Page 1

Portfolio

A rchitecture ThĂŠo Caretti

1


FORMAT

2018.19. An

2017.18. échan

2017. Diplôme d’é

2013.14. Classe pré

2012.13. Classe prépar

Théo Caretti

2012. Baccaulauréat scie

Étudiant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon

EXPÉRIENCES

Né le 25 janvier 1994

Contact

06.33.91.33.65

theo.caretti@orange.fr

Phase d’esquisse et d’avant-projet de voirie en c secteur sauvegardé. Phase d’execution d’un espac

2018. William WILMOTTE Architecture •

Phase d’esquisse puis d’avant-projet pour un toit-terra Étude de faisaiblité pour des logements collectifs. Phase

2019. FOLIA Urbanisme, paysage et ar

2018. Atelier HATON Architectes • Stage 2 mo

Dépôt de plusieurs permis de construire pour des MO privés. logements et requalification d’une maison indivuelle, modificatio

2016. AFAA Architecture • Stage 1 mois - Lyon (69)

Travail sur le design d’une chaise «bien-être» pour un concours, part d’un détail d’une fênetre de logements, dessin vectoriel, volumétrie num

2015. Compagnons du Bâtiments, charpente • Stage ouvrier -

Juillet 2013.14.15.17. CDD / Intermarché les Epenottes - Dole (

COMPÉTENCES

Vie associative - ensal

Café des arts - Serveur de 2015 à 2017 Gala 2017 - Membre de l’organisation 1er concours d’éloquence en architecture 2017 - Membre de l’organisation

Langues

Français, langue maternelle Anglais, niveau B2 Italien, niveau B1 2


ION

nnée de césure • Expérience professionelle

nge universitaire • Master 1 Architettura Politecnico di Torino - Turin (Italie)

études en architecture • Conférant le grade de Licence - ENSA de Lyon (69)

éparatoire aux écoles d’architecture • Lycée Saint-Jean - Besançon (25)

ratoire physique/chimie • Lycée Victor Hugo - Besançon (25)

entifique • Mention Bien, Lycée Charles Nodier - Dole (39)

rchitecture

• Stage 4 mois - Lyon (69)

centre ancien, phase d’avant-projet pour modification d’un site propre BHNS en ce paysager, parc et aire de jeux, dans un quartier en mutation.

Stage 6 mois - Lyon (69)

asse, plan, maquette 3D, dessin du mobilier. e d’avant-projet pour un immeuble de bureaux.

ois - Besançon (25)

Suivi de chantier: réhabilitation d’un immeuble de on des plans d’éxécution. Phase esquisse pour une place de village.

)

ticipation à un concours d’une extension d’un collège, travail mérique et maquette.

- Dole (39)

(39)

I N T É R Ê T S Logiciels maitrisés

VOYAGES France

Italie

Suède Espagne Portugal Allemagne

Photographie

Art

Numérique & Argentique

SKI

Course à pied 3


Avant

propos

Je pense que quiconque s’intéresse à l’architecture s’intéresse tout

d’abord à l’homme. La photographie, qui fait partie d’un de mes loisirs favoris, m’a permis de renforcer mon intérêt pour l’architecture, car en analysant mes photographies, j’ai compris l’importance majeure de l’architecture dans le quotidien de l’homme. Ce qui me plait dans l’architecture, c’est le fait de répondre à un besoin, une demande, à un problème. Même si cette phase de recherche est parfois longue et laborieuse, elle aboutit toujours sur une solution, sur une idée. C’est justement ce pourquoi je trouve ce cursus très intéressant: de nombreuses disciplines s’y rejoignent. En passant par les arts plastiques, les sciences humaines ou des matières plus techniques. C’est ce qui fait à mon avis le métier d’architecte un métier passionnant. Je suis curieux de voir à quoi ressemblera le monde de demain. Et je serais ravi de pouvoir l’améliorer par mon travail.

Ce portfolio présente les travaux effectués lors de mes quatre années d’études mais aussi des photographies personelles. Ils sont le support d’une reflexion, au sein de disciplines très variées.

