Page 1

Association Française de Thermographie Infrarouge – www.aftib.org

AFTIB

9

Juin 2012

Inscrivez-vous à la newsletter et devenez adhérent depuis notre page d’accueil www.aftib.org

Le mot du président L’essor rapide de l’AFTIB en quelques années a rappelé la nécessité pour un large panel de professionnels de disposer d’un organe central pour les former et les conseiller sur la thermographie. Les nombreux salons auxquels l’AFTIB participe montrent que le grand public, de plus en plus sensibilisé, s’intéresse aussi de très près aux outils pour mesurer la performance énergétique des bâtiments. Il devenait donc urgent de synthétiser les connaissances dans un guide, pour les mettre à la portée de tous. Toute l’équipe a travaillé assiduement depuis plusieurs mois et j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de notre ouvrage en septembre. Jacques AMSELLEM

Actualités de l’AFTIB AU SOMMAIRE Actualités de l’AFTIB

p.1

La "valeur verte", nouvel indicateur immobilier p.2 Suivi sportif : "TIR" réussi p.3 Choisir une caméra : les paramètres NETD et IFOV p.4 A vous de jouer : étude de cas pratique p.4

Parution bimensuelle La seule newsletter francophone pour suivre toute l’actualité de la thermographie infrarouge : découverte des applications relatives au bâtiment, aux industries, au milieu médical, revue et test matériels de thermographie IR, certification, assurances et responsabilités de l’opérateur…

En avril dernier, l’AFTIB était présente à la première édition parisienne du salon Bluebat, dédié à la performance du bâtiment et de la construction durable. Hormis un constructeur et un distributeur de caméras thermiques, l’association demeurait l’unique représentante des opérateurs en thermographie. A ce titre, elle a joué le rôle d’interlocuteur principal présent pour conseiller les participants, constitués pour l’essentiel de professionnels du bâtiment d’horizon très divers. Ces derniers ont montré un vif intérêt à être formés pour ajouter la thermographie à leurs compétences. Toutefois, l’affluence était quelque peu décevante. La multiplication de rendez-vous professionnels liés au bâtiment à quelques mois d’intervalle explique sans doute le faible intérêt des professionnels…visiblement nettement plus motivés par la visite du salon Ecobat, comme l’association l’a constaté lors de sa participation en mars. En effet, Ecobat s’attardait sur la conception de bâtiments économes en énergie, depuis le système constructif jusqu'au projet. Les questions adressées à l’AFTIB étaient nettement plus techniques, démontrant le savoir-faire d’un public professionnel déjà très au fait des outils existants.

Prochaines formations Module thermographie infrarouge (2 jours) : MASSY TGV (Île-de-France): 6-7 juin, 4-5 juillet, 12-13 septembre - BORDEAUX, PERPIGNAN, CHAMBERY: voir le site Module infiltrométrie et étanchéité à l’air (1 jour) : MASSY TGV (Île-de-France): 8 juin, 6 juillet, 14 septembre 2012 Toutes les infos et les programmes sur : www.aftib.org/formation-thermographie.php

PARUTION DE NOTRE GUIDE SUR LA THERMOGRAPHIE APPLIQUÉE AUX BÂTIMENTS

Newsletter diffusée par l’AFTIB – ©AFTIB 2012 www.aftib.org Contact : presse@aftib.fr Rédaction et conception graphique : Greenvibes SARL www.greenvibes.fr

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de l’ouvrage « Guide pratique de la thermographie appliquée aux bâtiments », édité par l’AFTIB. Véritable guide d’initiation à la thermographie, ce livre fait un tour d’horizon complet de l’outil, des principes scientifiques à l’utilisation d’une caméra, des applications aux bâtiments (y compris les panneaux solaires) aux méthodologies d’investigation. Parution : septembre 2012. Prix : 47 €. Pour toute commande ou demande d’information, envoyez un mail à : sandrine@aftib.fr

1|Page


La "valeur verte", nouvel indicateur immobilier

Cette tendance vient d’être confirmée par deux études récentes qui démontrent à quel point quantifier cette "valeur verte" va devenir un levier économique essentiel pour motiver les acteurs à atteindre les objectifs du Plan Bâtiment Grenelle. En décembre 2011, l'Association Qualitel publiait les résultats d'une étude économique sur la valeur verte de l'immobilier de logements réalisée par sa filiale CERQUAL. En avril 2012, c’était au tour de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et le groupe Artelia (union de Coteba et Sogreah), estimant que cette valeur verte devrait encourager les professionnels et propriétaires à tenir compte des bénéfices de l’amélioration des performances énergétiques pour accroitre la valeur de leurs biens. L’étude de l’Ademe évalue ainsi qu’un logement construit selon la norme RT 2012 devrait pouvoir générer une plus-value de 60 € (habitat collectif) à 100 € (habitat individuel) par mètre carré, par rapport à un bien construit selon la RT 2005. Les logements anciens ne sont pas exclus : rénovés selon la norme RT 2012, leur prix de vente pourrait également augmenter de 30%. Déjà en 2009, une enquête menée par TNS Sofres indiquait que 76% des Français reconnaissaient l’intérêt d’une valeur verte dans l’immobilier. L’Ademe va plus loin et indique que "61 % seront prêts à payer plus cher dans dix ans un logement équipé en énergies renouvelables". Sensibiliser, conseiller et accompagner les propriétaires et les professionnels de l’immobilier va donc devenir un enjeu majeur pour améliorer les performances énergétiques des logements.

