Page 1

Association Française de Thermographie Infrarouge – www.aftib.org

AFTIB

6

Octobre 2011

Le mot du président La thermographie infrarouge n’est plus seulement une technique. C’est devenu un art. Depuis peu, l’outil s’est invité dans le monde cinématographique, permettant des prises de vues extraordinaires en remettant à plat notre perception du corps humain. Rappelons-le, la lettre d’information de l’AFTIB est la seule consacrée à la thermographie infrarouge en France et notre objectif est de promouvoir l’ensemble des champs d’application des caméras thermiques. En effet, cette méthodologie d’investigation non destructive s’avère désormais un outil utilisé dans un nombre considérable de domaines. De quoi donner des idées ? Bonne lecture ! Jacques AMSELLEM

AU SOMMAIRE Actualité de l’AFTIB – Formations, conférences p.1 La thermographie fait son cinéma p.2 Des caméras thermiques dans le feu de l’action p.3 Réforme des DPE, 6 nouvelles mesures attendues en 2012 p.4 A vous de jouer : étude de cas pratique p.4

L’AFTIB remercie Trotec GmbH pour le prêt de caméras thermiques aux stagiaires lors des formations.

Parution bimensuelle La seule newsletter francophone pour suivre toute l’actualité de la thermographie infrarouge : découverte des applications relatives au bâtiment, aux industries, au milieu médical, revue et test matériels de thermographie IR, certification, assurances et responsabilités de l’opérateur…

Newsletter diffusée par l’AFTIB – ©AFTIB 2011 www.aftib.org Contact : presse@aftib.fr Rédaction et conception graphique: Greenvibes SARL www.greenvibes.fr

Actualité de l'AFTIB – Formations – Conférences L’AFTIB anime la conférence Thermographie, diagnostic et confort à Drancy, lors du 6ème Salon de l’Eco-Habitat et des Énergies Renouvelables les 14 et 15 octobre. L’objectif est de présenter et de sensibiliser les habitants à la démarche de thermographie aérienne entreprise par la ville, à la fois sur les informations exploitables et leurs limites. L’association interviendra également au salon BATIMAT à la porte de Versailles (Paris) le 10 novembre : venez assister à notre conférence de 12h30 à 13h15 sur La thermographie infrarouge – aspects pratiques et juridiques. Plus d’info sur www.batimat.com.

Prochaines formations L'AFTIB vient de lancer un nouveau module de formation en infiltrométrie pour complémenter celle en thermographie infrarouge (les deux modules peuvent s’enchaîner). Elle aborde les aspects théoriques et pratiques du contrôle de l'étanchéité à l'air, en relation avec la performance énergétique des bâtiments et la RT 2012. En une journée, les participants acquièrent la capacité de réaliser des tests d’infiltrométrie (avec travaux pratiques sur blower door ou porte soufflante). La formation s’adresse aux techniciens et ingénieurs du BTP, BE, MO/MOE, opérateurs en thermographie IR, architectes, conducteurs de travaux, énergéticiens, entreprises de contrôle et d'assistance aux travaux… Contactez-nous pour en savoir plus ! Prochaines formations en infiltrométrie et étanchéité à l’air (1 jour) MASSY: 10 novembre, 15 décembre 2011 Prochaines formations en thermographie infrarouge (2 jours) MASSY: 8-9 nov., 13-14 déc. 2011 PERPIGNAN: 24-25 oct. 2011

Le chiffre qui fait plaisir : la newsletter de l’AFTIB compte désormais près de 600 abonnés, auxquels il faut ajouter le téléchargement des numéros et la diffusion auprès des fédérations professionnelles du bâtiment (éco-artisans, rénovateurs énergétiques…), des collectivités, des universités, des écoles d’architecture et d’ingénieurs, des responsables de patrimoine et même… les services économiques d’ambassades !

1|Page


La thermographie fait son cinéma Pour la première fois, la thermographie infrarouge s’est invitée au cinéma. Le festival international du film de Toronto vient en effet de présenter ORA, un court-métrage de 15 mn réalisé par le cinéaste Philippe Baylaucq, en collaboration avec le danseurchorégraphe José Navas.

