__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Comment gérer l’héritage portuaire démesuré de Dunkerque?

Mer du Nord

La croissance industrielle à Dunkerque laisse un héritage foncier démesuré par rapport aux capacités de développement urbain.

Dunkerque

200 m

N

Mer du Nord 3 km

Digue du Braek

Avant port est

Bassin maritime

Station balnéaire

2 km

Bassins Freycinet

1 km ort

p ux

Vie

Le déplacement progressif des activités industrielles vers le port ouest génère des espaces disponibles à dominante minérale

Centre ville

Bassin de commerce

La Citadelle

Nouveaux bassins

Chantiers navals

Avant-port-est

Site des formes et écluses

Gare

Espaces portuaires industriels Volumes construits Zones d’estran

Fermeture des passerelles lors des passages de bateaux aux écluses Points dur, sites industriels disponibles à long terme ou bords d’écluses Sites classés Seveso

Liaisons viaires majeures

Espaces aquatiques

1 km

Liaisons par pont à créer

Bassins portuaires industriels

N Gare

Périmètre soumis au PPRT (contraintes d’urbanisme)

Problèmes : la crise économique et démographique rendent difficile et lente la reconversion

urbaine du port-est, qui comporte des activités entraînant un risque Seveso sur les môles et des points durs liés au fonctionnement du port.

1831 : Le port est dans l’emprise de la Citadelle

1873 : extension des fortifications sur l’estran poldérisé

1890 : creusement des darses, môles reliés au chemin de fer

1925 : extension des bassins et arri- 1940 : création de l’avant-port-est vée des chantiers navals

2010 : le site des formes et écluses se prolonge par la digue du Braek

La révolution industrielle est le point de départ d’une croissance exponentielle du port et de la Communauté urbaine de Dunkerque

Le développement industriel génère un patrimoine portuaire remarquable, source d’expériences spatiales en lien avec la mer. 200 m

N

Mer du Nord Digue du Braek

Avant port est

Bassin maritime

Station balnéaire Bassins Freycinet

ort

p ux

Vie

Centre ville

Les bassins du port-est constituaient le port principal avant la création d’un port à marée à l’ouest. Ces bassins constituent un patrimoine spatial énorme dans le paysage urbain et pour la plaisance à Dunkerque.

Gare

Espaces disponibles à court ou moyen terme Patrimoine portuaire bâti

digues et jetées permettant des rapports avancés avec la mer

Patrimoine aquatique (écluses, formes de radoub, cale à sec)

Espace maritime soumis au marées de la Mer du Nord

Haut lieu du paysage local issu du développement portuaire

Bassins maritimes à flots, eau douce

Ressources : Dunkerque hérite d’un patrimoine portuaire important, qui permet d’autres

expériences spatiales de la mer et qui constituent des hauts lieux du paysage dunquerquois, et un potentiel pour le développement de nouveaux milieux écologiques entre eau douce et eau salée sur le site des formes et écluses.

Construite dans les années 1960 pour créer un bassin maritime desservant l’usine sidérurgique, la digue du Braek constitue un des hauts lieux du paysage de Dunkerque, aujourd’hui très fréquenté.

L’avant-port-est est cerné par les jetées de St-Pol à l’ouest et de Malo à l’est, qui permettent une avancée en mer ainsi qu’un point d’observation inédit sur les manoeuvres des bateaux à l’approche des écluses.

Une redéfinition du trait de côte porteuse de nouvelles relations de l’homme avec la mer.

Agir sur les espaces mutables du «sites des formes et écluses» pour établir des liens urbains entre le centre-ville et le patrimoine du portest, depuis le vieux port jusqu’au bassin de la sidérurgie. 200 m

N

Mer du Nord

Digue du Braek Avant port est Bassin maritime

Station balnéaire Bassins Freycinet

ort

p ux

Vie

Centre ville Gare

Espaces disponibles à court ou moyen terme Point dur à intégrer Patrimoine portuaire bâti et aquatique Bassins en eau disponibles pour la plaisance

Dans sa partie sud-est, le «site des formes et écluses» est en connexion directe avec le centre-ville (en arrière plan) et le quartier du Grand Large (à gauche). Il comporte principalement des activités liées à la plaisance. Il est l’interface entre les bassins maritimes du port Freycinet (à droite) et le chenal (au premier plan à gauche).

