Issuu on Google+

Nouvelles plates-formes de notation pour financer les PME

N째2699 du 7 Decembre 2009


Sommaire ACTUALITÉ

4-5

Conseil d’Administration de la CGEM, le 16 décembre 2009 Séminaire sur « La certification comme moyen de mise à niveau compétitive » Assemblée générale du «Collège Européen de Résolution des Conflits–CERC» Séminaire sur « la Médiation conventionnelle: Avantages et apports »

FÉDÉRATION

6

Amith. Tenue à Paris de “Maroc in Mode” sur fond d’optimisme Fédération de l’Energie. Réunion du Bureau le 15 Décembre

UNION RÉGIONALE

CGEM ACTU.

4

Le Label CGEM décerné à 4 nouvelles entreprises

7

Agadir. Abdelfattah ZINE nouveau président de l’union régionale Souss Massa Draa Visite d’une délégation de la CGPMEPerpignan

FOCUS

10

DOSSIER

12

INTERNATIONAL

16

L’OMC échoue à relancer la négociation de Doha Mauritanie. Un milliard de dollars pour la modernisation de la SNIM

FOIRES & SALONS

17

Les PME exportatrices tiennent leur 13e rendez-vous à Casablanca

Exposition itinérante Futurotextiles Premier Salon de la sous-traitance au Maghreb Maroc Design 2009 APPEL A MANIFESTATION D’INTERET

FOCUS.

10

18


ACTUALITÉ CGEM

Le Label CGEM décerné à 4 nouvelles entreprises accueillir 2 nouveaux clients à savoir Orange et Le Numéro France. Cette entité a su développer son expertise à traiter des activités à gros volume. Phone On Line compte actuellement un effectif de 1200 personnes. A titre de rappel, le Label CGEM est attribué par le Président de la Confédération sur avis d’un Comité d’attribution à la suite d’une évaluation managériale menée par l’un des tiers experts accrédités par la CGEM. L’évaluation a pour objet de s’assurer de la conformité de la gestion globale de l’entreprise avec les objectifs définissant la charte de responsabilité sociale de la Confédération, qui constitue le référentiel du Label. Cette charte est définie en conformité avec la législation de travail nationale et avec les conventions et les recommandations internationales relatives au respect des droits fondamentaux de la personne humaine, de la proa CGEM a décerné le 20 novembre 2009 tection de l’environnement, de la saine gouvernance, son Label pour la Responsabilité Sociale de de la concurrence loyale…Le label CGEM a pour l’Entreprise à 4 nouvelles entreprises. Il s’agit vocation d’encourager l’engagement des entreprisde : es marocaines pour l’adoption d’une démarche de EQUAL PHONE, société marocaine connue sous développement durable et de responsabilité sociale la marque OUTSOURCIA. Elle offre des prestadans leur stratégie managériale. Elle vise ainsi à rentions de service client, de support et de marketing forcer leur mise à niveau et accroitre leur compétéléphonique à forte valeur ajoutée pour le compte de sociétés marocaines et européennes de premier titivité. rang essentiellement dans les secteurs de la vente Pour plus d’informations sur le Label CGEM, visitez à distance/e-Commerce, l’édition, les télécoms, la notre site Web: www.cgem.ma/label banque et l’assurance. Equal Phone dispose de 3 centres de contacts à Casablanca avec prés de 400 • L’Association des Certificateurs du Maroc (AMC) salariés. IBERMA : 1er partenariat maroco-espagnol dans organise un séminaire sous le thème « La certificale domaine de l’industrie pharmaceutique, créé en tion comme moyen de mise à niveau compétitive 1993. En 1998 mise en marche de l’unité de produc- dans un monde instable ». Cette rencontre aura tion répondant aux normes des Bonnes Pratiques de lieu le 8 décembre à l’hôtel Hyat Regency à CasaFabrication BPF. Obtention en 2008 de l’agrément blanca avec la participation du Ministère du Comde l’Agence Espagnole du Médicament (AEM), au- merce, de l’Industrie et des Nouvelles technolotorisant à exporter sur l’UE l’ensemble des formes gies, du Ministère de l’Emploi, de la CGEM, de galéniques. L’entreprise a un effectif total de 90 sala- l’ANPME, d’organismes d’accréditation et de certification, Chefs d’entreprise …Les objectifs de cette riés. PHONE ACTIVE : Centre de contact sur un seul rencontre portent notamment sur la vulgarisation site avec le siège social à Casablanca. Fût crée en de la démarche certification en vue de son adoption août 2007 pour accueillir des activités pour le compte par les entreprises nationales, l’identification des du 3ème opérateur de téléphonie marocain. Cette enjeux de la certification particulièrement pour les entité a su développer son expertise dans le domaine PME, l’étude de retour d’expérience des entreprises du service client pour le marché marocain. Phone certifiées face aux effets de la crise mondiale… Active compte actuellement un effectif de 100 per- Inscription et information : sonnes PHONE ON LINE : Centre de contact avec le Mlle Houda LOUTATY siège social à Casablanca et 2 sites l’un à Casablanca Tél : 0527544683 et l’autre à Marrakech. Fût crée en juillet 2005 pour Email : association.acm.@gmail.com

L

4

CGEM INFOS 7 Decembre 2009


Événement

La prochaine session du Conseil d’Administration de la CGEM aura lieu, le mercredi 16 décembre 2009 à 15heures. Le Conseil d’Administration débattera de la Loi de finances 2010; du Projet de loi régissant le conseil économique et social et du Code du travail et examinera le projet de loi régissant le droit de grève.

AG du «Collège Européen de Résolution des Conflits–CERC»

CMAP sont membres du CEMA. La convention prévoit notamment une forte collaboration des trois organismes pour accomplir les objectifs sur le plan de la: 1. formation des médiateurs 2. formation des formateurs 3. l’accréditation des médiateurs La Commission Règles de Médiation entend jouer son rôle important sur le plan de la constitution des premiers corps de médiateurs en veillant sur la qualité tant sur le plan de la formation, l’éthique et la déontologie. La première action de formation est programmée pour le mois de janvier 2010 et concernera une vingtaine de participants qui devront faire l’objet d’une évaluation avant leur accréditation et leur inscription sur la liste des corps de médiateurs du CEMA.