Une difficulté additionnelle a été de devoir travailler dans un environnement assez frais pour bien différencier thermiquement les danseurs du décor – ce qui n’était pas toujours évident. Les variations de la chaleur ambiante ont donc du être corrigées en postproduction. Le décor, circulaire, était en papier aluminium, tout comme le plafond et le sol pour refléter la chaleur. Le cinéaste a pu ainsi jouer avec la chaleur dégagée par les corps comme on peut le voir sur la photo en bas à gauche, où les danseurs côtoient leurs empreintes thermiques. Pour l’instant, aucune date de projection n’est annoncée en France mais il est possible de visualiser trois extraits du film sur le site de l’Office National du Film du Canada: www.nfb.ca/film/ora_clip1/ www.nfb.ca/film/ora_clip2/ www.nfb.ca/film/ora_clip3/

Photo tirée de la production - © Office National du Film du Canada

Véritable hymne au corps humain, le film est aussi un exploit cinématographique, mettant en scène six danseurs qui ont du réaliser leur performance dans le noir complet. En effet, il fallait éviter toute source de lumière risquant d’engendrer de la chaleur qui aurait perturbé les prises de vues. Les corps humains phosphorescents peuvent ainsi littéralement irradier.

Pour en savoir plus, vous pouvez également télécharger le dossier de presse sur le site de l’ONF: http://onf-nfb.gc.ca/medias/mediakit/oradossierdepresse.pdf

Dans l’industrie musicale aussi… Bien que ce soit la première fois qu’une telle technologie de pointe est exploitée dans le cadre d’un film, la thermographie infrarouge a déjà été utilisée à des fins artistiques – notamment dans le cadre du tournage de clips musicaux. Dès 2003, le groupe britannique de rock alternatif, Muse, signait un des tous premiers clips tournés avec une caméra thermique pour sa chanson "Stockholm Syndrome". Évidemment, les images ne sont pas des plus détaillées, la technologie ayant considérablement évolué ces dernières années.

Photo tirée de la production - © Office National du Film du Canada

Mais le réalisateur est allé beaucoup plus loin : il s’est servi non pas d’une, mais de deux caméras, disposées l’une à côté de l’autre et synchronisées pour recréer une vision stéréoscopique en 3D. Du jamais vu. La gamme chromatique utilisée était le gris, des infographistes ayant ensuite retravaillé sur ordinateur pour assigner une couleur suivant les tonalités. Les caméras elles-mêmes étaient en très haute définition, prêtées par des militaires américains, obligeant le film à être tourné aux États-Unis car il était impossible de sortir les caméras du territoire!

Tout récemment, le groupe électro australien Declan and the Antics a lui aussi décidé de recourir à la thermographie pour le clip de sa chanson "Born For The Nightlife", sortie en avril 2010. Cette fois, la définition est bien supérieure, produisant un rendu visuellement beaucoup plus intéressant. Les plus curieux d’entre vous peuvent visionner les vidéos sur Youtube mises en ligne par les artistes: "Stockholm Syndrome" - Muse www.youtube.com/watch?v=gXN9acC9edU "Born For the Nightlife" - Declan and the Antics www.youtube.com/watch?v=ArupEfRLpi8

2|Page


Des caméras thermiques dans le feu de l’action Grâce à sa capacité à détecter les différentiels de températures, la caméra thermique est devenue en quelques années un outil incontournable pour accompagner les pompiers dans leur lutte contre les incendies.

conçus par l’autrichien Rosenbauer, un des plus grands fabricants de camions de pompiers au monde. En effet, le recours à ce type de matériel offre plusieurs avantages dont celui notamment d’observer une situation en toute sécurité car le matériel est actionné à distance – au-delà des propres avantages conférés par la technologie elle-même.

En effet, elle permet de localiser les victimes, de rechercher les points chauds, de détecter les dangers structurels... et ce, même en présence de fumée.