Liaisons à générer par des espaces publics Nouveaux ponts à créer Polarités urbaines de Dunkerque Sites classés Seveso Périmètre soumis au PPRT (contraintes d’urbanisme)

Solutions : Intervenir à l’échelle restreinte du site des formes et écluses, tout en articulant

les quartiers du centre-ville au patrimoine portuaire ainsi qu’à la mer par de nouveaux parcours publics, pour mettre en continuité les hauts lieux du paysage local : la station balnéaire, la digue du Braek, avec le centre-ville.

Digue du Braek

Phare du Risban

Forme de radoub

Un patrimoine portuaire riche mais peu exploité pour l’urbanité Dunkerquoise

Ancienne usine des formes


Comment restituer un caractère littoral au centre-ville de Dunkerque? L’artificialisation du territoire flamand est marquée par une redéfinition des rapports entre terre et eau ainsi, qu’une géographie littorale mitée par le développement urbain et industriel. 200 m

N

Mer du Nord

10 km

N

Mer

du

Nord

Dunkerque

Digue du Braek

Co

Avant port est

tea

ud

a ote

ud

C

e l’

r

se

’Y el

Monts

Art

ois

de

Flandre

Bassin maritime

VI° s

Mer

Station balnéaire

du

Nord

Dunkerque

Co

tea

ud

a ote

C

e l’

Art

A’

ud

ois

r

se

’Y el

A

Bassins Freycinet

Monts

de

Flandre

XXI°s

Une géographie constituée de toute pièce par la poldérisation. L’eau marine ne pénètre plus dans le territoire, et l’eau douce est canalisée depuis les anciennes embouchures de l’Aa et de l’Yser

Centre ville

L’extrémité du canal exutoire des canaux de drainage de la plaine agricole poldérisée, symbole de l’artificialisation extrême de l’estuaire modifié des eaux de la Colme.

jusqu’au delà des cordons dunaires, dans la mer.

1 km

Gare

N

Espaces urbains du littoral flamand Agglomérations majeures situées au dehors du polder flamand

Escaut

occid

enta

Banc du Shurken absorbé par le port

l

Polder flamand

Espaces industriels Espaces urbains

Banc du Shurken traversé par les chenaux

Banc du Shurken

Banc du Shurken

Dunkerque

Cordons dunaires

Dunkerque

Bancs de sable

Calais

Rapports brutaux entre terre et mer : quais, endiguements, jetées

Mer du Nord

Quais donnant sur les bassins portuaires au niveau d’eau stable

Yser

Zones d’estran Prés salés

Espaces urbains séparés de la mer par les espaces industriels et portuaires

Aa

10 km

N

Problèmes : L’industrialisation et l’urbanisation menacent les espaces naturels du littoral flamand, et sur le site de Dunkerque la redéfinition du littoral par le port provoque une mise à distance du centre-ville par rapport à la mer.

900 : Des conditions

XVII°s : Le début d’une

Le littoral Flamand aujourd’hui, c’est 70% de

naturelles favorables à la

action humaine sur le

linéaire urbanisé ou industrialisé et seulement

création du port de pêche mouvement de l’eau et

l’ensablement du «canal de la fosse de

sion du port industriel, à l’origine du réinvestissent le large de ce nouveau front de mer.

30% d’espaces dunaires.

de Dunkerque.

Mardyck».

port-est.

du sol.

