Page 1

FR - BEL - LUX 2,90 €

5 avril 2007

l’info

5

Mediagroep Van Dyck Belcar First Races à Zolder 31-03 et 1-04 2007

le compte-rendu complet Une Corvette verte en pole position, une Corvette verte qui fait la course en tête, une Corvette verte qui réalise le meilleur tour en course et qui fait un relais absolument parfait, cela a comme un air de déjà vu. Pourtant la voiture qui a remporté la première course n’est pas du tout la même que l’an passé et la concurrence n’est pas venue des Mosler –que leurs moteurs ont trahi en quelques minutes à peine–, mais des Porsche du GPR particulièrement incisives et d’une Viper du GS Motorsport à l’affût du premier faux pas de la Corvette. Une Viper qui devrait être très proche de la Corvette sur le toboggan de Spa-Francorchamps pour la troisième manche dans huit semaines.

Sans un cafouillage lors du relais, la Porsche de Maes/Duez aurait non seulement fini seconde, mais très proche de la Corvette victorieuse.


2

Belcar 2007 : First Races à Zolder Journée d'essais libres du jeudi 29 mars

Sur cette Porsche du GPR Racing, le jeune Jérôme d’Ambrosio, qui roulait l’an passé en WSR au sein du team TECH 1, a démontré aux essais et au warm-up qu’il savait aussi être très rapide au volant d’une GT.

Avec émotion, Stéphanie Boden se glisse dans la Viper qui est arrivée dans l’après-midi du mercredi à Zolder, directement de Marseille, en provenance des ateliers ORECA.

Vainqueur de la Classe 3 en 2006, le First Motorsport prend du galon en courant cette année avec cette Porsche (pour Gosse Stielstra et John Wolbers) en Division 1, mais aussi en Division 2 et en Belcar Endurance.

Sous un temps partiellement couvert et uniquement le jeudi après-midi, 25 voitures font quelques tours de réglages, d'entraînement, voire de découverte. C'est le cas pour Stephanie Boden et Alexandra Van de Velde qui découvrent une toute nouvelle Dodge Viper sortie des ateliers Oreca l'avant-veille et arrivée de Marseille à Zolder en fin d'aprèsmidi le mercredi. Les mécaniciens ont passé une partie de la soirée à lui donner un look qui soit moins "brut de fonderie" et Stephanie Boden a pu, avec une certaine émotion, s'asseoir dès le mercredi soir au volant de ce nouveau bolide qui lui permet de jouer dans la cour des grands. Elle a abandonné la Porsche 996 GT3 Supercup de l'an passé avec plaisir pour cette voiture car elle recherche une voiture qui lui permette de jouer les premiers rôles : "Pour être devant, c'est ce type de voiture qu'il faut!". Elle convient cependant que la journée de jeudi n'est pas inutile pour apprendre le fonctionnement de la voiture. Elle enchaîne donc les tours tout au long de l'après-midi, de même qu'Alexandra Van de Velde. Le plus assidu sur la piste est ce jeudi le team GPR Pino où les Porsche de Marc Duez/Ruben Maes et de Guillaume Dumarey/Maxime Soulet enfilent tour sur tour pendant près de deux heures. A peine moins assidue (mais en Division 3), la Porsche du Russel Racing pour Hans Thiers et Frank Thiers tourne près de 90 minutes. On voit aussi passer la Porsche 996 GT3 Cup d'Arvid Steinberg pendant près de 75 minutes, tout comme le duo Bert Longin/Anthony Kumpen sur une toute nouvelle Chevrolet Corvette Z06 puisque la voiture de l'an passé (une ZO5) est partie en FIA-GT. Visiblement, quoique au volant d'une toute nouvelle voiture qu'il leur faut apprendre et lestés de 100 kilos, les champions de l'an passé semblent rouler diablement vite! Parmi ceux qui prétendent coiffer le titre en 2007, se retrouvent sur la piste l'Aston-Martin DBRS9 (Wim Coekelbergs et Ron Marshal), la Dodge Viper du GS Motorsport (Kenneth Heyer et Marc J. Thompson) et la Mosler-Chevrolet MT900 de Christian Kelders et Yves Lambert, quoique cette dernière n'accomplisse qu'un nombre limité de tours. La Dodge Viper de Tom Van de Plas et Wim Lumbeek tourne beaucoup mais semble moins rapide que les sus-nommées. Paraissant moins rapide aussi, la Dodge Viper de Laurent Van Moerkerke et Patrick Ceusters. Toujours en Division 1 (type GT3), hormis les Porsche GPR déjà citées, on peut voir la Porsche de Jurgen Van Hover et

Leading the Search For Human Capital Korn/Ferry International is a premier global provider of talent management solutions.

Board and CEO Services Executive Search Futurestep Leadership Development Solutions

Korn/Ferry International Avenue Louise 489 B-1050 Brussels Belgium Phone: +32 2 640 32 40 www.kornferry.com


Belcar 2007 : First Races à Zolder

3 Johan Van Loo, celle toute jaune du First Motorsport (Hank Haane et Gosse Stielstra) et la toute bleue de Prospeed Competition (Didier De Radiguès et David Loix). Il y a encore sur la piste la "toute rouge" de Prospeed Competition (Rudi Penders et Franz Lamot -mais elle ne tourne quasiment pas), de même que la noire de Robert Dierick et Jérôme d'Ambrosio.

Didier de Radiguès et David Loix se sont relayés au volant de cette Porsche de Prospeed Competition.

Cette Ultima GTR n’a rien à voir avec celle vue l’an passé qui s’aligne maintenant en Belcar Endurance Cup.

Assurément la décoration d’une voiture du Daikin Racing Team la plus réussie depuis des années.

Tom Van de Plas qui partage le volant de cette Viper avec Wim Lumbeek, s’occupe aussi de la Viper du Daikin Racing Team via la structure A+ Projects.