D

ans le cadre de l’action de sensibilisation, axe importantpourlapromotiondesrèglesdemédiation, M. Faïçal Mekouar, président de la Commission Règles de Médiation a participé, le 1er décembre 2009, à l’assemblée générale du «Collège Européen de Résolution des Conflits–CERC» à l’Ambassade du Maroc à Paris. Cette action cadre pleinement avec la volonté de la CGEM de communiquer autour de la médiation sur le plan national et international. Cette manifestation, forte du soutien de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc, M. Mostafa SAHL, a été organisée par M. Hassan ALAMI, membre actif du CERC et président du Centre Européen de Médiation et d’Arbitrage-CEMA. Le CEMA, regroupant plusieurs personnalités et d’imminents spécialistes en matière de médiation et d’arbitrage du pourtour méditerranéen était ainsi à l‘honneur. La Commission Règles de médiation a notamment pour vocation d’apporter le soutien au développement et au rayonnement du CEMA en tant que véhicule indispensable à la réussite du plan d’action de la commission Règles de Médiation et de la réussite au sens large des ADR. La Commission Règles de médiation, élargit ainsi son cercle de soutien et contribue au rayonnement de la CGEM au-delà des frontières du Maroc. A cette occasion, la Commission Règles de médiation a pris part à la cérémonie de signature de la convention de formation entre : 1. Le CEMA, 2. L’Institut d’Expertise, d’Arbitrage et de Médiation de Paris – IEAM, présidé par Gilles Duverger-Nedellec, 3. Le Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris - CMAP, présidé par Jean-Bernard Dagnaud. Il est important de préciser qu’aussi bien l’IEAM que le

• La Commission «Règles de Médiation» organise, le 11 décembre 2009 à partir de 16 H au siège de l’association de la zone industrielle de Tanger de Mghogha, un séminaire sur « la Médiation conventionnelle : Avantages et apports ». Ce séminaire, qui s’inscrit dans le plan d’action de la CGEM, a pour objectif de sensibiliser les chefs d’entreprises et le milieu des affaires à la médiation conventionnelle et à encourager le recours à ce mode alternatif de règlements des conflits. Enfin, une présentation du régime juridique et des avantages de la médiation conventionnelle telle que définies par la loi 08-0, sera suivie d’un débat. • L’Ambassade de la République de Pologne à Rabat organise, en coopération avec la CGEM, un séminaire intitulé « How to do business in Poland » le 9 décembre 2009 de 10h00 à 13h00 au siège de la CGEM. Le séminaire se déroulera dans le cadre des préparatifs de la visite du Premier Ministre du Royaume du Maroc, M. Abbas El Fassi en Pologne prévue le 28 janvier 2010. Le but principal de cette rencontre est d’identifier les secteurs de l’économie où le Maroc et la Pologne pourraient entreprendre une coopération et de préparer des propositions concrètes. Le programme de cette rencontre est disponible sur le site web de la CGEM (www.cgem.ma) Pour toute information complémentaire, contactez Mme ZNIBER au 00 212 522 99 70 15 • Dans le cadre d’une mission économique multisectorielle organisée par le Desk Italia du 09 au 11 décembre 2009, des rencontres B to B sont organisées à partir de 9h00 au Royal Mansour le Méridien. Vous trouverez la liste des entreprises italiennes participantes sur le site web de la CGEM (www. cgem.ma). Les entreprises intéressées doivent prendre contact avec Mme Giorgia Elena Carati Tél : 05.22.47.08.13/14 Fax : 05.22.47.08/15 CGEM INFOS 7 Decembre 2009

5


Fédération

ACTUALITÉ

Amith. “Maroc in Mode” à Paris sur fond d’optimisme

L

a 7e édition du salon marocain de prêt-àporter “Maroc in Mode” (MiM) s’est tenue, le 1er et 2 décembre 2009 à Paris sur fond d’optimisme général des opérateurs marocains quant aux perspectives de l’évolution du marché textile et sa capacité à faire face à la crise. Les signes de reprise du marché “poussent à l’optimisme” mais “la vigilance reste de mise” chez les professionnels, comme il ressort de différents témoignages. Ce salon itinérant, dédié 100 % à l’offre d’habillement marocaine, est organisé par l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) en collaboration avec Maroc Export. Il cible principalement les décideurs professionnels en matière d’achat et de sourcing, les acheteurs des enseignes de distribution et marques internationales. Le MiM vise notamment à présenter le savoirfaire et “toute l’étendue” de l’offre d’habillement marocaine dans ses différentes composantes (soustraitance, co-traitance, produits finis) et mettre en exergue la créativité et la capacité à présenter des

collections et des services innovants et renouvelés en fonction des évolutions récentes des marchés (qualité de services, proximité, éthique, savoir-faire, compétences). De même, il permet d’identifier, de cerner et de recueillir les attentes des marchés en produits, services et innovations. Maroc In Mode” figure parmi les leviers de promotion commerciale du nouveau positionnement de l’habillement du Maroc, en apportant des solutions en vue de dynamiser “les commandes d’actualisation et de court terme. “Champion des secteurs exportateurs” du Maroc, l’Industrie textile et habillement représente 30 pc des exportations nationales avec 30 milliards de dirhams, selon les chiffres de 2008. Sa contribution au PIB est estimée à 4 %. Ce secteur est également le premier employeur des industries de transformation du pays avec un effectif de 210.000 personnes, soit 40 % de l’emploi industriel. En 2008, l’industrie de l’habillement marocaine a fait partie du top 5 des principaux fournisseurs du marché européen, après la Chine, la Turquie, l’Inde et le Bangladesh, avec 2,5 milliards euros. • La Fédération de l’Energie tiendra une réunion avec les membres du Bureau, le Mardi 15 Décembre 2009 à 17H00au siège de la Fédération à la CGEM. L’ordre du jour suivant : 1- Quelle stratégie pour 2010 ? 2- Quelle mission doit être assumée par chacun des administrateurs de la Fédération en 2010 ? 3- Plan d’action 2010. 4- Budget de dépenses pour le financement de la Conférence du 26 Octobre 2009. 5- Situation comptable au 31 Octobre 2009. 6- Questions diverse