XVIII°s : la prolongation des chenaux au XIX°s : La poldérisation des nouLe littoral de Dunkerque a été complètement redéfini par l’urbanitravers du banc du Shurken provoque velles zones d’estran permet l’exten- sation et l’industrialisation. Néanmoins, les dynamiques naturelles

Le paysage du littoral flamand se régénèrent spontannément sous l’effet des dynamiques éoliennes et de la mouvance de la mer à l’origine des milieux psammophiles. 200 m

200 m

N

Mer du Nord

N

Mer du Nord Digue du Braek

Digue du Braek

Avant Port Est

Avant port est Chenal

Bassin maritime

Station balnéaire

Station balnéaire Bassins Freycinet

Plages immenses du littoral flamand

Dune blanche (arrière-plan) et dune grise (premier plan)

Prés salés (Schorres), occasionellement immergé à marée haute

Salines, constamment immergée sous une faible profondeur d’eau saumâtre

Centre ville Gare ort

p ux

Vie

Scénario d’évolution du port est si la gestion est stoppée.

Centre ville

Espace maritime soumis au marées de la Mer du Nord Espaces d’estran sableux à marée basse Estran rocheux ou quais éboulés

Gare

Rapports brutaux entre terre et mer : quais, endiguements, jetées Nouvel estran généré dans la vase Pré salés générés au sommet des dépôts sédimentaires

Mer du Nord

Espaces d’estran sableux à marée basse

Rapports brutaux entre terre et mer

Estran rocheux ou quais éboulés permettant d’adoucir la pente et les rapports à l’eau

Espace soumis au marées de la Mer du Nord

Espaces disponibles support pour le développement d’une flore liée au littoral flamand

Dunkerque

Vasières fréquemment submergées

Bassins maritimes à flots Partie étroite facilitant la mise en place d’un foyer de biodiversité en lien avec les deux eaux

Ressources : le site des formes et écluses présente une opportunité pour le développement

des caractéristiques du littoral flamand, qui pourrait permettre de redéfinir les rapports entre terre et mer tout en intégrant un développement urbain afin d’éviter son report sur les espaces non urbanisés du littoral flamand.

10 km

N

Cordons dunaires Bassins portuaires Prés salés Polders agricoles

-X° s

0

VI° s

XIII° s

XVI° s

XIX° s

Urbain et industriel

La polderisation et la canalisation entraînent une fixation des dunes, et diminutions du mélange entre terre et eau. L’arrêt de l’entrée de l’eau de mer dans le territoire réduit la fluctuation du trait de côte.

Requalifier la frange maritime du site des formes et écluses afin d’établir des relations entre le centre-ville et les caractères du paysage littoral flamand. 200 m

N

Mer du Nord Digue du Braek Avant Port Est

Chenal

Station balnéaire

Centre ville Gare

Espace maritime soumis au marées de la Mer du Nord Bassins maritimes à flots Espaces d’estran sableux à marée basse Estran rocheux ou quais éboulés permettant d’adoucir la pente et les rapports à l’eau

La partie nord-ouest du «site des formes et écluses» met en lien les quartiers centraux de Dunkerque avec l’avant port (à droite) et la digue du Braek, offrant un panorama sur la mer et les installations sidérurgiques.

Rapports brutaux entre terre et mer : quais, endiguements, jetées Nouvel estran généré sur des dépôts sédimentaires non dragués Pré salés ou panne dunaire Espaces urbains séparés de la mer par les espaces industriels et portuaires

Solutions : Utiliser les dynamiques spontanées pour requalifier la frange littorale de Dun-

kerque sur le site des formes et écluses en vue de créer un lien majeur entre Dunkerque et la mer. Mettre en place le développement d’un foyer de biodiversité au contact des deux milieux aquatiques (bassins portuaires d’eau douce, chenal marin).

A sa construction, la digue du Braek formait un trait de côte bétonné. Il s’est progressivement renaturé par l’apport progressif de sable qui permet à la faune et la flore psammophile de s’y redévelopper.