En Division 2 (qui comprend les GT issues de différentes coupes), on voit tourner la Porsche de Marc Neyens et Bert Couwberghs. La voiture a gardé son fond argent mais le sponsor principal a changé et la voiture arbore un joli mélange d'argent et bleu ciel. Philippe Broodcoren et Michel de Coster sont sur la Porsche 996 GT3 Cup du GS Motorsport. Seconde voiture du First Motorsport après la #50 qui évolue en Division 1, la #155 de Wim Jeuris et Ronald Vetters. Dans cette catégorie, il y a aussi la Porsche de Dirk Schurz et Jan-Marc Schurz. Personne ne s'aligne pour défendre les couleurs du GT4. L'Elise n'est pas encore arrivée et la BMW du G&A Racing reste au stand. La Ford Mustang 500 aperçue la semaine précédente ne viendra finalement pas. On pourrait la retrouver lors du meeting de Donington dans trois semaines. En Division 3 (réservée au Gentlemen drivers), hormis la Porsche des frères Thiers déjà mentionnée, cinq voitures : la Porsche 996 Biturbo de François Bouillon et Kuus Menno, la Porsche 996 RSR de Danny De Laet et Joost Vollebergh, la Porsche 996 Biturbo de Paul Grutman, Bart Van Samang et Jozef Van Samang, la Porsche 996 RS de Charles Brugman et Edo de Vries, et la Porsche 996 GT3 RS de François Verbist et Michel Pulinx. Les autres voitures, la Mosler du G&A Racing, la Porsche d'AD Sport, et l'Ultima du Belgium Racing restent cantonnées au fond de leurs stands respectifs. Cette Ultima GTR n'est pas celle vue l'an passée, mais une nouvelle voiture. Celle vue l'an passée est en effet passée dans le Belcar Endurance Cup (avec une robe toute bleue). Pour être exhaustif sur cette journée d'essai, il faut citer qu'une autre Porsche 996 GT3 Cup du First Motorsport a tourné, pilotée par Dirk Van Rompuy et Tom Van Rompuy. On la retrouvera dans le Belcar Endurance Cup dotée du numéro 9. Le Bongou Racing Team a sorti une seconde voiture, une Porsche 997 que l'on retrouvera également au cours du week-end en Belcar Endurance Cup avec Luc Gevers et Stefaan Tavernier. Pour être complet du côté des Porsche, ont aussi tourné la Porsche de Accent Racing (vue l'an passé avec Philippe Cracco et François Duval au volant), une Porsche du Lammertink Racing (la troisième pour cette équipe ce jeudi), une Porsche 993 du FM Racing (Marc Van den Bossche et Francis Scheers en Endurance Cup) et une Porsche Prospeed Competition, elle aussi pour le Belcar Endurance Cup (Jos Van Roij, Patrick Poncelet et Franz Lamot). Enfin, on a vu sur la piste, toujours pour le Belcar Endurance Cup, la Mini Cooper S du Flandria Rent Racing (Peter Hopmans et Guy Horemans), la Mini Cooper S du RM Racing (Marion Vandenhoute et Philippe Bonneel), la Renault Clio du Hoppa Racing (Herman Servranckx), la BMW M3 E36 du Compact Racing (Patrick Beliën et Jan Jakobs), la BMW M3


4

Belcar 2007 : First Races à Zolder du EL Systems (Danny Werckx et Guido Werckx), l'Audi TT (ex-Dutch Supercar Challenge) du BTS Racing (Tony Frans et Freddy Van Sprundel), l'Ultima GTR d'Euroracing (Christophe Pampel et Tim Joosen) et la BMW du MSE (Serge Cassiers, Marc Vanmanshoven et Dirk Willems). Essais libres du vendredi 30 mars après-midi

Contrairement à d’autres équipes, les volets du Gravity Racing, qui engage les Mosler-Chevrolet, sont souvent baissés.

La Viper du GS Motorsport a pris des couleurs et Kenneth Heyer et Mark J.Thomas ont donné des couleurs à la course en se battant durant deux heures pour une place dans le top 5.

La nouvelle réglementation n’est pas très favorable à la Mosler-BMW engagée depuis l’an passé par le G&A Racing. Des problèmes moteurs ayant touché la voiture dès les premiers tours, la prestation du week-end est à oublier rapidement.

Les Mosler sont assurément splendides. Il ne reste plus qu’à travailler la fiabilité.

Quelques voitures supplémentaires participent à cette séance officielle d'essais libres, "officielle" car elle fait l'objet d'un chronométrage par Timeservice. Trente et une voitures sont enregistrées, mais en réalité, elles sont 32 en piste, la Mosler-BMW de Kenis/De Keersmaecker ayant un problème de transpondeur, elle se retrouve créditée ... d'aucun temps. En sus des voitures déjà présentées, les deux GT4 inscrites au meeting sont présentes : la Lotus Exige 255 de Thierry Verhiest et Luc De Cock et la BMW Z4M de Patrick Smets et Niels Lagrange. C'est dans cet ordre qu'elle se classe d'ailleurs, en fond de classement, respectivement 29e et 30e sur 31 classées. D'emblée, un peu comme à son habitude, c'est la Corvette Z06R qui réalise le meilleur temps. Le nom du team a changé, les sponsors sont en partie renouvelés, la voiture est entièrement nouvelle, mais les faits sont là : la Corvette semblait rapide sur la piste hier, elle l'est effectivement dans les faits, et ce d'entrée de jeu puisque Bert Longin signe le meilleur chrono dans son troisième tour et alors qu'il a été le premier à s'élancer au feu vert. Au moins la concurrence est elle prévenue : il faudra compter cette année encore avec PK Carsport, ex-GLPK. Maxime Soulet, dont on connaît la vélocité, et qui fait équipe avec Guillaume Dumarey sur la Porsche #56 du GPR, démontre le bien-fondé d'engager une Porsche en GT3, en la plaçant juste à une seconde derrière la Corvette. A peine plus loin, c'est la Viper du GS Motorsport qui réalise le 3ème temps avec le canadien Mark J. Thomas. On trouve ensuite, et ce dans la même seconde, la MoslerChevrolet de Vincent Radermecker, l'Aston-Martin de Wim Coekelbergs, la Porsche de Robert Dierick, la Porsche de Penders/Lamot, la Mosler-Chevrolet de Kelders/Lambert et la Porsche de De Radiguès/Loix. Soit six voitures dans la même seconde. En ce qui concerne la Porsche de Dierick, celle-ci est passée de la Division 1 à la Division 3 pour cause de non-conformité au règlement GT3. Là où se situe le problème de Robert Dierick, Jérôme d'Ambrosio et Michel Olivier, c'est qu'afin d'équilibrer le plateau, les voitures de la Division 3 (des GT ayant couru en Belcar en 2004-2006 ou en BTCS en 2003-2006), sont soumises à un temps pivot, qui pour le circuit de Zolder est fixé à 1'38.300. Or la Porsche de Dierick, devenue #257, a tourné en 1'38.103, soit deux dixièmes plus rapidement que le temps pivot! Ce qui lui vaudrait, si ce fait ce produit en séance de qualification officielle, d'embarquer un lest. Même "reclassement" pour la Porsche de Jean-Pierre Vandewauwer et François Turco qui porte maintenant le numéro 258. Cette voiture est en fait l'ancienne Porsche de Marc Duez et Jean-Pierre Vandewauwer vue avec le #55 dans les courses BTCS en 2006. Dans cette séance, on voit aussi apparaître la Mazda RX7 #263 de Werner et Wim Van Herck, identique à l'année précédente, la Porsche 996GT3 Cup #119 de Laurent Richard