Directeur de publication : Mohamed HORANI Redacteur en chef : Mustapha MOULAY Administration et Rédaction : 23, bd Mohamed Abdou, Palmiers - Casablanca. Tél : 05 22 99 70 00 Fax : 05 22 98 39 71 E-mail : cgeminfos@cgem.ma Régie publicitaire : Agence AUTOGRAPH, Bd Brahim Roudani (ex Route d’El Jadida). Rés. Al Fath Tél : 05 22 98 29 64 /75 Fax : 05 22 98 29 82 E-mail : contact@autograph.ma Abonnement : Malika Charafi, E-mail : charafi@cgem.ma ISSN : 0851-123X D.L : 214/99 Web : www.cgem.ma Impression : IMPRIMAHD 6

CGEM INFOS 7 Decembre 2009


Union régionale

Agadir. Abdelfattah ZINE nouveau président de l’union régionale Souss Massa Draa

Populaire du Sud – France). Après une présentation de l’union régionale de Souss Massa Draa par le président, un tour de table a permis à chaque membre des deux délégations de se présenter et de souligner ses centres d’intérêts. Le but de cettre rencontre était de nouer des contacts et étudier les moyens de collaborer par la création d’opportunités B to B et de rechercher une complémentarité entre entreprises. Un partenariat entre entreprises a été proposé . Abdelfattah ZINE est, depuis le 23 novembre 2009 date de l’AGOE (As- sur des actions à développer dans le cadre du semblée Générale Ordinaire élective), l’Euromed, avec éventuellement l’Italie comme le nouveau président de l’union régionale Souss troisième partenaire de la France et du Maroc. Massa Draa, succédant ainsi à M. Khaïr Ed- Les participants ont examiné divers points dine SOUSSI. M. Abdelfattah ZINE est gérant notamment les possibilités de collaboration sur de BELLIL SARL (société de Pêche côtière), de des secteurs communs au niveau des deux réla Société Cap Atlantic (Chantier Avenir Pêche gions dont essentiellement : Atlantique), Secrétaire Général de l’AAPA (As- - La pêche à travers le négoce – import-export – sociation des Amis du Ports d’Agadir), Président anchois marinés… de l’APPR (Association Pour une Pêche Re- - Le tourisme par d’éventuelles gestions ou achat sponsable) et Directeur contractuel de la CPMA d’unités hôtelières ; (Chambre de Pêche Maritime de l’Atlantique - La gestion des déchets ; Centre Agadir). M. ZINE est âgé de 53 ans, - et l’energie renouvelable. Le président de l’union régionale de Souss Masmarié et père de 2 enfants. sa Draa a invité la délégation de la CGPME à Visite d’une délégation de la CGPME- participer aux grands salons qui se tiennent à Agadir tels le SIFEL ou Agadir Fish Morocco Perpignan AFM, une occasion d’identifier quelques nichL’union régionale de Souss Massa Draa à reçu, es de coopération ainsi que d’éventuels partele 26 novembre 2009, une Délégation de la naires.La CGPME (Confédération Générale CGPME 66 (PERPIGNAN), présidée par Mme des Petites et Moyennes Entreprises) fêtera son SUBIROS (Avocate et Présidente de la CGM- 10ème anniversaire en mars 2010 et l’Union PE 66) et M. Charles DEL AGUILA (Chargé Régionale de Souss Massa Draa sera son invitée d’Affaires/Service International de la Banque d’honneur.

M

CGEM INFOS 7 Decembre 2009

7


ÇA NOUS

INTÉRESSE Casablanca) abordera ainsi la problématique de «la transmission des entreprises familiales». Le débat sera animé par un spécialiste de renommée internationale, Mark Bomer, directeur associé au cabinet BDO Londres et auteur d’ouvrages qui font autorité en la matière, notamment «Due diligence - Etapes définitives pour des fusions réussies», édité chez Pearson. A ses côtés pour animer le débat, des acteurs marocains actifs sur la scène économique: - Latifa Echihabi, DG de l’Agence Nationale de la PME;

Taxe forfaitaire sur les boissons gazeuses Le conseil d’administration de la Caisse de compensation a décidé, lors de sa dernière réunion, d’imposer une taxe forfaitaire de 1000 Dhs sur les sociétés des boissons gazeuses utilisant le sucre. En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers sur la réforme du régime de compensation, le ministre a souligné que les entreprises concernées ont entamé, depuis 2007, le paiement des taxes qui leur sont dues. Ce compromis a été possible après le refus par les entreprises en question de payer les taxes en 2007, et le recours de la Caisse de compensation à la procédure de la taxation d’office qui a été rejetée par lesdites entreprises. La réforme globale du régime de la Caisse de compensation entamée par le gouvernement devrait permettre l’économie de milliards de dirhams qui profiteront aux couches défavorisées.

Transmission des entreprises familiales Dans le cadre de leur cycle de conférence-débat « Visions Croisées », Challenge et BDO Jiwar organise une rencontre autour de «La transmission des entreprises familiales». «Visions Croisées», le cycle des conférences-débats de Challenge & BDO Jiwar, se poursuit ainsi, embrayant chaque fois sur un thème d’une brûlante actualité. La troisième rencontre (prévue le 7 décembre 2009 au Royal Mansour, à 8

CGEM INFOS 7 Decembre 2009

- Mustapha Asmoun, associé-fondateur du cabinet BDO Jiwar; - Zakaria Fahim, managing partner de BDO Jiwar - Abdelouahab Chaoui, DG C&O.