Comment gérer l’attente de la reconversion des anciens espaces portuaires ? La reconversion urbaine des anciens espaces portuaires se heurte à la crise démographique et à l’image de Dunkerque. 200 m

N 3 km

Tour du Reuze

1970 : projets utopiques écartés pour leurs démesure

Projet Neptune

200 m

N

2 km

Le projet Neptune installe des bâtis en front d’eau. Le rapport à l’eau demeure frontal, à l’image des quais portuaires. 1 km

Le projet Neptune, un laboratoire urbain autour des bassins

Lots à construire au quartier du Grand Large

Liaisons physiques à créer, passerelles ou ponts.

Constructions du projet Neptune en front d’eau

Ecluses générant une insularité lors du passage des bateaux

Problèmes : La reconversion urbaine souffre de la crise et de l’image de Dunkerque, en

dépit des vastes opportunités foncières. Les reconversions des vingt dernières années privilégient un rapport franc entre terre et eau, autour des bassins portuaires et du chenal. Le développement urbain sur les espaces portuaires dépend de la construction de nouveaux ponts.

50 m

N

Le quartier du Grand Large comporte de nombreux lots à construire (en vert), qui capteront les potentiels à court terme.

La verticale formée par les quais limite l’expression des variations liées aux marées dans le chenal.

Le projet Neptune a permis de lancer de nouvelles dynamiques culturelles et de plaisance qui constituent des jalons pour le développement du centre-ville de Dunkerque sur les anciens espaces portuaires. 200 m

N

Camping alternatifs sur une friche portuaire à Marseille pour la capitale européenne de la culture

Le long du chenal, les berges éboulées sous l’effet du clapot de la mer, étendant ainsi la zone d’estran.

Installations permanentes de spectacles en plein air, mettant en valeur le cadre et en particulier les rapports à l’eau

Equipements existants issus du projet Neptune

Quais donnant sur les bassin, potentiel pour le développement de la plaisance

Espaces disponibles à court ou moyen terme pour le préverdissement

Espaces disponibles minéralisés, support pour des activités événementielles

Ressources : Des dynamiques culturelles et sportives qui ont permis de nourrir de nou-

velles pratiques et vocations sur les anciens sites portuaires de la Citadelle et du Grand Large. Des espaces en attente qui sont un potentiel support pour le développement d’une flore contribuant à mettre en place un cadre attractif et stimulant la reconversion à long terme. Des espaces minéralisés, supports potentiels de manifestations culturelles événementielles. Des quais donnant sur les bassins portuaires, propices au développement de la plaisance.

Appropriation des anciens espaces portuaires par le collectif d’artistes Fructose à Dunkerque

La séquence nord-ouest du «site des formes et écluses» est plus exposée aux vents marins, ce qui n’empêche pas la régénération d’une flore dunaire stabilisant le sable apporté par le vent.

Amorcer la reconversion urbaine par la mise en place d’un préverdissement et d’équipements culturels et sportifs sur le site des formes et écluses. 200 m

N

Mer du Nord

Mer du Nord

200 m

N

Digue du Braek

Digue du Braek

Bassin maritime

Bassin maritime

Station balnéaire Bassins Freycinet

Station balnéaire

Création d’un parc portuaire au Havre, Mazas paysagiste. Les anciens espaces portuaires laissent une grande place au végétal tout en permettant des usages de loisirs sur le linéaire d’anciens quais minéraux.

Bassins Freycinet

ort

p ux

Vie

Centre ville

Vie

Plusieurs phases dans le temps pour la mise en plage d’un schéma directeur défini au préalable (Lyon Confluence).

