Page 1

LA NEIGE


Diaporama créé par l’atelier clim’actu


SOMMAIRE


LA NEIGE Qu’est-ce que la neige ? Exemple de paysage enneigé Comment la neige se forme-t-elle ?

Différents cristaux


ASPECT DE LA NEIGE EN MONTAGNE La neige en montagne La neige embêtante Route dégagée Différents cristaux


LES CHASSES-NEIGES Qu’est-ce qu’un chasse-neige ? Un exemple de chasse-neige


La neige utile De la neige à la mer Un hiver blanc est-il un « bon » hiver ?


LES AVALANCHES Qu’est-ce qu’une avalanche ? Un exemple d’avalanche Quels sont les chances de survies lors d’une avalanche ?

Précautions indispensables


LES CANONS À NEIGE Qu’est-ce qu’un canon à neige ? Un exemple de canon à neige


Attention aux sels dĂŠpendages


Qu’est-ce que la neige ?


La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée. Les flocons sont constitués de petites particules. Ils peuvent aussi bien avoir une structure ouverte, et donc légère, qu’un aspect plus compact, comme la grêle.


Paysage enneigĂŠ en Bulgarie


Comment la neige se forme-t-elle ?


Dans un nuage très froid : la vapeur d’eau se condense directement en cristaux de glace sur des particules en suspension (poussière, fumée…). Pendant leur chute, s'ils ne rencontrent que des couches d’air à moins de 0 °C, les cristaux s’agglutinent ; ils se combinent pour former des flocons de plus en plus larges. L’assemblage de ces cristaux dépend essentiellement des températures. Seule caractéristique commune à tous les cristaux : la structure hexagonale, liée à l’angle de 120° de la molécule d’eau.


La forme des cristaux varie en fonction de la température, mais aussi du degré d’humidité : •

De 0 à -4°C : minces plaquettes hexagonales

De -4 à -6°C : aiguilles

De -6 à -10°C : colonnes creuses

De -10 à -12°C : cristaux à six pointes longues

De -12 à -16°C : dendrites filiformes


EXEMPLES DE CRISTAUX


Plaquette hexagonale (de 0 à -4°C)


Colonne creuse (de -6 à -10°C)


Cristal à six pointes longues (-10 à -12°C)


Cristal hexagonal présentant des extensions dendritiques (-10 à -12°C)


Cristal hexagonal de neige avec de larges branches (-10 à -12°C)


Cristal hexagonal type P1 observé à la loupe binoculaire (-10 à -12°C)


Empreinte de cristal de type P1b


Aspects de la neige en montagne


La neige en


La neige embĂŞtante


Ce n’est pas la maison


Route dégagée


Qu’est-ce qu’un chasse-neige ? Chasse-neige avec sableuse au Québec


Un chasse-neige est un engin de service souvent hivernal destiné au déneigement, c'est-à-dire à débarrasser la voirie de la neige pour la rendre praticable aux autres véhicules.


Un autre modèle de chasse-neige


La neige utile

La neige aliment de rivières


Si la neige ne fond pas tout de suite, elle pénètre doucement dans le sol. Elle creuse des petits canaux par lesquels les eaux de pluie vont pénétrer le sous-sol.


De la neige Ă la mer


Ainsi de « bonnes » chutes de neige aident les futures pluies à bien pénétrer dans le sol. Ce qui garantit le bon remplissage des nappes phréatiques. Pour 2010, le problème est qu’il n’a pas plu suffisamment tout de suite.


Un hiver blanc est-il un « bon » hiver ?


Ne pas oublier que la neige que nous voyons au sol résulte d’une certaine fonte de grains de glace en présence d’air plus chaud. Vite dit, la neige est signe… de chaud !


L’hiver 2009-2010 a été long sous la neige, mais les températures minimales se sont révélées mondialement plus hautes que la moyenne des « bons vieux » hivers regrettés par nos ainés.


L’augmentation des chutes de neige au Groenland n’est pas une bonne nouvelle. Les tempêtes de neige du Nord-est des Etats-Unis non plus. Cela prouve un radoucissement (gênant) de la température !


Qu’est-ce qu’une avalanche ?


Une avalanche est une masse de neige qui se détache et dévale un versant de montagne. Elle peut être due à un excès de neige, plus souvent à un déséquilibre entre des couches différentes du manteau neigeux.


Une avalanche en aĂŠrosol


Quels sont les chances de survie lors d’une avalanche ?


Les chances de survie, en fonction de la durée d'ensevelissement de la personne dans une avalanche, sont environ de : •

91 % entre 0 et 18 minutes

34 % entre 18 et 25 minutes

20 % entre 25 et 120 minutes

7 % après 140 minutes


PrĂŠcautions indispensables


Se promener ou skier dans des zones surveillées. Sinon, avoir un téléphone portable et se signaler au moindre poste de surveillance ; prévoir une heure de retour au-delà de laquelle des secours peuvent être engagés. Des kits de survie en haute montagne ont sauvé des vies.


Qu’est-ce qu’un canon à neige ?


Suivant les années, les sommets et pentes ne sont pas rapidement et profondément enneigés. On a recours à de la neige (artificielle) dite de culture qui servira à ouvrir les stations mais surtout à fixer les premières « vraies » neiges.


L’outil de base est le canon à neige. Il produit de minuscules grains proches de la neige fondue : cette technique est utilisée dans les pistes de ski « indoor ».


Exemple de canon Ă neige


Le canon à neige nécessite de fortes réserves d’eau… qui vont manquer à la nature ! Le canon a besoin d’énergie ! De plus, il faut des conditions précises pour que l’eau devienne la neige que l’on veut ! Dur bilan « écologique » !


Attention aux sels d’épandages


Pour faire fondre la neige des routes, l’astuce est de faire descendre la température de gel, grâce aux sels. Problème : l’eau obtenue se faufile partout, de la chaussée aux sols. Voici un schéma savant.


Nous espérons que ce rapide panorama vous aura fait perdre quelques idées reçues sur la neige, qui est plus une amie et une nécessité qu’une ennemie…

la neige  

diaporama sur la neige

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you