Comme l’affirme le spécialiste Mark Bomer lui-même, «la transmission d’entreprise est tout un métier! Aussi, est-il crucial de préparer sa succession dès que possible. Ne rien faire n’est pas une option car cela représenterait, à terme, la mort de l’entreprise...». En effet, la plupart des patrons tendent à se focaliser sur la gestion de leur entreprise au quotidien. C’est d’ailleurs ce qui fait souvent leur succès, mais le jour vient forcément où il faudra bien «lâcher prise» et transmettre le relais. Une problématique passionnante, actuelle et d’autant plus sensible eu égard aux enjeux de la conjoncture économique que nous vivons.

APD Maroc L’Association pour le Progrès des Dirigeants, APD Maroc, organisen le 10 décembre 2009 de 09h00 à 17h30 à l’Hôtel Royal Mansour, un séminaire animé par l’Expert International Louis NAUGES, sur le thème « La meilleure informatique du monde pour les entreprises marocaines, aujourd’hui ! ». Comment s’appuyer sur les meilleures solutions mondiales, pour, immédiatement, disposer d’une informatique “low-cost”, performante, fiable et réactive. Contact : Association pour le Progrès des Dirigeants Tél : +212 22 43 49 80 Fax : +212 22 48 53 99 Mail : apd@cas.apd.ma Web : www.apd.ma Sécurité sociale Une conférence arabe sur la sécurité sociale aura lieu les 19 et 20 décembre 2009 à Charm El-Cheikh, en Egypte, sous le thème “vers une politique efficace de sécurité sociale dans le monde arabe”, selon l’Organisation arabe du travail. Participeront à la conférence, notamment les représentants des ministères concernés, des institutions nationales de sécurité sociale, du Département des affaires économiques et sociales de la Ligue arabe et d’institutions


internationales spécialisées. Cette conférence s’inscrit en particulier dans le cadre des efforts de l’Organisation pour améliorer les législations en matière de sécurité sociale et les systèmes de gestion dans les pays arabes. La conférence sera également l’occasion de s’informer des expériences des pays arabes, de discuter de l’impact économique global de la crise sur les systèmes de sécurité sociale et de débattre des questions relatives aux assurances et au rôle de l’Etat dans la généralisation de la sécurité sociale aux personnels des unités de production, notamment les petites entreprises. Sommet sur l’Entreprenariat à Washington Le Sommet sur l’Entreprenariat avec le monde musulman, annoncé par le

Président Obama, lors de son discours du Caire en juin 2009, se tiendra à Washington au cours du deuxième trimestre de 2010. Cette rencontre internationale “se tiendra probablement au début du printemps 2010” à Washington et constituera une occasion de développer davantage l’entreprenariat dans le monde musulman, selon le Secrétaire américain adjoint au Commerce, Dennis Hightower. Dans son discours du Caire adressé au monde musulman, le Président Obama avait annoncé la tenue d’un Sommet sur l’Entreprenariat qui entend “trouver les moyens d’approfondir les liens entre les leaders du monde des affaires et des entrepreneurs sociaux des Etats-Unis et des communautés musulmanes à travers le monde”. Ce sommet, qui réunira quelque 150 délégués représentant les différents pays musulmans, constituera une opportunité “historique et sans pré-

cédent” pour développer l’innovation dans le monde musulman, sur la base du respect mutuel.Le Sommet sur l’Entreprenariat, qui sera co-organisé par le Département du Commerce, le Département d’Etat et l’USAID, permettra de continuer les efforts dans le cadre des programmes de partenariat économique déjà existants ou de lancer de nouveaux projets à même de bénéficier aux Etats-Unis et à l’ensemble des communautés musulmanes. Les délégués des communautés musulmanes pourront notamment être désignés par les gouvernements des pays concernés, des entreprises, ou par des institutions académiques.

Accord de coopération entre le Maroc et le CCI Un accord de coopération pour la mise en oeuvre au Maroc du programme de renforcement des capacités commerciales des pays arabes (EnACT) a été signé à Genève par le ministre du commerce extérieur et Mme Patricia Francis, directrice du Centre du Commerce International (CCI).“EnACT” est un programe régional d’assistance technique, financé par l’Agence gouvernementale canadienne de développement international (ACDI) et mis en oeuvre par le CCI, Agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des Nations-Unies. Le budget global du programme est doté de 8,439.000 dollars dont une enveloppe allouée au Maroc qui s’élève à 1, 6 millions. Ce programme dont bénéficient outre le Maroc, la Jordanie, l’Egypte, la Tunisie et l’Algerie, a pour objectif de renforcer la compétitivité des produits marocains au plan international, tout en contribuant à l’amélioration des stratégies d’exportation. Ce programme permettra, d’autre part, de favoriser les entreprises qui favorisent en particulier les femmes et les jeunes. Au Maroc, “EnACT” soutient les actions des plans de développement sectoriel du gouvernement et les intervenants dans le domaine du secteur du commerce extérieur notamment pour le développement des exportations, la promotion de l’investissement, la promotion de la compétitivité des entreprises exportatrices, favorisant l’emploi des jeunes et la promotion des femmes.“En ACT” sera, d’autre part, un complément des programmes de renforcement des capacités commerciales des partenaires du Maroc pour ce qui est de l’intégration régionale avec les autres membres de ce groupemment. Il a, par ailleurs, pour stratégie d’harmoniser les démarches d’intégration de ces pays dans le système commercial (SCM) et de promouvoir l’échance d’expériences dans les secteurs de développement du commerce extérieur. Le programme initié par le CCI a aussi pour objectif de renforcer les échanges commerciaux entre ces cinq pays. Le Centre du commerce international a pour objectif d’aider les pays en développement et en transition à parvenir au développement humain durable grâce aux exportations. Il noue des partenariats avec les institutions d’appui au commerce afin d’offrir des solutions intégrées contribuant à “des exportations pour un développement durable”. Les services qu’il dispense s’articulent autour de cinq axes opérationnels complémentaires: politique commerciale et secteur privé, stratégie d’exportation, renforcement des institutions d’appui au commerce, intelligence commerciale et compétitivité des exportateurs. CGEM INFOS 7 Decembre 2009

9


FOCUS

Les PME exportatrices tiennent leur 13e rendez-vous à Casablanca Le 13e rendez-vous de la PME s’est tenu, le 2 décembre 2009 au Club de la Banque Populaire à Casablanca sous le thème “Programme d’appui et mesures d’accompagnement dédiées aux PME exportatrices”.