5

Belcar 2007 : First Races à Zolder

et Olivier Van Oost, la Porsche 996GT3 Cup #150 de Pascal Nelissen-Grade et Jan Van Uytsel, et enfin l'Ultima GTR de Patrick Derdaele et Johan Empsen. En Division 2, c'est la Porsche 996GT3 Cup #111 de Neyens/ Couwberghs qui est la plus rapide devant les mêmes modèles Porsche, la #122 de Steinberg/Josten et la #121 de Broodcoren/De Coster. Quatre Dodge Viper sont en piste. Hormis celle du GS Motorsport qui a signé le troisième meilleur temps, c'est celle du Daikin Racing Team, la #10 de Boden/Van de Velde qui arrive en seconde place. L'adaptation à leur nouvelle monture se déroule donc plutôt bien, d'autant que la voiture réalise le 16ème temps des 32 voitures en piste. Stéphanie Boden, pilote de la Dodge Viper #10.

Essais chronométrés du vendredi 30 mars après-midi - Séance 1/2

La Porsche de Danny De Laet et Joost Vollebergh.

En Division 2 GT4, il n’y a pour l’instant que deux voitures dont cette belle BMW Z4M engagée par le G&A Racing pour Patrick Smets et Niels Lagrange.

You care about your products, your customers and your business. That's nice, so do we.

www.thewritestuff.be

COPYWRITING FOR EUROPEAN BUSINESS

the WRiTE European business is one of the most exciting environments to work in. The Write Stuff provides copywriting and music services to European business from Brussels, Belgium. For compelling copywriting in English, ring us now on +322/644 02 30 Or e-mail us on writestuff@chello.be.

STUFF

‘The shortest link between your customer and you’

Les choses sérieuses commencent sous des cieux menaçants, suivant un scénario connu: la Corvette du PK Carsport s'élance pour un tour de mise en condition puis signe un temps de 1'34.826 dans son second tour. Ce qui sera le second meilleur temps réalisé. Mais la Corvette ne lève pas le pied et signe dans le tour suivant le meilleur temps en 1'34.462. La messe est dite pour la concurrence. Une concurrence qui se situe par contre sur un niveau équivalent puisque l'on retrouve six voitures dans la même seconde : la Mosler de Radermecker/Lemeret, devant l'Aston-Martin de Coekelbergs/Marshal, la Porsche de Dumarey/Soulet, la Porsche de Duez/Maes et la Dodge Viper de Heyer/Thomas. Mais la Mosler de Vincent Radermecker qui a signé un temps de 1'36.170 est tout de même à 1.708 de la Corvette, ce qui est déjà important comme écart et en course, cela permettra dans les premiers tours à la Corvette de prendre de grandes longueurs d'avance. Les cinq Dodge Viper inscrites au meeting sont sur la piste. Celle du GS Motorsport (1'36.753 – 6ème temps) est loin devant celle d'AD Sport (Vanthoor/Wauters en 1'38.339 – 14ème temps). La Corvette verte d'AD Sport devance légèrement un trio très resserré : Van de Plas/Lumbeek (1'39.141 – 17ème temps), Van Moerkerke/Ceusters (1'39.230 – 18ème temps) et Boden/Van de Velde (1'39.389 – 19ème temps). Si les choses se maintiennent en l'état, il y aura une belle bagarre de Viper au premier freinage. En Division 2, Neyens/Couwberghs restent les plus rapides (1'37.887 – 11ème temps) devant Jeuris/Vetters (1'39.795 – 23ème temps) et Steinberg/Josten (1'39.865 – 24ème temps). En Division 2 GT4, la Lotus reste la plus rapide devant la BMW Z4, respectivement 8ème et 9ème temps de la Divi-


6

Mauvaise sortie de route pour la voiture la plus rapide en Division 3, la Porsche de De Laet et Vollebergh.

Belcar 2007 : First Races à Zolder

La Porsche 996 RS de Harry Steegmans et Kevin Leest.

sion 2, soit 34ème et 35ème temps total. En Division 3, c'est la Porsche 996 RSR de De Laet/Vollebergh qui est la plus véloce (1'38.770 – 16ème temps), devant la Porsche 997 des frères Thiers (1'39.479 – 20ème temps) et l'Ultima GTR de Derdaele/Empsen (1'39.498 – 21ème temps). Les 38 voitures inscrites sont sur la piste mais toujours pas de temps pour la Mosler de Kenis/De Keersmaecker pour un problème de transpondeur. Une fois le drapeau abaissé, il pleut sur le circuit de Zolder et les prévisions de temps ne sont pas au beau fixe absolu pour le week-end. Essais chronométrés du samedi après-midi - Séance 2/2 Le soleil est de sortie pour cette seconde séance d'essais qualificatifs qui se déroule inversement à la première, à savoir les numéros pairs seuls en piste durant 15 minutes, puis toutes les voitures pendant 20 minutes puis les numéros impairs seuls durant les 15 dernières minutes. Du soleil certes, mais des conditions de piste moins favorables puisque les voitures tournent en moyenne deux secondes moins vite au tour. La Corvette Z06, assurée de partir en pole n'accomplit que quelques tours et signe d'emblée le meilleur temps, jusqu'à ce que Vincent Radermecker sur la Mosler-Chevrolet #24 ne s'empare du meilleur temps, en fin de séance. Ce qui ne changera rien à la grille de départ puisqu'il a tourné en "seulement" 1'36.198 quand il avait roulé en 1'34.462 la veille. Globalement, on retrouve les mêmes aux mêmes places. Dans le top 10, la Porsche de Van Loo/Van Hover va plus vite que la veille et en réalisant le 6ème temps de la séance gagne trois places sur la grille. Même opération pour la Dodge de Van Moerkerke/Ceusters qui signe le 8ème temps et monte de deux places sur la ligne de départ. Une nouveauté entre le matin et l'après-midi : la Dodge Viper de Van Moerkerke/Ceusters, qui depuis sa sortie des ateliers arborait une livrée noire, a pris des couleurs, à base de dégradés de bleu. Mais elle a perdu le gros logotype Viper sur les ailes arrières. La Porsche #119 de Richard/Van Oost que l'on voit peu sur la piste gagne aussi quelques stickers. Ses chronos la placent en seulement 35ème position sur 38 concurrents. Du côté du moins bon, l'Aston-Martin en proie à des problè-

Tout comme le First Motorsport, le Bongou Racing grimpe d’une marche et s’engage en Division 1 avec cette Porsche 997 GT3 Cup pour Jurgen Van Hover et Johan Van Loo.