Centre ville

Gare

Solutions : Exploiter les espaces disponibles du site des formes et écluses pour développer

un préverdissement par une strate végétale mise en place au préalable d’une urbanisation à long terme. Implanter des équipements culturels et sportifs dans ce nouveau parc littoral, aux articulations avec les quartiers du centre-ville (centre de la reconstruction, Grand Large, station balnéaire) et les hauts lieux (digue du Braek, canal exutoire, promenade de la digue de Malo, jetées de St-Pol et de Malo). Anticiper le développement d’une composition bâtie structurée par le parc littoral, et ménageant à ce dernier un large recul de son front bâti du côté de la mer.

ort

p ux

Gare

Schéma du site des formes et écluses à long terme, intégrant une composition bâtie structurée par la composante végétale mise en place au préalable. Pré verdissement des espaces disponibles à 200 m

N Constitution progressive d’un système de parcs, dont la structure végétale devient adulte avant que le bâti ne se mette en place. Desvignes et Grether pour Lyon Confluence.

court et moyen terme Développements contruits possibles Nouvelle trame mettant en lien le centre-ville avec les facettes maritimes et portuaires, par le site des formes et écluses

Percées visuelles à conserver vers l’exutoire des canaux de drainage de l’arière pays, et vers la sidérurgie Nouveaux équipements culturels Equipements existants


Reconvertir un morceau du littoral flamand au profit de l’urbanité Dunkerquoise. Un projet de paysage pour engager la reconversion du site des formes et écluses par l’écologie végétale et pour activer de nouvelles pratiques sportives et culturelles. Grands objectifs issus du croisement des 3 problématiques : Mer du Nord Digue du Braek

Bassin maritime

Station balnéaire Bassins Freycinet

Mer du Nord

- Trouver un moyen de gérer spatialement l’attente de la reconversion : départ progressif d’industries, arrivée à long terme de nouveaux habitants et d’activités tertiaires. Imaginer une solution adaptable à l’incertitude du développement du centre-ville de Dunkerque. - Valoriser l’histoire portuaire par le réinvestissement des bâtis et des ouvrages portuaires qui offrent des rapports remarquables de l’espace public avec la mer. - Anticiper les développements du centre-ville à long terme (activités tertiaires et habitations). - Rétablir des liens de l’ordre de l’espace public entre les quartiers du centre-ville et l’espace des plages et de la mer. - Développer un foyer de biodiversité au contact des deux milieux aquatiques différents entre lesquels se trouve le site (bassins portuaires d’eau douce, chenal marin). - Permettre le développement des activités nautiques et de plaisance.

Digue du Braek

Bassin maritime

Station balnéaire Bassins Freycinet

Moyens (outils et stratégie mis en place) :

ort

p ux

Vie

Centre ville Gare

- Opter pour une démarche de reconversion à l’échelle du site des formes et écluses. - Utiliser les dynamiques de régénération spontanée des caractères du littoral flamand (flore, mouvement du sable, envasement, éboulement de quais abandonnés) pour améliorer le cadre spatial et écologique sur le site des formes et écluses, en vue d’y déployer un lien majeur entre Dunkerque et la mer, et struturant le contsruit à long terme. - Exploiter le patrimoine portuaire pour accroître l’attractivité et la fréquentation du site des formes et écluses. - Mettre en place une structuration spatiale sur le site des formes et écluses qui soit à même d’intégrer une composition construite à long terme, et orienter la structuration des espaces publics du site des formes et écluses de façon à générer un rapport majeur entre la ville et la mer et permettant d’articuler les hauts lieux du paysage portuaire de Dunkerque avec le centre-ville. Ménager un recul des fronts bâtis par rapport à la mer. - Ponctuer le nouveau parc littoral du site des formes et écluses par plusieurs équipements culturels et sportifs, s’articulant directement avec les quartiers du centre-ville (centre de la reconstruction, Grand Large, station balnéaire) et les hauts lieux (digue du Braek, canal exutoire, promenade de la digue (Malo-les bains), jetées de St-Pol et de Malo).

ort

p ux

Vie

Centre ville Gare

Schéma d’intentions : Engager la reconversion à court terme par l’implantation de

Nouveaux équipements culturels

Espaces d’estran sableux à marée basse

nouveaux équipements culturels et sportifs, et mettre en place une composante végétale structurante sur le site des formes et écluses, au moyen d’un préverdissement des espaces disponibles au fur et à mesure du départ des activités industrielles, et en requalifiant les rapport du site d’intervention avec la mer par un reprofilage des zones d’estran et de développement de milieux psammophiles.