O

rganisé par la Commission PME de la CGEM en partenariat avec l’ANPME, le Groupe Banques Populaires et la PIMEC (patronat catalan), cette rencontre a réuni des opérateurs économiques, des décideurs et les représentants d’organismes comme l’Agence Nationale pour la Promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME) ainsi que des membres de la PIMEC, la Confédération patronale des petites et moyennes entreprises en Catalogne (Espagne). Elle a permis d’apporter aux PME exportatrices des réponses concrètes à leurs différentes problématiques de développement à l’international et de dessiner les contours d’une feuille de route pour leur développement. Intervenant au nom du ministre du Commerce Extérieur, M. El Aïd Mahsoussi, secrétaire général audit département, a donné un éclairage sur la stratégie du gouvernement d’aide à l’exportation pour la prochaine décennie, soulignant que cette vision est basée sur le ciblage des secteurs porteurs et la consolidation de la présence sur les marchés extérieurs et leur diversification. Batterie de mesures prises pour booster la compétitivité des PME M. El Aïd Mahsoussi a mis en avant la batterie de mesures prises pour booster la compétitivité des petites et moyennes entreprises et leur faciliter la conquête de nouveaux marchés dans le monde, ajoutant que les entreprises de cette taille jouent un rôle de premier plan dans la promotion des exportations marocaines. Il a fait remarquer que les actions et mesures d’accompagnement des petites et moyennes entreprises sont à la fois d’ordre conjoncturelles, structurelles et organisationnelles, soutenant que certaines des mesures prises dans le contexte de la crise économique planétaire visent notamment à renforcer la compétitiv10

CGEM INFOS 7 Decembre 2009

ité des PME, à promouvoir l’emploi, à leur faciliter l’accès au crédit et à améliorer leur capacité de pénétration à l’extérieur. Les autres intervenants, des entrepreneurs, ont été unanimes à souligner le rôle essentiel des petites et moyennes entreprises dans la promotion des exportations, se félicitant des mesures d’accompagnement pris par le gouvernement notamment sur les plans du financement et de l’allègement du poids fiscal. Ils ont estimé que malgré les effets de la crise mondiale, il n’en demeure pas moins que cette donne constitue une réelle opportunité pour le Maroc en terme de délocalisation et de logique de réactivité, jugeant nécessaire un sursaut qualitatif pour renforcer la position des PME exportatrices sur le marché international et ce, afin de leur permettre d’être parmi les premières à “prendre la vague’’ lorsque l’économie mondiale sortira du tunnel de la crise. Cette rencontre des hommes d’affaires a été marquée par la présentation de la nouvelle offre de financement de la Banque Populaire “Cap PME Imitiaz’’, un des partenaires banquiers de l’ANPME pour la réalisation du programme imitiaz. Un programme qui devra permettre aux entreprises bénéficiaires d’atteindre notamment des paliers supérieurs en termes de chiffres d’affaires et de valeur ajoutée et d’introduire de nouvelles technologies.


La Commission PME organise, le 9 Décembre 2009 à partir de 17h30 à l’hôtel Sheraton de Casablanca, en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer, un diner-débat sous le thème « PME et Innovation ». Durée 17h30-18h00

Thèmes Intervenants Accueil et enregistrement des invités

18h00-19h00 Allocutions

M. Ahmed Reda CHAMI, Ministre de

l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies M. Salaheddine KADMIRI, Président de la Commission PME M. Saad HAMOUMI, Vice-président de la Commission PME M. Tajeddine LASRY, Président de la Commission Innovation et Relation avec l’Université de la CGEM M. Thomas SCHILLER, Représentant régional de la Fondation Konrad Adenauer 19h00-19h20 Les PME Marocaines M. Mohamed SMANI, Directeur de R& D d’ouverture

et innovation!: état des lieux! 19h20-19h40 Le Management de

Maroc M. Kamel BEN AMEUR, Directeur Général du

l'innovation, outil

Centre Technique des Services et du

d'amélioration des

Développement Durable «!SD-Tech!»

performances des entreprises 19h40-20h00 !Appui à l’innovation M. Marc MARCHADOR BORRAS, des entreprises en

Représentant du Centre de Développement

Espagne! Technologique Industriel 20h00-20h20 L’innovation dans les M. Marco WIEDMANN, Directeur de la PME!: expérience Allemande! 20h20-20h40 Témoignages

20h40-21h00 21h00

Chambre de Commerce Allemande (DIHK) M. Karim TAZI, PDG de Marwa

d’entreprises

M. Saïd TANTA, Président du Conseil

Marocaines!

d’Administration d’A2S Industries Débat Diner

*Les places étant limitées, nous vous prions de bien vouloir confirmer  votre présence par e-mail à l’adresse suivante : m.filali@cgem.ma ou par téléphone au : 0522 99 70 24


DOSSIER

Nouvelles plates-formes de notation pour financer les PME Le Premier ministre, M. Abbas El Fassi, a présidé, le 1er décembre 2009 à Rabat, la cérémonie de signature de conventions de partenariat portant sur la mise en œuvre de plates formes de notation et des programmes Moussanada (appui) et Imtiaz (distinction) dédiés aux petites et moyennes entreprises (PME). Les Conventions relatives à la mise en oeuvre de plates formes de notation ont été conclues entre le ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies et trois banques partenaires. Elles ont été signées par M. Ahmed Réda Chami, ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, d’une part et MM. Mohamed Kettani, PDG du Groupe Attijariwafa Bank, Mohamed Benchaaboun, PDG de la Banque centrale populaire et Othman Benjelloun, PDG de la banque marocaine du commerce extérieur, d’autre part.

