Issuu on Google+

景色 々な 無 ある い は ハ マンRAPPORTオ無 入DEたSTAGEのお 知らせですングッズ た方に、ハーブティ ÀなL’AGENCEをサ EARTHSCAPE,ービ くなり次第了とさせ てい た だ きます ハ を使たオTOKYO. は ハ ル メ ニュー の 提 供っオリやカ2013 シャツにロリントし 入なせVOLET.1たェ 使ど名分り次第了と させてい(茶葉す了 JULES LEFRÈREす ハうニュー提供や喫 スや ルグッズ ャメニュカ

1


2


Après avoir réalisé un stage à Montpellier en 2012, j’ai souhaité cette année avoir une nouvelle expérience professionnelle à l’étranger. Je suis déja allé au Japon il y a 2 ans pour une dizaine de jours. J’ai été étonné par la configuration du paysage urbain dans lequel le moindre centimètre semble avoir été considéré. Suite à voyage, j’ai souhaité approfondir mes connaissances sur ce pays et sa culture. Après 2 réponses positives d’agences tokyoïtes, j’étais alors hésitant. Ne parlant pas le japonais, je craignais que la communication soit en fait trop difficile. D’autre part, les 2 agences ne proposaient pas de rémunérations, ni de logement.本当の恐怖です。彼は彼の状態を無視することができな

J’ai alors contacté un ancien élève de l’école, Marc de Decker, qui a fait son stage dans une des deux agences, en 2008. Il m’a donné beaucoup d’informations en concluant que ce stage avait été très interessant pour lui. J’ai alors saisi l’opportunité de cette expérience comme un défi. Mon objectif pour ce stage est d’avoir une expérience la plus complémentaire possible par rapport à mon premier stage en agence à Montpellier. A travers une autre culture, je souhaite aborder le projet de paysage dans une nouvelle approche de l’espace, un autre regard. Mon choix s’est porté sur l’agence Earthscape pour un stage d’une période de 10 semaines.決は、殺人者のために予約。 そして、 これはそ

3


4


SOMMAIRE

々な無あェでは、にリン トしPréface供ったオリや シを使ったオリジナル メたリいはハブハブマ ンI. AGENCEよの提供 ったオリやシャツりのお 第ンLocalisation使 p.9 シったオリジナルメニフ ェメュLocauxシ p.13 あ の提供ったオリやシャる 知Equipeいp.17 第終了 とさせていハ 知らせ ー ブOrganisation de さ せtravail p.21ブをった オリジナルメニューの 提供Projetせ p.25 てい ただきま あのーブマジ ナ終II. MON ROLE のハ ーブを使っャツビャてて Conception分 p.42 茶さ 々なオリジナルグッズも 販Sur le terrainが p.74 無くなり次第終了とさせ ていただきま あのーブ マン、使 Conclusion 門の ハブったオリジナルメニ

5


男は彼女が彼を過ぎて歩いたときに歩き始めた。その後、彼の肩越しに視線を大 だった。彼はポケットに手を、彼女の後ろに歩いた。彼女は彼の目を見た。彼の目 への優しさのレトリック、偏見の拒絶...この恥ずべき恐怖が彼の足跡を歩いて、そ たことを彼には思われた。彼女は自身がないように見えたのか明確にしようとして ルに返すようにしない強さを持っています。彼女は歩き続けた。我々はマスチフ危 怖を見せないようにした。現時点ではまだ何も起こらなかった。彼女は友達と、 プ 下にあるものになるだろう、女の子は知っていた。彼の過去、彼の将来、そして不注 だあったかのように、保険拒否、それを手放すするタイプではなかった女性の決 にも進取の個人を理解することができ、単独であるかのように主張していない。 筋肉の40ポンドの物理的な深淵。そして、それはすべてのことが重要だっだ。  学生 っていなかった。その前に、駐車場への階段。彼の車。救いから数メートルは、それ 強力なアームによってキャプチャされます。彼の背骨を破る10メートルのドロッ 動することはできません。 これは深刻です。恐ろしく痛い。なぜですか?なぜ彼はそ 夢のように、彼女も移動しない、逃れることはできません。彼の脳の受注は、体が て木立をドラッグ捕食者の一つである。彼が打つ。微笑んだ。 タイプ。なぜですか? 何かがそこに破った。 この壊れたボディ、彼の普通の生活であることがあっても何 ット。 しかし、我々は、痛み、異物、彼の強さ、彼の匂い、彼のショットの彼の憎い言 彼は時間がかかります。彼は彼女の頬をかむ、彼女の顔をなめ、それは愛につい て、すべての可能な方法の喜びを変える。彼女はかすかに望んでいる。彼女は気 6


大胆、ペースを加速。彼は黒のジャケットを着て、ずんぐりした、坊主頭、浅黒い肌 目は見えていた。   すべてのものにもかかわらず、彼は自信、 自己防衛、見知らぬ人 そこにあった恐怖、教えられていた。それも、人が何かを言わなければならなかっ して聞いた。恐怖で麻痺し、獲物は捕食者を怖がらせるためにしようと、 スキャンダ 危険な。彼女は測I.に直面しているとして、彼女はそれを奨励していない、彼の恐 、 プロジェクトを持っていた。彼女の学生生活は続いた。 しかし、それはそれの一番 注意から永遠に彼を遠ざけるでしょうを破壊する何か。彼女は選択する立場にま 決定を、提供する、彼女の全体的な態度にしようとした。通りに、彼女はまだあまり 。 2つだけがありました。彼女はモラルを持って、彼は彼があったが、それらの間の 生は、押されてあまり 音 AGENCE 新しい外観あった。彼の手は彼のポケットに入 それが急にキャッチしていることを禁止恐れ:それは階段の上から激しく投げ上げ ップ。息を切らし、若い女性が死んで、複数の骨折を打撲。彼女は痛みで麻痺し、移 それをやったの?彼女は死ぬのだろうか?それが終了していない。彼の最悪の悪 が反応しない。それは彼の体ではありません。 これは、すでに上に養うために離れ ?彼女は懇願する。なぜですか?  何の説明もありません。物理的な痛みを越えて、 何の、すべてのものを忘れ、失ってしまった恐ろしい現実と魂の間に内側のスプリ 言葉から抽象化することはできません。彼女はできない、逃げたいと思っています。 いてです。 タイプ。彼女は理解していない。彼は涙彼の服、拷問、 レイプを繰り返し 気絶しませんでした。血がありました。彼女は叫ぶ。彼は再び打つ。沈黙。彼の顎を 7


に 々

々 無

1. LOCALISATION

8


Earthscape se trouve au Japon, ensemble d’îles de 127.8 millions d’habitants sur 377 944 km² de terre. Cela représente deux fois la population francaise sur une superficie presque deux fois inférieure. Suite à la catastrophe qui a eu lieu à Fukushima, il a 2 ans, le pays rencontre des difficultés économiques qui se ressentent dans les projets sur lesquels travaille l’agence qui se situent pour la plupart en dehors du Japon.

9


L’AGENCE DANS LA VILLE 々な無あ Earthscape a déménagé au moment où je suis arrivé. Elle se trouvait dans une maison de 3 étages dans le quartier de Ebisu, un endroit très animé. Aujourd’hui l’agence s’est installée à Shinagaya, une zone plutôt résidentielle. L’ambiance y est plus calme et le prix de l’immobilier moins élevé. Ainsi l’agence bénéficie de plus grand locaux. 恐怖が彼の足跡を歩いて、そこにあった恐怖、教えられていた。それも、人 が本当の恐怖です。彼は彼の状態を無視することができなかった、“裁判で いやり。それはほとんど再び運命にあることは驚くべきことであ と驚き、破 毀裁判所は凹凸のために判決を破棄の。ポーリンは、階段に再び押し込ま れる。あなたの地獄の夜に見て正義。 ザカリアは再び下半身不随不幸を待 っての6年後、2010年に発見されている。ザカリアが再び擁護している、再 び安全性の22年と終身刑を言い渡された。評決は、殺人者のために予約。 そして、 これはそれが何であるかである。ポーリンは、 カメラを持って。彼女 は苦しめる人とのアイコンタクトを得ません。思い出に悩まされ、彼女は単 にザカリアが持っていたどのように陪審に伝えるために、彼女の弁護士に 尋ねた、“彼の人生を台無しにそれは、通常、構成されています彼の新聞と 驚異を置く市民のこの種からのものである なぜかなり 恐怖が彼の足跡を歩いて、そこにあった恐怖、教えられていた。それも、人 が何かを言わなけれ解していない。彼は涙彼の服、拷問、 レイプを繰り返し て、すべての可破毀裁判所は凹凸のために判決を破棄の。ポーリンは、階 段に再び押し込まれる。あなたの地獄の夜に見て正義。 ザカリアは再び下 半身不随不幸を待っての6年後、2010年に発見されている。ザカリアが再 び擁護している、再び安全性の22年と終身刑を言い渡された。評決は、殺 人者のために予約。そして、 これはそれが何であるかである。ポーリ

10

Trajet pour me rendre à l’agence 8.6km, 18 minutes de scooter Earthscape inc.