4


Architecture et urbanisme An urban alphabet

10

A suspended square

20

Un pôle culturel

28

Un immeuble de logements

40

Un abribus

48

Expérimentations artistiques Des lasers colorés

52

Scénographie du Gala de l’ensal 2017

54

Photographies

60

5


6


Architectecture et urbanisme

7


An Urban Alphabet in China

Master 1

Ton g z hou, Chin e

Comment construire dans une ville en perpetuelle mutation ? Ce fût la principale intérrogation durant ce semestre. Le site, une île artificielle entourée de canaux deshumanisés, laissait le champ libre à l’imagination. La ville de Tongzhou, en banlieue de Pekin, est une ville en devenir, en perpetuel changement, mais qui ne possède pas réellement une identité propre. L’objetif de ce projet était de créer un espace d’articulation entre les différentes zones d’activités de la ville: un espace culturel. L’idée générale fût la création d’un nouveau langage, d’un nouvel alphabet urbain, basé sur un cadre structurel de 25 mètrès. C’est un tissu urbain expansif horizontalement dans lequel des espaces publics s’articulent. A partir d’une bibliothèque de modules définie, chaque architecte peut alors créer l’espace approprié qui lui convient. Le résultat ? Une île nouvelle, variée, aux programmes diversifiés, le tout réunit par une grande circulation piétonne. Cette épaisseur, ce socle offre une grande richesse de lieux et d’ambiances, avec des espaces ouverts, clos, protégés, exposés, ... Ce développement urbain à l’horizontal vient créer une respiration dans cette ville conçue toujours plus à la verticale. Ce quartier regroupe plusieurs pôles culturels majeurs, comme un musée, un centre de recherches, un centre communautaire, et un opéra.

8


9


CLOSE WATER

NATURE

BUILD

OPEN

Urban Alphabet: An articulation space for Tongzhou

VERTICAL

10

HORIZONTAL

PO


OINT

AROUND

BETWEEN

LINE

EXCLUDED

CENTERED

BELOW

DIVIDED

Typologies de modules: ce premier travail abstrait nous permet de concevoir à la fois un plan architectural et urbain unifiant la conception de toute l’ile. Ce tableau est composé de différentes catégories d’espace (fermés/ouvert, sur/dans la base, eau et nature) ainsi que de plusieurs concepts architecturaux simples (forme, direction, position).

11


12


13


1. To cross: un espace d’intersection entre deux passerelles

2. To build: extrusion verticale

3. To dig: accès à l’eau et auditorium extérieur

Plan masse

Un opéra pour Tongzhou

14

L’opéra est un espace d’articulation entre la ville et l’île. L’édifice est la porte d’entrée au sud et à l’ouest de l’île, mais aussi un répère dans le paysage. La quantité et la diversité des espaces publics permettent une bonne appropriation des habitants: la grille piétonne, les espaces inférieurs, le toit de l’opéra, ...


15


16


17


A suspended square

Master 1

Göt e borg , S uè de

Le site de Frihamnen à Göteborg est une ancienne zone industrielle en pleine reconversion. Elle possède un fort potentiel pour le développement de l’agglomération, en partie dû à sa proximité avec le centre ville, situé sur l’autre rive du fleuve. Ce quartier est pourtant encore aujourd’hui très séparé du reste de la ville. L’unique accès par un pont conçu pour la voiture contribue à son isolement. L’idée commune fût de travailler autour de l’ancienne voie de chemin de fer, pour la mettre en valeur et lui donner une nouvelle fonction. Cette artère deviendra le coeur du projet, un chemin réservé aux modes doux, autour duquel vient s’articuler des portiques en acier, supports de construction. Les portiques rythment la promenade et cadrent le paysage. Ils permettent également aux différents édifices de s’articuler entre eux. Dans cette longue promenade, cette place suspendue entre trois bâtiments apparait comme une pause, une respiration. Cette double place triangulaire relie trois points importants: le futur pont, le parc et la vue sur le centre ville. Les portiques en acier sont le support de toutes les circulations verticales: à la fois entre les deux places, mais aussi à l’intérieur des édifices pour les cages d’escaliers.