La signature de ces conventions constitue une étape importante dans le cadre de l’application du volet de ce pacte relatif à la modernisation des PME. Ces conventions signées par le ministère et les banques partenaires visent la mise en place de plates formes de notation internes de la part de ces banques pour l’évaluation des capacités annuelles des entreprises. Les trois autres conventions fixent, quant à elles, le cadre de partenariat entre l’ANPME et ces banques dans le but d’accompagner les entreprises adhérant aux programmes Imtiaz et Moussanada.Ces conventions devront assurer la coordination requise entre les deux parties au cours du processus de sélection des projets présentés par les entreprises, et aider à faire connaître le programme Imtiaz à travers des actions de publicité. Elles vont également contribuer à l’application du programme Moussanada à travers l’orientation des entreprises qui traitent avec l’une des banques pour s’inscrire au programme et faire l’objet de notation et de faire connaître ce programme auprès des entreprises. 12

CGEM INFOS 7 Decembre 2009


Engagements des acteurs publics et privés

Le Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI) signé le 13 février 2009 sous la présidence de S.M. le Roi Mohammed VI, scelle les engagements des acteurs publics et privés pour la réussite du développement de l’industrie marocaine. En effet, le PNEI vise à construire un secteur industriel fort et à créer un cercle vertueux de croissance à travers la mise en œuvre de 111 mesures structurées autour de 6 domaines : • Développement des Métiers Mondiaux du Maroc orientés Investissements Directs (ID) autour d’une offre de Plateformes Industrielles Intégrées (P2I) et de programmes ciblés de promotion. • Mise en œuvre d’un programme volontariste du secteur Textile et cuir : plans de développement des débouchés à l’export (marché UE), plan de développement agressif du marché national autour de la distribution moderne, etc. • Développement du secteur Agroalimentaire : plans agressifs de développement des filières export à fort potentiel en synergie avec le plan Maroc Vert, plans de développement et de restructuration des filières denrées de base nationales (viande, lait, etc.). • Amélioration de la compétitivité des PME en s’appuyant sur des programmes ciblés (Imtiaz/ Moussanada/Fonds d’investissement public privé) qui s’articulent autour de la création de plateformes de rating conventionnées. • Amélioration du climat des affaires : à travers des mesures de fond qui permettent au Maroc de demeurer attractif et créer des « laboratoires d’excellence » au niveau des Plates Formes Industrielles Intégrées P2I. • Réalisation de plans de formation afin d’assurer la formation des ressources humaines nécessaires au développement des secteurs. Ainsi, le PNEI vise à définir un cadre de développement comprenant toutes les activités industrielles, y compris les activités dites d’Offshoring. Néanmoins, les chantiers transversaux liés à la Compétitivité des Entreprises concernent l’ensemble du tissu des entreprises marocaines.

Compétitivité des PME

Pour le domaine de la compétitivité des PME, le PNEI définit la mise en place d’un programme volontariste autour de trois initiatives : • Un plan ciblé pour la croissance des PME et le renforcement de leur productivité : o En accompagnant les meilleurs acteurs dans leur développement à travers le programme CGEM INFOS 7 Decembre 2009

13


DOSSIER Imtiaz (20% de l’investissement plafonné à 5 Millions de dirhams) o En améliorant la productivité des entreprises à travers le programme Moussanada (Programmes fonctionnels, Systèmes d’informations…) o En mettant en place un Fonds public privé de capital développement et un Fonds de garantie pour l’investissement en fonds propres o En mettant en place des plateformes de rating bancaire pour améliorer l’accès aux dispositifs de soutien de l’Etat et au crédit • Un plan volontariste de reconfiguration et de consolidation du tissu des PME: o En créant un Fonds public privé de transmission d’entreprises. • Un plan accéléré pour la création de nouvelles PME compétitives : o En mettant en place d’un Fonds public privé d’appui à la création d’entreprises o En Mettant en place 4 Cités de PME avec une offre immobilière et de services offrant des conditions d’implantation attractives facilitant la création o D’autres mesures liées au développement des compétences et des vocations entrepreneuriales. Cet arsenal de modernisation des entreprises constitue un ensemble qui permettra l’accompagnement de la PME marocaine tout au long de son cycle de vie et lui permettra d’atteindre une compétitivité suffisante afin d’évoluer dans un marché globalisé. En marge de la signature du Pacte , une convention cadre pour la mise en place de plateformes de rating conventionnées a été signée entre d’une part l ’Etat représenté par le Ministre de l’Economie et des finances, le Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et le Minière du Commerce Extérieur et d’autre part la Banque Centrale Populaire, la BMCE BANK , le Group Attijariwafa Bank et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc. En vertu de cette convention, les trois banques s’engagent à accélérer la mise en place des plateformes de notation internes. De même l’Etat s’engage à utiliser les résultats de la notation des plateformes comme référence pour un meilleur accompagnement des PME notamment pour les programmes Imtiaz et Moussanada, les Fonds de garantie pour l’investissement en fonds propres, le fonds publicsprivés de capital investissement ainsi que le fonds de développement et de promotion des exportations. La CGEM pour sa part, s’engage à mobiliser les entreprises pour recourir à l’action de notation par les plateformes de notation, et à encourager les entreprises à transmettre leurs informations aux plateformes de notation. 14

CGEM INFOS 7 Decembre 2009


Conventions d’application pour la mise en place des plateformes de rating conventionnées

Il s’agit des conventions de mise en œuvre des dispositions de la Convention Cadre signées entre le Ministère de l’Industrie du Commerce et des Nouvelles Technologies et chacune des trois banques partenaires précitées. Ces conventions visent : • la mise en place par les trois banques de plateformes de notation interne, qui permettent une évaluation des performances annuelles des entreprises se basant sur une approche quantitative et qualitative, • l’utilisation par l’Etat des résultats de la notation de cette plateforme comme référence pour un meilleur accompagnement des PME a traves notamment les programmes Imtiaz, Moussanada et De même, ces conventions fixent les modalités liées à la communication de cette notation au bénéfice de l’Etat conformément à la réglementation en vigueur.

Conventions de partenariat pour la mise en œuvre des programmes Imtiaz et Moussanada

Ces conventions entre l’ANPME et chacune des 3 banques visent à définir le cadre de partenariat pour l’accompagnement des entreprises candidates au Programme Imtiaz ou au Programme Moussanada. Ces conventions portent sur les domaines de collaboration suivants :

Pour le programme Imtiaz

• Mise en œuvre du Programme Imtiaz à travers la collaboration pendant tout le processus de sélection des projets présentés par les entreprises candidates ; • Promotion du Programme Imtiaz par la mise en place d’actions de co-marketing visant à faire adhérer, de façon ciblée, un maximum d’entreprises répondant aux critères d’éligibilité du programme, • Financement des Projets en mettant à disposition de l’entreprise bénéficiaire des liquidités nécessaires pour l’avancement de son Projet de développement, en accord avec les modalités d’octroi du crédit retenues par la Banque et celles relatives au déblocage des fonds de la Prime, • Suivi de la réalisation des projets et évaluation de leur impact.

Pour le programme Moussanada

• Participation à la mise en œuvre du Programme Moussanada à travers l’orientation des entreprises clientes de la Banque vers les offres Moussanada, réception des demandes de participation des entreprises et transmission de celles-ci ainsi que des ratings correspondants à l’ANPME. • Promotion du Programme Moussanada auprès des entreprises clientes.

CGEM INFOS 7 Decembre 2009

15


I N T E R N AT I O N A L

L

L’OMC échoue à relancer la négociation de Doha

a septième conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a pris fin, le 2 décembre 2009 à Genève sans aucune percée dans les négociations commerciales dans le cadre du cycle de Doha. “Les ministres du Commerce ont réaffirmé la nécessité de conclure le Cycle de Doha en 2010 et soutiennent une rencontre d’évaluation qui aura lieu au premier trimestre de l’année prochaine”, a déclaré dans un communiqué le ministre chilien du Commerce, Andres Velasco, qui présidait la conférence. Pendant les trois jours de réunions, les 153 membres de l’OMC, malgré la répétition d’une date-butoir non assurée et la volonté d’organiser une réunion d’évaluation à un niveau encore inconnu, restaient divisés sur les questions clés du cycle de Doha, avec des négociations difficiles qui les attendent. Les négociations commerciales multilatérales du cycle de Doha, entamées en 2001 dans la capitale du Qatar, sont tombées dans la paralysie depuis longtemps, en raison de graves divergences parmi les membres sur les questions clés, telles que les subventions agricoles des pays développés, les droits de douane sur les produits agricoles, l’accès aux marchés des pays en développement pour les produits non agricoles, etc.

Brèves

16

CGEM INFOS 7 Decembre 2009

• La Mauritanie a obtenu un prêt d’un milliard de dollars pour le financement du projet de modernisation de la société nationale des industries et des mines (SNIM). Ce financement permettra à la SNIM de produire 4 millions de tonnes de fer supplémentaires par an et de réaliser d’importants projets d’infrastructures de soutien (chemin de fer, port minéralier, centrale électrique etc...). Il s’agit en particulier d’un programme de modernisation de la voie ferrée reliant les mines de Zouerate et le port minéralier de Nouadhibou (nord) et d’un centre de formation professionnelle dans les métiers de l’industrie minière. La production actuelle de cette société oscille autour de 11 millions de tonnes par an. Les organismes qui vont financer ces projets sont la Banque islamique de développement, la Banque africaine de développement, la Banque de l’Habitat de France, La BNP Paribas, l’Agence Française de Développement, la Banque européenne d’investissement et le groupe bancaire KFW.


FOIRES &

SALONS design et vise la promotion et le rayonnement des réalisations et innovations des designers au Maroc. Parallèlement au Salon, une table ronde sera programmée à cette occasion. Elle permettra de faire l’état des lieux sur la Design au Maroc. Par ailleurs, des ateliers de réflexion traiteront de la manière de promouvoir le travail des designers au Maroc et l’ouvrir sur l’industrie et l’international. Contact : salonmarocdesign@gmail.com Tél : + 212 6 51169405

Futurotextiles

En parallèle à ITMC2009, une exposition itinérante Futurotextiles, est organisée en collaboration avec Lile3000, Culturefrance, l’Ambassade de France au Maroc et l’Alliance française et mets en exergue les prototypes qui illustrent l’avenir du textile dans le monde. Futurotextiles présente les applications extrêmes et souvent étonnantes du textile qui deviendront le quotidien des générations à venir. Cette exposition, depuis sa création, n’a été organisée que dans quatre pays : France, Belgique, Turquie, Thaïlande et bientôt au Maroc grâce à l’ESITH. L’exposition Futurotextiles durera jusqu’au 12 décembre 2009 et sera ouverte aux étudiants de toutes les écoles d’ingénieurs, universités pendant les deux premières semaines et au grand public ensuite.

Algest 2010

Le premier Salon de la sous-traitance au Maghreb (Algest) se tiendra du 3 au 6 mai 2010 à Alger, avec la collaboration de la bourse de sous-traitance de Nancy (France). Les industries mécaniques, métalliques et métallurgiques, les industries des plastiques, caoutchoucs et composites, les industries électriques et électroniques, les industries du papier, les industries chimiques, les industries du verre et de la céramique, les machines et équipements, les services liés à l’industrie (maintenance, le conseil, NTIC, engineering,à), ainsi que les matériaux de construction et le transport, sont les secteurs ciblés pour participer à ce salon qui s’étalera sur une superficie d’environ 3.000 m2. Algest vise à mettre en valeur richesse de la sous-traitance, promouvoir le savoir-faire des entreprises, à accroître la notoriété des organismes ‘accompagnement et de développement, prendre en compte les attentes et besoins des investisseurs et faire bénéficier les entreprises, notamment les PME, expérience des donneurs d’ordre internationaux.

Maroc Design 2009

La ville de Marrakech abritera du 18 au 20 décembre 2009 la première édition du salon Maroc Design. L’objectif des organisateurs de cette manifestation est de favoriser la création d’un rendez-vous tous les deux ans, en alternance avec la biennale de Marrakech, et ce pour permettre aux designers de rencontrer des industriels, des galeries, des professionnels de l’architecture d’intérieur, les médias ainsi que public et les collectionneurs. Le Salon Maroc design se veut aussi comme une vitrine pour la création contemporaine en matière du

Aeroexpo Marrakech

L’édition 2010 du Salon International des Industries et Services Aéronautique au Maroc (Aeroexpo Marrakech) qui aura lieu du 27 au 30 janvier 2010 a de nouveau pour ambition première de mettre en exergue l’industrie aéronautique, civile et militaire de la région et de profiter du dynamisme qui caractérise actuellement le secteur au niveau international afin de consolider le développement de la plateforme aéronautique Africaine au Maroc. Les offres proposées vont de la conception des produits et logiciels jusqu’à la maintenance des équipements en passant par la modélisation, l’armement et l’industrialisation. 20 000 visiteurs professionnels, plus de 40 délégations et instances diplomatiques de nombreux pays sont attendus.

FITUR 2010

La 30e édition du Salon International du Tourisme (FITUR) aura lieu à Madrid du 20 au 24 janvier 2010. Dédié exclusivement aux professionnels du secteur, ce salon touristique est parmi les plus importants d’Europe et constitue une rencontre incontournable pour les pays d’Amérique latine. Conçu sur une superficie de 70.000 m2, FITUR offre une opportunité d’affaires pour les acteurs du marché touristique et constitue un carrefour pour les professionnels des pays participants qui vont exposer leurs produits touristiques et présenter leurs destinations. La crise financière sera une des principales préoccupations des professionnels du tourisme venus cette année à Madrid. Lors de la dernière édition, le salon avait connu la participation de 3.000 exposants venus de 170 pays. L’évènement avait été couvert par quelques 8000 journalistes en provenance d’une cinquantaine de pays. Parallèlement au FITUR, il sera procédé également à la tenue de la première édition de “Investour”, un forum consacré à la promotion des investissements touristiques espagnols en Afrique. CGEM INFOS 7 Decembre 2009

17


APPEL A MANIFESTATION D’INTERET

ANPME-Maroc Numeric 2013. Appel à manifestation d’intérêt

D

ans le cadre du déploiement du plan « Maroc Numeric 2013 », l’ANPME lance un programme d’informatisation des PME portant sur un accompagnement technique et un soutien financier pour l’acquisition et la mise en place de solutions informatiques métiers dans le but d’améliorer leur productivité. Le présent Appel à Manifestation d’Intérêt « AMI » concerne les secteurs textiles, habillement et cuir et vise à pré-sélectionner les solutions informatiques adaptées aux spécificités desdits secteurs. Seules les solutions retenues à l’issue de cet « AMI » pourront faire l’objet d’un accompagnement par l’ANPME. L’appel à manifestation d’intérêt s’adresse aux éditeurs/intégrateurs de solutions informatiques métiers de ces secteurs couvrant l’un ou plusieurs des lots fonctionnels suivants : 1. Lot 1 : CAO 2. Lot 2 : Développement Produit /Gestion de la production /Gestion de stock 3. Lot 3 : Achats / Ventes / Comptabilité 4. Lot 4 : Ressources humaines 5. Lot 5 : Maintenance L’offre doit comporter obligatoirement le lot 1 ou le lot 2. Les prestataires dont les solutions sont retenues, seront sollicités pour : - La fourniture de la solution logicielle. -- L’intégration et la mise en place de la solution au sein des entreprises. Structure du dossier de soumission : Le dossier de soumission doit comprendre trois parties : 1. Demande d’inscription 2. Dossiers technique et financier 3. Dossier administratif Les soumissionnaires sont invités à déposer leur dossier de soumission sous formats papier et électronique (CD-ROM, …) au bureau d’ordre de l’ANPME, 10 Rue Ghandi Rabat Maroc. Les soumissionnaires retenus seront invités à des séances de démonstration des solutions informatiques proposées. Durée de l’Appel à Manifestation d’Intérêt : La date limite de dépôt des dossiers de cet Appel à Manifestation d’Intérêt est le Lundi 28/12/2009 à 16h30. Le dossier de candidature de l’appel à manifestation d’intérêt peut être téléchargé ici ou sur l’un des sites web des partenaires au programmes suivants : • Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies (MICNT) : www.mcinet.gov. ma • Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH) : www.textile.ma • Fédération Marocaine des Industries du Cuir (FEDIC) : www.cuirmaroc.com ou le retirer du bureau d’ordre de l’ANPME au 10 Rue Ghandi, Rabat - Maroc Télécharger le dossier de l’AMI ici Contacts ANPME : M. Hassan BAKHOUCH Tél : 0537201656 Fax: 0537260204/0537707695 E-mail: hassan.bakhouch@anpme.ma M. Said MATAICH Tél : O537706911/O537708110 Fax: 0537707695 E-mail: said.mataich@anpme.ma 18

CGEM INFOS 7 Decembre 2009


CGEM INFOS 7 Decembre 2009

19



Cgem Infos