Vers Maebashi Herbman with Arts Maebashi Museum (p.82) Mon logement


Ancienne adresse de l’agence

Tora4 garden, Toranomon Medical Herman CafĂŠ Project cf. p.76

11


LOCAUX

12


Les bureaux de Earthscape se trouvent dans une grande maison traditionnelle qui a été rénovée récemment. Forum, une entreprise d’immobilier, a racheté cette bâtisse et l’a convertie en bureaux partagés. Plusieurs pièces sont mises en location pour de petites entreprises. De nombreux espaces communs permettent de profiter d’un environnement de travail spatieux et convivial. En effet, nos voisins de bureaux sont : une agence de graphisme et un atelier de yoga.

13


Bur

eau

Bur

eau

2 Déb

lib

re

ara

loué par l’agence

Cou

loi

eau

1

r de Yo

Sal

on

Cui

ue

othèq

Bibli

Bu libreau re ga

lie

ÉTAGE REZ-DE-CHAUSSÉE

Bur

coPphotoieu se

Ate

Tout le rez-de-chaussée est commun

Jar

sin

e

din

Piè

ce

hal

com

de

le e sal Grand lente a v y pol

mun

l

Rue

14

r

S rep alle os

e wc


LES LOCAUX

LA PROPRIÉTÉ Jardin de style japonais, 2 garages

LA MAISON Architecture traditionnelle

LA BIBLIOTHÈQUE Cette bibliothèque est également un espace commun. Les différentes agences y apportent leurs propres ouvrages ce qui élargit le choix de documentation.

LE JARDIN Cet espace exterieur est très agréable le temps de faire une pause ou simplement par sa vue depuis la fenêtre du bureau.

LA SALLE POLYVALENTE Cet espace commun, sert aux réunions comme aux dîners et fêtes. Elle possède un retroprojecteur et une installation hi-fi

LE BUREAU L’équipe se répartit dans 2pièces voisines, d’environ 25m² chacune.

LE SALON Plus confortable, Cet espace commun sert également aux réunions en petit comité.

LA CUSINE La maison comprend une grande cuisine partagée qui permet de manger sur place.

15


L’ÉQUIPE

16


Earthscape, fondée il y a une douzaine d’années par Danzuka Eiki, est aujourd’hui menée par une jeune équipe. Monsieur Eiki a vu plusieurs équipes travailler pour lui depuis qu’il a fondé l’agence. En effet la plupart des salariés actuels y travaillent depuis moins de 3 ans (Seul un employé est embauché depuis 9 ans). Le rythme de travail soutenu en est peut-être la raison. Il n’y a pas de paysagiste de formation. Tous ont, soit un diplôme d’architecte, soit un diplôme lié à la conception artistique. Au Japon, il n’exite pas vraiment de cursus de paysage, mais plutôt un enseignement de l’ordre du design d’espace qui dépendent d’écoles de design et d’architecture. Earthscape se définit comme une agence de “landscape design”. Ce portrait se ressent à travers la prise de parti des projets ainsi que dans la variété du champ de leur travail. L’approche n’est pas purement fonctionnelle. Il y a une teinte artistique omniprésente dans les projets. Toute l’équipe parle un anglais de niveau débutant à moyen. Rikizo, mon maître de stage a étudié 2 ans à Brisbane et est donc capable d’échanger assez facilement en anglais. Rachel, une jeune chinoise fraichement diplomée de l’antenne parisienne de la New School of NY, parle un très bon francais. Ainsi, elle joue un rôle d’interprète français/anglais/japonais qui me permet de comprendre tous les échanges.

17


離れて木立をドラッグ捕 食者の一つである。彼が打つ。微笑んだ。 タイ プ。なぜですか?彼女は懇願する。なぜですか? 何の説明 もありません。物理的な痛みを越えて、何かがそこに破っ た。 この壊れたボディ、彼の普通の生活である ことがあっても何の、すべてのも

ットの彼の憎い言葉から抽象化 することはできません。彼女はできない、逃げたいと思っ ています。彼は時間がかかります。彼は彼女の頬をかむ、彼女の顔をな め、それは愛についてです。 タイプ。彼女は理解していない。彼は涙彼の れさャ 服、拷問、 レイプを繰り返して、すべての可能な方法の喜 01る破を骨背の彼。すま びを変える。彼女はかすかに望んでいる。 性女い若、しら切を息。プッロドのルトーメ 彼。撲打を折骨の数複、でん死が 痺麻でみ痛は女

Nozomi KOBAYASHI - Press/Communication/ Relations extérieures (né en 1982) Employé à Earthscape depuis 8 ans

Danzuka EIKI - Directeur de Earthscape, Landscape designer (né en 1963) Diplomé de la Kuwasawa Design School en 1988 A travaillé à Environment Art Studio en tant qu’assistant de l’artiste Nobuo Sekine Créé Earthscape en 1999

Soichiro ARAKI (Sou) - Designer, Chef de projet (né en 1980) Diplomé de Kanto Gakuin University (architecture) à Yokohama en 2002 Il travaille à Earthscape depuis 9 ans

Rikizo NISHINA - Designer, Chef de projet (né en 1984) Diplomé de Geidai National University of Fine Art and Music en 2009 (a étudié à Brisbane, Australie, à la Griffith University en échange - anglophone) Travaille à Earthscape depuis 2 ans

Yukihiro HASHIZUME (Hiroba) - Designer, Chef de projet (né en 1971) Diplomé de Shibaura institute of technology (Architecture) en 1997 Travaille en freelance pour plusieurs agences dont Earthscape depuis 1 mois 18


0ポンド の物理的な深淵。そして、それはすべての ことが重要だっだ。  学生は、押されていません。あまりに。近くの 足音。新しい外観。彼はそこにあった。彼の手は彼のポケットに入っていなかった。 その前に、駐車場への階段。彼の車。救いから数メート

L’ÉQUIPE ャされ ます。彼の背骨を破る10メート ルのドロップ。息を切らし、若い女性が死んで、複数の骨折を打撲。彼女は痛みで 麻痺し、移動することはできません。 これは深刻です。恐ろしく痛い。なぜですか?な ぜ彼はそれをやったの?彼女は死ぬのだろうか?それが終了していない。彼の最 悪の悪夢のように、彼女も移動しない、逃れることはできません。彼の脳 の受注は、体が反応しない。それは彼の体ではありません。 これは、すでに上に養うために離れて木立をドラッ

Takeda Keisuke - En période d’essai (né en 1987) Diplomé de la Tama Art University of Tokyo en 2013 (Landscape design) En période d’essai depuis 2 mois

Rachel YIU - En période d’essai (né en 1987) Diplomé de la Parson Design School of Paris, France en 2013 (Fine art) En période d’essai depuis 1 mois

Hiromo KIUCHI - Designer, execution des pièces graphiques techniques (né en 1986) Diplomé de Chiba Institute of Technology en 2012 Travaille à Earthscape depuis 1 an

Jules LEFRERE - Stagiaire (né en 1988) Etudiant en 3ème année à l’ESNSP En stage pour 10 semaines

19


ORGANISATION DE TRAVAIL

20


Au delà de l’organisation hiérarchique, l’agence a une certaine rigueur à propos du planning de travail et des réunions chroniques. Danzuka suit l’ensemble des travaux de manière régulière. Il conseille et redirige les chefs de projets si nécessaire. Il peut impulser des idées qu’il demande de développer au membre de l’equipe.

21


Chaque lundi soir se déroule la “réunion d’emploi du temps”. L’ensemble de l’équipe se réunit pour que chacun explique où il en est dans son travail. Danzuka donne des conseils et son avis. Deux tableaux sont réalisés en amont. Ils servent de trame à la réunion. L’un regroupe l’ensemble des projets en cours, par catégorie : projet au stade de pré selection à un concours / projet en cours / planification urbaine / installation artistique / intérieur / graphisme / évênement exterieur / rédaction. L’autre tableau est un agenda qui présente les dates importantes des projets (rendu, rendez-vous, visite de chantier...)

22


ORGANISATION DE TRAVAIL

Régulièrement, les chefs de projets s’entretiennent en tête a tête avec Danzuka. Ils lui présentent l’évolution de leur travail afin qu’il donne son avis et approbation.

L’ORGANISATION DU TRAVAIL S’ARTICULE EN 4 TEMPS :

mardi

samedi lundi

lundi

mercredi

jeudi lundi

lundi

mercredi lundi

lundi

avril

mars

rendu

Chaque début de mois, c’est le grand ménage : les piles de brouillons partent à la poubelle, rangement du matériel, etc...

À chaque étape majeure de projets (rendu d’esquisse, remise d’un dossier pour un concours, remise de document technique, etc...), les calques principaux de recherches et les documents officiels (diagnostic, plans...) sont archivés dans un classeur portant le nom du projet.

De temps en temps, des étudiants viennent travailler à l’agence pour 1 ou 2 jours (Opendesk). Ils aident l’équipe sur des projets en cours.

23


LES PROJETS DE L’AGENCE

24


ND

E

AR

AC

T

DE SIG N

D’

ES P

LA

DE

AN

SIG

PU CE PA

L TIE

EN

ES

L’agence opère dans des contextes variés. Elle répond à des appels d’offres publiques et privées, de l’echelle du quartier à l’atrium résidentiel. Ses projets mèlent urbanisme, design, graphisme et installation artistique.