18


19


U ne

nouvelle vision pour

F rihamnen / S tratégie commune

ROG DU P N IO ERS DISP

RAM

ME

SOU ER / V R E ONS R/C E R CA D

U SE S

20

V RELE

AR R ER P

OR APP

TA

U L’ E A

LIGN

ER


Plan masse

Plan R+1 21


Un lieu de rencontre entre deux niveaux

Coupe traversante 22


Deux bâtiments sont réservés aux bureaux, et un aux logements. Les rez-de-chaussées sont completement libres. Aujourd’hui ils permettent le développement de services comme des restaurants, des espaces d’exposition, ... Mais demain, si le niveau de l’eau monte, ils pourront être laissés vacants. Tous les toits-terrasses sont accessibles et appropriés par les habitants comme des espaces communs. Ce grand escalier permet de connecter la place au fleuve. Il associe marches et rampes, on peut alors se déplacer, ou simplement s’asseoir pour admirer la vue.

CO-WORKING SPACE SHARED SPACE FOR INHABITANTS

OFFICES

HOUSING

SHOPS

AXO PROGRAMME

EXHIBITION SPACE

23 RESTAURANT


24


25


Un pôle culturel

Li cence 3

O ul l in s , Rhôn e

Ce projet de pôle culturel se situe au Sud d’un réaménagement urbain conçu au premier semestre. Ce programme possède un rôle clé dans la nouvelle organisation du quartier de la Saulaie à Oullins. Ce centre culturel est la finalité d’un parcours urbain Nord/Sud, il vient ainsi s’aligner sur la voie piétonne qui traverse le quartier. Il a pour ambition d’être à la fois ouvert sur le quartier et aussi sur la métropôle Lyonnaise. Le programme est vu comme un tout: tous les services s’organisent autour du patio, le coeur du projet, où les différents utilisateurs peuvent se rencontrer. Le choix d’une enveloppe externe épaisse et de façades internes plus ouvertes vient confirmer cette idée. Cet édifice s’inscrit dans un volume simple et compact, laissant toute sa place au parc. Il reste très ouvert sur le patio mais également sur le quartier.

La maquette logo, réprésentation symbolique du parti-pris.

26


27


Un pôle ce

Création d’un volume simple

Plan Rez-de-Chaussée

28

Extrusion du patio au coeur du projet

Disparation du 4e mur: ouverture du patio sur le parc


entrifuge

Adaptation des volumes au programme

Entrée sous le porte à faux

Le patio au coeur du projet

Recul du premier volume: signale l’entrée au visiteur

Création d’une surtoiture: élement répère dans le quartier

Coursive extérieure

Le foyer

29


Elévation Nord

Coupe générale Nord / Sud 1er étage Rez-de-Chaussée Sous-sol

30

Bibliothèque

Salle d’expositions

Stockage Archives


Coupe Est / Ouest

Foyer / bar

Rez-de-Chaussée Sous-sol

Salle polyvalente

Rangement scénique

31


L’importance des matériaux

Caissons supérieurs en ferrociment Structure triangulée en acier

Caissons inférieurs en ferrociment

Bracons

Tige métallique

Platine métallique boulonée Poutre lamellé collé

Poteau bois massif épicéa

Platine métallique et tige filetée

Détail surtoiture métallique et structure bois

Détail menuiseries façade rideau 32

Détail acrotère en pierre m


Maquette détail de la toiture et du faux-plafond 1/20

Couvertine

Gravillons Etanchéité Isolation laine de roche Pare vapeur Plancher OSB

Faux-plafond en lames de bois intégrant l’éclairage

Gaine technique Poutre laméllé collé Panneaux acoustiques suspendus Muraillère bois

Pierre massive 100 x 50 x 50 cm

massive 33


La salle polyvalente au coeur du projet La salle polyvalente est un lieu de spectacles et d’évenements associatifs entièrement modulable. Elle dialogue avec le parc grâce a une grande façade vitrée à l’Ouest, servant également de fond de scène. Dans tout l’édifice, le faux plafond en lames de bois permet l’intégration discrète de toutes les gaines techniques comme le chauffage ou l’éclairage. Ici ce faux plafond est composé de panneaux acoustiques en fibre de bois pour répondre à l’usage particulier.