La RX7 Werner Van et Wimd’un Vanclip Herck. SixMazda voitures, en de formation, pourHerck les besoins de promotion du Belcar.


7

Belcar 2007 : First Races à Zolder mes moteur part tardivement dans la séance et n'accomplit que trois tours avant de rentrer au stand. Elle garde cependant sa troisième place sur la ligne. Les quinze premiers restent donc dans l'ordre de la veille. Seule la Porsche de Dockerill/Greensall rétrograde d'une place, de la 12ème à la 13ème, au profit de la Porsche de Van Loo/Van Hover. Du côté de ceux qui améliorent leurs chronos, on trouve les Porsche de Steegmans/Leest et de Grutman/Van Samang. La Mosler-BMW enregistre enfin un chrono. Du coup, ces trois voitures passent devant la Viper de Boden/ Van de Velde qui perd trois places et s'élancera donc dimanche en 24ème position. La Mazda de Van Herck/Van Herck améliore son chrono de presque 24 secondes mais elle garde sa dernière place sur la grille, juste derrière les deux GT4. La BMW du G&A Racing a cette fois été deux secondes plus vite que la Lotus, tout en améliorant son temps de la veille et celui de la catégorie GT4.

En Division 2, le week-end commence parfaitement pour la Porsche de Marc Neyens et Bert Couwberghs qui réalise, tant aux essais libres qu’aux essais qualificatifs, les meilleurs temps de sa catégorie. En 11ème position, c’est la seule "non GT3" dans le top 16.

La nouvelle Ultima GTR de Derdaele/Empsen n'affiche pas la même vélocité qu'en 2006. Elle ne se qualifie qu'en 27ème position et 8ème de la Division 3. Du côté de "pas de chance", la Porsche de Steegmans/Leest (qui évolue en Division 3) a atomisé le temps pivot en fleurtant avec les 1'36, soit plus de deux secondes en dessous du temps à ne pas dépasser. Elle est donc rétrogradée de 20 places sur la grille de départ. Mais ce n'est rien comparativement à la Porsche de Dierick/Olivier/D'Ambrosio qui passe trois fois sous la barre fatidique et le couperet tombe : moins 60 places sur la ligne de départ. Bon comme il n'y a que 38 voitures à s'élancer, cela ne change pas grandchose! Par contre que dans le feu de l'action on puisse passer sous le temps pivot une fois peut se comprendre, mais trois fois de suite, il y a de quoi se poser des questions. La Porsche #229 de De Laet/Vollebergh, qui avait réussi un temps dans la première moitié du plateau, est victime d'une sortie de route en fin de séance et y perd son spoiler avant. Les radiateurs sont aussi touchés. Les mécaniciens devront donc travailler pour remettre la voiture en état pour le warm-up. Ce qui ne sera pas possible car le moteur est monté en sur-régime et il n'est plus en état pour la course. La Dodge Viper #11 de Van de Plas/Lumbeek sort rudement en toute fin de séance dans la chicane Gilles Villeneuve et flirte avec le mur du côté droit. Du travail encore pour les mécaniciens pour remettre en état la belle Viper jaune. Enfin, la Dodge #21 du GS Motorsport se fait prendre en vitesse excessive dans les stands et voit ses temps de la séance annulés.

Travaux de peinture et de remise en état sur la Viper de Tom Van de Plas et Wim Lumbeeck qui a été tâté du rail à la sortie de la chicane, heureusement sans conséquences mécaniques importantes.

Thierry Birrer - Avr. 2007

La Dodge Viper de Van Moerkerke/Ceusters a eu du mal à prendre des couleurs, puisqu’elle n’ a été prête que le jour de la course.