SID RÉ

BL IC

N ET D’INT GR E AP RIEU HIS R ME

M ERB H L A CIN JECT I D ME É PRO CAF

25


ESPACE PUBLIC LALAPORT

TOYOSU, JAPAN, 2006

26


LES PROJETS DE L’AGENCE Ce projet se trouve à l’emplacement d’un ancien port industriel. La découpe de la rive très anguleuse est la trace de cette activité. Le tracé est directement inspiré de l’histoire du site. Par la poursuite des lignes et de l’axialité défini par l’ambarcadaire, le projet s’inscrit dans le respect de l’histoire du port.

Une esplanade fait office de lien entre le quartier et l’eau. La surface du sol ondule sensiblement donnant l’impression d’une mer urbaine. Cela crée un espace de déambulation atypique ponctué par plusieurs “vagues” plus hautes, structures ludiques, ainsi que des assises inspirées de la forme du corail.

L’eau a une place importante dans le dessin du projet. Elle n’est pas un simple agrément. Elle définit des espaces. Les surfaces d’eau démarquent des circulations et sont de potentiels espaces ludiques, tel que l’aménagement du miroir d’eau de Corajoud sur les quais de la Garonne.

Cet “urban dock park” témoigne aussi de l’histoire du site par la ré-utilisation où préservation de pièces industrielles délaissées. Ainsi l’aménagement bénéficie d’un mobilier unique, donnant l’effet d’un musée sur l’industrie navale.

Le rôle de l’eau dans ce projet est important. Par des jeux de reflexions et de successions de plan, on obtient la sensation visuelle que la mer entre dans le site. La limite terre/eau s’efface. Le tracé de ces surfaces est toujours dans un vocabulaire de courbes relatives aux formes aquatiques.

Un travail fin sur la topographie offre un amphithéâtre sur la skyline de la ville. Le mobilier est numéroté en référence aux caisses de marchandises autrefois disposées à cet endroit. 27


ESPACE PUBLIC ET LANDART

Dans le cadre du projet d’un parc urbain (Mitsui Outlet Park Iruma) à Toyosu, l’agence a installé ces assises à l’aspect de troncs coupés. A l’extérieur comme dans certains bâtiment, ils symbolisent les arbres coupés pour créer ces zones anthropisées.

MITSUI OUTLET PARK IRUMA 28

TOYOSU, JAPAN, 2006

Earthscape imisce une touche omniprésente d’art dans ses projets d’aménagement. C’est une sorte de landart appliqué au projet urbain. Souvent ce caractère est fonctionnel en tant que design appliqué au mobilier, au traitement particulier du sol, à la signalétique. Parfois cela est purement esthetique pour obtenir un effet visuel, une surprise, une sculpture, un repère visuel. Cela répond toujours à l’ ”histoire du projet”. Earthscape dessine des objets ou bien contacte des artistes dont le travail correspond à l’idée recherchée. Cette caractéristique de conception, procure à chaque projet une forte identité.


LES PROJETS DE L’AGENCE

Dans le cadre du projet de la conception des espaces extérieurs d’une nouvelle zone commerciale, que Earthscape a traité, le parking, à proprement dit, a été envisagé de façon simple. Toutefois, de fausses voitures (“végétales”) y ont été placées. Ces sculptures offrent une surprise aux visiteurs et contrastent avec les véhicules garés.

Earthscape a collaboré avec Tohata Architects and Engineers, sur le projet de la création de la Kanagawa University of Human Service. L’agence s’est occupée de la signalétique et du design des espaces extérieurs. Elle a aussi réalisé une installation artistique permanente jouant sur le changement d’échelle et le contraste d’éléments très colorés (saturation forte) dans une ambiance sobre. Ces “avions en papier” symbolisent le jeu, l’enfance, en contraste avec l’ambiance solennelle des batiments. Par ailleurs, l’installation de cubes uniques se réfère à l’idée de la singularité de l’individu.

KANAGAWA UNIVERSITY OF HUMAN SERVICEYOKOSUKA, JAPAN, 2006

LAZONA KAWASAKI PLAZA KAWASAKI , JAPAN, 2009

29


RÉSIDENTIEL

IIDABASHI PLANO 30

CHIYODA-KU TOKYO, JAPAN, 2009


Earthscape a réalisé un bon nombre de projets pour des résidences. Certains aménagements sont intramuros (cours ; à demi dans le bâtiment ; sur le toit...) et d’autres, comme ce projet qui relève presque de l’amenagement de l’espace public (pas de barrière, lien avec la rue)

Ce “Time Tree” constitue une petite placette, entrée de la résidence. Il exprime l’histoire de la région (Edo) par le traitement du sol. Une chronologie est exprimée à travers un graphisme par des dates, des mots, des peintures traditionnelles et des anciens plans du quartier. Au sol, le tracé concentrique évoque les racines de l’arbre.

Des axes de circulation sont mis en lien avec le territoire. Par exemple “La Ligne duMont Fuji”. Cet axe est tracé dans la direction de la montagne. Des informations et diverses représentations ponctuent cette allée.

Toujours dans l’approche culturelle, un espace nommé “Green Library” a été dessiné en lien avec la rue comme un espace public. De larges assises comprenant les fosses de plantation rappellent de grands livres éparpillés. 31


DESIGN D’ESPACE JUNGLE PYRAMID TAIPEI, TAIWAN, 2013

32


LES PROJETS DE L’AGENCE Ce projet porte sur la creation d’une structure pyramidale installée sur le parvis d’une unversité de sport dans la ville de Taipei. Elle sert à la fois de support à des plantes grimpantes, d’assises, de structure ludique et c’est un élément remarquable dans le quartier. C’est Rikizo, mon maître de stage, qui remporté le concours il y a 2 mois. Le projet est aujourd’hui en phase de construction.

Le concept de cette structure est de mettre en relation activité sportive, végétaux, et convialité

Il y a un dedans et un dehors... A l’interieur : On bénéficie d’assises à l’ombre. On voit l’espace exterieur par transparence

Dehors : On peut grimper et s’asseoir où l’on veut. De loin, on perçoit une pyramide verte.

La nuit, la pyramide se démarque de l’obscurité par un feuillage lumineux. La structure éclaire le parvis en projetant l’ombre des végétaux sur le sol.

33


DESIGN D’INTÉRIEUR ET GRAPHISME

Aménagement de la cour et de certains espaces intérieurs de la Résidence Toyonaka. (2010)

Traitement de l’espace de récupération des bagages de l’aéroport de Oita, Japon (2009). Ce graphisme fait écho au flux des voyageurs.

34


LES PROJETS DE L’AGENCE

Réalisation de panneaux d’information et de signalétique pour le Shibuya Cultural Center Owada, Tokyo. La prise de parti est d’utiliser le vocabulaire du tableau d’école pour communiquer les informations, selon l’idée d’enseignement culturel de ce centre.

Dans le cadre du projet de Weidong’s Rock City (Chine), un complexe habitation/ infrastructure publique/magasin, l’agence a également réalisé le graphisme en cohérence avec le projet global. Ainsi, avec une charte graphique, l’ensemble des éléments graphiques généraux du projet ont été dessinés. 35


MEDICAL HERBMAN CAFÉ PROJECT

Medical Herbman Café Project est un projet nomade. C’est le concept d’un jardin en forme d’homme (Herbman) qui a pour vocation de renseigner les visiteurs sur la relation entre les plantes et le corps humain à travers les vertues medicinales. C’est un projet à dimension sociale, réalisé par les employés de l’agence, avec l’aide de volontaires. Ce projet s’appuie sur 2 containers industriels. Ceux-ci ont été aménagés comme 2 mobil-homes. L’un constitue un espace de café. Earthscape y propose du thé et des dégustations en lien avec les végétaux du jardin. Les fonds récoltés permettent d’amortir les frais avancés pour la réalisation  : plantes, terreau, outils, materiel... L’autre container abrite des objets anciens. C’est un décor qui participe à l’ambiance général du projet. Lorsqu’il est temps pour le Herbman de déménager, ces 2 containers reprennent leur fonction première  : il permettent de ranger tout le materiel nécessaire à l’installation. 36


LES PROJETS DE L’AGENCE INSTALLATION

Les végétaux sont disposés sur le corps de Herbman selon leur effet. Par exemple, les radis qui aident à la digestion sont plantés sur la zone de l’estomac. Ce jardin fonctionne comme un dictionnaire botanico-medical.

ESPACE DE CONVIVIALITÉ

CYCLE DU PROJET

Les containers ont été aménagés avec des materiaux de récupération récoltés dans une vieille maison japonaise avant sa démolition.

Le deuxième container est une sorte de boutique souvenir du projet. L’agence y propose une série de produits dérivés à l’éffigie de Herbman (t-shirt, sac, carte postale....)

Le j

MHCP prend vie dans des zones reculées, à la campagne, comme dans des environnements plus urbains. Il a été installé récemment dans un quartier d’affaires à Tokyo pour une durée de 10 mois, dans le cadre d’un festival. Parallèlement, il a aussi été réalisé dans la Ville de Maebashi (200km au N/O de Tokyo) en collaboration avec un musée d’art contemporain national. Jusqu’à aujourd’hui, MHCP s’est installé à 5 endroits à travers le Japon. Il s’emancipera l’année prochaine hors de l’île.