Pré verdissement sur les terrains disponibles à

Estran rocheux ou quais éboulés permettant d’adoucir la

court et moyen terme

pente et les rapports à l’eau.

Développements construits possibles

Nouvel estran généré sur des dépôts sédimentaires non

Quais exploitables pour la plaisance

dragués.

Nouvelle trame mettant en lien le centre-ville

Prés salés ou panne dunaire

avec les facettes maritimes et portuaires

Une stratégie en trois temps pour mettre l’attente du développement urbain au profit d’une amélioration de la composante végétale et requalifier la face littorale de Dunkerque sur le site des formes et écluses. Mer du Nord

Mer du Nord

Digue du Braek

Mer du Nord

Digue du Braek

Bassin maritime

Digue du Braek

Bassin maritime

Station balnéaire

Bassins Freycinet

rt

po

ux Vie

rt

po

ux Vie

Temps 1 : étrépage des espaces disponibles de sol ouvert et création des cheminements pour générer des continuités piétonnes

Sol ouvert avec une flore pauvre

Sol étrepé, avec import d’une banque de graines dela flore de la plaine maritime flamande.

Equipements culturels ou sportifs existants

Création de nouveaux cheminements

rt

po

ux Vie

rt

po

Centre ville

Gare

Temps 0 : état actuel du site avec ses potentiels activables

d’adoucir la pente et les rapports à l’eau.

Bassins Freycinet

Centre ville

Gare

Station balnéaire

Bassins Freycinet

Centre ville

Estran rocheux ou quais éboulés permettant

Bassin maritime

Station balnéaire

Bassins Freycinet

Espaces d’estran sableux à marée basse

Digue du Braek

Bassin maritime

Station balnéaire

ux Vie

Mer du Nord

Centre ville

Gare

Gare

Temps 2 : crackgarden et reprofilage des berges et zones d’estran

Temps 3 : développements urbains construits sur les espaces déjà minéralisés, développement d’une strate végétale haute à l’abri du vent et du sel

Flore développée sur le sol étrépé

Flore développée sur le sol étrépé

Reprofilage des berges et de l’estran

Berges et estran reprofilés

Crackgarden sur les anciennes fondation des bâtis industriels rasés.

Développements construits sur les anciennes fondations ou sols minéralisés Développement d’une strate haute à l’abri du vent et des embruns salés.

Etrépage

Crack garden

Etrépage et import d’une banque de graine du polder flamand

Développement de la flore du polder, milieux frais ou humides.

Prés salés (Schorres)

Découpage des sols minéralisés et import de terre avec banque de graines

Renaturation de berge et estran littoraux

Développement d’une flore dans les failles du sol minéral.

Salines à salicorne

Dunes blanches et grises

Reprofilage des berges avec les matériaux de récupération des destructions, import de sable de dragage des chenaux en pleine mer

Flore du polder : Frênes, Aulnes, Saules...

Avec un recépage possible lors du développement construit.

Développement de la flore psammophile par import éolien de graines.


Un parc littoral pour Dunkerque centre 200 m

N

Nouveaux équipements Nouveaux épanelages bâtis Points de repères existants Salines Pelouses Quais / espaces minéralisés Boisements

C A’

Plages Platelages sur zones humides Nouveaux cordons dunaires

B

A

C’

B’

D’

D

A

A’

La troisième séquence du site des formes et écluses est moins densément bâtie, et on y crée les dispositions nécessaires permettant le développement d’un foyer de biodiversité sur l’ancien maillon portuaire du littoral dunkerquois.