Ce dernier équipe sa nouvelle gamme dédiée aux aéroports avec deux caméras thermiques: une FLIR PathFindIR à l’extrémité du Stinger (outil de perçage à même de perforer un fuselage d’avion, qui peut également arroser) en sus d’une autre caméra à l’avant du véhicule (voir photos ci-contre). Cette dernière est déjà présente sur d’autre véhicules du fabricant.

Ce camion de pompiers Panther est équipé de deux caméras thermiques, une à l’avant du véhicule et l’autre, à l’extrémité du Stinger - © Rosenbauer.

Un nombre croissant de brigades se forment et s'équipent. Mais désormais, les caméras sont intégrées directement aux véhicules comme ceux

L’AFTIB est une association indépendante, non affiliée à une marque partenaire. La publicité contribue à financer la newsletter.

PUBLICITÉ

Mini Quizz : questions de métier… 1. Quel est l’équivalent du Gaz Parfait pour le Thermicien ? 2. La caméra thermique peut-elle détecter une fissure sur un bâtiment non visible à l’œil nu? 3. Citez 4 domaines du spectre électromagnétique.

3|Page


Réforme des DPE, 6 nouvelles mesures attendues en 2012 Six nouvelles mesures pour l’amélioration de l’efficacité du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) vont entrer en vigueur le 1er janvier 2012 : 1. Meilleure transparence vis-à-vis des particuliers : le diagnostiqueur devra expliciter les données qu’il renseigne auprès du particulier à travers un relevé détaillé. 2. Amélioration de la méthode de calcul par l’augmentation du nombre de données à analyser (de 30 à 60 pour la méthode conventionnelle). 3. Utilisation de logiciels validés par le Ministère et l’Ademe, qui seront optimisés afin de faire converger leurs résultats.

astreints à une formation continue et devront repasser leur certification tous les cinq ans. 6. Un contrôle plus efficace, avec pour les particuliers, un annuaire des diagnostiqueurs mis en ligne par le ministère et la mise en place d’une enquête de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) dans le secteur du diagnostic immobilier dans le cadre de sa mission de protection économique du consommateur. L’annuaire est déjà disponible à l’adresse : http://diagnostiqueurs.application.developpementdurable.gouv.fr/index.action

4. Mise en ligne d’une base de données des DPE. 5. Une montée en compétence des diagnostiqueurs qui devront être au minimum bac+2 pour les logements et bac+3 pour le tertiaire, en augmentant le niveau de difficulté des examens. Deux niveaux de difficulté seront mis en place selon la mention (mention "bâtiments d’habitation" ou "tous types de bâtiments" - tertiaires, publics, privés etc.). Ils seront

A vous de jouer ! Etude de cas pratique L’une des difficultés des mesures en thermographie infrarouge est de toujours analyser le contexte dans lequel l’opérateur évolue. Voici ci-dessous les images en visible et en infrarouge d’un immeuble. Sur l’image thermique, à gauche, on observe une température de surface plus élevée de part et d’autres des fenêtres au coin du premier étage (aplats rouges). Cette différence de température pourrait signifier une déperdition de chaleur autour des fenêtres.

En fait, il n’en est rien. La photo de droite montre que le bâtiment est partiellement ensoleillé, ce qui a pour effet de réchauffer sensiblement une partie de la façade. Ainsi, les taches rouges sur le thermogramme mettent simplement en évidence ce réchauffement de la paroi, nullement du à une quelconque anomalie du bâti. Or, même si le soleil disparait (parce que le ciel se couvre, par exemple), la façade continuera encore à rayonner la chaleur emmagazinée pendant un moment, générant des images thermiques pouvant être mal interprétées. Vous aussi avez croisé des exemples intéressants ? Envoyez-les à l’AFTIB (presse@aftib.fr) avec votre analyse pour les publier.

4|Page

Newsletter N°6  

La lettre d'information de l'AFTIB : Association Française de Thermographie Infrarouge dans le Bâtiment.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you