Page 1


1


11 Rue d’Alexandrie, 75002 Paris

Fashion Dealer Since 2012

2


INTRODUCTION POURQUOI TEALER? Quand on ma demandé de choisir un stage, j’avais 2 choix qui s’ouvraient face à moi, d’un côté j’avais le choix de partir dans une agence de publicité ou tous les studios intimement liés à la communication, ou alors, j’avais le choix de choisir quelque chose qui repose seulement sur des convictions personnelles, qui change d’un modèle d’éducation donné alors lors de mes études mais toujours lié à l’image. C’est dans « l’image » que je voulais faire mes premières armes, comprendre par quels rouages les entreprises arrivent à se créer un style, une identité qui leur est propre. Le côté « Street » m’a toujours inspiré dans mes travaux, je voulais trouver une structure qui reflétait ces inspirations.

J’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui peu à peu m’on amené aux portes de TEALER, un des leaders en matière de streetwear français. Depuis 2012 l’entreprise basé dans le 2ème arrondissement de Paris étend sa vision décontractée et street partout en France (et ailleurs)..

3


CrĂŠdit : Marc SIDA

4


PRESENTATION LE STREETWEAR À LA FRANÇAISE TEALER est une marque parisienne créée en 2012 par 2 potes, Alex et Jeff. Cette marque prône, depuis 2012 le côté street de la capitale et surtout, comme son nom l’indique; la Weed qui avec la drogue en général reste un sujet récurrent dans les réalisations «print» de la marque. Plus récemment, la marque développe des collections à proprement dit, avec une réelle recherche graphique et textile reflétant l’esprit nostalgique du vintage 90’s. La marque propose des tee-shirts, des crewnecks, des hoodies, des parkas, des polaires, des grinders, des briquets, des poufs, des vapotes (spécial weed bien entendu..), des kushbox, des casquettes, des bobs, des coques de téléphones, des stickers ect... Autant dire que cette marque est sur tous les fronts. Ce qui fait la force de Tealer, c’est la pluridisciplinarité de ses activités, outre les vêtements, la marque n’hésites pas à collaborer avec des influenceurs ou des évènements culturels sur Paris et partout en France. TEALER à aussi sont propre label de musique variant entre House, Techno et Rap. Des artistes comme Biga Ranx, Un*Deux, Workerz ou plus anciennement le groupe Set&Match.

Loin des idées reçus et de ce que reflète la marque, TEALER est une structure dynamique et tous les membres de l’équipe sont des travailleurs acharnés outrepassant la dimension «fumeurs de pét’», même si cela n’est pas sans arriver.. PARTY HARD BUT WORK HARDER

5


Exemples des articles de la collection sur le site www.tealer.com

6


TEALER RECORDS Plus qu’une simple marque de vêtement, c’est aussi un moteur culturel dans la vie parisienne et française. Depuis le succès de la musique «On Drugs» de Un*Deux ou alors la web série «En passant pécho», Tealer à su surfer sur vague apparue en 2011 qui sonnait l’arrivée d’un streetwear plus décontracté arrivantdans tous les foyers, qu’importe la classe sociale.

2013

TEALER USA En fin 2017, la marque s’est lancée à la conquête des états-unis en partenariat avec Champion pour produire et proposer une collection exclusive produite aux États-Unis.

7

2015

2018

DEAL OF THE WEEK Toutes les semaines depuis plus de 4 ans la marque propose un visuel excusif disponible seulement pendant la semaine, avis aux collectionneurs!


LA TEAM

8


CONCURRENCE Plus de temps passe, et plus le nombre de marque a essayer de se faire un nom explose. On s’aperçoit que la culture «Streetwear» s’élargit et s’étend de plus en plus à la mode, faisant de cette essence «underground» un objet porté par une ma jorité de jeune de notre société, paradoxe. Pourtant comme j’ai pu entendre pendant mon stage, quand une marque dépasse les 5 ans, elle a plus de chance de perdurer dans l’avenir, et je pense que Tealer est devenu un incontournable dans les gardes-robes.

Pourtant quelques marques parisiennes arrivent à se maintenir auprès des clients, faisant de l’ombre à Tealer.

Wrung, Wasted et Benibla sont les 3 concurrents directs de Tealer, proposant des collections touchant le même public. La spécificité de Tealer est : la WEED Effectivement c’est la seul marque connu en France à vanter le cannabis est à faire un axe principale.

9


10


MA MISSION INTRODUCTION J’ai eu la chance de pouvoir rencontre DJ Un*Deux qui est un DJ que j’ai cité plus haut, un des premiers du label Tealer Records. J’ai pu le suivre à Paris pour plusieurs photo-reportages des nuits parisiennes. Nous sommes restés en contact depuis ce moment et grâce à son aide, mon dossier de stage s’est retrouvé dans les mains de Marc, le directeur artistique. Après un entretien et un essai il m’a accepté dans la structure en temps que stagiaire en direction artistique, à ses côtés. Durant ce stage j’ai surtout pu mettre en application les techniques apprises à St Luc depuis mes 3 années d’études, ainsi j’ai essentiellement fait du design graphique, du collage et de la photographie.

DÉROULEMENT En arrivant le premier jour j’ai d’abord été briefé sur la charte graphique, l’esprit et l’équipe de Tealer. Marc m’a dit que j’étais libre de faire ce que je voulais pour commencer mais que ma mission était de lui vendre des idées et de les réaliser par la suite. J’ai ainsi pu réaliser un rêve de gosse en réalisant des visuels de tee shirt.