Herbman est réalisé par des volontaires, curieux d’apprendre sur ces végétaux bénéfiques, à des échelles différentes selon le site choisi. C’est un moment convivial où les gens se rencontrent, échangent, toutes tranches d’âge confondues. Les 2 containers et l’espace qu’il produisent sont aussi le contexte d’ateliers participatifs, et de petits evênements, comme des concerts, expositions...

37


男は彼女が彼を過ぎて歩いたときに歩き始めた。その後、彼の肩越しに視線を大 だった。彼はポケットに手を、彼女の後ろに歩いた。彼女は彼の目を見た。彼の目は への優しさのレトリック、偏見の拒絶...この恥ずべき恐怖が彼の足跡を歩いて、そ たことを彼には思われた。彼女は自身がないように見えたのか明確にしようとして ルに返すようにしない強さを持っています。彼女は歩き続けた。我々はマスチフ危 せないようにした。現時点ではまだ何も起こらなかった。彼女は友達と、 プロジェ るものになるだろう、女の子は知っていた。彼の過去、彼の将来、そして不注意から たかのように、保険拒否、それを手放すするタイプではなかった女性の決定を、提 進取の個人を理解することができ、単独であるかのように主張していない。 2つだ の40ポンドの物理的な深淵。そして、それはすべてのことが重要だっだ。  学生は、 は彼のポケットに入っていなかった。その前に、駐車場への階段。彼の車。救いか から激しく投げ上げ強力なアームによってキャプチャされます。彼の背骨を破る1 は痛みで麻痺し、移動することはできません。 これは深刻です。恐ろしく痛い。なぜ ない。彼の最悪の悪夢のように、彼女も移動しない、逃れることはできません。彼 上に養うために離れて木立をドラッグ捕食者の一つである。彼が打つ。微笑んだ。 理的な痛みを越えて、何かがそこに破った。 この壊れたボディ、彼の普通の生活で 魂の間に内側のスプリット。 しかし、我々は、痛み、異物、彼の強さ、彼の匂い、彼の げたいと思っています。彼は時間がかかります。彼は彼女の頬をかむ、彼女の顔を 拷問、 レイプを繰り返して、すべての可能な方法の喜びを変える。彼女はかすかに 38


大胆、ペースを加速。彼は黒のジャケットを着て、ずんぐりした、坊主頭、浅黒い肌 目は見えていた。   すべてのものにもかかわらず、彼は自信、 自己防衛、見知らぬ人 そこにあった恐怖、教えられていた。それも、人が何かを言わなければならなかっ て聞いた。恐怖で麻痺し、獲物は捕食者を怖がらせるためにしようと、 スキャンダ 危険な推測に直面しているとして、彼女はそれを奨励していない、彼の恐怖を見 ェクトを持っていた。彼女の学生生活は続いた。 しかし、それはそれの一番下にあ ら永遠に彼を遠ざけるでしょうを破壊する何か。彼女は選択する立場にまだあっ 、提供する、彼女の全体的な態度にしようとした。通りに、彼女はまだII.あまりにも だけがありました。彼女はモラルを持って、彼は彼があったが、それらの間の筋肉 、押されていません。あまり 音MON RÔLE新しい外観。彼はそこにあった。彼の手 から数メートルは、それが急にキャッチしていることを禁止恐れ:それは階段の上 10メートルのドロップ。息を切らし、若い女性が死んで、複数の骨折を打撲。彼女 ぜですか?なぜ彼はそれをやったの?彼女は死ぬのだろうか?それが終了してい 彼の脳の受注は、体が反応しない。それ���彼の体ではありません。 これは、すでに 。 タイプ。なぜですか?彼女は懇願する。なぜですか?  何の説明もありません。物 であることがあっても何の、すべてのものを忘れ、失ってしまった恐ろしい現実と のショットの彼の憎い言葉から抽象化することはできません。彼女はできない、逃 をなめ、それは愛についてです。 タイプ。彼女は理解していない。彼は涙彼の服、 に望んでいる。彼女は気絶しませんでした。血がありました。彼女は叫ぶ。彼は再 39


-art à énema été ia’J .seirogétac xued ne seéssalc ertê tnevuep ecnega’l ed nies ua sétivitca seM reissod ud esimer al à’uqsuj erffo’d leppa’l siuped ,noitpecnoc ed edats ua stejorp sed rus relliav .xuanoitanretni sruocnoc sed à erdnopér ruop erutadidnac ed tcnicerP larutluC tsaoCdlaoG - egasyap/erutcetihcra’d lanoitanretni sruocnoC krap yevrah yrrep eht rof trA - euqitsitra noitallatsni’d sruocnoC .fitapicitrap stejorp ed erdac el snad ,niarret el rus relliavart ed noisacco’l ue ia’j tnemelèllaraP ed uep ceva etis el emêm à rihcefler ed tnetissecén stejorp sec ,sruoj seuqleuq rus tnaluoréd eS .tnoma ne noitarapérp ihsabeaM à te oykoT ,nomanaroT à tcejorP éfaC nambreH lanicidéM .sématne àjéd stejorp ed erdac el snad sesicérp sehcat sed ruop edia nom étérp tnemelagé ia’J )...snoitatnesérp ed snoitasilaér ,pohsotohp rus egatnom ,secneréfér ed ehcrehcer( été ia’j sleuqsel snad xuapicnirp stejorp sed tnemeluoréd el ,sepaté rap retnesérp cnod siav eJ .noixefler al ed tnemecnava’l à sélc seuqihparg secèip ed noitceles enu srevart à ,éuqilpmi

40


MON RÔLE DANS L’AGENCE

Mes activités au sein de l’agence peuvent être classées en deux catégories. J’ai été amené à travailler sur des projets au stade de conception, depuis l’appel d’offre jusqu’à la remise du dossier de candidature pour répondre à des concours internationaux. Concours international d’architecture/paysage - GoaldCoast Cultural Precinct Concours d’installation artistique - Art for the Perry Harvey Park Parallèlement, j’ai eu l’occasion de travailler sur le terrain, dans le cadre de projets participatifs. Se déroulant sur quelques jours, ces projets nécessitaient de reflechir à même le site avec peu de préparation en amont. Médicinal Herbman Café Project à Toranamon, Tokyo et à Maebashi J’ai également prêté mon aide pour des tâches précises dans le cadre de projets déjà entamés. (recherche de références, montages sur photoshop, réalisations de présentations...) Je vais donc présenter par étapes, le déroulement des projets principaux dans lesquels j’ai été impliqué. J’ai selectionné des pièces graphiques clefs qui contribuent au processus de reflexion.

41


CONCOURS INTERNATIONAL D’ARCHITECTURE/PAYSAGE

GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT EVENDALE, GOLDCOAST CITY, AUSTRALIA

42


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE En arrivant à l’agence, je suis tout de suite amené à travailler sur un projet important sur lequel Rikizo (mon maître de stage) et Rachel (en période d’essai depuis 1 mois) venaient de commencer à réfléchir. Earthscape a été invité à travailler sur la partie paysagère du projet, par une équipe de 4 architectes dépendant du groupe Nikken Seikkei. J’ai ainsi travaillé 3 semaines et demi sur ce concours, depuis la première semaine de reflexion jusqu’a la remise des panneaux finaux pour la selection en vue du deuxième stade. Cette période a été ponctuée de rendez-vous avec les architectes pour réflechir ensemble au projet global. Tout les documents relatifs au projet sont en anglais ce qui m’a permis de bien comprendre l’ensemble des informations. Je vais donc retracer l’évolution du projet en m’appuyant sur une selection d’images (non exhaustive) qui permettent de se représenter le cheminement de la pensée.

PRISE DE CONNAISSANCE DES DOCUMENTS DE DIAGNOSTIC/ENJEUX/PROGRAMME Le secteur urbanisme du Gold Coast City Coucil a réalisé une plaquette pour les candidats expliquant le programme et les attentes du point de vue de la ville et du futur centre culturel dont il est question. Y sont présentés des schémas directeurs pour l’aménagement avec les différents flux, les zones de parking, les contraintes (accès pompiers, certains bâtiments à conserver...) En parallèle, un employé de Nikken Seikkei s’est rendu sur place pour effectuer un repérage. Nous disposons ainsi d’une banque de photos importantes. Le site à l’echelle de la ville

C’est l’agence d’architecture la plus importante du Japon. Basée à Tokyo elle comprend près de 2 000 salariés et a participé à des projets dans une cinquantaine de pays L’agence propose des services d’urbanisme, d’ingénierie aussi bien que d’architecture.

Conventionnellement, le premier pas dans le projet a consisté a comprendre la commande et les données relatives au site (état des lieux, enjeux). Le maître d’ouvrage a commandité SKM, une entreprise spécialisé dans la réalisation de diagnostic territorial, pour réaliser un dossier présentant le site et ses enjeux, et les objectifs financiers du projet (estimations). Cette étude est remise aux agences, aux différents candidats.

Evandale, le site du projet CHEVRON ISLAND

Le projet prévoit la rénovation et l’extension du Cultural Precinct Museum. La commande pour la partie extérieure est introduite comme “Artscape”. L’objectif est de concevoir un parc dans la même dynamique que la dimension culturelle du site (musée, centre d’art, théâtre à ciel ouvert...) Il y a une volonté de faire sortir l’art en dehors des murs des bâtiments, vers le jardin. Le musée est tourné vers l’art Australien. Sa collection est majoritairement composée

Schéma directeur

d’oeuvres d’art aborigènes. La stratégie végétale désirée s’accorde avec cette direction artistique : Il est demandé d’utiliser des végétaux endémiques, en vue de créer une ambiance subtropicale. D’autre part, la péninsule que présente le site doit être en connection avec la ville. Le programme comprend la création d’une passerelle (“Greenbridge) vers Chevron Island, une île résidentielle. Elle même est reliée à la côte prisée de “surfer paradise”.