Ces objectifs sont d’ailleurs déjà au cœur de la démarche de l’AFTIB qui, de surcroît, dispose d’un réseau de professionnels à même de diagnostiquer et analyser les performances et les besoins en matière de travaux. D’ici quelques années, au-delà de chasser les déperditions thermiques, l’opérateur en thermographie pourrait devenir un acteur incontournable pour contribuer à valoriser les biens immobiliers ! Références : Ademe (2012) Émergence de la « valeur verte » dans l’immobilier : anticiper les bénéfices de la performance énergétique, magazine Ademe & Vous n°32 – 13 avril 2012 TNS-Sofres (2009) Les consommateurs face à la réalité du Grenelle Environnement, étude réalisée pour Cap Consommateurs Habitants CERQUAL (2011) Etude économique sur la valeur verte de l’immobilier de logements – rapport publié en décembre 2011.

PUBLICITÉ L’AFTIB est une association indépendante, non affiliée à une marque partenaire. La publicité contribue à financer la newsletter.

Face au coût du kWh qui s’envole avec des ressources naturelles qui disparaissent, la réduction des consommations énergétiques dans le bâtiment est en passe de devenir un argument de vente. En effet, les acheteurs prennent de plus en plus conscience du poids des factures énergétiques dans leur budget et des gains à réaliser sur le long terme. La valorisation économique des logements énergétiquement performants devraient donc être observée dans les prochaines années.

http://www.flir.com/cs /emea/fr/view/?id=56 094

http://www.flir.com

Mini Quizz : Un bon tuyau pour l'opérateur

Réponses A et C

Grâce à la thermographie infrarouge, il est possible de détecter des canalisations enterrées, mais pas n'importe lesquelles. Trouvez les intrus qui restent indétectables en fonctionnement normal : A. Conduite de gaz encastré B. Canalisation de chauffage C. Câble électrique

2|Page


Suivi sportif : "TIR" réussie Le recours à la thermographie infrarouge (TIR) en médecine se répand peu à peu (voir newsletter n°2, oct. 2010 sur la médecine vétérinaire). En effet, l’outil permet d’identifier certaines pathologies ou inflammations sur le corps (tendons, infection, échauffement après l’effort…). Il pourrait alors sembler évident que cette technologie puisse aussi être utilisée au service des sportifs bipèdes que nous sommes, au vu des enjeux financiers et de la quête omniprésente du dépassement de soi ! En réalité, c’est loin d’être le cas. Ou presque. Depuis peu, le Groupe de Recherche de Sciences pour l’Ingénieur (GRESPI EA4694) de l’université de Reims s’intéresse de près à l’utilisation de la thermographie pour l’étude de l’activité sportive et musculaire.

Ces changements de température à la surface du corps deviennent lisibles à la caméra thermique – même si cette dernière ne distinguera pas le principe physique sous-jacent (ex. impossible de déterminer s’il s’agit de rayonnement ou de convection). Malgré tout, grâce à la thermographie, les chercheurs ont pu constater une propriété intéressante de notre corps : ce dernier ne dissipe pas la chaleur de façon uniforme. Quel que soit le niveau du sportif ou sa corpulence, la thermorégulation s’exprime suivant un réseau de points concentrés – lieux de passage privilégiés à l’image des pores de l’épiderme. Selon les chercheurs, cette caractéristique est certainement liée à l’inhomogénéité des tissus adipeux et cutanés. Améliorer les performances La capacité de récupération des sportifs de haut niveau est un enjeu clé, objet d’un suivi attentif. Dans cette attente, la thermographie infrarouge permet d’observer ce qu’il se passe en temps réel. Des études menées en partenariat avec la Fédération Française de Natation ont ainsi comparé la capacité de récupération de nageurs masculins et féminins suivant différentes nages (crawl, brasse…). Des expériences similaires ont été menées sur des cyclistes. Dans les deux cas, l’évacuation de la chaleur se façon constellée à la surface de la peau a été constatée. Mise en évidence de l’arthrose du genou A l’instar de la détection d’inflammations chez le cheval, la thermographie peut mettre en évidence certaines pathologies comme l’arthrose du genou chez le sportif jeune. Là où un sujet sain présente une répartition homogène de la température sur les deux genoux après 5 mn de marche, un sujet atteint montre une température maximale au niveau de la surface couvrant le tibio-fémoral interne. L’intensité de la température cutanée résultant de l’inflammation est directement proportionnelle à l’intensité de la douleur ressentie, ce qui pourrait permettre, à terme, d’effectuer un suivi du genou malade.