8

Belcar 2007 : First Races à Zolder

Résultat combiné des deux séances chronométrées


9

Belcar 2007 : First Races à Zolder Warm-up du dimanche matin

La grille de départ

1

row 1

24

007

row 2

56

55

row 3

21

25

row 4

29

50

row 5

51

111

row 6

8

6

row 7

52

28

row 8

12

row 9

214

row 10

11

257

row 11

122

10

row 12

265

210

row 13

246

261

row 14

155

121

row 15

150

258

row 16

160

216

row 17

119

144

row 18

263

row 19

229 245

non partant

parti des stands

non partant

117 228

Sous un soleil bien affirmé, tous s'élancent rapidement car la séance ne dure que vingt minutes. La Corvette de Longin/Kumpen continue sa collecte de résultats avec le meilleur temps du warm-up, 9/10e devant la Viper de Heyer/Thomas et les Porsche de Duez/Maes, Dierick/Olivier/D'Ambrosio et Dumarey/Soulet. Suivent l'Aston-Martin, la Porsche de De Radiguès/Loix, celle des frères Thiers et celle de Pulinx/Verbist. Concernant la Porsche GPR #257, Jérôme D'Ambrosio est à nouveau passé sous le temps pivot en 1'38.294. Avec 100 litres d'essence, le jeune pilote démontre qu'il sait être très rapide mais il devra juguler ses ardeurs en course car les sanctions risquent de tomber dès que le temps pivot sera franchi. En Division 2, le trio de Porsche 997 GT3 Cup ne change pas : Neyens/Couwberghs (#111), Steinberg/Josten (#122) et Jeuris/Vetters (#155). En Division 2 GT4, seule la Lotus Exige 255 est sur la piste. Une voiture tourne une demie seconde plus vite au warmup que lors des essais qualificatifs : la Mazda #263. La Porsche #229 ne sort pas (accidentée la veille), mais pour la course la Porsche 996 GT3 Supercup du CEO et engagée en Belcar Endurance Cup va permettre au duo De Laet/Vollebergh se participer en tant qu'invités sous le #429. Deux autres voitures n'ont pas de temps: la Porsche de Richard/Van Oost décidément très discrète sur la piste et la BMW Z4M de Smets/Lagrange. Course - 125 minutes départ donné à 14h03 sous un soleil resplendissant Pour la course, deux voitures partent des stands : la Mosler du G&A Racing (problème moteur) et la Porsche 996 Cup #429 de De Laet/Vollebergh (engagée en dernière minute en tant qu'invitée). Une voiture ne prend pas le départ : la Lotus Exige 255 de Verhiest/De Cock qui a rencontré des problèmes de boîte de vitesse lors du warm-up, un mal que l'équipe n'a pu réparer avant le départ. La prise en main du championnat par SRO entraîne quelques modifications visibles à l'oeil nu : des pit-girls, tout de noir vétues, tiennent un panneau avec le numéro de la voiture comme on le voit depuis quelques années au Mans, en LMES et aussi en Fia-GT. Au feu vert, 37 voitures s'élancent. Comme à son habitude, Bert Longin prend le meilleur sur la Mosler de Vincent Radermecker et prend rapidement quelques longueurs d'avance. Au bout du quatrième tour, il rattrape les derniers. A cet instant, c'est déjà fini pour la Porsche de Richard/Van Oost, décidément très peu en verve lors de ce premier meeting. Moins d'une minute plus tard, s'en est aussi fini pour la Mosler de Kelders/Lambert qui rentre au stand : surchauffe moteur. Dans les cinq minutes qui suivent, c'est l'Ultima de Derdaele/Empsen qui est en panne à la chicane Gilles Villeneuve, suivie de la Mosler-BMW de Kenis-De Keersmaecker. Dix minutes se sont à peine écoulées que deux des plus belles voitures du plateau sont déjà hors course. Au huitième passage de la Corvette, c'est l'étonnement : la Porsche de Marc Duez (auteur d'un excellent départ) est seconde, devant la Viper de Kenneth Heyer, la Porsche de Maxime Soulet et celle de David Loix. La MoslerChevrolet de Vincent Radermaecker est au ralenti. Elle ren-


10

Belcar 2007 : First Races à Zolder

tre au stand, moteur serré après une surchauffe moteur. En moins d'un quart d'heure, deux des prétendant au top 5 ne sont plus là. L'Aston-Martin, partie en 3ème position avec Marshal au volant, s'est quant à elle fait doubler par trois Porsche et une Viper. Un peu plus tard, c'est la Porsche de Dierick/Olivier (D'Ambrosio ne participe pas à la course) qui est en difficulté et stoppe au poste 4. Même si ce n'est pas encore officialisé, c'est de fait le sixième abandon, soit le sixième du plateau, qui a disparu au ... sixième de la course. Stéphanie Boden est alors sur son tableau de marche du mercredi soir avant d'avoir essayé la voiture puisqu'elle est dans le top 10, derrière la Viper de Van Moerkerke/Ceusters et devant la Porsche d'Arvid Steinberg et la Viper de Van De Plas/Lumbeek. Hormis ceux qui ont abandonné, la Porsche de Pulinx/Verbist est la première à s'arrêter à son stand, mais elle en repart après un stop d'à peine 15 secondes. Intervient alors en piste la safety-car durant trois tours car la Porsche de Jeuris/Vetters est sortie violemment, laissant pas mal de débris sur la piste. Pourtant la voiture continue, sans le spoiler avant et l'aile arrière, et enchaîne les tours sans même passer par son stand. L'arrêt ravitaillement sera même un des plus courts du plateau (le 3e plus court pour être précis). Ainsi allégée, la voiture terminera à la seizième place et troisième de la Division 2.

La Porsche de Wim Jeuris et Ronald Vetters porte les traces d’une sortie de route qui a entraîné la sortie du safety-car durant trois tours. La Porsche du First Motorsport n’est pourtant pas passée par son stand.

A la rentrée du safety-car, on trouve alors, dans l'ordre du top 10, Longin, Duez talonné par Heyer, Soulet suivi par Marshal qui a passé Loix, Van Loo, Greensall (remonté de la treizième place sur la ligne de départ), Boden (auteure d'un excellent début de course) et Schreurs. La situation reste stable en tête. La Porsche de Steegmans/Leest rejoint son stand après 25 minutes de course pour le remplacement du pneu arrière droit, ce qui lui fait perdre près 1'40 et cinq places au classement. A l'inverse, la BMW Z4M GT4 du G&A Racing partie en 36ième et avant-dernière position est remontée de neuf places, mais une partie de ce gain est dû à cinq abandons. Au quart de l'épreuve, Longin est en tête, détaché, devant Heyer, Soulet et Marshal. Duez a perdu trois places et pointe maintenant en 5e position, devant Loix, Greensall, très incisif, qui a passé Van Loo. Suit Boden, qui ne céde pas face à Couwberghs, qui a passé Schreurs. Au tiers de l'épreuve, pas de changement dans le top 10. Heyer s'est rapproché à 2.819" de Longin. Soulet le talonne à 1.513" et Marshal lui colle aux échappements à 0.208". Duez est un peu plus loin à 9.036" et treize voitures sont encore dans le même tour. Couwberghs mène nettement la Division 2, en dixième position et ne peut passer la Viper de Boden. Toujours en Division 2, Steinberg sur la Porsche du GS Motorsport fait une course d'attente, solidement installé devant Nelissen-Grade qui n'est qu'en 21e position au général avec une voiture à l'aérodynamique passablement rectifiée. En Division 3, Van Samang (Porsche #214) est 17e, suivi comme son ombre à 0.373" par Thiers (Porsche #210) et Brugman à 2.403" (Porsche #261). Une huitième voiture


Belcar 2007 : First Races à Zolder

11 la Division 2) et Van Moerkerke terminent le top 10. En Division 3, ils sont maintenant quatre à se suivre : Thiers (13e) a enfin passé Van Samang (14e), suivi de Brugman (15e) et Van Herck sur la Mazda (16e), les quatre voitures évoluant en à peine dix secondes.