43


TRAVAIL DE RÉFÉRENCE ET DE DOCUMENTATION Après avoir consulté les documents de diagnostic et cerné la commande, nous entamons une phase de recherches de référence. Nous collectons des images récupérées dans les livres de la bibliothèque du Forum, et sur l’internet. Nos recherches s’organisent alors en 4 grands thèmes : ART ABORIGÈNE La peinture en “points” représente une part distinctive de l’art aborigène.

JARDIN ET ART Les jardins ont souvent mis en scène des oeuvres d’art par le mobilier, les murs, les bordures, les statues... ...des jardins de Bomarzo...

...en passant par le Parc Guell...

On peut voir des plans à travers ces oeuvres primitives. Cela peut rappeler le travail de Burlemarx

Cela rappelle aussi le travail de traitement du sol d’un aménagement sur le Mont Juic à Barcelone

...jusqu’au jardin de la Villa Noailles ou celui de la Fondation Maeght.

ou encore, des sculptures immiscées dans le jardin comme au domaine du Rayol ou le jardin des Sambucs 44


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

JARDIN SUBTROPICAL

PONTS

A ce stade, nous recherchons des ambiances paysagères. Nous définissons des mots clés :

Nous nous interessons à comment penser un pont autrement qu’un simple franchissement

Le pont peut devenir une place,

importance de l’eau

la prolongation d’un jardin,

ambiance colorée “verte”

Forte densité végétale

proposer des espaces d’arret pour profiter d’une vue...

45


RÉUNION AVEC LES ARCHITECTES DE NIKKEN SEKKEI Nous nous rendons, Rikizo, Rachel et moi dans les locaux de la tour Nikken Sekkei

La discussion débute à propos de la commande et des documents de

pour une première réunion avec les architectes. Nous rencontrons cette équipe

diagnostic fournis pas Gold Coast City Council, le maître d’ouvrage.

de 4 jeunes architectes. Nakamoto, l’architecte qui a formé cette équipe et qui a

Les 2 parties, architectes et paysagiste, se mettent d’accord sur la

invité Earthscape à travailler sur ce projet, est présent. Il a un regard général sur

compréhension de ces documents.

le projet. Il valide les idées et/ou donne des conseils. Comme Danzuka (patron de Earthscape) vis à vis de nous. Est également présent, le conservateur du Mori Art Museum (Musée d’art contemporain de Tokyo). Il a été associé à l’équipe pour apporter un regard complémentaire sur l’aspect culturel du projet. Sont également présents 2 hommes d’affaires qui suivent les projets pour faire des rapports.

Traducteur Japonais/Anglais

46

Maquette au 1:500


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE Un des quatre architectes de l’équipe Nakamoto, architecte qui a formé l’équipe des jeunes architectes avec qui nous travaillons et qui a invité Earthscape à travailler sur le projet (amis de Danzuka Eiki)

Panneau de diagnostic : Photo aérienne, Programme/Enjeux...

Les architectes nous présentent des maquettes pour le nouveau musée. Cela semble un peu prématuré, de plus ces maquettes sont très portées sur la forme, l’effet, et peu sur le contexte et les usages. Nous nous exprimons sur le fait que le projet doit d’abord être abordé de façon globale, en lien étroit avec le site (physique, historique, culturelle...)

Rikizo, mon maître de stage

A l’issue de ces 3h de réunion, nous fixons un nouveau rendez-vous la semaine suivante pour déterminer un parti d’aménagement. L’ambition de trouver une “histoire” au projet s’en dégage. C’est à dire une approche particulière qui se démarquera des autres candidats.

À côté de nos carnets d’images de références, nous apportons une série de premiers schémas d’aménagements, supports à la reflexion sur la composition générale avec les architectes.

47


PREMIÈRES ESQUISSES 1\ DOT SCAPE

A l’issue de la première réunion, nous mettons à profit les échanges avec les architectes et utilisons nos recherches pour réfléchir à des compositions. Ainsi, nous réalisons plusieurs esquisses de scénarios d’aménagements que nous présentons a Danzuka. Après reflexion, croquis, et rectification, il en choisit 3. Nous réalisons alors 3 vues Photoshop qui sont la transposition de nos croquis. Ces images sont utilisées pour une présentation, complétée d’images de référence et d’un texte qui explique différents scénarios envisageables. Ce premier scénario est inspiré de la peinture aborigène. Celle-ci est composée de points qui dessinent des formes dans un vocabulaire de courbe. Les couleurs utilisées dans ces oeuvres anciennes symbolisent des éléments - blanc/ ciel ; jaune/sable ; marron/soleil ; rouge/terre. N’ayant pas d’écriture a porprement dit (alphabet, caractères...), ces représentations étaient très importantes pour les aborigènes, elle permettaient de communiquer et de recueillir des informations tel une cartographie, pour trouver de l’eau, de la nourriture, des abris etc...

48


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE 2\ HUMANSCAPE

Ce scénario est un peu osé mais correspond à l’idée de la volonté d’un “landmark” fort, exprimé dans la commande (désir d’un impact GoogleMap). Le “body painting” fait partie de la culture aborigène qui utlisait de l’argile pour créer des motifs sur le corps. Ce géant fait le lien entre la ville, le site et son centre culturel en un grand parc. La main vient chercher les visiteurs en dehors du site.

3\ SKELETONSCAPE

L’art aborigène a une forte relation à l’idée d’interieur/extérieur en lien avec le concept de vie après la mort. Cela se traduit par des séances de transe dans la danse et par des représentations picturales particulières. Ces dernières sont composées d’ossements et d’organes à travers lequels on peut voir. Le serpent est aussi représenté, symbolisant lui, l’esprit de la vie. Ce scénario puise son essence dans cet aspect de la culture aborigène traditionnelle. Cette structure/ cheminement developpe un changement de perceptions par un jeu d’ouvertures et fermetures.

49


PRISE DE PARTI

Loisir jeu avec l’eau GOLDCOAST Chaleur Loisir Divertissement

EVANDALE Culture Se déplacer dans l’eau

VENISE Culture Histoire EVANDALE Evènement artistique (Biennale) Architecture

L’art dans l’eau ?

Pour faire d’Evandale, un site vivant et attractif, nous reflechissons à la façon de tisser des liens entre loisir et culture. L’eau, inhérente à Goldcoast City, est un fort potentiel d’activité qui peut être exploitable dans l’aménagement. L’eau peut faire office de lien, créer une dynamique, raffraichir, représenter une mise en scène, offrir texture et reflets... Tout ces atouts nous mènent vers une reflexion de l’espace et des idées de compositions. Les différents batiments qui abriteront diverses activités/expositions peuvent devenir des organes, liés par des chemins d’eau, telles des veines (ORGAN-IZATION). Comme Venise, le site peut être découpé par un système de canaux (SUBTROPICAL VENICE) Dans cette optique, le tracé en référence à la peinture aborigène peut être envisagé. Un ensemble de formes sphériques définit des espaces en lien avec le programme (ex: kiosques, espace de représentation théatrale, expositions à ciel ouvert, etc...) Etudes

50

Nous réalisons des planches de recherche à propos d’une ambiance marquée par la présence de l’eau appuyées sur des projets de références

1

Des surfaces peuvent être couvertes d’une fine pellicule d’eau comme dans l’aménagement de Corajoud des quais de la Garonne. Cela crée à la fois une qualité esthetique et un espace de divertissement.

2

La limite intérieure/extérieure peut être adoucie par le passage des canaux dans les bâtiments. Le musée d’Art et d’Industrie de Roubaix, reconvertion d’une ancienne piscine, illustre l’effet de la présence de l’eau au sein d’un musée.

3

Des cheminements “bleus” peuvent donner l’opportunité aux visiteurs de se déplacer de façon originale au sein du site. Une large perméabilité garantit par de longues assises offrira une proximité et un accès facile à ses canaux.

4

En l’utilisant de différentes manières, l’eau est un vecteur d’activité et procure un jeu de perceptions riches. L’espace peut être façonné par la présence de l’eau.


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

1

3

MON RÔLE DANS L’AGENCE

2

4 51


DETERMINATION DU PARTI ARCHITECTURAL

Nos collègues architectes nous convient à une nouvelle réunion au cours de laquelle ils souhaitent nous présenter différentes propositions de partis architecturaux. Pour cela, ils ont réalisé 8 maquettes. Ils nous les présentent, en expliquant l’approche et les atoûts de chacune. Après reflexion commune, les maquettes sont modifiées. Les éléments d’une maquette sont déplacés sur une autre, les bâtiments sont déplacés, retaillés au cutter... Finalement nous arrivons à un résultat sur lequel les deux partis s’entendent : une forme de carré est définie.