Processus de thermorégulation avant et après effort d'un sujet féminin (après 4 min de course à 8km/h) - ©GRESPI

Comprendre la thermorégulation durant l’effort Au repos, la température de la peau avoisine les 33°C en conditions normales de température et d’hygrométrie. Mais lors d’un exercice physique, les trois-quarts de l’énergie dépensée par le sportif est convertie en chaleur que le corps évacue. L’épiderme reste le lieu privilégié pour la dissiper sous forme de sueur, de ventilation, de convection, de conduction et de rayonnement.

Si les études concernant les applications médicales de la thermographie infrarouge restent assez limitées, avec des résultats pas toujours très fiables (voir notre newsletter précédente sur la détection de cancers du sein), cette nouvelle voie au service des sportifs de haut niveau semble prometteuse. Espérons que ces premiers résultats encourageants susciteront l’intérêt d’un nombre croissant de chercheurs. En savoir plus: "La thermographie Infrarouge se met au sport", paru dans Le Mag, le magazine de l'innovation pour la recherche et l'industrie (n°4, avril 2012).

3|Page


Choisir une caméra : les paramètres NETD et IFOV Vous êtes décidé, vous allez acheter une caméra thermique. Mais quel matériel choisir ? Il existe plusieurs gammes de caméras, avec des prix démarrant à environ 995 € jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le NETD mesure la sensibilité thermique d’une caméra. C’est la plus petite différence de température détectable. Elle s’exprime en milliKelvin (mK) ou en degré Celsius (°C). Plus le NETD est faible, meilleure est la caméra pour détecter les contrastes thermiques.

Parmi les paramètres qui vous conduiront à choisir votre matériel, deux vont particulièrement influer sur ces prix et vont être déterminants quant au type de travail que vous réaliserez avec ce matériel :

A l’image des appareils photos, ces paramètres évoluent d’année en année avec du matériel toujours plus performant dans une même gamme de prix. S’il y a un an et demi, les NETD observés avoisinaient les 0,1°C pour du matériel moyenne gamme (le minimum requis pour un opérateur en thermographie, des caméras arrivent désormais sur le marché avec des NETD inférieurs à 0,045°C.

 Instantaneous Field Of View (IFOV)  Noise Equivalent Température Différence (NETD) Plus les missions à effectuer vont exiger de la précision, plus la caméra devra être performante concernant ces deux paramètres. L’IFOV est un paramètre de résolution spatiale, exprimé en milliradian (mrad). Il s’agit d’une mesure d’angle d’ouverture qui permet de déterminer l’aire couverte par un pixel lorsque l’opérateur observe une surface à une distance donnée. Plus l’IFOV est petit, plus la surface correspondant à un pixel est faible : la caméra fournit des données d’autant plus précises.

De même, deux ans plus tard, pour le même prix, les valeurs de résolutions spatiales ont visiblement diminué. A l’occasion de la sortie du guide pratique sur la thermographie édité par l’AFTIB (voir p.1), nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur la façon de choisir une caméra.

A vous de jouer ! Etude de cas pratique Les photos suivantes montrent le mur extérieur d’un immeuble présentant des désordres sur sa face intérieure : dégradation des revêtements et taux d’humidité élevés obtenus par des moyens complémentaires. Les thermogrammes ci-dessous, pris de l’extérieur, permettent de visualiser dans les deux cas, deux zones : une zone saine étendue de couleur vert-jaune et une zone de désordre de couleur bleue.

Infiltration par pluie battante

Infiltration par ruissellement

Après sondage, nous nous sommes aperçus de fissures et de la présence d’une Isolation Thermique par l’Extérieur à l’origine des désordres (l’isolant extérieur et son enduit de revêtement sont en contact à tort avec le sol et retiennent l’eau). En matière de recherche de causes d’humidité, d’infiltrations ou de fuites, la thermographie est une aide à la localisation. Régulièrement d’autres moyens sont mis en œuvre à titre complémentaire pour déterminer les causes. Vous aussi avez croisé des exemples intéressants ? Envoyez-les à l’AFTIB (presse@aftib.fr) avec votre analyse pour les publier.

4|Page

Newsletter N°9  

La lettre d'information de l'AFTIB : Association Française de Thermographie Infrarouge dans le Bâtiment.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you