Régie

C

Bar

Foyer

Loge 1

Loge 2

Scène

Placard technique

Réserve instruments/ costumes

Rangement scénique

C’

Plan détaillé de la salle polyvalente GSEducationalVersion

La bibliothèque 34

Vue sur la salle polyvalente depuis le parc


Une enveloppe en bois et pierre massive

La salle polyvalente, lieu de spetacles

Ou lieu d’événements associatifs 35


36


37


Un immeuble de pierre

Li cence 2

Ly on 5e , Rhôn e

La principale difficulté fût l’intégration d’un immeuble neuf dans un quartier classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le quartier de Saint-Georges dans le Vieux-Lyon. Vivre ensemble doit passer avant tout par le respect de l’intimité de chacun, à la fois entre l’espace public et l’immeuble, et aussi à l’intérieur même du logement. Le bâtiment est un lieu de transition entre la rue St Georges piétonne assez passante, et le jardin en forte pente aujourd’hui inaccessible. Il épouse les limites de la parcelle et s’évase vers le Sud pour conserver un alignement sur la rue. Le rez-de-chaussée est une première transition entre espace privé et espace public. Il est réservé aux commerces et services accessibles depuis la rue Saint Georges. Les pièces de vie sont disposées à l’Ouest, où les grandes baies vitrées s’ouvrent sur la nature et offrent une grande luminosité ainsi qu’un soleil couchant.

38


39


Elevation Est: Façade sur rue, avec ouvertures modestes

Détail d’une loggia, largement ouverte sur le parc

40


Plan Rez-de-Chaussée

Coupe Ouest / Est

Plan R+1 / R+3

Coupe Est / Ouest

41


Façades Sud et Est, rue Saint Georges

Une façade Ouest très ouverte sur le parc

42


Une construction en pierre massive parait adaptée au site historique. Ce matériau de 45 cm d’épaisseur a l’avantage de combiner la fonction porteuse du bâtiment et l’isolation. Il offre une très bonne inertie. Un autre élement important est la présence de volets coulissants à lames orientables, en bois. Ils permettent de rendre la façade moins monotone. Mais ils servent avant tout aux habitants à gérer leur intimité et leur confort dans le logement.

43


44


Plan masse

45


Un Abribus

Projet félicité par le jury

Li cence 1

Ly on , Rhôn e

Travail de groupe

Cet abribus, inspiré des ailes d’un oiseau, permet de créer un espace d’attente léger et accueillant. La cloison centrale ondulante, recouverte de bardage bois, joue avec les regards des utilisateurs grâce aux pleins et aux vides. Les lamelles de verre qui recouvrent l’abribus permettent un apport de lumière abondant et accompagnent la courbe de l’ossature en fer. Cet abribus est également innovant pour ses services: on y trouve un plan intercatif qui permet de trouver son chemin facilement en entrant une destination, et aussi des prises USB pour recharger son téléphone portable.

46


47


48


Experimentations artistiques

49


Lasers Colorés

Li cence 2

Travail de groupe

Création d’un passage dans l’allée principale de l’ENSAL dans le cadre du concours Sikkens 2016. Les rubans colorés sont attachés à différentes hauteurs. Ils rebondissent sur les garde-corps et créent ainsi une oeuvre en volume très dynamique. Ils deviennent des lasers colorés, jouent avec le quadrillage régulier de la verrière du bâtiment et change le regard qu’on lui porte habituellement. Les rubans captent la lumière ambiante pour ensuite la rediffuser dans de nombreuses couleurs. Ils semblent ainsi s’illuminer.

50


- Prix sélectionné par le jury pour une exposition à l’agence SUD architectes à Lyon -

51


52


53


Scénographie Gala de l’ensal

2017

En 2 années, le Gala de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, qui suit la Remise des Diplômes, est devenu un évenement emblématique. Il rassemble étudiants, jeunes diplômés, professeurs et familles au sein de notre école. Pour l’occasion, celle-ci est transformée en un lieu de réception, de musique et de partage. Les étudiants travaillent plusieurs mois à la réalisation d’une scénographie qui viendra mettre en valeur l’architecture dans laquelle nous étudions au quotidien. Dans l’allée principale, des nuages en ouate créent un plafond lumineux et coloré pour la cérémonie de Remise des Diplômes. Dans les salles de cours, transformées en salle de bal pour l’occasion, le décor à l’arrière des artistes est constitué de sphères en gobelets plastique. Ces nids d’abeilles offrent un parfait écran pour la lumière accompagnant la musique.

54


w

55


56


57


58


Photographies

59


60


61


62


63


64


65


66


67


68


69


70


71


72


73


74


75


76


77


78


79


80


81


82


83


À

Théo Caretti 06.33.91.33.65 theo.caretti@orange.fr

84

suivre .

Profile for Théo Caretti

Portfolio Architecture 2019  

Portfolio Architecture 2019  

Advertisement