfection des allées du Baron Ritay et du passage du 19 mars 1962 > Acquisition de la Propriété Ficat avec en première tranche le projet de transformer le parc en jardin public > Rénovation des écoles Prévert et Picart et nouveaux jeux pour enfants au Ramier > Reprise des parkings et de leur éclairage > Opérations prioritaires sur les réseaux d’eau et d’assainissement > ...

22

> Isolation et réaménagement de l’espace «accueil du public» à l’Hôtel de Ville > Extension du bâtiment accueillant Pôle emploi > Réfection des terrains de tennis > Rénovation de la salle du Confluent > Travaux d’entretien sur les bâtiments municipaux accueillant le CCAS, la gendarmerie et la Poste > ...


au coeur des quartiers Rive droite

#8

> Numérotation des maisons > Entretien du parc > Recrutement d’un agent supplémentaire pour le bac > Aménagement de la route entre Toulouse et Lacroix Falgarde... Le dossier a été relancé > ...

2

4

#1

Secteur Palarin / Boulevard de l’Europe / Zone commerciale

#3 #8

Secteur Impériale

> Tourne à gauche sur l’avenue Palarin pour entrer aux ateliers municipaux > Acquisitions en vue du développement du quartier Ferrié Palarin > Pas d’autres actions majeures à ce stade mais ce secteur sera impacté par le site propre de bus qui reliera la gare à l’oncopôle et par l’intervention prévue sur les accès à la zone commerciale et au Boulevard de l’Europe > ...

#7 La Gare / Bois Vert

> Requalification de l’avenue de la Gare avec piste cyclable sécurisée > Réaménagement complet du parvis et des parkings de la gare > Aménagement de l’entrée du bois vert et sécurisation des alentours de l’impasse Saguëns > Piste cyclable La Gare – Courties - Palanques > Création d’un nouveau columbarium et d’un jardin du souvenir > ...

#5 #6

> Urbanisation de la route d’Ax > Réfection du terminus bus Hélène Boucher > Réfection de la couche de roulement de la route impériale. > Lancement de programmes de rénovation de l’éclairage public > Toit de l’école George Sand > Interventions sur l’assainissement > ...

23


ILS SE SONT ENGAGÉS EN 2008

Jean-Jacques ASSEMAT, Jean-Claude VALADE, Martine SOUNIER, Yves BONAMICH, Gérard MONTAUT, Martine CHOISNET, Carole RODRIGUES, Sylviane LACAMPAGNE, Luc SARION, Marie-Line BENITO, Bernard BOURJADE, Mona LARDE, Thierry VERGNE, Fernand CALVENTE, Pascale DEYLAUD, Anaïs RODRIGUEZ, Farida LAPENE, Jeanne GILABERT, Gilles DADOU, Guy BOUZI, Nadine MAIRET-BEDE, Alain RODDE

ILS NOUS ONT REJOINTS EN COURS DE MANDAT Catherine LUPION, Dominique NITOUMBI, Nadia GARCIA

ale

ai 1

cip rin Ru

eP

oudo ulenque

22 rue Principale 31120 Portet-sur-Garonne

Ru eR

Nous rencontrer

Rue du 8 m

1

945

Dès demain, retrouvons-nous pour élaborer les propositions de la liste « Continuons ensemble pour Portet »

Du lundi au jeudi de 17h à 19h Et le samedi de 10h à 12h

2 Nous contacter Par tél. : 07.71.10.86.05 Par mail : contact@thierrysuaud.fr Site : www.thierrysuaud.fr

3 Vous engager et rejoindre le comité de Soutien à la liste conduite par Thierry SUAUD Co-présidé et animé par : Jean-Jacques ASSEMAT Michel BOUSSATON François PERALDI

2008-2014 : Portet en mouvement  

Bilan de mandat de l'équipe municipale conduite par Thierry Suaud

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you