Discussion autours des maquettes

52

Recherche avec les architectes sur la disposition de l’architecture sur le site


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Plan du parti architectural envoyé par les architectes le lendemain de la réunion

53


CROQUIS D’AMBIANCE, ORGANISATION SPATIALE bassin végétalisé -regarder-

cheminement “bleu” -marcher-

Musée Un réseau de canaux et de cheminements se mèlent en formant des courbes. Par superposition, ces tracés libèrent des espaces qui permettent l’installation d’oeuvres d’art et/ou la mise en scène d’une végétation luxuriante (sub-tropicale). La passerelle se divise pour distribuer le musée et le parc.

54

décoration de style art aborigène

cheminement “bleu”

terrasse

piscine -nager-

cheminement “bleu”

cheminement “sec”

passerelle

Chevron Island


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE La limite interieure/exterieure de la construction du centre culturel est définie par un cadre de jardins thématiques. Ces jardins font l’effet de rideaux enveloppant le tour du bâtiment. La vision du paysage exterieur est filtrée. Les accès au bâtiment se font alors par un jeu de portes relatif aux différents jardins : porte subtropicale / porte de l’eau / porte sèche...

55


CROQUIS D’AMBIANCE, ORGANISATION SPATIALE

Les 4 jardins représentent 4 faces identifiables qui aident le visiteur à se repérer.

Chevron Island chapelle lac 1. Un jardin d’eau crée une continuité entre le lac et le musée. 2. Le jardin sec se situe au Nord, la zone la plus ensoleillée. La végétation clairsemée offre un espace ouvert. Depuis le musée on voit alors la Chapelle et Chevron Island en fond de tableau. 3. L’entrée principale du musée se fait dans une perçée à travers une dense végétation subtropicale. Comme un sas, le visiteur laisse la ville derrière lui.

56

4. Ce jardin expose des végétaux importants dans la culture aborigène. On retrouve les formes et les couleurs de leurs oeuvres.

espace ouvert

6

plage jardin sec

2

jardin d’eau

1

jardin sub-tropical

3

jardin aborigène

4

jardin botanique

5

5. Un jardin botanique offre un cadre pour contempler les méandres qui enlacent le site et la skyline de la côte au loin.

6. Espace dégagé autour d’une vieille chapelle. Celle-ci est visible depuis le musée. Cet espace est propice à divers évènements.


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Au cours de cette réunion, nous invitons les architectes dans nos locaux pour leur présenter le developpement d’un tracé inspiré des reflets de l’eau en mouvement.

Le territoire est marqué par un système de cours d’eau qui forme des méandres. Le graphisme généré par la lumière dans l’eau rappelle cette géographie.

57


STRATÉGIE VÉGÉTALE En accord avec les jardins à thème, nous réalisons des recherches pour le choix des végétaux. Nous les classons par strates de hauteurs en associant une coupe décrivant le type d’agencement des végétaux, pour obtenir des ambiances différentes.

Le jardin d’eau est composé d’espèces flottantes comme le pavot aquatique (Hydrocleys nymphoides), d’espèces érigées comme le lys araignée (Hymenocallis occidentalis) et d’espèces plus hautes comme la sagne (Phragmites australis) 58

BIOMES DE L’AUSTRALIE

L’australie comprend 5 principaux biomes : Déserts et broussailles xérophytes, Prairies, savanes et brousses tempérées, Forêts tempérées d’arbres à feuilles caduques, Prairies, savanes et brousses tropicales et subtropicales. Une zone de Forêt tropicale humide se trouve à une centaine de km au Nord de la GoldCoast.

Ce jardin est très ouvert car les végétaux y sont clairsemés et le contraste entre de hauts sujets (Banksia cerrata) et des espèces plus rases (Sedum sp.). L’espace entre les végétaux est composé d’un cailloutis drainant.

ATLAS OF LIVING AUSTRALIA

A l’image de la nature subtropicale, ce jardin est densément planté. Le végétaux ont été choisis pour leur caractère “luxuriant”.

Afin de selectionner des végétaux adaptés à la zone géographique de la Gold Coast, nous avons utilisé un site qui répertorie les végétaux de l’île. Comme TelaBotanica, il offre des informations précises et détaillées. (http://bie.ala.org.au/species/)

Nous nous servons aussi de la liste de végétaux du Brisbane Botanic Gardens (à 75km au Nord).

Le choix des espèces végétales pour ce jardin a été effectué en relation avec l’observation des peintures aborigènes anciennes. Ainsi, ces végétaux ont été selectionnés pour leur symbolique et leur silhouette caractéristique.


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Les architectes nous demandent de réaliser un plan de plantation pour qu’un des infographistes dont ils disposent à Nikken Seikkei, puisse réaliser des vues/modelisation pour le dossier final de candidature. Ils nous fournissent des planches de végétaux virtuels. Nikken Seikkei désire que nous choisissions les espèces dans cette selection. En effet, ces végétaux modélisés font partie d’une base de données dont ils disposent. A partir de nos premières recherches à propos de palettes végétales associées aux différents jardins , nous réalisons donc une selection que nous légendons pour les placer sur le plan.

59


RENDU DES 6 PANNEAUX A0 À GOLD COAST CITY COUNCIL

Les pièces graphiques destinées au rendu final ont été réalisées par des employés de Nikken Sekkei, spécialisés en réalisation de vue et maquette 3D.

60

Le sol est envisagé avec des concavités qui permettent, en changeant le niveau de l’eau, de modifier l’espace en fonction d’évènements.


APERÇU DES PIÈCES GRAPHIQUES DU RENDU

GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

61


CONCLUSION

62


GOLDCOAST CULTURAL PRECINCT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Ce projet sur lequel, Rachel et moi -sous la tutelle de Rikizo - avons travaillé 4 semaines a été une expérience très enthousiasmante. D’une part entre les murs de l’agence, la richesse de nos échanges entre nous 3, issus d’univers variés (culture, langue et cursus), a été alimentée par nos regards et nos savoirs différents. D’autre part à l’exterieur, la rencontre avec la jeune équipe d’architectes et le conservateur du Mori Art Museum a permi de nouveaux échanges qui ont conduit à une imbrication de nos propres reflexions vers la réalisation finale d’un projet commun.

CULTURE Mori Arts REFLEXION PAYSAGE Earthscape

ARCHITECTURE NikkenSeikkei

Le résultat de ce projet est réellement le fruit de cette pluralité disciplinaire.

1 mois après la remise du dossier de candidature, nous apprendrons que nous faisons partie des 3 équipes selectionnées pour continuer à travailler en vue de l’ultime nomination.

63


CONCOURS D’INSTALLATION ARTISTIQUE

ART FOR THE PERRY HARVEY PARK ENCORE DISTRICT, TAMPA, FLORIDA, USA

64


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE Cet appel d’offre fonctionne avec une pré-selection. Pour y répondre, il est demandé la rédaction d’une double page expliquant le concept général de l’approche artistique. En parallèle, il est aussi demandé d’envoyer un texte récapitulatif de travaux déjà réalisés dans le domaine de l’espace Public avec un portfolio contenant 10 images d’installations et/ou de projets réalisés. Nous avons 2 semaines avant la date limite de reception des documents. D’abord nous réalisons des recherches de références. A partir de là, nous passons à une phase de developpement d’idées par des croquis. Ensuite nous présentons notre travail, qui s’articule autour du thème de la “reflection”, sous forme de présentation au patron de l’agence assisté de Nozomi (chargée de la communication extérieure et de l’organisation d’évènements). Cette étape de travail nous permet de faire le point avant la rédaction de la lettre de candidature.

La ville de Tampa, en Floride, a contacté l’agence pour nous proposer de participer à un concours d’installation artistique au sein d’un nouveau parc urbain. Ce parc fait partie du plan de développement d’un nouveau quartier (complexe habitats/commerces/bureaux). Après lecture de la commande et une rapide prise de connaissance du contexte spatial et de la dimmension historique du site, nous décidons de répondre à cette invitation. Nous pensons qu’à travers cette commande apparaît une notion certaine de paysage et d’usage. Le nom du site rend hommage au premier noir américain élu au Tampa Council, Perry Harvey. Décédé l’année dernière, il était remarqué pour avoir beaucoup oeuvré en faveur de la culture noire-américaine. Tampa est en effet très marqué par cette culture. L’approche du projet doit considérer cette dimension culturelle et historique. LA COMMANDE

1

La porte de l’entrée Sud “L’installation fonctionnera comme entrée principale du parc. Elle peut être une forme d’architecture comme une forme verticale.”

2

Sculpture Twist “4 éléments verticaux célébrant la dance du Twist, originaire de la région”

3

Fontaine interactive “L’installation fonctionnera comme entrée principale du parc. Elle peut être une forme d’architecture comme une forme verticale.”

Ce projet de parc est en fait la réhabilitation totale d’un parc déjà existant. Ce parc détient un skateparc historique réalisé dans les années 70. Ce lieu est mythique, connu par les skateurs du monde entier. Voué à être détruit, il est dommage qu’il n’ait pas été considéré par les concepteurs lors du dessin du nouveau parc.

N

Localisation des installations artistiques

Le dossier d’appel à candidature comprend un bref diagnostic du site et de ses futurs dynamiques. En s’appuyant sur un plan, des explications sont données à propos de l’attente des différentes installations. Nous retenons 3 installations qui nous apparaîssent comme les plus adaptées à notre approche en tant que paysagiste :

N

50m 65


IMAGES DE RÉFÉRENCE ET CROQUIS DE RECHERCHES : LA PORTE

PORTES

Recherche de portes sous différentes formes incluant divers domaines artistiques comme le landart, l’architecture, la sculpture....