Anthony Kumpen, trés concentré avant son relais sur la Corvette C06R du PK Carsport.

a renoncé : la Porsche 996 Biturbo de Steegmans/Leest dans son 21ème tour. C'est la Porsche #51 de Lamot qui entame le ballet des ravitaillements, après seulement 48' de course. La Porsche #429 fait un passage éclair à son stand mais ne procède pas au changement de pilote. En tête de course, à la faveur du dépassements de voitures moins rapides, l'Aston-Martin prend le meilleur sur la Porsche GPR de Soulet au 32e tour. La Porsche #216 de Bouillon/Kuus, qui compte déjà six tours de retard sur le leader et évolue en queue de peloton, stoppe définitivement au poste 1, en bout de ligne droite des stands et abandonne. Van Loo cède le volant à Van Hover après 51' de course, tandis qu'en Division 2, Broodcoren cède le volant à De Coster. A la mi-course exactement, personne du top 10 n'a encore ravitaillé. Marshal a réussi à se hisser à la troisième place en passant Soulet à la faveur du dépassement d'attardés. Heyer s'est un peu rapproché de Longin, à 2.084", mais l'Aston-Martin progresse au fil des tours et après un début de course difficile a repris la place qu'elle occupait au départ (soit 3e) et elle talonne la Viper du GS Motorsport à seulement 1.508". Derrière ce trio, on trouve à 5.786" l'excellent Dumarey qui s'est défait de Duez (à près d'un tour), suivi à 0.413" par Greensall (qui démontre qu'il sait être très rapide), Loix à 3.994" et Boden qui a encore gagné une place (soit la bagatelle de 16 places gagnées en une heure de course). Couwberghs (qui caracole toujours en tête de

Dans le top 10, c'est Heyer qui ravitaille le premier et cède le volant au Canadien Thomas, tandis que Duez passe le volant à Maes. Mais le relais de la Porsche s'éternise, les mécaniciens pensant que le pilote souffre de la chaleur, ils percent un trou dans la vitre arrière! Résultat, une bonne minute est perdue dans l'histoire, d'autant qu'il faut changer des pneus arrière à l'agonie. Le relais de la Viper de Boden n'est pas mieux, suite à un problème d'alimentation d'essence. Pour ces deux voitures, le ravitaillement est donc une mauvaise opération: la Porsche #55 a chuté à la quinzième place et la Viper #10 à la vingtième. Par contre, du côté de la Corvette des leaders, le ravitaillement est une opération menée de main de maître : la voiture reste immobilisée 11" exactement ! Entre l'entrée et la sortie de la pitlane, la voiture passe 1'02. Une seule voiture sera plus rapide : la Porsche de Couwberghs/Neyens en 0'57. A la fin des ravitaillements des leaders, on retrouve donc toujours la Corvette de Kumpen en tête. Largement en tête puisqu'elle a gagné entre 10 et 25 secondes sur ces rivaux directs. A 20"156, la Porsche de Thiers (qui n'a pas ravitaillé) devance de 5" la Porsche de Dumarey (qui a relayé Soulet), Thomas de 18", Van Hover (qui a fait la bonne opération en ravitaillant avant tout le monde, ce qui lui a permis de gagner 4 places) de 40" et Coekelbergs (qui a relayé Marshal). Penders (Porsche #51) devance Neyens (qui a remplacé Couwberghs), De Radiguès (qui a pris la suite de Loix) et Schreurs (Porsche #29) qui clot le top 10. Haane (Porsche #50) devance Dockerill (moins rapide que Greensall), Van de Plas, Van de Velde (remontée de six places en moins de 12 minutes) et Maes qui cravache dur aussi pour reprendre sa place en début de peloton. Après l'effervescence des relais, c'est le calme presque plat durant un quart d'heure. La Porsche de Thiers finit par ravitailler et chute à la 16ème place. La Viper de Thomas fait une incursion dans le bac à sable de la chicane Villeneuve est perd deux places et la Mazda de Van Herck s'arrête une seconde fois, mais définitivement à son stand. Maes lutte comme un forcené pour ramener la Porsche #55 dans le top 10 et aligne record du tour sur record du tour, dont trois en exactement trois tours. A trente minutes de la fin, la Porsche pointe en 8e position. C'est par contre l'inverse pour Alexandra Van de Velde qui rencontre des problèmes d'échauffement des freins arrière et doit repasser par son stand, laissant dans l'affaire pas mal de secondes et un paquet de places puisqu'elle pointe maintenant en 22e position. Thomas, qui veut aussi ramener la Viper à la place qu'elle occupait avant son erreur au Villeneuve, est repassé devant Cookelberghs et il est maintenant au pied du podium. A vouloir trop bien faire pour remonter, Maes commet une faute et part en tête à queue, perdant à nouveau trois places dans l'aventure. A quinze minutes de la fin, on ne voit pas bien ce qui pourrait empêcher la Corvette de terminer cette course comme elle avait débuté l'an passé, c'est-à-dire par une victoire. Dumarey est second, mais à 47", devant Thomas à un tour, l'Aston-Martin de Coekelbergs, la Porsche de Van Hover et


12 celle de De Radiguès, ces trois voitures se tenant en à peine trois secondes. En Divison 2, la Porsche #111 de Neyens est maintenant 8ème. En fin de course, la lutte est vive pour la troisième marche du podium entre la Viper de Thomas, la Porsche de de Radiguès, l'Aston-Martin de Coekelbergs et ... la Porsche de Maes qui continue de cravacher ferme pour remonter. En queue de peloton, c'est la carte "mauvaise pioche" qu'ont tiré De Laet et Vollebergh qui doivent repasser une troisième fois par leur stand pour cette fois changer le train de pneus avant de leur Porsche. Avec près de quatre minutes d'arrêt, ils terminent dernier. Pas brillante non plus la prestation de la Viper d'AD Sport qui termine 24e après une première moitié de course en fin de tableau (27e à la micourse). Dans les dernières minutes de course, c'est un Ruben Maes déchainé qui est en piste puisqu'il passe consécutivement De Radiguès, Coekelbergs (qui a doublé De Radiguès) et Thomas! A cinq minutes de l'abaisser du drapeau, la Porsche de Maes est sur la troisième marche du podium! A l'arrivée, chez la joie chez GPR qui place deux voitures sur le podium. Petit regret cependant dans la voix de Marc Duez dont la voiture a perdu un tour dans le relais : "On a dû changer de pneus. J'étais à l'agonie avec les pneus arrière" indique le pilote qui regrette la mécompréhension de son équipe qui a procédé à quelques aménagements inutiles : "J'avais indiqué qu'il fallait changer de pneus. Eux ont pensé que j'avais chaud. Si j'avais eu chaud, je l'aurais dit! On ne fait pas un trou dans le carreau pour aérer l'habitacle en course. Ce genre de choses se fait le jeudi, tranquillement!" Les deux Porsche de GPR sur le podium, cela veut-il dire que la Corvette du PK Carsport est à leur portée? "Pas du tout" explique Marc Duez, "il nous faut de la neige, de la pluie et du brouillard pour les battre à la régulière". Pour lui, l'Aston-Martin est la voiture "la plus étonnante" : "elle met dix bornes à tous en ligne droite. C'est la plus rapide du plateau". Face à ce plateau relevé, Ruben Maes a une vision moins catégorique: "On peut s'en sortir. Cette troisième place, on a roulé pour l'avoir. Et on a montré que l'Aston-Martin on pouvait la prendre!". Mais le jeune pilote de la Porsche qui est "très content de travailler avec quelqu'un comme Marc" estime cependant que "cela va être autre chose à Spa car ils (l'Aston-Martin, la Corvette et les Mosler) vont vite dans les lignes droites".