11


MAITRE DE STAGE MARC SIDA 28 ANS ART DIRECTOR TEALER DEPUIS 2014

@SIJESUISPASLA

12


DA D S M O K ES W EED

13


L’idée dans cette série était de préparer en avance un deal of the week pour la fête des pères et la fête des mères, en gardant l’esprit Tealer et en détournant des tableaux de la Renaissance.

14


A$AP AKIRA

A$A P A K I R A

15


EMINEM ONIZUKA

Pour cette série, j’ai décidé de mélanger l’image des rappeurs américains avec les personnages de mangas, ainsi on se retrouve avec Asap Rocky et Akira et, Eminem et GTO

16


ZU

Ce visuel a été réalisé juste après le discours de Mark Zukerberg devant le Sénat Américain, proposition deal of the week

17


Ce visuel est un critique de la jeunesse après le constat que la drogue était de plus en plus présente dans chez les jeunes.

18


19


20


GRINDERS

21


SUMMER EDITION

22


LA JEUNE FILLE À LA PLANTE

23


GRAPHIC DESIGN C’est cet aspect de Tealer qui m’a beaucoup plu, la création de visuel. Dès mes premiers jours je travaillais déjà sur des visuels de tee-shirt, apprenant ainsi de Marc mon maitre de stage et de Nix, l’illustrateur qui travaille pour Tealer. J’ai pris énormément de plaisir à faire ses visuels car la liberté créative était quasiment intégrale, une fois que je conceptualisais une idée et que Marc l’approuvait je pouvais alors faire ce que je voulais tout en respectant la charte graphique déjà établie. Je pouvais ainsi essayer de laisser mon empreinte dans les visuels de la marque. J’ai pu essayer de nombreuses techniques différentes, du dessin vectoriel au montage en passant par l’illustration.

24


Modèle : Aïssam Medhem

25


PURPLE RAIN COLLECTION SHOOTING PHOTO

26


Modèle : Leïla Abazine

27


BELLA CIAO #DOTW SHOOTING PHOTO

28


PASTEL SIGNATURE TEE SHOOTING PHOTO

29


Modèle : Emma Birski

30


SUMMER PRINT FIJI SHOOTING PHOTO

31


Modèle : Adonis Sawadogo

32


33


PHOTOGRAPHIE J’ai aussi pu faire un shooting par semaine pendant mon mois de stage. comme pour le design graphique, j’avais une grande liberté créative et je devais organiser mes shootings tout seul, La position du studio dans le 2ème Arrondisement de Paris (Sentier) permettait d’avoir beaucoup de spot à disposition et facilement accessible. Cette expérience en photo m’a appris à connaitre la street photographie de mode, à savoir s’approprier des éléments urbains dans une composition graphique «Streetwear». J’ai aussi pu réaliser les premières photos de la marque «Barto The Savage» crée par Marc en parallèle de son travail pour Tealer, Toujours dans le détournement, cette marque reprend les logos des grandes enseignes textiles pour les détourner à la sauce Bart Simpsons.

34


CONCLUSION En conclusion, cette expérience m’a beaucoup appris, j’ai ainsi pu me confirmer que ce job correspond à ce que je cherche dans ma future vie professionnelle. La direction artistique est un milieu qui demande de toujours être à jour dans les tendances, comme me disait Marc, les 2 grandes règles du graphisme et de la direction artistique sont : se nourir d’image, et cela tous les jours, car les tendances vont tellement vite qu’il faut toujours être à jour, et en deuxième point de toujours être humble avec son travail. En arrivant à Tealer, je ne m’attendais pas à avoir une aussi grande liberté créative, je suis content qu’ils m’ont laissés faire ce que je voulais pendant ce mois même si parfois je travaillais sur des projets qui n’avaient pas de lien avec le graphisme ou la photographie. J’ai aussi pu comprendre le fonctionnement d’un jeune entreprise ou l’effectif est essentiellement composé de potes qui sont là depuis le début de la marque. C’est ce point qui était pour moi le «point difficile» lors de mon stage, j’ai eu un peu de mal à m’intégrer dans le groupe pendant les 2 premières semaines, je pense qu’en temps que stagiaire tous les étudiants pourront dire que l’intégration est difficile. Et comme par hasard c’est à la fin du mois de stage que j’ai commencé à me faire des potes dans la boite. Dommage que ce stage fut si court..


REMERCIEMENTS Tout d’abord je tiens à remercier Marc, mon maitre de stage pendant ce mois, qui a su me transmettre sa bonne humeur et ses techniques de travail, qui a su me tirer les oreilles au bon moment et me mettre des challenge pour augmenter mon efficacité. Je voulais remercier Jeff et Alex qui m’ont acceptés dans leur entreprise. Popsy, le community manager ou le maitre de la musique qui a su me faire confiance dans la réalisation des photos. Xavier ou Konas le Barbare, et Kevin les responsables du shop qui m’ont toujours aider dans les préparatifs de mes shooting. Kevin (Un*Deux), qui m’a ouvert la porte de chez Tealer et qui m’a toujours fait confiance dans mon travail. Foulqs, Robin et Franck, la team stagiaire. Snoop, Rafi et Amir, les «opérationnels» de Tealer L’équipe Dropshirts et Dayoff qui cohabite avec Tealer dans les locaux.

à suivre...


C .

OCAL C UR L H E YO M IS

L THIS SH L E IT ES

T

EA

DEPENDEN N I TI R LE N

T

IN

T

&

W

TAKE YOUR PILLS

R PA

WE DESIGN, IS, W

E

C

U

TEALER INTERNSHIP  
TEALER INTERNSHIP  
Advertisement