SHEETWALL / WIND MOVEMENT / SHADE / TRANSPARENCY / SURPRISE ENTERANCE / REDUCE TRAFFIC NUISANCE / POSSIBILITY OF CHANGING FABRICS Ce scénario consiste en un film légèrement transparent tendu entre 2 mats, pour créer un seuil à la fois monumental et léger. Il peut donner lieu à diverses représentations graphiques (en fonction d’évènement, des saisons...) et des changements de materiaux. En approchant, on devine la silhouette de la végétation et des installations artistiques du parc qui se mélangent avec les reflets du paysage derrière nous.

66


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE

REFLECTION

/

NEW

PERSEPTION

/

FRAGMENTED

LANDSCAPE

/

TRANSPARENCY

La porte est signifiée par une rangée de lames de miroir qui crée une superposition visuelle entre le paysage du parc et le paysage urbain auquel on tourne le dos. Cette limite est comme transparente. Comme le scénario précédant, cette reflection evoque l’idée de transition entre le passé -quartier ancien situé au Sud du site- et le présent -quartier d’affaires au Nord Ouest.

67


IMAGES DE RÉFÉRENCE ET CROQUIS DE RECHERCHES : HOMMAGE AU TWIST LE TWIST

TWIST

/

Recherche sur les caractéritiques de la danse : mouvement, rythme, style...

DANCE

/

ENRGY

/

2 sculptures, par leur espacement, créent de l’espace

PREMIER CROQUIS 68

MOVES

/

STEPS

/

LEGS

/

BEND

/

EXAGERATION

/

JOY

/

SPACE

/

FLOW


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Recherche de formes évoquants la dynamique du twist

Image de référence Anilore Banon (Les Braves)

SIMPLIFICATION

/

SCHEMATIC

MOVES

/

ENERGY

TRANSCRIPTION

La disposition de volumes dans l’espace peut créer une sensation d’instabilité et de mouvement. L’espace généré peut inviter à la danse ou à la simple déambulation.

Isamu Noguch (Beinecke Rare Book and Manuscript Library)

Jean Arp (Torso)

USUAL DANCE MIROR TURNED INTO DEFORMING MIROR, JUST LIKE BODY EXAGERATION OF TWIST DANCE

reflection

Le miroir est utilisé en danse classique pour travailler les mouvements de son corps. Le Twist, moins académique, est une danse moins stricte, plus en souplesse. Les sculptures en guise de miroirs déformants peuvent offrir un effet interessant.

Jeff Koons (Love)

69


IMAGES DE RÉFÉRENCE ET CROQUIS DE RECHERCHES : HOMMAGE AU TWIST FONTAINE

En matière de fontaines, nos recherches se concentrent sur l’aspect interactif que peut procurer une fontaine d’aujourd’hui.

W A T E R P L A Y G R O U N D / M O N U M E N T / C L I M B I N G / S I T T I N G / C O O L I N G / C H I L D R E N

70


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE

La fontaine peut prendre des airs de sculpture de grande proportion ; elle permet de s’asseoir, grimper, prendre de la hauteur. Eminente, elle sert aussi de repère spatial.

71


IMAGES DE RÉFÉRENCE ET CROQUIS DE RECHERCHES : “JARDIN DE POCHE” GEOMETRIE

Les motifs des tissus africains peuvent être une clef d’entrée, un thème en relation avec les racines du peuple noir américain, pour réaliser ce petit jardin d’angle de rue.

croquis de recherches autour d’un même principe de jardin d’angle en surplomb. La position de ce jardin peut offrir une vue interessante sur le parc.

JARDIN DE PO

CHE

Ce jardin de poche peut, avec un vocabulaire traditionnel, être un espace moderne, à la fois à l’image du nouveau quartier et en accord avec l’aspect culturel du site.

72


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Suite à ces premières ébauches de reflexion à deux, Rachel et moi, nous avons collecté assez de matières pour être à même de définir notre approche auprès de Tampa City Council. N’ayant seulement qu’une page autorisée, nous devons être synthétiques. Premièrement, nous nous positionnons en tant que paysagistes. Nous décrivons les éléments historiques et géographiques qui ont servi de base à notre réflexion. Nous évoquons aussi l’opportunité spatiale que peuvent offrir des installations artistiques (usage, signalétique, repère, jeu...). Puis nous expliquons notre démarche à propos du concept de reflection (“Perry Harvey Park, gateway between past and present”). Nous restons sur un plan général en expliquant le concept avec quelques exemples concrets. Une fois cet écrit terminé, nous selectionnons les 10 images de projets réalisés par l’agence pour constituer le portfolio. Nous choisissons des projets d’installations artistiques, des projets de graphisme et également 2 espaces publics pour affirmer notre identité de concepteurs d’espaces. Enfin, nous avons envoyé le dossier complet par courrier (air mail).

73


MEDICINAL HERBMAN CAFÉ PROJECT TORANOMON, TOKYO & MAEBASHI

74


En parallèle des projets décrits précédemment, j’ai été amené à travailler en dehors des murs de l’agence à plusieurs reprises. Dans le cadre du projet MHCP (Medical Herbman Café Project), j’ai travaillé sur le terrain dans 2 sites, 2 contextes différents. Ces projets ont consisté en l’élaboration du symbolique jardin éducatif à la forme d’homme, créé il y a une dizaine d’années par l’agence, Herbman. A deux échelles différentes dans des cadres très distincts, ces séminaires se sont déroulés sur plusieurs jours.

75


HERBMAN AU FESTIVAL MORI TRUST GARDEN TORANOMON, TOKYO

n e r rd te a a g e h T

MO

T RI

A OR

FA

RM

PR

KI ICRIN GAHIB RDAN EN

M OV IE

POP CORN

CA FE

N MA RB CT HE ROJE P

ここにしかない新しい発見がいっぱい! bc

F ast

mo

D

TA

LS

SA UT

IUM

桜田通り

P

〈4b〉 出口 虎ノ門45 MTビル

神谷町 駅

76

神谷町駅 〈4b〉 ・ 〈神谷町MTビル〉 出口から徒歩2分 

期 間 限 定 アウトドアパーク 森トラストガーデン・トラヨン、オープン。

4 . 24

OPEN


MEDICAL HERBMAN CAFÉ PROJECT

MON RÔLE DANS L’AGENCE Le projet Medical Herbman Café Project est installé au sein d’un festival “comercialo-culturelo-sportif”, à l’initiative d’une puissante entreprise d’immobilier, à laquelle est associée une série de sponsors. Le site se situe sur une sorte de “Ground Zero” : parcelle libre, au milieu d’un environnement de tours (essentiellement de bureaux). Ce festival qui s’étend sur 10 mois a pour objectif d’apporter un lieu vivant et attractif à ce quartier avec l’arrivée des beaux jours.

Comme l’illustre le panneau d’information sur la page de gauche (que l’on retrouve entre-autre dans la station de métro la plus proche), le festival TORA4 se compose de diverses structures comme un restaurant, un cinéma nomade, un terrain de sport, un vaste potager et Herbman au centre du tracé. Je suis arrivé sur le site au stade où le Herbman etait grossièrement tracé dans le paillis. Rikizo, Rachel et moi avont tracé son contour précis puis un groupe de volontaires a réalisé les plantations. J’ai été amené à venir durant quelques jours pour installer l’espace lié au MHCP : stand, réalisation de panneaux d’information sous forme d’illustration...

Avant de se rendre sur le site pour réaliser le tracé, nous fabriquons des documents outils : un plan de Herbman qui va permettre de positionner des points par coordonnée et les mains qui sont trop précises pour être tracées à l’aide de ces coordonnées.

Une fois sur place, nous découpons les mains dans des plaques de carton pour ensuite tracer leur contour à même le sol.

Le plan est placé au centre. A l’aide d’un mètre ruban, nous plaçons les points qui une fois reliés dessinent le contour de la silhouette du géant. 77


MISE EN PLACE DU MEDICAL HERBMAN CAFÉ PROJECT DANS LE TORA4 FESTIVAL

Sur quelques jours, les plantations sont réalisées ainsi que la finition des contours.

x volontaires

n est distribué au

tatio Ce plan de plan

Les gens se rencontrent, discutent, le jardin prend vie

78


MEDICAL HERBMAN CAFÉ PROJECT

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Dans le cadre du festival où se déroule MHCP, le rôle du stand est très important. Il sert à communiquer les informations qui permettent aux visiteurs de comprendre le projet. Un snack propose des mets en rapport avec les végétaux du jardins sont proposés (thé, gateaux, fruits...)

Stand de massage avec des huiles essentielles

Les 2 containers-stand sont tournés vers le jardin Stand souvenirs

T-shirts et sacs réalisés à partir de vêtements d’occasion

Les 2 containers forment une continuité par le jointement des battants.

79


HERBMAN ARTS MAEBASHI MUSEUM MAEBASHI, JAPAN

80


Maebashi

11 m 5k

Tokyo

N

Nous nous sommes déplacés ensuite à Maebashi, une ville de 338 000 habitants (~Toulouse) dans la région du Kanto. L’ambiance y est très différente de Tokyo. A la vue de ses espaces publics, ses magasins, sa population... la ville semble ancrée dans la fin des années 80.