B

B’ La berge et la zone d’estran sont étendues afin d’augmenter la qualité des rapports entre terre et mer. Les nouveaux merlons permettent le développement de milieux psammophiles, tandis qu’en arrière des milieux plus sensibles au sel se développent. Les grandes prairies s’offrent aux usagers et permettent de conserver l’ouverture spatiale inhérente au littoral.

C’ C

D

Les développements construits intègrent un coeur boisé issu du préverdissement, une strate végétale à l’abri des vents forts et des embruns salés. Sur les bassins, les activités de plaisance se développement.

D’ La anse du terreplein Guillain avec ses berges retravaillées intègre une promenade partant de la Citadelle pour rejoindre la Digue du Braek, en relation directe avec le Chenal.


Amorcer la reconversion par préverdissement et manifestations culturelles.

État actuel du site des formes et écluses au niveau de l’entrée des formes de radoub du côté des bassins : une occupations de l’espace hétéroclyte et des rapports avec les bassins à redéfinir.

Traiter l’espace des quais portuaires du côté des bassins en cohérence avec l’ambiance rigide et minérale, tout en sachant intégrer la composante végétale.

0 Etat actuel

0

Site industriel en activité

1 1

Le rapport aux bassins par les quais portuaires permet de continuer à développer la plaisance et la pêche.

2

Etrépage des sols

Site en attente : permettre à la flore de se développer par une ouverture du sol et un apport de graines.

Craquement des espaces minéralisés

2 Développement de la flore issue de la banque de graines du polder flamand.

Utilisation des surfaces bétonnées pour des activités événementielles.

Pratiques qui peuvent être intégrées au parc littoral dès la phase 2.

3 Référence de berge structurée par une écriture rigide en cohérence avec le contexte portuaire, tout intégrant une présence du végétal, support de promenades urbaines ou de détente.

Lorsque les constructions débutent, les ambiances végétales sont déjà en place.

3

Ambiance du jardin des formes, intégrant deux anciennes formes de radoub ainsi que l’ancienne usine des formes reconvertie en restaurant : Phase 2.

Utilisation des surfaces bétonnées pour les constructions.


Reconvertir le littoral de Dunkerque par reprofilage des berge et modelage du sol

État actuel du site des formes et écluses au bord du chenal, à proximité du phare du Risban (à droite en arrière-plan) et du FRAC (à gauche en arrière-plan). La berge maçonnée induit un rapport franc et stabilisé entre terre et eau, pauvre en potentialités d’usages et d’écologie.

Requalifier la frange littorale du site des formes et écluses afin de rétablir un rapport souple et fluctuant entre le terre-plein et la mer, un rapport de proximité avec l’eau ainsi que des milieux propices à la biodiversité et à la qualité spatiale du littoral de Dunkerque.

0

0

Etat actuel

Site industriel en activité

Etrépage des sols Dune étrépée pour sa régénération floristique et faunistique

1

Rassemblements d’huîtriers pie sur l’estran

Estran sableux / vaseux

Engoulevant d’Europe (rare)

Oyats

Alyte accoucheur

Site en attente : permettre à la flore de se développer par une ouverture du sol et un apport de graines.

1

Craquement des espaces minéralisés, reprofilage de la berge et création de merlons

Développement de la flore issue de la banque de graines du polder flamand.

Lichens, mousses

2

Lapin de Garenne

Euphorbia paralias (rare)

2

Apport de sable de dragage des chenaux maritimes pour permettre le développement de milieux psammophiles

Ambiance du littoral de Dunkerque reconstitué sur le site des formes et écluses à proximité du phare du Risban. Une passerelle permet une liaison piétonne vers le FRAC et vers la promenade de la digue de Malo-les-bains, en passant par la nouvelle patinoire située au bord de l’écluse Trystram.

Profile for Théo Balanger

TPFE Théo Balanger Présentation orale  

Reconversion d'un maillon de littoral portuaire au profit de l'urbanité Dunkerquoise

TPFE Théo Balanger Présentation orale  

Reconversion d'un maillon de littoral portuaire au profit de l'urbanité Dunkerquoise

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded