Page 88

États financiers

|

Umicore Rapport annuel 2012

86

2.16.2.1 Régimes à prestations définies La société a pris en compte toutes ses obligations légales et implicites, tant dans le cadre des régimes à prestations définies que des pratiques informelles de la société. Le montant inscrit au bilan est le résultat de calculs actuariels (en appliquant la méthode dite “projected unit credit”). Il représente la valeur actualisée des obligations liées aux régimes à prestations définies, corrigée du coût non comptabilisé des prestations passées, et diminuée de la juste valeur des actifs du régime. Le coût non comptabilisé des prestations passées résulte de l’introduction de nouveaux régimes d’avantages ou de changements dans les avantages dus au titre du régime existant. Le coût des prestations passées pour lesquelles les avantages ne sont pas encore acquis (l’employé doit prester pour bénéficier de l’avantage) sont amortis linéairement sur la période moyenne, jusqu’au moment où l’avantage nouveau ou modifié est acquis. Les gains et pertes actuariels, découlant de changements d’hypothèses actuarielles de régimes à prestations définies postérieurs à la pension, sont enregistrés dans l’état consolidé des profits et pertes reconnus directement en capitaux propres. 2.16.2.2 Régimes à cotisations définies La société paie des cotisations dans le cadre de plans d’assurance du régime public ou privé. Les cotisations sont prises en charge lorsqu’elles sont encourues et sont incluses dans les frais de personnel. 2.16.3 Autres avantages à long terme octroyés au personnel (primes d’ancienneté) Ces avantages sont provisionnés, à concurrence du coût escompté, sur la durée de l’emploi, suivant une méthode de comptabilisation semblable à celle des régimes de pension à prestations définies. Les obligations sont évaluées annuellement par des actuaires qualifiés et indépendants. Tous les gains et pertes actuariels sont immédiatement inscrits au compte de résultats. 2.16.4 Avantages en cas de départ (plans de préretraite, autres obligations en matière de fin de contrat) Ces avantages naissent lorsque la société décide de mettre fin au contrat d’un membre du personnel avant la date normale de sa retraite, ou lorsque l’employé accepte volontairement de partir en échange de ces avantages. Lorsqu’elles sont raisonnablement prévisibles suivant les conditions et pratiques des pays où la société opère, les obligations futures sont également comptabilisées. Ces avantages sont provisionnés, à concurrence du coût escompté, sur la durée de l’emploi, suivant une méthode de comptabilisation semblable à celle des régimes de pension à prestations définies. Ces obligations sont évaluées annuellement par des actuaires qualifiés et indépendants. Tous les gains et pertes actuariels sont immédiatement inscrits au compte de résultats. 2.16.5 Rémunérations en actions ou liées aux actions (paiements fondés sur des actions IFRS 2) Différents programmes d’options sur actions et de plans d’actions permettent au personnel de la société et à ses cadres supérieurs d’acquérir ou d’obtenir des parts de la société. Le prix d’exercice des options ou des actions est égal à la valeur de marché des actions (sous-jacentes) à la date d’octroi des options. Lorsque des options sont exercées, des actions détenues en propre sont délivrées au bénéficiaire. Pour les plans d’actions, les actions sont données au bénéficiaire à partir d’actions détenues en propre existantes. Dans les deux cas, les fonds propres sont augmentés à concurrence des montants reçus correspondant au prix d’exercice. Les options et actions sont irrévocablement acquises dès leur date d’octroi. Leur juste valeur est reconnue comme une charge sociale avec une augmentation correspondante de la réserve pour paiements fondés sur des actions. Pour les options, la charge à reconnaître est calculée par un actuaire suivant un modèle tenant compte de toutes les caractéristiques des options, de la volatilité de l’action sous-jacente et d’une estimation du calendrier d’exercice. Tant que les options octroyées n’ont pas été exercées, la juste valeur est reconnue dans “l’État de l’Évolution des Fonds Propres” sous la ligne “Réserve pour paiements en actions”. La valeur des options exercées pendant la période est transférée en réserves. 2.16.6 Présentation L’impact des avantages du personnel sur le résultat est comptabilisé en résultat opérationnel sauf les intérêts et les effets de l’actualisation qui sont repris en résultats financiers.

2.17 Dettes financières Tous les mouvements dans les dettes financières sont comptabilisés à la date de l’opération. Les emprunts sont initialement enregistrés à la valeur des montants perçus, nets des coûts de transaction encourus. Ensuite, ils sont valorisés à leur coût amorti, suivant la méthode du taux d’intérêt effectif. Le coût amorti est calculé en tenant compte des frais d’émission éventuels, ristournes et primes d’émission. Toute différence entre le coût et la valeur de rachat est inscrite au compte de résultats à partir du remboursement.

2.18 Dettes commerciales et autres dettes Les dettes commerciales et autres dettes sont valorisées au coût amorti ; c’est-à-dire, à la valeur actualisée nette du montant à payer. Si l’impact de l’actualisation n’est pas matériel, le montant reste évalué à sa valeur historique.

Umicore Rapport Annuel 2012