Ce projet est le résultat d’une collaboration entre Earthscape et Arts Maebashi Museum. C’est un Musée national tourné vers l’art contemporain. Ce tout jeune espace culturel, ouvert depuis moins d’un an (réhabillitation d’un espace commercial) , est très dynamique sur le plan local : Expositions temporaires, artistes en résidence, workshops, installations dans la ville, déambulations... Pour l’inauguration de Arts Maebashi, l’agence a déjà travaillé avec le musée peu avant le début de mon stage. Une exposition temporaire a eu lieu suite à un workshop adressé aux enfants. Le concept du Herbman a été mis en scène en intérieur, en petit format. Les végétaux sont répertoriés comme dans un laboratoire botanique.

81


DÉCOUVERTE DU SITE ET CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU HERBMAN

A notre arrivée à Maebashi , nous découvrons le site dont nous n’avions jusqu’alors qu’une vision à partir d’un plan vectoriel. Une estrade en lattes de bois formant une surface rectangulaire a été installée avant notre arrivée.

Il faut determiner comment placer le jardin sur le site. Nous reflechissons par rapport aux points de vue depuis le quartier et à l’espace au sol libéré selon différentes dispositions.

Premièrement nous plaçons Herbman en parallèle à la grande rue piétonne qui longe le site Sa silhouette n’est pas évidente à remarquer depuis cette rue active.

82

Nous le disposons alors en diagonale. Cela offre un effet dynamique mais crée des difficultés pour la réalisation (découpe compliquée). Cette configuration consomme beaucoup d’espace.

Finalement, nous plaçons le jardin perpendiculairement à l’axe piéton. La lisibilité de sa forme y est la meilleure.


ART FOR THE PERRY HARVEY PARK

MON RÔLE DANS L’AGENCE

Après avoir tracé le contour du jardin grâce à une impression papier à échelle 1:1, nous découpons l’estrade à la scie éléctrique.

Nous appliquons ensuite un géotextile dans le corps du géant.

Après livraison d’une grosse quantité de terre végétale, nous remplissons la découpe jusqu’au niveau du plancher.

Nous dessinons les zones de plantations sur la terre.

Une réunion d’explication est adressée aux volontaires qui sont au rendez-vous.

Nous distribuons les végétaux colléctés dans la région aux volontaires en leur indiquant leur nom.

A l’aide de plans de plantation qui ont été distribués, les volontaires s’emploient à planter les végétaux aux bons endroits.

Nous installons des planchettes qui délimitent les différentes zones du corps.

Pour finir, un arrosage abondant est effectué pour la bonne reprise des végétaux.

83


Aussitôt après le départ des volontaires et le rangement du matériel, le projet fait l’objet d’observations et de jeux avec les habitants de Maebashi. Le projet sera entretenu jusqu’à la fin de l’été puis il sera démonté pour laisser place à un autre évènement.

84


Ces 2 réalisations de MHCP m’ont amené à travailler en contact de volontaires de tous âges. La barrière de la langue s’est atténuée au cours de ces activités. Autour du jardin, une complicité s’est établie. Le langage qui s’est instauré est celui de l’ingéniosité et du bon sens. Ces expériences m’ont aussi permi de découvrir des endroits différents du Japon. Toranomon, un quartier presque caricatural, centre financier peuplé de gratte-ciels, avec une population vêtue de costumes cravates. Et, à l’opposé, Maebashi où j’ai trouvé un Japon plus calme avec des aménagements plus anciens qu’à la capitale. Avant ma participation à ce projet, j’avais un peu une image commerciale à l’égard de Herbman. J’ai finalement apprécié une dimension sociale et participative. J’ai aussi été interessé par la reflexion en ce qui concerne le choix de l’échelle et la position du jardin dans le site. Autour d’une forme, et d’un concept simple de jardin médicinal, naîssent quantités de possibilités.

85


AIDES POUR DIFFÉRENTS PROJETS EN COURS

86


MON RÔLE DANS L’AGENCE

Au cours de mes 10 semaines passées à l’agence, j’ai réalisé un certain nombre de petits travaux pour aider l’équipe sur des projets en cours. Mes actions sont allées de la réalisation de simples pièces graphiques (ex: vue photoshop) à de petites “missions” sur des détails de projets (ex : réalisation d’une palette végétale). Je vais présenter une partie de ces réalisations.

OK

87


DÉTAIL D’UN PROJET D’AMÉNAGEMENT D’UN PIED DE BUILDING EN CHINE

L’agence a remporté un projet en Chine, “Banghua Universal Plaza”. Elle doit désormais rentrer dans le détail. Hiromo est alors chargé de dessiner des plans sur VectorWorks à partir d’esquisses réalisées en amont. Je suis appelé à travailler sur un détail de la composition. 23 tuyaux destinés à l’intervention des pompiers ont un impact visuel fort qui déplait au client. Nous devons trouver une solution pour atténuer leur effet visuel. Il y a une hauteur maximale où il nous est possible d’intervenir tout en respectant un bon accès aux pompiers.

88


MON RÔLE DANS L’AGENCE En respectant le graphisme de traitement du sol, nous plaçons 4 haies basses, découpées par les lignes du sol.

Dans la même gamme de couleur que les tuyaux, La fleuraison des Anisacanthus quadrifidus, réduit leur impact visuel.

89


RÉALISATION D’UNE PALETTE VÉGÉTALE POUR “JUNGLE PYRAMIDE” (TAIPEI)

La prise de parti végétal de ce projet est d’utiliser des végétaux grimpants qui vont venir coloniser la structure métallique. Dans l’idée d’activité et de convivialité, Rikizo décide d’utiliser des végétaux commestibles (fruits/feuilles/fleurs/graines...). Il me demande alors de faire des recherches dans ce sens.

90


EXTRAIT DE PLANCHES DE RECHERCHES

MON RÔLE DANS L’AGENCE

91


PETITS TRAVAUX SUR DES PROJETS EN COURS

Voici quelques uns des montages que j’ai réalisés à partir de model Sketchup ou de vue existante à modifier.

Recherche d’associations de matériaux pour un projet de galerie commerciale

92

Ici, un extrait d’une étude sur le thème du temps pour un projet d’amenagement public en Chine.


MON RÔLE DANS L’AGENCE

93


94


CONCLUSION

Earthscape est une agence de paysage qui se démarque par l’originalité de ces projets. Son identité est très artistique. Durant ce stage, j’ai moins développé des aptitudes techniques qu’appris sur le plan de la reflexion, de la méthode et du travail en équipe. Au terme de ce stage, je réalise en effet que j’ai peu travaillé sur des taches executives mais véritablement fait du projet, de la conception au long de ces 10 semaines. J’ai été considéré comme membre de l’équipe à part entière. En tant que français, étudiant en paysage, l’équipe de l’agence étaient curieux de connaître mon avis, et attentive à mon approche. Le travail que j’ai fourni dans les projets sur lesquels j’ai travaillé a été apprécié par mon maître de stage et le patron de l’agence. J’ai trouvé très satisfaisant de sentir que mes idées allaient dans le sens du travail de Earthscape Le fait d’avoir été selectionné parmi les 3 équipes retenues pour le projet du Cultural Precinct en Australie a confirmé le succès du travail de notre groupe. Je desirerais pouvoir continuer à travailler sur ce projet comme me le propose l’équipe, mais mon visa touriste me contraint à rentrer la semaine prochaine (90 jours autorisés). Il est prévu que l’on se fixe des E-rendez vous à l’aide de Skype, pour qu’ils me tiennent informé de l’évolution du projet. Le volet 2 constitue le développement de cette conclusion, étant un bilan personnel.

私は本当に素晴らしいチームEarthscapeに感謝します。 ダンは素晴らしく特別なBOSSであり、 またbikerでもあります!

Je tiens vraiment à remercier toute l’équipe de Earthscape qui a été paticulièrement géniale ! Dan pour être un patron original, surprenant, et motard ! Riki pour être d’une patience et d’une écoute rare ! Rachel pour parler français, pour notre forte complicité ! Hiromo pour sa selection musicale riche et pointue ! Sou pour son humour et sa gentillesse ! Také pour sa discrétion ! Hiroba pour sa culture et sa sympathie ! Nozomi pour avoir été l’interlocuteur responsable de mon stage ! Ayako pour sa bonne humeur et ses talents culinaires !

リキはとても丁寧で楽しい人です! I really want to thanks the earthscape team

レイチェルには我々の共犯のため、 フランス語をしゃべってくれてありがとう!

which was outstanding !

偉大なオフィスDJ Hiromo にBIG UP!

Dan for being a unusual boss, amazing and biker!

面白いくて親切なソウ!

Riki for being very attentive and fun !

竹は静かだ!

Rachel for speaking french, for our complicity !

ヒロバの幅広い知識!

Hiromo for being a great office deejay !

のぞみはインターンシップに関する素晴らしく迅速果敢な返答をしてくれた!

Sou for being funny and kind !

アヤコの素晴らしい料理!

Také for his discretion ! Hiroba for his wide knowledge ! Nozomi for giving nice and quick answer about my application ! Ayakao for being nice and his cooking skills !

95


96


RAPPORT DE STAGE - EARTHSCAPE - TOKYO 2014 - JULES LEFRERE