Belcar 2007 : First Races à Zolder

La Porsche de Dumarey/Soulet a aussi gagné sa seconde place grâce à un relais parfaitement exécuté par l’équipe GPR.

de la Viper d'A+ Projects) est tout aussi enchanté de sa voiture : "C'est une superbe voiture! C'est la plus amusante du plateau, et comme on débute, on progresse tout le temps. Nous avons gagné deux secondes en deux jours et ce n'est pas fini! Zolder est un circuit pour les Porsche, on sera beaucoup mieux à Francorchamps!" De fait, en course, la voiture a été 8 dixièmes plus vite que lors des qualifications. D’une manière plus générale, deux autres Dodge Viper ont légérement amélioré leurs chronos en course par rapport à leurs temps de qualification : la Viper d’AD Sport et celle du Laudi vzw. En Division 2, la Porsche de Pascal Nelissen-Grade et Jan Van Uytsel, qui a aussi été plus vite en course qu’en qualifications, partie de la 31e place, termine 16e et sur la troisième marche de la catégorie. Dans les "coups de chapeau" à retenir, il y a le carton plein de la Porsche de Couwberghs/Neyens en Division 2 : meilleur temps en qualification, meilleur temps au warm-up, meilleur tour en course (de la Division 2), plus court temps de ravitaillement (de tout le plateau) et victoire dans la catégorie. Il va être difficile pour le team NGT Racing de faire mieux. En Division 3, les frères Thiers amènent leur Porsche 997 à la 13e place du général, devant la 997 de Vandewauwer/ Turco (15e), la 996 Biturbo de Grutman/Van Samang (22e) et la 996 RS de Brugman/De Vries (23e). Esseulée dans sa catégorie après le renoncement de la Lotus Exige dès les premiers tours, la BMW Z4 de Smets/Lagrange termine 27e sur 28 classés, mais ... première de la Classe GT4. Thierry Birrer - Avr. 2007

Malgré une modeste vingtième place à l'arrivée, les seules féminines engagées dans le championnat sont assez satisfaites. Stéphanie Boden a amené la voiture en huitième position après une heure de course, devant les autres Viper "normales", celle du GS Motorsport disposant d'un savoir que n'ont ni le Daikin Racing, ni A+ Projects (qui prépare la Dodge de Boden/Van de Velde), ni AD Sport, ni Laudi vzw. A noter aussi que Stéphanie Boden a tourné en course (11e tour) plus d’une seconde plus vite que son temps de qualification. Sans ce souci de freins qui chauffent et qui a entraîné un double arrêt, la voiture aurait au moins été dans les 15 premières. Pour Alexandra Van De Velde, la voiture "est très facile à conduire, on peut bien évoluer, on a cette année tous les éléments pour réussir". Wim Lumbeek (qui partage avec Tom Van de Plas le volant

La seconde manche du Mediagroep Van Dyck Belcar se déroulera en Angleterre sur le circuit de Donington les 21 et 22 avril 2007.


Belcar 2007 : First Races Ă Zolder

Classement complet de Belcar First Races Ă Zolder le 1er avril 2007

13


14

Belcar 2007 : First Races à Zolder

Tous les concurents présents à Belcar First Race à Zolder les 31/03 et 1/04/2007

1

Chevrolet Corvette C06R Bert Longin - Anthony Kumpen

28

Pole position en 1:34.462 Meilleur tour en course en 1:35.763 Victoire - 1er de Division 1

6

Porsche 997 GT3 Cup Iain Dockerill - Nigel Greensall

Aston-Martin DBRS9 Wim Coekelbergs - Ron Marshal

29

50

3 temps des essais en 1:36.356 Meilleur tour en course en 1:36.647 6e à 1:03.581 - 6e de Division 1

Porsche 997 GT3 Cup Johan Van Loo - Jurgen Van Hover

51

12 temps des essais en 1:38.010 Meilleur tour en course en 1:37.682 9e à 1:23.732 - 9e de Division 1

Dodge Viper Comp. Coupé Stéphanie Boden - Alexandra Van de Velde

Dodge Viper Comp. Coupé Wim Lumbeek - Tom Van de Plas

52

55

21 temps des essais en 1:39.141 Meilleur tour en course en 1:38.356 14e à 1 tour - 11e de Division 1

Dodge Viper Comp. Coupé Patrick Ceusters - Laurent Van Moerkerke

56

16 temps des essais en 1:38.394 Meilleur tour en course en 1:38.367 19e à 2 tours - 13e de Division 1

Dodge Viper Comp. Coupé Kenneth Heyer - Mark J. Thomas

Mosler-Chevrolet MT900 Stéphane Lemeret - Vincent Radermecker

111

117

2 temps des essais en 1:36.170 Meilleur tour en course en 1:37.102 Abandon au 8e tour sur panne moteur

Mosler-Chevrolet MT900 Christian Kelders - Yves Lambert 7 temps des essais en 1:36.968 Meilleur tour en course en 1:38.877 Abandon au 2e tour sur panne moteur e

Porsche 997 GT3 Cup Didier De Radiguès - David Loix

Porsche 997 GT3 Cup Marc Duez - Ruben Maes

Porsche 997 GT3 Cup Guillaume Dumarey - Maxime Soulet

Porsche 996 GT3 Cup Marc Neyens - Bert Couwberghs 11e temps des essais en 1:37.887 Meilleur tour en course en 1:38.873 10e à 1 tour - 1er de Division 2

Lotus Exige 255 GT4 Thierry Verhiest - Luc De Cock 37e temps des essais en 1:46.013 N’a pas pris le départ : problème de boîte de vitesse

e

25

Rudi Penders - Franz Lamot

4e temps des essais en 1:36.504 Meilleur tour en course en 1:37.116 2e à 25.216 - 2e de Division 1

6e temps des essais en 1:36.753 Meilleur tour en course en 1:36.825 4e à 51.501 - 4e de Division 1

24

Porsche 997 GT3 Cup

5e temps des essais en 1:36.665 Meilleur tour en course en 1:36.877 3e à 44.620 - 3e de Division 1

e

21

Henk Haane - Gosse Stielstra

14e temps des essais en 1:38.168 Meilleur tour en course en 1:38.111 5e à 58.152 - 5e de Division 1

e

12

Porsche 997 GT3 Cup

10e temps des essais en 1:37.563 Meilleur tour en course en 1:38.825 8e à 1:22.732 - 8e de Division 1

24e temps des essais en 1:39.324 Meilleur tour en course en 1:38.105 20e à 2 tours - 14e de Division 1

11

Kurt Thiers - Patrick Schreurs

9e temps des essais en 1:37.535 Meilleur tour en course en 1:38.360 7e à 1:16.272 - 7e de Division 1

e

10

Porsche 997 GT3 Cup 8e temps des essais en 1:37.396 Meilleur tour en course en 1:38.829 11e à 1 tour - 10e de Division 1

e

8

Kris Wauters - Rafael Vanthoor 15e temps des essais en 1:38.339 Meilleur tour en course en 1:38.230 24e à 3 tours - 15e de Division 1

13e temps des essais en 1:38.068 Meilleur tour en course en 1:41.047 17e à 2 tours - 12e de Division 1

7

Dodge Viper Comp. Coupé

119

Porsche 996 GT3 Cup Laurent Richard - Olivier Van Oost 35e temps des essais en 1:43.053 Meilleur tour en course en 1:45.017 Abandon au 2e tour


15

Belcar 2007 : First Races à Zolder

Tous les concurents présents à Belcar First Race à Zolder les 31/03 et 1/04/2007

121

Porsche 996 GT3 Cup Philippe Broodcoren - Michel De Coster

228

30e temps des essais en 1:41.149 Meilleur tour en course en 1:41.424 21e à 2 tours - 5e de Division 2

122

Porsche 996 GT3 Cup Arvid Steinberg - Mario Josten

BMW Z4 M GT4 Niels Lagrange - Patrick Smets

229

245

36 temps des essais en 1:45.295 Meilleur tour en course en 1:46.028 27e à 6 tours - 7e de Division 2 - 1er GT4

Porsche 996 GT3 Cup Pascal Nelissen-Grade - Jan Van Uytsel

246

31 temps des essais en 1:41.226 Meilleur tour en course en 1:41.047 16e à 2 tours - 3e de Division 2

Porsche 996 GT3 Cup Wim Jeuris - Ronald Vetters

Porsche 996 GT3 Cup Dirk Schulz - Jan-Marc Schulz

257

258

33 temps des essais en 1:41.471 Meilleur tour en course en 1:43.575 26e à 5 tours - 6e de Division 2

Porsche 997 Frank Thiers - Hans Thiers

261

26 temps des essais en 1:39.479 Meilleur tour en course en 1:39.429 13e à 1 tour - 1er de Division 3

Porsche 996 Biturbo Kenneth Heyer - Mark J. Thomas

Porsche 996 Biturbo François Bouillon - Menno Kuus 34 temps des essais en 1:42.060 Meilleur tour en course en 1:39.619 Abandon au 30e tour e

Patrick Derdaele - Johan Empsen

Porsche 997 GT3 Cup Robert Dierick - Michel Olivier

Porsche 997 GT3 Cup Jean-Pierre Vandewauwer - François Turco

Porsche 996 RS Charles Brugman - Edo De Vries 28e temps des essais en 1:39.588 Meilleur tour en course en 1:38.845 23e à 3 tours - 4e de Division 3

263

6e temps des essais en 1:36.753 Meilleur tour en course en 1:36.825 4e à 51.501 - 4e de Division 1

216

Ultima GTR

32e temps des essais en 1:41.227 Meilleur tour en course en 1:39.874 15e à 1 tour - 2e de Division 3

e

214

Guino Kenis - Michael De Keersmaecker

22e temps des essais en 1:39.147 Meilleur tour en course en 1:38.548 Abandon au 11e tour

e

210

Mosler-BMW MT900R

27e temps des essais en 1:39.498 N’a pas pris le départ (pb de boîte)

29e temps des essais en 1:39.795 Meilleur tour en course en 1:40.182 18e à 2 tours - 4e de Division 2

160

Danny De Laet - Joost Vollebergh

20e temps des essais en 1:39.133 Meilleur tour en course en 1:39.814 Abandon au 4e tour

e

155

Porsche 996 RSR 18e temps des essais en 1:38.770 Non partant - remplacé par Porsche #429 Meilleur tour en course en 1:41.703 28e à 7 tours - 1e de Division 4 (invité)

e

150

Harry Steegmans - Kevin Leest 17e temps des essais en 1:38.401 Meilleur tour en course en 1:39.275 Abandon au 21e tour

23e temps des essais en 1:39.286 Meilleur tour en course en 1:39.323 12e à 1 tour - 2e de Division 2

144

Porsche 996 Biturbo

Mazda RX7 Wim Van Herck - Werner Van Herck 38e temps des essais en 1:47.161 Meilleur tour en course en 1:40.399 Abandon au 48e tour

265

Porsche 996 GT3 RS Michel Pulinx - François Verbist 25e temps des essais en 1:39.468 Meilleur tour en course en 1:39.554 25e à 3 tours - 5e de Division 3

Phauto-l’info est une publication périodique éditée par La Cursive 20 rue Quinette F-02200 Soissons. Siret 33483171600074. Tel. +33/323.597.466. Directeur de publication/rédacteur en chef: Thierry Birrer. www.phauto.info Courriel: contact@phauto.info. Régie publicitaire: Victor Chance Communication 40 bld Voltaire F-75011 Paris. www.victorchance.com. Imprimé en France. Tous les contenus textes et photos sont soumis à copyright. Dépôt légal à parution. Avril 2007.


8

BTCS 2007 : Essais officiels sur le circuit de Dijon-Prenois

Phauto l'info #5  

Compte rendu du Belcar First Race à Zolder les 31 mars et 1 avril 2007

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you